AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 11 sur 13
Promenade sur le Chemin de Traverse
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
Crystal M. Ertz
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Crystal M. Ertz, Ven 3 Fév 2017 - 22:13



Hrp: Désolée pour le retard (j'avais peur de répondre voyez-vous) Mp-moi si mon post vous pose problème!

- Crystal, voyons. Ne nous prenez pas pour des demeurés. Nous savons que vous êtes la gérante des Halles Magiques. Nous savons plein de chose sur vous...

L'ombre s'était déplacée. En quelques pas, elle l'avait rattrapée et lui avait bloqué le passage. Cet inconnu était impressionnant et beaucoup plus grand et imposant qu'elle. Il lui suffirait d'un coup pour la faire tomber. Et il n'était pas seul, quelles chances avait-elle? Elle voyait très clairement la baguette du sorcier, prête à être utilisée. Crystal ne voulait pas se battre. Elle détestait ça et n'était vraiment pas douée. Devoir affronter de front un autre sorcier était contre sa nature et elle n'avait aucun réflexe miraculeux en situations de stress. Que faire?

- Si tu tiens tant à partir c'est que tu sais qui nous sommes, n'est-ce pas ? Des ombres masquées qui traînent des les rues, des ombres qui se battent pour un plus grand bien, pour notre communauté.

Elle ne pu s'empêcher de sourire à l'évocation du "plus grand bien", la phrase typique sortie par tous les tyrans et tyrans en devenir. Si chacun pouvait avoir sa propre vision du 'Bien', personne ne devrait avoir les droits de vouloir imposer sa vision aux autres. Utiliser la force et la violence pour ça était d'autant plus graves. La violence n'avait jamais rien apporté de positif. Si cela changeait les choses au premier abord, c'était sans regarder tous les dommages collatéraux qu'elle créait.

- Mais ce n'est pas ce que te disent tes amis, n'est-ce pas ? Parce que nous savons qui ils sont... N'est-ce pas 08. Explique-lui.

- Hey petite. Ne crois pas que le monde autour de toi est sans dangers ! Tu papillonnes n'est-ce pas ? Tu déploies tes ailes dans l'ombre pour ce que tu crois être le Bien ?! Nous savons ! Oui, nous savons, qui tu supportes ! Vers où tu as décidé de déployer tes ailes ! Alors ne fait pas la maline avec nous ! Il est l'heure de replier tes ailes et de te poser à terre...

Crystal n'avait pas bougé d'un pouce et regardait toujours celui qui semblait mener la danse. Mais la voix de l'autre encapuchonné lui donnait des frissons dans le dos. Il avait travaillé pour prendre une voix aussi creepy? Ça faisait partie du test d'entrée chez les Mangemorts? Ça, plus le sens du dialogue et le gout du monologue pseudo-philosophique sur le sens de la vie. Au vu de leurs paroles, la sorcière comprit son allégeance avait découverte. Comment, par qui? Ce n'était pas les questions les plus importantes, surtout pas à ce moment-ci. Quoi qu'elle puisse dire, les deux masqués ne la laisserait pas partir comme ça. Nier ne servirait pas à grand chose non plus.

- Je sais bien que le monde est rempli de dangers. Vous contribuez largement à ce que les choses restent ainsi d'ailleurs.

Par des gestes qui se voulaient rapides, la jeune femme ouvrit alors son sac et s'empara d'un petit sac noir sur le côté. Sans plus réfléchir, elle fit un grand geste pour déverser le contenu autour d'elle. De la poudre d'obscurité du Pérou. Vieux truc, mais efficace. C'était la deuxième fois ces mois-ci qu'elle devait avoir recours à son petit sac d'Alchimiste. Son mentor lui avait toujours apprit à garder sur elle les potions et poudres de base, ainsi que quelques flacons vides. "On ne sait jamais sur quoi on va tomber!" avait-il l'habitude de dire. "Sur qui" était plus exacte d'après l'expérience de la jeune femme. Profitant de l'effet de surprise, elle se mit à courir de toute ses forces et bouscula le géant au passage. 1 bousculade partout. Elle se cogna presque contre le mur de la rue mais continua sa course à l'aveuglette. Elle savait qu'elle serait rattrapée ou frappée par un sort à n'importe quel moment, du coup elle lança un #Radicis Perfidum en direction du sol pour gagner quelques secondes, avant de prendre la première rue à droite et de continuer à courir. Elle n'avait aucune idée de ce qu'elle pourrait faire ensuite. Peut-être arriverait elle à gagner quelques secondes pour calmer son esprit et réussir à transplaner?
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Mangemort 67, Mar 28 Fév 2017 - 9:30


La demoiselle restait silencieuse à écouter. Cela n'annonçait rien de bon. Nous savions qu'elle soutenait l'Ordre du Phénix. La faire changer d'avis ne serait pas une chose aisée, surtout qu'elle ne devait pas être une mercenaire et donc qui suivait le plus offrant. Non, je la connaissais un peu, elle n'était pas du genre violente et à apprécier qu'on s'en prenne au gouvernement.

C'était une jolie métaphore qu'usa matricule zéro-huit pour lui faire comprendre que nous ne l'avions pas choisie par hasard. Bien qu'un air innocent, Crystal décidait de nous répondre, mauvaise idée, je n'avais pas beaucoup de patience ce soir suite à la fuite de notre captive. Il fallait qu'elle donne des informations rapidement sinon elle allait en payer le prix.

J'allais répondre de manière cinglante à sa phrase loin des réalités mais je n'eu pas le temps. Elle en avait profiter pour nous jouer un tour la garce. Et elle semblait avoir un minimum de force pour me pousser avec son petit corps frêle. Je toussai sous mon masque, j'essayais d'y voir quelque chose.

- Elle s'est cassée de mon côté... Mets ta main contre le mur pour le longer et le suivre.

Cette idée m'était venu lorsque j'avais dû me rattraper après qu'elle m'a poussé. Bien, baguette dans la direction de la fuite. Il fallait dégager la vue, sans quoi on risquait de se blesser mutuellement avec mon pote masqué

- Eolo Procella !

J'avais dosé le sortilège de manière souffler la fumée noire. La vue n'était pas complètement dégagée mais c'était déjà mieux qu'avant. J'avançais prudemment, je ne tenais pas à tomber dans un piège mais je ne tenais pas à ce qu'elle nous échappe pour autant. Je vis ce qu'elle nous avait réservé.

- Est-ce tout ? Tu comptes nous arrêter de cette manière ma petite ?

Je lançai un Incendio Maxima pour me débarrasser de ces ronces gesticulantes. Un joli petit feu pour éclairer la ruelle. Bien...

- Il faut vite agir pour la retrouver. Elle ne doit pas nous échapper !

J'usai d'un sortilège aquatique pour éteindre les ronces dévorées par les flammes. À deux contre une, nous jouions aux chats et à la souris.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 08
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Mangemort 08, Sam 4 Mar 2017 - 10:59


Il regardait la belle. Il espérait bien qu'elle ait compris et qu'elle choisirait la voie de la raison. A savoir les suivre gentiment sans broncher et être leur esclave jusqu'à la fin de sa vie. Elle pourrait aisément se reconvertir à Hollow, pour servir la bouffe, faire le ménage ou même servir à tout plein d'expériences qu'il se voyait déjà faire.

Mais voilà, elle avait pas l'air décidé à se laisser faire justement. Elle balança une réplique fausse à souhait, comme quoi ils seraient des grands contributeurs de dangers ! N'importe quoi ! Il lui lança un regard assassin sous son masque. Mais la belle avait plus d'un tour dans son sac à main ! Elles rangent tellement de choses là dedans ! Bref, à sa grande surprise la nana extirpa un petit sac duquel elle sortir une poudre étrange.

Pas de celles qui finissent dans les narines, non. Celle là était destinée à les aveugler. Du moins, à rendre toute la ruelle en proie à une purée pour qu'elle puisse se barrer en douce. Enfin, il y avait aussi la possibilité qu'elle profite de ce voile de ténèbres pour se déshabiller et leur faire une surprise, mais il retira rapidement cette idée quand 67 lui cria qu'elle s'était cassée !

Il s'amusa alors à tâter le mur, se retournant vers là où était son maître qui eut la judicieuse idée de faire disparaître cette purée de pois. Les deux mages se lançaient alors à sa poursuite, mais elle avait décidé de leur mettre des entraves dans les jambes. Elle avait fait apparaître des racines, que, là encore, 67 fit disparaître avec deux sorts parfaitement maitrisés. Il sauta par-dessus ce qu'il restait des racines comme un athlète moldu une haie.

Il courrait aussi vite qu'il le pouvait, devançant son maître qui s'était occupé à faire disparaître les sorts de la belle. Les ordres étaient clairs, elle ne devait pas se barrer. A une intersection, il balaya les deux ruelles et vit la silhouette élancée de la donzelle sur sa droite. Il se lança donc à sa poursuite dans une course effrénée, mais elle avait de l'avance.

Baguette bien devant lui, le mage essaya de la viser du mieux qu'il le pouvait pour la ralentir. #Exteo Stattiga ! *Et merd*, tout dans le mur*. Il n'était pas aidé pour viser correctement en essayant de rattraper son retard. Son deuxième sortilège fut un peu plus proche. #Hastam Tenebris ! Mais là encore, le sort passa à côté. *Allez put*in, tu vas pas passer pour un loser !* Il essaie de viser les jambes. #Incarcerem !
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Crystal M. Ertz, Sam 1 Avr 2017 - 18:09



Elle n'avait jamais été très physique. A vrai dire, elle ne savait même pas comment elle avait fait pour rentrer dans l'équipe de Quidditch, avec son souffle de jeune oiseau tombé du nid. Si elle s'était habituée aux petites courses des entraînements, courir dans les rues pavées de Londres pour échapper à des poursuivants n'était vraiment pas la même chose. Certes, la sorcière pouvait compter sur une bonne dose d'adrénaline mais cela suffirait-il vraiment? D'autant plus que les deux ombres semblaient elles plutôt préparées à ce genre d'action.

Elle repensa à la figure rassurante qui l'avait protégée lors de la confrontation contre les Mangemorts à Loutry Ste Chaspoule. Aujourd'hui, elle était totalement seule. Et si la dernière fois l’événement avait été prévu, ce n'était pas du tout le cas ici. Elle se souvenait de la peur qu'elle avait ressentie ce jour-là, coincée entre les feux des deux bandes adverses. Autant dire que celle-ci s'était décuplée aujourd'hui. Elle qui primait toujours l'Optimisme par dessus-tout, la brunette n'avait jamais voulu se préparer à ce genre de rencontre. Pourquoi courir après elle en effet? Elle n'était pas grand chose, ne connaissait rien. Peut-être qu'ils l'ignoraient. Peut-être qu'ils s'en fichaient.

Un bruit sourd lui fit ralentir sa course. M**. Ça aurait du être le contraire. Ils n'étaient plus loin. Quelques secondes encore et elle serait rattrapée et à bout de souffle. Paniquée comme elle était, la sorcière n'était pas sûre de réussir le moindre sortilège. Un autre sortilège la rata de peu. Elle entendait vaguement le nom des sorts, n'en reconnaissait aucun. N'ayant rien d'autre à faire, elle continua sa course et pria pour que sa bonne étoile lui permette d'échapper à ce cauchemar. Mais le troisième sortilège la heurta de plein fouet et sa course fut brutalement interrompue. Elle tomba sur le sol, menton en avant. Le contact fut brutal et elle sentit le gout du sang envahir sa bouche. Heureusement, seules ses jambes avaient été atteintes. Ses mains étaient encore libre et sa baguette toujours prête.

- #Periculosa Undae! Cria-t-elle en rassemblant les miettes de courage qui lui restaient, avant d'enchaîner avec un #Diffindo sur les cordes.

- #Terra soluenta, finit-elle par formuler. Mais presque à bout de force, celui-ci ne semblait pas être à 100% fonctionnel.

N'ayant aucune autre idée et plus d'énergie pour courir, la sorcière tenta alors de transplaner. Mais il lui était difficile de rester concentrée. *Allez, vite!* Elle essaya une deuxième fois.


Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Mangemort 67, Mar 18 Avr 2017 - 15:30



Je voyais matricule 08 filer devant moi, lançant des sortilèges mortels contre la fugitive.

- Il ne faut pas la tuer !

Il nous la fallait vivante ! Peut-être pouvait-elle être utile. Avant de la faire passer dans l'au-delà, nous devions essayer de lui soutirer le plus d'informations possible. Je suivis le masqué, accélérant le rythme petit à petit, pour ne pas être distancer. J'arrivai au niveau de mon acolyte lorsque je reçu la contre-attaque de Crystal. Elle n'y était pas allé de main morte la bougre. Je me tenais la tête des deux mains et eu comme une envie de vomir le peu que j'avais mangé pendant la journée. Action-réaction !

- AVADA KEDAVRA ! Hurlai-je dans la direction de la gérante des Halles.

Elle osait riposter alors qu'elle n'avait aucune chance, elle le paierai.

Le rayon vert mortel traversa d'une traite mais ne rencontra rien. Et me*** ! Certes, cela aurait dommage mais au vue de sa résistance, elle m'énervait très fortement. Suite à la fuite de la grande brûlée, je n'avais plus beaucoup de patience en réserve.

Ma tête tournait suite à son attaque. Mais je reprenais quand même mes esprits petit à petit. Mon envie de la tuer était passé, pour l'instant. Baguette dans la main, prêt à être utilisée, j'avançai doucement et sur mes gardes. J'invoquai un simple protego au cas où.

- Si tu l'as capturée, elle ne devrait pas être trop loin. Murmurai-je à mon camarade nocturne.





Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 08
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Fourchelang
Loup-garou
Occlumens


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Mangemort 08, Ven 21 Avr 2017 - 17:54


Il eut la satisfaction de voir que son dernier sort avait touché la belle. Il la vit au loin, se rétamer magistralement par terre et l'imagina en train de ramasser ses dents une à une. Le petit oiseau avait perdu une partie de ses ailes. Mais la petite avait des ressources, en même temps elle avait une boutique, forcément, elle devait en avoir...

Il entendit 67 pester contre son sort, comme quoi la fallait pas la tuer blablabla, alors que tout le monde savait qu'un phénix mort, bah c'était un phénix mort ! Et même si elle l'était pas réellement, un message était toujours bon à faire passer.

Soit, du coup il regarde son maître le rattraper tel un coureur de cent mètre en pleine forme qui, lui, n'avait clairement pas pour habitude de boire un litre de whisky tous les matins avec ses céréales... C'est là qu'un sortilège les frappa de plein fouet, et il dû se tenir au mur près de lui pour éviter de flancher en même temps que son crâne semblait imploser.

Plusieurs secondes confuses et douloureuses s'enfuirent, avant qu'il voit son maître lancer le sortilège de la mort.

*WTF ?*

- Euh, tu viens pas de me dire y a trente sec' qu'il fallait pas la tuer ? Tu sais que c'est pas Expelliarmus que tu viens de lancer ?

Il avait suivi le trait de lumière verte filer comme une fusée vers celle qui allait peut-être devoir hypothéquer son appart' pour s'acheter un dentier flambant neuf. Mais heureusement pour elle, le sort la manqua. En même temps, s'il l'avait touché, bah elle aurait clamsé direct, du coup, elle s'en serait pas rendu compte.

Il arriva à se ressaisir et revînt près de son maître. Cette fois ils étaient plus prudents. Il vit la fin d'un sortilège qui avait été lancé non loin d'eux (Le Terra), et ils reprirent leur avancée.

- Ouais elle doit pas être loin la garce ! Pour être sûr, quand tu me disais de pas la tuer, c'est que tu voulais le faire toi-même c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Crystal M. Ertz, Jeu 27 Avr 2017 - 23:07



BOUM BOUM BOUM BOUM. Mais qu'est ce que c'était que ce bruit assourdissant? C'était quoi ce sort, ils lançaient des bombes sur elle ou quoi? A bout de souffle (merci Godard), la jeune femme venait de rater sa deuxième tentative de transplanage. Par Merlin, ça n'allait pas le faire, plus tremblante que jamais c'était déjà un miracle qu'elle continue à penser clairement. Après un nouveau tournant, elle se colla contre le mur de briques froides, juste quelques secondes, le temps de regarder son énergie ne serait-ce qu'un minimum. C'est à cet instant qu'elle remarqua que ce qu'elle entendait n'était rien d'autre que les battements de son propre cœur. Ses pensées filaient à toute allure et pour une fois, elle ne pensait pas à des jolis papillons ou à des paillettes, ou encore Laurae en pyjama... Non, ses pensées étaient sombres. Comme si tout son être lui criait que s'en était fini d'elle, qu'elle avait été trop faible pour apprendre à se défendre, trop naïve de penser qu'elle pouvait toujours s'en tirer par des coups du sort.

Elle sortit son sac, espérant vainement y trouver une solution. Elle écarta les fioles, les champignons et petits rochers qui dans cette situation ne serviraient pas à grand chose, et finit par sentir un objet que la sorcière avait presque oublié. Un gallion. Un bête morceau de métal froid, qui pourtant était tellement plus que ça. Sortant la pièce, la brunette se remit à courir en les attendant se rapprocher. Alors qu'elle allait tourner dans une autre rue, éternel jeu de cache-cache, la sorcière entendit le Mangemort lancé un sortilège de mort, qui faillit la toucher. Elle ne put retenir un cri et un sanglot à peine étouffé. Visiblement, ils avaient changé de tactique. Ses chances de s'en sortir vivante diminuait plus vite que les ventes des pyjamas aux Halles.

Arrivée au nouveau tournant, elle tenta le tout pour le tout, et inscrivit un s.o.s en quelques signes et indications clés, avant de poursuivre sa course, portée par de l'adrénaline qui finirait très bientôt s'user. Il fallait qu'elle retombe sur la rue principale. Connaissant bien les rues, la sorcière couru, encore et toujours, espérant peut-être aussi que les deux mages noirs se lassent de chasser leur souris.
Revenir en haut Aller en bas
Laurae Syverell
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Laurae Syverell, Ven 28 Avr 2017 - 1:41


Retraite!!
Autorisation de poster / LA de Crys


Des noms. Écrits là, sur le papier. Des victimes pour les uns, des criminels pour d'autres... parfois même des cibles dangereuses à abattre. Certains noms donnaient des frissons dans le dos. D'autres empêchait le cœur de battre quelques secondes pour qu'il reparte plus fort. Quelques noms étaient effacés par une eau pluvieuse qui gouttaient d'une paupière cerné de fatigue. L'encre se mélangeant à l'eau salé des larmes. Certains d'entre eux avaient été cités. Mais qui? Elenna ne s'était pas remise entièrement de ses blessures, et avait été trop psychologiquement atteinte pour se souvenir avec précisions des noms cités aux ennemis. La douleur, la torture... Elle avait déballer la vérité qui lui sortait de la bouge. Morrigan comprenait, savait qu'au fond sa Chef Phénix maudissait son être tout entier. Elle qui devait protéger, se voyait au contraire mettre en péril ceux qui lui étaient cher. C'était il y a plusieurs heures, jours peut-être. La jeune femme ne le savait plus. Elle avait passer trop de temps à surveiller, patrouiller, veiller. Des noms. Écrits là, sur le papier. Des victimes pour les uns, des criminels pour d'autres... parfois même des cibles dangereuses à abattre. Certains noms donnaient des frissons dans le dos. D'autres empêchait le cœur de battre quelques secondes pour qu'il reparte plus fort. Encore, toujours des noms. Certains défilaient dans la tête, comme si ils étaient écrit en suspension dans les airs, bougeant, jouant à "attrape moi si tu peux". Mais, la main avait beau être tendue, les doigts se refermaient sur du vide. Comme si ces noms n'avaient plus aucun sens.

Les doigts se serrent. Le papier se froisse. Le regard se plisse, embrumés par le flou de la colère. Jamais plus. Elle ne se le permettait jamais plus. Dorénavant, elle tenterait tout les fronts. Protégerais qui elle pourra, se sacrifiant même pour leurs vies si il le fallait. Mais pas inutilement, les Phénix avaient déjà beaucoup trop de pertes, trop d'échecs. Qui, qui les mangemort attaqueront en premier? Des étudiants en magie? Vulnérables par leurs expérience? Non, ils étaient en sécurité à Poudlard pour le moment. Alors qui? Les professeurs? Pareils. Les civils? C'était moins sur pour leurs sécurités, bien qu'ils avaient l'expérience magique, se battre contre un mage noir était extrêmement complexe. Ceux-ci ne reculaient devant aucune moralité. Qui...? Comme une réponse à sa question, le gallion posé sur la table de bois vernis changea de couleur. Lorsque la Phenix le toucha, comme pour obtenir le besoin du réel et faire face à son imagination, celui-ci la brûla. Une brûlure chaleureuse; bienvenue... et toute aussi angoissante. Quelqu'un avait besoin d'aide.  Morrigàn lâcha la feuille froissée et transplana, dans un tourbillon de noir. Le noir de ses vêtements. Le noir de sa cagoule, le noir de sa capuche. Le noir du corbeau. Oiseau de malheur.  

C R A C

Le Chemin de Traverse. Vidée de monde. Quelques sorciers saoul endormis. Des lumières aux fenêtres. Rien de plus palpitant. La baguette en main, la jeune femme fit de longues enjambées. Tend l'oreille. Si bagarre il y avait, alors bruit était présent, toujours à l'appel de la violence. Le vent, un sortilège de mort, un cri, le sang qui se glace. Les jambes bloquent l'action. Cela venait d'où? Des petites rues? La Morrigàn aux yeux de glace tourne la tête. Là, une silhouette, comme une ombre, vient à sa rencontre. Courant comme si la vie en dépendait. Non pas comme... la vie en dépendait réellement. La Morrigàn se glisse contre les briques rouges de la rue adjacente à la grande avenue. Les pas se rapprochent. La Phenix prend son inspiration. Tap, Tap Tap. Rythme rapide. Course effrénée. La peur, la cadence du cœur devait surement mener le tempo. Les pas n'étaient plus qu'à quelques mètres... Encore un peu...un mètre. Lorsque la silhouette féminine de la gérante des Halles surgit de l'ombre, la Morrigàn lui attrapa le bras et la tira à elle. Le corps de Ertz fut propulsée rapidement contre le mur, juste derrière sa salvatrice. Plus loin, d'autres pas firent leurs entrées. Mauvais pas. Mauvais présages. La jeune femme regarda, de ses yeux bleus de glace, le visage et les yeux de la Ertz. Elle n'était pas en état de combattre. Prenant sa main la jeune femme concentra sa magie. Elle sera ses doigts dans une étreinte réconfortante. Comme pour lui dire "N'aie pas peur, je suis là". 

- Flambios. -murmure-

Elle était bien là. Sous sa forme la plus guerrière. Et elle voulait le prouver. En quelques seconde, le mur derrière lequel elles s'étaient cachées afficha un Phénix enflammé. Les pas se rapprochaient dangereusement. Ni une ni deux, les deux jeunes femmes furent pris dans un tourbillon de couleur. Dans un tuyaux étroit. Où la jeune Morrigàn semblait pouvoir lire des noms. Des noms. Les mêmes que ceux écrit sur le papier froissé. Quelques temps plus tôt. Celui de la Ertz n'y était plus... Elle l'avait attrapé finalement, de ses petites quenottes. "Elle est en sécurité". 

C R A C 

Départ Crys et Morrigàn
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Mangemort 67, Lun 8 Mai 2017 - 13:23



LA de 08 accordé


L’insolence dont faisait preuve 08 était assez crispante. Quoiqu'en tout objectivité, il n'avait pas tort, voire raison. Mais j'étais son maître, je faisais ce que je voulais et il n'avait rien à dire là-dessus.

Si je l'avais touchée, ce qui ne semblait pas être le cas, on aurait usé de son corps pour faire comprendre que les Alliés des Phénix, ou eux-même d'ailleurs, devaient rendre les armes pour éviter de finir comme elle. C'était une bonne idée, encore fallait-il avoir un corps à exhiber.

- La ferme. Fut ma réponse à matricule zéro-huit lorsqu'il me posa sa question. Parfois je me demandais pourquoi ils étainet dans l'ordre vu leur comportement...

Nous avancions prudents, prêts à agir, pour retrouver notre petite proie qui courraient encore et encore. Mais elle semblait s'être relevée et cachée cette fois-ci. Pas de contre-attaque. Ma tête me faisait mal suite au sortilège de Crystal. Mais pas le temps de se plaindre.

Tourner dans une ruelle silencieuse. Les pas de la gérante des Halles nous avaient dirigés par-là. Du moins, je crois. Un phénix de flammes attire notre attention. Qu'a-t-elle préparé ? Que mijote-t-elle ? Mais j'entends un CRAC qui m'annonce qu'elle a fuit. Car rien ne suit. Pas d'attaque, pas de traits lumineux, rien... Rien que le silence de la nuit et de l'agitation nocturne des ruelles non loin de notre position...

Nous étions des incapables.

- On rentre. Sifflai-je entre les dents.

Rage qui finirait par me consumer à ce rythme-là. Il y avait bien trop de frustrations à gérer en ce moment...

Départ de 08 et 67 - Sujet libre

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Artemis Lhow, Mer 10 Mai 2017 - 21:10


Tour de Garde - Mai
Naissance de la haine

avec 87


Le chemin de traverse avait bien changé ces dernières années ... ce lieux autrefois vivant et exaltant était aujourd'hui triste et terne, parfais reflet de la société magique actuelle. Déambulant calmement le long des allées marchandes, Artemis observait minutieusement son environnement sans que rien d'exceptionnel ne vienne troubler le calme morbide de cette grise journée de printemps. Pour dire vrai, les rues étaient presque vides comparé à la vie qui animait les rues de Pré-au-Lard. Peut-être était-ce du à la proximité de Poudlard qui alimentait les magasins du petit village en jeunes sorciers insouciants et dépensiers.

Pour ce qui était de cette rue, les jeunes y venaient en général lors de leur admission à Poudlard et avant chaque rentrée scolaire ... mais outre cela, c'était le calme plat. Jetant un regard sur les alentours, nul événement, nul vagabond ne vint retenir l'attention du jeune homme. Longue journée en prévision ...


Dernière édition par Artemis Lhow le Mer 26 Juil 2017 - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 87
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Mangemort 87, Mar 16 Mai 2017 - 0:17


{ auto d'Em pour l'usage des fiches de combat ; pv toi ; vie de mangemort (auto)destructeur }

Barcelone s’est mise à danser
Et ta chair a tremblé
Apeurée
Sans savoir pourquoi

Qui avait-il de si troublant
Dans l’évocation d’une ville ?
Tu ne te rappelais pas
Y être un jour allée
.
.
.
Etait-ce l’accent
Etait-ce la guitare grattée
Les souvenirs ne viennent pas
Peut-être ne sont-ils pas à toi
Peut-être cette vie n’est-elle la tienne
Peut-être interfèrent seulement
Les peurs de l’ancienne âme
T’ayant habitée
Ou au contraire peut-être n’est-ce le corps
Qui garde l’empreinte
Peut-être est-ce ton âme
Qui a voyagé ailleurs
Dans ce corps ou un autre
Peut-être as-tu oublié
Une autre vie

Tout ce que tu sais
Est que la mélodie moldue
Fait frétiller tes poils
Comme une brise trop forte
trop fraiche trop —trop

Tu essaies de te reprendre
T’accroupis
Fais craquer ta nuque
Et respires
— tout bas

— comme un secret à garder pour toi
— tu es en vie
— tu vas le rester


La force de te relever
N'était en toi
Elle était dans ta baguette
Dressée contre une devanture quelconque
Une destruction gratuite
A l'ancienne
Tu crachas ton Confringo contre les glaces
Puis des Vampirello Fléau en pleine rue
Sur les passants

Difficile de dire
Si tu espérais que tes démons t'achèvent
Mais aujourd'hui

Tu coupais les laisses
Tu te fichais de tout
Tu posais tes peurs sur le sol
Et courrais — fuite en avant
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Artemis Lhow, Mar 16 Mai 2017 - 11:55


Alors même que je m'apprêtais à tourner les talons pour aller faire un tour au chaudron baveur, un souffle, une explosion, des cris et la terreur s’abattirent sur l'endroit. Des dizaines de civils s’enfuirent dans toutes les directions et sur le chemin au loin, les débris d'une vitrine brisée. Baguette a la main, je rejoins d'un trait les êtres fracassées, secouées de spasmes au sol tandis que d'autres se tordait le visages, harcelés par de sales bestioles noires et griffues. Et au milieu de ce chaos, elle était là.

Être maléfique à l'allure féline qui de ses mouvements souples rependait autour d'elle la mort et la désolation. La baguette souple elle s'en prenait seule et sans raison à ses pauvres gens sans défense qui fuyait plus qu'ils ne résistaient. L'angoisse et la peur me prirent au ventre ainsi qu'une dose d'adrénaline qui n'avait pas sa place ici. Aucune raison réelle de se réjouir de voir ainsi de pauvres gens souffrir. Je lève ma baguette, visant la femme masquée ... d'abord les chauves souris, furieuse créatures et ensuite la féline, ensuite elle paierait ses dettes, ensuite elle comprendrait le sens du mot douleur.

« Immobulus ! » et d'un rapidement changement de cible, enchainement sans réfléchir pour stopper cet monstruosité « Hostium Halitus ! »

Et la rage de poindre en moi, la rage, la haine et un once de désespoir devant tant de souffrances. Pourquoi ?

« Pourquoi ?! Pourquoi t'en prendre à tes semblables, toi et les tiens prônez la gloire des sorciers non ?! Alors pourquoi t'en retourner contre les tiens gratuitement ?! N'as-tu donc aucun honneur !?!

Je sent mon sang battre mes tempes et la sueur couler le long de mon dos. Les civils sont tous à terre ou en train de fuir dans la direction opposée à celle de la féline. Elle risque de ne pas apprécier mon intervention, mais peu importe, quitte à risquer ma peau, autant que ça soit pour la bonne cause.

« Protego Horribilis ... »


Lancer de dès:
 


Dernière édition par Artemis Lhow le Mar 16 Mai 2017 - 12:49, édité 2 fois (Raison : Ajout du formulaire de combat)
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Maître de jeu, Mar 16 Mai 2017 - 11:55


Le membre 'Artemis Lhow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100 faces' : 36
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 87
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Mangemort 87, Lun 22 Mai 2017 - 12:05


c’était rigolo quand même
trois chauves souris
un bruit de pétard
et londres est en déroute
ça y est c’est fait
tu es la pire criminelle de tous les temps
nombre de sorciers blessés
— peut-être deux se sont égratignés le genou
en plongeant à terre face à un chaton trop d4rk
nombre de sorciers morts
aucun
mais c’était pas grave
ça suffisait pour être un monstre
les faire fuir

les battements s’interrompirent
une douleur vive te parcourt l’épaule gauche
mais à part ça madame la marquise
tout va très bien tout va très bien
— il peut le garder ton bras
mais il n’aura pas
non il n’aura pas
ta baaaguette

(on se calme 67
c’est sérieux
c’est un duel
faut que t’arrêtes de considérer
que la magie est un jeu
on va éviter de faire un épisode 2
de la rencontre avec Benson)

un #Plaginit vint alléger ta souffrance
enfin « alléger »
sur le long terme sans doute
sur le coup t’eus juste envie de hurler
comme un loup à la lune
ou un chat à la mort
voilà une cicatrice qui illuminerait
celles déjà laissées sur ce membre
par un 13 impulsif
tu espères juste qu’il n’y a rien
en interne

l’homme continue de parler
— et toi avec ton insigne
t’es pas censé protéger tes citoyens ?
m’isoler m’attraper m’emprisonner
pas me blesser
me blesser tu le fais pour le plaisir
car sans vouloir te l’admettre ton coeur
est d’encre


d’encre et de papier
car c’est tout ce que vous êtes
vous êtes des fictions cérébrales
pensant pouvoir refaire le monde
des illusions des espoirs
les esprits manichéens aiment différencier
vos couleurs
mais en vérité dans la nuit
tous les chats sont gris

et lui aussi ce représentant
de l’ordre impuni
de la violence illégitime
est gris gris gris

animant les débris que l’explosion avait causé
tu lances vers ton adversaire du jour un #Oppugno
et espérant que la diversion l’occupe assez
un sournois et informulé #Stupéfix suit

[Statistique Stupéfix : 69 – Pas de Bonus/Malus]

Réussite critique (1-10) : L’Auror tombe. Son corps est dans un état proche du coma. Dommage qu’aucun copain ne l’accompagne.
Réussite (11 - 69) : Le bouclier initial ayant été défait par l’attaque pierreuse, l’Auror s’immobilise brusquement. Pourra-t-il compter sur un civil ?
Echec (69 - 95) : Moins idiot qu’il en avait l’air, l’Auror avait prévu une stratégie ; le sort se perd dans le vide.
Echec critique (96 - 100) : Il est temps d’apprendre à viser… Le Stupéfix ricoche contre une fenêtre de la rue et touche 87 de plein fouet.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Maître de jeu, Lun 22 Mai 2017 - 12:05


Le membre 'Mangemort 87' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100 faces' : 61
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Elly Wildsmith, Sam 10 Juin 2017 - 0:18


Autorisation des deux loustics pour débarquer (fin, on m'a forcée (angel))

Un chemin de traverse vide, désert. Parce que les élèves avait déjà effectué leurs achats de rentrée, ils avaient désormais tout le loisir t’exploiter les ressources et secret de Poudlard, pourquoi perdre son temps ici ? Elly, elle, ne perdait pas son temps.

En effet, elle devait retrouver son collègue pour un petit café post tour de garde. L’occasion de se détendre, et de se découvrir. Connaitre les personnes avec lesquelles on est susceptible de mourir n’est pas une basse besogne. Parce qu’il ne fallait pas se leurrer, en mission, ils avaient une chance sur deux de mourir. L’attaque de Poudlard lui avait d’ailleurs rappelé, que tout, absolument tout, pouvait cesser en un sortilège.

Alors elle devait retrouver Artemis, ils devaient ensuite flâner ensemble sur le Chemin. Alors Elly cherchait à reconnaitre la silhouette d’Artemis. Et puis elle le vit. Elle s’élança à sa suite, et puis, elle le vit tomber, sans comprendre pourquoi. Lorsqu'elle s'approcha elle reconnu sans mal le sortilège qui avait été utilisé, seul les yeux d'Artems bougeaient, semblant pris d'un mélange de panique et d'énervement.

Les cheveux bruns du jeune homme à terre et le cœur d’Elly se retint de louper un battement. Elle attrape rapidement sa baguette, coincée dans son jean, au niveau de sa hanche. Un « Enervatum » murmuré rapidement à destination d’Artemis, histoire de le libérer de cette emprise que quelqu’un – qui d’ailleurs ? – avait lancé à son encontre.

Un regard, rapide. Une silhouette qu’elle ne reconnaît pas, qu’elle ne voit pas vraiment. Elle lance à l’arrache un « Metalo Scencio » aussi rapide qu’imprécis. Si le sortilège touche le lancer du stupefix, Elly devrait pensé à jouer au loto.

Réussite critique (1 – 10) : sans viser, sans regarder. Le sortilège tape en plein dans sa cible. La silhouette se retrouve désormais en proie avec le métal insidieux sur de nombreux endroits de son corps. Allez masqué, danse avec eux !

Réussite (11 – 62) : Elly aurait-elle pris des cours de visée ? Non car là, clairement, le sortilège atteint sa cible sans trop de mal. Limite, si la situation ne l’avait pas prise au dépourvu, Elly pourrait se féliciter.

Echec (62 – 95) : Forcément, le masqué s’écarte. Zéro souci, zéro contrainte, l’auror peste contre elle-même.

Echec critique (96 – 100) : Sans regarder, sans viser, à quoi s’attendre ?! Le sortilège passe laaaarge 3 mètres à côté de la silhouette.




Dernière édition par Elly Wildsmith le Dim 11 Juin 2017 - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 11 sur 13

 Promenade sur le Chemin de Traverse

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.