AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 3 sur 70
La salle principale
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 36 ... 70  Suivant
Flavius Zichentra
Serpentard
Serpentard

Re: La salle principale

Message par : Flavius Zichentra, Mer 26 Déc 2012 - 16:10


Et toi ? Tu faisais ta tournée habituelle pour voir si tu pourrais trouver de nouvelles proies ?

Flavius sursauta d'étonnement quand Cao lui répliqua cela. Il regarda à droite à gauche pour voir si personne n'avait entendu puis il se rapprocha puis dit :

Parce que j'ai l'air comme ça ?

Flavius sourit, quelque part il l'avait cherché, la sincérité contre la sincérité. Mais Cao se faisait visiblement une image trompée du serpentard. C'est vrai que ça lui arrivait de draguer parfois, mais par rapport à d'autre, il était en vérité très discret. Parler de proie pour le jeune Zichentra était sans doute beaucoup trop dépassé. Il dit alors en souriant

Ne t'en fais pas, je ne te considère pas comme "proie", plutôt comme... hum... une fille seule à qui il revient de tenir compagnie. Figures-toi que je faisait aussi les courses pour Noël et qu'une grande soif m'a pris alors je suis venu ici.

Il sirota son cocktail préparé par Jana et il continua :

Un peu comme toi finalement...

Flavius reprit une gorgée de Vif d'Or et réfléchit un instant à quelque chose. Puis il prit alors un air assez amusé et il dit à Cao :

Si tu pensais que t'avais pris pour une proie, et que tu ne m'a pas spécialement jetée, c'est que tu voulais faire la proie ?
Revenir en haut Aller en bas
Caoimhe Wheeler
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Caoimhe Wheeler, Mer 26 Déc 2012 - 16:29


Cependant, à la grande surprise de Cao, la réaction du Serpentard ne fut pas du tout celle qu'elle attendait. Le jeune homme sursauta d'étonnement et se rapprocha d'elle, lui soufflant, d'un air quelque peu perdu :

- Parce que j'ai l'air comme ça ?

Cao haussa un sourcil. Apparemment le jeune homme ne faisait pas parti de cette catégorie là au vu de sa réaction et Cao pesta intérieurement contre elle-même : elle qui était la plupart du temps plutôt perspicace, elle s'était trompé sur toute la ligne. Si il paraissait comme ça ? Cao réfléchit. Pas vraiment en fait, quand on y réfléchissait bien. D'accord il avait offert un verre à une inconnue, mais à part ça il avait surtout semblé vouloir la connaître un peu mieux, pas spécialement la séduire.
Sans pouvoir s'arrêter, la brune éclata de rire, ce qui lui arrivait rarement : elle qui croyait qu'il la draguait et qui avait peur que Jana l'apprenne ! Il voulait simplement faire connaissance. Qu'est-ce qu'elle pouvait se montre irréfléchie parfois....
Consciente qu'elle devait paraître légèrement étrange au jeune homme en face d'elle, elle s'arrêta de rire et lui répondit franchement :

- Non pas vraiment en fait. Quand tu m'as proposé de te payer un verre, j'ai cru que tu étais de ce genre là mais ton comportement est tout de même plus " gentleman ".

Gentleman. C'était le seul mot qui lui était venu à l'esprit pour relativiser la situation mais il lui paraissait très stupide une fois sorti de sa bouche à haute voix. Apparemment Flavius tenait vraiment à rétablir la vérité et que Cao le croit, et c'est pourquoi il la rassura, en riant légèrement :

- Ne t'en fais pas, je ne te considère pas comme "proie", plutôt comme... hum... une fille seule à qui il revient de tenir compagnie. Figures-toi que je faisait aussi les courses pour Noël et qu'une grande soif m'a pris alors je suis venu ici.

Cao sourit devant la délicatesse u jeune homme. Elle avait bien entendu qu'il avait hésité sur la façon de la décrire mais il s'était bien rattrapé. Elle s'en voulait encore de sa bêtise irréfléchie : comme quoi la franchise n'était pas toujours une qualité, au contraire. Mais heureusement pour elle le jeune homme ne semblait pas le prendre particulièrement mal. Toutefois, elle tint à s'excuser pour l'avoir trop vite mal jugé :

- Désolé. D'habitude je me trompe très rarement mais je ne sais pas ce qui m'as pris là...

Cao reprit une gorgée de Whisky pour faire oublier sa bêtise et elle entendit Flavius faire de même. Pourtant, alors qu'elle savourait tranquillement la douce chaleur de son breuvage, ce dernier lui rétorqua d'une voix légèrement malicieuse, enfin c'est ce qui lui sembla :

- Si tu pensais que t'avais pris pour une proie, et que tu ne m'a pas spécialement jetée, c'est que tu voulais faire la proie ?

Cao recracha son Whisky, totalement surprise. Alors pour celle-là, elle ne s'y attendait et pourtant elle aurait du la voir venir ! S'excusant d'une voix à moitié étouffée et espérant qu'elle n'en avait pas recraché sur son interlocuteur ( ce qui aurait fini de la faire passer pour une folle ), elle tenta de répondre à sa question :

- Disons simplement que...pour une fois j'ai voulu m'amuser.

Comment lui expliquer sans l'assommer et lui faire part de sa pitoyable situation, de ses nouvelles résolutions de s'amuser et d'arrêter d'être si raisonnable ? C'est sûr il la prendrait soit pour une fille en manque d'amour, soit pour une fille vraiment étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Flavius Zichentra
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Flavius Zichentra, Sam 29 Déc 2012 - 18:21


Jana n'avait visiblement pas entendu la proposition de Flavius et Cao commença alors à se révéler. Flavius laissa terminer Cao qui disait s'être trompée. En fait, elle n'avait pas totalement faux non plus, si Flavius était venu à sa table c'est bine parce que la jeune gryffondor était jolie et seule près d'une table. Flavius s'étonna à la réaction de Cao lorsqu'elle s'étouffa avec son whisky et celle-ci répondit qu'elle voulait s'amuser. Flavius engagea le sujet encore plus loin :

S'amuser ? Non mais on peut s'amuser aussi si tu le veux c'est pas le soucis...

Flavius s'approcha un peu plus de Cao pour être à l'abri des oreilles indiscrètes :

C'est surtout la "proie" qui m'a étonné...

Flavius s'arrêta un instant et plissa les yeux. IL réfléchit sur ce que Cao devait penser de Flavius. Puis après avoir bu un peu de cocktail préparé par Jana, il continua :

En fait t'es plutôt étrange comme fille... Est-ce que ça voudrait dire que là quand je te parle je suis une proie pour toi ?

Plus il réfléchissait sur ce sujet, et plus Zichentra se sentait lui-même eu par Cao. L'idée d'origine c'était certes de rencontrer une jolie fille qui était assise seule à une table, mais en aucun cas de se faire traiter comme un objet servant à s'amuser. Est-ce que cela pouvait dire que Cao avait renversé la situation ? En tout cas Flavius avait bien l'intention de le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: La salle principale

Message par : Invité, Dim 6 Jan 2013 - 16:31


HJ: Désolée du retard Tyty ^^'

Sa proposition avait, semblait-il, choqué le noble. Pourtant, Solange avait été très sérieuse. Si cela pouvait lui faire accepter plus facilement la réalité, elle était prête à le faire. Mais cela la blesserait aussi énormément. Car cela voudrait dire qu'on était pas capable de la croire sur paroles. Et ça, la jeune femme le prendrait très mal. Elle était fière, mais surtout honnête. Sa... Sa mère adoptive lui avait inculqué des bases très nettes du bien, du mal. Certes, cela c'était nuancé avec son entrée à Poudlard et elle avait appris à mentir sans se parjurer (encore eut-il fallu qu'elle soit croyante) mais le fond restait le même. Elle était honnête.

La réponse d'Actarius lui fit assez mal cependant. Oh, pas au début, non, elle avait même eut un petit sourire en l'entendant parler d'Alicia comme d'un mélange entre Gryffondor et Poufsouffle, mais le reste... Elle ne voulait pas qu'il la croit par devoir, mais parce que son instinct le lui dictait. Ne pouvait-il pas sentir qu'elle ne mentait pas ? Qu'elle était véritablement sincère ? Au fond, c'était sa fierté qui était mis à mal ainsi que ses sentiments. Pourtant, elle préféra ne rien en laisser paraître, il était déjà assez mal en point comme ça. Aussi, chose incroyable, elle tenta de le faire sourire.

- Mauvais caractère, moi ? Je ne vois pas ce qui te fait dire cela... Lâcha t-elle, totalement ironique et un sourire sarcastique aux lèvres.

Pour se distraire un peu, elle but un gorgée de cet hydromel qu'elle faisait tourner et retourner dans son verre depuis quelques minutes.

- Je sais bien que cela prendra du temps avant que tu ne me crois vraiment. J'espère juste que tu me donneras ma chance... Déclara-t-elle doucement avant de recommencer à siroter son hydromel.
Revenir en haut Aller en bas
Caoimhe Wheeler
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Caoimhe Wheeler, Ven 11 Jan 2013 - 0:20


S'amuser ? Non mais on peut s'amuser aussi si tu le veux c'est pas le soucis...C'est surtout la "proie" qui m'a étonné...

Cao sourit. Ce Flavius semblait vouloir continuer la conversation. S'amuser ? Oui, définitivement, c'est ce qu'elle avait voulu dès le départ et c'est la raison pour laquelle elle avait accepté la présence du Serpentard. Et elle devait avouer qu'elle n'était pas déçue ! Depuis toujours, elle n'avait pas trop aimé se mêler aux autres. Pas parce qu'elle aimait être seule, enfin la solitude était bien agréable parfois, mais c'est qu'ils lui semblaient tous tellement inintéressants ! Mais Darnel avait changé ça. Il lui avait montré que chaque personne était unique, peut être pas toujours dans le bon sens du terme, mais que la plupart valaient la peine d'être connus. Et cela s'appliquait encore une fois ans cette situation. Cao ne se considérait pas comme une proie. Même lorsqu'elle avait accepté que Flavius lui tienne compagnie, elle avait tout de suite décidé de s'imposer. Après, le considérait-elle comme une proie ? Hmmm... non pas vraiment. Comme une distraction ? Au début oui. Cet homme était plus un jouet qui avait pour but de pimenter un peu son après-midi glacial. Mais maintenant, elle avait compris que Flavius était en fait quelqu'un de très sympathique et qu'il méritait bien plus que d'être traité comme un joué.
Rebuvant une gorgée de Whisky, Cao haussa un sourcil : décidément, ils entamaient là une conversation bien plus complexe ! Mais Flavius semblait bien décidé à aller jusqu'au bout, car il insista :

- En fait t'es plutôt étrange comme fille... Est-ce que ça voudrait dire que là quand je te parle je suis une proie pour toi ?

Etrange... Oui Cao pouvait comprendre que son interlocuteur pensait ça d'elle ! Elle avait adopté un comportement envers lui nettement contradictoire : acceptant un coup de boire avec lui et l'accusant la minute d'après d'être un coureur de jupons ! Mais elle n'avait pas cherché à faire mauvaise impression... C'est juste qu'elle était comme ça. Elle agissait sur le coup, sans trop réfléchir et disait la majorité de ce qu'elle pensait. C'est pourquoi elle n'hésita pas à lui avouer franchement :

- Au début...plus une sorte de jouet, parce que j'avais besoin de distraction. Le prend pas mal, c'est juste...pour pimenter un peu l'après-midi que je venais de passer... Et puis, je sais pas mais toute seule autour d'un verre ça m'avait fait ressassé des souvenirs pas très positifs et j'étais un peu déprimée. Mais tu n'es pas comme ça, je m'en suis rendu compte. T'es une personne qui semble remarquable et tu mérites pas d'être traité comme un jouet ou une distraction, peu importe si j'était pas bien ou malheureuse.

Voilà elle avait parlé avec sincérité, restait à attendre la réaction du Serpentard...
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: La salle principale

Message par : Phoebe Monroe, Sam 12 Jan 2013 - 14:47


{RP avec Kim Stevenson
Si cela dérange votre Rp n'hésitez pas à le signaler.}


Les vacances allaient bientôt se terminer, ce qui se ressentait dans l'attitude de Phoebe : son air était morose et les seuls activités concrètes qu'il faisait étaient de faire ses devoirs. Il devait être environ dix-sept heures trente et après une longue après-midi à regarder de la télé-réalité à la télévision, un sentiment de solitude prit possession de lui. Ça ne faisait même pas trois jours qu'il était revenu à Londres qu'il voulait déjà y repartir, il s'ennuyait quand il était seul et cet endroit ne peut que lui rappeler sa meilleure amie qui n'était pas revenu à Poudlard cette année pour cause de voyage. Elle lui envoyait de temps à autre des lettres mais le jeune homme comprenait qu'elle ne pouvait pas être en lien direct avec lui car c'est un peu le but d'un voyage.

La seule chose dont il avait besoin en ce moment était de convivialité et de contact et il y a un lieu typique qui peu offrir tout ça : ce sont les bars. En y repensant, il se dit que ce pourrait être une bonne idée de prendre de quoi écrire des lettres, histoire de donner de ses nouvelles à ses proches, c'est vrai qu'il n'y pense pas tout le temps et que ce pourrait être une bonne occasion. Avant de se préparer, il n'oublia pas de prendre des feuilles de parchemins, des enveloppes, de l'encre et une plume et il mit tout ça dans son sac. Le préfet mis un manteau, un bonne et une écharpe, sans oublier ses fidèles lunettes sans lesquelles il ne pourrait écrire correctement et sortit de l’appartement.

L’Écossais n'avait aucune idée de l'endroit où il souhaitait se rendre, pourtant après quelques instants de réflexions, il décida d'aller au Chaudron Baveur, surement le pub le plus connu des sorciers d'Angleterre. Il s'empressa de le rejoindre, le froid de l'extérieur commençait à lui piquer le bout du nez. En entrant il fut submergé par la chaleur de ce lieux, des gens riaient en faisant passer leur repas avec une bonne chopine de bière, on entendait le bruit de la vaisselle ainsi que la rumeur des discussions. Le jeune poussa un soupir accompagné d'un sourire, c'était exactement ce qu'il recherchait.

Recherchant une place, il décida de s'asseoir sur une petite table ronde pouvant accueillir deux à trois personnes. S'asseyant confortablement sur une chaise, il décida de prendre la carte pour la lire, il ne savait réellement que choisir pourtant quand le ou la serveuse arrivera il va devoir faire un choix ...
Revenir en haut Aller en bas
Flavius Zichentra
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Flavius Zichentra, Dim 13 Jan 2013 - 14:47


Au début...plus une sorte de jouet, parce que j'avais besoin de distraction. Le prend pas mal, c'est juste...pour pimenter un peu l'après-midi que je venais de passer... Et puis, je sais pas mais toute seule autour d'un verre ça m'avait fait ressassé des souvenirs pas très positifs et j'étais un peu déprimée. Mais tu n'es pas comme ça, je m'en suis rendu compte. T'es une personne qui semble remarquable et tu mérites pas d'être traité comme un jouet ou une distraction, peu importe si j'était pas bien ou malheureuse.


Il aurait fallu voir le visage du serpentard à ce moment-là. Le genre de visages qui donnait une impression de retournement de situation, d'incompréhension totale. Comme si un riche propriétaire se retrouvait du jour au lendemain à la rue, ou comme si un roi devenait esclave. Flavius était à présent totalement démuni devant la réponse de la jeune gryffonne. Plus d'une fois il lui était arrivé de se faire renvoyer par une fille mais jamais on ne lui avait avoué avoir été pris pour un "jouet", même si de son côté il n'avait pas hésité inconsciemment à le faire pour d'autres filles.


Hum... ha..

Flavius ne savait pas quoi répondre dans un premier temps. La discussion semblait avoir tourné et son comportement charmeur devait changer en un genre plus sentimental qu'il ne connaissait pas du tout, lui qui aimait se tenir loin de tout sentiment. Cao parlait d'être pas bien ou malheureuse, que pouvait lui dire Flavius à ce moment-là ? La question ne se posa plus lorsque le serpentards regarda le fond de verre qui restait à son interlocutrice et son propre verre vide. Il se retourna vers Jana et dit d'une voix haute pour se faire entendre :

Tu nous ressers la même chose ?

Puis ensuite Flavius se retourna vers Cao et se remettant tout doucement de cette vérité, qui a final lui donnait peut-être que ce qu'il ne méritait, il dit en lui souriant et d'une voix bien plus tranquille que d'habitude :


On aura besoin d'un autre verre n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Kim Stevenson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Kim Stevenson, Sam 19 Jan 2013 - 12:00


[Rp encore plus minable que minable, I'm sorry !]

Cela faisait bien longtemps que Kim n'était pas revenue à Londres. Et bizarrement, elle n'était pas plus contente que cela de retrouver la ville qu'elle avait toujours aimé. Le bruit, la magie présente dans chaque recoins de la ville, et toutes ces petites choses qu'elle aimait tant ne semblaient plus lui faire aucun effet.

Elle tournait la tête de droite à gauche, le visage neutre. Elle retrouvait la ville telle qu'elle l'avait laissée et rien n'avait fondamentalement changé. Cela aurait dû la rassurer, mais, au contraire, ça l'énervait. En effet, depuis fort longtemps, elle n'avait parlé à personne. Aucun de ses amis ne lui avaient donné de nouvelles, et, le pire, c'est qu'elle les comprenaient. Cela faisait quelques temps qu'elle se trouvait de plus en plus asociale, et le fait que ces amis aient exprimé le besoin de s'éloigner d'elle ne la surprenait gère.

C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle avait repoussé l'échéance de son séjour chez ses parents. Elle avait ressenti le besoin irrépressible de se vider l'esprit, et de se ressourcer. Et même si ces vacances prolongées lui avaient fait le plus grand bien durant toute leur durée, son retour ne l'avait en aucun cas rendu heureuse...

Elle stoppa sa marche en même temps que ses pensées désastreuses, et leva la tête. L'enseigne bien connue du Chaudron Baveur s'étalait devant elle. La porte lui souriait presque, et elle ne put s'empêcher d'entrer.

Cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas foulé ce sol qu'elle aimait tant, qu'elle n'avait pas entendu tous ces bruits rassurants de conversations animées, qu'elle n'avait pas posé le regard sur ces tables et ces chaises si bien rangées... Une vague de tristesse s'empara de tout son être lorsqu'elle se souvint que, dans le passé, elle n'avait jamais passé ces portes seule. Elle était toujours bien accompagnée, entourée d'un ou de plusieurs de ses amis qu'elle aimait tant. En cet instant, rien ne lui aurait été plus cher que d'être pareillement accompagnée, et de s'assoir à une des tables libres en compagnie d'un être cher à ses yeux...

Mais non, cette fois elle était seule, et convaincue de devoir commencer à s'habituer à cette nouvelle vie. Et, bien que la solitude ne l'ait jamais dérangée, cette fois, elle lui procurait un sentiment de mal-être grandissant. Poussant un grand soupir, elle s'apprêta à repartir en marche arrière, quand ses yeux se posèrent sur une petite table, près de la fenêtre. Un jeune homme y était assis, et ses yeux parcouraient distraitement la carte. Kim s'approcha, presque imperceptiblement, et faillit hurler de surprise et de joie quand elle reconnu Phoebe, son meilleur ami de longue date.

Elle aurait pu aller le voir, le prendre dans ces bras, le secouer dans tous les sens et le bombarder de questions... Elle aurait pu faire ce que font toutes les personnes normales. Mais non. Au lieu de ça, elle resta plantée là, la bouche grande ouverte, ne parvenant pas encore à réaliser le miracle qui venait de la frapper...
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: La salle principale

Message par : Oswin T. Hooper, Mer 23 Jan 2013 - 23:50



Commande Kim & Phoebe



Qu'est-ce que ça pouvait me faire ch*r d'être là. Y'avait même pas de mots pour ça, mais j'supposais que mon air affligé devait parler à ma place. Une semaine que je bossais au Chaudron Baveur et une semaine que j'avais envie d'étaler de la cervelle de clients sur le comptoir. C'était terrible. J'étais plus qu'un fantôme à Poudlard du coup et j'pensais bien qu'on m'reverrais plus avant les examens finaux en fait. Si seulement on pouvait m'les donner directement ou au moins me les faire passer à l'avance, ça m'éviterais bien des emmerdes. Déjà une semaine complète que je squattais chez Léo à Pré-au-lard donc, et dieu merci j'avais eu mon permis de Transplanage. Note maximale bien sûr, j'étais pas un bouseux m'voyez. Du coup c'était pas trop dur de venir jusque ici. J'étais un peu en mode épave là, affalé sur le comptoir, mes cheveux en liberté et pas rasé. J'portais mon fidèle T-shirt " Nobody Knows I'm a Lesbian " et une veste en jean trop grande, au dessus d'un p*tain de pantalon slim en cuir qui me moulait le cul comme jamais. Enfin bon, ça c'était juste un détail inutile pour faire rêver. Hum.

J'foutais rien pour l'instant, les autres s'occupaient bien des clients et moi j'me contentais juste de picoler un coup tout seul dans mon coin. J'râlais mais c'était vrai que j'aurais pu tomber pire en terme de job. Là l'endroit était cool et surtout, y'avait plein d'alcool partout. La patronne était chouette - Elle me faisait pas chier, mais le seul problème c'est qu'elle allait bientôt dégager. Le prochain patron avait pas intérêt à m'casser trop les couilles, sinon ce serait pas de la cervelle de client que j'étalerais sur le comptoir mais la sienne. J'étais pépère donc, sauf que là y'a un gars qui entre et va s'poser à une table pour quinze mais tout seul. J'comprends pas bien le délire mais bon, il veut peut-être faire chier après tout. Enfin moi je faisais tout le temps ça quand j'allais boire un verre, j'aimais bien avoir de la place pour mon noble fessier et une table de quatre ou six m'allait pas mal. Je jetais un coup d'oeil vers l'autre serveuse, elle avait l'air occupé. Et m*rde, ça allait être pour ma pomme. Je roulais des yeux, posant mon verre de Jack devant moi. Alors que j'allais m’apprêter à faire mon formidable métier, une fille entre à son tour, surement une de Poudlard aussi. J'la regarde, elle regarde le mec à table, elle hésite, ça m'fait chier. J'avais envie de l'attraper et de la claquer à côté avant qu'elle ne se décide enfin à y aller. Bah enfin tiens. J'avais un verre à finir moi.

Après quelques minutes je décollais enfin mon cul de mon poste de garde et me dirigeais vers les deux jeunes, le visage fermé de toutes expressions. J'aimais pas la foule sa mère ! C'était bien ça le gros problème ici, le monde. J'étais totalement associable et on devinait facilement quand on me connaissait un peu, que je devais vraiment être à la dèche pour faire ça. Me mélanger au peuple, erk. En concert j'adorais ça hein, j'étais devant eux et eux à mes pieds. Mais là ... Là c'était juste de la m*rde. Mais j'avais besoin de fric, alors je serrais les dents et j'faisais ce que j'avais à faire. Sans le sourire certes, mais j'le faisais.
J'arrivais à leur hauteur, mains dans les poches et les interrompant d'une voix légère qui sonnait un peu trop fausse venant de ma part. "Bonsoiiiiiir" La tête du gars me disait vaguement un truc, c'était pas le préfet d'Gryffondor ? Pas sûr de ça ma foi. Et pis j'en avais rien à taper en fait. La fille par contre, c'était vraiment personne, elle me disait rien. En même temps moi et les têtes des gens ... "J'vous sers un truc ?!" J'étais en un assez bon mode en fait, je devais surement être un peu entamé par le Jack. Enfin j'l'étais tout l'temps un peu ici, mais juste ce qu'il fallait pour que j'crise pas trop et que je fasse mon job sans avoir une gueule de déterré qui aurait préféré rester 6 pieds sous terre. Enfin, j’espérai qu'ils allaient pas mettre treize plombes à s'décider quand même ...
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: La salle principale

Message par : Phoebe Monroe, Sam 26 Jan 2013 - 15:24


La plus grande majorité des plats et des boissons sur la carte lui donnaient envie. Son nez et ses joues étaient encore rouges de froid, il rêverait d'habiter dans une île paradisiaque où la température ne descend pas en dessous de vingt-cinq degrés et où l'eau est d'un bleu éclatant. Ce n'est pas comme à Saint-Andrew, son village d'enfance, où la Mer du Nord est toujours d'un gris-vert. Retirant ses gants, il remarqua que même avec une protection, ses doigts étaient gelés. C'est décidé, dès qu'il obtient ses ASPIC's il part deux semaines au soleil. Enfin, il n'y est pas encore, avec son rôle de préfet qu'il prend très à coeur il ne lui restait que très peu de temps pour réviser ses cours et encore moins pour passer du temps avec ses amis. En plus de tout cela, il aimerait bien remettre la chorale de Poudlard au goût du jours et ça, ce n'est pas une mince affaire ...

Le jeune homme prit une position confortable sur le banc et observa le monde autour de lui : le barman buvait comme un trou, une sorcière parlait seule au fond de la salle, un couple se disputait derrière lui et puis ... Il y avait une fille, debout, seule ; elle regardait dans sa direction. Ses cheveux d'un blond lumineux devaient se repérer à plusieurs dizaines de mètres à la ronde ce qui contrastait parfaitement avec sa peau pâle. Cette fille lui rappelait quelqu'un mais c'était impossible. Elle ne pouvait pas se trouver là, à ce moment précis. Ce serait trop beau. Il n'empêche qu'au fond de lui, Phoebe savait que dans la salle du Chaudron Baveur se trouvait sa meilleure amie qu'il n'a pas revu depuis longtemps, Kim.

Le préfet se leva et avança dans la direction de son amie de toujours, une sorte de sourire contenu se dessinait sur son visage, il n'est pas du genre très expressif mais il avait du mal à contenir sa joie : sa meilleure amie était revenue tout de même. Ses yeux bleu-verts pétillaient mais il était un peu nerveux, lui la considérait toujours comme sa meilleure amie mais est-ce que c'était réciproque ? Et pourquoi est-elle partit si longtemps ? Sans plus attendre, dès qu'il fut à proximité, il lui sauta dans les bras.

« Kim ! Ça fait si longtemps ... Viens t'asseoir avec moi ! »

Relâchant son étreinte, il partit reprendre sa place. Il était heureux et ça ne lui était pas arrivé depuis longtemps, une sorte d'halo illuminait son visage. C'est drôle comment le destin peut jouer des tours, il y a quelques heures il s'ennuyait, il était désespéré et là il avait retrouvé la joie de vivre, une terrible nouvelle pouvait s'en suivre mais cela n'atteindra pas son morale. Tout ce qui importait était qu'il avait retrouvé son ami et plus rien d'autres ne comptait.

« On a tellement de choses à se raconter ...
Bonsoiiiiiir, j'vous sers un truc ?!
»

Le jeune homme fut coupé par le serveur qui empestait l'alcool à plein nez, super ... Premièrement, il lui avait coupé la parole, mauvais point pour que Phoebe le tienne en estime et deuxièmement ce type était un original. On pouvait le deviner rien qu'à ses cheveux et à son inscription sur son t-shirt. En temps normal, le préfet a de la compassion pour les serveurs, c'est vrai, il l'était lui-même quand il travaillait au Sanglier Rieur mais ce serveur ne lui avait pas fait bonne impression. Relisant vite fait des yeux la Carte du bar, il finit par donner sa commande d'un air hautain et ennuyé :

« Pour moi ce sera un chocolat chaud avec une part de tarte à la mélasse à l'abricot ... Essayes de ne pas faire un coma éthylique en route ! »

Le serveur ne lui avait rien fait mais c'est simplement qu'il aime rabaisser les gens et pour ne rien arranger cette envie est accrue quand il est heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: La salle principale

Message par : Jagang De Maldor, Lun 28 Jan 2013 - 13:31


Un soir de janvier, Jagang se promenait sur le chemin de traverse. Il avait fait des achats de la semaine et maintenant il désirait se relaxer devant une bonne petite boisson. Il prit la direction du mur de brique du chaudron baveur. Il pianota sur diverses briques avec sa baguette afin de s'ouvrir le passage sur le monde des moldus.

Il alla s'installer à une table dans un coin sombre afin d'avoir une vision rapide sur la porte d'entrée et l'entrée du monde des sorciers. Il ne voulait pas se laisser capturer sans avoir une chance de s'en sortir. Il n'était pas paranoïaque mais il était d'une extrême prudence pour sa santé.

Les moldus, ce qu'il pouvait les détester. Lorsque ses parents furent arrêter et que sa petite sœur mourut sous ses yeux lors de la fameuse arrestation de la famille De Maldor en Espagne, il avait du arpenter le monde chez les moldus. Pour gagner sa pitance, il avait du se produire comme saltimbanque. Les moldus étaient fascinés par les tours de magies que proposait Jagang. Ils voulait tous savoir les trucs, malheureusement pour eux, il s'agissait de magie pur et simple, il n'y avait aucun artifice, pas de fils caché, pas de boîte avec un double fond. Une baguette et le savoir de Jagang lui avait permis de se faire une petite fortune chez les moldus. Et quand il était revenue en Angleterre, il avait converti sa rente en gallions. Maintenant il pouvait vivre aisément. Mais la haine contre les moldus n'avait pas finit de grandir dans le cœur de Jagang. Il ne supportait pas les airs supérieurs qu'ils affichaient à tout bout de champ.

Lorsqu'il arriva à sa table, il retira sa cape qu'il posa sur le dossier de sa chaise. Il s'installa tranquillement sur la chaise, sa baguette dans sa main contre sa cuisse droite. Il fallait toujours être sur ses gardes. Il prit avec son autre main la carte de l'établissement, il consulta d'un œil, les possibilités qui s'offrait à lui. Plusieurs boissons le tenaient bien. De son autre œil, il observait les clients présents.

Il opta pour un Sex on the Glade. Les femmes lui manquait également, ça faisait un moment qu'il n'avait pas séduit une jeune femme. La dernière en date était une jeune femme de l'école de Poudlard qu'il avait rencontré lors de la fête de fin d'année. Il adorait séduire, il aimait jouer au chat et à la souris avec la gente féminine. Et puis une relation même de courte durée pouvait toujours être intéressante dans les activités cher à Jagang.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: La salle principale

Message par : Alexander Scott, Lun 28 Jan 2013 - 18:51


Commande Jagang De Maldor


Cela faisait maintenant quelque minutes qu'Alexander était adossé à la porte des cuisines comme à son habitude et observait les clients qui buvait tranquillement leur consommation. Le Russe n'était là que depuis quelques jours pourtant il se sentait déjà ici comme dans sa propre maison, ce n'était guère difficile puisqu'il n’appréciait pas réellement la grande demeure familière de sa famille en Russie. La Russie était un pays magnifique de part sa rudesse, ses montagnes et ses steppes glacées mais le Serdaigle aurait préféré que son père décidé de vivre en Irlande. Sans jamais savoir pourquoi il avait toujours voulut vivre en Irlande, probablement parce que beaucoup de grand sorcier en provenait. Toujours est-il que le jeune homme considérait le chaudron baveur comme son foyer et s'était habitué à servir les différents clients, certains plus insolites que les autres. Il appréciait par dessus tout la diversité offerte par cet établissement où toute sortes de créatures se côtoyaient. D'incroyables sorciers croisaient d’avides gobelins, parmi tout ces gens il y avait probablement des mages noirs, des Aurors, des professeurs de Poudlard peut être même des mangemorts... Il était impossible de savoir qui ont servait cependant Alexander considérait comme un jeu le fait de deviner si qui était ses clients. Dis-moi ce que je te sers et je te dirai qui tu es. Et puis il était amusant d'imaginer les conversations des sorciers, le chadron baveur était le lieu idéal pour faire quelques affaires et vu la tête de certains clients le Serdaigle ne s'en étonnait pas. Si un jour on lui proposait de payer en oeuf de dragon le Russe ne serait certainement pas surpris, certains clients étaient vraiment bizarres et peu fréquentables.

L'attention d'Alexander se porta sur un sorcier qui venait de rentrer par l'arrière. Ses cheveux châtains étaient longs et sa barbe était particulièrement prononcée, on avait réellement l'impression qu'il revenait d'un long voyage cependant ces vêtements ne semblaient pas en accord avec cette hypothèse puisqu'ils n'étaient pas particulièrement usés ou même sales. Le sorcier observait les alentours en allant s'asseoir au fond de la salle dans un coin sombre et même lorsqu'il eut saisi la carte du chaudron baveur le Russe eut l'impression qu'il observait toujours les alentours par dessus. Finalement le Serdaigle détourna son attention, la curiosité était un vilain défaut, toutefois il un jour il devenait Auror alors peut être que son sens de l'observation légendaire lui serait utile. Sa mère disait de lui qu'il avait la vision d'un aigle, ce n'était pas réellement faux mais ce que sa mère disait comme un défaut Alexander lui le prenait comme une qualité. Etre curieux permettait de voir des choses que personne d'autre ne voyait et pouvait s'avérer providentiel.

Après avoir attendu quelques minutes le Serdaigle se dirigea finalement en direction du sorcier qui avait pénétré quelques minutes plus tôt dans l'établissement. Sur le chemin Alexander demandait aux clients si ils désiraient quelque chose d'autre à boire ou à manger et adressait quelque sourire. LA communication ce n'était pas son fort mais il fallait reconnaître que sourire ce n'était pas très dur de sourire surtout lorsqu'il y avait des jolis filles dans l'établissement ! Oui, il y avait pire comme métier même si il y avait aussi des métiers... Bien plus excitants ! Le Russe s'arrêta à la table de l'homme, de prêt il était quelque peu impressionnant étant taillé comme... Une armoire à glace. Cet homme avait du être joueur de quidditch ! Peut être l'était il encore en tout cas il avait la carrure d'un batteur, et d'un batteur de qualité.

-Bonsoir, je vous sers quelque chose.

Alexander essayait d'être enjoué lorsqu'il s'exprimait aux clients mais pour ça il avait encore du mal et chaque fois qu'il parlait à un client son horrible accent Russe reprenait le dessus. Le Serdaigle détestait ça car dans le monde des sorciers la Russie était considéré comme une terre de magie noire et était donc particulièrement mal vue par un certains nombre de sorciers et sorcières. Evidemment il y avait les autres qui vénéraient la magie noire mais ces derniers étaient rarement fréquentables et Alexander évitait de les fréquenter. Si Alexander devait juger ce client alors il l'aurait sans doute classer dans la deuxième catégorie de sorcier mais n'ayant rien pour le prouver il préférait ne pas tirer de conclusion hatives et préférait attendre patiemment la commande du client non sans le détailler du regard comme pour percer ses secrets, attitudes que sa mère aurait sans doute désapprouvée mais qu'il ne pouvait s’empêcher de faire.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elenna Benson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: La salle principale

Message par : Elenna Benson, Mar 29 Jan 2013 - 18:23



Rp privé avec Jagang

Rencontre hasardeuse...


Le soleil se couchait peu à peu, filant vers l’horizon et la fraicheur retombait sur le chemin de traverse. Une légère brise s’insinuait entre les ruelles de Londres faisant frémit quiconque n’était pas assez couvert. Les gens rentraient peu à peu chez eux pour se réchauffer et seuls quelques garnements restaient dehors pour faire encore une ou deux bêtises. La rue marchande prit bientôt des allures de désert.

Le tintement d’une cloche se fit entendre, brisant le silence glacial qui s’était installé depuis plusieurs minutes. Le bruit d’une porte qui se ferme, puis un petit soupire. La fermeture quotidienne d’Ollivander’s était enfin arrivé pour le plus grand plaisir d’Elenna. Le beau temps avait refait ton apparition aujourd’hui sur la Grande-Bretagne et semblait avoir motivé les londoniens à sortir de leurs chaumières. Les portes monnaies, pourtant vides après les fêtes, s’étaient remis à chauffer alors que tout le monde reprenait ses achats. Le Chemin de Traverse avait repris son allure de printemps même si tout le monde savait que le froid ne tarderait pas à revenir. Et en effet, alors que le soleil semblait prendre la fuite, il fut remplacé par ce que redoutent tous les amoureux de la chaleur.

La journée avait été, de ce fait, longue pour les commerçants et malgré l’aide de ses collègues, Elen avait été prise dans les commandes depuis son arrivée à la boutique. La demoiselle n’avait guère eu le temps de manger un bout ou même de se poser pour souffler. Il fallait donc remédier à cela et prendre un moment de détente. Habituellement, la louve se rendait à la Tête de Sanglier, mais cela faisait fort longtemps qu’elle n’avait pas rendu visite à ce cher Chaudron Baveur. Sans attendre plus longtemps dans le vent glacial, emmitouflée dans sa veste en fourrure, ses jambes fines au chaud dans son jean et son bonnet sur la tête, elle fila en direction de la destination voulue.

Le mur de brique n’avait pas changé. Tapotant dessus d’un air machinal, Elenna regarda le fameux passage s’ouvrir pour entrer dans le bar. Il y avait du monde ce soir-là et c’était tant mieux pour le gérant. Une odeur d’alcool flottait dans l’air comme un présage de soirée bien arrosée pour certains. Le regard de la jeune femme aux cheveux couleur neige parcourut la salle. Le comptoir était plein et les tables remplies, mais elle ne rebrousserait pas chemin, elle était ici pour se changer les idées, profiter. A une table, un homme étrange regardait son verre, à une autre une femme pleurait en noyant son chagrin dans l’alcool et des places étaient vides à côté d’eux. Hors de question. Regardant la dernière proposition qui s’offrait à elle, Elen opta pour ce coin-là. Un homme était déjà assis à la table qu’elle avait choisi. Il semblait beaucoup plus grand que le petit bout de femme et avait une allure tout à fait charmante. S’approchant de la table, la louve se racla doucement la gorge pour attirer son attention.

" Bonsoir. Puis-je m’asseoir ? Les autres tables sont pleines ou… les personnes sont étranges. "

Un sourire sincère et éblouissant accompagna sa réplique en attendant la réponse de l’homme.


Dernière édition par Elenna Benson le Mer 27 Fév 2013 - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: La salle principale

Message par : Jagang De Maldor, Mer 30 Jan 2013 - 12:48


Jagang était tranquillement installé à sa table en train de vérifier la consommation qu'il allait prendre quand le serveur à l'accent russe lui demanda ce qu'il désirait. Jagang resta sur son premier choix, il répondit alors :

- Un sex on the Glade, s'il vous plait.

Puis à cet instant, une superbe jeune femme fit son entrée dans la taverne, elle était belle à se retourner dans sa tombe. Ses cheveux une touche d'argent et de violet la rendait désirable à souhait. Jagang l'observa du coin de l’œil, et il en profita pour la déshabiller du regard. Il ne voulait pas passer pour un pervers, mais la jeune femme devait savoir qu'elle ne laissait pas insensible la gente masculine lorsqu'elle passait. Elle observa les clients du chaudron baveur, puis se dirigea vers la table de Jagang. Il ne laissa rien paraître sur son visage, mais intérieurement il était surpris qu'une aussi jolie jeune femme fasse le premier pas. D'habitude c'était lui le dragueur et non l'inverse.

La jeune femme demanda si elle pouvait s'installer à la table car les autres étaient prises ou alors des gens peut recommandables y étaient installer. Jagang afficha son plus beau sourire et répondit :


- Comment refuser cette demande à une aussi jolie jeune femme que vous? Installez vous. Je suis sur que nous pouvons apprendre à nous connaitre. Laissez moi vous dire que votre beauté est stupéfiante.

Le jeune homme se souvint alors où il avait déjà vu la jeune femme. Elle travaillait chez Ollivander's, la boutique des baguettes magiques. Il s'en souvient car en attendant sa commande, il avait remarqué la jeune femme qui sillonner les allées de la boutique à la recherche des baguettes magiques pour les clients. Malheureusement pour lui, il n'avait pu être servi par la jeune femme. Mais il comptait bien se rattraper et faire connaissance avec la jeune femme.

- Je me présente Jagang De Maldor. Et quel prénom on put choisir vos parents pour retranscrire votre beauté?

Jagang se leva pour tenir la chaise pendant que la jeune femme s'installait. Il était un gentleman. Bien qu'il possède de nombreuses conquêtes, ça ne l'empêchait pas d'être un gentil homme quand il s'agissait de séduire. Puis il fit un signe au serveur afin qu'il vienne prendre la commande de la jeune femme qui allait lui tenir compagnie. Pour quelle durée, ça personne ne le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: La salle principale

Message par : Alexander Scott, Mer 30 Jan 2013 - 16:13


Commande Elenna Benson.


- Un sex on the Glade, s'il vous plait.

Comme prévu l'homme avait déjà fait son choix mais ce n'était guère étonnant puisque Alexander lui en avait largement laissé le temps avant de venir le voir. D'ailleurs le serveur Russe du chaudron baveur jubilait pour une fois que quelqu'un lui demandait un cocktail dont il connaissait parfaitement la recette il n'allait pas se plaindre ! A vrai dire il n'appréciait pas particulièrement le cocktail en lui même et le trouvait même imbuvable mais tout Russe se respectant un minimum se devait se connaître les boissons faites à base de vodka après tout la rumeur ne voulait-elle pas que les enfant russes boivent de la vodka à l'intérieur même de leur biberon ? Le jeune Scott soupira, les rumeurs des moldus étaient parfois on ne peut plus ridicule, lui même n'avait pas goûté à la vodka avant sa dixième année et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'en avait pas gardé un souvenir impérissable. Parfois il arrivait même à Alexander de se demander si il n'était pas le seul Russe à ne pas affectionner la boisson nationale, cela devait venir de ses origines anglaises, ce n'aurait guère été étonnant puisqu'il était bien plus porté sur la bière.

Finalement Alexander se tira de ses pensées, resté planté au milieu de la salle risquait de faire mauvais genre... Mieux valait aller en cuisine si il voulait partir dans des questions sur ses goûts pour l'alcool, qui sait avec un peu de chance il y aurait Oswin pour l'éclairer, il devait être incollable sur le sujet ! Le Serdaigle pénétra en trombe dans la cuisine, en théorie il aurait du faire le cocktail sur le comptoir mais lui préférait travailler dans cette pièce à l'abris des regards, c'était une habitude, il adorait observer mais détestait être épié. Le Russe n'eut aucun mal à trouver les ingrédients du cocktail mais le plus important semblait manquer, la vodka... Alexander bouillonnait, à tout les coups son collègue avait finit les bouteilles ou bien il les avait mal rangées mais elles n'étaient pas à leur emplacement habituel. D'un geste vif le jeune homme tira sa baguette.


-Accio bouteille de Vodka !

Une bouteille de vodka remplie sortit comme par enchantement de sous la table de la cuisine, elle avait du s'y loger par mégarde et Alexander avait eu chance qu'elle n'ai pas éclaté. D'un geste habille le serveur attrapa la bouteille en plein vol et la posa sur le plan de travail à côté du reste des boissons. C'était maintenant sa partie préféré ! Tel un chef d'orchestre commandant ses musiciens Alexander agita sa baguette afin de concocter le "Sex On The Glade" commandé par le client. C'était décidément le moyen le plus rapide de satisfaire les commandes et puis il permettait d'allier l'utile et l'agréable. En quelques secondes le cocktail était prêt, le Russe le prit avant de repartir en salle. Celui-ci avait tout de même meilleurs mine que le premier qu'il avait fait qui était ressorti des cuisines avec une teinte verdâtre et fumant une drôle de fumée avant d'exploser sur les habits du client. Au début faire des cocktails était pire que faire des potions pour le jeune homme mais peu à peu il s'y était habitué. Heureusement que Raphael, le géant était d'une patience exemplaire, nul doute que dans un autre établissement il aurait été viré après ses premiers échecs désastreux.

Alexander rechercha son client du regard dans la salle ne sachant plus vraiment où ce dernier c'était assis et le localisant finalement dans un coin sombre de la salle avec une jeune femme tout à fait charmante. Ses cheveux avaient des touches argentées et violettes, de loin sa beauté était profondément mystérieuse. Le Russe aperçut que son client lui faisait signe, probablement pour prendre la commande de la demoiselle après tout il avait eu une sacré aubaine qu'elle s'assoit à côté de lui, à moins bien sûr qu'il ne l'attendait depuis le début mais c'était peu probable puisqu'il ne l'avait pas attendu pour commander. Le serveur se rendit à leur table détaillant la femme du regard, à y regarder de plus prêt elle était vraiment belle mais quelque chose dans ses yeux était troublant. Le Serdaigle détourna son regard pour poser le Sex on The Glad devant son client.


-Voici votre commande. Il se tourna vers la sorcière qui était assisse à la table et qui observait l'homme avec un grand sourire, finalement peut être se connaissaient-ils. Madame, vous prendrez bien quelque chose pour l'accompagnez, il serait dommage de le laisser boire seul.

Tu parles d'une invitation à boire ! Enfin ce n'était pas Raphale Austin qui allait lui reprocher d'être direct avec les clients si cela pouvait leur permettre d'obtenir plus de gallions.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elenna Benson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: La salle principale

Message par : Elenna Benson, Jeu 31 Jan 2013 - 17:53



La chaleur du bar aurait fait tourner la tête à n’importe quelle fillette un peu trop sensible mais Elenna ne bougea pas d’un cil. L’alcool trônait sur chaque table. Rires et discussions endiablées animaient le Chaudron Baveur. La demoiselle avait oublié combien cet endroit était fréquenté et combien la bonne humeur y était présente. Elenna se voulait, elle aussi, accueillante et gentille avec son sourire angélique, voir charmeur. Et à priori, elle avait réussi. L’homme sourit, l’air ravi et prit la parole :

" Comment refuser cette demande à une aussi jolie jeune femme que vous? Installez-vous. Je suis sûr que nous pouvons apprendre à nous connaitre. Laissez-moi vous dire que votre beauté est stupéfiante. "

La demoiselle sentit ses joues rougir sous le compliment. Jamais elle n’avait réellement approché d’hommes, eux qui la trouvaient superbe mais à l’allure dangereuse. Il était vrai qu’un loup-garou n’était pas un vulgaire chien de compagnie, mais ce n’était pas inscrit sur son front n’est-ce pas ? De plus, Elen ne s’était jamais vraiment intéressée à la gente masculine, trop occupée dans ses études et aucun n’avait su la tirer de ses bêtises d’adolescente. Certes, elle avait eu des amis, un ou deux petits copains mais rien de bien sérieux. Bref, ne perdant pas son sourire, elle hocha de la tête sans dire mot, étonnant de sa part. Il lui semblait avoir déjà vu cet homme, mais ce n’était pas improbable. Il avait l’allure d’un sorcier, aucun doute, et tous les sorciers passaient par Ollivander’s un jour où l’autre. Peut-être l’avait-elle croisé là-bas ? Avant qu’elle n’est pu répondre, l’inconnu reprit la parole :

" Je me présente Jagang De Maldor. Et quel prénom on put choisir vos parents pour retranscrire votre beauté ? "

Il se leva et se glissa à ses côtés pour tirer la chaise tel un gentleman. Elenna accepta la proposition et déposa le bout de ses fesses sur la chaise qui se positionnait sous elle. Elle fit glisser sa veste en fausse fourrure sur le dossier de la chaise, dévoilant son simple débardeur blanc, rappelant sa chevelure et ses yeux gris, au décolleté prononcé. Elle était certainement la seule folle à s’habiller comme en été. La fameux Jagang appela le serveur qui revint avec sa boisson. Celui-ci, certainement plus jeune qu’elle, posa sur elle un de ses regards que les hommes posaient sur elle, poli mais surpris. Puis il servit le compagnon de soirée de la louve. Le serveur reporta son attention sur elle :

Madame, vous prendrez bien quelque chose pour l'accompagnez, il serait dommage de le laisser boire seul.

La belle rit doucement et posa ses yeux sur la carte qui était posée sur la table. Ses mains posaient sur la table, de chaque côté du petit papier, elle choisit vite. Souriant au vendeur, encore, elle lui passa commande :

" En effet, ce serait fort regrettable que je le regarde boire, surtout si je suis invitée. Je prendrais donc un Fruité, s’il vous plaît. "

Le serveur prit note et fila chercher la boisson demandée. Elenna reposa son regard sur Jagang qui s’était rassis face à elle. Elle ne savait que dire et se contenta donc de le détaille l’espace d’un instant. Il n’était pas moche, à vrai dire il était même tout à fait charmant. Bien plus grand qu’elle, elle l’avait remarqué lorsqu’il s’était levé, elle paraissait minuscule à côté de lui-même s’il devait avoisiner la moyenne. Ses cheveux châtains encadraient son visage à merveille. Mais la louve aimait les beaux yeux, et le bougre les avait bleu. Elle se perdit dedans l’espace d’un instant avant de se reprendre et de enfin se décider à lui répondre.

" Enchantée de faire votre rencontre. Elenna et à vrai dire ce ne sont pas mes parents qui me l’ont donné mais un orphelinat. Mais ce n’est pas le sujet, appelez-moi Elen. "

Le sourire ne quitta pas le visage de la vendeuse de chez Ollivander’s. Elle voulait passer une bonne soirée, se détendre et oublier ses soucis et son passé. Regardant à droite puis à gauche, Elen chercha un sujet de discussion. Elle aimait parler et détestait quand le silence s’installait. Passant la main dans ses cheveux de neige, elle reposa son regard sur l’homme.

" Dîtes-moi que faites-vous ici ? Vous venez souvent ? "


Dernière édition par Elenna Benson le Lun 4 Fév 2013 - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La salle principale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 70

 La salle principale

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 36 ... 70  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.