AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 4 sur 65
La salle principale
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 34 ... 65  Suivant
Elenna Benson
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: La salle principale

Message par : Elenna Benson, Jeu 31 Jan 2013, 17:53



La chaleur du bar aurait fait tourner la tête à n’importe quelle fillette un peu trop sensible mais Elenna ne bougea pas d’un cil. L’alcool trônait sur chaque table. Rires et discussions endiablées animaient le Chaudron Baveur. La demoiselle avait oublié combien cet endroit était fréquenté et combien la bonne humeur y était présente. Elenna se voulait, elle aussi, accueillante et gentille avec son sourire angélique, voir charmeur. Et à priori, elle avait réussi. L’homme sourit, l’air ravi et prit la parole :

" Comment refuser cette demande à une aussi jolie jeune femme que vous? Installez-vous. Je suis sûr que nous pouvons apprendre à nous connaitre. Laissez-moi vous dire que votre beauté est stupéfiante. "

La demoiselle sentit ses joues rougir sous le compliment. Jamais elle n’avait réellement approché d’hommes, eux qui la trouvaient superbe mais à l’allure dangereuse. Il était vrai qu’un loup-garou n’était pas un vulgaire chien de compagnie, mais ce n’était pas inscrit sur son front n’est-ce pas ? De plus, Elen ne s’était jamais vraiment intéressée à la gente masculine, trop occupée dans ses études et aucun n’avait su la tirer de ses bêtises d’adolescente. Certes, elle avait eu des amis, un ou deux petits copains mais rien de bien sérieux. Bref, ne perdant pas son sourire, elle hocha de la tête sans dire mot, étonnant de sa part. Il lui semblait avoir déjà vu cet homme, mais ce n’était pas improbable. Il avait l’allure d’un sorcier, aucun doute, et tous les sorciers passaient par Ollivander’s un jour où l’autre. Peut-être l’avait-elle croisé là-bas ? Avant qu’elle n’est pu répondre, l’inconnu reprit la parole :

" Je me présente Jagang De Maldor. Et quel prénom on put choisir vos parents pour retranscrire votre beauté ? "

Il se leva et se glissa à ses côtés pour tirer la chaise tel un gentleman. Elenna accepta la proposition et déposa le bout de ses fesses sur la chaise qui se positionnait sous elle. Elle fit glisser sa veste en fausse fourrure sur le dossier de la chaise, dévoilant son simple débardeur blanc, rappelant sa chevelure et ses yeux gris, au décolleté prononcé. Elle était certainement la seule folle à s’habiller comme en été. La fameux Jagang appela le serveur qui revint avec sa boisson. Celui-ci, certainement plus jeune qu’elle, posa sur elle un de ses regards que les hommes posaient sur elle, poli mais surpris. Puis il servit le compagnon de soirée de la louve. Le serveur reporta son attention sur elle :

Madame, vous prendrez bien quelque chose pour l'accompagnez, il serait dommage de le laisser boire seul.

La belle rit doucement et posa ses yeux sur la carte qui était posée sur la table. Ses mains posaient sur la table, de chaque côté du petit papier, elle choisit vite. Souriant au vendeur, encore, elle lui passa commande :

" En effet, ce serait fort regrettable que je le regarde boire, surtout si je suis invitée. Je prendrais donc un Fruité, s’il vous plaît. "

Le serveur prit note et fila chercher la boisson demandée. Elenna reposa son regard sur Jagang qui s’était rassis face à elle. Elle ne savait que dire et se contenta donc de le détaille l’espace d’un instant. Il n’était pas moche, à vrai dire il était même tout à fait charmant. Bien plus grand qu’elle, elle l’avait remarqué lorsqu’il s’était levé, elle paraissait minuscule à côté de lui-même s’il devait avoisiner la moyenne. Ses cheveux châtains encadraient son visage à merveille. Mais la louve aimait les beaux yeux, et le bougre les avait bleu. Elle se perdit dedans l’espace d’un instant avant de se reprendre et de enfin se décider à lui répondre.

" Enchantée de faire votre rencontre. Elenna et à vrai dire ce ne sont pas mes parents qui me l’ont donné mais un orphelinat. Mais ce n’est pas le sujet, appelez-moi Elen. "

Le sourire ne quitta pas le visage de la vendeuse de chez Ollivander’s. Elle voulait passer une bonne soirée, se détendre et oublier ses soucis et son passé. Regardant à droite puis à gauche, Elen chercha un sujet de discussion. Elle aimait parler et détestait quand le silence s’installait. Passant la main dans ses cheveux de neige, elle reposa son regard sur l’homme.

" Dîtes-moi que faites-vous ici ? Vous venez souvent ? "


Dernière édition par Elenna Benson le Lun 04 Fév 2013, 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: La salle principale

Message par : Alexander Scott, Jeu 31 Jan 2013, 19:16


" En effet, ce serait fort regrettable que je le regarde boire, surtout si je suis invitée. Je prendrais donc un Fruité, s’il vous plaît. "

Alexander sourit intérieurement devant la réponse de la jeune femme, visiblement elle ne semblait pas connaitre son compagnon de table cependant elle n'hésitait pas à claironner que ce dernier l'invitait. C'était une stratégie pour la moins audacieuse mais comment l'homme aurait-il pu refuser quelque chose à une telle femme ? De toute façon cela importait peu au vendeur du moment que l’addition était payée au moment de partir et qu'ils ne le faisaient pas revenir des dizaines de fois avant la fin de la soirée. Le Russe détestait les clients qui vous faisaient revenir plusieurs fois pour poursuivre leur beuverie; Non seulement ces clients étaient rarement intelligents mais en plus leur stupidité avait tendance à s'accroître au fur et à mesure de la soirée. Plusieurs fois déjà la situation avait menacée de déborder mais le jeune Scott n'avait eu aucun mal à se débarrasser des ivrognes d'un coup de baguette magique leur montrant alors combien le chemin de traverse était accueillant. Alexander comprenait que l'on puisse boire pour ressentir la joie et l’enivrement procuré par l'alcool cependant il méprisait plus que tout les ivrognes qui terminaient chaque soir affalés sur les tables des bars. Il respectait en général les clients du chaudron baveur mais il n'hésitait pas à faire recours à la force lorsqu'il s'agissait de rétablir l'ordre à l'intérieur de l'établissement ainsi il affectionnait tout particulièrement le sortilège Levicorpus qui permettait de se débarrasser des gêneurs avec une facilité déconcertante cependant il n'avait que peu de mérite puisque les ivrognes n’avaient pas même le mérite de se saisir de leur baguette quand bien même ils y arrivaient ils ne parvenaient pas à viser !

Alexander observa un moment autour de lui, le chaudron baveur était étrangement calme pour une soirée qui commençait à s'avancer et on n'entendait que les sanglots d'une femme qui noyait sa tristesse dans l'alcool. Le serveur n'allait certainement pas s'en plaindre au moins il n'était pas débordé sous les demandes et ne risquait pas par mégarde de briser des bouteilles et des verres, eh oui même en utilisant la magie il pouvait y avoir quelques petits problèmes de service. Rassuré par le calme de l'établissement le Russe trottina jusqu'à la cuisine où il allait concocter le cocktail réclamer par la jeune femme. Qu'avait-elle demander déjà ? Une boisson à base de rhum de cela le Serdaigle était persuadé... Dans un silence mortuaire le jeune homme observa les bouteilles et ce n'est qu'en voyant le bouteille de rhum de groseille qu'il s'en rappela.


-Alors voyons voir... Accio rhum de groseille ! Accio eau de vie de framboise ! Accio jus d'oeillet !

Le sourire qui c'était dessiné sur les lèvres d'Alexander Scott à l'utilisation de la magie se changea bien vite en grimace d'effroi lorsqu'il vit les trois bouteilles filé dans sa direction à grand vitesse. Comme quoi même avec moins de dix clients il allait réussir à produire une catastrophe. Le serveur roula au sol pour éviter la bouteille de rhum de groseille et d'un coup de baguette magique l'envoya se poser plus ou moins en douceur sur le poste de travail. Dans la foulé le Russe parvint à rediriger la bouteille d'eau de vie sur la table de la cuisine et à attraper le jus d'oeillet en plein vol. Alexander grommela quelques injures en Russe tandis qu'il concoctait le cocktail de la jeune femme à la main estimant que c'était plus prudent au vu des résultats qu'il venait d'obtenir avec l'autre méthode qu'il estimait toute fois bien plus rapide ! Avec un peu d'entrainement il n'aurait bientôt plus besoin de toucher à une seule bouteille du bar ! Il ne lui resterait alors plus qu'à apprendre à manier le balais à distance et... Et il serait prêt à rejoindre l'élite du monde de la magie chez les aurors !

Toujours avec le même sourire sur les lèvres le serveur retourna en salle principale où la triste sorcière était parvenu à briser le verre qui se trouvait devant elle. Accès de rage ? De tristesse ? C'était difficile à savoir et de toute façon cette fois-ci Alexander n'allait pas chercher à savoir, si il y avait quelque chose duquel il ne fallait pas se mêler c'était bien le chagrin des gens après on se retrouvait dans toute sorte de situations plus ou moins enviables... Et le nombre de situations enviable était bien moins élevé que le nombre d'ennuies. Et puis cette sorcière était bien trop vieille pour présenter un quelconque intérêt donc... Elle ne pouvait apporter que des ennuies.


-Reparo !

Alexander reprit sa marche et arriva finalement à la table du sorcier et de la sorcière qui semblait avoir entamer les présentations. A vrai dire ils n'allaient pas très bien ensemble, le sorcier semblait être un voyageur, un baroudeur tandis que la femme semblait être plus citadine même si son apparence ne devait pas manquer d'attirer l'attention dans la rue. Le Russe posa le fruité devant la sorcière avec un petit sourire.

-Voilà votre commande !
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: La salle principale

Message par : Jagang De Maldor, Ven 01 Fév 2013, 15:20


Pendant que la jeune femme s'installa à la table de Jagang, le serveur revint lui apporter son verre et prit la commande de la demoiselle. Elle opta pour une boisson fruité non alcoolisé. Puis les deux jeunes gens commencèrent par discuter. Elle se présenta, elle se nommait Elenna mais Jagang pouvait l'appeler Elen. De plus elle venait d'un orphelinat. Jagang répondit alors :

- Je suis désolé pour vos parents. Ne sachant pas si ils étaient mort, ou si il s'agissait d'un abandon, il préféra ne pas trop s'éterniser la dessus. En tout cas, votre prénom vous va à merveille.

Le serveur revint et posa la commande d'Elen sur la table. Puis la jeune femme regarda Jagang dans les yeux et lui demanda ce qu'il faisait ici et si il venait souvent. Il n'osa pas la regarder vraiment dans les yeux. Il se souvenait de son apprentissage de l'occlumens, il faut un contact direct pour faciliter une intrusion extérieure, alors Jagang la regarda mais juste en dessous de ses yeux, histoire de ne pas paraître discourtois. Puis il leva son verre et dit :

- A notre rencontre, en espérant qu'elle soit propice.

Il but une gorgée de son cocktail avant de répondre :

- Et bien, c'est bien la première fois que je viens dans ce bar. J'y suis déjà passé plusieurs fois, mais jamais ne m'y était arrêté pour manger ou boire. Depuis mon retour en Angleterre, je profite de chaque instant pour rattraper ce temps perdu.

Il rebut une gorgée avant de rajouter :

- Je ne sais pas pour vous, mais si on laissait tomber le vouvoiement. Cela ne serait-il pas plus sympathique pour discuter?
Revenir en haut Aller en bas
Luis Schultz
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Luis Schultz, Sam 02 Fév 2013, 19:05


(PV Oswin T. Ooper)

Il est de ces jours ou il fait bon de se mettre au chaud, c'est ce que Luis s'était décidé de faire. Lorsqu’une tempête de neige, s'était abattue sur son chemin lors de sa promenade matinale. Se promenant au début sous une pluie de flocons, il à vite déchanté quand le vent s'est levé pour s'abattre sur son visage nu. Le transformant au fur et à mesure de ses pas en un bonhomme de neige, Luis ne voyait pu a dix mètres devant lui. Coup du hasard ou simplement sa bonne étoile l'avait conduit devant le Chaudron Baveur, n'hésitant pas une seule seconde il poussa la porte du bar. Endroit très connu des sorciers pour accéder au Chemin de Traverse, où simplement pour venir boire un verre.

Aujourd'hui il viendrait pour se mettre à l'abri de cette météo et, consommer une boisson pour se réchauffer. Une fois à l'intérieur il salua les quelques personnes si trouvant d'un bonjour général, puis s'approcha d'une table en tira la chaise et s'assied dos au comptoir. Cet endroit lui rappelait bon nombre de souvenirs, de rigolades mais aussi de peines. Rien n'avait changé depuis toutes ses années, la décoration toujours la même à quelques exceptions bien évidemment. Les portraits des sorciers recherchés actualisés notamment, sur la table une Gazette du sorcier si trouvait. Luis la saisit et commença à la feuilleter pour se tenir des derniers potins, ce qui retenu l'attention de Schultz était la nomination d'une nouvelle directrice à Poudlard.

La fameuse école changée de direction, une femme de poigne d'après les échos que Luis avait eu. Après tout il ne fallait pas que Poudlard tombe dans les mains d'incompétents, mais surtout le ministère avait réussi à faire placer quelqu'un de chez eux. Aux yeux de Luis cela contredisaient les dires du nouveau Ministre de la Magie, pas infiltrés alors pourquoi avoir quelqu'un de chez lui au plus haut poste de l'école de sorcellerie. Pour surveiller les faits et gestes de certains élèves ou plutôt avoir des informations sur leurs parents, un moyen intelligent certes mais qui n'allez pas tromper grand monde tout de même.

Finissant la lecture il replia et reposa le journal, puis ôta sa veste pour la mettre sur le dossier. Levant le bras et prenant sa voix la plus rauque :

- Garçon s'il vous plaît.

Bien qu'il ne s'ennuyait pas, il ne comptait pas dormir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: La salle principale

Message par : Oswin T. Hooper, Sam 02 Fév 2013, 20:06



Him. He reminds me someone ..



Bon, si je résumais ma journée : Réveil de chiotte, temps de chiotte, retard de chiotte, clients de chiotte et boulot de chiotte. P*tain, ça faisait un paquet de chiottes ça. Y'avait du monde partout aujourd'hui au Chaudron Baveur et je commençais vraiment à saturer. Tellement que j'avais foutu le café brûlant d'un vieux c*n sur sa gueule parce qu'il m'avait fait ch*er. Et m*rde qu'est-ce que j'étais vulgaire tiens aujourd'hui. Du coup j'picolais, pour changer. Pas trop non plus hein, j'étais qu'à mon troisième verre de Jack Dan' et j'étais totalement frais. Enfin presque. J'avais quand même un poil chaud et mes idées avaient déjà été plus claires ma foi. Mais au moins j'étais carrément plus zen, et la clope dans ma bouche aidait bien aussi. J'faisais une pause dans un coin du comptoir, mon regard vide et fatigué posé sur la masse de paysans devant moi. J'étais mort sérieux, c'était un truc de dingue, heureusement que la journée était déjà bien avancée. Je passais une main sur le sommet de ma tête, replaçant mon bandana correctement et portant d'une main couvertes de quelques bagues et bracelets, le verre de Whisky à ma bouche. J'allais devenir alcolo si ça continuait moi ...

J'avais pas capté qu'un nouveau gars était venu s'installer près du comptoir alors je continuais de glander dans mon coin comme si de rien était. Fallait quand même que j'y aille doucement sur le Jack, ce verre ça allait être dernier pour aujourd'hui, foi d'Hooper. J'voulais pas non plus finir torché au boulot, ça ferait vraiment pas classe sinon. Et puis ça faisait un peu gros dépressif quand même, s'mettre une cuite jours après jours tout seul .. Non merci. Mais j'aimais tellement m'enquiller du Jack ... Ça faisait ch*er à être aussi bon cette c*nnerie. J'me parlais vraiment trop tout seul là d'ailleurs, ça craignait pas un peu ça, nan ? J'étais peut-être un peu plus poivrasse que j'le pensais en fait. Enfin tant pis, ce qui était fait, était fait et j'allais pas abandonner ce petit verre couleur ambre pour ça.

" - Garçon s'il vous plaît. " J'avais l'verre dans ma bouche, en train de le finir d'une traite quand la voix rauque m'était parvenue aux oreilles. Je re-claquais mon verre vide d'un geste sec, fronçant les sourcils et cherchant du regard la personne qui m'avait appelé. C'était là que j'avais enfin remarqué le vieux et même si son visage me paraissait pas inconnu, j'm'étais contenté d'un petit signe de la tête pour dire que j'arrivais. Mais j'crois que ça se voyait un peu fort que j'étais pas tout à fait net. Je secouais ma tête de droite à gauche rapidement, me remettant les idées en place et fourrant le mégot de ma clope dans mon cendrier à moi. Parce que ouais c'était le mien et personne y touchait, sinon je lui explosais la gueule. Enfin ... C'était pas le moment pour parler d'ça de toute façon. Je m'approchais du mec doucement, évitant avec toute la sexitude du monde quelques clients qui partaient et me faufilant entre deux chaises trop proches. Après quelques minutes, j'étais devant lui.

" - Bonsoiiiir ! " L'alcool me rendait vachement plus sociable en fait. " - Qu'est-ce que j'vous sers alors ?! " Par contre ça me rendait pas non plus ultra poli pour autant. Pas d'excuses pour mon retard à servir ni rien, j'y allais cash moi. Il voulait un truc je lui servais et puis basta, je pouvais retourner dans mon coin en mode solo et attendre que la journée se termine. Mais ce gars avait une tête qui me disait grave quelque chose et ça me soûlait de pas savoir si c'était moi qui étais taré ou si c'était fondé. M'enfin, je devais surement l'avoir déjà vu ici ou alors c'était un mec assez connu. Bref. J'avais pas envie de me prendre la tête avec ça, c'était la commande et rien d'autres pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Luis Schultz
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Luis Schultz, Sam 02 Fév 2013, 20:50


Quelques minutes passèrent et le serveur s'était enfin approché, d'un ton nonchalant il s'adressait à Luis. Son manque de tact sauta aux yeux du sorciers immédiatement, à moins que ce soit l'odeur de l'alcool qu'empestait le jeune homme. Sans être un expert il reconnu un whisky sans pour autant se rappeler du nom, ça lui était égal en même temps le comportement de ce serveur commençait à exaspérait Luis au première parole prononcée. Cette façon quasi-familière de s'adresser à lui le refroidissait encore plus, mais ou avait-il était éduqué cet énergumène. Son patron devait avoir quelques soucis avec lui soit disant au passage, Luis ne voulant pas faire mauvais esprit se décida à ne rien dire.

En fixant le serveur il le connaissait oui il en était sur, mais d’où tout était la question se remémorant un signe distinctif sur le jeune homme. Sa coupe de cheveux peut être ? Son look urbain pas courant chez les sorciers ? Oui c'était ça qui venait de le marquer, dans ce même bar le souvenir remonté à la surface. Le seul changement était son âge en effet plus un enfant face à lui mais un adulte, lui cependant ne semblait pas avoir remis son visage bien que son regard interrogateur semblait se souvenir de lui. Ne voulant pas dévoiler son identité tout de suite il préférait jouer avec lui, voir si au fond il avait changé du petit garçon qui en voulait à la terre entière.

D'un côté Luis était désolé pour lui, mais d'un autre il admirait sa volonté de se battre. Beaucoup aurait cédé à un moyen de facilité, en s’apitoyant sur son sort et accuser le reste du monde. Ne voulant pas le faire attendre plus longtemps il se lança dans sa commande.

-Une bierraubeurre s'il vous plaît et vous prendrez place à ma table....Nous avons à parler Oswin si mes souvenirs sont bons.

Sans ajouter de mot il continua de regarder le jeune homme dans les yeux, en lui lançant un clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: La salle principale

Message par : Oswin T. Hooper, Sam 02 Fév 2013, 21:35



Him. He reminds me someone ..



Mais m*rde c'est qu'il me disait quand même foutrement quelque chose ce mec. En plus j'avais cette drôle d'impression que lui aussi me connaissait et c'était vraiment méga bizarre comme situation. Mais mes idées pas très claires arrivaient pas à faire s'imbriquer les deux pièces du puzzle qui m'ferait comprendre le fin mot de cette histoire. Par contre, un truc dont j'étais sûr, c'était que ma façon de s'adresser à lui, lui avait pas super plu. M'en foutais tiens, j'aimais pas jouer le coincé du cul suce b*te. J'étais direct et détaché quand je parlais et bossais, et que ça plaise ou non c'était pas mon problème. Mais je bloquais tellement sur sa tête que c'en était pas humain. Je le connaissais j'en étais sûr et sans savoir pourquoi, j'étais content en le voyant. Mais pourquoi qu'j'étais content p*tain ?! J'étais vraiment plus du tout logique là, je pétais un câble, il était temps que je termine ma journée ...

"- Une bierraubeurre s'il vous plaît et vous prendrez place à ma table....Nous avons à parler Oswin si mes souvenirs sont bons. " Oh bon allez c'en était fini là. J'ouvris grand les yeux, surpris et profondément perturbé. Bon alors il me connaissait, y'avait plus de doute. J'étais tellement sur le cul que je m'asseyais direct, plongeant mon regard couleur eau dans le sien. J'disais rien, je regardais juste. Je cherchais dans mes souvenirs et je savais que c'était là, en plein milieu de ma tête. Sauf que c'était tellement évident que je passais à côté, tellement évident que je le voyais pas, et ça me rendait dingue. Plusieurs minutes passèrent, du moins c'est ce que je pensais, j'étais pas sûr. J'étais paumé là. Mais cette façon de s'exprimer, ce style, ce regard ... Mais que j'étais con p*tain ! Mais c'était pas permis d'être aussi crétin ! Je tapais dans mes mains, pointant de mes deux index ce mec que j'avais crû ne jamais revoir. J'avais un sourire immense sur le visage, un vrai, le premier de la journée. "- VOUS ! " Mais bien sûr que c'était LUI ! "- C'EST VOUS !! " Je gueulais un peu fort, mais j'étais vraiment heureux.

"- Bougez pas, j'vais chercher la commande ! " J'me levais aussitôt, un grand sourire sur le visage. J'en revenais pas, vraiment. Ce gars assis à la table là, c'était le mec qui m'avait sorti du gouffre. C'était le mec à qui je devais tout, le mec qui m'avait extirpé du noir il y avait exactement 7 ans de cela. Je pensais jamais le revoir jusque maintenant, et là, après une journée pourrie, il réapparaissait. Genre comme ça. J'en revenais juste pas. C'était pas possible, je devais rêver.

C'était deux bièraubeurres dans la main que je revenais donc vers lui, un grand sourire toujours placardé sur le visage et posant donc une des choppes devant lui. J'm'asseyais aussitôt, me souciant peu des potentiels problèmes X ou Y que certains clients pourraient avoir. J'avais des collègues, c'était pas pour rien. J'venais de retrouver le mec à qui je devais tout après sept longues années alors je pouvais bien me permettre d'envoyer se faire foutre les autres gens présent dans le bar. Bon par contre moi qui m'était promis de plus picoler ce soir, c'était mal barré ... "- J'en reviens pas, c'est vous ! Je pensais jamais vous revoir !! " J'avais pas été aussi enthousiaste depuis ... Je savais même plus depuis quand. En tout cas ça faisait tellement plaisir, de le voir, d'être heureux ... M*rde c'était trop bon !
Revenir en haut Aller en bas
Luis Schultz
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Luis Schultz, Dim 03 Fév 2013, 00:28


Il cherchait, cherchait et enfin miracle une lueur venait de le traverser, à croire qu'il avait décuvé en quelques minutes à peine. Toujours fidèle à lui même et dans la plus grande des discrétion, il ne pu s'empêcher de le pointer du doigt. Haussant les épaules Luis souriait à son tour devant son sourire, puis ses mots de plus en plus fort.

- VOUS ! C'EST VOUS !!

L’enthousiasme était de plus en plus grand chez ce garçon, effectivement de ce point de vue il était resté le même. D'un côté Luis retrouvait un semblant de joie avec cette météo pourri, il allait pouvoir parler avec Oswin de tout ce qui lui était arrivé depuis. Se relevant le jeune homme allait chercher sa commande, d'un pas pressé il quitta la table et reviens instantanément. Tenant dans chacune de ses mains une bierraubeurre, son odeur et sa couleur reconnaissable entre milles. Luis ne pouvais s'empêcher de regarder son petit protégé, car entre les deux hommes par le passé s'était noué une certaine complicité. A voir Oswin aujourd'hui il était sûr qu'elle n'avait pas disparu avec le temps, voulant la retrouver et savoir ce que le jeune sorcier avait accompli depuis. S'asseyant de nouveau autour de la table, Hooper entama de nouveau le dialogue face à son interlocuteur. Sa façon de parler ne le surpris guère, l'amusant à moitié content de savourer ce moment.

- J'en reviens pas, c'est vous ! Je pensais jamais vous revoir !

- Que croyais-tu ? Que j'étais mort peut-être?!? Nooooon j'ai simplement voyagé à travers le pays et le monde, voulant trouver certaines réponses à mon passé enfin ce genre de choses quoi.....Mais je t'ai pas oublié pour autant, souvent je pensais à toi du petit garçon. De notre rencontre et de notre discussion, pour ton âge tu faisais preuve d'une grande maturité. Je ne doute pas qu'aujourd'hui tu ne l'ai pu, mais à vrai dire au premier abord tu fais négligé tout de même. Alors dit moi tes années à Poudlard ? En dehors ça se passe comment?

Luis se montrait d'humeur bavarde en compagnie d'Oswin, il ressentait en ce garçon un petit quelque chose. Un peu le fils qu'il n'avait jamais eu, oui voilà le terme exacte. Même en l'ayant vu que deux fois dans sa vie, il fait partie de ces gens pour qui il serait prêt à se battre. Certains le qualifierait d'idiot et, le persuaderait qu'une amitié ou mettre sa vie en jeu pour quelqu'un ne se fait pas comme ça. Qui oserait remettre la parole ou les actes d'une personne de son âge, pas grand monde pour ainsi dire aucune. Si cela devait arriver Luis sans moquerait totalement et, se retournerait sans hésiter contre la personne remettant ses choix en cause.

Schultz n'est pas foncièrement méchant mais n'aime simplement pas qu'on le prenne pour un c.. ! Comme beaucoup de sorciers ou moldus pour ainsi dire, soulevant de nouveau sa bierraubeurre il continuait de savourer ce breuvage. La boisson des champions comme il aimait l'appeler, encore une autre de ses manies de petit vieux. A toutes les citer même Poudlard ne serait pas assez grand pour les contenir, avec l'âge beaucoup de choses s'accumulent. Luis regardait de nouveau Oswin en s'arrêtant sur cette coupe de cheveux qu'il jugeait immonde, mais ne voulant pas le vexer il préférait se taire.
Revenir en haut Aller en bas
Elenna Benson
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: La salle principale

Message par : Elenna Benson, Lun 04 Fév 2013, 16:04



Un brouhaha légèrement dérangeant résonnait dans la salle. En même temps, il était rare qu’une foule ne fasse guère de bruits. Alors que les rires fusaient de chaque côté, Elenna reporta son attention sur son compagnon de soirée. Il semblait parfait pour ce qu’elle voulait faire : se détendre. Rien de plus, rien de moins. Certes, elle aimait son travail, mais boire un coup et rire étaient tout aussi plaisant ! Le serveur avait donc prit sa commande et repartait direction les cuisines. Jagang en profita pour reprendre la parole :

" Je suis désolé pour vos parents. En tout cas, votre prénom vous va à merveille. "

Elen sourit discrètement. La façon dont elle avait annoncé le lieu de son enfance était vague. Le jeune homme devait certainement se poser plusieurs questions sur la raison de sa résidence enfantine. Ses parents n’étaient pas morts non. Quoique, la demoiselle n’en savait fichtrement rien, après tout, elle n’avait jamais eu de nouvelles et n’en aurait certainement jamais. Ces géniteurs l’avaient tous simplement abandonnés alors qu’elle venait à peine de naître. Ils l’avaient laissé là, sur le perron de cet orphelinat, sans un mot, sans une identité. La sorcière fit tout de même un sourire plus sincère face au compliment. Décidemment, cet homme était un vrai charmeur. Puis le jeune serveur revint, posant devant elle la boisson commandée. Souriant de plus belle, elle lâcha un merci amical. Le sorcier leva son verre et trinqua.

" A notre rencontre. "

Ravie de ce début de soirée, Elenna ne put cependant pas s’empêcher de remarquer que Jagang ne lui rendait pas ce regard sincère qu’elle lui offrait. En effet, il ne la regardait pas dans les yeux et la nature lupine de la jeune femme lui avait permis de le remarquer. Avait-il peur qu’elle lise dans ses pensées ? Une moue amusée se dessina sur son visage alors qu’elle prit une gorgée de sa boisson en même temps que son nouvel ami. Puis il répondit enfin à sa question :

" Et bien, c'est bien la première fois que je viens dans ce bar. J'y suis déjà passé plusieurs fois, mais jamais ne m'y était arrêté pour manger ou boire. Depuis mon retour en Angleterre, je profite de chaque instant pour rattraper ce temps perdu. "

D’après ce qu’il venait de dire, elle ne l’avait donc peut-être jamais croisé. D’ailleurs, quel âge avait-il ? Avait-il côtoyé Poudlard à la même époque qu’elle ? Son plus vilain défaut, la curiosité, reprit le dessus alors que des dizaines de questions se mirent à se bousculer dans son esprit. Il parlait de temps perdu, elle voulait tout savoir.

" Je ne sais pas pour vous, mais si on laissait tomber le vouvoiement. Cela ne serait-il pas plus sympathique pour discuter? "

La belle sourit toujours. Décidemment, ce soir, son humeur n’était que des meilleures. Portant son verre à ses lèvres, elle en but une gorgée avant de récupérer avec sa langue une goutte qui avait perlé au creux de sa bouche.

" Avec plaisir. Je ne suis pas venue ici pour faire des mondanités. Donc, tu dis revenir en Angleterre ? Etais-tu à Poudlard toi aussi ? Surtout, ne me dis pas que tu faisais partie de Serpentard si tu y étais ! Elle sourit, une fausse moue de dégoût sur le visage. J’y étais il y a quelques années, personnellement et je dois dire que ce lieu me manque… "

Posant ses coudes sur la table en bois, elle avança légèrement son visage pour poser son menton au creux de ses mains, le regard toujours dans celui du bel homme. Qu’est ce qui pouvait bien pousser un homme à quitter l’Angleterre ? Ce merveilleux pays qu’elle aimait et chérissait tant. Certes, elle voudrait voyager, visiter le France, les Etats-Unis et même plus encore, mais ses racines étaient ici. Jagang était-il tout simplement un fanatique d’aventures et de découvertes comme elle ?

" Qu’est ce qui a bien pu pousser un homme à quitter la Grande Bretagne ? Peut-être est-ce un secret d’état ? Oh, tu sais, je ne lirais pas dans ton esprit. J’ai beau voir des dons, celui-ci n’en fait pas partie. "

Elenna pencha légèrement sa tête sur le côté, une mèche de cheveux venant se glisser devant sa vision et sa douce frimousse. La louve détailla le brun, à la recherche d’une quelconque informations.
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: La salle principale

Message par : Jagang De Maldor, Mar 05 Fév 2013, 14:22


Les deux jeunes gens trinquèrent à leur rencontre puis la jeune femme accepta de laisser tomber le vouvoiement. Elle commença par demander à Jagang si il avait été à l'école de Poudlard et dans quelle maison il était. Elle fit une petite moue de dégoût si il avait été à Serpentard. Ce dernier sourit et lui répondit :

- Oui je reviens en Angleterre et effectivement j'ai fait mes études à Poudlard et dans la maison de Serpentard, mais il ne faut pas juger les gens par leur apparences. Nous avons des preuves que toutes personnes ayant appartenu à cette maison ne furent pas les personnes que l'on pouvait croire. Juste un exemple Severus Rogue. Si j'ai atterit dans cette maison c'est qu'à cette époque j'étais un tantinet trop arrogant pour le choixpeau magique. Nous avons peut être du nous croiser lors de nos études.

Elle posa ses coudes sur la table et mis sa tête dans le creux de ses mains, elle lui demanda alors comment un homme pouvait quitter l'Angleterre. Puis elle ajouta qu'elle n'avait pas le pouvoir de lire dans l'esprit des gens. Jagang sourit et dit :


- Excuse moi, déformation professionnelle. Je suis en train de suivre une formation d'occlumens et j'appliquais ce que j'avais appris. Sinon pour en revenir à mon passé, je viens d'Espagne, ma famille est de la bas. Mon père m'a envoyé faire mes études à Poudlard, puis à la fin de ma scolarité, je suis retourné voir ma famille, puis mon père a eu quelques soucis avec la justice, alors j'ai préféré faire le tour du monde afin que l'on m'associe pas à ce qu'il a put faire. Mais maintenant me revoilà. En ce qui concerne l'école, j'ai eu l'occasion d'y retourner lors d'une fête de fin d'année. Le lieu n'a pas vraiment changé, seuls les élèves sont différents.

Il tendit une main vers le visage de la jeune femme afin de replacer la mèche qui était venu se mettre devant son visage, et il ajouta :

- Sinon je ne peux pas voir tes magnifiques yeux. Et toi? A part Ollivander's comment occupes tu ton temps?
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: La salle principale

Message par : Oswin T. Hooper, Mar 05 Fév 2013, 16:54



Him. He reminds me someone ..



Oh p*tain mais c'que j'étais content ! J'avais pas été aussi heureux que depuis la fois où Léo s'était ramené avec un kilo de chimichangas après un concert de malade ! Quoi c'était de la m*rde cette comparaison ? J'adorais les chimichangas moi ! Enfin bref, j'en revenais vraiment pas et je crois bien qu'avec deux ou trois verres de Jack Dan' en plus dans le nez, j'aurais jamais crû un seul instant que ce moment était réel. Enfin quoi, ça faisait presque 8 ans que j'avais pas vu la tronche de ce mec ! J'le croyais mort franchement, ou alors parti pour toujours dans un autre pays. C'était chouette ça, de se tirer et visiter le monde, avec juste ses co*illes en place dans son pantalon et rien d'autre. Ah bah d'ailleurs, l'vieux bonhomme il avait l'air de lire dans ma tête.

" - Que croyais-tu ? Que j'étais mort peut-être?!? Nooooon j'ai simplement voyagé à travers le pays et le monde, voulant trouver certaines réponses à mon passé enfin ce genre de choses quoi.....Mais je t'ai pas oublié pour autant, souvent je pensais à toi du petit garçon. De notre rencontre et de notre discussion, pour ton âge tu faisais preuve d'une grande maturité. Je ne doute pas qu'aujourd'hui tu ne l'ai pu, mais à vrai dire au premier abord tu fais négligé tout de même. Alors dit moi tes années à Poudlard ? En dehors ça se passe comment ? "

Pfff. Et bah moi qui aimais pas trop causer en tant normal, j'étais servi là ! J'allais surement parler plus avec cet homme que tout ce que j'avais pu dire les trois derniers mois réunis, un truc de dingue. Y'en avait pas beaucoup de personnes à qui j'accordais ce genre de confiance, ni même ce genre de proximité. J'étais pas facile d'accès, mais j'lui devais tout moi à cet homme. Sans lui j'aurais continué de vivre dans la rue toute la journée, pour finir par rentrer un soir et trouver mes parents morts sur le canapé. J'sais pas ce que je serais devenu, mais je pensais pas qu'j'aurais pu continuer très longtemps comme ça. En plus, j'aurais jamais rencontré Léo, Jay et Gamblebeard si j'avais pas été à Poudlard ... Rien que d'y penser, ça me faisait bader.
En tout cas j'avais raison, le barbu était bel et bien parti en promenade pendant toutes ces années et je l'enviais grave. C'est qu'il avait intérêt à me raconter tout ça après. Mais n'empêche, entendre qu'il avait pensé à moi durant son périple me fit vachement plaisir. C'était con, mais ça m'faisait plaisir. J'avais pas mal pensé à lui aussi, à ce moment, à ces retrouvailles.

" J'fais négligé ? " J'haussais les épaules, j'avais pas vraiment de fric fallait dire et mon univers de hard rockeur devait y être pour beaucoup. " J'pas la masse d'argent vous savez, alors je m'habille avec c'que j'peux. Pis, j'suis dans le hard rock aussi, la négligeance, c'est mon univers. " Je lui fis un grand sourire complice, buvant une gorgée de bièraubeurrre et poursuivant : " Donc ouais Poudlard ... " Je soupirais un coup, cherchant mes mots. C'était pas facile parce que je commençais quand même à être bien entamé, mais bon. J'avais connu pire ! C'était pas une bière et trois verres de Whisky qui allaient me mettre à terre. " Bah j'ai rencontré des gens géniaux. Certes pas beaucoup, mais c'est un peu devenu ma famille ces types. On a monté notre groupe ensemble et ça marche pas mal du tout pour le moment j'dois dire. " Je buvais à nouveau, ajoutant rapidement : " Enfin c'est que le début. "

" Par contre tous les autres élèves c'est vraiment des gros trous du cul, je les supporte pas et j'ai vraiment hâte d'en finir avec tout ça. Vous avez même pas idée. En plus je suis tout seul cette année du coup, alors je me fais vraiment chier et j'vais jamais en cours. J'pas besoin faut dire, j'sais déjà tout. " C'était peut-être un poil prétentieux mais c'était vrai. J'étais surdoué, je le savais alors pourquoi le cacher ? J'allais avoir O à mes ASPIC, comme le laissait supposer les examens tests et je pourrais quitter le château en tant qu'homme libre et doté d'un bon relevé de notes. C'était pas trop beau ? " Et puis aussi, je travaille ici depuis quelques semaines, histoire d'avoir un peu d'argent une fois Poudlard terminé. " Ouais, j'assurais un peu mon avenir là, parce que c'était bien beau le château et tout, avec son toit et sa bouffe gratuite. Mais la vie dehors c'était pas comme ça et il suffisait pas de se baisser pour trouver du fric ou de la bouffe. Je le savais que trop bien. " Et sinon et vous ? Votre voyage c'était comment ? Vous avez trouvé ce que vous cherchiez ? "
Revenir en haut Aller en bas
Elenna Benson
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: La salle principale

Message par : Elenna Benson, Ven 08 Fév 2013, 15:34



Les minutes passaient rapidement en si bonne compagnie. Elenna était venue ici pour décompresser et pourquoi ne pas se faire de nouveaux amis, à priori, c’était fait. Louchant légèrement sur la mèche de cheveux qui séparaient son visage en deux, cachant l’un de ses yeux, elle souffla légèrement dessus, la faisant voleter légèrement. Le jeune homme sourit à ses propos, semblant l’écouter avec une attention que la demoiselle n’avait pas vue depuis longtemps. Il était vrai qu’à part les jeunes élèves de Poudlard, elle n’avait pas croisé grand monde depuis quelques temps. Jagang lui répondit en lui expliquant un peu sa vie.

Il était effectivement de retour en Angleterre et avait été lui aussi à Poudlard, qui est plus dans la maison verte et argent, celle qu’Elen n’avait jamais réellement appréciée. Une moue amusée se dessina sur le visage de la belle. Il n’avait pas tort, tous les Serpentards n’étaient pas sans exception fondamentalement mauvais, du moins, la demoiselle l’espérait sinon sa soirée ne serait pas si détendue que prévue. Arrogant donc ? Pitié que cela ait changé, sinon elle n’hésiterait pas à le remettre en place, et une fois de plus, le but de ce rendez-vous improvisé n’était pas celui-là. Elle se demanda l’âge qu’il pouvait bien avoir, mais d’après sa dernière phrase, il devait avoir dans la vingtaine lui aussi.

Occlumens. Elenna avait lu beaucoup de choses sur ce petit mot qui prévoyait à celui qui suivait cette formation de grands projets. Jagang continua sur sa lancée, parlant de ses origines hispaniques de son père et de la fuite de son pays. Il semblait lui aussi légèrement nostalgique de Poudlard car il y était retourné. En effet, rien n’avait changé dans ce lieu qui avait été la première maison de l’ancienne Poufsouffle. Une fois sa tirade finit, le beau brun se pencha légèrement vers elle, approchant sa main de son doux visage et glissa la mèche rebelle derrière son oreille.

" Sinon je ne peux pas voir tes magnifiques yeux. Et toi? A part Ollivander's comment occupes tu ton temps ? "

Un sourire et des joues rosies firent face au serpent. Remuant encore une fois le bout de son nez, tic qu’elle avait depuis pas mal d’années, Elen se dandina rapidement sur sa chaise pour s’asseoir comme bon lui semblait. Une jambe croisée au-dessus de l’autre, elle sirota encore sa boisson, laissant quelques secondes se déroulaient puis répondit aux questions du jeune homme.

" A part Ollivander’s, comme tu le dis si bien, je ne fais pas grand-chose. Je travaille pour payer l’appartement que je viens de m’acheter à Pré-au-Lard. Il faut encore que je l’aménage, ça viendra, quand j’aurai le temps ! Sinon, j’étais encore à Poudlard il y a trois ans et je faisais partie de la maison Poufsouffle, la meilleure. "

Elenna s’était à nouveau penchée vers Jagang pour murmurer les deux derniers mots d’un air joueur et amusé. Souriant de nouveau, fière de son petit effet, elle passa une main dans ses cheveux de neige et reprit la parole.

" J’aime beaucoup voyager. Malheureusement, je n’ai jamais eu l’occasion de quitter la Grande Bretagne. Mais je dois t’avouer que je rêve de découvrir la France et les autres pays européens qui l’entourent. Dans les orphelinats où j’ai été, les dons et financements n’étaient pas assez importants pour que l’on puisse se permettre de faire des emplettes dans d’autres pays. De toute façon, je ne suis pas certaine qu’ils m’auraient emmené. Mais qui sait, peut-être qu’un jour un beau brun me proposera un tour du monde… "

Dans les yeux gris de la belle, la lueur enfantine qui se cachait, resurgit en cette soirée des plus étonnantes. Qui aurait pu croire qu’elle ferait un jour un tête à tête avec un Serpentard ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexie Scott
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Alexie Scott, Mar 12 Fév 2013, 23:47


Pv : Charli


Alexie avait profité de sa matinée pour bouquiner un peu dans son bon vieux fauteuil dans son salon. Sa lecture avançait rapidement et était aussi palpitante que les histoires racontées par sa mère lorsqu'elle était petite afin que la jeune fille s'endorme et tombe rapidement dans les bras de Morphée. Arrivée à la fin de son roman, Alexie le replaça dans sa bibliothèque. Elle regarda son horloge murale et se rendit compte qu'elle n'avait pas le temps d'en commencer un second. En effet, ce midi Alexie déjeunait avec le préfet de Serpentard, qui est également un ami proche, le petit Charli. Elle prit ses affaires et quitta Godric's Hollow grâce à son transplanage.

La dernière fois qu'ils s'étaient vus, la température entre eux, avait légèrement augmenté et leur statut d'amis proches, semblait disparaître au profit d'une relation beaucoup plus ambiguë et sensuelle. Les deux sorciers s'étaient énormément rapprochés bien qu'ils soient tous les deux en couple. Alexie regardait Charli comme un homme et plus comme le petit garçon qui l'avait poussé dans la Tamise ou qui lui cachait des grenouilles dans ses chaussures. Désormais, elle le trouvait attirant et pouvait envisager qu'il se passe quelque chose entre eux, bien qu'étant en couple et très amoureuse.

La jeune fille n'avait jamais éprouvé cette sensation, celle du désir. Elle était opposée à ce que lui dictait sa conscience et malgré ce qu'elle éprouvait pour Charli, la sang pur préférait de loin écouter sa conscience et surmonter ses pulsions envers le Serpentard. De plus, ce dernier n'avait que seize ans, il était encore tout jeune, encore un enfant, pour ainsi dire un gamin, elle ne pouvait donc pas craquer. Elle allait donc profiter de ce rendez-vous que Charli lui avait fixé dans le but de cesser toute ambiguïté et de mettre fin au petit jeu de séduction du jeune homme, car pour cela, il serait l'unique joueur. À lui de savoir s'il voulait protéger et garder l'amitié qu'ils entretenaient ou bien faire cavalier seul.

Songeuse de ses retrouvailles avec Charli et la sérieuse discussion qu'ils devront avoir, Alexie arriva devant les portes du restaurant. Elle y pénétra et chercha Charli du regard, mais en vain. La jolie brune s'installa à une table de la salle principale du chaudron baveur, car son rendez-vous n'était pas encore arrivé. Elle en profita donc pour commencer à feuiller un peu la carte du restaurant où elle ne s'était jamais rendue, cela était donc une grande première et espérait ne pas être déçue par le personnel et par les repas qu'il proposait.
Revenir en haut Aller en bas
Jagang De Maldor
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: La salle principale

Message par : Jagang De Maldor, Mer 13 Fév 2013, 09:52


Lorsque Jagang remit en place la mèche de cheveux de la jeune femme, cette dernière sourit et rosit un peu des joues. Jagang sourit également, il put voir les yeux d'Elenna pétillaient de malice et d'amusement. Peut être que personne n'avait pris le temps de discuter avec cette si charmante jeune femme et que la compagnie de Jagang ne lui était pas désagréable. Elle écouta la narration de jagang et son joli petit nez se mit à frétiller. Jagang sourit et ajouta :

- Tu sais que lorsque ton nez se met à frétiller comme ça, j'adore ça.

Puis la jeune femme expliqua ce qu'elle faisait de ses journées. le travail pour aménager son appartement qu'elle venait de s'offrir. Puis elle continua en ajoutant qu'elle avait quitter Poudlard il y a trois ans et qu'elle faisait partie de la maison Poufsouffle, la meilleure selon elle. Elle dit cela en le soufflant à l'oreille de Jagang qui sentit des frissons parcourir le long de son échine. Il rigola et répondit :

- Tu sais je crois que chaque élève pense que sa maison est la meilleure. Moi j'estime que cela dépends des élèves qui s'y trouvent à chaque époque. Certains seront toujours plus doués que d'autres et vice versa. Tu étais si doué que tu as grandement contribué à la victoire de ta maison, lorsque tu y étais. Moi j'ai fait de même lorsque j'y étais. Ainsi est faite l'école.

Puis elle reprit la parole, elle expliqua qu'elle aimait voyagé, mais qu'elle n'avait jamais eu l'occasion de visiter les pays limitrophes à la grande bretagne. Elle finit par dire qu'elle doutait que les orphelinats ne l'auraient probablement pas emmener en voyage mais espérait qu'un beau brun lui propose un jour de faire le tour du monde. Jagang sourit et regarda la jeune femme dans les yeux.


- Moi je suis sur du contraire, on ne peut laisser une aussi jolie jeune femme derrière soi. Et tu partirais vraiment avec un inconnu qui t'offrirait un tour du monde, même si il est beau et brun? Attention à ta réponse, la proposition pourrait venir plus vite que tu ne le crois.

Jagang prit une grande gorgée de son breuvage, il aimait discuter avec Elenna, elle était très sympathique, ses yeux étaient magnifiques, son sourire ravageur, et ses petites manies, comme le plissement de son nez, et ses mèches de cheveux qui venaient se placer devant son visage. Jagang aurait aimé pouvoir passer ses doigts dans cette magnifique chevelure, mais chaque chose en son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Charli Proulx, Sam 16 Fév 2013, 17:54


Après quelques correspondances, ils s'étaient fixés un rendez-vous au chaudron baveur. Depuis qu'il l'avait revu en Italie, Charli la désirait. Il avait envie de lui montrer que ce n'était plus le petit garçon qu'elle connaissait mais bel et bien en un homme. Un vrai. Il savait qu'il lui faisait de l'effet, il l'avait ressenti lorsqu'il l'avait vu à Honeydukes, elle avait presque cédé à ses pulsions. Il avait ressenti son souffle chaud qui montrait l'hésitation qu'elle avait eu pour l'embrasser. Il aurait pu forcer les choses mais il savait très bien que si il la brusquait, ce serait fini entre eux, il fallait que ça vienne d'elle, d'Alexie.

Charli avait gardé en réserve de la poudre de cheminette, pour les fois ou il devait quitter Poudlard pour de bonne raison. Aujourd'hui, s'en était une et il empreinta donc le réseau jusque Chaudron Baveur. Il n'aimait vraiment pas ce transport, à chaque fois qu'il l’empreintait, il se sentait mal les quelques minutes qui suivirent. Vivement qu'il atteigne l’âge adéquat pour pouvoir transplaner.

Après s'être remis de son voyage, il décida de pénétrer dans le bar. Elle était déjà là, elle l'attendait, cachée derrière la carte de l'établissement. Il s'approcha alors de sa table et pu la contempler, regarder, se laisser envahir par ses traits qui ne l'avaient jamais laissé indifférent. Sans même présenter son arrivée, il s'installa à la table et attendit qu'elle daigne lever les yeux vers lui pour lui annoncer d'une voix très sensuelle un " Salut Lexie ".
Revenir en haut Aller en bas
Alexie Scott
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Alexie Scott, Dim 17 Fév 2013, 01:41


L'arrivée de Charli se faisait attendre. Alexie était impatience qu'ils se retrouvent face à face afin qu'elle puisse régler ses différents avec le beau brun, pour enfin repartir sur de bonnes bases comme avant. Avant que Charli ne commence à la draguer, à la complimenter, à devenir adulte en fait. Une relation ambiguë naissait entre les deux sorciers, mais cependant, cette dernière ne devait pas accroître. Alexie était une fille droite et fidèle. Ce n'est pas parce qu'un adolescent assez mignon commence à lui tourner autour et à la draguer que la brunette allait certainement craquer, elle se sentait plus forte que cela.

- Salut Lexie

Pendant que la brunette feuillait la carte du restaurant, une voix la tira de sa lecture. Relevant la tête, Alexie distingua le visage du préfet, Charli était enfin arrivé. Il était comme d'habitude, cool et détendu comme si pour lui tout roulait. La jeune fille ne savait pas comment lui dire que leur relation devait rester amicale. Elle avait peur de lui faire de la peine. Mais Alexie ne fera jamais partie du tableau de chasse de l'adolescent elle se l'était promis. La brunette devait donc y aller en douceur, sans trop le brusquer. Mais d'un autre côté, elle n'était pas insensible aux charmes du Serpentard. C'est vrai qu'il pouvait lui plaire et c'est vrai également que la jeune fille pouvait se laisser tenter, mais elle savait se contrôler. Du moins, elle l'espérait.

- Hey Charli, enfin te voilà ! Tu vas bien ?

Les deux amis s'installèrent de nouveau. Pour le moment, Alexie n'avait toujours rien dit. Elle préférait profiter de ses retrouvailles avec l’adolescent avant de parler des sujets qui fâchent. La brunette referma la carte du restaurant pour se concentrer sur Charli. La jeune fille se perdait dans les yeux intenses du garçon. Elle rêvait, s'imaginait son futur, si jamais elle cédait. Puis revenant à la réalité, elle prit sa voix d'adulte responsable et parla avec un sérieux semblable à celui d'un professeur du château.

- Ecoute Charli faut qu'on parle... On doit parler de ce qu'il aurait pu se passer à Honeydukes...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La salle principale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 65

 La salle principale

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 34 ... 65  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.