AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 60 sur 65
La salle principale
Aller à la page : Précédent  1 ... 31 ... 59, 60, 61 ... 65  Suivant
Amy Shields
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: La salle principale

Message par : Amy Shields, Jeu 10 Nov 2016 - 16:25


Il avait l'air d'avoir abandonné. Etait elle triste ou heureuse ? Plutôt neutre en fait. Si lui n'avait plus envie tant pis. C'était son choix après tout. Dommage pour lui cependant. La jeune femme lui sourit. Si lui se disait que le ministère était à sa portée tant mieux ! Rien ne valait mieux que la confiance en soi. Ca nous portait vraiment loin quand on y croyait. Ouais, bien joué Sean. Alors comme ça il ne s'intéressait pas trop au Quidditch ? Dommage, ça aurait pu être un bon sujet de discussion mais elle n'allait pas non plus le forcer à parler des derniers matchs qui s'étaient déroulés. Bonjour l'ambiance après ça. Elle se contenta de répondre de manière assez brève à sa question pour ne pas faire durer le moment de malaise entre les deux après le petit jeu qu'ils venaient d'avoir.

- Les nouvelles au Quidditch.. Hé bien, nous avons gagnés la dernière saison ! C'était assez magistral mais soit. C'était vraiment une chouette saison.

V
oilà. Réponse pas si brève que ça mais au moins elle parlait un peu et lui ne sentait pas qu'elle n'était pas au mieux de sa forme. Toujours un peu gênée, elle cherchait à garder le peu de bonne raison qui lui restait et trouver un bon sujet de conversation. Bon. Mais pourquoi c'était toujours sur elle que ça tombait ce genre de truc hein ? Elle devait toujours se casser la tête à chercher. Peut être lui retourner la question ? Ouais c'était bien ça.

- Tu ne fais aucun sport toi alors ? Ne t'inquiète pas, je ne juge pas.

Petit sourire pour le narguer, amusée. Enfin, c'était vrai. Elle ne jugeait pas sur la condition Physique des gens. Ca ne servait à rien selon elle. Sujet de conversation, sujet de conversation. Alleeeeeez ! Amy concentre toi. Il y en a tout plein. Parle de la météo, des animaux, de l'alcool.. Rolala Amy tu es nuuuuuuulle. Vraiment. Bon, calme toi. Le premier truc qui te passe par la tête.

- Tu habites ou toi sinon ? Londres ?

Nulle. Zero. Franchement, elle servait à rien. Mais c'était trop tard. C'était dit, c'était dit. Tant pis pour elle. Si il partait ou si il s'ennuyait, ce serait uniquement de sa faute.
Revenir en haut Aller en bas
Sean Balor
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Sean Balor, Ven 11 Nov 2016 - 19:26


Il se laissait envahir par le bruit, celui qui vous envahit pour le pire, il n'aimait pas l'agitation autour de lui. En tout cas plus. Ses doigts quittèrent sa joue allèrent telle une araignée jusqu'au verre qui trônait seul survivant de cette discussion entre elle et lui. Le contact du verre était chaud, la chaleur de la pièce avait eu raison de la fraicheur de la boisson. Il ramena le verre jusqu'à lui alors qu'elle lui parlait de ce que l'équipe de quidditch avait fait la saison dernière. Ainsi il avait en face de lui une championne, il était un peu plus gêné. Se permettre de draguer une fille qui devait avoir à ses pieds la moitié des fans de l'équipe de quidditch... il était vraiment un boulet.

- Pour te répondre non je ne fais pas de sport je manque de temps depuis que je suis à Londres. Mais je serai ravi que tu me montres tes talents au quidditch.

S'imaginer les cheveux au vent, face au ciel, dans les airs. Cette probable impression de liberté mais aussi ce malaise était-il seulement capable de faire cela, du moins le faire un jour ? Il en doutait et même si elle acceptait en son humble demeure sa personne aimerait-elle partager un moment de plus avec lui ? Il en doutait sincèrement il était loin d'être le meilleur et cela faisait tellement de temps qu'il n'avait pas tenue entre ses doigts un balais.

- Je n'habite pas actuellement je vis d'hôtel en hôtel présentement. Je ne pense pas être capable de vivre seul en ce moment.

Vivre seul ? Quelle folie. Il aimait la solitude mais il aurait était bien incapable de vivre tout seul en ces moments-là. Et puis il était déjà un peu boulet de base alors il risquait bien de foutre le feu à sa maison. Il jeta un regard dans le verre de whisky avant de le tendre vers elle, proche de ses lèvres.

- à notre délicieuse rencontre ?

Petit clin d’œil appuyé. Prendra ? Prendra pas ? Au pire de toute façon il se ferait un plaisir de boire ce délicieux nectar à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Emily Lynch, Mer 23 Nov 2016 - 3:04


RP avec Jade Wilder
Ft. A Blue Boy

Une musique retentissait dans toute la pièce, un bon vieux rock du siècle précédent, un comme on en fait plus, les nouvelles technologies ayant pris le dessus. On pouvait entre les doigts du musicien glisser sur les cordes de la guitare offrant un son typique et unique en son genre. Evidemment, ce genre de musique était loin d’avoir complètement disparu, mais les temps changent et la musique vit avec son temps, impossible de faire autrement. Ecoutant ce son d’une autre époque, une petite fille qui ne devait pas avoir plus de quatre ans était complètement fascinée par ce qu’elle entendait, elle était comme transporter dans un autre monde, elle n’avait jamais rien entendu de la sorte, trop habituée aux titres modernes que la radio diffusait en boucle. Ecoutant avec grande attention chaque note, elle se laissa emporter par le rythme, son pied battant la mesure, elle aurait voulu que jamais la musique s’arrête, l’emportant toujours un peu plus loin dans cette autre époque. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et lorsque la dernière note retentit dans la pièce, la petite fille regarda l’homme qui était juste en face d’elle, le suppliant du regard de remettre le morceau qu’elle venait tout juste d’entendre. Mais contre toute attente, ce n’était pas la même musique qu’elle allait entendre. L’homme se leva de son siège et se dirigea vers une vieille platine, ancêtre d’une époque révolue, il retira le disque pour le ranger dans son étui de carton pour ensuite le ranger dans cette sorte de grande bibliothèque qui couvrait presque l’ensemble des murs de la pièce. Il fouilla durant quelques instants puis sortit un album si vieux que l’image avait fortement jauni avec le temps. Il plaça le disque sur la platine puis se dirigea vers la petite fille.

- Tu vois Emily, il y a une chose qu’on ne pourra jamais retirer aux moldus, c’est la musique !


La rouquine se contenta de sourire simplement, ne comprenant pas vraiment la totalité des paroles de son père tandis que ce dernier l’entrainait dans la danse… Jour inoubliable, un souvenir indestructible.
 
°~°~°~°~°~°~°~°~°~°

Elle ouvrit doucement les yeux, la musique de ce souvenir retentissait encore dans sa tête, profitant des dernières notes, elle observa autour d’elle, légèrement désorientée, elle essaya de recoller les morceaux. Elle ne savait plus trop comment elle avait atterri ici, chose qui était plutôt inquiétant puisque ça n’était pas la première fois qu’elle se réveillait à un endroit sans savoir comment elle y est arrivée. Heureusement pour elle, à part peut-être une exception où deux, elle s’était toujours retrouvée dans des endroits où elle avait l’habitude de se rendre et aujourd’hui c’était au Chaudron Baveur, assisse à un table dans un coin de la taverne qu’elle se trouvait.

Continuant de scruter les alentours, son esprit s’éveilla lorsque son regard croisa un visage qui était loin de lui être inconnu. Il fallait tout de même avouer qu’une jeune fille blonde avec un tel regard, elle n’en connaissait pas beaucoup, il n’y en avait qu’une seule et elle se trouvait au même endroit qu’elle, assise à une table non loin d’elle. Chose étonnant, Jade ne semblait pas avoir remarqué la présence d’Emily, peut-être à cause du fait qu’elle était endormie et plutôt reculée ? Quoi qu’il en soit, la rouquine était intriguée par la présence de l’italienne, ne devait-elle pas être à Poudlard en ce moment, ou bien alors l’horloge d’Emily était complètement déréglée ? Si elle voulait avoir des réponses, elle allait devoir les chercher. Elle se leva, tituba sur un bon mètre pour enfin arriver à la table de son amie.

- Bon…soir Jade, qu’est ce qui t’amène à Londres ? dit-elle tout en s’asseyant en face d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Jade Wilder, Mer 23 Nov 2016 - 19:50


Réponse à Emily


Étrange. Pas dans le bon sens de l'étrange, plutôt étrange bizarre. Depuis qu'elle avait commencé son enquête, Jade avait visité plusieurs quartiers Londoniens, filant plusieurs personnes ayant potentiellement quelques informations lui étant à présent essentielles. C'était presque devenu une ballade de santé à force, quelque chose de banal qu'elle faisait dès que l'occasion se présentait. Après tout, plus vite la jeune fille retrouverait le responsable, plus vite elle pourrait passer à autre chose. Enfin, elle l'espérait en tout cas.

Mais voilà, ce soir là quelque chose avait changé. Un détail aux yeux de n'importe qui, mais pas aux yeux de Jade. Sa dernière piste l'avait cette fois menée à un sorcier. Oui, un sorcier avait été témoin ce soir là, il s'était enfuit sans laisser quelconque témoignage pour aider à retrouver l'assassin. Il était parti sans demander son reste, sans doute trop terrifié pour rester sur les lieux, faire un simple devoir d'être humain. Cet homme avait abandonné une famille entière et la justice que ses paroles auraient peut-être pu rendre. Seulement le fait qu'il s'agisse d'un sorcier changeait énormément la donne. Après tout, ce n'était pas la même lutte et surtout.. que faisait-il en Italie à ce moment là ? Pourquoi au final toutes ses pistes ramenaient à Londres même ? Ça n'avait pas de logique. Filant l'homme comme son ombre, la blondinette comptait bien trouver des réponses à ses questions. Il y avait beaucoup trop de choses contradictoires dans cette histoire, comme si quelqu'un essayait de brouiller les pistes pour qu'elle ne parvienne pas à son but. C'était très mal la connaitre, décidément. Si Jade avait toujours été incroyablement têtue, il semblerait qu'elle le soit de plus en plus au fil du temps. Les mois l'avaient endurcie, elle se sentait différente. Peut-être que cela valait mieux ainsi en fait, la faiblesse ne pouvait pas l'emmener bien loin alors.. non, il ne fallait pas qu'elle pense ainsi. Après tout, elle ne faisait que rendre une justice qui n'avait pas été menée à terme. C'était sa mission, son combat, personne n'avait à le lui reprocher.

C'est donc au Chaudron Baveur que son enquête l'avait menée. La préfète des jaunes et noirs avait vu l'homme entrer quelques minutes auparavant. L'adolescente qui n'allait quasiment jamais dans les bars y était pour une fois bien obligée, après tout hors de question qu'elle recule pour ça. Malheureusement, un lieu public était plus difficile pour qu'elle obtienne les informations voulues.. Quoique, elle avait toujours sa fiole de Veritaserum.. Peut-être que ça pourrait lui être bénéfique, qui sait.

Un pas dans la salle, un regard jeté aux alentours. Ça n'est pas une heure à forte clientèle, enfin, apparemment. Jade n'était pas franchement bon juge là-dessus et honnêtement, elle avait plutôt tendance à se rassurer par ces simples pensées. Une pensée lui traversa l'esprit: que dirait-elle si on lui demandait la raison de sa présence en ces lieux ? Boire un verre ? Ils devaient bien avoir des trucs sans alcool, ou même des boissons chaudes. Brrrr il est vrai que le temps s'était nettement rafraichi durant les derniers jours. La pluie avait envahit le pays, laissant une drôle d'odeur sur les terres après son passage. Décidément, Jade n'aimait pas la pluie. Enfin, pas cette pluie là. La pluie chaudes des terres Italiennes, ça c'était bien. La demoiselle avait tout le loisir de courir dessous quand elle y habitait encore, sautant, dansant, chantant sous une pluie battante, à la douce chaleur de Sicile. Elle aussi laissait une odeur spéciale. Une odeur d'agrumes. Dieu que c'était différent par ici. Néanmoins, la blondinette commençait à s'y faire, doucement. Il fallait bien après tout, qui sait combien de temps elle allait rester par là !

- Bon…soir Jade, qu’est ce qui t’amène à Londres ?

Perdue dans ses pensées et dans sa contemplation des lieux - à la recherche de sa fameuse cible - Jade en avait carrément oublié tout le reste. Y compris vérifier si quelqu'un qu'elle connaissait se trouvait par là. Après tout, le Chaudron Baveur était un lieu relativement fréquenté par les élèves de Poudlard, entre autres. Et là, cette voix, il ne fallut pas bien longtemps pour la reconnaitre.. Emily.. Décidément ! Humidifiant ses lèvres, Jade réfléchissait à toute allure. Parmi toutes les personnes qu'elle aurait pu croiser, il fallait que ce soit la fille la plus têtue qu'elle connaissait. Eh bien, il fallait espérer qu'elle cacherait suffisamment bien son jeu..

- Oh.. Cia.. Bonjour Emily ! Tu vas bien ? Je.. me promène. Tu veux euh.. boire quelque chose ?

Autant mettre les pieds dans la flaque de boue directement. Oui, nouvelle expression tout droit sortie de son imagination bizarre. Après tout, elle affrontait le stress comme elle voulait et puis ça lui donnait l'occasion de dévier directement n'importe quel sujet. Bien sûr, revoir Emily lui faisait plaisir, mais il faut croire que ça n'était pas le moment idéal. Peu étaient au courant pour sa quête et à vrai dire.. C'était très bien comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emily Lynch
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Emily Lynch, Mer 23 Nov 2016 - 20:50


Réponse à Jade

Intriguée, se demandant ce qu’elles faisaient là, Emily tentait de trouver réponse à ses deux questions : d’abord que fait-elle ici, comment a-t-elle réussi à atterrir ici sans le moindre souvenir, mais également pourquoi cela lui arrive-t-il encore ? La deuxième question était tout simplement d’expliquer la présence de Jade dans un endroit qu’elle n’avait pas vraiment l’habitude de fréquenter. Répondre à cette seconde question allait sans aucun doute être la chose la plus simple puisqu’expliquer sa propre présence était quelque chose qui relevait de l’impossible, du moins pour le moment. S’approchant doucement après avoir manqué de s’étaler sur le sol, Emily avait choisi de faire une entrée simple, inutile de faire peur à Jade qui ne semblait pas avoir réalisé directement la présence de la rousse, heureusement qu’elle ne lui avait pas bondit dessus !

- Oh.. Cia.. Bonjour Emily ! Tu vas bien ? Je.. me promène. Tu veux euh.. boire quelque chose ?

Plongeant son regard dans celui de l’italienne, Emily cherchait le petit truc qui lui permettait de savoir si ce qu’elle disait était la vérité ou un mensonge. Bon, ça ne marchait pas à chaque fois et même pas souvent, mais avec un peu de chance, peut-être que cette fois elle arriverait à distinguer le vrai du faux. Ce qui surprenait le plus Emily dans tout cela, c’est que Jade n’était pas du tout le genre à passer ses soirées dans un bar et surtout seule. Alors soit elle était accompagnée et cette personne avait décidé d’aller se soulager, ou bien alors elle était en train de préparer quelque chose. La rouquine penchait plus pour la deuxième option, après tout, ça ne serait pas la première fois qu’elle tombe sur elle alors qu’elle prépare un truc ou l’autre dans le plus grand secret… Quoi qu’il en soit, elle était convaincue que la promenade n’était en vérité qu’un petit mensonge pour éviter qu’Emily se mêle encore à ses histoires.

- Je vais bien et toi ? J’espère que cette « promenade » te fait le plus grand bien malgré la pluie et l’heure assez tardive.

Regard suspicieux, Emily essayait de faire en sorte que la vérité vienne de Jade elle-même et non qu’elle ait besoin de lui tirer les vers hors du nez comme elle l’avait déjà fait à plusieurs reprises. Les choses pourraient être plus simples si seulement Jade n’avait pas peur de se confier à quelqu’un. Chose qui n’était pas simple, mais elle était convaincue qu’avec le temps, elle finirait par se laisser aller, mais pour aujourd’hui c’était la grande surprise, car malgré son côté distrait, elle ne semblait pas réellement perturbée par la présence d’Emily, du moins elle le cachait plutôt bien.

- Si tu arrives à intercepter un serveur, je prendrais ce verre en ta compagnie avec grand plaisir… Je ne te savais pas habituée à ce genre de lieux…

Bon si là elle ne comprenait pas qu’elle était cramée, c’est qu’elle n’avait vraiment pas envie d’en parler à Emily, car elle était loin d’être stupide pour ne pas avoir compris. En tout cas, il était inutile de masquer son jeu plus longtemps, il fallait jouer cartes sur table afin que tout se passe pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Erundil Trismegiste
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 1)
Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Erundil Trismegiste, Mer 23 Nov 2016 - 23:41




   


   
Le Chaudron Baveur

   

   
pour Jade Wilder et Emily Lynch
   

   


Main dans les poches, dans l’esprit du farniente. J’étalais mon oisiveté dans la cuisine, en regardant faire le chef cuisinier. Il travaillait plutôt bien, ce qui était encore plus impressionnant. Je souriais niaisement dans le vide, en l’observant du coin de l’œil et profitant de l’air chaud qui émanait de son atelier et toutes ses créations. Décidément, cuisinier, c’est plutôt cool ! Quand on sait cuisiner.

Les minutes passent lentement. Je me suis occupé de peu de commandes aujourd’hui. Trop lent encore, apparemment. Ou alors trop novice. Je reste un peu là, à jouer un peu nerveusement avec les sangles de ma salopette.

- Je ne sers pas à grand-chose si je ne sers pas.

Les quelques client qui bullaient dans la pièce à côté, assis sur leur trône en osier boisé buvaient sans balbutiement leurs breuvages multicolores. Je les admirais, ces autres-là, à vivre simplement, sans se soucier de quoi que ce soit, et surtout pas du sort, ça non. Non, ils étaient plutôt là, pour  la plupart, dans l’idée de décompresser. Je ne suis pas là depuis très longtemps, mais grâce à quelques habitués du bar, j’ai vite pu remarquer les quelques habitudes que les gens prennent lorsqu’ils viennent pour se reposer, passer un bon moment. Le sourire niais vers personne en particulier, jusqu’à croiser celui d’un autre, peut-être, qui serait dans le même état d’esprit. Voir le serveur ou la serveuse passer, non loin, et ne pas s’inquiéter qu’elle ne l’ait pas encore remarqué. On s’installe bien confortablement, on prend son temps, on gratte son ventre, on se sent bien dans les chaussures. Puis on vient pour prendre la commande. Le sourire s’élargit, n’importe quoi nous ferait plaisir, et l’on se sent même l’envie de parler avec le barman, de tout et de rien, comme un vieux copain.

Cela est l’homme décontracté…

Je remarque une blonde, à l’allure différente. Je n’ai pas fait attention à son visage, mais sont reste ne laisse pas présager un bien-être absolu, elle n’est pas à l’extase de l’habitué des coins réchauffés. Pas d’autre serveur à l’horizon. Ce sera donc à moi d’aller saluer la cliente … Ah non … les clientes. Bien vite rattrapée par un visage que je crois bien avoir déjà croisé… Mais je n’en suis pas sûr. Tant pis, je me lance.

A pas décidé, j’esquisse un sourire une fois la table atteinte, et d’une voix assurée, je m’éteins soudainement vocalement….

Mais c’est Jade ! Elle est à l’école elle aussi, je l’ai déjà vu. Jamais parlé. Juste vu, en cours… Mince, mon autre vie à l’école me revient tout à coup. C’est autre chose l’école, un lieu que j’apprécie, grâce à sa chaleur humaine. Mais pour le reste, je me sens mieux ici. Plus de liberté.

Mais je m’y attache pas. Ici, ce n’est pas Poudlard. Ici, c’est la vraie vie. Alors, je lui souris. Je me demande un instant pourquoi elle semblait si tendue. Elle n’est pas comme les habitués. Mais je la regarde :

- Bonjour Mesdemoiselles.

Je regarde ensuite sa compagnie. Une Poufsouffle également. Je pense. Une ancienne peut-être

- Les Poufsouffle sont de sorties.

Je souris à nouveau. J’aurais bien aimé être à Poufsouffle …

-  J’espère que vous profiterez agréablement de cet endroit. Je suis à votre disposition pour vous servir. Est-ce que vous savez déjà ce que vous désirez ?

Je reste le temps d’avoir une réponse. Je les regarde amicalement, le sourire sincère. Je ne sais pourquoi, c’est très différent de servir une personne qu’on connait, ne serait-ce qu’un peu. Cela ne me dérange pas vraiment. Je profite agréablement.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Jade Wilder, Ven 25 Nov 2016 - 23:46


Réponse à Mimi et Erundil


Jade réfléchissait à toute vitesse pour tenter d'éviter la catastrophe. Il ne manquerait plus qu'Emily apprenne ce qu'elle faisait de ses week-ends, de ses soirées ou même de ses nuits.. Au mieux, la rousse voudrait l'aider, au pire.. celle-ci la prendrait pour une folle. En fait, l'Italienne n'était pas certaine de savoir quel était le plus dramatique de ces deux scénarios. Pour une fois, ses problèmes de langage pouvaient s'avérer utiles, transformant le stress en simple maladresse grammaticale aux yeux des autres - et dans le cas présent, ceux d'Emily. Néanmoins, Jade n'était pas bête, elle savait très bien à quel point Emily la connaissait. Beaucoup trop. Il fallait qu'elle soit sur ses gardes car un secret pareil ne peut être révélé, même pas à la rouquine. Elle était digne de confiance, ça Jade n'en doutait pas un seul instant, pourtant révéler ce secret était au dessus de ses forces.

Seul point positif: l'homme qu'elle traquait ne la connaissait pas, à priori. Il avait certes été témoin dans cette soirée macabre, mais si il l'avait vue lors de l'agression - et par la suite lorsque celle-ci avait fait du bruit - il ne la reconnaitrait probablement pas. Du moins, il fallait l'espérer sinon tous ses plans seraient perturbés. Non, il fallait faire comme si de rien n'était voilà tout.

Bien que les pensées de Jade se centraient beaucoup sur la dissimulation de ses intentions premières, elle ne pouvait pas nier quelque chose: revoir Emily lui faisait du bien. Une sorte de chaleur au creux du coeur, là où l'organe n'est pas encore affaiblit. Là où il reste un semblant d'espoir qui réchauffe quand les choses ne vont pas. C'est pas normal, cette chaleur, pas ce qu'elle devait faire ou plutôt ressentir. Mais la rousse représentait tellement de choses. Ce combat des mois auparavant pour espérer marcher à nouveau correctement, un combat que Jade avait voulu mener seule mais qui s'était soldé par une victoire à deux. Et puis, il y avait un autre évènement qui avait probablement fait rougeoyer l'étincelle au coeur. Une soirée où une confiance avait été mise à mal, presque détruite. Et Emily, seule Emily, avait été là pour l'aider à passer le cap. Plus encore, elles l'avaient passé ensemble, se battant contre une déception qui aurait pu les terrasser toutes les deux. Alors Jade pouvait dire, faire ce qu'elle voulait.. Emily aurait toujours une place bien particulière au creux de son coeur. Et pourtant, il fallait la protéger de cette histoire, c'était bien trop compliqué, bien trop dangereux. L'Italienne ne voulait impliquer personne.

- Je vais bien et toi ? J’espère que cette « promenade » te fait le plus grand bien malgré la pluie et l’heure assez tardive.

Ahah. Emily avait un don pour mettre le doigt là où ça brûle. Au final, Jade avait totalement oublié l'heure qu'il était et plus encore le temps qu'il faisait. La pluie ne lui faisait pas peur au contraire, on pouvait dissimuler bien des choses sous un rideau de pluie. Mais pour le coup, cet oubli la desservait légèrement. Plus qu'à jouer les blondes et faire comme si de rien n'était..

- Je ne suis pas.. le genre de personne qui oublie tout avec une promenade mais.. disons que c'est costru.. constructif.

Une vraie promenade lui permettait de réfléchir. Comme l'autre soir, sur le Chemin de Traverse. Là c'était assez différent puisqu'elle était en recherche perpétuelle d'informations et même sans avoir pu parler au bonhomme, elle avait appris de nouveaux éléments. Notamment et pas des moindres, le fait que la magie pouvait être impliquée dans toute cette histoire. Comment, pourquoi ? Aucune idée, mais elle finirait bien par le découvrir un jour ou l'autre, la patience est une vertu. En attendant, elle ne pouvait qu'être sincère dans ses réponses puisqu'elle apprenait effectivement certaines choses avec cette ballade pas comme les autres. Ne dire qu'une partie de la vérité était tout un art que Jade manipulait de mieux en mieux.. Heureusement d'ailleurs, le regard d'Emily n'était pas naturel. La préfète des Poufsouffles voyait bien que son ainée cherchait le mensonge, n'en ayant que trop l'habitude en sa présence.

- Si tu arrives à intercepter un serveur, je prendrais ce verre en ta compagnie avec grand plaisir… Je ne te savais pas habituée à ce genre de lieux…

Et boum, décidément. Emily savait exactement quoi dire pour ébranler les convictions de l'Italienne. Il était plutôt difficile de garder son calme dans cette situation, pourtant Jade ne cillait pas. Elle s'attendait à cette observation, après tout l'ancienne Poufsouffle ne connaissait que trop bien la plus jeune. Jade, une habituée des bars ? Pas du tout, on pouvait d'ailleurs dire qu'elle n'y allait quasiment jamais. Pas qu'elle n'aimait pas y aller ou qu'elle avait quoi que ce soit contre ces établissements. Mais disons qu'elle avait pas mal d'autres choses à faire entre ses études, ses projets, ses recherches et toutes les difficultés qu'elle devait palier.. Sans compter sur le fait que pour pas mal de gens, elle n'était pas très drôle à ne boire que des boissons enfantines. Quoi, son enfant intérieure ne jurait que par le chocolat chaud.. où est le problème ? Bref, quoi qu'il en soit, la réponse était donc toute prête.

- Tu l'as dis toi-même: il pleut. Il fallait bien que je me rifu.. euh.. réfugie quelque part.

Pour le coup, elle jouait bien la comédie. Dans un autre scénario, plus sincère, Jade n'aurait effectivement pas hésité à pénétrer les lieux pour échapper aux pluies d'hiver à Londres. Néanmoins, la blairelle perdit un peu de son éclat quand elle réalisa qu'il fallait à présent passer commande. Parler à quelqu'un. Comment on fait ? Enfin non, pas dans ce sens là. Mais avec une peur perpétuelle de déranger le Monde, la blondinette ne pouvait aller bien loin. Comme bloquée l'espace de quelques instants, Jade laissait ses prunelles scruter la salle, se demandant comment elle pouvait agir. Décidément, en la voyant on pouvait la prendre pour une totale asociale.. Et c'était pas loin de la vérité. Fort heureusement, quelqu'un se dirige vers leur table. Quelqu'un que Jade connaissait, ça elle n'avait aucun doute là-dessus. En effet, l'adolescente avait déjà remarqué à plusieurs reprises cet élève à Poudlard, plutôt discret, qui l'avait aidée à plusieurs reprises. Elle se souvenait d'un patronus en cours de Métamorphose quand plus rien n'allait. Elle se souvenait de la voix, aussi, bien qu'elle l'ait surtout entendue pour la participation en cours. Encore un à qui la préfète n'avait jamais parlé sans pour autant qu'elle soit passée à côté de sa présence particulière. D'ailleurs, elle ne savait même pas qu'Erundil travaillait au Chaudron Baveur.

- Bonjour Mesdemoiselles.

Un sourire pris sa place sur le visage de l'Italienne. Elle n'était pas toujours à l'aise lorsqu'elle croisait quelqu'un de Poudlard, en dehors de Poudlard. Disons qu'elle séparait bien souvent sa vie scolaire de tout le reste. Mais pour le coup, elle était assez contente de voir le Serdaigle et puis, ça lui permettait d'éviter un peu les suspicions de la rousse assise à sa table.

- Les Poufsouffle sont de sorties. J’espère que vous profiterez agréablement de cet endroit. Je suis à votre disposition pour vous servir. Est-ce que vous savez déjà ce que vous désirez ?

Ah euh.. Très bonne question. Jade ne connaissait pas du tout l'établissement pour le coup, alors donner une réponse s'avérait plus compliqué qu'on ne le croit. Bon eh, chaque chose en son temps, il y a des priorités à tout..

- Bonjour Erundil.. Tu vas bien ?

Voilààà déjà c'était une bonne base. D'ailleurs elle parlait au jeune homme comme si elle le connaissait réellement. C'était étrange, mais elle avait l'impression de le connaitre malgré qu'ils ne se soient jamais réellement parlé. L'habitude de le voir en cours surement, en espérant qu'il ne prenne pas mal son ton neutre et son tutoiement immédiat. Elle ne tarderait pas à le savoir de toute façon. En attendant, la commande était toujours à passer. Rho et puis zut, autant aller dans les classiques hein, on ne change pas une équipe qui gagne..

- Euh.. Je ne sais pas trop ce qu'il y a, en fait. Un chocolat chaud pour moi, È possi.. possible ?

Ton hésitant, comme toujours lorsqu'elle avait peur de dire une connerie. M'enfin, elle verrait bien de toute façon. Peut-être qu'elle prendrait aussi quelque chose à manger au passage, avec tout ça la blondinette n'avait pas mangé depuis un moment. Oh mais tant qu'elle y pensait !

- Ah et je paierai ce qu'Emily va prendre aussi, s'il te plait.

Voilà, parce-que connaissant l'ancienne Poufsouffle, Jade était certaine qu'elle aurait pu vouloir payer et ça.. c'était hors de question. Un petit coup d'oeil dans la salle au passage. Mais bon sang, où était-il ce type, elle ne le voyait plus à présent.. En fait, elle l'avait perdu dès lors qu'il était entré dans le bar. Décidément, la filature n'était pas encore tout à fait son fort.. Peut-être était-il seulement plus loin et qu'elle ne le voyait pas, qui sait..
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emily Lynch
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Emily Lynch, Sam 26 Nov 2016 - 17:21


RP Jade
Ft.Erundil

Analysant chaque détail du visage de Jade à la recherche du moindre indice pouvant la trahir, Emily savait que malgré les efforts fait pas l’italienne, elle était en train de cacher la vérité. Car même si la rouquine était loin de la connaitre sur le bout des doigts, elle en savait suffisamment pour déterminer si oui ou non il manquait une partie de la vérité ou si elle était tout simplement en train de la masquer. C’est pourquoi elle était en train d’adopter une attitude suspicieuse afin de faire comprendre à la plus jeune sans pour autant lui dire qu’elle avait clairement compris que la blondinette était loin d’être franche à propos de ses intentions et de sa présence en ce lieu peu commun pour une élève aussi assidue que Jade.

- Je ne suis pas.. le genre de personne qui oublie tout avec une promenade mais.. disons que c'est costru.. constructif.

Non en effet, Jade était loin d’être le gendre de personne à oublier. C’était en soi une bonne chose, se souvenir de tout, mais c’était également tout aussi dangereux, surtout lorsque les pires souvenirs enfouis au fond de nous refont surface. Dans ce cas, on est jamais à l’abri de perdre le contrôle de soi même, on croit toujours savoir comment réagir à une situation ou l’autre, mais en réalité, lorsque les émotions sont bien plus importantes qu’imaginées, on se laisse facilement emporter, on part loin pour ne peut-être jamais revenir ou bien alors être transformé, changé, ne plus être la personne que nous étions avant ce jour.

- Tu l'as dis toi-même: il pleut. Il fallait bien que je me rifu.. euh.. réfugie quelque part.

- Je n’en doute pas une seule seconde, mais il existe tellement d’endroits possibles pour s’abriter dans Londres… De jour comme de nuit, il y a toujours un lieu pour nous accueillir, pourquoi le Chaudron Baveur ?

Assez d’y aller par quatre chemins, autant se poser les bonnes questions directement, car après tout, ni les sous-entendus, ni les regards suspicieux ne semblaient avoir fait le moindre effet. Enfin si probablement, mais autant Emily savait que Jade n’était pas claire dans son jeu, autant l’italienne savait aussi comment son ainée pouvait réagir face à elle. Toutes deux présentaient des failles que chacune exploitait, c’était de bonne guerre… La meilleure solution était donc d’y aller plus franchement, peut-être qu’elle se rendrait compte qu’il serait alors préférable d’arrêter de tourner autour du pot des heures durant ? Mais pas de chance pour Emily, c’est juste à ce moment-là que le serveur fit son apparition ! Pas de bol, surtout que Jade semblait connaitre celui qui était arrivé pour les servir, une porte de sortie pour l’italienne qui ne se priva pas pour s’y engouffrer, le travail était à refaire.

- Ah et je paierai ce qu'Emily va prendre aussi, s'il te plait.

- Ce sera un hydromel pour moi s’il te plait. Regard amical au serveur, elle sortit ensuite quelques pièces de sa veste qu’elle s’empressa de déposer dans la poche du jeune-homme, elle adressa ensuite un clin d’œil à Jade. Pas de négociation possible, je paye.

C’était une bonne intention de la parte de la blondinette de vouloir offrir le verre à Emily, mais il fallait être plus rapide, finalement, être venu ici lui aura appris la première loi élémentaire dans un bar lorsque l’on veut payer un verre ! Mais après ce petit épisode de lutte pour à qui payera le verre de l’autre, Emily remarqua que le regard de Jade parcourait la salle. Était-elle en train d’attendre quelqu’un ? Etrange, elle devait en avoir le cœur net.

- Tu attends quelqu’un ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Jade Wilder, Lun 28 Nov 2016 - 21:58


Réponse à Emily et Erundil

Décidément, l'arrivée d'Erundil était à la limite de la bénédiction. Une fois n'est pas coutume, les dialogues avec Emily viraient au véritable interrogatoire ce qui avait plutôt tendance à braquer l'Italienne. Pourquoi fallait-il toujours qu'elle lance des soupçons, comme si Jade avait toujours quelque chose à se reprocher ? Bon, là c'était un peu le cas mais soulignons tout de même le côté rébarbatif de cette situation. Sans doute une des raisons qui avait poussé la préfète à s'éloigner autant que possible, même si elle n'y était pas réellement parvenue. Quelque chose la liait à Emily et ça, elle ne pouvait pas y faire grand chose désormais.

Néanmoins, l'attitude de la plus âgée l'irritait plus qu'autre chose. Jade aurait pu tout à fait l'envoyer sur les roses, mais Erundil était arrivé et l'adolescente ne le remercierait jamais assez pour ça. Malheureusement, un autre élan d'énervement vint prendre sa place quand Emily décida de payer la commande. Jade détestait bien des choses, mais avoir des dettes était sans doute l'une des pires. Le clin d'oeil fut accueillis par un regard noir bien typique du caractère de l'Italienne - plus rongé par les flammes que noir d'ailleurs. Ce n'était pas la première fois que ce genre de chose se produisait avec Emily et elle ne devait pas se rendre compte à quel point cela pouvait compter pour la blondinette. Franchement, elle avait dit qu'elle payait, était-ce si difficile que d'acquiescer et de laisser les choses comme ça, telles qu'elles étaient sensées se dérouler ? Rhaaa.

- Pas de négociation possible, je paye.

Mieux valait qu'elle ne réponde pas. Levant les yeux au ciel pour cesser de fixer la plus âgée avec un regard aussi sérieux, Jade ferma ensuite les paupières pour se reprendre. Ça n'était pas bien grave hein, elle pourrait se rattraper plus tard.. En tout cas, elle essayait de s'en persuader. Ce furent des prunelles normales qui se posèrent à nouveau sur l'ancienne Poufsouffle, Jade était très douée pour les masques, même face à la colère. Et puis finalement, elle avait autre chose à penser.

Sûre d'avoir vu sa cible entrer dans le bar, la demoiselle n'était pas prête à la lâcher malgré la présence d'Emily. Elle finirait bien par trouver un stratagème, n'importe lequel, pour pouvoir s'éclipser de la salle une fois le mystérieux client parti. Ça ne l'arrangeait pas franchement d'ailleurs, comme tout imprévu. Si son enquête avançait à petits pas, ça n'était pas suffisant pou Jade qui voulait mieux. Son objectif final était la seule chose qui comptait véritablement, ce qu'elle devait faire pour l'atteindre.. Eh bien elle ne préférait pas y penser. Alors si elle devait rejeter Emily une fois encore.. elle serait bien obligée de le faire. Car malheureusement, la rouquine était du genre à se mêler des affaires qui ne la regardaient en rien. Voilà pourquoi Jade avait toujours agit en solo, c'était mieux ainsi, pas de soucis, pas de responsabilité à tenir.. Pas de vie en dangers.

- Tu attends quelqu’un ?

La question la ramena presque à la réalité. L'espace de quelques secondes, Jade avait totalement occulté Emily, perdue dans ses pensées et dans des plans qui se voyaient un peu trop perturbés à son goût. Il allait falloir trouver une parade, mais comment ? Il ne fallait pas s'étonner qu'elle soit surprise de revenir dans la réalité avec de telles pensées. Fixant de nouveau son regard sur Emily, la préfète répondit du tac au tac.

- J'ai cru voir qualcun.. quelqu'un que j'ai connu oui, mais je me suis sans doute.. trompée.

Voilà, elle avait de plus en plus de facilités avec le mensonge. Enfin, comme toujours, ça n'était pas vraiment un mensonge mais une demi-réalité ce qui ne pouvait que rendre son discours des plus convaincants. Et c'était exactement ce qu'elle devait faire face à quelqu'un comme Emily, rien que pour la protéger. Jade n'était pas naïve, elle savait que son ancienne camarade ne lâcherait pas la morceau si facilement. Il allait donc falloir qu'elle ruse un minimum et répondre de façon aussi sûre d'elle était un début. L'hésitation, c'est fait pour ceux qui mentent. Elle, elle faisait mieux que mentir et c'était bien mieux ainsi.

- Pour te répondre, volevo.. enfin.. j'ai eu envie de voir.. l'endroit où Lizzie travaillait.

Et bim. Ça c'était quand même du grand art. Jade touchait à la fois un point sensible, mais également un point qu'Emily ne pourrait pas réfuter si facilement. Il était évident que Lizzie leur manquait à toutes les deux, alors rechercher une part de celle qu'elles avaient connues n'était que justice non ? Et au final, c'était en partie vrai. Jade s'était longtemps dit qu'elle viendrait dans cet endroit, particulièrement quand Lizzie y travaillait, et puis finalement.. finalement elle n'était jamais venue, trop prise par ses révisions et ses efforts en général. En y repensant, la blondinette regrettait de ne pas s'être déplacée. L'ancienne préfète semblait tellement différente à l'époque, à présent les choses avaient bien changé.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emily Lynch
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Emily Lynch, Mar 29 Nov 2016 - 3:01


RP Jade
Ft.Erundil

Le regard noir de Jade en disait long sur son humeur, mais si Emily agissait de la sorte, c’était justement pour obtenir ce genre de comportement, car il ne faut pas se mentir, c’est dans ce genre de cas que Jade s’avère être vraie et qu’elle ne triche pas. Aller chercher les vrais sentiments au fond d’elle, c’était une autre façon de savoir si elle essayait de se contrôler ou non. Cependant l'italienne pouvait se rassurer, car aller la provoquer à ce point n’était pas chose que la rouquine adorait, mais elle n’avait guère vraiment le choix de procéder autrement. Elle aimerait tellement que les choses soient plus faciles pour toutes les deux, mais dans la situation actuelle que faire ? La blondinette refusait catégoriquement de laisser paraître la vérité pure et dure tout en se cachant derrière un masque comme elle avait si souvent l’habitude de faire. Emily devait toujours enquêter, les mystères de Jade, impossible de savoir la moindre chose sans aller chercher l’information soi-même, ça devenait limit agaçant… D’un autre point de vue, il fallait avouer que la rousse ne se confiait pas réellement non plus à son amie, mais pour sa défense, Jade ne lui avait pour ainsi dire jamais rien demandé, à croire que leurs échanges étaient toujours à sens unique… Peut-être faudrait-il un jour que cela change, qu’elle ose plus facilement se confier. Si c’était la seule solution possible pour que son amie parle et ne se mette pas dans des situations dangereuses, elle le ferait sans la moindre hésitation.

Mais pour le moment, le regard perçant de l’italienne s’était envolé pour aller à la rencontre d’un ou d’une inconnue qui trainait dans la salle, sans doute était-elle en train d’attendre quelqu’un ? Chose qu’Emily se demandait et pour savoir, quoi de mieux que de lui poser la question directement, enfin en théorie puisqu’en pratique, la réponse avait du mal à satisfaire Emily. Devenait-elle un peu parano, mais jusqu’à présente, être méfiante, lui avait plutôt réussi puisque la plus jeune n’avait pas toujours joué franc jeu. Mais pour l’instant pas de conclusion trop hâtives, après tout, il était tout à fait possible qu’elle est réellement vu quelqu’un qu’il lui semblait connaître, ce genre de chose arrive presque à tout le monde, ça ne serait donc pas surprenant. Cependant, Emily gardait tout de même à l’esprit qu’il manquait probablement quelque chose à cette histoire sortie spontanément de la bouche de Jade.

- Pour te répondre, volevo.. enfin.. j'ai eu envie de voir.. l'endroit où Lizzie travaillait.

S’il y avait bien un sujet auquel elle ne s’attendait pas, c’était bien celui la ! Pourquoi parle-t-elle soudainement de Lizzie alors qu’elles n’ont encore jamais eu l’occasion d’en parler sérieusement face à face et surtout pourquoi souhaitait-elle venir voir l’endroit où elle travaillait à l’époque ? Tout cela était étrange, il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond ici ! Etait-elle en train de rêver, Emily se serait bien pincé le bras  pour en être certaine si elle n’avait pas décidé de ne rien laisser transparaître face à l’arrivée soudaine du prénom qui avait causé tant de dommage pour chacune d’elles. La rouquine resta de marbre, elle aurait bien eu envie de crier un bon coup pour laisser passer cette sorte de frustration, mais elle s'empêchait de réagir, comme si elle voulait enterrer toute cette histoire six pieds sous terre pour ne plus jamais la faire remonter à la surface, mais non ! Elle ne pouvait pas le faire pour de vrai, tout cela était loins d’être arrangé et comment pouvait-elle espérer passer à autre chose si elle n’en parlait pas une fois pour de bon avec Jade ? Ce n’était probablement pas le moment idéal pour faire ce genre de choses, mais il fallait bien le faire à un moment ou l’autre pour au moins tirer la sonnette d’alarme et marquer le fait qu’il leur faut absolument régler ce point de leurs vies.

- Je ne comprends, tu as toujours refusé qu’on reparle ensemble à propos de ce qu’il s’était passé cette nuit là et maintenant tu reviens sur les traces de Lizzie ? D’accord, tu as besoin de faire une partie de tout ça seule, mais pourquoi refuses-tu de m’en parler ? On peut pas rester avec ça sur le cœur et faire comme s’il ne s’était jamais rien passé.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Jade Wilder, Mar 29 Nov 2016 - 15:39


Réponse à Emily et Erundil


A ce jeu là, Jade avait appris à être forte. Très forte. Le jeu des non-dits et des masques. Pourtant, cela demandait tellement d'efforts parfois, en particulier lorsqu'il y a quelqu'un comme Emily en face. Ou plutôt quand elle est là tout court puisque rien n'y personne n'arrivait à la cheville de cette fille dans la catégorie fouineuse. L'Italienne ignorait encore si il s'agissait d'un compliment ou non.

Problème, ce petit interrogatoire forcé commençait à lui taper sur les nerfs. Alors ça se produirait comme ça à chacune de leurs rencontres ? Même en étant des plus persuasives, Jade ne parvenait pas à endormir la vigilance de la plus âgée, s'en était plus que perturbant à ce stade.. Et pour être honnête, la plus jeune ne savait pas comment agir exactement. Oui, elle avait des choses à cacher, néanmoins elle parvenait à ne pas se laisser dépasser par la situation, par la chance qui était en train de lui échapper à cause de son ancienne camarade. Trop de choses perturbaient ses plans et ça ne lui plaisait pas du tout. Au fur et à mesure, l'énervement prenait place, creusant un petit nid pour s'accrocher à sa conscience sans pitié. Un jour, il ne faudrait pas s'étonner de voir l'Italienne péter un câble et se mettre à dos la moitié des gens de cette école. Après tout, son sang chaud n'était plus à prouver. Emily s'en rendait-elle au moins compte ? Cherchait-elle une faille de cette manière ? Comment pouvait-elle oser ? Jade haïssait la manipulation et dans le cas présent, s'en était clairement une. Il allait donc falloir se montrer vraiment prudente pour la suite de cette rencontre.

D'accord, aborder le sujet Lizzie n'était peut-être pas très loyal non plus. Mais là encore, il ne s'agissait pas réellement d'un mensonge, c'était une demi-vérité. Non, Jade n'était pas venue au Chaudron Baveur par nostalgie, néanmoins savoir que son ancien mentor avait travaillé ici.. ça faisait bizarre. Vous savez, un truc étrange au niveau du coeur, comme un pincement pas encore tout à fait douloureux mais pour le moment très gênant ? Voilà, c'était à peu près ça.

Parler de Lizzie n'était pas chose aisée. D'ailleurs, le duo n'avait jamais mentionné à nouveau la soirée horrible qui avait tout brisé. Peut-être par simple déni, ou bien parce-qu'elles avaient toutes les deux très mal vécu ce qu'elles avaient découvert. La préfète se souviendrait toute sa vie de ce qu'elle avait découvert, vu et surtout ressentit.. Au final, le Terrorim n'était presque rien face à ce sentiment d'abandon, pire qu'un marquage au fer rouge. Comment oublier ce qui a fait tant de mal ? Mais le mentionner en ce jour, à ce moment, ça n'était pas forcément une bonne idée. Enfin, quoi qu'il en soit cela avait eu à peu près l'effet escompté, le sujet dérivait. Pas sur quelque chose de plus simple, non, mais.. Juste mais. Pas besoin de terminer la phrase quand on sait à quel point ces deux situations ressemblaient à de vrais casse-têtes. La vérité était simple: elles avaient traversé ça ensemble, il était donc plus facile d'en parler ensemble. Néanmoins, Jade avait-elle envie d'en parler ? Pas sûr. D'autant que finalement, même si le sujet s'était légèrement dévié de ses origines, les mots de la rouquine n'étaient pas des plus avenants malgré tout. Si seulement Emily pouvait lâcher le morceau pour une fois !

- Je ne comprends, tu as toujours refusé qu’on reparle ensemble à propos de ce qu’il s’était passé cette nuit là et maintenant tu reviens sur les traces de Lizzie ? D’accord, tu as besoin de faire une partie de tout ça seule, mais pourquoi refuses-tu de m’en parler ? On peut pas rester avec ça sur le cœur et faire comme s’il ne s’était jamais rien passé.

Les mots filaient dans son esprit, comme si le filtre ne fonctionnait plus correctement. D'habitude, on retient tout et on réponds le nécessaire. Mais pas cette fois. Jade avait presque l'impression que son esprit était déconnecté de la réalité, tout seul comme un grand, échappant ainsi à tout soupçon. Mais était-ce vraiment le cas ? Non. Sinon, l'énervement serait passé. Et finalement, il finit par se manifester.

- Arrête Emily. Tu me poses una dom.. question, je te réponds, c'est pas ma faute si la réponse ne te convient pas.

Son timbre de voix était plus dur qu'à la normale, sans même qu'elle ne s'en rende compte. Effectivement, cette manie de soupçonner à chaque fois une entourloupe était des plus agaçantes, surtout pour la jeune fille qui manquait énormément de patience depuis quelques temps. Laissant échapper un soupir, Jade se passa une main sur le visage, visage plus fatigué que d'ordinaire. Ses nuits étaient un peu trop agitées ces derniers temps, il ne fallait pas s'étonner lorsque sa patience était mise à rude épreuve. Néanmoins, si elle voulait paraitre un peu crédible, il fallait qu'elle se lance dans l'histoire de Lizzie. Et ça, ce n'était pas une perspective qui l'enchantait. Pourtant, elle fut des plus sincères lorsqu'il fallut réellement parler

- Elle me manque voilà tout.. A quoi bon en parler, nous.. avons vécu la même chose après tout..
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Erundil Trismegiste
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Manumagie (Niveau 1)
Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Erundil Trismegiste, Mer 30 Nov 2016 - 14:40






Le Chaudron Baveur



pour Jade Wilder et Emily Lynch




Jade remarque ma présence et ose même un sourire à ma personne. Geste amicale que je lui rends. J’admets, je n’étais pas sûr qu’elle me reconnaisse. Je me laisse envahir d’une douce chaleur. Il est toujours agréable d’admirer un sourire chez l’autre. D’autant plus que le sien semble sincère.

Il m’arrive souvent de croiser des gens dans les rues. Un peu comme tout le monde. Et il m’arrive bien entendu de parler à des clients. Et il est toujours agréable de se retrouver face à un sourire. Certaines personnes ne te voient que comme un domestique aux ordres de sa majesté la clientèle. Fort bien, à ceux-là, je ne perds pas trop de temps et réponds à leur commande avec un simple sourire, que j’essaie sincère.
Pour le coup, ce sourire était un délice, une gourmandise qu’on apprécie avec toute sa simplicité.
Elle me demande comment je vais. Je n’ai pas eu trop le temps de lui répondre, leur discussion s’est déchainée, je n’ai pas eu beaucoup de temps. L’autre demoiselle, Jade m’apprend son prénom : Emily. Très jolie, c’est un nom qui incite au sourire, alors quoi de plus normal que de partir avec une bonne appréhension avec cette inconnue.

Malheureusement… Pourquoi m’a-t-elle tutoyée ? Je n’ai pas souvenir de lui avoir parlé par le passé. Peut-être est-ce dans sa nature de tutoyer les gens qu’elle ne connaît. Ou peut-être s’est-elle juste non formalisée puisque son amie m’avait elle-même tutoyée ? Je ne vais pas perdre mon temps pour la juger, qu’elle fasse comme bon lui semble, elle n’évait rien d’une personne désagréable au premier abord. Bien que sa manière de prendre les devants semblaient rendre Jade quelque peu chafouine.
Un chocolat chaud pour l’une et un Hydromel pour l’autre.

- Je reviens tout de suite, Demoiselles. Je vais bien merci. J'espère que toi aussi.

Ces dernières paroles auront été dites dans un murmure, un message distinct rien que pour elle.

Dans un premier temps, je vais de l’autre côté, voir notre cher chef cuisinier, je lui demande ce qui a été commandé. Il me demande si le chocolat chaud est avec de la crème liégeoise ou non. Avec son sourire taquin, car il sait très bien que, comme d’habitude, j’ai oublié de demander.

- On pourrait mettre un petit bol à côté de sa tasse, le tout sur une assiette, et je le lui présenterai ainsi. Et s’il reste de la crème. On se la partagera.

Après un clin d’œil accepté, il se met à la préparation. Je passe derrière la caisse, je m’occupe de rentrer les commandes et de mettre l’argent à l’intérieur. Je regarde de ma place, les deux jeunes demoiselles. Jade ne semble pas très à l’aise. Je m’empresse alors de voir si la commande est prête. Et bien sûr qu’elle est prête, avec un cuisinier pareil, rien ne tarde à prendre la forme parfaite. Tout est prêt, je retourne donc à leur table.

- Et voici. Un Hydromel pour vous. Et la tasse de chocolat chaud. Il est possible d’avoir de la crème liégeoise. Je n’ai pas pensé te demander si tu en voulais. Je suis nouveau, je n’ai pas tous les réflexes.
Dis-je avec un sourire gêné.

- Quoi qu’il en soit, nous t’avons posé un bol de crème à côté, avec une cuillère, si tu souhaites la déguster. Et n’aies pas peur du gâchis, ça ne sera pas perdu.
Je me redresse complètement. Je la regarde en souriant.

- Je ne reste pas loin, n’hésitez pas, si vous avez envie d’un met pour accompagner votre boisson, ou pour toute autre question.

Je regarde l’inconnue, puis Jade à qui j’envoie un dernier sourire. Je retourne donc auprès du bar. Quelques traces de tasses et de verres prônent sur le comptoir. Voici venu le temps de nettoyer tout ça. A la mode ancienne, torchon en main. Et c’est parti !

Erundil a écrit::
 
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La salle principale

Message par : Emily Lynch, Mer 30 Nov 2016 - 17:00


RP Jade
Ft.Erundil

Parler de ce genre de chose, c’était comme entrer en terre inconnue, on en rêve afin de découvrir tout un tas de choses, mais on le craint tout autant, car on ne sait jamais sur quelles mauvaises surprises on risque de tomber ! Ici, Emily avait envie de parler de toute cette histoire avec Jade, mais elle savait très bien que ça allait être un sujet assez difficile à aborder, l’italienne ayant pour ainsi dire toujours refusé d’avoir une véritable discussion, mettant fin à la discussion, d’ailleurs la dernière fois que la rousse avait essayé, ça s'était fini par la fuite de Jade… C’est d’ailleurs pourquoi elle ne comprenait pas pourquoi la blondinette abordait soudainement ce sujet si complexe ! Elle qui avait toujours refusé d’en parler, c’était étrange, surprenant... Mais qu’est ce que cela signifiait ? Voulait-elle simplement faire en sorte de changer de sujet pour ne pas aborder les vraies raisons de sa présence en ce lieu, ou bien alors quelque chose d’inconscient au fond d’elle avait envie de franchir le pas et d’avoir enfin cette fameuse discussion si importante aux yeux d’Emily ? Quoi qu’il en soit, à l’heure actuelle, la rouquine ne pensait plus trop à savoir ce que Jade faisait ici et si tel était son objectif, c’était plutôt réussi, mais à quel prix ?

- Arrête Emily. Tu me poses una dom.. question, je te réponds, c'est pas ma faute si la réponse ne te convient pas.

Le souci n’était pas vraiment là et la réponse de Jade “convenait” parfaitement à Emily, c’est juste qu’elle n’arrivait pas à comprendre pourquoi elle abordait avec autant d'aisance un tel sujet alors qu’elle refusait catégoriquement d’en parler il y a encore peu de temps. S’était-elle remise de toute cette histoire ? C’était à s’en arracher les cheveux, montrant toute la complexité de l’italienne. Fair si soudainement table rase du passé était quelque chose dont Emily avait du mal à saisir, elle n’aurait jamais imaginé que son amie pourrait effacer aussi facilement un tel événement de sa vie… Mais l’avait-elle réellement fait, c’était une question à laquelle Emily n’aurait pas de réponse, du moins pas maintenant.

- Elle me manque voilà tout.. A quoi bon en parler, nous.. avons vécu la même chose après tout..

- Et c’est tout ? Tu te contentes simplement de mettre le passé de côté…

Quelque chose bouillonnait au fond d’Emily, la réaction de son amie était étrange, inhabituelle, elle n’arrivait pas à comprendre, une trahison de la part de celle qu’elle considérait comme son modèle et elle met ça sur le compte du passé ? Alors oui certes, il fallait penser à l’avenir et toujours essayer d’aller de l’avant, mais c’était trop étrange… Comme s’il n’y avait qu’elle dans l’histoire qui avait été trahie, mais se rendait-elle compte que la trahison était tout aussi importante pour Emily ? Non, elle n’avait pas l’air de s’en rendre compte

- Tu sembles réagir comme si tu avais été la seule à te sentir trahie ! Mais moi aussi j’ai été trahie, j’ai aussi ressenti ce couteau planté dans notre dos, un couteau planté de la main de ma propre soeur !

Le silence s'installa, le coeur avait pris le dessus sur la raison, laissant les mots s’échapper sans aucun contrôle, elle venait d’avouer quelque chose qu’encore personne d’autre n’avait entendu… Emily baissa la tête, préférant ne plus rien dire, elle avait envie de partir, mais elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait se permettre de fuir… C’est juste après cette révélation que revint le jeune-homme qui s’occupait de faire le service. Elle le remercia d’un sourire et le laissa s’éloigner avant de reprendre la parole après ce moment de silence.

- Voilà… maintenant tu sais…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Liskuvo Kalsi
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Liskuvo Kalsi, Mar 13 Déc 2016 - 17:58


Rp avec Amy Shields et Alex Dumbledor

Le froid extérieur avait réussi en seulement quelques minutes à achever Liskuvo, il avait voulu passez l'après-midi dans Londres mais il avait bien du se rendre à l'évidence, ses os seraient gelés avant 16h si il continuait sur ce chemin là, il faisait définitivement trop froid. En tournant au coin de la rue, il avait aperçu le Chaudron Baveur. Une sensation de chaleur rien qu'en pensant à se désaltérer et à se réchauffer était montée en lui, et il avait foncé sans réfléchir plus que ça dans le pub. En entrant le bruit du vent et la morsure du froid disparurent tout à coup, laissant place aux bruits caractéristiques du bar. C'était revigorant d'être ici, Liskuvo ressentit son bonheur d'être là, il allait pouvoir se reposer et passant un moment seul avec ses propres pensées.

La grande table du milieu faisait de l’œil au jaune et noir, elle était belle, massive. Mais bien sur l'adolescent n'osa pas s'y asseoir tout seul, il ne voulais pas rester sans personne à qui parler à une table aussi immense, il choisit donc une table ronde un peu plus excentrée, où il pourrait rester discret et observer les autres. Il s'assit sur un des deux sièges et ferma les yeux, le bruit de la vaisselle en fond le berçait petit à petit, il ne tarda pas à ne plus entendre ce qu'il se passait autour. Il réfléchissait à sa vie son oeuvre. Jeune comme il était la réflexion était rapide. Cela faisait maintenant quelques années qu'il était à Poudlard mais jamais il n'avait autant aimé la solitude, se retrouver seul en confrontation avec ses pensées était d'ailleurs son passe temps préféré. Avec l'alcool. Ça aussi.

Hmpf, hein ?

Les mots étaient sortis tout seul, personne ne lui avait parlé. Il n'avait aucune idée de pourquoi il avait dit ça, ses pensées revinrent lentement et il se rappela où il était.

La position qu'il avait adopté ne lui plaisait pas, il se redressa. Le mouvement lui fit ouvrir un œil. Aïe. La lumière était si douce à son arrivée, pourquoi lui agressait-elle les yeux à présent ? Ah, il avait regardé une lampe, quelle idiotie de mettre des lampes si basses alors que tout le pub pouvait en accueillir. Il se redressa complètement, fâché d'avoir été sortit de sa torpeur par sa bêtise. Il alla même jusqu'à frapper du poing sur la table, ça faisait mal et ce n'était surement pas la meilleure idée qu'il n'ait jamais eu, mais ça eut le mérite de le réveiller complètement, il releva la tête et regarda autour de lui, inspectant chaque visage, chaque personne, en quête de quelqu'un qui aurait le mérite d'attirer son attention.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Amy Shields
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: La salle principale

Message par : Amy Shields, Mer 14 Déc 2016 - 12:14


Rp avec Liskuvo et Alex'
Pis le piti ou la pitite qui s'occupera de nous :3

Mission acceptée. D'un pas sautillant, Amy traversait le chemin de Traverse le sourire aux lèvres. Alors qu'est ce qu'elle faisait là, excellente question. Depuis quelques mois elle avait dût quitter le Chaudron Baveur pour se consacrer à son nouveau poste au sein de Poudlard. Mais du coup, ça faisait quelques mois qu'elle n'avait pas vu ses anciennes collègues ni même les nouveaux recrutés. La jeune femme avait donc décidé de partir en mission d'espionnage pour voir comment ça se passait. Enfin espionnage, façon de parler puisqu'elle était habillée de la même manière que d'habitude. Enfin elle avait fait exprès de ne pas mettre un vêtement flashy pour ne pas qu'on la remarque, préférant, rester sobre et voir si ils allaient la reconnaitre. Ni une ni deux, elle poussa la lourde porte de bois.

Oh. Mon. Dieu. Ca faisait vraiment trop longtemps. La petite brune avait passé la moitié de sa vie d'étudiante et même après entre ces quatre murs, alors comment ne pas ressentir une pointe de nostalgie en voyant les tables de bois alignées. Mine de rien, ça faisait vraiment du bien, revoir le comptoir, sentir cette chaleur ultra familiale, sentir l'odeur de la cuisine douteuse mais bonne quand même. Oh oui, ça faisait vraiment du bien ! Bon, étape 1 : Trouver une table libre. Bon, visiblement il n'y avait aucun sorcier de connu dans la salle, c'était déjà un bon début. Elle espérait ne pas croiser d'élève non plus parce que l'infirmière qui prend un verre avex des élèves c'était pas forcément top mais soit. Amy trouva une table dans un coin, pas trop cachée mais pas trop voyante non plus. C'était donc parfait, l'Animagus s'y installa et enleva son long manteau noir. Se laisser aller contre le dossier en vieux bois de ces chaises faisaient vraiment plaisir. Oui, trop de souvenirs. Tant bons que mauvais. La Phénix se mit alors en tête de retrouver Valentina ou encore Jana, celle qui avait piqué son poste depuis qu'elle était partie. Elle se redressa et commença à regarder autour d'elle ne faisant pas attention d'être discrète ou pas. Petite erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Alex Dumbledor
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La salle principale

Message par : Alex Dumbledor, Mer 14 Déc 2016 - 15:11


Pv avec Amy Shield et Liskuvo

Alex venait d'arriver à Londres. Le pouffy avait eu envie d'aller visiter le fameux chaudron baveur que tous parlait à Poudlard. Malgré qu'Alex était souvent venu au chemin de traverse, jamais il était encore aller. En même temps cela donnait une raison au pouffy pour aller se promener un peu à Londres. Alex avait donc décider de faire quelque détour dans les rues de Londres avant de se diriger vers le Chaudron Baveur. Arriver devant la porte, le pouffy hésitait a l'ouvrir tout de suite pour prendre le temps de regarder le chaudron baveur. Le pouffy finit par finalement ouvrir la porte et fut émerveillé par l'intérieur. C'était encore mieux que ce qu'on lui avait dit. Le pouffy observa la salle depuis le seuil a la recherche de personne qu'il pourrait connaitre mais en vain il reconnu personne. Il commença donc a s'avancer vers le centre en se disant que depuis là il aurait plus de chance reconnaître du monde comme il aurait une meilleure vue sur l'ensemble de la salle. Ce fut a ce moment que le pouffy vu  une tête qui lui était familière. Non pas qu'il la connaissait personnellement, mais il l'avait souvent vu depuis les estrade de quidditch.  Le pouffy si dirigea donc vers la table éloigné dans un coin pour être vraiment sûr que c'était vraiment elle et non son esprit qui avait décidé de lui joué un tours. Rendu tout prêt le pouffy hésita géné de se retrouver face a une joueuse de Quidditch des pouffy
-Pardon mademoiselle, vous êtes bien Amy Shields qui fait parti  de l'équipe de quidditch et médicomage?

Le pouffy était prêt a mettre sa main a brûler que c'était elle mais il voulait l’entendre de ses oreille pour être sûr qu'il l'imaginait pas. Le  pouffy se disait que si c'est pas elle alors il est rendu fou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La salle principale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 60 sur 65

 La salle principale

Aller à la page : Précédent  1 ... 31 ... 59, 60, 61 ... 65  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.