AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 1 sur 20
Etre tranquille
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
Noah Alniott
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Etre tranquille

Message par : Noah Alniott, Dim 18 Nov - 16:24


Un mur de briques tout ce qu’il y a de plus banal. Pourtant, en tapant délicatement avec votre baguette sur quelques pierres mystérieuses, vous quitterez le centre de Londres pour poser le pied sur le chemin de Traverse. (Si vous ne connaissez pas le code, veuillez vous adressez à l’équipe du chaudron baveur).
Face à ce mur se trouvent quelques hautes tables avec des tabourets semblables à ceux du comptoir (ils s'adaptent à votre taille pour que vous soyez parfaitement installés).
L’avantage de ce lieu est que les tables sont très espacées et que les passages continus de sorciers font suffisamment de bruit pour que personne n’entende votre conversation ! Bref, le meilleur lieu public d’Angleterre pour discuter de choses pas toujours permises. (Faites quand même gaffe si vous dealer du sang de licorne ou des cornes de dragons, la propriétaire pourrait passer par là et vous les confisquer…)


Dernière édition par Noah Alniott le Sam 21 Déc - 20:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Dim 25 Nov - 10:32


{ Autorisation de Solange O’Riley pour introduire son personnage }
Il était déjà tard ce soir-là lorsqu’une silhouette se profila depuis le Chemin de Traverse et pénétra dans le Chaudron Baveur. C’était Victor, un jeune homme pas très grand, mais à l’allure robuste et quelque peu imposante. Ce qui était le plus remarquable chez lui, c’était certainement ses grands yeux gris et la mystérieuse lueur qui en émanait.

Cela faisait maintenant quelques semaines qu’il logeait dans le quartier magique de la capitale et qu’il travaillait à la réouverture de la fameuse Boutique d’Accessoires de Magie Noire que lui léguait un vieil ami. Par la force des choses, il commençait déjà à trouver ses marques et à développer de nouvelles habitudes. Passer ses fins de soirées au Chaudron Baveur était l’une d’elles, bien qu’il n’en apprécie pas forcément la faune. Mais voilà, à défaut de mieux il devait bien s’en contenter...


« Trois Vifs d’Or, s’il vous plait, lança-t-il en passant devant bar, avant de s’éloigner sans s’attarder. Je serai dehors… », et il désigna le mur qui menait au Chemin de Traverse d’un signe de la tête.

Ce n’était pas la première fois qu’il venait et les serveurs devaient donc savoir à quoi s’en tenir avec lui. D’ailleurs, il n’attendit pas qu’on accuse la bonne réception de sa commande avant de s’éclipser. En chemin, il sortit une feuille à rouler et un peu de tabac qu’il se mit à rouler machinalement. Ce n’est que lorsqu’il arriva dans la petite cour extérieure du bar qu’il constata avec effroi que sa place - oui, la sienne - était déjà occupée. Il s’agissait pourtant d’un endroit hautement stratégique qu’il avait choisi avec beaucoup de soin : suffisamment en retrait pour ne pas être dérangé, mais à la fois assez près de la porte que pour bénéficier de la chaleur de l’établissement et entendre quelques bribes des conversations les plus bruyantes…

Bien décidé à faire valoir son dû, Victor s’accouda face à l’usurpatrice, étala son nécessaire à fumer sur la table, et la fixa droit dans les yeux :


« Qu’est-ce que tu fiches là toi ? lança-t-il, l’air défiant. Il l’aurait bien dégagé de là, mais elle n’était pas trop moche alors il opta plutôt pour un compromis : Tu peux rester, mais faudra t’accommoder de ma compagnie… ».


Dernière édition par Victor Wyrman le Lun 28 Jan - 15:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Dim 25 Nov - 11:49


La nuit l'enveloppait alors que, à l'écart de tous, Solange profitait de sa soirée. Depuis quelque temps, elle s'était mise à traîner dans les bars. Non pas qu'elle ne le faisait pas avant, mais là, ce n'était plus du tout pour flirter et avoir une aventure d'un soir. Non, depuis qu'elle avait fait sa réapparition dans le monde magique, sa vie avait pris un tournant assez inattendu et la solitaire qu'elle était commençait à vouloir de la stabilité. Alors à moins de trouver sur un spécimen plus qu'intéressant, fini pour elle les aventures d'un soir... Du moins était-ce sa nouvelle résolution depuis quelques mois.

Alors que ses pensées vagabondaient ça et là, la porte arrière du Chaudron Baveur s'ouvrit pour laisser place à une silhouette massive. Une espèce de brute épaisse s'assit en face d'elle et étala un nécessaire à fumer. Sa grosse voix retentit alors lorsqu'il la somma de s'expliquer sur sa présence à cette table. Un rictus de défi naquit sur les lèvres de la blonde, elle n'attendait que de voir s'il serait capable de tenter de la déplacer. Heureusement, l'homme en face d'elle n'en fit rien. Au contraire, il "l'autorisa" à rester ici mais l'avertit qu'elle devrait le supporter. Curieusement, cela ne la gêna pas plus que cela. Examinant son vis-à-vis, elle le trouva certes d'une carrure imposante, mais une espèce d'aura l'entourait. Comme s'il avait un truc à cacher. Or, Solange était la femme la plus curieuse qu'il soit ! Et cet homme commençait déjà à l'intéresser....

- Ne t'en fais pas trésor, je serais tout à fait capable de te supporter si tu as, ne serait-ce qu'un soupçon de conversation... Lui susurra-t-elle de cette voix qu'elle avait utilisé si souvent pour charmer ses conquêtes, hommes ou femmes. Je m'appelle Solange... C'est quoi ton petit nom à toi ?

Le jeu venait de commencer et s'il participait, peut-être que sa soirée deviendrait plus intéressante que ce qu'elle avait prévu au départ... À savoir, lire devant sa cheminée, sans autre compagnie que son chat et son phénix, comme si elle était une vieille fille dont personne ne voulait. Peut-être était-ce le cas, après tout....
Revenir en haut Aller en bas
Jana Van Oaklyn
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Jana Van Oaklyn, Dim 25 Nov - 13:11


Première journée. Premier essai. Aucun jour de cours aujourd'hui signifiait pour Jana journée complète au pub du Chaudron baveur. Se lever tôt pour servir des clients ne la réjouissait pas particulièrement mais elle n'avait plus le choix. Un jour elle se vengerait de sa mère. Mais pour le moment elle devait affronter ce qui lui arrivait et surmonter cette honte et cette diminution volontaire et voulue, particulièrement mesquine. La matinée fut difficile pour une élève habituée à la passer dans son lit en jour de congé. Mais au fur et à mesure des regards, des services, des mouvements de bras avec sa baguette, la jeune femme prit une assurance et se plut finalement à se confronter aux clients, à donner son avis sur certaines choses, à se moquer gentiment - sous le regard imperturbable de Noah évidemment. D'ailleurs la patronne s'évertuait à lui montrer les astuces à chaque instant libre, lui montrait certains habitués, et prenait bien soin de sa nouvelle recrue. Peut-être même trop. Ce qui l'agaçait par dessus tout. Elle l'a même obligée à retirer ses talons parce que on est tous des nains à côté de toi, tu vas complexer tous nos clients !

Un nouveau client fit surface dans le pub, et Noah lui murmura discrètement qu'il venait depuis quelques temps régulièrement dans l'enseigne. Jana prépara à la commande du jeune homme, ajoutant aisément eau de vie et hydromel rapidement. Elle s'engagea ensuite à sa rencontre dans l'impasse peu fréquentée du mur séparant le monde magique du monde moldu. Assurée d'un sourire professionnel - voir souvent enjôleur -, la néerlandaise interompit la discussion entre le beau brun et la femme. Plutôt pas mal aussi.

« C'est quoi ton petit nom à toi ?
Monsieur, voici vos trois Vif d'Or. Puis-je vous offrir autre chose ? A vous mademoiselle ?
»

Ca avait l'air assez chaud par ici ! Dur de se retenir de répliquer à sa question. Mais Noah l'avait prévenue : tant qu'on ne te drague pas, évite de profiter de ton boulot pour ta vie perso. Dommage. Jana posa les trois cocktails sur la table et attendit une réponse de l'un des clients.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Dim 25 Nov - 13:26


Une serveuse fit son apparition dans le petit espace désigné comme un espace de calme pour ceux qui voulaient s'isoler. Elle déposa les boissons du jeune brun et se tourna vers la blonde pour savoir ce qu'elle voulait boire... Solange réfléchit quelque secondes, cherchant dans ses vagues souvenirs de ses virées dans ce bar un cocktail qu'elle n'aurait pas testé.

- Je vais prendre un Sex on the Glade s'il vous plaît.

Vodka et liqueur de potiron, de quoi bien commencer la soirée... Mais Solange avait toujours bien supporté l'alcool alors commencer avec de la vodka ne la gênait pas tant que cela. Elle avait bu pire... Et encore jamais elle n'avait été bourrée au point de vomir ou de s'évanouir. Bien sur, elle était prudente aussi, surtout ce soir, elle n'avait pas envie de gâcher la petite soirée qui risquait de s'annoncer intéressante avec le jeune homme en face d'elle.


Dernière édition par Solange O'Riley le Dim 25 Nov - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Dim 25 Nov - 15:09


Voilà comment Victor s’était retrouvé à partager la table d’une parfaite inconnue, quand bien même toutes les autres tables de la cour extérieure étaient libres. Mais au final, ce n’était peut-être pas plus mal car ça lui ferait un peu de compagnie. Et ça lui éviterait d’importuner le personnel de Chaudron Baveur une fois qu’il aurait un peu trop bu… Ce qui arrivait pour ainsi dire tous les soirs, puisqu’il y allait rarement mollo sur la boisson.

« Ne t'en fais pas trésor, lui avait répondu la blonde, ne manquant pas de lui décocher une grimace. Je serai tout à fait capable de te supporter si tu as, ne serait-ce qu'un soupçon de conversation... », ce à quoi le jeune homme s’abstint de répondre comme pour lui démontrer qu’elle faisait fausse route, et se concentra sur le roulage de sa cigarette.

Mais elle ne lui en tint pas rigueur et poursuivit sur le même ton langoureux :

« Je m'appelle Solange... C'est quoi ton petit nom à toi ? », avait-elle fait, ce qui ne manqua pas de lui provoquer un nouveau haut-le-cœur.

Heureusement, ce fut le moment que choisit la serveuse pour lui apporter sa commande. Elle venait en quelque sorte de sauver la situation, car Victor ne savait même pas comment réagir face à ces roucoulements éhontés. Cette dénommée Solange se comportait comme une vieille chatte en rut et il se demandait si elle voulait vraiment en venir là où il pensait.


« Merci bien », répondit-il sur un ton indifférent à la jeune employée de l’établissement. Une novice ?

Mais ses yeux ne trompaient pas et zieutaient déjà les doux breuvages qu’on lui avait servis. En gourmet exigeant, il n’avait pas pu s’empêcher de trouver la carte un peu pauvre en matière d’alcool non sucrés mais au final ce cocktail faisait parfaitement l’affaire ! Il aimait le parfum automnal cette liqueur de marron qui s’accordait à merveille avec le climat ambiant qui se refroidissait à l’approche de Décembre.


« Mauvais choix, fit Victor lorsque la serveuse tournait les talons. Ce cocktail est dégueulasse, trop sucré. On dirait de l’urine de troll diabétique. T’auras qu’à boire ça, tiens… », et il poussa l’un de ses trois verres en sa direction.

Avare comme il était, ce n’était pourtant pas le genre de geste qu’il avait l’habitude de faire et elle avait intérêt à apprécier. Pour sa part, il entama son premier verre pour réveiller ses papilles et alluma sa cigarette qui était maintenant fin prête. D’un air détaché, il toisa l’énergumène qu’il avait en face de lui… Blonde,bien qu’il eût préféré les brunes. Mais des traits et une stature plus que corrects et une gorge respectable. Cela ferait son affaire.


« Au fait… précisa-t-il alors. T’auras qu’à m’appeler Alex ». Elle n’avait pas besoin de connaitre son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Jana Van Oaklyn
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Jana Van Oaklyn, Dim 25 Nov - 15:54


La serveuse repartit suite à la demande de la cliente à l'intérieur du pub. Le soir tombé, les bruits se faisaient nombeux, les demandes également. La jeune femme dû faire quelques allés et venues entre les tables et le comptoir afin d'assouvir chaque demande, de réajuster la lumière et de nettoyer quelques tables avant de revenir chargée de la boisson demandée, Sex on the Glade. Jana déposa le cocktail sur la table près de la blonde.

« Si besoin je suis à votre disposition. »

La Serpent repartit ensuite terminer quelques autres commandes. Crêpes par ci, vins par là, la soirée ne faisait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Dim 25 Nov - 17:09


Bon ok, l'homme en face avait tout du type bourru qui ne ferait rien pour sourire ou mettre à l'aise... Tant pis, elle resterait quand même à cette place, rien que pour l'ennuyer. Lorsqu'il critiqua la boisson qu'elle avait choisi, la blonde se résolut à se taire. Elle n'était pas là pour se disputer avec des gens pour une raison aussi insignifiante. Néanmoins, lorsqu'il poussa l'un de ses verres vers elle, la sorcière eut une mine surprise. Il pouvait se réjouir car c'était très rare qu'elle se permette de faire tomber son masque en présence de parfaits inconnus.

- Merci... Murmura t-elle, assez déroutée.

Il n'avait pourtant pas l'air d'être de ceux qui font de ces gestes spontanés et sans arrières pensées. Il lui précisa alors qu'elle pouvait l'appeler Alex et elle devina que ce n'était pas son vrai nom. La façon dont il lui avait sorti ça montrait qu'il n'avait aucune espèce d'envie de faire connaissance et pourtant, il restait là, en sa compagnie.

- Je suis quasi sûre que ce n'est pas ton vrai nom... Mais soit. Tu viens souvent ici Alex ?

La serveuse revint sur ses entre faits et lui servit sa boisson. La blonde la remercia d'un signe de tête et une fois l'autre femme partit, elle but une petite gorgée du cocktail... Gorgée qu'elle recracha très vite par terre tant le goût lui déplut. Le mélange airelle/potiron gâchait tout dans cette boisson en réalité et ce qui aurait pu être pas mal devenait immonde pour elle. Solange repoussa son Sex on the glade et se saisit du verre offert par le géant en face d'elle. À la première gorgée, la chaleur de l'hydromel mêlé au bon goût de châtaigne la revigora et un sourire satisfait naquit sur son visage.

- Tu avais raison, le Vif d'or est bien meilleur comme boisson... L'hydromel est une valeur sûre de toute façon la plus part du temps... Merci encore.

Elle parlait normalement à présent, vu qu'il n'entrait pas dans le jeu, aucune envie de continuer. Et puis, si elle était honnête avec elle-même, elle avouerait que les jeux de séduction commençaient à la lasser. Jouer n'était plus aussi amusant qu'avant, elle devenait peut-être plus mature avec le temps... Elle l'aurait mit d'ailleurs ce temps !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Dim 25 Nov - 19:29


« Et pourtant… rétorqua-t-il, indifférent. J’vois pas ce qui te fait penser ça ».

Il lui importait peu qu’elle se rende compte ou non de ses mensonges, ce ne serait de toute façon certainement pas le dernier. Le tout c’était de ne pas plier et de ne pas lui laisser penser qu’elle pouvait avoir raison. À ce petit jeu, l’indifférence semblait encore être la meilleure stratégie à adopter et de cette manière elle comprendrait que cela n’avait pas d’importance pour lui. C’était d’ailleurs vraiment le cas.

Il ne tarda pas à poursuivre, après quelques bouffées de cigarette :


« Ces derniers temps, on peut dire que oui… répondit-il, ne voyant pas en quoi ça pouvait l’intéresser. J’ai repris un boutique un peu plus loin, alors il faut croire que je vais être amené à revenir souvent ».

Quelle conversation excitante… Enfin, au moins sa compagne avait quelque peu calmé ses ardeurs et leur échange s’en retrouvait moins… bizarre. Parce que, il fallait bien le dire, les ambiances speed dating ce n’était pas vraiment au goût de notre héros. Ce fut à ce moment-là que la serveuse revint avec la commande de la belle, encore un de ces ignobles cocktails saturés au glucose. Cette dernière s’éclipsa aussi vite qu’elle était venue, laissant nos deux jeunes gens à leur tête-à-tête.

Le petit effet du Sex on the Glade ne tarda pas à se faire sentir, déclenchant un ricanement amusé chez Victor :


« Je te l’avais dit… constata-t-il simplement entre deux gloussements. Mais quand même, le moins qu’on puisse dire est que ta réaction n’est pas digne d’une lady ! ».

Voilà, ça c’était fait. La soirée pouvait donc retrouver son cours normal et un léger silence ne tarda pas à s’instaurer entre les deux inconnus. Solange semblait avoir été pour ainsi dire refroidie par le peu de considération que lui accordait Victor, tandis que celui-ci n’avait jamais été d’un naturel particulièrement bavard.


« En fait, tu ne m’as pas répondu tout à l’heure, lança-t-il non sans un clin d’œil. Tu fais quoi ici ? Qu’est-ce qui amène une jeune sorcière non accompagnée à une heure si tardive dans un établissement tel que celui-ci ? Pourquoi t’isoler à l’extérieur alors que l’ambiance est en dedans ? », avant de s’en retourner à sa clope et son verre pour entendre ce qu’elle avait à dire pour se défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Dim 25 Nov - 19:57


Ainsi, lui aussi venait de reprendre une boutique... Sympathique coïncidence. Cependant, elle n'avait pas l'intention de lui demander laquelle. Vu ce qu'il s'était passé juste quand elle lui avait demandé son nom, la sorcière estimait que son compagnon de tablée était quelqu'un de secret et peu bavard. Pourtant, cette aura de mystères continuait à la pousser vers lui. Étrange. Mais tout l'était depuis qu'elle était revenue dans ce monde... Son monde. Dans lequel elle ne se sentait pourtant pas tellement à sa place.

Le ricanement d'Alex lui arracha un sourire mais se fut un éclat de rire qui sortit de sa bouche lorsqu'il lui signifia que son comportement n'avait rien de celui d'une lady. Merlin, elle était même fière de ne pas en être une et pourtant... Elle savait au moins que son père était un noble qui avait osé la foutre dans la neige alors qu'elle venait de naître. Puis le reste de la phrase fil tilt dans sa tête. Il la trouvait jeune ? À 34 ans, on aurait pu croire le contraire...

- Très cher, je n'ai rien de noble et crois-le ou non, mais j'en suis extrêmement fière. Les balais coincés dans les fesses, ce n'est absolument pas pour moi et les jeux guindés et hypocrites non plus d'ailleurs. Elle avait pris ce ton guindé qu'appréciait ceux de la Haute mais préféra se taire quelques secondes avant de reprendre de sa voix normale. Tu sembles très familier des différents alcools de ce bar, ta fréquentation en plus d'être assidue semble te permettre de t'éviter des erreurs fatales avec les différents cocktails...

Sur ce, un petit silence se mit en place alors qu'elle but de nouveau une gorgée du Vif d'or. Par Salazar, elle allait devenir accro à cette boisson ! Alex se mit alors à lui redemander ce qu'elle faisait ici, non sans ajouter un petit clin d'oeil. Cherchait-il à détendre un peu l'atmosphère ?

- Et bien, il se trouve que j'ai également repris une boutique que je retransforme pour l'agrandir et agrandir son champs d'action... Alors je passe de temps en temps ici. Quant au fait d'être dehors et non à l'intérieur à chasser des proies pour la nuit et bien... Et bien il se trouve que jouer ne m'amuse plus autant qu'avant. Ces derniers temps, je préfère être loin des gens auxquels je peux ressembler... C'est assez contradictoire cela dit.... Finit-elle, ses pensées vagabondant de nouveau vers ce à quoi elle aspirait et ce qu'elle avait fait jusqu'à présent.

Rien de bon n'était jamais sorti de ses aventures d'un soir, sauf peut-être son amitié avec Jendy. Mais il fallait avouer qu'une peine de coeur comme celle ressentie à 17 ans ne pouvait s'effacer aussi aisément, malgré ce qu'elle avait pu croire. Solange commençait sérieusement à se remettre en question et la Serpentard n'était pas sûre d'apprécier cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Dim 25 Nov - 20:35


« ‘Chasser des proies’ ? releva Victor, quelque peu surpris par la tournure que prenait la conversation. C’est toi qui dis ça, j’y pensais même pas… », enfin peut-être un peu quand même !

Et à ces mots, le jeune homme brandit son verre en l’air, lança un « À la tienne » de convenance et but d’une traite ce qui restait de son cocktail. Voilà pourquoi il lui en fallait bien trois le temps d’une seule soirée… D’ailleurs, il ne tarda pas à saisir le troisième et dernier verre de ce dénommé Vif d’Or qu’il appréciait tant. Sa cigarette, quant à elle, cela faisait un bon moment qu’elle était consumée. Mais il n’avait pas les nerfs d’en rouler une nouvelle. Pas tout de suite en tout cas.

Plus leur échange allait de l’avant et plus la blonde intriguait Victor. Et, de fait, il avait de quoi être déstabilisé… D’un côté, il la trouvait séduisante au possible, il appréciait son naturel et cette manière qu’elle avait de se comporter avec lui, et de l’autre il y avait ‘ça’. Son apparente répulsion pour l’aristocratie sorcière qu’elle revendiquait haut et fort et à laquelle Victor revendiquait pourtant tout aussi ardemment son appartenance, ou encore cette habitude agaçante qu’ont les femmes un peu mûre de donner l’impression qu’elles ont déjà tout vécu.


« On sera peut-être amené à se revoir alors, fit-il remarqué avec son éternelle indifférence en référence au fait qu’elle soit commerçante elle aussi. C’est amusant… ».

Deux questions d’une importance fondamentale trottaient à présent dans l’esprit de Victor… Premièrement, pourquoi l’avait-elle laissé si docilement s'installer à sa table, elle qui se disait si étrangère à tout jeu de séduction ? Plus précisément, avait-il une chance quelconque de ne pas passer la nuit tout seul ? Et, deuxièmement, quel genre de sorcière était-elle ? Lorsqu’on l’écoutait, elle avait tout de la sang-de-bourbe de base, voire de la sang mêlé un peu paumée… mais cela lui semblait plus complexe.

Bien que pour l’heure la première question l’intéressât bien davantage que la seconde, il eut été un peu délicat de la poser frontalement :


« Bois un peu, j'aimerais pas passer pour un ivrogne lui suggéra-t-il, avant de briser le fil de leur discussion et de lui demander : Tu trouves que j’ai l’air coincé ? Ce serait bien la première qu’on me le dit… D'ailleurs, sans vouloir paraitre indiscret... De quel genre de famille tu viens ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Lun 26 Nov - 17:03


Solange eut son sourire de gamine fière d'elle lorsqu'elle vit sa tête. Venait-elle de surprendre la montagne jusque là restée relativement impassible ? Pour le coup, cela l'amusa énormément, étant donné qu'il semblait être comme la plupart des hommes, aveugles sur les tentations et envies des femmes quant à séduire les autres. Le choquerait-elle encore davantage si elle avouait qu'en plus de pouvoir être considérer comme une croqueuse d'hommes, elle était tout aussi attirée par les membres de son propre sexe... Oui, peut-être cela lui ferait quelques effets dont la sorcière se régalerait par la suite. Au petit toast, elle répondit en levant également son verre avant de boire elle aussi une gorgée. C'était décidé, elle était accro à cette boisson.

Quelque chose était entrain de changer en elle. Après tout, jamais elle n'aurait pensé être un jour en compagnie d'un beau jeune homme et ne pas tenter plus que ça de le séduire. Il l'intriguait et bien qu'elle ne soit pas contre une partie de folie en toute intimité, elle se rendait compte que passer d'autre moment du même genre que celui qui se déroulait présentement ne la dérangerait pas plus que cela. Au contraire même. Au fond d'elle, bien qu'elle se réjouisse de ce changement, cela l'inquiétait aussi. Elle n'avait jamais été quelqu'un d'ouverte et de très sociable. Même à l'école cela avait été comme ça, obsédée qu'elle était de trouver des indices sur son histoire personnelle.

L'indifférence dont il fit preuve lorsqu'elle lui parla de son commerce la fit sourire. Elle commençait à se faire tout doucement à lui, sans même chercher à se forcer et c'était en soi un exploit ! Alex était discret, assez secret d'après ce qu'elle pouvait en juger pour le moment, pourtant, il l'attirait. Alors même qu'il était beaucoup plus jeune qu'elle, mais cela ne l'avait jamais dérangé jusqu'à présent. La blonde releva le petit commentaire qui sortit par la suite, comme s'il allait continuer sa phrase mais au final, il se tut. Pour mieux reprendre par la suite.

- Je n'aimerais pas te faire passer pour un poivreau Alex... Le taquina-t-elle en réponse avant de finir cul-sec le petit verre.

Adieu Vif d'or... Mais la question qui suivit eu tôt fait de faire passer sa nostalgie de la boisson fort sympathique à ses papilles. Il fallait croire qu'elle avait fait une gaffe et qu'elle se trouvait en face d'un aristocrate... Jurant tout bas, elle eut la bonne grâce de laisser voir qu'elle était un peu gênée. Cependant, sa fierté reprit vite le dessus et c'est en le regardant droit dans les yeux que la sorcière lui répondit :

- Coincé, tu l'es un peu... Mais pas par ton statut, je n'avais même pas pensé que tu puisses être un aristocrate... Non, c'est plus ta nature d'être si... Discret et peu sociable. Ce qui ne me gêne pas plus que ça en plus.... Ajouta-t-elle avant de se rendre compte qu'elle le pensait vraiment. Elle... Oui, on pouvait dire qu'elle l'appréciait tel qu'il se montrait là. La suite fut moins réjouissante. Une ombre passa dans ses yeux avant qu'elle ne reprenne la parole : Bonne question, tu reviens plus tard pour la réponse ? Lança t-elle, totalement sarcastique. Désolée... C'est juste que ma famille est très compliquée... J'ai été adopté par des moldus mais en réalité, je suis fille d'un aristocrate bulgare qui m'a abandonné avec ma jumelle dans la neige... Alors pour te répondre franchement, j'ignore de quelle sorte de famille je viens. Et peut-être ne le saurais-je jamais... Ajouta t-elle après une petite pause.

Un soupir lui échappa alors que son regard dériva vers le ciel comme souvent lorsqu'on lui parlait de sa famille, ou qu'on la faisait parler à ce sujet. Elle avait encore tant de questions... Et encore tant de choses à réparer dans sa vie. Pourtant, elle n'en voulait pas à Alex de l'avoir fait parler sur ce sujet alors qu'elle en voulait encore aux pseudos amis d'Alicia qui l'avait tant énervée le jour de l'enterrement de sa soeur... Mais c'était si loin à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Jeu 29 Nov - 0:47


« Non, tu te trompes », répondit Victor le plus neutralement du monde lorsque Solange lui reprocha d’être discret et peu social, voire coincé. À vrai dire, l’image qu’elle pouvait bien avoir de lui ne lui importait que fort peu dans la mesure où elle n’était rien.

Rien, elle ne représentait rien pour lui et cela se confirma par la suite lorsqu’elle expliqua qu’elle avait été élevée par des moldus. Cela justifiait en partie le fait qu’elle ne se conformait pas vraiment à l’étiquette des sorciers, et, plus particulièrement, à ceux issus de sang pur. Lui-même était un marginal, pour ne pas dire déviant, tant dans ses manières de vivre et que de se comporter, mais ce n’était pas pareil : il était un homme, et il avait été trahi par sa famille qui avait pris une voie qu’il n’approuvait d’aucune façon.

Il ne ressentit donc pas le besoin de commenter ces dernières révélations. Pour lui, l’affaire était classée et cette Solange ne mériterait donc jamais de considération particulière. De toute manière, que pouvait-on bien attendre d’une quasi-moldue ? Bien peu de choses, vous en conviendrez aisément… Enfin si, il y en avait peut-être une, car après tout une femme reste une femme et il était bien connu que les moldues et affiliées se distinguaient de par leurs mœurs légères…


« Bon, on fait quoi alors ? lança-t-il en désignant du regard les trois épaves qui gisaient sur la table, ayant lui-même saisi son dernier verre dont il ne ferait volontiers qu’une gorgée. On commence à se les geler et je me vois mal m’éterniser… ».

Il changea alors soudainement d’intonation :


« J’ai peut-être une idée, que dirais-tu de… commença le sang pur non sans une certaine malice, se reprochant dangereusement de la trentenaire et plongeant ses yeux dans les siens. Ce serait bête de se quitter en si bon chemin, tu trouves pas ? Je sais pas toi, mais moi je me vois rentrer tout de suite… Ce n’est pas tous les jours qu’on croise quelqu’un d’aussi intéressant et charmant que toi, je ne voudrais pas laisser passer cette chance ».

C’était de la flatterie à deux noises, mais qui ne tente rien n’a rien… et dans le pire des cas, cela ne lui prendrait sans doute pas longtemps de se trouver une autre victime parmi les demoiselles qui peuplaient ce bar.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Jeu 29 Nov - 11:59


« Non, tu te trompes »

La réponse fusa, simple mais avec ce côté sûr de lui... En tout cas, il lui demandait son opinion pour aussitôt lui répondre qu'elle se trompait. C'était sympathique. De plus, cette indifférence qu'il affichait trop souvent la mit un peu en rogne. Au final, quoiqu'elle puisse dire, il s'en ficherait toujours, vu l'attitude qu'il avait en ce moment même. Mesquine, elle ne put s'empêcher de se dire que de toute façon, les aristocrates (à part son frère) étaient tous des idiots imbus de leurs personnes. En quelques minutes, Alex avait réussi à la mettre en colère. Entre la question sur sa famille et son attitude actuelle.... Il avait fait fort ! Dommage, elle qui l'appréciait.

La suite la fit sourire. Ce sourire sarcastique dont elle n'avait plus usé depuis un long moment. Pourquoi donc la prenait-il ? Certes, elle était du genre à passer une nuit avec un inconnu, mais pas avec un mec qui semblait la considérait comme une moins que rien. Le dernier qui avait osé faire cela, elle lui avait mit son poing dans la figure. Par chance, celui en face d'elle allait échapper à ce sort. Faut dire qu'elle avait appris à se contrôler depuis le temps. La petite comédie qu'il lui joua ne fit qu'accentuer ce sourire si particulier. Elle se pencha vers lui, leurs visages n'étant plus qu'à quelques millimètres l'un de l'autre.

- Et que dirais-tu d'aller voir ailleurs ? Lâcha-t-elle avec un immense sourire avant de se reculer. Le dernier qui a osé me prendre pour une c**ne comme tu sembles être entrain de le faire, il a fini avec une mâchoire déplacée. Etant donné que je n'ai pas envie de te supporter ou de m'abîmer les mains pour rien, je te souhaite une bonne fin de soirée avec une greluche qui se laissera faire sans rien dire. Tout en parlant, elle s'était levée et avait déposé la somme nécessaire pour régler sa consommation. Puis elle le regarda une dernière fois : Le jour où tu voudras voir au-delà des apparences, viens me voir aux Halles Magiques...

Sur ces mots, la sorcière lui tourna le dos et tapota le mur suivant l'ordre précis qui déverrouillait le passage et une fois cela fait, elle marqua une pause, se demandant si elle devait vraiment partir ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Jeu 29 Nov - 14:36


Ça, c’était fait ! Solange ne l’avait peut-être pas physiquement giflé, mais elle ne manquait pas de poigne verbalement parlant ! En à peine quelques phrases, elle l’avait royalement envoyé paitre en le traitant comme le dernier des goujats. Certes, objectivement il l’avait bien mérité… Mais il trouvait tout de même étrange qu’elle voit si clair dans son petit jeu. Était-elle dotée d’un quelconque don de Légilimancie ou bien était-ce tout simplement son expérience de la vie lui avait appris à rester prudente ? Quoi qu’il en soit, Victor avait plutôt intérêt à se méfier d’elle…

Mais ce fut tout de même sur une note relativement positive, qui laissait une certaine marge de manœuvre au sang pur, qu’elle coupa court à leur rencontre avant de menacer de fuir comme une malpropre. Mais il n'était pas décidé à en rester là... Non, si elle voulait avoir la paix il faudrait qu’elle se montre un tantinet plus coopératrice. Qu’elle lui donne ce qu’il voulait et à son tour elle en aurait pour son compte ! Et plus elle lui résisterait, plus le jeu en serait intéressant.


« Locomotor Mortis ! », lança-t-il finalement juste à temps pour l’arrêter.

Parce que, non, elle ne s’en sortirait pas si facilement… Un Wyrman, un vrai, ne se laisse dicter sa conduite par personne et surtout pas par une femme. Elle était vraie idiote de penser qu’elle serait capable de lui résister… et c’était sans compter sur le fait que Victor était intimement convaincu que, au fond d’elle, il lui plaisait bien et qu’elle n’attendait que ça. Il suffisait de se rappeler du comportement qu’elle avait adopté de prime abord pour s’en convaincre.

Le jeune homme se leva finalement de sa chaise, brandit sa baguette droit devant lui et tenta un Accio Solange ! informulé, mais rien ne se produisit. Ah ouais zut, ça ne fonctionnait qu’avait les objets ce truc-là… Or elle n’était malheureusement pas un objet, afin pas à proprement parler en tout cas !

Il s’élança donc vers elle et lui barra le chemin :


« Je… J’ai peur de pas comprendre, bredouilla-t-il le plus innocemment possible. Tout ça n’est qu’un grand malentendu, qu’est-ce que tu t’imagines ? Tu me plais, c’est tout, et ne pense pas que je te laisserai t’en aller si facilement… Je ne comprends pas pourquoi tu me repousses ».

Il tenait toujours sa baguette en main et était prêt à en user, mais il l’avait baissée pour ne pas qu’elle se sente agressée. Il passerait bien entendu à la manière forte si elle continuait de jouer les mijaurées, mais dans un premier temps il préférait mettre son charisme à l’épreuve. Peut-être qu’en la jouant plus fine et plus tendre, elle finirait par se raviser ? Le tout était de la retenir un peu et le tour serait joué. D’une manière ou d’une autre, il l’aurait. Qu’elle le veuille ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Etre tranquille

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 20

 Etre tranquille

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.