AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 16 sur 20
Etre tranquille
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19, 20  Suivant
Ava Hamilton
Serdaigle
Serdaigle

Re: Etre tranquille

Message par : Ava Hamilton, Sam 7 Mai 2016 - 23:22


Ava entra dans le bar et regarda partout, après quelques secondes d'inspection elle trouva Nela, elle se trouvait près du mur par lequel on passait pour rentrer dans le Chemin de Traverse. Elle s'était appuyée contre le mur, la tête en arrière, les yeux fermés, ses cheveux en arrières. Ava pris une grande inspiration pour retrouver son calme et alla d'un pas lent et de nouveau rempli d'assurance la voir.

"Ecoute je veux bien être gentille et oublier ce que tu as dit, car je dois avouer que je le soupçonnais et que mes sentiments pour ma mère n'ont jamais été forts que ce soit avant ou après sa mort. Ce que je veux savoir c'est d'où tu connais ces informations sur ma famille étant donné que je viens du monde moldu. "  

Elle s'accroupit près d'elle et attendit sa réponse.

Edit Harmony : Bonjour Ava ! Conformément à la Charte du Forum, vous n'êtes pas autorisé à supprimer les édits de Modérateurs ou d'Administrateurs. Faites attention la prochaine fois. Merci de votre compréhension. Cordialement


Dernière édition par Ava Hamilton le Sam 7 Mai 2016 - 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nela Hamilton
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Nela Hamilton, Sam 7 Mai 2016 - 23:27


Nela avait commencer à s'endormir quand quelqu'un vint lui parle ce qui la fit sursauter "Ecoute je veux bien être gentille et oublier ce que tu as dit, car je dois avouer que je le soupçonnais et que mes sentiments pour ma mère n'ont jamais été forts que ce soit avant ou après sa mort. Ce que je veux savoir c'est d'où tu connais ces informations sur ma famille étant donné que je viens du monde moldu. "

elle avait reconnue la voix d'Ava , sans ouvrir ses yeux elle lui répondit" au moins une chose d'intelligente que tu ai trouvée à faire , pour ce qui es des informations j'ai d'abord quelques questions a te poser " elle éternua , un brin de poussière venais de lui rentrer dans le nez ce qui fit rigoler Ava" ce n'ai pas drôle " dit elle en essayant de ne pas rigoler

"je ne suis pas celui, que tu crois , sache que ta mère et moi t'aimons énormément , garde toujours ce collier sur toi , il te protégera et fera régner la paix autour de toi , tendre pensée R et ta maman. PS : ci joint tu trouvera quelques lettres et souvenirs que tu pourra regarder quand tu sera assez grande , on espère vraiment que personne ne te voudra du mal , je te le répété encore nous t'aimons de tous notre cœur "


Edit Harmony : Bonjour Nela ! Conformément au Règlement RPG, votre post doit contenir au minimum 600 caractères, sans compter les espaces et les dialogues des autres personnes. Merci de modifier votre RP en conséquence grâce au bouton « Editer » en haut à droite de votre post. Cordialement.


Dernière édition par Nela Hamilton le Dim 8 Mai 2016 - 0:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ava Hamilton
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Ava Hamilton, Sam 7 Mai 2016 - 23:36


Elle ne prit même pas la peine d'ouvrir les yeux.

"Au moins une chose d'intelligente que tu ai trouvée à faire , pour ce qui es des informations j'ai d'abord quelques questions a te poser "


Ava attendait la suite quand tout à coup Nela éternua, Ava ne pu retenir son rire face à ce petit moment de simplicité.

"ce n'ai pas drôle"

Cependant pour on ne sait quel raison, Ava n'arrivait pas à s'arrêter, elle avait besoin de rire. Elle était comme ça elle pouvait aussi bien être énervé puis rire la seconde d'après.

Edit Harmony : Bonjour Ava ! Conformément au Règlement RPG, votre post doit contenir au minimum 600 caractères, sans compter les espaces et les dialogues des autres personnes. Merci de modifier votre RP en conséquence grâce au bouton « Editer » en haut à droite de votre post. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Nela Hamilton
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Nela Hamilton, Sam 7 Mai 2016 - 23:40


Ava continuer à rigoler comme une débile

" Ava c'est si drôle que sa ? " lui dis je " si tu rigole comme un gamine pendant encore longtemps je vais finir par m'endormir et tu n'aura pas de réponse a tes question "

je fus surprise de ma réponse elle était plutôt sympathique ce qui ne me ressembler pas .Je me releva et pris Ava par l'épaule

" bon , dit moi ce que toi tu sais sur ton père " lui dis je d'un ton sévère tous en la fixant droit dans les yeux pour lui faire comprendre que j'attendais belle et bien une réponse de sa part

" une douce odeur de printemps flotter dans l'air, que de beau souvenirs en ce temps là , pourquoi n'a t'elle plus aucuns souvenirs de ses moments là ? "


Edit Harmony : Bonjour Nela ! Conformément au Règlement RPG, votre post doit contenir au minimum 600 caractères, sans compter les espaces et les dialogues des autres personnes. Merci de modifier votre RP en conséquence grâce au bouton « Editer » en haut à droite de votre post. Cordialement.


Dernière édition par Nela Hamilton le Dim 8 Mai 2016 - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ava Hamilton
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Ava Hamilton, Dim 8 Mai 2016 - 0:04


" Ava c'est si drôle que ça ? si tu rigole comme un gamine pendant encore longtemps je vais finir par m'endormir et tu n'aura pas de réponse a tes question"

Elle continua cependant à rire, prise d'un fou rire incontrolable. Nela décida donc de se lever et la prit par les épaules.

" bon, dis moi ce que toi tu sais sur ton père."  


Cette question la fit rire de plus belle. Qu'elle question stupide et inintéressante qu'est ce que cela pouvais bien lui faire de savoir des choses sur son père. Puis elle vit le regard insistant et sérieux de Nela et compris que ce sujet lui tenait à cœur, étrange. Comment cela se faisait il qu'elle connaisse autant de choses sur sa famille et qu'elle s'intéresse à son père en prime. Son sourire se figea.

"Pardon ? Ce que je sais de mon père ?"

Ce fut à son tour de dévisageait la jeune fille, mais à la différence de celle-ci, son regard était emplie de curiosité et non de dédain. Elle voulait en savoir plus sur ce que cette fille pouvait lui apprendre, elle avait toujours était curieuse et pou une fois cela allait peut être, être un véritable avantage.

Edit Harmony : Bonjour Ava ! Conformément au Règlement RPG, votre post doit contenir au minimum 600 caractères, sans compter les espaces et les dialogues des autres personnes. Merci de modifier votre RP en conséquence grâce au bouton « Editer » en haut à droite de votre post. Cordialement.


Dernière édition par Ava Hamilton le Dim 8 Mai 2016 - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nela Hamilton
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Nela Hamilton, Dim 8 Mai 2016 - 0:17


La jeune fille avait l'air surprise de la question ce qui déplu fortement à Nela

"Pardon ? Ce que je sais de mon père ?"


"oui de ton père , bon il me semble t'avoir poser une question , répond et je te donnerais des réponses "

je la regardais plus en détails et trouva en elles quelques points commun, comme les yeux vert persan, ainsi que son sourire et quelques expression du visage et du langage.

Cela me sembler tellement improbable que ma famille est pu me cacher une sœur, pourquoi était elle restée la sans savoir la moindre chose sur sa vrai famille , elle devait percer le mystère et pour cela tous avouer à Ava et de plus renouer les liens qui avait était séparés de nombreuses années

"c'est tu au moins qui je suis ? " lui dis -je d'un air inquiet et amicale

" elle sentait un souffle dans son cou , une odeur qu'elle n'arriver pas à reconnaître "
Revenir en haut Aller en bas
Ava Hamilton
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Ava Hamilton, Dim 8 Mai 2016 - 0:41


"oui de ton père, bon il me semble t'avoir posé une question, réponds et je te donnerai des réponses "

Elle l'observait minutieusement, regardant chaque détails de son visage, semblant se souvenir de certaines choses. Elle réfléchissat un instant puis lui adressa la parole à nouveau.

"Sais tu au moins qui je suis ?"

Sa question l'étonna au plus haut point mais l'intrigua fortement aussi.

"Tout ce que je sais de toi c'est que tu t'appelle Nela et que tu es une personne assez arrogante, même si je ne pense pas que tu es un mauvais fond si on creuse. Tu m'intrigue, comment ce fait il que tu connaisse aussi bien des choses de mon passé ? Peut être es tu médium ?"

A ces mots la jeune Serpentard se mit à sourire, apparemment elle avait tout faux.

"Si tu n'es pas médium ou quelque chose comme ça, comment se fait il que tu te comporte ainsi avec moi, que tu t'intéresse autant à moi ? Sans vouloir te blesser, ça peut faire peur ce genre de comportement tu sais ?"  
Revenir en haut Aller en bas
Nela Hamilton
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Nela Hamilton, Dim 8 Mai 2016 - 0:50



La jeune serpertard était bien amusée par la réaction de la serdaigle , pendant un instant elle se tu et ne pus s'empêcher d'exploser de rire

" non je ne suis ni medium ni quoi que ce soit d'autre , je suis juste une personne qui en sait plus que toi et qui aimerait en savoir d'avantage " elle reprit son sérieux

" sache que ce n'était pas mon intention de te faire peur , quoi que peut être un peut " elle lui fit un sourire

" si on aller se poser dans un endroit plus confortable pour parler de sa plus sérieusement "

je regarder le sol , des questions tournée dans ma tête et si elle en s'avais en fait plus que moi et qu'elle me fessait tourner en rond ?et si nous avions vécu un temps ensemble ?

Un sourire se dessina au coin de ma bouche , je la regarda .
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Etre tranquille

Message par : Amy Shields, Lun 9 Mai 2016 - 21:30


Rp with Leo !


Intriguant, très intriguant. Un cousin, un cousin, un cousin,.. Oula, Amy avait beaucoup de mal à se rappeler de celui qui se disait être son cousin. Des souvenirs flous, certes, mais rien de bien concret. Il faut dire que la brunette devait être très jeune la dernière fois qu'elle l'avait vu mais, en attendant, elle n'avait aucune idée de l'allure avec laquelle l'homme allait arriver ici. Ca faisait 6 fois que la jeune femme faisait des allers retours devant le grand mur en briques rouges. Heureusement, personne ne passa par là parce que sinon, on l'aurait volontiers prise pour une folle. Non mais elle allait quand même rencontrer un homme qui se disait être de sa famille alors qu'elle devait l'avoir vu 4 fois dans sa vie tout au plus. Alors non seulement l'angoisse lui rongeait les entrailles mais en plus elle se trouvait dans une situation totalement inconnue. Bonjour le stress ! 


Calme, calme, il fallait qu'elle se calme. Si ça continuait elle allait défoncer le mur de brique avec sa tête, ce n'était pas du tout une bonne idée. Bonjour la migraine après ça. Quoi qu'il en soit, il fallait qu'elle fasse quelque chose pour s'occuper. Seulement, ce n'était que le début d'après midi, les clients n'étaient pas encore présents. Seuls les habitués du bar venait pour rester affalés sur leurs chaises toute la soirée à regarder les gens qui passaient et à matter quand bon leur semblait. Très agréable vraiment. Que pouvait-elle bien faire pour s'occuper.. ? Réfléchir, réfléchir,.. La vaisselle ! Ah non mince, l'elfe de maison était là pour ça. Raaah, trouver une idée, trouver une idée.. Boire ? Oula non. Ou la pire idée de l'univers. Surtout pour rendez vous pareil, il valait mieux qu'elle soit totalement sobre, c'était la meilleure chose qu'elle pouvait faire.


Hé bien, la meilleure des choses restait encore de s'asseoir et d'attendre, Amy alla chercher un pull à l'intérieur, il faisait pas super chaud aujourd'hui, puis s'assit sur un des tabourets  haut à une des tables vides. Même ici, où il y avait habituellement du monde, personne n'était assis aux autres tables. Il allait falloir qu'elle attende. Vêtue de son long pull gris recouvrant son haut bleu marine et le haut de son pantalon slim noir, l'animagus attendit sagement l'arrivée de l'inconnu qui allait sûrement changer quelque chose en elle et raviver quelques souvenirs bien enfuis. A quoi ressemblait-il d'ailleurs ? Etait il grand, petit, brun, blond ? Dans ses souvenirs flous, elle ne voyait qu'un bambin aux cheveux noisette. Mais vu la vieillesse de ces souvenirs, rien était moins sûr que l'apparence physique tu protagoniste qui allait pointer le bout de son nez.


Par réflexe, quand elle était impatiente, la jeune femme ébouriffa ses courts cheveux de jet avec une de ses mains tandis que sa jambe bougeait très vite de manière assez régulière. Pour passer le temps, la jeune femme s'amusa à regarder passer les quelques gens se rendant au Chemin de Traverse et à leur assimiler un animal. Ce gros bonhomme là avec ses vêtements verts, un crapaud. Cette jolie jeune femme aux longs cils, une biche. Ah, qu'est ce qu'on ne faisait pas quand on s'ennuyait. Prêt à tout, c'était incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Keats Gold
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Etre tranquille

Message par : Leo Keats Gold, Mar 10 Mai 2016 - 11:51


Réponse à Amy

Nerveux ? Moi ? Jamais voyons. Pourquoi l'serais-je ? Ca n'était qu'une cousine après tout, j'avais vu dix fois pire ces derniers mois. Entre un père à rencontrer et une p'tite soeur à adopter, reprendre contact avec une cousine, ça n'était pas franchement l'plus compliqué. Enfin, ça l'était un peu quand même. C'qui m'avait pris de lui envoyer une latter de la sorte ? Aucune idée. P'têtre que j'avais besoin d'me raccrocher au peu d'vrai famille qu'il me restait au fond. c'est à dire la branche Shields. Parce que vu qu'la branche Keats n'avait pour point commun avec moi que le nom, je l'avais rapidement évincée. A part peut-être Gilraen si jamais l'envie d'reprendre le RP prenait sa narratrice. Enfin bref. Il n'empêche que j'étais là, content qu'la jeune Shields ait pris la peine d'répondre à ma lettre. Rdv au Chaudron Baveur, c'était parfait, j'bossais juste à côté. La journée d'boulot était sur l'point d'se terminer. L'tic ta infernal d'la pendule qui m'rapporchait d'cette foutue heure libératrice. Heureusement, plus aucun client. L'troll qui me servait d'patron nous lâcha finalement à l'heure, et j'pus rapidement prendre la direction du bar. A la rencontre d'une cousine, partage d'globules. Les siennes dans mes veines, les miennes dans son corps. C'est beurk dit comme ça, mais d'la veine elle en a. Ririgolo quand on y pense, enfin j'sais pas c'qu'est devenu sa famille, mais bon souvenir de ses parents. Ça s'embrasse et ça s'aime , t'as vu mes droits d'auteur (tu peux pas test ma blague).  Chez moi c'était plutôt du genre à s'déchirer, malgré l'amour. Ca s'engueulait jamais devant moi, c'était plus subtil... Au lieu d'régler ses comptes, ça allait voir ailleurs. Résultat ? Fils d'un autre, un écossais qui plus est. Puis ma mère est allée définitivement voir ailleurs, fricoter avec les nuages, qui eux au moins n'piquaient pas l'matin, imberbes célestes, c'est beau comme concept.

Shields... A quoi pouvait-elle bien ressembler ? J'en savais rien, ça s'trouve c'était un thon, un vrai, et ça serait triste. Faut dire, qu'dans ma famille, comme sur ce forum d'ailleurs, les gens ont de facheuses tendances à être de beaux gosses ( la plus belle, c'est ma narratrice), ce serait dommage qu'elle fasse tâche. Plus je m'approchais du bar, plus j'me posais d'questions, à croire que j'étais vraiment nerveux, ce qui n'était évidemment pas l'cas. ''T'en est sûr?" Tiens, p'tite voix, ça faisait un bail. Oui j'en suis sûr, c'est pas parce que t'es la voix d'la raison que t'as... Bah, euh... toujours raison quoi. Et non, j'suis pas nerveux parce que c'est la seule famille que j'ai avec Kathleen, non mais.

Mur. Brique rouges, ou orange, peu importe, Terre cuites, c'est bien comme concept, Terre cuite, le nom fourre tout, qui désigne toute une palette de couleurs ocrée. Ce mur, nid de milliers de souvenirs qui s'entrelacent, reste et trace de générations de petits sorciers courts sur pattes qui découvre le chemin d'Traverse pour la première fois. A laisser courir mes doigts sur l'mur de briques, j'me plaisais à imaginer ce lieu au moment du grand pourri, ce cher Harry, connu de tous, mais [censuré] maudit, dont on ne se souvient que des exploits, et non des conneries.


J'pénétrai, tout de même un peu nerveux. J'ne savais pas à quoi pouvait bien ressembler ma cousine, mais il m'suffit d'un tour d'la salle du regard pour constater qu'elle n'était pas là. Une femme, assise à l'un des tabouret, n'buvant rien, elle devait assurément bosser là. PAs mal du tout la d'moiselle, c'est cheveux courts lui donnaient un air franche, et plutôt assuré, un p'tit côté sexy non négligeable. Passer en mode parade, s'approcher doucement, engager la conversation, sans forcément d'arrière pensées, elles viendraient plus tard, peut-être. Je m'asseyais à ses côtés, elle avait l'air nerveuse. Lui offrir un verre, pourquoi pas après tout ? Autant tenter d'être sociable, ça fait pas d'mal de temps en temps non ? Pas en mode Mam'zelle, on est pas des animaux non plus. L'respect d'la femme, vous connaissez  ? Heureusement, certains, oui. Fini les sifflements, faire la cour pour les ousser à s'pamer, c'est pas non plus une solution. Rapports humain, dans l'respect, tout c'que j'demande.

- Bonjour Mademoiselle, vous allez bien ? Excusez-moi, mais vous avez l'air quelque peu crispée... Laissez moi vous offrir un verre pour vous aidez à vous détendre. A qui ai-je l'honneur ?

Si j'avais su.... Foutu manie d'draguer sa famille, d'façon inconsciente, évidemment, pas d'Lannister ici. Mais bon, tout d'même.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Amy Shields
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Etre tranquille

Message par : Amy Shields, Mar 10 Mai 2016 - 23:10


Réponse à Leo


Tic tac, tic tac. On se calme. Tic Tac, tic tac. Il va arriver. Non mais sérieux, il n'allait quand même pas poser un lapin à sa cousine ? Déjà que poser un lapin est un bien grand mot puisqu'il n'était même pas en retard. Alors décrispe toi et respire ma grande. Toujours assise sur son tabouret haut, Amy secouait toujours la jambe, ses doigts s'enroulant entre eux à cause du stress. Drôle de manie qu'avaient les êtres humains que d'utiliser leur corps pour décompresser ou pour traduire un sentiment. Trop de tics dans le style étaient inexplicable. Comme par exemple se mordre la lèvres sous le désir. Signe qui pouvait tout aussi bien stimuler le partenaire de cet instant. Comment ça l'exemple ne va pas dans le contexte ? Non mais. 


Amy leva les yeux et regarda le soleil qui commençait à se coucher peu à peu. Enfin, elle regardait la luminosité du ciel, parce que regarder le soleil était un tantinet trop dangereux pour elle. Bref, les secondes passaient comme des minutes et les minutes, bah, comme des heures. Le pire, c'est que le jeune homme n'était pas en retard, juste que la brunette était.. impatiente ? Oui, c'était le mot. Plongée dans ses pensées, encore occupée à essayer de deviner à quoi son cousin pouvait-il bien ressembler, la jeune femme ne vit pas un beau brun s'asseoir à sa table. Il la coupa net dans ses pensées.


Bonjour Mademoiselle, vous allez bien ? Excusez-moi, mais vous avez l'air quelque peu crispée... Laissez moi vous offrir un verre pour vous aidez à vous détendre. A qui ai-je l'honneur ? 


Il était sérieux lui ? Pour qui il se prenait ce gars là ? Il la draguait ? Wouaw, c'était bizarre ça. Non pas qu'Amy était moche ou qu'on ne la draguait jamais, mais se faire draguer alors qu'elle était seule à une table, c'était bien la première fois. Qui avait osé.. Oh bordel. Ces yeux. Nouveau flash dans la tête d'Amy. L'enfant à la bouille ronde et aux grands yeux verts. Le même vert que l'homme en face d'elle. Ca ne pouvait pas être une coïncidence. L'heure du rendez-vous, et ces yeux. L'animagus se ressaisit pour répondre à la demande du charmeur.


- Leo je présume ? Amy, enchantée. Et c'est avec plaisir que j'accepte ta proposition de verre si tu me laisse te le servir.


En prononçant sa dernière phrase, la jaune et noire ne put s'empêcher de poser un doigt sur le torse du Keats en lui faisant un clin d'oeil par la même occasion. Elle se moquait légèrement du Gryffondor qui avait eut l'audace de venir lui parler. N'empêche, il devait être bien dégoûté le pauvre. Son coup d'un soir qui s'avère être sa cousine, pas de bol ! N'empêche, Amy ne put s'empêcher de scruter son interlocuteur. Il était.. franchement pas mal son cousin. Mince, voilà qu'elle allait elle aussi être déçue ! Non non, rien de cela, vraiment. Par curiosité, la brunette commença à chercher l'air de famille qui les rapprochait, sans grand succès vu qu'elle ne vit rien qui les rapprochait. Enfin, il faut dire qu'elle n'avait pas vraiment beaucoup cherché puisqu'elle ne voulait pas qu'il y ai un blanc et donc une gêne dans la conversation. Elle reprit donc d'un sourire amical et moqueur à la fois.


- Alors, qu'est ce que je te sers grand brun ?


Toujours ce côté très familier et proche d'Amy. Aucune gêne à l'appeler avec des surnoms. Elle était comme ça, elle aimait la proximité avec les gens. Surtout sa famille, enfin, là en l'occurrence ils n'étaient pas encore trop proches mais ça allait venir ! Du moins, elle l'espérait vraiment. Peut-être qu'en fin de compte, ils n'allaient pas s'entendre. Que le jeune homme n'allait pas aimer le caractère trop proche d'Amy. Ca restait à voir. Mais en attendant, mieux valait ne pas trop penser à ce qui pouvait arriver. Pour le moment, la brunette voulait juste voir la réaction du garçon face à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Keats Gold
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Etre tranquille

Message par : Leo Keats Gold, Jeu 12 Mai 2016 - 14:57


Réponse à Amy


Mains moites. Ça pourrait presque être dégoûtant, si ça ne témoignait pas d'une nervosité cachée. Tic. Elle va se montrer. Elle n'a pas l'choix, on ne pose pas un lapin à son cher cousin, d'autant plus quand on lui a soi même donné rendez-vous. Tac, toujours deux. La belle apparition et moi, qui l'aborde pour passer le temps. L'approche concentre, les phrases sont vues, répétées et banales, elles n'ont plus besoin d'être réfléchies. S'aborder dans les bars est désormais chose commune. On s'tourne autour, dans cet état de transe, qui nous pousse vers l'autre, d'une main invisible. Parler, pour mieux sauter. Ou non, pour ''s'apprivoiser''.

J'lui ai offert un verre, c'est pas forcément la chose la plus maline, ni la plus subtile, mais j'ai besoin d'me changer les idées, d'occuper mon esprit ailleurs, avant qu'elle n'se pointe. Il vaut mieux que j'évite de trop penser ces temps-ci, suivre le groupe, arrêter d'se questionner et obéir aux ordres. N'pas s'faire remarquer. Agir dans l'ombre si il le faut. Ceux sont ces règles de vie qui assure la survie, en milieu hostile, autrement dit social. J'ai été respectueux ceci dit. J'ai rien dit d'méchant, pas d'sifflements, pas d'compliments foireux. J'lui ai juste dit c'que je pense. Besoin de compagnie, d'accompagnement, j'ai pas d'arrières pensées, j'veux juste éviter d'attendre seul. Ne pas paniquer. Tic. Personne ne parait. Toujours à la bourre. Et moi , pour une fois, en avance. J'endosse exceptionnellement le rôle de celui qui doit attendre, c'est un lourd manteau que l'angoisse. Mais pourquoi j'angoisse ? Non vue depuis presque 15 ans, je n'attends rien d'elle, si ce n'est ce lien familial, tant de fois connu, et si souvent perdu. Établir le lien avec Kathleen, reprendre contact avec Amy, si ce n'est pour des RP, je penserais presque que ma narratrice est poussée par l'envie de m'aider à me former une famille, une vraie, qui tienne et affronte. M'tire de la solitude, éternel incompris.

L'incompréhension, bile noire de tous les êtres, et crainte permanente. L'regard de l'autre, dont on prétend se foutre, mais pas tant que ça finalement. Parce que ça importe finalement. On veut être compris. Je veux être compris. Et ce n'est pas de la compréhension que je lis dans les yeux de la jeune femme. Mais de la surprise, doublée d'un étonnement fort mal dissimulé. Qu'est ce qu'elle me veut ? Envoie moi ailleurs si tu veux, mais ne me juge pas. Le regard qui pénètre, et absorbe tout, avant de passer sous le rayon, qui juge, et décortique. Regard, reflet d'Âme. Peut-être. Regard, décortique l'Âme. Surement. Besoin de l'autre pour se connaître à ce qu'il parait. Mais besoin de personne. Pas si c'est pour être jugé. Tac.

- Leo je présume ? Amy, enchantée. Et c'est avec plaisir que j'accepte ta proposition de verre si tu me laisse te le servir.

Tu présumes bien. Et j'percute mal. Enfin non, j'veux pas lui faire de mal. Amy. Cousine secrète et disparue, par ma mémoire effacée, trop longtemps mise de côté. Famille d'une disparue, de l'origine même de mes entrailles, ma mère. Globules blancs, globules rouges. C'est toi l'globules. Plasma. Lien familial, scientifiquement exposé, et dur à expliquer. Mais faut pas l'disséquer. Laisser les choses sans les expliquer. Respect pour la jeune femme, qui ne s'est pas brusquée, alors que son cousin l'a draguée. Mais quel boulet. A croire qu'on ne m'arrêtera jamais. Sœur et cousine. Manque plus qu'la mère, sauf qu'il n'y a plus trop d'risque de ce côté là. En attendant réponds lui. Être humain.

- Tu présumes bien. Excuse-moi pour tout ça, Je peux être vraiment stupide parfois.

C'est dit. Chouette comme premier rapport. Draguer, et s'avouer stupide. Tu fais très fort Keats. Bah ceci dit, j'peux pas faire pire, ça enlève de la pression déjà. On souffle. C'que j'peux être con parfois. Un doigt, tendu, qui vient s'poser sur mon torse. Houla, que fait-elle ? Heureusement qu'je la sais désormais ma cousine, ou j'prendrais clairement ça pour des avances. D'autant que c'est une belle femme. Tous des canons, c'est d'famille apparemment.

- Alors, qu'est ce que je te sers grand brun ?

Sourire gêné. Que prendre à boire ? Sans pour autant paraître pour un cinglé. Boire, boire, jusqu'à plus soif. Mais pas trop. Pas maintenant, c'est pas l'moment. Faire un compromis du coup. Alcool, mais peu. J'lui demande une bieraubeurre. C'est bien. Juste milieu. Elle semble pétillante, amicale, et ça fait foutrement du bien.

- Comment vas-tu ? Ça fait si longtemps... J'ai aucune idée de ce par quoi tu as pu passer. Tu bosses donc ici ?

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Amy Shields
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Etre tranquille

Message par : Amy Shields, Sam 14 Mai 2016 - 15:01


Réponse à Leo


Se faire draguer par son cousin, Fait ! Elle pouvait dès à présent le noter dans son cahier des choses faites. Ou pas. Nan sérieux c'était surtout bizarre. Mais bon, elle n'allait pas se frustrer pour ça. Si Amy était quelqu'un de susceptible, ça se saurait ! En tout cas, Leo eut l'air un petit peu désarçonné lorsqu'elle le présuma être son cousin. C'était compréhensible en même temps. Tu arrives pour draguer et passer, sûrement, une bonne soirée, et là t'as ta cible qui te dis bonjour tranquillement et qui te fait comprendre que tu es de sa famille. Coup tombé à l'eau. C'est dommage, ils auraient put bi... Wowowo ! Ne pas recommencer avec ça ! Cousin, sang, inceste, non ! 


Le Keats lui répondit qu'elle présumait bien. Encore heureux, la honte si il s'était avéré que le jeune homme soit en fait réellement un homme venu la draguer. Plan qui tombe à l'eau 2.0. Ou pas, certains pouvaient s'avérer extrèmement têtus et intéressés. Bref, il s'excuse en se traitant de stupide. A vrai dire, ce n'était pas du tout le genre d'Amy que de juger sur les premières paroles d'une personne. Et puis, c'est pas comme si il avait pu le savoir. Elle l'avait reconnu grâce à ses yeux mais lui aurait eut bien du mal vu comment elle avait changé depuis son enfance. Donc, il n'avait pas fait ça consciemment. Trop gentille Amy. Des mots qu'on lui avait sans cesse répétés. Mais bon, gentille n'était peut être pas le mot, indulgente convenait mieux.


- Ne t'en fais pas pour ça.


Simple et court. Comment dire autrement en même temps ? La jeune femme lui fit un sourire gentil pour essayer de le rassurer. Enfin, avait-il seulement besoin d'être rassuré ? Pas sure. Il lui commanda une Bierraubeurre. Tiens, c'était gentil comme choix ça. Non pas qu'il ne pouvait pas en prendre mais Amy avait l'habitude de servir ce genre de boissons à des étudiants ou du moins des gens plus jeunes. Enfin, après tout, il était assez grand garçon que pour savoir quoi prendre. Elle acquiesça mais avant qu'elle n'ai eut le temps de se mettre debout, le grand brun entama la discussion.


Comment vas-tu ? Ça fait si longtemps... J'ai aucune idée de ce par quoi tu as pu passer. Tu bosses donc ici ?


Nouveau sourire vers celui qui partage une partie de ses gêne en guise de début de réponse. Elle non plus ne savait pas du tout ce qui avait bien pu lui arriver durant toutes ces années d'absence. Il devait avoir plein de choses à raconter tout comme elle en avait beaucoup. Elle répondit tout en se levant du tabouret haut pour le regarder de ses yeux bleus.


- Ca va très bien ! Oui, ça fait vraiment longtemps. Heureusement que tes yeux étaient là pour me rappeler qui tu étais. Parce que autant te dire que tu ne ressembles plus beaucoup au petit bonhomme avec les joues rondes dont j'ai le souvenir.


Petit clin d'oeil et sourire amusé au milieu de la réponse. C'était son truc ça, les clin d'oeil. Se sentir proche et amicale, voilà ce qu'elle voulait !


- Je ne sais rien non plus de toi mais ça va venir. Effectivement, je travaille ici, je suis gérante. Attends moi quelques secondes, je reviens avec ta boisson.


Sourire gentil avant de s'éloigner pour rentrer à l'intérieur du bar. Arrivée au comptoir, elle sortit une choppe qu'elle remplit du liquide couleur miel. Lorsqu'elle eut fini, une fine péllicule de mousse recouvrait le haut du verre. Ca avait l'air bien. Elle se fit ensuite un Evasion pour elle-même. Pour une fois qu'elle pouvait se le permettre. Son cousin disparu était là quand même, il fallait fêter ça ! Ou alors, c'était simplement un prétexte pour pouvoir boire au boulot, en sachant que la brunette ne supportait pas du tout l'alcool. Moui, cette supposition était tout à fait pertinente. Mais qui pouvait le savoir ? Après avoir fait le cocktail, Amy prit les deux verres et retourna d'un pas rapide dehors. Elle posa la Bierraubeurre devant Leo avant de s'asseoir avec son Evasion devant elle. La jeune femme s'accouda à la table et regarda son cousin, reprenant la conversation d'une voix enjouée, comme à son habitude.


- Et toi ? Tu deviens quoi ? 


Que pouvait-elle demander d'autre en même temps ? Bah rien, elle ne savait rien de la vie actuelle du jeune homme. Boulot, famille, amour,.. Rien du tout. Alors bon, autant commencer par le début. Sans s'en rendre compte, la jeune femme murmura en regardant la table : 


- Trop de choses à raconter..
Revenir en haut Aller en bas
Leo Keats Gold
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Etre tranquille

Message par : Leo Keats Gold, Sam 14 Mai 2016 - 21:19


Réponse à Amy-belle.
Merci pour l'autorisation du "Tu".

Léger sourire de ta cousine. Auquel tu réponds par un truc qui s'en rapproche. un genre de rictus, original, qui semble vouloir dire que tu es content. Heureux de la retrouver. Soit. Retrouver ta famille te semble donc si important. Tu l'as vue voler en éclat ces derniers temps. Par deux fois. Bombe numéro une: James. Qui te balance en pleine face que tu n'es pas son fils. Bombe 2: Kathleen. Sortie de nulle part. Petite sœur à apprivoiser. Pour qui il faut s'apprivoiser soi même. Tu ne veux pas être une menace. Pas pour ta famille. Ça doit être les seuls que tu veux protéger. De toi même.

- Ça va très bien ! Oui, ça fait vraiment longtemps. Heureusement que tes yeux étaient là pour me rappeler qui tu étais. Parce que autant te dire que tu ne ressembles plus beaucoup au petit bonhomme avec les joues rondes dont j'ai le souvenir.


Un rire franchi tes lèvres. Un rire franc pour une fois. Ça te fait du bien de rire de temps en temps. T'es pas mal quand tu ris tu sais ? Petite touche sympathique, qui montre que tu es autre chose que cet autoritaire sadique que tu montres aux élèves. Tu es plus que ça. Plus humain. Moi je le sais. Mais pas les autres. il faut que tu leur montres, même si tu ne le souhaites pas.

- On grandit tous ! Je vois que tu es loin, toi aussi, de la petite fille dont je me souviens.

Le clin d’œil ne t'as pas échappé, tu réponds par un sourire amical. Elle te met à l'aise, t'as envie de te relâcher, de lui montrer qui tu es réellement. Mais tu ne peux pas tout dévoiler. Tu ne veux pas qu'elle fuit. Un jour peut-être...

Elle t'explique que oui, elle bosse ici, tu n'écoutes qu'à moitié, perturbé par quelque chose que tu n'avais pas remarqué auparavant. un air, une mimique, un rien, qui te ramène en enfance, fait ressortir la boule qui dormait dans ton ventre. Ta mère. C'est à elle que la mimique d'Amy t'a fait penser. C'est douloureusement agréable. Tu n'as pas pensé à elle depuis des mois. Depuis Kathleen. ta colère est toujours bien présente.

Et la voici qui pose la question tant redoutée. "Que deviens-tu? ". Arrêtez avec ça. On ne devient rien. On est. On essaie du moins. Toi tu n'as pas l'impression d'être grand chose. Alors tu brodes. tu fais une réponse basique, lâchée dans un sourire. Qu'on ne t'en demande pas plus.

- Pas grand chose à vrai dire, je bosse comme vendeur chez Ollivander's depuis un moment déjà. Et je suis aussi directeur de Gryffondor à Poudlard, depuis quelques mois maintenant.

Temps mort, tac, tic. Pour changer. Elle brise le silence. Discrètement.

- Trop de choses à raconter...

Tu apprécies. Elle a raison. Tu ne sais pas quoi dire. Mais tu ne veux pas de blanc, mais tu soupires. Et tu prends ton courage à deux mains. Tu cherches ta volonté. Et tu craches, un truc à dire. N'importe quoi:

- Je ne sais pas pour toi. Mais je dois bien avouer que ces derniers mois n'ont pas forcément été faciles. Je doute que tu en ais entendu parlé par mon père. Mais on a eu pas mal de bouleversements du côté Keats.

Tu ouvres le dialogue. Mais tu espères qu'elle ne posera trop de questions. Tu as pas envie de t'étendre là dessus, ni de paraître pour un geignard.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Amy Shields
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Etre tranquille

Message par : Amy Shields, Lun 16 Mai 2016 - 21:26


Réponse à Leo
Désolée pour le retard.. ><


Etre loin de la petite fille qu'il avait connu.. Encore heureux. Enfin, non pas qu'Amy avait honte de ce qu'elle avait été mais on quitte l'enfance un jour ou l'autre sans le vouloir et on peut enfin faire ce qu'on appelle : Choisir son destin. Sauf que le destin est intouchable, imprévisible. On peut bien choisir ce que l'on veut devenir mais le destin, jamais on ne le domptera. Il n'en fait qu'à sa tête comme un adolescent en pleine crise, bravant toutes les règles et toutes les lois qu'on s'était fixées à nous même. Quel mauvais garçon..


Nouvelle réponse de la part de son cousin. Vendeur chez Ollivandeur's. Wouaw ! Ca c'est du job. Qui n'a jamais rêvé de travaillé dans l'entreprise de baguettes magiques ? Vous ? Ah bon ben, Amy devait être la seule à en rêver alors. Il faut dire qu'un travail avec un contact avec les gens, elle ne pouvait que aimer ! Et directeur des Gryffondor en plus ! Mais quel palmarès. Trop connu ce Leo. Bah, c'est sur que comparé à la petite brunette que personne n'avait vu ou encore entendu parler, ça faisait un gros coup. Directeur d'une maison. C'était bien comme job ça ? Aucune idée, elle n'avait jamais pu essayer. Mais qui sait.. Enfin, pour l'instant, c'était mal parti vu son emploi du temps mais passons.


- Oh, directeur et vendeur chez Ollivandeur's, ça c'est vraiment bien ! Tu ne dois pas t'ennuyer dans ta petite vie.


Clin d'oeil vers son cousin avant de boire une gorgée de son cocktail. C'était bon. Doucement mais sûrement, la brunette s'était habituée à l'alcool. Chose pas aisée à la base vu que, quand elle était encore à Poudlard elle se shootait à la grenadine. Bah oui, quand on supporte pas 3 gouttes d'alcool, comment voulez vous faire ? C'est pour ça qu'elle allait se contenter que d'un verre ce soir. Rien ne lui disait qu'elle allait supporter, ce verre.


Nouvelles paroles du Keats. Bouleversements dans la famille. Ah. Il y en a beaucoup en général dans une famille. Mais là, à en juger par l'expression du jeune homme, ça devait pas être très réjouissant. Amy baissa un peu la tête pour le regarder dans les yeux en lui demander d'une petite voix.


- Qu'est ce qu'il sait passé ? Je t'avoue que mes parents ne me parlent pas beaucoup de la famille, si pas pas du tout en fait. Enfin, si tu ne veux rien dire je comprend, c'est même normal. Mais je suis là pour toi si besoin.


Sourire vers le grand brun. C'était pas un peu rapide cette proximité ? Surement, mais c'était Amy. Quelle autre explication voulez vous trouver ? Si le jeune homme n'aimait pas ça, il pouvait très bien lui dire, elle ne le prendrait pas mal. Mais vu sa tête, il avait peut-être besoin d'un peu de proximité. Allez, encore une gorgée pour décompresser. Oula, doucement Amy, siffler son verre n'était pas une bonne idée, surtout pour elle. Mais en même temps, les histoires de famille, ça la stressait !
Revenir en haut Aller en bas
Leo Keats Gold
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Etre tranquille

Message par : Leo Keats Gold, Mar 17 Mai 2016 - 23:16


Inspiration proche de zéro
Vraiment désolée


Les mots ont franchis tes lèvres. Tu n'as pas franchement pu les rattraper, même si tu sais que tu risques d’amèrement les regretter. Globules Blancs, Globules rouges. C'est un lien, un début, une esquisse. Suffisant pour se confier ? Peut-être. En général. Mais pas pour toi. Tu ne t'ouvres pas comme ça. Tu ne t'ouvres pas du tout même. Tu t'abandonnes, de temps en temps. Mais pas souvent. Tu sais que ta déclaration amène une question. Tu attends de voir si ta cousine a pu entendre parler de la faire. Tu en as tout de même parlé avec un intérêt certain. Voir si elle peut te révéler quelque chose. Elle est de la famille de ta mère.    Sang de son sang.

Tu bois une gorgée. Une petite. Doucement, ne pas te laisser dépasser. Trop habitué à l'alcool. Depuis cinq ans déjà. Ton ami, ton allié, qui t'accompagne dans tes soirées. Mais tu ne souhaites pas le montrer. Alors tu bois. Ta boisson, modérément, petit à petit. En attendant une réaction, n'importe quoi.

Et celle-ci vient, d'une petite voix qui te tire un sourire. Elle compatit, mais tu n'as pas besoin de compassion. Tu as toujours fait sans. Alors ça ne va pas changer.

- [i]Qu'est ce qu'il sait passé ? Je t'avoue que mes parents ne me parlent pas beaucoup de la famille, si pas pas du tout en fait. Enfin, si tu ne veux rien dire je comprend, c'est même normal. Mais je suis là pour toi si besoin.[/i

Tu souris, et laisse échapper un petit rire. Pas besoin d'en faire tout un drame. Les histoires de famille c'est courant. Et la tienne n'est rien à côté de ce que ta narratrice a pu voir des Peverell.

- Ne t'inquiète pas, c'est pas bien grave. Juste un peu pénible  à traverser. Mais je me fais petit à petit à l'idée. Je ne sais aps si tu te souviens de ma mère ? Enfin, peu importe. J'ai récemment appris qu'elle n'était pas celle que j'imaginais. Un autre homme que James dans sa vie. Mon père biologique. Qui a déjà une fille. Kathleen Gold. Je l'ai rencontrée il y a peu.

Tu la rassures dans un sourire, lui prouvant que le sujet n'est plus si sensible, qu'elle n'a pas à t'offrir sa compassion, parce que tu n'en veux pas. Tu ne fais que la tenir au courant des actualités familiales. Rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Etre tranquille

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 16 sur 20

 Etre tranquille

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19, 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.