AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 20 sur 22
Etre tranquille
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant
Nya O'Neal
Gryffondor
Gryffondor

Re: Etre tranquille

Message par : Nya O'Neal, Jeu 26 Jan 2017 - 2:12


Le jeune homme sembla hésiter quelques secondes mais finit par me répondre. Eh, il était quand même vraiment proche du compte. À une année près, je n’allais pas le blâmer. Et puis, faire plus vieille que mon âge réel n’était pas pour me déplaire non plus. Je lui rendis donc son sourire, réfléchissant à ce que j’allais bien pouvoir lui répondre. J’avais déjà menti sur mon nom, je pouvais bien mentir sur mon âge aussi. D’autant plus qu’il n’avait toujours pas l’air de me reconnaître. Décidément, jouer sur la mémoire défaillante des gens et sur l’alcool qu’ils avaient ingurgité était bien plus amusant que je l’aurais imaginé. Je décidai donc finalement de jouer le jeu et répondit d’un ton on ne peut plus calme.

« Tout juste. »

J’avalai une gorgée de liqueur avant de plonger mon regard dans celui de mon interlocuteur. Visiblement, il avait compris le message. Heureusement, je n’étais quand même vraiment pas subtile. Il n’avait pas l’air saoul au point de ne plus savoir ce qu’il faisait, je pouvais donc en profiter un peu sans que ce soit de l’abus. Après tout, ça commençait à faire un petit moment maintenant que je n’avais pas eu d’affection, et j’en avais bien besoin, ne serait-ce que pour me changer un peu les idées. Voilà qu’il me proposait d’aller autre part.

« Avec plaisir. Tu as un endroit en tête? »

Légèrement amusée par sa façon de réagir à mon contact, je souris au jeune homme. Je lui aurais volontiers proposer de continuer la soirée chez nous, en Irlande, mais je doutais fort que mes parents apprécient voir débarquer un parfait inconnu chez eux. D’autant plus qu’il avait quand même quelques années de plus que moi, et que je ne lui avais donné aucune information correcte sur ma personne. Ça risquait d’assez vite se savoir. J’attendis donc patiemment sa réponse, terminant par la même occasion mon verre qui était presque vide.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Jean Parker, Dim 29 Jan 2017 - 22:51


La réponse de la jeune femme fit sourire le sorcier. Il avait miraculeusement vu juste, et sa c'était bien en soit. Comme quoi de temps en temps lorsque l'on boit au bar, il arrive que l'on ait de la chance. Cela fait presque oublier l'ennui et la solitude qui emmène dans un bar comme ça, et pour une fois la soirée se finirait bien. Enfin elle ne se finirait pas sur un canap avec une bouteille de vin à la main, devant un feu de cheminée à regarder les flammes danser en consumant le bois, et laisser ses pensées aller, hypnotisées par le brasier intérieur et par les flammes réchauffant cette atmosphère glacée.

La jolie rousse sembla avoir également envie d'aller un peu plus loin ce soir là, c'était quelque chose de bien pour une fois. Comme si le fait d'être bourré avait empêché à Jean de montrer son vrai visage, de garder l'homme misanthrope, colérique et profondément solitaire, le tout était enfoui, noyé sous des degrés d'alcool. Et ce n'était plus mal au fond que cela se passe comme ça.

Avec plaisir. Tu as un endroit en tête?

Bonne question. Il avait la flemme de la ramener chez lui, Jean avait envie de passer la nuit dans un endroit original pour une fois, histoire de briser la routine de A à Z quoi.

Ben... Un endroit un peu original ce serait sympa, histoire que la soirée se finisse en beauté, mais je n'ai aps vraiment d'idées sur l'endroit à vrai dire... Donc on va ou tu veut.

Un peu une technique fourbe quand on a pas d'idée et que l'on pense que l'autre personne est plus apte à trouver que soi. En vrai c'est juste que le sang-pur n'est plus vraiment en état de réfléchir, rester conscient et ne as tomber par terre et se mettre à dormir devant tout le monde c'est déjà bien assez dur comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Nya O'Neal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Nya O'Neal, Dim 26 Fév 2017 - 3:30


Mon interlocuteur semblait vraiment perdu dans ses pensées. Ce ne devait pas être son premier rodéo. Je me demandais s’il faisait ça régulièrement, boire tout seul au bar… C’était un peu pitoyable, en soi, mais j’aurais été bien mal placée pour le juger puisque j’étais moi aussi partie pour me saouler toute seule dans mon coin. Le moins que l’on puisse faire, maintenant, c’était de se tenir compagnie, au moins pour la soirée. Il n’avait pas l’air si ennuyant, et puis j’avais bien besoin d’un léger divertissement.

Un endroit original, hein? Je ne pus m’empêcher de penser à ma première fois avec Aileen… Dans la cabane hurlante. Quelques semaines plus tôt, je n’aurais jamais imaginé vouloir reproduire cette soirée avec quelqu’un d’autre, c’était NOTRE moment et je ne voulais le partager avec personne d’autre. Pourtant, depuis quelques temps, on s’était éloignées au point que je n’en avais plus rien à faire. Au contraire, j’avais même plus ou moins envie d’effacer ces souvenirs et d’en créer de nouveaux, histoire de ne plus y penser chaque fois que j’y mettais les pieds. Je proposai donc mon idée au jeune homme.

« La cabane hurlante, ça te tente? »

Niveau originalité, ça battait probablement des records. Je serais bien passée par le saule cogneur, histoire de pimenter un peu le tout, mais j’étais loin d’être sûre que le jeune homme soit en état de se battre avec un arbre aussi violent qu’imposant. Sans attendre sa réponse, je calai le contenu de mon verre et me levai, lui tendant la main pour l’inviter à me suivre. De toute façon, qu'il accepte ou non ma proposition, on avait déjà établi qu'on ne resterait pas ici.
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Elina Peterson, Lun 17 Avr 2017 - 1:55


RP avec Damien J. Eales
Flashback


Sud de la France : vacance d'été, deux jours avant la rentré.

"Elina tu es sure que tu n'as rien oublié?" Soupire de l'adolescente. "Oui maman, je suis sure... allez faut qu'on y aille sinon je vais rater le train..." Mya Peterson attrapa son sac avant de suivre sa fille unique, elle ferme la porte de l'appartement familiale qu'elles louent dans le sud de la France. Mère et fille montent dans la voiture familial et prenne la direction de la gare. " Ca m'embête vraiment de ne pas pouvoir t'accompagner à Londres Chérie..." Elina pose sa main sur celle de sa mère et lui sourit. " Maman... J'ai 16 ans depuis un mois... l'année prochaine je serais en dernière année et ensuite je serais majeur... Il faut que j'apprenne a me débrouiller seule... Fait moi confiance", la mère regarde sa fille, elle lui ressemble tellement qu'on pourrait les prendre pour des soeurs à un détail près, Elina à les yeux de son père. Lorsqu'elles arrivent à la gare, Mya accompagne d'adolescente jusqu'au train ou elle l'aide à monter ses affaires. Elles redescendent, le temps des au revoir, toujours difficile pour elles. Mya prend le visage de sa fille dans ses mains et l'embrasse sur le front. "Tu grandis trop vite... Je suis fière de toi... Et si ça va pas tu m'écris d'accord?" l'adolescente enlace sa mère respirant son odeur une dernière fois. "Je t'aime aussi maman... Et ne t'inquiète pas, en plus je vais essayé de voir Daegan mais avec son mémoire et tout le reste je ne sais pas s'il sera disponible..." La mère sourit contente que son unique enfant est trouvé un ami comme ce garçon. "Allez montes... Et n'oublie pas..." Elina lève les yeux au ciel. "Ne parle pas aux inconnus" dirent elles d'une même voix qui les firent sourire. "Je t'aime" murmura l'adolescente en montant dans le train. " et moi encore plus" lui répondit sa mère.

Londres: Vacance d'été, un jours avant la rentré.

Réveil difficile, le trajet en train de la veille l'a épuisée, le réveil à sonné à 8h mais elle était incapable de sortir du lit, elle le repoussa jusqu'à 9h. Deuxième sonnerie... Cette fois elle l'éteint et sort difficilement du lit. Elle se dirige en trainant les pieds jusqu'a la salle de bain, une bonne douche ne lui fera pas de mal. L'eau chaude lui fait du bien. Elle attrape les premiers vêtement qu'elle trouve, Top blanc, pantalon de yoga noir et baskets, très bien, avec la journée de shopping qui l'attends autant être à l'aise. La voila partie faire les premiers achats.

14h retour au chaudron Baveur, elle dépose ses premiers achats dans sa chambre et descend se détendre un moment avant de retourner courir les magasins, il ne lui manques pas grands choses autant en profiter pour s'octroyer une petite pause. Elle s'installe à une table avec son livre moldu qu'elle a commencé hier dans le train. Histoire passionnante mais au bout de dix minutes quelqu'un prononce le prénom de sa mère. L'adolescente lève le nez et voie un homme s'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Damien J. Eales, Mar 18 Avr 2017 - 16:30


--------Après le père, le frère (Flashback) - [PV avec Elina Peterson.]



Jamais les choses n'avaient été aussi parfaites me concernant. Mon plan personnel avançait de plus en plus, à tel point où j'allais certainement pouvoir faire de grandes choses sous peu. Mais il me manquait encore quelques pièces maitresses pour me lancer véritablement, notamment quelqu'un pouvant être mon bras droit. C'était la raison pour laquelle je me trouvais ici, en ce lieu miteux qu'est le Chaudron Baveur alors que je pourrais passer une nuit absolument parfaite au manoir des Jayden. Mais il fallait parfois faire des sacrifices, non ?

Et pour mener à bien mes idéaux, tout sacrifices étaient bons, absolument tous, je n'avais aucune limite pour traquer le mal rongeant notre monde. J'étais même prêt à passer pour le méchant, à passer ma vie à Azkaban si tel était le prix à payer pour guérir de ce fléau que sont les Mangemorts et autre Mage Noirs, quand bien même j'étais conscient de faire partie de la deuxième catégorie. Mais je n'étais pas comme toute cette racaille, j’agissais dans l’intérêt du peuple, moi. Et j'allais rapidement leur offrir cette salvation tant mérité.

Une fois prêt, je fini par quitter ma chambre vêtu d'un pantalon foncé, assortis à un t-shirt noir en partie masqué par mon habituelle veste en cuir. M'assurant que ma baguette était bien accrochée dans le "compartiment" que j'avais créer dans ma manche, je fini par descendre les escaliers pour me retrouver dans cette salle où l'ancien moi aurait volontiers passer son temps à se beurrer, mais je n'avais pas de temps à perdre avec ça, moi. La rentrée à Poudlard aurait lieu demain, c'était donc le moment parfait pour frapper un grand coup, pour prendre dans mes rangs des personnes inexpérimenté, ayant soifs de pouvoir que je pouvais modeler à mon image.

C'était donc dans cette optique que je me mis à vagabonder dans la pièce, l'air de rien, en faisant en sorte d'être le moins suspicieux possible, trouvant toujours un moyen de faire semblant d'être occupé ou toute autre chose n'attirant pas le regard sur moi. J'avais l'habitude après tout, donc cela semblait être parfaitement naturel pour moi. Pour le moment, ce que je peux voir semble être... décevant... ayant l'oeil pour décerner le potentiel, je n'en vois absolument pas en ces lieux... pathétique...

J'étais sur le point d'abandonner pour me rendre au Chemin de Traverse lorsque le visage d'une jeune fille me troubla... j'avais l'impression de retomber bien des années en arrière en la voyant et pourtant, ma mémoire ne pouvait pas me tromper, je savais parfaitement qui elle était. Et si ce n'était pas le cas, la ressemblance était troublante, assez pour me déstabiliser. Mais mon hypothèse était que forcement, cette fille était liée à elle... celle qui était la petite amie de mon frère.

La famille étant plus importante que le reste, je m'approchais donc petit à petit de la jeune lisant son livre, ne perdant pas de temps et l'interloquant assez rapidement en prononçant un nom.



D A M I E N ---E A L E S
Mya ?


L'effet désiré eux lieu, à l'entente de ce prénom, elle eu une réaction, m'observant directement. Le doute n'était plus possible à présent... m'installant face à elle, je la détaillait lentement du regard sans pour autant paraitre trop insistant, reportant finalement mon attention sur elle pour lui adresser la parole d'un ton parfaitement calme et apaisant.


D A M I E N ---E A L E S
Mon nom est Damien Eales, excuses-moi de m'incruster de la sorte, mais... tu connais Mya Peterson, n'est-ce pas ? J'aurais quelques question à lui poser, à propos d'une personne qu'elle a visiblement bien connue...


DAMIEN J. EALES.--------


Dernière édition par Damien J. Eales le Mer 19 Avr 2017 - 16:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Elina Peterson, Mar 18 Avr 2017 - 22:58


"- Mya?"

Elina lève le nez de son livre. Un homme habillé d'un pantalon foncé, d'un haut noir et d'une veste en cuir s'avance vers sa table et s'installe en face d'elle. *ok...* Pense la jeune gryffonne. Elle est sur le point de lui demander qui il est et ce qu'il veux à sa mère quand il se présente de lui même.

"- Mon nom est Damien Eales, excuses-moi de m'incruster de la sorte, mais... tu connais Mya Peterson, n'est-ce pas ? J'aurais quelques question à lui poser, à propos d'une personne qu'elle a visiblement bien connue..."

La lionne hésite un moment avant de répondre, sa mère lui a toujours rabâcher de ne jamais parler aux inconnus et la jeune fille avait toujours fait en sorte de respecter cette règle, mais la cet homme semble bien connaitre sa mère puisqu'il pensait l'avoir reconnue de loin. Que faire... Elle regarde à gauche et à droite au cas où elle aurait besoin de prendre la fuite. Sortie possible repéré à gauche. Elina marque la page de son livre, le glisse dans son sac. Au passage elle sent sa baguette, sensation oh combien rassurante. Puis elle regarde l'homme droit dans les yeux.

"- Effectivement Je connais Mya Peterson mais vous d'où la connaissez vous?" Elina n'était pas du genre froide et distante mais la cet homme elle ne le sent pas.

La lionne était très protectrice avec sa maman celle ci avait beaucoup souffert après Poudlard et c'était en partie de sa faute. Mya Peterson, élève à Gryffondor, était tomber amoureuse d'un garçon du même âge qu'elle mais d'une maison différente, évidement la contraception il n'en avait que faire et forcement il ne fallu pas longtemps pour qu'elle se retrouve enceinte, son copain la quitta lorsqu'elle lui annonça et elle refusa l'avortement, décision impardonnable pour sa propre famille qui la renia. Elina lui devait tout car elle c'était sacrifié à de nombreuses reprises pour elle. Si Mya avait fuit l'Angleterre et surtout Londres c'était bien pour une raison alors pourquoi ce passé refaisait t'il surface maintenant? A part une connaissance d'école ou de la famille ça ne pouvait être personne d'autre.

"- Elle à quittez Londres depuis plus de seize ans, qu'est ce que vous pouvez bien lui vouloir après tout ce temps, Mr Eales?" Si cet homme veux parler à sa mère faudra d'abord qu'il lui dise tout à elle. Hors de question que quelqu'un face souffrir encore plus sa mère après tout ce qu'elle a vécu.
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Damien J. Eales, Mer 19 Avr 2017 - 16:35


--------Après le père, le frère (Flashback) - [PV avec Elina Peterson.]


Les actes de la jeune fille sentaient la méfiance à des kilomètres, mais pouvait-il en être autrement ? Moi, illustre inconnu, venait l'aborder soudainement pour lui poser des questions à propos d'une personne qui faisait partie de la même famille qu'elle à ne point douter, sans faire le moindre efforts pour la mettre en confiance. Et même si j'en avais fait, je ne pouvais pas empêcher ce genre de réactions naturelle. Je fit donc abstraction du fait qu'elle semblait chercher un échappatoire au cas où les choses venaient à mal se passer, puisqu'elle ne pouvait pas savoir...

Ce fut donc froidement qu'elle me confirma connaitre la femme que je recherchais, me demandant par la même occasion comment pouvais-je connaitre Mya. Ne souhaitant absolument pas changer ma technique d'approche, je parviens à conserver un calme olympien, ne montrant aucun signe d'hostilité envers la jeune fille, allant même jusqu'à sortir lentement ma baguette de ma manche pour finalement la mettre à l'écart sur la table, plus proche d'elle que de moi, signe que je ne comptais rien faire de mal.

De cette façon, je comptait l'apaiser un peu, suffisamment pour que mes paroles puissent lui faire baisser sa garde afin qu'elle me dise exactement ce que je souhaitait savoir. Car il le fallait. Je savais que je ne devais pas perdre de temps avec ma quête d'identité, que je ne pouvais pas me permettre de régresser en revenant sur ma famille que je devais laisser derrière moi pour me dévouer corps et âmes dans ma nouvelle tâche, mais... les choses n'étaient visiblement pas si simples.

D'un ton parfaitement calme, une fois de plus, je prit donc soin de répondre à sa question.



D A M I E N ---E A L E S
Je ne la connais pas, personnellement en tout cas. Mais j'en ai beaucoup entendu parler de par mon frère.


Un soupire s'échappa malgré-moi suite à cette phrase. Après tout ce temps, il fallait croire que je n'avais jamais véritablement fait le deuil. Non... je ne l'avais clairement jamais fait, ce qui avait éveillé en moi ce besoin de justice, ce besoin de devenir de plus en plus fort pour éradiquer les Mages Noirs de ce monde pourri jusqu'à la moelle. Et je le ferais, pour eux, pour ma mère, mon père et mon frère... mais pour l'heure, je ne devais pas me perdre dans les méandres de ma psyché, je devais rester concentré sur la situation présente, afin de savoir où trouver cette fameuse Mya.

La clé se trouvait face à moi et je devais faire en sorte de la convaincre, afin qu'elle puisse me donner les informations que je souhaitais, sinon... moi-même je ne savais pas comment je pourrais réagir, même si mes principes me dictaient de ne pas m'en prendre à une personne innocente pour récolter des informations. D'autant plus qu'elle n'avait aucunes raisons de me les refuser une fois la vérité entendue de ma bouche.

Je me mis donc à poursuivre mes explications auprès de la jeune fille, sans doute désireuse d'en apprendre plus.



D A M I E N ---E A L E S
Vois-tu, mon frère et Mya étaient ensembles, ce qui fait qu'elle l'a sans doute connue plus longtemps que je ne l'ai connu moi-même. J'aurais donc eu quelques questions à lui poser à propos de lui et aussi savoir si elle sait ce... qui est arrivé.

Car oui, la mort de mon frère n'était peut-être pas parvenu aux oreilles de son ex-petite amie qui était parfaitement en droit de savoir ceci. D'autant plus que je ne savais pas vraiment s'ils étaient toujours ensemble ou non au moment de sa mort, n'étant pas au courant d'absolument tout concernant la vie sentimentale de mon grand frère.


DAMIEN J. EALES.--------
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Elina Peterson, Mer 19 Avr 2017 - 21:36


Doucement l'homme sort sa baguette de sa manche et la pose sur la table comme il déposerait une arme devant la police. Elina retint un sourire amusée. Ce mec était vraiment étrange. Il repondit sans hésitation à l'adolescente.

"Je ne la connais pas, personnellement en tout cas. Mais j'en ai beaucoup entendu parler de par mon frère." Il soupira avant de continuer. "Vois-tu, mon frère et Mya étaient ensembles, ce qui fait qu'elle l'a sans doute connue plus longtemps que je ne l'ai connu moi-même. J'aurais donc eu quelques questions à lui poser à propos de lui et aussi savoir si elle sait ce... qui est arrivé"

L'adolescente se figea sur son siège comme si on lui avait lancé un pétrificus. Elle blêmit instantanément. La lionne était casiment sur d'une chose sa mère n'avait jamais refait sa vie apres son père et il avait ete son seul grand amour. Non ca ne pouvait tout simplement pas être lui. Cela signifiait que l'homme a qui elle était entrain de parler était son oncle? Impossible. La Gryfonne se ressaisit.

"- Quand vous dites ensemble... vous parler de quel date en particulier? Vous avez des preuves à me fournir? Je refuse de vous mettre en contact avec ma mère...." Elina se stoppa net. Voila ca lui avait échappé elle qui voulait cacher son identité à cet homme elle c'était royalement loupé... mais en même temps il venait de lui lâcher une bombe monumental en parlant de sa mère en couple avec un homme il y a bien longtemps. Mya avait toujours cacher à sa fille l'identité de son géniteur. Ca ne pouvait pas être lui... et puis si c'était lui qu'est ce qui c'était passé?

"- Je refuse de vous mettre en relation avec Mya Peterson sans avoir la preuve de tout ce que vous avancé. Elle a fuit sa vie de sorcière ce n'est pas pour que quelqu un revienne la faire souffrir aujourd hui." Se reprit elle en essayant d'être le plus naturelle possible.
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Damien J. Eales, Mer 19 Avr 2017 - 23:28


--------Après le père, le frère (Flashback) - [PV avec Elina Peterson.]


Là où je semblais l'avoir rassurée en me séparant de mon arme la plus précieuse, mes phrases avaient, elles, fait tout l'inverse en la braquant totalement sur un sujet semblant être des plus délicats. Mais sa réaction m'avait aidé à obtenir une information cruciale : j'avais face à moi la fille de Mya Peterson. Non pas que je doutait de cette éventualité, mais maintenant, au moins, c'était bel et bien confirmé. Restait à présent à lui faire dire ce que je voulais entendre, c'est à dire la localisation de sa mère, mais ça... visiblement, cela allait être extrêmement compliqué.

Autant je pouvais lui répondre concernant une période éventuelle, mais pour ce qui était de véritables preuves... je n'avais absolument rien sur moi et elle allait devoir se fier à mes dires, recouper avec les informations qu'elle même aurait pu avoir, éventuellement, même si je ne vois pas pourquoi elle serait en mesure de savoir quoi que ce soit sur mon frère. A moins que... certaines choses commençaient à se dessiner devant mes yeux, comprenant de plus en plus l'ampleur de cette rencontre.

Et si ce que je pensais s'avérait être vrai, alors je ne savais absolument pas comment réagir face à cette nouvelle me frappant totalement au visage, puisque jamais je ne m'y était attendu, jamais je n'avais été parer à cette éventualité... mais pour l'instant, je me refusait de céder à quelconque émotions, ne pouvant pas me le permettre avant de véritablement toucher à la vérité.



D A M I E N ---E A L E S
Je pense que ça a débuter lorsqu'ils étaient à Poudlard, il y a bien longtemps. Et d'après ce que j'ai vu d'elle en photo, tu lui ressembles énormément.


Bien que cela remontait à extrêmement longtemps, je pouvais faire confiance à mon infaillible mémoire visuelle pour ça. La fille était comme la mère, les différences étant minime et difficilement perceptible. Je semblais en tout cas l'avoir grandement déstabiliser, je pouvais le voir, je pouvais le sentir, me demandant comment elle allait pouvoir reprendre son calme face à moi et toutes les révélations que j'apportais. Peut-être allait-elle prendre la fuite au bout d'un moment ? C'était une hypothèse à prendre en compte après tout.

Mais je voulais faire en sorte de la calmer, de ne pas la faire paniquer d'avantage. Pendant quelques instants, j'arrivais à retrouver l'homme que j'étais autrefois, lui lançant un regard qui se voulait des plus rassurant et donnant à ma voix un ton chaleureux qu'elle n'avait pas eu depuis le début de cette conversation, restant parfaitement neutre, me penchant légèrement vers la jeune fille pour prendre doucement la parole sans la quitter du regard.



D A M I E N ---E A L E S
Je n'ai bien évidement aucunes preuves sur moi. Tu peux simplement faire avec ce que je t'ai dis et en rajoutant que mon frère s’appelait Aaron. Peut-être que ça ne te dit rien, mais s'il le faut vraiment, tu pourras vérifier mes dires auprès de ta mère avant de me laisser la voir.


Alors que je ne voulais pas dévoiler le sort de mon frère, comme ça, à cette jeune fille, j'avais pourtant bel et bien gaffer en parlant de lui au passé, ne laissant que peu de doute le concernant. Mais là-dessus, c'était à moi de m'adresser à sa mère, en profitant également pour glaner un maximum d'information sur lui, il le fallait, c'était vital pour moi.


DAMIEN J. EALES.--------
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Elina Peterson, Jeu 20 Avr 2017 - 11:08


L'homme qui disait s'appeler Damien repris la parole apres un petit moment de blanc comme si il avait besoin d'assimiler lui aussi les informations Qu elle lui avait malencontreusement fournit. Quelle idiote! Il fallait vraiment Qu elle apprenne à réfléchir avant de parler!
"- Je pense que ça a débuter lorsqu'ils étaient à Poudlard, il y a bien longtemps. Et d'après ce que j'ai vu d'elle en photo, tu lui ressembles énormément." La lionne senti l'étau sur sa poitrine se serrer encore plus. Il se pencha vers elle en souriant et reprit d'une voix plus douce. Elina senti qu il faisait tout pour la rasurer. " - Je n'ai bien évidement aucunes preuves sur moi. Tu peux simplement faire avec ce que je t'ai dis et en rajoutant que mon frère s’appelait Aaron. Peut-être que ça ne te dit rien, mais s'il le faut vraiment, tu pourras vérifier mes dires auprès de ta mère avant de me laisser la voir."

Aaron... l'adolescente se répéta ce prénom. Jamais elle ne l'avait entendu mais c'était trop pour elle. Elle sortie discrètement son portable s'excusa auprès de son interlocuteur et sortie en laissant son sac. À peine dehors elle composa le numéro de sa mère celle ci décrocha au bout de deux tonalités.

"- Elina? Tout va bien?" Lui demanda t'elle inquiète. "- Un certain Damien Eales vient de me confondre avec toi... Il dit que tu connais son frère Aaron... que vous étiez en couple à l'école... Il veut te rencontrée pour parler de lui silence de mort au bout du fil " - Maman? respiration sacadés "- C'est lui c'est ca? Mya sembla se ressaisir au téléphone sont ton était inquiet mais froid. "- Je refuse de le rencontrer le passé est le passé et ca n'apportera rien de bon. Ne retourne pas le voir Elina tu n'as pas besoin d'être perturbée part toute cette histoire." Le cœur de l'adolescente se serra. "donc c'est lui... Aaron Eales est mon père? Maman j'ai besoin de l'entendre de ta bouche tout concorde..."

Elina raccrocha et rangea le portable dans sa manche avant de retourner à la table ou Le frère de son père attendait... lorsque sa mère avait confirmer d'un oui bref mais clair l'adolescente était devenu livide. Elle avait envi d'en savoir plus sur cet homme qui les avait abandonnées bien avant sa naissance. Elle s'installa à sa place rangea son portable dans son sac. Elle leva les yeux sur son interlocuteur "- Ma mère refuse de vous voir et même d'entendre parler de votre famille. Posez moi vos questions j'essayerais  de vous répondre avec ce que ma mère m'a deja dit de votre frère car oui elle l'a connu et même tres bien connu... j'en suis la preuve... lâcha t'elle comme ca de but en blanc. Au moin s'il n'était pas au courant il serait aussi sous le choc Qu elle apres tout il n'y avait pas de raison... Et puis il pourrait peut être lui donner des informations Qu elle ne pourrait jamais avoir de la part de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Jana Winslaw
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Jana Winslaw, Dim 23 Avr 2017 - 22:30




Le Chaudron Baveur


Pour Damien J. Eales & Elina Peterson



La journée est tranquille. La rentrée se rapproche et personne ne chôme au Chaudron Baveur. Avec un sourire de satisfaction, tu slalomes entre les tables, toujours lourdement chargée. Sortant un instant, tu remarques finalement une jeune fille qui lit tranquillement. Drôle d'endroit que celui où elle est installée. Au milieu du passage, sur les tables isolées. Voyant qu'elle patiente, tu t'occupes des tables de la Terrasse. Il y a beaucoup de monde et tu dois mettre des priorités. Ton service toujours aussi efficace fait en sorte que seulement une dizaine de minutes plus tard, tu déposes délicatement les deux derniers verres de ton plateau. Un coup d'oeil vers la jeune fille. Elle est toujours là. Et qui plus est, accompagnée.

T'approchant de ta démarche légèrement bruyante, fruit des tes magnifiques escarpins bleus électriques du jour, tu t'approches de cette bien étrange paire. Un homme d'à peu près ton âge et une jeune fille pas encore sortie de Poudlard. Raclant ta gorge pour annoncer ta présence, tu annonces avec ton sourire traditionnel :

-Bonjour. Est-ce que je peux vous servir quelque chose ?

Un coup d'oeil vers chacun d'eux. Hm, peut-être de la même famille ? Des amis ? C'est difficile à dire. Toujours intéressée par la vie de tes clients, tu essaies de deviner quel lien les unit. Ton absence totale de vie personnelle rend la tâche beaucoup plus aisée. A défaut d'avoir ta propre vie, tu te contentes de celle de tes clients.

Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Damien J. Eales, Jeu 27 Avr 2017 - 16:27


--------Après le père, le frère (Flashback) - [PV avec Elina Peterson.]


Alors qu'au début, elle semblait être assez réfractaire à mes questions, se demandant si je ne racontais pas n'importe quoi, je pouvais voir qu'à mesure où les mots sortaient, son expression faciale changeait. Bientôt, elle s'absenta quelques instants, s'excusant auprès de moi pour sans doute passer un coup de fil à sa mère. Et cela ne me posait absolument aucuns problèmes, car j'allais certainement obtenir les informations tant désirées après ça. Le temps s'écoula, temps durant lequel je restais là, attendant impatiemment de connaitre la suite de cette histoire lorsqu'elle arriva enfin...

La venue de la jeune fut également celle d'une révélation de taille qui, même en ayant eu quelques soupçons au fur et à mesure de la conversation, me frappa de plein fouet tant je n'étais pas prêt à l'entendre. Face à moi se trouvait la fille d'Aaron, sa descendance, son sang, mon sang... Jamais, pas même dans mes rêves les plus fous, je n'aurais imaginer avoir une nièce et pourtant, elle était bien là, devant mes yeux, ces mêmes cherchant un trait en commun qu'elle pouvait avoir héritée des Eales.

Le fait de la savoir liée à moi m’apaisa quelque part, me décidant donc à être moins brutal que je ne l'aurais été avec une illustre inconnue, même si elle en restait une d'une certaine façon. Mais il était à présent hors de question d'utiliser la manière forte sur elle pour recevoir des réponses à mes questions. Même si pour le coup, cette opération était un peu compromise par le fait que sa mère ne voulait absolument pas me parler. Et c'était avant tout à elle que je désirais parler... mais bon... nul doute qu'à présent, j'aurais le temps de faire changer d'avis l'ancienne compagne de mon frère, de par mon comportement vis à vis de sa fille ou autre...

Alors que je m'apprêtais à prendre la parole, une voix s'éleva, voix n'appartenant pas à la personne se trouvant en face de moi. Quelques secondes me suffirent à remarquer la femme ravissante devant travailler dans cet établissement, nous demandant si nous désirions quelques choses. Affichant un sourire charmeur à l'attention de cette nouvelle arrivante, je lui répondis d'un ton légèrement plus jovial qu'à l'accoutumé.



D A M I E N ---E A L E S
Bonjour. Un Whisky pur feu pour moi, s'il vous plait. Et je paierais également ce que... ma nièce prendra.


Ayant voulu employer son prénom dans un premier temps, le fait qu'elle ne s'était pas présentée m'en avait bien évidement empêcher, m'ayant forcer à utiliser un terme que je devais m'efforcer d'employer à présent, puisque tel était notre lien. Et cela m'aidait quelque part à accepter le fait que j'avais bel et bien une nièce que la vie avait décidée de me cacher pendant si longtemps, elle qui aurait peut-être pu m'éviter de prendre certains chemins... non... quand bien même, tout les choix que j'avais pu prendre dans ma vie étaient les bons, je n'avais pas à discuter de ça...

Maintenant que je pouvais à nouveau faire usage de la parole, je repris une expression de visage et un ton bien plus neutre, peut-être même légèrement grave en vue de ce que j'allais devoir annoncer à un moment ou un autre à la fille d'Aaron. Dans un soupire, je fini par lui adresser la parole.



D A M I E N ---E A L E S
Vu ce que je viens d'apprendre, ce n'est pas à moi de poser des questions, visiblement. J'imagine que tu souhaites savoir tout un tas de choses sur ton père, non ? Dans ce cas, je suis là pour ça.


Bien qu'elle sache sans doute certaines choses grâce à sa mère, au final, mis à part les quelques questions que je voulais poser à Mya, j'étais peut-être le plus apte à parler de la vie d'Aaron. Et quand bien même, nul doute qu'elle pourrait au moins apprendre une chose ou deux.


DAMIEN J. EALES.--------
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Elina Peterson, Jeu 27 Avr 2017 - 17:46


Elina observait la réaction de son... Oncle il semblait sous le choc lui aussi, Élina ne put se rendre qu'à l'évidence, son géniteur avait eu tellement honte d'elle qu'il n'avait parlée de son existence à personne, même pas à son propre frère... la lionne ressenti une bouffer de colère contre cet homme qui avait abandonné sa copine enceinte pour se concentrer sur sa carrière. Elina avait eu l'espoir que peut-être il les avait cherché par la suite, regrettant son comportement mais ne les avait surement pas trouvé étant donné que sa mère avait quitté Londres et sa famille sans donner d'adresse. Elle avait même fait en sorte de fuir complètement le monde de la magie pour recommencer une nouvelle vie. Mais maintenant, en rencontrant son oncle elle se rendait compte qu'il avait sans doute refait sa vie et passé sous silence ce "problème".
Une serveuse s'approcha de la table et leur demanda s'ils souhaitaient boire quelques choses.

- Bonjour. Un Whisky pur feu pour moi, s'il vous plaît. Et je paierais également ce que... ma nièce prendra.

Elina leva un sourcil, surprise, il l'avait appelé sa nièce, mot qui sonnait bizarrement mais qui lui fit tout de même plaisir, lui au moins ne semblait pas avoir honte d'elle contrairement à son géniteur. Elle fut tout de même gênée qu'il paye sa consommation.

- Je pendrais une bierraubeurre s'il vous plaît... Et je payerais ma consommation. Dit-elle à la serveuse en regardant Damien lorsqu'elle prononça la dernière phrase.

- Vu ce que je viens d'apprendre, ce n'est pas à moi de poser des questions, visiblement. J'imagine que tu souhaites savoir tout un tas de choses sur ton père, non . Dans ce cas, je suis là pour ça. Lui dit-il lorsque la serveuse se fut éloignée.

- déjà on va commencer par faire les présentations... Je sais comment tu t'appelles mais je ne t'ai pas dit mon prénom. Je suis Élina...

Elle fit une pause. Si elle avait des questions sur son pseudo père. Quelle blague... La colère emplit son coeur et ses yeux se firent sombres.

- Je te remercierais de ne plus le présenter sous ce descriptif. Cet homme a perdu ce droit le jour où il à quitté ma mère alors qu'elle était enceinte. Je n'ai pas de père, je n'ai qu'un géniteur. Et la seule question que je me pose c'est pourquoi a-t-il autant honte de ma naissance? Apparemment il n'en a parlé à personne. Ma mère n'est pourtant pas une moldu alors pourquoi...? Quand tu le verras tu pourras lui poser la question. lui dit elle d'une voix froide

Elina aurait adoré se retrouver nez à nez avec ce lâche. Mais rien que l'imaginer devoir se justifier devant son frère était déjà quelques choses de satisfaisant. Elina était en colère contre cet homme, combien de fois elle s'était fait harceler par les autres parce qu'elle n'avait pas de papa, sa mère lui avait bien sure mentie au début. Comment dire à une petite fille qu'elle n'a pas de papa parce qu'il ne voulait pas d'elle? Alors elle lui disait qu'il travaillait loin... qu'il était en voyage d'affaires. Mais petit à petit elle avait compris et sa mère, lorsqu'elle l'avait jugé assez grande pour comprendre, lui avait dit la vérité. Elle avait fini par arrêter de surveiller la porte en espérant le voir arrivé, ne se précipitait plus à la boîte aux lettres dans l'espoir d'un courrier de sa part. Elle n'avait pas de papa et c'était comme ça. Elle avait fini par s'y faire....
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Damien J. Eales, Jeu 27 Avr 2017 - 22:06


--------Après le père, le frère (Flashback) - [PV avec Elina Peterson.]


La petite s'appelait donc Elina, un bien joli prénom ressemblant énormément à celui que je devrais donner si un jour j'avais la chance d'avoir une fille. Chance dont mon frère n'avait visiblement pas réellement profiter d'après ses dires, même si je m'en était largement douté en vue de mes souvenirs et de l'histoire de la jeune fille. Une partie de moi aurait tout de même préférer ne jamais être au courant de tout cela, ma curiosité me poussant parfois à découvrir des choses insoupçonnés, démythifiant totalement les personnes pourtant sacrées à mes yeux.

Le premier de cette liste avait été mon père, dont l'infidélité m'avait été mise en plein nez lors de la fin de ma scolarité à Poudlard en la personne de ma demi-sœur dont je n'avais plus eu de trace depuis un long moment déjà. Jamais je n'avais pu lu pardonner cela, à se demander même si je pourrais le faire un jour. Et maintenant, j'étais mis devant le fait accompli que mon frère avait tout prit de lui. S'étant lui aussi joué d'un être aimé n'ayant absolument pas mérité cela.

Préférant chasser mes pensées à ce sujet afin de ne sombrer dans la mélancolie, je fini par me recentrer sur Aaron. Essayant de le comprendre, essayant de trouver une faille me permettant de l'excuser. Avait-il réellement eu le choix ? Est-ce qu'il a regretté son geste à un moment donné ? L'aurait-il regretter avec les années ? Jamais je ne pourrais le savoir, à moins de pouvoir sonder ses souvenirs.

Elina en tout cas était en colère contre lui et même si ça me faisait quelque chose d'entendre quelqu'un parler de la sorte d'un être aimé, force était de constater que je la comprenais parfaitement. Inexcusable, voilà ce qu'était le comportement de mon frère à qui j'aurais bien touché quelques mots sur cette situation s'il était encore parmi nous. Et en parlant de ça, je devais révéler la vérité à sa fille... d'un ton calme, je repris donc la parole une fois que son discours à elle fut terminé.



D A M I E N ---E A L E S
Je comprends, je n'utiliserais plus cette appellation le concernant. J'aimerais pouvoir te dire qu'il n'a jamais eu honte de toi ni même de ta mère dont il m'avait déjà parlé et que j'ai pu voir sur des photos qu'il avait conserver, mais en réalité je n'en sais rien. Et jamais je ne le saurais étant donné qu'il est mort lorsque j'avais à peine neufs ans, lui et mes parents.


Je ne pouvais pas garder cette information plus longtemps pour moi, il fallait qu'elle sorte à un moment ou un autre pour qu'elle le sache. Car même si elle ne le considérait pas comme son père, elle était en droit de le savoir, elle comme sa mère au final. Peut-être même qu'il ne les avait jamais abandonner et qu'il était simplement mort au mauvais moment... même si j'en doutait fortement, niveau timing, cela ne collait pas vraiment. Il fallait que je me rende à l'évidence : mon frère avait fauté, terriblement.

Mais je ne voulais pas penser à ça et je voulais même aborder un autre sujet, bien plus paisible que celui du sort d'Aaron. C'est pourquoi, après un petit moment de silence, mes yeux se relevèrent en direction de ma nièce, toujours là, devant moi, dans ce lieu où finalement, jamais je ne me serais attendu à la rencontrer.



D A M I E N ---E A L E S
Mais parlons de toi si cela ne te dérange pas. Je me sens un peu stupide de ne rien savoir sur toi, même si c'est indépendant de ma volonté. Alors autant faire en sorte de rattraper ça, non ?


Elle n'avait aucunes raisons de me refuser ça en théorie, quand bien même elle venait tout juste de faire ma connaissance, je me trouvais être son oncle, son seul lien avec sa famille paternelle qui plus est, s'intéressant à elle contrairement à mon frère...  


DAMIEN J. EALES.--------
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Elina Peterson, Jeu 27 Avr 2017 - 23:03


Damien sembla accuser le coup de sa remarque, Elina se doutait qu'elle venait surement de casser l'image du frère parfait qu'il devait avoir, elle en était presque contente même si elle était quelque part un peu triste que ce soit auprès de son oncle car une fois de plus le comportement inexcusable de son géniteur faisait souffrir des personnes.

- Je comprends, je n'utiliserais plus cette appellation le concernant. J'aimerais pouvoir te dire qu'il n'a jamais eu honte de toi ni même de ta mère dont il m'avait déjà parlé et que j'ai pu voir sur des photos qu'il avait conserver, mais en réalité je n'en sais rien. Et jamais je ne le saurais étant donné qu'il est mort lorsque j'avais à peine neufs ans, lui et mes parents.

Les yeux de la lionne s'agrandir de surprise, elle encaissa le coup... Son géniteur était... Mort... Et ses grand parent aussi du coup. Damien avait donc grandit sans ce cocon familial dont un enfant à besoin pour s'épanouir. Elle ne sut quoi lui répondre. Elle posa sa main sur celle de son oncle.

- Je suis désolé pour toi... Lui dit elle sincèrement. Que c'est il passé?

Elle avait besoin de savoir... Pourquoi? elle n'en avait pas la moindre idée mais il le fallait. Peut être avait elle besoin de ça pour faire vraiment le deuil et calmer sa colère et sa rencoeur... Elle n'en avait pas la moindre idée.

- Mais parlons de toi si cela ne te dérange pas. Je me sens un peu stupide de ne rien savoir sur toi, même si c'est indépendant de ma volonté. Alors autant faire en sorte de rattraper ça, non?

Cet homme était définitivement l'opposé de son frère. Enfin de ce que sa mère avait pu lui dire de son père en tout cas. Elle lui sourit, Sa mère serait certainement furax de savoir qu'elle avait discuté avec lui malgré son interdiction mais bon elle avait besoin d'une présence masculine dans sa vie... Autre que son mentor en tout cas, car Daegan était très présent pour elle mais c'était différent ce n'était pas les liens du sang mais du coeur.

- Et bien J'ai 16 ans... Je suis à Gryffondor.... A part Maman je n'ai personne. Enfin si un ami très proche que je connais depuis ma première année à l'école. Il doit avoir à peut près ton âge... Il est cool. Dit elle pensive en souriant à l'évocation de son mentor. Sinon rien de bien passionnant enfaite je ne sais pas trop quoi te dire de moi... Elle hésita quelques secondes. D'après maman je lui ressemble beaucoup au niveau du caractère... Je ne sais pas si c'est une bonne chose... Et toi? T'es marié? t'as des enfants? Raconte moi tout! dit elle en retrouvant le sourire qu'elle avait perdu en parlant de son "père".
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Etre tranquille

Message par : Damien J. Eales, Ven 28 Avr 2017 - 2:52


--------Après le père, le frère (Flashback) - [PV avec Elina Peterson.]


Alors que je n'étais absolument plus du genre à douter de moi-même, ayant en tête un avenir tout tracé et également très particulier, j'en venais à me questionner pour savoir si moi aussi, j'étais sujet à des tares semblables à celles de mon frère ou même de mon père. Deviendrais-je comme eux, un homme trompant ma femme dans le silence ou l'espèce de ceux abandonnant l'être aimé ainsi que son propre enfant en apprenant la conception de ce dernier ?

Non, absolument pas. Même si fonder une famille semblait compromis à présent, m'étant lancé corps et âme dans mon projet d'éradication de masse pouvant me coûter la vie, jamais je ne me serais abaisser à réagir comme eux. J'étais bien mieux que ça, je valais largement mieux que ça. J'avais plus pris de ma mère que de mon père, j'en étais persuadé, il n'y avait pas de doutes là-dessus.

De mon père, je n'avais que quelques traits de caractère, le restes ayant été hérité de mon grand-père maternel et cela s'arrêtait là. Le choc de ma nièce à l'annonce de la mort de son père et de ses grands-parents était amplement visible, posant sa main sur la mienne sans savoir véritablement quoi dire. Comme tous ces gens réagissant à chaque fois de cette même façon lorsqu'ils apprenaient pour ma famille. A la différence que là, il s'agissait d'une personne faisant partie de ma famille.

Elina ne se contenta pas de s'excuser, elle me demanda également ce qu'il s'était produit cette nuit-là, celle où tout s'est jouée. La fixant tout en cherchant les mots juste, je pris soin de lui raconter le plus calmement possible.



D A M I E N ---E A L E S
Mes parents étaient amis avec un homme, un ancien Mage Noir qui semblait pourtant avoir trouvé sa rédemption en devenant quelqu'un agissant pour le bien des autres. Mais visiblement, ce n'était qu'une couverture et pour une raison qui m'échappe, il a fini par assassiner ma famille un soir où nous étions invités là-bas. Si je suis encore vivant aujourd'hui, c'est parce que j'étais malade cette nuit-là, ce qui fait que je suis resté chez moi, avec la voisine pour me surveiller moi et ma petite sœur qui, elle, était au lit vu son bas âge à ce moment. Mais elle a été adoptée assez rapidement après ça et je ne l'ai jamais revue depuis.


Ma sœur était d'ailleurs un sujet compliqué, partagé entre le fait de vouloir absolument la retrouver et celui de la laisser vivre sa vie tranquillement, elle qui devait être heureuse auprès de ce qu'elle considérait sans doute comme sa véritablement famille, ne se souvenant certainement pas de toute cette histoire dont j'aimerais ne plus avoir le moindre souvenirs également. Je devrais au moins attendre sa majorité pour ne pas trop la perturber et cela ne devrait plus tarder à présent, vu que je me souvenais de sa date d'anniversaire, attendant patiemment ce moment.

Mais pour l'heure, je ne devais pas me focaliser sur ma sœur, mais bien sur ma nièce qui, elle, était bel et bien là, encore une fois. Comme je le pensais, elle ne fut pas contre le fait de me donner des informations sur elle, quand bien même sa mère lui avait sans doute formellement interdit de m'approcher pour ne pas qu'elle entre en contact avec mon frère. Interdiction qu'elle finirait peut-être par lever au moment où elle comprendrait que son ancien amant était mort. Enfin, il fallait lui laisser du temps pour ça.

Même sans connaitre sa mère, j'étais pratiquement sûr que tout allait bien se passer au final, qu'elle se rendrait compte qu'il n'y avait aucune raison d'éloigner sa fille de moi, que je n'étais pas comme Aaron, que je n'allais pas disparaitre du jour au lendemain et que, moi, j'allais assumer mon rôle d'oncle, bien moins lourd que celui de père, certes, mais qui était tout de même remplis de quelques responsabilités. D'autant plus que j'étais en quelque sorte l'unique représentant de sa famille paternelle.

L'écoutant donc, j'appris plusieurs choses que j'ignorais bien évidement totalement et quelques questions furent posées dans le tas, surtout plusieurs me concernant. Ce genre de questions m'arrachèrent d'ailleurs un faible sourire chaleureux, le genre qu'il était très rare de voir sur mon visage depuis que j'étais devenu un autre homme.



D A M I E N ---E A L E S
Déjà, j'ai 23 ans ce qui fait que je ne suis pas beaucoup plus âgé que toi, même si j'ai pris un petit coup de vieux en apprenant que j'ai une nièce qui est presque majeure. J'étais moi aussi à Gryffondor, comme mon frère d'ailleurs, à croire que ta mère a peut-être raison concernant ton caractère hérité. Et ce n'est pas une mauvaise chose, car en dehors du gros défaut que tu connais, c'était quelqu'un de bien, même si tu auras du mal à le croire et je te comprends.


Difficile de prétendre qu'il puisse être une bonne personne alors qu'elle sait que mon père a totalement laissé sa mère et elle-même par la même occasion.


D A M I E N ---E A L E S
Sinon, non, je ne suis pas marié et je n'ai pas d'enfants. Je n'ai même aucune femme dans ma vie pour te dire. Mais je peux te donner quelques informations intéressantes. Par exemple j'ai travaillé un bon moment en tant qu'Auror et j'ai passé plusieurs années à parcourir le monde pour apprendre des tas de choses au niveau de la magie, afin de me perfectionner..


Et ça avait fonctionner du tonnerre, ayant fait de moi un sorcier respectable. Preuve en étant, j'étais à la tête de l'organisation de mon grand-père et pourtant, tout mes disciples me respectaient et certaines personnes souhaitaient que je partages mon savoir avec eux.


DAMIEN J. EALES.--------
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Etre tranquille

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 20 sur 22

 Etre tranquille

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21, 22  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.