AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 6 sur 22
Etre tranquille
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant
Elizabeth Stonem
Serpentard
Serpentard

Re: Etre tranquille

Message par : Elizabeth Stonem, Lun 16 Sep - 16:36


- De me rencontrer enfin ? Ainsi vous me connaissez. Je me demande bien qui a bien pu vous parler de moi avec tant d'empressement pour vous donner cette envie ?

Avec un sourire charmeur, l'homme se cala au fond de sa chaise, décontracté. Cette tenue ne faisait qu'accentuer son charme, et inconsciemment, Effy se lécha les lèvres.

- Miss Stonem, je connais votre nom mais j'ignore le prénom ravissant que vous avez. Je suis certain qu'il ne peut-être le reflet que d'une partie de votre beauté.

Un romantique ? L'homme redescendit un peu dans l'estime de la jeune femme, ravivant par la même sa curiosité. Soit il était sincère et donc pathétique, soit il voulait quelque chose. Honnêtement, Effy penchait pour la première option. Elle ne voyait pas ce qu'un homme comme lui pourrait lui vouloir. Peut être que cette soirée serait amusante, après tout.

-Vous savez, je ne pense pas que notre rencontre soit un hasard. Bien entendu, le fait que je vienne vous aborder n'en est pas un mais je sens que c'est votre destinée qui vous conduit jusqu'à moi. Tôt ou tard nous nous serions rencontrés. Vous-même sembliez intéressée de me connaître. Au cours de mes divers voyages, je me suis aperçu que rien n'était dû au hasard. Si j'ai rencontré une autre Stonem par le passé, c'était sans aucun doute pour que ce moment arrive. Si je n'avais pas su votre nom, il y a fort à parier que je n'aurais jamais fait le premier pas. Après tout, je suis un homme quasiment marié.

Un rire bref s'échappa des lèvres de l'homme. Effy jubilait. Si il croyait à la destinée, il y avait de fortes chances pour qu'il soit naïf et dupe, ce serait donc facile pour elle de le manipuler. Elle même n'y croyait pas. Tout ce qui lui arrivait, arrivait justement parce qu'elle l'avait décidé, ou dans des cas exceptionnels, quelqu'un de plus puissant qu'elle.

Effy croisa les jambes sous la tables, profitant du mouvement pour se redresser discrètement, mettant ainsi ses atouts féminins en valeur, tandis que l'homme en face d'elle promenait son regard dans la salle.

-Je me nomme Elizabeth, mais vous pouvez m'appeler Effy. Vous êtes Mike Starkiller, n'est ce pas ? Si comme vous le dites, nos chemins étaient destinés à se croiser, nous devrions savourer ce moment, comme nous devrions savourer un cadeau divin, parce que seuls les dieux auraient pu vous mettre sur ma route.

Une pensée amusée jaillit dans l'esprit d'Effy tandis qu'elle se félicitait silencieusement de son improvisation. Elle n'avait jamais été du genre romantique, fleure bleue, et tout le reste, mais il lui semblait que son discours était plutôt bien. Même pour un homme « quasi » marié.








Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Mar 17 Sep - 10:15


Mike regarda la jeune Serpentard en face d'elle qui exhibait davantage ses atouts pour les mettre en valeur. Il poussa un soupir de contentement mêlé à de l'envie comme pour faire sentir qu'il était en extase devant devant ce spectacle. Elle jouait sur son physique, il était fort agréable et elle avait raison d'utiliser son potentiel. Du coup, il montrait qu'il était en train de se faire influencer par celui-ci. Il se pencha un peu plus en avant pour montrer ostensiblement qu'il la matait. Cela lui permettrait de voir si la jeune demoiselle assumait ce qu'elle faisait ou si elle aurait une réaction de mal à l'aise.

- Elizabeth, cela me fait penser au prénom de l'héroïne d'un livre de Jane Austen. Dois-je en déduire qu'en plus de la beauté, vous avez l'intelligence qui ne va pas forcément avec ?

Il ne pouvait s'empêcher de faire de la provocation mais en même temps, il ne devait pas montrer qu'il cédait trop vite devant la tentative de manipulation. Cela aurait semblé trop louche sinon ou alors elle se serait lassée. Pourtant, elle avait attaqué fort en se précipitant dans une perche lancée. Elle parlait de la destinée comme si elle y croyait alors qu'il se doutait qu'en fait, elle était comme lui. Chacun pensant écrire sa propre destinée par ses actes et non parce que c'était tracé. C'était bien joué de sa part.

- Je crois que nous sommes faits pour nous entendre. Vu que je suis sur nos destinées sont communes, je vous laisse choisir ce que nous allons boire mais comme je vous l'ai dit, c'est moi qui paye.

Il sortit une bourse bien remplie dont il espérait qu'elle fasse son petit effet. Toutes les femmes n'étaient pas vénales mais il devait jouer les naïfs. Il devait montrer qu'il était trop présomptueux, sûr de son charme et que rien ne pouvait lui résister. Il avait rarement jour ce rôle mais il devait le tenter. Ils étaient dans une partie de poker, à celui qui blufferait le plus et surtout, il ne devait pas montrer à son adversaire qu'il était capable de manipuler sinon tout serait faussé.

- J'ai connu une autre Stonem par le passé. Lorsque j'ai su votre nom de famille, j'ai tout de suite été transporté jusqu'à vous. Sans elle, je ne vous aurais probablement jamais rencontré. Voyez cela comme un signe qui prouve notre destinée commune.

Il posa ses deux mains sur la table. La gauche dépassant le milieu comme une invitation.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Merry K. Harper, Mer 18 Sep - 11:04


Affalée sur un tabouret, Merit regardait l'ensemble des personnes se trouvant dans la salle. Elle n'avait rien d'autre à faire et passait son temps à examiner les faits et gestes de chaque sorcier présent. Ca ne l'amusait pas vraiment, mais en attendant ça la faisait patienter jusqu'à la fin de son service... En fin de compte, la gryffondor avait passé la plus grande partie de sa journée à rester assise derrière le comptoir, servant les clients qui venaient s'y assoir. Elle n'avait pas prit la peine d'aller servir ceux attablés dans la salle ou dehors, laissant les autres serveurs le faire à sa place. 

Tandis qu'elle rêvassait, la tête mollement posé sur son  bras, elle entendit de nouveau quelqu'un rentrer à l'intérieur du Chaudron Baveur. Une jeune femme brune venait de passer le seuil du pub et se dirigeait maintenant vers le comptoir. Elle s'installa sur un tabouret et Merit commença à se déplacer pour aller la servir. Mais alors qu'elle allait arriver devant la jeune femme pour lui demander ce qu'elle voulait commander, un homme arriva à ses côtés. La rouge et or reconnu le propriétaire des Trois Balais. Ce dernier adressa quelques mots à la brune, et désigna du doigt les places qui se trouvaient dehors. Merit attendit qu'ils aillent s'installer avant d'aller chercher deux cartes du Chaudron Baveur et de se diriger dehors. Les deux adultes étaient en pleine conversation et la brune hésita avant d'aller les interrompre pour prendre leur commande. Elle s'avança donc près de la table et leur tendit les cartes.


-Bonsoir et bienvenue au Chaudron Baveur. Qu'est ce que je peux vous servir ?
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Stonem
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Elizabeth Stonem, Jeu 19 Sep - 16:28


Mike se pencha vers elle, arrachant un rictus satisfait à la Serpentard assise en face de lui. Les hommes étaient vraiment tous les mêmes.

- Elizabeth, cela me fait penser au prénom de l'héroïne d'un livre de Jane Austen. Dois-je en déduire qu'en plus de la beauté, vous avez l'intelligence qui ne va pas forcément avec ?
Je crois que nous sommes faits pour nous entendre. Vu que je suis sur nos destinées sont communes, je vous laisse choisir ce que nous allons boire mais comme je vous l'ai dit, c'est moi qui paye.


Effy haussa un sourcil dubitatif. Peut être devrait elle lui envoyer une petite remarque sarcastique pour se venger de son « compliment » déguisé. Finalement, elle se ravisa. Cet homme était assez étrange. Ce n'était pas un de ces ados bouillonnant d'hormones qui l'accostait habituellement. Et bien que ce côté romantique l'énervait, elle décida que ce soir là elle pouvait peut être faire un effort pour le supporter, et peut être même se prendre au jeu, pour une fois dans sa vie.

Mike sortit une bourse pleine avant de poursuivre, ne laissant pas le temps à la jeune femme de répondre.

- J'ai connu une autre Stonem par le passé. Lorsque j'ai su votre nom de famille, j'ai tout de suite été transporté jusqu'à vous. Sans elle, je ne vous aurais probablement jamais rencontré. Voyez cela comme un signe qui prouve notre destinée commune.

Il posa ses deux mains sur la table, la gauche dépassant le milieu comme une invitation. Sans hésiter, Effy avança la sienne et emmêla ses doigts avec les siens.

-C'est plutôt rare de nos jours de voir quelqu'un d'aussi beau que vous être aussi cultivé. Je dois avouer que je ne vous aurez jamais imaginé lire du Jane Austen, mais les apparences sont souvent trompeuses, susurra t-elle avec un sourire en coin.

A ce moment là, une serveuse s'approcha de leur table et leur tendit les cartes frappés du logo du Chaudron Baveur.

« Bonsoir et bienvenue au Chaudron Baveur. Qu'est ce que je peux vous servir ?
Je prendrais un Whisky Pur Feu, commanda Effy. »

Elle attendit patiemment que Mike commende à son tour et que la serveuse soit partit avant de le questionner.

« Voyez vous, vous m'avez intriguée depuis que vous m'avez abordé. Je me demandais ce qu'on homme aussi charismatique que vous pouvez bien vouloir à une jeune femme comme moi.. »

En dépit du ton détaché qu'elle avait prit, Effy était impatiente de connaître la réponse. Elle aimait avoir toutes les cartes en main, et ce soir là, il lui en manquait une qui était pourtant essentielle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Ven 20 Sep - 7:50


Pour l'instant tout se passait à peu près comme Mike l'avait prévu mais certaines de ses réponses étaient maladroites. Il devait faire attention parce qu'il risquait vite d'être déconcertant. Pourtant la jeune demoiselle ne semblait pas s'en soucier, peut-être croyait-elle avoir de l'emprise sur sa proie car au final, le trentenaire était une proie pour elle. Qu'espérait-elle de lui ? Juste le séduire ? Mais à quel fin ? Un challenge personnel prouvant qu'elle pouvait charmer qui que ce soit ou recherchait-elle autre chose ? Quoi qu'il en soit, elle avait avancé sa main jusqu'à celle du sorcier et avait entremêlés ces doigts avec les siens. Pour le coup, il n'était pas certain que cette vision aurait plus à Solange mais ce n'était pas grave puisqu'elle n'était pas là. Et puis ce n'était pas comme s'il avait l'intention de coucher avec la jeune femme, même s'il devait reconnaître que l'idée était tentante.

Elle semblait le taquiner concernant les apparences. Effectivement, les apparences sont bien trompeuses et ils étaient en plein dans ce jeu. Elizabeth se faisait passer pour une fille romantique et une proie facile alors qu'elle était plutôt une sorte de menthe religieuse, utiliser un mâle pour ses fins avant de le tuer. Une serveuse arriva que Mike avait déjà vu aux Trois Balais.

- Je paye sa consommation. Pour ma part, je vais prendre un mojito magique.

Il regarda ensuite la Serpentard dans les yeux avec envie. Son pouce caressa la main qu'elle lui avait donnée. Il donnait l'impression d'être tombé amoureux. Nul doute que la serveuse risquait d'en parler à d'autres personnes mais tant pis, ce n'était pas le moment de faire semblant sinon Elizabeth se serait doutée de quelque chose. De totue façon, en rentrant chez lui, il donnerait une explication à sa compagne même s'il ne doutait pas de recevoir une gifle et de dormir sur le canapé en réponse. Son invitée avait envie de savoir pourquoi il faisait tout cela.

- Une femme comme vous ? Mais ma chère, vous êtes irrésistible. Certes, j'aimerais avoir des nouvelles de la Stonem que j'ai connu mais avant tout, je souhaitais passer cet agréable moment en votre compagnie. Vous avez beaucoup de charme, bien plus que celle que j'ai connu. J'en regretterai presque d'être en couple...

Sa dernière phrase n'était qu'un murmure, comme une sombre pensée qu'il avait envie d'oublier et cela laissait l'opportunité à la Serpentard de pouvoir utiliser cela à son profit afin de maîtriser sa proie.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Stonem
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Elizabeth Stonem, Mar 24 Sep - 17:52


- Je paye sa consommation. Pour ma part, je vais prendre un mojito magique.

Le pouce de l'homme vint caresser la main qu'elle lui avait abandonné tandis que ses yeux se perdait dans l'océan qu'était les siens. Aveuglé par l'amour qu'il semblait lui porter, il ne remarquait pas la lueur froide et calculatrice qui habitait le regard de la jeune Stonem.

- Une femme comme vous ? Mais ma chère, vous êtes irrésistible. Certes, j'aimerais avoir des nouvelles de la Stonem que j'ai connu mais avant tout, je souhaitais passer cet agréable moment en votre compagnie. Vous avez beaucoup de charme, bien plus que celle que j'ai connu. J'en regretterai presque d'être en couple...

Il avait murmuré sa dernière phrase, comme s'il l'avait dit pour lui. Un sourire enjôleur vint se loger sur les lèvres d'Effy tandis que de sa main libre elle caressa la joue de de l'homme en face d'elle.

-Ma tante se porte à merveille. Elle m'a souvent parlé de vous. Il paraît que vous étiez un amant exceptionnel, commenta t-elle d'une voix rêveuse. Sa voix prit un ton plus séducteur tandis que son regard devenait plus intense. Vous savez, ce n'est pas parce que vous êtes en couple que vous ne devez pas vous faire plaisir à côté.. A moins bien entendu que vous soyez fous amoureux de votre femme, ce que je peux parfaitement concevoir....
La jeune femme détourna le regard, son visage prenant une expression de tristesse, et sa voix devint plus hésitante.

-Vous savez, si vous êtes amoureux de votre femme, je m'en voudrez de casser votre couple. Pour moi l'amour est capital et bien que mon cœur soit libre, je ne pourrais supporter le fait de briser l'amour de deux personnes qui s'aiment. Je préférerais donc y aller avant de commettre l'irréparable.

Le jeu d'acteur d'Effy était parfait, elle le savait. Sans rien ajouter, elle se leva gracieusement, son regard triste évitant de se poser sur Mike, mimant une déception et une douleur intense. Peut être en faisait elle un peu trop, mais l'homme donnait l'impression d'y croire, et elle était persuadé que c'était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Mer 25 Sep - 11:57


La main chaude d'Elizabeth le fit tressaillir. Elle était plus qu'habile la petite, elle aurait même pu renverser la situation si Mike ne restait pas sur ses gardes. Elle jouait sa partition à merveille comme une soliste jouant le moment le plus intense de la symphonie. Elle n'était plus seulement dans le rôle de la séduite qui se laissait aborder, elle prenait également des initiatives. Tout était parfait, jusqu'au timbre de la voix lorsqu'elle évoqua avec rêverie les pensées de sa tante sur le sorcier. Un amant exceptionnel, rien que pour ces mots, le trentenaire aurait voulu lui prouver que c'était la vérité. Ses yeux s'allumèrent d'un feu étrange, celui de l'envie irrépressible et il prit une expression ravie. Son ego avait été flatté et ses petits mots faisaient leur effet. Alors qu'il en venait à se demander s'il devait ajouter quelque chose, la jeune demoiselle prit un ton plus séducteur et lui parla de son amour pour sa femme. S'il avait été au théâtre, il aurait applaudit le jeu de la comédienne. Elle était vraiment très douée. Il ressentait toute l'émotion que comportait cette scène. Elle vivait pleinement cet instant et ses yeux ne faisaient qu'accentuer.

Mike se sentait gêné. Qui ne l'aurait pas été dans cette situation, devant une telle déclaration et surtout de voir que la jeune femme devenait triste. Il semblait bouleverser, il jouait également bien son rôle. Apparemment ce qu'il montrait, poussait Elizabeth à continuer, à aller encore plus loin. Elle utilisait les cartes en sa possession, la jeune fille amoureuse, modèle qui refusait de sacrifier une relation pour son plaisir personnel. Elle prit même le risque de se lever, tout en évitant de regarder le sorcier assis en face d'elle, en montrant sa ferme intention de partir avec une grosse déception. Elle était bluffante, pour le coup l'ancien Serdaigle aurait regretté d'être en couple s'il n'aimait pas sincèrement sa compagne et si ça n'était pas un test. Elle le réussissait haut la main. Il avait presque envie de l'arrêter et de féliciter la jeune Stonem pour sa performance mais c'était bien trop tôt encore et surtout il n'aurait pas eu l'impression d'avoir manipulé tant que ça la jeune demoiselle. Il ne l'avait pas assez piégé. Elle n'avait pas encore l'impression d'avoir triomphé de son adversaire.

Il se leva et attrapa la main de la Serpentard, les yeux remplis d'émotions, il regardait la jeune femme avec tristesse et envie.

- Je ne peux vous laisser ainsi mademoiselle. Je mentirai en disant que j'éprouve encore de l'amour pour ma compagne. Vous ne brisez rien. Ce n'est qu'une partenaire tout au plus, chacun trouvant son compte dans cette relation. Mais depuis que je vous ai vu, cela est devenu une évidence. Mon cœur bat pour vous comme jamais il n'a battu avant vous. Je vous en supplie, restez. Nous sommes faits pour être ensemble.

Il se demandait s'il devait se mettre à genoux ou s'il valait mieux rester un peu dans la sobriété. Il était déjà presque à terre devant elle, en faire trop nuirait l'effet escompté.

- J'ai besoin de vous, je vous appartiens et je comprendrais que rien ne se passera entre nous tant que je serais avec Solange mais il me faut un peu de temps pour que tout entre dans l'ordre.

Au final, ses paroles amenaient encore plus le sentiment de pauvre chose pathétique qu'il était devenu. S'agenouiller l'aurait vraiment desservi vu tout ce qui venait de se passer et il valait mieux garder ce joker pour plus tard.

- Je vous en supplie, restez.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Merry K. Harper, Dim 29 Sep - 8:50


Le couple ne perdit pas de temps à répondre à la question posée par Merit. La serveuse prit rapidement en note les boissons que souhaitaient prendre les deux clients et repartie en vitesse jusqu'à la cuisine. Là, elle rempli un verre de Whisky et prépara un Mojito Magique rapidement et posa les deux verres sur un plateau, avant de retourner voir ses clients. La nuit commençait à tomber et les lumières permettant d'éclairer le Chaudron Baveur s'allumèrent, illuminant ainsi les tables installés dehors et les passants qui se promenaient dans les rues. Merit remarqua que la femme s'était levée durant son absence et espéra qu'elle n'avait pas rempli ses verres pour rien. Elle décida de ne pas s'attarder et posa les consommations sur la table, laissant le temps à la femme de faire son choix. Soit elle partait, soit elle restait.

-Ca vous fera 15 mornilles s'il vous plait.

Elle récupéra l'argent que lui tendait le propriétaire des Trois Balais et retourna illico à l'intérieur pour se réinstaller derrière le comptoir et surveiller ce qui se passait dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Stonem
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Elizabeth Stonem, Dim 29 Sep - 17:15


Présentement, l'esprit d'Effy était plein d'incertitudes. Et si Mike ne se levait pas ? Elle devrait partir, avouant par la même sa défaite. Honnêtement, elle aurait pensé qu'il serait bien plus difficile à manipuler. Il avait l'allure d'un homme fort, physiquement, mais surtout mentalement. Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux apparences.

Pourtant, Mike se leva, confortant Effy dans sa place de meneuse de jeu, et lui redonnant l'assurance qui lui faisait défaut.

-Je ne peux vous laisser ainsi mademoiselle. Je mentirai en disant que j'éprouve encore de l'amour pour ma compagne. Vous ne brisez rien. Ce n'est qu'une partenaire tout au plus, chacun trouvant son compte dans cette relation. Mais depuis que je vous ai vu, cela est devenu une évidence. Mon cœur bat pour vous comme jamais il n'a battu avant vous. Je vous en supplie, restez. Nous sommes faits pour être ensemble, la supplia t-il, sa main tenant la sienne, ses yeux sincères plongés dans les siens.

Il était déjà presque à terre devant elle, et Effy dut se contenir de toutes ses forces pour empêcher un rictus moqueur de se former sur ses lèvres.

-J'ai besoin de vous, je vous appartiens et je comprendrais que rien ne se passera entre nous tant que je serais avec Solange mais il me faut un peu de temps pour que tout entre dans l'ordre.

Un sourire niais apparut sur le visage de la jeune femme tandis qu'elle plongeait son regard clair dans le sien. Cet homme était pathétique. Cela ne faisait que quelques minutes qu'ils se connaissaient et il était déjà prêt à quitter sa copine pour elle, une élève de Poudlard à peine majeur, et aux allures de junkie.

- Je vous en supplie, restez, continua t-il.  
-Comment pourrais-je partir quand je vous vois ainsi par ma faute ?  Mon intention n'est pas de vous faire du mal, loin de la. Je ne veux que votre bonheur et si ma présence à vos côté est le seul moyen pour vous d'être heureux, je serais la femme la plus heureuse du monde en exauçant votre souhait. Je suis toute à vous, susurra t-elle, plus proche de lui à chaque phrase.

Leurs mains étaient toujours jointes, et Effy était tellement proche de lui qu'elle devait lever la tête pour le regarder dans les yeux. Son souffle chaud et régulier, effleurait la joue de l'homme dans un jeu de séduction savamment calculé dont elle ne laissait rien paraître.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Lun 30 Sep - 11:40


Tout se passait comme il l'avait plus ou moins prévu. La jeune femme cachait son sentiment de triomphe et s'enlisait plus dans son erreur de croire que l'homme était à sa merci, qu'elle le manipulait. Les visages se rapprochaient, Mike sentait le souffle chaud d'Elizabeth contre son cou. Il ne faisait pas tellement attention à ce qui se passait autour de lui. Il remarqua à peine Merit lui demandant de l'argent. Il était concentré sur son adversaire. Celle-ci lui avait parlé de bonheur et il ne devait pas lui laisser ce sentiment de triomphe. Jusqu'où devait-il aller ? Après tout, il avait obtenu ce qu'il voulait, la manipuler en lui faisant croire qu'elle pouvait le contrôler. Il la regardait dans les yeux, ses mains se mirent à trembler, il savait imiter parfaitement les tremblements dus à l'émotion.

- Toute à moi ? Prête à faire mon bonheur ? Mais est-ce que moi je peux faire le votre ? Je ne suis plus tout à fait un jeune homme tandis que vous n'êtes qu'à l'aube de votre vie d'adulte. Je risque d'avoir des désirs et des envies pour lesquels vous n'êtes pas prêtes.

Il l'avait supplié au coup précédent, ce qui donnait le sentiment de triomphe légitime à la jeune femme. Cette fois-ci, il voulait qu'elle se plie à ses volontés et voir également jusqu'où elle était prête à aller. La partie de poker s'annonçait serrée, elle pouvait très bien tout arrêter mais dans ce cas, c'était parce qu'elle était allée trop loin dans son jeu et que ça la dépassait. Elle ne pouvait pas remarquer qu'elle se faisait manipuler, elle avait franchi cette limite où la question était encore possible. Il était logique que le trentenaire fasse remarquer la différence d'âge et le fait que lui voudrait plus que la simple présence d'une belle demoiselle à ses côtés.

Il rapprocha son visage d'Elizabeth est déposa un léger baiser sur ses lèvres. Il la regardait avec plein d'espoir. L'homme épris d'un amour ardent envers une demoiselle avec l'éclat de la vie, prêt à tout faire pour l'avoir. Et si elle était vraiment dans ce jeu de vouloir le séduire pour mieux le manipuler, elle ne pouvait que répondre favorablement à cette requête. Bien entendu elle tenterait d'esquiver mais si l'ancien Serdaigle devenait insistant, que ferait-elle ?

- J'aimerais vous avoir tout le temps à mes côtés. Je sais que pour vous ce n'est pas possible avec l'école. Et puis il faut que je règle ma situation avec Solange mais peut-être que vous pourriez me donner le moyen d'avoir l'impression d'être avec vous qund ce n'est pas le cas ? Je sais, j'en demande peut-être trop.

Il baissa les yeux, poussant un soupir, comme un petit enfant qui espère tout plein de cadeaux pour Noël mais qui se rend compte que c'est encore loin. Il lui tendait une perche à elle de s'en saisir ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Stonem
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Elizabeth Stonem, Lun 30 Sep - 14:46


-Toute à moi ? Prête à faire mon bonheur ? Mais est-ce que moi je peux faire le votre ? Je ne suis plus tout à fait un jeune homme tandis que vous n'êtes qu'à l'aube de votre vie d'adulte. Je risque d'avoir des désirs et des envies pour lesquels vous n'êtes pas prêtes.

Cette dernière réplique énerva quelque peu Effy, bien qu'elle comprenais parfaitement le doute de Mike. Pourtant, elle n'était pas une fille qui commençait à jouer sans aller au bout, et le fait qu'il en doute la vexa légèrement. Elle devait avouer qu'elle avait déjà eu pas mal d'aventures avec des hommes plus âgés qu'elle, mais généralement elle évitait les hommes mariés, ce qui imposait une certaine limite d'âge. Chasseuse de plaisir ne signifie pas forcément que l'on a pas de valeurs. Mais la encore, Mike était un cas spécial, et elle était prête à tout pour ajouter cet homme à son tableau de chasse.

Celui-ci approcha doucement son visage du sien et déposa ses lèvres chaudes sur les siennes, dans une initiative qui surpris Effy, mais qui l'inquiéta légèrement. Il ne fallait pas qu'il prenne le dessus. Elle était maître de la situation et il était hors de question pour elle de perdre le contrôle. La jeune femme observa attentivement son visage, d'un regard brûlant qui ne cherchait en fait qu'à tenter de déceler ses intentions dans son regard.

- J'aimerais vous avoir tout le temps à mes côtés. Je sais que pour vous ce n'est pas possible avec l'école. Et puis il faut que je règle ma situation avec Solange mais peut-être que vous pourriez me donner le moyen d'avoir l'impression d'être avec vous quand ce n'est pas le cas ? Je sais, j'en demande peut-être trop.

Voila donc pourquoi il l'avait embrasser. Peut être avait il essayé de la « motiver » en quelque sorte, comme un avant goût de ce à quoi elle aurait droit si elle acceptait de se mettre en « couple » avec lui.

-Je suis prête à tout pour vous. Je suis prête à me donner corps et âme pour vous. Et vous savez, la distance n'est pas un problème. Je sors presque tous les soirs après le couvre-feu imposé au château. Vous êtes l'homme que j'ai toujours admiré en cachette, et désormais vous êtes celui avec qui je veux être jours et nuits.


Ce jour là serait un jour à marquer d'une croix rouge sur le calendrier. Elizabeth Stonem qui faisait une déclaration d'amour. D'accord, elle n'était pas sincère, mais les mots étaient là. La jeune femme approcha son visage de celui de l'homme, leurs fronts l'un contre l'autre, leur lèvres à quelques millimètres les une des autres, ses yeux bleus plongés dans les siens, pleins d'amour et de passion feinte. Elle lui laissait le choix. Le choix de l'accepter elle, ce qui marquerait sa victoire, ou de se reculer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Mar 1 Oct - 7:06


La petite n'avait pas froid aux yeux et ne reculait pas. Elle lui fit une déclaration d'amour, le genre de déclaration qu'on aimerait entendre dans sa vie, le genre de proposition qu'il vivait déjà avec Solange et qu'il n'avait pas du tout l'intention de briser. Elle était prête à aller très loin dans son jeu pour avoir totalement le dessus. Elle avait approché ses lèvres de celles de Mike. Il ne pouvait plus tellement reculer et la situation l'excitait trop pour s'arrêter là. Une manipulatrice comme elle, c'était un atout formidable dans sa manche. Il devait savoir jusqu'à où elle était prête d'aller. Tant pis pour ce qui se passerait avec sa compagne, il lui expliquerait. Et puis, il n'aimait qu'elle.

Le trentenaire approcha également son visage et l'embrassa. Il la prit dans ses bras et la serra contre lui. Ses mains restaient sur le dos de la jeune femme au départ mais commençaient légèrement à descendre. Son baiser était plein de fougue comme celui d'un homme passionné. Il recula ensuite son visage pour la regarder et afin de lui parler.

- J'ai tellement envie de toi.

Sa voix n'avait été qu'un mur mais ses mots avaient été parfaitement audibles pour Elizabeth. Il la pressa un peu plus contre et l'embrassa de nouveau. Ses mains se posèrent sur les fesses de la jeune femme et son baiser se fit plus tendre. Il donnait l'impression de la désirer et d'être fou amoureux d'elle. Elle l'avait cherché en s'approchant de si près, afin de savoir s'il était capable de franchir le pas et de quitter sa femme. L'ancien Serdaigle semblait lui prouver que c'était le cas. Il finit par desserrer son étreinte afin de voir sa réaction mais dans cet échange, tout montait crescendo. Il ne pouvait pas faire semblait de reculer. Pas après ça...

- Si tu veux, on peut aller dans mon Penthouse. Il se trouve tout près d'ici. On serait tranquille pour ... discuter ... ou plus si tu veux.

Allait-elle reculer ? Cet aveu de faiblesse serait son signe de triomphe. Elle semblait si sûre d'elle, si sûre de ce qu'elle était capable de faire. Elle donnait l'impression d'avoir déjà eu des relations avec des hommes. Sa réputation l'avait précédé également dans ce sens mais Mike ne se fiait jamais aux réputations mais aux preuves tangibles. Elle l'avait provoqué en lui disant les propos de sa tante. Il ne pouvait que le lui rappeler dans cet instant.

- Et tu pourrais jugée par toi-même si ta tante avait raison.

Son sourire était charmeur et bienveillant. Ses yeux brillaient, comme un être amoureux en présence de la personne aimée.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Stonem
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Elizabeth Stonem, Mar 1 Oct - 15:57


Pendant un bref instant, Effy eu peur qu'il ne se recule. Ça aurait été parfaitement légitime de sa part, mais elle aurait été horriblement vexée. Au grand bonheur de la jeune femme, le trentenaire approcha son visage du sien et l'embrassa, la serrant contre lui. Ce baiser fit envoler les derniers doutes d'Effy quand à la sincérité de l'homme. Il était passionné et fougueux, et jamais un Serdaigle ne pourrait aussi bien jouer la comédie.

- J'ai tellement envie de toi., murmura t-il en se reculant.

La jeune femme ne put empêcher un sourire satisfait de se former sur ses lèvres, tandis qu'il la pressait plus fort et l'embrassait à nouveau. Vraiment, les hommes étaient tous les même. Il suffisait de leur promettre du sex pour qu'ils se laissent manipuler. Elizabeth trouvait ça vraiment pathétique, et elle se jura de ne jamais se faire manipuler par un homme. Ses mains se promenaient sur les fesses de la jeune femme, et celle ci noua ses bras autour de son cou, réduisant encore plus l'espace entre leurs corps.

-Si tu veux, on peut aller dans mon Penthouse. Il se trouve tout près d'ici. On serait tranquille pour ... discuter ... ou plus si tu veux. Et tu pourrais jugée par toi-même si ta tante avait raison.

C'était une proposition des plus alléchantes. Depuis bien longtemps, elle n'hésitait plus à se rendre chez des inconnus. De plus, elle savait que les intentions de Mike n'étaient pas mauvaises. Si ça avait été le cas, il ne se serait pas embêté à jouer la comédie jusqu'ici. Elle  ôta ses bras du cou du trentenaire tandis qu'elle faisait glisser sa main droit le long de son corps avant de se saisir de sa main, dans une caresse sensuelle.    

-Bien sur. Je te suis, bien que je sois sûre qu'elle ai raison. Un homme comme toi ne peut qu'être un amant exceptionnel.

L'adolescente répondit au sourire charmeur que lui adressait son aîné, à la seule différence que son regard à elle était beaucoup plus joueur que le sien, qui brillait d'amour et de tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Etre tranquille

Message par : Invité, Jeu 3 Oct - 6:04


{Autorisation de Elizabeth Stonem pour son libre-arbitre}

Mike aurait bien aimé que ce soit ses compétences de charmeur qui séduisaient la jeune femme mais il savait très bien qu'il n'en était rien. Elle passait ses bras autour du coup dans un geste savamment calculé. Oh oui, la jeune Serpentard s'amusait et savait exactement ce qu'elle faisait. Elle devait triompher intérieuresement de voir un homme aussi âgé succomber aux charmes d'Elizabeth. Elle était confiante, au point d'accepter l'invitation de venir chez lui alors qu'elle le connaissait à peine. Pourtant, cela pouvait s'avérer imprudent mais elle devait être persuadée des intentions du trentenaire.

Elle lui avait pris sa main et tentait de l'exciter encore plus. Il fit semblant de tressaillir comme s'il allait d'autant plus succomber aux pouvoirs de séductrice de l'élève. Elle continuait de le provoquer dans l'intention de garder son ascendant sur lui. Était-elle vraiment prête à coucher pour avoir le dessus ? Il semblait en effet que ce soit le cas. De toute façon, Mike était en sécurité chez lui.

- Alors ne perdons pas une seule seconde.

Il déposa un baiser dans le cou tout en caressant la main de la jeune femme. Après cet instant, il s'écarta d'elle et lui fit un geste de sa main libre l'invitant à sortir du bar. Il gardait son côté galant en toutes occasions. Ses yeux semblaient dévorer la jeune femme. On pouvait y lire de l'amour mais aussi beaucoup de désirs et d'envie. Il se doutait que la jeune femme n'hésiterait pas un seul instant à aller jusqu'à chez lui mais il n'était pas certain de l'issu. Le petit jeu devenait de plus en plus intéressant. La jeune femme accepta la proposition et ils sortirent du bar, prenant ensuite la direction du Penthouse.

{Suite du RP au Penthouse}
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Langdom
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Aaron Langdom, Ven 15 Nov - 20:51


(Rpg privé avec Mickaël Haggerty)

Le jeune Serpentard avait passé la plupart de sa journée à trainer dans les rues du Londres moldus, à gaspiller la journée "sortie"
qu'avait organisé Poudlard. Malgré l'autorisation de sa mère qu'il avait dû négocier à coup de maintes promesses au sujet de profiter de cette occasion pour sympathiser avec quelques Moldus, il s'était simplement empressé de s'engouffrer dans des vieux bars pour écouter des loques bourrées à l'alcool raconter leurs histoires.
Il avait prévu de dessiner leurs péripéties lors de ses longues soirées solitaires à la bibliothèque.
Mieux valait ça plutôt que de errer dans les couloirs froids du château en attendant une heure décente pour aller se coucher.

Lorsqu'il arriva devant le mur de brique qui séparait le monde Moldu du Chemin de Traverse, il sortit sa baguette magique et s'en servit pour tapoter quelques briques. Le mur s'écarta pour dévoiler une petite rue noire de foule.
L'ambiance qui se dégageait du passage était très festive, quoi qu'un peu trop bruyante pour Aaron.
Il laissa le mur se refermer et préféra rabattre son choix sur le Chaudron Baveur. Il en avait toujours entendu parler mais n'avait pas pu y mettre les pieds lors de son arrivée en Angleterre, s'étant dit qu'il en aurait largement le temps après.

Le jeune garçon entra dans le bar. Plusieurs clients étaient plongés dans leurs livres, la plupart ne portant pas de titre indiquant leurs contenus. Il sourit, sachant pertinemment que ce genre de recueil étaient le plus souvent de la Magie Noire.
Après avoir étudié les quelques personnes qui étaient installées aux tables, ses yeux s'attardèrent sur la pièce.
Elle était plus claire et plus propre que ce que lui avait narré son Oncle, et les tables étaient sûrement plus nombreuses.
Aaron décida de s'installer à une table au fond de la salle. Il posa sa sacoche à ses pieds et en sortit plusieurs parchemins et un crayon. Ensuite, il enfouie ses mains jonchées de fines cicatrices dans la poche de sa veste et reposa un petit objet sur la table, face à lui.
C'était une petite boîte en métal, dont le dessin, une jeune femme des années 1920, accoudée majestueusement à un comptoir de bar tout en fumant une cigarette, commençait à s'effacer.
Un des vieux monsieur qu'il avait rencontré dans l'après-midi lui avait confié, jurant devant Dieu qu'elle lui revenait de droit.
Il n'avait pas eu d'autre choix que de l'accepter. Il l'ouvrit et découvrit trois minces cigarettes et un petit paquet d'allumettes.
Il ne se demandait même pas pourquoi il l'avait accepter. Il aimait avoir une part d'Histoire en lui, surtout lorsqu'elle appartenait à quelqu'un d'autre. Le brun se pencha sur son premier parchemin et il laissa courir son crayon sur la surface lisse, laissant libre cours à ses idées.
Absorbé par le souvenir de l'une des conversations qu'il avait eu cette après-midi, il n'entendit pas la cloche tintée et la porte s'ouvrir sur un jeune homme de son Ecole.
Revenir en haut Aller en bas
Mickaël Haggerty
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Etre tranquille

Message par : Mickaël Haggerty, Ven 15 Nov - 21:53


(RPG privé avec Aaron Langdom)


Mickaël, la tête baissée, se promenait le long du chemin de traverse. En effet, il n'avait pas beaucoup d'amis à Poudlard, étant toujours seul, il s'ennuyait beaucoup et ne savait pas quoi faire de son temps. Il marchait le long de cette longue rue pavée, en tournant son regard sur les boutiques se situant à sa gauche et à sa droite d'un oeuil émerveillé. Son regard se posa sur la boutique d'accessoires pour le Quidditch. Il s'approcha de la façade de la boutique, observant la vitrine. Il pouvait constater un nouveau balais qui allait sortir très prochainement. Son regard remplit d'étoiles, il voulait absolument l'avoir. Il s'imaginait battre tout le monde avec ce balais qui était devant ses yeux. La tête dans les nuages, il passa une dizaine de minutes devant la vitrine, observant les différents objets. Tenues, balais.. Il secoua vivement la tête, puis il observa sa montre à son poignet droit.

- Il se fait tard.., dit-il en soupirant.

Mickaël reprit par la suite son chemin, se dirigeant vers le Chaudron Baveur. Une fois arrivé à l'entrée, il observa la façade du bar de sorciers. Dans un long soupir, il espérait que il y rencontrerait enfin quelqu'un de son âge une fois à l'intérieur. Il se pencha légèrement sur le côté, tentant d'observer par la vitrine du bar le nombre de personnes à l'intérieur. Il décida enfin d'entrer dans le bar, d'un pas inquiet. Il poussa la porte, pénétrant dans l'enceinte du bar. Il posa son regard sur chaque personne présente. Des personnes discutaient, d'autres lisaient.. Le bar était bombé en personnes, plus de places pratiquement pour s'y installer. Cherchant une place du regard, il en trouva une au fond du fameux bar. Il s'y dirigea donc, stressé. Il vit un jeune homme, plus grand que lui de vue. Arrivant enfin à la table du jeune homme, il toussa légèrement pour faire remarquer sa présence, puis dit dans une voix assez faible:

- Je peux m'asseoir à ta table ? Toutes les autres sont prises..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Etre tranquille

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 22

 Etre tranquille

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 14 ... 22  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.