AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 5 sur 50
Le comptoir
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 27 ... 50  Suivant
Jendy O'Hara
Serpentard
Serpentard

Re: Le comptoir

Message par : Jendy O'Hara, Sam 18 Mai 2013 - 17:34


[Moi ? En retard ? Absolument pas. Je ne vois pas ce qui vous fait dire ça.]

La serveuse s'en fut avec nos commandes, pendant que Phoebe la suivait des yeux avec un air suspicieux. Quoi ? Il avait peur qu'elle fasse quoi cette petite ? Le regardant, un demi sourire aux lèvres, je le vis se retourner correctement vers moi. Oui, s'il devait avoir peur de quelqu'un dans cette pièce, c'était peut être bien de moi. Et pourtant qui le croirait ? Personne ! Et c'était ça le jeu.

J'suis prof' à Poudlard ... Pour te dire vrai,je n'aime pas ce boulot, j'en ai rien à faire de savoir si mes élèves réussiront après ou pas, j'ai accepté ce boulot que pour les deux mois de vacances.
Prof à Poudlard, ça pouvait être une vocation. Mais si Phoebe se disait blasé par un job pareil, ses cours ne devaient pas être extra. Pour faire un taff pareil, il fallait se plaire, savoir y faire. Aimer les gosses et aimer enseigner. En attendant, il avait la tronche de l'homme qui ne se lève que pour se dire que ça sera bon de se recoucher le soir. Vie de Mer** sérieux. On menait la même, sauf que lui, il était mieux payé quoi.

Dis moi, tu comptes vraiment rester vendeuse toute ta vie ? Tu ne rêves pas de mieux ?


Si carrément. C'est pour ça que je pense que demain sera mon dernier jour derrière ce comptoir miteux. J'en peux plus je lâche tout. Et on verra où ça me mène. J'veux pouvoir être libre d'où je vais et de ce que je fais. J'ai besoin d'apprécier mon existence et c'est pas avec un job de vendeuse que je vais m’épanouir. Surtout que ça fait ... Ca fait bien 4 ans que j'y stagne.
Soufflant un coup et me rejetant dans le fond du fauteuil, je m'étonnais de mes propres paroles. J'avais débité un max de trucs par rapport à d'habitude. Mais il fallait que j'engage la conversation, et dire trois pauvres mots n'auraient pas été intelligent. Mes yeux se tournèrent soudain vers mon avant bras, celui entouré d'une bande de pansements. Précieux bras et précieux pansements... Ils cachaient mon identité au monde, je pouvais prétexter n'importe quoi, une blessure, un tatouage qui cicatrise, un style ? Les gens ne posaient jamais de questions de toutes façons.

Et t'es prof de quoi à Poudlard ? C'est pas un peu... glauque de retourner dans le bahut où t'étais toute ton adolescence ? Surtout au rang de professeur quoi.
recentrer la conversation sur lui me tentait bien. Il fallait que je continue le jeu de l'allumeuse. La serveuse apporta nos verres, je la remerciais et elle s'en fut enfin. Portant directement mon verre à mes lèvres, j'en bu deux, trois ou quatre gorgées. De quoi être plus à l'aise encore...
Revenir en haut Aller en bas
Lucille Levinsky
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Lucille Levinsky, Sam 18 Mai 2013 - 19:47



Kimberly – Hey, tu t’en sors ?

- pff non ça m’énerve ! Je connais pas de sort pour arranger cette histoire c’est pas trop mon truc d’apprendre comment repasser à l’aide d’une formule magique ou comment sécher les vêtements. J’essaie de mettre de l’eau dessus tu vois, Se retournant légèrement elle lui montra son t-shirt Mais c’est du n’importe quoi … je suis vraiment pas douée…

Lucille était vraiment énervée. Elle ne ressemblait à rien et sa virée tranquille dans un bar avait tourné au cauchemar. C’était inimaginable, si elle avait cru que tout allait dériver de cette façon elle ne serait pas venue ici c’était sûr ! Soupirant de nouveau la sorcière essayait de nettoyer des mèches de cheveux imbibées d’alcool à l’aide d’un peu d’eau. Ce n’était pas la meilleure des solutions car un bon shampoing et une bonne douche tout court aurait été beaucoup plus efficace. Mais il fallait bien essayer de limiter les dégâts au maximum … elle allait garder la tête haute ! Et dans l’immédiat elle ne pouvait que faire ça de toute façon.

Maintenant elle n’avait plus rien à se mettre … intelligent elle aurait pu y penser avant. Il n’y avait plus qu’à attendre que son haut sèche à la vitesse de la lumière. Elle ne pouvait pas sortir des toilettes et était donc condamnée à rester ici encore un petit moment. Trouvant une sorte de radiateur/chauffe serviette elle y disposa son t-shirt pour qu’il sèche plus vite. Elle essaya de le lisser au maximum pour ne pas avoir trop de plis lorsqu’elle le remettrait. Décidément Lucille n’était pas faite pour la vie de femme de maison … ne connaitre aucun sort pour juste sécher un vêtement … ridicule.


Kimberly – Si t’es pas trop dégoutée de l’alcool, y’a encore deux verres qui nous attendent, ton serveur pas doué nous les a offert en compensation.

- Non je peux pas sortir comme ça, mon t-shirt va mettre une plombe à sécher mais tu peux y aller si tu veux je ne t’en voudrais pas …

Au moins le serveur avait eu la délicatesse de « s’excuser ». Enfin elle ne pouvait pas savoir si c’était sincère puisque le patron aurait très bien pu forcer son employé, histoire que la jeune fille revienne dans son bar et ne le boycott pas. Elle ne savait pas honnêtement si elle reviendrait, vu l’expérience … la décision était à méditer.
Regardant de nouveau Kim elle voyait que de son côté … son regard n’était pas dirigé vers ses yeux mais plus bas. Juste au niveau de sa poitrine. Son soutient gorge rouge attirait peut-être trop le regard mais la façon dont elle la fixait ne faisait pas uniquement référence à la couleur un peu flashy qu’elle portait, elle en aurait mis sa main au feu.
Les atouts de la serpentard faisait peut-être des envieuses … ou alors … ?


- Tu veux toucher ? J’ai l’impression que tu vas les abîmer à force de les reluquer comme ça …

Certes elle avait été quelque peu provocatrice mais c’était son caractère. Elle ne savait pas comment Kimberly allait réagir et elle s’amusait déjà de la situation. Souriant discrètement elle la regardait dans les yeux, une main sur sa hanche l’autre posée sur le rebord du lavabo. Elle regarda juste un instant par-dessus son épaule pour voir si quelqu’un passait la porte et si cette dernière avait un verrou des fois que … et il en avait bien un.
Mais qu’est-ce qu’elle faisait ? Oui Luce provoquait la serpentard mais elle ne voulait pas aller jusqu’à fermer la porte pour la ploter…



Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Nikki Sullivan, Dim 19 Mai 2013 - 13:33


Non mais tu m'saoules !


[ J'veux que ça soit Oswin et rien qu'Oswin. Si t'es pas Oswin je te veux pas :Cagoulé: ]


Encore une fois, elle se retrouvait à Londres. Ces derniers temps elle y allait souvent d'ailleurs. La verte et argent déambulait dans les rues sans trop savoir quoi faire. Elle venait tout juste de partir de chez sa cousine avec qui elle avait passé une soirée plutôt arrosée et elle réfléchissait à comment rentrer à Pré au Lard. Puis comme par magie elle se retrouva devant le chaudron baveur et dedans y avait Oswin normalement. C'était ça la solution ! Il pouvait la faire transplaner lui. Elle poussa la porte du bar et reçu directement en plein visage toutes les odeurs d'alcool. Ce bar était pas mal fréquenté et la plupart du temps on pouvait y trouver des personnes en train de vomir dans un coin. Des déchets de la société quoi ! Elle inspira un bon coup priant de toute ses forces qu'aucun boulet ne vienne lui parler et se dirigea vers le comptoir. Elle avait toujours pas vu Oswin mais, il était certainement en train de fumer une clope ou un truc du genre. La brunette s'assied à l'un des tabourets de libre et attendit que quelqu'un vienne prendre sa commande. Elle avait besoin d'un truc un peu fort là. Elle était un peu l'ouest et il lui fallait un truc qui lui remettrait un peu les idées en place. La brunette pianota quelques instants sur le bar en attente d'un serveur et se laissa absorber par ses pensées.

Faut dire qu'il y avait eu pas mal de truc bizarre ces derniers temps. Des trucs même carrément improbable. Elle était maintenant avec Oswin alors qu'elle était censé le détestait et elle avait même accepté de l'épouser. C'était presque fou. Elle avait d'ailleurs beaucoup de mal à le réaliser et se demandait parfois si elle n'était pas en train d'halluciner. Mais, non. Le grand Oswin T. Hooper était amoureux d'elle et elle n'avait jamais été aussi heureuse que maintenant. Elle ne comprenait même pas comment elle pouvait aussi bien s'entendre avec une personne tellement agressive. Pour le moment, tout allait bien entre eux mais, sans trop savoir pourquoi, Nikki avait la forte impression que ça n'allait pas tarder à déraper. Ils avaient des caractères bien trop opposés et l'ancien Gryffondor n'avait pas du tout la réputation d'être sympa. Pourtant, elle chassait les mauvais côtés ne se préoccupant que du fait que depuis qu'il était là tout allait beaucoup mieux pour elle. Elle sursauta en le voyant arriver derrière le comptoir. Elle pourrait ne jamais se lasser de le regarder tellement il était parfait. L'air un peu rêveur elle le regarda s'approcher et se pencha au dessus du comptoir pour lui voler un baiser avant de lui adresser un magnifique sourire.

    Tu m'serts quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly L. O'Toole
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :



Re: Le comptoir

Message par : Kimberly L. O'Toole, Dim 19 Mai 2013 - 16:30


Voilà enfin une réaction naturelle. La jolie blondinette ne s’acharnait plus contre moi, mais sur cette saleté de serveur maladroit qui l’avait aspergée d’alcool, et sur ses fringues qu’elle devait maintenant nettoyer, sécher et repasser avant de sortir des toilettes. Une formule magique, hein ? Je n’y aurais même pas pensé, mais pour le coup je n’en connaissais pas non plus.. En même temps, vu la fréquence à laquelle j’allais en cours, ou même mon degré d’écoute les rares fois où j’y mettais les pieds, il valait mieux ne pas compter sur moi à ce niveau-là. J’avais toujours un bout de papier avec quelques sortilèges toujours utiles dans mon sac, mais j’avais laissé ce dernier dans ma chambre, et je doutais fort qu’on y aurait trouvé ce qu’on cherchait de toute façon. Je n’étais même pas certaine que ce genre de sort existe.

Moralité, il fallait faire avec les moyens du bord, à savoir les robinets, le lavabo, et un semblant de radiateur qui allait probablement mettre assez longtemps à sécher son t-shirt, vu la chaleur qui en sortait.. Peut-être qu’un sèche-mains aurait été plus efficace. Ou un sèche-cheveux. Le sèche-cheveux, ça marche toujours. Sauf qu’on en trouve rarement dans les toilettes d’un bar, et je ne pense pas que ma camarade se balade avec le sien dans son sac non plus.
Lucie était on ne peut plus énervée. Elle ne cessait de soupirer et de courir dans tous les sens, essayant tant bien que mal de se sortir de cette situation désastreuse. Et moi je restais plantée là, comme une idiote, sans savoir quoi faire. J’étais bien trop perturbée par le fait d’avoir une jeune femme trempée et en sous-vêtements en face de moi pour avoir les idées claires.

Comme je m’en doutais, la vert et argent n’avait aucune envie de retourner s’assoir bien sagement à sa table et de profiter de sa consommation gratuite bien méritée. Elle me proposa toutefois d’y aller, en m’assurant qu’elle ne m’en voudrait pas. Après tout, c’était ce qu’elle voulait depuis le départ : se débarrasser de moi. J’hésitai sérieusement à retourner tranquillement à ma Bierraubeurre, le regard perdu dans son décolleté, lorsque sa remarque m’extirpa bien rapidement de mon dilemme.
Oups, grillée.. Je me sentis rougir comme pas possible en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. En temps normal, j’aurais sans doute trouvé une façon complètement décalée de retourner la situation à mon avantage et d’en profiter, mais là, il s’agissait d’une fille, et j’avais un peu plus de mal à assumer – pour ne pas dire que je niais en bloc toute attirance pour la gente féminine, et que le premier qui mettait cette affirmation en doute se prenait mon poing dans la figure. Pour couronner le tout, la dénommée Lucie ne comptait visiblement pas s’arrêter là : provoquante jusqu’au bout, elle me regardait droit dans les yeux, un grand sourire aux lèvres, puis jeta même un bref coup d’œil en direction de la porte, plus précisément sur le verrou. Complètement paniquée, je reculai petit à petit et manquai de me casser la figure assez méchamment, et me rattrapai au lavabo à la dernière seconde.

Kimberly – Mais.. Mais qu’est-ce que tu fous, bordel ?

Hop là, j’en avais totalement perdu mon sang-froid, et mes bonnes manières avec. Je n’osais même plus regarder mon interlocutrice dans les yeux. A vrai dire, je n’osais plus faire grand-chose, je restais parfaitement immobile, sans dire un mot, puisque de toute façon aucun ne sortait. Pourquoi est-ce qu’elle faisait ça ? Je me demandais si elle était juste en train de royalement se moquer de moi, ou si elle était réellement intéressée. Je n’avais aucune idée de ce qui pouvait bien se passer dans sa tête, mais dans la mienne c’était plutôt du grand n’importe quoi. La Serpentarde me défiait toujours du regard, je le sentais. Elle devait se demander si j’allais oui ou non fermer cette fichue porte. En tout cas, son petit jeu de séduction marchait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: Le comptoir

Message par : Oswin T. Hooper, Dim 19 Mai 2013 - 17:56



Okay, okay ... I'm done.




Quelle journée de chiotte. Il f'sait moche, les gens étaient moches, même mon paquet de clopes était moche. Ouais j'l'avais fait tomber dans la flotte parce que j'étais un peu torché sur les bords. Du coup il était tout mou et la moitié des cigarettes dedans étaient niq***s. Youpitralala. J'adorais ma P****N de vie de M***E. Avec ce travail de m****, ces clients de m****, ce salaire de m****. Bref. Ça faisait un sacré paquet de m**de ça. Du coup je fumais une des clopes rescapée de la noyade avec un air réellement enjoué tandis que le ciel me pissait sa pluie froide dessus. Faudrait que j'aille en racheter tien du coup, encore. 'Fin "racheter", c'était vite dit. Je faisais que lancer des sortilèges de confusion aux vendeurs pour qu'ils pensent que j'ai payé alors que pas du tout. Vive la magie, youhou. J'tirais une nouvelle bouffée, je pouvais pas m'empêcher de penser à Nikki. P*tain. P*tain. P*tain. Mais qu'est-ce que j'avais fait ? Bordel je craignais à mort quoi, j'étais en p***in de couple. MOI. Moi Oswin Hooper, en couple. La blague. La bonne blague. J'étais devenu fou ayé. C'était la fin, j'allais crever, pas possible autrement. Non parce qu'en plus j'avais poussé le vice loin hein. Jusqu'à la demander en mariage quoi. Bah non mais les " Sors avec-moi jtm bb " c'était pour les tapettes, moi je demandais cash le mariage quoi. Allez, la fête.

Oh bordel de bordel, mais qu'est-ce qui m'avait pris ? J'étais fini là, FINI. Je me laissais tomber au sol, dans la flotte. Fallait que je me morfonde 5 minutes là, pis que j'aille boire pour oublier que j'étais p*tain d'en couple et juste profiter du reste des événements en ayant la tête vide. Non parce que pour l'instant c'était plutôt cool, j'étais bien. Me sentais pas trop mal et je supportais assez. Bon en même temps ça faisait que 3 jours qu'on était ensemble et je l'avais pas revu depuis LA nuit. Mmmh ... Oh j'étais foutu.
Je terminais ma clope, écrasant le mégot au sol et l'abandonnant dans l'eau d'pluie. Tiens, mange-toi ça sale mégot et crève noyé ! Non mais si j'allais très bien ... Je repoussais la porte du Chaudron Baveur, histoire de retourner bosser un peu. Enfin retourner boire. Mais j'allais pas bien loin parce que Nikki était là. Au comptoir, genre tranquille. Je savais pas trop quoi faire, c'était bizarre. Mais j'étais ... Content ? Ouais, content de la voir quand même. Bizarre. So f*cking weird. J'allais devenir dingue à ce rythme.

Je me glissais derrière le comptoir, me collant face à elle alors qu'elle admirait ma beauté divine en bavant presque. - Okay j’exagérais, elle bavait pas. Elle était tellement canon, trop belle, trop parfaite, trop à moi. A moi, moi qui était en couple hahahaha ... En couple. Avec elle. Mais où allait le monde ?!
Je la laissais m'embrasser, normal quoi. J'allais pas m'en plaindre hein, bien au contraire. J'adorais ça. Ouais, petit roulage de pelle sexy avec MA meuf. La mienne. La mienne à moi. Non sérieux, ça sonnait tellement improbable qu'il me faudrait surement plusieurs mois avant d'm'y faire. J'avais pas l'habitude de ça quoi ! « Tu m'sers quelque chose ? » Je lui lâchais un p'tit "yep", réfléchissant même pas 10 secondes avant de chopper deux verres et la bouteille de Jack Dan. D'ssus y'avait écrit " Propriété d'Oswin T. Hooper, celui qui y touche aura une prostate en moins. " Ouais on déconnait pas avec MON Jack et je surveillais le niveau de la bouteille, fallait pas croire.

J'voyais du coin d'l'oeil qu'elle me matait grave, du coup je lui balançais avec un p'tit sourire moqueur : « J'sais que j'suis magnifique et que tu m'adores, mais bave pas trop sur le comptoir hein. » Je lui déposais un verre de Jack en riant, remarquant pas de suite la tête qu'elle faisait en voyant le verre. « Qu'est c'qui t'amènes ici ? J'dirais bien que j'te manquais trop et qu'du coup t'es venue me voir, moi l'homme que tu aimes le plus au monde, mais ça s'rait un poil trop présomptueux. »
Ouais non mais y'avait 9 chances sur 10 qu'elle ait atterri ici par hasard et qu'elle se soit dit " Oh bah tiens l'homme de ma vie que j'aime TELLEMENT va m'offrir un verre comme ça, il pourra peut-être même me raccompagner dans le cul de cette vache. " P*tain, j'étais sûr que c'était ça, je la connaissais déjà trop bien.

« T'as un problème avec le Jack ? » Elle y touchait pas et le regardait bizarre. Comment osait-elle regarder le divin liquide de la sorte ? Non, mais. NON quoi, il s'passait quoi là ?!


Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Nikki Sullivan, Dim 19 Mai 2013 - 19:12


Non mais tu m'saoules !


Ouais. Il était vraiment beau mais, elle avait aussi beaucoup de mal à se faire à l'idée qu'ils étaient ensemble. Oswin c'était pas le genre de personne à être en couple, à aimer les autres et pourtant, lors de cette fameuse nuit elle avait choisi de croire ce qu'il pouvait lui dire. Elle ne savait pas trop si elle avait fais le bon choix mais, elle espérait que pour une fois elle ne se trompe pas. Ça lui faisait bizarre d'être avec lui surtout parce que c'était la personne qu'elle c'était forcée à haïr pendant tellement longtemps et que se dire que maintenant elle avait accepté de l'épouser semblait un peu irréel. Elle savait pas trop si elle devait se réjouir d'être avec lui ou pas. Malgré ce qu'il avait dit elle n'oubliait pas comment il l'avait traité et humilié jusqu'à maintenant. Elle n'était pas sûre de pouvoir lui faire confiance même si passer trois jours avec lui semblait être un exploit. « J'sais que j'suis magnifique et que tu m'adores, mais bave pas trop sur le comptoir hein. » La verte et argent secoua la tête. Du Oswin tout craché. Comme d'habitude il s'envoyait le fleuriste mais, elle trouvait ça plus drôle qu'autre chose. En attendant il venait de lui poser un verre devant elle et ça lui plaisait pas vraiment. C'était du Jack quoi ! Elle aimait pas trop ça et elle aurait préférée n'importe quoi d'autre.

Enfin, elle avait pas trop envie de se prendre la tête pour un verre alors elle disait rien. Avec un peu de chance il resterait pas trop longtemps avec elle et elle pourrait se débarrasser de son verre sans qu'il ne se rende compte de rien. Elle lui souriait attendant qu'il reprenne son service et s'occupe des autres clients mais, à la place il restait là à lui parler. Ça la dérangeait pas, elle aimait bien être avec lui de toute façon. Elle aurait même voulu pouvoir passer plus de temps avec lui mais, elle était encore à Poudlard. « Qu'est c'qui t'amènes ici ? J'dirais bien que j'te manquais trop et qu'du coup t'es venue me voir, moi l'homme que tu aimes le plus au monde, mais ça s'rait un poil trop présomptueux. » Et voilà qu'il recommençait. Bon il avait pas forcément tord, il lui manquait et elle l'aimait mais, c'était pas non plus la peine de s'en vanter comme ça. Enfin, peut importe. Elle le changerait pas de toute manière. Elle espérait qu'il ait bientôt fini son service pour pouvoir passer un peu de temps avec lui. « T'as un problème avec le Jack ? » Et ben, il était plutôt bavard. Elle n'avait même pas le temps de répondre qu'il parlait déjà d'autre chose.

    Ben j'aime pas trop en fait, t'aurais pas autre chose ? Genre de la vodka.
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: Le comptoir

Message par : Oswin T. Hooper, Dim 19 Mai 2013 - 20:39



Okay, okay ... I'm done.




Pas possible, elle pouvait pas ne pas aimer le Jack. Je refusais d'y croire, je voulais pas. Je pouvais pas me marier avec une nana qu'aimait pas le Jack Dan quoi ! Non mais je me faisais des idées, ça devait être ça. Je sifflais mon verre d'une traite du coup, j'aurais la tête plus claire comme ça. Enfin non, moins claire. Mais c'était ce que je voulais. Ah p*tain, ce qu'elle était belle. J'étais en mode hypnotisé et j'avais envie de lui sauter dessus pour la bouffer. Sauf que mon monde s'écroula. D'un coup. D'une petite phrase. « Ben j'aime pas trop en fait, t'aurais pas autre chose ? Genre de la vodka. » J'ouvrais grand la bouche, mode over choqué proche du malaise. Elle avait pas dit ça ? Elle avait pas dit ça quand même hein ?! Non j'avais dû rêver. Ou elle me faisait une blague. Qui pouvait préférer la Vodka au Jack Daniels ? Personne, elle me faisait marcher.

« Haha, baby t'es drôle j'ai crû que t'avais dit que t'aimais pas le Jack et que tu voulais boire de la Vodka. » Je rigolais, mais il était un peu coincé dans mon cul ce rire. En plus vu sa tête je commençais vraiment à croire qu'elle déconnait pas et que j'avais très bien entendu. Non mais pas moyen, elle pouvait pas me faire ça ! M*rde quoi, y'avait tout qui allait bien et là elle débarque tranquille pour me claquer la pire des horreurs dans la tronche ?! Elle avait pas le droit d'insulter le Saint Jack, c'était comme ... Comme insulter le Tout-Puissant ! Ou comme éplucher un kiwi* quoi ! Une foutue hérésie que je refusais d'accepter.
Je savais même pas quoi dire, j'étais juste sur le cul. Genre j'essayais de causer mais ça sortait pas. C'était coincé dans ma gorge. Sérieux elle m'aurait collé un coup dans le service trois pièces que j'aurais été moins choqué. Moins blessé. Ouais quand t'aimais pas le Jack j'le prenais pour affaire personnelle. C'était mon compagnon depuis toujours, il m'avait jamais quitté et il me quitterait jamais.

Je faisais l'tour du comptoir pour me retrouver près d'elle. Pis je posais mes mains sur ses bras et plantais mon regard dans le sien. « Nan mais tu déconnes hein ?! Sérieux tu peux pas préférer la Vodka au Jack, c'pas possible ?! Dis-moi qu'c'est faux ! » Je la secouais un peu, pas trop fort hein. Pas encore. Ça dépendrait peut-être de ce qu'elle répondrait. Parce que si c'était une blague, c'était juste grave pas fun quoi. Et si c'était vrai ... J'avais plus qu'à me rouler en boule dans un coin sombre et déprimer. Non parce que je pouvais pas partager ma vie avec une gonzesse qui buvait pas de Jack quoi. C'était inconcevable ! Mais p*tain c'était Nikki aussi, je pouvais pas la jeter pour ça ... Mais le Jack quoi ! Non mais j'trouverais bien un moyen de lui faire entendre raison et de lui prouver par A+B que le Jack c'était the best thing ever. Même si je devais gueuler, j'aurais l'dernier mot !


* Ange
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Nikki Sullivan, Dim 19 Mai 2013 - 22:14


Non mais tu m'saoules !


Ça avait l'air de lui foutre un sacré coup de savoir qu'elle aimait pas le Jack. En même tant c'est pas parce qu'il vouait un culte à cette foutu boisson qu'elle devait en faire de même. Chaqu'un ses goûts et elle, elle trouvait sa franchement dégueulasse. C'était pas non plus la peine d'en faire un scandale. Si ? « Haha, baby t'es drôle j'ai crû que t'avais dit que t'aimais pas le Jack et que tu voulais boire de la Vodka. » Ok. Y avais rien de drôle et c'était exactement ce qu'elle venait de dire. Elle voyait pas en quoi ça pouvait lui poser un problème. Il avait qu'à lui servir un petit verre de vodka et continuer tranquille avec son whisky. Fallait qu'il voit le point positif, elle risquait pas de lui descendre ses bouteille. Mais, non. Ça avait vraiment l'air de le choqué et même qu'on aurait pu dire qu'il appréciait pas du tout de savoir ça. Comme si elle venait de lui avouer la pire chose au monde. Il était sérieusement attaqué s'il le prenait mal parce que franchement c'était rien du tout quoi. Y avait pas de quoi en faire un drame. C'est pas comme si elle lui avait dit qu'en réalité elle était un homme et qu'elle avait un serpent dans le pantalon quoi !

Puis là, sans trop savoir pourquoi. Il contournait le comptoir pour venir se planter face à elle. Elle le fixait de ses grands yeux bleus cherchant à comprendre ce qu'il voulait quand il posa ses mains sur elle et l'a secoua un peu. Elle avait l'impression d'être revenue trois jours en arrière quand il l'avait entraîné dans une rue complètement hors de lui. Non mais, il pouvait pas péter des plombs chaque fois pour si peu. Elle pouvait pas dire qu'il venait de lui faire mal mais, c'était juste le geste qu'elle appréciait pas. « Nan mais tu déconnes hein ?! Sérieux tu peux pas préférer la Vodka au Jack, c'pas possible ?! Dis-moi qu'c'est faux ! »Olala. Il en faisait toute une histoire là. C'était pas grave de préférer la vodka quoi. Non mais, il était fou ce type. Sérieux, il pétait les plombs pour un petit détail de rien du tout.

    Oh ça va reste calme ! Si c'est dégueulasse c'est pas de ma faute ok ? J'aime pas, point !


Non mais, il allait se calmer un peu. Elle lui avait rien fait là. Fallait pas non plus qu'il pète des câbles pour un oui ou pour un non. Il pouvait lui servir un verre et s'arrêtait la non ? Plutôt que lui casser les pieds pour une stupide histoire. Elle poussa un soupir détournant le regard quelques instants et chuchotant un petit " T'es chiant " au passage. Pourquoi il venait déjà lui prendre la tête. Trois jours. Trois petits malheureux jour et il avait déjà l'air de chercher la moindre chose pour créer des histoires. Ça commençait mal !
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: Le comptoir

Message par : Oswin T. Hooper, Lun 20 Mai 2013 - 0:24



Okay, okay ... I'm done.




Non bon j'abusais peut-être UN PEU. Mais juste un peu hein. Parce qu'on parlait de Jack là quand même et si y'avait bien trois trucs auxquels je tenais dans la vie c'était bien : Le Jack, le nutella et les clopes. Bon et puis y'avait Nikki aussi, mais elle c'était pas pareil. Elle c'était ... Juste bizarre. J'avais encore du mal avec tout ça. Toute cette relation. C'était bien hein, mais franchement étrange. Bon du coup j'étais en train de me dire que j'exagérais grave, que peut-être c'était juste plus une boisson faite pour les mecs plutôt que les minettes. Par contre elle avait pas l'air de kiffer que je pète un câble comme ça. Ouais bah ch*tte hein, elle savait comment j'étais nan ? Elle le savait quand elle avait dit oui trois jours plus tôt hein ? Alors pourquoi elle me regardait comme ça ? En plus je me contrôlais grave là, alors stop. Je la lâchais enfin, retournant derrière mon comptoir m'occuper les mains. En essuyant une verre of course. Y'en fallait un nouveau pour sa Vodka d'm*rde là. Sauf que je pétais le verre entre mes mains, elle avait prononcé LE mot qui fallait pas.

« Oh ça va reste calme ! Si c'est dégueulasse c'est pas de ma faute ok ? J'aime pas, point ! » DÉGUEULASSE ? J'avais bien entendu là ?! Non mais allô quoi, d'où le Jack c'était dégueulasse ?! P*tain en plus le verre m'avait explosé les mains, je pissais le sang. Mais rien à foutre, y'avait un sujet plus important sur la tapis que les bouts de verres dans ma main. En plus elle rajoutait un magnifique « T'es chiant. » Allez dans magueule. Non mais sérieux en plus j'étais chiant ? Mais fuck it quoi, dire que je voulais la jouer cool et lui servir son verre en passant sur l'horrible fait qu'elle avait brisé mon coeur en maltraitant le Saint Jack, et elle me traitait de chiant.

« Je suis chiant ?! » Ça puait la grosse engueulade pour de la m*rde mais tant pis. J'étais un peu vénère fallait dire, même si c'était crétin. « C'pas d'ma faute si t'es qu'une gonzesse qui est pas foutue de boire un truc décent ! » Bon, j'exagérais trop et je m'en rendais compte. Mais j'étais lancé alors pas moyen de m'arrêter en si bonne voie. En plus les gens commençaient à nous regarder bizarre vu que le ton montait grave. « Et chiant toi-même. Moi au moins j'ai du goût. » J'essayais de me calmer, après tout c'était stupide. Je soufflais un coup, j'avais besoin d'une clope. Fallait pas que je nique tout au bout de trois jours quoi. Même si elle me soûlait juste déjà trop.
Je frottais mes mains sur le torchon, histoire de bien foutre du sang partout et m'allumais une cigarette. J'savais pas pourquoi mais j'avais l'impression qu'elle allait m'exploser à la gueule dans 10 secondes. Et si c'était ça, j'répondais plus de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Nikki Sullivan, Lun 20 Mai 2013 - 1:33


Non mais tu m'saoules !



Bon là c'était bien partit pour être le drame du siècle. Il le prenait mal et elle le prenait mal aussi et aucun des deux n'était connu pour leur calme et leur patience même si la brunette était tout de même moins agressive. Il était en train de lui faire péter les plombs et elle avait envie de l'insulter de tout les noms avant de sortir en trombe du bar. Non, mais fallait qu'il arrête un peu aussi de s’énerver pour tout et rien. « Je suis chiant ?! » Ah ben mince, il avait entendu. Elle n'avait pas été non plus super discrète mais, c'était la vérité. Sur ce coup là, il était vraiment chiant. « C'pas d'ma faute si t'es qu'une gonzesse qui est pas foutue de boire un truc décent ! » Là, il cherchait clairement à se manger sa main en pleine tête. Elle allait pas non plus s'excuser de ne pas être une alcoolique comme monsieur. Elle était en train de bouillonner à l'intérieur d'elle et s'il ouvrait encore une seule fois sa bouche ça allait vraiment mal partir. « Et chiant toi-même. Moi au moins j'ai du goût. » . Bon, il voulait la guerre. La verte et argent se leva d'un coup, complètement furax, prête à lui en faire voir de toute les couleurs. Il lui avait prit la tête en moins de cinq minutes et elle commençait réellement à saturer.

Elle allait lui en coller une encore pire qu'à la tête de Sanglier et celle-là il s'en rappellerait toute sa vie sauf qu'une fois devant lui toute sa colère s'évanouit. Elle était vraiment en train de se prendre la tête pour rien et elle n'avait pas envie de rentrer dans son petit jeu. C'était hors de question. En plus, elle venait à peine de remarquer qu'il avait les mains en sang. Elle s'approcha de lui et prit le torchon déjà taché puis le lui reposa sur ses mains. Il pouvait faire attention quand même. Elle se mordit la lèvre pour ne pas sortir une remarque sarcastique puis, elle enroula ses bras autour de son cou avant de l'embrasser. C'était le seul moyen de le faire taire et de le calmer un petit peu puis faut dire qu'elle aimait le contact avec ses lèvres. Elle c'était rendu compte il y a peu de temps qu'elle avait besoin de lui et elle ne voulait surtout pas le perdre pour un petit truc de rien du tout.

    Je t'aime ok ? Le fait que j'aime pas le Jack n'est pas important, commence pas à péter les plombs pour rien et regarde le positif. Je te piquerais pas tes bouteilles.
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Le comptoir

Message par : Phoebe Monroe, Lun 20 Mai 2013 - 16:33


Le sourire de la serveuse semblait ne pas vouloir partir de sa rétine, il la revoyait sans cesse répondre à son regard impitoyable avec un sourire totalement niais. C'est sûr, elle méritait le titre de niaise. Le professeur ne supportait pas ces personnes qui se prenaient pour des individus de catégories normales alors que leurs places étaient tout en bas de l'échelle sociale, cette serveuse semblait faire partie de ce type de personnes. C'était peut-être stigmatisant mais s'il y a bien quelqu'un sur cette planète qui possède le droit d'exclure des êtres humains c'était bien lui. Il était le sauveur d'une génération, l'espoir des jeunes mais aussi la représentation physique du plaisir. Il y a quelques temps, il est arrivé à une conclusion assez intéressante : dans un livre fréquemment lu, on explique que l'Homme a été créé à l'image de Dieu mais Phoebe n'est pas d'accord. Dieu a créé les Hommes à partir d'un modèle de perfection : lui. Malheureusement, il n'avait pas réussi ... Jendy ne semblait pas mal réagir à ses remarques qui pourtant en feraient ruminer plus d'un, elle se laissa simplement porter par un flot de paroles intensifs :

Si carrément. C'est pour ça que je pense que demain sera mon dernier jour derrière ce comptoir miteux. J'en peux plus je lâche tout. Et on verra où ça me mène. J'veux pouvoir être libre d'où je vais et de ce que je fais. J'ai besoin d'apprécier mon existence et c'est pas avec un job de vendeuse que je vais m’épanouir. Surtout que ça fait ... Ça fait bien 4 ans que j'y stagne.

Ce fut avec plaisir que Phoebe remarqua qu'ils étaient à peu près dans la même longueur d'onde, il esquissa tout de même un petit air de surprise en apprenant que ça faisait quatre ans qu'elle travaillait dans cette boutique. Quatre ans quoi ?! Il y a de quoi vouloir se gifler avec une main de la gloire ! Heureusement, elle quittait son travail mais concrètement cela n'affectait en rien Phoebe qui cherchait seulement à savoir si elle désirait mieux qu'une vie de simple vendeuse et il fut amplement satisfait. Mieux vaut être au chômage et profiter de la vie qu'être enfermé dans la médiocrité. D'ailleurs, l'écossais fut pendant cinq ans au chômage avant de trouver un métier à son niveau. Durant ces cinq années il réussit à se nourrir grâce aux rencontres d'un soir, à des petites amies qui trimaient jours et nuits pour le combler mais aussi grâce à la magie qui l'avait beaucoup aidé.

J'te comprend parfaitement.
Et t'es prof de quoi à Poudlard ? C'est pas un peu... glauque de retourner dans le bahut où t'étais toute ton adolescence ? Surtout au rang de professeur quoi.


Si jamais Phoebe se mettait à répondre quelque chose du genre : Non, j'aime bien le contact avec les enfants ; ça aurait pu être très glauque. On pouvait dire plein de choses sur le travail du jeune homme, mais on ne pouvait pas dire qu'il s'ennuyait. Depuis l'année il lui était arrivé pleins de choses : on avait mis le feu à son premier cours, il fut possédé par une mélodie, il arracha le t-shirt d'une élève, fut empoisonné par une autre, etc ... Non, Phoebe ne s'ennuyait pas mais il n'aimait pas sa vie, bien qu'il y ait par moment quelques situations intéressantes, il la jugeait trop enfermée dans une espèce de routine. Quand il se lève le matin il sait exactement ce qui va se passer la journée et ce n'est pas le genre de vie qu'il espérait quand il était enfant.

J'suis prof d'Enchantements, c'est clair que ça fait un peu bizarre ... Quand j'étais plus jeune je pensais que les profs étaient qu'une bande de c*ns. J'le pense toujours d'ailleurs ...
Et voilà. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas à m'appeler et je viendrai vous voir. Appelez Neala, et j'arriverai. Bonne soirée !


Bien sûr, il va l'appeler et tout les deux vont faire la fête ... Il espérait au moins que la boisson serait à l'hauteur de ses attentes. Il en bu une gorgée puis ce fut l'explosion de saveur, le goût primaire était bien évidemment celui du tabasco avec la vodka mais derrière on sentait quelque chose d'assez fruité, il en déduisit que ce devait être l'ananas. C'était bon, mais pas à l'hauteur de ses attentes : pas assez épicé. Il s'attendait à un liquide qui lui arrache la gueule, pas à du pipi de chaton. N'y avait-il personne dans ce fichu bar qui puisse combler ses attentes ?!

Dis, ça t'arrives souvent d'accepter des invitations de clients ? Ou alors c'était uniquement parce que... parce que j'suis l'un des seuls gars d'mon genre à venir ?

La seule réponse qu'il attendait était : Han, j'ai accepté parce que t'es juste trop bon. Il en avait besoin, il avait besoin de capter un peu plus d'attention. Depuis qu'il était entré dans ce bar on le considérait comme une sous-Mer** : les mecs qui reluquaient Jendy, la serveuse qui lui sert de l'urine de chat, ce n'est pas n'importe qui !
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: Le comptoir

Message par : Oswin T. Hooper, Lun 20 Mai 2013 - 21:36



Okay, okay ... I'm done.




Zen, respire. Ça servait à rien de déjà péter un câble, ou bien on allait demander l'divorce avant même d'être marié. Ce qui aurait été profondément con surtout après tout ce qui c'était passé ... Non fallait que je me calme, même si j'étais grave blessé par cette révélation déchirante. Quand même, trouver le Jack dégueulasse, fallait pas avoir de goût ! J'm'étais engagé trop vite, beaucoup trop vite. M*rde j'allais pas commencer à regretter quand même ? Y'aurait plus manqué que ça, c'était mort d'avance sinon. En plus j'allais m'en prendre une là, je la sentais. Elle me regardait trop sale et alors qu'elle se levait, j'étais déjà prêt mentalement à m'en manger une magnifique. Non mais c'était injuste, nous les mecs quand on cognait une meuf c'était trop mal vu mais alors quand c'était l'inverse, y'avait plus personne. Sauf qu'en fait elle reposait juste le torchon sur mes mains, d'un air indescriptible. Oui bah c'tait bon, j'm'étais fait mal, c'était rien. Tain mais pourquoi elle était aussi belle aussi ? J'étais supposé rester vénère comment moi devant ça hein ? Han pis en plus elle m'embrassait. Okay, c'était bon, elle était pardonnée. Samaire comment j'étais faible.

« Je t'aime ok ? Le fait que j'aime pas le Jack n'est pas important, commence pas à péter les plombs pour rien et regarde le positif. Je te piquerais pas tes bouteilles. » J'grognais un coup pour faire genre, détournant le regard en mode " Ouais-nan-je-boude-encore-pour-5- minutes. " Mais en fait j'arrivais juste à rien dire. Quel crétin fini sérieux, un je t'aime et j'me faisais dessus. On me l'avait jamais dit aussi alors ça me faisait chelou. Donc vos gueules hein, je vous emm*rdais tous profond. J'avais des circonstances atténuantes qui excusaient le fait que j'étais qu'une grosse flaque molle en train de couler.
Bon pis elle avait pas faux, au moins j'aurais pas à partager mes bouteilles. Y'avait tout qui s'rait pour moi, de la première délicieuse goutte à la dernière. « Ouais. Bon. Soit. » Je posais ma tête sur la sienne - Ouais j'étais plus grand quand même, la serrant juste dans mes bras. Bordel de babouins australiens jaunes et rouges, que c'était bizarre. Bien mais bizarre, vraiment TROP bizarre même. En plus je voyais Neala qui passait devant nous, visiblement choquée de cette scène improbable et qui manquait de rentrer dans un mur du coup.

J'rigolais, lâchant finalement Nikki et lui proposant enfin un truc à boire qu'elle aimait. Pense pas au Jack, n'y pense pas, c'est la vie, c'est rien. J'reprenais mon souffle, lâchant d'une voix un peu aiguë : « Tu veux de la Vodka alors ? Tu veux pas un truc meilleur ? Genre un truc bon comme un cocktail ? » Ouais non parce que la Vodka c'était dégueulasse quand même. C'était juste bon pour être bourré ce truc et rien d'autre. Mélangé à rien c'était purement et simplement gerbissif. - Ouais, gerbissif. En cocktail ça passait tout d'suite mieux, j'pouvais même lui faire un truc qui était pas sur la carte. Rien que pour elle, j'étais trop sympa-parfait-merveilleux-etc. « J'peux t'faire une Vodka Cosmopolitan si tu veux ... » Ça okay c'était pas trop mal, ça passait mieux quoi. Franchement la Vodka ça se buvait pas pur juste pour le plaisir, c'était pas comme le Whisky quoi. « Non parce que pur c'est infect, tu picoles ça quand t'as rien d'autre pour être bourré quoi. » Hein que j'avais raison ?
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Nikki Sullivan, Mar 21 Mai 2013 - 15:26


Non mais tu m'saoules !


Il venait de grogner mais, elle avait gagné. C'était mignon quand il réagissait comme ça. Finalement, elle arrivait facilement à avoir le dessus sur lui. Un petit bisous et hop, il était plus en colère ni rien. C'était plutôt cool. La tension était redescendu aussi vite qu'elle était arrivé et c'était beaucoup mieux comme ça. Il allait falloir qu'elle apprenne à se canaliser avec Oswin sinon ça risquait d'être la guerre tout les jours. Faut dire qu'aucun des deux n'avaient vraiment un caractère facile mais, lui il avait la plupart du temps une humeur de chien assez difficile à supporter. Elle esquissa un petit sourire se laissant serrer contre lui. Elle aimait quand c'était comme ça. Même si c'était bizarre d'être avec lui et qu'elle avait un peu de mal à s'y faire, elle aimait sa présence et pour rien au monde elle ne voudrait revenir en arrière. Même si elle avait vraiment eu peur au tout début dans la cabane hurlante c'était sûrement l'un des meilleurs jours de sa vie. Fallait juste qu'elle réalise qu'elle avait accepté d'épouser Oswin et surtout qu'elle arrive à se dire qu'il lui avait bel et bien demandé ça. En tout cas, il avait l'air d'aller mieux. Rien à voir avec la personne complètement perdu qu'elle avait vu il y a trois jours.

Non décidément il c'était métamorphosé. C'était bizarre un peu mais, elle préférait ça. Quand elle l'avait revu, il semblait presque au bord de la mort et maintenant, il reprenait un peu de son sale caractère. Elle aurait jamais cru qu'elle pouvait trouver ça bien. Enfin, peu importe. Il venait de rigoler et elle ne savait pas du tout pourquoi. Y avait eu quoi de drôle là ? Elle avait rien fait pourtant. Elle n'eut même pas le temps de poser la question qu'il reprit la parole. « Tu veux de la Vodka alors ? Tu veux pas un truc meilleur ? Genre un truc bon comme un cocktail ? » Un truc meilleur ? Ben, elle aimait bien la vodka elle. C'était peut-être assez spécial mais, elle aimait ça. Sauf que là, elle avait pas envie de se reprendre la tête pour de l'alcool. Autant qu'elle accepte le cocktail si ça pouvait lui faire plaisir. « J'peux t'faire une Vodka Cosmopolitan si tu veux ... » Ouais ben allait pourquoi pas. Elle lui adressa un sourire et retourna s'asseoir derrière le comptoir. C'était partit pour une Vodka machin-chose. Elle savoura pendant quelques instants le calme qui c'était installé se demandant quand ils allaient bien pouvoir essayer de se sauter à la gorge.

Ouais, ce qui était sûre ce que dans leur couple ça serait pas la routine et loin de là. Ils auraient pas le droit à une petite vie toute calme et bien rangée. Non. Avec eux ça serait sûrement plus proche de l'apocalypse qu'autre chose. Elle imaginait déjà le carnage que cela allait être. C'était vraiment un couple improbable. D'ailleurs, elle n'avait toujours pas prit la peine de l'annoncer. Y avait personne qui était au courant et elle savait pas trop comment l'annoncer non plus. C'était pas le truc qu'elle pouvait dire normal au petit-déjeuner. Surtout qu'il y avait pas mal de monde qui pouvait pas le voir et forcément ça allait peut-être pas super bien passer. Enfin, c'était pas la question du jour mais, il allait falloir qu'elle se décide à tout dire. Surtout à sa soeur en fait. C'était peut-être même la première qui devrait le savoir avec Alexie. Il allait falloir qu'elle se jette à l'eau là. « Non parce que pur c'est infect, tu picoles ça quand t'as rien d'autre pour être bourré quoi. » Hop, il l'avait sortit de ses pensées mais, elle prit même pas la peine d'y répondre. Au moins, ils se prendraient pas la tête encore une fois.

    J'sais pas trop comment le dire. Enfin qu'on est ensemble et tout tu vois ? Rien que ma sœur elle t'aime pas trop. Enfin j'crois.. Ça va être compliquée..
Revenir en haut Aller en bas
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le comptoir

Message par : Zoey Higgs, Mar 21 Mai 2013 - 23:13


[Désolée mon Swinou, je suis impardonnable. Du coup, ce RP se passe toujours avant l'histoire avec Nikki Wink Et ça s'ra probablement ma dernière ou avant-dernière réponse Wink Bisouuuuuus <3]


Il me f'sait marrer ce c*n ! A rouler des yeux comme ça quand les vieilles le draguaient, à me charier, et surtout, il me rendait dingue avec ses insinuations là. En même temps, j'le cherchais mais bon. Du coup, là tout de suite, j'étais prête à lui sauter dessus et à lui faire sauvagement l'amour derrière le comptoir. Même si les vieilles biques étaient là. Rien à br**ler ! Son corps m'appelait, je n'y pouvait pas grand chose !

P'is ce c*uillon, en rev'nant derrière son comptoir, il m'avait lancé une invitation que je n'pouvais refuser. D'jà j'avais finit de dévorer - engloutir serait même plus juste - tout ce qu'il m'avait ramené ; donc j'avais plus rien à faire. Et en plus, j'avais envie de dire oui. Depuis le début où je l'avais reconnu, j'avais cette idée en tête de toutes façons : me le retaper. J'allais pas m'en aller sans rien. Certainement pas. J'obtenais toujours ce que je voulais et avec lui, c'était so easy. J'venais, on ba*sait, j'repartais. Et ce qu'il y avait de bien ? J'pouvais faire ça quand bon me semblait ! Du coup j'lui lançait de mon air le plus aguicheur :


    " Ca te dirait de m'faire visiter la réserve, dis ? "


Ouais. Non. En vrai, j'en n'avais rien à f*utre des tonneaux qui emplissaient la vieille cave. P'is j'la connaissais en plus c'te réserve ! J'avais passé une de mes meilleures "nuit" là-bas ! Ouais, ouais. Mais m'exiler là-bas avec sexy ass ? J'disais pas non hein ! P'is j'pourrais même lui renverser du liquide sur le torse - et ailleurs - pour le lécher ensuite.

Rien que cette pensée me f'sait frémir et je savais qu'il dirait oui. Je n'attendais que lui. Je voulais que ça soit lui qui prenne l'initiative de m'emmener là-bas. Après peut-être, je mènerais la danse. Mais là : je me laissait faire...
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: Le comptoir

Message par : Oswin T. Hooper, Mer 22 Mai 2013 - 21:01



Okay, okay ... I'm done.




Ouais bon bref, on allait pas épiloguer 107 ans sur ce truc. Surtout qu'elle était okay pour la cosmo alors j'avais plus qu'à m'y mettre en essayant de rien péter cette fois. Mes mains avaient déjà assez souffert comme ça ma foi. J'choppais un verre, versant un fond de Vodka dedans et rajoutant un peu de Grand Marnier avant de m’éclipser en cuisine pour prendre un citron. Je l'abandonnais pas longtemps, deux minutes maxi. Je revenais près d'elle, une bouteille de jus de cranberries sous le bras et l'agrume dans la main. J'aimais bien mélanger des trucs, c'était comme faire des potions mais en plus cool. Des potions qui te défonçaient la tête et avec un bon goût. Après un petit coup de baguette pour mélanger, je donnais son verre à Nikki, qui faisait une drôle de tête. Genre une drôle de tête qui annonce de la m*rde. « J'sais pas trop comment le dire. Enfin qu'on est ensemble et tout tu vois ? Rien que ma sœur elle t'aime pas trop. Enfin j'crois.. Ça va être compliquée.. » Hein ? Pourquoi ça allait être compliqué ? Tu vois quelqu'un tu le dis et c'est tout, d'ou ça allait être dur ?

Je comprenais pas trop le problème, ça s'voyait sur ma gueule d'ailleurs. Pis sa sœur elle m'aimait pas ? Genre attends ... Ah ouais elle avait une sœur c'était vrai. P*tain je l'aimais pas non plus, elle m'avait abîmé le service trois pièces comme une p*te. D'ailleurs je le claquais dans la tronche de Nikki, c'était peut-être pas une super idée. « Ta soeur ? C'qu'une connasse. » Oui bah okay, c'était pas super recherché comme insulte. En même temps c'était vrai, elle était complètement tarée et violente. Pis sérieux on s'en foutait de ce qu'elle pouvait penser non ? D'ailleurs je voyais pas pourquoi ça posait problème qu'on soit fiancés Nikki et moi. J'étais pas assez bien pour elle ou quoi ?! Non mais elle se rendait compte de la chance qu'elle avait de m'avoir un peu ? C'était pas beaucoup de gens qui en arrivaient jusque là avec moi ! C'était même la seule en fait.

« Et je pige pas pourquoi ça va être compliqué de dire aux gens qu'on est ensemble. » Franchement ça me gonflait. Si elle osait même pas le dire aux autres on était pas sorti. Moi j'allais le dire à Ellys, mon concombre de mer en sucre, direct dès que je le verrais. Il me traiterait de sale fils de p*te de lâcheur de samaire la p*te et on finirait torché comme deux pauvres m*rdes sur un trottoir. Alors bon quoi c'était la vie, j'étais pas SI horrible que ça non plus ... Pis on s'en foutait de l'avis des autres nan ? Perso je m'en tamponnais la narine gauche avec une aiguille à tricoter. Je faisais ce que je voulais de ma vie et c'était très bien comme ça.
Sérieux, dire que je voulais me calmer, c'était mal barré là.
Revenir en haut Aller en bas
Kessy Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le comptoir

Message par : Kessy Sullivan, Dim 26 Mai 2013 - 21:07


| RP avec Zoey Higgs |

Ce soir Kessy avait encore envie de sortir. Il le fallait. Elle était en manque d'alcool. Vraiment. Elle se prépara donc, comme d'habitude, et parti de la chambre, laissant sa soeur toute seule. Elle avait pas envie de la voir. Et elle avait pas envie de lui dire où elle allait et ce qu'elle allait faire non plus, sinon elle se serait encore prit un savon.

Elle ne savait pas où elle allait... Mais elle marchait dans les rues. Elle n'avait pas envie d'aller à Pré-au-Lard... Elle avait envie d'aller à Londres. Bon, bah ce sera le chaudron baveur alors. Elle marchait donc dans les rues, les mains dans les poches de sa vestes, le vent glissant dans ses cheveux. Elle aimait bien marcher seule la nuit, dans les rues. Elle observait les enseignes de magasins et tout.

Elle poussa la porte du bar, et y entra. Il y avait une place au bar, et elle s'y installa. Plus pratique pour commander. C'est rapide et efficace. Elle retira sa veste et la posa sur ses genoux. Elle fit un signe au barman, et commanda un vif d'or. Elle posa l'argent sur la table, et prit le verre entre ses mains. Elle en bu une gorgée, puis deux, puis elle fini le verre en cul sec. Bon. C'était juste son premier verre. Elle posa sa tête entre ses bras, et elle souffla un grand coup.

Elle entendit une personne qui s'était assise à côté d'elle. Elle leva la tête, et là elle vit... Zoey. Oh non mais c'était sérieux? Les forces de la nature se déchaînaient sur elle ou quoi? Et puis y avait plein de place partout b*rdel, pourquoi elle s'était mise à côté d'elle? M*rde. Elle lui adressa un sourire faux, et se tourna face au bar. Et m*rde. Ça promettait d'être une bonne soirée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 50

 Le comptoir

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 27 ... 50  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.