AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 7 sur 7
Les cuisines
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Invité
Invité

Re: Les cuisines

Message par : Invité, Ven 4 Déc - 20:47



- Excusez moi si je dépasse certaines bornes mais... d’où connaissez-vous miss Luminos ?

Posant lentement sa tasse de café, le russe parvint cette fois ci à arborer un léger sourire. Toujours rien de bien rassurant... Si Shawn dépassait les bornes, il ne serait probablement pas conscient pour s'en excuser juste après. Mais il valait mieux éviter de lui dire comme ça...

« Hrmf... On vous apprend à vous excuser de poser des questions, à Poudlard ? J'ai bien fait de fuir cet endroit comme la peste... »

Grognant d'un air amusé, il attrapa sa prochaine victime, un pain aux raisins, et exécuta sa sentence immédiatement : il ne déconnait pas avec le petit-déjeuner, c'était important de base, mais pour lui, aussi imposant qu'il était, après la fatigue de toute une journée et la léthargie du sommeil, il fallait qu'il mange... beaucoup. Terminant sa bouchée, il répondit donc au jeunot :

« Et pour l'Auror, disons qu'on a eu l'occasion de se croiser. Je vais souvent au Ministère du fait que je dois parfois m'occuper de blessés qui ont affaire à des créatures très dangereuses, et pas vraiment légales à conserver chez soi. Si un fou veut élever une manticore dans son jardin, en plus de lui sauver la vie, je dois le signaler. Bon après, la manticore c'est un mauvais exemple, sa piqûre est mortelle sur le coup. Bref, si ça s'trouve, l'Auror ne connaît même pas mon nom. »

Il se tourna ensuite vers Amy :

« Tout ce que je peux te conseiller, c'est de bien réfléchir, une carrière de ce genre, c'est assez restrictif, l'on croit pouvoir faire justice, mais l'on passe trop de temps à subir les protocoles... Être freiné de tous les côtés... 'Fin bon, crois-moi, je sais très bien de quoi je parle. »

Damn... Avait-il un avenir en tant que conseiller d'orientation ? Naaan, probablement pas, c'était juste que les Aurors étaient dans une situation qu'il pouvait tout à fait comprendre en tant que policier et que membre de l'Ordre du Phénix. La marge de liberté qu'il avait au sein de ce groupe considéré comme "hors-la-loi" était la même que celle qu'il pouvait ressentir vis à vis du monde mafieux. En Russie, il avait choisi les deux... Pour toujours avoir une longueur d'avance. Peut-être qu'il allait postuler chez les Aurors... La bonne blague, il était bien content de son boulot de médicomage.

Non pas qu'il voulait cacher le fait qu'il était un "flic" moldu, mais c'était un peu comme avec sa lycanthropie : les gens avaient un peu trop de préjugés, d'idées établies, de peurs incohérentes... La seule différence était qu'il arrivait beaucoup mieux à ne pas faire d'allusions au fait qu'il se transformait en monstre tout poilu au moins une fois par mois.

D'ailleurs, quand on parlait du loup... Le russe se grattouilla nerveusement la barbe. Non non, il n'avait pas de puces... Ça avait été suffisamment horrible la première fois, depuis il faisait très attention !
Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Les cuisines

Message par : Amy Shields, Sam 5 Déc - 1:03


Amy resta plusieurs minutes sans rien dire. Se contentant de prendre une ou deux délicieuse viennoiseries qu'elle mangeait proprement. La personne dont les deux messieurs parlaient ne disaient rien à la Poufsouffle, aussi décida-t-elle de ne pas intervenir pour ne pas déranger. Ca y'est, son côté " je ne veux pas ennuyer les gens " ressortait. Un côté qu'elle n'aimait pas du tout car, comparé à se personnalité qui était totalement extravertie, ce côté là était plutôt du genre timide, et elle n'aimait pas ça. Enfin, il valait peut-être mieux ne pas ennuyer le patron en sortant subitement qu'on voulait changer de sujet, ça ne ferait pas bonne impression. Elle resta donc assise à regarder les deux hommes ( pas question de baisser les yeux ) tout en mangeant des viennoiseries apportées par l'elfe de maison. ( Qui, en passant, étaient vraiment délicieuses. )


Lorsque le boss lui parla, il lui fallut plusieurs secondes avant de répondre. A partir d'un moment, elle avait été totalement déconnectée de la conversation, étant totalement perdue dans les méandres de son esprit.


Tout ce que je peux te conseiller, c'est de bien réfléchir, une carrière de ce genre, c'est assez restrictif, l'on croit pouvoir faire justice, mais l'on passe trop de temps à subir les protocoles... Être freiné de tous les côtés... 'Fin bon, crois-moi, je sais très bien de quoi je parle.


- Ah.. Ah oui, merci beaucoup du conseil, c'est vrai que ça peut-être difficile mais, ce ne sont que des idées, mon choix n'est pas encore fait.


Petit sourire sincère à son Patron. Une question lui vint alors à l'esprit, elle demande directement avant d'être coupée :


- Combien d'années d'études faut-il avoir pour devenir médicomage ? Et Auror ? Je ne sais pas si vous savez pour la deuxième proposition mais c'est toujours intéressant à savoir.


Nouveau sourire amical et sincère. La jeune femme était vraiment intéressée par ces questions et par ces jobs. Elle avait très envie de faire un métier en contact avec des gens, ou du moins qui aiderait les gens, les protéger, voila bien un des rêve de la jeune femme. Après que ses pensées se fure
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les cuisines

Message par : Invité, Lun 7 Déc - 19:09


Shawn, tandis que sa collègue et son patron parlait des métiers d'Auror et Médicomage, dégustait encore quelques viennoiserie tandis qu'il réfléchissait à une chose: cela faisait bientôt 2 semaine depuis la dernière lettre de Luia et distrait par sa "mission" il avait totalement oublié de lui répondre quel idiot il était ! Tandis qu'il réfléchissait à une manière de se faire pardonner le jeune poufsouffle se concentra de nouveau sur la discussion de deux autres sorciers présents à cette table. C'était cette fois-ci Amy qui posait une question à "l’armoire à glace" qu'était leur patron.

- Combien d'années d'études faut-il avoir pour devenir médicomage ? Et Auror ? Je ne sais pas si vous savez pour la deuxième proposition mais c'est toujours intéressant à savoir.

Son sourire, son regard montrait l’intérêt de sa condisciple en ce qui concerne son avenir en tant que sorcière accompli. C'est ainsi qu'une lumière s'éclaira dans l'esprit du timide jeune homme: et si il présentait à Luia une nouvelle personne à guider comme l'avait fait un de ses condisciples en ce qui le concerne il y a de cela tant d'année ? Intéressé par l'idée il reprit un sourire radieux

- En ce qui concerne le métier d'Auror notre cher patron dit il et souriant au sorcier le plus agé de cette table et moi-même avons une connaissance en commun je pourrais te la présenter si tu veut, enfin si elle ne m'en veut pas trop d'avoir prit du retard dans ma réponse à sa lettre, normalement elle devrait passer ici pour venir me voir je lui demanderai si cela ne la dérange pas de te donner quelque tuyaux si tu veut.

Il était heureux d'aider une amie puis dans l'esprit du poufsouffle cela allait dans la continuité: il avait été aidé dorénavant c'était à lui d'aider une personne en détresse. Se sentant bizarrement... "enhardi" il osa poser une autre question

- Pardonne moi Amy si je t'interromps de nouveau dans tes questions, questions bien plus importante que la mienne dit-il en souriant à sa camarade puis il se retourna vers son patron mais on commence le travail quand dites moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les cuisines

Message par : Invité, Sam 12 Déc - 21:29



Si ce gamin connaissait bien Luia, au vu de sa réaction, cela risquait d'être problématique... L'Auror n'avait pas fait très bonne impression au policier russe : il lui manquait quelques traits qui permettraient de souligner ses talents de sorcière. Peut-être faudrait-il jouer sur la menace pour maintenir cette situation. Le loup-garou ne s'en inquiéta pas plus que ça : tout se ferait en temps voulu.

Rurik laissa donc Shawn réagir à la question de sa nouvelle collègue de travail, confirmant d'ailleurs la venue de cette Miss Luminos... Parfait, dans ce cas.

« Les Aurors passent une formation de quelques années, ça peut dépendre. Et pour les médicomages, c'est minimum deux ans, puis davantage pour te spécialiser. C'est aussi en fonction de tes compétences et ta rapidité d'apprentissage. Pour ma part, j'ai un peu joué avec le système moldu pendant un an pour en apprendre davantage sans m'encombrer de trucs inutiles. »

Suite à ces explications, le jeune homme s'empressa de poser une question un peu hors-sujet.

- Pardonne moi Amy si je t'interromps de nouveau dans tes questions, questions bien plus importante que la mienne, mais on commence le travail quand dites moi ?

Haussant les sourcils, le russe manqua de justesse de lâcher un "quel travail ?"... Ça ! Oui ! Il avait complètement oublié. Oui bon, il n'était pas habitué à ça lui non plus. Jetant un œil à l'horloge accrochée au mur au dessus des plans de travail autour desquels se pressaient les elfes de maison, il haussa les épaules.

« Je dirais que vous auriez du commencer il y a dix minutes, mais ça va aller, à cette heure-ci en général il n'y a que les clients qui passent la nuit ici, les elfes préparent leur petit déjeuner, vous pouvez leur donner un coup de main pour le service afin que tout le monde gagne du temps au cas où il y ait une arrivée subite de clients. Les habitués qui travaillent au Chemin de Traverse passent assez souvent pour un café, aussi, ainsi que les clients venant faire du shopping assez tôt pour éviter la foule. »

Un elfe se précipita d'ailleurs dans la salle pour aller voir un client.

« Ils s'en occupent presque spontanément... Je peux pas leur interdire quand il y a personne pour servir, mais si vous êtes là, essayez de ne pas abuser d'eux. Je vous met sur le même niveau que ces elfes et je n'hésiterais pas à vous virer si vous les prenez pour des esclaves. Vous avez par contre le droit de leur dire de retourner en cuisine s'ils se mêlent un peu trop de votre partie de travail. Ça ne devrait pas trop arriver, généralement vous prenez les commandes, ils s'en occupent, vous les apportez et tout le monde a réalisé sa part. »

Dévorant une autre viennoiserie, il sortit son presse-papiers magique de sa poche, qui avait juste l'apparence d'un simple stylo dans sa poche, l'objet se déployant complètement une fois sorti. Cet enchantement pourrait être tellement pratique sur ces "tablettes" moldues... Du moins, si l'on mettait de côté le fait que la magie avait tendance à faire dérailler les objets électroniques, surtout les ordinateurs et similaires.

Le médicomage fit courir ses yeux sur les informations qui étaient notées sur les feuilles accrochées, notamment la première qui comportait tout un tas d'écritures changeant par magie.

« J'ai un rendez-vous à Sainte-Mangouste dans pas longtemps, ensuite je pense que je prendrais le temps d'avancer une ou deux analyses de flux magiques, faudra aussi faire changer ce traitement... Du coup si y'a un problème, envoyez moi un elfe, ça fait partie de leur contrat. Je passerais vous voir un peu avant midi. Vous avez d'autres questions ? Remarques ? Je ne suis pas pressé, donc n'hésitez pas. »

À sa simple volonté de ranger son presse-papiers magique, celui ci se transforma aussitôt en un stylo qu'il glissa dans une de ses poches.

« Ah, et tiens moi au courant concernant la venue de ton amie l'Auror, Shawn, autant que je sois là quand elle passera. Je ne suis pas contre sa venue, tant qu'elle ne vous retient pas trop longtemps, mais je vous fais confiance vis à vis de la gestion de vos pauses. »

Tendant sa tasse vide à l'elfe qui s'était approché et semblait vouloir essayer de tout débarrasser sans se faire remarquer, Rurik s'étira légèrement les cervicales... Bon, ça, ça s'était bien passé, ses serveurs n'étaient pas des idiots puérils... La journée semblait bien commencer. Tant qu'on ne le forçait pas à annoncer à la famille de Mrs. Deswott que la femme n'avait plus que trois mois à vivre, tout irait bien.

Revenir en haut Aller en bas
Amy Shields
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Fennec


Re: Les cuisines

Message par : Amy Shields, Dim 20 Déc - 15:36


Amy écouta attentivement la réponse de son patron. Tout était bon à prendre pour ses études étant donné qu'elle n'était pas encore fixée sur ce qu'elle voulait faire une fois sortie de Poudlard. Amy était totalement perdue dans ses pensées, en train de peser le pour et le contre de devenir auror lorsque Shawn posa une question qui la fit sortir de ses songes :


Pardonne moi Amy si je t'interromps de nouveau dans tes questions, questions bien plus importante que la mienne, mais on commence le travail quand dites moi ? 


Excellente question ça tient. Même elle n'y avait pas pensé. La jeune femme approuva la question de son collègue par un signe de tête et lui fit un petit sourire comme pour " l"excuser" ( bien qu'il n'avait rien fait de mal ) de l'avoir coupée. Le colosse russe répondit : 


Je dirais que vous auriez du commencer il y a dix minutes, mais ça va aller, à cette heure-ci en général il n'y a que les clients qui passent la nuit ici, les elfes préparent leur petit déjeuner, vous pouvez leur donner un coup de main pour le service afin que tout le monde gagne du temps au cas où il y ait une arrivée subite de clients. Les habitués qui travaillent au Chemin de Traverse passent assez souvent pour un café, aussi, ainsi que les clients venant faire du shopping assez tôt pour éviter la foule.


Oups. Les deux jeunes gens étaient légèrement en retard mais le boss n'avait pas l'air de s'en soucier. Aussi, il continua pour donner ses consignes.


- Ils s'en occupent presque spontanément... Je peux pas leur interdire quand il y a personne pour servir, mais si vous êtes là, essayez de ne pas abuser d'eux. Je vous met sur le même niveau que ces elfes et je n'hésiterais pas à vous virer si vous les prenez pour des esclaves. Vous avez par contre le droit de leur dire de retourner en cuisine s'ils se mêlent un peu trop de votre partie de travail. Ça ne devrait pas trop arriver, généralement vous prenez les commandes, ils s'en occupent, vous les apportez et tout le monde a réalisé sa part.


Amy était d'accord avec son patron. Considérer ces elfes comme des esclaves ne faisait clairement pas partie des plans de la jeune femme. Il était préférable qu'elle reste en bons termes avec eux pour ne pas avoir à subir les foudres du boss. La Poufsouffle acquiesca pour bien montrer qu'elle était d'accord. Amy regarda les elfes s'affairer autour d'eux en écoutant en même temps le propriétaire parler :


J'ai un rendez-vous à Sainte-Mangouste dans pas longtemps, ensuite je pense que je prendrais le temps d'avancer une ou deux analyses de flux magiques, faudra aussi faire changer ce traitement... Du coup si y'a un problème, envoyez moi un elfe, ça fait partie de leur contrat. Je passerais vous voir un peu avant midi. Vous avez d'autres questions ? Remarques ? Je ne suis pas pressé, donc n'hésitez pas.


La jeune femme sourit et dit de sa voix habituelle,


- Aucune. Vous avez été très clair.


Tandis que le patron s'adressait une nouvelle fois à Shawn, Amy prit une dernière viennoiserie avant de tendre le plateau à un elfe de maison qui s'empressa de venir le prendre. La Poufsouffle eut un petit sourire envers celui-ci. Elle se leva ensuite avant de d'étirer ses jambes d'un geste discret. La petite brune se tourna ensuite vers son boss et son collègue.


- Merci de l'accueil, je vais de ce pas commencer le service ! A tout à l'heure alors ! 


Elle lança un dernier sourire à son patron avant de se tourner vers l'autre Poufsouffle pour lui faire un petit clin d'oeil. La jeune femme sortit ensuite de la cuisine. Elle manqua de renverser un elfe qui arrivait à toute vitesse depuis la salle de service. Amy allait enfin pouvoir commencer son boulot, et autant vous dire qu'elle attendait depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les cuisines

Message par : Invité, Mer 13 Jan - 15:05


- Merci de l'accueil, je vais de ce pas commencer le service ! A tout à l'heure alors !

Un sourire de la part de sa jolie collègue et une froide chaleur de la part du géant russe de patron ainsi se résumait cette fin d'entretien et ce que serait la vie dans ce mythique établissement. Tandis qu'Amy se retirait pour pouvoir commencer son travail, le même que celui du jeune Poufsouffle, il n'avait en tête que ceci: à quoi ressemblerait sa première journée ? les clients serait sympathique ou méchant ? ... ? Se perdant en conjecture il ne s'était pas rendu compte directement qu'il était assis avec son patron à ne rien dire. Arborant un sourire chaleureux, sourire qui serait surement par la suite sa marque de fabrique, le jeune sorcier faisait un bilan du moment: il était temps d'aller travailler

- Bon il est temps aussi que je bosse car plus tôt j'irai travailler plus tôt j'apporterai de l'argent au Chaudron Baveur plus tôt on sera riche pour qu'enfin je sois payé ! dit-il en riant

Après s'être levé il serra la main de son bienfaiteur de patron pour prendre ses fonctions en tant que stagiaire au Chaudron Baveur: le début d'une grande aventure  


FIN DU RP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les cuisines

Message par : Invité, Jeu 30 Juin - 0:36


Vu que le dernier RP ici est fini ^^

RP avec Valentina Boccini
------------------------------------------------------------------------

- Schiavo sert moi à boire steup ! un Whisky Pur-Feu c'est ma pause et j'ai une colère à calmer avec de l'alcool ! Magne !

Je faisais un boulot que j'adorais, j'avais une patronne que j'appréciais et cela était vrai c'était ma pause et j'étais en colère mais c'est justement cette colère qui me rendais si immoral envers ce pauvre elfe... *Bah je fais ce que je veut je suis libre de mes choix en fait puis à qui je vais faire croire ça je préserve les apparences j'ai envie d'évoluer et pas rester serveur!*.

Cette colère je la dirigeais contre le monde entier: contre ma mère qui me couvre de mensonges depuis que je suis né, contre cette folle de nourrice qui as crevé la veille *qu'elle brûle en enfer cette harpie qui m'a élevé...*, contre mon bourreau qui m'a passé à tabac quand j'étais mioche, ... Cela allait être certains: vengeance contre tous ceux de cette liste ! J'ai commis des actes irréparables dans ma vie pour cette vengeance et cela allait continuer encore longtemps !

L'alcool se faisait attendre ce qui entraînait une montée de sentiments destructeurs tel le Vésuve entrant en éruption et ravageant cités et territoires naturels de cette belle Sicile:

Colère
Rage
Haine
Passion
Puissance
Pouvoir

*Je part en plein délire et j'adore ça !* sentiments ravageurs qui s'inscrivait en moi comme une marque au fer rouge, douloureuse et ineffaçable, monstruosité sur une peau vierge, ... tiens au fait j'avais pas oublié quelque chose ? ah oui...

- Schiavo ou est cet alcool bon sang ?! t'est payé à quoi faire jouer de la musique ?!

*D'ailleurs il est payé cet idiot ?* la question pouvait se poser, même si cet elfe ne me faisait ni chaud ni froid, je ne savais vraiment pas ce qui me rendait aussi hésitant que devant une de ces machines moldus distribuant à manger: je touchais un salaire pas très mirobolant alors qu'est ce que ça devait être pour ce pauvre chef cuistot...

Tristesse

Quel bien grande émotion débile la tristesse: elle nous ronge de l'intérieur, tel une tumeur grandissante qui réduit en charpie organes, système nerveux et toutes ces débilités qui nous maintient en vie: on pleure, on se dévore pour les héritages, on regrette les disparus, on est triste d'avoir prononcé de mauvaises paroles, ... bref c'est inarrêtable et sans fin cela peut nous donner envie de partir mais ou ?

Avais-je envie d'en finir à ce moment là ? j'avais l'occasion des couteaux, des ingrédients pour un bon poison, ... peut-être mais tout ce dont j'avais besoin à cet instant c'était de l'alcool et cela arrivait: porté sur un plateau par 4 elfes sous le regard de ce bon vieux Schiavo était présent 2 bouteilles de Whisky Pur-Feu jesaispluscombien d'ans d'âge *la patronne doit pas l'apprendre !* et un verre de whisky.

-A la tienne mon petit elfe !
 
Revenir en haut Aller en bas
Valentina Boccini
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Corbeau
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Les cuisines

Message par : Valentina Boccini, Jeu 30 Juin - 13:50


____________________


Un calme, certain, oui, malgré la pluie tambourinant au creux de mes paupières. Pas de tristesse, non, mais cette migraine atroce soufflée par la pression. C'était une main ferme pressant mon crâne entre deux doigts décisifs. On s'habitue à la douleur, disent-ils. Pas toujours, crois moi.  Corbeau, tu es là aussi, frémissant sous les asseaux. Le verre dans la main, je regarde s'étendre Londres, violente, qui papillonne sous les nuages. Je ne vais pas tarder à quitter mon sanctuaire; c'est l'heure de travailler. Mon front mord la vitre froide et au fond, ça me fait du bien. Pourtant ce geste trahit ma fragilité. Agis, dis-tu ? Douce ironie, corbeau. Je te retiens.

Je ferme la porte d'un glissement de doigts magiques sur la poignée de cristal et je quitte l'immeuble en transplanant dans un plop. La ruelle est sinistre et la nausée me prends. Mon verre n'a pas survécut au transport, bien entendu, et c'est en ronchonnant que j'emprunte la porte du Chaudron Baveur. Quelques clients, rien de folichon. Je passe derrière le comptoir, attrape un verre, pose quelques glaçons, mets une bonne dose de get et c'est repartis. Je vais poser mes affaires en cuisine.

« Schiavo ou est cet alcool bon sang ?! t'est payé à quoi faire jouer de la musique ?! »

C'est la voix de Shawn, mon serveur. Je rentre doucement, sans que l'on ne puisse me remarquer; et l'elfe arrive avec une bouteille de whisky et tout le tralala. Sérieusement ? « A la tienne mon petit elfe !   » Ah bah carrément, ça picole au travail. dans ta main Tina... La patronne a des droits que les sous fifres n'ont pas. Je ricane bruyamment, histoire de rappeller que oui, je suis en vie, tarée et sous opiacés, mais en vie.

« Ben dis donc, Shawn, tu trinques même pas avec le boss ? »

Je lève mon verre et le bois d'un coup, parce que bordel, cette tendre brûlure dans le creux de ma gorge me rends folle de plaisir. C'est ce qu'il y a de meilleur, vraiment, les flammes léchant mon œsophage et le sourire éclatant, rose, qui se forme sur mes lèvres en réponse à son regard.

« On se fait plaisir, chéri ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les cuisines

Message par : Invité, Ven 1 Juil - 22:14


- Ben dis donc, Shawn, tu trinques même pas avec le boss ?

*Grillé...*


Pause
Reprise

Après avoir réfléchi à quoi faire une idée me venais, pauvre serveur grillé après avoir commis une erreur: faire comme si rien ne c'était passé ! *Ouais bonne idée ! andouille tu vas en baver...*. Un sourire crispé à la patronne, qui c'était entre-temps installée avec la phrase d'accroche « On se fait plaisir, chéri ? » *elle aura ma peau...*, pour enfin conclure par

- Ouais besoin de me régaler un peu faut que je fête ma vie pourrie et tout les gens à qui je vais en faire baver ! tu te joins à moi ? Schiavo remet une bouteille et ce que voudra la demoiselle ! T'en fais pas je paie toujours mes dettes voilà les 20 Mornilles pour les 2 bouteilles !

Pause
Affront
Regard

Elle part pas... *Qu'est ce qu'elle me veut encore ?* J'adorais cette patronne elle savait manier le chaud et le froid, le bonheur et la tristesse, l'alcool et à jeun bref un vrai yin et yang *rah chuis trop doué pour comparer les gens à des trucs tout philosophique*

- Bon tu veut causer de quoi ? une gorgée tu veut me virer parce que je me fait un petit apéro en plein service ? une gorgée Bah c'est ma pause aussi... une gorgée Puis je te connais t'est encore plus poivrote que moi

Cul-Sec

L'alcool montait à la tête, nectar de rêve dans un monde bien sombre,

Cela allait être une longue journée... *Chaudron Baveur + Grand Buveur = Belle Folie*

----------------------------------------------------------------------------------------------------
Shawn Helios: 2 bouteilles de Whisky Pur-Feu = 20 Mornilles / 1Gallions 3 Mornilles
Revenir en haut Aller en bas
Valentina Boccini
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Corbeau
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Les cuisines

Message par : Valentina Boccini, Sam 2 Juil - 22:04


____________________


Ce petit était une grande gueule mais au moins, il était efficace au travail.

- Bon tu veut causer de quoi ? Tu veut me virer parce que je me fait un petit apéro en plein service ? Bah c'est ma pause aussi... Puis je te connais t'est encore plus poivrote que moi.


Moi ? Alcoolique ? Si se descendre bouteille sur bouteille en fumant des choses pas très légales signifie être un poivrot alors d'accord, je suis alcoolique. Mais j'en doute quand même. La seule raison qui fait que je reste cloîtrée dans un bar c'est le fait que je travaille dans ce dit-bar. N'est ce pas ? Certes, la boisson me permettait de souffler, c'était un de mes pires vis depuis mon adolescence, suite à la mort de mon frère, mais tout de même... de là à me faire insulter par mon propre employé.

« Calme tes ardeurs, gamin, je fais ce que je veux, j'suis le boss. je souriais, buvais un peu. Eh non, je ne vais certainement pas te dégager pour ça... »

Je me léchais les babines, m'adossais au plan de travail. Schiavo se tortillait dans son coin. Je jetais un coup d'oeil à l'elfe qui affichait une sale mine. Je soupirais et lui intimais de se barrer avant que mes nerfs ne chauffent. Je souriais à mon employé. C'était un brave type. Pourquoi je restais, hein ? J'informulais un sort et d'un geste distrait de la main, verrouillais la porte. J'avais oublié ma baguette chez moi, de toute façon. Je n'en avais pas besoin pour exterminer n'importe quel avorton. Les sorciers londoniens ne faisaient clairement pas le poids face à moi... et quant aux mangemorts... pitoyables...

Il fallait être franc, le niveau des jeunes était de plus en plus bas. Même moi, je n'avais pas un bon niveau en sortant de Poudlard. Mes voyages et mes trop nombreux duels m'avaient formée. Aujourd'hui... ahah. Le directeur de la SISM n'avait même pas lu mon dossier pour m'engager. Cette réaction parlait d'elle-même, surtout venant d'un type aussi prétentieux que William.

« Dis moi, morveux... tu as entendu les histoires sur ces groupuscules, là ? Les Phénix, les Mangemorts... ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les cuisines

Message par : Invité, Jeu 7 Juil - 0:44


- Dis moi, morveux... tu as entendu les histoires sur ces groupuscules, là ? Les Phénix, les Mangemorts... ?

Oui j'étais traité de morveux c'était la big boss et moi j'étais qu'un petit jeune et en plus c'était mon ancienne prof ! Bref ou j'en étais... Ah oui alors la fameuse question des Phénix et des Mangemorts: Qu'est ce que je savais d'eux ? à vrai dire... pas grand chose à l'époque j'étais tiraillé par la vengeance et le bon sens cela m'avais donc emmené à fréquenter des gens plus ou moins fréquentables... et certaines de ces personnes était je pense des Phénix comme des Mangemort ! Sombre époque... *Pourtant tu t'est régalé durant cette époque mon coco !*

Alors qu'est ce que j'ai fais à cette question me direz vous ? J'étais déjà bien enivré par l'alcool *j'ai soif*, elle dégageait une étrange aura, elle m'attirait et me repoussait en même temps, c'était une excellente sorcière qui pouvait me griller les sourcils d'un murmure et sans baguette donc que faire ! Beh... que j'étais un imbécile... *ça tu l'a dit !*

- Mouais vit'fait et alors ? et tu va te calmer avec morveux NAN MAIS OH !


Mais que j'étais une andouille... je savais me défendre attention ! *t'est trop crédible Shawn...* mais bon c'était Valentina quand même... j'allais crevé j'en étais certains... Roh et puis zut Alea Jacta Est que le sort en soit jeté !

Sueur Froide
Une gorgée de Whisky
Chaleur
Hallucination
Bonheur
Idiotie

- Pas grand chose... des bruits de couloir durant mes... ahem... voyages ainsi qu'ici, d'ailleurs les Mangemorts on fait une attaque vite maîtrisé... sinon que des déductions pourquoi ? Tu veut m'annoncer que t'est une Mangemort ? Mouahahah nan t'est ptetre une grande gueule mais tu sais garder des secrets mais si t'en est une t'est mal tombée ma pauvre en devenant la patronne de ce bar !

Des rires et des rires ! *t'est mort andouille...*
Revenir en haut Aller en bas
Valentina Boccini
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Corbeau
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Les cuisines

Message par : Valentina Boccini, Ven 8 Juil - 18:07


____________________


Le môme, un demi-verre et il était complètement cuit. Pa-thé-tique. Je pourrais lui ricaner au nez. Moi, à son âge, j'étais en France, à écumer les petits bars de la côte. Certes, ce n'est pas le genre de choses que l'on raconte. Mais ça fait des souvenirs, croyez-moi. le doux mélange des odeurs salines et du martini me flottent encore dans les narines. Les rires, les bains de minuit, les plages blanches qui se marquaient des empreintes de pas. Un rien de mélancolique tandis que la musique était crachée des hauts-parleurs, dans le port de cette ville touristique de Provence. Un vrai petit bout de Paradis, n'est ce pas.

Ce gamin me rappelait l'été de mes vingts-ans. Les rires et es folies, l'innocence, l’insouciance. La fin de l'enfance. Mais aussi, cette époque de meurtres accidentels, de découverte de ma puissance, de jeux tordus, de la supériorité magique des sorciers sur les moldus. Puis j'ai compris que je ne pouvais vivre avec eux sans les blesser, et je suis partie.

« Et tu va te calmer avec morveux NAN MAIS OH ! »
« Ah ah. Merdeux, alors. »

Oh gamin, une réplique. Es-tu Mangemort, qu'il demande. J'écarte le pan de ma cape, révélant le badge reluisant de la Société Indépendante de Sécurité Magique. Le tracé de notre symbole. Cette force. Je souris un peu, rabat le tissu sur le cercle doré avec un petit ricanement.

« En fait, non. Je suis une méchante, une mage noire, mais je méprise les Mangemort autant que les Phénix. Je suis une sorte d'entre-deux. »

C'était ça, le truc. J'avais décidé de tracer mon propre chemin, de percer ma propre voie au delà de leurs camps. Je ne me mêlais pas de leur petite guerre d'intérêt et suspendais mes lignes aux notes de mon propre tempo. J'étais un trouble-fait, une emmerdeuse. Je ne pouvais pas me conformer, tout simplement. Je me rappelle de Clarissa - je sais que c'était elle, elle l'a dit. Et son masque brûlé, et son corps émietté. triste fin de vie pour une triste fille paumée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Les cuisines

Message par : Invité, Sam 10 Sep - 23:43


Bon faut le reprendre ce RP et là j'ai aucune excuse pour le retarder ^^ les joies de l'université x) si ca tiens toujours tu veut continuer ?

-------------------------------------------------------------------------------------------

- En fait, non. Je suis une méchante, une mage noire, mais je méprise les Mangemort autant que les Phénix. Je suis une sorte d'entre-deux.

*Curieux...* l'alcool me déchire au pire moment vais mourir... *Chut tais toi je peut pas...* Steuplait... faut que je la comprenne faut que je me calme.... *TAIS-TOI !* Steup... *Bon vite fait mais t'a trop bu andouille...*

Un éclair de lucidité, un moment d'éclairement et me revoilà sur les rails baby ! *Ouais je sais chuis top doué* Ou j'en étais déjà... ah oui... qu'est ce que c'était que ces conneries elle est une méchante, une mage noire mais pas une mangemort... une entre-deux qu'elle dit c'est quoi cette histoire... *Ouais et en plus elle t'a dérangé durant ta buvette* Ouais c'est vrai...

- C'est quoi l'histoire ? j'avoue t'attise ma curiosité... Schiavo retire la bouteille la plus remplie laisse l'entamée ! Et t'est drôle quand même t'engager dans ce resto t'est pas au courant que pendant un bail c'était un lieu de passage des 2 organisations c'est ça l'avantage de ce coin tout gosse on découvre le monde magique ici alors c'est un symbole...

Je me verse un verre ? chais pas... *Là compte plus sur moi pour te réveiller* Mouais... remarque... juste un petit fond ? Quelques glaçons ? *Débile... Allez envoie !* Tiens un elfe... *C'est Schiavo andouille* faut que je cesse tout ceci...

Idée
Éclair de génie

- Et emmène des glaçons ! Bon ou j'en étais... ouais c'est quoi l'histoire ? tu veut fonder ta propre organisation ou quoi ? mais c'pas mal... d'ou t'viens cette façon de penser ? car là j'avoue envie d'changer... Alpha... les jumelles... z'allez crever.... Comment devenir cet entre-deux ?

D'ou me viens cette envie de malade je te jure... Elle a toujours le chic pour te triturer le cerveau celle là comme pas possible mais j'avoue manier le gris c'est... pas mal comme idée *Bah tu le fais déjà mon coco !* Mouais je sens qu'un grand changement se profile baby.
Revenir en haut Aller en bas
Valentina Boccini
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Corbeau
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Les cuisines

Message par : Valentina Boccini, Mer 17 Mai - 13:52


____________________


Tina faisait le compte. Elle laissait Jana et Asclépius s'occuper de servir les clients, ils s'en sortaient très bien sans elle, comme d'habitude. Elle préférait rester en retrait, aujourd'hui, à finaliser certains points d'une surprise qui ne saurait que faire plaisir à toute la clientèle - et à eux aussi parce que là, le service, c'était jamais folichon folichon. Elle buvait en même temps un whisky bien doré, tirant sur ses manches et adressant de temps en temps un commentaire acerbe à sa plume à papote. Elle rangeait les piles de gallions au fur et à mesure. Il aurait été un peu prétentieux de dire qu'il y en avait beaucoup mais finalement, ce mois, ils ne s'en sortaient pas trop mal.

La sorcière releva le nez lorsque le fumet de la soupe aux plantes que préparait Schiavo lui vint au nez. L'elfe chantonnait, une toque de chef sur son crâne chauve et un tablier tâché sur sa toge. Il portait aux pieds des bottines en cuir et semblait très heureux.

- Deux gallions pour ce mois, ça te va Schiavo ?
- Maîtresse n'a pas besoin de me payer, Maîtresse ne me doit rien...
- Deux gallions, ça fera l'affaire.

Elle se replongea dans ses comptes une petite demi-heure avant de se décider à aller acheter ce qui leur manquait pour le grand événement qui se préparait pour l'été. Elle en était déjà impatiente. Youhouh.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Les cuisines

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 7

 Les cuisines

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.