AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 12 sur 12
Activités forestières
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
Invité
Invité

Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Invité, le  Sam 10 Mar 2018 - 17:19

Le bleu.

Sa réponse, expiée en un murmure telle une déclaration d'amour, fait sens. Oui le bleu lui correspond bien, quand j'y pense. Une âme en proie à des vagues incontrôlables et un cœur voulant renouer avec des bonheurs simples. Bizarrement j'ai comme l'intuition que j'ai à mes côtés une fille de l'eau. Bien différente de celle avec qui j'ai l'habitude de me heurter, telle une source inépuisable de tsunamis. La poétesse, elle, incarne une autre sorte d'eau. Plus comme un ruisseau. Ou non, pas tout à fait.. mais l'idée est là.

Elle me parle de dieu et de déesse, dont elle souhaite que je fasse partie et d'un coup mon visage s'enflamme d'embarras. Le rose prononcé de mes joues doit grandement jurer avec le reste du décor et le fait qu'elle me compare à un super-héros n'arrange pas les choses ! Moi je ne suis ni super, ni héros. Je suis juste... moi ?
Je ne suis pas le dieu qui a créé cette merveille qu'est l'arc-en-ciel, je suis juste celui qui savait comment demander à un dieu de le faire.

Pourtant je ne relève pas. Je ne veux pas briser la magie du moment.
C'est à cause de cette expression qu'elle a sur son visage. Comme si elle voyait pour la première fois depuis des années. Comme si les couleurs lui accordaient enfin le droit de les percevoir après l'avoir boudée pour d'obscures raisons. Et sur ce sourire, dans ces yeux, la joie se lit très clairement.

Deux petits humains émerveillés par la beauté de la nature, voilà ce qu'on est et voilà ce que je souhaite que l'on reste toute notre vie.

« Le bleu... Oui je comprends pourquoi les gens aiment tant le bleu. » Le ciel, la mer, la puissance, l'innocence, la découverte, la curiosité, il y a tant de propriétés rattachées à cette couleur ! « Ce qui est amusant dans un arc-en-ciel c'est qu'il est à la fois criant et puis il devient... presque discret ! Tu vois on ne peut pas le manquer, le bleu, il est aussi voyant que le jaune ou le rouge ! » grâce au ciel gris, car encore chargé des nuages nous ayant arrosé quelques minutes plus tôt, rend l'observation des plus simple. Pourtant ces gros moutons aux airs soyeux et à l'attitude tantôt triste, tantôt joueuse, se séparent de plus en plus chacun de leur côté. On peut facilement les deviner exténués d'avoir fait tout ce chemin pour participer à cette scène féérique, ravis d'avoir fait du bon boulot mais aussi impatients de retrouver leur petit coin d'atmosphère à eux. Ou bien de partir en voyage, direction une contrée lointaine où d'autres petits singes sans poils se languissent de les observer par curiosité ou romantisme. Qui sait ce qui se passe dans la tête d'un nuage après tout ! « Le gris s'en va et voilà le bleu qui reprend de l'ampleur. Souvent il a la grosse tête, comme maintenant. Le pauvre mauve, qu'on ne remarque déjà pas beaucoup, va se retrouver absorbé par le bleu de l'arc-en-ciel et celui du ciel lui-même. Bientôt il faudra plisser les yeux pour parvenir à le distinguer dans cet océan capricieux au-dessus de nos têtes. » Certains diront que c'est ce qui arrive quand on est non seulement voisin d'un bleu tout en étant - en plus ! - la dernière couleur de l'arc-en-ciel, moi je trouve que c'est un peu triste pour le mauve qui mérite pourtant sa place au même titre que toutes les autres couleurs.
*oui mais...*
Je détourne les yeux de l'arche colorée pour retrouver la teinte noisette de ceux de mon amie, puis dans un léger rire j'ajoute à ma vision du bleu : « Mais en même temps c'est une couleur qui aime l'harmonie autant que le désordre, et que ce soit dans un cas comme dans l'autre elle préfère toujours en être... la régisseuse. »

Pour être tout à fait honnête ; j'ai hésité entre ce dernier mot et « régente » mais n'étant pas sûr de bien saisir la nuance entre les deux j'ai préféré utiliser celui qui me paraissait le moins brutal.
Mine de rien quand je commence à parler j'ai du mal à m'arrêter. Souvent j'ai peur d'avoir été trop loin dans ma pensée et d'avoir perdu mes interlocuteurs en chemin. Tout ça n'était pas très clair et parfois on a beau chercher pendant des heures, on ne parvient pas à mettre le doigt sur le mot qui convient parfaitement à ce que l'on voudrait exprimer...

Toujours est-il que
Le bleu et le vert
C'est un beau duo.
Gaëlle Panyella
Gaëlle Panyella
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Gaëlle Panyella, le  Ven 23 Mar 2018 - 22:34

Friable. Modélisable à souhaits - au final c'est un morceau de pâte à modeler. Une couleur de chaque et puis ça éclate en des milliers de bouts. Certains sont cachés dans le ciel et apparaissent seulement à des moments clefs. D'autres sont séparés et sont venus colorier le reste de la Terre. Des univers un peu partout ; pétales de fleurs jusque pupille de l'homme, il y en a pour tout le monde et pour tous les goûts. Puis il y en a quelques uns dans des boîte de plasticine, enfermés comme des malpropres alors qu'ils méritent tous l'air frais. Et pourtant c'est encore un cadeau - du ciel évidemment - qui illumine les yeux heureux de pouvoir créer à partir d'un rien des gâteaux peu mangeables, serrer d'une main et recommencer une infinité de fois sans jamais se lasser.

J'pense que l'humain il est un peu comme ça. Comme cette pâte. Cuite ou non, sèche ou pas, il restera cette nature propre. Si on ne le mélange à rien il reste pur mais peu se modifier jusqu'à un certain point. Le temps passe et il peut sécher, mal entretenu sa peau devient rigide et il y a un stade où même l'eau ne peut aider. Petite j'pouvais prendre la position que je souhaitais. Aujourd'hui j'me rend compte que j'ai été trop souvent mélangée à des couleurs qui ne m'allaient pas ; finalement j'suis devenue grise. C'est ça qu'il s'est passé et la danseuse que j'étais ne peux plus s'en remettre. Le soucis est un cercle vicieux. Je peux revoir si elles se collent à nouveau à moi, éphémères car heureuse de cette retrouvaille je bouge trop vite et ça se mélange avant même que je n'aie pu en profiter. Alors pour une fois j'ne bouge plus. Mes lèvres décident enfin d'être closes. Seule ma tête est autorisée à se balancer.

De devant - à dessous
un petit
mouvement
pour te voir, Dieu
et toi, Couleurs

Tu parles du bleu
De l'amour que les gens lui portent
il a de beaux yeux
que tous colportent
-c'est vrai.
J'aime le bleu
bleu bleu bleu bleu
je suis bleue
les flammes sont plus belles
bleues
en plus
il donne presque des ailes
le bleu

Et t'as raison - au fond. Les arc-en-ciel illuminent puis disparaissent, un prémisse des épices, de la malice et voilà qu'ils s'enfuissent. Danses frénétiques et ce n'est pas à celui qui partira le plus vite mais à celui qui tiendra le plus longtemps, amusera le plus le peuple et créera le plus de douceur pour ces ingrats de terriens. Suis-je ingrate ? Sans doute je ne peux répondre qu'à l'affirmative à cette question. Mais toi Dieu tu peux te vanter, te pavaner si tu veux. Je suis certaine que ta générosité et sans limites ; que tu es de ceux qui n'exigent pas de faire des balafres dans son dos pour montrer sa foi. Tu vois avec une clairvoyance sans bornes. En effet le gris fuis, momentanément. Il revient toujours l'enfoiré pourtant. Mais au final sans lui, pas de pluie, et sans pluie pas de sourire. Sans pluie pas de larmes, pas de métaphores des yeux qui pleuvent. Sans pluie, pas d'arc-en-ciel, sans pluie, pas de vie. Et heureusement. Y'a des c*ns qui font bien de revenir.

J'aime bien les mots qu'il utilise. Océan capricieux. C'est vrai que le ciel à ses petits péchés dont il n'arrive pas à se défaire. Ensuite je ne quitte plus le mirage. Tes mots sont beaux, bête hochement de tête. Et le temps passe jusqu'à ce que l'arc s'en aille, laissant ses flèches brisées un peu partout autour de lui. Ma tête se prend un torticoli, les minutes passent un petit peu. Je reviens à moi et j'regarde Dieu. Je peux te faire un bisou Dieu ? C'est débile, c'est venu comme ça. Comme un cheveu au milieu de la soupe. Mais au final je connais pas trop une autre façon de remercier Dieu. Les mots servent parfois, mais les gestes aussi. Beaucoup.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Lizzie Cojocaru, le  Lun 26 Mar 2018 - 13:14

Incrustation dans le RP de Osvald & Mary ; Pv Max

En fin de semaine, le château s’enveloppe toujours d’un air de vacances. Ils ont beau savoir que cela ne dure que deux jours, cela leur suffit à se jeter dans l’espoir et la joie déraisonnables. L’atmosphère n’est pas déplaisante en soit, mais je sais pas. Je m’y sens encore plus étrangère. Cela me rappelle combien l’âge de l’enfance est passé ; leurs rêves me filent un coup de vieux. Car je ne me reconnais plus tout à fait dans leurs jeux ; j’ai l’âme trop meurtrie et heurtée et usée par le temps. Je suis une falaise rongée par l’écume, sourde et irrégulière.

Alors je fais ce que j’ai fait tant de fois, élève : je fuis. Je m’exile sur les terres interdites, celles où l’on ne nous attend pas, où errent les bêtes velues et monstrueuses, où dorment les fantaisies les plus irréelles. Ici, il n’y a pas besoin de rêver. La nature le fait pour nous. La pluie ruisselle et me couvre d’un manteau d’oubli. Mes pieds dépassent l’habitat du garde-chasse, et je m’enfonce dans la forêt. La terre se fait boue et les godasses s’enfoncent en faisant spouik ; mais les odeurs, les odeurs ! Tout est plus intense. Les pins, le lierre, le terreau humide… Je m’en remplis les narines, le sourire aux lèvres.

Des couleurs animent bientôt les gouttes de pluie, et je suis passivement ce charmant évènement. Je ne m’attendais pourtant pas au spectacle qui m’attendait ce jour là : assis par terre, deux gamins traçaient dans le sol d’étranges dessins. S’il s’agissait de runes, je ne les reconnaissais pas. Rien à voir avec celles de la mort, de la résurrection, du feu, ni avec celles qui contribuaient au rituel du manuscrit d’Albert l’Ancien. Muette, je reste dans l’ombre, dissimulée derrière un arbre. Observant leurs jeux et leurs charades d’aquarelles face aux miracles de l’existence.

Lorsqu’il est question de bisous en revanche, l’affaire change. On n’est plus seulement dans un problème forestier, la nuit commence à tomber et va pas tarder à y avoir des affaires de phéromones. Ce serait une triple infraction ; je dois faire mon devoir.
- Tiens tiens. Qu’est-ce que vous fabriquez ici, vous deux ?
Invité
Anonymous
Invité

Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Invité, le  Lun 26 Mar 2018 - 14:20

Oh, coucou Lizzie et Max Smile

De ces fines lèvres dont étaient sortis de si jolis mots, voilà que la fille se met à pester contre le gris. Enfin à moitié. Ou totalement mais en admettant qu'il doit se trouver là ? Sur le moment je suis de nouveau perdu car je ne m'attendais vraiment pas à ce genre de réaction de sa part. Pourtant une fraction de seconde plus tard son visage reprend cet air de douceur, comme si elle était dans une sorte de rêve dont elle sait pertinemment qu'elle sortira bientôt. Les yeux rivés sur l'arc-en-ciel elle n'en perd pas une goutte et moi je n'arrête pas de quitter les couleurs pour la regarder en coin.
Elle est jolie.
Je me sens bien à ses côtés.

Il reste bien encore les chatoyants rouge, jaune et orange ainsi que le infiniment discret rose. Mais je ne veux pas briser cette atmosphère qu'il y a entre nous. Les perles d'eau encore accrochée aux feuilles tombent sans grande conviction, comme si elles n'avaient plus envie de suivre le tempo imposé par d'autres. Les animaux sortent de leurs abris et secouent plumes et poils sans se faire remarquer. Rien au monde ne pourrait nous déranger. C'est l'un de ces moments où l'univers lui-même ne souhaite pas briser la magie de l'instant, si fragile et si fort à la fois.

Quelque part, ne rien dire est encore plus beau que si j'avais repris la parole. Se tenir côte à côte, se comprendre sans se voir, aimer quelque chose ensemble. Je n'ai pas besoin de plus.

Après ce qui me paraît une douce éternité, mon amie se tourne vers moi, m'attrapant sur le fait, puisque je la regardais elle et non plus le ciel. Mais elle ne fait aucune réflexion là-dessus.
Je peux te faire un bisou Dieu ?
Et voici le rouge et le rose qui prennent d'assaut mes joues. Je m'attendais à tout sauf à ça ! Le visage en feu je bredouille quelques sons incompréhensibles avant de simplement hocher la tête à l'affirmative.
Je ne mérite pourtant ni le nom ni le baiser. Mais même si je me passerais volontiers du premier, je ne peux pas me mentir à moi-même au point d'affirmer que je ne désire pas le second.
Une jolie fille aux mots doux va me faire un bisou. Veux me faire un bisou. À moi.

Me sentant rougir de plus belle je perds tous mes moyens et ferme les yeux, attendant.

- Tiens tiens. Qu'est-ce que vous fabriquez ici, vous deux ?

Si la déception devait avoir un son, ce serait sans doute possible celui qui résonne en ce moment dans mon crâne. Je tourne la tête pour voir Lizzie - enfin la professeur Bennet, à présent - derrière nous. L'univers n'est vraiment pas sympa sur ce coup-là, il aurait pu la faire venir jusqu'à nous une toute petite minute plus tard !
Max Valdrak
Max Valdrak
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Max Valdrak, le  Lun 26 Mar 2018 - 22:41

Incrustation avec Lizzie
dans le rp d'Osvy et Mary

Ecureuil endormi au pied d'un arbre. Ou juste assoupi. Il tentait de lutter. Se battre pour se réveiller. Se tirer de cette torpeur. De ce Morphée des cauchemars. Laissez moi. Il bougeait dans ses rêves. Semblait fuir quelque chose. Simplement évanouie. Une sensation de froid sur la joue.

Réveil. Sursaut. Yeux de nouveau ouvert. Rouky à mes côtés. Petite mine de chien inquiet. Je tentais de me relever sans me rappeler comment j'avais atterri ici. Comment cela se faisait que je ne me souvenais point des événements? Pourquoi n'étais-je pas sur une branche? Petite proie non protégée.

Douleur
Partout dans la jambe.

Je me transformais alors. Découvrant des blessures sur ma jambe. Un simple bandage autour du mollet. Je devais me mettre en route. Il me fallait faire plus attention la prochaine fois. Je n'avais aucune idée de ce qui m'était arrivé mais à la vue des blessures. J'optais pour la théorie de l'animal.

Me levant doucement. Non sans mal. Rouky un peu petit pour me servir d'appui. Je commençais à faire mon petit chemin. Un pas après l'autre. Grimaçant par moment. Tentant de rester droite. J'espérais qu'aucun élève ne soit dans la forêt en cette heure. Mais c'est en espérant que le contraire se réalisait. Un dialogue non loin.

Une voix bien connue. Un léger sort sur mon jean. Camoufler la blessure. Un revers de manche les larmes envolées. Un air neutre sur le visage. Sortant des ombres. Rejoignant le trio. La forêt en partie ma responsabilité. Je ne pouvais passer sans rien dire.

Silhouette s'associant à la voix connue. Un souvenir. Personne que j'esquivais malgré moi. J'écoutais la réponse du jeune aigle avant de prendre la parole à mon tour. Mais celui ci resta muet. Alors je fis de même. Un simple regard vers l'ancienne patronne.
Gaëlle Panyella
Gaëlle Panyella
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Gaëlle Panyella, le  Mar 24 Avr 2018 - 21:57

Des milliers d'excuses pour le délais ♥ Et coucou Max et Lizzie :mm:
musique ♫

Je ne sais pas ce que j'ai espéré en demandant un bisou. Manque d'amour, peut-être pas, je peux toujours en trouver dans les bras de Stella. Mais les mots de Dieu, sa dévotion à ma simple personne alors qu'il était l'univers, ainsi que sa magie pour me montrer les couleurs de l'arc-en-ciel et m'offrir des gouttes de pluies. Je ne sais pas. Le temps d'un instant j'avais été enchantée, je voulais le remercier. Les évidences d'une seconde ne sont cependant pas celles d'une autre. À présent, je me dis que ce n'est pas un cheveu, mais une masse de spaghettis qui vient de tomber dans le délicieux nectar emplis de cousins légumes. Il n'y pourtant pas d'échappatoire possible et au final j'ai quand même envie de voir ce que ça donne cette idée avec une créature mystique. Si de simple trait il fait briller mes pupilles, qui sait ce qu'une émotion forte peut provoquer ? Il est devenu tout rouge en plus. Petit tour d'horizon nope aucun changement climatique pour l'instant mais je suis certaine que ça va finir par arriver.

Et puis
la déchéance

Parce qu'une madame vient de débarquer, parce qu'elle demande ce qu'on fabrique, parce que ça sent la boulette et que je n'ai pas envie que les carottes soient cuites. Elle me dit quelque chose d'ailleurs et je dois être bête parce que c'est sans doutes une prof - sinon pourquoi elle serait ici ? - sauf que j'en ai vu des vertes et des violettes dans cette école du coup autant dire que tout est possible. Coup d'oeil à Dieu, il reste muet. C'est un test pour voir si je suis digne d'aller au paradis en fait ? Mes sourcils se froncent, fin je crois je me vois pas mais ça me semble évident. Une main portée à la tête plus tard je peux affirmer que c'est bien ça. Donc je reprends. J'ai les sourcils froncés jusqu'à ce que je voie une nouvelle arrivante. Elle je la connais ! Je lui offre d'ailleurs un sourire éclatant parce que je l'aime bien. De jolies chansons chantées font de bons amis, c'est un moyen sympathique pour apprendre às'aimer. J'espère qu'elle va nous aider dans cette situation fâcheuse. Ce serait dommage que tout soit cassé. J'aimerais bien coller du papier collant sur une vitre qui apparaîtrait entre nous histoire de creuser un tunnel à la petite cuillère. Et puis hop, nous nous échapperons.

Mais ça se sont des rêves
des espoirs qui s'envolent vite
Kohane n'est pas là pour attraper mes bulles
alors faudra faire face avec la réalité
qui nous murmure qu'il n'existe pas de sortie de secours
Alors entre le chemin du mensonge
et de la vérité
je choisis la vérité
sans demander à Dieu
si il est d'accord

Mais c'est un test
que je dois passer
fin c'est ce que son silence dit
après je suis pas infuseuse de sciences !

- J'étais assise sur une branche entrain de euh regarder les nuages je crois et quand Dieu est arrivé je ne savais pas encore qui il était alors je me suis dis que j'allais lui voler ses ailes sauf qu'en fait après je me suis rendue compte que ce n'est pas gentil, d'autant plus qu'il m'a offert de la pluie et un arc-en-ciel ce qui est merveilleux quand même ? Qui a encore ce genre d'intentions de nos jours ? Peu de monde j'en suis sûre. Donc pour le remercier j'ai voulu lui faire un bisou - sur la joue bien entendu -chaque vérité à une part de mensonge et puis vous êtes arrivés et j'ai pas pu ce qui est dommage quand même parce que Dieu le méritait vraiment son bisou ! puis je souris, un petit peu. Parce que j'ai pas l'habitude de parler autant et que c'est une découverte quand même assez rigolote.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Lizzie Cojocaru, le  Jeu 3 Mai 2018 - 19:06

Le petit bleu me lance une grimace de désespoir. D’une intensité telle que je me demandais s’il pouvait pas pleurer, là. Je suis sûre qu’une larme chargée d’une telle émotion a un grand potentiel magique. A tester dans le chaudron, en tout cas, si Max qui venait d’arriver ne m’en empêchait pas. Mais la larme ne vient pas ; c’est plutôt sa compère, la fleur bleue, qui sort les armes en dégainant les mots.

Son explication tient à peine la route ; mais elle me rappelle une certaine innocence. Une candide insouciance, qui marquait mon coeur du temps où l’ego, la rancoeur, la douleur, la colère, la terreur et les autres démons n’avaient marqué leur terrain sur les détours de mon coeur. Une part de moi voudrait laisser couler/pisser, et m’enfuir sans qu’on en reparle.

Cependant, je ne suis pas seule. Nous sommes deux témoins du règlement enfreint. Je ne peux me contenter de l’excuse de mon handicap pour dire que je n’ai rien vu, rien su, et les laisser poursuivre comme si de rien était.
— Je suppose que tu es Dieu, donc, glissais-je au gamin.
Je fis un pas dans sa direction ; tourelle inquiétante sous mon regard amusé. Il faut dire qu’avec la situation, il était difficile de rester parfaitement de marbre. Ils veulent jouer ? Je crains qu’ils ne sachent pas à qui ils ont affaire. Faut dire, je sais pas moi-même à quoi m'attendre de la part de Max.

— Si tu es Dieu, quelle valeur donnes-tu aux diverses règles enfreintes aujourd’hui ? Et aux intentions qui ont gagné le coeur de cette humaine lorsqu'elle envisageait de te voler les ailes ? En quoi mérite-t-elle miséricorde alors qu’elle trouble l’ordre de la forêt ? Jouer sur la météorologie pourrait troubler les réflexions et prédictions des centaures. Si tu n’es pas Dieu… pourquoi lui as-tu menti ?


Max Valdrak
Max Valdrak
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Max Valdrak, le  Jeu 31 Mai 2018 - 18:06

avec le LA de Osvy


Je restais légèrement en retrait. Adossée à un arbre. Jambe trop fragile pour me tenir. Besoin d'un support. D'un peu d'aide. Ne pouvais-je pas m’éclipser? Les laisser entre eux? L'ancienne patronne semblait avoir la situation en main. Je doutais de moi, mes capacités. Surtout celle à me faire entendre. J'étais plutôt médiatrice que juge. Que faire? Attendre une réponse.

Celle de la jeune aigle ne tardait point. Elle que j'avais connu un soir près du lac parlait de Dieu. J'avais soulevé un sourcil interrogateur tandis que le petit lui rougissait à vue d’œil. Je ne disais rien. Écoutant simplement. Analysant un peu malgré moi. Réflexion intérieur. Recherche d'une solution nous permettant de repartir rapidement. Mais alors que la machine était lancé de nouveaux éléments à rajouter

Lizzie venait de prendre la parole à son tour. Rentrant dans le jeu de la métaphore. Je souris. Jouons sur les mots une belle arme. Écoutons tranquillement sans un son. Je n'avais pas grand chose à dire de plus qui n'avait point été déjà dit. Et pourtant une question me brûlait les lèvres une réflexion qui trottait en tête et qui sans permission s'exprima dans l'air.

- Vous parlez de Dieu, vous parlez de voler, vous parlez du ciel. A trop vouloir se rapprocher du Soleil l'on finit par se brûler les ailes. Un aigle ne sachant plus voler sans ses ailes est-il toujours aigle? Imagines tu peut-être en lui un Dieu. Illusion belle de l'inconscient et du masque des mots bien choisis. Dieu ou illusionniste? Voulais-tu lui voler ses ailes pour aller plus haut? Gagner une liberté en brisant les rêgles? Combien sont ce soir brisée par cette illusion?

Je m'étais rapprochée doucement de la jeune fille. Parlant d'une voix douce. Me perdant légèrement dans mes images. Ayant une idée en tête. Je jouais en fonction du chef d'orchestre et je n'étais qu'un simple instrument dans cette mélodie du soir et de la nuit.
Invité
Anonymous
Invité

Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Invité, le  Dim 3 Juin 2018 - 11:32

On est cernés. Et moi je ne sais pas du tout quoi faire ! À la limite peut-être que je pourrais essayer d'expliquer la situation à Lizzie et en souvenir du temps qu'on avait passé à Noël dernier elle serait encline à faire comme si elle n'avait rien vu et repartir vers le château ? Oui c'était peu probable mais ma tête est encore tout embrouillée. Alors quand je vois la garde chasse arriver à sa suite et nous regarder en attendant que l'un de nous deux réagissent je panique de plus belle. Heureusement avant que je n'ouvre la bouche et gâche tout, la poétesse prend les devants. Au début c'est un soulagement, en plus elle décrit la situation telle quelle et je lui suis reconnaissant de ne pas inventer une histoire de toutes pièces que j'aurais dû ensuite reprendre sans savoir où on allait. Une véritable cascade de mots jaillit d'entre ses lèvres et les évènements décris s'enchaînent très vite. Quand elle dit qu'elle comptait simplement m'embrasser sur la joue mon cœur se serre et je me sens soudain très bête. Je suis beaucoup trop naïf, évidemment qu'une fille comme elle n'allait pas m'embrasser comme ça, qu'est-ce qui m'a pris de le penser ?! Une vague de tristesse vient s'écraser contre ma poitrine et je ne suis pas mécontent d'être encore tout trempé de pluie car mes yeux mouillés se remarqueront moins.

La fille de l'eau termine son exposé avec un sourire, fière d'avoir sur transmettre tout ce qui s'était passé depuis qu'on s'est rencontrés. Sauf que Lizzie n'a pas l'air de penser que ce soit suffisant et se tourne vers moi en me posant plein de questions gênantes. Son ton est clairement sérieux et la panique vole rapidement sa place à la tristesse ! Mon visage s'enflamme et ma langue s'affole « Quoi ? mais non je.. c'est pas... de... pas moi qui... » Impossible d'aligner deux mots et encore moins de faire une phrase complète. La deuxième adulte se joint à l'interrogatoire sauf que cette fois elle s'adresse à ma partenaire de danse sous la pluie. J'agite timidement les mains en tentant vainement de la protéger « non! ... elle est pas... enfin... je euh »
Je ne vais pas m'en sortir, il faut que je me calme. Mais comment ? J'enfuis mon visage dans mes mains dans l'espoir de m'évader de cette situation pour ne serait-ce quelques secondes. Ironiquement je me dis qu'il me faudrait une serviette froide à plaquer sur ma tête qui est à présent aussi brûlante qu'un feu de forêt. Forêt ?
Normalement je devrais relever les yeux, pour regarder Lizzie en face. Mais je peux pas. Si jamais je m'extrais de cette bulle d'obscurité rassurante je vais de nouveau bégayer !
« J'ai juste demandé de la pluie à mon Dieu et il me l'a accordé, j'en suis pas un moi. Et puis les centaures étudient les astres et non pas quelque chose d'aussi peu fiable et instable que la météo.... Et je n'ai pas menti ! »
Voix peu assurée mais au moins c'est sorti. Je veux bien reconnaître qu'on ne devrait pas se trouver à cet endroit de la forêt à cette heure mais pas que l'on est perturbé l'ordre naturel avec une petite pluie, issue d'une prière qui plus est !
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Lizzie Cojocaru, le  Lun 25 Juin 2018 - 15:39

Le jeune aiglon, qui me tendait jusque là un triste regard de chien battu, bat en retraite, sans doute paniqué à l’idée qu’il doive parler tout seul comme un grand sans se cacher derrière sa comparse. Il bredouille des paroles inintelligibles, et je peine à détacher les syllabes pour en faire des mots. Max prend ma suite, et alors là, je comprends encore moins. Est-ce qu’elle essaie de leur sauver la mise ou de les enfoncer encore plus ? Parce que les illusions brisées là, je pense quelles sont plus nombreuses que toutes les règles.

— Certes, les centaures n’étudient pas la météo, mais les variations de celle-ci et de l’atmosphère terrestre en général peut affecter leur perception des planètes, et par extension, leurs réflexions. Enfin, on s’égare un peu, là.

Je souffle un peu. Je sens que cette soirée va être longue. J’avais pourtant mieux à faire, de base. Ils pouvaient pas juste se prendre une petite colle et retourner dormir dans leurs dortoirs ?

— Tu ne mens peut-être pas, un souci de communication avec la belle que voilà ou je ne sais pas quoi, mais t’as surtout une belle façon de fuir les questions qui concernent les règles de Poudlard, pour te cacher dans l’enveloppe plus mystique. Je comprends l’attrait, mais pour ce soir, je ne sais pas si ça sera suffisant. Alors je te le demande à nouveau.


Comme Max s'est approchée de Mary, je me charge de mon petit compère du marché de Noël.

— Quelle importance donnes-tu au règlement ? Je comprends qu’il soit parfois tentant de le défier, mais sortir dans la forêt interdite par les temps qui courent, c’est plus dangereux que jamais. Ouais, j'dois sonner comme une vieille folle, mais regarde-moi bien. On se soucie de vous. C'est pour ça qu'on est là ce soir. As-tu déjà oublié les dernières attaques de groupuscules ? Si vous vous aventurez n'importe où, sans adulte, vous êtes plus exposés que jamais.
Gaëlle Panyella
Gaëlle Panyella
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Gaëlle Panyella, le  Mer 27 Juin 2018 - 8:50

Je crois que ça fait
beaucoup trop d'informations d'un coup.
Et je crois que
ma tête tourne
J'ai l'impression qu'elle est sortie du four-protecteur
pour aller s'exposer aux complots
j'aime pas ça.
- du tout.

D'abord il y a la première. Qui parle à Dieu comme s'il n'en était pas un. J'ai du mal à croire que quelque chose comme ça soit possible. C'est. Dieu. Alors. Non ; pourtant y'a cette autorité qui plane au-dessus de la dame comme survole un ovni au-delà de la Terre. J'ai pas le droit de me jeter corps et poing dans une lutte juste pour monter par A plus Z que si c'est Dieu, le seul l'unique et le mien ; que j'avais une chance de poser mes lèvres contre les siennes et qu'il n'y a strictement rien de plus beau. Elle mélange tout. Ou comprend peut-être autrement. Trop difficile de mélanger l'adulte-enfant-adolescent-compréhension-frustration. J'aimerais tenter de comprendre le problème mais ce ne sont que des inepties et je crois que je suis aveuglée par ces indices qui prennent des allures d'injustice.

Il faut
rester muet - silencieux
Comme ce chat qui adore observer ses proies
avant d'attaquer
c'est débile mais
j'ai l'impression
d'être en danger
face à ces deux adultes alors que dans deux trois mois
je serai considérée
comme tel
par les yeux aveugles d'une société pour qui je suis une invisible

j'ai pas envie

Max. Je ne la comprends pas trop ; nous étions amie, enfin, je le pense. Alors pourquoi s'emballe-t-elle ainsi par de si grandes métaphores ? Ce que je dis je le pense par cette tête bien trop naïve pour voir les choses autrement que par mes propres yeux. Question de perception, dis-je. Les mots sont coincés entre mes dents, un peu étouffés. Les points sont serrés et le sourire envolé. Dieu tente d'expliquer, j'ai mal à la tête. C'était bien un peu de douceur, j'ai l'impression qu'elles ont tout gâcher. Et ça m'embête étant donné que pour une fois j'me sentais revigorée. Bien-sûr que si tu es un Dieu, dieu. Il n'a rien dit du tout. J'ai choisi mon Dieu, il a parlé au sien. Chacun choisit de croire en ce qu'il veut et moi je crois en lui, c'est tout. Nous n'étions pas si proche du couvre feu, et les règles sont les règles, elles sont faites pour être respectées, mais je suis certaines qu'elles-mêmes sortaient dans la forêt nous l'avons tous faits le soucis c'est que ce n'est pas un argument recevable mais toujours dans un mécanisme d'auto-défense si c'est si dangereux, pourquoi restons-nous ici ?

Si c'est si mal que ça ils n'ont qu'à nous punir
mais certaines punitions sont bien pire
qu'offrir un arc-en-ciel à une damoiselle en détresse
Il n'a rien fait de plus qu'être gentil
Max Valdrak
Max Valdrak
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Max Valdrak, le  Dim 15 Juil 2018 - 16:36

Esprit de nouveau hanté par les pensées. Mollet de plus en plus douloureux à soigner. Je n'arrivais plus vraiment à suivre le fil. Me concentrant uniquement sur les mots de la jeune aigle. Je n'avais pas la tête à trouver une punition. Je ne voulais pas non plus leurs donner raison. Je venais de briser des illusions. Je m'en rendais compte. L'heure, le contexte impactant sans impacter. La maladresse des mots qui filent plus vite que la pensée. Je devais trouver un moyen de me rattraper, de me raccrocher à une réalité.

Je cherchais un échappatoire dans ses mots. Quitte à décevoir l'ancienne patronne. Mais cela était plus fort que moi, je ne pouvais réprimander. Je culpabilisais. Et la douleur de la jambe, la sensation qu'un flot de chaleur coulait doucement, me criait de partir. Je cherchais une sortie. Mais je ne pouvais pas partir comme si de rien était. Je cherchais...

Un mot, une phrase. Merci petite Mary. Un merci du regard. Un regard adoucit. Un regard cachant mes peines. Un regard cachant mes problèmes. Un voila, un masque toujours en encore. Jamais sortir sans.

- Bien, blâmer la gentillesse serait me tirer une balle dessus comme dirait un ami moldu. Pour ma part je me contenterais d'un avertissement, et si je vous retrouve à trainer par ici surtout à une heure aussi tardive, vous vous retrouverez en retenue. Aller rentrons maintenant. Les êtres qui rodent en ces heures ne sont point très pacifiques.


Un craquement de branche au loin comme pour accompagner mes paroles. Mes poils se dressant. Les sens aux aguets. Animal blessé sur ses gardes.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Lizzie Cojocaru, le  Dim 15 Juil 2018 - 17:21

Ils commençaient à me fatiguer, les uns et les autres. Moi j’étais en plein pour augmenter la sanction, et Max, elle se rétractait. Elle voulait pas les punir. Pas être mal vue. Je roulais les yeux vers le haut, vous savez quand on veut être hautain mais qu’on fait juste une tête de zombie malade.

D’ailleurs, j’sais pas si un zombie peut être malade, ou si on considère que la maladie d’être un mort-vivant est déjà suffisamment incurable pour qu’on soit protégé des rhumes. C’est une vraie question scientifique, je l’apporterais à Ebenezer un de ces jours. Enfin, je vais oublier, mais dans 10 ans, quand il sera en train de disséquer un cadavre encore chaud, ça me reviendra je pense.

Bon. Une réduction de la peine. Une absence de peine. Duh ils se prennent pour qui ? Enfin, ils n’avaient pas tort sur la question de la sécurité.
— Ok, à condition que l’avertissement soit écrit. Balancez vos carnets.


Je réfléchissais à une tournure, et préparais :
« N’a pas respecté le règlement de Poudlard et ce, de façon irréfléchie. Doit faire plus attention à sa propre sécurité, ainsi qu’à celle des autres élèves pouvant être menacée par des comportements un peu trop spontanés. »

Assez flou pour les protéger. Assez précis pour que je m'en rappelle, moi.
Invité
Anonymous
Invité

Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Invité, le  Lun 23 Juil 2018 - 22:27

LA de tout le monde pour clôturer

Les paroles de Lizzie ébranle un peu mes convictions et je (re)commence à me sentir mal. Quand elle insiste sur le règlement et les dangers du monde extérieur je baisse les yeux, penaud. J'ai envie de dire qu'on ne faisait rien de mal et qu'en plus on restait proche du château donc normalement rien de dangereux ne pouvait nous arriver. Mais l'expression sur son visage, l'intonation de sa voix, ne laissent pas la porte ouverte à la contestation. « Désolé... on y pensait pas... »
Mais n'est on pas censé être en sécurité à Poudlard ? Toute cette sécurité, toutes ces règles,... souvent tout ça me paraît bien excessif. On se sent bridés, surveillés, alors que le pire qu'il puisse nous arriver en ces murs est de se recevoir un journal de propagande sur le tête en entrant dans une pièce. Rien de bien méchant, au pire juste inconvénient. Pas de quoi s'alarmer à ce point donc !

La fille de l'eau claire et pure comme ses mots tient tête mais la raison me souffle de laisser couler. La garde-chasse propose la méthode douce, un avertissement, sans plus. Et la nouvelle maîtresse de l'air y concède non sans nous montrer sa mauvaise humer et exposer ses conditions. Je prends dans la mienne la main de la poétesse, une légère pression pour lui communiquer que le mieux est de s'exécuter pour le moment. Un sourire rassurant accompagnant mon geste, tout va bien se passer ce n'est qu'un nuage passager dans un ciel aux milles arc-en-ciels cachés !

Une seconde, mon carnet ? « Euh... » Regard perdu et gêné cette fois-ci adressé aux deux figures d'autorité. C'est une bonne question ça, qu'est-ce que j'en ai fait ? Les rouages de ma mémoires tentent désespérément de remonter le temps, à la recherche du moindre indice de -
« Ah ! » Illumination !
Je me retourne et pointe en direction de l'arbre initial, celui que j'avais choisi pour me reposer, juste avant que la rimeuse ne me fasse sa demande de couleurs. « Mon sac est resté dans l'arbre là je crois » Petit rire gêné et main passée dans les cheveux, en d'autres circonstances ça aurait fait sourire tout le monde mais ici ce sont plus les soupirs qui pointent le bout de leur nez.

Mon sac récupéré et l'avertissement mis sur papier nous n'avons plus d'autres choix que de rentrer au bercail. Au-dessus de nos tête le ciel est majoritairement redevenu clair, l'arc-en-ciel s'est évaporé. Mais il reviendra, c'est certain.

Retour au château, Fin du RP pour tout le monde, des bisous :kiss:
Contenu sponsorisé

Activités forestières - Page 12 Empty
Re: Activités forestières
Contenu sponsorisé, le  

Page 12 sur 12

 Activités forestières

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.