AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 6 sur 45
Comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 25 ... 45  Suivant
Franck Shelley
Serpentard
Serpentard

Re: Comptoir

Message par : Franck Shelley, Mer 27 Fév 2013 - 0:30


[November ? MDR ]



Il faisait beau ce jour-là, lorsque j'arrivais aux Grandes Halles Magiques. Pourtant, au loin, l'on pouvait apercevoir quelques nuages d'un gris sombre, et ce ciel pommelé n'annonçait également guère les meilleures réjouissances pour la fin de l'après-midi. J'avais marché de longues minutes, très longues minutes sur le chemin de Traverse à les regarder, ces nuages, avec leurs formes spectaculaires et mystérieuses, jouant à deviner quelles en étaient leur représentation. Était-ce un dragon ? Une voiture ? Un homme au visage grave ? Il y eut les cris hystériques d'un petit garçon qui voulait une glace, ou autre chose, à vrai dire je n'en savais rien, cela me rappelait seulement les quelques rares crises de ma fille lorsqu'elle était plus jeune et qu'elle voulait, une glace. Douce nostalgie.

Et puis, j'arrivais donc aux Grandes Halles. Un souvenir de France me revint en mémoire, alors que Léah me traînait devant les vitrines des grandes halles costumées par les fantaisies de Noël. Une immense foule s'y massait, et il y était presque impossible de pouvoir circuler sans se faire au moins plusieurs fois rentrer dedans. Aux Halles Magiques, par contre, il n'y avait que quelques clients. Le silence de ces rares derniers accompagnait la petite musique de fond de la boutique.

Je venais ici pour faire un cadeau à Élizabeth. Elle était capitaine de l'équipe de Serdaigle ! Capitaine ! Elle paraissait si fragile, si délicate, j'avais du mal à la voir sur un balais, à pratiquer un sport aussi physique que dangereux. Mais que veux-tu Francky ? La vie est faite de surprise. Et, des surprises, oh ça oui, on allait en avoir.

Je me pavanais donc, moi, nouveau membre de l'Ordre du Phénix, dans les différents rayons quand mon regard croisa celui de la vendeuse. November. L'ancienne Directrice de Gryffondor avait donc prit place dans cet établissement. Aby la connaissait, enfin, de ce que j'avais pu comprendre. Je lui fis un sourire complice, et continuais mes recherches, espérant vivement faire plaisir à ma seule et unique grande fille, mais, après quelques minutes d'intenses réflexions stériles, j'en concluais : Je n'avais fichtrement aucune idée.

J'allais donc vers November, seule vendeuse présente aujourd'hui, pour lui demander conseil.
« - Salut November, Comment tu vas ? Ca ne te manque pas trop le château ? Dis-moi, j'aurais besoin d'un peu d'aide... je cherche un cadeau pour ma fille qui est attrapeuse dans l'équipe de Serdaigle... et je crois que je n'ai pas trop la fibre du sport », disais-je amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Comptoir

Message par : Invité, Mer 27 Fév 2013 - 14:24


La cliente dévoila son nom, qui était inconnu pour Solange. La blonde n'avait pas l'intention de dire le sien, il suffisait de lire l'enseigne de la boutique pour le connaître. De toute façon, elle n'attendait pas grand chose de cette rencontre, si ce n'était une vente. Aussi quand la jeune femme toujours aussi pressée sortit de la boutique, la professeure pût soupirer.

Elle ne savait pas que ce que voulait exactement l'autre femme, mais elle serait très prudente durant ce petit rendez-vous. La jeune femme sourit à November et lui fit signe qu'elle repartait. Sans trop s'attarder, Solange fila dans l'arrière boutique, prit ses affaires et sortit par l'arrière cour. Maintenant qu'elle était dehors, elle put transplaner pour rejoindre son cottage, car elle y avait plein de choses à faire au final... Elle reviendrait seulement une demi-heure avant le rendez-vous, pour les quelques livres de dragonologie que souhaitait Prewett...

Vente:
 


Dernière édition par Solange O'Riley le Ven 1 Mar 2013 - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adna Evincio
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: Comptoir

Message par : Adna Evincio, Mer 27 Fév 2013 - 22:24


Adna écouta la vendeuse et la remercia. Puis, elle refit le tour des rayons. Finalement, elle avait décidé de ne faire que deux achats. Elle tourna plusieurs fois, lisant le titre de chaque livre et vérifiant la qualité de chaque vêtement mais ce ne fut pas ce rayon qui l'intéressa. Elle s'approcha du rayon des plumes.
Des millions de plumes toutes plus belles les unes que les autres lui faisaient face. Elle ne savait que choisir. Elle s'approcha de chacune. C'est alors qu'elle aperçut une magnifique plume à réponses intégrées d'un bleu électrique. Un flash lui traversa l'esprit. Plongeant son regard dans l’encrier, elle vit apparaître Ailinn. Elle se saisit immédiatement de l'objet.

Il ne lui manquait plus qu'un cadeau, celui de Violetta. La brune ne la connaissait pas et n'osa pas s'aventurer dans quelque chose de très compliqué. Elle farfouilla de nouveau dans le rayon et trouva ce qu'elle cherchait : une jolie plume à papote. Elle s'en saisit également et et fit bien attention à ne pas l'abîmer. Une fois la vendeuse retrouvée, elle lui tendit les objets :

- Voilà, merci pour vos conseils, j'ai trouvé ce qu'il me fallait. En tout cas, je ne sais pas si vous êtes la gérante mais j'adore cet endroit.

Une fois qu'elle eut dit ce qu'elle avait sur le cœur, la demoiselle patienta, attendant qu'on lui fasse payer la somme de ses achats.
C'est alors qu'elle se souvint :

- Euh...Excusez-moi, vous faites les papiers cadeaux ?

Elle n'avait qu'une hâte, être le lendemain et courrir à la fête.
Revenir en haut Aller en bas
November Hauswald
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Comptoir

Message par : November Hauswald, Jeu 28 Fév 2013 - 15:53


Désolée, RP pourri ... :(

Lorsque November ouvrit le catalogue pour sa cliente, la cloche de l'entrée tinta. La gérante se dirigea vers les étagères derrière lesquelles elle pourrait observer le nouvel arrivant mais quelle fut sa surprise lorsqu'elle aperçut la propriétaire des Halles, Solange O'Riley ! Elle balaya la salle du regard pour s'assurer que tout était propre et mit un peu d'ordre dans sa tenue, malheureusement, quoi qu'elle fasse la lionne ne ressemblerait jamais à une personne sérieuse et fiable, en effet, son look de gothique, son anorexie et son maquillage charbonneux ne donnaient pas vraiment envie de lui faire confiance. Cependant, la jeune femme restait très consciencieuse lorsqu'elle travaillait.

Solange la rejoignit derrière le comptoir et lui sourit, voyant qu'elle était occupée, la propriétaire préféra s'occuper d'un jeune femme aux cheveux flamboyants qui venait d'entrer dans la boutique. Elle fut succédée par un homme élégant qui n'était autre que Frank Shelley, un ancien collègue directeur de Serpentard. Il se promena un instant dans les rayons et parut avoir besoin d'aide puisqu'il se dirigea vers November. « - Salut November, Comment tu vas ? Ca ne te manque pas trop le château ? Dis-moi, j'aurais besoin d'un peu d'aide... je cherche un cadeau pour ma fille qui est attrapeuse dans l'équipe de Serdaigle... et je crois que je n'ai pas trop la fibre du sport » fit-il d'un air amusé.

Ainsi donc il venait pour un cadeau. Remarque, cela ne changerait pas tant que ça des clients qu'elle avait servis jusqu'à maintenant. La vendeuse esquissa un sourire puis répondit : « - Salut Franck ! Bien sûr, le château me manque beaucoup. L’équipe des dirlos aussi ! » Elle avait parlé avec une pointe de nostalgie dans la voix. En effet, Poudlard lui manquait énormément, ses élèves riant dans les couloirs, ses collègues, les directeurs de maisons, et même la fête de noël qui n’avait pourtant pas plu à la majorité des Gryffons ! Puis elle poursuivit : « Et toi ? Rien de nouveau à Poudlard ? Félicitations pour ta fille ! Attrapeuse de Serdaigle ! Rien que ça ! Je te propose de jeter un coup d’œil dans le rayon quidditch, je peux t’accompagner si tu veux ! » Ce n’était pas une question mais plutôt une liberté qu’elle prenait, la vendeuse n’attendit donc pas la réponse pour lui montrer le chemin. Elle contourna quelques étagères et s’arrêta dans le rayon. « Voilà ! Ici, tu as tout ce qui concerne le quidditch, il y a des balais, des accessoires de protection, et même des banderoles pour les supporters, mais je doute que ta fille en ait besoin ! Connais-tu le modèle de balai qu’elle utilise ? »
Au moment même où elle posa sa question, la cliente que November avait laissé faire le tour des rayons revint vers elle et déclara : « - Voilà, merci pour vos conseils, j'ai trouvé ce qu'il me fallait. En tout cas, je ne sais pas si vous êtes la gérante mais j'adore cet endroit. » Il était vrai que la boutique était superbe, mais la gérante n'avait fait que passer un coup de balai, c'était Solange qu'il fallait féliciter. « - En effet, je suis la gérante de ce magasin, mais c'est la propriétaire qu'il faut complimenter, en tout cas, heureuse que vous ayez trouvé votre bonheur » La Gryffondor se dirigea vers le comptoir et fit payer la cliente pour ses achats.

Spoiler:
 


« - Euh...Excusez-moi, vous faites les papiers cadeaux ? » La vendeuse hocha la tête en souriant, déroula une longue bande de papier cadeau et le coupa à l'aide de sa baguette magique. Ensuite, elle enroula ce papier autour des achats de la jeune femme et finit par mettre un ruban au dessus du paquet qu'elle mit dans un sac mauve orné du logo des Halles. « -Voilà, ça vous fera 4 gallions et 5 mornilles pour le papier cadeau, fit-elle en lui tendant le sac, merci d’avoir choisi les Halles Magiques pour faire vos achats, bonne fin de journée ! »
Revenir en haut Aller en bas
Kim Stevenson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Kim Stevenson, Lun 4 Mar 2013 - 18:01


Aujourd'hui, Kim avait besoin de papier. Oui, de papier. Oui, tout simplement. Mais le papier, c'est important ! Comme elle n'avait rien à faire, elle avait prévu d'écrire une lettre à ses parents. Sa mère adorait tout particulièrement les lettres manuscrites, qu'on pouvait conserver, et relire à sa guise. Au contraire, Kim n'affectionnait pas énormément ce moyen de communication. Elle détestait écrire. Les crampes aux poignets, juste pour donner quelques nouvelles à quelqu'un, très peu pour elle !

Mais il y a un début à tout ! Et aujourd'hui était un grand jour de ce côté là ! Kim avait tout préparé sur son bureau, absolument tout: l'encre, la plume, tout...sauf le papier. C'est quand même moins pratique, pour écrire une lettre ! La jeune fille avait d'ailleurs failli se dégonfler, prenant l'absence de cet élément pour un signe du destin. Mais, ayant promis à sa mère qu'elle ferait un effort, elle était partie, mornilles en poche, acheter du parchemin en papier, le plus simple et le moins cher... On ne va tout de même pas dépenser une fortune dans du papier, il ne manquerait plus que ça !!!

Marchant au hasard dans les rues de Londres, ne sachant pas trop où aller et remerciant (ironiquement, bien sûr) à chaque seconde son sens de l'orientation déplorable, la jeune fille finit par trouver ce qu'elle cherchait: les Halles Magiques. Cette petite boutique bien avenante, au beau milieu du Chemin de Traverse ressemblait à un petit bric-à-brac où l'on pouvait trouver de tout. Parfait !

Kim n'avait jamais posé, ne serait-ce que le bout de sa chaussure sur le parquet de cet endroit. Il lui semblait bien que ce dernier était réservé au Quiddich, il y a quelques temps, mais elle n'était absolument sûre de rien alors... Regardant tout autour d'elle, mais sans vraiment prêter attention à ce qu'elle voyait, la jeune fille s'approcha du comptoir. Il n'y avait pas beaucoup de queue, mais la boutique était loin d'être très calme. Elle était même plutôt fréquentée !

Posant ses mains frêles sur le meuble en face d'elle, elle dit d'une petite voix:
"Bonjour ! Je souhaiterais vous acheter du parchemin en papier, s'il vous plait !"
Ce n'est qu'après avoir prononcé cette phrase qu'elle regarda vraiment la vendeuse. Brune, de si beaux yeux... Pas de doute possible, c'est bien November, sa cousine qu'elle n'avait pas vu depuis fort longtemps. Oubliant sa timidité, d'habitude si présente, elle s'exclama:
"Nov' ???! Je savais pas que tu travaillais ici ! Ça alors ! Tu vas bien ?"
Elle stoppa sa phrase avec un grand sourire. Quelle surprise !

Revenir en haut Aller en bas
November Hauswald
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Comptoir

Message par : November Hauswald, Jeu 7 Mar 2013 - 18:46


HRP : ce RP ne se passe pas au même moment que celui avec Franck, sinon November va devoir partir, puis revenir, puis partir... Bref, ça va être compliqué Wink

Il était quatorze heures, l'heure de la pause de dix minutes que la gérante s'accordait chaque jour, mais aujourd'hui, la pause avait un goût amer, un goût de manque. Sans clope, une pause n'était pas une pause, même la vodka ne pouvait remplir ce trou que laissait la cigarette. A l'extérieur, le froid lui glaça les membres si bien qu'elle décida de rentrer et de ne pas prendre de pause, finalement. L'intérieur de la boutique était chauffé, elle enleva donc sa veste en jean qu'elle déposa sur son tabouret derrière le comptoir. C'était une journée calme comme on en faisait pas souvent et les rares badauds ne faisaient que jeter un coup d'oeil à la vitrine, sans entrer. November ne pouvait pas leur en vouloir, avec le froid de canard qu'il faisait dehors, il devait leur tarder de retrouver leur nid douillet !

En même temps qu'elle pensait ces paroles, une cliente entra dans le magasin, elle savait que c'était une fille car sa voix (féminine) retentit dans les Halles : « Bonjour ! Je souhaiterais vous acheter du parchemin en papier, s'il vous plait ! ». La gothique ne leva pas la tête du comptoir et répondit : « Je suis à vous dans une minute ! » Entre temps, la nouvelle venue s'approcha du comptoir, elle eut l'air de l'observer mais l'anorexique trop absorbée dans la contemplation du catalogue, ne prit pas la peine de faire de même. Soudain, la cliente s'exclama : « Nov' ???! Je savais pas que tu travaillais ici ! Ça alors ! Tu vas bien ? », Cette fois, November leva le visage et ses yeux tombèrent sur un blonde aux cheveux un peu en bataille qui lui souriait, l'air heureux. Elle la reconnut tout de suite, c'était sa cousine, Kim. « Kim ? Ca faisait longtemps ! Eh bien, ça va pas mal, et toi ? Qu'est ce que tu deviens ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Adams
avatar
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky


Re: Comptoir

Message par : Anthony Adams, Ven 8 Mar 2013 - 19:47


Pour la première fois de l'année, Anthony sortait de Poudlard pour faire un tour au chemin de Traverse. Il avait un peu d'argent à dépenser que sa famille lui avait envoyé pour Noël. Assez d'argent pour se faire un peu plaisir. Depuis peu il était entré dans l'équipe de Quidditch des Pouffys, mais pour les matchs il allait être obligé de prendre un balai d'entrainement qui trainait dans les vestiaires s'il ne faisait rien. Il s'était renseigné, et avec les 10 gallions qu'on lui avait offert il allait pouvoir acheter tous les types de balais que la boutique proposait. Il n'y connaissait pas grand chose en balai et espérait fortement que les vendeurs allaient pouvoir l'aiguiller par rapport au poste qu'il occupait au sein de l'équipe.

Attrapeur ! Le joueur que le public essayait toujours de garder à l’œil pour ne pas louper un éventuel attrapé de vif d'or totalement imprévu. Celui qui pouvait mettre un terme au match d'un simple geste qui pouvait se résumer à "Je tends le bras, j'ouvre la main et je referme la main sur la balle dorée". Mine de rien, ce geste devenait bien plus compliqué lancé à toute vitesse à près de 30 mètres du sol et avec une balle dorée qui faisait tout pour ne pas se faire attraper. Avec les nouveaux balais, les matchs étaient devenus très spectaculaires. Plus rapide, plus maniable, plus imprévisible pour les adversaires. Malgré ça, le Quidditch attirait de moins en moins les foules. La nouvelle génération semblait plus passionnée par les jeux moldus comme le football ou encore le rubgy... Euh... Rugby ! Des jeux bien plus terre à terre par rapport au sport magique. Anthony espérait toujours une recrudescence de l’intérêt pour ce sport qui ne pouvait pas exister sans supporteur.

Il arriva devant la boutique et entra. Il eut la mauvaise surprise de voir que ce n'était pas du tout un magasin spécialisé en Quidditch, l'ancienne avait sans doute fermée. Le problème dans ce genre de magasin "Fourre-tout" c'est que les vendeurs n'étaient pas du tout spécialisés, voire incompétent dans certains domaines. Il y avait vraiment de tout : Des livres scolaires, de la papeterie en tout genre, des vêtements et enfin des accessoires de Quidditch. Malgré son premier avis pas très glorieux sur cette boutique il alla vers le comptoir où une autre personne attendait déjà. D'ailleurs ce n'était pas une personne inconnue, puisque la cliente était une Pouffy qui était un peu plus vieille que lui (Antho vient juste d'avoir 17 ans). Vendredi, jour des Pouffys !

Antho' attendit donc en se tournant vers les balais et en repéra un tout de suite. Celui dont tout le monde parlait dans le monde du Quidditch. L'héritier de l’Éclair de feu. Plus rapide, plus maniable, plus... Classe : Le Tourbillon de flammes. Il fallait avouer que pour le nom c'était pas le top. "Tourbillon" de flammes... Pourquoi Tourbillon franchement ?C'était un délire personnel des développeurs ? Où était-ce un rappel de l'ivresse de la vitesse compilé à l'altitude. Possible, mais le fait est qu'un truc du genre "Tonnerre de flammes" aurait été plus adapté pour un balai que Tourbillon ! De toute manière, Anthony ne savait pas si ce balai était adapté à son post et surtout à sa conduite, il n'allait peut-être pas devoir subir ce nom !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Franck Shelley
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Comptoir

Message par : Franck Shelley, Ven 15 Mar 2013 - 9:31


[désolé pour ce retard et pour ce rp pas top]

« - Salut Franck ! Bien sûr, le château me manque beaucoup. L’équipe des Dirlos aussi !, je lui souris, et bien que nous n’ayons pas été très proches tous les deux en tant que Directeur, cela n’en étant pas la conséquence de la nature antithétique de nos maisons respectives mais bien plus à ma nature solitaire et grincheuse qu’était la mienne alors, je comprenais la nostalgie qu’elle pouvait éprouver. Quitter Poudlard n’était jamais chose aisée. A moins d’être une exception, l’accueil bienveillant et bienheureux de l’école restait gravé, longtemps, dans votre mémoire. - Et toi ? Rien de nouveau à Poudlard ? Félicitation pour ta fille ! Attrapeuse de Serdaigle ! Rien que ça !, - Et oui, elle va en donner des sueurs froides à son père, crois-moi. Et tu sais, Poudlard a chaque jour son lot de nouveauté. T’en faire le récit prendrait trop de temps ! J’imagine que tu dois en voir passer des élèves ici. Gryffondor se porte plutôt, au grand dam des Serpentards… ».

La maison des Rouges et Ors occupait en effet la première place du classement des quatre maisons. Serpentard suivait, à quelques centaines de points, et à moins d’un miracle, il serait compliqué aux Serpents de prendre le trône au Roi Lion pour cette année. En tant que Directeur, j’y croyais, c’était mon devoir, mais, j’y croyais d’un mince espoir.

Alors qu’un nouveau client entrait dans la boutique, un jeune garçon salement habillé, Je suivais la jeune femme dans les rayons de la boutique, l’écoutant me donner les conseils sur tels ou tels produits. J’avais beau vouloir faire plaisir à Elizabeth, des images terribles me tourmentaient en l’imaginant sur un balai, avec les cognards et les autres joueurs adverses, menaçants, autour d’elle. Surtout qu’elle était la capitaine de son équipe.

November étant retournée vers son comptoir, je demeurais là, immobile, cherchant sans vraiment chercher un bon cadeau pour ma fille. Argh ! Fallait bien que je m’y fasse. Elizabeth grandissait, et je ne pouvais rien pour changer cela. Elle devrait affronter ce monde brutal, et dangereux, très dangereux. L’obscurité grandissait un peu plus chaque jour, je le sentais, je le voyais, nous le voyions, membre de l’Ordre du Phénix, et l’obscurité pouvait vous frapper à n’importe quel moment, moment même les plus improbables…

Bref, guidé par mon instinct de père, je lui pris tout un tas de protections pour prévenir tous les dangers auxquels Elizabeth serait confronté. Oui, oui, je t’entends bien rire Léah, je t’entends bien rire. Mes futurs achats sous le bras, je revins vers le comptoir pour les payer. November enchainait les ventes, et les caisses des Halles devaient être bien remplies.


« - Voilà November, je crois que j’ai to
-Angus Nubes,» s’écria alors une voix dans la boutique.

J’eux à peine le temps de me retourner qu’un épais nuage de fumée venait soudainement de remplir les lieux. On n’y voyait déjà presque plus rien, et le nuage, pompait dès lors dangereusement toute l’air de la salle…de l’air qui commençait à me manquer. Par réflexe, j’informulais le sortilège d’Apneocapit pour créer une bulle d’air respirable autour de ma tête. Ceci fait, j’inspirais, haletant, comme si je venais de respirer trop longtemps sous l’eau sans respirer.

On n’y voyait rien, je me demandais si November avait pu réagir à temps. On allait voir comment la jeune Gryffondor et la protégée de Miss Aby allait s'en sortir. En outre, il était probable que les autres clients de la boutique ne sauraient faire face à ce nuage étouffant. J'allais devoir entrer en jeu, et faire le devoir auquel je me dispoais en tant que nouveau membre de l'Ordre du Phénix. J'étais accroupis devant le comptoir, scrutant ici et là une silhouette, une chose qui pourrait expliquer un pareil évènement...

Car ce nuage étouffant n’avait pas été crée accidentellement, un nuage qui, sans aucun doute, allait servir les méfaits d’une personne inconnue…



[MP si problème]
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège


Re: Comptoir

Message par : July Swann, Jeu 4 Avr 2013 - 18:13


C'était un samedi plutôt ensoleillé. Le printemps pointait son nez, les arbres étaient en fleurs depuis quelque temps déjà, mais la température avait du mal à s'élever. Un jour bien agréable pour se rendre sur le chemin de Traverse. Il risquait donc d'y avoir du monde, mais comme tous étudiants, July ne pouvait faire ses achats que le week-end, étant donné qu'elle était au château la semaine.
Contrairement à d'habitude, ce n'est pas pour voir Andrew que la rouquine se rendait sur la rue marchande. L'ex-Gryffondor passait sa journée à la boutique de baguette où il travaillait depuis la fin de sa scolarité à Poudlard. July regrettait beaucoup de ne pas pouvoir voir son petit ami. Cela faisait plus de deux semaines qu'elle ne l'avais pas vu, et même s'ils se parlaient par hibou, ce n'était pas pareille.

Quoi qu'il en soit, la sang-mêlée avait besoin d'aller faire des emplettes sur le chemin de traverse. Principalement parce que son stoque d'encre diminuait dangereusement. Il fallait également qu'elle s'achète un nouveau casque pour le Quidditch. Depuis qu'Axelle lui avait fracturé le crane avec un cognard, July ne manquait jamais d'en mettre un. Elle faisait bien d'ailleurs, car elle s'était plusieurs fois reprit des coups. Certes moins violents, mais tout de même. La durée de vie des casques n'étaient pas éternel, les enchantement finissaient pas s'estomper, il fallait donc qu'elle en achète un nouveau.
July avait repoussé plusieurs fois le moment d'aller faire ses achats. La première fois, c'est parce qu'elle avait préféré passer sa journée à Près-au-Lard, avec Andrew. Les fois suivantes, parce qu'elle n'avait pas la motivation, ou trop de travail.

C'est lors d'un repas à la table de Poufsouffle, que la jeune fille s'était plaint de l'urgence d'aller à Londres. Elle avait dit que faire les magasins toute seule, ça ne l'amusait vraiment pas. Romy l'avait entendue et s'était alors proposée pour l'accompagner. La rouquine avait accepté avec joie. Elle ne connaissait pas beaucoup la jeune Poufsouffle, d'un ans sa cadette, mais son quotient sympathie pour elle était au maximum.
C'est ainsi que July se retrouva sur le pas de la porte des Halls magiques en compagnie de Romy. Le magasin était grand et composé de nombreux rayons. Papeterie, sport, vêtements ...
- Tu veux commencer par où ? Demanda la rouquine à sa camarade. Ou alors on part de la première allée et on les fait toutes ...


Dernière édition par July Swann le Dim 14 Avr 2013 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romy Skars
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Comptoir

Message par : Romy Skars, Ven 5 Avr 2013 - 14:46


Romy s'était rendu compte quelques jours plus tôt qu'elle n'avait presque plus d'encre et que sa plume avait bien besoin d'être remplacé. Elle écrivait beaucoup et ses parents lui envoyaient ce qui lui manquait de façon plus ou moins régulière mais elle en arrivait toujours à manquer d'encre. Aussi avait elle sauté sur l’occasion lorsqu'elle avait entendu l'une de ses camarades de Poufsouffle expliquer qu'elle n'avait pas envie d'aller faire ses achats seule.

Elle ne connaissait pas bien la jeune fille, elle savait juste qu'elle était en septième année. Cette sortie lui permettrait de mieux la connaitre. L'autre bonne nouvelle était que July comptait aller au Halle Magique et que Romy n'y avait jamais mis les pieds. D'habitude sa famille lui envoyait des fournitures ou elle allait à Pré-au-Lard, ses achats de débuts d'années se faisaient généralement en Suède où elle passait ses vacances en famille et elle ne mettait les pieds au Chemin de Traverse que pour acheter ses nouveaux livres.

Le temps était agréable, le printemps venait d'arriver. Elle adorait cette température, ni trop froide, ni trop chaude, le soleil brillait dans un ciel sans nuage mais on pouvait sentir un léger vent par moment. Romy était contente d'être dans le chemin de Traverse aujourd'hui, la journée semblait déjà très bien partie.

Romy observa la jeune rouquine à ses côtés, elle paraissait très gentille et sympathique. Romy se sentait à l'aise avec elle alors qu'elle était d'habitude bien plus méfiante que cela. Elle passa la main sur le collier qu'elle portait au cou, une simple chaine en argent avec trois pendentifs. L'un était l’emblème des Serdaigles que sa mère lui avait offert quand elle était entrée à Poudlard, le deuxième était celui des Serpentards, son père avait espéré qu'elle fasse partie de la même maison que lui mais ça n'était pas arrivé, le dernier était bien évidemment le symbole des Poufsouffles que Romy portait désormais avec fierté.

Elle devait avouée avoir été un peu déçu en étant envoyé dans cette maison lors de sa répartition mais après six ans, elle ne regrettait aucun des moments qu'elle avait vécu avec ses compagnons, elle comprenait maintenant pourquoi le Choipeaux l'avait mise dans cette maison et elle faisait le maximum pour lui faire honneur.


- Tu veux commencer par où ? Ou alors on part de la première allée et on les fait toutes ...

Romy retourna son attention sur July.

- On les fait toutes ? Je dois m'acheter de l'encre et une plume mais peut être qu'autre chose va me taper dans l’œil.


Romy ouvrit la porte et entra, tenant la porte pour que July la suive.

- Après tout dépend du temps que tu as et de ce que tu veux faire. Je ne suis jamais venue ici, je ne sais pas du tout par où commencer.


Elle sourit à la jeune fille, attendant sa réponse tout en observant ce nouveau lieu. C'était assez impressionnant, elle aimait assez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Comptoir

Message par : Invité, Dim 7 Avr 2013 - 13:43


[HJ : Je vais m'occuper de vous, à titre exceptionnel ^^]

Solange avait décidé d'aller faire un tour à la boutique durant ce week end. N'ayant aucune surveillance à faire et aucune sortie à Pré-Au-Lard de prévue, elle avait bien le droit de s'absenter du château. Il lui tardait de retrouver sa boutique et la gérante qu'elle avait réussi à débaucher d'Honeydukes. Car si l'apparence de November ne donnait pas tant envie que ça de la connaître un peu plus, ses yeux avaient montré qu'elle était une jeune femme déterminée et capable. Cela avait suffit à la propriétaire des Halles.

Aussi ce matin-là avait elle transplané dans l'arrière-boutique de son magasin. La professeure était arrivée avant l'ouverture et donc avait November. La blonde s'était alors mise à retrouver ses gestes si familiers; passer un coup de balai, réapprovisionner les rayons, tout était bon. Elle se sentait de retour chez elle. La matinée s'écoula doucement avec quelques ventes et c'est durant l'après-midi que la Serpentard vit deux de ses élèves franchirent la porte. Les deux jeunes filles semblaient hésiter sur l'endroit où elles voulaient se rendre, aussi la sorcière passa-t-elle derrière son comptoir et vint à leur rencontre.

- Bonjour Mesdemoiselles, bienvenue aux Halles Magiques. Je peux peut-être vous renseigner, vous cherchez quelque chose en particulier ?

Son visage contenant un sourire et une voix douce étaient ses marques de fabrique quand elle était au magasin. Pourtant, certains élèves avaient appris à ne pas se tromper sur son compte, de même que certains clients comme le cher Hugh Dey qui s'était pris un coup de genou dans les parties lorsqu'il était venu ici pour la première fois.... Repoussant ce souvenir, Solange se concentra sur les deux jeunes filles et attendit patiemment leur réponse.
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège


Re: Comptoir

Message par : July Swann, Lun 8 Avr 2013 - 21:35


HJ : Merci Solange ! MDR

Sans le savoir, les deux filles avaient un point commun. Toutes deux avaient été déçu de se retrouver à Poufsouffle, le jour de leur répartition. July avait traîné sa rancoeur durant trois ans. Trois ans où elle avait maudit le Choixpeau de ne pas l'avoir envoyé à Gryffondor ou à Serdaigle, avec son frère ou son meilleur ami.
C'est son tonton de coeur, ancien Poufsouffle, qui avait réussi à lui faire apprécier sa maison. Il lui avait raconté qu'il y avait passé des moments formidables et qu'il n'y avait pas de raison que les Poufsouffles actuels soient moins bien. Évidement, il avait raison, et tout en s'attachant aux différentes personnalités qui composaient sa maison, July avait fini par l'apprécier.
C'est en devenant préfète que la rouquine s'était rendu compte à quel point sa maison était formidable, et que pour rien au monde elle n'aurait voulu être ailleurs. Elle avait pris beaucoup de plaisir à s'occuper de ses camarades, à aider les petits nouveaux, à leur préparer des soirées conviviales et à être à leur écoute.
De belles années gravées dans sa mémoire.

Romy répondit à July qu'elle devait acheter une plume et de l'encre. Elle lui proposa cependant de faire tous les rayons, si elle en avait le temps. La sang-mêlée acquiesça, elle avait bien envie de flâner dans les rayons pour voir toutes les nouveautés. Mais avant qu'elle ait eu le temps de répondre à la jeune brune, une vendeuse les interpella :
- Bonjour Mesdemoiselles, bienvenue aux Halles Magiques. Je peux peut-être vous renseigner, vous cherchez quelque chose en particulier ?
July eut une mimique d'étonnement en reconnaissant le professeur de métamorphose. La voir ici la changeait totalement. En cours, elle restait stricte, pour se faire respecter, ici, elle était beaucoup plus avenante.
- Bonjour professeur, répondit la petite rousse quelque peu intimidée. Euh, nous aurons besoin d'articles de papeterie, et d'un casque de Quidditch. Mais j'aimerais aussi voir les robes de sorciers alors euh, on pensait faire le tour du magasin pour tout regarder.
July lança un coup d'oeil vers Romy pour voir si elle avait des questions à poser à la propriétaire des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Antoni Londubat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Comptoir

Message par : Antoni Londubat, Dim 14 Avr 2013 - 2:57


Seul, seul et toujours seul. Antoni, mains dans les poches, la tête baissée, marchait solitairement sur le Chemin de Traverse. Il n’avait pas dormi de la nuit et la seule chose qu’il voulait faire, c’était dormir, voilà pourquoi il marchait d’un pas rapide vers les Halles Magiques. La raison de sa présence était simple, il voulait acheter un balai. Sa mère lui avait envoyé quelques sous ce matin afin d’acheter ce qui lui fallait car là, il voulait réintégrer l’équipe de Quidditch de Gryffondor. Le seul endroit où il pourrait se procurer tout ce matériel était sans doute les Halles Magiques. Il pénétra dans le magasin et après avoir repéré le rayon Quidditch, pas loin du comptoir en bois massif, il s’y aventura afin de trouver ce dont il avait besoin. Tout ce qu’il lui fallait, c’était des protections et un balai. Il commença par ce dernier et trouvait ce qu’il lui fallait : la Flèche de Cristal.

Ayant de nombreuses fois voler avec celui d’Hugh, le concierge de l’école, il s’y était habitué et le maniait magnifiquement, c’est pourquoi il voulait prendre le même, mais qui serait à lui cette fois-ci. Il prit l’un des balais et un peu plus loin, trouva les protections, pour les bras et les jambes. Il prit une paire pour ses bras et s’en alla directement vers le comptoir, il n’y avait pas de temps à perdre. Alors qu’il marchait, il sentit ses paupières se fermer et se ressaisit, ce n’était pas le bon endroit pour dormir. Encore un peu et il serait en train de vaciller sur place et de s’effondrer sur le sol, pour ensuite dormir comme un bébé. Il tient bon et arriva jusqu’au comptoir, où la vendeuse et des clients discutaient. Il déposa ses achats sur le comptoir et adressa aux femmes qui se trouvaient à côté de lui un sourire en guise de bonjour, puis attendit qu’une vendeuse s’occupe de lui, avant qu’il ne s’endorme…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Comptoir

Message par : Invité, Dim 14 Avr 2013 - 12:47


Un sourire narquois faillit naître sur les lèvres de la propriétaire des Halles lorsque la petite Swann se mit à parler d'une voix intimidée. Certaines choses semblaient avoir la vie dure, notamment cette petite peur que certains avaient envers elle. Pourtant, la blonde ne s'en formalisait pas, trouvant que cela était une bonne chose pour ses cours. Ayant écouté la jeune fille, Solange attendit que l'autre parle, ce que Swann semblait attendre aussi. Comme rien ne vint, la sorcière décida de reprendre la parole surtout qu'un jeune homme venait de faire son apparition au comptoir pour régler une vente.

- Très bien mesdemoiselles, je vous laisse à vos occupations. Si vous avez besoin de renseignements, n'hésitez surtout pas à venir me voir.

Puis elle les laissa partir et s'intéressa au petit bonhomme qui semblait prêt à dormir debout. Il avait pris un flèche de cristal ainsi que des protections. Le gamin s'était-il entraîné si tard qu'il n'avait pas dormi avant de venir ici ? Peut-être, cela pourrait être le cas avec les capitaines de Quidditch qui prenaient ce sport un peu trop au sérieux, oubliant le reste...

- Bonjour et bienvenue aux Halles Magiques. Je vais m'occuper de tout cela, si vous permettez...

Solange n'attendit pas vraiment de réponse et prit les prit les protections qu'elle emballa dans du papier avant de les mettre dans un sac mauve avec le logo du magasin. Puis elle posa le tout sur le comptoir, n'ayant pas emballé le balai, cela étant la plupart du temps inutile sur un objet de cette taille.

- Bien, cela vous fera 8 gallions s'il vous plaît.

Vente:
 
Revenir en haut Aller en bas
Antoni Londubat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Comptoir

Message par : Antoni Londubat, Dim 14 Avr 2013 - 15:38


La sieste approchait bientôt, il fallait qu’il tienne bon, rien ne serait plus honteux que de s’écrouler sur le tapis et de piquer un somme, il aurait bien pu faire cosette avec le Professeur de Métamorphose mais là, il avait sommeil. Alors qu’elle prit les protections, afin de les emballer, Antoni, le coude sur le comptoir et sa main qui faisait office de support pour maintenir sa tête, il s’endormit quelques secondes, avant que la voix du Professeur O’Riley ne le réveille. 8 gallions ? Ce n’était pas cher, lui qui pensait qu’un tel balai valait bien plus, c’était une très bonne affaire. Il fouilla dans sa poche et compta 8 pièces avant de les sortir et de les déposer dans la main de la propriétaire des Halles Magiques.

« Merci, professeur. »

Il tourna les talons, le sac mauve dans sa main droite et sa Flèche de Cristal sur son épaule. Il va être assez difficile de se trainer dans les rues moldues avec un balai avec soi, mais bon. Il tira la porte et se retrouva sur le Chemin de Traverse. Il faillit trébucher mais heureusement, personne ne l’avait vu, tout du moins.

Encore quelques minutes, et il pourra enfin dormir…

Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Comptoir

Message par : Nathanaël Danham, Dim 14 Avr 2013 - 18:10


Nathanaël passa son regard sur les différents articles du magasin, histoire de se familiariser, de connaître les emplacements, les prix, enfin bref, vous comprenez. Faut dire qu'il avait trouvé ce "job" en tant que stagiaire un peu à l'arrache, merci les affiches urbaines, ces temps-ci, il avait eu besoin d'argent avec l'absence de ses parents et tout, lui qui d'habitude croulait sur l'or c'était retrouvé en assez mauvaise posture, heureusement qu'il était du genre débrouillard. Ce poste avait donc été une véritable aubaine pour lui, il avait sauté sur l'occasion et avait été vraiment heureux d'avoir autant de chance, jusqu'à qu'il comprend que la malchance n'ai jamais très loin : il avait comme patronne son professeur de Métamorphose, Miss O'Riley. Ce n'est pas qu'il la détestait ou quelque chose de ce genre... mais... c'était assez étrange en fait. D'un côté il ne l'aimait pas, mais il ne pouvait s'empêcher de ressentir une étrange admiration envers elle et il ne savait absolument pas pourquoi. Elle n'avait rien fait d'extraordinaire sous ses yeux, c'était plutôt sa manière de parler, sa posture, sa façon de se tenir... Elle lui rappelait son mentor à Durmstrang, en version féminine bien sûr.

Sortant de ses pensées par quelques clients qui venaient d'arriver, il décida de se mettre sérieusement au travail, après tout, s'il voulait le garder autant le faire minutieusement et pas comme n'importe quel imbécile. Le garçon se dirigea vers le comptoir, non sans avoir jeté un coup d'oeil furtif à sa patronne, puis se posta derrière attendant qu'un client se décide. Mme O'Riley, pris les commandes de deux filles et d'un garçon, il ne restait donc qu'un client "libre" et il décida de prendre les devants, histoire qu'elle ne pense pas qu'il veuille flâner ou quoique ce soit. Poussant un soupir, il se concentra, il était temps de mettre en avant toutes ses capacités, il était fait pour ce genre de métier après tout, enfin disons qu'il n'aimait pas trop, mais que c'était assez facile. Suffisait d'avoir une bonne culture générale et un bon charisme. Le gars en avait visiblement après les balais du magasin, parfait, le Quidditch ça le connaissait, ça commencer bien.

-
Excuse moi, je peux t'aider ?

Le blond lui fit un sourire affectueux et sorti de derrière le comptoir pour se diriger vers les balais.

-
C'est pour les balais c'est ça ? C'est pour quel genre d'utilisation si je peux me permettre ? Niveau familial on a le Nettoiedur qui est plutôt passable, enfin pour un usage familial quoi, tu ne vas pas l'utiliser durant la coupe du monde de Quidditch par exemple ! Il est à quatre gallions, pour le même prix on a le Comète 4510 qui a à peu près les mêmes caractéristiques, sauf que lui il s'adapte uniquement à un joueur, il sera beaucoup moins efficace si plusieurs personnes l'utilisent à tour de rôle. On monte d'un léger cran avec la Flèche de Cristal, bien plus performant niveau rapidité mais l'est moins en maniabilité, il est assez dur à contrôler, il faut avoir un bon appui, mais il est conseillé pour les joueurs débutants. Il n'est qu'à un gallion de plus que les deux autres.

Nate se dirigea vers le dernier balai qui était présenté, bien beau et fier :

-
Et là, c'est le Tourbillon de Flammes, j't'accorde le fait que le nom laisse à désirer niveau prestance, mais c'est le meilleur du marché et il compense avec ses capacités. C'est l'héritier du célèbre Éclair de Feu ! Tout comme lui, bien qu'il soit plus performant, son manche est fait de frêne et ses brindilles en bouleau offrent une très grande vitesse en montée et celles en noisetier permettent une maniabilité exceptionnelle. Il a bien sûr un frein automatique intégrée et un sortilège de freinage à toutes épreuves au cas où. Si tu as une dizaine de gallions à dépenser, que tu es bon joueur, que tu occupe si t'es dans une équipe un poste qui demande de la rapidité et de l'agilité plus que de la solidité et que tu en as besoin pour une quelconque compétition, je te le conseillerais vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 45

 Comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 25 ... 45  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.