AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 2 sur 18
Escapade nocturne
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant
Adriel Lloyd
Gryffondor
Gryffondor

Re: Escapade nocturne

Message par : Adriel Lloyd, Jeu 14 Fév 2013 - 0:47


Alors que je continuais de tirer le balais, mon précieux qu’il tenait dans ses mains, il me fixait de ses yeux étranges, dénués d’expression. Sa voix n’avait pas été agréable à entendre non plus, et sa forme ne relevait pas le niveau d’ensemble. J’étais dégouté, congelé, et nerveux. Ainsi, soudainement, la créature laissa échapper mon précieux, me laissant vainqueur de cette bagarre sous marine, mais visiblement, elle n’était pas dans sa meilleure humeur. Son cri rageux témoignait sans aucun doute de son mécontentement, et même si je restais là à flotter dans les courants, en la regardant interrogé et douteux, je ne pouvais m’empêcher d’imaginer la horde de « choses » qui étaient capables de venir à mon encontre.

J’imaginais à cet instant précis, des milliers, voire des millions de bonhommes aquatiques de sa trempe, accourant en frétillant des nageoires pour venir m’arracher mon pauvre balai. Je me sentais oppressé, imaginant dans cette folie ne plus pouvoir respirés, les uns accrochés a mes jambes, les autres a mon cou, tout comme ce foutu concierge l’avait fait quelques minutes auparavant. Et si je brisais le microcosme sub aquatique du lac de Poudlard ? Et si en effet je lui ôtais toute raison de vivre… je n’aurais pas supporté l’idée d’avoir été à l’ origine de telles conséquences. Oui. J’avais hésité un instant, qui me paraissait sacrément long. Je voulais le lui laisser, de toute manière mon balai était fichu.

Secouant lentement la tête, freinée par la pression de l’eau à ce niveau de profondeur, j’affichai un regard plus posé, et plus déterminé : il était temps que je m’en aille. Je n’allais pas être attendri par cette créature. Pas aujourd’hui en tous cas, j’avais un concierge à fouetter. Je me mis alors à nager vers la rive, sortant ma tête de l’eau, et en affichant aussitôt un regard des plus diaboliques a Hugh, qui était là à m’attendre. Qu’il était gentil… mais cela ne m’atteignait pas !

Je m’approchai de l’endroit où l’aventure avait commencé, sans parler, dégoulinant de toutes parts, mon caleçon mettant mes formes trop en valeur, mais je m’en fichais. A ce stade de la soirée, je n’avais qu’une envie… et encore cela ne suffisait pas à combler ma vengeance.

Deux minutes et quelques bousculades indéfinissables plus tard


Je me voyais déjà partir, en m’habillant, mon balai à la main, et dans l’autre, les affaires d’une autre personne. Si je m’étais retourné, j’aurais pu apercevoir un concierge mouillé et en sous vêtements. Elle était belle l’école, Poudlard, et ses membres naturistes… Le fait était qu’Adriel avait pu récupérer son balai, et ses affaires. Mr. Dey avait reçu la monnaie de sa pièce. Adriel quand à lui, se dirigeait d’une pas rapide et déterminé vers Poudlard même, précisément sa chambre, et ses affaires avec la ferme idée de ne plus rien avoir à faire avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: Escapade nocturne

Message par : Hugh Dey, Jeu 14 Fév 2013 - 12:20


C’était long. Le temps était long depuis qu’il avait plongé. J’écoutais le silence inquiétant de la nuit. Et j’avais froid. J’essayais de bouger un peu dans l’eau glaciale. Mais ça ne faisait pas grand effet. Bientôt, tous mes membres étaient endoloris. Engourdis. Je ne sentais plus mes doigts. Je me demandais même comment j’allais faire pour me rhabiller. Mais je devais l’attendre. Je l’avais sauvé une fois. Deux fois même. Et on dit : jamais deux sans trois. Ou jamais deux cent trois. Mais j’espérais bien qu’il n’allait pas essayer deux cent trois fois. Ce serait super long. Et le froid, même s’il me tenait éveillé, avait tendance à tellement m’engourdir que tous mes membres se reposaient. Ce qui me donnait envie de me reposer moi aussi.

Tout à coup il sortit. Comme un être surnaturel faisant son apparition. Jésus marchant sur l’eau. Son balai à la main. Ca alors ! Il l’avait ! Ahah ! Voyez comme ma blague était drôle ! Je ne pouvais m’empêcher de rire, et l’accompagnai dans sa sortie. Je n’aurais peut-être pas dû. Cette fois-ci, ce fut lui qui me bouscula. Moi je pensais que puisqu’il avait retrouvé son balai, tout serait terminé. J’avais bien tort. Et je n’étais pas préparé à un tel affront. Je me retrouvai propulsé violemment dans l’eau, et sonné, je ne le vis pas partir mes affaires en main. Lorsque je me relevai quelques minutes plus tard, je me mis à courir autant que possible, tout ruisselant d’eau noire. J’avais beaucoup trop froid. J’avais l’impression que les gouttes cristallisaient sur ma peau. Ce devait être le cas. Je le voyais essayer de rentrer, mais bien entendu la grande porte était fermée. Alors, dans un dernier geste de bonté, je la lui ouvris et le fit entrer. Il était dehors par ma faute. Il allait être malade par ma faute. Et moi aussi d’ailleurs.

Cet acte de bonté ne ramollit pas sa conviction de me faire payer ma blague. Il ne me rendit pas mes affaires. Mais s’il les ramenait à la salle commune, il savait qu’il risquerait de se les faire prendre et brûler. Car elles portaient mon odeur. Alors je le laissai faire, et moi, je courrais à travers tout le château, vête de mon caleçon gris entièrement trempé. Je laissais derrière moi une traînée d’eau sale que j’aurais dû nettoyer le lendemain. Mais je ne pourrais certainement pas. Parce que je serai alité, fiévreux et enrhumé par cette horrible soirée.

[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Kana Misery
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade nocturne

Message par : Kana Misery, Dim 17 Mar 2013 - 19:09


[ PV Kimberly L. O'Toole ]
[ précedemment ici ]

Quitter la Cabane Hurlante était un réel soulagement pour Kana. Loin de la créature translucide, elle se sentait mieux, et pouvait réfléchir un peu, plus calmement. Notamment revenir sur la situation passée et essayer de comprendre ce qui s'était passée. Elle avait à elle toute seule presque réduit en un tas de poussière la mythique baraque flippante, mais heureusement grâce à Kim elles avaient évité le plus gros de la catastrophe. En l'occurrence, mourir écrasées sous les décombres. Et maintenant, elles étaient plus ou moins à l'abri, et revenaient vers Poudlard. Le plus gros de leur galère était fini. Enfin, sans doute. Car elle l'avait remarqué ce soir, et sa compagne de route lui avait encore une fois fait remarqué, qu'elle avait une certaine tendance à mettre sa vie en danger. Involontairement, bien sur. Elles n'étaient donc pas encore à l'abri d'une nouvelle catastrophe. Qui sait ce qu'il pouvait advenir d'elles ?! Surtout si elles recroisaient un fantôme...

Les explications de Kim trottaient dans la tête de la fillette. "T’en fais pas, tu ne risques rien même s’ils te passent au travers. La preuve, tu es toujours là. Ils ne peuvent rien te faire, si ce n’est tenter de t’effrayer, et plus tu te laisseras faire, plus ils s’amuseront à te torturer." Oui, plus elle serait effrayée, plus ce serait amusant pour eux. D'autant qu'elle avait eu vent de l'existence d'un esprit frappeur. Lui, il ne se gênerait surement pas pour lui faire des crasses et de mauvaises blagues s'il découvrait par mégarde qu'une pauvre petite élève avait un peu bleue des fantômes. Il fallait donc qu'elle arrive à se convaincre qu'ils ne pouvaient pas lui faire de mal. Après en avoir croisé un ou deux, elle s'y accoutumerait peut-être. Mais elle n'arrivait pas à oublier le sentiment d'être en train d'étouffer.

Et Kim n'avait peur de rien. Voilà qui était étrange. Kana ne parvenait pas à imaginer que quelqu'un puisse n'avoir aucune frayeur. Il y avait toujours quelque chose qui faisait qu'on finissait par reculer, pas par manque de courage ou par lâcheté, mais simplement parce que les conséquences, ou même rien que ce qui était en train de se passer, relevait de quelque chose de bien trop... effrayant. La peur pouvait revêtir différentes formes. C'était inimaginable de pouvoir y échapper. Cependant, bien que l'idée de n'avoir aucune peur lui semblait plus qu'abstraite, elle ne douta pas une seconde de Kim. Et décida que désormais, elle la considérait comme sa sensei. Qu'elle le veuille ou non, Kana avait décidé d'apprendre à vaincre ses peurs avec la grande fille pour exemple! Sans pour autant laisser tomber sa personnalité propre.

Alors qu'elles continuaient d'avancer, la nippone se souvint de la question que lui avait posé Kim un peu plus tôt.

- Au fait, ma maison... J'ai été envoyé à Gryffondor. J'ai encore un peu du mal à savoir pourquoi! avoua-t-elle avec un sourire. Et toi ?

Bien que ne l'ayant jamais aperçu dans la tour des Gryffons, Kana hésitait quand à la maison de Kim. Elle était courageuse, et c'était sans doute une des caractéristiques fondamentales de la maison des Rouge et Or. Mais il fallait sans doute d'autres qualités pour y entrer, le courage ne faisant pas tout, et elle pouvait tout aussi bien avoir atterri à Poufsouffle ou Serpentard. Serdaigle semblait improbable. Sa présence seule à ses côtés le prouvait.

Elles arrivèrent assez rapidement sous le Saule Cogneur, comparé à l'aller où le trajet lui avait semblé interminable. Le Saule Cogneur, ne se reposant jamais, tenta une nouvelle fois de le expédier à l'autre bout du monde, agitant ses grosses branches, mais les deux filles parvinrent à y échapper agilement. S'éloignant prudemment du colosse, Kim annonça à la fillette qu'elle la suivait, encore une fois. Kana se contenta de lui faire un grand sourire en guise de réponse. Alors qu'elle aurait très bien pu la laisser là, elle avait choisi de l'accompagner jusqu'au bout. Cela lui faisait immensément plaisir.

Elle choisit de se diriger vers le lac. Elle ne connaissait pas super bien le parc de Poudlard, n'ayant pas encore eu le loisir d'en explorer tous les recoins, mais elle aimait bien le coin. Dans la journée, elle aimait bien regarder les reflets des arbres et du ciel sur l'étendue immobile. Elle se plaisait à imaginer milles créatures glougloutantes sous la surface, en quête d'un aventurier qui oserait pénétrer sur leur territoire...

- On peut rester dehors si ça t'embête pas, il ne fait pas très froid! Et puis j'aimerais bien découvrir un peu le parc. Elle observa le lac, puis ajouta: ça aurait été cool de se baigner, mais là je crois qu'il fait un peu froid.

L'air frais l'aidait à reprendre du poil de la bête. Sa petite escapade dans la Cabane Hurlante lui avait apporté son lot de frayeur. Mais elle s'était bien amusée quand même, et pensait en garder un bon souvenir, si elle oubliait l'épisode peu agréable du fantôme.

Sa scolarité à Poudlard commençait en beauté, et elle en était très contente. D'autant qu'elle s'était enfin fait une amie. Et pas une poufiasse! C'était juste fantastique. Si elle s'était écoutée, elle serait retournée vers le Saule Cogneur en courant et aurait tout recommencé exactement pareil. Mais, sage petite fille, elle se contenta de jeter un coup d’œil en arrière. Elle espérait que malgré tout, Kim s'était amusée elle aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly L. O'Toole
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :



Re: Escapade nocturne

Message par : Kimberly L. O'Toole, Dim 17 Mar 2013 - 20:21


Kana semblait reprendre ses esprits, lentement mais sûrement. Kimberly inscrivit une petite note personnelle dans son esprit : s’éloigner de la fillette à la prochaine entrevue avec un fantôme. Il valait mieux ne pas être dans les parages si Peeves décidait de s’en prendre à elle. La rencontre risquait de tourner au désastre, et l’esprit frappeur pourrait sans mal s’en donner à cœur joie. Certains naissent sans le gène de la peur, ou s’en nourrissent, d’autres en souffrent énormément. La vert et argent faisait partie de la première catégorie. Elle aimait cette sensation étrange que tout ne tient qu’à un fil, savoir que sa vie en elle-même est on ne peut plus fragile, et qu’un rien pourrait la propulser à la morgue. Surtout à Poudlard, où les craintes insignifiantes des moldus n’ont plus lieu d’être et où presque rien n’est accessible sans mettre un minimum sa vie en jeu. L’adrénaline, dans son cas, était loin d’être un obstacle, mais plutôt une force qu’elle maniait avec plaisir et dont elle s’imprégnait dès qu’elle en avait l’occasion. Kana, quant à elle, faisait malheureusement partie de la deuxième catégorie, et perdait complètement le contrôle dès qu’elle se sentait en danger.

La jeune fille était à Gryffondor, faisant donc de Kim’ son ennemie par défaut. Du moins, si l’on prenait part à la petite guéguerre malsaine entre les deux maisons, dont la brunette se moquait éperdument. Peu importe la couleur de la maison. La Serpentarde n’aimait pas généraliser, et ne mettait pas tous les Gryffondors dans le même bateau. Elle n’appréciait pas tous les Serpentards, et ne méprisait pas tous les Gryffondors. C’était plus une question de feeling. La remarque de la rouge et or quant à la décision du Choixpeau la fit sourire. A ses yeux, la petite brunette était déjà bien plus courageuse que la majorité de ses camarades à son âge. Ce n’était pas la seule caractéristique requise chez les Gryffys, mais c’était la plus connue, et elle correspondait plutôt pas mal à la petite asiatique.


Kimberly – Je suis un vilain serpent, moi ! Tu peux encore prendre tes jambes à ton cou si tu as peur de fraterniser avec l’ennemi.

La jeune femme savait pertinemment que sa camarade n’en ferait rien, elles avaient dépassé ce stade depuis bien longtemps. Mais elle s’était sentie obligée de le lui proposer. A la place, la dénommée Kana lui adressa un magnifique sourire, l’encourageant vivement à la suivre. Visiblement, elle ne la considérait plus comme une psychopathe. Dommage. Kim’ aimait bien l’idée d’effrayer un peu sa cadette.
La rouge et or décida de trainer un peu dehors, ce qui était loin de déplaire à Kimberly. En effet, l’un des passe-temps favoris de la jeune femme était d’errer dans le parc, de nuit. Il n’y avait pas grand-monde pour venir la déranger, elle pouvait faire ce qu’elle voulait. Et quel meilleur moment de la journée que la nuit ? Quand tout n’est que faiblement éclairé, et que l’ambiance tardive laisse place à l’imagination ? C’est donc avec grand plaisir qu’elle continua son petit bonhomme de chemin aux côtés de Kana. Elle ne put s’empêcher de sourire à sa proposition.

Kimberly – Il ne fait jamais trop froid !

Amusée, elle lança un regard de défi à sa camarade, et commença à se déshabiller. Elle retira sa veste et son t-shirt, dévoilant ainsi sa poitrine généreuse, puis ses bottes et sa jupe, jusqu’à se retrouver en sous-vêtements. Des sous-vêtements sexys en dentelle rouge, qui plus est. Elle hésita une seconde. Se prêtait-elle au jeu du bain de minuit jusqu’au bout, ou restait-elle tout de même en sous-vêtements ? Elle regarda Kana puis, un grand sourire aux lèvres, elle se mit de dos et se déshabilla complètement, avant de plonger tête la première dans le lac. A peine eût-elle sortit la tête de l’eau qu’elle secoua ses cheveux et replaça les mèches qui lui cachaient la vue.

Kimberly – L’eau est parfaite, amène-toi !

Battant des jambes pour ne pas couler, elle attendit que la rouge et or la rejoigne. Elle se retourna pour ne pas la regarder. Qui sait, peut-être qu’elle était pudique ? En tout cas, cette soirée était vraiment mieux que Kimberly aurait pu l’imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
Kana Misery
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade nocturne

Message par : Kana Misery, Dim 17 Mar 2013 - 21:20


La proposition d'une petite balade ne semblait pas déplaire à la jeune femme, qui ne se désista pas et la suivit tout simplement. Kana apprit sans trop de surprise que c'était une Serpy. En fait, quelle que soit la maison, elle n'aurait pas spécialement était surprise de toute façon. Sauf si elle avait été une Serdaigle. Mais, comme elle s'y attendait, ce n'était pas le cas. La proposition de s'enfuir la fit davantage rire qu'autre chose. Elle n'allait pas juger une personne sur la couleur de son blason, alors qu'elle la connaissait déjà et l'appréciait. Kim pouvait être un vilain serpent, peu lui importait. Tous les serpents n'étaient pas venimeux. D'autant que jusqu'ici, elles n'avaient pas pris garde de savoir à quelle maison l'une et l'autre appartenait. La petite fille se surprit à penser qu'en fait, peut-être qu'être répartie dans différentes maisons était plus discriminatoire qu'autre chose. Elle se détourna de cette pensée d'un haussement de sourcil. Personnellement, elle n'en avait rien à cirer.

Kana contemplait tour à tour le parc, la forêt et le lac. L'eau sombre sur laquelle se reflétait les étoiles et une lune ronde et brillante était si calme qu'elle avait presque envie de la provoquer, en déchirant ses flots. Finalement, cette idée qu'elle avait balancé en l'air n'était pas si mal. Mais... Elle n'avait pas de maillot, et à vrai dire, elle se sentait légèrement... bizarre, à l'idée de se retrouver nue à nue avec une fille qu'elle ne connaissait que depuis moins de quelques heures. Loin de ses inquiétudes, Kim accepta en lui lançant un regard de défi. Puis, sans attendre, elle commença à se déshabiller. Kana se surprit à rougir violemment. C'était la première fois qu'elle se retrouvait en tête à tête pour un bain avec une femme autre que sa mère. La silhouette de Kim presque nue se découpait dans le ciel, éclairé par la lune. Ses formes généreuses auraient rendu jalouse n'importe quelle fille, mais la fillette était encore trop jeune pour se complexer pour cela.

Lorsque Kim ôta ses sous-vêtements, après une courte hésitation, Kana eu l'impression de se transformer en locomotive. Un coup de chaud lui monta brusquement à la tête. Elle regarda béatement la jeune femme plonger dans l'eau, et la gerbe qui l'éclaboussa lui permit de retrouver quelque peu ses esprits. Sortant la tête de l'eau, Kim l'invita à la rejoindre, assurant que l'eau était parfaite. Sans plus réfléchir, Kana se débarrassa de son pull, sa chemise, ses chaussures, sa jupe et ses sous-vêtements en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, avant de se mettre à courir et de bondir dans l'eau. Elle atterrit non loin de Kim en une magnifique bombe, arrosant tout sur son passage, et poussant un grand cri.

L'eau fraîche l'engloutit toute entière. Il lui fallut un instant pour s'y habituer, mais dès qu'elle eut sorti la tête, sa température s'était adaptée, et elle n'avait pas froid le moins du monde. Riant aux éclats, elle s'amusa à secouer ses bras dans tous les sens, projetant de l'eau un peu partout. Pas très méthodique, mais suffisamment pour asperger un peu plus Kim.

- Dis, les vilains serpents savent nager ?
lui lança-t-elle joyeusement, avant de disparaître mystérieusement sous l'eau.

Elle s'enfonça jusqu'à atteindre les pieds de Kim, les attrapa et les entraîna vers le fond. Pas au point de la couler, tout de même. Puis elle revint à la surface, manquant de s'étouffer de rire, et commença à s'échapper à grands coups de brasse. Tous ses soucis s'envolaient, ou plutôt étaient emportés par l'eau, ruisselant sur son visage et ses cheveux, glissant sur son corps. Elle se sentait légère, heureuse, et se débarrassait des poussières de la Cabane Hurlante. La fillette s'amusait comme une folle. C'était une soirée comme elle en avait peu connue. La magie de ce genre de moment ne pouvait être égalée par toutes les baguettes du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly L. O'Toole
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :



Re: Escapade nocturne

Message par : Kimberly L. O'Toole, Dim 17 Mar 2013 - 21:59


La rouge et or ne sembla pas particulièrement surprise d’apprendre que Kimberly avait été envoyée chez les Serpentards. L’inverse l’aurait étonnée, de toute façon. Elle avait été assez désagréable au tout début pour assez clairement le sous-entendre. Loin d’avoir envie de se faire la malle, la fillette ria de bon cœur en entendant la proposition de la vert et argent. Bon, au moins c’était clair : ni l’une ni l’autre ne jugeaient les élèves en fonction de ce genre de détail insignifiant. Heureusement. La Serpy ne supportait pas que l’on s’arrête aux élucubrations du Choixpeau pour déterminer le caractère de chacun. C’était plutôt aléatoire comme décision et, au final, on trouvait de tout dans toutes les maisons. Ravie de constater que sa camarade ne faisait pas partie de ce genre d’individus étroits d’esprit qui généralisent et mettent instinctivement les gens dans des cases distinctes, Kimberly lui adressa un sourire radieux.

La jeune femme ne put s’empêcher de remarquer que la petite brune rougissait au fur et à mesure qu’elle se déshabillait. Elle se demandait si c’était plus par pudeur ou parce qu’elle était intéressée par les filles (plus âgées de surcroit), ce qui risquait fort de changer l’opinion qu’elle avait d’elle.. Quoi qu’elle était assez mal placée pour juger, au vu de ses récentes remises en question. Décidément, ses principes n’étaient plus ce qu’ils avaient longtemps été.. Kimberly secoua la tête, dissipant tant bien que mal ces pensées de son esprit. Elle n’allait pas y repenser maintenant, en compagnie d’une gamine, tout de même ! Elle avait juste envie de s’amuser, et c’était précisément ce qu’elle comptait faire. En quelques secondes, la Gryffy s’était débarrassée de ses fringues et l’avait rejoint dans l’eau, l’éclaboussant au passage dans un cri de guerre étouffé par son plongeon. Kim’ se mit à rire joyeusement, prête à lui rendre la pareille et à l’arroser à son tour, ce qu’elle ne manqua pas de faire. Aucune des deux jeunes femmes n’avait froid aux yeux, ce qui ne pouvait présager qu’une bonne partie de rigolade.


Kimberly – Evidemment, qu’est-ce que tu..

La jeune femme n’eût pas le temps de terminer sa phrase. La rouge et or avait disparu dans l’eau, et entraînait Kim’ vers le fond. Celle-ci retint sa respiration et tenta de se défaire de l’emprise de sa camarade, bien trop amusée pour y parvenir. De toute façon, elle fût bien vite relâchée, et la fillette qui avait tenté de la couler un instant plus tôt prenait maintenant ses jambes à son cou et s’enfuyait à grands coups de brasse. Sans perdre une seconde, Kimberly se la poursuivit, ayant vite fait de la rattraper et de plonger délicatement sa tête sous l’eau à son tour. Elle se mit ensuite sur le dos, et entendit un hurlement en provenance de la rive.

Elle jeta un bref coup d’œil aux alentours, alarmée par ce cri bestial, et ce qu’elle vit ne la déçut pas. Un loup la regardait droit dans les yeux, son t-shirt dans la gueule. On aurait dit qu’il la défiait de sortir de l’eau et de venir tenter de le récupérer. Kimberly regarda sa camarade, puis le loup qui n’avait pas bougé d’un poil. Son regard se porta ensuite sur la lune. La pleine lune ! Voilà qui expliquait tout ! Ce n’était pas un simple loup, mais un loup-garou. Probablement un jeune homme qui n’avait pas réussi à se contrôler, et se retrouvait maintenant dans un corps animal, avec toutes les pulsions qui vont avec. Loin de se laisser abattre par ce léger contretemps, la vert et argent se rua dans sa direction, mais avant qu’elle n’ait pu sortir de l’eau, la bête avait repris sa route et s’éloignait maintenant à toute allure, en direction de la Forêt Interdite. La jeune femme se ravisa, et retourna près de sa camarade, le sourire aux lèvres.


Kimberly – Il semblerait qu’un loup-garou soit d’humeur taquine ce soir.. Je vais devoir rentrer en soutien-gorge.

Il était hors de question qu’elle se lance à sa poursuite à moitié à poil. De toute façon, elle n’aimait pas beaucoup ce t-shirt, ce n’était pas bien grave. La pauvre bête avait mal choisi sa victime. Elle n’obtiendrait rien de Kim’, qui se contenta de renvoyer une bonne dose de flotte en direction de Kana, toujours aussi souriante.
Revenir en haut Aller en bas
Kana Misery
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade nocturne

Message par : Kana Misery, Dim 17 Mar 2013 - 23:17


Kana n'eut pas à s'épuiser très longtemps, elle put à peine faire quelques mètres avant que Kim ne la rattrape. En un instant, elle se retrouva la tête sous l'eau, incapable de se débattre. Lorsqu'elle émergea, elle riait tellement qu'elle était obligée de crachoter pour se débarrasser de l'eau qu'elle avalait au passage. Elle imita Kim et se mit sur le dos pour reprendre son souffle. Son regard n'eut guère le temps de se perdre dans les étoiles qui parsemaient le ciel. Un hurlement retenti dans la nuit. Kana se redressa précipitamment, alarmée. Un loup se tenait sur la rive, un trucs non-identifiable par Kana, et qui se révéla finalement être le tee-shirt de la Serpy. La propriétaire dudit tee-shirt était d'ailleurs en train d'échanger un long regard avec la bête. Il se passait là un trucs que la fillette ne comprenait pas. Tout ce qu'elle savait, c'est que le gros vilain toutou était en train de mâchouiller un vêtement de la jeune femme, et que, loup ou pas loup, ce n'était pas franchement sympa de sa part.

Kana se rua sur le loup à la suite de Kim. Mais celui-ci, visiblement attaché à son butin, eut vite fait de se barrer à toute allure. Refusant de renoncer, la gryffonne prit appui sur le bord un peu boueux du lac et s’extirpa difficilement hors de l'eau. Mais le loup avait déjà rejoint la Forêt Interdite. Debout nue sur le bord de la rive, la gamine hurla après la créature, la maudissant et lui promettant un sort terrible si elle ne ramenait pas tout de suite ce qu'elle avait prit. Mais il était visiblement déjà trop loin. Renonçant à lui courir après, elle retourna dans le lac, non sans manquer de se casser la figure en glissant sur l'herbe humide.

- Il semblerait qu’un loup-garou soit d’humeur taquine ce soir.. Je vais devoir rentrer en soutien-gorge.

Cela ne semblait pas l'ennuyer le moins du monde. Bon, certes, ce n'était qu'un tee-shirt, mais tout de même. Une course au loup toutes nues dans la Forêt Interdite, ça pouvait être épique. Même si ça avait davantage des airs de jeux érotiques. Oh, beurk, la petite fille fit de gros yeux avant de chasser cette idée étrange de sa petite tête innocente. Puis elle se prit un gros coup de flotte dans la tronche, et se remit à rire, et en renvoya à Kim, essayant sans grand succès d'éviter ses super-attaques.

- J'pourrais toujours te prêter ma chemise ou mon pull, si tu veux,
lui proposa Kana entre deux éclaboussures. Heu, quoique, ça risque d'être un peu petit, rectifia la fillette, évaluant leurs gabarits respectifs. Enfin, ce serait toujours mieux que de rentrer à moitié à poil. Sauf si ça t'embête pas! Je suis sure que les Préfets adoreront te tomber dessus, quand on rentrera!

Elle imaginait bien la scène, c'était assez comique d'ailleurs. Un Préfet débarquant à l'angle des couloirs, se heurtant à la physionomie plutôt intéressante de Kim, bégayant, bafouillant, bavant, saignant du nez, et qui au final s'évanouirait. Et les deux filles mortes de rire. C'était plutôt pas mal comme idée, pour soudoyer quelqu'un. Ça pouvait aussi marcher sur les profs, qui sait. Mais là, ce serait légèrement plus dégueulasse. Un vieux.... Yerk yerk yerk.

La fillette, lasse de faire du sur-place, se mit à tourner autour de Kim en s'amusant à faire des bulles dans l'eau avec sa bouche. Puis, innocemment, elle s'éloigna un peu, et d'un grand battement de pieds éclaboussa sauvagement la Verte et Argent. Elle oubliait sans mal la nudité qui l'avait gênée un peu plus tôt. Cela lui semblait désormais tellement naturel. C'était comme si elles partageaient un moment où l'une comme l'autre n'avait rien à caché. Elles étaient libres d'être elles-même. C'était une sensation incroyable. Bien trop complexe à comprendre pour la petite Kana.
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly L. O'Toole
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :



Re: Escapade nocturne

Message par : Kimberly L. O'Toole, Lun 18 Mar 2013 - 0:10


C’était vraiment la nuit idéale pour ce genre de petit délire pas bien méchant, bien qu’interdit. Les deux jeunes femmes riaient à pleins poumons, sans prêter la moindre attention à leur différence d’âge qui en aurait pourtant arrêtée plus d’un. Elles étaient toutes les deux nues, au beau milieu d’un lac glacial, et alors ? Elles s’amusaient, et c’était le plus important. A vrai dire, entre deux crises de personnalité, Kimberly n’avait pas eu le temps de s’amuser autant depuis bien longtemps. Pas sans être bien alcoolisée, du moins. Et l’inconvénient de ce genre de soirée où l’on se retrouve à quatre pattes sans pouvoir se relever, c’est que même lorsqu’on prend du plaisir, on ne s’en souvient que par bribes le lendemain matin – sans compter l’affreuse gueule de bois pour couronner le tout. Pour une fois, elle se sentait vraiment bien tout en restant elle-même. Sa camarade ne s’en doutait probablement pas, mais la vert et argent lui serait éternellement reconnaissante pour ces quelques instants de répit.

En entendant le hurlement, Kana se redressa d’un coup et arrêta net de rire. Kimberly pria pour qu’elle ne recommence pas son petit manège de tout à l’heure, mais se précipita sur la rive avant d’avoir eu le loisir de contempler la réaction de sa camarade. Cette dernière la suivit, et se mit à pester contre l’animal, le menaçant au passage. Ecroulée de rire, Kim’ observa la scène d’un œil attentif. Si elles prenaient le temps de se rhabiller, les deux jeunes femmes auraient tôt fait de perdre la trace du loup. La rouge et or ne comptait tout de même pas poursuivre la bête, nue, dans la Forêt Interdite, si ? Ah non, ouf ! Elle finit par se raviser, et failli glisser avant de retourner dans l’eau. Sa proposition étira le sourire déjà omniprésent sur le visage de la jeune femme.


Kimberly – T’es mignonne.. Mais je pense effectivement que ce serait un peu trop petit.. Je vais me débrouiller, t’en fais pas. Mais merci !

Le visage de la jeune femme s’assombrit. Oh mon Dieu, oui, les préfets.. Si elle tombait sur ceux de sa maison, ça risquait d’être tendu. Enfin, tout dépendrait de celui sur lequel elle tomberait. Charli étant l’un de ses ‘potes de débauche’, il ne s’en formaliserait probablement pas, connaissant la jeune femme, et la laisserait retourner à son dortoir sans poser de question. Si elle tombait sur Axelle, par contre, la situation risquait d’être légèrement plus problématique. La brunette repensa à leurs dernières discussions.. Cela faisait maintenant plusieurs semaines que Kim’ faisait tout pour l’éviter. Depuis qu’elle sortait avec ce dénommé Flavius, elle était.. Différente. Elle l’avait délaissé pour cet homme. Oui, elle devait bien se l’avouer, Kimberly était terriblement jalouse. Si elle la croisait en retournant au château, la préfète ne lui causerait pas de problème au niveau scolaire, mais elle essaierait certainement d’obtenir des explications, que la brunette n’avait aucune envie de donner.

Kana sortit la jeune femme de ses pensées en tournoyant gaiement autour d’elle. Ce n’était pas le moment d’avoir un coup de blues. Autant en profiter tant qu’elle le pouvait encore, elle aviserait de la suite sur le moment. Se laissant prendre au jeu, elle renvoya une bonne trombe d’eau en direction de la rouge et or, retrouvant peu à peu son sourire. La jolie brune disparut un instant sous l’eau, et réapparu de l’autre côté de sa camarade, lui tapotant gentiment sur l’épaule pour essayer de lui faire peur, bien que le bruit de ses mouvements sous l’eau aient déjà dû trahir son petit manège.

A force d’entrer et de sortir de l’eau, la jeune femme commençait à avoir un peu froid. Ses lèvres devinrent légèrement bleutées, et elle commença à greloter silencieusement. Elle n’avait aucune envie d’en sortir, mais l’eau glaciale du lac lui glaçait le sang, littéralement. Elle éclaboussa encore un peu sa camarade, puis lui demanda :


Kimberly – Tu n’as pas froid ? Vaudrait mieux ne pas choper la crève maintenant..

En réalité, c'était surtout d'avoir repensé à Axelle qui l'empêchait de profiter pleinement de cet instant. La jeune femme se détestait quand elle était comme ça. Il suffisait que quelqu'un fasse ou dise quelque chose qui lui rappelait un souvenir qu'elle préférait oublier pour que son attitude change du tout au tout. Pourvu que la rouge et or ne s'en rende pas compte et ne pose pas de question gênante. Il commençait à se faire vraiment tard, de toute façon. La fillette devrait déjà être au lit depuis bien longtemps. Elle devait bien commencer à fatiguer, à force de se dépenser comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Kana Misery
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade nocturne

Message par : Kana Misery, Ven 22 Mar 2013 - 23:32


Kana s'amusait comme une fofolle. Leurs échanges d'éclaboussures la faisaient rire aux éclats, de ce rire cristallin d'une fillette dont l'insouciance dépasse l'imagination. Elle aimait vivre au jour le jour. Chaque moment avait son importance, et elle ne laisserait pas la crainte de tomber malade, ou d'être fatiguée le lendemain, ou encore de se faire punir, gâcher ce moment délicieux. Elle s'amusait, et en profitait, sans se poser de questions. C'était tellement plus simple. Tellement facile. Fermer les yeux sur ce qui n'est pas important, se dire qu'on s'en occupera plus tard. Après tout, on n'est pas heureuse tous les jours. Cette soirée, jamais elle ne l'aurait imaginé si éprouvante, et si amusante. D'ailleurs, elle y repensait à peine, préférant garder cette douce sensation de bonheur au creux du ventre.

La fillette manqua de s'étouffer lorsque Kim lui envoya de l'eau pour la énième fois. Crachotant, riant, elle finit par perdre la jeune femme de vue. Le silence lui sembla soudain pesant. L'eau lui parut soudainement hostile et dangereuse. Elle cessa de rire, guettant le moindre geste dans l'obscurité. Pourtant, elle ne se rendit compte de la présence de Kim derrière elle que lorsque la Serpy lui tapota gentiment l'épaule. Elle poussa un cri strident, fit volte-face - ce qui était un exploit dans l'eau - et se mit à rire lorsqu'elle se rendit compte que l'auteur de cette farce n'était autre que la brunette.

Cependant, la sensation que l'eau était glacée restait. Kana se mit à remuer et à nager pour essayer de se réchauffer un peu. Elle ne savait pas lire l'heure grâce à la lune ou aux étoiles, mais comme l'air s'était considérablement rafraichit, elle en déduisit sans mal qu'il devait être minuit passé. Son esprit voulait toujours s'amuser, mais son corps n'était pas d'accord, et elle se mit à trembler sans s'en rendre compte. La fillette se prit un peu d'eau dans la figure de la part de Kim, mais cela parvint à peine à la faire sourire. A la lumière de la lune, elle parvint à voir que son amie n'était guère mieux qu'elle: ses lèvres semblaient avoir bleuies et elle grelotait.

- Tu n’as pas froid ? Vaudrait mieux ne pas choper la crève maintenant.

Kana acquiesça. Que ce soit Kim qui lui propose cela la soulageait. Car malgré qu'elle ait toujours envie de faire joujou dans l'eau, la pensée d'un bon lit chaud la tentait beaucoup. Si elle avait pu, elle aurait également bien aimé se glisser dans une baignoire remplie d'eau bien chaude, avec de la mousse jusqu'au nez, et un peu de musique. A cette pensée, le lac lui parut encore plus froid, et elle frissonna.


- C'est vrai. On devrait sortir. L'eau me parait gelée, je n'ai pas envie de finir en glaçon.

En plus, elle s'était mise à claquer des dents. Le moment était bien choisi pour sortir. Elles se dirigèrent vers la berge et s'extirpèrent de l'eau. Kana s'entoura de ses bras, grelottante. Elle sautilla sur place, pour tenter de se sécher et un peu, et essora ses cheveux. Ça ne servait pas à grand chose, mais c'était mieux que de rester avec des cheveux dégoulinants. La fillette éternua. Jusque là, elle s'imaginait qu'en ressortant, elles sècheraient miraculeusement, se rhabilleraient et regagneraient tout simplement leurs chambres. Mais tout à coup, rien que l'étape du rhabillage lui semblait compliqué. Finalement, c'était plus simple pour Kim, qui devait rentrer en sous-vêtements. Elle aurait juste un peu plus froid.

Kana eut alors une merveilleuse idée. Puisqu'elle avait son pull et sa chemise, autant se servir de l'un des deux pour s'essuyer. Elle s'empara donc de sa chemise et à l'aide d'une manche, entreprit de se sécher grossièrement. Une fois qu'elle fut suffisamment sèche, elle enfila ses sous-vêtements, se débarrassant ainsi de la légère gène qu'elle ressentait depuis qu'elle était sortie de l'eau. Dans le noir, la fillette avait prié de toutes ses forces pour qu'on ne puisse pas voir ses joues toutes empourprées. Elle n'avait pas honte de son corps, vu qu'elle était plutôt fine et élancée, mais elle n'était pas nudiste non plus, quand même!

- Tiens, tu peux utiliser ça si tu veux te sécher un peu, lui proposa Kana en lui tendant sa chemise. Il me semble que c'est toi qui disait que vaut mieux pas choper la crève. Surtout que maintenant, il caille!

Elle eut tôt fait d'enfiler son pull et sa jupe. C'était tout de même drôlement agréable d'être habillée! C'était fascinant à quel point certaines choses banales lui semblaient tout à coup fantastique, incroyable, et à quel point elle était heureuse de pouvoir y "accéder". Elle n'aurait jamais pensé trouver, un jour, quelque chose de miraculeux dans l'acte même de mettre des vêtements. Le soupir discret qu'elle poussa au contact doux de la laine sur sa peau prouvait que, à ce moment-là, c'était pourtant le cas.

Bien que cette subite révélation fut, d'un côté, absolument débile et inutile, Kana se sentit mieux après. Sa sortie nocturne touchait à sa fin. Une douce nostalgie commençait déjà à la bercer. L'envie de recommencer jaillit dans un coin de sa tête. Non, décidément, après avoir goûter à une joie pareille, elle voudrait recommencer à coup sur.

- On... on rentre ? J'ai pas tellement envie, mais j'ai froid pour toi.

Elle hésita un instant avant de poser la question fatidique:

- Tu crois qu'on pourra se refaire un trucs comme ça ? Si tu veux, bien sur!

Un grand sourire aux lèvres, les yeux pétillants, elle caressait le doux espoir de pouvoir à nouveau partager quelques nuits aussi animés.
Revenir en haut Aller en bas
Kimberly L. O'Toole
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) :



Re: Escapade nocturne

Message par : Kimberly L. O'Toole, Dim 24 Mar 2013 - 19:36


La bonne humeur de la dénommée Kana était contagieuse. Kimberly avait peu à peu retrouvé le sourire et s’était amusée comme une gamine. Le temps d’une soirée, ce qui n’était pas bien long, mais c’était déjà pas mal. Ses soucis s’étaient dissipés quelques heures, et cette petite accalmie, bien que temporaire et déjà terminée, lui avait fait le plus grand bien. La jeune femme espérait que la rouge et or commence à fatiguer aussi, et ne lui en veuille pas trop de couper court à leur petite escapade nocturne. De toute façon, elle devrait déjà être couchée depuis bien longtemps. A son grand soulagement, la fillette semblait aussi frigorifiée qu’elle. Elle sembla même soulagée de la proposition de Kim’.
La Serpentarde disparut une dernière fois, tentant tant bien que mal de se recoiffer sous l’eau, ce qui était bien plus facile étant donné le poids qu’avait sa longue tignasse une fois mouillée. Elle suivit ensuite sa camarade jusqu’à la rive, et s’extirpa lentement de l’eau. Il faisait encore plus froid à l’air libre, et son corps préférait visiblement rester sous l’eau encore un peu. Grelottante, elle se frotta les bras, réflexe inutile mais qui donnait au moins l’impression d’avoir tenté quelque chose, puis entendit Kana éternuer.


Kimberly – Argh, trop tard pour toi, tu vas être malade..

La vert et argent remercia sa camarade pour le substitut de serviette, qui risquait de lui être bien utile. Elle se sécha rapidement, puis enfila ses vêtements – enfin, tous sauf son t-shirt, que Monsieur le Vilain Toutou lui avait volé. Ce n’était même pas la peine de le pourchasser, puisqu’il l’aurait de toute façon déjà probablement bien amoché, et qu’elle n’aurait pas plus chaud avec. Elle rendit ensuite sa chemise à la rouge et or, et attacha ses cheveux à l’aide de l’élastique qu’elle gardait toujours autour du poignet.

La jeune fille n’avait visiblement pas très envie de rentrer. Pourtant, Kimberly n’était pas d’humeur à faire une nuit blanche, pour une fois. Elle préférait rentrer et se reposer, en espérant y parvenir sans rester bloquée par toutes les pensées qui lui traversaient l’esprit. D’autant plus que, plus elles attendraient, plus elles risquaient d’avoir des ennuis si elles croisaient quelqu’un dans l’enceinte du château. Enfin, en réalité, Kim’ n’en avait absolument rien à faire, pour la simple et bonne raison que toute cette compétitivité entre les maisons ne l’affectaient pas le moins du monde. Elle se cherchait juste des excuses. Elle s’était bien amusée, et n’avait pas tant envie de rentrer non plus, mais quelque chose l’empêchait de réellement s’amuser, et il valait mieux remettre cela à une prochaine fois. La Serpentarde ne put retenir un magnifique sourire à la remarque de sa camarade.


Kimberly – Et comment ! Quand tu veux.

Et elle le pensait. Kimberly ne s’entendait que très rarement avec les gens de son âge, qu’elle jugeait trop immatures, et donc encore moins avec les plus jeunes, mais pour une fois, elle avait trouvé quelqu’un qui, malgré la différence d’âge, savait se débrouiller et n’avait pas froid aux yeux. Elle était trop jeune pour ne parler que de mecs et de fringues, ce qui constituait déjà un énorme point positif en soi aux yeux de la vert et or, qui ne supportait absolument pas ce genre de filles superficielles à souhait.
Elles prirent donc toutes deux la direction du château. K., très peu vêtue, claquait des dents de temps à autre, mais ne s’en plaignait pas. Elle préférait de loin avoir froid plutôt que chaud. Arrivée devant les portes qui les mèneraient au hall de l’établissement, et sentant le moment des au revoirs approcher, Kimberly se retourna vers Kana, et lui adressa un petit clin d’œil, le sourire aux lèvres.


Kimberly – N’hésite pas à m’envoyer un hibou. Je suis toujours partante pour un peu d’action !
Revenir en haut Aller en bas
Kana Misery
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade nocturne

Message par : Kana Misery, Dim 31 Mar 2013 - 11:56


Les deux filles tremblotaient dans la nuit glacée. Kana éternua plusieurs fois, et Kim remarqua qu'elle était surement déjà malade. Tant pis, cette soirée en valait la peine, elle pouvait bien chopper un petit rhume pour être sure de ne pas l'oublier de sitôt. Ce qui lui fit le plus plaisir lors de cette fin de soirée, c'est surement le magnifique sourire que lui offrit la Serpy en acceptant de remettre ça un de ces jours. Kana lui rendit son sourire en mille fois plus grand. Elles prirent ensuite le chemin du château, claquant des dents et grelottant. Le parc, baigné dans le clair de lune, semblait effrayant, et la fillette était contente de pouvoir rejoindre son lit, en fin de compte. Les longues ombres des arbres s'étalant dans l'herbe suivaient leur avancé. Elle se souvint du loup bizarre qui était venu voler le tee-shirt de Kim, et accéléra un peu le pas. Kana n'avait pas spécialement envie de se faire attaquer par la grosse bestiole. Cela lui fit penser en panique à sa baguette magique, qu'elle chercha à tâtons dans son pull. Elle mit la main dessus avec soulagement.

Enfin, elles arrivèrent devant aux portes du château. Le parcours du combattant allait commencer, mais leurs chemins se séparaient, et elles allaient devoir rejoindre leurs dortoirs respectifs seule au monde. Kimberly se tourna vers la fillette et lui adressa un clin d'oeil.


- N’hésite pas à m’envoyer un hibou. Je suis toujours partante pour un peu d’action !

Kana acquiesça avec un grand sourire et lui promit de le faire. Elle ne savait pas trop quoi dire et aurait bien aimé qu'elles puissent rentrer ensemble et se mettre au chaud, mais ce n'était pas vraiment possible. Toutes sortes d'idées étranges lui passaient par la tête. Elle était attristée de cette séparation, alors qu'elle savait parfaitement qu'elle allait la revoir un jour où l'autre! Quand était la question, mais cela ne saurait tarder à tous les coups. Kana renvoya toutes ses pensées débiles au bercail.

En guise d'adieu, elle se jeta sur Kim et la serra dans ses petits bras, avant de partir en courant, un sourire aux lèvres et lui faisant de grands signes de la main. Elle disparut dans les escaliers, tout en discrétion. Le trajet jusqu'à son dortoir se fit sans encombre, elle ne rencontra personne, à son grand soulagement. La Grosse Dame grogna quand elle la réveilla et lui donna le mot de passe, mais la laissa entrer sans trop rechigner. Dans son dortoir, c'était le calme plat. Elle se déshabilla dans le plus grand silence, passa rapidement un coup de serviette sur ses cheveux, enfila son épais pyjama et se glissa entre ses draps en soupirant. Aaaah, son lit, le meilleur endroit de la terre! Avant de s'endormir, Kana jeta un rapide coup d’œil à sa montre, qui trainait sur sa table de chevet. Il était plus de deux heures du matin, il était temps qu'elle dorme en effet.

Elle pensa une dernière fois à Kim, espérant que la jeune femme avait pu également rejoindre son dortoir sans encombre, et ferma les yeux. Elle dormit d'un sommeil sans rêve, cette nuit-là.


[FIN]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Escapade nocturne >

Message par : Invité, Mer 17 Avr 2013 - 22:56


(Pv Sam Cooper)

C’était un bel après-midi de printemps. Le soleil brillait les oiseaux chantaient… tout était parfait en apparence du moins. En effet, ce n’est pas tout à fait ce que pensait Laura aujourd’hui. Elle s’était levée du pied gauche, et sa situation ne s’était pas arrangée. Elle était assez agressive on va dire.


Elle sortait de la Grande Salle rapidement. Elle n’avait pas mangé, elle n’avait pas l’appétit du tout et entendre des filles jacasser à côté d’elle pendant le repas, ne l’avait pas aidé. Elle avait donc décidé de sortir avant d’en blesser voire tuer quelques-unes. Il fallait absolument qu’elle se calme. Elle monta dans son dortoir, et se coucha sur son lit espérant se détendre un peu, mais après quelques minutes, elle se releva, voyant que cela ne lui servait à rien de rester là. Il fallait qu’elle trouve quelque chose pour s’occuper, quelque chose ou elle pourrait être tranquille, et ne pas avoir le risque de blesser quelqu’un.


Après un long moment à tourner en rond dans son dortoir, elle décida finalement de sortir prendre l’air. Arrivée dehors, elle fût étonnée que ce soit la nuit. Elle pensait n'avoir passé que quelques minutes dans son dortoir, et c'est pendant des heures entière qu'elle avait tourné en rond. Elle n'était pourtant pas de meilleure humeur que le matin même. Mais, maintenant qu'elle était sortie, elle se décidait à rester dehors, bien que la chaleur de la journée ait disparue, pour laisser place à un petit vent froid.Elle hésita entre le Parc et le Lac. Le Parc, elle l’avait parcouru un bon nombre de fois, et y avait vécu certains moments magnifiques certes, mais aussi certains moments, qu’elle préférait oublier, comme la fois où elle avait gâché cette merveilleuse soirée avec ses Serdys préférés. Elle prit donc la direction du lac d’un pas plutôt décidé, la colère se ressentait dans sa démarche d’ailleurs… mais, elle espérait pour les gens, qu’ils n’aient pas à faire à elle cette nuit, même si elle avait peu de chance de tomber sur quelqu'un, à cette heure là, à moins que cette personne soit un peu bizarre, comme elle... Et si malencontreusement, quelqu'un venais là aussi, il prendrait de gros risques à venir lui parler. Mais « qui s’y frotte s’y pique » comme disait son père quand elle était encore gamine.


Arrivée au Lac, elle s’installa au pied d'un vieil arbre, et pendant un moment, garda les yeux dans le vide, à passer la main dans ses cheveux : réflexe qu’elle avait lorsqu’elle était énervée. Quand elle revint à la réalité, elle se força d’arrêter de se passer la main dans les cheveux, et ferma les yeux pour se couper du monde extérieur. « Je n’ai plus qu’à attendre… » pensa Laura. Attendre quoi ? Elle ne le savait pas vraiment… Peut-être que le temps passe, tout simplement.


Dernière édition par Laura Greyss le Ven 26 Avr 2013 - 21:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sam Cooper
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade nocturne

Message par : Sam Cooper, Jeu 18 Avr 2013 - 20:08


Alors que les derniers rayons du soleil venaient de filtrer le ciel , Sam sortit enfin de la bibliothèque, il venait d'arriver à Poudlard , il avait vécu tant de choses en si peu de temps qu'il préférait allé s’allonger dans son dortoir, histoire de se remettre de ses émotions.

Arrivé dans son dortoir, Sam se changea rapidement et plongea sous la couette, il se remémora alors les quelques semaines venant de s’écouler et qui avait complètement bouleversé sa vie. Il avait, pour commencer, reçu la lettre l'indiquant qu'il pouvait se rendre à Poudlard, cela l'avait d’abord remplit de joie une première fois. Ensuite il avait participer à la répartition des nouveaux, il fut alors envoyé à Poufsouffle. Les Poufsouffle's l'avaient très bien accueillit mais il n'avait pas réussi à créer une quelconque amitié avec l'un des membres de sa maison. Mais Sam savait qu'il ne devait s'en prendre qu'a lui-même car il s'enfuyait dés qu'une personne s'approchait pour lui parler. De quoi avait-il peur? Il ne le savait pas lui-même, c'était sa nature, tout simplement.

N'arrivant vraiment pas à trouver le sommeil, Sam décida d'explorer le lieu qui serait sa seconde " maison " pendant quelques années. Après s’être habillé, il sortit par la porte grande porte, donnant sur le hall d'entrée , où malgré l'heure plutôt tardive, plusieurs élèves se régalaient avec les plats encore disponibles.


L'air lui souffla au visage dés que son nez franchit la porte. Il aimait bien cette douce sensation de fraîcheur, Mais il ne savait pas trop où aller. D'après les rumeurs que Sam avait entendu en marchant dans les couloirs, l'endroit que les élèves aimaient le plus était sans conteste le lac. Il décida donc de s'y rendre.

Arrivé au lac, la vue lui donna instantanément un extrême bien-être,Il ferma ses yeux un instant, il se rappela alors avec une pointe de nostalgie , sa maison et sa famille qui lui manquaient terriblement. Alors qu'il était en pleine "méditation" , il fut alors interrompu par une fille qui traversait la rive du lac aussi rapidement qu'une ombre. Sam regarda alors cette jeune fille, Il la trouvait magnifique avec ses cheveux couleur or et son regard aussi bleu que le lac . Il s’asseya alors prés de l'arbre où la jeune fille s'était posée. Il ne cessait de la regarder, en essayant de deviner pourquoi elle était contrarié.


Mais alors qu'il était plongé dans ses pensées, la jeune fille se leva brusquement et marcha très rapidement dans sa direction , Sam essaya de se relever et de s'enfuir, comme à son habitude, mais bizarrement il ne se releva pas ou plutot son corps refusait de bouger et la jeune fille se rapprocha alors de plus en plus, peut-être qu'au fond de lui-même , il espérait qu'il ferait connaissance avec une personne merveilleuse et que peut-être deviendraient-ils amis ...


Dernière édition par Sam Cooper le Dim 21 Avr 2013 - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Escapade nocturne

Message par : Invité, Jeu 18 Avr 2013 - 21:24


Laura était installée au pied de l’arbre depuis un certain moment maintenant. Elle semblait s’être calmée un peu, bien que la mauvaise humeur, n’étais pas loin. Elle ouvrit lentement les yeux qu’elle avait fermés en s’asseyant ici. La nuit s’était presque entièrement installée, et il ne tarderait pas à faire nuit noire. Les rayons de la lune éclairaient déjà le sol d’une lumière blanche.


C’est après un long moment que Laura passa à regarder la lune qu’elle se sentit observée. Elle avait déjà ressentit la présence de quelqu’un, mais cette impression devenait de plus en plus réelle pour elle. Elle se risqua à un rapide coup d’œil, sans pour autant tourner la tête. Si elle pouvait éviter de faire voir qu’elle avait vu quelqu’un, elle le ferait. En effet, il y avait assit non loin d’elle, un jeune homme, qui l’observait en silence. A en juger par sa tenue, celui-ci était un Poufsouffle. « Et Mer**, pensa Laura, on ne peut donc pas être tranquille une soirée ? » La colère remontait doucement en elle. Il allait sûrement partir dans son dortoir, comme tous les autres élèves ! Il le fallait ! Pour le bien de tous, autant pour le sien que pour celui de Laura.


Laura attendait, la colère montait, et le Poufsouffle était toujours installé, à la regarder. Il ne la lâchait pas des yeux. Elle avait l’impression d’être une bête de cirque. S’en était trop. Elle se leva d’un bond, et s’approcha du Pouffy. Il allait sûrement regretter d’être resté là à la regarder, et elle allait même peut-être regretter elle aussi ses paroles, mais elle ne réfléchissait pas à ça ce soir, c’est tout. Arrivée en face de lui, elle s’aperçut qu’il était plus âgée qu’elle, mais de peu. Il avait l’air très grand, et plutôt imposant, mais elle n’avait pas peur. Elle était dans ses fameux jours ou elle ne s’arrêtait devant rien, et ou elle n’avait peur de rien, au risque de le regretter plus tard. Pour finir la description, le Pouffy avait les cheveux noirs, et les yeux d’un bleu impressionnant qui lui donnaient du charme. Un autre jour elle aurait peut-être craqué en le voyant, mais non, aujourd’hui non plus. Aujourd’hui, elle était agressive, insensible (en apparence du moins) et insociable.

Bon ok, qu’est ce que tu me veux ?


Elle avait parlé d’un ton sec et presque méchant qui voulait tout dire ! Elle savait que quiconque lui parlerait aujourd’hui aurait des ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Sam Cooper
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Escapade nocturne

Message par : Sam Cooper, Jeu 18 Avr 2013 - 22:14


Beaucoup de sentiments avaient traversé le jeune poufsouffle alors que la jeune fille s'approchait de plus en plus ; la peur et l’étonnement primait sur tout le reste. La peur car il savait que quand elle arriverait ce ne serait certainement pas pour discuter de cette belle soirée et l'étonnement simplement parce qu’il ne pensait pas être aussi indiscret que cela.


Plus la jeune fille avançait vers lui, plus Sam la trouvait jolie, Elle portait une des robes de l'école, d'une couleur bleu. Sam se remémora rapidement les quatre maisons de Poudlard et il se souvint de la maison des Serdaigle. Leur couleur était le bleu et l'argent si il s'en souvenait bien. D'après ce qu'il appris grâce au Choixpeaux ( et surtout grâce aux livres qu'il avait lu) les Serdaigles était réputé pour leur extrême intelligence. Il se souvint également qu'il y avait une certaine rivalité entre sa maison et celle de la jeune fille, mais Sam s'en moquer car il trouvait cela complétement stupide les rivalités entre les maisons, il pensait que toutes les maisons se valaient et qu'il était inutile de se battre pour savoir quel était la meilleure maison de Poudlard.


La fille se rapprocha alors a quelques mètres de lui, il trouvait qu'elle serait beaucoup plus jolie sans sa mine des mauvais jours. Mais il ne le dirait pas , de crainte de la vexer. Elle lui lança avec une très grande agressivité:

Bon ok, qu’est ce que tu me veux ?

Le jeune homme était choqué du ton qu'employait la jeune fille, on aurait que la source de son malheur état le jeune poufsouffle. Il la regarda encore quelques minutes dans les yeux. Décidément , cette fille avait des yeux magnifiques, plus bleu que l'eau du lac. Son visage aussi était très jolie , tout chez elle était en parfaite harmonie en faite, elle était vraiment charmante, en tout cas, il en avait l'impression !
mais il n'avait pas le temps de contempler ses yeux car la jeune fille n'était vraiment pas d'humeur à discuter, c'est pourquoi Sam lui parla avec beaucoup de gentillesse dans la voix ( en tout cas il essayait de paraître aussi gentil que possible.):

Excuse-moi de t'avoir regardé comme ça, c'est juste que je viens d'arriver et j'avais eu un petit moment d'égarement en regardant le lac, sa me rappelait chez moi et tu est arrivé comme une furie, je ne sais pas pourquoi tu est d'aussi mauvaise humeur , mais je tient à te dire que cela gâche ton beau visage.

Sam ne savait pas pourquoi il avait dit cela, il l'avait même dit avant de le penser, c'était sorti d'un coup. Il saait qu'il regretterais ses paroles , c'est pourquoi il enchaîna directement :

Excuse moi encore une fois, je m’appelle Sam , Sam Cooper , je suis un élève de Poufsouffle comme tu as déjà pu le constater. Je suis arriver ici il n'y a vraiment pas longtemps donc j'observe un peu tout le monde pour voir comment est la vie au château, je m'excuse encore de t'avoir observer , c'est plus fort que moi ,je suis timide vois-tu donc je dois dire que c'est assez difficile d'aller vers les autres, et je préfère prendre mes jambes à mon cou lorsqu'une personne s'approche de moi, mais là je ne sais pas pourquoi je suis resté.

Il ne savait pas encore une fois pourquoi il avait dit qu'il était timide, que c'était quasi maladif chez lui, en général on ne dit pas ce genre de chose à des peronnes , encore plus qu'en on ne les connait que depuis une minute !

Ecoute , si ça peux t'aider, tu peux me crier dessus, peut-être que cela calmera la colère qu'il y a en toi ...

Sam ne savait pas trop à quoi s'attendre , une boule se forma alors dans son estomac, signe d'un stress discret qui prenait à présent place au plus profond de lui.


Dernière édition par Sam Cooper le Dim 21 Avr 2013 - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Escapade nocturne

Message par : Invité, Jeu 18 Avr 2013 - 23:03


Le pouffy le regardait dans les yeux. Il mit quelques minutes à répondre, ce qui énerva Laura qui failli repartir lorsqu’il lui parla enfin.

Excuse-moi de t'avoir regardé comme ça, c'est juste que je viens d'arriver et j'avais eu un petit moment d'égarement en regardant le lac, sa me rappelait chez moi et tu est arrivé comme une furie, je ne sais pas pourquoi tu est d'aussi mauvaise humeur , mais je tient à te dire que cela gâche ton beau visage.


Laura n’en revenait pas. Ce satané Pouffy l’avait regardé pendant peut-être une heure sans la lâcher des yeux, et il osait lui reprochait que sa mauvaise humeur lui gâchait son visage ! Elle aurait presque eu l’envie de lui mettre une droite dans la figure, mais elle se retint, et elle eut raison, car il continua tout de suite avec un air de regret dans la voix.

Excuse moi encore une fois, je m’appelle Sam , Sam Cooper , je suis un élève de Poufsouffle comme tu as déjà pu le constater. Je suis arriver ici il n'y a vraiment pas longtemps donc j'observe un peu tout le monde pour voir comment est la vie au château, je m'excuse encore de t'avoir observer , c'est plus fort que moi ,je suis timide vois-tu donc je dois dire que c'est assez difficile d'aller vers les autres, et je préfère prendre mes jambes à mon cou lorsqu'une personne s'approche de moi, mais là je ne sais pas pourquoi je suis resté.


Laura resta une seconde en suspend, elle ne savais pas trop quoi répondre, elle avait tellement envie de se défouler, et pourtant, ce beau Sam ne lui avait rien fait.

Ecoute , si ça peux t'aider, tu peux me crier dessus, peut-être que cela calmera la colère qu'il y a en toi ...


Laura était complètement indécise… Elle ne savait plus quoi faire. Crier, pas crier ; taper, pas taper ; partir pas partir… elle décida finalement de répondre toujours sèchement, mais sans pour autant trop s’énerver.

Je vais pas être méchante avec toi, pas comme je pourrais l’être en tout cas. Après tout, tu ne m’as rien fait… Mais, on va dire que tu n’es pas tombée sur le bon jour pour me parler et m’observer. Comme tu as pu le remarquer, je suis plutôt de mauvaise humeur. Et tu aurais finalement peut-être du partir… j’avais remarqué aussi que tu étais timide. Je vais te dire, ce qui va sûrement t’étonner, que moi aussi, mais pas aujourd’hui, pas maintenant. Et non je ne vais pas crier, parce que ça risque d’aller trop loin si je m’énerve. Pour finir, enchanté, moi c’est Laura, Laura Greyss.


Bon, elle n’était pas hyper détendue, mais elle avait réussi à se contenir. Elle soupira un bon coup, comme si elle avait retenu sa respiration pendant qu’elle parlait. Elle avait ce défaut de ne jamais arriver à se contrôler. Et même si pour ce premier échange de parole elle avait réussit, rien ne dit que si Sam continuait à lui parler, il n’en payerait pas les conséquences.


Dernière édition par Laura Greyss le Ven 26 Avr 2013 - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Escapade nocturne

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 18

 Escapade nocturne

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.