AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 28 sur 31
La terrasse
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29, 30, 31  Suivant
Erundil Trismegiste
Serdaigle
Serdaigle

Re: La terrasse

Message par : Erundil Trismegiste, Lun 26 Déc 2016 - 23:46






Le Chaudron Baveur



pour Harmony Lin et Emily Lynch



Costume, prêt. Montre à gousset moldue, prête. Devoirs, terminés. Sac pour demain, prêt. Sacoche pour partir au travail dans 10 minutes, prêt ! Dernier aperçu de la bestiole dans le miroir. Le costume, ça fait trop. J'enlève la veste. Parfait, là ça fait serveur. Juste avec le gilet, le fil de la montre qui sort de sa poche. Je fais très « vieille Angleterre ». Je voulais essayer ce style depuis un moment, je trouve ça chic, et j'ai envie d'être présentable au travail. Faire honneur au Chaudron Baveur. Et faire honneur à ma chef. Et bien, je me trouverais presque beau. Enfin … Je m'habitue à ma trogne, c'est surtout ça.

Fin prêt, donc. J'abandonne les chambres de Poudlard pour le froid de saison. J'aurais bien pris mes gants, malheureusement, je les ai oublié quelque part. E ne me souviens pas où. Les doigts craquent de froid. Ce lourd manteau protège assez bien de l'hiver. Assez bien pour ne pas être frigorifié une fois arrivé au travail. A l'auberge.

Aah, l'auberge. Cette ambiance est magique. Un vrai nid douillet où tout est chouchouter avec soin, pour que les clients s'y sentent un peu comme chez soi. Sauf qu'ils n'ont qu'à mettre les pieds sous la table, et le reste, c'est mon job !

Alors j'y vais, le service démarre tranquillement, et doucement la température remonte. Ca pourrait même être agréable de se poser sur la terrasse. D'ailleurs, en voilà une qui s'y installe. Je la remarque de l'intérieur. Intérieurement, j'ai soudainement plus chaud. Ce visage est un souvenir. Un agréable souvenir. Je me souviens qu'elle n'allait pas très bien. Malheureusement, la jeune Serdaigle semble toujours tendue. Attend-elle quelqu'un ? Ah, le quelqu'un en question finit par répondre à ma question. Les demandes se calment à l'intérieur, je me lance donc durant se temps de calme pour aller voir la fraiche clientèle du dehors.

La porte s'ouvre. La porte se ferme. Un pas. Puis deux pas. Me voici, me voilà. Face aux deux demoiselles. L'autre visage. Déjà vu également. Décidément, le monde est petit.

- Bonjour. Face la Serdy. Puis me retourne vers Emily. Sourire à elle aussi.

- Je vous félicite pour votre courage d'être sur la terrasse. Puis-je vous proposer une boisson chaude ? Ou bien autre chose. N'hésitez pas à demander. Je vous laisse la carte ici.

Après ma petite présentation, je souris de nouveau à Harmony. Puis je reste non loin de leur table. Assez loin pour ne pas gêner la conversation. Puis assez proche pour qu'elles m'appellent une fois qu'elles voudront quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Jana Winslaw
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La terrasse

Message par : Jana Winslaw, Mer 28 Déc 2016 - 14:39




Le Chaudron Baveur


PV Vhagar




Il te bouffe des yeux. C'est évident. Loin de te sentir oppressée, tu soutiens le regard. Tu papillonnes quand même un peu, espérant que tes mirettes bleues soient assez expressives. Personne ne va se mentir. Vous cherchez probablement la même chose tous les deux. Tu fumes tranquillement en le regardant s'envoyer cul-sec sa pinte d'hydromel, ce qui fait naître un sourire amusé sur tes lèvres. Belle descente. Tu ne restes pas insensible à la provocation, écrases ta clope dans le cendrier et t'envoies ton verre plein, d'un coup. Sans même sourciller sous la brulure de l'alcool. T'espères bien lui faire comprendre que malgré ton apparence menue, tu n'es pas une petite joueuse. Cela fait trois ans que tu t'envoies du whisky tous les soirs. Vu comme ça, ça fait peut-être alcoolique. Tu t'en fiches, c'est ton boulot de faire boire les gens.

Il revient sur des banalités, laisse échapper un rire gêné et se présente enfin. Vhagar Meraxès. Ah oui, c'est vrai, tu t'en souviens un prénom du Nord, comme toi. Tu laisses échapper un frisson en croisant à nouveau son regard. Il te réclame un Whisky et t'en proposes un. Haha. Tu mettrais ta main au feu que c'est pour pouvoir te matter de dos, encore une fois.

-Un whisky n'est jamais de trop.

Sans attendre, tu t'excuses d'un sourire charmeur et te lève. En te retournant, tu fais attention à ta démarche. C'est pas ton genre de minauder et de rouler des hanches mais tu espères accentuer un minimum ton allure. Heureusement que personne n'est assez sobre dans le coin pour remarquer ton petit numéro d'allumeuse. Déjà que la gérante qui picole pendant son service, ça fait mauvais genre. En arrivant au bar et en remplissant généreusement les verres, tu songes peut-être à annoncer que tu prends ta soirée. Boh, ils se débrouilleront bien sans toi pour les quelques heures restantes avant la fermeture. Finalement, tu décides d'embarquer la bouteille. C'est le même prix et t'auras pas à te relever si jamais la soirée se prolonge.

Tu reviens, dépose les verres et la bouteille sur la table et te rassied. Sans chercher outre mesure,  tu lèves le verre en direction de ton interlocuteur et tu plonges tes lèvres dans le verre. Pourtant, cette fois, point de cul-sec. Tu prends juste le temps de le siroter, maintenant que vous êtes à égalité. Une autre cigarette que tu sors de son paquet, autre première bouffée.

-Alors...C'est la première fois que je vous vois par ici sans être couvert de sang, Vhagar. Tu accentues son prénom de ton léger accent finnois. Vous en avez fini avec les rencontres dangereuses ?

Consommations:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Vhagar Meraxès
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Once
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Vhagar Meraxès, Jeu 29 Déc 2016 - 3:13


Les intentions de Winslaw ne furent évidentes qu'au moment ou elle lui rendit sa violente morsure du regard. Et les voilà plongé chacun dans le bleu regard de l'autre. Celui de Jana semblaient parler le désir et la chaleur, malgré leur clair aspect. Le jeu de séduction aurait pu durer des heures si la belle n'avait pas brisé la glace déjà fondu par cette brûlante atmosphère, suivant le Nordique dans sa beuverie effrénée. Elle descendit d'une traite son verre de pur feu, entraînant avec elle un bout de dignité de l'ancien Auror. Il en resta intérieurement bouche bée, bien que son visage ne trahissait qu'amusement et intérêt. En réalité, il avait juste envie de l'attraper et de l'emmener dans une chambre pour lui faire sa fête. Il avait là une digne femme nordique comme il avait tant désirer en voir, et celle la en plus d'être résistante aux alcools les plus forts, disposait d'une charmante élégance et d'une silhouette à croquer littéralement. Elle se leva, parti chercher le whisky qu'il avait demandé. Il en profita pour rejeter un nouveau coup d’œil à cette vue de derrière. Il laissa presque échappé un sifflement.

Le Nordique quitta son idéal confort pour remettre ses pieds au sol et son dos contre le fond chaise. Il tira une deuxième cigarette, et l'alluma sans empressement, pendant que Jana était encore absente. Il huma sa fumée plutôt deux fois qu'une, et approvisionna un peu le cendrier déjà bien rempli par la rousse qui revenait avec une bouteille en main. Elle n'avait pas perdu de temps. Et pourtant elle avait visé juste. Quand Vhagar demandait un Whisky, c'est toujours à la bouteille. Il adressa un signe de tête en remerciement, elle lui porta comme un toast après avoir rempli les deux verres. Elle en bu une, ou peut-être deux gorgés, et brisa encore le maigre silence.

- Alors...C'est la première fois que je vous vois par ici sans être couvert de sang, Vhagar. Vous en avez fini avec les rencontres dangereuses ?


Elle prononça avec encore plus de draguerie le prénom du Nordique, qui frissonnait presque devant tant de désinvolture. Alors afin d'aller gagner le défi, il porta non pas le récipient mais la bouteille elle même à sa bouche, ingérant en temps record un bon tiers de la marque. Il la ramena ensuite sur la table, laissant échapper un nouveau souffle d'air frais qui lui faisait un bien fou. Pas de haut le cœur ni de retour inattendu, mais malgré cela il plissa un peu ses beaux yeux charmeurs, dévoilant une fausse faiblesse pour lui donner l'envie de le ré affronter. Il n'avait encore jamais rencontré quelqu'un avec une meilleure descente que la sienne, à part quelques géants, et commencer à douter du fait que ce soit une femme qui la détrône. Il poussa le verre vers sa partenaire d'un soir, et reprenant une dose de 50 nuances de substances nocives pour les voies respiratoires, se recala le dos contre son dossier.

- Ça dépend si vous comptez les superbes rousses sexy comme un danger un non. Et il lui adressa un clin d’œil peu subtil avec une gorgée supplémentaire dans le verre cette fois. Ce soir rien ne se jouait dans la finesse. L'un était aussi lourd que l'autre l'allumait, et pourtant ils étaient simplement entrain de tourner autour du pot.
Revenir en haut Aller en bas
Jana Winslaw
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La terrasse

Message par : Jana Winslaw, Mer 11 Jan 2017 - 23:40




Le Chaudron Baveur


PV Vhagar




Jeu de séduction. Il te cherche, il te provoque. Il veut tester les limites, voir ce que t'as au fond de toi. La question, l'enjeu. C'est une lutte. Une lutte de pouvoir des plus agréable. Douce et dangereuse. A toi de voir si tu peux suivre.  Pendant que tu le regardes dézinguer cette bouteille de whisky, tu sais ce que tu veux. Lui. Maintenant. Il repose la bouteille et la pousse vers toi. Tu estimes, tu réfléchis une fugace seconde. Hors de question d'abandonner maintenant. Il n'est pas tombé sur une fille. Il est tombé sur toi. Qu'est-ce que tu vaux ? Tu tends ta main vers la bouteille. Non...Ce ne serait pas raisonnable. Oh, et puis. La raison, c'est pour les gens qui n'ont rien d'autre. Tu saisis la bouteille et la porte à tes lèvres. D'une attitude purement indécente, tu renverses la tête en arrière et t'envoies la rasade de whisky. Oh, elle est bien petite, comparée à celle de Vhagar. Quelques gorgées. Mais l'effet recherché se produit. Quelques infimes gouttes s'échappent du goulot et dégoulinent directement sur ton décolleté. Elles ne laissent même pas de traînées mais sont suffisamment visibles pour que l'œil soit attiré.

Tu reposes la bouteille en souriant. Ta langue passe sur tes lèvres, récupérant le liquide ambré qui s'y est posé. Audace de l'alcool. Audace du moment. Une bouffée de cigarette. Tu es indécente. Ce jeu te plaît. Le chat, la souris. Un conte vieux comme le monde. A celui qui aura le contrôle sur l'autre. Il faut savoir mettre les formes. Bien. Ton attention se fixe sur sa bouche, il parle. Tu n'entends rien. Juste qu'il te dit que tu es sexy. Oui, c'est le moins que tu puisses dire. Sans même chercher à répondre immédiatement, tu tends la jambe. Il ne faut pas trop donner au risque de tout perdre. Tu laisses juste ton minuscule pied dans sa vertigineuse chaussure à talon aiguilles reposer contre le sien. Délicatement. Un contact si léger qu'il pourrait être irréel.

- Je te laisse découvrir par toi-même. Ce ne serait pas drôle d'avoir toutes les réponses sans les chercher, non ?

Tutoiement. Après tout, vous allez sûrement dormir dans les mêmes draps, ce soir. Et tourner autour du pot ne t'intéresse plus. Tu veux les choses sérieuses. Tu portes à tes lèvres le verre de whisky. Ta tête commence à tourner. Tu vas peut-être arrêter là. Tu ne fais plus la différence entre effet de l'alcool et effet de la drague. Enfin, tu lui as démontré par A+B ce que tu valais. Une bouffée de nicotine et tu écrases ta cigarette, dans un geste exprimant ta volonté. Tu recules ton pied et jette un coup d'oeil. La terrasse est vide, le bar est presque désert. Si tu partais maintenant, personne ne le remarquerait. Est-ce que c'est ce que tu veux ?

Tournant la tête vers Vhagar, tu cherches à accrocher son regard. Tu l'avais légèrement fuit après le numéro que tu viens de lui proposer. Tu appréhende ce que tu vas y voir. Pourtant, tu exprimes sûrement la même chose. Paradoxal. Si tu étais simple, cela se saurait. Alors, quand tu décides de te lever de ta chaise, tu te surprends toi-même. Tu poses délicatement tes fesses sur l'accoudoir de la sienne, tes jambes contre les siennes. Tu te penches à son oreille et tu chuchotes d'un ton chaud, comme si tu voulais que personne d'autre ne t'entende :

-Ils peuvent se passer de moi pour la fermeture. Finir cette bouteille à Edimbourg, ça te dit ?

Le sous-entendu n'est peut-être pas très facile. Edimbourg. C'est là que se trouve ton loft. Tu viens, ni plus ni moins, que de lui proposer de se bouger jusqu'à chez toi. Schiavo vous fera transplaner. Cette proposition équivoque. Tes cheveux qui ondulent à chaque mouvement que tu fais. Ce soir, tu te sens désirée. Tu n'es pas la souris. Tu n'es pas le chat. Le jeu est fini.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La terrasse

Message par : Harmony Lin, Jeu 26 Jan 2017 - 19:35


L’heure est déjà passée. Soit elle est en retard, soit elle ne viendra pas. Mes yeux vont et viennent vers l’horizon, espérant une apparition soudaine. Mon ventre est plus lourd que jamais. Je sens que je vais devoir me battre seule. Et pourtant, c’est la dernière chose que je veux. Mais la vie fait que, parfois, on n’a pas le choix.

Je me résigne presque, un sourire déçu affiché sur les lèvres quand je la vois. Elle arrive. Un sourire sur le visage.

Elle est venue…


Et un sourire, sincère, heureux, s’affiche à son tour sur le mien. Je vais pouvoir lui parler. Peut-être même acceptera-t-elle de me fournir son aide. Je lui indique la place en face de moi. Le visage illuminé par la reconnaissance.

- Bonsoir Harmony, désolée pour mon retard… Comment vas-tu ?


Un retard… Source d’inquiétude, source de douleur. De questionnement. Mais tout a été balayé par son arrivée. Tout est parfait maintenant. Ou presque. Il va falloir que je lui parle. Je m’en veux de l’impliquer dans cette histoire qui n’est pas la sienne. Mais j’ai le sentiment qu’elle pourrait m’aider. Beaucoup.

- Bonsoir Emily ! Je vais plutôt bien. Merci infiniment d’être venue, ça compte beaucoup pour moi. Et toi alors, comment vas-tu ?

Je baisse la tête, gênée. Je ne sais pas si je dois aborder le sujet tout de suite, si je dois rentrer dans le vif du sujet. Alors je ne dis rien. Puis, je jette un œil à notre table. Et un sourire naît sur mon visage.

- Tu as mangé ? Si non, pourquoi ne commanderions-nous pas quelque chose ?

Tentative de changement de sujet. Mais aussi, façon de me redonner du courage. Car avec le ventre plein, je suis sûre que ça sera moins difficile de lui en parler.

Et puis autant en profiter, maintenant que je n’ai plus l’impression d’avoir un sac de nœud à la place de l’estomac.

Je la regarde. Moitié apeurée par ce que je vais peut-être lui dire lors de ce dîner. Moitié rassurée de la voir là.

La première étape est passée.
Mais sera-t-elle ma Watson ?


Comme s’il lisait dans mes pensées, un serveur arrive. Mais pas n’importe quel serveur. C’est le garçon qui m’avait aidé lorsque j’avais paniqué dans la gare, avant d’aller rejoindre grand-mère. Il est très bien habillé, j’aime beaucoup ce genre de tenue classe. Je lui souris gentiment. Il nous sourit aussi.

- Bonjour.
Je vous félicite pour votre courage d'être sur la terrasse. Puis-je vous proposer une boisson chaude ? Ou bien autre chose. N'hésitez pas à demander. Je vous laisse la carte ici.


Il me sourit à nouveau, sourire que je lui rends, accompagné d’un regard pétillant. Comme si mes yeux s’accordaient avec ma bouche pour le remercier de ce qu’il a fait pour moi.

- Merci beaucoup ! Il faut dire que malgré le froid, la terrasse est quand même plus calme ! Nous allons regarder, merci !

Il repart. Je regarde Emily, la raison pour laquelle je l’ai fait venir me narguant dans ma tête au même moment. Pour l’instant, je vais tâcher d’éviter le sujet. Ou au moins, de parler nourriture plus que problème. On verra si j’ai le cran après.

- Tu sais ce que tu veux prendre ?

Je la regarde, à moitié souriante, à moitié perdue dans mes pensées. Va-t-elle garder l’illusion que tout va bien ou va-t-elle rentrer dans le vif du sujet ?

Et plus important, quand je lui dirai, sera-t-elle prête à m’aider ?

Revenir en haut Aller en bas
Vhagar Meraxès
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Once
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Vhagar Meraxès, Lun 30 Jan 2017 - 19:07




Elle relança une fois de plus le jeu du plus suicidaire, portant à ses lèvres la bouteille de whisky pur feu. Elle sembla hésiter un moment, et dans les actes dépassa leur propre raison. Les yeux du Nordique suivirent les gouttes qui se frayaient un chemin vers l'inconnu de la rousse. L'humide descente disparaissait sous le textile, empruntant la vallée des plaisirs qui séparait les deux collines invisibles mais largement suggérées. Les faibles lumières de la nuit faisaient briller cette image perverse que le regard rend gênant. Le menton haut, les cheveux dans le vide, tremblants selon des désirs de la brise, la belle laissaient quelques gouttes filer le long de ses joues, passant par fois par son pâle cou. Sa langue glissa le long de ses lèvres, et son fin pied caressa le sien. Si d'autres y auraient probablement ressenti jusque plus bas une intense sensation se dresser, Vhagar se contenta de lui répondre un sourire presque nerveux, avide d'aller récupérer les gouttelettes perdues.

Ce genre de spectacle s'accompagnant d'un bon verre, l'animagus attrapa la bouteille des mains de sa partenaire, à peine l'avait-elle lâchée, et entreprit de se resservir un verre. Il haussa un peu la dose, histoire de peut-être atteindre un semblant d'ivresse. Mais sans connaître celle pour qui il allait probablement se mettre à nu, il n'abuserait pas plus que cela. La bouteille bien réchauffée par l'atmosphère, il pointa du doigt sans tremper dans le verre le liquide, dont la surface cristallisa un peu. D'un coup d'ongle, même à ras, il brisa la petite plaque en petits morceaux. Pourquoi nécessiter des glaçons, lorsqu'on est sorcier. Portant le réel crystal à sa bouche, il devina que la jeune femme s'était levé par le bruit des talons sur le sol. D'un coup d’œil il la vit s'asseoir sur le bord de son siège, resserrant le contact de manière envoûtante.

Elle vint lui chuchoter à l'oreille quelques mots, assez pour l'encourager à mener la danse. Sans lui répondre il attrapa la nuque de la belle rousse, enfilant comme un gant ses doigts dans ses cheveux écarlates, et posant par la même occasion son autre main un peu plus baladeuse sur sa cuisse, qui se rapprochait, sans encore y parvenir, de l'ultime caresse. Sans douceur et sans brutalité, il tira un peu les restes ruisselants de whisky dans le cou de la gérante, jusqu'à pouvoir aller les chercher de quelques coups de langue téméraires, mais sans descendre aussi bas qu'il l'aurait souhaité. Pas de ça en publique. Quoique, public, il n'y avait pas tellement. Vhagar lâcha alors les cheveux et laissa tomber son bras derrière elle, pour aller empoigner une hanche et l'approcher de lui. Fut-elle à peine à un souffle qu'il lui répondit, la dévorant encore du regard:

- Pourquoi pas mais... T'es pressée ?


La main du genoux remonta encore un peu, la partie en était encore qu'au premier round. Mais quel premier round.
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Emily Lynch, Dim 12 Mar 2017 - 13:23


RP avec Harmony
Je suis sincèrement désolée pour l'attente

On s’installe, on prend son temps afin de ne pas trop précipiter les choses. Inutile d’apporter plus de stress, il faut amener les choses doucement, petit à petit et si ça vient directement d’elle, c’est encore mieux. Mais le fera-t-elle, la jeune fille ne sembla pas être dans son assiette, elle qui semblait si bien alors que tout allait mal, enfin elle ne savait pas tout, elle ne devait pas savoir non plus, mais ça c’est une autre histoire, celle d’Emily et elle n’était pas là pour raconter ses histoires, pas aujourd’hui, peut-être un autre jour si elle trouve le courage de le faire comme l’a fait Harmony.

- Bonsoir Emily ! Je vais plutôt bien. Merci infiniment d’être venue, ça compte beaucoup pour moi. Et toi alors, comment vas-tu ?

- Je vais plutôt bien, malgré que je ne cesse de courir dans tous les sens.

Un nouveau sourire afin de détendre l’atmosphère, que la Serdaigle ne craint pas d’avoir déranger Emily, si elle était là, c’est qu’elle avait jugé important de venir, inutile de la faire culpabiliser pour quelque chose dont il ne fallait pas. Elle aurait bien pu lui dire directement, mais par moment seul les gestes suffisent, après si elle insiste il sera toujours temps de la rassurer, mais pour le moment ça devrait le faire, elle l’espère.

- Tu as mangé ? Si non, pourquoi ne commanderions-nous pas quelque chose ?

C’est une très bonne question, Emily ne sait même plus à quand date son dernier véritable repas, elle n’a pas de souvenir de ces derniers temps d’elle assise tranquillement à une table en train de manger un bon plat cuisiné tout en buvant un bon verre de vin… Le temps d’avoir le temps est révolu pour elle, toujours à avoir quelque chose à faire, toujours à se chercher des choses à faire, des excuses pour ne plus penser aux soucis, aux maux de la vie, de sa vie. Les autres sont beaucoup plus intéressants qu’elle, elle refuse de sortir de son gouffre tant que ses amis n’en sont pas sortis et pourtant… La bête approche, petit à petit, sa patte approche, elle la tient déjà par la cheville, la rousse peut la sentir serre son pied jour après jour, nuit après nuit. Mais elle préfère continuer, pousser ses amis, ses proches vers la sortie du ravin, quitte à ce qu’elle ne s’en sorte pas, elle est prête à se sacrifier… Et dire qu’elle se demandait si elle allait manger quelque chose, voilà qu’elle se posait des questions autour d’une question qui n’avait rien à voir…

- Bonjour. Je vous félicite pour votre courage d'être sur la terrasse. Puis-je vous proposer une boisson chaude ? Ou bien autre chose. N'hésitez pas à demander. Je vous laisse la carte ici.

Pas le temps de répondre qu’un nouvel invité arrive, enfin pas vraiment, c’est un des serveurs de la taverne. Le visage du jeune homme n’est pas totalement inconnu à la rouquine, elle sait qu’elle l’a déjà vu quelque part, peut-être ici ? Probablement, elle ne voit pas où elle aurait pu le rencontrer ailleurs… Mémoire défaillante, il serait grand temps de se reposer. Pas le temps de répondre que les mots sortent à nouveau de la bouche d’Harmony.

- Tu sais ce que tu veux prendre ?

- Je crois que je vais commencer avec un bon petit thé citrouille, histoire de se réchauffer un peu… On verra après de ce qui est de manger…

Elle tourne autour du pot, mais pas de panique, c’est normal, elle veut surement être à l’aise avant de se lancer, enfin Emily l’espère, parce que sinon il faudra qu’elle lui tire les vers hors du nez et ô combien elle déteste faire ça, surtout à des amis, cependant, il n’est pas interdit de lui donner un petit coup de pouce.

- … Sinon tu as quelque chose à me demander ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La terrasse

Message par : Harmony Lin, Sam 1 Avr 2017 - 23:05


Je demande à mon aînée ce qu'elle veut prendre, autant pour éviter d'avoir à parler de la raison pour laquelle je l'ai fait venir ici que par réel intérêt. Elle ne semble pas s'en formaliser, pour mon plus grand bonheur, et me répond.

- Je crois que je vais commencer avec un bon petit thé citrouille, histoire de se réchauffer un peu… On verra après de ce qui est de manger…

Très bon choix, je suppose. Ça me rappelle qu'il faudra que j'essaye un jour, même si le jus de citrouille froid m'attire plus qu'un thé du même goût. Je réfléchis soudain, tentant d'échapper encore à cette conversation, et me dit qu'effectivement, nous avons tout le temps de manger. Nous pourrons le faire plus tard. Mon ventre ne fait plus de nœuds mais je ne meurs pas de faim pour autant, c'est donc une bonne décision.

- … Sinon tu as quelque chose à me demander ?

Cette intervention me tire hors de mes pensées. Je rigole, un peu embarrassée. Maintenant que nous en sommes là, je ne sais plus comment le tourner. Je ne sais plus pourquoi je voulais lui dire. Enfin si je sais. Mais j'ai peur qu'elle ne puisse pas m'aider. J'ai peur de ce qui pourrait arriver.

Mais je dois surmonter cette peur. Sinon, je ne sortirais jamais de cette boucle infernale. Et je suis sûre qu'elle a les capacités pour m'aider. Alors je soupire. Je baisse la tête. J'inspire fortement et je parle, doucement.

- J'aurais besoin de ton aide... J'aimerais retrouver quelqu'un... Qui me hante. A vrai dire, c'est une longue histoire... Mais si tu n'as pas le temps, ce que je comprendrais tout à fait, il n'est pas nécessaire que je te la raconte. Je comprendrais que tu ne puisses pas m'aider.

Je fais une grimace. Qui aurait cru que demander de l'aide serait si dur ? Qui aurait cru que la peur agirait avec tant de force ? Si elle le demande, je lui raconterai évidemment tout. Depuis le début. Même si ça risque de prendre un peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Jana Winslaw
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La terrasse

Message par : Jana Winslaw, Lun 3 Avr 2017 - 22:32




Le Chaudron Baveur


PV Vhagar




Désolée pour l'immense retard !

Sa main dans tes cheveux. Cette sensation. Ce léger frisson qui parcourt ta colonne vertébrale, qui la tasse. T'es en ébullition. La faute à l'alcool ou à ses mains ? Pas le temps de réfléchir. Tu te sens attirée vers Vhagar, doucement. Sa langue qui remonte dans ton cou, nettoyant les traînées humides. Le chaud sur le froid de ta peau. Encore un frisson. Le goût du whisky et de la clope mélangée dans ta bouche et le monde qui tourne autour de toi. L'alcool ou ses mains ? Tu sais plus. Tu t'abandonnes au tourbillon qui se forme dans ton esprit, aux lumières qui étincèlent, au froid et au chaud. Lorsque le contact se rompt et qu'il se recule, tu sens avec regret que le monde reprend sa place. Tu soutiens son regard. Lueur d'envie. Tu sens sa main se poser sur ta hanche, te rapprocher de lui imperceptiblement. Sa voix. Une question, un souffle sur ton visage.

- Non. Mais si tu continues comme ça...Tu t'interrompt un instant et désigne du regard la main sur ta cuisse. Je pourrais bien le devenir.

Et alors que tu allais te pencher pour poser tes lèvres sur les siennes, l'arrêt. Tu te souviens de tout. Qui tu es, où tu es. Merlin. Tu détournes le regard. Personne autour de vous. Restant maîtresse de toi, tu dissimules profondément cet instant de lucidité. Si tu te poses encore ce genre de questions, c'est que t'as pas bu assez de whisky. Ton verre est trop loin mais le sien est là. Tu lui lances un regard et sans attendre d'approbation, tu l'attrapes et bois une gorgée. On the rocks. Tu préfères ton whisky à température ambiante mais bon. T'es pas en état de négocier. Le picotement familier du liquide ambré te rassérène. Tu reposes le verre. Une brise légère soulève tes longs cheveux et machinalement, tu portes ta main pour les replacer.

Dans le feu de l'action, tu croises une nouvelle fois le regard bleu glacé. La panique est vite fichue à la poubelle dans un recoin de ton esprit embrumé de whisky. Que le monde aille se faire voir et se remette à tourner. Tu franchis les infimes centimètres qui séparent vos visages. Tes lèvres sur les siennes. Ou les siennes sur les tiennes. Tu sais pas trop. Tu sais même pas ce qui t'as prise. Tout ce que tu sais, c'est que c'est bordélique, ça exprime le désir et la soif de l'autre. L'envie de pas finir la nuit seule. Sûrement beaucoup trop d'alcool. Mais tu t'en fout. Tout ce que tu veux, c'est que le monde tourne, ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Vhagar Meraxès
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Once
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Vhagar Meraxès, Ven 21 Avr 2017 - 20:10


La réponse de la rousse fît sourire le Nordique. Chaude comme la braise, lui comme un brasero, ils jouaient au jeu facile et peu dangereux. A coup de mains baladeuses, de regards provocants et envieux, et de proximité dérangeante pour l'alentour. Alors qu'elle s'approchait pour mettre un terme à la deuxième phase, lui se laissa approcher, humidifiant un peu ses lèvres d'un mordillement intérieur. Quelques sensations commençaient à se faire comprendre, et à ce moment-là elle détourna son regard pour revenir dans le monde réel, puis revenir. Ce genre de comportement super bizarre qui aurait pu frustrer Vhagar s'il en avait vraiment quelque chose à carrer. Ils ne se connaissaient même pas, mais sur un malentendu ça marchait. Il n'allait pas finir la nuit seul. Elle vola encore une ou deux gorgées dans son verre, et, le reposant, se tourna vers lui pour en revenir la ou ils étaient.

Alors qu'ils se dévoraient, ou se dégustaient l'un l'autre, le juste milieu était bien mieux que voisin des deux, Vhagar s'avança un peu, non pas pour chercher un peu plus de confort. Non pas non plus pour s'approcher encore d'elle. Non pas non plus pour se lever et qu'il puissent finir le travail plus loin. Juste pour attraper la bouteille, dont il restait la quart. Il se dégagea un peu d'elle, passa un coup de manche sur ses lèvres abondamment humides, porta le goulot à la place des siennes, et termina le breuvage en temps record.

- Faut bien que je te rattrape. Ajoutant un clin d’œil enjôleur. On y va ?
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Emily Lynch, Mer 31 Mai 2017 - 16:34


RP avec Harmony

Un rendez-vous inattendu, une rencontre loin de tout mais pourtant dans un endroit très fréquenté… Une envie d’être loin des potentiels épieurs sans pour autant se retrouver en terre inconnue. Ce qu’elle avait à demander était assez important pour s’assurer que personne de connu ne puisse les entendre discuter, mais pas assez pour en parler en huis clos ou peut-être cherchait-elle un endroit dont elle pouvait fuir facilement si tout ne se passait pas comme prévu ? En tout cas, il était trop tôt pour juger de l’importance de cette demande puisqu’elle n’avait pas encore été faite… Il fallait encore attendre un peu, que la jeune fille se détente, qu’elle soit à l’aise afin que sa langue se délie. Ca semblait assez compliqué, pour l’envie ne semblait pas manquer puisqu’elle avait donné rendez-vous à Emily, peut-être avait-elle besoin de petit coup de pouce pour se lancer, arrêter de tourner en rond pour enfin mettre les pieds dans le plat. C’est pourquoi la rouquine avait fait le choix peut-être maladroit d’aller directement droit au but, Harmony avait quelque chose à dire, il fallait qu’elle le fasse, qu’elle arrête de se torturer en laissant trainer les choses.

- J'aurais besoin de ton aide... J'aimerais retrouver quelqu'un... Qui me hante. A vrai dire, c'est une longue histoire... Mais si tu n'as pas le temps, ce que je comprendrais tout à fait, il n'est pas nécessaire que je te la raconte. Je comprendrais que tu ne puisses pas m'aider.

Une demande peu banale, retrouver quelqu’un c’est facile à dire, mais à faire… Comme ça, sans la moindre indication ça promettait d’être compliqué, mais la Serdaigle semblait tout de même avoir quelques informations dont elle ferait part à son aînée si seulement elle acceptait de lui rendre ce service. Chose qu’Emily pouvait difficilement refuser, cela semblait si important pour Harmony, comment lui dire non, elle pouvait lire dans son regard une certaine détermination, quelque chose qui disait que peu importe sa réponse, elle irait jusqu’au bout pour atteindre son objectif.

- Retrouver quelqu’un… Il va falloir que tu m’en dises plus si tu veux que je t’aide… Je ne te promets pas que ça sera facile, mais je veux bien t’aider.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jana Winslaw
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La terrasse

Message par : Jana Winslaw, Dim 4 Juin 2017 - 23:12




Le Chaudron Baveur


pour Emily Lynch & Harmony Lin



HRP : Erundil ayant quitté le Chaudron Baveur, je prend la suite.

Tu viens prendre la suite. Tu as horreur de prendre la suite. Tu ne sais pas si la commande a déjà été prise, s'il s'est passé quelque chose. Bref, tu n'aimes pas. En plus, aujourd'hui, aller sur la terrasse. Mouais, non. T'as pas trop envie. Pourtant, voyant les tables occupées, tu prends ton courage à deux mains. Tu sors et tu avises les deux jeunes femmes qui sont en attente. Tu te diriges vers elles. Ton collègue a laissé la carte, c'est cool, elles devraient avoir choisi.

Sauf que. Elles ont l'air plongées dans une grande discussion. Et tu as horreur d'interrompre les discussions presque autant que de prendre la suite d'une commande. Tu attends d'habitude que le ton baisse, un silence, un blanc. Avec les années, tu es presque devenue une ninja du service. Tu sais comment apparaître au moment le moins embêtant pour tes clients. Mais là, c'est difficile, tu n'entends même pas le son de leurs voix. Bon, tant pis. Tu décides d'y aller à la bourrin. Une fois n'est pas coutume. Tu mets ton beau sourire copyright Chaudron Baveur et demande d'un ton aimable :

-Bonjour et bienvenue au Chaudron Baveur ! Est-ce que vous avez fait votre choix ?

Ah, cela paraît une belle entrée en matière. Un peu abrupte puisque tu t'incrustes directement dans la conversation. Mais bon, cela a le mérite d'une belle formulation. Tu attends donc les réponses des deux jeunes femmes assises. C'est quand même tout un métier que d'être serveuse.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Artemis Lhow, Lun 5 Juin 2017 - 12:53


Rencontre informelle

avec Chloé Greenwood

Installé en terrasse depuis quelques minutes maintenant, Artemis jeta un rapide coup d’œil à sa montre. 15 heures 53 ... encore sept minutes avant d'être fixé. Rien ne l'obligeait à venir après tout et pourquoi aurait-elle voulu revoir l'Auror qui lui avait fait revivre les pires instants de sa vie ?

L'espoir subsistait cependant, le jeune homme avait encore bien des questions à lui poser, mais aujourd'hui il n'en ferai rien. Ils discuteraient autour de choses qui ne mettent pas la jeune femme en difficulté. Et aucune réponse ne lui sera imposé. Il avait fortement insisté sur ce point lorsqu'il se demandait comment aborder la chose. Mettre sa curiosité en cage n'était pas chose aisé, mais il ferait de son mieux.

15 heures 57 ... plus que trois minutes, il observa les alentours, scruta les passants à la recherche de ce visage. Tournant sa tête vers l'intérieur de la taverne, il chercha des yeux un serveur. Au moins, à défaut de discussion il pourrait boire un verre au calme pour une fois...

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Joshua O'Brian
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La terrasse

Message par : Joshua O'Brian, Lun 5 Juin 2017 - 20:40


J'ai enfin acheter ma nouvelle baguette ! Le vendeur à fais un très bon boulot on dirait,je lance mon fedora en l'air et effectue un ACCIO qui marche plutôt pas mal pour tester ! J'ai pas perdu la main en tout cas hey hey. Bon du coup j'vais continuer ma route !
Bref je poursuis donc ma redécouverte de la rue que j'ai quitté à 17 piges,j'ai alors l'idée d'aller là où je suis aller pour fêter ma majorité: Le Chaudron Baveur ! J'en garde un super souvenir et j'ai entendu dire que la terrasse était toujours aussi cool !
J'arrive aux alentours de 4 heure de l'aprem,je vois un jeune homme qui,manifestement n'a pas l'air d'être des plus patients il tapote sa montre toute les deux minutes,il a l'air pressé pas vraiment le moment de l'aborder du coup je vais juste m'asseoir sur une table. Il fais un peut chaud du coup je retire ma veste et mes gants,plus qu'à commander maintenant !

NB HRP: RP Libre si vous vous voulez aborder mon perso pour faire connaissance de manière sympa aucuns soucis Smile
Revenir en haut Aller en bas
Syneia Hawthorn
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La terrasse

Message par : Syneia Hawthorn, Mar 6 Juin 2017 - 19:21


Il fait chaud en ce moment, un temps fait pour ne pas être enfermée chez soi. Je me décide donc de me balader, me laissant porter au gré du vent. Cela fait depuis un moment que je n'ai pas marché et au bout des moments mes pieds me le font payer et puis cette chaleur me donne une de ces soifs. Je me dis en mon for intérieur qu'il serait temps que je pense à passer mon permis de transplanage, mais flemmardise quand tu nous tiens. Résultat, j'ai les jambes en compote et la gorge sèche comme un désert.

Le chaudron baveur n'est plus très loin, ça me rappellera des souvenirs de revenir faire un tour par là bas, pourvu que ce ne soit pas trop bondé mais vu le temps, ce serait étonnant que l'endroit soit vide. J'ai bien envie d'aller sur la terrasse, après tout pourquoi ne pas en profiter ? Je jette un oeil et voit une table avec un vieux monsieur qui m'a l'air bien sympathique. J'espère ne pas le déranger, mais après tout j'ai bien envie de m'asseoir et mes pieds sont en train de se rebeller dans mes chaussures. Je m'adresse alors au monsieur en souriant.

-Bien le bonjour, est-ce que cette place est libre ? Enfin j'espère ne pas vous déranger ?
Revenir en haut Aller en bas
Joshua O'Brian
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La terrasse

Message par : Joshua O'Brian, Mer 7 Juin 2017 - 14:12


Bon ça fait cinq minutes que je suis arrivé, j'ai bien l'droit de rallumer une clope non . Bah on va dire que oui hein ça m'arrange vachement de suite. Bref pendant que je fume je vois un joli p'tit bout qui avance droit vers moi, tant mieux le jeune homme à la montre n'a pas la tête d'un mec qui veut parler il doit attendre un truc. Bref je la vois arrivée toute pimpante et toute souriante, elle s'approche de moi toute souriante et toute pimpante pour me demander si je veux bien parler avec elle, ça tombe bien je n'ai rien à faire à part boire un peu !
- Mais bien sur Mademoiselle, prenez donc cette chaise, je lui désigne la chaise en question que je viens de tirer.
- Alors dites-moi donc c'que vous faites par ici et ce que vous prendrez ?, avec un grand sourire et en cherchant du coin de l'oeil une ou bien un serveur !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La terrasse

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 28 sur 31

 La terrasse

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29, 30, 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.