AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 6 sur 28
La terrasse
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 28  Suivant
Raphaëlle Elfast
Serpentard
Serpentard

Re: La terrasse

Message par : Raphaëlle Elfast, Ven 10 Mai 2013 - 15:53


"Pour ma part je prendrais un tsunami s'il vous plaît. Et mettez les deux boissons à mon nom s'il vous plaît. "

"Merci beaucoup !"dit-elle avec un sourire à Yuze.

Raphaëlle le regarda avec un air attendrie tendit qu'Oswin se rapprochait d'elle pour lui glisser à l'oreille, que si elle voulait un Jack, il fallait qu'elle le rejoigne parès et seule. Elle hocha la tête avec un sourire en coin tandis que celui-ci lui lécha d'un coup de langue l'oreille. Elle frissonna et mata son petit c*l bouger jusqu'en salle! Yuze la sortit de ses pensées, et elle reporta son attention sur lui:

" Et sinon, tu as quel âge ? Personnellement, je vais bientôt avoir dix-huit ans. "

"Je viens d'avoir 17 ans, il y a deux semaines à peine! Du coup tu vas bientôt quitter Poudlard ?! Tu sais ce que tu veux faire après ?"

Elle le regarda d'un air charmeur, tandis que le serveur roux leur ramenait leur commande. Il déposa les cocktails sur la table et Raphaëlle sentit une tension entre les deux hommes. Ils se connaissaient ? En tout cas, Oswin se montrait toujours autant enjôleur avec la brune, et lui adressa un sourire complice:

" Voilà, si vous voulez autre chose, j'suis pas loin. "


Elle regarda à nouveau partir le rouquin, et prit une gorgée de son verre fraîchement servit. L'alcool lui piquait la langue, mais le cocktail avait un goût si appétissant que ça passait crème. Raphaëlle se rappela que le nom de famille du jeune homme était identique au plus grand mage noir de tout les temps: Voldemort, et elle voulait à tout prix connaître l'histoire du jeune homme. Elle leva les yeux et lui dit avec curiosité:

"Dis j'me disais, ton nom de famille, c'est le même que Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom... Tu appartient à sa descendance ? Comment est-ce possible ? "

Revenir en haut Aller en bas
Yuze Perceval Jedusor
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La terasse.

Message par : Yuze Perceval Jedusor, Ven 10 Mai 2013 - 19:05


Tandis que le serveur venait une nouvelle fois nous déranger, enfin nous déranger, je disais cela, car je ne l'appréciais pas ... Il amenait juste notre commande et repartit aussitôt en murmurant quelque chose à l'oreille de Raphaëlle. Ils devaient sûrement se connaître, mais cela ne me regardait pas. Tandis que je buvais une gorgée de mon cocktail, la jeune brune m'interrogea pour savoir si je savais ce que j'allais faire après avoir quitté Poudlard et aussi sur mon nom. A vrai dire, beaucoup de personnes se le demandaient, mais n'avait jamais osé vraiment me le demander en tête-à-tête. Il préférait garder ça dans leur tête en se disant qu'ils avaient rencontrés une descendance de l'une des plus grandes familles de mages noirs qui aient existé dans ce monde.

Me grattant le visage à l'endroit ou se trouvait mes bandages, je réfléchissais à la réponse que je pouvais lui donner. Je ne savais pas pourquoi, mais cela me démangeait fortement où j'étais brûlé et je ne savais trop pourquoi. Normalement, je ne devais plus rien ressentir ... Peut-être certain sens revenait petit à petit, je n'en savais trop rien ... Ce qui était sûr, c'est que je n'allais jamais retrouver la vue de cet oeil-ci et ni la distinction des couleurs de l'autre. Reportant mon attention sur la jeune brune, je lui répondis :

- A vrai dire, je ne sais pas trop ce que je voudrais faire ... Emménager dans un appartement et trouver du boulot pour payer le loyer. Après j'irais me balader dans d'autre pays. Je suis aussi pressé d'avoir mes dix-huit ans pour acheter la panthère, comme je t'en avais parlé ... Malheureusement, j'y ai étais il n'y a pas longtemps et je n'ai pas pu m'en procurer une vue que je n'avait pas quitter Poudlard ou de personne pouvant s'en occuper ...


Je commençais à avoir mal aux jambes, je n'aimais pas resté assis à rien faire, c'est pourquoi je me levais pour m'étirer et m'approchait d'une rambarde juste à côté de Raphaëlle verre dans la main pour continuer à parler librement avec elle sans être obligé de crier.

- Et pour ce qui est de mon nom, franchement, je suis bien sa descendance, mais malheureusement, je n'en sais pas plus. J'ai étais orphelin et j'ai rejoins un orphelinat avant de rejoindre une famille de moldue.

Certes, dans cette famille il y avait une seule personne qui m'appréciait vraiment, mais je n'avais pas eu de ces nouvelles depuis que j'avais rejoint Poudlard. Elle ne répondait pas à mes lettres et je ne savais pas pourquoi ... Elle était un peu plus âgé que moi. Sûrement avait-elle quitter le domicile familiale et menait une vie avec une autre personne et ne voulait pas que cette dernière sache que l'un de ses amis est un sorcier, car peut-être, la considérait-elle comme une folle ...

Tandis que je buvais une nouvelle gorgée de mon cocktail, je repris la parole :

- Et sinon toi, tu sais ce que tu aimerais faire comme métier plus tard ? Continuer ton boulot de serveuse t'intéresse dans ta vie future ?
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Elfast
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Raphaëlle Elfast, Lun 13 Mai 2013 - 17:19


"A vrai dire, je ne sais pas trop ce que je voudrais faire ... Emménager dans un appartement et trouver du boulot pour payer le loyer. Après j'irais me balader dans d'autre pays. Je suis aussi pressé d'avoir mes dix-huit ans pour acheter la panthère, comme je t'en avais parlé ... Malheureusement, j'y ai étais il n'y a pas longtemps et je n'ai pas pu m'en procurer une vue que je n'avait pas quitter Poudlard ou de personne pouvant s'en occuper ... "


La jeune fille le regardait, absorbant ses paroles, et hochant la tête nonchalamment. Il est vrai qu'une panthère à Poudlard ne serait pas passer inaperçue, surtout que c'est un animal plutôt rare, et que Raphaëlle n'en avait vu qu'en photo. Elle aussi s’intéressait aux animaux magiques, d'ailleurs aux animaux tout cours, et se demandait si la panthère noire avait une particularité magique.. Plongeant dans ses pensées, son regard posée au loin elle rêvassa pendant quelques minutes avant que son interlocuteur reprenne la parole. Il s'était levé , et était appuyée sur la rambarde qui séparait la terrasse de la rue piétonne de Londres, le verre à la main:

" Et pour ce qui est de mon nom, franchement, je suis bien sa descendance, mais malheureusement, je n'en sais pas plus. J'ai étais orphelin et j'ai rejoins un orphelinat avant de rejoindre une famille de moldue. "


Ses yeux s'écarquillèrent, et elle eût comme un élan de compassion et lui fit un sourire compatissant. Il lui était arrivé la même chose qu'à elle. Pareil! Elle aussi venait d'une famille réputé de sang pur, et elle aussi avait été adoptées. Ses parents étaient aussi morts dans des raisons inconnues, et la jeune fille aussi ne connaissait rien de ses ancêtres, parents, grands-parents, rien du tout. Enfin quelqu'un qui pourrait la comprendre vraiment, se disait-elle!

"Et sinon toi, tu sais ce que tu aimerais faire comme métier plus tard ? Continuer ton boulot de serveuse t'intéresse dans ta vie future ?"

"Euh, j'y réfléchit en ce moment, et je pense que j'aimerais continuer à servir quelques années, puis plus tard, je sais pas... Peut-être professeur, peut-être autre chose " dit-elle d'un air réveur.

Elle n'osa pas parler de son souhait d'être mangemort, car c'était pas le truc qu'on disait à une première rencontre, même à un Serpentard. Yuze paraissait tout de même quelqu'un de confiance, et elle se sentait d'attaque à se dévoiler elle aussi un peu. Elle mordilla sa lèvre, hésita un moment, puis se lança:

"Moi aussi j'ai été adopté par des moldus... j'ai été adopté à l'âge de 4ans, et bien sûr, je ne savais rien du monde magique jusqu’à mes onze ans. Pitoyable, j'ai du apprendre sur le tas! ca paraît peut-être bizarre que je te parle de ça, mais j'ai jamais connu quelqu'un qui avait vécu la même chose et ... et je sais ce que tu ressens!"
Revenir en haut Aller en bas
Yuze Perceval Jedusor
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La terasse.

Message par : Yuze Perceval Jedusor, Lun 13 Mai 2013 - 19:04


Professeur ? Mais tout le monde voulait devenir dans le monde magique ou quoi ? C'était la deuxième personne de Poudlard en une semaine que je rencontrais qui désirait devenir professeur. Je ne voyais pas quelle utilité il y avait, mais bon, si cela leur plaisait ... C'était leur souhait. Personnellement, j'avais d'autres idées en tête, mais je ne préférais pas lui en faire part, car je ne la connaissais pas assez pour lui faire entièrement confiance. J'étais une personne qui confiait difficilement ses secrets à quelqu'un d'autre. Certes des fois, il y avait quelques mots qui m'échappaient, mais cela était assez rare de ma part.

Tandis que je la regardais, sa prochaine phrase me fit écarquiller les yeux. Elle avait vécu les mêmes choses que moi ? A vrai dire, cela voulait tout dire pour un sorcier de sang-pur qui avait été éduquer par une famille de moldue. Je n'avais jamais aimé être éduquer par eux. Seul ma soeur adoptive m'avait aimé ... Mais à encore aujourd'hui, ce n'était que des paroles en l'air qu'elle me disait. Bref, ce n'était pas le sujet de la discussion. Je ne savais pas si je pouvais lui révéler quelque chose me concernant, mais à vrai dire, elle venait de Serpentard et je pouvais lui faire confiance. Certes ce n'était pas l'un des plus grands secrets, mais c'était tout de même un acte grave que j'avais fait.

- Bon je vais te dire quelque chose que je n'ai dis qu'à une seule personne à part toi, mais je ne sais pas, je pense pouvoir te faire confiance en te disant ça ... Ce n'est pas quelque chose à la légère, mais je suis ravie de ce que j'ai fais. Peut-être vas-tu penser que je suis dingue ou quelque chose d'autre, mais bon, cela ne m'étonnerait pas.

Si je disais que j'étais ravie de cet acte, elle me prendrait surement pour un fou ou pour un qui aime faire souffrir les gens, mais si elle pensait ça, je m'en fichais, mon acte était plus que confirmé. Je regardais autour de nous si personne ne nous écoutait attentivement et je repris la parole en buvant un coup.

- Je suis d'accord avec toi, nous avons été privé de la découverte de nos pouvoirs jusqu'à nos onze ans. Personnellement, pour découvrir mes pouvoirs on va dire que ce n'était pas pour la bonne cause. J'ai gravement blessé mon père adoptive qui n'arrêtait pas de battre sa femme et sa fille. Je crois que de ma faute, il est paralysé à vie et je pensais qu'à cause de ça, je ne rejoigne pas Poudlard, mais de toute façon, j'étais content de mon acte, il le méritait ...


Je ne savais pas pourquoi je lui avais révélé ça, mais j'avais eu besoin de me confier à quelqu'un. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas parlé de mon enfance à une personne. Je ne sais pas si elle m'écoutait ou se fichait de ce que je lui disais, mais bon, au moins, un poids s'était évaporer de moi en quelque sorte. Tandis que je finissais mon verre d'une grande gorgée je repris la parole :

- Je ne sais pas pourquoi je t'ai révélé ça, mais j'avais besoin de le dire à quelqu'un en qui je pense avoir confiance ... Mais enfin bref, à part ça, est-ce que toi tu descends d'une grande famille de sorciers ou non ?


Surement, mais je préférais lui demander. Cela m'étonnerait fortement qu'elle descende d'une famille de Moldus pour se retrouver à Serpentard, car la plupart, descendant d'une grande famille de sorciers.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Elfast
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Raphaëlle Elfast, Ven 17 Mai 2013 - 15:20


">Raphaëlle se sentait comme soulagée d'avoir trouvé quelqu'un qui pouvait réellement la comprendre, et elle ne regardait plus le jeune homme de la même manière. Elle le voyait maintenant comme un proche, même peut-être un frère. Elle reprit une gorgée de son cocktail, attendant la réponse de son camarade:

"Bon je vais te dire quelque chose que je n'ai dis qu'à une seule personne à part toi, mais je ne sais pas, je pense pouvoir te faire confiance en te disant ça ... Ce n'est pas quelque chose à la légère, mais je suis ravie de ce que j'ai fais. Peut-être vas-tu penser que je suis dingue ou quelque chose d'autre, mais bon, cela ne m'étonnerait pas. "

Elle le regarda alors en hochant la tête avide de savoir ce qu'il allait lui révéler. Oh combien elle aimait les secrets, les potins, les petits choses que personne ne sait. Elle avait toujours était curieuse , et des fois ce défaut la mener à sa perte! Combien de fois avait-elle découvert ses cadeaux d'anniversaires 3 jours avant, cherchant dans tous les recoins de la maison! Elle sortit de ses pensées pour prêter attention à la révélation du blond:

"Je suis d'accord avec toi, nous avons été privé de la découverte de nos pouvoirs jusqu'à nos onze ans. Personnellement, pour découvrir mes pouvoirs on va dire que ce n'était pas pour la bonne cause. J'ai gravement blessé mon père adoptive qui n'arrêtait pas de battre sa femme et sa fille. Je crois que de ma faute, il est paralysé à vie et je pensais qu'à cause de ça, je ne rejoigne pas Poudlard, mais de toute façon, j'étais content de mon acte, il le méritait ... "
Raphaëlle buvait littéralement ses paroles, ecarquillant les yeux au mot " gravement blessé". Comment ça gravement blessé ? Il lui avait jeté quel sort ? En tout cas, Raphaëlle comprit l'acte du jeune homme, et elle pensait aussi qu'il avait eu raison de le faire! Elle allait répondre quand il reprit:

"Je ne sais pas pourquoi je t'ai révélé ça, mais j'avais besoin de le dire à quelqu'un en qui je pense avoir confiance ... Mais enfin bref, à part ça, est-ce que toi tu descends d'une grande famille de sorciers ou non ? "

"Franchement à ta place j'aurais fait la même chose! Et sinon je t'avoue que je ne sais pas vraiment mes origines... je ne sais presque rien. Mon père m'avait dit quand j'étais petite, avant qu'ils ... Enfin, il m'a dit qu'il était fière de perpétuer sa race, et que parce que j'étais une sang pur, je ne devais pas me faire marcher sur les pieds! Bien sûr à quatre ans je n'avais pas compris la subtilité de la chose, et me suis toujours demandé ce qu'il avait voulu dire par là, mais j'ai bien suivit ses conseils!"

Elle se sentait de plus en plus à l'aise, et sed dévoilait elle aussi petit à petit. Finalement cette rencontre lui aura était bénéfique, et elle se sentait plus légère! Fallait fêter ça ! Oui puis avec un p'tit verre! Il était où Oswin ? Cette fois la commande c'était pour elle. Et puis il allait arrêter de faire le prude et prendre un verre d'alcool, ça délie les langues!

"A mon tour de t'offrir un verre! OSWIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN ! "


Si avec ça il ramenait pas son c*l, c'est vraiment qu'il était bouché du siffon! Elle regarda Yuze d'un air d'excuse pour avoir crié si fort, et finit les quelques gorgées qui restaient dans son verre.
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: La terrasse

Message par : Oswin T. Hooper, Ven 17 Mai 2013 - 18:20



Commande Raphaëlle & Yuze



Après quelques coups de baguette bien placés - Pour réparer la porte bande de porcs ! J'décidais de retourner en salle voir comment ça s'passait. Bon visiblement les gens avaient pas été trop chamboulé par mon pétage de plomb sur-dimensionné et seul deux-trois grognasses me regardaient comme si j'avais des c***lles sur le nez en guise de lunettes. Ouais bah quoi ? Fallait pas m'faire ch**r c'tout. J'prenais viteuf la commande d'un gars qui m'avait tiré un bout du t-shirt pour attirer mon attention, - Une chance pour lui que mon poing soit pas parti s'éclater contre sa face, et allais chercher son verre de vin en dandinant du cul. Et là, désastre. Alors que j'avais un verre plein à la main, Macdo-la-boulette me percuta de plein fouet parce qu'elle regardait pas où elle allait.

Bonjour le vin rouge sur mon t-shirt blanc. J'regardais la tâche avec un regard vide, avant de péter un autre cable et de gueuler sur la brune. « NAN MAIS P****N MACDO TU .. TU ... VAS TE FAIRE ... CUIRE UN ŒUF QUOI ! » Je lui versais le reste du verre sur la tronche du coup, lui ordonnant d'aller en chercher un autre et de servir le mec à ma place. Moi j'avais besoin d'une bière, une bonne petite bière bien fraîche. Après un passage éclair dans les cuisines, je choppais une boisson et en vidais la moitié cul-sec. Mais qu'est-ce que j'avais fait pour mériter une équipe comme ça sérieux ? J'AVAIS FAIT QUOI HEIN ? Et ouais je me morfondais là, dans la petite cuisine du CB. D'où j'avais pas le droit hein ?! Pis je pleurais mon T-shirt mort-né aussi. Pour une fois que j'avais un nouveau haut quoi ... Maintenant il était d'une couleur dégueue et puait l'vin.

« OSWIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN ! » Surpris, j'avalais ma gorgée de travers et manquais de crever comme une chiasse. Ah bordel, c'était passé par le trou à tarte et ça défonçait grave. Après avoir recraché mon œsophage par la bouche pendant 5 bonnes minutes, je retournais donc à nouveau sur la terrasse, comprenant bien vite que c'était la belle Raphaëlle qui m'avait ... Ordonné de venir comme un pauvre clébard en hurlant ? J'voulais bien en être un, mais quand même. M'approchant d'eux, bière à la main, je lançais d'un air un peu blasé : « Ouais ? On m'demande ? »


Dernière édition par Oswin T. Hooper le Sam 18 Mai 2013 - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yuze Perceval Jedusor
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La terasse.

Message par : Yuze Perceval Jedusor, Ven 17 Mai 2013 - 23:44


Alors que Raphaëlle écoutait attentivement mes paroles, j'écoutais ensuite les siennes, adossé à une rambarde donnant sur le chemin de traverse où des passants traversaient. Elle était de sang pur et elle non plus n'en connaissait pas plus que ça sur sa famille. En tout cas, cela ne m'étonnait pas qu'elle descende d'une famille de sorciers. Si elle descendrait d'une famille de Moldu, je ne comprendrais plus rien, de toute façon, sa façon de parler d'eux le faisait très bien comprendre. Tandis que je restais là, debout à côté d'elle, elle décida de m'offrir un verre.

Alors que j'allais refuser, car je n'aimais pas trop ça qu'une fille m'offre un verre, elle appela le serveur ... Je ne trouvais pas ça très galant de ma part même si je lui en avais déjà offert un, mais bon, si elle le souhaitait. Je ne buvais pas beaucoup d'alcool et je ne savais pas trop quoi prendre là, puis tout compte fait, pourquoi ne pas se déchirer un petit peu de temps en temps ? Je ne savais trop quoi prendre dans la carte de la maison et donc, je décidais de prendre la même chose qu'elle prendrait.

- Bon bah, merci, c'est sympa de ta part et comme je ne sais trop quoi prendre, je prendrais la même chose que toi ...

Alors que le vendeur arrivait de nouveau, je tournais le dos pour ne pas le regarder. Je n'aimais pas sa tête d'une et ni son caractère. Ca devait sans doute être un alcoolique. Enfin bref, je n'y fis pas gaffe. Je touchais de ma main mes bandages pour voir s'il n'avait pas bougé de place et je regardais inerte, les personnes se baladaient sur les rues de Londres. Il y avait des femmes, des hommes, des enfants, des chiens, des chats, enfin tout quoi ... Vivement mes dix-huit ans que j'aille chercher ma panthère quoi, au moins j'aurais un animal avec qui m'amusait et enseignait quelques trucs qui pourraient faire craquer des filles.

Je préférais attendre que Raphaëlle fasse sa commande et que le vendeur soit parti pour me retourner et continuer à parler avec cette dernière. Au cas où que ce dernier me reconnaisse, cela finirait surement mal, mais bon, il y avait peu de choses, vu son état lorsque la petite accolade entre nous deux s'est déroulé.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Elfast
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Raphaëlle Elfast, Sam 18 Mai 2013 - 2:12


Oswin comme elle l'espérait arriva avec un air un peu blasé. Peut-être n'avait-il pas apprécié qu'elle l'appelle en criant son nom, pourtant il ne disait pas sa, la dernière fois qu'ils s'étaient vu. Elle lança un coup d'oeil à Yuze qui se tourna légèrement à l'arrivé du serveur, faisant mine de vérifier ses bandages qui lui recouvraient une partie du visage:

« Ouais ? On m'demande ? »

" Désolé d'avoir crié, tu peux nous apporter deux Vif d'Or ? Voilà pour toi , elle se baissa lui pour murmurer. Je te rejoins après."
Elle tendit alors 14 mornilles au rouquin avec un sourire charmeur. Bah oui elle aimait charmer c'était comme ça, et puis Oswin avait un certain charme il fallait l'admettre. Elle reporta son attention sur Yuze , avec un air interrogateur. Il connaissait le serveur oui ou non ? Encore une fois sa curiosité fit face:

"Tu le connais ? Et sinon tes bandages c'est pour quoi ?"


Elle s'était imaginer plusieurs explication, comme par exemple qu'un scrout à Pétard lui ai lancer une boule de feu au visage, ou peut-être avait-il été griffé par un hyppogriffe, ou alors était-ce un sort mal placé? Elle espérait que ce ne soit pas trop perçu comme indiscret, car depuis le début, elle demandait beaucoup de chose au jeune homme. L'alcool la détendait et la rendait plus à l'aise qu'à l'ordinaire, et sa gène partait petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Yuze Perceval Jedusor
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La terasse.

Message par : Yuze Perceval Jedusor, Sam 18 Mai 2013 - 11:36


Alors que j'étais en train d'observer les passants, j'entendis des bruits de sous venant de la part de Raphaëlle payant le serveur. Après qu'il soit parti, cette dernière revint vers moi pour me poser d'autres questions et une que je savais qui n'allait pas tarder, la question sur mes bandages. Beaucoup de personnes parlaient derrière mon dos, mais peut oser me demander ce qui s'était vraiment passé. Il préférait se moquer de moi derrière mon dos plutôt que de devenir juste demander ce qui pouvait m'être arrivé, mais bon, je les laissais parler ... Si cela leur plaisait.

Posant mon verre vide sur la table attendant le prochain arriver, je pris de la respiration pour répondre aux deux questions qu'elle m'avait posée. En pensant à sa première qu'elle me demandait si je connaissais le serveur ... A vrai dire, pas plus que ça, mais bon, un petit truc entre lui et moi qui n'avait pas été plus loin.

- Bon pour répondre à ta première question, on va dire que j'ai eu une petite altercation avec lui, mais il ne doit sûrement pas s'en souvenir vu son état d'alcoolémie dans lequel il se trouvait. Et ensuite, pour répondre a ta deuxième question, j'ai eu la moitié de mon visage brûlé à cause d'un remède qui devait me soigner, mais qui n'a fait qu'empirer ... Enfin voilà, rien de spécial sinon, à part que je suis obligé de porter ces maudits bandages pour éviter que ça s'infecte et surtout, pour ne pas que ce soit affreux à voir, dis-je en lui souriant.

Bon bah voilà, je n'avais rien d'autre de spécial, après je ne pouvais rien révéler de plus, car cela ne la regardait pas. Pourquoi avais-je essayé de trouver un remède par exemple. Cela me concernait uniquement moi et je préférais garder le secret, par contre, une chose m'échapper et je voulais lui demander.

- Et sinon, toi tu le connais le serveur ?

J'avais remarqué des gestes qui pouvait laisser supposer que oui, mais je préférais demander vu qu'elle me l'avait demandé ...
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: La terrasse

Message par : Oswin T. Hooper, Sam 18 Mai 2013 - 13:06



Commande Raphaëlle & Yuze



Non mais genre le mec il m'encadrait pas quoi. Plaf j'arrive, il fait style " Ouais allez je vais regarder la rue voir combien de couillons passent." Nan mais j'lui avais fait quoi sérieux ? En plus il se la jouait " Retour de la momie " avec ses bandelettes, ça craignait grave. Je pigeais pas, il était défiguré ? Bah j'en avais rien à taper en fait, au moins Raphaëlle me regardait et comme c'était tout ce qui importait, je me souciais pas trop du mec. Ou alors je l'avais déjà croisé ? No f*cking idea et de toute façon, j'avais du boulot. Alors j'allais pas me griller les neurones pour essayer de me souvenir d'un truc profondément enfouit dans mon arrière-train royal. « Désolé d'avoir crié, tu peux nous apporter deux Vif d'Or ? Voilà pour toi. Je te rejoins après. » Ah bah ça c'était une bonne nouvelle ! Je lui fis un petit clin d'oeil, lui glissant une nouvelle fois à l'oreille : « Tu sais très bien que j'aime t'entendre crier. » Ouais, carrément même. J'étais juste blasé pour la tâche sur mon T-shirt.

J'éloignais mon cul parfait de leur table, retournant pour la énième fois en salle préparer les cocktails. Alors deux Vifs d'Or, c'était parti. J'abandonnais ma bouteille de bière vide dans un coin et sortais l'Eau de vie de châtaigne et l'Hydromel, mettant moitié de chaque dans un beau verre doré et rond. Hop un peu de déco à l'arrache, on laisse poser 1 minute histoire que le bordel s’imprègne bien et y'avait plus qu'à servir. Du coup je m'allumais une clope, pour pas changer. Mon foutu paquet était vide, la haine quoi. J'allais devoir sortir m'en racheter un vite fait.
Clope au bec, les deux verres à la main, je re-re-ressortais donc sur la terrasse, déposant les deux boissons en évitant le massacre de peu. Ouais y'avait le verre du mec qui avait faillit se renverser et foutre de l'alcool partout. « Oulah. » Défiant du regard le verre comme si ça allait changer un truc, je reprenais ma clope dans les mains et les informais de ma future courte absence vitale pour mon cerveau.

« J'vais me racheter des clopes, je reviens dans une petite quinzaine de minutes, si jamais y'a urgence criez après Macdo... Euh. Neala. » Ouais ils allaient surement pas comprendre qui était Macdonald vu que c'était que moi qui l'appelait comme ça. Enfin bon de toute façon ça m'étonnerait qu'ils puissent pas survivre 15 minutes sans ma noble présence ... Okay j'étais essentiel à toutes formes de vie mais quand même. Un petit quart d'heure c'était rien, tout juste le temps de boire le verre sans trop savourer. Je m'éloignais du coup, sortant du Chaudron côté moldu et allant au tabac le plus proche. J'avais pas trop de fric alors ... J'allais jouer d'la baguette quoi. Comme d'habitude. Les moldus étaient cons, c'était trop bon.


Commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Elfast
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Raphaëlle Elfast, Sam 18 Mai 2013 - 14:09


Yuze était toujours soit disant occupé à regarder les passant passer (oui car les passants passent), et il posa son verre vide sur la table! Il allait voir, les Vifs d'Or c'était super bon, puis ça délier les langues un petit peu. Oswin se pencha vers Raphaëlle pour lui dire qu'il aimait l'entendre crier, et elle ne pût s'empêcher de tousser pour couvrir ses dires! C'était assez gênant. En tout cas, il répondit à ses questions en reprenant son souffle:

"Bon pour répondre à ta première question, on va dire que j'ai eu une petite altercation avec lui, mais il ne doit sûrement pas s'en souvenir vu son état d'alcoolémie dans lequel il se trouvait. Et ensuite, pour répondre a ta deuxième question, j'ai eu la moitié de mon visage brûlé à cause d'un remède qui devait me soigner, mais qui n'a fait qu'empirer ... Enfin voilà, rien de spécial sinon, à part que je suis obligé de porter ces maudits bandages pour éviter que ça s'infecte et surtout, pour ne pas que ce soit affreux à voir"

Une altercation avec Oswin l’étonnait pas, il était du genre sang chaud, et il fallait pas le chercher, surtout bourré! Et c'était quoi cette histoire de remède qui brûle, pourquoi devait-il mettre un remède, il avait quoi au visage. Raphaëlle eût un moment de dégoût, en imaginant diverses pustules et furoncles à l'emplacement des bandages.

"Et sinon, toi tu le connais le serveur ? "


Elle commenca à rougir légèrement. Oh oui, elle le connaissait Oswin. Elle l'avait déjà croiser une première fois ici, à la terrasse du Chaudron, mais avait fait plus ample connaissance avec lui à Pré-au-Lard où il donnait un concert. Les flics étaient arrivés car il n'avait pas le droit de faire son concert, et les deux jeunes gens s'étaient échappé au bord de la Tamise. Et puis il avait finit la nuit à l’hôtel, mais ça il n'était pas nécessaire de le préciser .

"Oui , vite fait.. J'ai été à un de ses concerts et on a fait...connaissance... Mais pourquoi tu devais te mettre du remède sur le visage ? Tu avais quoi ? "


Changeant discrètement de sujet, elle attendait patiemment l'arrivé du rouquin pour qu'il leur serve leurs cocktails. Aussitôt pensé, aussitôt fait, voilà qu'Oswin débarquait avec deux verres dorés, et d'ailleurs il faillit en faire tomber un. Raphaëlle s'écarta par instinct, histoire de pas être trempé d'alcool, mais le serveur réussit à rattraper le coup. La clope au bec il dit alors :

« J'vais me racheter des clopes, je reviens dans une petite quinzaine de minutes, si jamais y'a urgence criez après Macdo... Euh. Neala. »

Raphaëlle le regarda d'un air interloquée. Neala ? OU plutôt Nez à rat, où la fille que détestait Raphaëlle. Et bien, elle allait devoir se passer de verres et de service pendant une quinzaine de minutes car il était hors de question que la Poufsouffle la serve ! Elle était bien là, avec Yuze, et elle ne voulait pas que l'idiote gâche tout! En plus , sadique comme elle l'est, elle allait tout faire pour renverser le contenue des verres sur Raphaëlle! Elle hocha la tête à Oswin, ne préférant rien dire sur "Macdo", comme l'appelait Oswin, et prit son verre en main pour trinquer avec son interlocuteur:

"Cheers !"
Revenir en haut Aller en bas
Yuze Perceval Jedusor
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La terasse.

Message par : Yuze Perceval Jedusor, Sam 18 Mai 2013 - 18:02


Ah !! J'allais enfin être tranquille, au moins, je serais que pendant un certain moment, l'autre gringalet ne viendrait pas nous déranger pour nous apporter quelque chose où venir parler avec Raphaëlle. Bon certes cela ne me dérangeait pas plus que ça vu qu'elle le connaissait un petit peu et c'était tout à fait normal, mais je n'aimais pas être en sa présence. Peut-être la personne qu'il nous disait d'appeler était plus sympathique avec qui rester. Je ne savais pas si je la connaissais, mais à vrai, dire, je n'avais pas envie de savoir, si jamais c'était son copain avec qui y se tripotait de la dernière fois, cela serait le pompon. Elle disait l'avoir rencontré à l'un de ses concerts, mais n'aborde pas plus le sujet que ça.

Ensuite, elle posa la question que je redoutais et à laquelle je n'avais pas envie de lui répondre. Pourquoi avais-je utilisé un remède ? Cela ne regardait personne, car il trouverait tout cela complétement débile, car on pouvait dire qu'on avait les yeux qu'on avait, mais moi, je ne les aimais pas tout simplement.

- Je suis désolé, mais je n'ai pas envie d'en parler même si cela est tout bête, changeons de sujet, dis-je calmement.

Prenant mon verre en main je le tendis pour trinquer avec Raphaëlle, mais elle fut plus rapide que moi vu qu'elle avait déjà levé le sien. Lorsque nos deux verres tintèrent l'un contre l'autre, je buvais une gorgée du breuvage qui d'ailleurs, se trouvait très bon. Je n'avais jamais bu une boisson alcoolisée aussi bonne depuis très longtemps, mais bon, je ne sais pas si je reviendrais un de ces quatre pour y goûter vu que je n'aimais pas le serveur qui s'y terrait. Je préférais aller à la tête de sanglier.

- Et sinon, si ce n'est pas trop indiscret, comment était fa famille d’accueil à toi ? Sympathique ? Et tu connais la personne dont il parlait au cas où nous aurions besoin d'autre chose ?

Je lui en avais dit un peu sur ma famille d’accueil, mais j'avais envie de savoir comment elle avait vécu son enfance en présence de moldu qui l'avait adopté. Voulant me rasseoir en face de cette dernière pour lui faire face, plutôt que de rester debout tout seul, je me pris dans l'un des pieds de la table comme un imbécile et je tombais face première sur le sol. Étant assez agile, je mis mes mains pour atterrir en position de pompes pour ne pas paraître comme un imbécile. Je me relevais en m'essuyant et me rasseyant tranquillement.

- Ah Purée de pied que j'avais pas vu, j'ai bien cru que j'allais y perdre mon nez quoi.

C'était sûr même, si je ne m'étais pas rattrapé de cette manière, j'aurais eu le droit à l'hopîtal sainte-mangouste pour qu'il me le remette en place.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Elfast
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Raphaëlle Elfast, Sam 18 Mai 2013 - 22:15


"Je suis désolé, mais je n'ai pas envie d'en parler même si cela est tout bête, changeons de sujet"


Ah bon ? Bah tiens apparemment c'était la question à pas poser, et Raphaëlle s'en voulait à présent de vouloir fourrer son nez partout. Au moins, elle avait tenter. Elle lui fit un sourire gêné lui faisant comprendre que ce n'était pas grave. Ils trinquèrent ensemble, les yeux dans les yeux ( enfin dans l'oeil qui était visible). D'ailleurs Raphaëlle, trouvait dans ses yeux quelque chose de bizarre comme un voile. Elle n'y porta pas grand intérêt et Yuze reprit la parole:

"Et sinon, si ce n'est pas trop indiscret, comment était fa famille d’accueil à toi ? Sympathique ? Et tu connais la personne dont il parlait au cas où nous aurions besoin d'autre chose ? "


Elle fût surprise qu'il lui pose cette question, à vrai dire c'était la première fois qu'on s'interessait à elle, ou plus particulièrement, là où elle avait grandit, ou plutôt avec qui elle avait grandit. Alexandre et Béatrice Hewitt était de vieux moldus , qui avait la cinquantaine. Tous deux avait donné une bonne education à Raphaëlle, malgrè qu'elle fût une enfant pourrie gâtée, et sans trop d'interdiction dans sa vie. Elle avait un peu honte de ça, et pris une voix peu sûre:

"Elle était bien... Mais ils étaient trop dociles. Je pouvais avoir ce que je voulais si je leur demandait. Ma mère Béatrice est femme au foyer, elle m'a adopté car elle n'a jamais pu avoir d'enfant. Mon père, Alexandre, est patissier.. Tu dois savoir ce que c'est du coup, et il est aussi soumis que ma mère, peut-être un peu moins. Je les mène à la baguette, je suis l'enfant princesse, la petite Raphy-chérie... Ecoeurant. Tu vas peut-être me trouver horrible, mais j'les ais jamais aimé, et j'les aimerait jamais, ce sont pas mes parents, et seuls mes parents méritent mon amour, même s'ils sont morts."


Sa voix était devenue de plus en plus cinglante, et de plus en plus rancunière. Mal gré tout l'amour qu'ils avaient pour elle, elle n'en avait aucun. Même s'il l'avait élevé, nourrit , logé et aimé, Raphaëlle avait toujours était insatisfaite, comme si elle manquait de quelque chose qui était inaccessible. Elle avait toujours était seule, et eux, ses soit-disant" parents" l'avaient forcé à jouer un peu avec la gamine des voisins. Ils pensaient l'aider en faisant ça ? La sociabilisé ? Il n'en faisait rien, trop aveugle pour voir que les deux filles ne s'amusait pas , ou plutôt que Raphaëlle était la risée de sa voisine, et d'autre part de toute l'école. Elle faisait peur, la fille aux cheveux corbeaux, qui s'isoler dans un coin à parler toute seule. On se moquait d'elle pour son physique disgracieux, pour ses quelques rondeurs, et ses boutons d'acnés. Tout le monde la traitait de monstre, de grosse moche, de laideron. Maintenant elle leur fermerait bien leur clapet à tout ces petits merdeux qui lui avaient pourrit son enfance et sa "scolarité"!

"Et la serveuse en question ouais j'la connais aussi! Une petite peste de Poufsouffle qui pète plus haut que ses fesses ! Donc si je peux me passer d'elle, c'est mieux. Pas envie de voir sa tronche de cake."


Raphaëlle n'aiamit pas Neala pour le simple fait que la jeune fille plaise à son Nathanaël. Apparemment les deux auraient eu une liaison, et pui celle qui va jusqu'au bout hein , pas un petit bisou! Et depuis , en plus, qu'elle s'était fait agressé par celle-ci à coup de talons, elle l'aimait encore moins. D'ailleurs elle pouvait s'estimer heureuse que la Serpentard viennent lui apporter des sous en prenant un verre chez son concurent! Sortant de ses pensées, elle bût un coup de Vif d'Or histoire de faire partir les vieux souvenir. Un grand bruit la fit sursauté, c'était Yuze qui venait une fois de plus de tomber. Raphaëlle se précipita pour voir si ça allait, mais apparemment il y avait eu plus de peur que de mal .

"Ça va tu t'es pas fait mal? " demanda-t-elle en l'aidant à se relever.

Revenir en haut Aller en bas
Yuze Perceval Jedusor
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La terasse.

Message par : Yuze Perceval Jedusor, Dim 19 Mai 2013 - 12:52


Donc elle aussi n'avait pas eu une vie aussi bien que cela avec sa famille d'accueil. Je la comprenais, personnellement je n'aurais pas aimé qu'on me voit comme un enfant modèle qu'il faut chérir comme la prunelle de ses yeux. Je n'aurais pas aimé avoir cette enfance. Personnellement, moi je restais tranquille chez moi à ne rien faire, ou alors à parler avec la seule personne que j'avais vraiment aimé qui était ma soeur adoptive. C'était la première personne qui ne m'avait pas rejeté et qui ne parlait pas comme une imbécile. D'ailleurs, c'était la raison pour laquelle j'avais paralysé a vie son père qui l'a maltraité presque tous les jours et cela en devenait insupportable pour moi.

Je détestais quand une famille n'était pas uni, ou lorsqu'un membre de cette dernière, ne respectait pas les siens. C'était ce qui s'était passé pour l'un des frères Higgs quand j'étais en deuxième année, enfin bref, ce n'était pas un sujet à aborder. J'avais d'autres choses de prévues aujourd'hui et je ne pouvais malheureusement pas rester plus longtemps que ça ... J'étais déçu, car j'avais l'air de bien m'entendre avec Raphaëlle, enfin après, je ne savais pas si c'était réciproque. Je n'étais pas une personne avec qui tout le monde aimait parler, mais lorsqu'on me connaissait vraiment, on savait que je n'étais pas la personne à laquelle je ressemblais.

- Ah, tu as dû avoir une enfance facile, mais assez énervante. Je pense que si j'aurais une famille adoptive qui me chérissait comme la prunelle de leurs yeux, je ne sais pas si j'aurais tenu, car je ne suis pas une personne fragile. Enfin, je suis désolé, mais je ne peux pas rester plus longtemps. Ce n'est pas que je m'ennuie avec toi, mais j'ai d'autres trucs de prévu. J'espère qu'on pourra se revoir un autre jour, si le coeur t'en dit, dis-je en souriant.

Finissant le verre et lui faisant la bise, je la remerciais pour le verre qu'elle m'avait offert. Puis au moins, mieux fallait que je parte tout de suite, de toute façon, l'autre serveur reviendrai bientôt et je n'avais pas envie de voir sa tête une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Elfast
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: La terrasse

Message par : Raphaëlle Elfast, Dim 19 Mai 2013 - 15:46


Le garçon se releva comme si rien ne s'était passé, et se rassit sur sa chaise apparemment habitué à ce genre de maladresse. D’ailleurs la dernière fois qu'elle l'avait vu, il s'était aussi viandé par terre, à la Tête de Sanglier! Elle se rassit alors à sa place, un peu envahie par ses souvenirs et ses pensées.

"Ah, tu as dû avoir une enfance facile, mais assez énervante. Je pense que si j'aurais une famille adoptive qui me chérissait comme la prunelle de leurs yeux, je ne sais pas si j'aurais tenu, car je ne suis pas une personne fragile. Enfin, je suis désolé, mais je ne peux pas rester plus longtemps. Ce n'est pas que je m'ennuie avec toi, mais j'ai d'autres trucs de prévu. J'espère qu'on pourra se revoir un autre jour, si le coeur t'en dit"


Oui voilà, une enfance facile... Pas difficile de juger sur quelques phrases dites comme ça. Il ne savait au final rien de rien, et Raphaëlle était loin d'avoir eu une enfance facile, mais c'est vrai qu'elle laissait l'entendre comme ça. Tant pis, peut-être qu'elle lui parlerait des brimades qu'elle a reçu, ou peut-être aurait-elle le courage de lui dire qu'elle a tenter de se suicider à ses 10 ans. Pour l'instant , ce n'était pas le moment d'ailleurs, le grand blond devait apparemment y aller et Raphaëlle ne le retint pas, ell avait déjà avssez revécu de trucs pour aujourd'hui. Elle lui tendit la joue pour recevoir une bise délicate, et lui sourit:

"A la prochaine Yuze, on se capte! Puis passe à la Tête de Sanglier quand tu le souhaites !"


Une fois que le jeune homme s'éloigna , elle décida de s'en griller une pour finir son cocktail. d'ailleurs, elle aussi devait s'acheter un paquet, il ne lui rester plus que 2 cigarettes! Tiens d'ailleurs Oswin était-il revenu ? Elle lui avait dit qu'elle passerait après son petit rendez-vous avec le Serpentard. Puis si il y avait moyen de gruger un peu de Jack Dan', c'était pas de refus. Elle regarda tout autour d'elle et d'une voix peu sûre dit:

"Oswin ? T'es par là ?"
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: La terrasse

Message par : Oswin T. Hooper, Jeu 23 Mai 2013 - 21:14



Commande Raphaëlle & Yuze



J'étais sorti côté moldu du coup, baguette dans la poche et marchant vers un petit tabac du coin. Il était tenu par un vieux débile qui voyait même pas la différence entre une pièce d'un penny et d'une livre. Du coup c'était encore plus facile de l'ensorceler vu que de base, il était déjà totalement crétin. Il devait avoir plus de poussière dans le cerveau que de cellules grises. Je marchais le long de la rue, tombant nez à nez avec une vieille dame qui me demanda où était je savais pas trop quoi. J'la regardais, elle avait l'air d'une gentille mamie toute mignonne. J'allais lui indiquer n'importe quoi du coup. « Ouais alors faut aller tout droit, tourner à gauche, continuer 5 minutes comme ça, après c'est encore à gauche et vous tournez une dernière fois à droite et c'bon. » J'en avais foutrement aucune idée hein, mais ça m'faisait marrer de l'imaginer marcher et chercher dans le vent. Si ça s'trouvait elle allait même crever d'ma faute. C'était fragile les vieux après tout ! J'haussais les épaules, reprenant ma route. Tant pis.

Arrivé au tabac, je saluais l'vieux bonhomme à moitié endormi, lui demandant trois paquets de clopes et lui lançant un petit sortilège de confusion histoire de rien débourser. On était seuls alors bon, personne remarquerait que j'avais absolument pas payé. Je ressortais, saluant le vieillard avec un p*tain de sourire hypocrite et retournant avec un plaisir IMMENSE vers le taff. Youpi, j'étais tellement content de bosser. Trop la fête. Hourra. Vous la sentez l'ironie là hein ? J'essayais de traîner un max quand même sur le chemin, histoire de profiter un peu de la liberté et du soleil. Mais bon, 10 minutes à se toucher c'était le grand max tellement le trajet était court. Chiotte quoi.

Je retournais au Chaudron Baveur du coup, déjà blasé d'être de retour. Mais je me souvenais soudainement que Raphaëlle était là et qu'elle avait dit qu'elle me rejoindrait pour partager un nouveau verre de Jack. P't'être que l'autre gland lui avait lâché la grappe le temps que je m'éclipse ? Oh faîtes que ouais, ça aurait juste été parfait - timey wimey. Je jetais un coup d'oeil discret par la porte qui menait à la terrasse, histoire de pas me remanger la sale gueule de con de l'autre qui pouvait pas m'encadrer non plus. Thanks god, elle était seuuuule. J'allais chopper deux verres et la bouteille de Jack derrière le comptoir, poussant la porte d'un coup d'épaule et tombant lourdement devant elle sans qu'elle s'y attende. « Tain j'ai crû qu'il te lâcherait jamais l'autre abruti. » Bon il avait intérêt à être vraiment dégagé parce que je me doutais bien qu'il apprécierait pas la remarque. « Jack Dan alors ?»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La terrasse

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 28

 La terrasse

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 28  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.