AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 16
Balcon sous les étoiles
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Oswin T. Hooper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: Balcon sous les étoiles

Message par : Oswin T. Hooper, Dim 6 Jan 2013 - 17:28


    Bloody Night.


Cette journée avait été très très très longue. Non j'étais pas allé en cours - Il fallait pas déconner non plus, mais j'avais quand même détruit à moi seul une salle entière du château. J'étais assez fier, même si j'avais pas forcement fait exprès. Je m'étais simplement inscrit au club de duels et je m'étais juste, un peu laissé emporter par les évènements. Et accessoirement fait virer du groupe, mais bon. Le seul truc, c'est que je m'étais aussi pris une saloperie de flèche dans la jambe et comme je voulais pas me soigner, bah la blessure prenait un peu une allure dégueulasse. Je boitais comme un éclopé du coup et ça craignait pour mon image. Après, tous ces débiles au château allaient penser que j'étais plus capable d'être violent et ils allaient venir me faire ch**r. Remarque c'était aussi un bon moyen de leur prouver le contraire, que même avec une jambe dans le pâté je pouvais leur mettre une raclée. Mais comme si c'était pas suffisant, je m'étais aussi pris le chou avec un des profs de je sais même pas quoi, parce que je traînais dans les couloirs au lieu d'être en cours. - Et la clope au bec aussi, c'était peut-être ça le plus gros problème. Du coup je m'étais récolté deux heures de khôls et 20 points en moins. Heureusement que je m'en foutais, sinon ça aurait pu être grave.

Je m'étais donc officiellement tapé deux heures dans la forêt interdite, à devoir chercher des Botrucs pour une raison obscure. Evidemment, j'avais lesté le garde-chasse derrière-moi après 30 minutes et m'étais barré en courant vers le château. Non mais attend, c'était hors de question que je fasse cette m***e. Je me demande d'ailleurs s'il était encore dedans à me chercher le pauvre gars. Cette idée me fit sourire, tandis que je boitais jusqu'à la tour d'astronomie. Parce que ouais, c'était là que je me rendais. Mon petit plaisir après les journées en mousse, m'échapper la tête dans les étoiles le temps de quelques heures. Y'avait intérêt à y avoir personne, sans quoi je le ferais dégager en vitesse. De toute façon, c'était rare qu'on me tienne tête. Il y avait bien quelques tarés qui essayaient, mais j'étais toujours plus dingues qu'eux, alors ça devenait vite très dangereux.

Je fus tout de même soulagé de voir que l'endroit était vide. L'air de rien j'étais un peu crevé et je crachais pas sur un peu de calme. Me prendre la tête pour des c**s, ça allait bien 5 minutes. C'est que j'avais le droit de souffler moi aussi de temps en temps. Je me mis sur le balcon, respirant l'air frais de la nuit, mes yeux bleus postés sur les étoiles qui illuminaient le ciel noir. C'était bon, un peu de calme. Je me sentais enfin apaisé, fermant mes yeux un instant pour savourer la brise qui me caressait le visage. Je pouvais rester ici des heures, à simplement regarder le paysage et le ciel dans l'obscurité. Je me sentais un peu le maître du monde dans ces moments là, ainsi haut perché, surveillant avec sérénité la vue magnifique. Être seul était certainement ce que je préférais le plus au monde, avec la musique. C'était d'ailleurs pour cette raison que j'avais ramené ma gratte, histoire de pouvoir jouer un peu après ma clope. C'était mon petit rituel deux ou trois fois par semaine. Ma drogue à moi, mon moment répit. En général, je bloquais l'entrée à l'aide d'un Collaporta, mais cette fois-ci, ça m'était complètement sorti de la tête. Je l'avais dit, que j'étais crevé.

J'allumais ma cigarette, ma jambe blessée légèrement repliée et ne touchant le sol qu'à moitié. Je me sentais vraiment bien pour la première fois de la journée. Libre, serein ... Seul. C'était vraiment un luxe de pouvoir être seul dans cette école. Dortoirs en commun, repas en commun, salles de bains en commun, salle commune, cours commun ... Tout était absolument en commun. Ça me rendait dingue de devoir lutter pour être seul. Je pouvais aller nul part sans voir la sale tête d'un autre élève, ils grouillaient tous absolument partout. Mais mon coeur manqua un battement lorsqu'un bruit parvînt à mes oreilles. Ouvrant grand les yeux je me retournais, maintenant la balustrade d'une main pour ne pas tomber. Je tombais nez-à-nez avec un rayon lumineux, qui m'explosa la rétine de façon bien bâtarde. Je grimaçais, frottant mes paupières avec mon pouce et mon annulaire, ma cigarette coincé entre mon index et mon majeur. Ça faisait mal sa mère. Je captais rien de ce qu'il venait de se passer, j'étais tranquille, reposé et là, une voix de meuf me demande de dégager. Je sentais déjà bouillonner en moi un énervement tout nouveau. Si elle pensait être de mauvaise humeur, elle allait voir ce que c'était d'être vraiment en rogne.

J’attrapais le bout de sa baguette d'une poigne ferme, la baissant de mon visage en crachant quelques mots. " P***in mais pas moyen d'être seul dans cette école à la c** ou quoi ?! Vous vous êtes tous donné le mot pour me faire ch**r ?! " Je plantais mon regard sur elle, l'oeil noir. Je l'avais jamais vu, ou alors je m'en souvenais pas. A voir si elle, elle me connaissait, ne serait-ce que de réputation. Enfin je voulais pas me venter, mais c'était dur de pas me connaître. C'est que j'avais la baguette facile et la voix portante quand je gueulais. Donc on me remarquait assez. " Ecoute, si tu veux pas faire un saut dans le vide, je te conseille de dégager en vitesse. Je te connais pas et j'ai pas envie de te connaître, alors tu prends ton bouquin et tu vires. Okay ? " Ma gentillesse légendaire venait d'heurter de plein fouet cette pauvre fille. Je lâchais finalement sa baguette, me retournant vers les étoiles. Elle avait plutôt intérêt à bouger son cul de là.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Oswin T. Hooper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: Balcon sous les étoiles

Message par : Oswin T. Hooper, Jeu 24 Jan 2013 - 3:10


    Bloody Night.


Okay. Donc elle, elle avait envie de faire un saut du balcon sans moyen de retour. Je la regardais d'un air sombre, me retenant de lui foutre mon poing sur sa gueule. J'en pouvais vraiment plus de cette école de petits merdeux et je me raccrochais du mieux que je pouvais au fait que l'année était déjà bien entamée et que surtout, c'était MA DERNIÈRE. Ô délivrance ultime, liberté promise, que j'avais hâte. J'allais pouvoir faire ce que je voulais de ma saloperie de vie et je serais plus obligé de me coltiner tout un tas d'incapables à longueur de journées. Et de nuits aussi tiens. Parce que même quand t'essayais d'être seul en pleine nuit dans un endroit où personne est supposé aller, et bah fallait que tu tombes quand même sur une gourdasse à grande gueule. Je recrachais ma fumée dans un grand souffle agacé, la défiant du regard. On avait un point commun en cet instant précis : Le fait de vouloir voir l'autre dégager de la pièce. Mais c'était c*n parce que j'étais là le premier, et j'allais pas me laisser faire par une gamine voleuse de bouquin.

Et en plus elle me tenait tête celle-là, c'est qu'elle en avait dans les tripes. D'où elle me parlait de mes problèmes ? J'étais vénère comme d'habitude, juste parce que je supportais plus cette école pourrie et que les gens me sortait par le cul. ( Imaginez un peu la douleur. ) Et d'où j'étais un délinquant ?! J'étais juste un mec libre qui se laissait pas marcher dessus et qui faisait ce que bon lui semblait. J'étais pas un de ses petites chiens incapables qui suivaient chacune des règles du château à la lettre ou presque et qui voyaient en chaque professeur la science incarnée. J'étais libre, et c'était ça qui était bon. Poudlard, c'était juste un toit au dessus de ma tête, certainement pas quelque chose qui allait dicter mon mode de vie.

J'la regardais ranger sa baguette, pensant qu'elle allait se tirer et qu'elle me ferait plus trop chier comme ça. Mais là j'la vois aller s'asseoir à un bout du balcon, du style " Rien à foutre de ta gueule, t'avais beau être là le premier je te pisse dessus. " J'allais câbler. Fumer vite, fumer fumer fumer ... Rester zen. Ça devait être une soirée sympa, relax, détendue ... SOLITAIRE. Argh p*tain de b**del de qu**es j'en avais maaaaaaaaarre ! Je décidais de ne plus la regarder, reportant mon attention sur le paysage paisible, savourant la nicotine dans mon esprit et mes poumons. J'me calmais doucement, juste apaisé par la nature. J'l'avais presque oublié la fille, fermant les yeux un instant et m'échappant dans les envolées lyriques que mes pensées créaient d'elles-même grâce à la simple vision de ce paysage endormi. Et là, dans ma gueule, je reviens sur terre à cause d'une petite voix que j'ai envie de faire taire aussitôt. Envie de faire taire de n'importe quelle moyen possible, comme, pourquoi pas, lui trancher la gorge ?! Mais p*tain mais elle aurait rien rajouté que là j'aurais peut-être laissé passer ! Je levais les yeux au ciel, serrant les dents. J'étais soûlé. " Ouais mais y'a quand même un problème que tu captes pas. " Je fis une pause, mon regard aussi froid que le plus glacial des pics enneigés la transperçant.

" T'es là. " Je jetais mon mégot dans le vide d'un geste sec, un énervement bien visible émanant de mon corps entier. Je tournais alors le dos à la fille, me dirigeant vers ma gratte soigneusement posée contre un mur. Elle, elle allait peut-être pas me faire chier à lire, mais en tout cas moi, j'allais la faire chier à jouer de la musique. J'allais m'asseoir pile en face d'elle, la défiant du regard, avant de placer mes doigts sur le manche de mon bel instrument. C'était bien le seul objet de valeur que j'avais ça, pas mal boosté magiquement mais avec de la valeur. Enfin pour moi. Après dans l'histoire des guitare, elle valait surement pas grand chose. Je fis quelques premiers accords, vérifiant qu'elle était toujours bien accordé, puis exécutait les premières notes de Paint it Black des Stones. " I see a red door and I want it painted black ... " J'savais pas si allait la déranger, mais j'allais voir. " No colors anymore I want them to turn black. " J’espérais que ça allait l'emmerder pour lire quand même. Juste un peu au moins.

" I see the girls walk by dressed in their summer clothes,
I have to turn my head until my darkness goes.
"
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balcon sous les étoiles

Message par : Nikki Sullivan, Ven 22 Fév 2013 - 15:41


[ RP avec Darnel James Williams ]


Il se faisait plutôt tard, la nuit était tombée depuis un long moment déjà mais, Nikki n'arrivait pas à trouver le sommeil. Elle se leva et descendit les escaliers menant à la salle commune. Personne n'était présent. Elle eut un petit sourire de satisfaction, pris une couverture et s'aventura dans le château. Si jamais elle se faisait attraper elle aurait de sérieux ennuis mais, elle avait l'habitude des escapades nocturnes et la verte et argent savait se montrer assez discrète.

La Serpentard longeait les couloirs depuis un petit bout de temps avant d'arriver devant la tour d'astronomie. Elle aimait cet endroit, il y avait un petit balcon ou la jeune fille passer des heures quand elle avait des insomnies. Ce qu'elle aimait par-dessus tout c'était la tranquillité qui s'en dégageait, pratiquement personne ne venait à cet endroit que ce soit de jour ou de nuit. Elle gravit les escaliers avant de se retrouver à l'extérieur.

Elle s'enveloppa dans sa couverture, l'air était plutôt frais. Elle s'appuya contre la rambarde du balcon avant de respirer profondément. La nuit était vraiment paisible et un sentiment de paix intérieure vint se loger en elle. La verte et argent aurait pu passer des heures et des heures à cet endroit sans jamais s'en lasser. Cela lui permettait de réfléchir et de prendre sur elle quand elle avait passé une mauvaise journée.

Après quelques instants elle leva la tête vers le ciel et regarda le million d'étoiles présente dans celui-ci. Cette vue la fascinée. Elle se recula quelque peu et s'adossa contre le mur tout en continuant d'observer les points dorés se dressant au-dessus d'elle puis, se laissa aller à ces pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Darnel James Williams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Balcon sous les étoiles

Message par : Darnel James Williams, Ven 22 Fév 2013 - 16:14


Comme à son habitude, Darnel était toujours le dernier à finir son repas du soir. Tous le monde était surement entrain de dormir, il regarda la grande horloge, qui indiquait vingt et une heures pile. Ses camarades de chambre n'étaient pas de gros fêtards et DJ s'ennuyait toujours car il ne s'endormait jamais avant minuit, voir une heure du matin. Darnel n'était pas un couche-tôt, mais contrairement à ce que l'on croit, pas un lève-tard non plus. Il aimait juste se reposer sans vraiment dormir. Il préférait faire plusieurs sieste d'une demi-heure, une heure dans la journée, plutôt que dormir huit heures d'affilé la nuit. Il trouve que c'est une perte de temps, et comme il s'est toujours dit, c'est quand il fait nuit, qu'il y a les meilleurs souvenirs. Enfin, c'est ce que son cousin Matthew disait lorsqu'il était à Serdaigle.

Après s'être remémoré les souvenirs qu'il avait pu avoir avec son cousin, avant qu'il ne parte pour la vie dur et énervante d'adultes, il revint à la raison, et prit une dernière cuillère de crème à la vanille et se dirigea vers la sortie de la grande salle, pour ensuite descendre vers les cuisines et rentrer dans la salle commune de Poufsouffle. Effectivement, malheureusement, désespérément, tous les jaunes et noirs dormaient, il n'y avait plus que lui, il regarda l'horloge qui indiquait vingt-deux heures. Il avait réfléchit longtemps en y repensant, bref, il monta les escalier en direction des dortoirs, pris son paquet de cigarettes (/!\ interdit de fumer !) son briquet, et redescendit les escaliers. Après s'être retrouvé dans au dehors de la Salle Commune où un feu réchauffait la pièce, la fraicheur des couloirs reprit le dessus.

Il monta les escaliers et se retrouva alors dans le grand hall, puis pénétra dans le froid arctique qu'était l'extérieur à vingt-deux heures trente. Il s'installa à son endroit habituel, sur une pierre qui était sur le côté de la grande porte, où l'on pouvait s'adosser au mur. Il fumait, tranquillement, regardant les étoiles. Il fera beau demain, vu le nombre de lumière qui scintillait sur ce fond bleu noir. Après avoir terminé et avoir jeté son mégot dans le Lac Noir. Il rentra alors dans le château, il était vingt-trois heure quarante-cinq, il ne savait pas quoi faire, il n'avait pas sommeil. Comment tuer le temps lorsque l'on est tous seul, là est la question. Il montait, lentement, les escaliers, les torches étaient maintenant toutes éteintes, jusqu'à ce que DJ voit une lueur tout en haut des escaliers, en direction de la tour d'Astronomie. Qui pouvait être là-bah ? C'était l'opportunité de passer le temps et de pourquoi pas faire connaissance.

Il se dépêcha alors de monter les escaliers, sept étages c'est haut quand même. C'est qu'une fois arrivé en haut, qu'il vit qu'il 'y avait personne, juste une torche allumé, une personne venait surement de passer. Il prit une minutes pour souffler, et se dirigea vers la fenêtre. Il se penche légèrement et vit trois choses. La première était qu'il y avait un balcon, il n'y avait jamais fais attention, la deuxième était qu'il y a plus d'étoiles vu d'ici qu'en bas qui scintillent, et la troisième est qu'une étoile était tombé du ciel. Elle devait avoir froid, puisqu'elle était enveloppé telle une chenille dans son cocon dans une couverture. Il ne put s'empêcher de lui adresser la parole en passant par-dessus la rambarde.

- Je rêve ou une étoile est tombé du ciel ?
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balcon sous les étoiles

Message par : Nikki Sullivan, Ven 22 Fév 2013 - 16:43


Nikki sursauta sur le moment, elle ne s'était pas attendue à ce que quelqu'un vienne la déranger ici. Elle fut tout de même soulagée quand elle s'aperçut que c'était simplement un élève. La jeune fille le toisa de haut en bas sans lui répondre. Elle n'aimait pas vraiment être dérangé et s'était installé ici pour être tranquille. Elle se demandait d'ailleurs qu'est ce qu'il pouvait bien faire ici, il était vraiment tard et tous les autres étaient tranquillement en train de dormir dans leurs dortoirs.

Elle reporta son attention sur le ciel étoilée, la verte et argent n'avait pas envie de lui parler et peut-être qu'avec un peu de chance il finirait par partir si elle ne tenait pas compte de sa présence. Elle se frotta les mains pour se réchauffer un peu avant de repenser à ce qu'il venait de lui dire. Elle soupira, c'était assez nul comme phrase et elle ne put s'empêcher de lui répondre sur un ton sarcastique.

- Je rêve ou c'était nul comme approche ?

La jeune fille avait toujours trouvés les garçons de Poudlard, inintéressant, bête et immature. Peu importe leurs physiques plus ou moins avantageux il restait quand même des animaux sous-développés. Elle lui jeta de nouveau un coup d'oeil, il était plutôt pas mal et assez musclé mais, elle ne l'avait encore jamais aperçut auparavant.

Ce qui était sûr c'est que ce n'était pas un garçon de sa maison et vu sa carrure il devait être un Gryffondor. Elle ferma les yeux, les Gryffis étaient encore plus arrogant et insupportable que tous les autres. Elle espéra au fond d'elle qu'il décide de s'en aller et de s'installer ailleurs mais, quand elle regarde de nouveau il était toujours présent.

En y réfléchissant bien, il n'avait rien fait de mal. Elle n'avait pas besoin de se montrer aussi désagréable envers lui. Nikki était toujours assez méfiante avec les personnes qu'elle ne connaissait pas. Elle avait du mal à accorder sa confiance et aller vers les autres. Elle était plutôt une solitaire dans l'âme. Il valait mieux être seule que souffrir à cause d'autres gens.

Après quelques secondes de réflexion elle se décida à paraitre aimable et laissant un sourire apparaitre sur son visage, elle fit signe au garçon de s'installer à côté d'elle. Qui ne tente rien n'a rien, puis il pourrait peut-être se montrer assez sympa.

- Pourquoi t'es pas dans ton dortoirs ?
Revenir en haut Aller en bas
Darnel James Williams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Balcon sous les étoiles

Message par : Darnel James Williams, Ven 22 Fév 2013 - 17:05


- Je rêve ou une étoile est tombé du ciel ?

Il avait pas trouvé plus nulle réplique de toute sa vie, jamais. Qu'est-ce qui lui avait pris de parler de cette façon à une demoiselle qu'il ne connaissait même pas. Elle lui avait clairement fait comprendre qu'elle préférait être seule, simplement seule à regarder le ciel. Franchement Darnel, arrête tes conneries, avec tes déclarations à l'eau de rose. Arrêtes, sois toi-même, et si ça plait pas, bah tant pis. Fin bref, elle lui a mis une veste, et ça DJ, n'est pas d'accord, il n'est pas du genre à repartir et de baisser les yeux. C'est pour cette raison qu'il a enjambé la rambarde pour l'a voir de plus prêt.

Après quelques minutes de silence, à se regarder dans le blanc des yeux, DJ ne réagissait pas, il attendait patiemment mais surement. Au bout d'un moment, elle craqua, et invite le jaune et noir à s'assoir à ses côtés. Darnel n'hésita pas plus longtemps et pris place à côté de la brunette. Elle était entrain de frotter ses mains, l'une contre l'autre, pour essayer de les réchauffer. DJ, en tee-shirt, n'avait pas froid. Faut dire, il a quasiment toujours vécu dehors. Il était habitué. Après regarder les étoiles, la multitude de lumières, la verte et argent rompit le silence pesant.

- Pourquoi t'es pas dans ton dortoirs ?

Il pouvait lui retourner la question. Pourquoi elle, non plus, ne dormait pas à cette heure tardive ?

- Je ne dors quasiment jamais la nuit. Je fais juste des siestes entre les cours. Et toi, pourquoi tu ne dors pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balcon sous les étoiles

Message par : Nikki Sullivan, Ven 22 Fév 2013 - 19:01


La jeune fille se demandait comment il faisait pour ne pas avoir froid avec la température qu'il faisait dehors. De plus il était en tee-shirt et même elle, avec sa couverture ne pouvait s'empêcher de frissonner. Prise d'un élan de gentillesse, elle la déplia pour couvrir le garçon à son tour. La verte et argent l'écouta lui répondre. Il était dehors pour les mêmes raisons qu'elle.

- J'ai souvent du mal à m'endormir alors je viens ici. J'aime bien cet endroit.

Le balcon était calme et reposant, même en pleine journée on pouvait s'y aventurer pour réfléchir un peu et profiter de la sérénité qui si trouvait. Nikki ne se sentait pas du tout fatiguer, elle allait sûrement encore passer toute la nuit ici et se déciderait à partir seulement quand les premières lueurs de l'aube viendrait pointer le bout de leur nez. Cela lui arrivait beaucoup ces temps-ci, elle ne dormait plus beaucoup comme si quelque chose la tracasser. Elle était pratiquement sûre que c'était dû au cauchemars qui se répétait sans cesse quand elle avait le malheur de fermer les yeux. Toujours le même, effrayant. La Serpentard ne comprenait toujours pas la cause de ça mais, cela l'inquiétait quelque peu. Elle sortit de ses pensées avant de reprendre la parole.

- Au fait moi c'est Nikki.

Elle ponctua sa phrase d'un petit sourire amical.
Revenir en haut Aller en bas
Darnel James Williams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Balcon sous les étoiles

Message par : Darnel James Williams, Ven 22 Fév 2013 - 20:05


- J'ai souvent du mal à m'endormir alors je viens ici. J'aime bien cet endroit.

Le problème de Darnel n'est pas d'avoir du mal à s'endormir, c'est que anatomiquement, il ne dort pas. Jamais, il n'a jamais dormis, depuis qu'il est né. Ses parents était d'ailleurs stupéfait, comment un gamin qui vient de naitre, ne dors pas et ne pleure pas ? Les médecins moldus n'ont trouvé aucunes explications, même les médecins sorciers n'ont rien trouvés. Alors qu'est-ce qu'il avait donc ? Le plus bizarre c'est que, quelque soit la température extérieur, il n'avait pas froid. D'ailleurs la Serpentard, contrairement à ses congénères eut un mouvement de gentillesse envers quelqu'un qu'il ne connait pas. Il lui fit un sourire en refusant son invitation, elle avait bien assez froid, elle toute seule. Il était toujours debout, il décida alors de se poser, à côté d'elle, presque collé. Il sentait les genoux de la verte et argent s'entrechoquer, elle frottait ses mains à en enlever la peau, et à chaque expiration sortait un brouillard. Il se permit donc, de passer son bars autour de ses épaule, afin de l'a réchauffer. Il voulait vraiment connaitre cette fille, elle avait l'air vraiment gentille, et fort agréable à vivre. Il voulut d'abord connaitre son prénom et juste après cette pensée, elle se présenta, à croire qu'ils étaient déjà connecté.

- Nikki ? C'est mignon, moi c'est Darnel James, mais mes amis m'appelle DJ. Tu es quel année ? dit-il en lui rendant le sourire qu'elle lui avait adressé.
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balcon sous les étoiles

Message par : Nikki Sullivan, Ven 22 Fév 2013 - 20:42


Le garçon refusa la couverture qu'elle lui tendait et contre toute attente se colla à elle avant de passer son bras autour d'elle. Elle fut assez surprise mais, posa sa tête sur son épaule profitant du plus de chaleur qu'il lui apportait. Finalement elle était bien contente de s'être montré aimable avec lui, il avait l'air plutôt sympathique et étant donné qu'elle n'était pas vraiment forte dans les relations ce n'était pas plus mal que des gens viennent vers elles.

Elle rougit quand il lui dit que son prénom était mignon. C'était un peu puéril comme réaction mais, elle n'était pas habituée à ce qu'on lui fasse des compliments. Enfin, c'était bien un compliment ? Du moins, c'était un petit mot gentil. La verte et argent l'écouta se présenter à son tour.

- Darnel.. J'aime bien, c'est chouette comme prénom. Je suis en cinquième année à Serpentard et toi ?

Elle n'était plus vraiment sûre qu'il appartienne à la maison des rouges et ors. Il n'avait pas l'arrogance dont ils faisaient preuve d'habitude. La Serpentard avait de plus en plus froid et se colla un peu plus à Darnel pour tenter de se réchauffer. Elle pensa qu'elle aurait certainement dû s'habiller un peu plus mais, elle n'avait absolument pas le courage de retourner dans sa salle commune. De plus elle était bien la sur ce balcon, à observer les étoiles tout en étant en compagnie de ce charmant garçon. Soudain le ciel s'éclaira rapidement avant de retrouver sa tranquillité.

- Oh, regarde. Une étoile filante. Fait un voeu.

Elle avait dit ça sur un ton surexcité les yeux brillants légèrement. On aurait pu penser que c'était immature d'avoir une réaction comme ça mais Nikki s'en fichait. Elle aimait ce sentiment d'insouciance, à rire de tous et à être émerveillé de rien. La verte et argent ferma les yeux en pensant très fort à ce qu'elle souhaitait le plus au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Darnel James Williams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Balcon sous les étoiles

Message par : Darnel James Williams, Ven 22 Fév 2013 - 21:05


Après que Darnel ait complimenté son prénom, il vit ses deux joues déjà rougis par le froid, virer au rose vif, signe qu'elle était gêné, mais qu'elle était contente. Il décida alors de passer son bras par-dessus son épaule pour pouvoir l'a réchauffer. Il ne l'a connaissait pas, mais il s'en fichait, tous ce qu'il voulait c'était être auprès d'elle. Après quelques minutes, elle déposa sa tête sur son épaule, DJ était plus qu'heureux, d'être là, à regarder les étoiles, en compagnie de la plus jolie demoiselle qu'il ait vu. Après tous ces petites mamoures, Nikki décida de répondre à la question qui lui avait été posé juste avant.

- Darnel.. J'aime bien, c'est chouette comme prénom. Je suis en cinquième année à Serpentard et toi ?

Mignon ? Darnel ? C'est le seul qu'il connaisse à s'appeler comme ça, il est même pas sûr qu'une autre personne s'appelle comme ça sur toute la planète. Il ne savait même pas d'où son prénom venait, il n'a pas eu le temps de le demander à ses parents avant qu'ils ne meurent. C'est vrai que Darnel James, ça claque. Enfin, surement, en tout cas, Nikki, c'était vraiment stylé. Il décida de lui répondre à son tour.

- Anh, t'es gentille, merci, dit-il avec un sourire. Cinquième année ? Moi je suis dans ma sixième année, c'est surement la meilleur année, fit-il.

Ils se connaissaient que depuis dix minutes; mais ils étaient là, tous les deux, à regarder le ciel, qui scintillait de mille étoiles sur un fond bleu noir; ils étaient entrain de s'enlasser avec Nikki la tête posé sur son épaule. Que demande le peuple ? Ah ! Une cigarette. Mais peut-être n'aimait-elle pas les fumeurs.. Peut-être qu'elle n'aimait l'odeur de la cigarette. Il ne savait pas, et ne voulait pas essayer, car il était trop bien là. Quand le calme fut rompu, et Darnel fit un sursaut lorsque Nikki se releva d'un coup limite en criant :

- Oh, regarde. Une étoile filante. Fait un voeu.

Sans même réfléchir il fit un voeu, ~ Passer une bonne soirée, juste ça, s'il vous plait ~ c'était surement immature de faire ça, mais qu'est-ce que immature ? Un mot que les personnes ennuyantes utilisent pour décrire les personnes drôles. C'est ce qu'il s'est toujours dit. Alors il s'en fichait, après avoir fait son voeu, il reprit Nikki par l'épaule, espérant qu'elle repose sa tête. Il décida alors d'en savoir un plus sur cette demoiselle.

- Et tu viens d'où ?
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Balcon sous les étoiles

Message par : Nikki Sullivan, Ven 22 Fév 2013 - 21:42


La jeune fille se repositionna tranquillement sur l'épaule de Darnel après avoir fait son voeux. C'était un voeux stupide mais, elle avait tout simplement souhaité de ne plus être invisible aux yeux des autres et ne plus être considéré comme la fille qui était seulement trop intelligente et pouvait aider à faire les devoirs. Il est vrai que cette situation l'embêter un peu. Les gens ne prenaient pas vraiment le temps de voir un peu plus loin. La verte et argent paraissait peut-être froide en apparence mais, elle savait se montrer gentille. Enfin pas tout le temps mais, quand l'envie lui prenait elle était assez agréable. Seulement à Poudlard elle n'avait pas vraiment d'amies, quelques connaissances par-ci par là mais, rien de bien important.

Cela faisait pourtant cinq ans qu'elle se trouvait ici et juste trois personnes avaient été capable de venir vers elle et de ne pas la considérer comme quelqu'un sans importance. Elle fronça les sourcils, les gens savaient se montrer particulièrement stupide. En particulier les Gryffis. Seul Angel était différent, d'ailleurs elle voulait absolument lui parler. Leur dernière rencontre n'avait pas été au top et la jeune fille ne voulait absolument pas le perdre. Si la Serpentard n'aimait pas vraiment les rouges et ors ce n'était pas pour la rivalité qui opposait les deux maisons mais, surtout à cause des rencontres qu'elle avait fait avec eux. Elle savait qu'elle était plutôt jolie mais contrairement à ce qu'on pouvait en penser Nikki n'en jouer pas. Elle essayait de rester le plus naturelle possible, elle ne tenait pas vraiment à devenir une de ces filles superficielles qui croient que le monde tourne autour d'elle. Pourtant, les garçons à son égard la voyait plus comme un jeu ou un défi sans se rendre compte qu'elle était une personne et que certaines choses pouvaient blesser.

Elle soupira chassant ces mauvaises pensées de son esprit. Elle allait profiter de l'instant présent. C'était vraiment une belle soirée et elle se sentait bien dans ses bras. Puis fallait avouer qu'il était plutôt canon dans son style. Plutôt grand, assez musclé, un teint plutôt mat. À vrai dire elle le trouvait de plus en plus charmant.

- Et tu viens d'où ?

Elle réfléchit quelques secondes avant de reprendre la parole :

- Holmes Chapel, un petit quartier de Londres. Enfin, c'est pas vraiment intéressant. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Darnel James Williams
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Balcon sous les étoiles

Message par : Darnel James Williams, Dim 3 Mar 2013 - 11:17


- Holmes Chapel, un petit quartier de Londres. Enfin, c'est pas vraiment intéressant. Et toi ?

D'où il venait ? Du plus beau pays du monde, l'Irlande. Ce pays lui manquait tellement, mais il ne voulait plus y retourner. C'était peut-être paradoxal, mais c'était ce qu'il ressentait. En effet, en Irlande, il y avait tellement de souvenirs, malheureusement, plus de malheureux que d'heureux. Darnel avait perdus ses parents, là-bah, chez les verts. Le trèfle à quatre feuilles ne lui aura pas porté bonheur à lui. Les parents Williams, furent assassiné par les serviteur de celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Certains disent qu'il est mort, mais d'autre croient à son retour, en particulier ses serviteurs. Qui font toujours vivre la terreur d'autrefois. C'est d'ailleurs pour cela, que les parents de Darnel furent tués. D'une façon des plus horrible, ils ont subis, à tour de rôle, le sortilège Doloris, ils souffraient sous les yeux de leur conjoint. Quelle est la pire torture ? C'est bien sûr celle, de voir, sa famille, souffrir, sous nos yeux, sans que l'on puisse faire quoi que se soit. Après ses souvenirs douloureux et une larmes par-ci, par-là, sur ses joues, il revint à la réalité. Il était là, sous le ciel étoilé, sur ce balcon, à côté de cette nouvelle et gentille connaissance, à discuter..

- Je viens d'Irlande, mais je préfère oublier d'où je viens.

Avait-il dit d'un ton bref, il ne voulait pas montrer ses faiblesses et encore moins devant une demoiselle, d'autant plus devant une méconnue. Donc il tenta de changer de sujet. C'était quand même lui qui avait lancé la discussion des origines, quel idiot. Il se mit alors, à regarder cette fille, Nikki, qu'il connaissait à peine, mais de qui il se sentait proche, comme si ils se connaissaient depuis des années. Pour une fois qu'un membre de la maison Serpentard ne lui faisait pas des misères.

- Comment tu peux être de Serpentard et si agréable ? lui posa-t-il comme question.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Balcon sous les étoiles

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 16

 Balcon sous les étoiles

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.