AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -43%
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
Voir le deal
28.59 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 18 sur 19
Balcon sous les etoiles
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
Jace Becker
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie

Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Jace Becker, le  Jeu 22 Fév 2018 - 22:54

LA mutuelle avec Lorelaï.

Petit salut de sa part, alors que je continue de m'approcher d'elle de la jeune blonde aux doux yeux gris. Une brise se lève j'imagine très bien Lorelaï frissonner et la prenant dans mes bras pour la réchauffer.

-Coucou Lore.

Visiblement elle ne me voyait pas et commence à marcher pour essayer de me trouver, je ricane avant de recracher la fumer vers elle. Marchant a reculons je continue à la regarder amusé alors qu'elle me demande si je me cache d'elle.

-Comment le pourrai-je ? Je t'aime trop pour me cacher de toi voit. Trouve-moi et tu auras une surprise.

Visiblement la cigarette l'attire à moi, je me mets à ricaner et je m'eloigne à nouveau avant de m'immobiliser. Les quelques souvenirs de notre rencontre ici me remontent en tête, ma main sur son ventre et notre petit baiser. Agréable souvenir que voilà, j'aimerai biens le rafraîchir. Si elle pouvait me voir elle verrait mon grand sourire amusé, et je suis agréablement surpris lorsque tu arrives à m'attraper le bras me rendant à nouveau visible à tes yeux. Jetant alors ma cigarette par-dessus le balcon et je t'embrasse ensuite la joue.

-J'espère que tu n'es pas revenu ici pour déprimé.

La dernière fois qu'elle était ici, elle était dans un sale état avec une bouteille et des cigarettes en chaîne.
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Lorelaï Peony, le  Jeu 22 Fév 2018 - 23:11

LA mutuel avec Jace

Elle entend sa voix, sent son odeur, elle joue. Elle le cherche à tâtons dans le noir. Elle s'amuse de ce jeu de distance, de le sentir se rapprocher puis s'éloigner. Elle rit de sa déclaration, d'un éclat joyeux et plein.
- Si tu m'aimes arrête de me fuir !

La promesse de surprise titille sa curiosité, la motivant à poursuivre sa petite quête nocturne. Finalement, elle reconnait la lumière rouge d'une cigarette et suit son rire jusqu'à l'attraper par le bras. Il jette la barrette par delà le balcon et dépose un bisou sur sa joue, qui la réchauffe un peu.
- Hey Jace.

Elle penche la tête et tire le serpent avec elle vers le balcon pour remettre ses jambes dans le vide.
- Non, je déprime pas, je profite ! Regarde comme la nuit est belle.

Elle posa sa tête sur l'épaule de son ami, et respira son odeur, mélange de cigarette et de lui.
- Toi, tu fais quoi ici ?
Jace Becker
Jace Becker
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Jace Becker, le  Jeu 22 Fév 2018 - 23:41

Quel jeu amusant que nous jouons tous les deux fuis moi je te suis, suis-moi je te fuis. En revanche son rire, rire que je n'ai que trop rarement entendu me fait chaud au cœur et elle me dit que si je l'aime je devais arrêter de fuir et c'est à ce moment que je décide de ne plus bouger, après qu'elle m'ait rattrapé et que je lui ai posé un baiser sur la joue elle me répond d'un simple "Hey Jace".

-Hey Lore.

Elle me tire alors jusqu'au balcon avant qu'elle ne remette ses jambes dans le vide, je m'installe alors à côté d'elle et elle pose sa tête sur mon épaule, j'en profite si je puis dire pour passé mon bras autour d'elle et de la maintenir par la taille. Elle me dit également qu'elle ne déprime pas et je m'empresse de lui dire.

-Haaaa je suis heureux que tu ne déprimes pas, et effectivement la nuit est belle, calme, reposante... Encore plus en ta compagnie... D'ailleurs... Tu sens très bon... Tu sens les fruits rouges.

Elle me demande ensuite qu'est-ce que moi je fasse ici, baissant la tête je constate que ma médaille n'est pas accrochée, je crois l'avoir mise dans ma poche. Fouillant alors celle-ci je sors la petite médaille montrant aux autres élèves que je suis l'un des préfets de Poudlard, la plaçant alors devant les yeux de ma douce amie je murmure.

-Moi je suis préfet. Donc je peux aller n'importe où dans le château.
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Lorelaï Peony, le  Ven 23 Fév 2018 - 0:32

LA Mutuel


Sa main sur sa taille, Lorelaï se rapproche un peu du Serpent. Elle se réchauffe contre lui, calant son menton dans son cou.
- Je sens le fruit rouge moi ?

Elle tire le haut de sa robe de nuit vers son nez pour le sentir, perplexe.
- Ah bon, j'avais jamais remarqué. Pourtant... j'ai rien d'un fruit rouge. Peut-être une groseille ? Je suis pas assez sucrée pour être une fraise ou une cerise, mais une groseille, c'est pas si sucré il me semble... Peut-être une myrtille ou une mûre.

Le serpent se met à fouiller dans sa poche et en ressort un badge qui reflète les quelques rayons de Lune, pour le présenter à la jeune femme.
- Ah oui tu es préfet, dit-elle en souriant, se serrant plus près encore. Mh... moi aussi je peux aller n'importe où dans le château. Regarde-moi, j'ai pas attendu d'avoir un pins pour me promener ici la nuit. Et toi non plus d'ailleurs.

Elle dépose un petit baiser sur l'épaule du jeune homme.
- Je me souviens très bien de la dernière fois où tu es venu fumer ici, t'avais pas de pins ce soir-là.
Jace Becker
Jace Becker
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Jace Becker, le  Ven 23 Fév 2018 - 22:18

Je sens Lorelaï caler son menton au niveau de mon coup, son souffle me chaud me fait légèrement frissonner c'est agréable... Puis elle se pose une question à elle-même avant de tirer le haut de sa robe de nuit pour se sentir. Et je l'écoute débattre disant qu'elle est peut-être une groseille, ou une myrtille ou une mûre.

-J'en sais rien mais dans tous les cas tu sens très bon ma poupée.

Elle se serre encore plus contre moi alors je serre également mon étreinte sur sa taille posant un baiser sur le haut de sa tête. Je ricane légèrement lorsqu'elle me dit que je n'avais pas besoin de pins pour venir ici la nuit. Elle pose alors un baiser sur mon épaule et j'en profite pour en faire un sur sa joue.

-Tu te souviens de ça ? Moi je me souviens que je t'avais pris TA cigarette ce soir-là... Je me souviens aussi de notre petit baiser des plus... Délicieux.

Fermant les yeux, me souvenir de moi l’accoler et goûter ses lèvres rosées d'un goût exquis. Je ne refuserais pas de goûters à nouveau si elle me le proposait.
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Lorelaï Peony, le  Ven 23 Fév 2018 - 22:42

Poupée ? Tiens, c'est nouveau. Ma poupée, c'est encore plus nouveau. Intéressant. Lorelaï fronça les sourcils. Etaient-ils dans une relation ma-poupée-isante ? Non, a priori non, encore que, Jace reparlait du baiser. Le baiser qu'il lui avait prit pour lui prouver que l'on pouvait faire ce qu'on voulait dans la vie. Sans demander d'autorisation. Avait-elle apprit la leçon ? Elle en doutait. En tout cas cette histoire de poupée la faisait rire. Elle se tourna vers son ami et le regarda droit dans les yeux. Un air malicieux sur le visage.
- J'ai arrêté la cigarette tu sais.

Et tout ce qui va avec. L'alcool comme médicament, les plongées dans le vide, les nuits blanches, la douleur.

Lorelaï s'allongea sur les pierres froides de la tour, les cheveux autour de son visage, les jambes toujours dans le vide.
- J'ai l'impression d'être sortie de l’œil du cyclone... Mais parfois, je me sens à nouveau attirée vers ce centre qui dévore tout... Comme le soir du nouvel an... J'ai du mal à y croire Jace. On est cousins. Éloignés, mais cousins. Qu'est-ce que ça veut dire sur ma mère ? J'ai tant de questions, et en même temps... J'ai pas envie de savoir. Si on m'a rien dit, y a peut-être une raison, tu vois ? Et mon père, est-ce qu'il est même au courant de tout ça ? J'en sais rien...
Jace Becker
Jace Becker
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Jace Becker, le  Ven 23 Fév 2018 - 23:07

Visiblement mon nouveau surnom ne lui plaît pas mais rigole tout de même, j'ai du mal à savoir si elle est contente ou pas... Mais Lorelaï reste Lorelaï, cette dernière se tournant vers moi me regardant dans les yeux avec un air malicieux que je ne lui connais pas m'informe qu'elle a arrêté la cigarette.

-Ha content de l'apprendre. Tu fumais comme une Salamandre.

Dis-je en sortant une nouvelle cigarette et l'allumant avec ma baguette avec un #Incendio Minima pour brûler simplement le bout. Je m'appuie contre le balcon recrachant doucement la fumée profitant de l'air frais du haut de la tour d'astronomie. Ma voisine elle, décide de s'allonger sur le sol, je la regarde un instant avant de sourire amusé.

-C'est inutile que je te propose ma cape pour te réchauffer, "le froid c'est la vie" après tout. En tout cas le vert devrait bien t'aller je suppose.

Cette dernière me fait part de ses questions et de ses peurs... Tout en fumant je l'écoute attentivement essayant de trouver des réponses que je peux lui donner, du moins les réponses qui me sont accessibles... Recrachant la fumée dans un long soupir je lui dis sans la regarder.

-Ton père ne t'a peut-être rien dit car il ne connaissait pas la famille de ce côté. Ou il le savait mais il avait conscience des idéaux archaïques de cette branche et voulait t'en préserver... Mais oui, nous partageons le même sang ça ne m'étonne pas vraiment tu sais, un type qui me dit qu'il est sang-pur et qu'il se nomme Intel peut être mon cousin éloigné également... Et pour ta maman eh bien je ne sais pas quoi te dire. Mise à part que ça devait être sorcière charmante et douée, d'ailleurs je ne sais pas si je te l'ai dit mais ma mère et ma marraine on décidait de fouiller les vieilles photos de famille, de ce que j'ai cru comprendre elles ont fait leurs études ensemble... Du moins pour la mienne et la tienne.
Invité
Anonymous
Invité

Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Invité, le  Mar 27 Mar 2018 - 16:14

Autorisation de Lorelaï pour poster
A ciel ouvert
PV avec Louis Varik

La nuit se lève, ouvrant son unique œil argenté dans l’immensité de sa voûte noire. Elle braque sa lumière obscure sur le nid des aigles endormis, attendrie. Au travers des murs de pierre, des tentures bleues, elle voit son enfant, elle le ressent, cet oiseau perdu, déboussolé, qui attend qu’elle vienne le prendre dans ses bras pour enfin s’élever. Qu’elle le guide de sa lueur à travers ses propres ténèbres.

Le temps où l’éclat de l’astre nocturne était synonyme de songes est révolu, appartient à cette vie laissée derrière avec regrets, arrachée des mains. L’oisillon délaisse son coussin de plumes pour prendre pied sur les dalles gelées. Second réveil, éveil infini. Bruissement de tissu entre les rapaces endormis, pas de loup jusqu’à la sortie du nid. Dédale de corridors entrecoupés de rectangles crus de cette nitescence. L’oisillon cherche l’envol.

Les escaliers s’enroulent, les couloirs s'étendent. Souris parcourant les recoins sombres. Transgression habituelle. Tromper le sommeil quand c’est lui qui fait défaut. Rêves éveillés, entre deux mondes, parcourir cet univers trouble et mystique. Fureter vers le haut, vers la mère qui attend. Puis déboucher sous sa lumière sur ce piédestal baigné de senteurs humides.

L’air frais caresse la peau, avive les sens. La balustrade s’offre comme un tremplin idéal. Approcher, enjamber, prendre place. Les pieds recouverts des chaussettes d’uniforme pendent dans le vide, le froid de la pierre transperce les cuisses nues, la jupe corolle grise autour du corps frêle. Les centaines de mètres de vide comme terrain de jeu. Une mélodie fredonnée fend l’air.
Louis Varik
Louis Varik
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Louis Varik, le  Mer 28 Mar 2018 - 11:23


A ciel ouvert






Vive douleur dans le flanc, une grimace, des perles de sueur qui coulent sur le front et viennent rejoindre leurs sœurs tombées tout le long de la nuit.
Un œil s'ouvre, la blessure réveille les affres du passé. La vision est floue mais Louis parvient doucement à se redresser dans son lit.
Un pied à terre, la pierre froide sous ce dernier apaise les tourments de la nuit. Le souffle est court, saccadé et brisé.
De la fièvre? Peut-être...
La masse se lève de la couche et se glisse à la manière de l'ophidien représentatif des sinoples à travers le dédale des cachots.
L'air y est humide et froid, le silence qui habite les longs couloirs confronte le jeune homme à sa propre conscience, les battements de son cœur déchirent la nuit, ils résonnent dans sa tête et l'emmènent vers l’inconnu dans un rythme régulier.
Les ombres dansent sur les murs de pierre, les reflets de la lumière sélène accompagnent la valse nocturne à laquelle participe le Serpentard.
Les marches s’enchaînent, les battements transpercent toujours le silence de leur bruit sourd.
L'air se rafraîchissait tandis que le jeune serpent se rapprochait du faîte du chateau. Le calme ambiant fut soudain interrompu par une douce mélodie qui sonnait comme une libération de l'état de torpeur dans lequel il se trouvait.
En haut! Il fallait monter pour découvrir cette source.
Une longue respiration lorsque les pierres laissèrent place à la voûte céleste, dévoilant les milliers de lueurs le fixant comme autant d'yeux souhaitant sonder son âme.
Une bise nocturne rafraîchit tout son corps et emporta avec elle la berceuse fredonnée.
Glissement vers la source, la balustrade enjambée et le vide pour les accompagner.
Un chuchotement, un souffle en sa direction, un regard entre souffrance et espérance...

- C'est beau...



Invité
Anonymous
Invité

Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Invité, le  Mar 10 Avr 2018 - 21:16

Les notes s’élève vers la voûte étoilée, ode à la lune qui berce le sommeil tranquille des insouciants. La solitude laisse un goût acide sur la langue. Mais c’est préférable à la présence d’autres êtres de la nuit. Tenir éloignée l’angoisse par la lumière crue de la mère, le poison de la peur par la mélodie suintante de désespoir. Tirer un peu plus les manches du cardigan pour camoufler les traces de là où l’intérieur a tenté de sortir.

La petite bulle se brise, un souffle se mêle à celui du vent. Tressaillement dans l’échine. Immobile, elle attend. Mais rien de ce qu’elle pensait ne vient, pas de main qui la pousse dans les bras ouverts du vide. Juste une autre âme en peine qui vient imiter. Sous la lueur argentée, elle distingue à peine les traits, mais quelle importance. Le chant s’arrête. Les auras s’entrelacent en un sentiment aigre-doux. Elle ressent cette peine, sans savoir si c’est toujours la sienne ou non. Mais ça l’attire étrangement. Irrépressiblement.

Alors elle se remet à chanter. Une berceuse couleur mélancolie, rien que pour lui. Qui pleure le temps qui s’est enfui. Les yeux devant elle, vers les cimes d’arbres et les tours. Si le ciel tombait, il s’embrocherait douloureusement. Le cœur, lui, est tourné vers l’autre, scrute la chaleur qui émane du corps. Qui l’enveloppe. Elle voudrait se lover mais elle préfère se lever. Se soustraire à cette sensation trop agréable.

En équilibre sur la balustrade, elle étend ses ailes rachitiques. Un pied devant l’autre, sur cette métaphore de l’existence. Entre la vie et la mort. Au gré du vent. La chanson l’accompagne. Elle ne sait pas si la fin sera tragique ou non. Elle laisse aller le suspens. Petits pas sur la pointe des pieds. Puis se tourne vers le garçon, les iris gris plantées sur sa silhouette, une expression douce habillant les traits.
Louis Varik
Louis Varik
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Louis Varik, le  Mer 2 Mai 2018 - 16:28


A ciel ouvert






L'aiglonne se lève, ses ailes se déploient et les yeux saphirs scrutent chacun de ses mouvements.
La berceuse reprend et le jeune serpent attend toujours qu'elle s'élance, la voir chuter avant de remonter dans les lueurs sélènes et s'élever sous l’œil unique de la nuit? Ou peut-être se laisser happer par le vide sous ses pieds et voir disparaître sa frêle carcasse dans les limbes froides des ténèbres?

Un sourire s’étend sur le visage carré. Les pupilles sont dilatées et les tambours de son cœur reprennent leur battement sourd à travers l'obscurité. Ils accompagnent parfaitement la douce mélodie fredonnée par l'oisillon à ses côtés, il ne savait dire à cet instant s'ils étaient dus à la douleur lancinante qui reprenait, à la vue du balais nocturne face à lui ou bien au vide qui s'étendait sous ses pieds.

Une brise passa, les cheveux d'argents emportés et la douleur s'apaisa aussitôt. Un long soupir l'accompagna et l'air frais pénétra ses poumons. Moment d'absence, les yeux s'ouvrent avant de plonger dans le gris profond de ceux qui le fixent.
Depuis quand la berceuse s'est-elle arrêtée?
Pourquoi le corps massif se lève-t'il?
Pourquoi les abysses l'attirent de la sorte?
Pourquoi sa main se tend vers l'aiglonne face à lui?

Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Peter McKinnon, le  Sam 2 Juin 2018 - 17:34

Un mois sans réponse, je me permets de poster
RP avec Megan K. Hayajân
LAs mutuels échangés


Avec le retour du beau temps, venait le temps des heures supplémentaires pour le Professeur de Divination. En effet, les ciels nuageux de soirées avaient commencé à laisser la place à d'autres immensités dégagées, de quoi permettre une observation optimale de la voute céleste. Peter n'avait donc plus d'excuse pour échapper aux séances d'observation stellaires d'après repas. Il avait beau ne pas porter ce type d'exercice dans son coeur, c'était là un passage obligé s'il voulait pouvoir donner un cours efficace sur l'importance des étoiles en Divination. D'autant plus que ce n'était pas là sa matière préférée et il allait devoir vite fait se remettre dans le bain. Il avait appris à perfectionner son apprentissage divinatoire à Delphes, ville qui jouissait d'un ciel parfaitement dégagé été comme hiver, ce qui n'était pas le cas de l'Ecosse, c'était le moins que l'on pouvait dire.

Pour s'adonner à ses observations nocturnes, Peter avait déniché un petit balcon, subtile annexe de la Tour d'Astronomie. Cet endroit présentait l'agréable caractéristique de n'être ni une salle de classe ni un lieu particulièrement fréquenté. En cela, c'était l'emplacement rêvé pour reprendre doucement les bases de sa matière en toute décontraction et discrétion. Avec lui, Peter avait emmené un exemplaire de Prédire l'imprévisible : protégez-vous contre les chocs, ouvrage basique en Divination mais dans lequel l'on pouvait justement trouver un chapitre intéressant sur l'observation du ciel.

Se faufilant par l'ouverture qui menait à cet îlot perdu au sommet du Château, le sorcier eu la désagréable surprise de voir qu'une personne se trouvait déjà là, seule. Peter s'offrit donc une seconde de réflexion afin de savoir s'il était bon d'aller plus avant, considérant cette nouvelle donne. Avec un peu de chance, il s'agissait là d'un ou d'une élève qui allait déguerpir au plus vite à l'arrivée du Professeur, il ne prenait donc pas un gros risque en allant s'installer à coté d'elle. Poursuivant sa route, il se retrouva donc finalement sur le balcon et, à la lumière de la lune, il put enfin distinguer les traits de celle qui s'était installé sur son terrain de jeu.

- Tiens, Hayajân, qu'est-ce que vous faites là par cette heure-ci ?
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Megan K. Hayajân, le  Dim 3 Juin 2018 - 13:58

____________________


musique

La carte s'étends devant elle. L'encre a un peu coulé - ce n'est pas très grave. Elle l'éponge du bout des doigts. Les traces s'élargissent. Les différentes zones majeures sont toujours distinguables. Elle pourrait jeter un sortilège, quelque chose comme ça, mais rien ne vient. Elle se contente de regarder les tâches former d'étranges motifs... elle laisse tout simplement la nuit tomber. Le calme a des vertus incroyables. Elle respire mieux - un peu comme si elle avait retenu sa respiration toute la journée. De longues mèches noires viennent chatouiller ses joues tandis qu'elle se penche pour récupérer sa tasse. Elle boit un peu de thé, laisser aller son dos contre le mur. Il n'y en a plus pour très longtemps. Cette une belle soirée pour profiter de l'air tiède des premières chaleurs de l'année. Bientôt, l'été viendra clôturer son année scolaire.

Enfin, les étoiles s'allument. C'est comme si un vieux monsieur, portant l'huile et battant le briquet, venait d'allumer milles lampadaires d'un coup. Megan se fends d'un sourire plus sincère que ceux qu'elle offre aux humains. Les étoiles ont bien plus de valeur et d'honneur que les morceaux de chair qu'elle cottoie de force. Son véritable et unique amour est à portée d'yeux. Elle s'inclinerait presque devant la beauté de cette nuit-là... se contente d'approcher. Les coudes posés sur la balustrade, elle observe les formes et les déplacements, s'imprègne de la position des étoiles.

- Tiens, Hayajân, qu'est-ce que vous faites là par cette heure-ci ?

Megan sursaute. En tournant à demi la tête, elle repère McKinnon, le professeur de Divination. Su-per. Elle va devoir partager son nid. Pas question de filer à l'anglaise, elle doit étudier les changements chaque soir si elle veut avoir une idée très précise du cycle.

- B'soir professeur. J'étudie.

Puis elle jette un #Interstellas sur son propre buste. Aussitôt, elle devine des informations qui étaient jusque là cachées. Elle attire d'un coup de baguette sa carte jusqu'à elle et se lance dans une première étude.

- Heu professeur... Puisque vous êtes là... ça veut dire quoi, quand le Bouvier et la Couronne Boréale se chevauchent ?

Nan, mais il l'a dérangée dans son observation alors maintenant, il assume et il lui file un coup de main. Il est quand même bien placé pour lui répondre... un professeur de divination, ça étudie l'astronomie non ?
Invité
Anonymous
Invité

Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Invité, le  Lun 4 Juin 2018 - 4:28

Autorisation de Peter et Megan pour continuer le rp en parallèle

Les notes se meurent au bord de ses lèvres alors que les yeux se rencontrent. L’air s’électrise entre les deux vagabonds du soir. Lourd d’un message trop complexe pour les âmes fatiguées. Un lien se tisse doucement, on verrait presque les araignées du destin à l’œuvre, étirer leur soie brillante sous les rayons de lune. Les battements du petit cœur malmené se font plus forts, presque douloureux. S’arrêtent l’espace d’un instant alors que la statue silencieuse se met en mouvement. Instant qui s’étend, s’éternise, suffoque. On reprend conscience du vide, de la réalité, de cette noirceur qui attire, aspire.

Une main tendue, bouée de sauvetage au milieu du naufrage d’une vie. Les petits doigts s’étendent, s’y posent, avec des accents de panique qui font trembler doucement. L’équilibre se brise presque, nouvel appui qui maintient à flots. Face à face sur ce piédestal au dessus du vide, dans un pas de danse gracile stoppé dans son élan. Une petite parenthèse dans le temps. Les doigts maigres se referment autour de la grande main, comme une main de poupée dans celle de son créateur. Prison de chaire et d’os.
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Peter McKinnon, le  Lun 4 Juin 2018 - 18:22

Megan K. Hayajân


Curieux phénomène que cette élève. Car la jeune sorcière de Serpentard avait une personnalité à multiples facettes, à la fois brillante étudiante et personnage spontané, le fond de ce qu'elle pouvait bien trouver à dire avait souvent bien plus d'importance que les formes qu'elle souhaitait y mettre ou non. La voilà donc qui, tout en correction, semblait s'étonner de la présence du Professeur sur le balcon. Alors que Peter s'attendait à ce que la demoiselle se lève pour lui proposer de le laisser seul, celle-ci resta bien à sa place, tout en lançant un sortilège, signe qu'elle ne comptait pas bouger d'un poil.

Ouvrant puis refermant précipitamment la bouche dans le dos de la sorcière, Peter comprit très vite qu'il n'avait d'autre choix que de s'asseoir là ou de rebrousser chemin. Et, après avoir escaladé cette fichu tour, c'était bien dommage ! Par ailleurs, la demoiselle enchainait déjà sur une question, de quoi finir de convaincre l'enseignant de poser ses fesses à coté des siennes, si cela était encore nécessaire. Une fois bien à coté de la sorcière, il posa sur livre sur ses genoux et examina les étoiles se faire relier entre elles par le Sortilège de la Constellation.

- Euh ... eh bien ...

Laissant dépasser légèrement sa langue entre ses lèvres dans un signe de concentration fébrile, le sorcier essaya déjà de localiser le Bouvier et la Couronne Boréale, ce qui n'était pas très compliqué avec l'aide du sortilège. Tout en plissant les yeux, le Professeur essayait de se remémorer ses souvenirs de leçons stellaires.

- Ce serait un signe d'orages imminents, dans mon souvenir. Pourquoi, qu'aviez-vous en tête ?
Louis Varik
Louis Varik
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Louis Varik, le  Mar 26 Juin 2018 - 15:14


A ciel ouvert




Désolé, désolé, désolé pour le retard!
LA d'Aoi


La main frêle, blafarde et froide de l'oisillon se pose dans celle du jeune ophidien.
D'une simple pression, il imaginait qu'il pourrait sentir les os s'écraser dans sa paume.
L'idée se s'élancer avec elle dans le vide lui traversa l'esprit. Fondre dans les abysses, sentir le temps s'arrêter durant les secondes qui les séparaient de la délivrance.
La fin des battements sourds dans la nuit. La fin des douleurs lancinantes, la fin de cette obsessive mélodie qui traverse les ombres pour venir se glisser jusqu'à ses oreilles.
Puis les yeux saphirs rencontrent le gris profond du regard de l'aiglonne.
Les questions laissent place au vide. Celui à ses pieds mais également celui qui le happe au travers du regard qui le fixe en ce moment.
La main tendue se referme doucement pour ne pas abîmer celle qui se trouve en son creux, la seconde se tend avant de se voir également attrapée.
Deux âmes perdues dans la nuit, quatre mains jointes, le vent découpe la nuit et offre une seconde de lucidité au jeune serpent.
Alors, le vide abyssal ou le balcon de pierre?
Descendu de son piédestal, le Serpentard entraîna avec lui celle avec qui il partageait cet instant aussi inhabituel qu'incongru.
Était-ce l'envie de s’échapper de cette torpeur? L'étrangeté du moment? L'état d'esprit dans lequel ils se trouvaient?
Aucune réponse précise ne lui vint à l'esprit, seul un murmure à peine audible sortit de sa bouche :

- Continue ta mélodie s'il te plait...

Avant d'imiter les ombres dans leur valse nocturne au contact des lumières sélènes, emmenant avec lui le corps chétif de l'oisillon.



Contenu sponsorisé

Balcon sous les etoiles - Page 18 Empty
Re: Balcon sous les etoiles
Contenu sponsorisé, le  

Page 18 sur 19

 Balcon sous les etoiles

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.