AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 1 sur 11
En pleine nuit
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
Nathanaël Monaghan
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

En pleine nuit

Message par : Nathanaël Monaghan, Ven 25 Jan 2013 - 19:38


[Sujet autorisé par Jessy Brown.]


C'est parfois ce dont on a le plus de mal à se rappeler qui nous torture.

PV Alexie Scott

*PLOP*

Le bruit d'un transplanage venait de se faire entendre au Chemin de Traverse. Trois hommes apparurent, deux d'entre-eux étaient debout alors que le troisième semblait complètement évanoui, au sol. Quelques secondes passèrent avant qu'un des deux hommes ne pousse violemment sa victime afin de repartir d'où il venait sans emmener le pauvre individu avec lui. Les minutes passèrent sans que personne ne lui vienne en aide, après tout, il était plus de 3 heures du matin ici. Lorsque le blessé reprit enfin connaissance, il remarqua avec stupeur qu'il était allongé là, complètement nu, à la vue de tous.

Tout en essayant de se relever, Nate observa les alentours et, non sans un sourire, fut content de voir que personne ne l'avait surpris dans cette position gênante. Avec un peu de chance, ce dernier pourrait trouver sa baguette magique et faire apparaître quelque chose de décent pour s'habille. En regardant à nouveau aux alentours, plus précisément cette fois, Nathanaël trouva les quelques débris qu'il restait de son unique moyen de défense.


- Tant pis ...

Monaghan prit appui sur pierre non loin et lui et se releva. Une douleur fulgurante prit place dans sa jambe gauche, là où sa soeur l'avait jadis blessé, quelques jours avant sa mort. Enfin une chose dont il arrivait à se souvenir. En effet, depuis son réveil, tout ce qu'il s'est passer depuis son enlèvement reste brouillon. Où avait été-t-il enfermé ? Que lui avait-on fait ? Mais surtout, pourquoi lui ? Il n'avait rien en sa possession qui méritait un tel châtiment. Aux dernières nouvelles, son duplex risque de faire l'objet d'une saisie, son compte à Gringotts est presque à zéro et sa baguette était tout ce qu'il y a de plus ordinaire.

Alors que Nate cherchait un moyen de s'habiller, un petit clairon vint troubler le silence de la nuit. Qui d'autre pouvait bien se trouver ici, et surtout, maintenant ? Sans aucun moyen de se cacher, Nate essaya de voir le visage de la personne qui sortait de chez Ollivander's. Puisse-t-elle ne pas le voir dans sa nudité extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Alexie Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: En pleine nuit

Message par : Alexie Scott, Dim 27 Jan 2013 - 20:42


[Droit au libre arbitre]

Alexie fut surprise de se réveiller autre part que dans son lit. En effet, lorsque la jeune fille ouvrit ses yeux, elle remarqua qu'elle était face à un vieux mur de briques recouvert d'étagères remplies de baguettes magiques. La sang pur tourna sa tête puis la releva avant de masser son cou, victime d'un torticolis. Elle regarda le bureau où elle s'était endormie, des feuilles le recouvraient. Alexie se souvint alors ce qui s'était passé. Elle avait, tard le soir, décidé de rester à la boutique afin de vérifier le livre de comptes. Seulement, la brunette par fatigue, et non par ennui, s'était écroulée de sommeil sur sa montagne de papiers. Elle n'avait pas vu le temps passer et s'était donc avachie sur sa chaise, sa tête dans ses bras, ses derniers posés sur la table en bois.

La brunette se frotta les yeux et essaya de distinguer l'heure affichée sur l'horloge de la boutique. Il était très exactement trois heures du matin, pas étonnant que la jeune fille soit morte de fatigue. Elle rangea le livre dans un tiroir du bureau, éteignit sa lampe de chevet posée sur ce dernier et avant de fermer Ollivander's, elle récupéra ses affaires dans la réserve. Alexie enfila son manteau, noua son écharpe et quitta la salle principale avant de franchir le seuil et de fermer la porte d'entrée. Elle se retrouva désormais sur l'allée principale du chemin de Traverse. Évidemment, ce dernier était plus que désert étant donné qu'Alexie s'y trouvait au beau milieu de la nuit. La sang pur ajusta la lanière de son sac à main et commença à marcher d'un pas décidé. La jeune fille s'apprêtait à transplaner lorsqu'elle entendit du bruit un peu plus loin sur le chemin. Y avait-il quelqu'un d'autre, errant dans les rues du chemin ?

La sang pur avança alors doucement et distingua une silhouette dissimulée dans la pénombre de la nuit. Alexie fit apparaître un peu de lumière au bout de sa baguette magique afin de mieux entrevoir la personne. Son sang ne fit qu'un tour lorsqu'elle reconnut le visage d'un de ses amis. Celui de Nate. Ce dernier avait disparu depuis plusieurs semaines. Alexie n'avait eu aucune nouvelle de lui et était très inquiète. Elle avait tenté de le retrouver, mais en vain. Personne ne savait ce qu'il lui était arrivé ni pourquoi il se baladait sur le chemin de Traverse à une heure aussi tardive. La jeune fille s'approcha un peu plus de l'ex-poufsouffle afin que celui-ci la reconnaisse, même s'il n'en avait pas l'air.

Plus elle s'approchait de Nate, plus elle arrivait à mieux le distinguer. Son menton puis son cou, enfin ses bras et rapidement, le reste de son corps. Alexie se rendit vite compte qu'il n'était pas vêtu. La jeune fille fit preuve d'une grande perspicacité à ce moment-là. Le jeune homme était complètement nu. La sang pur n'y comprenait absolument rien. De son sac, elle sortit son ancienne cape de sorcière qu'elle gardait depuis sa sortie de Poudlard et l'enroula autour de Nate afin qu'il est quelque chose à se mettre sur le dos et qu'il est moins froid. Ces temps-ci, les nuits étaient glaciales. D'un sourire, elle tenta de communiquer avec lui, mais ce dernier ne donna aucun signe d'affection en retour, d'ailleurs il ne réagissait même pas aux efforts fournis par la brunette. Il restait de marbre, le regard vide, l'esprit ailleurs.

« Nate, qu'est-ce que tu fais ici ? T'étais passé où ? Je t'ai cherché partout ces dernières semaines ! Tu vas bien ? »

Alexie le prit dans ses bras, mais ce dernier la repoussa. Il semblait ne pas la reconnaître. La jeune fille ne le reconnaissait pas non plus, ce n'était pas son ami. Où était passé l'ancien Nate, celui qu'elle considérait comme son frère ?

« Qu'est-ce qui t'arrive, enfin c'est moi, Alexie. » rétorqua-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Monaghan
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: En pleine nuit

Message par : Nathanaël Monaghan, Lun 28 Jan 2013 - 16:09


Heureusement pour lui, l'instinct de Nate était intact et il n'avait pas rêvé. Une femme venait de sortir de la boutique et, en le voyant, s'était approché de lui. Malgré la nuit complètement sombre, du fait que la lune était cachée par plusieurs nuages, le garçon put constater que la femme en question était d'une certaine beauté. Une beauté dont on en vois que quelques-unes dans sa vie. Alors qu'elle s'approchait du brun, ce dernier ne pouvait s'empêcher d'être effrayé. Qui était-elle ? Et surtout, que lui voulait-elle ?

Lorsqu'elle fût arrivé devant lui, elle enroula Nathanaël d'une cape qu'elle trimbalait dans son sac. Le contact de la cape avec son corps nu l'électrisa. C'était une sensation qu'il n'avait pas éprouvé depuis longtemps. Durant sa captivité, la seule chose dont se rappelait l'ancien Poufsouffle était d'être contraint de n'être vêtu que du simple appareil qu'il soit; la nudité. Alors qu'il pensait que la jeune femme s'en irait, au contraire, elle resta plantée là devant lui et prit la parole :

Nate, qu'est-ce que tu fais ici ? T'étais passé où ? Je t'ai cherché partout ces dernières semaines ! Tu vas bien ?

Comment se pouvait-il qu'elle connaisse son prénom ?! Nate n'avait jamais vu cette femme auparavant, alors qu'elle semblait le connaître et s'était inquiété durant son absence. Il voulait lui crier de partir d'ici, qu'elle risquait de mourir à tout moment si les hommes revenaient, mais pourtant, cette femme l'intriguait. Voyant que le brun ne lui répondait pas, la femme en face, prise d'un élan d'affection, enserra Nathanaël de ses bras. D'un geste brusque qui le fit presque perdre son équilibre, Nathanaël évinça de ses bras la jeune femme.

Qu'est-ce qui t'arrive, enfin c'est moi, Alexie.

Alexie. C'était donc comme ça qu'elle s'appelait. Et pourtant, impossible pour Nate de se rappeller qui était cette femme. Et si c'était elle qui avait organisé son kidnapping ? Par mesure de sécurité, et surtout parce que la peur commençait à le submergé, le Poufsouffle osa enfin prendre la parole :

Je ne connais pas d'Alexie. Et si tu ne t'en vas pas d'ici avant que tes deux copains ne reviennent pour finir ce qu'ils ont commencés avec moi, ça risque de chauffer. J'ai une baguette magique et je n'hésiterais pas à m'en servir, qui que tu sois ! Va t'en ! Je sais que tu es responsable de ce qu'il m'arrive, n'essaye pas de me faire croire le contraire !
Revenir en haut Aller en bas
Alexie Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: En pleine nuit

Message par : Alexie Scott, Lun 28 Jan 2013 - 17:34


La réaction du garçon blessa profondément Alexie. Il l'avait rejeté, repoussé. La sang pure ne comprenait pas l'attitude de son ami, il avait complètement changé. D'habitude, Nate lui aurait sorti une bonne blague et l'aurait à son tour, pris dans les bras. Mais pas cette fois-ci. Au contraire, l'ex Poufsouffle semblait retissant et il avait l'air de ne pas connaître Alexie, ce qui la blessa une seconde fois. La cicatrice devenait de plus en plus profonde et rien ne l'apaisait. Que lui arrivait-il ? Avait-il une perte de la mémoire ? Si c'est cela, aucune chance pour lui de se remémorer d'Alexie. Ils se connaissaient depuis quelques années et si son trou de mémoire lui fait oublier les cinq dernières années de sa vie, alors oui il a bel et bien effacé sans le vouloir vraiment, Alexie de sa mémoire et de sa vie.

- Je ne connais pas d'Alexie. Et si tu ne t'en vas pas d'ici avant que tes deux copains ne reviennent pour finir ce qu'ils ont commencés avec moi, ça risque de chauffer. J'ai une baguette magique et je n'hésiterais pas à m'en servir, qui que tu sois ! Va t'en ! Je sais que tu es responsable de ce qu'il m'arrive, n'essaye pas de me faire croire le contraire !

Telles étaient les paroles de Nate, aussi vexantes qu’incompréhensibles. Qui étaient les hommes dont le jeune homme venait de faire mention ? Ce dernier avait même prévenu Alexie qu'il était prêt à se servir de sa baguette si jamais la jeune fille ne quittait pas immédiatement le chemin. Alors que faire ? Lui obéir et partir ? Ou bien l'aider et le sauver ? Alexie ne laisserait jamais tomber ses amis, encore moins Nate, qui a toujours été présent pour l'épauler surtout après le décès de Cassie, sa meilleure amie. La jeune fille lui devait une fière chandelle, il était donc hors de question qu'elle le laisse tomber à son tour. Nate avait vraisemblablement des problèmes et la sang pure allait tout faire pour l'aider.

- Ça va calme toi Nate. J'ignore qui sont ces hommes. Je...je sais même pas où t'étais passé ces dernières semaines. Et pourtant je t'ai cherché. Je t'ai cherché partout. Qu'est-ce qui t'est arrivé ? Tu as dû subir un sort d'amnésie. Mais je vais te le répéter encore une fois. Je ne te veux aucun mal, je suis ton amie, même ta meilleure amie. Ne me dis pas que tu ne te souviens pas de moi. Fais un effort !

Alexie espérait que ses paroles aient une influence sur la mémoire de son ami et qu'il se souvienne de l'identité de la jeune fille. Mais cela était perdu d'avance. Ce ne sont pas de beaux discours qui peuvent faire annuler un sort d'amnésie. Se sentant mal, Alexie laissa couler une larme de son oeil qui perla sur son visage, refroidie par le vent de cette intrigante nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Monaghan
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: En pleine nuit

Message par : Nathanaël Monaghan, Ven 8 Fév 2013 - 20:52


[Désolé pour ce petit RP tout nul :(]


Malgré ce que Nate pensait, la jeune femme debout en face lui semblait sincère. Si seulement elle disait vrai, et que le brun retrouvait la mémoire, tout serait beaucoup plus simple. Nate s'imaginait, au bras de la jeune femme en pleine journée à Londres, ne passant leurs temps qu'à faire du shopping. Tout cela semblait impossible, leur amitié n'avait sans doute pas vu le jour. Reprenant ses esprit et plantant ses yeux dans ceux de son interlocutrice, il lui lança froidement :

- Si ce que tu me dis est vrai, tu pourras sans aucun doute me le prouver.

Avec un peu de chance, la femme en face de lui aurait des photographies de Nate et d'elle-même. Avec des preuves telles que celle-ci, Nathanaël ne pourrais esquiver ce qu'Alexie ne cessait de lui répéter depuis leurs "retrouvailles". Au plus profond de lui, l'ex-Poufsouffle voulait y croire, se raccrocher à quelque chose de passé pour peut-être se rappeler ce qui lui avait été arracher de sa mémoire.

- Tant que j'y pense, pourquoi t'es venue m'aider ? J'ai 27 ans, je pense pouvoir me débrouiller tout seul, même sans baguette magique. cracha-t-il

Resserant un peu plus la cape d'Alexie autour de lui, le brun réalisa que la fraîcheur de la nuit commençait à se faire sentir sur sa peau nue. Malheureusement pour lui, il n'avait pas encore son permis de transplanage, impossible de planter la jeune femme devant lui, Nate devait lui faire face jusqu'à qu'elle avoue tout, ou alors qu'elle fasse entendre raison à son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Alexie Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: En pleine nuit

Message par : Alexie Scott, Ven 8 Fév 2013 - 22:23


[C'est pas grave, tu te rattraperas.]

Alexie s'empressa d'écarter les larmes qui perlaient sur son visage à l'aide de son index. Ce ne sont pas ces petites gouttes salées qui allaient l'aider à convaincre Nate qu'ils se connaissaient bel et bien. Mais comment ? Peu importe ce qu'elle dira il ne la croira pas. Alexie essaya de se mettre à la place du jeune homme, que pouvait-il ressentir ? Si un inconnu s'approchait d'elle en lui disant qu'ils étaient très amis, la brunette l'aurait certainement pris pour un fou. C'était peut-être ce que ressentait Nate lorsqu'il la regardait. Si seulement l'ancien Poufsouffle pouvait se rappeler d'elle, ne serait-ce qu'une minute. Une seule minute, soixante secondes, pendant lesquelles Nate l'aurait regardé comme avant, pas comme une folle impulsive et trop émotive.

- Si ce que tu me dis est vrai, tu pourras sans aucun doute me le prouver. Tant que j'y pense, pourquoi t'es venue m'aider ? J'ai vingt-sept ans, je pense pouvoir me débrouiller tout seul, même sans baguette magique.

- Enfin regarde-toi ! Tu es tout tremblant et je te signale que tu étais nu avant que je te passe ma cape autour de ton corps frigorifié, alors j'aimerais un peu de respect. En plus tu n'as nulle par où aller, et comme tu l'as dit tu n'as plus de baguette, tu n'iras donc pas loin.

Lui prouver son amitié ? C'était cela que Nate attendait. Mais comment lui montrer qu'elle tenait à lui ? Ses paroles ne suffisant pas, la jeune fille chercha afin de trouver une autre solution. Il y parvint assez rapidement, en se remémorant que dans son portefeuille, elle avait rangé une photo de Nate et elle, ainsi il ne pourra plus contester ce que la jeune fille disait. Cette dernière commença à fouiller dans son sac pour trouver son portefeuille. Elle le saisit et l'avança vers les yeux du jeune homme afin qu'il puisse voir lui-même qu'elle disait la vérité depuis le début. Cette photographie datait de quelques années. Elle fut prise au vingt-quatrième anniversaire de l'ancien Poufsouffle. Ensemble, les deux sorciers avaient fait la tournée des bars et avaient terminé la soirée chez la jeune fille. Alexie se rappela d'ailleurs, que le lendemain de la fête, le réveil fut difficile, surtout lorsqu'on a la gueule de bois après une soirée trop arrosée.

- Tiens regarde cette photo. C'était à ton anniversaire, tu ne peux pas l'avoir oublié, pas cette soirée.

Tentant d'éveiller quelques souvenirs à Nate, Lexie tripatouillait son bracelet sur son poignet droit. Elle s'amusait à le tourner de droite à gauche, pensant que ça pouvait la soulager. Soudain, la jeune fille se souvint que la personne qui lui avait offert ce bracelet n'était autre que Nathanaël. Ce petit bijou représentait assez bien leur amitié et ce qu'ils ressentaient l'un pour l'autre. Sur celui-ci on pouvait distinguer deux signes de l'infini entremêlés. Ce symbole voulait dire, l’infini multiplié par l’infini, représentant qu'ils ne se sépareraient jamais. À l'opposé des deux signes, sur l'autre côté du ruban, on pouvait également lire deux initiales ; celle de Nathanaël, à savoir un N et celle d'Alexie, un A. Ce bracelet, Lexie n'était pas la seule à le porter. En effet, Nate en possédait un à l’identique, noué lui aussi autour de son poignet droit.

- Regarde aussi ce bijou. Tu vois ces signes ? Ça veut dire je t'aime à l'infini multiplié par l'infini. C'est toi qui me l'as offert, et ça aussi je peux le prouver, car tu as exactement le même. Je n'invente rien, regarde ton poignet droit, avec un peu de chance tu ne l'as pas perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Monaghan
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: En pleine nuit

Message par : Nathanaël Monaghan, Sam 9 Fév 2013 - 13:39


Elle marquait un point. Sans elle, Nate serait encore allongé nu sur les pavés du Chemin de Traverse à entendre que son heure arrive. Or, Alexie ne semblait pas être de son avis et s'acharnait à faire entendre raison à son ami. Alors que ce dernier commençait à s'éloigner de la jeune femme après lui avoir ordonné de prouver ses dires, elle se planta d'avantage devant lui et lui colla une photo sous le nez. Impossible. Ils étaient là, tous les deux, le sourire jusqu'au oreilles sur une photographie. Sur celle-ci, on voyait très nettement les deux amis qu'ils étaient devenus par le passé. Le sourire au lèvres et les bras entre-mêlés, quiquonque voyait cette photo ne pourrait nier l'amitié profonde qui éxistait entre ces deux êtres. Retournant la photographie pour chercher des réponses, l'ancien Poufsouffle fût étonné de voir sa propre écriture inscrite. On pouvait y lire l'inscription suivante :

Je t'aime comment ?
A l'infini !
Encore plus que ça, à l'infini multiplié par l'infini ∞.


Avant que le brun ne puisse ouvrir la bouche pour répliquer quelque chose et surtout s'excuser d'avoir traité la jeune femme de la sorte, c'est elle qui prit à nouveau la parole en parlant de deux bracelets. Selon elle, c'est Nathanaël qui lui avait offert. Levant son poignet droit pour faire taire la jeune femme, il vit avec horreur que ses dires étaient vrais. Il portait lui aussi le même bracelet identique que la jeune femme. Il était impossible pour elle de lui avoir passé le bijou sans qu'il ne s'en rende compte, Lexie ne faisait que lui dire la vérité, et ce depuis le début.

Désormais, Nathanaël s'en voulait terriblement. Alexie n'était là que pour l'aider et tout ce qu'il avait réussi à faire, c'était de la faire pleurer. Réfléchissant à toute vitesse, le brun se demandait de quelle manière il pouvait se faire pardonner. Malheureusement, comme il avait oublié tous ces moments passés avec la jeune femme, rien ne lui revenait à l'esprit.C'est avec un semblant de courage mais surtout, la peur d'être repoussé qu'il s'avança vers elle.

- Excuse-moi ... Lexie, qu'est-ce qu'il m'arrive ? murmura-t-il

Et après ces deux mots, tout ce que le jeune homme réussi à faire, c'était de prendre la jeune femme dans ses bras pour cacher la larme naissante de son oeil droit. Nathanaël ne devait pas céder, il fallait faire preuve de courage en cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Alexie Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: En pleine nuit

Message par : Alexie Scott, Sam 9 Fév 2013 - 19:31


Alexie tenta le tout pour le tout avec Nathanaël. Elle alla même jusqu'à lui montrer leur bracelet de l'amitié afin de lui prouver que ce qu'elle disait était la pure vérité. Avec cette preuve ainsi que la photo, Nate ne pouvait plus douter de ce que la brunette avançait, il était temps qu'il accepte le fait qu'ils soient amis depuis déjà quelques années. De plus, la photographie qu'Alexie avait passée à Nate faisait jaillir tellement de bonheur, il y avait tellement d'amour sur cette photo que cela était impossible qu'il ne se souvienne de rien. Même au dos de la photo, l'amour était présent. Nate avait inscrit les mots, Je t'aime comment ? À l'infini ! Encore plus que ça, à l'infini multiplié par l'infini ∞. L'infini, cela représentait leur amitié. Souvent ils s'amusaient à se dire à quel point ils s'aimaient et que cet amour était comparable à l'infini à condition qu'il soit multiplié par l'infini, représentant alors une amitié éternelle.

Le regard de Nate s'adoucit, la jeune fille avait l'impression de retrouver son ami d'autrefois. Cependant, Nate était encore très réticent vis-à-vis d'Alexie. Au fond de lui, il était certain de la connaître, mais son coeur ne disait pas comme sa tête, et l'un des deux devaient céder. Étrangement, le coeur l'emporta et dans un élan triste à mourir, Nate prit la jolie brune dans ses bras. Cette fois-ci ni l'un ni l'autre n'étaient rejetés. Alexie profita de ses retrouvailles avec son ami, il lui avait tellement manqué. Enfin, elle pouvait le serrer contre elle, ce genre de câlin, à la fois amical et fraternel lui avait beaucoup manqué et était plus que ravie d'enfin les retrouver. D'ailleurs, Alexie n'espérait ne plus jamais les perdre.

- Excuse-moi ... Lexie, qu'est-ce qu'il m'arrive ?

- Les hommes qui t'ont blessé, ont dû te lancer un sortilège d'amnésie. Dis-moi quel est le dernier souvenir qui te vient à l'esprit ? Un lieu ? Une personne ?

Maintenant qu'elle avait retrouvé Nate, Lexie devait l'aider à se retrouver lui-même et il valait bien commencer par sa mémoire. Car sans celle-ci, il ne pourra jamais se souvenir de sa vie d'avant. La jeune fille reprit la photo qu'elle rangea de nouveau dans son portefeuille avant de remettre ce dernier dans son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Monaghan
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: En pleine nuit

Message par : Nathanaël Monaghan, Mer 13 Fév 2013 - 13:59


La femme en face de lui avait compris ce qu'il lui arrivait. Nate avait oublié tout ce qui s'était passé avant son enlèvement. Apparemment, l'ex-Poufsouffle avait oublié plusieurs années. Ce genre de choses-là n'arrivait qu'à lui, et ce, depuis son enfance. Lorsqu'il mit feint à l'étreinte la brune lui posa plusieurs questions qui le laissèrent sans voix. Comment voulait-elle que le brun lui réponde si lui-même avait tout oublié ? Encore une chose qu'il ne comprenait pas, les femmes étaient toutes vraiment bizarres.

- Je sais pas ... je sais plus ... Aide moi Alexie. La dernière chose que je me rappelle c'est quand le Ministère de la Magie m'a nommé propriétaire d'Honeydukes. Et avant ça, je ne me souviens de rien non plus.

Le jeune homme ne savait pas quoi faire. Il était littéralement en train de s'effondrer. Vivre sans savoir ce qui c'était passé relevait de la torture psychologique. Nathanaël ne souhaiterais même pas ça à son pire ennemi. Prenant ce qu'il restait de sa baguette magique dans ses mains, le gérant de la confiserie confia à son amie :

- Et maintenant, comment je vais faire ? Je n'ai plus rien. Plus de baguette magique, plus de vêtements ... Est-ce qu'il me reste mon magasin et ma maison au moins ?

Sa demeure, Allemantheia, était l'endroit où il restait le peu de souvenirs que Nate avait par rapport à Samantha, sa soeur. Là-bas, elle avait vécu ses derniers jours avant de partir, sans avoir pu espérer de retour possible. A ce moment, l'ex-Pouffy ne voulait qu'une seule chose. Rentrer chez lui avec Alexie et rester en boule dans son lit jusqu'à qu'il aurait les forces d'en ressortir.


[HRP > Je te laisse finir le RP.
On fera la suite à Allemantheia ?]
Revenir en haut Aller en bas
Alexie Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: En pleine nuit

Message par : Alexie Scott, Jeu 14 Fév 2013 - 0:16


okay, je clôture donc

Nate devait faire un immense effort pour espérer se remémorer quelques vagues souvenirs. Des lieux où il se serait rendu avant de se faire enlever ou des personnes avec qui il avait communiqué. L'ancien Poufsouffle se souvenait déjà d'Alexie, c'était un grand pas, la jeune fille espérait maintenant que d'autres souvenirs de Nate remontent rapidement à la surface.

- Je sais pas ... je sais plus ... Aide moi Alexie. La dernière chose que je me rappelle c'est quand le Ministère de la Magie m'a nommé propriétaire d'Honeydukes. Et avant ça, je ne me souviens de rien non plus.

Le dernier souvenir de Nate remontait donc à quelques mois, lorsqu'il fut promu à la tête de la confiserie de Pré-au-lard, Honeydukes. Après l'obtention de ce poste, il avait fait d'Alexie son unique employée. Ils pouvaient donc travailler ensemble tout en profitant l'un de l'autre. Pour la jeune fille, s'était une chance en or de pouvoir passer plus de temps avec son meilleur ami et d'avoir trouvé un métier qui lui plaisait bien. Mais lorsque Nate disparu mystérieusement, Alexie dut s'occuper seule de la boutique. Elle devait avoir certainement commis quelques erreurs au niveau des comptes ou de la gérance, mais cela ne devait pas être le plus gros problème du brun pour le moment, il y avait d'autres choses plus importantes. La situation dans laquelle il se trouvait, était plus que critique et les deux sorciers devaient trouver une solution.

- Et maintenant, comment je vais faire ? Je n'ai plus rien. Plus de baguette magique, plus de vêtements ... Est-ce qu'il me reste mon magasin et ma maison au moins ?

- Une baguette magique ça se rachète, des vêtements ça se trouve. Je me suis occupée d'Honeydukes pendant ton absence, j'espère avoir fait le moins d'erreurs possible et pour ce qui est de ta maison, je m'y suis rendue aussi souvent que je le pouvais.

Alexie n'aimait pas entendre ce genre de phrase dite par les gens qu'elle aimait. Effectivement, le sort qu’ensorcelait sa baguette fut rompu lorsque celle-ci s'était brisée, mais le jeune homme n'avait pas tout perdu pour autant. Il tenait toujours les rênes de sa confiserie, même si il l'ignorait. Pour ce qui est de son logement, ce fut le premier endroit où Alexie s'était rendu lorsque Nate ne se montrait plus à la boutique. Les journaux s’empilaient devant sa porte et ses plantes fanaient sur son balcon. Mais étant digne de confiance, Alexie possédait une clef de l'Allemantheia, et s'y rendait au moins trois fois par semaine pour relever le courrier. Maintenant que son meilleur ami était de retour, il allait enfin pouvoir faire le tri, car une pile de lettres l'attendait.

- Agrippe-toi à mon bras, je te ramène chez toi.

A ces mots, Alexie transplana avant d'arriver devant la porte de l'habitation où elle avait passé d'excellents moments en compagnie de son fidèle ami.


rp fini : sujet libre
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En pleine nuit

Message par : Azmaria Slown, Mar 19 Fév 2013 - 18:11


RPG avec Derek Kramer

Azmaria ne pouvait s’empêcher de lancé des regards inquiets a droite et a gauche, elle ne reconnaissait plus rien. Le chemin de traverse qui était si animé un peu plus tôt, était devenu froid et silencieux... La jeune fille n'était pas du tout rassurer, et sa peur du noir resurgissait au fur et a mesure qu'elle avançait. Pourtant, la journée avait bien commencer...

Elle c'était levé de bonne heure comme d'habitude et c'était rendu dans le parc afin de prendre l'air, puis elle était allé dans la grande salle et enfin, en cours. Elle avait décidé d'aller sur le chemin de traverse pour acheter quelques livres, et puis... Et puis, la nuit était tombé a une vitesse folle, les magasins avait commencer a fermer, et plus rien.

Elle avait horreur du noir et pire encore, d'être seule et perdue... Elle prit une grande inspiration se répétant en boucle que se n'était rien et qu'elle allait retrouver son chemin... Mais sa faisait plus d'une heure déjà qu'elle le cherchait son chemin ! La nuit été froide, le vent était froid et les ruelles sombre n'était pas rassurante. Pourtant, elle pénétra dans l'une d'entre elle en pensant qu'elle ne pourrait pas se trouver dans une pire situation.

Elle avançait doucement et toute tremblante en priant pour voir " la lumière au bout du tunnel ". Ce n'est pas ce qu'elle vit. Elle se stoppa net quand elle remarqua des lueurs la scruter et qu'elle entendit un grognement. Rien ne pouvait sortir de sa bouche, et tous ce qu'elle pouvait faire était de reculer a mesure que l'animal lui, s'approcher. Elle glissa malencontreusement sur une bouteille qui traînait et tomba. La bête était juste devant elle et continuer de grogner, alors que la petite fille ne bougeait pas d'un pouce les larmes aux yeux, elle détestait cette journée ! La bête aboya et arracha a Azmaria un petit cri de terreur...
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kramer
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En pleine nuit

Message par : Derek Kramer, Mar 26 Fév 2013 - 20:36


-ZZZZzzz

-Quoi , qui, où ..... eh mer*credi !!!


Bon sang, y a plus de lumière ? Soleil où es-tu donc passé espèce d'abruti .Aurai-je fait une trop longue sieste après le travail ?
Où suis-donc ? ah! pas malin, j'avais pris une pause pour chercher des animaux de compagnie et en l'absence du vendeur ... j'était sorti m'allonger ... Bref j'aurais tellement souhaité me réveiller dans un parc enchanté, mais je me retrouve a demi-réveiller sur un banc devant la boutique . pffiuuu Je risque certainement gros vu l'heure, il me fallait rentrer à Poudlard dans le plus grand empressement .


Ré-ajustant ma veste en cuir noir, je me lève, et inspecte les environs ... autant dire qu'il n'y avait plus personne. Ma sieste fût longue. Remontant la ruelle, je reste néanmoins au aguets, n'oubliant pas que je suis en tort, en retard surtout .
Dans ma lancée, je changeais de trajectoire, je tournait a droite a gauche , dés que la rue se croisait a une autre je changeais de direction .... simplement comme ça pour pas se laisser suivre ou espionner .... j'avais envie.


Mais un nouveaux croisement s'offrait à moi avec un petit détail en plus . Un bruit bien étrange, venant de la gorge d'un animal, ou d'un parfait imitateur , suivit d'un bruit de bouteille sur le sol .
Malgré l'insécurité que je pouvais ressentir, mon instinct me dicta d'y jeter un oeil. Tenant ma Baguette fermement, je suivis le grognement , en imaginant déjà le pire, un loup-garou ? serait-ce possible ?


-WAAARRRFFF

-( cri de terreur)

Dos au mur, j'avançais, et pointa ma baguette sur le monstre .... ou plutôt un chien ? quoi juste un clébard de rue ?
Non mais la blague , je sentait encore mes palpitation face a un danger imaginaire.
Bon éloignons la grosse bête de la blonde en danger , et filons d'ici , c'est en tout cas la seule idées que je pouvais me trouver.
J'attrape alors la fameuse bouteille sur le sol et la lance sur le clébard qui comprend rapidement que la majorité risque de l'emportée. Me rapprochant ensuite de la demoiselle en détresse, je l'aide a se relever en lui présenta mon bras .

- Est-ce que ça va ? vous êtes blessée ?
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En pleine nuit

Message par : Azmaria Slown, Mar 26 Fév 2013 - 20:59


L'animal était devant elle et continuer de grogner près a lui sauter dessus a tous moment. Elle se répéter que tout irait bien, et que les chiens ne pouvait pas être dangereux... Mais quand on a vécu dans un hôpital, c'est dur de ce dire que le monde extérieure est sans aucun danger ! Donc, elle était là, tremblant de tous ses membres en priant pour que quelqu'un la sorte de cette situation. Un bruit de pas la fit réagir... Elle leva de suite ses yeux vairons vers un jeune homme qui brandissait une bouteille en direction du chien, qui comprit de suite qu'il valait mieux ne pas insister.

La bête éloigné, Azmaria resta quelques instant a terre, se remettant de ses émotions. Le jeune homme lui présenta son bras, et elle posa doucement sa main dessus afin de pouvoir se relever. Il lui demanda ensuite si elle était blessé, et la jaune et noir porta sa main a son bras avant d'ajouter :


- Ça va... Je ne suis pas blessé, merci.

Mensonges, calomnies et billevesée ! Elle c'était coupé avec un morceau de verre qui traînait par terre... Elle le regardait toujours de ses yeux vairons ou plutôt de son oeil rouge, le bleu étant caché par l'une de ses mèches. La blessure n'étant pas si sérieuse, et qui saignait modérément, elle en enleva sa main afin de pousser sa mèche qui l’empêchait de bien voir. Elle gratifia le jeune homme d'un sourire avant de lui demander :

- Vous êtes élève a Poudlard ?

Il faisait trop sombre pour qu'elle puisse le détailler, mais il ne semblait pas beaucoup plus vieux qu'elle... Ce qui l'intrigua un peu, peu de gens était dans les rues a cet heure-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Derek Kramer
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En pleine nuit

Message par : Derek Kramer, Mar 26 Fév 2013 - 21:29


La fille se releva, l'aidant du mieux que je pouvais. elle me faisait face maintenant mais la ruelle n'étant pas si bien éclairée, j'eût difficile de voir ses trait plus précautionneusement.
Tan-pis je ne voulais pas m'attarder de toute manière , il y avait de la route a faire . Cependant mon petit doigt me dit que je n'était pas le seul .



-Ca va... Je ne suis pas blessé, merci.

- Vous êtes élève a Poudlard ?



Moué ... ce coup-là fallait s'y attendre, si je répondait oui , je risquait de le dire a une prof, mais la voix m'indiquait qu'elle devait pas être vielle du tout ...était-je tomber par hasard sur une autre retardataire ?
Peut-importait au bout du compte, je voulais m'en aller, du moins, ne pas rester dans cette rue sombre , cela devenait presque flippant.surtout si le chien décidais de revenir avec des compagnons ... ca y'est je débloque ...



-Heu ouais j'y suis, et un peu en retard si tu vois ce que je veux dire ... Que dirais-tu de continuer nos belle présentation en marchant ? j'ai pas l'âme guerrière tout les soir mais le noir c'est pas trop mon truc ....j'm'appelle Derek ...


Certes j'y allais comme un pré-cosse mais je m'imaginais surtout que elle non plus ne souhaitais pas rester , mais que faisait-elle là aussi ?

-AU fait tu t'es perdu ?
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En pleine nuit

Message par : Azmaria Slown, Mar 26 Fév 2013 - 21:59


Le jeune homme semblait pressé de partir, et il n'était pas le seul... Plus vite elle serais rentrer et mieux elle se porterait. En plus si le chien décidé de revenir... Un frisson de peur la parcourut, elle ne re-vivrait pas deux fois la même situation !

<< Heu ouais j'y suis, et un peu en retard si tu vois ce que je veux dire ... Que dirais-tu de continuer nos belle présentation en marchant ? j'ai pas l'âme guerrière tout les soir mais le noir c'est pas trop mon truc ....j'm'appelle Derek ... >>


En retard ? Il n'était donc pas professeur. D'une certaine manière, cette information rassura la jeune fille qui était également en retard et de plusieurs heures... Mais que faisait-il ici ? Cette question lui trottait dans la tête depuis un moment déjà...
Elle commença a suivre le jeune homme, puisqu'elle serait incapable de se souvenir de quel chemin elle avait emprunter pour venir, et comme lui, le noir n'était pas son truc... Elle en était terrifié même ! Il c'était présenté, et la logique voulais qu'elle le fasse également...


- Ça me convient, je m’appelle Azmaria.

Il lui demanda ensuite si elle c'était perdue, et pour simple réponse elle baissa les yeux. Sa peur panique de l'obscurité l'avait empêché d'avoir les idées assez clairs pour pouvoir retrouver son chemin. Combien de fois cette situation lui était arrivé au manoir ? Elle ne les comptait même plus.

- On peut dire ça... Et toi ?

Il était logique qu'elle demande, cela faisait un moment qu'elle se là posé intérieurement et elle n'aimait pas beaucoup faire des suppositions sans fondement...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: En pleine nuit

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 11

 En pleine nuit

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.