AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Sports magiques ~¤~ :: Quidditch libre
Page 20 sur 20
Gradins du Terrain de Quidditch
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle

Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Osvald Osborne, Lun 25 Sep 2017 - 20:52


Rp avec
💫 Yume Yu

D'ordinaire je ne suis pas spécialement intéressé par ce genre d'activité. Si on me donnait le choix entre ça et autre chose, je choisirais sûrement l'autre chose. Non pas que je n'aime pas ça, c'est juste que c'est souvent bruyant et répétitif. En revanche, ce que j'adore dans ce contexte c'est la passion collective !
J'adore voir autant de gens rassemblés au même endroit, dans le même but, avec le même sourire aux lèvres ! Les mains, les pieds, les cœurs battaient à l'unisson ! Les voix s'élèvent et s'affaissent ensemble, en échos. L'enthousiasme colore les joues et fait sautiller les pas.
C'est ainsi qu'après un diner aux côtés de supporters de notre équipe de Quidditch, je me surprenais à les suivre avec entrain.

Oh ils ne se soucient pas le moins du monde de moi. C'est un petit groupe d'amis, ils restent entre eux. Et puis il y a tant d'élèves qui se dirigent en ce moment vers le terrain qu'un bleu et bronze de plus ou de moins ne se remarque pas vraiment. Pourtant j'ai vraiment l'impression d'être avec eux. De faire partie du groupe. Sauf que le groupe en question ne se limitait pas aux trois amis dont je suis les traces, mais bien du groupe que tous et toutes nous formions sur l'herbe verte du parc, progressant dans la même direction.

Les conversations animées qui m'entoure me gonfle à bloc. Tout le monde est très excité ! Apparemment c'était un match décisif ! Sauf qu'à les entendre tous les matchs sont décisifs, donc il était difficile de juger sérieusement l'importance de celui-ci.
Tout ce que je savais c'est que si les Serdaigles jouaient contre les Poufsouffles et qu'il y avait moyen d'interchanger la position des deux maisons dans le classement pour la coupe de fin d'année. Du coup l'excitation de la foule se comprenait parfaitement !

Je jette un œil autour de moi, ça ralentit au niveau de l'entrée du stade la plus proche du château. Les gens prenaient leur temps pour choisir une place de choix ! Peut-être s'étaient-ils même privé d'un bon repas pour être les premiers sur place, qui sait ? On est capable de tellement de choses lorsqu'on est passionné, j'en sais quelque chose ! Une fois j'ai passé presque une semaine dans les bois pour une histoire de -

Quelqu'un me bouscule sans faire exprès m'interrompant dans mon fil de pensée. Je suis entouré de jaunes et rouges qui s'amusent à faire des paris. Je souris en les écoutants débattre sur qui est le meilleur attrapeur des deux équipes quand je monte enfin sur les gradins. Comme je ne suis pas spécialement regardant sur la place à prendre, je me laisse porter par le mouvement puis me pose à une place libre.

C'est incroyable de voir le stade se remplir. Le terrain étant très grand, quand je regarde de l'autre côté on dirait une fourmilière en pleine action. Les bancs de bois brun se remplissent de taches noires, jaunes, vertes, rouges, bleues, ... Des bannières, écharpes et drapeaux sont agitées dans tous les sens au même rythme que les voix de celles et ceux qui les portent. Je me laisse emporter par cette ambiance grondante qui fait bientôt vibrer tout le stade. Des chants s'élèvent en cœur. D'abord indistinctes, puis de plus en plus fortes, jusqu'à engloutir toutes les cordes vocales présentes dans les gradins. La mienne y comprise.

Deux chants s'affrontent, s'entremêlent, se fondent l'un dans l'autre. Je me lance dans celui qui fait honneur à la maison des aigles, puisque c'est la mienne. Je me joins à mes camarades qui m'entourent, tapant des mains en rythme.

Serdaigle jusqu'au bout,
La victoire sera à nous !
Dans nos serres acérées,
Le vif d'or sera happé !
Revenir en haut Aller en bas
Yume Yu
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Yume Yu, Lun 25 Sep 2017 - 21:29


J'avais entendu, par le bruits de couloirs, qu'il y aurait un match de Quidditch impliquant ma maison. Même si ce sport ne me passionnait pas vraiment, et que je ne montais jamais sur un balais ayant beaucoup trop peur de tomber ce qui était débile quand on est un mage car n'importe qui pourrait à l'aide d'un sort me rattraper. Néanmoins le risque zéro n'existe pas et Prudence était mon deuxième prénom. Bref malgré cela je m'étais laissée emmener par l'effervescence vers le terrain, peut-être parce que cette foule enthousiaste changeait de mon quotidien monotone où je ne parlais que rarement. Ma dernière vrai conversation, disons non tenue par des formalités, datait da la semaine auparavant, lors de ma rencontre avec Osvald à la tour d'Astronomie. Je ne l'avais pas recroisé depuis.

J'étais curieuse de voir comment ce déroulait un match, n'ayant jamais assisté à ce genre d'évènement. Arrivée aux gradins je me mis à chercher une place mais peu importe où je voulais m'asseoir quelqu'un me disait que la place était prise soit avec compassion soit avec une véritable hargne. Je m'excusais à chaque fois, si je ne commettais plus la gaffe comme à mon arrivée de me baisser légèrement pour m'excuser ou saluer quelqu'un comme je le faisais à la maison, je ne pouvais tout de même pas m'empêcher de m'excuser pour tout et n'importe quoi.

Je n'avais toujours pas de place et je commençais à me dire qu'il valait peut-être mieux partir, surtout que ça avait l'air de commencer et que la plupart des élèves de ma maison qui m'entouraient commençaient à taper des mains en rythme et à crier en chœurs:"Serdaigle jusqu'au bout,
La victoire sera à nous !
Dans nos serres acérées,
Le vif d'or sera happé !!!"

Quand soudain je vis une touffe de cheveux châtain familière, en y regardant de plus près mon intuition se confirma, il s'agissait bien d'Osvald. Il semblait complètement pris dans cette encouragement collective. Je ne pu m'empêcher de soupirer de soulagement de voir enfin quelqu'un que je connaissais, je me suis donc approcher, me faufilant entre les personnes me séparant de sa place et je finis par arriver à côté de lui:
-Osvald?Dis-je en tirant légèrement sur sa manche craignant (et c'était sans doute le cas) que ma voix ne réussissent pas à se faire entendre avec le bruit ambiant.
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Osvald Osborne, Lun 25 Sep 2017 - 22:04


Dans un brouhaha comme celui-là, il était assez étonnant et difficile à croire que sa petite voix personnelle pouvait faire une différence. C'était une parfaite image de la force humaine à mon sens. Si je m'arrêtais de chanter, moi et seulement moi, personne n'entendra la différence. Et pourtant, si on est dix, trente, cent, à se reposer les cordes vocales, le chant s'effacerait petit à petit. À partir de quel moment se situe la limite entre "mon action" et "l'action", quand est-ce que l'individuel prend le pas sur et affecte le collectif ? Impossible de se le représenter. C'est un peu comme quand on rassemble des grains de sable. Un grain est un grain. Deux grains sont deux grains. Mais dix grains c'est trop petit pour être déjà "un tas de sable".

Je suis pourtant obligé de retirer ma voix de la puissance sonore qui s'était emparé du stade. Quand ses propres sons sont masqués parmi d'autres, on ne se rend pas bien compte d'à quel point l'on crie fort ! Ma gorge sèche me fait un peu mal et je tousse dans mon poing. C'est à ce moment-là que je me rend compte que quelque chose est attaché à ma manche. Une petite main !

Je suis du regard le poing légèrement refermé sur le tissu de ma cape, remontant le bras, l'épaule et ... mon visage s'illumine lorsque je vois le sien !
« Yume ! »
Je la prends automatiquement dans mes bras dans un ouvert élan d'affection. Depuis notre séance de divination, on ne s'était pas encore revu ! Elle m'avait épaulé dans les escaliers et ramené sain et sauf dans la grande salle puis dans la salle commune. Peu de temps passé ensemble au final, une paire d'heures tout au plus, mais je me sens si proche d'elle ! Lire le passé et l'avenir de quelqu'un ça crée des liens profonds, mine de rien. Il est très difficile de s'en détacher.

En y repensant j'en ai encore des pincements au cœur, toute cette histoire avec sa famille... sa maman en particulier...
Mais mieux valait se focaliser sur les bons côtés que cette séance nous avait offerts !
Alors en desserrant mon étreinte je m'exclame fort « Je suis tellement content de te voir ! »
Est-ce que ma voix avait réussi à passer au-dessus des « OOH OH OHO HOOOHO ! » de la foule, tous camps confondus ?


Dernière édition par Théo Osborne le Mar 26 Sep 2017 - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yume Yu
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Yume Yu, Lun 25 Sep 2017 - 22:25


Il mit quelques temps à comprendre que quelqu'un s'adressait à lui. Lorsqu'il me vit, il me prit directement dans ses bras ce qui me fit chaud au cœur. Je lui souris avec joie.
Ce qu'il était bon de voir un visage familier et chaleureux!
Je me sentis presque comme chez moi ce qui me fit carrément sourire de toutes mes dents en faisant plisser mes yeux encore plus qu'ils ne le sont naturellement.

Comment un humain pouvait changer ainsi d'un sentiment de malaise à celui de réconfort le plus totale seulement grâce à un geste, une vision, une parole? L'humain était étrange, et ses réactions encore plus. Mais là je m'en foutais complètement parce que j'étais en compagnie de mon seul ami anglais.

-Je suis tellement content de te voir,me dit-il assez fort.
Je souris encore plus en riant, presque, et lui répondis:
-Moi aussi! Je suis un peu tombée ici par hasard! Je voulais voir le match..à vrai dire c'est la première fois que j'en vois un. Enfin bref, je suis contente de te voir, tu m'as manquée!!!

Après avoir regardée autour de moi je lui ai demandé:
-Toi aussi tu es venu tout seul?
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Osvald Osborne, Mar 26 Sep 2017 - 12:21


Les équipes entrent sur le terrain et après encore quelques exclamations de la part des supporters le bruit diminua drastiquement. Timing parfait pour nous ! Ça nous évitera de hurler pour se faire entendre ! Comme je me tourne vers Yume pour répondre à ses questions je ne vois pas ce qui se passe sur le terrain. Cependant les coups de sifflet que j'entends indiquent clairement que l'arbitre demande aux joueurs et joueuses de se mettre en place pendant que les balles de jeux soient relâchées de leurs entraves.

Je hoche la tête quand elle me demande si je suis venu seul.
« Tu m'as manqué aussi ! C'est dommage qu'on n'ait pas de cours en commun, ça aurait été chouette. »
Quelle chance on avait de se retrouver pile au même endroit au même moment ! Entre la taille du stade, le mouvement de foule, l'heure d'arrivée, les places prises, ... tant de facteurs qui auraient pu nous séparer mais qui ne l'ont pas fait ! Sans aller jusqu'à parler de destinée pure et dure, c'était un plaisant petit tour que venait de nous faire l'univers.

Un détail me fait cependant tiquer. Elle vient bien de dire que c'était le premier match de Quidditch qu'elle voyait ? Il est vrai qu'on ne se connait pas assez pour savoir ce genre de chose. J'en sais à la fois beaucoup et très peu sur cette amie. Comme sa maman pratiquait la divination, je m'étais automatiquement dit qu'elle venait d'une famille au moins à moitié sorcière. Ou alors je me trompe totalement et ce qu'elle voulait dire était qu'elle n'avait encore jamais vu de match anglais de Quidditch ? Dans le doute, je demande :
« Tu veux que je t'explique les règles ? Enfin en gros, je ne suis pas spécialement calé en sport, magique ou non. »

Nouveau coup de sifflet, nouveaux éclats de voix. Le jeu était lancé !


Dernière édition par Théo Osborne le Mer 27 Sep 2017 - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yume Yu
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Yume Yu, Mar 26 Sep 2017 - 19:14


-Oh non, c'est bon je connais plus ou moins les règles, j'ai été les lires à la bibliothèque avant de venir.
Je voyais les joueurs commencer à voleter dans tout les sens, c'était en vérité assez impressionnant de voir à quel vitesse ils allaient.

Les joueurs se passaient le souaffle et se le faisait prendre et vice versa. Les spectateurs criaient d'encouragement ou de rage envers l'autre équipe en fonction de ce qui se passait. C'était assez amusant à voir.
Le commentateur mettait plus ou moins d'ardeur dans ce qu'il disait.

-Le match se finit si l'attrapeur attrape le vif d'or...dis je en réfléchissant, ce qui signifie qu'un match peut durer des heures comme vingt minutes. Ca doit quand même être frustrant pour le reste de l'équipe de ne jouer que vingt minutes, non?


Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Osvald Osborne, Mer 27 Sep 2017 - 17:05


Je souris quand Yume me dit qu'elle a été se renseigner sur les règles du jeu avant de venir. Quel beau duo de Serdaigles on fait ! Car je me connais suffisamment moi-même pour savoir qu'à sa place j'aurais agi de la même façon. Je me rappelle d'une fois où j'étais invité à une compétition d'escrime d'un de mes amis moldus quand on était petit. Mon ami n'était pas très doué mais c'était captivant. Le duel à l'épée est assez spécial mais pas si différent d'un duel de sortilèges. Sauf qu'à l'épée il y a nettement plus de mouvements. Quand il m'avait dit le mot « escrime » je pensais qu'il s'agissait d'une sorte de glace italienne. En même temps il prononçait le mot à la française, à mes oreilles ça sonnait comme le mot « cream » ! C'est ma sœur qui m'avait prévenu que si je m'attendais à des sucreries je serais très déçu et m'avait conseillé de me renseigner. Le tout en riant allègrement de ma petite confusion enfantine.
J'ai fini le nez dans des bouquins le reste de l'après-midi. Le lendemain je connaissais la théorie sur le bout des doigts ! La pratique avait été assez perturbante à regarder. D'un côté c'était impressionnant. D'un autre ça ne l'était pas tant que ça.

« Ça doit quand même être frustrant pour le reste de l'équipe de ne jouer que vingt minutes, non ? »
« Oh oui, sûrement ! Ceci dit ça compense avec les fois où les matchs durent toute une journée... ou toute une semaine... ou plus encore ! »
Mon père m'avait raconté qu'une fois il avait assisté à un match de deux mois et demi. Et même pas dans le cadre d'une compétition importante, juste une rencontre amicale. Pourtant, et selon ses dires, les deux attrapeurs étaient très bons. Seulement, ils se préoccupaient plus du fait que l'autre n'attrape pas le vif d'or plutôt que de l'attraper eux-même.

En ce qui concerne le match se déroulant devant nos yeux ; plusieurs buts ont été tentés, tous avaient échoué pour le moment... jusqu'à maintenant ! Une poursuiveuse Poufsouffle venait de réussir à feinter notre gardienne et la foule drapée aux couleurs de la maison du blaireau se mirent à applaudir et à crier leur joie. En parallèle la déception des supporters des aigles se fit entendre à un volume de décibels égal.
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Daemon Stebbins, Ven 6 Oct 2017 - 8:41






Parenthèse ...

Daemon Stebbins

RP unique avec autorisation de Théo Osborne. Merci pour ton aide Wink









Aujourd'hui, j'avais été trainé à un match de quidditch qui n'avait aucun rapport avec ma maison. J'avais accepté Jeffrey car ce dernier avait jeté son dévolu sur une certaine Kathline de je ne sais plus quelle maison. Comme toujours le monsieur avait voulu arriver à l'avance afin de se précipiter sur les places les plus convoitées.

*Horreur. Merci Trystan*

Pourquoi me retrouvais-je dans cette situation et bien c'était à cause de mon soi-disant meilleur qui avait planté notre camarade au dernier moment. De ce fait Jeffrey avait jeté son dévolu sur moi à mon grand désespoir. Je m'installais donc dans ces maudites tribunes, attendant que cette maudite partie commence. De ce faite, je sors discrètement un bouquin pour passer le temps. Je parcourais les lignes de la page quand en levant la tête et vit un serdaigle que j'avais croisé en cours à quelques personnes de moi visiblement, il était enchanté d'être là tandis que je vivais ma présence ici comme une condamnation à mort.

C'est à ce moment là, que Jeffrey me rappela un moment gênant que j'avais vécu ici. Il me souffla :

- Chaque fois, que je viens ici, je ne peux m'empêcher de songer au pari que tu as perdu.
- Tu ne vas pas remettre cette histoire sur le tapis quand même.
- Pourquoi renoncer aux choses qui sont si drôles.
- Peut-être pour toi mai nullement pour moi. Je fais déjà l'effort de t'accompagner alors aie pitié de moi.

Il avait un sourit malicieux mais cependant il capitula l'objet de ses envies était enfin arrivé. Mais trop tard, pour moi.

C'est alors que les images de ma performance de cheerleader refirent surface dans ma mémoire.


******** Flash-back *********


Aiden avais parié un gage avec moi que cette fois-ci, il réussirait à me battre dans le prochain duel dans le cours de DCFM. Et jusqu'à présent, cela n'avait jamais été le cas et je me disais que je ne risquais rien à accepter. Ce fut ma première erreur. Le cours avait commencé par l'apprentissage d'un nouveau sort. Au bout d'une bonne heure d'entrainement, le professeur décidé qu'il était de le mettre en pratique lors d'un duel. Nous avions donc fait les équipes et Aiden et moi étions en seul. Il fallait être le premier à le lancer lors de ce combat. Mais nous n'avions droit qu'à deux ou trois autres sorts en tout. Le premier réussissant aurait gagné. Très vite, Aiden et moi avions attaqué les hostilités.

Un premier sort fut jeter de ma part que mon partenaire évita à moitié. Quelques flammèches étaient apparus sur sa manche malgré son bouclier. Je m'attendais à ce qu'il enchaina avec un sort classique mais le petit tricheur, aider de Jeffrey qui me distraya, me balança directement le fameux nouveau sort et je me retrouvai étalé par terre incapable de me réagir, étourdi de l'attaque sauvage.

- J'ai gagné.
- Non tu as triché.
- Seul le résultat compte.
- Aggrrrr
- Tu as donné ta parole pour le gage donc le voici. Samedi durant le match Gryffondor , Serpentard, tu devras te arborer nos couleurs sur ton visage et inventer un slogan d'encouragement pour notre équipe.
- Tu plaisantes ?
- Non. Rappel toi ce qui pourrait arriver à tes cheveux si tu ne le fais pas.
- Tu abuses.
- Non. Je suis juste moi.

Aiden avait éclaté de rire.

Le fameux jour du math était venu et évidemment, j'avais été contraint de peindre mon visage en rouge et or. J'avais tenté d'écrire un truc mais je trouvais cela nul. Cependant je n'avais pas le choix Aiden ayant fait passer le mot à chacun des membres de notre maison. J'arrivais enfin dans les tribunes sentant tous les regards sur moi ce qui me mit mal à l'aise.

- N'oublie pas  ce que tu dois faire.
- Je sais.
- Et tu le balances dés le premier point.
- Je sais Aiden. Tu me l'as répété un millier de fois depuis ce matin.

Il y avait foule dans les gradins et je sentais la honte s'affichait dans chaque parcelle de mon corps. Les joueurs firent leur entrée sous les acclamations du public. La tension était électrique.

* Faite Merlin que gryffondor ne marque pas *

Mon œil. A peine avais-je songer cela que Dylan s'était emparé de la balle et en moins de trente secondes, il avait remonté le terrain et marqué.  Les gryffondors hurlèrent de joie et moi, j'allais mourir de honte.  Je me levais donc e commença à entonner le chant créé:


A Gryffondor
Pas besoin d'effort
Nos joueurs en or
Vous mettes dehors
Car ils sont trop forts
Et on les adore.


Aiden avait explosé de rire. Jeffrey avait failli s'étouffer avec son soda Quand à Trystan, il avait pu s'empêcher d'en rajouter en faisant des you you d’exultation. Moi je n'avais qu'une envie me cacher dans le premier trou que je trouverais. Je m'étais fait remarqué comme jamais. Heureusement que j’étais grimé parce que je pense que le rouge me serait monté au visage.


******** Fin du flash-back *********


C'était le coup d'envoi du match qui me fit revenir au temps présent. Espérons que ce dernier ne dure pas longtemps car je n'avais qu'une envie fuir ces gradins maudits...






by Daemon


Revenir en haut Aller en bas
Yume Yu
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Yume Yu, Sam 7 Oct 2017 - 13:58


Suite du rp avec Théo Osborn
Le match avançait bien après le but des Poufsouffles, nos joueurs remontèrent le terrain et tentèrent un but qui rata. La gardienne de l'équipe adverse ayant réussis à renvoyer le souaffle qui atterrit...dans les mains d'une Serdaigle qui aussi tôt l'envoya d'un lancé fulgurant dans l'un des anneaux. Les supporters des Aigles se mirent à Hurler d'encouragement. je me mis à rire de tant d'engouement.
Soudain le commentateur fit un commentaire par rapport à l'attrapeur des Poufsouffles qui s'était mis à bouger, notre attrapeur à nous se dirigea à tout vitesse vers l'attrapeur des Poufsouffles.
Dans les gradins tout le monde retenait son souffle ne prêtant pas attention à ce qui se prêtait sur le reste du terrain.
La course poursuite des deux joueurs si particulier continua jusqu'à ce que on puisse voir notre attrapeur tendre le bras en l'air avec un sentiment de triomphe peint sur le visage.
-On a gagné?!? On a gagné n'est-ce pas? dis-je avec joie.
Je sautillais avec enthousiasme, le match avait été court mais intéressant, cela me donna envie de venir en voir un plus souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Osvald Osborne, Sam 7 Oct 2017 - 15:58


💙 LA de Yume 💙


Pour du rapide c'était du rapide ! La foule suivait des yeux le ballet aérien des deux Attrapeurs, jouant des coudes pour attraper la petite balle dorée aux ailes fines. Emportés dans l'enthousiasme collectif, on se joint, Yume et moi, aux exclamations de joie des bleus et bronzes lorsque notre Attrapeur brandit fièrement son poing, signalant qu'il avait été le plus rapide et le plus habile des deux.

Autour de nous tout le monde y allait de son petit commentaire : ceux qui avaient perdu leur pari râlaient tandis que les autres faisaient tinter les pièces dans leur poche, certains se désolaient que ça avait été trop court, trop long, pas assez de points gagnés ou trop, ... Tant de préoccupations attachées à un simple jeu !

Yume sautillait de plaisir, de toute évidence l'expérience lui avait plu !
« 150 points à 10, ça va faire plaisir à notre sablier ça ! »
L'écart entre les Poufsouffles et les Serdaigles pour la Coupe des Quatre Maisons se resserre mais rien n'est encore joué. Sur cette pensée le stade commence déjà à se vider. De la même manière qu'à mon arrivée, le mouvement de groupe nous amène tous les deux jusqu'à une sortie.

En remontant le parc jusqu'à la grande porte je me perds en discussion avec mon amie. On se dit que la prochaine fois on ira directement ensemble, en espérant que le plaisir dure un peu plus longtemps. Et comme l'après-midi n'était pas totalement terminée, on s'assoit sur un banc dans la cour pour être tranquilles et échanger encore un peu, avant de devoir remonter dans notre salle commune pour terminer nos devoirs pour le lendemain.


Fin du Rp pour nous deux
Revenir en haut Aller en bas
Kalén Bloom
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Kalén Bloom, Sam 14 Oct 2017 - 23:07


RP unique
Gloire au Blaireau !



Kalén avait troqué son habituelle tenue noire pour un attirail complet aux couleurs de Poufsouffle.
La jeune fille allait assister au dernier match de la saison, opposant l'équipe de sa maison aux Serpents. Bien qu'elle ne se voyait pas du tout dans l'équipe, elle était une fervente supportrice et n'aurait manqué pour rien au monde un match de Quidditch. C'est donc toute de jaune vêtue qu'elle s'infiltra dans le stade déjà bondé. Avisant un place libre, Kalén s'assit et attendit le coup d'envoi.

Celui-ci ne mit pas longtemps à venir. L'arbitre s'avança, rappela les règles de fair-play et projeta le souaffle en l'air. Ce fut comme si on avait sonné le début d'une bataille. Les poursuiveurs des deux équipes se jetèrent dans une mêlée sauvage, se disputant la balle écarlate.
La match avait commencé, avec son lot de moments d'exaltation et de déception. L'équipe se prit deux buts, mais ne sembla pas se laisser abattre si facilement.

Il firent une remontée fulgurante, marquant deux buts d'affilé. Kalén gardait un oeil sur les attrapeurs, craignant de rater le moment où l'un d'eux apercevrait le vif, mais ils continuaient de tourner normalement au dessus du terrain.

Les buts marqués semblaient avoir redonné le sourire aux Jaune et Noir. Leur équipe menait à présent de 150 à 120, et ils ne semblaient pas vouloir s'arrêter là. Le souaffle était, pour l'instant, encore entre leurs mains.
Galvanisée par les points marqués et par l'esprit enjoué des Poufsouffles dans les gradins, la petite sentit un air lui venir et elle se mit à scander :


Poufsouffle
Tu nous époustoufle !
Tu vas arracher la victoire
Et nous couvrir de gloire !
Le vif d'or sera à toi,
Non les serpents ne l'auront pas !


L'air fut repris par les supporters jaunes et noirs assis autour d'elle, et bientôt, la moitié du stade scandait la chanson de la petite blairelle.
Emplie de fierté, la jeune fille se leva pour appuyer ses encouragements, brandissant un poing combatif, sentant l'émotion du groupe envahir son cœur.
Ils devaient gagner ce match. Toute la maison était avec eux, chantant avec fierté la réussite de leur équipe. La petite concentra toute son énergie sur la chanson qu'elle hurlait presque à présent, ignorant ses cordes vocales en feu, ne souhaitant qu'une seule chose : voir Adams attraper la balle dorée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Yoomi Arcaniss
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Yoomi Arcaniss, Ven 3 Nov 2017 - 21:38


Because Hufflepuff are the best.
RP unique.

Comme toute bonne sorcière qui se respectait, Yoomi avait prit aujourd'hui place dans les gradins du terrain de Quidditch afin de supporter son équipe et sa maison préférée, celle aux couleurs jaune et noir, les Poufsouffle. En même temps, c'était sa propre maison. Et mieux valait les supporter eux que leur adversaire actuel, les Serpentard. Vêtue de ses habits de cours, l'anglaise avait sauté sur l'occasion pour ressortir sa banderole aux couleurs des Poufsouffle afin de l'arborer fièrement.

Le souaffle lancé, ce fut les Jaunes qui l'eurent en premiers. Aujourd'hui et plus qu'à l'habituel, ils ont une rapidité exemplaire, se montrant vifs avec des yeux plains d'espoir. Tout semblait se dérouler pour le mieux puisqu'ils parvinrent à marquer en premier. Les spectateurs ainsi que la sorcière ne purent s'empêcher de retenir leur joie, applaudissant le lancer d'une des poursuiveuses. 50 - 0, avait annoncé l'arbitre.

Ils avaient pris la tête, et cela plaisait à l'anglaise. Le match continuant, Yoomi essayait de suivre au possible le match bien que le souaffle avançait vite. Ses yeux se mirent à guetter le vif d'or, en espérant qu'il reviendrait aux Jaunes. Malgré l'avance de Poufsouffle, les Verts n'étaient pas loin derrière. 170 à 120, seul un petit écart était présent.

Afin d'encourager les joueurs de sa maison, Yoomi prit son courage à deux mains et mit sa créativité à l'épreuve. Elle se mit alors à scander un slogan créé de toute pièce en quelques secondes.

Allez les Poufsouffles !
Tandis que les efforts redoublent,
La victoire n'est pas loin.
Le vif d'or ne fera plus qu'un
Avec les Jaunes et Noirs.



La jaune devait se l'avouer. Trouver des slogans, c'était vraiment pas son domaine. Toutefois, certains comprirent l'effort de l'anglaise et commencèrent à scander les mêmes phrases. Plus le temps s'écouler et plus les tribunes s'enflammait avec ce chant.

Un petit mouvement se fit du côté de l'attrapeur de Poufsouffle, Anthony Adams. Serrant les points et les yeux rivés sur lui, la sorcière espérait que ce dernier attrape le vif d'or. Finalement, il réussit. Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, s'était exclamée Yoomi avant d'applaudir jusqu'à avoir les mains en feux.

Le match s'était terminé sur un total de 370 - 120 pour les Poufsouffle, de quoi rajouter pas mal de points sur le sablier ainsi qu'un grand sourire scotché sur les lèvres de Yoomi.


Dernière édition par Yoomi Arcaniss le Ven 3 Nov 2017 - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kohane Werner
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Kohane Werner, Sam 4 Nov 2017 - 14:21


Flash back -Kohane a 17 ans.
Post unique


Je sais plus qui a eu la brillante idée de me traîner jusqu'au terrain de Quidditch. Et puis, est-ce que ça a vraiment de l'importance, de savoir qui ? Parce que ça ne change pas grand-chose au fait que j'y sois. Il paraît que ça me changera les idées. Puis que c'est cool, un match. Surtout quand c'est sa maison qui joue.
Certains me reprocheraient sans doute de ne pas être assez Gryffondor. De ne pas être assez liée à ma maison. En même temps, le hasard a fait que mes premiers amis puis mes amis les plus proches ne se sont pas révélés être des Lions. Qu'est-ce que j'y peux ?
Enfin, c'est pas bien grave parce qu'aujourd'hui, je suis là. Rouge-et-or parmi les rouge-et-or. Certains brandissent des bannières, d'autres se sont coloré les joues à l'image de leur équipe. Les gens scandent des phrases que je ne comprends pas tandis qu'en fond sonore, quelqu'un croit bon de commenter chaque faits et gestes des joueurs. On sent le collectif qui se met en route quand les applaudissements fusent en même temps lorsque le souaffle lancé permet de marquer ou qu'on entend comme sorti d'une seule personne un oooooooooh de déception lorsque la balle tombe, est reprise par l'équipe adverse.
Moi, au milieu de tout ça, je suis du regard. Un peu perplexe au début.
Mais autour, ça s'active, ça s'exalte, ça s'excite.
Et je sens doucement leur euphorie me gagner. L'air perplexe vire lentement au minuscule sourire. Une fille debout à côté de moi tape du pied dans les gradins, prête à sauter sur place. Et sur les terrains, les balais volent, se croisent, les balles fusent dans un sens, dans l'autre, offensive, défensive, ça va dans tous les sens puis
Le souaffle passe les anneaux !
Vague de contentement furieux dans les gradins. Ca se lève, ça s'exclame, ça crie, ça écructe.
La vague me hape soudainement au passage. Déferle sur moi et, presque mécaniquement, je suis le mouvement -le corps se lève aussi, avec les autres alors que la flamme collective monte et que le rouge-et-or s'agite.
Me voilà, semblable aux autres, perdue dans la masse. Soudainement prise d'une fureur sans nom, à crier avec les autres. Sait-on jamais, nos encouragements pourraient porter chance.

Go go Gryffondor !
Ton jeu nous honore
Passe le souaffle dans les anneaux
Balance la cognard, oui, voilà qu'est beau,
Fais tomber tes adversaire de haut
Ah, quel bon boulot

Go go Gryffondors !
Vous êtes les plus forts !
Pour les couleurs de vot' maison
Soyez habiles, soyez bons
On compte sur votre jeu
Pour faire des autres des rageux

Go go Gryffondors
Vous les rouge-et-or !
Rapidité, dextérité, habilité, que de belles qualités
Et vous, autres, vous n'avez qu'à trembler
Craignez donc la défaite qui vous pend au nez
Et admirez le bel éclat doré
De ces lions si déterminés!


Oui, faut jamais perdre espoir.
Les encouragements, ça peut donner une victoire !
Revenir en haut Aller en bas
Cendra Sundrop
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Cendra Sundrop, Sam 2 Déc 2017 - 15:50


Post unique

Ah, le Quidditch ! Le sport des sorciers. La jeune Poufsouffle l'adorait. Elle avait même postulé pour faire partie de l'équipe
de sa maison, mais n'avait toujours pas de réponse. Qu'importe, elle ne perdait pas espoir. Elle leur prouverait qu'elle était celle qu'il leur fallait.

Enfin... Si elle avait assez de courage. Si elle arrivait à vaincre sa timidité, disons. Et la crainte que lui inspirait le capitaine d'équipe. Enfin, crainte n'était pas vraiment le mot... Disons plutôt qu'il l'impressionnait. Beaucoup.

Mais bon, ne jamais désespérer, voilà ce qu'elle avait appris au cours de ses longs voyages avec ses parents. Ils s'étaient si souvent trouvés dans des situations compliquées et, à première vue, insurmontables...

Alors à défaut de pouvoir jouer, la jeune fille avait décidé d'aller encourager son équipe. Tout en suivant avec beaucoup d'attention les déplacements des joueurs, elle ne pouvait s'empêcher d'entendre la chanson que scandaient les Gryffondors pour encourager leur équipe.

Sûr que c'est facile pour eux... Gryffondor, ça rime avec "forts", avec "on vaut de l'or", avec "vous êtes morts"...

Elle devait bien reconnaitre qu'une rime en "ouffle", ce n'était pas facile. Moufle ? Souffle ? Maroufle ? Il n'y avait rien de très intéressant. Pas étonnant que les Pouffys n'aient pas de chanson...

Elle se figea. Pouffys ?

Un sourire lui illumina le visage. Les rimes en -i étaient multiples...

C'est trop facile, chuchotait une petite voix dans sa tête. T'as pas honte ?

La jeune fille se ressaisit. Elle qui avait tant écrit, consigné toutes ses pensées, toutes ses aventures, rempli 1128 pages (dûment comptées) avec tout ce qui lui passait par la tête... N'était-elle pas de taille à relever ce défi ?

Elle ferma les yeux et se concentra.
Une minute.
Deux minutes.
Cinq minutes.

Elle rouvrit les yeux. Son visage n'exprimait aucune émotion, comme toujours dans ces cas-là. C'était pour cacher sa fierté. Car parmi ses défauts, le plus gênant (de son point de vue) et aussi le plus secret de tous était une fierté excessive pour ses réussites. Et, à l'inverse, une terrible souffrance en cas d'échec, même minime. Ah, l'hypersensibilité.

Enfin. Son slogan était prêt. Elle l'avait en tête, du début à la fin (merci maman qui lui avait donné cette mémoire exceptionnelle). Alors elle se mit à chanter, d'abord doucement puis plus fort :

Poufsouffle, Poufsouffle !
Jamais à bout de souffle !
Même en sandales, même en moufles !
Poufsouffle, Poufsouffle !


Au bout de dix bonnes minutes, elle se leva et quitta le terrain, hilare.

Ma p'tite Cendra, t'es peut-être une écrivaine géniale, mais pour trouver des rimes, qu'est-ce que t'es nulle !

Qu'importe.
Avec des supporters comme ça, Poufsouffle ne pouvait pas perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 20 sur 20

 Gradins du Terrain de Quidditch

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Sports magiques ~¤~ :: Quidditch libre-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.