AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Sports magiques ~¤~ :: Quidditch libre
Page 22 sur 23
Gradins du Terrain de Quidditch
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant
Mary Drake
Serdaigle
Serdaigle

Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Mary Drake, Sam 02 Juin 2018, 08:48


tit post unique

Cœur fragile un peu trop volatile
Il s'efface sous la masse de couteaux qui cassent
et pourtant, violent attractif il reste en place
Idée de soutiens idée débile
Mais nous avions envie d'encourager
Tous ces magiciens qui peuvent - voler

Parce que c'est ma dernière année
et qu'aujourd'hui je ne suis pas sur le terrain
Parce que le Quidditch ça sonne comme un exutoire
et que les aigles sont malins, doués, qu'ils prouvent qu'on est pas juste bon à rester dans nos cahier
Parce que le Quidditch ça réunit
Un peu je crois, c'est jamais fini
Nous sommes une équipe c'est juste cela que j'ai envie de crier
avec en plus la certitude
que oui nous allons gagner

-Allez les aiglons montrez à tous ces bouffons qu'ils n'ont rien dans leurs bidons !

Phrase criée qui s'envole
et qu'est-ce que c'est bon de la sentir frivole
qu'est-ce que c'est bon de savoir qu'ils attendent
là-haut peut-être dans les airs
les cris d'encouragement Et je la répète
Inlassablement

Les jeux d'équipes ça n'a jamais été mon fort
trop de cris, trop de stress, trop de paires d'yeux qui fixent
j'aime pas sentir l'adrénaline
la peur de viser quelqu'un d'autre
et pourtant je continue
à scander
et parfois - jouer

- D'un battement d'aile
donnez des pêches
à ceux qui vous empêchent
d'être fiers ! A votre maison
Soyez fidèles
Portez notre blason
Le coeur au bord des ailes


Maladresse dans les mots pourtant l'intention y est. Satisfaite et souriante j’acquiesce pour moi-même avant de continuer de regarder
- mais en silence
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Lizzie Bennet, Sam 02 Juin 2018, 23:34


Post unique

La nuit m’enveloppe, et les souvenirs aussi. Je nous revois, jeunes et innocentes, d’une frivolité indolente, courir les champs près de la maison. Ou pas si près, d’ailleurs. Toujours en quête d’aventure. Tiens, et si aujourd’hui, j’étais une licorne ? Ou une hirondelle. Si on volait, loin d’ici ? Envole-moi Emily. Envole-moi.

Bientôt pourtant, des frissons agitent mes bras. Loi d’une chair de poule, il s’agit plutôt de la fraicheur nocturne. Quelle idée aussi, de trainer sur les abords du terrain de Quidditch à trois heures du matin. Je suppose que je parviens pas à effacer le passé. J’voudrais juste oublier. Ou plus exactement, me faire oublier.

J’voudrais pouvoir créer une potion qui permettrait que sitôt que je disparaisse de leur vue, les gens oublient m’avoir rencontrée ou connue. Bon, ce serait problématique pour l’Ordre Noir, Poudlard, Barjow & Beurk, les enfants, mais dans ce scénario-là, personne n’aurait besoin de se souvenir de moi. 

Right now, you could disappear and no one would notice.

Je rêverais qu’on m’écrive ces mots. Qu’ils soient vrais. Que je puisse aller de l’avant, de l’après, sans responsabilité. Mes dents s’entrechoquent et mes jambes tanguent. Je ne tiens plus. Je me raccroche à quelque chose, croyant que c’est un arbre. Il est mort, cependant. C’est seulement une marche. Je rampe le long des gradins, manquant de me fouler la cheville par deux fois, sans trop m’en rendre compte. Je suis comme inhabitée.

Un temps, je crois voir un lion bondir, et rugir à mon égard. Alors je me redresse, comme possédée, et je beugle :
— OH LION, JE NE TE CRAINS PAS
NOUS N’AVONS PAS PEUR DE TOI
TU PEUX RUGIR TOUT CE QUE TU VEUX
AU FOND TU N’ES QU’UN CHAT
ET JE VOUS CONNAIS,
VOUS ÊTES MA SPECIALITE
CROIS-MOI, FACE AUX BLAIREAUX
TU NE FERAS JAMAIS LE POIDS

Le lion me toise avec dédain, et saute dans un cerceau. Il se croit agile ? Il se croit futé ? Oh, il ne nous connait pas. Il ne sait pas ce dont les jaunes sont capables. Nous, on fait pas passer les balais dans les trous, on balance nos souafles et nos mains, et on marque tous les points. Je devine d’ailleurs la silhouette d’Anthony, plus loin, et continue de scander :
— NOTRE ATTRAPEUR VAUT SON PESANT D’OR
IL SE SAISIRA DE SA PROIE
TE LANCERA L’ATTAQUE DU PUTOIS
TU N’AURAS RIEN VU VENIR
RIEN PU SEN-

La tête me tourne, et je tombe à terre. Je délire. Bientôt, je ne parviens plus à lâcher quoique ce soit d’intelligible. Après tout, Poufsouffle, ça fait quand même beaucoup d’équipes. De syllabes. Pardon. Je sais plus ce que je dis.

Je ne me réveille que quelques heures plus tard, frigorifiée sur les gradins. Je ne sais plus trop ce qu’il s’est passé ici. Une histoire de putois, je crois ; et une migraine imminente. J’suis bonne pour me prendre une bonne douche avant les cours, si je ne veux pas finir à l’infirmerie à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Fañch Guivarch, Mer 20 Juin 2018, 10:57


RP unique
Fañch Guivarch rp numéro 172 tw :

Le match faisait rage entre Les serpentard et les gryffondor et malgré le fait que Fañch ne soit pas un fan inconditionnel du quidditch il appréciait quand même aller voir les matchs et encourager son équipe.

“Le positif” : C’est magnifique ce sport, ce fair play et cet amusement sur le terrain.

“Le négatif” : ouais ouais si tu veux, moi je préfère les gros coups de cognard dans le visage, c’est très divertissant.

“Humour” : Vertissant.

Des cris de liaisses se faisaient entendre à chaque fois que le souaffle traversait les anneaux d’un camp ou de l’autre. Chaque point gagné provoquait un frisson de joie dans les corps supporteurs.

Fañch : Allez Serpentard.
En route vers la victoire.
Face à ces gryffons.
Que nous ridiculisons.


Encourager son équipe, ça ne coûte rien et ça participe à l’ambiance joviale des tribunes.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ulysse Daiklan
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Ulysse Daiklan, Mer 20 Juin 2018, 19:22


RP unique pour l'Ordre du Phénix
Suite d'ici


Retourner dehors, encore et encore. C’est que le début d’accord d’accord. (cadeau pour la chanson dans la tête)

Fermer le cercle. Craquer le briquet, puis inspirer. Expirer. Avancer dans l’herbe fraiche de la nuit. Cigarette à la main, faire sa dernière œuvre. Passer les arches de bois, déjà si souvent franchies, comme si c’était usuel. Pas ce soir.

Je suis Ulysse Daiklan. Je suis batteur de quidditch, et préfet. En tant que batteur, la moindre des choses est de montrer du respect envers le matériel qui ne m’appartiens pas, et d’éviter toute dégradation pendant et en dehors de matchs.

Pas ce soir.

L’Éphémère est là. Et si on m’a demandé de fermer les yeux, alors autant faire en sorte que d’autre ne les ferment pas. Au centre du terrain de quidditch, j’en admire les barrières, grandes. Un enclot pour mouton, je n’avais jamais vu cela comme ça. Baguette pointé contre le grand mur de bois, je murmure.

- Aranea Telam.

Une fois. Deux fois. Trois fois. Trois grandes toiles d’araignées, collantes comme il faut. Assez pour que le premier à y glisser les doigts y reste pour un bout de temps. Prendre l’affiche, un sourire en coin, l’imaginer à la bonne taille, que ce soit grand, sans dépasser évidemment.

- Amplificatum.

Outch, lourd à porter. Je prends chaque bout, collant sur la toile d’araignée l’affiche animée en version géante. Sourire en coin, regarde l’œuvre que j’ai mis plus d’un quart d’heure à mettre en place. Une pub immense, digne des stades de foot moldu. Mais il ne faut pas qu’on attaque mon œuvre, sans conséquences. Alors je reprends mon Atshum Draconis. Je le lance, tout autour du terrain.

Puis je rigole un peu. L’Éphémère est amusant en fait. Hâte de voir la tête des supporters au prochain match. Je suis en sueur, mais ça valait le coup. Il est temps de rentrer. Une dernière fois, fermer les yeux, rien ne s’est passé ce soir. Juste un retour au dortoir.

Je n’ai rien vu, j’ai tenu mon rôle. J’ai fermé les yeux. Si c’était à refaire je le referais. Douche, puis aller dormir, dans les bras de Morphée.


Hors-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Fañch Guivarch, Jeu 21 Juin 2018, 16:46


Fañch Guivarch rp numéro 173 tw :

Réveil au auror pour Fañch, la nuit c'était bien passé pour lui, pas d’insomnie, pas de cauchemar et une sortie des bras de morphée naturelle et sans intervention extérieure.

Le celte eut l’envie de se balader, en cette douce matinée. Il enfila des vêtements légers qui étaient en accord avec la chaleur de ce temps estivale : un t-shirt blanc et un pantalon de toile beige.

“Le négatif” : j’aime pas les couleurs clairs ça fait gentil niai.

“Le positif” : Ce ne sont que des couleurs, cesse d’être aussi susceptible.

Départ de la salle commune et début de la promenade, marche sans véritable objectif, juste pour s’abandonner aux éternelles réflexions sur sa personne, sa multiplicité et débattre une fois encore sur le rôle de chacun au sein de ce corps.

Le soleil commençait à faire la démonstration de sa puissance et ses rayon chauds avaient fait leur office sur la température. Ressentant cette chaleur qui commençait à l'incommoder le serpentard se dirigea vers un endroit où il pourrait facilement trouver de l’ombre : les gradins du terrain de quidditch.

“Le négatif” : P*tain de soleil.

“Le positif” : Arrête avec ça.

Arrivant dans les gradins quelque chose attira son attention, une grande affiche animée montrant un message de propagande de l’ordre du phénix ainsi que le visage meurtri d’un homme.

“Le positif” : Mais c’est horrible comment peut-on faire ça à une personne ?

“Le négatif” : Moi je trouve ça plutôt joli la blessure, il a du bien douiller sa race.

“Le juge” : Il faut enlever cette affiche et elle est trop grande pour le faire à la main.

“Le positif” : Appelons un membre du personnel pour qu’il nous aide, la propagande est interdite, c’est une occasion de bien se faire voire.

“Le négatif” : J’ai une meilleure idée regarde.

La main du fou se serra autour de sa baguette qu’il dégaina, pointant l’affiche avec son arme et sans voire la morve de dragon qui entourait l'élément de propagande le sorcier lança un #incendio. L’affiche commençait à brûler sous le coup des flammes dansante.

Le sorcier à l’âme torturée se délectait de ce spectacle jusqu'à ce qu’une flammèche vienne lécher la morve hautement combustible qui prit feu immédiatement, le sourire malsain du géant se ternit réalisant la connerie qu’il venait de faire.

Malgré plusieurs tentatives pour éteindre le feu à coup d’#aguamenti Fañch du se résoudre à aller chercher de l’aide, il quitta donc les gradins, courant en direction de poudlard en essayant d’appeler du secour.

Fañch : AU FEU, AU FEU !!!
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azénor P. Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Azénor P. Benbow, Jeu 21 Juin 2018, 17:58


pourquoi Fanch tu ne m'étonnes pas
j'ai son LA


Lunettes sur le nez, en plein dans la rédaction de courriers un peu officiels, je suis installée à mon bureau de Directrice Adjointe. Après un léger soupir, je me lève, quelques crampes. Roh c'est pas bien pour une femme enceinte de rester trop longtemps assise? J'me donne des excuses tout le temps oh ça va. Enfin bref, me voilà au beau milieu de mon immense bureau, à m'étirer les bras en l'air quand... Oui? Quand par la fenêtre, j'entrevois quelque chose de bien peu commun. Je retire mes lunettes, juste au cas où. Non, je ne rêve pas. De la fumée noire s'évapore depuis le terrain de Quidditch. Pas le temps de dire oups, me voilà déjà partie.
Je trottine tout le long de mon périple jusqu'au dehors. Je profite du voyage pour envoyer des patronus à Max et Leo. Ils doivent être mis au courant, pouvoir venir aider au cas où. De beaux coyote s'en vont prévenir mes collègues pendant que je me précipite vers le terrain de Quidditch.

Quelle surprise quand je vois que le feu s'est propagé à cause d'un certaine affiche que je ne connais que trop bien. Oups? Je m'en veux presque, mais le temps n'est pas aux songes regrettés. J'aperçois ensuite Fanch Guibvarch, le serpentard dissipé. Mais que fait-il ici? Il m'a l'air un peu apeuré, et il faut dire que le feu se propage à une vitesse qui fait peur. Donc on le comprend, voilà.
Je prends mon courage à deux mains, et dans un effort surhumain, je vise le feu de ma baguette et lance un #Aguamenti. Au bout de plusieurs sortilèges identiques lancés, le feu cesse enfin. Il a bien fallut quelques minutes pour réussir à faire disparaître les flammes. Hmm. En tout cas, les dégâts sont conséquents.
Je me tourne vers Fanch, en sueur, et épuisée. Mes sortilèges m'ont clairement demandé toute mon énergie disponible...
Mais enfin Guivarch que s'est-il passé?
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Fañch Guivarch, Jeu 21 Juin 2018, 18:43


Fañch Guivarch rp numéro 174 tw :

Fañch paniquait, pour une raison qui lui était inconnue une grande partie des gradins s'étaient enflammés et le brasier se déplaçait à une vitesse folle, le géant se précipita vers la sortit la plus proche, malheureusement les flammes dansantes bloquaient le passage.

Soudain apparut dans son chanp de vision la directrice adjointe, ce fut un soulagement de voir une adulte, une personne capable de rattraper ce bazar. Faisant preuve d'un sang froid exemplaire et d'une grande puissance magique la magicienne réussit à éteindre les flammes.

"Humour" : Oh bas non comment on fait notre barbecue maintenant.

Pendant que Miss Philaester était occupé à éteindre le feu une idée germa dans le crâne du fou.

"Le négatif" : On se casse j'ai pas envie d'être là quand elle se sera décidé à nous engueuler et nous foutre en colle pour les 65 prochaines années.

"Le positif" : Non on va assumer notre bêtise.

"Le juge" : On va rester et arranger la vérité à notre avantage, partir serait un aveu de culpabilité.

Aprés l'extinction définitive des flammes la gryffondor se tourna vers Fañch en demandant des explications, le serpentard prit quelques instants pour réfléchir, quel mensonge allait-il servir?

Fañch : Je sais pas du tout il y avait une affiche de propagande terroriste sur les gradins, j'ai essayé de m'en débarrasser moi même puis subitement les gradins on prit feu, j'ai aucune idée de ce qu'il c'est passé.

"Le juge" : voila aucun mensonge de dit juste des omissions, on a pas précisé comment on voulait s'en débarrasser.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Alexeï Dragoslav, Jeu 21 Juin 2018, 18:45


Voler. Te libérer, prendre l’air, cueillir du bout des doigts cette liberté qui pourtant semble s’éloigner au fur et à mesure des années qui passent. Tu ressentais chaque minute le besoin de t’évader sur ton balai, de parcourir des centaines de mètres, des kilomètres sans t’arrêter. Voir jusqu’où tu pouvais aller, jusqu’où ton corps te laissait aller. T’entraîner pour la prochaine saison de Quidditch, perfectionner tes mouvements et en apprendre davantage sur ceux que tu ignorais encore. Tel était ton objectif, ton leitmotiv.

Tu vivais pour le vol. Le vol avait été créé pour toi.

La température extérieure et le vent te semblaient parfaits aujourd’hui pour t’embarquer dans une nouvelle expédition. Tes pieds t’avaient menés jusqu’aux vestiaires où tu t’étais changé et où tu avais préparé soigneusement les cognards et le souaffle dont tu allais avoir besoin. Une odeur nauséabonde te dérangeait malgré tout, comme si un arbre brulait ou qu’un incendio avait été lancé et avait consumé la victime – ou l’endroit qui avait été visé.

Tu essayais de faire abstraction et gagna le terrain. Le drame. C’est lui qui brulait. Ou plutôt les gradins. Des larmes de rage te montaient très rapidement au visage, et tu avais même fini par laisser tomber tout ce que tu portais dans tes bras. Désemparé, tu ne savais pas comment réagir, ni que faire. Ta magie était bien trop faible pour contrer un feu de cette ampleur.

Des jets d’eaux partaient dans tous les sens. Un coup d’œil vers l’auteure tes faits et tu remarquais que Philaester, la directrice adjointe, semblait avoir pris enfin ses responsabilités en main. Tu lui en voulais encore pour votre dernière rencontre, mais si elle pouvait sauver ce qu’il restait du terrain, des anneaux et des gradins, tu n’en serais que reconnaissant.

Le feu cesse après de longues minutes. Hébété, tu rejoins l’ancienne Gryffondor et remarque que Fanch est présent. C’est sa faute, tu en es persuadé. Libre comme le vent, tu lui fonce dessus en lui hurlant les pires insultes que tu connaisses, qu’elles soient dans ta langue natale ou bien en anglais pour qu’il les comprenne. Tu voulais lui faire gravaler ses ancêtres des cinquante dernières générations, lui faire bouffer la poussière.

Lui faire comprendre qu’ici, c’est toi le roi et qu'il avait marche sur ton territoire.


Dernière édition par Alexeï Dragoslav le Jeu 21 Juin 2018, 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Osvald Osborne
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Osvald Osborne, Jeu 21 Juin 2018, 19:15


Au feu les magico-pompiers, y a le terrain de quidditch qui brûleuuuh
avec un pyromane, une femme enceinte et probablement d'autres gens après


Une fois de plus j'étais dehors alors que je devrais pas. Et une fois de plus je ne regrettais pas du tout mon choix. Enfin si, mais seulement un tout petit peu et par pure conscience professionnelle plus qu'autre chose. J'étais sorti en douce parce que l'idée de passer encore des heures enfermé entre ces murs de pierre m'est devenue insupportable et que j'avais grand besoin d'air frais, voilà tout. Quant à mes légers remords je m'efforce de les faire taire du mieux que je peux.
Ce n'est que pour une heure ou deux, c'est pas un drame !
Je serais revenu tellement vite qu'ils auront même pas vu que j'étais parti !
Ce sont des enfants, d'accord, mais on peut les laisser sans surveillance plus d'une minute, pas vrai ?
Si Aysha est capable de mener une double vie elle peut gérer une double part de travail pendant une petite heure !
Puis c'est pas comme si ils allaient foutre le feu ou je ne sais quoi pendant ma courte absence !

Oui, il n'y a vraiment pas de quoi s'inquiéter, vraiment. L'école avait survécu jusqu'à ce que j'accepte le badge et elle survivra encore après moi alors c'est inutile de penser que -

Mes narines sont prises d'assaut par une odeur âcre. Je froisse le nez alors que ma gorge elle aussi commence à me signifier son mécontentement. Mais qu'est-ce qui - ???
La source de ce désagrément est en soit facile à repérer, il me suffit de lever les yeux et de suivre la fumée. *Ils ont vraiment mis le feu...* Sans perdre une seconde de plus j'abandonne tout derrière moi et me mets à courir aussi vite que mes jambes me le permettent. Et il faut croire que quand j'ai la peur au ventre, elles sont beaucoup plus performantes que d'ordinaire ! Complètement essoufflé, ébouriffé, tenant difficilement sur mes jambes tremblantes de l'effort, j'arrive aux côtés des deux personnes présentes sur les lieux du désastre. Un élève et la Directrice Adjointe.
La vois hachée due à la course : « Quelqu'un est blessé ? T'es blessé (tête tournée vers le garçon) et toi - EUH vous ?? (tête tournée vers l'adulte) » Le feu est déjà bien calmé, j'arrive heureusement un peu tard. Je dis heureusement car je suis parfaitement conscient du fait que je n'aurais pas su aider à quoi que ce soit, pas même pour un simple aguamenti...

Au moment où je me tourne vers les gradins cicatrisés par l'attaque des flammes en soufflant un grand coup pour essayer de calmer mon rythme cardiaque, un oiseau d'une espèce particulièrement impolie nous fonce dessus en hurlant. Pas le temps de voir qui c'est mais assez pour hausser le ton malgré moi « C'EST DANGEREUX RESTE PAS LÀ ! »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azénor P. Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Azénor P. Benbow, Ven 22 Juin 2018, 01:08



Le serpentard à l'air pensif, ne serait-il pas en train de me concocter un joli petit mensonge? Tout compte fait le voilà qu'il répond à ma question, alors que nous sommes encore que tous les deux sur les lieux de l'action.
-Je sais pas du tout il y avait une affiche de propagande terroriste sur les gradins, j'ai essayé de m'en débarrasser moi même puis subitement les gradins on prit feu, j'ai aucune idée de ce qu'il c'est passé.

Soit, il a certainement omis de dire qu'il a essayé de s'en débarrasser en y foutant le feu. Mais quelque part je peux comprendre. Vraisemblablement le jeune homme en face de moi n'est pas de mon appartenance, mais puis-je blâmer qui que ce soit pour un différent de croyance? PAs vraiment. Et encore moins un élève de mon école. Je le regarde alors, intriguée, mais intimement persuadée que c'est lui, l'auteur des faits.
Monsieur Guivarch, je comprendrais, si de rage, vous avez voulu mettre le feu à cette affiche. Simplement sachez que vous avez eu énormément de chance, que personne ne se trouve dans le terrain de Quidditch au même moment. Vous auriez pu causer un accident irréversible. Heureusement la perte n'est que matérielle cette fois-ci. Promettez-moi de ne pas réutiliser le sortilège incendie, sur quoi que ce soit!

Et avant que Fanch puisse me répondre, Alexeï Dragoslav arrive en trombe, parlant je ne sais quelle langue, et beaucoup trop vite pour que je ne comprenne mot. Il est en colère, ah bah c'est le moins que l'on puisse dire. Je le vois s'approcher dangereusement de son camarade vert et argent, je crains le pire, je ne sais pas ce que le bonhomme a en tête. D'un de mes fameux claquements de doigts magique -parce que manumage et douée en sortilège informulés-, j'immobilise le poufsouffle, avec un tant soit peu de douceur dans le geste. D'humeur électrique mais pas contre mes élèves pour qui j'ai crains le pire, j'essaie tant bien que mal de calmer la chose.
Alexeï, calmez-vous je vous prie. Personne n'est blessé, et tout va bien. Le terrain sera très bientôt remis en état. Je sais combien vous appréciez le Quidditch..

Oui, je le sais. Déjà parce que je peux voir la rage dans ses yeux, mais aussi parce que je connais mes élèves, l'air de rien. Je m'informe et observe dans l'ombre, j'apprends sur chacun d'eux. Pour moi ils sont tous une entité à part entière, que j'affectionne différemment. Enfait quelque part, ils sont ma plus grande faiblesse.


Et puis parce que plus on est de fous, plus on rit, le préfet des serdaigle arrive et s'incruste dans la petite réunion. Bon, c'est pas comme si ce n'était pas prévisible que des élèves rappliquent! Y'a pas que moi qui ai vu la fumée. Seulement je me félicite intérieurement d'être arrivée la première, et d'avoir pu moi-même arrêter le feu à temps. D'autant plus qu'il n'y a pas vraiment de doute quant à la personne responsable. Même si au fond, elle ne l'est pas entièrement. Enfin bref, Osvlad arrive en trombe à son tour et paniqué, il demande à chacun d'entre nous si on est blessé. Très attachant, ce garçon. La différence entre celui qui veut tuer le fautif et le second qui s'assure que tout le monde va bien me vaut un léger soupir. On a pas tous les même priorités que voulez-vous. Et puis Osborne part en vrille, insulte un...Un oiseau? Je ne comprends pas tout ce qui passe ici, mais enfin j'adopte une voix douce, pour calmer la situation.
Eh eh, Osvald calmez-vous. Tout est sous contrôle, aucun blessé, un accident, rien de plus.
Je vais prévenir vos professeurs et organiser une réunion générale dans la Grande Salle.
Je regarde le préfet
Vous êtes sur que ça va?


Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Ariana Hastings, Ven 22 Juin 2018, 02:46


La nuit avait été tranquille cette fois-ci, Ariana avait réussi à amasser assez d'heures de sommeil pour survivre la journée et s'était assez reposée pour pouvoir travailler. Et la journée avait commencé sans encombres, des plus calmes même, permettant à la jeune Directrice des Bleus de discuter posément avec sa fille grâce à son miroir à double sens (aka le Facetime sorcier), avant d'ouvrir tous ses livres d'alchimie et de prendre de nouvelles notes en prévision de son propre ouvrage. Les choses avançaient doucement mais sûrement, elle arriverait certainement à le finir un jour avant de l'envoyer pour publication (si tenté qu'elle trouve une maison d'édition intéressée par ce qu'elle avait à dire).

Elle venait seulement de commencer la lecture passionnante d'un chapitre sur le mercure quand une anomalie dans le paysage lui fit lever les yeux vers sa fenêtre. De la fumée ? La cheminée du garde-chasse ? Non, la fumée était trop épaisse et trop sombre… On aurait plutôt dit… Un incendie ?! Sans perdre plus de temps, Ariana se précipita hors de son appartement, n'oubliant pas d'embarquer sa baguette au passage, et descendit les marches quatre à quatre, faisant de son mieux pour ne pas en rater une et se casser le nez. Fichus escaliers magiques qui n'en font qu'à leur tête !

Enfin dehors, elle courut aussi vite que possible jusqu'au terrain de Quidditch, où les pompiers volontaires étaient déjà présents. L'incendie était apparemment déjà éteint et la Directrice Adjointe de l'école faisait son travail à merveille, présente sur les lieux du crime et rassurant les élèves. Dont un jeune préfet légèrement paniqué.

Ariana s'approcha doucement d'Osvald et posa une main sur son épaule. Les mots de la Directrice Adjointe se voulaient évidemment rassurants mais, en bonne professionnelle, elle préparait déjà la suite, et Ariana était prête à l'épauler.


« Osvald, est-ce que tu peux trouver Aysha et faire en sorte que tous les Serdaigles égarés se dirigent vers la Grande Salle ? »

Une fois l'ordre donné, Ariana se tourna vers sa supérieure hiérarchique.

« Mlle Philaester, avez-vous besoin d'aide pour quoi que ce soit ? »
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Osvald Osborne, Ven 22 Juin 2018, 16:24


L'oiseau (Alexeï donc :mm: ) est maîtrisé dans les airs et tout le monde va bien. Du moins c'est ce qu'assure madame Philaester en essayant de me calmer. Je vois bien à sa tête que je me suis pas mal emporté et une gêne profonde naît dans mon ventre pour rapidement envahir tout mon corps, colorant au passage mes joues de rose foncé. À l'épreuve du « préfet parfait en cas de catastrophe inopinée » je ne crains pas trop de m'avancer en pensant que j'ai échoué aux yeux de la Directrice Adjointe. Au lieu de réagir de façon rationnelle j'ai été fidèle à moi-même et me suis laissé porter par mes émotions sans réfléchir une seule seconde.
Mais fort heureusement, l'incident n'a fait aucune victime. C'est le principal, pas vrai ?

Quand la femme me retourne la question, de savoir si je vais bien, je ne prends pas le risque de parler d'une voix trop aiguë pour être assurée et me contente de hocher la tête avec toute la conviction dont j'étais capable. Heureusement pour moi, une princesse-chevalier arrive sur son cheval blanc non-existant pour me sortir de l'embarras : Ariana.
Ariana quand elle arrive elle est calme. Elle est droite. Elle a le regard et la voix assurée. Bref elle est tout mon contraire et je ne peux m'empêcher de l'admirer pour sa maîtrise et son professionnalisme à toute épreuve. Elle se tient devant une infrastructure qui était il y a à peine une minute encore soumise à la morsure des flammes, trois élèves et une femme enceinte se tenant à sa porte et pourtant elle a tous les bons réflexes !

Je déglutis difficilement en me disant qu'il faut que je prenne exemple sur elle avant de répondre « Oui ! Euh, tout de suite, j'y vais, euh, pardon ! » avant de faire un mouvement de tête respectueux envers la Directrice Adjointe et de remonter le parc. En chemin je croise des curieux que j'intime à rebrousser chemin pour se rendre dans la Grande Salle. Ils sont malheureusement beaucoup à être difficiles à convaincre ! Surtout les plus âgés ! J'ai l'impression de passer une éternité sur la pelouse avant d'atteindre finalement la grande porte du château.

Bon maintenant je dois : avertir les élèves, trouver mes collègues et faire passer le messages, trouver Aysha,...
À cette pensée une petite sueur froide me saisit le front et le dos. Non, c'est pas le moment d'y penser. D'abord mettre les gens en sécurité et... et après on avisera. Ne pas y penser.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Fañch Guivarch, Ven 22 Juin 2018, 16:46


Fañch Guivarch rp numéro 179 tw :

La réponse de la directrice adjointe était claire, elle semblait avoir comprit ce qui s’était passé et dans ses dires elle imputait la faut de cet incendie au serpentard.

“Le négatif” : Put*n j’ai envie de la cogner.

“Le positif” : Elle nous a sauvés je te rappelle.

Avant qu’il ait eu le temps de protester Alexeï débarqua comme une fury, en insultant le celte dans une langue qu’il ne connaissait pas avant que le suédois puisse atteindre le géant il fut emporté vers Miss Philaester et d’une voix autoritaire elle intima au jaune de se calmer.

Ensuite ce fut le tour de la direction serdaigle de rappliquer quasiment au complet. L’ex directrice de gryffondor ordonna à ces deux élèves modèles de commencer à organiser une grande réunion et de convoquer toutes les personnes de poudlard.

Enervé par la situation Fañch commença à partir en direction du château, sans dire un mot il c’était mit en route, ignorant complètement les deux serdaigles qui venaient d'arriver

hrp : vous pouvez interpeller Fañch, si personne ne réagit il s’en va.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Max Valdrak
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Max Valdrak, Ven 22 Juin 2018, 18:07


Sur à l'appel, me voici. Un peu en retard


Un patronus. Un appel. Un feu. Pas le temps de réfléchir. Je courrais déjà vers le terrain. Ce n'était pas la porte à côté. Rox et Rouky me suivaient. Deux braves. J’espérais juste ne pas arriver trop tard. J'allais au plus vite. Ayant oublié mon balai au Canada. N'ayant que mes jambes pour courir. Baguette à la main déjà prête à intervenir.

Arrivée sur le terrain. Bien du monde déjà présent. Je m'approchais de la directrice adjointe. Écoutant les conversations sans me faire remarquer. Observant l'ampleur des dégâts. M'inquiétant pour les élèves. Cherchant le coupable des yeux. Mais avant m'assurer que la femme qui portait la vie allait bien. Rox l'avait remarqué. Me devançant.

Ce chien était très prudent et protecteur. Surtout avec les plus jeunes mais aussi sentait quand quelqu'un n'allait pas forcément bien. Une fois à sa hauteur. Il tourna autour d'elle et je m'approchais à mon tour. Reprenant doucement mon souffle.

- J'ai fait aussi vite que possible, mais je vois que vous avez réussit à éteindre le feu. Vous allez bien?

Je relançais la question posée peu de temps avant par la directrice des bleus. Elle était entre de bonnes mains. Intérieurement je bouillonnais un peu. Le feu. Destructeur. Ravageur. Pourquoi? Même par accident. On ne joue pas avec on s'en protège. D'un œil je vis le vert s'éloigner. Le nom de famille ne m'avait rien dit tout de suite. Mais je le reconnus rapidement.

Un regard à aux autres, et vers le petit serdy qui s'empressait déjà d'obéir, avant de m'avancer vers lui. Une main sur l'épaule. Cherchant son regard des yeux.

- Fañch, vous reviendrez me voir demain après vos cours. Je crois qu'une discussion s'impose.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Fañch Guivarch, Sam 23 Juin 2018, 14:59


Fañch Guivarch rp numéro 180 tw :

Fañch ruminait dans son coin se faire sermonner alors qu'il n'avait rien fait, il avait commencé à emboîter le pas au préfet des bleus pour retourner vers le château.

Soudain la garde chasse s'adressa au géant pour le mettre en retenue, ce fut la goutte de trop, il se retourna en direction de le Miss Valdrak.

"Le négaitf" : C'en est trop.

La main du serpentard commença à se déplacer vers sa baguette.

"Le positif" : STOP !

Le geste s’arrêta net et le vert et argent dissimula comme il pu son intention dans de grands gestes pour accompagner sa prochaine tirade emplit de colère et de rage.

Fañch : Non mais c'est pas juste, j'ai rien fait. Le type qui a foutu de la propagande et fait je ne sais quoi pour que les gradins flambent  court toujours. C'est complètement injuste !

"Humour" : un juste ou injuste?

"Le négatif" : Ta gueule toi!

"Le juge" : j'ai peut-être une idée.

Se tournant vers la directrice adjointe le celte l'interpella d'une voix moins énervée avec une toute petite pointe de supplication qui était très difficile à remarquer.

Fañch : Je sais pas, dites quelque chose madame.

Le regard planté dans celui de la gryffondor le breton attendait sa réponse espérant qu'elle intervienne en sa faveur, c'était sa dernière chance.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azénor P. Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Azénor P. Benbow, Mer 27 Juin 2018, 01:01



Un léger brouhaha m'informe que la fumée n'a pas attirée que moi et certains élèves. Seulement les plus curieux osent s'aventurer aux devants de la scène et la Directrice de Serdaigle, à qui je n'ai pas vraiment à proprement parlé jusqu'ici, arrive et arrive à calmer son préfet. Ah, ça me rappelle bien le temps où j'étais moi aussi directrice de maison. Quelle paire faisions nous secrètement, avec Lydie. Époque révolue pour sûr, les temps ont bien changé.
Je sourie chaleureusement à Ariana, Eh bien je vous remercie de votre présence, déjà! Il me semble que le pire soit évité, mais maintenant il faut réunir tout le monde... Un léger soupir alors que Max arrive enfin! Elle arrive au bon timing et empêche Fanch de s'envoler, lui permettant une belle punition. Ah une bonne chose en moins. Oui, Miss Valdrak, je crois que tout le monde va bien. Mais bon, on se serait bien passé de ce désastre... Un regard en coin vers Guivarch, le môme pourra plus tard se vanter d'avoir mit le feu aux tribunes du terrain de Quidditch de Poudlard. Histoire de frimer? J'en ai déjà marre de cette histoire. Je le regarde, blasée, les Phénix renaissent de leur cendre, ils foutent pas le feu au gradins de Quidditch, idiot!

Et puisque rien ne sert de rester sur les lieux indéfiniment, je lâche un rendez-vous dans la Grande Salle dans x minutes/heure à la cantonade, et sourie à mes collègues avant de filer dans le bureau d'Aaron. A défaut d'être sur les lieux, mieux vaut que le bougre soit au courant...


Azénor is out  :roll:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Gradins du Terrain de Quidditch

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 22 sur 23

 Gradins du Terrain de Quidditch

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Sports magiques ~¤~ :: Quidditch libre-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.