AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
Mémoire PC 32Go (2 x 16Go) à 3200 MHz – DDR4 – CAS 16 RAM ...
87.99 € 177.27 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 12 sur 14
Devant la salle commune
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle

Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Lorelaï Peony, le  Jeu 4 Jan 2018 - 17:33

[LA accordé]

La verte s'adressait à elle, un grand sourire aux lèvres qui plus est. Lorelaï déglutit. Qu'est-ce qui lui prenait soudainement à la blonde d'être aussi contente de la voir et de l'attendre dans les couloirs ?

La jeune sorcière regarda bêtement autour d'elle, aucune autre Lorelaï dans les alentours, c'était bien pour elle.
Elhiya était beaucoup plus jolie avec un sourire sur le visage, elle paraissait rayonnante au milieu de tout ces bleus stressés par les examens, les contrôles et les cours de manière général.

Une sucette en bouche, puis en main, Lorelaï la regardait s'avancer vers elle, le cœur battant un peu trop vite, elle rangea son livre et son casque dans son sac à bandoulière.
– Ça va ? J’t’ai pas croisé en cours, je voulais savoir si tu avais encore besoin de mon ruban à cheveux. Je sais, c’est une broutille insignifiante pour toi, mais… pas pour moi.

Le ruban.

Soulagement, eau froide qui coule du haut de sa tête au bas de ses pieds. C'était pour le ruban. Evidemment, pour quoi d'autre ?

Lorelaï lui sourit grandement, les yeux pétillants.
- Evidemment que je l'ai encore, viens, je te le donne, dit-elle en la prenant par la main.
Puis, se souvenant que la salle commune n'était accessible qu'aux bleus, elle retira sa cravate et l'enfonça sur la tête de la blonde qui elle n'en portait pas,
- Comme ça le heurtoir n'y verra que du feu, il pas si intelligent qu'il veut le faire croire, suffit de passer au milieu des autres, à cette heure-ci ça sera pas compliquée.

Et, reprenant la main de la blonde, elle s'enfonça dans l’entrebâillement de la porte, au milieu des aiglons, et fonça vers le dortoir à petits pas rapides.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Elhiya Ellis, le  Jeu 4 Jan 2018 - 18:14


le déroulement d'un ruban de soie



PV Luly
LA Accordé à Lully


Ho un sourire et pas de question. Parfait. J'ai pas eu droit à un regard de deux ronds de flan, ni à une remarque desobligeante, bon point pour elle du coup. Vu le peu de fois où je l'avais vu et relativement toujours dans un état d'esprit différent, je ne savais pas trop comme j'allais être accueillie. Elle devait être de bonne humeur. Très bonne humeur même vu qu' elle m'avait attrapée par la main pour me tirer vers leur statuette à énigme.

Surprise, j'avais même oublié de râler. Je me retrouvais d'un coup plantée devant elle, esquissant un sourire en coin dubitatif alors qu'elle me plantait sa cravate sur la tête. "Mais qu' est ce que tu fais?" Pour le coup, je comprenais pas trop pourquoi elle m'offrait sa cravate. Le bleu c'est sympa, mais je préfère le vert, ca fait sortir les quelques éclats émeraudes cachés dans mes prunelles .

J'crois bien que ma question était passée à l'as et qu'en plus que je sois pas de sa maison ne la perturbait pas plus. Voilà qu' elle m'entraînait dans le nouveau groupe d'aiglon m'assurant que ca passerait ni vu ni connu. Pour le coup j'avais un doute. Qu'est qui lui disait que leur totem allait pas me stupéfiant du regard? Hein?  "Nan mais j'peux attendre dehors tu sais". Le courage, la bravoure, je laissais ca aux Gryffondor, même si je trouvais que ca s'apparentait plus à la bêtise qu'autre chose généralement.

De toute façon, trop tard, on s'engouffrait déjà avec les autres, se hatant entre les élèves pour rejoindre les dortoirs. Les yeux s'étaient rapidement baladés sur la salle commune, très jolie comparée à la chose couleur malade que je devais surpporter. Et puis y avait la lumièredu jour ici, c'etait sympa. Pour le coup je suivais, la statue m'avait pas pas transformée en cochon grillée, et c'etait marrant de voir une autre maison.

Enfin arrêtées, je rigolais doucement. "Espère même pas me rendre plus intelligente en m'amenant ici. Je crois bien que ça marchera pas." Aoi aurait pu confirmer largement.
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Lorelaï Peony, le  Jeu 4 Jan 2018 - 18:35

La verte l'avait suivie sans trop d'objections au travers de la salle commune, une fois arrivées dans le dortoir, Lorelaï ferma la porte derrière elles, elles étaient encore seules, mais pas pour longtemps.

Elle entraîna Elhiya sur son lit et l'installa, fermant les baldaquins autour d'elle,
- Reste là, fais pas de bruit, les filles vont pas tarder à arriver. Relève tes pieds, je vais chercher le ruban, il doit pas être bien loin.

La bleue ouvrit son armoire et en sortit ses cahiers de cours, peut-être avait-elle mit le ruban dans le livre qu'elle avait avec elle ce jour-là ? C'était quoi ? Métamorphose... Ne pas trop réfléchir, juste chercher. Elle farfouilla et dégota son cahier de métamorphose dans lequel il n'y a rien.

Peut-être l'a-t-elle mise dans son plumier ? Lorelaï prit son sac, en sortit ses cahiers et ses trois plumiers. Il n'est pas avec les crayons, pas avec les crayons aquarelles, pas avec les pastels, ni avec le matériel de cours.

Elle soupira et lanca un regard vers les baldaquins fermés. Elle avait quand même pas perdu son ruban ?
Puis, se mettant à plat sur le sol de pierre, elle regarda sous le lit. Apparemment les elfes de maison étaient passé, tout était nickel, pas de trace de ruban bleu. Lorelaï se rassit en tailleur au pieds du lit et souffla.
- Mh...

Finalement, la blonde se releva et s'introduit dans le lit pour s'installer en face de la verte. La regardant droit dans les yeux, elle lui dit,
- Elhiya, je te promets sur tout ce que j'ai de plus cher que je vais retrouver ton ruban, quitte à y passer la nuit.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Elhiya Ellis, le  Jeu 4 Jan 2018 - 20:49



le déroulement d'un ruban de soie



PV Luly
LA Accordé à Lully

Bon je savais que niveau humour c'etait pas ca. Que quand on rigolait à mes blagues c'etait pour me faire plaisir, mais de la à me cacher.. et dans un lit en plus.. ah non, c'etait pas pour mon trait d'ironie mais car j'étais pas une vraie bleue. J'avais pouffé doucement me jettant sur un oreiller lâchant simplement quelques mots. "je bouge pas t'en fais pas". Et... j'attendais...

Séquestrée derrière des rideaux bleus, je m'amusais à essayer de deviner ce que Lorelaï faisait. J'entendais un bouquin se faire feuilleter, du fourbis se faire déranger et des bruits de pas dans la pièce. Bon pas besoin d'être Einstein pour comprendre qu'elle avait perdu mon ruban...   une légère vrille empoigna mon estomac à cette conclusion oubliant un instant que je n'avais confié qu' une simple copie. Fébrilement, le mes doigts étaient partis triturer le bout morceau de satin mêlé à ma petite tresse de côté. Soulagement immédiat. L'original était toujours avec moi.

C'etait très bête comme réconfort au final. Eury n'allait pas disparaître du jour au lendemain, elle faisait parti des élèves du château, elle pouvait juste pas s'évanouir dans la nature.

Comme Lucy  
Non pas comme Lucy!
Comme Lucy qui n'est plus
Plus jamais


J'avais continué à tripatouiller la fin de mon ruban, sursautant au retour de l'aiglone, me forçant à la position assise. Le regard ternis planté dans le sien, le faible sourire qui etirait les lèvres restait teinté d'und brise de douleur. Je détestais mon esprit si traître tellement apte à m'asséner quelques piqûre de rappel à la moindre occasion.. un soupir m'échappait. "On va chercher ensemble, pour les filles de ton dortoirs scelle la porte d'un sortilège, et dit leur que t'attends l'infirmière car t'es contagieuse. Ce les disuadera peut être le temps qu'on trouve le ruban." Restait plus qu'à savoir ce qu'elle en avait fait.

Pourquoi cherche ce ruban?
Il a disparu comme Lucy c'est tout
C'est ta faute encore tu aurais dû en prendre soin...
.... comme lucy


Machinalement j'haussais les yeux au ciel. Bâillonner ma conscience c'est facile a faire la plus part du temps. Mais la, pour un simple ruban, la voilà qui voulait m'imposer culpabilité et peine. "Tu l'as retiré de tes cheveux ici?"  Sourire un peu forcer. Ne pas penser, faire comme d'habitude, me défaire des ressentiments synonyme de perte de temps
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Lorelaï Peony, le  Jeu 4 Jan 2018 - 21:39

La blonde semblait soudainement très triste. Lorelaï reconnu dans ses yeux une douleur qui résonnait chez elle. Elle eut envie de calmer la douleur par de la douceur... La prendre dans ses bras ou déposer un baiser sur sa joue, comme Ulysse l'avait fait avec elle. Mais elle ne pouvait pas, comment se permettre des gestes si intimes alors qu'elle la connaissait à peine, et qu'elle lui était redevable.

Ce ruban semblait avoir une importance cruciale pour Elhiya, Lorelaï posa ses yeux sur le ruban bleu ciel qui tressait les cheveux de la verte devenue bleue pour un instant. Elle eut envie d'y poser ses doigts sur la réplique exacte de celui qu'elle avait perdu. Mais qu'elle retrouverait.
- On va chercher ensemble, pour les filles de ton dortoirs scelle la porte d'un sortilège, et dit leur que t'attends l'infirmière car t'es contagieuse. Ça les dissuadera peut être le temps qu'on trouve le ruban.

Lorelaï sursauta un peu en entendant les mots de sa camarade. Elle hocha la tête, décidée, et se leva pour mettre un mot sur la porte. Mot écrit en rouge et en gras, puis elle scella la porte, s'enfermant avec Elhiya.
Se mordant doucement la lèvre, elle retourna vers elle, assise en tailleur, sa jupe au-dessus de ses genoux.
Elle semblait toujours aux prises avec des remous intérieurs. Lorelaï avait envie de l'aider à penser à autre chose. Elle ouvrit grands les baldaquins et lui tendit les mains pour l'aider à se relever.
- Tu l'as retiré de tes cheveux ici ?

La jeune sorcière regarda autour d'elle, et s'étira un peu vers l'arrière.
- Je t'avoue que je sais plus trop...

Et gênée, elle ajouta,
- J'étais pas vraiment dans mon assiette en métamorphose. Si tu n'avais pas été là pour me soutenir avec... ton doux sourire... Je pense que je serais partie du cours.

Peut-être pourrait-elle lui rendre un peu de cette douceur ?
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Elhiya Ellis, le  Jeu 4 Jan 2018 - 22:02


le déroulement d'un ruban de soie



PV Luly
LA Accordé à Lully

Un mot collé sur une porte c'était bien aussi. J'y aurai pas pensé. En même temps je restais que peu de temps dans dans les dortoirs. Fâcheuse habitude. Je devais faire une allergie au vert ou quelque chose du genre en fait. Pas envie de savoir précisément pourquoi les cachots m'inspiraient si peu. Ca manquait de lumière déjà. Contrairement à ici ou la main de Lorelaï tendu vers moi semblait plus lumineuse.

Je l'avais prise pour m'extirper de son lit et commençait à regarder un peu partout. Rin, Len et les boursouflet avaient tendance à me piquerle moindre bout de tissus qui était à leur portée,  je vérifiait donc sous le lit, juste au cas ou. Rien. Juste les paroles de l'aiglone confirmant que le souvenir lui avait échappé.

Puis il y'avait eu cette précision qu'il m'avait fait levé la tête, m'offrant en prime l'encadrement du lit bois comme baiser. "Aieuh, bordel" Semblant de juron sorti tout seul, je massais le haut de mon crâne endolori et reposais les yeux sur la bleue "Ca allait si mal? J'ai pas fait grand chose.." Voilà, je recommencais. Ca m'avançait à quoi de savoir hein? La dernière personne que j avais laissé m'atteindre par ses soucis c'était l'autre blond. Et vu le résultat, j'étais pas bien sure que c'etait une bonne idée. Vite continuer à chercher.

Le regard fouinant derrière les rideaux et sur le mobilier, je supposais que si j'acceptais un tant soit peu de ne pas ignorer cette fille ce  'était que car Holly semblait l'apprécier. Il ne m'avait toujours pas dit pourquoi d'ailleurs et ca m'agacais un peu. Cependant, j'avais continué.. "Et ta crampe? Ca va mieux?' De deux choses l'une. Soit je laissais mon esprit m'imposer le sentiment de perte et d'abandon en associant le ruban perdu à Lucie. Soit je l'occupais autrement. Venir lui jeter un sort à la tête était exclus, venir lui dire que je voulais pas qu'elle s'approche trop d'Holly aussi, du coup.. les vielles habitudes se manifestaient.

J'étais persuadée que j'aurai du me faire mais tant pis. J'arrivais à son niveau pour l 'aider à chercher. Léger sourire à son attention quand je croisais son regard
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Lorelaï Peony, le  Jeu 4 Jan 2018 - 22:25

Ses mains agrippèrent les siennes. Des mains fines et douces qui la surprirent. Lorelaï l'aida à se relever et la regarda fouiller dans ses affaires.
- Ça allait si mal? J'ai pas fait grand chose...

Lorelaï était plantée à côté de son lit et décida de s'asseoir, laissant Elhiya mener les recherches. Elle prit un coussin qu'elle serra dans ses bras.
- Non, c'était pas la grande forme... Mais j'ai décidé que tout ça c'était pas grave....
Les yeux fixés sur le sol, elle ajouta,
- J'ai décidé que j'étais assez forte pour tout surmonter... Même si je dois le faire seule.

Relevant les yeux, elle vit la blonde ouvrir ses tiroirs. Montée de stress, montée d’adrénaline. Elle ne se souvenait plus d'où elle avait caché ses... son matériel. Elle passa sa main sur sa jupe, la plissant quelque peu.
Comme si elle l'avait sentie, Elhiya lui demanda si elle avait encore des douleurs aux cuisses.

Lorelaï soupira longuement,
- Plus pour longtemps. Ça aussi se sera bientôt fini...

D'une manière ou d'une autre elle allait en finir.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Elhiya Ellis, le  Ven 5 Jan 2018 - 11:02


le déroulement d'un ruban de soie



PV Luly
LA Accordé à Lully

Hoho, son étreinte sur son coussin, ses yeux dans le vide, ses mots, méchant reflets à ce que j’avais été, triste échot à une douleur palpable trop connue. Un soupir m’échappait de nouveau alors que je m’asseyais à ses coté, lui adressant un sourire très doux. Voilà que je recommençais. Non, il fallait que j’arrête de me laisser atteindre par ce genre de chose. Ce n’était pas mon souci, pas mes affaires, je n’avais pas à la protéger celle-ci, je n’avais à protéger personne à par moi-même.

Personne à part moi.
Personne à part Holly.
Personne à part Lysse.
Personne…

Alors, pourquoi, quand elle disait qu’elle s’efforçait à prétendre les lignes de ma bouche se tordaient en une légère grimace. Faire semblant, prétendre que tout allait bien, supposer qu’on était assez forte, toujours, pour les autres, pour soit, ce n’était pas si simple. Au début on y arrivait très bien, puis à chaque pas de plus derrière ce masque, on glissait toujours un peu plus profondément dans la peine que l’on voulait contenir…

Jusqu’à ce qu’on ne puisse plus la cacher
Et qu’elle se déverse
En un torrent de larmes sans fin,
En une douleur bouffant tout le reste
A ne laisser plus rien,
Juste une pâle copie de nous-même.
Une ombre
Non, moins que ça…

Alors forcément, comment je devais faire pour fermer les yeux ? En prétendant à nouveau à mon tour ? J’y arrivais plus, j’savais plus faire, plus maintenant. C’était bien pour ça que je disparaissais la nuit, que je noyais la moindre de mes pensées divergentes dans n’importe quelle distraction. Un verre d’alcool, des bras chaleureux, des pigments de pastel bleuâtres, dans quelques mesquineries… Qu’importait tant que je n’avais pas à prétendre que tout allait comme je voulais ?

Du coup, les yeux plantés sur la demoiselle, je m’était approchée doucement, lui replaçant une de ses mèches de cheveux blond derrière son oreille, lui souriant avec douceur. Pas un de ces sourires surfaits, pas un de ceux de convenance. Un qui disait qu’il comprenait, qu’il connaissait plus ou moins, qu’il savait en quelque sorte

–Attention à ne pas te perdre petit oiseau, se mentir à soit-même est plus douloureux que mentir à autrui, même quand c’est pour leur bien

Surtout quand c’était pour leur bien… Mais c'était quelque chose qu'il fallait apprendre par soit même....
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Lorelaï Peony, le  Ven 5 Jan 2018 - 13:50

Elhiya s'arrêta dans ses recherches, écoutant les écoutant de la blonde qui ne remarqua rien, trop occupée à ressentir ses propres mots.

Plus pour longtemps.

Elle allait bientôt aller mieux. Elle sourirait encore, naïvement à la vie, comme avant.
Elle sourit se souvenant de cette légèreté. Légèreté ? Avait-elle jamais été légère ? Non. Mais plus légère, elle avait connu. Allégée aussi.
Flottant un peu au-dessus du sol, elle avait connu.

La douce blonde s'avança près d'elle, Lorelaï releva les yeux, sa main dans ses cheveux réveilla un frisson qu'elle n'attendait pas.
Ses yeux, son sourire. Un sourire qui rassurait. Des yeux qui entouraient. Elle se sentait soudainement si proche. Liées comme par un écho incessant.

Ses mots aussi.
Des mots qui glissaient sur son cœur endolori.
Qui glissaient, qui recouvraient, entouraient sa douleur.
L'apaisaient tel un baume déposé par des doigts délicats.
- Je n'me mens pas Elhiya. J'ai mal, je le sais. Je suis brisée, je le sais. J'ai simplement décidé d'arrêter de me morfondre sur mes douleurs, j'ai décidé d'embrasser tout ce qui se passe à l'intérieur de moi, comme une force, de la prendre, et d'en faire des choses qui me feront du bien.

Elle fuyait le regard de la blonde assise à ses côtés, et, se mordant la lèvre, elle releva les tête, se plongeant dans les yeux bleus rassurants d'Elhiya.
- Même si je sais pas comment m'y prendre.

Une envie, forte.
Une impulsion.
Encore.
Sentir sa peau.
Encore un peu.
Sentir sa douceur.
Cette douceur.

Lentement, silencieusement, elle approcha sa main de la sienne, glissa ses doigts sur sa peau blanche.
- Y a tellement de choses en moi.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Elhiya Ellis, le  Ven 5 Jan 2018 - 14:20


le déroulement d'un ruban de soie



PV Luly
LA Accordé à Lully

Et la réponse de l’autre blonde résonna rapidement, couvrant mes pensées et quelques images qu’imposait mon esprit désagréablement. Je pouvais revoir le regard brillant de quelques larmes du blond sous cette branche d’arbre, son sourire éteint sous mes conseils, la douleur de voir qu’il n’y arrivait pas, mon masque à moi qui s’émiettait de part en part, la chute qui en suivait… Tant de chose que je voulais garder enfermer derrière une porte de cachot, scellé d’une fermeture de plomb.. et pourtant les mots choisis par Lorelaï m’arrachaient une légère grimace.

Accepter ce qui vibrait en nous ? L’accueillir ? le nourrir ? S’en servir ? Vraiment ? C’était si seimple et elle avait trouvé la recette pour y arriver ? Je n’en croyais pas un mot. On pouvait se faire croire ce qu’on voulait, tout au fond de nous on savait parfaitement qu’on ne pouvait transformer les douleurs en quelque chose de positif. C’était un mensonge doucereux. Même si je ne prenais pas mon cas pour une généralité, je n’avais jamais personne chialer de douleur et dire « nan en fait c’est juste trop bien », ça ne marchait pas comme ça.

Et d’un coup. Cette phrase, comme une supplique, une demande même pas cachée, clairement dessinée au coin de ses lèvres. Savoir comment si prendre ? Comment pourrais-je répondre ? Elle avait conscience de s’adresser à la mauvaise personne ? Je n’étais même sure de savoir comment je m’en était sortie, comment j’avais pas fini au fond de la Tamise, alors comment je pourrais trouver les mots, les bons, ceux qui sont utiles, ceux qui ne mystifient pas la vérité.

J’savais pas faire, j’avais su, mais j’pouvais plus, j’voulais pas entendre les restes de ma douleur lui faire echo. Nan, j’voulais pas .. Plus maintenant…. Alors, mes yeux avaient suivi le parcourt de ses doigts sur ma main, sans un mot, vidant mon esprit de mes propres fantômes, marquant quelques secondes de pauses. Oui, ça je savais faire, c’était bien la seule chose que je savais faire actuellement. C’était simple, facile….

Les opales levées subitement sur les siennes, je la prenais dans les bras, sans lui demander son avis et glissais mes bras dans son dos pour l’étreindre doucement contre moi. Il n’y avait pas toujours des palabres en solutions aux maux de l’esprit, il y’en avait peu en fait …

–Alors laissent les toutes sortir, les contient pas
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Lorelaï Peony, le  Sam 6 Jan 2018 - 3:31

Elhiya...

Elle semblait soudainement larguée, perdue dans ses pensées, comme perdue en elle-même.
Puis il y eut ce contact, ce peau à peau. Et elle sembla s'apaiser, comprendre. Savoir.
Lorelaï avait-elle aussi ce pouvoir ?
Pouvait-elle apaiser les âmes par de simples gestes ?

Ses yeux qui la traversent de part en part.
Un regard qu'elle a rarement vu.
Une chaleur. Immédiate.
Une étreinte.
Une pulsion.
Un réveil.
Une chaleur.
Envahissante, qui prend, qui embrase le cœur et le corps.

Elle sent sa chaleur contre sa poitrine, ses mains dans son dos, elle sent son souffle contre son oreille.

Larguée.

Rendre l'étreinte.
Elle enlace en retour le corps de la blonde, l'attirant contre elle.
Hésitante.
Absorbant la chaleur rassurante, enivrante.
Serrer plus fort encore.
Poser sa joue dans le creux de son cou.
Poser son nez froid sur son épaule chaude.
Tirer encore un peu.
Presser sa poitrine battante contre la sienne.

Et dans une impulsion, une douce caresse derrière sa natte tressée.
Sur sa nuque.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Elhiya Ellis, le  Sam 6 Jan 2018 - 15:55


le déroulement d'un ruban de soie



PV Luly
LA Accordé à Lully

Une étreinte. Timide un premier temps. Comme si je l'avais surprise. Comme si elle ne s'y attendais pas. J'aurais pas du? Je n'étais pas sure, mais ca avait toujours été ma réponse à mon manque de mot. Quand les miens s'etouffaient dans ma gorge, quand ceux du blond étaient devenus si douloureux.

Une étreinte.

Et d'un coup, libérateur ou salvateur, mon câlin offert sans attente d'un retour rencontrait une réponse. Une tête nichée sur mon épaule, un souffle chaud délivrant un délectable frisson le long de l'échine de mon dos, quelques doigts légers glissés dans ma nuque. Machinalement, je la serrais un peu plus contre moi. J'ignirais la cause de sa douleur mais ne pouvais occulter cette réponse.

Un enlacelement.

La chaleur diffusé dans mon être m'arracha un sourire. Je me detachais légèrement, laissant l'air ambiant passée entre nous, juste pour la regarder. Une fois je l'avais sourire. Elle était jolie ce jour ci. Mais ca avait été qu'une seule fois. Si elle avait réussi à transformer sa douleur en quelque chose de positif, pourquoi ne souriait elle pas?

Un effleurement.

J'ai toujours aimé voir les gens sourire. Surtout quand ces tel pouvaient illuminer ce qui composait mon monde. Cette fille faisait sourire mon cousin, et ce dernier composait l'intégralité de mon monde. Elle devait donc sourire à  nouveau, tout simplement. D'un geste lent je decallais a nouveau une de ses meches de cheveux derrière l'oreille et lui souriait.

-Tu veux me rendre un service? Plus que retourvrr mon ruban. Retrouve le sourire. Ca plaira à quelqu'un qui m'est cher

J'avais plongé mes yeux clairs dans les siens lorsque j'ennoncais ma requête et me penchais sur le côté pour poser sur sa joue un baiser. L'habitude faisant, la comissure de ses lèvres hébergerent la distinction
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Lorelaï Peony, le  Sam 6 Jan 2018 - 16:49

Son souffle. Sa chaleur. Son cœur qui battait au rythme du sien. Sa peau. Et son regard quand elle déposa un baiser au bord de ses lèvres.
Lorelaï sentait sa poitrine se gonfler, ses joues rosir et son ventre se tendre.
Elle ne comprenait pas et ne voulait pas comprendre.
Elhiya voulait la voir sourire, elle avait envie de lui sourire.

Elle passa sa langue sur sa lèvre inférieure, ferma les yeux, inspirant longuement. Puis, elle s'étira un peu, étendant son ventre, les boutons de sa chemise s'étirant dans le même mouvement.
- Je peux faire ça, dit-elle, déposant à son tour un baiser sur la joue de la blonde, entremêlant leurs doigts. Ne serait-ce que pour me faire pardonner d'avoir égaré ton si beau ruban...

Elle avait soudainement l'impression de la découvrir.
Derrières des allures mordantes semblait se cacher une douceur qu'elle n'avait qu'entraperçut jusqu'alors. Elle désirait déceler cette fleur. Les yeux plongés sur sa chemise filigrane, elle sentit émaner d'autres désirs également. Des désirs qui montaient de son ventre, qui prirent place dans sa main qui se logea sur le col de la blonde, ajustant le tissu, touchant presque malencontreusement la peau qu'il recouvrait.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Elhiya Ellis, le  Sam 6 Jan 2018 - 20:34


le déroulement d'un ruban de soie



PV Luly
LA Accordé à Lully

Un sourire aussi faible soit il peut suffir à éclairer de sombres ténèbres. Un sourire sincère bien sur. Combien souriaient juste pour faire plaisir, sans avoir la capacité d'illuminer le moindre nuage environnant. Ce n'etait pas d'une pâle réplique fantomatique que je voulais la voir se vêtir, mais de ce sourire radieux dont elle nous avait inondé en botanique. Il y'avait eu, ce jour quelque chose d'étonnant chez elle. J'ignorais ce que c'etait et ne désirais pas le découvrir.

Ca ne me concernait pas, ca ne me regardait pas, peut importait qui elle était vraiment, pour qui elle se faisait passer tant qu'elle devenait pas soudainement une carte avec laquelle je devais apprendre à jouer pour préserver mon cher cousin.

Alors, je m étais contenter de sourire aux mots qu'elle utilisait, au baiser qu'elle me rendait, à nos doigts qu'elle entremelait. Juste sourire car je ne voyais quoi dire de plus qui ne soit superflus. Hormis..

-Merci

Rien de plus. Je l'observais remettre mon col de chemise négligé en place, effleurant la peau tendre et sensible qu'il entourait. Son regard étrange, comme quelque chose qu'elle n'osait dire ou penser. Une lueur bizarre que je croisais de temps à  autre sur des inconnus dont je me fichais complètement et que je ne deffinissais jamais vraiment.

Haussant un sourcil dubitatif une seconde, je capturais délicatement sa main levée au dessus de mon épaule et la posais tout contre moi, juste au dessus de la poitrine. Mon regard chercha le sien, tachant de me debarasser de cette impression d'inachevé.

-Tu es sure que ça ira?"

J'aurai du partir avant de reouvrir la bouche, partir et ne pas chercher plus loin, partir et ne pas demander ce qu' elle contenait...

Ne pas m impliquer.
Partir dans regarder.
Ne pas soudainement la reprendre dans les bras
Ne pas écouter cette vrille d'estomac
Ne pas la serrer contre moi
Ne pas écouter le chant de son coeur
Ne pas la lâcher pour poser ma main sur sa joue
Avec tendresse
Trop
Beaucoup trop...
Partir était la solution
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Lorelaï Peony, le  Dim 7 Jan 2018 - 1:52

Contenu sensible ?

Elhiya souriait, la remerciait. Son sourire la réchauffa autant que ses étreintes.
Elle attrapa doucement la main de la jeune femme et la déposa contre sa poitrine, juste quelque centimètres plus loin de son col, juste assez loin pour que son coeur s'emballe, que son souffle se coupe. Que son ventre se réveille en étincelles.

Elle cherchait son regard, Lorelaï le lui donna, plongeant ses yeux gris dans ce ciel bleu qui s'étendait face à elle.
Elle voulait s'assurer que tout irait bien.
Lorelaï lui sourit, hochant la tête, serrant le tissus sous ses doigts, sous sa main.

Silencieusement, de sa main libre, elle caressa le bouton encore fermé de la jeune femme, jouant de la perle entre ses doigts.
- Ca ira, ne t'en fais pas.

Elle regarda alors ses jambes, croisées en tailleur, effleurant celles blanches, parfaites, d'Elhiya. Repensant à ses marques qu'elle ne voulait faire disparaitre, cachées sous le tissu bleu.
- Je sens que je peux m'en sortir.

Une étreinte à nouveau, longue, qui l'embrasse, qui l'embrase. Et cette douceur à nouveau dans son regard, qu'elle ne veut plus quitter, dans laquelle elle veut se noyer, se perdre.
Tout sortir disait-elle.
Elle voulait tout sortir.

Et cette tendresse sur sa joue.
Oserait-elle ?
Tout semblait si facile.
Elle tourna sa tête, déposant un baiser sur la main qui la caressait.
Ouvre dans une impulsion le bouton avec lequel jouait encore ses doigts.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Elhiya Ellis, le  Dim 7 Jan 2018 - 13:02


le déroulement d'un ruban de soie



PV Luly
LA Accordé à Lully

]Trigger warning je suppose]
♫♫

Quelques mots rassurant, caressant mon esprit, pour me faire taire, pour m’imposer de reprendre mes distances pour… que je parte. Je devais, je me le répétais, encore, comme un disque rayé, comme quand ma main se glissait dans celle du seul membre de ma famille existant à mes yeux, comme quand je mettais un pas de plus derrière une barrière que je ne devais pas franchir.

Fermer les yeux une fraction de seconde,
Ecouter ce qu’elle raconter,
Sentir la chaleur nouée au sein de mon estomac,
Sourire.
Frissonner un instant à un baiser au creux de ma main
Esquisser une moue amusée,
La regarder malicieusement
O la tendresse avait un chant auquel je ne savais dire non
Faute aux autres
Faute à moi-même
Qu’importait…
Et ce bouton qui volait
Invitation déguisée,
Comment dire non…

Les opales plantées dans les siennes, la mine espiègle, gardant sa joue dans ma main, je m’étais rapprochée d’elle tout doucement. Posant mon front contre le sien avec délicatesse, marquant une pause le temps d’un battement de cil, laissant mon souffle chaud effleurer ses lèvres. Une simple marque d’attention, rien de plus, un simple baiser, léger, déposé sur sa bouche rosée si douce. Doucereuse sensation retournant mon ventre, affolant brièvement mon palpitant. Découverte appréciable, différente, appétissante…

Pourtant, je me détachais pour lui souffler quelque mots « Désolée… Alors que cachais tu sur ta cuisse l’autre fois » J’étais blonde, pas aveugle, en cours, elle avait tiré sur sa jupe, ici aussi, ce n’était certainement pas pour que mon regard ne croise pas un bout de tissus de coton
Contenu sponsorisé

Devant la salle commune - Page 12 Empty
Re: Devant la salle commune
Contenu sponsorisé, le  

Page 12 sur 14

 Devant la salle commune

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.