AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 1 sur 27
Dans le jardin, sur la belle pelouse
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant
Isadora Latkins
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Isadora Latkins, Dim 18 Mar 2012 - 11:19


La jeune brune releva la tête vers elle, le regard qu'elle avait était mêlé du chagrin qui ne l'avait pas encore quitté et d'un étrange éclat de fascination qui venait de naître. Elle tenta d'essuyer les traces de maquillage qu'avaient laissé dans leur sillage les larmes en roulant sur ses joues. L'entreprise fut plus ou moins fructueuse, laissant encore en quelques endroit des petites tâches couleur cendrée. Elle esquissa un vague sourire, pas beaucoup plus sincère que celui d'Isa, car l'amertume était encore palpable.

Je ne pense pas, malheureusement. Mais merci de me proposer.

Un frisson parcouru l'échine de la blondinette, cette voix ... où l'avait-elle entendu ? Elle ferma les yeux pendant une fraction de seconde, un geste presque imperceptible, et elle eut un déclic, Valens... Elle avait entendu cette voix le matin même alors qu'elle l'avait surpris par inadvertance ramener quelqu'un qui s'était perdu ... Ce quelqu'un avait maintenant un visage...

J'allais rentré, mon cours commence bientôt. Je m'appelle Katniss.

...et un nom. Isadora laissa son sourire mourir sur ses lèvres, un air un peu choqué pu se lire sur son visage l'espace d'un instant. Elle se reprit rapidement, la Serdaigle n'avait pas eût le temps de percevoir cette courte détresse. Elle ne savait plus trop comment se comporter, Katniss était une fille tout à fait charmante, elle se prit à penser que décidément, nombre de jeunes filles charmantes gravitaient autour de ce garçon. L'idée que ses paroles délicates n'avaient pas été un traitement de faveur la troubla. Maintenant qu'elle y pensait, cela paraissait évident, l'élégance était chez lui quelque chose de naturel, il n'y avait donc pas de raison pour qu'il ne se comporte de cette manière qu'avec elle, et il n'y avait pas plus de raison pour que les autres filles n'en soient pas également charmés. Qui ne le serait pas ? De nos jours ces manières étaient peu répandues.
Si Isadora avait été élevé dans ce même respect de l'étiquette, quoi que peut-être de manière un peu moins stricte, il n'en était pas de même pour tous les élèves de cette école qui, à l'aube de ce 22e siècle, avaient perdu le sens de la distinction.

Une sorte de colère l'envahit sans qu'elle ne puisse la réprimer, elle ne savait pas vraiment pourquoi elle ressentait cela, elle n'avait croisé Valens que deux fois, sur de courtes périodes, et à chaque fois complètement par hasard. Le hasard ... Deux fois en deux jours, et maintenant il la menait directement à la jeune fille qui avait hanté ses pensées pendant tout le déjeuner... Isadora se tordait l'esprit s'en parvenir à en dégager l'ombre d'une explication, une panoplie de sensations nouvelles semblait l'assaillir de toutes parts.

Elle se souvint d'un seul coup qu'elle n était pas seule, la brune s'était relevé, et attendait apparemment une sorte d'au revoir avant de s'en aller. Elle eut l'envie soudaine de ne pas la laisser partir, d'essayer de la connaître. "Soyez proches de vos amies, encore plus proches de vos ennemies" disait ce vieil adage...

Attend !

Ce mot était sortit comme un cri, un cri qui aurait explosé au fond de sa poitrine et se serait propulsé à l'extérieur. Elle s'en rendit compte et essaya de se reprendre, il s'agissait de ne pas passer pour une folle, Katniss ne devait se douter de rien...

Attend... dit-elle d'une voix plus posée. es-tu sûre que tout va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Katniss Everdeen
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Katniss Everdeen, Dim 18 Mar 2012 - 12:19


Katniss attendis une réaction de la belle blonde qui semblait déstabilisée. La Serdaigle n'arrivait pas à déchiffrer son regard, et cela la troublait. Elle n'arrivait pas à détourné les yeux de son regard émeraude. La jeune fille s'apprêtait à partir lorsque la voix de l'inconnue survint comme un cris.

Attends !

Katniss surprise, reporta son attention sur la Serpentard.

Attends, dit-elle plus calmement. Es-tu sure que tout va bien ?

Katniss regarda la jeune femme, et lui sourit, un sourire plus sincère que le premier. Elle hésita un instant. Que pouvait-elle bien répondre à cela ? La Serdaigle faisait tout son possible pour aller toujours bien, et ses moments en solitaire était toujours caché de tous. Bien qu'elle n'allait pas si bien qu'elle voulait le laisser paraître, elle ne pouvait pas expliquer les raisons de son malheur, ce pourquoi elle répondit d'une voix douce et joyeuse.

Oui, ce n'est rien, juste un petit moment d'égarement. J'avais juste besoin d'un peu d'isolement. Comment t'appelle tu ? J'aimerais connaître le nom de la personne qui aurait voulut m'aider.

La jeune sorcière attendit de connaître le prénom de la Serpentard. Décidément, aujourd'hui les élèves de cette maison étaient attentionnés envers elle. Tout d'abord Valens qui l'avait accompagnée jusqu'à sa salle commune, maintenant elle. Peut-être allait-elle se faire des amis ? Mais personne ne sait ce que le destin lui réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Isadora Latkins
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Isadora Latkins, Dim 18 Mar 2012 - 14:13



Le sourire d'Isa eût l'effet escompté, Katniss se radoucit et daigna même répondre à sa question, même si elle persista sur le chemin du "tout va bien". Isadora se doutait bien que ce n'était pas le cas, mais il n'était pas question de la brusquer. Le but était d'essayer d'entrer dans son cercle d'amis sans qu'elle ne se doute de rien. De cette manière, elle pourrait la surveiller et définir si cette jeune fille était une menace... Une menace à quoi ? A sa popularité ? A sa supériorité sur un grand nombre d'élève ? Nan ... Il s'agissait d'autre chose de difficile à définir. Isadora sentait qu'elle devait se méfier d'elle, sans vraiment savoir pourquoi. Elle ne se rendait pas compte qu'elle expérimentait pour la première fois de sa vie, la jalousie !

C'était un sentiment complexe, un mélange d'admiration et de colère. En d'autres circonstances, les deux jeunes filles seraient très probablement devenues de vraies amies, sincères. Mais à la sympathie naturelle qu'elle lui inspirait, s'ajoutait une sorte de haine latente, inexplicable. Elle décida de poursuivre son double jeu en invitant la jeune fille à boire un jus de citrouille...

Enchantée Katniss, Je me présente, Isadora Latkins, comme vous avez déjà pu le constater, je suis élève de 6ème année à Serpentard. Ne vous fiez pas à ce que l'on dit sur notre maison, certain d'entre nous sont des gens charmants.

Elle afficha un grand sourire, aussi faux que convaincant.

Puis je me permettre de vous inviter à boire un jus de citrouille ? J'en ai tout un stock dans mon dortoir... Si vous daignez m'accompagner...

Un plan commençait à se dessiner dans sa tête, un habile subterfuge qui lui permettrait de définir très rapidement ce qui liait cette jeune Serdaigle à Valens. En l'attirant du côté de la salle commune de Serpentard, elle espérait grandement qu'elles se retrouveraient nez à nez avec le jeune homme. Il lui suffirait alors de les observer attentivement, leurs réactions parleraient d'elles-même. Elle sourit intérieurement tellement son plan semblait parfait. Le fait que Katniss en soit parfaitement ignorante la ravissait. Elle était grisé par ce sentiment de puissance et de contrôle que lui conférait le fait de savoir ....
Revenir en haut Aller en bas
Katniss Everdeen
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Katniss Everdeen, Dim 18 Mar 2012 - 19:14


La jeune sorcière attendit de connaître le prénom de la Serpentard. Décidément, aujourd'hui les élèves de cette maison étaient attentionnés envers elle. Tout d'abord Valens qui l'avait accompagnée jusqu'à sa salle commune, maintenant elle. Peut-être allait-elle se faire des amis ? Mais personne ne sait ce que le destin lui réserve.

Enchantée Katniss, Je me présente, Isadora Latkins, comme vous avez déjà pu le constater, je suis élève de 6ème année à Serpentard. Ne vous fiez pas à ce que l'on dit sur notre maison, certain d'entre nous sont des gens charmants.

La jeune Serdaigle eut un large sourire. Katniss reprit un peu plus confiance en elle. Effectivement, contrairement au dire, les Serpentard avaient été très courtois envers elle jusqu'à présent. Peut être qu'Isadora connaissais Valens, après tout, ce n'était pas rare que deux élèves d'une même maison soient amis. Mais Katniss chassa rapidement cette pensée de son esprit. Elle espérait au fond d'elle que la blondinette ne connaissais pas l'attachant jeune homme. Comme cela était stupide ! Après tout, elle n'avait parlé qu'une fois au Serpentard depuis son arrivée à Poudlard, peut être même ne le reverrait-elle que rarement. Il lui avait peut être proposé se rendez vous par simple amabilité, sans réellement le souhaiter. Après tout, elle ne savait rien de lui. La jeune femme fut tiré de ses pensées quand Isadora relança la conversation.

Puis je me permettre de vous inviter à boire un jus de citrouille ? J'en ai tout un stock dans mon dortoir... Si vous daignez m'accompagner...

Mince, Katniss se retrouvait piégée. Son cours allait commencer, mis elle ne pouvait pas refuser ! Comment pouvait elle dire non sans paraître malpolie ? Isadora avait été plutôt sympathique jusqu'à présent. Remettre cela à un autre jour ? Non cela semblerai beaucoup trop grossier. Elle ne pouvait que dire oui. Mais elle ne pouvait pas rester trop longtemps..

Bien sur ! Mais j'ai mon premier cours d'enchantement qui va bientôt commencer, donc, si l'on pouvait ne pas traîner, répondit la jeune Serdaigle, à la fois satisfaite et inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Melisine Sweet
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Melisine Sweet, Sam 24 Mar 2012 - 15:11


Depuis mon arriver à Poudlard je n’avais jamais encore prit le temps de me balader dans les jardins. Il faisait beau le soleil sur ma peau la réchauffer. Il y a bien longtemps que je n’avais plus profitée de la lumière naturelle du soleil. Je respirais a plein poumon, savourant le plaisir de ma nouvelle vie qui commençait. Voilà une bonne semaine que j’étais entrée à Poudlard et je n’avais pas eu de temps a moi, trop occupée par les cours. Aujourd’hui je m’offre une aprèm’ tranquille dans les jardins.

J’ai marchée pendant une bonne demi-heure sans m’arrêter admirant la beauté du paysage qui m’entoure. Partout autour de moi le chant des oiseaux ce fait entendre, le vent transporte dans son sillage des odeurs fleuries. Je vois un banc libre et décide de m’y assoire. J’observe à présent les autres élèves présents dans le parc. Il y a là des amie qui semble en grande conversation, des garçons qui jouent avec une balle dans l’herbe et même deux amoureux qui se câlinent tendrement sur un banc a quelques mètres de moi. Cette vision me rend triste je repense malgré moi à Jean, mon amour perdu. Plongée dans mes pensés je ne m’aperçois même pas que quelqu'un s’approche de moi…


Edit Kimoka : Bonjour, je tiens à vous rappeller qu'il est strictement interdit de supprimer l'édit d'un modérateur, et ce même si vous avez édité votre post pour corriger l'erreur que vous aviez faite. Merci de faire attention à l'avenir. Cordialement.


Dernière édition par Melisine Sweet le Sam 24 Mar 2012 - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Johnson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Matthew Johnson, Sam 24 Mar 2012 - 15:41


Andrès qui était à la fenêtre de sa salle commune, regardait le paysage, les oiseaux qui volaient, les personnes qui marchait, le soleil se reflétant dans l'eau du Lac Noir. Il resta là, seul à méditer, pendant plusieurs minutes il regardait, sans regarder. A un moment, son regard s'arrêta sur une personne assise, sur un banc, seule, était-ce une fille ? Ou bien un garçon ? Allait-il allez voir ? Il ne savait pas.

I
l se décida quand même à sortir, il faisait beau et chaud, et l'herbe avait l'air belle de la-haut. Andrès descendit les escalier en colimaçon qui mène au salon de la salle commune des Serdaigles, et sortis par le tableau. Il se dirigea vers les escalier et là il vit un groupe de Serpentard, le même que ceux qui l'avait poussé avant, aujourd'hui Andrès ne se laissera pas faire. Il passa à côté du groupe en fixant le plus laid de tous qui avait l'air d'être le chef. Il passa sans encombres, et les Serpentard ne fit rien du tout. Andrès avait retrouvé le sourir et se dirigea vers l'extérieur.

E
n sortant du Château Andrès pris une grande bouchée d'air et il se sentait chez lui, l'odeur des fleurs qui était autour lui rappelait les balade en campagne avec son père. Andrès revint à la raison, avec une larme au coin de l'oeil. il reprit sa marche vers l'étendue d'herbe où était installé la personne qu'il avait vu du haut, c'était une fille, d'ici il ne voyait pas de quelle maison elle était, il alla quand même à sa rencontre. en allant vers cette inconnue, il vit Katniss, a qui il adressa un sourire, et une Serpentard qu'il ne connaissait pas.

I
l ne restait que quelque mètres avant d'arriver à cette inconnue qui était une Serpentard, il n'aimait pas les Serpy's, allait-il changer d'avis ? allait-il faire demi-tour ? non rien de tous ça, il voyait qu'elle avait l'air un peu triste et seule.

- Pas facile de débarquer dans une nouvelle école n'est-ce pas ? lui dit-il en lui adressant son plus beau sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Melisine Sweet
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Melisine Sweet, Lun 26 Mar 2012 - 19:52


C'est uniquement en l'entendant murmurer :

« Pas facile de débarquer dans une nouvelle école n'est-ce pas ? »

Que je sortis de mes pensées sombres, bien contente d'avoir était interrompu. Ce jeune homme était sans aucun doute un et il avait l'air sympathique. De plus j'avais surement là l'occasion de discuter et de faire connaissance. Si je surmonte ma timidité naissante. Depuis mon arriver à Poudlard j'ai perdu de mon aisance naturelle à aller vers les gens, pour une raison inexpliquée je devenais timide. Sans doute le fait de débarquer dans un nouvel endroit. J'avais peur de le faire fuir, si j'ouvrais la bouche.

*tant pis, je prends le risque. Peut-être que c'est là ma seule occasion de me faire un ami*

Je lui répondis :

« Non en effet. »

Puits trop timide pour affronter son regard j'ai détourné la tête vers un des groupes de jeune. Je sentais sa présence près de moi, je ne savais pas s'il s'était assis ou pas, mais il ne c'était pas enfui comme je le craignais...
Quand je l'ai vu pour la première fois, il y a peine deux minutes je l'ai trouvée beau, avec sa peau très blanche je lui trouvai des allures d'ange. Je n'ose pas tourner la tête, j'avais pourtant envie de lui parler. Alors sans même le regarder je me suis lançai :


« Euh moi c'est Lily Rose black, mais je préfère qu'on m'appelle Lily tout simplement.
Dit moi ça fait longtemps que tu es à Poudlard ? »


Je ne savais pas s'il allait me répondre, mais j'avais fait le premier pas et j'étais bien contente de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Johnson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Matthew Johnson, Lun 26 Mar 2012 - 20:18


Andrès avait entendu pour la première fois, la voix de jeune femme. Elle avait répondu à sa question, mais ce :

« Non en effet. » voulait dire qu'elle n'avait pas beaucoup de conversation, elle devait être autant timide que lui, et si ni l'un ni l'autre n'ouvrait la bouche, nous allions pas aller loin.
Mais, elle était mignonne et avait l'air gentille, alors il répondit à sa question :

« Euh moi c'est Lily Rose black, mais je préfère qu'on m'appelle Lily tout simplement.
Dit moi ça fait longtemps que tu es à Poudlard ? »


- Black ? De LA famille Black ? Dit-il, interloqué.

Peut-être que sa question allait l'a choquer mais elle était sortit comme ça.
Il essaya de se rattraper comme il le pouvait, car même si il était venus vers elle, il était tout ce qu'il y a de plus timide et puis face à la situation, elle ne pouvait pas empirer plus :

- Lily ? C'est jolie... Dit-il d'une voix hésitante.

C'est tout ce qu'il avait trouvé, c'était léger, mais il ne trouvait pas grand chose d'autre à dire, alors il essaya de se rattraper sur sa dernière question.

- Cela va faire bientôt un an que je suis à Poudlard, mais j'ai dû faire une pause, on va dire "obligatoire". Et toi ? Je ne t'ai jamais vu par ici... Lança-t-il d'une façon plus décontractée.


Voyant que la Poufsouffle détournait la tête, peut-être qu'il l'ennuyait, alors il commença à se retourner pour repartir d'où il venait...
Revenir en haut Aller en bas
Melisine Sweet
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Melisine Sweet, Jeu 29 Mar 2012 - 18:22


« Non ne part pas... Je suis désolé je suis un peu timide... j'ai du mal à m'habituer à Poudlard en fait... c'est la première fois que je Viens ici... »

J'ai débité ce flot de parole. Il s'était retourner je ne voulais pas qu'il partes. Je n'avais plus parlé à quelqu'un depuis des semaines. J'étais terriblement seul et parler à ce garçon était pour moi comme une bouffé d'air fraiche. J'avais besoin du contact d'une autre personne pour sortir de ma triste mélancolie. Je ne savais pas trop ce que j'attendais de lui. Peut-être juste qu'il me parle, de la pluie et du beau temps, ou alors qu'il deviendrait un ami. Je ne sais pas. Mais son visage me plaisait bien. Il avait l'air sympa. Mais au fond de moi je ressentis une pointe de méfiance. Il avait dit :

« Mais j'ai dû faire une pause, on va dire "obligatoire" ».

Je ne savais pas ce que cacher cette phrase. Je voulais savoir. Mais je ne pouvais pas le lui demander directement. Comment l'amener à me dire pourquoi il avait fait « une pause » ? Je repris de plus belle :

« Et toi tu ne m'as pas dit ton prénom ?
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Johnson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Matthew Johnson, Jeu 29 Mar 2012 - 19:48


Andrès vit que la jeune Poufsouffle le retenait, il esquissa un sourire et se remit en face d'elle, il aimait bien se faire désirer, ( HRPH : mouahahaha j'adore ça !! ) à la tête de la jeune et sa première phrase,
«
Non ne part pas... Je suis désolé je suis un peu timide... j'ai du mal à
m'habituer à Poudlard en fait... c'est la première fois que je Viens
ici... >>


Il se revoyait à sa place, c'est sûr ce n'était pas facile d'aller vers les autres, mais si on voulait se faie des amis, il fallait bien, c'est sûr, ce n'est pas facile, il savait de quoi il parlait et ça fait tellement mal de se sentir seul au monde.

« Et toi tu ne m'as pas dit ton prénom ? >>
" Je m'appelle Andrès,
fit-il avec son accent d'Espagnol.

La jeune femme avait l'air suspicieuse, mais il se faisait surement des idées, il ne pouvait pas la juger, pas maintenant en tout cas. Il était intrigué par cette demoiselle si timide, si renfermée sur elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Eloane Bradford
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Eloane Bradford, Ven 13 Avr 2012 - 14:16


La nouvelle Serdaigle, avait besoin d'un peu de calme, loin de l'effervescence du château. Certes elle aimait l'ambiance si exceptionnelle qui régnait, mais venant tout juste d'arriver, elle était loin d'y être habitué. Il lui fallait un peu de temps pour s'adapter, elle la solitaire de toujours.
Elle voulait s'isoler le temps d'un instant, pouvoir réfléchir librement. Il fallait qu'elle pense à son plan, ou du moins à sa métamorphose. Il fallait éloigner le plus possible l'ancienne Eloane. Mais comment faire? Le naturel revient toujours au galop...
C'était si dur de ne pas pouvoir être celle que l'on est réellement, mais en même temps elle n'avait pas le choix la jolie asiatique, c'était ça, ou encore se faire noyer sous un flot de moquerie.
Non, non cela plus jamais! La serdaigle, ne serait pas l'intello de service, pas à Poudlars! Ici elle serait la belle asiatique. Bien évidemment, elle voulait réussir ses études, elle en ferait pas n'importe quoi, juste qu'elle ne se ferait plus remarquer en cour, enfin si, mais pas dans le même sens qu'avant...

Elle parti donc en direction du parc, son étendu la laissa bouche bée. Elle ne s'attendait pas à ça, c'était vraiment grandiose, elle en avait le souffle coupé.
Décidément elle ne s'habituerait jamais à ce lieu si merveilleux!
De loin elle pouvait voir s'étendre un lac, elle qui adorait l'eau, elle y serait bien allée s'y baigner. Mais l'air frais qui soufflait suffit à la retenir. Elle préféra se rendre sur la belle pelouse verte flamboyante.
C'était si calme et reposant... Affichant un air satisfait, elle s'étendit sur la pelouse, ainsi allongé elle pouvait contempler le ciel, et se perdre dans ses rêves. Elle passa ses deux mains sous sa tête, comme un coussin, ses cheveux formait une couronne sombre autour de sa tête.
Elle était si bien ainsi.... Elle aurait pu y rester des heures!
Revenir en haut Aller en bas
Matt Connor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Matt Connor, Sam 14 Avr 2012 - 15:37


Matt était au calme, dans la Salle Commune. Il passait beaucoup de son temps libre dans cette salle, réfléchissant à son plan. Il n'avait que très peu d'amis, les amis qu'il avait sont plus des connaissances que de vrais amis. Le Poufsouffle était quelqu'un de solitaire.

Le Poufsouffle était debout, près de la fenêtre. Il voyait quelques élèves s'amuser dans le Parc, ou d'autres qui allait à Pré-Au-Lard. La dernière fois que Matt s'était rendu à Pré-Au-Lard remontait à il y a 3 mois. Il avait rencontrer une jeune Serdaigle et il avait aussi appris que son grand père n'était pas mort de cause naturel mais qu'il avait été tuer de sang froid par l'homme qui avait déposer une lettre sur la table ou Matt buvait un verre avec la Serdaigle. Cette lettre était une menace à l'égard de Matt. Après s'en être prit à son grand père, le tueur mystérieux voulait s'en prendre à Matt. Le Poufsouffle réfléchissait à son plan, il réfléchissait à comment trouver et tuer le tueur de son grand père. Il n'avait pas l'intention de prévenir le ministère pour cette lettre ni pour ce tueur. Il voulait faire justice lui-même.

Mais qu'en penserait son grand père ? Matt était le descendant d'une longue lignée de Connor et il ferait honte à ses ancêtres. Ce fameux plan le harcelait. Après les cours, il se réfugiait dans la Salle Commune pour réfléchir. Il n'était pas sorti du château en dehors des cours, et ceux depuis 3 long mois.

Matt retourna près de son lit, se baissa et tira une mallette cacher sous son lit. Il ouvrit la mallette et sortit les papiers présents à l'intérieur. Parmi les papiers, il y avait pleins d'articles de la Gazette parlant d'un tueur mystérieux et le Poufsouffle avait remarqué que le tueur de la Gazette s'en prenait aux vieux. Il était certain que c'était le même tueur. Le jeune homme ferma les yeux quelques secondes en essayant de se ressaisir : Il ne fallait surtout pas qu'il fasse justice lui-même, ça serait la plus grosse erreur de sa vie. Il prit les articles de la Gazette, la lettre que le tueur lui avait envoyé et enfin une lettre qu'il avait écrite lui-même en racontant que son grand père avait été assassiner etc et rangea tous ses papiers dans une enveloppe. Sur l'enveloppe il écrivit "A l'intention du Ministre de la Magie" et donna l'enveloppe à sa chouette pour qu'elle apporte cette lettre à Londres. Matt venait de prendre la bonne décision.

Matt enfila un tee shirt, alla dans la Salle de bain et prit quelques serviettes : il voulait aller se baigner dans le lac. Il sortit de la Salle Commune, descendit les escaliers, sortit du château, traversa le Pont en Bois, traversa le Parc et arriva enfin devant le lac. Il retira son tee shirt ainsi que son jean et plongea à l'eau. L'eau était plutôt froide, elle devait être à 15 degrès mais le Poufsouffle n'en avait rien à faire. Il se baigna, fit des minis-plongeons et, au bout d'une dizaine de minutes, vit une jeune femme, s'installer non loin de lui. Elle devait être nouvelle car Matt n'avait pas le souvenir de l'avoir déjà vu. Elle était asiatique et plutôt jolie. Le Poufsouffle n'avait pratiquement pas d'amis, il était temps de s'en faire.

Notre jeune Poufsouffle sortit de l'eau, se sécha le visage, enfila son jean et prit son tee shirt dans sa main, il s'essuya le torse et mit une serviette autour de son cou. Il s'avança vers la jeune fille.


-"Bonjour, excusez moi de vous déranger, vous êtes une nouvelle ? "

Lui demanda t-il. Matt ne voulait surtout pas la déranger. Il se souvenu que lorsqu’il était arriver à Poudlard l'an dernier, il avait eu un peu de mal à s'habituer au brouhaha du château et venait souvent dans ce Parc. Il se présenta ensuite à la jeune fille.

-"Je m’appelle Matt Connor, je suis à Poufsouffle."

Il tendit sa main à la jeune femme attendant que celle-ci lui tende la sienne à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Eloane Bradford
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Eloane Bradford, Sam 14 Avr 2012 - 17:00


La jolie asiatique, n'avait plus la tête dans les étoiles non, autre chose attirait son regard... on va dire qu'elle avait un beau spectacle devant les yeux. En effet, peu de temps après son arrivée, un jeune homme était venu près d'elle, plus précisément au bord du lac. Il avait retiré ses vêtements avant de plonger dans le lac. En pure adolescente Eloane n'avait pu détourner le regard devant la musculature développée du jeune garçon. Enfin jeune, la brunette se demandait bien quel âge il avait... Elle lui donné dans les 20ans, mais si c'était le cas, que ferait-il à Poudlard? Peut être un prof? A cette idée l'asiatique grimaça, elle était en train de relooker de la tête au pied, un possible prof? En même temps c'était pas sa faute à elle! C'est lui qui venait exposer son corps parfait à la vue de tous, et puis les yeux c'était fait pour regarder non?

Consciente de pouvoir paraître grossière à le fixer ainsi, la brunette se força à détourner le regard. Elle s'étendit à nouveau, le nez levé vers le ciel, elle ferma les yeux et replia un de ses bras sur son visage, lui cachant la moitié de la figure. L'homme était sorti de ses pensées, déjà elle se replongeait dans ses problèmes. Elle avait un profond malêtre, et elle était persuadée que jamais personne ne pourrait la comprendre, toute sa vie serait-elle une solitaire?

Plongé dans ses sombres pensées, elle n'entendit pas que quelqu'un s'était approché d'elle. Ce fut lorsqu'elle entendit une voix, qu'elle sursauta un poussant un petit cri de surprise. Elle redressa son buste en une fraction de seconde, de manière à être assise et leva vers les yeux vers la voix.
Dès qu'elle vit la personne, elle se mit à rougir entièrement, avait-il vue là façon dont elle le regardait? L'asiatique était morte de honte, si elle avait pu elle aurait couru se cacher dans un trou de souris. Mais aurait eu l'air encore plus bête, déjà qu'il devait la prendre pour une folle après le cri qu'elle avait poussé. Eloane ne comprenait pas vraiment pourquoi il était là, que lui voulait-il? La brunette n'était pas vraiment habitué à susciter de l'intérêt chez ses camarades. Voyant qu'il attendait qu'elle dise quelque chose, la jeune fille ouvrit enfin la bouche.


Humm... Bonjour! Oui en effet je suis nouvelle, je viens tout juste d'arriver.

Elle lui sourit doucement, laissa découvrir ses dents éclatantes, en espérant que cela suffirait à couvrir son embarras. Il se présenta ensuite, et par politesse, l'asiatique se leva et serra la main qu'il lui tendait. Se retrouvant en face de lui, Eloane remarqua qu'elle était à peine plus petite que lui, il faut dire que pour une fille elle était assez grande, mais cela formait un ensemble homogène, avec ses formes qui la faisaient paraître bien plus que son âge.
De près il était encore plus mignon que de loin, et semblait sympa, ce qui poussa l'asiatique à continuer la conversation.


Enchantée Matt, je suis Eloane Bradford, nouvellement Serdaigle.

Il était Poufsouffle il avait dit, il était donc toujours un élève...

Vous, voulez-vous asseoir avec moi? J'avais besoin d'un peu de calme loin de l'agitation de l'école. Je n'ai pas l'habitude de tout... cela!

Lui souriant à nouveau elle reprit place sur la pelouse l'invitant à prendre place à côté d'elle.

Cela fait longtemps que vous êtes à Poudlard?

C'est bien du Eloane ça! D'une façon détournée elle arriverait à savoir plus ou moins son âge.
Revenir en haut Aller en bas
Elëana De Castellenau
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Elëana De Castellenau, Dim 15 Avr 2012 - 14:08


Aujourd'hui, Elëana était, plus qu'a son habitude, toute excité. Elle avait eu une lettre venant de son père. Sa chouette lui avait donné ce matin même. Enfin, sa chouette n'était pas très intelligente et passait le plus clair de son temps à perdre les courriers ou à se perdre elle-même. La semaine dernière encore, elle avait reçu une lettre de ses amis Moldus, une lettre de toutes les personnes qu'elle aimait. Elle était d'ailleurs très heureuse de savoir qu'ils pensaient encore à elle malgré le temps considérable qu'elle avait passer sans leur parler. Elle leurs avait d'ailleurs reproché de ne pas lui avoir parlé avant. Mais finalement, ils avaient envoyé la lettre bien avant qu'Elëana ne l'ai reçu. Encore la faute à sa chouette. Enfin bref, revenons à nos moutons. Elëana avait reçu une lettre de son père qui lui disait qu'il avait enfin retrouver du travail, que tout ce passait bien et tout le baratin habituel des parents. Elle était heureuse qu'il est pensé à elle. Ce n'était pas souvent. Elle prit donc la lettre de son père déjà ouverte, une feuille et une plume. Elle se dirigeait vers la Parc. Un endroit calme où elle pourrait rédiger sa lettre en toute intimité. Elle marchait donc d'un pas empressé pour s'asseoir sous un arbre à cause de la chaleur ambiante.

'' Rah, ce temps, qu'il m'énerve ! Un jour il fait beau, et l'autre il pleut ! '' Se dit Elëana en repensant au temps d'hier.

Elle marchait quelques temps comme sa en regardant tous les arbres qui pourraient faire l'affaire. Elle voulait être sous un arbre qui serait digne d'être le seul qui voit ce qu'Elëana écrirait. Elle regardait donc un peu autour d'elle quand elle vit des personnes qu'elle connaissait. Elle leur dit bonjour, mais elle ne voulait pas rester ici, sinon ils ne feraient que lui demander ce qu'elle écrivait, pour qui, pourquoi …
Elle alla donc un peu plus loin. Elle vit deux jeunes qui semblaient parler. Elle s'approcha d'eux pour savoir si elle pouvait emprunter un petit peu de place. En s'approchant elle vit que la jeune fille était asiatique. Elle n'avait évidemment rien contre les asiatiques, seulement il n'y en avait pas beaucoup par ici. Elle la trouva d'ailleurs très belle. Mais s'étonna de ne l'avoir jamais vu. Le jeune homme non plus elle ne lui avait jamais parlé. Mais elle l'avait déjà vu dans la Salle Commune des Poufsouffles. C'était donc un Poufsouffle. Elle posa donc ses deux feuilles et son sa plume un peu plus loin. Puis alla voir les deux personnes près d'elle toujours sur-exciter et avec un entrain déconcertant.

Bonjour ! Je m'appelle Elëana, je me demandais si je pouvais venir ici pour écrire ma lettre. Dit-elle avec un grand sourire.

Elle regarda ensuite le Lac. Elle avait eu le méchant rêve de tomber dedans toute habillée. Elle souhaitait donc que ce ne soit pas un rêve prémonitoire. Mais même si elle avait fait se rêve, ça ne l'empêcha pas de trouver la vue magnifique. Elle attendit don la réponse des deux jeunes personnes en espérant que cela soit positif. Mais elle se doutait que si ils lui disaient oui, elle parlerait avec eux. Elëana ne pouvait pas être en compagnie de quelqu'un sans leur parler.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Connor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Matt Connor, Dim 15 Avr 2012 - 14:30


La jeune asiatique avait regardé Matt de façon étrange, il sentit dans son regard qu'elle venait d'avoir honte de l'avoir regardé ainsi. Mais le Poufsouffle s'en moquait. Son interlocutrice avait été surprise par son arrivée. Matt avait même entendu la jeune femme pousser un petit cri de surprise en l'entendant parler.

Elle avait l'air de lui ressembler beaucoup. En effet, elle semblait plutôt solitaire, et ne se sentait pas très à l'aise lorsqu'un élève vint lui adresser la parole.
La jeune femme lui confirma qu'elle était une nouvelle élève. Ceci se voyait sur son visage. Matt pouvait reconnaître un nouveau ou une nouvelle rien qu'en regardant son visage, cela se voyait.
Elle fit, à Matt, son plus beau sourire. Elle avait des dents très blanche et la jeune asiatique était plutôt jolie. La nouvelle continua en se présentant. Elle s’appelait Eloane Bradford et était dans la maison de Serdaigle. Cela fit penser à Matt que son grand père était, lui aussi, un élève de Serdaigle.


Matt lui afficha à son tour son plus beau sourire et, avant même qu'il le demande, Elona lui proposa de s'asseoir avec elle. La Serdaigle lui avoua qu'avec toute l'agitation que procurait l'école elle c'était réfugiée ici pour être au calme. Le Poufsouffle s'en doutait déjà avant même que Eloane lui dise.

Le beau Poufsouffle remarqua qu'il était plutôt grand et musclés pour son âge. Eloane était également grande pour son âge, celle-ci était légèrement plus petite que lui. Quand on voyait Matt pour la première fois, beaucoup de gens le prenait pour un professeurs ou quelques choses de ce genre. Matt en avait marre de faire un peu plus vieux que lui mais ça avait certaines avantages, pour les filles par exemple. Matt rigola tout seul en pensant à cela. Puis, s'en rendant compte s'excusa auprès d'Eloane lui racontant pourquoi c'était t-il mit à rire.

La jeune asiatique lui demande ensuite s'il était à Poudlard depuis longtemps. Matt réfléchi quelques secondes et se souvenu que ça ne faisait pas une année mais bien deux ans qu'il était ici.

-"Enchantée moi de même Eloane. C'est avec plaisir que je m’assoit avec vous !"
Lui dit alors Matt en lui affichant un beau sourire, et en s'asseyant "Je suis à Poudlard depuis le début de ma cinquième année, cela fait donc deux ans puisque je suis en dernière année d'étude ici. Poudlard va beaucoup me manquer..." Dit-il avec une pointe de nostalgie.

Matt était sur le point de ce faire une amie. Cela le ravisa. Et cela avait aussi l'air de faire plaisir à la jeune Serdaigle. Le Poufsouffle avait quasiment oublié le tueur mystérieux. Mais au moment ou il y repensait, il chassa cette pensée et se consacra à cette nouvelle rencontre. Il tourna la regard vers le château et vit beaucoup d'élèves y sortir et traverser le Pont en Bois. Le château ne suffisait pas aux élèves pour s'agiter, il fallait qu'ils viennent faire du bruit dans le Parc. Cela embêtait le jeune homme, il aurait préferé un moment de calme avec Eloane afin de faire plus ample connaissance. Il se tourna de nouveau vers la nouvelle élève et lui demanda à son tour.


-"Et vous, je sais que vous êtes nouvelle, normal vous venez de me le dire... " Matt s'embrouillait tout seul dans ces propos. "Ce que j'essaye de vous demander c'est, en quel année êtes vous ? Vous vous plaisez ici à Poudlard ?"

Puis sans laisser le temps à Eloane de répondre, il continua.

-"Vous savez, depuis que je suis ici, je n'ai jamais eu vraiment d'ami. J'en ai quelques uns mais je les considère plus comme des connaissances, ce ne sont pas des véritables amis. Avant j'étais à Durmstrang et là bas, c'était pareil, j'étais souvent seul, en réalité je suis quelqu'un de solitaire et, je me trompe peut être mais en vous voyant j'ai l'impression que c'est aussi le cas pour vous. Je suis content donc de vous avoir rencontré car nous sommes pareil : des solitaires."

Il venait de dire ce qu'il pensait. Ce qu'il venait de dire n'avait presque aucun sens, il n'y avait aucune "morale" a ce dialogue mais il était content de lui avoir dit. Une légère brise de vent s'installa. Matt qui avait déposé son tee shirt sur la pelouse l'enfila de nouveau. Puis il sortit son instrument de magie. D'un coup de baguette il fit disparaître les serviettes. Ses cheveux n'était pas tout à fait sec et ils étaient complètement en bataille. Il essaya de les aplatir. Il regardait droit dans les yeux la Serdaigle mais pensa ensuite qu'elle pouvait peut être se sentir mal à l'aise qu'on la regarde ainsi. Il ne savait quoi dire. Il regarda autour de lui et remarqua qu'un élève de première année plongea dans le lac et, semblait se noyer. Matt se leva brusquement, se déshabilla rapidement. Courut vers le lac, plongea à son tour et sauva le petit garçon. Il le sortit de l'eau et lui conseilla de ne plus recommencer ceci car sa pouvait être dangereux.

Il retourna ensuite près d'Eloane et s'excusa d'être parti aussi brutalement. Puis remit ses vêtements. Décidément, aujourd'hui il n'arrêtait pas.

Soudainement, Matt se mit à éternuer. Il venait d’attraper froid.

-"Je savais que je n'aurais pas dû aller me baigner."

Puis, il remarqua qu'une jeune femme était venu s'installer près d'eux. Matt était parti sauver un enfant au lac, et quand il était revenu, la jeune femme était là, près d'eux. Elle leur demanda si elle pouvait rester ici pour écrire sa lettre. Matt n'y voyait aucun inconvénient. Il avait déjà aperçu cette jeune femme dans la Salle Commune des Poufsouffle. Quel était son nom déjà ? Il ressemblait beaucoup à celui d'Eloane. Son nom était Eleona ? Non, non ! Elle s’appelait Elëana !!! Oui c'était ça !

-"Bonjour Elëana. Nous nous sommes déjà vu dans la Salle Commune. Moi c'est Matt, on partenaire au cours de Défense Contre les Forces du Mal. C'est vrai que les robes de sorciers ne me vont pas très bien et je n'ai donc pas la même allure. Écoute moi je ne voit aucun inconvénient à ce que tu reste ici pour écrire ta lettre. Eloane, ça ne vous dérange pas ?"

Le Poufsouffle se remit à éternuer et s'excusa auprès des deux jeunes femmes pour se désagrément.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans le jardin, sur la belle pelouse

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 27

 Dans le jardin, sur la belle pelouse

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.