AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 16 sur 16
Ecouter le chant des oiseaux
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
Invité
Invité

Ecouter le chant des oiseaux - Page 16 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Invité, le  Jeu 14 Mar 2019 - 11:31

La jeune fille continue à marcher auprès de sa professeure, tout en posant les questions qui semblent torturer son esprit. La brune sourit, poser les questions aux bons interlocuteurs, c’était la certitude d’avoir de véritables réponses, des réponses qui aident, bien entendu, mais surtout qui permettent d’y voir plus clair dans ses propres compétences magiques. Parfois, il suffisait d’un peu d’aide, une simple main tendue, et cela se déroulait pour le mieux.

« Il faut beaucoup d’entraînement. C’est comme tout. Regardez, un enfant qui né ne sait pas marcher, c’est l’apprentissage, l’entraînement, les essais échoués comme réussis qui lui permettent de se tenir droit et d’arriver à mettre un pied devant l’autre. C’est pareil pour la magie. L’entraînement permet de venir à bout des plus grosses difficultés. Pour la concentration, il vous faut absolument vider votre esprit et vous concentrer essentiellement sur votre magie ».

La brune espère avoir répondu aux questions que se posait la jeune fille, mais elle se tenait malgré tout prête à faire face à de nouvelles interrogations. Parce que répondre aux jeunes étudiants faisaient partis de son passe-temps préféré, elle devait bien l’admettre. Cela évitait qu’ils aient accès à des informations erronées. Et puis, c’était l’avantage d’être enseignante à Poudlard. Sinon, à quoi cela servirait-il ?
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
En ligne
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 16 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Elida Cestero, le  Ven 15 Mar 2019 - 22:48

J'écoute, sérieuse et attentive, ce que ma professeure me dit. C'est une conversation qui m'est très importante, j'ai besoin de m'améliorer, d'être plus forte. Ma magie est pour moi comme un être qui vit dans ma baguette et que je dois apprendre à comprendre. Avec qui je dois apprendre à cohabiter en quelque sorte. Mais c'est comme si elle le refusait avant. Mais ma professeure m'a donné espoir. Des paroles, et je me suis dit que c'était possible. L'entraînement est un mot juste pour décrire ce qu'il me faut. De l'entraînement. Et de la concentration! Avec ça...

Je sourie à sa comparaison, bien imagée. Je vois dans ma tête les efforts de mon frère lorsqu'il apprenait à marcher. Tout en faisant du bruit, mais je me rappelle le voir essayer de s'asseoir, tomber doucement sur le tapis, puis enfin réussir après des jours d'essais. Puis je le revois se rouler sur le ventre pour se mettre à quatre pattes, s'étaler en râlant par terre, puis réussir ça aussi. Je le revois lever les mains pour attraper le bord de d'une chaise ou d'une table, se lever, tomber, recommencer, réessayer. Puis réussir. Avancer un pied, puis l'autre, sans lâcher la chaise, faire quelques pas, tomber, recommencer. Lâcher la chaise. Traverser la pièce et tomber dans les bras de maman. Je me souviens de ce bonheur qu'ils ressentaient tous les deux, tandis que moi je l'observais sans rien dire, lisant en même temps un petit livre. Mais ce n'est pas et écartement que je dois voir, c'est la fierté des deux êtres. La fierté d'avoir réussi. Mais avant de réussir, il a dû essayer, échouer, recommencer. L'entraînement est le mot exact de ce dont j'ai besoin.

J'acquiesce donc à ses paroles. Elle a raison, et je note toutes mes paroles dans ma tête. Pour ne rien oublier. Pour savoir quoi faire lorsque je m'entrainerai. Le plus important n'est pas le passé, mais le présent et ensuite le futur. Ce que je vais faire dans les jours qui suivent. Travailler. Me concentrer. Echouer parfois, mais l'accepter, et recommencer, réessayer, et finir par réussir. Je peux y arriver. J'en suis capable, c'est tout ce que je dois voir!

"Je comprends..." dis-je avec un sourire sincère, "et je vous en remercie! J'y penserai à chaque fois que je travaillerai ma magie."

Je questionne mon esprit en cherchant de nouvelles questions, mais je n'en trouve pas vraiment. J'ai l'impression d'avoir tout ce qu'il me faut pour réussir maintenant, et il ne tient qu'à moi de travailler. Tout ne dépends plus que de moi. Je réfléchit un instant, la journée est bien entamée, et j'ai du travail pour les cours. Avec un grand sourire, je me tourne vers ma professeure pour la remercier avant de partir:

"Merci, Miss Wildsmith, je vais m'entraîner à tous ça! Si ça ne vous dérange pas, je dois y aller, j'ai du travail pour les cours! Merci encore, à bientôt!"

Je retourne dans l'école m'installer à un endroit tranquille pour travailler mes cours d'un pas joyeux. Cette conversation m'a beaucoup aisé, je le sens, et je vais tout me noter sur une feuille pour être sûre de tout retenir.

Fin du RP, merci Elly!  :kiss:
Osvald Osborne
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 16 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Osvald Osborne, le  Mar 9 Avr 2019 - 19:07

Le ciel et la terre
- avec Célestia Moon et son LA

C'est le ventre plein à craquer que je me lève en même temps que mes camarades. Les plats copieux, les bols encore à moitié remplis, les couverts laissés de travers et les gobelets chargés, tout disparaît d'un claquement de doigt dont on ne verra jamais le propriétaire. Aussi rapide et spectaculaire qu'à l'arrivée, les elfes de Poudlard ne connaissent aucune fausse note. Leur partition est bien ajustée et personne ne s'en plaindra ici haut (vu que les cuisines sont en bas).
Mon dernier éclair au chocolat encore entre les dents, je salue mes amis qui se dépêchent de rejoindre leur salle de cours ou leur endroit favori pour une sieste post-digestion. Moi j'ai une heure de libre dans mon emploi du temps, aujourd'hui, et je compte bien en profiter pour faire mieux connaissance avec la petit Poufsouffle de tout à l'heure.

Notre accord étant de se retrouver après le festin, j'attends que la grande salle se vide un maximum. Avec tout cet empressement, on est facilement emporté par un mouvement de foule, il faut se méfier ! Puis de toute manière, j'ai l'estomac un peu trop lourd pour bouger. Comme d'habitude, j'ai un tout petit peu abusé... Dieu soit loué, je suis un Serdaigle ! Ce qui veut dire que j'aurais l'occasion de brûler tout ce que je viens d'engloutir, ce soir en remontant les marches vers la plus haute tour du château. Ah ça, les rouges et les bleus ont cet avantage et inconvénient de faire travailler leurs cuisses au quotidien !

Une fois la voie mieux dégagée, il n'est pas difficile de repérer la petite fille de la lune, avec ses bouclettes blondes. Ensemble on se fraie un chemin vers l'extérieur et l'air frais du printemps me rafraîchit le visage dés qu'on passe les portes. J'inspire à grandes goulées, tellement ça fait du bien ! Il y a une minute je ne rêvais que d'une sieste mais maintenant je me sens réveillé comme jamais ! « AH ça fait du bien ! » , commentaire autant valable pour le repas que pour le temps.
Celestia Moon
Celestia Moon
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 16 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Celestia Moon, le  Mar 9 Avr 2019 - 19:28

Après ce délicieux repas et le ventre plein, Celestia essaya de se lever de son banc mais sa tête tournait. Elle se rasseya et attendit que ça passe. La grande salle se vidait, et la jeune fille vit arriver l'aigle. Elle réessaya alors de se lever et cette fois-ci sa tête ne tourna pas. Elle se dirigea alors dans sa direction mais se retourna au dernier instant. La Poufsouffle courut vers le banc. Son livre était toujours là, attendant qu'on vienne le chercher. Elle soupira de soulagement et le récupèra puis quitta la salle des repas en compagnie d'Osvald.

A l'instant où Celestia mit un pied à l’extérieur, elle inspira une grande bouffée d'air. Que ça fesait du bien après un exquis déjeuner ! Se rendant compte qu'elle s'était arrêtée, la blondinette demanda à Osvald :
"Alors, on va où ? On se balade pour digérer ?
Osvald Osborne
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 16 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Osvald Osborne, le  Mar 9 Avr 2019 - 21:25

Bonne question : où aller ? Instinctivement, je pense à mon vieux chêne. Celui des songes insondables et des belles rencontres. Mais le temps étant lumineux et doux, nous ne sommes pas les seuls à venir prendre l'air et je redoute que la place soit déjà prise à l'heure qu'il est. La fontaine alors ? Toujours un endroit agréable pour jouer avec l'eau du bout des doigts. Ou alors descendre vers le potager ? Non, on venait de manger, moi plus que de raison, on n'allait quand même pas retourner grignoter quand même ? Ce serait un peu exagéré.
Une envie de parfum me chatouille les narines, pourtant. Mais pas le genre de parfum qu'on rencontre à table.

« Mh, j'ai une petite idée... »
Ce n'était pas loin de là où j'avais mis les doigts dans la peinture avec Charlotte. La Gryffondor infatigable, créatrice et revendicatrice. Elle m'avait ouvert les portes du monde des rêves colorés le temps d'un tableau. Je me demande s'il reste encore des tâches de couleurs dans l'herbe, trace de notre passage ! À quelques mètres de là, les fleurs. Plein de fleurs !
Je ne me suis jamais réellement demandé si quelqu'un s'était démené pour les planter lui-même. Quelque part je me dis que ça doit être la garde-chasse, Max, ou bien les elfes, ou bien la nature tout simplement. Toujours est-il que des pétales bleus, jaunes, blancs, rouges, s'ouvrent petit à petit sous les rayons de soleil printaniers. Pour mon plus grand plaisir !

« On peut se poser là, si tu veux ! »
Si ça ne tenait qu'à moi, je me serais déjà allongé de tout mon long dans les pâquerettes ! Mais ce serait malpoli et j'ai déjà vu quel effet avait le mécontentement sur le visage de la Poufsouffle, je préfère éviter une seconde maladresse. Un réflexe de préfet me saute à la gorge à toute vitesse : « Oh ! T'es pas allergique au moins ?? ». Mince, quel idiot!, j'aurais dû demander avant ! C'est quoi le sort contre les crises d'allergies ? Est-ce que ça existe seulement ? L'infirmerie est pas loin, je peux toujours courir demander à Elhiya ! Ou alors Curos as Velnum ? Non, ça c'est pour les poisons ! Calme-toi Osvald !
Celestia Moon
Celestia Moon
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 16 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Celestia Moon, le  Mar 9 Avr 2019 - 21:50

Osvald se mit à réfléchir pendant un moment et eut soudain une idée. Celestia le suivit, intriguée. Ils arrivèrent bientôt dans un gigantesque champs de fleurs. La jeune fille était subjuguée par tant de couleurs et de parfums. Elle huma l'air pour ressentir toutes ces odeurs. Elle n'avait qu'un mot à dire.
"Woah. C'est magnifique."
Elle s'allongea ensuite dans les fleurs pour sentir la chaleur du soleil sur sa peau. Puis, l'aigle la fit sortir de ses rêveries en lui demandant si elle n'était pas allergique.
"Non, et j'ai de la chance. Mon frère l'est et ce n'est pas facile tous les jours, surtout au printemps. Allonge-toi. Tu veux parler de quoi ? Tes parents sont sorciers ? Tu as des frères et sœurs ? Des animaux de compagnie ? Je veux tout savoir sur toi, Osvald." En disant cela, elle s'était relevée pour s'appuyer sur les coudes et pouvoir regarder le jeune homme brun.
Osvald Osborne
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 16 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Osvald Osborne, le  Mer 10 Avr 2019 - 10:06

Ouf ! Fausse alerte ! Le petit préfet qui continu de vivre en moi se calme. Pas de crises allergiques pour aujourd'hui, tant mieux, mais il faudra quand même que je me penche sur cette question une fois rentré au nid ! Avec le pollen qui commence à prendre d'assaut les nez et les gorges, les yeux aussi, pour certains malchanceux, ce ne sera pas du luxe de savoir exactement quoi faire pour les soulager.

J'adore vraiment cet endroit. À la fois proche et éloigné de tout. La bordure du parc avec ses sangliers ailés au sud. Le potager avec ses carottes, radis, cerfeuil et autres plans de menthe, à l'est. Au-dessus de nos têtes, les nuages qui filent, le soleil qui réchauffe et les oiseaux qui s'affairent. Chouettes et hiboux sont majoritaires, évidemment, fidèles facteurs sans qui on serait bien embêté.
Je suis les conseils de Célestia et m'allonge avec elle, comme j'en avais terriblement envie depuis notre arrivée. Je pouffe un peu quand elle m'assaille de questions, à la manière qui ressemble un peu à Isaac. Mais elle, elle respire mieux, que le petit aiglon et je n'ai pas à m'inquiéter de la voir devenir toute rouge après dix secondes de danse des points d'interrogation.
« Aha ok, ok. Alors moi, eh bien, euuh... » Par où commencer ? Je ne me rappelle déjà pas dans quel ordre je dois aller. Tant pis, ce sera un peu brouillon, comme d'habitude quand j'essaie de parler. « Moi j'ai une grande sœur, elle vit en Écosse et elle a un magasin de potions là-bas. C'est assez joli comme village, elle aimait pas trop la ville, surtout Londres. Parce qu'il y avait trop de monde et de concurrence aussi, tu vois ? Et du coup oui, on est tous sorciers dans la famille mais bon on s'en fiche un peu, mon père il aime pas trop les débats sur les lignées et compagnie. » Moi non plus d'ailleurs, j'en vois pas l'intérêt. Et je ne comprendrais jamais que ça puisse être aussi important aux yeux de certains, y compris ici, au château,... Mais je me suis perdu, non ? Je disais quoi ?

Les piaillements des chouettes me fait penser à mes parents. Dans leur dernière lettre ils insistaient encore pour m'envoyer de quoi me choisir un oiseau à moi. Ils disent que c'est agaçant d'être livrés par un animal différent à chaque fois, bien que les hiboux de la poste magique soient très efficaces. J'ai de nouveau décliné, bien sûr. Mais je sens qu'un jour où l'autre ils font finir par me l'imposer. Ils savent qu'une fois la boule de plumes en main, je ne pourrais pas m'en défaire. Ce serait pas très gentil, pour elle comme pour moi, mais bon... Peut-être que je leur demanderais un corbeau ? Ça les surprendra tellement, qu'ils renonceront peut-être ? Je ne sais pas. Le corbeau chante aussi bien que l'alouette pour qui n'y fait pas attention. Et moi de toute manière, je préfère.
Mais je m'égare encore une fois.
Ma petite rêverie n'a sûrement duré qu'une seconde mais dans nos esprits le temps a les mêmes limites qu'une fée en plein été : aucune. Alors il peut bien s'étirer, se mettre à califourchon sur une pensée et y rester indéfiniment, ou bien se lancer dans une série de loopings de souvenirs, personne ne pourra l'arrêter où en dire quoi que ce soit.

« Je n'ai pas d'animaux non, je les adore trop pour ça. Du coup je préfère être leur ami mais dans la nature, c'est mieux pour tout le monde. » C'est une réponse plus ou moins similaire que j'avais offerte à Aria, il y a des années de ça. Quoique nettement moins niaise qu'à l'époque, où elle avait rit de ma candeur. À cet instant, je n'avais encore rien vu et rien vécu du monde du dehors, j'étais comme un personnage de tableau bloqué dans la représentation d'une éternelle matinée.
Et maintenant, où est-ce que j'en suis ?

Je secoue légèrement mes mèches brunes pour me sortir de cette spirale de pensée. Il fait beau, je suis en bonne compagnie, hors de question de gâcher ça ! Alors je me ressaisit d'un sourire et je lui renvoie la balle, à mon tour les questions ! « Et toi ? Oh et, avant que j'oublie, j'adore ton nom ! Il est magnifique ! Comment tes parents on choisi ton prénom, tu le sais ? »
Celestia Moon
Celestia Moon
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 16 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Celestia Moon, le  Jeu 11 Avr 2019 - 13:32

Celestia écouta son camarade avec attention, buvant ses paroles, hochant la tête quand il le fallait. Quand il lui dit qu'il préférait les animaux dans la nature, la jeune fille sourit.
"Moi aussi, je les préfère dans la nature même si j'aimerais en avoir un quand même. Et puis, ils sont plus heureux en liberté. Merci, je ne sais pas comment ils ont choisi mon nom. Il faudra que je leur demande. Et toi ? Comment ils ont choisi ton nom ?"
Elle attendit sa réponse et continua. C'était à son tour de se présenter, mais elle n'était pas très à l'aise avec ça. Alors, elle parla un peu au hasard.
"Mon père est Moldu, ma mère sorcière et j'ai un grand frère Cracmol. J'habite à Oxford et donc, je n'ai pas d'animaux de compagnies. Bref, je suis de sang-mêlé."
La jeune Poufsouffle regarda le ciel, ne sachant plus quoi dire. Soudain, elle pensa à sa phobie. C'était une peur débile, et elle ne savait pas si elle devait le lui dire. Elle prit son courage à deux mains et ouvrit la bouche avant de changer d'avis.
"Je dois te dire quelque chose d'autre. Voilà, je... j'ai une phobie. Je sais que c'est idiot, mais j'ai peur des grandes étendues d'eau, surtout quand elles sont sombres et qu'on ne voit pas le fond. J'ai peur qu'un monstre sorte et vienne me manger. Mais je n'ai pas peur de la piscine, ou des rivières et lac, quand il n'y a pas beaucoup d'eau et que je vois le sol. Voilà, c'est idiot."
Celestia soupira. Ça y est, elle l'avait dit. D'habitude elle le cachait, mais là, elle ne voulait pas, ne pouvait pas. Elle avait envie qu'il le sache.
Osvald Osborne
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 16 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Osvald Osborne, le  Ven 12 Avr 2019 - 11:35

Elle appuyée sur ses coudes et moi assis en tailleur, le tout au milieu des fleurs sous une brise de printemps. Je suis heureux d'entendre qu'elle partage mon ressenti sur nos amis les animaux. Et je peux parfaitement comprendre le sentiment d'en vouloir un à soi. Moi aussi, si je ne me forçais pas, j'aurais adopté et ramené chez moi tous les chats, lapins et écureuils croisés sur ma route. Mais quand on aime, on privilégie le bonheur de l'autre avant son plaisir à soi, c'est ainsi.

Son prénom étoilé, comme beaucoup d'autres, elle n'en connaît pas les origines. « Oh je vois, tu me diras ce qu'ils t'auront raconté alors ! J'avoue que je suis curieux. » C'est tellement dommage ! Il faut dire que ma curiosité naturelle sur le sujet me pique un peu le ventre, elle se sait insatisfaite jusqu'à nouvel ordre et ça ne lui plaît pas des masses. Tant pis, il faudra être patient. En attendant, je livre l'histoire un peu particulière de mon prénom à moi. « En fait, Osvald, c'est mon vrai prénom. Mais à ma naissance, mes parents m'en ont donné un autre ; Théo. Sauf que comme il me convenait pas, je me suis jamais vraiment reconnu dedans ou quoi. Un jour j'ai décidé d'en changer et j'ai commencé à utiliser Osvald pour me présenter. Puis les années ont passées et j'ai finalement eut le courage de demander le changement officiel à mes parents et ils ont été d'accord, heureusement ! Du coup, en fait, j'ai toujours été Osvald, c'est jusque que maintenant c'est aussi sur mes papiers officiels et tout. » Je chipote aux fins et étroits pétales blancs d'une pâquerette que j'ai sous la main. Je sais que c'est bizarre. Et je sais que j'ai de la chance d'avoir des parents aussi compréhensifs !

La petite Poufsouffle m'explique d'où elle vient. Le vent se lève un peu, souffle plus fort et des mèches brunes se retrouvent projetées contre mes joues ou devant mes yeux. D'un mouvement de main machinal, sans y penser, je remets tout ça en place en écoutant ma cadette. Elle s'ouvre petit à petit et la voila qui me confie alors un secret.
Les secrets ont ça de particulier que l'on désire les cacher aux su de toutes et tous, tout en les partageant avec certaines personnes. Il n'a de valeur, d'intérêt, que dans la confidence en cercle restreint. La position la plus difficile n'est jamais d'être celui ou celle à la source de cette information mais bien son premier détenteur. C'est sur lui que repose la pression de ne jamais rien révéler, de ne jamais rien laisser s'échapper. Il en va de la confiance et du bien-être de l'autre. Alors je pince les lèvres et hoche la tête, prenant le poids dont elle vient de se décharger, sur mes épaules et ma tête à moi.

Une peur des fonds aquatiques insondables... ce n'est pas si idiot qu'elle le pense !
« Ce n'est pas bête du tout. On vit dans un monde insaisissable et dangereux, c'est normal d'avoir peur de ce qu'on ne voit pas ! » Moi-même, je ne suis pas des plus à l'aise sur l'eau. La seule fois où je me suis retrouvé sur un bateau, j'ai vomis du début à la fin, ma tête était lourde et tournait sans cesse, j'avais mal partout et l'impression que le sol se dérobait constamment sous mes pieds. Ce qui n'était pas totalement faux, quand on y réfléchit un peu. Cassie, la fille de l'eau par excellence, c'était bien fichu de moi durant toute la traversée de l'Atlantique. Moi je suis un enfant de la terre, je ne supporte ni l'océan, ni les vents. D'ailleurs, c'est ce que je dis à Célestia pour la rassurer : « Tu sais, moi j'ai le mal de mer ET le mal de l'air, alors bon... Je supporte pas d'être sur l'eau ou sur un balais, j'ai trop la nausée ou le vertige. Ou les deux. Du coup je comprends un peu ta peur, même si la mienne n'est pas tout à fait pareil, je peux imaginer. »

Je souris à la petite fille, un sourire qui se veut rassurant et compréhensif.
Il faut avoir du courage pour exposer ses peurs. Surtout lors d'une première rencontre.
La Poufsouffle est plus forte qu'elle ne l'imagine.
Contenu sponsorisé

Ecouter le chant des oiseaux - Page 16 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Contenu sponsorisé, le  

Page 16 sur 16

 Ecouter le chant des oiseaux

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.