AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 5 sur 16
Ecouter le chant des oiseaux
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant
Adam Wilshere
Gryffondor
Gryffondor

Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Adam Wilshere, le  Sam 26 Juil 2014, 14:33

En prononçant ces derniers mots, Adam n'avait pas pensé que ça pouvait être vexant pour la Serpentard. En gros ça pouvait bien signifier qu'elle n'était tellement pas intéressante qu'il n'avait jamais fait attention à elle. Mais qu'importe après tout, ce n'était pas ça. Elle pouvait l'interpréter de cette manière, de toute façon ça ne changerait pas la vie d'Adam.

- Ouais...non, moi non plus t'inquiète, je t'avais jamais remarqué avant.

Elle semblait légèrement vexée d'après la réponse qu'elle proposa. Adam ne savait pas comment interpréter le petit sourire appuyé qu'elle fit à la fin de sa phrase. Le fait qu'elle ne l'ai jamais remarqué avant l'intrigua. Étant nouveau, en dernière année, il avait l'habitude de susciter de l'intérêt et en particulier chez les filles. Tout cela malgré lui, il préfère rester en retrait des autres, il n'apprécie pas vraiment d'être sous les projecteurs, enfin surtout quand il n'est pas encore à l'aise comme ici, à Poudlard. Il lui faudra certainement quelques mois afin de se sentir chez lui. Il répondit à la Serpentard d'un haussement d'épaules.

- Et tu viens d'où comme ça ? Durmstrang ? Beauxbâtons ? lui demanda-t-elle ensuite après avoir croqué à plusieurs reprises dans le beignet. Une chose était sure : elle adorait les beignets. C'était à se demander si elle n'avait pas invité Adam à s'asseoir auprès d'elle juste pour ses beignets.

L
a question rébarbative ! Tous les élèves qui venaient parler au Gryffondor n'avaient que cette question à la bouche. Parfois il inventait des noms d'écoles, ou bien donnait celle de Durmstrang. Il répondait d'une manière las et blasée. A croire que l'école fait la personne. Comme si un élève venant de Durmstrang était forcément un sorcier avec un penchant pour la magie noire. Et le pire pour Adam, c'était les quelques élèves ignares qui croyaient que l'école de Beauxbâtons n'était composée que de filles.
Il soupira légèrement, se redressa et lui répondit :

- Beauxbâtons.. et c'était vraiment bien la-bas d'ailleurs. Il prit un beignet, le mordit avidement et se rallongea dans l'herbe.

Son ancienne école lui manquait horriblement. Il avait laissé tous ses amis derrière lui.. Il ne leur envoyait des hiboux que quelques fois par semaines. Heureusement pour lui, il passera les prochaines vacances scolaires avec son meilleur ami. Ca lui fera du bien, ça lui changera les idées.

- Pourquoi tu étais ici toute seule au fait ? lui demanda-t-il en contemplant un petit nuage qui se promenait tout seul dans les airs.
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Eileen I. Hilswood, le  Sam 26 Juil 2014, 23:56

- Beauxbâtons.. et c'était vraiment bien là-bas d'ailleurs.

Ah ah ! Bien joué Izsa ! Se félicita-t-elle intérieurement. Sherlock Holmes n'était pas loin devant elle.

A présent qu'elle avait devant elle un authentique frenchy (bien qu'il ne corresponde pas aux frenchies de son imagination), elle pourrais lui poser plein de question sur l'éducation magique dans les autres pays ! C'était un sujet qui la passionnait, parce que très peu d'informations filtraient sur Beauxbâtons, même pas sa location exacte. Elle s'était toujours demandée :Quelles matières suivent-ils ? Comment les cours se passent-ils ? Comment l'école fonctionnent-elle, au niveau des dortoirs, des repas, etc...?
Bien sûr, prendre un inconnu pour son encyclopédie française était le meilleur moyen de l'embêter, mais cela ne gênait pas Izsa outre mesure. Elle s'apprêtait à le bombarder de questions, quand elle s'arrêta dans son élan. Adam avait un air sombre, nostalgique.
Bien sûr, il a quitté son école et tout ce qui l'avait là-bas pour se ramener dans un nouvel endroit où il ne connaissais personne ! Le tact était une notion plutôt abstraite dans l'esprit d'Izsa. Elle disait généralement ce qu'elle pensais, sans détour et sans peur de contrarier son interlocuteur. Mais des fois, il lui arrivais d'être sensible, et ressasser les souvenirs du frenchy n'était sûrement pas la chose la plus sympathique à faire.Être sympathique ? Faudrait pas que ça devienne une habitude ! se morigéna-t-elle.

Elle se contenta d'un vague : "Alors espérons que Poudlard aussi sera vraiment bien." Mais de toute évidence il était bien trop plongé dans ses pensées pour prêter attention à sa remarque. Heureusement, je n'arrive pas à croire que des mots aussi niais est un jour franchis mes lèvres

- Pourquoi tu étais ici toute seule au fait ? demanda-t-il une fois que sa bouche fut vide du beignet qu'il venait de manger.

Izsa hésita. Une dizaine de réponses possible traversa son esprit. La plupart était sarcastiques : j'attends Haloween, d'après une vieille prophétie aztèque, la citrouille qui parle devrait se lever et sortir du creux de l'arbre là-bas au douzième coup de minuit, d'autres plus évasives "je profite du beau temps".
Mais comme à son habitude, Izsa opta pour la solution la plus simple et la plus direct : la vérité. Une vérité agrémentée de cynisme, dans le but de faire réagir son interlocuteur.

-J'étais plongée dans "La plasticité cérébrale : quel avenir pour la science ? elle exhiba avec nonchalance son livre. Une lecture ma foi rébarbative et consternante : les moldus sont très ingénieux, mais ils sont à des années-lumiaires de ce que nous, sorciers, pouvons accomplir grâce à "la magie". Soyons sérieux, la science n'a aucun avenir !

Elle avait appuyé ses mots avec un tel mépris et un air tellement aristocrate, qu'il lui sembla impossible de ne pas discerner leur ironie. Bien sûr, s'il était particulièrement lent de cerveau, il pourrait prendre ses propos sérieusement...

Enfin, ça y était, la bombe était lancée. Le sujet qui fâche : les Moldus... Adam était-il un anti-moldus primaire, contre toute forme de technologies ? Izsa ne pouvait tout bonnement pas encadrer les gens comme ça, surtout que la plupart prenaient le Poudlard Express sans se poser de questions (Quoi ? Le train ? Moldu ? Nonnn....). Enfin, même s'il n'avait pas de haine conte les Moldus, elle n'allait pas non plus le supporter s'il sortait une phrase cliché du type "ingénieux ces Moldus". Ce genre d'expression condescendante la mettait toujours dans une fureur noire.

Le moment de vérité arrivait donc : si ce nouveau était un de ces sorciers débiles, elle le planterait là (en lui piquant peut-être un ou deux beignet au passage) et ne lui adresserai plus la parole à Poudlard, sauf pour des sarcasmes.
Adam Wilshere
Adam Wilshere
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Adam Wilshere, le  Mar 29 Juil 2014, 00:43

Adam était plongé dans ses pensées et entendit à peine la réponse de la Serpentard. Des souvenirs lui revenaient en mémoire. Des souvenirs de son ancienne école, de ses amis, de ses parents et même de sa soeur. Le simple fait de mentionner son ancienne école l'avait rendu nostalgique. Il avait tout plaqué pour Poudlard. En cet instant il aurait préféré s'éclipser, aller retrouver son ancienne vie plutôt que de rester ici, allongé, en train de discuter bêtement avec une fille qui avait l'air d'essayer de chercher la petite bête qui était en lui. Les personnes qu'il affectionnait le plus ici pour l'instant étaient les elfes de maisons qui travaillaient dans les cuisines. Il avait fait une ou deux bonnes rencontres, mais il se sentait toujours seul ici.

- J'étais plongée dans La plasticité cérébrale : quel avenir pour la science ? Une lecture ma foi rébarbative et consternante : les moldus sont très ingénieux, mais ils sont à des années-lumières de ce que nous, sorciers, pouvons accomplir grâce à "la magie". Soyons sérieux, la science n'a aucun avenir ! lui avait-t-elle répondu tout en lui montrant son bouquin.

Cette fille était définitivement bien étrange. Lire un bouquin comme ça.. bon d'accord, ça peut passer de temps en temps. Mais le lire et le critiquer ensuite.. quel intérêt ? Si ce livre n'est pas bien, pourquoi le lire ? Il daigna néanmoins répondre d'un air sombre :

- Ca c'est sur.. mais les moldus se battent avec leurs armes, et de manière remarquable. La magie reste plus efficace que la science, et le restera probablement longtemps voir toujours.

Les moldus, Adam les connaissait et les côtoyait. Il était né-moldu. Il ne se considérait même pas comme un sorcier mais plutôt comme un moldu avec des pouvoirs magiques tant il aimait le monde moldu. Il ne faut pas croire par la qu'il n'aimait pas le monde des sorciers, mais disons que les deux ont leurs avantages et inconvénients.

- Pourquoi tu lis ça au fait ? continua Adam en montrant d'un signe de tête le livre qu'elle tenait entre ses mains.

Il n'y avait plus de beignets.. Le rouge et or regarda le panier vide d'un air triste. Mais c'était finalement une bonne chose, il n'avait pas repris le sport depuis qu'il était ici. Il avait laissé derrière lui sa carrière de batteur dans son équipe de Quidditch à Beauxbâtons, ce n'était pas la bonne période pour faire du ski. La, il avait un gros soucis, il avait besoin d'une activité physique, besoin de se défouler.
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Eileen I. Hilswood, le  Mar 29 Juil 2014, 23:20

- Ca c'est sur.. mais les moldus se battent avec leurs armes, et de manière remarquable. La magie reste plus efficace que la science, et le restera probablement longtemps voir toujours.

Izsa fronça les soucils. De toute évidence, il n'avait pas comprit qu'elle ne pensait pas un mot de ce qu'elle venait de dire. Ce n'était pas rare que les gens ne comprenne pas où elle voulait véritablement en venir lorsqu'elle utilisait le second degré. C'était un réflexe pour elle de dire le contraire de se qu'elle pensait, en espérant que son interlocuteur lise entre les lignes, mais bien souvent cela ne menait qu'à des quiproquos et de l'incompréhension. Surtout lorsqu'on ne la connaissait pas bien.

En tout cas, il ne semblait pas avoir d'animosité envers le monde moldu, ce qui était un bon point pour lui. Néanmoins la conversation risquait de devenir très sérieuse et Izsa s'emportait parfois malgré son sang froid.

Pour se calmer, elle tendit la main vers le panier à beignet. Sa main se referma sur du vide, aussi elle dut tâtonner un instant avant de buter contre le dernier beignet. Peut-être que je devrais lui laisser après tout, c'est ces beignets. Elle resta un court instant indécise. Mouais, non, tant pis pour lui. Le dernier beignet est pour moi.

- Pourquoi tu lis ça au fait ? s'enquit-il.

Izsa sourit tranquillement. Elle avait l'occasion de se rattraper et de lui montrer qu'elle n'avait rien contre le monde moldu. Cette fois-ci, pas question d'utiliser un ton cassant et des phrases sarcastiques. Allez Izsa, je suis sûre qu'il te reste un soupçon d'amabilité tout au fond de ton cœur.

- Ce genre de livre te fait comprendre à quel point l'enseignement de Poudlard - et peut-être toute les écoles de sorcellerie, je ne sais pas je ne connais que Poudlard - possède des lacunes. Le monde sorcier est renfermés sur lui-même, dans une magie tellement vu et revue qu'elle en devient presque consanguine. La science pose des questions qui me permettent d'élargir mes connaissances et me donnent une nouvelle vision du monde. C'est vrai, la magie surpasse théoriquement la science, puisqu'elle s'abstrait des loi de la physique ; mais dans les faits, nous, on utilise Greffio, pendant qu'eux, ils  en sont à la fusion des protoplastes.
Adam Wilshere
Adam Wilshere
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Adam Wilshere, le  Mer 30 Juil 2014, 16:01

Toujours plongé dans ses pensées, Adam ne se souciait guère de la réaction de la Serpentard. A vrai dire il n'était que très peu impliqué dans cette conversation. Il était fatigué et aurait préféré penser à autre chose que la science moldu. Elle prenait le temps de lire un livre moldu, un livre probablement très ennuyant en plus, et pourtant elle critiquait ces moldus.

- Ce genre de livre te fait comprendre à quel point l'enseignement de Poudlard - et peut-être toute les écoles de sorcellerie, je ne sais pas je ne connais que Poudlard - possède des lacunes. Le monde sorcier est renfermés sur lui-même, dans une magie tellement vu et revue qu'elle en devient presque consanguine. La science pose des questions qui me permettent d'élargir mes connaissances et me donnent une nouvelle vision du monde. C'est vrai, la magie surpasse théoriquement la science, puisqu'elle s'abstrait des loi de la physique ; mais dans les faits, nous, on utilise Greffio, pendant qu'eux, ils en sont à la fusion des protoplastes, lui répondit-t-elle.

"Une magie tellement vu et revue qu'elle en devient presque consanguine... mais qu'est ce qu'elle raconte ?" se dit Adam. Il ne comprit pas tout ce qu'elle venait de lui raconter. Elle avait employé des termes qu'il ne connaissait pas bien et en plus son raisonnement n'avait aucun sens. Les sorciers vivent avec leurs moyens, c'est-à-dire la magie et les moldus se débrouillent avec leur science, point final. Pourquoi mélanger les deux alors que la magie procure de meilleurs résultats ? Le Gryffondor ne voyait vraiment pas ou elle voulait en venir, et en aucun cas il avait envie d'amorcer un débat. Au lieu de chercher une réponse, des arguments à ce qu'elle venait de lui dire, il préféra chercher une excuse pour changer de sujet et par la même occasion mettre fin à leur discussion inintéressante pour lui.

- Sans vouloir te vexer.. je n'ai pas trop envie de vouloir débattre sur un sujet comme celui-ci. Je respecte les moldus pour ce qu'ils font, avec leurs moyens. Mais nous, nous avons les notre et ils sont plus efficace, lui répondit Adam avec le même air sombre et las qu'auparavant.

Il n'avait pas vraiment caché son ennui et se dit que la Serpentard devait maintenant regrettée de l'avoir invité à s'asseoir à ses côtés. Une chose était sure, si elle avait la langue aussi pendue, Adam allait s'en aller rapidement. Néanmoins, il ne put s'empêcher de continuer :

- Et je ne pense pas que l'enseignement de Poudlard, de Beauxbâtons et des autres écoles probablement, comporte des lacunes. Ce sont justement des écoles de sorcellerie ou l'ont est censé apprendre la magie, dit-t-il en appuyant le dernier mot. Je ne suis pas anti-moldu, mes parents sont moldus, mais je ne vois même pas pourquoi ici à Poudlard, on enseigne une matière telle que l'étude des moldus. Je n'ai rien contre eux, mais on est censé apprendre la magie ici, non ? Nous sommes des sorciers.

Il s'était peut-être un peu emporté et il pensait vraiment que la, la Serpentard n'allait pas apprécier ce qu'il venait de dire. Mais qu'importe. Il se rallongea dans l'herbe et se remit à contempler les nuages en fronçant les sourcils.
Eileen I. Hilswood
Eileen I. Hilswood
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Eileen I. Hilswood, le  Jeu 31 Juil 2014, 18:51

Izsa grimaça. Voilà, elle s'était emportée. Les mots s'étaient enchaînés sans qu'elle ne réfléchisse, et à présent elle avait sûrement agacé Adam. Sa réponse le confirma :

- Sans vouloir te vexer...(Tu aura beau essayer de me vexer tu n'y arrivera pas de toutes façons) je n'ai pas trop envie de vouloir débattre sur un sujet comme celui-ci. Je respecte les moldus pour ce qu'ils font, avec leurs moyens. Mais nous, nous avons les nôtres et ils sont plus efficaces.

Mouais. Enfin, il avait probablement raison, il y a d'autre chose à faire que débattre inutilement sur les possibilités de la science et de la magie. Peut-être valait-il mieux changer de sujet. Mais déjà Izsa pouvait sentir que l'atmosphère se refroidissait.

- Et je ne pense pas que l'enseignement de Poudlard, de Beauxbâtons et des autres écoles probablement, comporte des lacunes. Ce sont justement des écoles de sorcellerie où l'ont est censé apprendre la magie, dit-t-il en appuyant le dernier mot. Je ne suis pas anti-moldu, mes parents sont moldus, mais je ne vois même pas pourquoi ici à Poudlard, on enseigne une matière telle que l'étude des moldus. Je n'ai rien contre eux, mais on est censé apprendre la magie ici, non ? Nous sommes des sorciers.

- Hmm...Je croyais que tu ne voulais pas débattre. Bordel Izsa, pèse un peu tes mots ! Désolée. s'excusa-t-elle d'un vague geste de la main.

Izsa réfléchit un instant à ce qu'il venait de dire. Évidemment, elle n'était pas d'accord, mais ce n'était pas une raison pour ignorer son avis. Elle remettait toujours ses opinions en question pour être la plus objectif possible, et le jeune Gryffondor avait des idées intéressantes.

Une école de sorcellerie enseigne précisément la sorcellerie. Ça parait logique quand on le dis de cette façon pourtant...

- Oui, mais dans école de sorcellerie, il y a école. Pour moi, des matières tel que les mathématiques ou la littérature n'ont pas pour but de former des moldus épanouis mais des humains épanouis. Et puis, justement, si tu es né-moldu, tu n'es pas scandalisé que des sang-purs coupés du monde moldus  n'aient jamais entendu parlé de la deuxième guerre mondiale ? Par contre je suis d'accord, l'étude des moldus c'est de la m*rde.
Astrid N. Reckless
Astrid N. Reckless
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Astrid N. Reckless, le  Mar 21 Oct 2014, 21:08

RP with Bruna.

La tête entre les bras, je dormais à moitié. J'écoutais d'un air absent les paroles du professeur, les bavardages des élèves se mélangeaient lorsqu'ils atteignaient mon cerveau embrumé. J'avais sommeil, je baillais, m'attirant ainsi les foudres de l'enseignant. D'après lui, dormir en cours c'était mal-poli. Il avait pas tord, mais j'étais trop fatiguée. Je m'en contre fichais presque. Mes paupières se fermèrent d'elle même. Quelques minutes plus tard, ma meilleure amie m'administra un coup de coude dans les cotes, me réveillant parfaitement. En grognant, je jetais mon livre, mes rouleaux de parchemins et mes plumes dans mon sac. Je baillais de nouveau et je quittais la salle de classe non sans adresser un sourire hypocrite au professeur. Je posais la sangle de mon sac en bandoulière sur mon épaule et je montais les escaliers jusqu'à la tour de Gryffondor. Aussitôt dans le dortoir, je saluais mes amies puis j'enlever mon uniforme pour enfiler un jean et un pull fin rouge ainsi qu'une paire de converses noirs. Je fouillais dans la poche d'une de mes vestes et je sortis une barre de céréale. Je pris mon sac et je me rendis au parc en grignotant ma barre au chocolat. Il faisait doux, pour un mois d'octobre. Le Parc avait enfilé son manteau d'automne. Les arbres étaient colorés de brun, roux, jaune, des feuilles traînaient sur la pelouse. Il y avait peu de monde dehors, sans doute étaient ils tous affairés à leur devoirs. Je levais le bout de mon nez vers le ciel. Il allait pleuvoir, devinais-je. Un orage, peut-être. J'aimais cette saison, les couleurs, j'aimais la pluie, sentir les gouttes glaciales qui s'écrasaient sur votre front... Etrangement, ça me rappelait de bons souvenirs datant... de mon enfance. Cette période de ma vie que je ne me rappelais pas avoir vécu. Je songeais à ma mère, à mon père... Je secouais doucement la tête, je ne voulais pas passer à lui, je ne voulais rien à voir à faire avec ce criminel, il me donnait envie de vomir. Une main dans la poche de mon jean, je marchais un moment, essayant de trouver un endroit au calme, ou personnes ne venaient. Je finis par me coucher sur de l'herbe verte et épaisse. Je regardais le ciel gris striaient de nuages, essayant de deviner quelles formes ils avaient. En fait, ça ressemblait à rien. Peut-être à de la barbe à papa blanche... Je somnolais doucement, les oiseaux qui gazouillaient dans leur arbre me servant de berceuse... J'allais m'endormir lorsqu'une silhouette familière traversa la pelouse. Grande, brune, jolie, Bruna Evans était reconnaissable entre mille. Elle semblait occupée voir absorbée par quelques choses... Ca faisait longtemps que je ne l'avais pas croisée...

- Hey Bruna !


J'attendis qu'elle me rejoigne. Je pris pas la peine de me lever pour elle. Je l'étudiais rapidement, lui fit signe de s'asseoir à mes côtés.

- Alors t'as quelques minutes à accorder à ta charmante cousine, très chère ?, lui demandais-je avec un sourire malicieux.

C'était rare qu'on se voit au dehors des cours ou des réunions familiales de la famille Reckless.
Bruna Evans
Bruna Evans
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Bruna Evans, le  Dim 26 Oct 2014, 13:11

Après une longue journée de cours, ce que j'aime bien c'est me promener dans le parc. Ça me permet de faire le vide, de décompresser. Ça m'apaise et me calme. Donc c'est ce que je fis en sortant du cours de Défense contre les Forces du Mal. L'odeur de l'herbe fraîchement coupée me monte aux narines, j'adore. Je pensais être seule quand j'entendis une voix m’appeler. Une voix féminine que je connais bien d'ailleurs, c'est celle d'Astrid. Ma cousine. Je me retourne, elle me fait signe de m'asseoir à côté d'elle.

- Alors t'as quelques minutes à accorder à ta charmante cousine, très chère ?

Je m'assis à côté d'elle. Je la vois rarement même si elle fait partie de la famille. On est pas très proche; parfois on s'adore, parfois on se déteste; mais malgré ça, elle reste ma cousine et si elle a besoin de moi je serais là. Peu importe si on est pas les meilleures amies du monde, elle peut compter sur moi et moi sur elle. Je sais, c'est bizarre; on est cousine et on se connait très peu. C'est peut être à cause de nos différences; elle est à Gryffondor et moi à Serpentard, elle est plus amicale que moi, moins narcissique, elle est plus attirée par la magie Blanche. Enfin, bref, nos caractères sont totalement différents l'un de l'autre.

- Hey, Astrid. Ça va ? Lança-je d'un ton nonchalant.
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Kyara Blanchet, le  Ven 05 Déc 2014, 21:25

Pv Levine

Il faisait moche aujourd'hui et c'était le temps idéal pour faire une promenade en étant sur d'avoir la paix ! Bien au chaud dans ses habits et sa cape fourrée, Kyara marchait tranquillement dans le parc. Il n'y avait quasiment personne dans les environs aussi la brune pouvait en profiter pleinement. Ce qui n'était pas le cas à l’intérieur du château. La fin de l'année était proche, de ce fait les élèves ne cessaient d'aller et venir dans les couloirs. Bref, trop de brouhaha.

Bien au chaud autour de son cou, Panpan profitait tant de la balade que de la chaleur que lui procurait Kyara. S'enfonçant un peu plus dans le parc, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques s'installa ensuite sur un banc. Le point de vue était paisible, le lac, la forêt interdite, pas de château. Ce dernier se trouvait dans le dos de la brune et elle en était bien contente ! Plongeant la main dans son sac, Kyara attrapa un livre et commença la lecture lorsque curieux, Panpan voulut savoir sur quoi il portait. La Française se chargea de lui expliquer rapidement et suite à cela le serpent voulu aussi entendre l'histoire.

Les serpents ne savaient pas lire et Kyara avait découvert que son meilleur ami adorait s'instruire. C'était très étrange, mais Panpan n'était pas un serpent ordinaire, contrairement à son prénom. Souriant légèrement, la brune regarda autour d'elle afin de vérifier qu'il n'y avait personne aux alentours. Le fait qu'elle soit Fourchelang n'était pas connu de tous du fait de l'opinion des gens sur cette particularité. Même si Kyara se trimbalait avec un serpent, elle évitait d'échanger des mots avec lorsqu'il y avait du monde dans les environs. Vu qu'il n'y avait personne, l'ancienne serpentard commença la lecture d'une voix posée. Parler le fourchelang ne lui demandait aucun effort et c'était fort pratique.
Levine Koenig
Levine Koenig
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Levine Koenig, le  Ven 05 Déc 2014, 23:20



Mais Quel temps de chien ! C'était, en effet, le moins que l'on pouvait dire. L'héritier des Koenig n'aurait, toutefois, certainement pas formulé l'affirmation de cette manière. Enfin, là n'était pas la question, il avait plus important à faire : trouver des plantes. Et il fallait bien avouer que ce n'était pas vraiment logique. C'était bien connu que c'était plus simple de trouver des plantes durant les saisons adéquates, mais Levine et son "locataire", s'étant donné pour mission de tenter d'inventer une potion, il se retrouvait à arpenter le parc de long en large pour trouver la plante qui survivait au froid, emmitouflé dans des vêtements chaux... Franchement, après les yeux d'acromantule, yeux qu'il n'avait jamais eu, étant arrêté par un Serdaigle alors qu'il s'approchait dangereusement d'un nie, voir de sa mort imminente, c'était au choix, il cherchait maintenant des plantes dans un parc gelé... Quelle idée avait-il eu en acceptant l'idée de sa conscience, si on pouvait appeler la voix chuchotante comme telle, franchement ? Il se le demandait bien, parfois.

Alors qu'il cherchait toujours la plante rare, bien évidemment sans trouver, le sinople entendit un drôle de bruit. Instinctivement, le russe sortit sa baguette de sa cachette ; de sa manche droite. Les bruits continués, s'arrêtant parfois, comme si quelqu'un reprenait sa respiration. Un bruit étrange, que Levine connaissait. Pas qu'il l'avait déjà entendu, non, mais il avait tellement lu de livre dessus qu'il arrivait à le reconnaître. Des sifflements, des sifflements de serpent, ou plutôt du Fourchelang. Le Serpentard était prêt à mettre sa main à couper. Pari tenu ! Enfin, presque.

Après avoir réfléchie, pas très longtemps, il fallait l'avouer, le Vert et Argent se décida de s'approcher doucement. Il ne voulait pas être repéré, observé sans se faire voir. A pas de loup, sa baguette en main, il continuait d'avancer. Il le savait : les sifflements devenant plus fort, plus proche. Ce qui, en soit, était plutôt logique. Après quelques minutes, qui lui parurent des heures, le noble héritier arriva finalement à voir la provenance des sifflements. De là où il se trouvait, il ne pouvait pas distinguer distinctement qui s'était, mais il était certain que c'était une femme. Il ne restait plus qu'à savoir qui et pourquoi elle parlait le Fourchelang, assit sur un banc. Surtout que ce n'était pas la chose la plus intelligente à faire quand on savait que le château se trouvait dans son dos et qu'elle ne pouvait donc pas voir les arrivant... Quoi qu'avec le flaire du serpent, elle était certainement allerté par celui-ci. Il espérait d'ailleurs que le serpent, il y en avait forcement un, ne le repérerait pas.

Le Koenig continuait de se rapprocher, essayant de faire le moins de bruit possible. Il n'avait clairement pas envie d'effrayer la femme. Non, s'il le pouvait, il serait même partant pour faire connaissance. Puisque, mine de rien, étant un passionné de magie noire, il ne pouvait que connaitre la réputation de ce don, un don qui ne pouvait que l’intéresser. Finalement, quand il fut assez proche pour voir qui c'était, il reconnu la personne... Et il ne put se retenir.

- Professeure ?

Il va falloir te réapprendre à te contrôler, toi... Hum, oui. Il n'avait pas été des plus intelligent sur ce coup-là, surtout qu'il y avait tout de même un magnifique serpent ; serpent qu'il avait déjà rencontré quand Miss Blanchet l'avait surpris seul dans les cachots ; qui se trouvait autour du coup de Kyara, parce que c'était bien la professeur de SACM... Qui parlait à un serpent. Ou lui faisait-elle la lecture, vu qu'elle tenait un livre ? Enfin, il reporta son attention sur le reptile.

Il n'avait peut-être pas peur des serpents, mais étant tout de même de nature prudente, il ne pouvait s'empêcher de fixer son regard sur le reptile. Il devait être beau, complètement surpris, regardant l'animal comme s'il s'agissait à la fois de la huitième merveille du monde et également comme si c'était un Magyar à Pointes... En pensant de Magyar, le dragon miniature que Autumn lui avait offert avait décidé de s'envoler de sa poche à ce moment précis, venant planter ses griffes dans le cou du sinople, lui arrachant une légère grimace. Merci Luna, vraiment, il n'avait pas l'air assez ridicule, il fallait en rajouter...
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Kyara Blanchet, le  Sam 06 Déc 2014, 12:05

Kyara était tout à sa lecture, il en était de même pour Panpan qui regardait le livre tout en écoutant son amie comme s'il essayait aussi de déchiffrer les lettres. La brune doutait fortement qu'il y arrive un jour, mais s'il y arrivait elle en serait très fière. Après tout, il n'était pas n'importe quel animal. Les deux amis étaient plongés dans le livre quand une voix s'éleva près d'eux.

- Professeure ?

Tant la sorcière que le serpent sursautèrent. Ils ne s'attendaient pas à ce qu'une personne arrive et entame la conversation d'autant plus que normalement Panpan ne se laissait pas avoir par surprise. Tandis que Kyara sursautait, le livre était tombé par terre, mais Kyara ne s'en était pas rendu compte, elle était plus occupée à regarder qui était derrière elle.

Il s'agissait de Levine qui semblait surprit. Mince, il avait vu Kyara parler en fourchelang. Elle ne faisait pas tant d'efforts que ça pour cacher sa particularité, mais c'était quant même embêtant. Peut-être qu'il n'avait rien entendu, mais son visage disait le contraire. Etant prise sur le fait, l'ancienne serpentard ne comptait pas contredire ce que venait de voir Levine. Elle était Fouchelang et elle n'en avait pas honte. Panpan de son côté n'était pas très content et il le montrait en sifflant contre Levine. Il n'avait pas l'habitude de se faire surprendre, encore moins pour un humain. Il trouvait qu'ils étaient pratiquement tous inférieurs à lui.

Ignorant les sifflements de son ami, Kyara allait répondre à son élève quand un dragon miniature s'échappa de sa poche et alla s'accrocher à son cou. En voyant l'animal factice, Panpan accentua son sifflement. Il n'hésiterait pas à se le mettre sous la dent même si ça risquait de piquer au niveau des écailles. Détachant son regard du dragon, la Française se concentra de nouveau sur le serpentard. Le silence avait assez duré, il était temps de le rompre.

- Monsieur Koenig, que puis-je faire pour vous ?
Levine Koenig
Levine Koenig
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Levine Koenig, le  Dim 07 Déc 2014, 19:42



Avant ce jour précis, Levine aimait les serpents. Maintenant, il se le demandait. Enfin, il appréciait toujours autant de voir ses magnifiques créatures, mais en avoir un sifflant furieusement vers lui et qui lorgnant sur Luna, c'était autre chose que de les voir dans des vivariums ou parfois dans la forêt, où ils ne faisaient que passer leurs chemins sans le calculer. Alors que sinople regardait toujours l'animal, Miss Blanchet prit la parole, le sortant de sa rêverie.

- Monsieur Koenig, que puis-je faire pour vous ?

Qu'est-ce qu'il pouvait bien lui répondre, sérieusement ? Tu as l'air fin, maintenant. C'était totalement vrai. Pouvait-il lui dire sérieusement qu'il cherchait des ingrédients pour essayer d'inventer une potion, avouant ainsi qu'il avait enfreint le règlement une bonne dizaine de fois pour cela et qu'il l'avait surpris à parler Fourchelang en cherchant une plante survivant au froid dans le parc ? Non, certainement pas. Deux choix s'offrait donc à lui, soit il cherchait une excuse valable pour être arrivé jusqu'ici, à cet endroit assez reculé, soit il utilisait un demi-mensonge, ce qu'il faisait à la perfection. La deuxième option lui paraissait être bien plus logique.

Toutefois, il n'avait pas réellement envie de mentir à cette professeure, sans savoir pourquoi, surtout qu'il aurait certainement menti à un autre enseignant, peu importait lequel, sans se poser de question, ce qui n'était pas le cas avec Kyara. C'était quand même étrange et ça ne plaisait vraiment pas au Serpentard. Finalement, il décida de jouer, après tout, il était doué pour cela. Prenant une position nonchalante malgré le serpent qui le fixait et Luna qui se faisait les griffes sur son coup, le Koenig répondit d'une voix ironique.

- Oh, rien de spécial professeur, j'étais simplement ici pour venir chercher un ingrédient pour une potion que je fais dans la plus belle illégalité et, figurez-vous que, par hasard, je passais par ici et que j'ai entendu des sifflements, ma curiosité prenant le dessus, je suis venu voir et je suis tombé sur vous et votre... ami.

Il fallait bien avouer que c'était quand même gros à avaler. Ce n'était pas un mensonge, mais le ton employé aurait certainement fait croire à son propre père qu'il plaisantait. Enfin, pas sur la partie sur le Fourchelang, mais pour la potion, évidemment. Après, il fallait espérait que Miss Blanchet allait penser la même chose, sinon, le noble héritier était mal. Très mal, même ! Pouhahahah...

Un sourire en coin des lèvres, attendant tranquillement la réponse de l'enseignante... Enfin, aussi tranquillement que possible avec un serpent le regardant comme s'il ressemblait à un énorme goûté... Le Serpent mit ses mains dans ses poches. Il se demandait ce que Miss Blanchet allait lui répondre. Surtout qu'elle n'était pas vraiment connue pour être tendre... Il fallait donc espérait que, si elle prenait la tirade du russe comme il le souhaitait, elle ne s'en offenserait pas.
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Kyara Blanchet, le  Lun 08 Déc 2014, 19:24

- Oh, rien de spécial professeur, j'étais simplement ici pour venir chercher un ingrédient pour une potion que je fais dans la plus belle illégalité et, figurez-vous que, par hasard, je passais par ici et que j'ai entendu des sifflements, ma curiosité prenant le dessus, je suis venu voir et je suis tombé sur vous et votre... ami.

Le ton de Levine était ironique, néanmoins Kyara n'aurait rien fait s'il avait dit ça sérieusement. Ce n'était pas ses affaires de ce que faisaient ses élèves quand ils n'étaient pas dans son cours et quand ce n'était pas contre elle. Il avait envie de faire une potion ? Cool pour lui ! La brune espérait qu'il était assez doué pour ne pas s’empoisonner, parce qu'elle doutait fortement que William lui vienne en aide.

Ainsi donc il avait entendu les sifflements. Même s'il ne le disait pas, Kyara savait que le serpentard savait ce qu'elle était. Elle était curieuse de savoir ce qu'il comptait faire de cette information. Si son but était de la faire chanter, bon courage à lui. Kyara n'aurait pas de scrupules à lui peter "accidentellement" un bras, une jambe ou quelque chose s'il voulait faire ça. Non pas qu'elle avait peur, mais parce qu'elle ne supportait pas qu'on tente de mettre la pression sur elle, surtout quand elle ne cachait pas plus que cela son secret.

Se penchant, la Française ramassa son bouquin et le posa à côté d'elle avant de caresser Panpan pour qu'il se détende. S'arrêtant de siffler, le serpent se laissa aller tout en gardant son regard sur le serpentard. Si Kyara avait besoin de lui faire mal, il se portait volontaire ! Il n'aimait pas spécialement planter ses crocs dans son amie, mais il devait quand même le faire de temps en temps. S'attaquer à quelqu'un d'autre en sachant qu'il n'avait pas à être prudent pour cette fois était très tentant.

- Votre curiosité risque de vous perdre un jour monsieur Koenig. Vous savez donc que je suis fourchelang et si vous me posez la question, peu de personnes sont au courant. Je n'ai pas envie de recevoir des lettres des parents pour dire que je suis dangereuse et blablabla. Si vous avez envie d'en parler, c'est à votre guise, mais si on commence à s’intéresser de trop près à moi, je risque de vous en vouloir. Beaucoup.

Tout en parlant Kyara avait un grand sourire aux lèvres, mais son ton était quand même froid. Elle voulait que le jeune homme comprenne qu'elle n'était pas en train de plaisanter. Qu'il en parle s'il le voulait, mais qu'il fasse attention à qui.

- Des questions ?
Levine Koenig
Levine Koenig
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Levine Koenig, le  Mar 09 Déc 2014, 14:13



Miss Blanchet n'eut pas vraiment de réaction sur sa petite tirade improvisé. Elle devait certainement n'en avoir rien à ciré, ce qui arrangait bien le russe. Ou alors elle cachait vraiment bien son jeu, mais ce n'était pas le plus important pour le moment, il avait à s'inquiéter d'autre chose, comme d'un magnifique serpent qui le fixait en sifflant. Sifflements qui se stoppèrent à l'aide d'une caresse de l'enseignante, après qu'elle eut récupéré son livre. Même si l'animal ne le lâchait pas des yeux, c'était mieux. Vraiment. Pauvre de toi. Ignorant superbement l'autre, le Koenig écouta Kyara, quand celle-ci prit la parole.

- Votre curiosité risque de vous perdre un jour monsieur Koenig.

Il aurait pu lui sortir exactement la même chose le jour où elle l'avait surpris à faire un petit feu de joie dans salle de classe abandonné, dans les cachots et... Ou pas. Enfin, dans tous les cas, le Serpentard était d'une nature assez curieuse, surtout pour les expérimentations... La preuve, sinon il ne s'amuserait pas à essayer de fabriquer une potion ou encore à créer un sortilège, de magie noire, à l'aide d'un de ses camarades de maison.

- Vous savez donc que je suis Fourchelang et si vous me posez la question, peu de personnes sont au courant. Je n'ai pas envie de recevoir des lettres des parents pour dire que je suis dangereuse et blablabla. Si vous avez envie d'en parler, c'est à votre guise, mais si on commence à s'intéresser de trop près à moi, je risque de vous en vouloir. Beaucoup.

Le russe leva simplement un sourcil, désabusé, devant les paroles de Miss Blanchet. Que personne ne soit au courant ou que la moitié de la planète le soit, il n'en avait rien à ciré. Pour le reste, il n'avait jamais eu l'intention de le dire à qui que ce soit. Il avait simplement été curieux et plutôt surpris quand il avait compris que c'était la professeure qu'il appréciait le plus dans ce château qu'il avait entendu, rien de plus. Le chantage, la manipulation, il les réservait à d'autres personnes. Surtout qu'il n'était pas fou : faire chanter un professeur, c'était clairement de la folie, surtout en étant encore à Poudlard. Les accidents, ça pouvaient arriver très vite. Enfin, peut-être que c'était sa paranoïa, de part son ancien statu d'élève de Dumstrang, qui lui faisait penser ce genre de choses, mais la-bas, il n'était pas rare de voir un élève perdre la mémoire, se retrouver avec quelques os brisés, une métamorphose animal, ou toutes autres joyeusetés du même acabit, simplement parce que l'inconscient avait essayé de faire chanter un membre du personnel de l'école. Il se doutait bien que ce ne devait pas être la même chose à Poudlard, mais il valait mieux rester prudent. Pour le ton que la femme avait pris, cela ne l'avait simplement pas dérangé.

- Des questions ?

Non, il n'en avait pas sur ce que pourrait lui faire la professeure de SACM. Toutefois, vu que la recherche de la plante rare l'avait déjà pas mal ennuyé, le sinople décida de continuer la conversation. Même si le serpent avait toujours l'air de voir le goûter, il pouvait toujours essayer de discuter un peu avec Miss Blanchet, non ? Et puis, s'il pouvait avoir des informations sur le don de parler au serpent, directement d'une Fourchelang, autant en profiter. Les livres étaient biens un moment, mais on s'en laissait très rapidement, surtout quand on lisait toutes les deux lignes que les personnes ayant cette chance étaient tous des Mages Noirs en puissance. Il prit finalement la parole, d'une voix calme.

- J'ai quelques questions sur votre don, si ça ne vous dérange pas. Mais avant, autant vous dire directement que votre menace ne servait à rien, premièrement, parce que je n'ai pas pour but de dévoiler votre vie privée au grand public et, deuxièmement, parce que ce n'est pas avec ce genre de choses que vous pourriez me faire véritablement peur, mais passons, ce n'est pas important.

Le sinople marqua une très courte pause, observant la réaction de sa professeure, se demandant comment elle pourrait réagir, si elle réagissait, bien sûr. Il reprit toutefois la parole assez rapidement.

- Si ça ne vous dérange pas, vous ne pourriez pas me parler de votre don ? Et, par Morgane, ne me dites pas que les livres pourraient me renseigner, j'ai la migraine rien que de penser que je vais devoir lire toutes les deux lignes que vous, les Fourcelangs, vous êtes tous de sanglants mages noirs.
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Kyara Blanchet, le  Mar 09 Déc 2014, 22:09

- J'ai quelques questions sur votre don, si ça ne vous dérange pas. Mais avant, autant vous dire directement que votre menace ne servait à rien, premièrement, parce que je n'ai pas pour but de dévoiler votre vie privée au grand public.

Kyara s'attendait à devoir répondre à des questions, ce n'était pas la même chose de voir les Fourchelangs en cours que d'en rencontrer un en chair et en os. Le serpentard ne comptait donc pas en parler, tant mieux pour lui et pour Kyara, mais surtout pour lui, il était sur de garder sa peau sur son corps. Dommage, Levine aurait surement fait un magnifique tapis de sol.

- Deuxièmement, parce que ce n'est pas avec ce genre de choses que vous pourriez me faire véritablement peur, mais passons, ce n'est pas important.

Kyara haussa un sourcil sans pouvoir s’empêcher de sourire légèrement. Si seulement il savait ... il ne ferait pas tant le fier que ça. Soit, il était imprudent, tant pis pour lui. En même temps quand on voyait la Française, pas très grande, menue, pâle, avec un grand nombre de blessures, il était dur de se dire qu'elle pouvait être redoutable. Les apparences étaient pourtant trompeuses et c'était un avantage.

- Si ça ne vous dérange pas, vous ne pourriez pas me parler de votre don ? Et, par Morgane, ne me dites pas que les livres pourraient me renseigner, j'ai la migraine rien que de penser que je vais devoir lire toutes les deux lignes que vous, les Fourchelangs, vous êtes tous de sanglants mages noirs.

Parler de son don ... Kyara n'avait rien à dire de plus de ce qu'il pouvait apprendre dans les livres. Sauf que ce n'était pas une folle de la magie noire. Ok, elle aimait bien, mais elle n'était pas non plus tarée. Bon, juste un peu, mais au vu de sa famille, elle était quand même vachement stable !

- J'ai la capacité de parler avec les serpents. L'espèce n'est pas importante, on se comprendra quand même. Après je ne contrôle pas les serpents. Ils sont plus ou moins réceptifs si je demande quelque chose vu que j'arrive à échanger des sifflements avec eux, mais ils ont aussi une opinion.
Levine Koenig
Levine Koenig
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Levine Koenig, le  Mer 10 Déc 2014, 20:05



- J'ai la capacité de parler avec les serpents. L'espèce n'est pas importante, on se comprendra quand même. Après je ne contrôle pas les serpents. Ils sont plus ou moins réceptifs si je demande quelque chose vu que j'arrive à échanger des sifflements avec eux, mais ils ont aussi une opinion.

Tout ce qu'il avait déjà lu mille et une fois dans les livres... Le Serpentard devait bien avouer être légèrement déçu. Tu t'attendais à quoi, en même temps ? En effet, il ne s'était pas attendu à grand chose de plus, mais il valait mieux poser ses questions que les garder pour soi et passer à côté d'informations, d'après lui. Après quelques secondes, le sinople sortit de ses réfléxions et s'adressa de nouveau à l'enseignante.

- Je vois, les livres n'était pas totalement dans le faux, donc, sauf pour la partie "fou furieux sanglant".

Sans même s'en apercevoir, le Koenig repartit dans ses pensées, venant s'asseoir sur le banc. Il avait tout de même mis une certaine distance de sécurité entre lui et Miss Blanchet, parce qu'elle avait toujours un magnifique serpent autour du coup. D'un geste machinal, Levine prit Luna de sa main droite, le dragon crachant du feu de mécontentement même si ça ne servait à rien, avant de la remettre dans sa poche où Luna se lova une nouvelle fois, comme à son habitude. Reportant son attention sur Miss Blanchet et surtout sur son serpent, l'étudient de sixième année prit la parole.

- C'est quoi, comme serpent ? Et son nom, aussi ?

Le Serpentard était curieux de savoir le nom que sa professeure avait donné à son animal de compagnie, animal avec qui elle pouvait conserver.
Contenu sponsorisé

Ecouter le chant des oiseaux - Page 5 Empty
Re: Ecouter le chant des oiseaux
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 16

 Ecouter le chant des oiseaux

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.