AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 3 sur 13
Une salle vide
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
Jayden Moonstone
Gryffondor
Gryffondor

Re: Une salle vide

Message par : Jayden Moonstone, Lun 23 Sep 2013 - 20:39



    pv Luna



C'était le chahut dans la tour des Gryffondors ce soir là. Cette journée, beaucoup d'élèves étaient partis faire un tour à Pré-au-Lard, et ils étaient rentrées avec des tonnes de friandises et de farces et attrapes. C'était donc avec enjouement qu'ils essayaient leurs "Rêves éveillés" et s'amusaient avec des "Chapeaux-sans-Tête". Jayden était resté un moment avec eux, mais il partit au bout d'un certain temps, se rappelant que sa mère lui avait envoyé un hibou dans la journée pour se retrouver grâce au miroir à double sens à vingt-heure trente.

Voyant qu'il régnait un tel vacarme dans la salle commune, il décida de descendre dans le château, muni de son morceau de miroir. Après avoir trouvé une salle vide qui était étrangement restée ouverte, il s'y installa pour discuter avec sa mère et son petit frère qui lui racontèrent leur journée. Sa mère s'était bien abstenu de parler de son père, ce qui confirma ce que redoutait Jayden : ils n'étaient pas du tout en bons termes en ce moment. Son père était vraiment très étrange en ce moment. Il leur cachait quelque chose, c'était certain. Jayden n'avait jamais désiré que ses parents se séparent, mais en ce moment il était si distant et si froids avec eux tous qu'il se demandait s'il n'allait pas ficher le camps d'un jour à l'autre de la maison sans même les prévenir.

Enfin bref... Après avoir longuement discuté avec sa famille, Jayden leur fit un dernier signe de la main et reposa l'objet qui lui servait de communication sur la table face à lui. Pendant tout le long de leur conversation, il avait perçu un étrange bruit de fond, derrière lui. A présent, il pouvait discerner d'où il provenait. De l'armoire au fond de la pièce. Etrange... Quelqu'un était-il caché à l'intérieur ? Cette personne l'avait-il espionné ? Le garçon se décida à avancer de quelques pas. L'armoire semblait bouger légèrement, provoquant quelques grincements... Jayden traversa la pièce plongée dans la pénombre. C'était assez flippant, mais il voulait absolument savoir ce qui se cachait à l'intérieur de l'armoire. Il ouvrit donc la porte et...

Ce qu'il vit le figea sur place. Son père était là, le visage émacié, les yeux rouges comme s'il n'avait pas dormi depuis des lustres. Son regard était glacial, et un large sourire diabolique se dessinait sur ses lèvres. Ce n'était plus le même homme. C'était comme si Linwood Moonstone s'était transformé. Il était à présent affreux, il avait maigri, avait perdu ses cheveux, et surtout, il avait cet air morbide qui faisait froid dans le dos. Jayden baissa les yeux un instant et s'aperçut que son père tenait un large couteau à la main. Un couteau qu'il semblait avoir déjà utilisé...
« Salut Jayden. » murmura-t-il d'une voix presque inaunible, en penchant la tête de droite à gauche comme s'il devenait fou. « J'ai fait un petit détour par chez nous et... il me semble bien avoir aperçu le cadavre de ta chère mère et de ton petit frère. J'espère que tu ne m'en voudras pas. » Le cœur du garçon se mit à battre à mille à l'heure. Sa mère et son petit frère, morts ? Non, il ne pouvait pas y croire ! Il venait à peine de discuter avec eux ! Mais son père non plus n'était pas censé se trouver là, pourtant il y était... Jayden ne savait plus quoi penser, mais saisi par la panique, il ne prit même pas le temps de réfléchir à ce qu'avait dit son père. Il y croyait, tout bêtement. Son corps se mit à trembler, manquant de tomber au sol. La silhouette de son père se leva alors brusquement, comme s'il avait repris de ses forces, et se dirigea vers son fils. « Maintenant c'est toi qui va y passer Jayden. » Son père était devenu fou, sa mère et son frère étaient morts, et maintenant c'était lui qui allait y passer. C'était un véritable cauchemar. Le garçon se mit à hurler d'horreur, commençant à perdre le contrôle de lui-même, cédant à la panique.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Hélanor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Luna Hélanor, Dim 6 Oct 2013 - 10:46


- Bon j'y vais bisous à demain.

Luna dit un petit signe à Aria et s'en alla. Ca faisait déjà une heure qu'elle discutait assise par terre dans le couloir et elle avait des devoirs. En plus les élèves commençaient à les regarder bizarrement. Aria était la meilleure amie de Luna. Avec Lyra bien sûr. Mais avec Aria, ce n'était pas exactement pareil... Lyra était plutôt timide et ne racontait pas sa vie tout le temps, contrairement à Aria et Luna. La jeune Pouffy' se dirigea vers la salle commune des Poufsouffle.

Elle passa par les escaliers, mais malheureusement, ils bougèrent. Luna essaya de revenir vers le chemin de sa salle commune, mais c'était comme si les escalier voulaient qu'elle aille à cet endroit. Sous la colère, la jeune fille donna un grand coup de pied dans une des escalier et regretta son geste au moment une douleur se fit sentir dans son tibia. Boitillant, elle continua à marcher, jurant contre ses maudits escaliers.

Luna passa devant une salle qui paraissait vide. Elle entendit des voies. Au début, elle cru que c'était n'importe quoi qu'elle se faisait des idées et qu'elle commençait déjà à être folle. Mais ce ne fut que lorsqu'elle ré-entendit ses voies qu'elle rebroussa chemin et passa discrètement la tête dans l'entre-baillure de la porte. Elle v[it un jeune garçon, de 13 ou 14 ans qui parlait seul. Luna étouffa un petit rire en pensant: *Celui-là sera fou avant moi*. Puis la jeune Poufsouffle vit que il tenait un miroir. Ou plutôt un bout de miroir.

Puis elle vit une chose étrange approcher du garçon dans son dos et prendre l'apparence monstrueuse d'un homme. Luna n'entendit pas ce qu'il disait, mais le jeune garçon de Gryffondor apparemment, hurla. Luna comprit de suite que c'était un épouvantard. Elle sorti sa baguette et en marchant alla vers la créature. Elle lui donna une petite tape dans le dos. Celui-ci se retourna et prit une autre apparence.

La Poufsouffle se figea. Devant elle se tenait à présent une jeune fille de sa taille, de son physique mais ses cheveux étaient noirs, ces yeux étaient rouges un sourire narquois sur les lèvres, la "Luna-maléfique" s'approcha vers la Poufsouffle. La jeune fille se mit à trembler. C'était la première fois qu'elle voyait son côté maléfique qui l'effrayait tant. La seule chose dont elle avait peur c'était de devenir ça. Maléfique. Une larme roula sur la joue de la jeune fille avant qu'elle se rende compte que ce n'était pas la réalité. Le regard de Luna retrouva sa force et elle lança d'une voix claire et nette, imaginant l'épouvantard avec des vêtements de petite fille modèle.

- Riddikulus!

L'apparence qu'avait maintenant la créature était amusante. Luna enferma l'épouvantard dans la seule armoire qu'il y avait, puis se tourna vers le garçon. Il était assit par terre. Elle s'accroupit puis déclara:

- Tu n'as plus à avoir peur. C'était un épouvantard tu sais ce que c'est?

Puis elle enchaîna d'une voix rassurante:

- Moi c'est Luna et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Jayden Moonstone
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Jayden Moonstone, Mar 8 Oct 2013 - 21:14


Il n'avait jamais vu son père ainsi. Lincoln Moonstone avait dorénavant une vraie tête de psychopathe, avec des cernes noirâtres lui entourant les yeux, comme s'il n'avait pas dormi depuis des lustres. Comme s'il avait passé sa nuit à réfléchir au moyen par lequel il tuerait son fils.
Jayden avait subitement perdu la voix et le souffle. Il avait l'impression qu'on l'étranglait. C'était un cauchemar. Un horrible cauchemar. Il n'aurait rien pu arriver de pire que cela. Mais... voilà qu'une jeune fille entrait dans la salle ! Jayden crut un instant qu'elle était là pour l'aider mais... voilà qu'elle se dirigeait vers son père pour lui taper l'épaule ! Une complice ? Le jeune métisse perdit l'équilibre, au bord du malaise. Puis, alors que sa vision devenait de plus en plus floue, il vit son père se transformer en une autre chose... Une fille, aux cheveux noirs et aux yeux rouges. Alors là, il ne comprenait plus rien ! Était-ce un démon ? Un démon qui aurait pris l'apparence de son père quelques minutes plus tôt ? Mais ce démon ressemblait étrangement à la Poufsouffle qui venait d'arriver...

Jayden sentit ses jambes se dérober sous lui et tomba au sol. Jamais il n'avait rien vu de pareil. Jamais l'angoisse n'avait autant eut le dessus sur lui qu'aujourd'hui. Il entendit des pas se diriger vers lui, et sa "sauveuse" lui parler d'une voix douce. Il reprit peu à peu son calme, non sans difficulté. Un épouvantard ? C'était donc ça ! Tout s'expliquait à présent. Mais il n'en restait pas moins choqué. Il balbutia, encore sous l'emprise de la panique : « Purée mais c'était quoi ce truc ?! J'veux plus jamais revoir ce machin, épouvantard ou pas, plus jamais ! » Il n'avait même pas répondu à sa question. Il l'avait à peine entendue en fait.
Son coeur ralentissait progressivement, lui remettant les idées en place. Il se releva, s'appuyant au sol à l'aide de ses mains. Il y eu un moment de silence, puis son regard se posa sur la Poufsouffle. Il la regarda intensément, avant de lui dire en un murmure : « Merci. Sans toi tout ça aurait certainement mal tourné. »
Revenir en haut Aller en bas
Luna Hélanor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Luna Hélanor, Dim 3 Nov 2013 - 12:04


« Purée mais c'était quoi ce truc ?! J'veux plus jamais revoir ce machin, épouvantard ou pas, plus jamais ! »

Malgré le ton du jeune Gryffondor, Luna ne broncha pas car elle savait que le jeune garçon avait eu très peur. Puis, il se releva et regarda la jeune fille. Celle-ci lui lança un regard rassurant et amical. Au bout d'un petit moment de silence, il murmura:

« Merci. Sans toi tout ça aurait certainement mal tourné. »

La jeune fille sourit, puis se rappela que l'une des qualités des Gryffondor était censé être le courage. Sans laissé paraître son amusement, elle se demanda ce que ça aurait été si un Poufsouffle ou un Serdaigle aurait été à la place du jeune garçon.

Luna mit sa main sur l'épaule du garçon et lui dit en souriant:

- Tu vas mieux?

Il avait l'air en tout cas. La jeune fille enchaîna:

- Les épouvantards sont des créatures qui se métamorphosent en la créature, personne, objet ou tout autre, qui font le plus peur à leur victime. Ce que tu as vu était la chose dont tu avais le plus peur. Et au fait, qui était cette personne?

Luna tressaillit, lorsqu'elle se rappela de l'homme dont l'épouvantard avait prit l'apparence. C'est sûr que c'était plus effrayant que sa plus grande peur à elle. Même si pour elle, son côté sombre était la chose la plus effrayant du monde, elle se rendit compte que des choses encore plus affreuses existaient dans ce monde. Ramenant ses cheveux sur son épaule droite, elle essaya d'oublier l'image affreuse qui c'était incrustée dans son esprit. Elle décida de faire connaissance avec le Gryffondor. Elle lui reposa la question qu'elle lui avait posé juste avant:

- Moi je m'appelle Luna. Et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Azmaria Slown, Sam 4 Jan 2014 - 15:01


[Ce RP' n'ayant pas obtenu de réponse depuis plus d'un mois, je me permet de poster]

RP' avec Melinda Bobbin
En ce début d'après-midi ensoleillé bien que très froid, on pouvait voir une jeune femme blonde a la chevelure d'or longer les couloirs de Poudlard en ouvrant chaque porte qu'elle pouvait trouver. Elle tenais un étui a violon dans ses bras et on pouvais facilement imaginer qu'elle cherchait un endroit calme pour pratiquer un peu.

Elle avait tout d'abord espérer pouvoir répéter dans son dortoir mais quand elles avaient vu le violon, les autres filles avaient insister pour que la jaune et noir leur en joue. Seul problème, elle n'avait pas confiance en ses capacité, cela faisais déjà trop longtemps qu'elle n'avait pas toucher a son instrument. Les fois ou elle c'était dit qu'elle en jouerais, il ce passais toujours quelque chose qui l'en empêchait. Aujourd'hui, elle était bien décider a jouer et ce, quoi qu'il advienne. Ce n'était pas une question de vie ou de mort, mais dans sa tête, c'était a peu prés la même chose. Sans aucune exagération !

La jeune violoniste finit par pousser une porte, et un petit sourire ce dessina sur son visage. La salle était vide. Il n'y avait absolument rien. Il y avait une couche de poussière assez importante sur le sol qui montait que personne n'était venu ici depuis un moment. Elle se dirigea vers la seule fenêtre de la pièce et l'ouvrit afin d'aéré un peu celle-ci. Ceci fait, elle posa son étui contre le mur, et en sortit un petit violon de bois blanc, c'était un instrument vraiment magnifique... Elle posa également un petit métronome par terre ainsi qu'un téléphone. Une fois prête, elle déclencha l'enregistrement piano qu'elle avait fait récemment afin d'accompagner son violon.

Elle se mit a jouer « Until the last moment » de Yanni. Morceau qu'elle aimer beaucoup et qu'elle maîtrisait a la perfection. C'était sa mère adoptive qui lui avait enseigner, et la blonde ne pouvait s’empêcher de penser a elle chaque fois qu'elle le jouer. Comment allait-elle maintenant ? Combien de temps c'était écouler depuis la dernière fois ou elle avait vu sa mère et ses parents adoptifs... Alors qu'elle continuer de jouer, elle ne ft même pas attention au fait que le morceau devait sûrement pouvoir être entendue depuis l'extérieure de la pièce. Elle n'entendit pas non plus la personne qui pénétra dans la pièce et resta silencieuse jusqu'à la fin du morceau.

La jaune et noir poussa un soupir a la fin de la musique, et jeta un œil a la personne sans vraiment la voir au début, puis elle la remarqua et se sentie soudain assez gênée. Ses yeux rouge et bleu se plantèrent sur ses pieds....
Revenir en haut Aller en bas
Melinda Bobbin
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


RP avec Azmaria Slown

Message par : Melinda Bobbin, Sam 4 Jan 2014 - 15:34


Melinda n'avait pas eu de nouvelle de sa meilleure amie depuis maintenant 3 semaines. Que lui était-il arrivé ? Klaryss n'était pas du genre à la laisser tomber aussi longtemps. Mais la serpentard décida de ne pas lui envoyer de lettre. Elle était trop fière pour ce genre de chose.
Après avoir passer un long moment au bord du lac gelé, elle décida de rentrer au château. Elle avait passer toute la matinée seule, ce qui n'était pas habituel. Elle se mit a espérer qu'elle trouverais une amie ou une de ces lèches-bottes qui la suivaient partout comme des toutous pour passer le temps.
Elle longea les couloirs mais ceux-ci était déserts en ce début d'après-midi. Elle tourna la tête de gauche à droite espérant trouver quelqu'un, mais personne.
Après de longues minutes de marche, elle entendit une mélodie au loin. Cela ressemblait au son d'un violon, comme celui dont joué sa grand-mère.
Elle voulut aller voir. Elle suivit le son du violon qui l'amena devant une porte. Curieuse, Melinda l'ouvrit doucement. La pièce était vide. Elle n’aperçut qu' une silhouette près de la fenêtre. C'était une jeune fille, blonde et assez petite. C'était surement  cette jaune et noir que Melinda apercevait quelques fois dans les couloirs de l'école. La jeune fille joué du violon et ne s'était surement pas rendu compte que la serpentard était là. La verte et argent s'approcha et la violoniste s'arrêta. Elle fixa dans un premier temps les pieds de Melinda puis leva la tête d'un aire gêné.

"Euh.. Salut ! Je suis désolé de t'avoir dérangé ! dis la serpentard d'un aire assuré."
Malgré les excuses qu'elle présenta, elle ne bougea pas, regardant la petite blonde en souriant.
Elle n'avait pas l'intention de lui faire peur, mais son sourire avait un aire arrogant et amusé. La jeune fille qui se tenait juste en face était toujours gêner.
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Azmaria Slown, Dim 12 Jan 2014 - 21:31


La jaune et noire planta ses yeux dans ceux de la jeune femme qui se trouvait face à elle. D'après ce qu'elle avait pu en voir, celle-ci était une élève de la maison Serpentard, et sans le vouloir, elle eu un sourire amusée en repensant au fait que chaque fois qu'elle avait jouer un morceau, un serpentard la « découvrait ». Le morceau au piano redémarra, et elle se dépêcha de l'arrêter. Si la blonde ne jouait plus, aucune raison d'épuiser la batterie de son téléphone...

La jeune femme revint vers la verte et argent qui n'avait toujours pas bouger et lui dit avec un petit sourire...

- J'espère que ça t'as plut, je n'ai pas l'habitude de jouer quand quelqu'un écoute. En faite, j'ai peur de faire une gaffe...

Tous les Serpentards n'étaient pas des enfants pourries gâté, méchants ou tout autres qualification négatives qu'on leur attribuaient souvent. Mais la jaune et noire savait que certains d'entre eux n'étaient pas des enfants de cœur et qu'il valait mieux s'en méfier, mais en général, elle n'avait aucun mal a les éviter... Ou alors tous ceux qu'elle connaissait s'adoucissaient a son contact. Alors même si son interlocutrice avait sembler arrogante un peu plus tôt, Azmaria ne la jugerais pas la-dessus. On ne juge pas les gens sur leurs apparences, cela crée trop de problème ! Elle reposa son violon avec délicatesse dans son étuis, et décida de se prèsenter. Peut-être la verte et argent accepterait-elle de faire connaissance...

- Je m'appelle Azmaria Slown, je suis en dernière année a Poufsouffle. Et toi ? Tu es a Serpentard il me semble... Non ?

La jaune et noire se rendit compte qu'elle parlait sans doute un peu beaucoup et que la jeune femme en face n'avait peut-être pas forcément envie de subir le blablatage inutile d'une élève de dernière année en mal de compagnie...

- Désolé, je parle peut-être un peu beaucoup... C'est même sur en faite. Hésite surtout pas a me le dire si je parle trop !

La blonde lui fit un sourire un peu gêner et attendit de voir si la jeune femme en face était prête a discuter ou non avant de continuer a poser des  questions ou a raconter sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
Melinda Bobbin
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Melinda Bobbin, Dim 19 Jan 2014 - 20:13


La jeune femme revint vers la verte et argent qui n'avait toujours pas bouger et lui dit avec un petit sourire...

- J'espère que ça t'as plut, je n'ai pas l'habitude de jouer quand quelqu'un écoute. En faite, j'ai peur de faire une gaffe...

Melinda vit la jaune et noir réfléchir un instant avant de dire:
- Je m'appelle Azmaria Slown, je suis en dernière année a Poufsouffle. Et toi ? Tu es a Serpentard il me semble... Non ?

La serpentard regarda la jeune fille qui se tenait face à elle et commença à ouvrir la bouche pour répondre, mais la Poufsouffle ne lui laissa pas le temps de répondre et continua:
- Désolé, je parle peut-être un peu beaucoup... C'est même sur en faite. Hésite surtout pas a me le dire si je parle trop !

La blonde regarda sa camarade et un petit rire sortit de sa bouche.
- Oui, en effet je suis à Serpentard ! Je m'appelle Melinda, mais tout le monde m'appelle Mel' ! C'était magnifique ! Pourquoi ne joue tu pas devant les autres ? Tu es vraiment douée ! Et si tu aime parler un peu beaucoup comme tu dis, n'hésite surtout pas !"

Suite à ces mots, Melinda éclata de rire, elle adorait se moquer des autres et que ceux-ci se sentent inférieur à elle, mais la jeune fille avait l'aire plutôt sympa !
Melinda ne se moquait pas d'elle, au contraire, elle lui faisait penser à elle lorsqu'elle était encore dans son école moldue. C'était une fois à Poudlard qu'elle avait pris confiance en elle. Peut-être cette jeune fille avait-elle besoins d'être entendue ?
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Azmaria Slown, Lun 27 Jan 2014 - 22:09


-   Oui, en effet je suis à Serpentard ! Je m'appelle Melinda, mais tout le monde m'appelle Mel' ! C'était magnifique ! Pourquoi ne joue tu pas devant les autres ? Tu es vraiment douée ! Et si tu aime parler un peu beaucoup comme tu dis, n'hésite surtout pas !

La serpentard éclata de rire suite a ces mots. Elle ne semblait pas ce moquer de la jaune et noire, mais elle semblait simplement vouloir dire qu'elle était elle aussi, assez bavarde. C'était le cas de la jeune femme mais seulement dans certaines situation... Rare était les fois ou elle allait d'elle-même vers les autres ou qu'ils venaient vers elle pour une raison ou une autre. Donc, rare étaient les fois ou elle se permettait de parler autant. Pourtant, le jeune femme avait l'air sympathique même si en apparence, elle semblait se donner des airs supérieurs.

-   Enchanté Mel' !

La jaune et noire était assez heureuse que son interlocutrice ai aimer ce qu'elle venait d'entendre, mais pour autant, l'idée de jouer devant du monde ne lui passa même pas par la tête. La blonde était sure qu'elle serait certainement trop stresser pour pouvoir poser l'archer sur les cordes. Le stresse pouvait lui causer d'assez gros blocage, elle en avais fait l'expérience plusieurs années auparavant alors qu'elle était sur scène.

-   J'ai peur de perdre tous mes moyens en jouant devant un public, et ça me fait peur. Mais merci du compliment, contente que ça t'ai plu !

La jeune femme lui sourit. Elle ne savait pas trop comment expliquer sans trop entrer dans les détails, sa phobie. Voir des gens la regarder. Pleins de paire d'yeux braqués sur elle n'attendant qu'une chose, qu'elle commence a jouer et que finalement la blonde soit trop paralysée pour faire quoi que ce soit.

Elle se sentait ridicule d'avoir si peu confiance en elle et en ses capacités, mais il y avait des choses que l'on ne changeaient que très difficilement et au prix de beaucoup d'effort. Et sa peur du public en faisait partit à son grand désespoir. La jaune et noire se demanda alors si la jeune femme a qui elle parlait savait jouer d'un instrument... Il serait intéressant de tirer quelques leçons des expériences de la Serpentard et peut-être même de pouvoir échanger quelques astuces pour réussir a vaincre sa phobie. Il pourrait être amusant de jouer devant un public et d'être applaudis par celui-ci...

-   Tu joues d'un instrument ? Est-ce que tu t'es déjà retrouver devant un public quand tu étais plus jeune ?

La jaune et noire posa ses quelques questions avec un petit sourire en espérant une réponse positive de la part de son interlocutrice...
Revenir en haut Aller en bas
Melinda Bobbin
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Melinda Bobbin, Ven 31 Jan 2014 - 18:36


- Enchanté Mel' !

La serpentard ne répondit pas tout de suite, la pouffsoufle la regardait en souriant.

- J'ai peur de perdre tous mes moyens en jouant devant un public, et ça me fait peur. Mais merci du compliment, contente que ça t'ai plu !

Elle semblait gênée mais sourit tout de même à Melinda. Pourquoi avait elle si peur ? Elle était pourtant très douée, et plutôt jolie. Cependant, la jeune femme ne pouvait pas comprendre ce sentiment, elle avait toujours eu confiance en elle et ne s'était jamais trompée sur quoi que ce soit.

Melinda ouvrit la bouche mais n'eut pas le temps de dire un mot...

- Tu joues d'un instrument ? Est-ce que tu t'es déjà retrouver devant un public quand tu étais plus jeune ?

La verte et argent se mis à rire.

- Non je ne joue d'aucun instrument, j'ai juste essayer le piano dans le salon de ma grand-mère...

Son cœur se serra et sa respiration se coupa un instant. Elle leva les yeux au ciel, ferma les yeux et inspira un grand coup puis continua:

- Mais je danse, j'ai déjà danser devant des centaines de personnes tu sais ! Au début tu à un peu le trac mais quand tu y'es, un bon coup d’adrénaline et c'est partit ! Quand tu es dans ton élément, rien ni personne ne peut t'arrêter !

Sur ces mots, des souvenir lui revinrent. Comme la première fois où elle avait intégrer son école de danse, ou la fois où elle avait été élue meilleure élève de celle-ci, ou la première fois qu'elle avait gagner un concours de danse,...
Un sourire se dessina sur son visage. Malheureusement, à Poudlard, la jeune fille avait du mal a trouver le temps de danser.
Elle regarda son interlocutrice attendant une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Azmaria Slown, Dim 23 Fév 2014 - 22:32


La jaune et noire devait vraiment paraître gênée... Mais parler a quelqu'un, jouer devant quelqu'un et lui parler de ses peurs, ça n'était pas dans ses habitudes. Elle ne se serait pas qualifier d'anti-social, ni d'agoraphobe, mais elle n'en était sans doute plus très loin. Ce trait de sa personnalité... Il était celui qu'elle souhaitait le plus changer. Elle voulait prendre confiance en elle, ne plus hésité a aller vers les autres de peur qu'ils la rejette. La jeune femme était a Poudlard à présent, avec des gens comme elle. Elle n'était plus dans son orphelinat au fin fond de l'Angleterre et quoi qu'elle puisse en dire, elle c'était fait suffisamment d'amis pour ne plus avoir peur de se retrouver seule à nouveau... Bien que depuis plusieurs semaines, elle n'avait plus vraiment de nouvelles de chacun d'eux.
Alors qu'elle était perdue dans ses pensées, la verte et argent se mis a rire en guise de réponse à sa question. La blonde c'était un peu emporter et avait demander de quel instrument jouait la Serpentard avant même de demander si elle savait jouer d'un instrument... Comme quoi, il fallait réfléchir avant de parler. Son interlocutrice lui répondit qu'elle ne jouer pas d'un instrument, mais qu'elle avait déjà essayer le piano de sa grand-mère. Elle accompagna cette information d'une sorte de rêverie mélancolique, qui laisser imaginer a la Poufsouffle ce qui était arriver a la grand-mère en question, ou du moins ou elle se trouvait a présent.

Mais je danse, j'ai déjà danser devant des centaines de personnes tu sais ! Au début tu à un peu le trac mais quand tu y'es, un bon coup d’adrénaline et c'est partit ! Quand tu es dans ton élément, rien ni personne ne peut t'arrêter !

Ainsi donc, la jeune fille dansait. Elle s'imaginait devant des centaines de gens non sans aucunes peur, mais avec une légère appréhension... De ce qu'elle avait compris, se retrouver devant un public donnait envie de ce dépasser, de faire encore mieux que lorsqu'on s’entraînait seule et même si avant chaque représentations on a une boule au ventre, il faut simplement se dire qu'on va y arriver et qu'on a travailler dur pour arriver a ce résultat. Il faut faire partager au gens ses passion pour leur donner envie d'en faire de même !

- Je n'ai pas beaucoup côtoyer les gens quand j'étais plus jeune. J'étais souvent malade et je ne sortais de ma chambre que très rarement... De toute façon les autres ne m'aimait pas. J'étais trop... Bizarre pour eux.

Elle dit cela avec un sourire, même si ces quelques souvenirs lui donnait envie de mettre une claque à tous les enfants de l'orphelinat. Pas un seuls d'entre eux n'avaient essayer de discuter ou sympathiser avec la blonde. Ils l'avait tous classer dans la catégorie des indésirables... Ceux à qui on s'en prend constamment sans aucunes vraies raisons...

- C'est peut-être a cause de ça que j'ai peur de m'ouvrir aux autres. Je suis loin d'avoir eu l'enfance la plus difficile, mais disons que je l'ai essentiellement passer seule... Et les mauvaises habitudes, on a du mal a s'en débarrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Melinda Bobbin
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Melinda Bobbin, Mar 4 Mar 2014 - 20:53


La jaune et noir regardait la serpentard comme si elle avait peur.

"Je n'ai pas beaucoup côtoyer les gens quand j'étais plus jeune. J'étais souvent malade et je ne sortais de ma chambre que très rarement... De toute façon les autres ne m'aimait pas. J'étais trop... Bizarre pour eux.

Trop bizarre ? Melinda avait elle aussi connu ça avant d'arriver à Poudlard. Elle avait souvent était rejetée car les autres ne la trouvaient pas "normal".

- C'est peut-être a cause de ça que j'ai peur de m'ouvrir aux autres. Je suis loin d'avoir eu l'enfance la plus difficile, mais disons que je l'ai essentiellement passer seule... Et les mauvaises habitudes, on a du mal a s'en débarrasser, continua la pouffy.

Melinda lui sourit et répondit:

- Tu sais, jusqu'à mes 8 ans j'ai vécu seule avec ma grand-mère, son cœur se serra en repensant à elle mais elle continua, c'est elle qui m'a inscrite dans une école de danse. J'ai alors découvert une passion pour celle-ci. Quand elle est morte...La jeune femme inspira un grand coup et poursuivit, je suis resté seule, mes parents n'étaient pas là. Enfin bref, je ne sais pas pourquoi je te raconte tout ça, mais pour te dire que ceci ne m'a pas empêché de vivre mon rêve et de le faire partager à tous le monde. Tu sais, il faut que tu es confiance en toi, si tu aime ce que tu fais alors fais le ! Et puis, tu n'avais même pas remarqué que j'étais là, c'était magnifique."

Après avoir déballé tout ça d'un coup très sincèrement, elle reprit sa respiration attendant une réponse positive de la part de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Azmaria Slown, Mar 13 Mai 2014 - 19:23




Petit air de musique...


Suite au court passage de son histoire que la verte et argent lui raconta, la blonde s'étonna à penser qu'elles se ressemblaient un peu. Sauf que la jeune femme réussissait a s'en sortir et qu'Az' de son côté semblait être rester prisonnière de son passé de peur d'être blesser. Pourtant elle avait décider d'aller de l'avant et de découvrir la vérité sur son abandon et sa mère.

La jaune et noire hocha la tête en guise de réponse. Ça ne lui coûterais rien d'essayer après tout. C'était elle qui avait décidé d'aller de l'avant, mais elle n’arrêtait pas de se trouver des excuses pour reporter ses bonnes résolutions à plus tard. Pourtant, en un discourt, la verte et argent avait réussi sans le savoir a démonter toutes les excuses que la blonde avait trouver en un an !

- J'essaierais. Je suis désolé pour ta grand-mère... Elle semble avoir été une femme formidable !

Azmaria jeta un œil a sa montre avant d'attraper son étui à violon et de lancer à son interlocutrice avec gaieté...

- Merci pour tes conseils ! Je dois y aller, mais n'hésite pas a revenir m'écouter si l'envie t'en prend. Je suis contente de t'avoir rencontrer !

Après lui avoir dit au revoir et souhaiter une bonne fin de journée, la jaune et noire sorti de la salle sur demande d'un pas tranquille. Elle retrouva alors les couloirs froids mais plein d'animation du château qui l'intimidais tant il y à encore quelques heures. Maintenant, elle les traversaient avec un petit sourire...

Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Une salle vide

Message par : William West, Mar 20 Mai 2014 - 23:27


[HRPG : Votre rp ayant l'air terminé, je me permet de poster ici. Si jamais ce n'est pas le cas prévenez moi par mp et on verra pour le déplacer rapidement Wink]

RP avec Zoey Higgs


William observa la salle autours de lui, celle-ci était devenu un véritable champ de ruine et pourtant il n'était guère soulagé. Ses doigts serraient sa baguette avec tant de force que ses articulations le faisait souffrir...


Plus tôt dans la journée...


"Vous vous foutez de ma gueule ?"

"Oh que non Mr. West, et ce n'est pas avec un tel langage que je vais changer d'avis."

"Vous me refuser dans votre cours parce que vous avez déjà trop d'étudiant ? Vous pouvez pas être sérieuse !"

"Je suis très sérieuse, de plus j'ai entendu parler de vos frasques en Histoire de la Magie, si l'on ajoute ça à votre attitude ces derniers mois... Je n'ai aucune envie que vous veniez perturber mon cours. Maintenant je vous demanderais de partir sans quoi je vais en plus devoir vous retirer des points."

Le serpent tourna alors le dos à Mrs Warren et s'éloigna en serrant les dents, ne croyant pas ce qu'il venait d'entendre. Il n'était pas accepté dans un cours à cause de son attitude dans un autre qui n'avait pourtant rien à voir... Et dire qu'il avait ses ASPICs à la fin de l'année.

*Et ça se dit professeur...*

Le jeune homme enrageait, ayant le plus grand mal à ne pas exploser. Ses dernières semaines n'avaient pas été aisées, la plupart des cours se montraient oppressant, le regard des autres se faisant plus lourds qu'il ne voulait l'admettre. Le soutiens de quelques uns l'avait aidé à tenir le coup mais les choses semblaient plus dure chaque jours qui passaient. Ses paroles mal interprétées par rapport aux moldus avaient fait le tour de l'école, sa propre soeur ayant fait l'objet de remarque à ce sujet.

*Si au moins elle avait voulu me dire qui lui avait pris la tête à ce sujet...*

Le vert et argent serra le poing, une boule au ventre. Le fait que certains élèves puissent tenir rigueur de ses actes envers Melody l'énervait plus que tout encore. Après de longue minutes de marche, la pression continuant de monter, Will finit par atteindre l'endroit qu'il cherchait. Une salle de classe inutilisé dans laquelle il avait donné rendez vous à Zoey Higgs. Bien entendu, à cause de son absence en enchantement il était en avance mais peu importait.

Faisant les cents pas dans la salle, le serpent comptait les minutes pensait, ressassant encore et encore les événements des dernières semaines. Chaque fois les regards des autres s'imposaient à lui, toujours suivit par le regard de sa sœur, les yeux rougis d'avoir trop pleurés.
Saisissant son sac, Will le jeta à travers la pièce, s'écrasant contre le mur opposé et retombant avec un bruit sourd. Ça ne suffisait pas, absolument pas. Se tournant brusquement, le sorcier brandit sa baguette :


"#EXPULSO !"

Plusieurs tables décollèrent, se fracassant de l'autre côté de la salle, le serpent réitéra le sort à plusieurs reprise, déversant sa colère contre les meubles.

"#BOMBARDA !"

Les rangés ayant survécus à la première série de sort explosèrent d'un coup, l'impact projetant des débris à travers la pièce. Se retournant, Will fendit l'air de sa baguette.

"#DIFFINDO !"

Le tableau noir fut sectionné en deux dans le sens de la longueur, le bas de celui-ci venant s'écraser au sol. Observant le résultat, Will vit que seuls quelques tables et chaises avaient survécus à l'enchaînement de sorts. Sa colère était à peine apaisée. Les meubles ne suffisaient pas mais aidaient totalement, il risquait moins de cogner sur le premier venu maintenant.

La porte s'ouvrit pendant qu'il était assis sur le bureau du professeur, observant le résultat sans en être satisfait.

*Zoey... J'avais presque oublié pourquoi j'étais là.*

Se levant aussitôt, Will referma la porte d'un coup de baguette et la cella d'un simple "#Collaporta." avant de poser sa baguette sur le meuble de bois et de se diriger vers la jeune femme. Celle-ci n'eut pas le temps de dire un mot qu'il l'a plaquait contre le mur, joignant ses lèvres aux siennes sans lui demander son avis, ses mains s'évertuant déjà à défaire le chemisier de la lionne. Le serpent avait trouvé un moyen de se calmer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une salle vide

Message par : Zoey Higgs, Ven 6 Juin 2014 - 23:21


La Warren était infecte ! En fait, je la détestait c'te prof' ! Mais j'étais obligée de suivre ses cours pour avoir mes ASPICs. J'étais déjà grave à la bourre dans le programme... Heureusement que j'étais plutôt douée ! Mais ce cours d'enchantement risquait d'être très, très, trèèèès long... Will n'était pas là et j'avais rendez-vous avec lui à la fin du cours, fallait qu'on "parle". Pourquoi n'était-il pas là ? Tout simplement parce que la prof' venait de le refuser sous prétexte qu'on était trop nombreux... Tsk. N'importe quoi ! Du coup, j'avais rien écouté au cours. Je copierais le cours de Kya, ça sera très bien.

Et c'est ainsi qu'à la seconde même ou Warren mis fin à son cours je me retrouvais déjà dans le couloir, me dirigeant rapidement vers la salle que m'avait indiqué William dans son parchemin. Le couloir dans laquelle elle se trouvait été désert et pourtant, j'entendais d'énormes bruits... Le cours de potion avait dégénéré et un chaudron avait explosé ? Ou plusieurs même ? Peut importait en fait... Je m'en fichais royalement. Je poussais doucement la porte de la salle dans laquelle était Will et fus surprise du désordre qui y régnait. Apparemment, les explosions venait d'ici et Monsieur West avait passé ses nerfs sur le mobilier. Et pourtant, il était tranquillement assis sur le bureau qui avait eu la chance d'échapper aux attaques. Lorsqu'il me vit, le serpent se leva et scella la porte derrière moi. Un sourire au coin des lèvres, je devinais que ses intentions étaient "mauvaises". Il me plaqua contre la porte, m'embrassa sauvagement et déboutonnait déjà mon chemisier. Je lui rendis bien évidemment son baiser et mes mains s'afféraient déjà à lui enlever sa chemise : j'avais été au plus rapide en l'écartant d'un coup sec, les boutons sautant un à un. Réussissant à m'arracher de ses lèvres, je pus placer quelques mots :


" Et bah ! T'as l'air en forme ! Doucement hein, j'vais pas m'envoler ! Il s'est passé quoi ici ? C'toit qui a fait ça ! "

Puis, je repris l'examen de son torse avec mes mains, déposants de léger baiser dans son coup, en remontant vers ses oreilles...
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Une salle vide

Message par : William West, Mer 11 Juin 2014 - 20:59


William ne se contrôlait plus. Excédé par un bouton un peu plus résistant que les autres il tira d'un coup sur le tissu, réduisant le chemisier en lambeaux. Zoey de son côté agissait d'une manière similaire, faisant sauter les boutons pour lui retirer sa chemise. Les vêtements étaient clairement de trop. La lionne recula légèrement la tête, se libérant de son baiser pour prononcer quelques mots.

" Et bah ! T'as l'air en forme ! Doucement hein, j'vais pas m'envoler ! Il s'est passé quoi ici ? C'toi qui a fait ça ! "

"Oui."

Mais il n'avait aucune envie de s'expliquer pour le moment, aussi le jeune homme se contenta de glisser ses mains sous la jupe de la rouge et or, tâchant de la libérer d'un vêtement qui serait bien vite trop encombrant. Les lèvres de la jeune femme parcourait son cou, mordillant son lobe d'oreille, Merlin qu'elle était douée.

"Je suis toujours en forme quand tu es dans le coin Zoey..."

La boucle de sa ceinture sauta on ne sait comment et pantalon et boxer finirent par rejoindre la chemise sur le sol. Will souleva sa partenaire, passant un bras dans son dos pour la maintenir plus facilement et la plaqua contre le mur tandis que la lionne croisait ses jambes autours de sa taille. Les regards se croisèrent et les lèvres se scellèrent une nouvelle fois en un sourire...

[...]

"#Reparo."

Les deux chemises était comme neuve mais Will les laissa sur le sol pour le moment, préférant observer Zoey se démener avec son soutien-gorge. Seul sa jupe avait survécu à l'assaut du serpent et maintenant, un large sourire était visible sur le visage du jeune homme. La colère avait totalement disparut et il était enfin ouvert à une vraie discutions. Même si le fait d'avoir une aussi jolie fille à demi-nue juste à côté de lui risquait de le distraire au plus haut point. Torse nu, le vert et argent s'allongea sur le bureau professoral, le bois froid contre son dos lui fit le plus grand bien.

"Pourquoi on s'était donné rendez vous déjà ? Tu voulais me demander un truc c'est ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Une salle vide

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 13

 Une salle vide

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.