AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 6 sur 13
Une salle vide
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
Alexandre Lunias
Serpentard
Serpentard

Re: Une salle vide

Message par : Alexandre Lunias, Mer 24 Déc 2014, 08:46


La jeune bleu et or fit remarquer à Alexandre que le sortilège était finalement abordable à exécuter et elle parraissait fier d'elle à juste raison. Elle lui disait alors :

- "Ne sois pas modeste, ta présence m'a donné le coup de boost pour réussir !"

Il était heureux de l'avoir aidée à réussir ce travail. Lui-même avait quelques fois besoins d'aide pour ces exercices et c'était toujours la bienvenue. De plus, il avait un esprit plutôt pédagogue par moment et c'était donc naturellement qu'il avait contribuait à la réussite de sa camarade de Serdaigle.

La jeune blonde reprit alors la parole et lui dit :

- "Enchantée, Alexandre. Je suis Célya ! Ça m'arrive parfois de venir, quand j'ai besoin d'un endroit calme pour m'entraîner aux sortilèges... comme aujourd'hui, par exemple. " Elle arbora un sourire et poursuivait : "Et toi, tu viens souvent ici, alors ?"

Ayant finit sa phrase, Célya rangea sa baguette magique dans sa manche et s'empara de deux chaises présentent dans la pièces. Après s'être assise sur l'une d'elle, Alexandre la rejoignit en s’installant sur la seconde. Il comprit alors qu'elle voulait engager la conversation et n'en voyait pas inconvénient.

Il était lui même venue plusieurs fois dans cette salle qui était souvent inoccupée. C'était pour le jeune homme l'occasion de penser, méditer ou faire de la lecture. Cependant, il n'était jamais venu ici pour s’entraîner à la magie. Pour cela, il préférait ce rendre dans une clairière de la forêt interdite qu'il avait repéré très tôt à son arrivée à Poudlard.

- "Enchanté Célya, je suis heureux de te connaitre désormais. Et bien pour ma part, je viens dès fois ici pour être seul avec mes pensées ou tout simplement pour lire mes livres comme tout à l'heure. "

Il ressortit le livre de son sac et le présenta à la jeune femme.

- "C'est un livre un peu glauque au début en fait. C'est un crime passionnel dans le monde des sorciers mais je trouve que c'est vraiment bien écrit. Même si comme dirait ma sœur, c'est un truc de fille, j'aime beaucoup. Tu aimes lire toi ? "

Ce jeune Serpentard aimait beaucoup la lecture qui était pour lui une source enrichissante de savoir et de compréhension. A la fois sur le plan magique, psychologue ou historique par exemple. Mais malheureusement avec les cours il avait moins de temps pour se consacrer à la lecture de ses livres. Mais quand il le pouvait,, il prenait le temps pour se consacrer à cette activité.
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Une salle vide

Message par : Célya L. Shake, Sam 03 Jan 2015, 07:53


Après avoir rangé sa baguette magique dans sa manche, dans son fourreau spécialement conçu pour être attaché à l'avant-bras, la jeune fille attrapa deux chaises abandonnées contre le mur et s'installa sur l'une d'entre elles. Quelques instants plus tard, Alexandre la rejoignit et prit place sur l'autre. Rester debout pour une conversation n'était pas très confortable et Célya devait avouer qu'elle n'avait pas très envie de rester sur ses jambes pour parler. S'asseoir était donc une très bonne idée et apparemment, le Serpentard n'y voyait aucun inconvénient.

« Enchanté Célya, je suis heureux de te connaitre désormais. Et bien pour ma part, je viens dès fois ici pour être seul avec mes pensées ou tout simplement pour lire mes livres comme tout à l'heure. » Il ponctua sa phrase en sortant ledit livre et le présenta à la bleu et bronze. « C'est un livre un peu glauque au début en fait. C'est un crime passionnel dans le monde des sorciers mais je trouve que c'est vraiment bien écrit. Même si comme dirait ma sœur, c'est un truc de fille, j'aime beaucoup. Tu aimes lire toi ? »

Célya n'avait aucun jugement sur les goûts des autres personnes. Bien entendu, il lui arrivait de critiquer l'une ou l'autre manière de s'habiller d'autres jeunes filles, mais c'était généralement justifié. Concernant les lectures et autres passions d'autrui, chacun aimait ce qu'il voulait. Alexandre pouvait très bien lire des romans qui plaisaient habituellement aux filles, tout comme celles-ci pouvaient lire des histoires de guerres et autres brutalités. D'ailleurs, la blondinette aimait beaucoup aussi ce genre-là. En fait, elle aimait à peu près tout, grande passionnée de lecture.

« Oh, il a l'air super cool ! Tu pourras peut-être me le prêter quand tu l'auras fini ? » demanda-t-elle. « J'adore lire, c'est vraiment une passion. Je peux lire de tout, des romans à l'eau de rose, de filles, comme ta sœur a l'air de dire, comme des livres plus masculins. Par exemple, je suis en train de finir un bouquin qui parle d'un conflit entre deux pays, l'un gouverné par un tyran voulant régner sur le monde, l'autre par un homme qui n'a pas choisi d'être roi. C'est moldu mais il y a beaucoup de magie dedans, étrange, hein ? »

Les Moldus avaient le don d'inventer des histoires où la magie et les créatures fantastiques étaient très présentes. A croire qu'ils se doutaient qu'il y avait une part inconnue dans leur monde... Bien entendu, suite aux événements survenus au temps d'Harry Potter, une partie de la population avait pris connaissance de l'existence de la magie. Mais cela remontait à tellement longtemps que ça s'était peut-être oublié... Mais avec les Mangemorts qui rôdaient encore, qui savait ce qui pouvait se passer en dehors de Poudlard ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Lunias
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Alexandre Lunias, Sam 03 Jan 2015, 09:09


Le jeune Lunias était toujours dans ses pensées de livres, lectures et autres bouquins quand Célya prit la parole.

- "Oh, il a l'air super cool ! Tu pourras peut-être me le prêter quand tu l'auras fini ?"

Le jeune Serpentard ne voyait aucun inconvénient à prêter son livre à la Serdaigle. Au contraire, pour lui il était très intéressant de partager ces lectures afin d'avoir des opinions et des points de vues différents. De plus, tout le monde pouvait se conseiller sur des lectures futures et ce ne pouvait être qu'enrichissant.

Avant qu'il est put lui répondre, Célya poursuivait :

- "J'adore lire, c'est vraiment une passion. Je peux lire de tout, des romans à l'eau de rose, de filles, comme ta sœur a l'air de dire, comme des livres plus masculins. Par exemple, je suis en train de finir un bouquin qui parle d'un conflit entre deux pays, l'un gouverné par un tyran voulant régner sur le monde, l'autre par un homme qui n'a pas choisi d'être roi. C'est moldu mais il y a beaucoup de magie dedans, étrange, hein ?"

Il était vrai que les moldus avaient un sens de la magie assez étonnant. Comme ci il voulait eux-mêmes être dotés de pouvoirs magiques. Cela lançait une réflexion sur l'utilité et les avantages-inconvénients d'êtres un humains doté de pouvoirs magiques. Le jeune Lunias s'en faisait souvent la réflexion. Et quelques fois, il était amenait à vouloir être un moldu pour cette raison. Mais après tout, les moldus avaient aussi leurs lots de soucis et responsabilités quotidienne que même les sorciers devaient régler pour passer encore et toujours inaperçus aux autres membres de la population.

- "Je suis heureux que tu aimes lire aussi. Et je pourrais bien entendu te prêter mon livre lorsque j'en aurai terminé la lecture. Ça sera l'occasion pour que tu me dise ton avis sur l'histoire et l'auteur. Je lis aussi des livres moldus et ça me parait fort enrichissant. Surtout celui-ci sur les rois me parait très intéressant. "

Le Serpentard reprit son souffle avant de poursuivre :

- "Pour les moldus je suis d'accord avec toi, dès fois moi-même je me dis que j'aimerai être un moldu car d'un côté cette magie peut faire peur et être le mal. Mais je suis tout de même heureux d'être un sorcier. C'est tout un univers qui s'ouvre à nous autres. Et c'est si pratique dans la vie je pense par apport aux moldus. Même si côté inventions, ils sont plutôt fortiche comme on dit chez ma mère en France. "

Pendant qu'il parlait, Lunias avait ouvert son livre vers les dernières pages et en avait hissé un marque-page. Ce marque-page brillait et représenté un serpent qui faisait des clins d'oeil à qui voulait bien le regarder. Autour de ce serpent, des coeurs rouge et blancs se mouvaient en une sorte de cercle dansant.

Il le montrait à Célya et dit :

- "Si ce marque-page te plait, tu peux le prendre. Je te le donne car ça me fait plaisir et comme tu lis beaucoup il te servira peut-être. Ma soeur ne s'en sert pas car elle utilise un sort pour ouvrir le livre à la bonne page lorsqu'elle reprend sa lecture. Mais moi je trouve que cet outils moldus fait tout le charme de la lecture d'un livre. "

Il le tendit alors à la jaune et bleu en se demandant si elle allait accepter.
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Une salle vide

Message par : Célya L. Shake, Sam 17 Jan 2015, 08:40


Perdue dans ses pensées, Célya en vint à se demander comment les sorciers nés-Moldus réagissaient à la réception de la lettre les prévenant qu'ils étaient inscrits à Poudlard. Et puis, elle n'était pas tout à fait sûre qu'ils recevaient une lettre. Peut-être qu'un membre du Ministère de la Magie venait leur rendre visite. A vrai dire, la jeune fille n'avait même jamais pensé à poser la question. Venant d'un milieu sorcier, pour elle, tout coulait de source. Même avec sa mère, qui avait longtemps vécu dans l'ignorance de son sang mi-sorcier mi-moldu, la blondinette n'avait jamais abordé le sujet. A la pensée de Sara, elle sentit son cœur se serrer. Le manque était présent à chaque seconde.

« Je suis heureux que tu aimes lire aussi. Et je pourrais bien entendu te prêter mon livre lorsque j'en aurai terminé la lecture. Ça sera l'occasion pour que tu me dise ton avis sur l'histoire et l'auteur. Je lis aussi des livres moldus et ça me parait fort enrichissant. Surtout celui-ci sur les rois me parait très intéressant. » dit Alexandre, faisant émerger la Serdaigle de ses pensées, à temps. « Pour les moldus je suis d'accord avec toi, dès fois moi-même je me dis que j'aimerai être un moldu car d'un côté cette magie peut faire peur et être le mal. Mais je suis tout de même heureux d'être un sorcier. C'est tout un univers qui s'ouvre à nous autres. Et c'est si pratique dans la vie je pense par apport aux moldus. Même si côté inventions, ils sont plutôt fortiche comme on dit chez ma mère en France. »

Célya ne pouvait pas être plus d'accord avec ce que lui disait le Serpentard. De nombreuses fois, elle avait posé des questions à sa mère sur la vie des Moldus. Pour la fillette, vivre sans magie devait être tellement difficile ! Comment les personnes sans pouvoirs magiques pouvaient attraper des objets hors de portée ? Comment faisaient-elles pour se déplacer ? Pour une si jeune personne, les réponses qu'apportaient Sara lui faisaient faire de grands yeux. Curieuse, elle avait réussi à convaincre sa mère de l'emmener voir toutes ces choses moldues. Puis, elle avait passé plus de temps avec ses grands-parents, qui étaient les parents adoptifs de Sara, des Moldus. La bleu et bronze avait fini par apprécier leur mode de vie, même s'il n'était pas pratique tous les jours.

Un sourire aux lèvres, la blondinette s'apprêtait à répondre quand Alexandre reprit la parole. Il avait ouvert son livre et avait sorti un marque-pages. Il lui montra, lui tendant l'objet, indiquant qu'il était ravi de lui offrir s'il lui plaisait. Apparemment, le jeune homme avait des pensées bien différentes de celles de sa sœur, qu'il évoquait pour la deuxième fois. Cependant, Célya allait dans son sens, un marque-pages était un objet moldu sympathique, elle-même en utilisait. Celui que lui offrait le Serpentard était plus enclin à être possédé par un vert et argent, car un serpent y était représenté.

Néanmoins, la blondinette devait admettre qu'il était fort joli. Celui la gênait un peu de se voir offrir un objet comme celui-ci, d'un garçon qu'elle venait à peine de rencontrer. Mais elle tendit une main pour prendre l'objet et l'observer de plus près. Le serpent lui fit un clin d’œil, ce qui la surprit. C'était un marque-pages ensorcelé ! C'était amusant. Avec un sourire, Célya leva la tête vers le jeune homme.

« Je te remercie, Alexandre, il est vraiment très beau ! » dit-elle, acceptant ainsi le présent du vert et argent. Comme quoi tous les Serpentard n'étaient pas méchants, encore une preuve. « Je suis d'accord avec toi, et j'en ai même vus de très sophistiqués, comme marque-pages, chez les Moldus. Ils savent en inventer des choses. »

Célya se tut, remettant un peu d'ordre dans ses pensées. Penser à sa mère l'avait quelque peu attristée, surtout que c'était elle qui lui avait donné le goût de lire. Ainsi, chaque fois qu'elle lisait un livre, la jeune fille pensait à Sara, un peu plus qu'à l'accoutumée, se demandant si elle aurait aimé la lecture.

« Tu dis que tu veux parfois être un Moldu, j'en déduis que tu es... de sang-pur alors ? » dit la blondinette. « Si c'est le cas, je suis impressionnée. Les élèves de Serpentard au sang pur, comme ils aiment à dire, ne sont pas réputés pour la gentillesse et la curiosité dont tu fais preuve. »

Peut-être que Célya s'avançait sur un terrain dangereux. Oui, les élèves de Serpentard avaient tous plus ou moins des caractéristiques clichés qu'offrait la Maison des vert et argent. Les rares exceptions, comme Alexandre ici présent, en avaient peut-être marre qu'on leur rabatte les oreilles avec tous ces préjugés ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Lunias
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Alexandre Lunias, Ven 06 Fév 2015, 17:23


Alexandre venait de donner le marque-page à sa camarade de Serdaigle. Alors que la jeune femme prenait l'objet, le serpent sur le marque-page fit un clin d’œil. Celle-ci ne put cacher un sourire. C'est toujours avec ce beau sourire que Célya prit la parole :

- "Je te remercie, Alexandre, il est vraiment très beau ! Je suis d'accord avec toi, et j'en ai même vus de très sophistiqués, comme marque-pages, chez les Moldus. Ils savent en inventer des choses."

Puis Célya marqua une pause dans sa narration avant de reprendre :

- "Tu dis que tu veux parfois être un Moldu, j'en déduis que tu es... de sang-pur alors ? Si c'est le cas, je suis impressionnée. Les élèves de Serpentard au sang pur, comme ils aiment à dire, ne sont pas réputés pour la gentillesse et la curiosité dont tu fais preuve."

Alexandre était conscient de la représentation que se faisait les autres maisons de Poudlard sur les Serpentard. Ceux-ci étaient vues comme sournois, vaniteux, vantards etc... Or Alexandre ne se sentait pas comme cela. Au contraire, lui était un jeune homme plutot solitaire et ne voulant pas d'histoire (négative) avec personne. Ce jeune homme voulait au contraire avoir plus d'amis mais des vrais amis. Et également pourquoi pas une histoire plus sérieuse avec une fille de l'école.

Mais rien en lui et dans son caractère ne laissait paraître une quelconque fierté sur son sang-pur. Après avoir pris le temps de mesurer les mots et les pensées, il prit la parole pour répondre à Célya :

- "Oh bien tu sais pour moi cette histoire de sang-pur ou sang mêlé, je trouve ça vraiment ridicule. Il n'y pas de meilleur ou moins bon sorcier en fonction de son ascendance ! Je n'en tiens absolument pas compte du tout pour ma part ! Surtout que maintenant cette histoire de sang ne veux plus rien dire .. Enfin d'ailleurs, ça n'a jamais voulu dire quelque chose. "

Alexandre garda le silence et attendit la réaction de Célya.
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
avatar
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: Une salle vide

Message par : Célya L. Shake, Mar 17 Fév 2015, 10:41


La question soulevée par Célya sur la qualité du sang des sorciers sembla plonger Alexandre dans ses pensées. La jeune fille n'avait pas vraiment voulu s'aventurer sur un sujet aussi délicat parmi de nombreuses personnes mais puisque les deux jeunes gens en étaient venu à l'évoquer, pourquoi ne pas continuer d'en parler ? De plus, la blondinette sentait que le Serpentard assis en face d'elle ne se froisserait pas. Contrairement à bon nombre d'élèves de sa Maison, il paraissait tout à fait apte à discuter d'une telle chose sans parler d'extrémisme. Et l'intuition de la Serdaigle était bonne !

« Oh bien tu sais pour moi cette histoire de sang-pur ou sang mêlé, je trouve ça vraiment ridicule. Il n'y pas de meilleur ou moins bon sorcier en fonction de son ascendance ! Je n'en tiens absolument pas compte du tout pour ma part ! Surtout que maintenant cette histoire de sang ne veux plus rien dire .. Enfin d'ailleurs, ça n'a jamais voulu dire quelque chose. »

La dernière phrase du vert et argent fit songer Célya aux temps où le grand mage noir nommé Voldemort voulait éradiquer les né-Moldus et autres sangs-mêlés du monde de la sorcellerie. La jeune fille n'aurait pas eu envie de vivre à cette époque, où la vie ne devait pas être heureuse tous les jours. Bien sûr, les Mangemorts existaient toujours aujourd'hui mais leurs actions se faisaient ressentir ponctuellement et non quotidiennement. La bleu et bronze repensa à l'attaqua qu'ils avaient menée à Poudlard, mais elle se trouvait encore au Canada. Elle avait manqué la grande fête...

« Je suis bien d'accord, je pense qu'il y a plus de sorciers au sang-mêlé de nos jours et que même les prétendus sangs-purs ne le sont pas forcément... » répliqua Célya en faisant tourner le marque-pages dans ses mains.

En effet, avec le mélange des sorciers, qui pouvait encore prétendre à être un sang-pur ? Tous ceux qui pouvaient se vanter d'avoir un sang purement sorcier ne faisaient pas forcément partie des extrémistes, aussi le sang de leurs descendants n'était donc pas pur à proprement parler. Célya était de sang-mêlé et cela lui convenait très bien. Elle était une sorcière douée et de son avis, la mixité des choses, quelles qu'elles soient, renforçaient. Bien entendu, les penseurs de sang-pur étaient du même avis mais plutôt de leur point de vue...

Tournant la tête vers une fenêtre très crasseuse, la Serdaigle remarqua qu'un certain temps s'était passé depuis son entrée dans cette salle de classe vide. Son entraînement avait finalement tourné à la discussion, ce qui n'était pas pour lui déplaire, cela faisait du bien de rencontrer encore de nouvelles personnes alors même qu'elles se trouvaient dans la même école. Et puis, Alexandre était un Serpentard bien sympathique, alors Célya n'estimait pas avoir perdu son temps. Cependant, l'heure tournait et elle devait terminer un devoir avant d'aller souper dans la Grande Salle.

« Il se fait tard. » dit-elle à l'intention du jeune homme. « Je vais devoir retourner dans ma Salle Commune. Mais ça m'a fait plaisir de pouvoir parler avec toi, Alexandre. » ajouta-t-elle en souriant. La blondinette se leva et tout en se dirigeant vers la sortie, elle le salua amicalement : « Merci beaucoup pour le marque-pages ! Et n'oublie pas le livre que tu dois me prêter. On se verra une autre fois, alors ? »

Célya lui fit un petit signe de la main et sortit dans le couloir. Elle fut frappée par la différence d'air qui régnait là. La salle de classe abandonnée sentait un peu le renfermé tandis que le couloir était agréablement aéré. Sur le chemin du retour vers la Salle Commune de Serdaigle, la blondinette regardait le ciel s'assombrir progressivement. La nuit arrivait doucement, l'hiver s'installait rapidement.

[ Fin Du RP ]
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Haymer
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Dorian Haymer, Jeu 05 Mar 2015, 18:43


[PV Nilo Cremash]

Seul.
Juste lui, le silence, et la semi obscurité...
Dorian avait besoin de s'isoler un peu mais depuis la mésaventure de l'autre fois, il souhaitait éviter le bosquet. Et cette salle qu'il avait trouvé par hasard collait aussi à ce qu'il voulait. Assis au sol, le dos contre le mur, les yeux fermés, le Slytherin respirait lentement en essayant de se détendre. Le peu qu'il avait lâché devant le Ravenclaw avait suffit à ramener de mauvais souvenirs de ses dernières années chez sa famille.
...
Les résultats désastreux de son coming out, sa courte période à vivre dans la rue, son "sauvetage" par son ami, ...
Il soupira.

"... Quelle vie de m*rde..."

Et il avait déballé sans savoir pour quelle raison des choses personnelles à ce garçon à qui il venait tout juste de parler pour la première fois... Ça n'allait vraiment plus.
Si c'était ce garçon qui lui faisant cet effet... Il était pas sortit. Et il fallait qu'il comprenne quelle bêtise faisait son cerveau pour le faire agir de la sorte...
Bref, un gros truc clochait et ce Ravenclaw en était la supposée raison.
... Brain you little shi-
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cremash
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Nilo Cremash, Jeu 05 Mar 2015, 19:28


Vous arpentiez les couloirs de Poudlard avec deux de vos camarades. Ils cherchaient activement le professeur de potion afin d'obtenir des aides pour un futur devoir. Et la perspective d'entendre la sagesse d'un professeur expérimenté agrémenté, avec un peu de chance, d'un exercice supplémentaire de pratique, sonna à vos oreilles comme une délicieuse invitation.
Mais vous aviez déjà fouiller plusieurs salles sans y voir personne. A cette heure-ci, pas mal de cours étaient fini, il était normal de tomber sur des salles vides ou juste avec un étudiant avec un hoodie bleu assit par terre.

... Attendez, quoi?

Vous veniez d'ouvrir la porte d'une salle de classe que vous pensiez vide, et vous voici nez à nez avec le garçon du bosquet. Il était posé là, contre le mur, comme méditant sur le sens profond de la vie.
Bon, ça pourrait sembler méchant, mais vous ne l'aviez reconnu dans un premier temps que à cause de son hoodie bleu, apparent sous sa cape de sorcier ouverte. Mais avec votre vision défaillante, il vous a fallut quelques secondes de plus pour distinguer les traits de son visage, la luminosité de plus en plus faible de l'environnement n'aidait vraiment pas pour reconnaître un visage, aussi familier soit-il.

Vous entendiez vos camarades déclarer qu'ils allaient continuer leurs recherches dans les couloirs suivant. La logique voudrait que vous refermiez la porte, laissant le garçon seul comme il devait le chercher, et vaquer à vos recherches avec vos camarades.

'' ... Partez devant, je... J'arrive. ''

On ne sait pas vraiment quelle est votre définition de la logique, mais pour la plupart des gens, ce ne serait certainement pas d'entrer dans cette pièce et de refermer la porte derrière vous.
Maintenant vous faisiez face à ce garçon, seuls dans cette salle vide. Pourquoi, juste, pourquoi faire ça? Vous n'aviez aucune obligation de le faire, pourtant vous ressentiez le besoin de lui parler, maintenant que vous l'avez retrouvé.

'' Eumnh... S-Salut. ... Désolé pour la dernière fois je, euh... Je suis parti sans rien dire, c'était pas très... Poli. ''

Vous doutiez fort qu'il ait quelque chose à faire des histoires de politesse, mais c'est tout ce que vous aviez trouvé de plus censé à déclarer.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Haymer
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Dorian Haymer, Jeu 05 Mar 2015, 19:55


Dorian fut tiré de ses réflexions par des voix à l'extérieur... Dont une pas si étrangère que ça... Même trop familière sur ce coup là . Le brun ouvrit les yeux pour se retrouver en compagnie du blond du bosquet. Well. Ça s'annonce mal cette nouvelle rencontre...

'' Eumnh... S-Salut. ... Désolé pour la dernière fois je, euh... Je suis parti sans rien dire, c'était pas très... Poli. ''

... Même après ce que Dorian lui a fait subir à leur première rencontre, c'est le Ravenclaw qui s'excusait de son impolitesse seulement pour être partit précipitamment... La logique. De ce garçon. Est imparable.

"... Bof. T'excuses pas."

Cette fois- ci, le Slytherin n'était pas très causant. A vrai dire il avait surtout peur que ses mots lui échappent encore et révèlent des choses embarrassantes à son sujet. L'autre jour avait suffit et il ne voulait pas vraiment s'ouvrir plus... Pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cremash
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Nilo Cremash, Ven 06 Mar 2015, 06:07


Vous passiez une main dans votre nuque pour la masser, ressentant un peu de gène face au mur auquel vous veniez de vous retrouver.
Dieu sait que ça allait être compliqué d’entamer le dialogue. Le garçon ne semblait pas très causant.

Vous décidiez de faire le premier pas, au sens propre. Vous marchez pour vous retrouver un peu plus proche. Au début vous songiez à vous asseoir sur une table ou une chaise juste en face, mais vous vous seriez retrouver trop en hauteur et dans une position de dominance, ce que vous ne cherchiez pas.
Alors, après avoir méticuleusement arranger votre cape de sorcier pour ne pas salir vos vêtements, vous vous asseyez en face du garçon, à quelques pas de lui.

‘’ Alors, eumh… Tu es un étudiant hein ? Dans quelle maison as-tu atterris ? ‘’

Vous ne pouviez voir l’écusson de sa maison, car sa cape de sorcier étant ouverte pour laisser voir son hoodie, les plis du tissu le masquait. Hormis le survêtement, vous ne voyez aucun code couleur bleu, aussi n’était-il donc pas de la maison Ravenclaw.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Haymer
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Dorian Haymer, Ven 06 Mar 2015, 10:07


Le brun regarda le blond s'assoire devant lui, tout en restant à une certaine distance. Bon. Il avait l'air décidé à taper la discussion avec lui. Le seul soucis est qu'il ne savait pas s'il devait s'en réjouir ou bien commencer à prévoir un plan de fuite pour éviter d'avoir à expérimenter une nouvelle fois l'échappée sauvage de ses pensées par ses lèvres. Cela s'annonçait mal. Très mal.

‘’ Alors, eumh… Tu es un étudiant hein ? Dans quelle maison as-tu atterris ? ‘’

... Était-il aveugle? Il portait sa robe de sorcier dont la doublure arborait la couleur jade de sa maison. Et meme avec la legere pénombre qui régnait ici, la couleur était visible. Il ouvrit légèrement un pan de la robe.

"... Ça se voit non? T'es aveugle ou bien?"


Dernière édition par Dorian Haymer le Sam 07 Mar 2015, 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cremash
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Nilo Cremash, Ven 06 Mar 2015, 12:14


Ah ah. Ah ah ah ah ah.

Aveugle, non. Mais presque.

Vous fixez la doublure de la cape de sorcier que le garçon vous présentait, pour que vous puissiez constater de plus près à quel point vous pouviez être stupide de ne pas reconnaître la couleur de sa maison.
Et vous aviez beau regarder la fibre du tissus sous tous les angles, il vous était impossible de déterminer si c'était plus jaune, vert ou rouge.

Pour vous, c'était presque le même gris.

Vous relevez discrètement le regard vers l'endroit où devrait se trouver l'écusson, mais ce dernier avait décidé de rester caché dans les plis de sa cape. Misère.

Vous passez de nouveau une main dans votre nuque, plus que mal à l'aise. Très peu de gens sont au courant pour vos soucis oculaires. Seuls deux-trois professeurs et vos préfets, si vous avez bonne mémoire.
Mais aucun de vos camarades de classe n'étaient au courant. Ils n'avaient pas besoin de l'être.

'' Ermnh... Oui oui, c'est évident. Ah ah. Désolé, il fait sombre donc bon... Ah ah... ''

Vous êtes un terrible menteur.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Haymer
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Dorian Haymer, Ven 06 Mar 2015, 15:46


... Pourquoi tant de gène... Aurait-il touché un point sensible? Et s'il était réellement mal voyant? Daltonien peut-être? Dorian se sentit très bête tout d'un coup et ne savait pas trop comment réagir. Lui poser directement la question de façon sérieuse serait encore plus gênant pour lui s'il avait effectivement visé juste.

'' Ermnh... Oui oui, c'est évident. Ah ah. Désolé, il fait sombre donc bon... Ah ah... ''

... Mensonge grillé... Il se mordilla l'intérieur de la joue et mit le pan de sa robe de façon à laisser voir l'écusson au serpent.

"... Je suis de Slytherin. Pas le genre de personne avec qui les autres décident de trainer généralement..."

Il était vrai qu'apparemment, les élèves de la maison du serpent étaient plus fuit qu'autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cremash
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Nilo Cremash, Ven 06 Mar 2015, 17:06


Une lueur de compréhension fit briller votre regard à la vue de l'écusson orné d'un serpent, et des paroles du garçon validant qu'il appartenait à la maison Slytherin. C'est affligeant à quel point vous êtes dépendant des paroles et des gestes des autres, à défaut de vous repérer avec un code couleur normal.

'' ... Oh, ça explique beaucoup de ch- ''

Stooooooop! Vous vous mordez un peu la langue juste avant de sortir une absurdité plus grosse que vous. Ce n'était pas le moment d'entamer une guerre des maisons, et encore moins de l'énerver, déjà qu'il ne semble que très peu coopératif...
Allez, un truc gentil. C'est déjà plus à votre portée que de tenter d'envoyer des piques à quelqu'un.

'' Hum, je veux dire... Ce ne sont que des clichés stupides, il ne faut pas s'y attarder trop longtemps... Je suis certain que ce n'est pas vrai te concernant... Non? ''

Vous aviez dit ça en le regardant droit dans les yeux, et vous étiez le plus sincère du monde. Vous aviez en horreur le fait de vous faire des ennemis aussi inutilement, ou plutôt stupidement, et vous aimeriez rattraper les mauvais pas fait il y a quelques jours au bosquet.
Et si faire connaissance pouvait dévier la conversation du fait que vous n'aviez pas pu reconnaître sa maison à sa couleur, ça vous arrangerais pas mal... Il est assez étrange d'expliquer votre cas à autrui.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Haymer
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Dorian Haymer, Ven 06 Mar 2015, 17:43


... Well. Il faut croire qu'il avait pas mal nourrit la réputation des Slytherin avec l'épisode du bosquet. Agir de la façon dont il a agit n'était peut-être pas une des meilleures idées qu'il avait eu.

'' Hum, je veux dire... Ce ne sont que des clichés stupides, il ne faut pas s'y attarder trop longtemps... Je suis certain que ce n'est pas vrai te concernant... Non? ''

... Il se foutait clairement de la manière dont on le voyait. Après tout, il avait eu le temps de prendre l'habitude d'avoir une réputation de-... Bref. Une mauvaise réputation. C'est pas nouveau pour lui et cela le laissait presque de marbre. Presque.
Le brun détourna légèrement le regard.

"... Tout dépend de comment toi tu me vois. "

.... A vrai dire, il espérait quand même au fin fond de lui qu'il ne pensait pas dans le sens des "clichés", comme il dit. Sans toujours savoir pourquoi exactement. Il venait de le rencontrer. C'est pas comme s'il voulait s'en faire un ami ou plus... Non? .... Brain stop.
Revenir en haut Aller en bas
Nilo Cremash
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une salle vide

Message par : Nilo Cremash, Ven 06 Mar 2015, 18:12


A sa manière de réagir et de répondre... Non, vous ne pouviez pas dire qu'il entretenait là le cliché des Serpentard vils et menteurs, comme les élèves plus âgés de votre maison vous ont déjà racontés les ragots.
On dit que le Choixpeau désigne notre maison en rapport avec notre personnalité, et que tous les Slytherin ont forcément un mauvais fond.

Mais là, même si ce garçon avait commencé par vous chercher des noises et vous avez mis mal à l'aise, vous aviez du mal à l'imaginer comme étant un génie du mal, un petit con(gélateur) qui cherchait constamment à faire un mauvais coup...
Ou autres absurdités que vos oreilles traînantes ont pu entendre quelques fois de la part de vos camarades en parlant de cette maison adverse.

'' Comment je te vois? Huuum... Comme un gars que je ne connais pas encore, une tête grise inconnue à qui j'ai osé parlé pour une fois? ''

Vous posiez votre regard bleu dans les indescriptibles iris du garçon, et tout en vous massant de nouveau la nuque et n'ayant absolument pas fait attention à un adjectif employé plus tôt dans votre phrase, vous lui offrez un petit sourire timide.

'' ... Je m'appelle Nilo. Nilo Cremash. ... Et toi? ''
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Une salle vide

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 13

 Une salle vide

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.