AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 4
Salle d'examen
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Ailinn Kafka
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Salle d'examen

Message par : Ailinn Kafka, Dim 21 Avr 2013 - 11:02


Ouverture de sujet autorisée par Gloire Lecomte

[PV Nikki Sullivan]


Ailinn sursauta violemment lorsqu’une voix puissante s’éleva dans la Grande Salle, transformée en immense salle d’examen pour les BUSE.

Des dizaines de pupitres avaient remplacé les quatre grandes tables, prêts à accueillir tous les élèves de cinquième année, et sur chacun d’entre eux avaient été disposés des rouleaux de parchemin, ainsi qu’une plume ensorcelée empêchant son utilisateur de tricher. Tous les graffitis en avaient été effacés, pour le plus grand désespoir du concierge et des elfes, qui avaient dû passer des heures à récurer le bois pour en retirer toute trace de gravure ou de sortilège.

Les épreuves de la journée s’annonçaient ardues, puisqu’elles mêlaient examens pratiques et théoriques. Les élèves commenceraient par concocter une potion dont ils n’avaient encore pas la moindre idée, puis enchaîneraient sur l’épreuve de métamorphose, la dissertation d’histoire de la magie, celle d’étude des runes et enfin, le test de défense contre les forces du mal.
Ailinn, qui avait pourtant été absorbée par ses mauvais coups que par ses devoirs, cette année-là, avait travaillé d’arrache-pied durant tout le mois précédant les BUSE, et espérait décrocher une mention suffisante pour conserver le maximum de matières l’année suivante… Quoi que l’étude des runes ne lui manquerait probablement pas.

Dehors, le soleil de juin brillait d’un éclat hypnotique, faisant regretter aux élèves la douceur d’une belle journée passée sur la pelouse verdoyante du parc. Seule une brise agréable faisait bruisser les feuilles des chênes, et le ciel d’azur monochrome ne comportait pas un seul nuage.
Ailinn soupira en jetant un coup d’œil par la fenêtre, mais décida de se concentrer sur ce qu’avait à leur déclarer l’examinatrice, qui s’était spécialement déplacée du Ministère pour les surveiller.

« Bien. » s’exclama-t-elle en entendant sa voix amplifiée par un sortilège bien connu. « Comme vous le savez, vos résultats aux BUSE détermineront les matières que vous étudierez l’année prochaine, j’espère donc que vous avez suffisamment travaillé pour ne pas obtenir de T ! Toute tentative de tricherie se soldera par un renvoi immédiat de l’école. Nous commencerons donc par l’épreuve de potions, durant laquelle vous travaillerez par binôme. Les notes seront communes, je vous conseille donc de vous appliquer ! »

Des chaudrons d’étain apparurent soudain à côté de chaque pupitre tandis que ceux-ci se couvraient d’ingrédients diverses tels que des queues de rat, des yeux de scarabée ou encore des foies de dragon. De petites balances d’argent se matérialisèrent également sans tarder, près d’un mortier et d’un pilon, ainsi que quelques lames aiguisées destinées à hacher les ingrédients.

« Vous devrez donc réaliser une potion d’Aiguise-méninges, et que je ne voie pas un seul d’entre vous en boire ! Vous avez cinq minutes pour former vos binômes, et vous ne disposerez d’aucun livre quant à la préparation de cette potion. »

Ailinn se tourna immédiatement vers Nikki, qui ne se situait qu’à deux pupitres d’elle, et lui jeta un regard interrogateur. Elle ne pourrait rêver mieux que de se retrouver avec sa meilleure amie dans un binôme, et savait que la verte et argent ne se débrouillait pas trop mal dans cette matière. La rouquine avait elle-même quelques facilités dans le domaine, et avait déjà fabriqué cette potion à plusieurs reprises, ce qui lui permit de souffler un peu. Peut-être cela n’allait-il pas être trop difficile, finalement…


Dernière édition par Ailinn Kafka le Lun 22 Avr 2013 - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'examen

Message par : Nikki Sullivan, Dim 21 Avr 2013 - 20:20


Cela faisait quelques minutes que la verte et argent était installé dans la grande salle attendant que les instructions soient données. En effet, c'était le grand jour tant redouté des buses et la brunette avait passé une bonne partit de la nuit à relire encore et encore toute les notes possible qu'elle avait pu prendre. Elle visait l'Optimal, ni plus ni moins. La jeune fille avait toujours recherché la perfection et il était hors de questions qu'elle échoue. Elle voulait être la meilleure dans tout les domaines et cet examen était vraiment très important pour elle. Elle jeta un coup d’œil dans la pièce se demandant si elle était la seule à être autant anxieuse. Elle pianotait nerveusement sur la table du bout de ses doigts et sursauter au moindre bruit. Les minutes lui paraissaient des heures et elle voyait déjà le moment où elle allait tout simplement tomber dans les pommes. C'était une situation totalement affreuse et la verte et argent avait l'impression d'avoir l'estomac comprimée et la gorge nouée. Si elle continuait à stresser autant elle allait complètement se planter c'était sûre et certains.

Un petit regard vers les fenêtre lui indiqua que le soleil brillait et il devait sûrement être très agréable d'aller se balader dehors. D'ailleurs, elle donnerait tout pour pouvoir sortir prendre l'air pendant quelques instants. Elle commençait à avoir les mains moites et ce n'était vraiment pas bon signe. La seule chose qu'elle savait était que leur première épreuve consisterait à faire une potion. Elle était plutôt douée dans cette matière et normalement cela ne devrait pas trop lui poser de souci. Elle se demandait juste qu'elle genre de potion cela pourrait être. Si c'était le fluide explosif cela serait un peu embêtant, c'était une potion qui lui avait donnée pas mal de fil à retordre et avec le stress elle risquait de faire exploser toute la salle en seulement quelques secondes. Chose qui était plutôt à éviter si on espérait avoir les meilleures notes possible. Une voix la sortit brusquement de ses pensées et la Serpentard se concentra sur chaque mot que l'examinatrice put dire. A peine entendit-elle le mot binôme que son regard se tourna instinctivement vers une rouquine. Ailinn, sa meilleure amie qui était aussi l'une des personnes la plus susceptible de réussir cette potion. Elle lui adressa un grand sourire avant de se diriger vers son pupitre.

    Mon dieu j'suis heureuse de pouvoir être avec toi.


Nikki réfléchit pendant quelques instants et eut un sourire victorieux quand elle vu qu'elle se rappelait absolument de toutes les étapes de la potion d'Aiguise-méninges. A elles deux, elles allaient faire un malheur et elles obtiendraient la meilleure note possible. C'était pratiquement sûre. Tout les ingrédients et ustensiles dont elles avaient besoin se trouvaient sur la table et il ne leur manquait plus qu'à commencer directement la préparation. La femme directement envoyé du ministère de la magie leur demanda d'ailleurs de s'y mettre très vite et à l'aide d'un sort la Serpentard fit apparaitre de l'eau dans le chaudron qu'elle mit à chauffer. Elle attrapa par la suite les racines de gingembre et commença à les couper espérant que Ailinn s'occupe des scarabées..

    Je suis soulagée. Je t'avoue que j'ai presque vu le moment où j'allais mourir d'angoisse, c'était affreux.. Sinon, comment va ma parfaite meilleure amie ?

Revenir en haut Aller en bas
Ailinn Kafka
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Re: Salle d'examen

Message par : Ailinn Kafka, Dim 21 Avr 2013 - 21:16


« Mon dieu j'suis heureuse de pouvoir être avec toi. » s’exclama sa meilleure amie lorsqu’elle arriva à sa hauteur.

Le chaudron qui se trouvait sous la table de Nikki disparut immédiatement, et le pupitre d’Ailinn s’allongea jusqu’à comporter deux places de travail, de manière à ce qu’elles ne se gênent pas en travaillant. Sac à méduses, on pouvait accomplir tant de miracles grâce à la magie…

« Tu n’imagines pas à quel point je suis contente, moi aussi… J’avais terriblement peur de devoir faire un élixir éternel, et encore plus de me retrouver avec cet idiot de Poufsouffle qui fait tout le temps exploser son chaudron ! » murmura-t-elle, soulagée.

Au sourire radieux de Nikki, la Serdaigle sut immédiatement que son amie savait comment réaliser cette potion, et étant donné qu’elle se souvenait elle-même de toutes les étapes, il était certain qu’elles obtiendraient une note convenable. Ailinn avait envie de réussir ses BUSE avec succès et visait la mention O, d’abord pour son avenir personnel, mais aussi pour rendre fière sa marraine qui s’occupait si bien d’elle.
Du coin de l’œil, la jeune femme vit la verte et argent se saisir des racines de gingembre, et attrapa donc les scarabées, qu’elle commença à piler avec énergie. Plus la poudre serait fine, et plus la potion serait limpide, d’une qualité irréprochable. Et Ailinn voulait être irréprochable. Tout devait être parfait.

« Je suis soulagée. Je t'avoue que j'ai presque vu le moment où j'allais mourir d'angoisse, c'était affreux... Sinon, comment va ma parfaite meilleure amie ? »

Ailinn jeta un coup d’œil à la surveillante du Ministère, et prit garde à ne pas parler trop fort. Autour d’elles, les autres binômes bavardaient à voix basse, mais la plupart tentaient, en pleine panique, de reconstituer la recette de la potion, sans grand succès. La rouquine eut pour eux un regard de pitié, mais continua de piler ses scarabées sans les aider. Elle ne voulait pas se compromettre, et, après tout, s’ils avaient autant révisé qu’elle et Nikki, ils ne se retrouveraient pas dans cette sale situation, à présent.
Elle reconnut le Poufsouffle qui faisait perpétuellement exploser ses chaudrons dans le cours de miss Lecomte, et se félicita d’être à plusieurs rangées de lui. Au moins ne recevrait-elle pas d’éclat de métal ni de giclure de potion répugnante.

« Elle ira beaucoup mieux quand tout sera terminé. » soupira Ailinn avec un regard déçu vers l’extérieur. Elle se souvint soudain qu’elle n’avait pas annoncé la bonne nouvelle à sa meilleure amie, et s’exclama avec un grand sourire : « Au fait, je viens de décrocher un job de serveuse à Honeydukes, pour l’année prochaine ! Je suis tellement contente, depuis le temps que je voulais y travailler, tu te rends compte ! »

Elle ne pouvait cacher son bonheur, et après tout, il était temps qu’elle retrouve le sourire. Cette année avait été chargée, de joies comme de peine, mais sa relation avec Storm était toujours aussi tordue qu’au premier jour.
La Serdaigle regarda attentivement le chaudron qui était déjà en ébullition sur le feu, avant de demander à son amie.

« Et toi Nikki, quoi de nouveau ? J’ai tellement révisé que j’ai l’impression de ne pas t’avoir vue depuis des siècles ! »
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'examen

Message par : Nikki Sullivan, Dim 21 Avr 2013 - 22:07


    « Elle ira beaucoup mieux quand tout sera terminé. Au fait, je viens de décrocher un job de serveuse à Honeydukes, pour l’année prochaine ! Je suis tellement contente, depuis le temps que je voulais y travailler, tu te rends compte ! »


Nikki lui adressa un grand sourire et la félicita par la même occasion. C'est vrai que la rousse lui avait parlé plusieurs fois de son amie de travailler à Honeydukes et elle était ravie que celle-ci puisse finalement y aller. En plus la boutique était gérer par sa merveilleuse cousine et elle savait que tout allait vraiment bien se passer. Se re concentrant sur la potion pour ne pas faire tout rater, elle versa délicatement ses racines dans l'eau et y ajouta la bile de tatou laissant à son amie le soin de remuer le tout. Pour le moment tout se passait comme prévu et si elle continuait comme ça leur potion serait tout simplement parfaite. Elle jeta un coup d’œil à la salle et secoua la tête quand elle vu la plupart des élèves paniquer complètement. Il était sûr qu'il n'avait pas passé beaucoup de temps à réviser préférant s'amuser entre eux. Bien fait. On n'a rien sans rien et l'option touriste ne permet pas d’obtenir un Optimal.

    « Et toi Nikki, quoi de nouveau ? J’ai tellement révisé que j’ai l’impression de ne pas t’avoir vue depuis des siècles ! »


C'est vrai qu'entre ses révisions, son job à pré au lard et ses entraînements de quidditch la verte et argent était pas mal occupé ses derniers temps. Tellement qu'elle avait presque oublié qu'elle avait une vie à coter. Elle n'avait pratiquement pas quitté la bibliothèque ses derniers temps et y avait limite dressé domicile. Un vrai rat de bibliothèque qui lui valait quelques moqueries. La seule chose qui l’empêchait de craquer était de savoir que contrairement aux autres elle aurait un travail convenable plus tard et ne finirait pas concierge ou garde chasse. De plus, elle adorait la bibliothèque et tout les bouquins qui si trouvaient. Elle trouvait n'importe qu'elle prétexte pour pouvoir s'y rendre et se cacher dans un coin pour être tranquille. Cela pouvait paraître bizarre mais la lecture c'était une passion. Le genre de truc dont elle ne pouvait pas se passer.

    Ben rien de plus. Enfin j'suis sûre qu'il y'a des tonnes de choses à dire mais si je commence je m'arrêterais plus et on va finir par complètement foiré nos buses.


Elle ria discrètement, ne voulant pas que l'examinatrice leur retire des points pour rien. Elle faisait partit du ministère et les gens du ministère étaient des vicieux. Sans trop savoir pourquoi Nikki avait un peu de mal à les encadrer et elle n'avait pas vraiment envie de foirer ses examens pour un petit truc sans importance. Elle reporta son attention sur la rouquine, regrettant de ne pas passer plus de temps avec elle. Depuis leur vacances en France elles avaient eut du mal à trouver du temps libre en même tant et leur petite après midi c'étaient fait de plus en plus rare à son grand regret. Il faudrait d'ailleurs qu'elles rattrapent à tout prix le temps perdu. Finalement, une information lui vint à l'esprit. La Serdaigle devait certainement être au courant mais Nikki ne lui avait jamais dit de vive voix. C'était peut-être le moment.

    Ah si. Je ne suis plus avec Nathanaël. On va dire que ça c'est mal terminé.. Et toi ? Raconte moi tout et n'oublies aucun détail.

Revenir en haut Aller en bas
Ailinn Kafka
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Re: Salle d'examen

Message par : Ailinn Kafka, Dim 21 Avr 2013 - 22:36


Nikki versa délicatement les racines dans l'eau bouillante avant d’y ajouter la bile de tatou, et Ailinn s’empressa de remuer le tout. Il fallait mélanger doucement sans battre le mélange comme un sagouin. Précision, délicatesse. La Serdaigle aimait préparer les potions, et se souvint avec bonheur des heures passées avec Kaëlie pour préparer leur Polynectar. Une potion extrêmement capricieuse et complexe, qui leur avait donné bien du fil à retordre !
Ailinn accéléra ses mouvement de mélange tandis que Nikki lui répondait doucement, pour ne pas attirer l’attention de leur surveillante revêche.

« Ben rien de plus. Enfin j'suis sûre qu'il y'a des tonnes de choses à dire mais si je commence je m'arrêterais plus et on va finir par complètement foiré nos buses. »

Elle n’avait pas tort, d’ailleurs Nikki Sullivan avait la particularité de ne pas souvent avoir tort, pour le plus grand bonheur d’Ailinn qui ne cessait de la taquiner à ce sujet. Prendre un pari avec Nikki, c’était perdre à coup sûr, alors la rouquine ne pouvait s’empêcher de rire en voyant certains élève de première année parier avec elle sur tel ou tel sortilège qu’ils étaient sûr de connaitre, et ainsi se retrouver quelques minutes plus tard avec une blessure à l’honneur et quelques gallions en moins.

Cela faisait si longtemps qu’elles n’avaient pas passé d’après-midi ou même de soirées ensemble, à rôder dans les couloirs ou à se goinfrer de Patacitrouilles…
Sa meilleure amie lui manquait, bien qu’elles aient passé tout ce temps quasiment côte à côté, perdues dans d’épais grimoires d’histoire de la magie ou d’étude des runes, au cœur de la bibliothèque. Ailinn, qui aimait pourtant lire, n’y avait jamais passé autant de temps que durant le mois passé, et songea avec inquiétude aux ASPIC, autrement plus ardus et pour lesquels elle se voyait mal être capable de fournir plus de travail.
Nikki la sortit soudain de ses rêveries en se souvenant d’une nouvelle d’importance.

« Ah si. Je ne suis plus avec Nathanaël. On va dire que ça c'est mal terminé... Et toi ? Raconte-moi tout et n'oublies aucun détail. »

La Serdaigle s’empourpra légèrement en repensant aux derniers évènements, et décida qu’il était probablement déplacé d’en parler ici, au risque de se faire voler des points par cette grognasse en robe verte qui passait entre les rangs d’une démarche coincée parfaitement ridicule.

« J’en avais entendu parler, pour toi et Nate… Faudra que tu me raconte ça, quand on sortira. Et… Je ne suis pas sûre que mes histoires soient appropriées pour cette salle de classe ! »
ajouta-t-elle en pouffant discrètement.

La potion avait bien avancé à présent, et le mélange épaississait comme prévu. Donnant un dernier élan à l’élixir, Ailinn y versa la fine poudre de scarabée et laissa mijoter. Elles avaient une demi-heure devant-elles, mais hors de question de s’asseoir pour laisser les autres voir ce qu’elles avaient préparé ! La Serdaigle resta donc debout, bien décidée, et murmura à l’intention de son amie :

« Je sais que je ne devrais plus faire confiance à Storm, après ce qu’il t’a fait mais… Je n’y peux rien. J’espère que tu me pardonnes. Enfin, j’ai entendu dire que vous vous étiez un peu réconciliés, c’est vrai ? »


Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'examen

Message par : Nikki Sullivan, Lun 22 Avr 2013 - 21:35


Ailinn entreprit de commencer à mélanger le tout. Elles étaient plutôt bien avancer et en regardant dans la salle elle se rendit compte que la plupart étaient encore en train d'essayer de se rappeler comment on faisait cette potion. De vrai boulet. La verte et argent cachait le plus possible leur table pour que personne ne puisse avoir d'indice. Aucune pitié. S'ils avaient privilégiés leurs études, ils ne seraient pas dans cette position aujourd'hui. La Serpentard avait mis beaucoup de chose de côté pour pouvoir être au top pour ses buses et elle savait très bien que la plupart des élèves n'avaient même pas ouvert un livre. C'était affligeant de voir autant de médiocrité. Enfin, le plus important est que leur potion à elles était bientôt terminés et qu'elles avaient une demi-heure de tranquillité. De quoi papoter tout en essayant de pas se faire chopper par la femme du ministère qui devait avoir un sacré balai coincé dans les fesses.

    « J’en avais entendu parler, pour toi et Nate… Faudra que tu me raconte ça, quand on sortira. Et… Je ne suis pas sûre que mes histoires soient appropriées pour cette salle de classe ! »


Ouais valait mieux attendre de sortir pour parler de ses sujets. C'était pas forcément agréable et si Nikki devait se lancer sur un discours concernant sa relation avec Nate ça n'allait pas être super. Surtout qu'elle avait pas mal de chose à raconter et connaissant Ailinn elle ne serait pas forcément ravie d'entendre ses choses là. Le blond n'avait pas du tout correct. Par contre les histoires qu'avaient envies de lui raconter sa meilleure amie l'intriguait. Elle était pratiquement sur que cela portait sur le fameux Storm mais, elle était curieuse de savoir ce qu'il avait bien pu encore faire. S'il avait osé lui faire du mal, elle irait le trouver et lui arracherait les yeux sans pitié. Elle ne le portait pas vraiment dans son coeur et pratiquement tout le château était au courant de ça. Surtout qu'avec la jolie altercation qu'ils avait eut dans le hall, c'était pas vraiment passé inaperçu.

    « Je sais que je ne devrais plus faire confiance à Storm, après ce qu’il t’a fait mais… Je n’y peux rien. J’espère que tu me pardonnes. Enfin, j’ai entendu dire que vous vous étiez un peu réconciliés, c’est vrai ? »


Bien sûr qu'elle l'a pardonnait. Après tout quand on était amoureux on contrôlait pas forcément nos actes puis, faut dire qu'avec Nate elle n'avait pas fait mieux. La véritable question était : pourquoi fallait-il toujours qu'elle tombe sur des parfaits idiots ? Cela resterait certainement sans réponse mais, c'était vraiment chiant. Faut dire qu'au moins y'avait un truc de plus qui les rassemblaient : l'échec de leur vie amoureuse. C'était pas génial mais bon. Il fallait voir le point positif. Après pour les rumeurs de réconciliation c'était vite dit. Les gens parlaient beaucoup trop vite pour rien franchement.

    Hum, je dirais pas ça comme ça. Je dirais plutôt qu'on à enterré la hache de guerre et qu'on essaye plus de se tuer à chaque fois qu'on se croise dans un couloir mais, je fais plutôt ça pour toi.. Mais fait attention bébé, j'veux pas qu'il te fasse mal encore une fois..


Revenir en haut Aller en bas
Ailinn Kafka
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Re: Salle d'examen

Message par : Ailinn Kafka, Lun 22 Avr 2013 - 23:03


La demi-heure s’écoula rapidement, et les deux jeunes femmes ne tardèrent pas à ajouter l’ingrédient final, un filet de jus de citrouille fraîchement pressé. Le mélange s’était fluidifié, et se teintait désormais d’une couleur très pâle, un vert d’eau pratiquement indétectable. C’était parfait. Ailinn se retourna vers sa meilleure amie avec un immense sourire au moment exact où l’employée du Ministère remontait sur l’estrade et frappait dans ses mains.

« Le temps est écoulé, jeunes gens. »

Tous les ingrédients disparurent immédiatement pour ne laisser que les chaudrons fumants sur les pupitres, et la marâtre passa dans les rangs en prenant des notes sur un immense cahier. Sa plume était d’un vert criard particulièrement vulgaire, mais le jugement de la rouquine s’adoucit lorsqu’elle aperçut le sourire de la surveillante. Celle-ci venait d’observer le contenu de leur chaudron, et n’avait pas pu réprimer son contentement. Elle leur octroya même un « Good work, girls. » avant de reprendre sa ronde. Le Poufsouffle avait encore fait exploser son chaudron, et la rouquine vit distinctement l’employée du ministère inscrire un grand T en face de son nom. Triste pour lui…

« Très bien. Passons à l’épreuve de métamorphose. Je vous appellerai à l’estrade, et vous aurez cinq minutes pour transformer cette chaise en chapeau. Plus celui-ci sera beau, plus j’ajouterai des points. Pensez-y bien. »

Les élèves furent appelés un par un, et même le fameux Poufsouffle parvint à obtenir un chapeau melon tout à fait honorable. Quand arriva le tour d’Ailinn cependant, celle-ci se permit plus d’extravagances.

La vieille chaise de pin se transforma en une magnifique capeline de velours noir, aux bords plats très longs et orné d’un ruban rouge. Une rose y avait été piquée, dans la plus pure tradition. Style années cinquante, mais très joli.

« Sullivan, Nikki. » appela l’intransigeante examinatrice.

« Bonne chance. » lui souffla la rouquine.

Il était toujours un peu humiliant de réaliser ce genre de sortilèges complexes devant tout le monde, surtout dans un jour stressant comme celui-ci…
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'examen

Message par : Nikki Sullivan, Lun 22 Avr 2013 - 23:31


Les trente minutes étaient passé incroyablement vite et la dernière petite touche pour la potion avait été rajouté. De plus, elle avait prit exactement la couleur qu'il fallait et la jeune fille eut un sourire de contentement. La première épreuve c'était déroulé à merveille. Elle attendit patiemment que l'examinatrice vienne regarder leur travail et entendit un bruit d'explosion. Un poufsouffle avait fait explosé son chaudron et Nikki se retient de ne pas rire. Ça sentait le magistral T ça. Dommage pour lui. En tout cas, les deux filles eurent plus de chance et la femme les gratifia même d'un compliment. La verte et argent ferma les yeux dans l'espoir d'obtenir un O. Pitié, juste un petit Optimal. C'était pas grand chose. Enfin si, mais pour elle qui était habitué à cette note, elle ne supporterait pas d'avoir moins.

« Très bien. Passons à l’épreuve de métamorphose. Je vous appellerai à l’estrade, et vous aurez cinq minutes pour transformer cette chaise en chapeau. Plus celui-ci sera beau, plus j’ajouterai des points. Pensez-y bien. »

Génial. La métamorphose était sa matière de prédilection. D'ailleurs elle s'en sortait vraiment bien. Il y'avait peu de chance qu'elle se rate dans cette matière. C'était pourtant un sort assez compliquée mais la brunette était pratiquement sûre de le réussir. En tout cas, il était hors de question qu'elle se rate. Elle qui voulait devenir prof de métamorphose, ce serait vraiment un comble de ne pas réussir cette épreuve et il était absolument inenvisageable qu'elle ne puisse assister à cette matière l'année prochaine. C'est totalement stressé qu'elle attendit que son tour vienne et elle ne put s'empêcher un petit sifflement admiratif à la vue du chapeau de Ailinn. Il était magnifique et elle était pratiquement sûre qu'elle obtiendrait la aussi la meilleure note possible. Quand son nom fut prononcé elle se leva, une boule au ventre et se dirigea lentement vers la chaise.

Elle serrait sa baguette magique le plus fort possible et souffla un bon coup avant de se concentrer. Elle devait faire abstraction de tout pour être sûre que son sort réussissent. Après avoir fait le vide dans sa tête, elle pointa sa baguette vers la chaise et prononça le sortilège bien distinctement. Elle constata, ravie que cela avait marché à la perfection. Le chapeau qu'elle c'était imaginé dans la tête venait d'apparaitre devant ses yeux et il était tout simplement magnifique. Entièrement noire et bordé de fine dentelle rose représentant de joli motif. Simple mais tellement galmour. Et pour parfaire le tout, un peu de paillettes étaient étalés partout. Plutôt fière du résultat elle retourna s'asseoir à côté de son amie.

    Tu as vu ? Je crois qu'on vient d'obtenir un nouveau O.
Revenir en haut Aller en bas
Ailinn Kafka
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Re: Salle d'examen

Message par : Ailinn Kafka, Mer 24 Avr 2013 - 14:17


Le chapeau créé par Nikki était splendide, et la Serpentard revint s’asseoir à sa place avec le même sourire éclatant qui avait éclairé le visage diaphane d’Ailinn quelques minutes plus tôt, et la Serdaigle répondit par des applaudissements à sa déclaration.

« Tu as vu ? Je crois qu'on vient d'obtenir un nouveau O. »


La surveillante du Ministère ne tarda pas à briser en éclats l’ambiance joyeuse qui commençait à s’insinuer parmi les rangs après cette épreuve plutôt réussi, et déclara d’une voix sans appel :

« Passons à l’épreuve suivante. Votre sujet d’histoire de la Magie portera sur la sanglante révolte des Gobelins du dix-septième siècle. Vous avez deux heures et devrez nommer clairement les meneurs de cette révolte si vous espérez atteindre la mention Acceptable. »


Le sujet d’histoire de la magie n’était pas des plus simples, mais Ailinn ne tarda pas à se rendre compte que les innombrables heures passées à la bibliothèque n’avaient pas été perdues. La Serdaigle avait encore en tête tous les détails de la révolte des gobelins de 1600, et commença à écrire dès qu’ils en eurent l’autorisation.
Finalement, tous ces noms appris par cœur prenaient place dans l’engrenage, et sa dissertation s’étira bientôt sur trois rouleaux de parchemin. Son devoir prenait la bonne voie, et en étant honnête avec elle-même, Ailinn devait avouer qu’il s’agissait probablement de sa meilleure dissertation d’histoire en cinq ans d’étude.
Ce n’était pas si compliqué finalement. Borbog le Barbu et Ulrik le Teigneux. Ne pas oublier de lister toutes les armes, des dons des Gobelins et celle des principaux sorciers qui s’étaient opposés à la révolte.

La jeune femme jeta un coup d’œil furtif à Nikki, lui adressant un grand sourire en espérant que sa dissertation se passait bien, elle aussi. Enfin, ça avait l’air d’aller, à voir tout ce que la verte et argent avait écrit.

Ils passèrent tous sans tarder à l’étude des runes, la matière que la rouquine détestait le plus parmi toutes celles enseignées à Poudlard. C’était incroyablement dur à traduire, mais moins qu’elle ne se l’était figuré la veille au soir. La rouquine avait passé la nuit à relire ses traductions avec l’espoir vain d’obtenir une bonne note, et cela s’avérait plutôt efficace. Avec un peu de chance, elle obtiendrait un Effort exceptionnel dans cette matière, et au pire, elle n’aurait pas à subir la corvée de continuer cet horrible cours l’année suivante.

La surveillante du Ministère acheva enfin sa torture en déclarant d’une voix forte, toujours sous l’emprise du sortilège Sonorus :

« L’épreuve d’étude des runes est terminée. Veuillez reconstituer vos binômes avant que nous ne passions au test de Défense contre les Forces du Mal. »


Ailinn se jeta presque littéralement sur Nikki, aux anges. Elle savait qu’elle obtiendrait sans peine un Optimal dans cette matière, et était heureuse de faire une fois de plus binôme avec la Serpentard, qui excellait également dans les sortilèges de défense qu’on leur enseignait. Inutile de préciser que les deux jeunes filles avaient parfois utilisé des maléfices hors programme pour leurs activités personnelles, et que les sorts qu’on leur apprenait en cours étaient devenus d’une facilité déconcertante.

« Cette épreuve se déroulera en deux parties. Vous viendrez d’abord faire une démonstration de Patronus sur l’estrade, avant de retourner avec vos binômes pour une épreuve d’attaque dont je vous donnerai les consignes dans un instant. »


« Je n’ai jamais vu ton Patronus… » murmura Ailinn, soudain curieuse, en direction de son amie. « Attends ne me dis rien… Je suis sûre que c’est un félin. Un chat sauvage ? Ou une panthère, peut-être… »
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'examen

Message par : Nikki Sullivan, Mer 24 Avr 2013 - 16:07


Elle sourit face aux applaudissements de Ailinn mais, cette bonne humeur s'envola assez vite. La femme du ministère reprit la parole et elles devaient maintenant faire une dissertation sur l'histoire de la magie. Plus précisément sur la révolte sanglante des gobelins. Ces longues heures de travail lui avait au moins permis d'en savoir pas mal sur ce sujet et elle s'empressa de commencer à écrire. Ça meilleure amie s'en sortait plutôt bien aussi. Du moins, c'est l'impression qu'elle avait. Les deux heures qui leurs étaient accordé passèrent assez vite et quand les copies furent ramassé Nikki avait rempli quatre parchemin. Elle était plutôt fière d'elle mais, n'était pas sûre d'avoir totalement réussi cette matière. L'histoire de la magie ne la passionnait pas trop et en plus elle détestait le prof. Voilà que maintenant elle passait aux runes. Cette matière était tout simplement horrible. De toute manière, la plupart des personnes de ce château détestait ce cours et il était hors de question que l'an prochain elle s'y inscrive. C'était atroce et ne servait à rien. La verte et argent retranscrit pourtant du mieux qu'elle put espérant avoir au moins un EE. Il était temps de passer en Défense contre les forces du mal.

    « Cette épreuve se déroulera en deux parties. Vous viendrez d’abord faire une démonstration de Patronus sur l’estrade, avant de retourner avec vos binômes pour une épreuve d’attaque dont je vous donnerai les consignes dans un instant. »


Génial, elle ne pouvait pas rêver mieux. Elle maîtrisait parfaitement son patronus et les sortilèges d'attaques c'était son point fort. Elle jeta un regard malicieux à Ailinn. Elles étaient loin d'être des anges et il y avait eu de nombreuses fois où elles c'étaient servit de sortilège beaucoup plus intéressant que ceux qui était proposé en cours. La Serpentard regarda les élèves se succédaient sur l'estrade et certains n'arrivait même pas à faire sortir un faible filet de lumière. C'était désespérant. Il faudrait penser à faire repasser certaines personnes en première année. Surtout le Poufsouffle en fait. En plus d'avoir fait exploser son chaudron pendant la potion, il venait de se prendre les pieds dans sa robe de sorcier et s'était étalé de tout son long. La brunette étouffa un rire, imaginant à quel point il devait se sentir mal à ces instants là.

    « Je n’ai jamais vu ton Patronus… Attends ne me dis rien… Je suis sûre que c’est un félin. Un chat sauvage ? Ou une panthère, peut-être… »
    - Nikki Sullivan !
    Je te laisse découvrir par toi même, répondit Nikki en se dirigeant vers l'estrade.


La brunette se positionna face aux autre élèves et se concentra le plus possible essayant de se remémorer le souvenir le plus heureux possible. Plusieurs lui vint à l'esprit mais, il lui fallait quelques choses de fort. Quelque chose qui fasse que son patronus soit juste génial. Ses parents ? Ce n'était pas la peine. Il y avait plus de moment malheureux qu'autre chose. Nate ? Cela aurait pu marcher mais, il l'avait trop déçu pour que le résultat soit bon. Puis finalement, un souvenir s'imposa à son esprit comme si c'était absolument logique. Elle se revisualisa la scène dans sa tête et pointa sa baguette. Un terrain de quidditch, un moment de solitude. Une fille au cheveux roux. De l'appréhension. De la timidité. Puis finalement, la délivrance. Le sentiment de s'être déchargé d'un poids. Toujours cette fille au cheveux roux. Cette fille qui l'avait sortit de sa solitude. Sa meilleure amie. Ailinn. Elle prononça le sortilège et un magnifique renard en sortit se pavanant devant tout le monde. Génial, elle avait réussi. Elle descendit de l'estrade et retourna s'asseoir à côté de la Serdaigle.

    Allez, à toi. Tu est la meilleure baby !


Revenir en haut Aller en bas
Ailinn Kafka
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Re: Salle d'examen

Message par : Ailinn Kafka, Jeu 25 Avr 2013 - 22:14


« Je te laisse découvrir par toi-même. » lui répondit Nikki, un sourire énigmatique flottant sur son visage.

À peine son amie avait-elle prononcé la formule qu’un gracieux renard d’argent glissait hors de la baguette de saule de la Serpentard. Un animal élégant et mystérieux, qui allait comme un gant à cette chipie aux yeux de biche. Les larmes montèrent pourtant aux yeux de la Serdaigle lorsqu’elle se souvint de sa mère, dont l’Animagus était en tout point semblable.
Nikki redescendait déjà de l’estrade, et l’encouragea à voix basse.

« Allez, à toi. Tu es la meilleure baby ! »


La jeune femme aux cheveux de feu traversa lentement la salle, l’esprit envahi des images qui peuplaient perpétuellement son cœur. Elle n’avait pas souvent produit de Patronus corporels, mais le dernier en date était de la netteté la plus parfaite, de l’argent le plus pur. Jamais elle n’en avait réussi de si beau, et ne pouvait qu’espérer atteindre de nouveau la perfection devant cette femme impitoyable qui n’avait rien à envier à un Détraqueur.

Ses pieds chaussés des habituels souliers vernis de l’école touchèrent le lourd parquet de l’estrade, et la rouquine ferma ses yeux d’émeraude en se souvenant.
Les yeux sombres de Naomé lorsque celle-ci l’avait sauvée, le sourire de Nikki, la première fois qu’elles s’étaient rencontrées, le vent sifflant à ses oreilles lors des matchs de Quidditch, les éclats de rire incontrôlables qu’elle avait partagé avec la Serpentard, les lèvres de Jackson contre les siennes, les histoires que lui contait Ahlys le soir, lorsqu’elle vivait encore chez elle.

« Spero patronum. »

Un oiseau d’argent jaillit hors de sa baguette en secouant ses ailes froissées,et tournoya autour d’elle en une spirale nébuleuse, laissant en son sillage une pluie d’étincelles argentées. Ses yeux vifs scrutèrent l’assemblée tandis qu’Ailinn rosissait de plaisir, et le bruant fauve s’autorisa même un petit claquement de bec tandis qu’il gonflait ses plumes flamboyantes. Le volatile remonta en piqué à la manière des meilleurs joueurs de Quidditch en gazouillant d’une manière charmante, et se posa finalement sur le bureau de l’examinatrice en déclarant de la voix d’Ailinn :

« Merci de votre attention. »


La jeune femme retourna presque à sa place en courant, impressionnée d’avoir réussi cette prouesse. Bon sang, si elle n’obtenait pas un Optimal avec ça, elle irait s’en plaindre au Ministère !

Deux autres personnes passèrent après elle, puis la surveillante se releva, un peu chamboulée par tant de démonstrations, et déclara :

« La dernière épreuve à laquelle vous participerez aujourd’hui est un duel de sorciers. Dans les règles de l’art, très chers. Soyez imaginatifs, car vous ne devez pas blesser votre adversaire. Le premier qui enverra l’un des élèves de cette salle à l’infirmerie se verra attribuer un T sans aucune forme de procès. De plus, le sort Expelliarmus sera prohibé, pour permettre à chacun de faire preuve de ses talents. Je ne tiendrai pas compte du succès ou de la perte pour l’évaluation, mais les notes augmenteront proportionnellement à la complexité des sorts. »

Ailinn jeta un regard supplicié à Nikki. Pour la première fois, elle regrettait presque d’être dans le même groupe que sa meilleure amie, et ne se voyait pas l’attaquer sous quelque forme que ce soit. Et pourtant, il le fallait.

« Ailinn Kafka et Nikki Sullivan. »

Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'examen

Message par : Nikki Sullivan, Mer 1 Mai 2013 - 12:33


La brunette regarda sa meilleure amie s'avançait vers l'estrade en croisant les doigts. Elle voulait vraiment qu'elle réussise son patronus. De toute manière il était impossible qu'elle rate son coup. Ailinn était peut-être l'une des meilleure sorcière de toute l'école et de ce qu'elle pouvait se souvenir elle ne l'avait jamais vu rater aucun sort. Tout d'un coup un oiseau d'argent apparut et la verte et argent en eut le souffle coupé. C'était la première fois qu'elle voyait le patronus de son amie et il était tout simplement magnifique. Aussi magnifique que la personnalité de la Serdaigle. Une pluie d'étincelle se dispersa et la verte et argent se retenu de ne pas applaudir comme une malade. Elle regarda la rouquine revenir vers sa place en lui adressant un gigantesque sourire et regarda attentivement les autres personnes passer avant que l'examinatrice reprenne la parole.

    « La dernière épreuve à laquelle vous participerez aujourd’hui est un duel de sorciers. Dans les règles de l’art, très chers. Soyez imaginatifs, car vous ne devez pas blesser votre adversaire. Le premier qui enverra l’un des élèves de cette salle à l’infirmerie se verra attribuer un T sans aucune forme de procès. De plus, le sort Expelliarmus sera prohibé, pour permettre à chacun de faire preuve de ses talents. Je ne tiendrai pas compte du succès ou de la perte pour l’évaluation, mais les notes augmenteront proportionnellement à la complexité des sorts. »


La verte et argent jeta un coup d'oeil inquiet à sa meilleure amie. Un duel ? Contre Ailinn ? Bon, d'accord elles n'allaient pas se blesser mais, tout de même.. Elle ne savait pas si elle serait capable de lui lancer un sort. Même si cela rester raisonnable et non dangereux. Elle n'aurait jamais pensé que l'épreuve consisterait en ça et à savoir elle aurait plutôt choisi le Poufsouffle qui avait l'air à moitié handicapé.


    « Ailinn Kafka et Nikki Sullivan »


Nikki se leva avec l'affreuse sensation d'avoir une boule au ventre. Si elle voulait avoir une bonne note il fallait qu'elle s'investisse à fond. Elle salua sa meilleure amie dans les règles et marcha jusqu'au fond de l'estrade de manière à être opposé à elle avant de se retourner baguette à la main. Qu'elle sort pouvait-elle bien lancer ?

Etre imaginatif sans blesser ? Ca paraissait assez compliquée. Elle n'avait vraiment aucune idée de qu'elle sort lancer et après quelques seconde d'hésitation elle se lança finalement.

    Commere Deverse


Ok.. Ce n'était pas vraiment un sort d'attaque mais la femme du ministère avait demandé d'être imaginatif et avec un peu de chance, si son sort avait réussi Ailinn bafouillerait des paroles incompréhensible et aurait bien du mal à jeter un sort à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Ailinn Kafka
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Re: Salle d'examen

Message par : Ailinn Kafka, Ven 10 Mai 2013 - 18:25


[Désolée, c’est vraiment nul à proportion du temps que je t’ai fait attendre mais j’ai trop de mal en ce moment :( ]


Les deux jeunes femmes se saluèrent comme il se devait, et avancèrent lentement jusqu’au bord de l’estrade grinçante avant de se retourner, face à face. Un quart de seconde avant d'ouvrir les hostilités. Ailinn pouvait apercevoir le reflet de ses propres incertitudes dans les yeux noisettes de son amie, sans pour autant pouvoir changer quoi que ce soit à leur destin.

Durant le décompte, la Serdaigle avait eût le temps d’observer avec regret le ciel d’un bleu pur, songeant qu'elle aurait pû flâner à l'extérieur au lieu de se battre contre son amie de toujours, l’âme ainsi torturée par le doute et le cœur noué d’angoisse. Serait-elle vraiment capable d’attaquer sa meilleure amie, même pour obtenir une bonne note à ces stupides BUSE ? Elle ne s’était jamais battue contre Nikki, mais savait d’expérience que celle-ci était redoutable lors des duels… Cependant, aucun sortilège d’attaque qui puisse blesser ? Que connaissait-t-elle d’original ?

Ailinn se creusait la tête pour trouver un sortilège inoffensif, toutefois sans grand succès. Seuls d’horribles maléfices lui venaient à l’esprit, résultat d'années d'études cachées de maléfices d'attaques, dans le secret de son dortoir désert. Sac à méduse, elle devait trouver quelque chose avant que…

« Commere Deverse ! »

Trop tard. Rapide comme le vent, la rouquine fit un bond de côté pour éviter le sortilège, mais l’éclair d’argent étincelant la frappa malgré tout au coude, à l’instant même où une idée lui traversait l’esprit.
La Serdaigle se mordit violemment les lèvres, mais ne put retenir bien longtemps le flot de paroles insensées qui montait en elle. S’accrochant corps et âme à l’esquisse de maléfice qui se gravait peu à peu dans son esprit.

Ce serait inoffensif, et suffisant pour bloquer Nikki quelques temps. Histoire d’avoir une note correcte. Et puis, si elle parvenait à surmonter le sortilège de babillage que lui avait infligé la verte et or, l’examinatrice lui ajouterait probablement quelques points…

« Oh par Merlin, c’est incroyable, figure-vous que la femme du grand-père de la cousine du boulanger du village voisin de … C’est incroyable, hallucinant, merveilleux, je n’en crois pas mes oreilles de lutin de la campagne, il faut dire qu’elles sont plus pointues qu’un croc de Grapcorne… Eolo… Procella … Et ce n’était pas le seul car de même… »

Elle y était parvenue ! Ailinn se serait presque embrassée elle-même si elle l’avait pu, tant l’exploit avait été ardu. Son amie était visiblement très douée pour les sortilèges de babillages, et les effets commençaient seulement à s’estomper, à présent qu’elle les avait surmontés pour jeter son maléfice.

Une puissante bourrasque de vent se leva dans la salle bondée, soulevant quelques feuilles de brouillon tachées d’encre avant de les emporter dans un tourbillon incontrôlable qui se dirigea à toute vitesse vers Nikki. Profitant de son effet de surprise, la rouquine en profita pour jeter un #Vicero sur la verte et argent, dégoûtée de son propre sadisme. Bien sûr, il ne s’agissait que d’une illusion, mais voir ses entrailles s’échapper de son ventre n’était jamais très agréable…

Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'examen

Message par : Nikki Sullivan, Sam 11 Mai 2013 - 13:23


    « Oh par Merlin, c’est incroyable, figure-vous que la femme du grand-père de la cousine du boulanger du village voisin de … C’est incroyable, hallucinant, merveilleux, je n’en crois pas mes oreilles de lutin de la campagne, il faut dire qu’elles sont plus pointues qu’un croc de Grapcorne… Eolo… Procella … Et ce n’était pas le seul car
    de même… »


Ah oui, celle-là elle ne l'avait pas vu venir. Dis donc, Ailinn était vraiment douée. Alors qu'elle disait des paroles complètement incensée, elle avait tout de même réussi à lançer un sortilège. La verte et argent se protégea le visage alors que de forte bourrasque était entrain de souffler dans la salle. Avec tout ce raffut, il était presque impossible de contre attaquer et la brunette réfléchissait pour trouver un sort qui ne ferait pas de mal à la rouquine. Elle n'avait pas du tout envie d'utiliser quelques choses d'horrible sur sa meilleure amie. Il en était hors de question. Le vent commençait à peine à se calmer que la Serdaigle lançait déjà un autre sort. La Serpentard n'eut même pas le temps d'entendre ce que c'était et se le prit de plein fouet. Elle se demandait bien ce que ça pouvait être mais, la réponse ne tarda pas à lui venir.

Des visions d'horreurs lui vinrent directement, elle la brunette avait l'impression de ses vider entièrement. Elle voyait ses entrailles sortirent d'elle petit à petit, même si ce n'était qu'une illusion c'était vraiment affreux comme sensation. Tout semblait beaucoup trop réel et Nikki se laissa tomber à terre luttant contre les nausées effroyables qui montaient en elle. Pourquoi Ailinn avait-elle utiliser ce sort ? La verte et argent avait chercher vraiment des sorts simple, la babillage c'était vraiment gentil mais, sa meilleure amie faisait preuve d'un grand sadisme là. Peu à peu les visions s'estompèrent mais, Nikki avait vraiment du mal à reprendre ses esprits. Elle était livide et n'avait absolument pas la force de contre attaquer. Faut dire que là, elle avait été bien secouée.

    Merci pour votre démonstration, vous pouvez retourner à vos place.


Elle se releva difficilement, assez déçu de la tournure des évènements. Elle n'avait pas été capable de répliquer et si Ailinn allait sûrement avoir un Optimal pour cette épreuve c'était beaucoup moins sûre pour elle. Elle éspérait juste ne pas avoir un T. La brunette se releva péniblement et se dirigea vers son pupitre avant de s'asseoir. Il fallait qu'elle reprenne ses esprits parce que là, ça n'allait pas du tout. Elle n'avait encore jamais reçu ce sortilège et faut dire qu'il était loin d'être agréable. Nikki secoua la tête une expression de dégoût empreinte sur son visage. Valait mieux qu'elle ne se fâche jamais avec la rouquine, elle était sûre qu'elle était capable de pire. Elle jeta un coup d'oeil à Ailinn qui s'était elle aussi assise se demandant pourquoi elle avait utiliser ça. Elle aurait pu utiliser un truc banale, comme lui faire pousser les dents de devant de sorte à ce qu'elle ressemble à un lapin où encore tout simplement lui lançer un stupéfix mais, à la place elle avait choisi un truc beaucoup plus ignoble.

    Oh la vache ! C'était vraiment affreux.

Revenir en haut Aller en bas
Ailinn Kafka
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Re: Salle d'examen

Message par : Ailinn Kafka, Dim 12 Mai 2013 - 18:35


« Oh la vache ! C'était vraiment affreux. »

« Désolée Nikki… Je ne pensais pas que c’était aussi puissant, j’aurais dû te jeter un Dentesaugmento… Je suis vraiment trop nulle, j’espère que ça ne te pénalisera pas… » murmura-t-elle, sincère.

La rouquine observa les autres duels en se mordillant les lèvres, priant pour que sa meilleure amie obtienne une bonne note malgré la gaffe qu’elle venait de commettre. Le garçon de Poufsouffle qui faisait toujours exploser son chaudron envoya son partenaire à l’infirmerie, tandis qu’une fille aux joues roses s’évanouit de peur devant le serpent que son adversaire venait de lui jeter aux pieds.

À peine une heure plus tard, tous les élèves purent sortir dehors, de nouveau libres mais torturés par l’angoisse.

* * *

Quelques jours plus tard, tous les élèves de cinquième année furent de nouveau convoqués dans la Grande Salle pour les résultats. Ailinn, plus anxieuse qu’à son habitude, triturait nerveusement la tranche de son pouce, agrandissant peu à peu une minuscule plaie qui commençait à s’y former. Aïe ! La douleur la ramena soudain à la réalité, et la jeune femme jeta un coup d’œil à sa meilleure amie, juste à côté d’elle.

Elles n’avaient cessé de parler des BUSE pendant les jours qui les séparaient des résultats, se vantant d’avoir réussi la plus belle des potions de leur promotion, mais à présent que l’heure de vérité approchait, la rouquine sentait une pression soudaine s’abattre sur ses frêles épaules.

Ses doigts blancs parcoururent le parchemin tiède de l’enveloppe, et la Serdaigle chercha appui dans les iris incertains de son amie. Elle allait enfin savoir…

« Mlle Ailinn Kafka,

Comme vous le savez probablement, les BUSE sont une étape décisive dans l’avenir des jeunes sorciers, puisque cet examen détermine les cours que vous serez habilité(e) à suivre durant les deux dernières années de votre scolarité. Voici donc, sans plus attendre, les résultats obtenus durant votre examen et au cours de l’année scolaire pour les matières continues, ainsi que les commentaires éventuels de vos professeurs.

- Arithmancie (cours facultatif, examen continu) : Optimal.
Efficacité et précision. Parfait.
- Astronomie (examen continu) : Optimal.
- Botanique (examen continu) : Optimal.
Une note amplement méritée en vue des magnifiques plants d’Asphodèle et des soins impeccables qu’Ailinn accorde toujours aux plantes de nos serres.
- Défense contre les forces du Mal : Optimal.
Surmonter un tel sortilège de Babillage devait être ardu, et votre volonté est peu commune. Très douée pour les sortilèges d’attaque et d’illusion, n’oubliez pas toutefois d’assurer votre propre protection avant tout.
- Divination (examen continu) : Piètre.
Prédictions confuses et visions hasardeuses, votre troisième œil semble ne jamais s’être ouvert.
- Enchantements (examen continu) : Optimal.
- Étude des Moldus (examen continu) : Optimal.

Attitude fair-play et exposés intéressants sur les prises électriques, le presse-orange et les allumettes. Bon travail !
- Étude des Runes : Effort Exceptionnel.
Travail impressionnant malgré quelques traductions approximatives, continuez sur cette voie !
- Histoire de la Magie : Optimal.
Très bonne dissertation sur Burk le Cornu, des connaissances appréciables et une rédaction fluide montrant votre maîtrise du sujet.
- Métamorphose : Optimal.
Très beau chapeau en vérité, bel effort de précision.
- Potions : Optimal.
Rien à redire, excellent philtre.
- Soins aux créatures magiques (examen continu) : Effort exceptionnel.
Encore un peu de travail avant la gloire, mais vous prenez le bon chemin.

Nous avons l’honneur de vous annoncer que vous êtes admise au niveau sixième année des cours suivants : Arithmancie, astronomie, botanique, défense contre les forces du Mal, enchantements, étude des Moldus, étude des runes, histoire de la Magie, métamorphoses, potions et soins aux créatures magiques.

Cordialement,
Renata Harshing, directrice de Poudlard. »


À peine Ailinn eût-elle terminé sa lecture qu’elle releva la tête vers Nikki, scrutant son visage en quête d’un quelconque sentiment. Elle espérait que sa meilleure amie avait aussi bien réussi qu’elle, mais ne voulait pas montrer sa propre joie avant de connaitre les résultats de la verte et argent, de peur de lui faire de la peine si elle avait raté une matière qui lui tenait à cœur.
Le souvenir de son sortilège désastreux en défense contre les forces du Mal l’inquiétait particulièrement, et la rouquine espérait sincèrement ne pas avoir pénalisé son amie.

« … Alors ? »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Salle d'examen

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 4

 Salle d'examen

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.