AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-71%
Le deal à ne pas rater :
Plaque Induction Portable Amzchef
49.99 € 169.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 3 sur 5
Souterrain du Saule Cogneur
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Abbigail O'Flyfox
Serdaigle
Serdaigle

Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Abbigail O'Flyfox, le  Jeu 5 Fév - 18:36

•••RP avec Anya Lovegood•••
•••L-A accordé•••
•••Un chasseur sachant chasser•••

En ce samedi après-midi, le château de Poudlard était absolument désert, à l’exception des Premières et Deuxièmes Années qui n'avaient pas le droit d'aller se balader à Pré-Au-Lard. Déjà d'habitude, les élèves en âge de quitter l'école étaient très friands de ces petites sorties, mais aujourd'hui, la situation était poussée à son paroxysme. En effet, la nouvelle de l'ouverture d'un zoo magique en Grande-Bretagne avait fait beaucoup de bruit, et tout le monde courrait donc à la recherche de créatures toutes plus magnifiques les unes que les autres.

Après avoir perdu la chasse face à un Lutin des Cornouailles particulièrement moqueur et rebelle, le fillette avait décidé de tenter sa chance une seconde fois. Ne voulant pas s'aventurer seule dans la Forêt Interdite, Abbigail s'était donc dirigée vers des souterrains situés dans le parc, là où de nombreuses créatures étaient réputés se balader.

Arrivée sur place, elle découvrit avec stupeur que quelqu'un se trouvait déjà dans le souterrain, visiblement en train de scruter l'obscurité à la recherche d'un animal.

- Bonjour ! l'interpella-t-elle. Je ne savais pas qu'il y avait déjà quelqu'un, je ne voulais pas te déranger...

La Serdaigle s'apprêtait à faire demi-tour quand l’autre élève, une fillette de Poufsouffle, la retint.

- Bonjour ! Toi aussi tu cherches une créature pour le zoo ? Tu peux rester, ajouta-t-elle après que la fillette ait hoché la tête en réponse à sa question. À deux, on a plus de chance d'en trouver une !

Avec un sourire, Abbigail s'approcha de sa camarade.

- J'ai entendu dire qu'il y avait peut-être des Goules dans le coin, murmura-t-elle pour ne pas faire fuir une éventuelle proie. Cherchons ensemble alors !

Et les deux fillettes s'enfoncèrent dans le sous-terrain.

1- Après seulement quelque secondes de marche, une ombre se dessina devant elles. Il s'agissait d'un petit ogre crasseux au dent proéminentes : elles avaient trouvé leur Goule !
2- Longeant le long sous-terrain malheureusement vide, les fillettes continuaient de discuter en attendant qu'un animal daigne se montrer.
3- Bien qu'elles ne voient pas grand chose dans la semi-obscurité ambiante, les deux élèves entendaient très bien. Suivant leur ouïe, elles arrivèrent ainsi près d'une Goule endormie sur le sol. C'est qu'elle ronflait fort la bestiole !
4- Après plusieurs minutes de marche, elles n'avaient toujours pas trouvé ce qu'elles étaient venues chercher. La patience n'étant pas le fort d'Abbigail, cette dernière commença à ronchonner dans sa barbe inexistante.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Maître de jeu, le  Jeu 5 Fév - 18:36

Le membre 'Abbigail O'Flyfox' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 D-4-3-10
Marx Rosenzwag
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Marx Rosenzwag, le  Lun 27 Juil - 15:33

Reprise du sujet!:
 

RP avec Logan Lewis
______________________________________

  La chaleur de la fin de journée commençait tout juste à retomber. Le Soleil tombait sur la ligne d'horizon, à l'Ouest. D'ici une petit heure, il aurait complètement disparu. Dans son inexorable descente, l'astre lumineux tintait le ciel de orange et de rose, zébrés par de fins filets que formaient les nuages. Le vent ne soufflait pas, et seul le bruit des insectes et quelques oiseaux se laissaient entendre sur la grande étendue qu'était le Parc du château. Une forte odeur d'herbe sèche et de terre s’élevait peu à peu dans l'air, se piquait les narines du jeune Gryffondor. Derrière, très loin derrière la Forêt Interdite, Marx pouvait distinguer la lande écossaise, gigantesque et imperturbable. Une étrange sensation de sérénité avait envahit le garçon, qui restait assis là, les yeux perdus dans le vide immense.

Recouvrant tranquillement ses esprits face à ce crépuscule d'été, le regard de Marx se reposa finalement sur ce qui avait été son centre d'attention jusque là: le Saule Cogneur. Cette créature, à mi-chemin entre un arbre et un lutteur de sumo selon Marx, l'avait toujours intrigué. C'est pour cela qu'aujourd'hui, alors qu'il aurait du le faire il y a bien longtemps, le jeune homme était venu en faire des croquis diverses, sous différents angles et éclairages. C'était la seule pour laquelle il arrivait à se tenir tranquille: dessiner et observer une créature, magique ou non d'ailleurs. Et puis, il était aussi là pour venir jeter un coups d’œil à un pseudo souterrain qu'il avait pu remarquer à plusieurs reprises, sans vraiment en être sur.

Le Polonais rangea donc ses affaires, ses feuilles de dessin et ses crayons dans une chemise carton de grande dimension, attachée en bandoulière. Il garda ses lunettes plantées sur son nez, afin de rester concentré encore un peu, et s'approcha doucement du tunnel. Le Saule était étrangement calme, ce qui lui facilitait la tache. Il conservait malgré tout sa baguette à la main, juste au cas où... Le tunnel, aux allures sinistres d'une grotte, s’enfonçait profondément dans la terre, et l'intérieur n'était que ténèbres dès le premier mètre. Marx avait entendu tellement de chose à propos de ce souterrain depuis qu'il s'y était intéressé, à propos de créatures mystérieuses qui s'y trouvaient, qu'il était tout excité de l'explorer.

Le septième année alluma sa baguette en murmurant un #Lumos, et jeta un coups d’œil par dessus son épaule. Personne ne semblait l'avoir remarqué. Il inspira une dernière grande bouffée d'air avant de disparaître, engloutit par l'obscurité.
Invité
Anonymous
Invité

Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Invité, le  Lun 27 Juil - 21:36



Une exploration Nocturne

Pv avec Marx Rosenzwag

Logan se trouvait dans la Grande Salle, dehors, à travers les fenêtres, on pouvait apercevoir la couleur orangé du Soleil, celui-ci était en train de se coucher, pour laisser place où voile sombre de la nuit. Comme à son habitude Logan ce rempli le ventre bien comme il le fallait, c'était l'un des meilleurs moments de la journée, le repas du soir, rien de mieux pour décompresser après une dure journée de cour. Une fois que son ventre était plein et que le Lewis ne pouvait absolument plus rien avaler, il salua amicalement ses camarades de sa maison qui se trouvaient autour de lui et quitta la table pour sortir de la salle.

Le jeune Poufsouffle n'était pas vraiment fatigué et avec tout ce qu'il venait de manger, il se dit qu'un tour dans le parc ne lui ferait pas de mal. Il passa donc la grande porte et sort dehors vers le parc et le lac, la lueur orange du soleil reflétait sur le lac et ça rendait un paysage assez magnifique. Après avoir fait ceci, Logan se dirigea vers un lieu très peu connu, le Saule Cogneur, faut dire qu'il n'osait pas trop s'approcher, vue la violence de l'arbre et aussi, tous les ragot qu'il a pu entendre.

Il pouvait apercevoir la silhouette de l'arbre et a première vue et pour une fois, celui-ci semblais plutôt calme. De la où le Lewis se trouvait, de loin, il aperçut la silhouette d'une personne, probablement d'un élève qui venait de se lever et qui se rapprochait de l'arbre, intrigué, le Poufsouffe se rapprocha un peu plus et vit la personne disparaître dans un endroit assez sombre, juste après avoir allumé le bout de sa baguette magique.

Un instant d'hésitation s'empara de Logan, les rumeurs qu'il avait entendus concernant les monstres qui pouvaient se trouver dans ses tunnels sombres le faisait un peu peur, mais laisser la personne y aller seul. C'est donc dans un élan de courage, mais bon, il était quand même effrayé, avant de partir à la poursuite et à la recherche de l'élève, il sort sa baguette et s'exclama : Lumos ! Après quoi il s'engouffra à son tour dans les ténèbres, tout en s'exclamant :

"Psss ! C'est dangereux d'aller seul la dedans ! Youhou t'est là ?"
Marx Rosenzwag
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Marx Rosenzwag, le  Lun 27 Juil - 22:54

La température à l'intérieur du tunnel était bien plus basse qu'à la surface, à tel point que Marx en eu la chair de poule. L'air y était humide, et une forte odeur de moisissure envahit le nez du garçon. Il aimait ces vieilles senteurs, elles lui rappelaient tant de souvenirs... Pas tous joyeux pourtant... Le Gryffondor avançait doucement, vérifiant bien où il posait les pieds, et guettant tout mouvement suspect. Mais seul le silence répondait au bruit étouffé que ses boots faisaient sur la litière qui tapissait le sol du souterrain. Marx espérait pouvoir observer, et peut être dessiner une goule ou une quelconque autre créature vivant sous terre. Il s'enfonçait inexorablement de plus en plus profondément dans ce dédale depuis cinq bonnes minnutes, éclairé par la faible lumière de sa baguette, comparable à une veilleuse.

Un murmure se fit soudain entendre dans son dos. Le septième année ne capta que quelques mots qui résonnèrent faiblement, atténués par les parois en terre "dangereux" et "dedans". Il se stoppa immédiatement, éteignant sa baguette d'un geste vif, tous les sens en alerte. Il se retourna doucement. Il avait éteint sa baguette pour ne pas se faire repérer avant que lui-même ne sache ce qu'il se passait. Une sueur froide lui coula dans le dos, et le fit frissonner. Marx pouvait voir une lueur s'intensifier peu à peu au dernier embranchement qu'il avait pris. Quelque chose, ou plutôt quelqu'un, s'était aventuré après lui dans le tunnel. Mais pour quelle raison? Le garçon aurait préféré être tranquille. Et il espérait qu'il ne s'agisse pas d'un membre du personnel, venu pour lui faire regretter d'avoir enfreint le règlement une fois de plus. Il resserra son emprise sur sa baguette. Il n'allait pas se laisser faire, et comptait bien ne pas se faire pincer sans rien tenter.

Le Né-Moldu se posta dans un interstice de la paroi humide et quelque peu boueuse. Et attendit patiemment que son poursuivant, s'il pouvait vraiment l'appeler ainsi, se trouve à sa hauteur pour le prendre par surprise et le stupéfixer. Il l'entendait se rapprocher, pas à pas, faisant grandir avec lui la lumière et donc les ombres dans le souterrain. Dix mètres, cinq mètres, zéro... La baguette de l'individu se trouvait maintenant à sa hauteur. Le sang du rouge et or ne fit qu'un tour, et quand l'autre passa devant sa cachette, le septième année sortit brusquement et lui envoya un coups de coude dans les côtes avant de le cibler et de hurler distinctement #Stupef... Marx se tu un instant, l'air surpris et le bras levé.

L'inconnu était un élève. Il n'en croyait pas ses lunettes. Il venait de frapper ce pauvre malheureux, qui n'aurait certes pas du le suivre, mais tout de même... Le Polonais rangea sa baguette à sa ceinture, et dévisagea le jeune homme d'un air triomphant, avant de déclarer d'un ton rempli d'une méprise légère à son égard:

- Je peux savoir qui tu es, et ce que tu fous ici?! Tu me suivais? Tu es seul ou bien va-t il falloir que je me débarrasse de tes petits amis aussi?, puis il finit dans un rire plein de fierté, Remarque, s'ils sont aussi coriaces que toi, je ne devrais pas avoir beaucoup de problème, aussi nombreux soient-ils!!

Un large sourire lui barrait le visage, et un petit air narquois luisait au fond de ses yeux.

Invité
Anonymous
Invité

Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Invité, le  Mar 28 Juil - 21:58

Logan venait donc de pénétrer dans la caverne sombre, vraiment sombre. Sa baguette était son seul point d'éclairage et celui-ci n'étais pas assez suffisant pour voir ce qu'il avait devant lui. Le Lewis essayait tant bien que mal de suivre le jeune élève qui s'était infiltré juste avant lui. Il ne voulait absolument pas laisser quelqu'un seul dans un endroit pareil, si jamais il lui arrivait quelques choses, il n'aurait aucune assistance pour lui venir en aide et il serait bien dans la mouise. Une odeur assez désagréable s'emparait des narines de notre jeune Poufsouffle, c'était à la fois nauséabond et humide, les murs étaient complètement boueux, mieux valait rester au milieu et ne pas s'y frotter . Logan progressais lentement, faisant bien attention où il mettait les pieds. Les bruits de pas devant lui étaient vraiment très faibles et la configuration des lieux étouffait pas mal le bruit.

Soudain, Logan n'entendit plus rien, il commença à accélérer le pas par peur qu'il soit arrivé quelques choses à son camarade. Mais difficile de s'y repérer, la pénombre était forte, il faisait un noir profond, que même la lumière magique produite par sa baguette n'arrivait pas à la percer. Logan se retrouva soudain à un embrochement de plusieurs galeries qui partait un peu dans tous les sens, pour savoir ou était partis la personne, il pointa sa baguette vers le sol, on pouvait heureusement y voir encore les traces de pas fraîches. Il les suivit donc, lorsque soudain, un mouvement venu de sa droite, il sentit une petite douleur au niveau de ses côtés, il lâcha un : « Aoutch ! » Puis il se retrouva propulser contre le mur boueux opposé, suite au coup reçus, qui visiblement avait été donner plus pour repousser que faire mal. Il entendit une voie prononcée « Stupé... ». La formule n'avait pas été complètement prononcée, Logan avait donc finalement réussi à le retrouver, sans qu'il puisse dire un mot son interlocuteur pris immédiatement la parole.

« Je peux savoir qui tu es, et ce que tu fous ici?! Tu me suivais? Tu es seul ou bien va-t il falloir que je me débarrasse de tes petits amis aussi?,  Remarque, s'ils sont aussi coriaces que toi, je ne devrais pas avoir beaucoup de problème, aussi nombreux soient-ils!! »

Et bah celui là se la jouait un peu, il avait quand même l'avantage du terrain pour prendre par surprise Logan, qui se redressa et se remit de ses émotions, légèrement choqué et aussi effrayer, faut dire qu'il venait de se faire surprendre dans le noir, cela aurait bien pu être autres choses de plus dangereux. Il regarda alors la personne, il s'agissait bien d'un élève et au vu de son écusson, un Gryffondor. Légèrement en colère il dit sur un ton assez haut :

 « Non mais ça ne va pas  de surprendre les gens comme ça ! Après quoi, il continua. Je suis Logan Lewis, sixième année et à Poufsouffle et toi tu es ? Ce que je fais est ici est simple, oui je te suivais, t'est pas un peu fou toi pour rentrer et te promener la dedans tout seul ? Tu as bien du entendre les rumeurs comme quoi des monstres vivent ici ? Soit plutôt content que je sois venue, car s'il te serais arrivé quelque chose de grave, tu n'aurais rien pu faire et alerté personne la dessous. »

Logan se retourna et passa sa baguette en travers du tunnel, pour essayer d'éclairer un peu et voir s'il y avait quelques choses dans leur dos. Faut dire que l'on peut entendre bons nombres de petits bruits assez stressant et inquiétant et le Poufsouffle n'a pas vraiment envie de se faire prendre par surprise. Enfin il se tourna à nouveau vers le Gryffondor pour continuer de lui répondre.

 « Non je suis bien seul et il faut dire que tu n'as pas vraiment eu de mal à me surprendre, tu as légèrement l'avantage du terrain j'aurais bien pu en faire autant sur toi, sache le . Et sinon, c'est ton habitude d'accueillir les personnes à coups de Stupéfix ? »

Logan avait prononcer ses mots sur un ton amical et assez rigoleur, au final il n'y avait eu plus peur que de mal et faire une connaissance dans ce genre d'endroits est assez inhabituels. Enfin la n'était pas la question, il se demandait bien ce que pouvait faire cet élève ici et il n'allait pas se gêner de lui poser la question.

 « Et sinon, je peux savoir ce que tu comptais faire la dedans tout seul ? C'est quand même dangereux comme endroit pour simple se promener ! »

Après quoi le Poufsouffle resta sur ses gardes dans l'attente d'une réponse de l'élève mystérieux. Bien entendu le Lewis ne se voulait pas agressif dans toutes ses paroles, il était resté assez calme et amical, comme à son habitude, bien qu'il a eu un sacré coup de frayeur.



Une exploration Nocturne
Pv avec Marx Rosenzwag
Marx Rosenzwag
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Marx Rosenzwag, le  Ven 31 Juil - 23:29

- Non mais ça ne va pas de surprendre les gens comme ça ! Après quoi, il continua. Je suis Logan Lewis, sixième année et à Poufsouffle et toi tu es ? Ce que je fais est ici est simple, oui je te suivais, t'es pas un peu fou toi pour rentrer et te promener la dedans tout seul ? Tu as bien du entendre les rumeurs comme quoi des monstres vivent ici ? Soit plutôt content que je sois venue, car s'il te serais arrivé quelque chose de grave, tu n'aurais rien pu faire et alerté personne la dessous.

Marx faillit exploser de rire. Il se contenta de pouffer, en le regardant scruter attentivement le tunnel, l'éclairant de sa baguette. Le rouge et or, rallumant sa baguette à son tour, et continua de l'écouter déballer son sac.

Non je suis bien seul et il faut dire que tu n'as pas vraiment eu de mal à me surprendre, tu as légèrement l'avantage du terrain j'aurais bien pu en faire autant sur toi, sache le . Et sinon, c'est ton habitude d'accueillir les personnes à coups de Stupéfix ? Et sinon, je peux savoir ce que tu comptais faire la dedans tout seul ? C'est quand même dangereux comme endroit pour simple se promener !

- Marx Rosenzwag, en septième année. Enchanté! Et si je suis descendu ici tout seul, ce n'est pas pour des prunes! A quoi d'autre tu pouvait t'attendre? Un accueil avec accolade amical et embrassade?! J'ai bien l'intention de trouver l'une de ces créatures!, le rouge et or marqua un temps, dévisageant avec prétention le garçon, Tu voulez me... protéger? Et tu peux me dire ce qu'un petit sixième année, tout seul, aurait pu faire si'il mettait arrivé quelque chose à moi, un septième année?

Marx restait perplexe face à ce mec, le tisant d'un sourcil haussé, les bras croisés. Il s'était adossé à la paroi du souterrain. Logan semblait sur ses gardes, regardant le Gryffondor d'un drôle d'air. Après quelques minutes de silence, le rouge et or lui tourna le dos en haussant les épaules, et continua à descendre dans les profondeurs. Il lança à l'intention du jaune et noir sans prendre la peine de se retourner:

- Bon, je ne vais pas rester les bras croisés à attendre le dégel avec un type aussi zarb que toi... J'suis pas là pour boire le thé! Bon après, si tu as les pétoches de rester ou de remonter tout seul ici, tu peux venir avec moi. Mais fais bien attention, je ne te veux pas dans mes pattes, et si je te dis de décamper, tu décampes!! Capiche?!

Alors que le jeune homme finissait de s'expliquer, un son lugubre résonna dans les tréfonds du souterrain. Un cri à glacer le sang, qui donna la chair de poule au Polonais. Marx s'immobilisa immédiatement, tendant sa baguette magique droit devant et tentant de voir la chose à l'origine d'un tel bruit. Un large sourire barra le visage du garçon, qui s'empressa de sortir une feuille et un crayon, qu'il tenait d'une main. D'un geste vif, Marx projeta une boule lumineuse sur une dizaine de mètre devant lui, et ce qu'il vit lui arracha un cri de surprise.


HRPG:
 
Créature Magique
Créature Magique
PNJ
Créature Magique
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Créature Magique, le  Sam 1 Aoû - 18:19

Grouuu. Pas facile la vie de goule, et encore moins la vie de goule de la cabane hurlante ! Grogner, gémir, lancer des objets en tout sens, quel intérêt si personne n'a a subir vos attaques ? Alors, Judy, la goule, se décida à sortir de son petit chez elle. Malgré ses fréquentes chutes, ses hurlements de douleur puis ses batailles pour se relever, elle termina par trouver le trou du souterrain. C'était noir, ça puait, Judy aimait beaucoup. Se grattant les quelques poils rêches qui ornaient sa tête plate, elle dévala le flanc de la colline par les tunnels. Elle avait bon espoir de se faire des amis, et pourquoi pas, d'assommer une personne ou deux en jetant affectueusement des cailloux.

Puis finalement, Judy se trouva face à deux créatures gigotantes. Elles étaient mignonnes tout plein. L'une était vêtue de rouge, l'autre de jaune, et elle semblait communiquer ensemble dans un dialecte qu'elle-même ne parlait pas. Un peu intimidée, Judy se camoufla dans une cavité dans la pierre. Elle pouvait ainsi tout à loisir examiner les deux êtres humains. L'un était plus grand et plus musclé que l'autre. Luers voix étaient douces, mais la goule avait la tenace impression qu'il s'agissait de mâles. L'un d'eux, d'ailleurs, était particulièrement séduisant... Le brun, avec l'uniforme rouge et noir... Graou, parole de goule !

Attrapant un cailloux, elle le lui lança vigoureusement avant de sortir de son trou. Elle agita les doigts avec féminité, tâchant de communiquer avec cet être différent.

- Graouuuu... Grouuuu. GraaaaOUUUUUU.

Invité
Anonymous
Invité

Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Invité, le  Lun 3 Aoû - 15:02

Logan était toujours méfiant, il entendait vaguement des bruits, principalement des bruits de gouttes d'eaux qui tombaient. Un léger bruit de vent également, il devait sûrement s'engouffrer par l'entrée et soufflait par un petit sifflement aux travers des galeries. La lumière générée par sa baguette n'éclairait vraiment pas loin, mais cela suffisait à les éclairer tous les deux.

« Marx Rosenzwag, en septième année. Enchanté! Et si je suis descendu ici tout seul, ce n'est pas pour des prunes! A quoi d'autre tu pouvait t'attendre? Un accueil avec accolade amical et embrassade?! J'ai bien l'intention de trouver l'une de ces créatures!. Tu voulez me... protéger? Et tu peux me dire ce qu'un petit sixième année, tout seul, aurait pu faire s'il mettait arrivé quelque chose à moi, un septième année? »

Pendant ce temps le Gryffondor avait pris la parole, celui-ci s'appelait donc Marx et vue comment il parlait, le jeune garçon se la racontait un peu, surtout qu'il n'y avait qu'un as de différence entre les deux élèves et que Logan savait donc tout aussi bien se débrouiller que lui, il devait certainement y avoir qu'une petite différence de puissance et de maîtrise, mais ça se valait. Enfin il enchaîna à nouveau, ne laisse pas forcement le temps à Logan de répondre.

« Bon, je ne vais pas rester les bras croisés à attendre le dégel avec un type aussi zarb que toi... J'suis pas là pour boire le thé! Bon après, si tu as les pétoches de rester ou de remonter tout seul ici, tu peux venir avec moi. Mais fais bien attention, je ne te veux pas dans mes pattes, et si je te dis de décamper, tu décampes!! Capiche?! »

Logan se demandait lesquels des deux étaient le plus zarb, car à la vu du matériel que possédait Marx, celui-ci serait donc venu dans l'intention de dessiner une créature des profondeurs ? Faut être un peu fou quand même, enfin le Jaune et Noir ce permis de prendre la parole de répondre au Lion.

 « Oh je dirais que ce n'est pas toi qui va trouver l'une de ses créatures, mais plutôt elle qui vont te trouver avant.. Oh sache que je sais très bien me débrouiller et que vaut mieux être deux si jamais on se fait prendre en embuscade tu ne crois pas ? Tu veux une démonstration de ce que je peut faire ? Je te signale qu'il n'y a qu'un an entres nous, certes tu es plus proche que moi de quitter Poudlard, mais notre niveau n'a pas une si grande différence ! »

Logan a pris un moment pour respirer et également continué de jeter un œil autour d'eux dans les tunnels sombres, humides et sans fin, puis il continua :

 « Ne t'inquiète pas je n'est pas les pétoches, je suis juste sur mes gardes, car avec le boucan qu'on fait depuis tout à l'heure, ah mon avis, on n'est déjà repéré et je sais pas toi, mais je n'ai pas spécialement envie de me faire attaquer par surprise ! Et tu auras plus besoin de moi plutôt que de me dire de décamper, crois moi ! »

Pour le coup, valait mieux que Logan reste plutôt que celui-ci fuit la queue entre les jambes. C'était mieux que les deux élèves coopères. D'ailleurs la situation allait les calmer, effectivement, un cri se fît entendre droit devant eux, quelque chose qui glaça le sang de Logan et au vu de la réaction de Marx, lui aussi. Logan à eu la chair de poule lui aussi sur un court instant, d'un geste vif, il vit Marx envoyer une boule lumineuse sur quelques mettre et à la vue de la créature, celui-ci poussa même un cri de surprise, faut dire que les deux ne s'y attendaient pas... Et au même moment la créature avait attrapé un caillou et le lança en direction de Marx. Ni une, ni deux, Logan réagit immédiatement :

 « Protego ! » S'exclama-t-il.

Il lança le sort tout en passa sa baguette rapidement devant lui, par chance, le tunnel était étroit et le bouclier qui était apparu prenais tout l'espace et le caillou fini par être désintégré par le bouclier du sortilège . Sans rien dire, Logan regarda d'un air plutôt satisfait de lui d'avoir protégé son camarade puis la créature se mit soudainement à crié :

« Graouuuu... Grouuuu. GraaaaOUUUUUU. ! »

Ce cri venait de nouveau glacer le sang de Logan, il réfléchit quelques instants, dans un premier temps il dit :

 « Qu'est-ce que je disais plus tôt.. Bon visiblement, ce n'est qu'une Goule, on aurait pu tomber sur quelque chose de plus dangereux. Bon, vue comment tu es équipé j'ai compris que tu étais ici pour faire le portrait d'une de ses créatures, je vais essayer de l'immobiliser pour toi. En espérant que ça marche. »

Effectivement quoi de mieux que de l'immobiliser pour le Gryffondor et au moins Logan aura la sensation d'avoir servi à quelque chose. Le Jaune et Noir se concentra donc pour viser la créature, faiblement éclaire par la boule de lumière de Marx, mais suffisamment pour la voir, puis il s'exclama :

 « Immobulus ! »

Maintenant il n'avait plus qu'à espérer que son sortilège touche la créature..



Une exploration Nocturne
Pv avec Marx Rosenzwag & Judy la Goule
Créature Magique
Créature Magique
PNJ
Créature Magique
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Créature Magique, le  Mer 12 Aoû - 19:21

Graou, Judy pas contente. Le graoutesque petit homme ne la regardait pas, et pire encore son copain jaune essayait de la tuer. Si Judy était d'ordinaire une gentille goule, elle n'aimait pas qu'on l'attaque sans raison. Elle jetait donc des pierres à gauche et à droite en grognant férocement ! Elle se frottait les mains, tapait des pieds, secouait sa tête velue en gémissant de colère. Le sortilège ne l'avait pas touchée, bien heureusement pour elle. Mais cela acheva de l'énerver. Ni un, ni deux, notre pauvre goule se jette tête la première sur le garçon portant l'écusson de Poufsouffle.  

Boum, crac, paf.
Elle le mord, elle le griffe, elle l’égratigne.

Puis, finalement elle le relâche en soupirant, ce qui s'apparente à un nouveau grondement. C'est trop d'émotion pour Judy qui tombe net sur les fesses et se met à pleurer des larmes de crocodiles. Elle bat l'air de ses mains aux doigts flétris et gémit dans son langage propre.  Nul ne peut la comprendre et pourtant, tout le monde le sait, la créature a mal. Un vilain chagrin d'amour que l'humain récalcitrant ne fait qu'empirer. Pourquoi personne ne sait-il encore jamais amouraché de Judy ? Elle est plutôt mignonne, avec ses cheveux gras, son nez épaté et sa dentition aussi rare que jaunie...

-Graouuuuuuuuu... graouuuuu,pleure-t-elle toujours...
Marx Rosenzwag
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Marx Rosenzwag, le  Jeu 13 Aoû - 11:49

- Oh je dirais que ce n'est pas toi qui va trouver l'une de ses créatures, mais plutôt elle qui vont te trouver avant.. Oh sache que je sais très bien me débrouiller et que vaut mieux être deux si jamais on se fait prendre en embuscade tu ne crois pas ? Tu veux une démonstration de ce que je peut faire ? Je te signale qu'il n'y a qu'un an entres nous, certes tu es plus proche que moi de quitter Poudlard, mais notre niveau n'a pas une si grande différence. Ne t'inquiète pas je n'ai pas les pétoches, je suis juste sur mes gardes, car avec le boucan qu'on fait depuis tout à l'heure, ah mon avis, on n'est déjà repéré et je sais pas toi, mais je n'ai pas spécialement envie de me faire attaquer par surprise ! Et tu auras plus besoin de moi plutôt que de me dire de décamper, crois moi !

- Et bien, on peut dire que tu es du genre bavard!, lacha Marx en levant les yeux au ciel, ciel absent dans ce tunnel obscure, Et tu n'as rien à me prouver, je sais très bien ce que tu peux valoir. Et ne crois pas un instant être à mon niveau. Je ne suis pas né de la dernière pluie. Et je peux très bien me débrouiller tout seul comme je te l'ai dis.

Marx se prenait des grands airs et parlait avec prétention. Il ne connaissait pas Logan, et ne savait pas du tout ce que valait le jaune et noir, mais il ne pouvait s'empêcher de le taquiner froidement, comme s'il le testait. D'ailleurs, le Gryffondor n'insista pas d'avantage pour que son camarade remonte à la surface. Non pas que sa compagnie le rassure, vu que le rouge et or n'éprouvait aucune appréhension, mais il aimait bien sentir sa présence à ses côtés. Plus on est de fou, plus on rit! Et puis Marx pouvait faire son intéressant comme ça... Pour changer!
A peine avait-il laissé s'échapper un cri de surprise à la vu de... De... De ce qui s'avéra être une goule, que celle-ci lui jetait déjà un caillou. Le garçon n'eu que le temps d'écarquiller des yeux comme des soucoupes, muet de stupéfaction, que Logan les protégeait d'un #Protego parfaitement réussi. Marx jeta un coup d'œil à la baguette du Poufsouffle, et ne pu s'empêcher de lui dire d'un petit air moqueur, mais un grand sourire aux lèvres:

- Merci bien l'ami! Mais tu sais ce que l'on dit des sorciers avec de petites baguettes?

Il lui fit un clin d'œil amusé. La situation n'y était pas des plus propice, mais il n'avait pas pu s'en empêcher. Son attention se reporta enfin sur la créature de ses rêves. Celle-ci grognait en se tortillant bizarrement, mais ne montrait plus signe d'agressivité. En grand expert qu'il se croyait, Marx trouva cela très étrange. Cette goule avait un comportement déviant dont il n'avait jamais entendu parlé. Aux allures qu'elle se donnait, on aurait dit une femme dans un jeu de séduction. Sauf qu'ici, la femme avait des cheveux gras, coulés en petites touffes comme des algues, des chicos pourris à la place des dents, la peau fripée, pâle et couverte de terre. Sans parler de ses ongles, débordant de mycoses. La situation était assez embarrassante, mais aussi quelque chose d'hilarant, qui faisait naitre chez le Polonais une forme d'attachement primaire à la bête qui effaça sa stupeur initiale. Elle ne paraissait pas leur vouloir du mal, enfin si on ne tenait pas compte de la pierre qu'elle leur avait lancé.

- Qu'est-ce que je disais plus tôt... Bon visiblement, ce n'est qu'une Goule, on aurait pu tomber sur quelque chose de plus dangereux. Bon, vue comment tu es équipé j'ai compris que tu étais ici pour faire le portrait d'une de ses créatures, je vais essayer de l'immobiliser pour toi. En espérant que ça marche.

Logana avait tiré Marx de la rêverie dans laquelle il était tombé. Il chercha ses mots un instant, et lui chuchota en posant sa main sur l'épaule de son camarade:

- Oui mais non attends deux secondes. Il y a un truc qui cloche chez elle. On devrait peut être l'observer pour voir ce qu'elle... Bon sang!!

Le Gryffondor n'eu pas le temps de finir sa phrase que le jaune et noir lançait déjà un sortilège sur la créature. Le jeune sorcier constata avec horreur que le sort l'avait raté de peu, et que l'animal commençait à s'exciter, en poussant de puissants grognements relativement désagréables aux oreilles du garçon. Elle leur jeta de nouveau des pierres, dont Marx se protégea grâce à son sac qu'il plaça devant son visage.

- T'es vraiment trop c** Logan!! Si elle ne nous avait pas attaqué, c'était bien pour une...

Même la goule ne semblait disposait à lui laisser finir ses phrases. Elle venait de foncer sur Logan, avec une violence incroyable. Elle l'accablait de coups, ses bras volant dans tout les sens au point de cueillir le rouge et or au passage, avant qu'il n'eu le temps de faire quoi que se soit pour aider le jaune et noir, qui recula contre la paroi du souterrain. Décidément, tout allé beaucoup trop vite pour lui en ce moment, il n'arrivait plus à suivre. Puis tout cessa aussi vite que ça avait commencé. La créature des profondeurs tomba sur ses fesses, et se mit à... Pleurer? Ou plutôt à geindre... Excellente question... Mais elle semblait malheureuse malgré les cris horribles qu'elle émettait. Marx ne pigeait que dalle à ce qui se passait. Il s'approcha prudemment du Poufsouffle pour l'aider, tout en gardant un œil éberlué sur la goule, ainsi que sa baguette braquée sur elle. Il se sentait un peu honteux de ne pas avoir eu le temps de réagir pour l'aider, mais il n'en montra rien.

- Eh Logan... Tu vas bien?! Elle ne t'a pas trop amoché? S'cuse moi hein, mais je n'ai même pas eu le temps de dire ouf qu'elle t'est tombée sur le dos. Y a un truc étrange chez cette goule... Je crois qu'elle essaye de communiquer avec nous...
Invité
Anonymous
Invité

Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Invité, le  Jeu 20 Aoû - 14:31

- Et bien, on peut dire que tu es du genre bavard! Et tu n'as rien à me prouver, je sais très bien ce que tu peux valoir. Et ne crois pas un instant être à mon niveau. Je ne suis pas né de la dernière pluie. Et je peux très bien me débrouiller tout seul comme je te l'ai dis.

Le brun observa Marx, il avait compris que Logan pouvait être utile, surement grâce au Protego qu'il avait parfaitement réussi. Sur le moment, le Gryffondor avait un peu raison, Logan était bavard, mais pas autant qu'une fille. Certes, il n'était pas au niveau de Marx, vu que celui-ci est plus vieux d'un an, mais Logan s'en rapprochait avec juste quelque sort de moins et de la maîtrise en moins également. Enfin, après avoir protégé Marx, celui-ci lui dit donc.

- Merci bien l'ami! Mais tu sais ce que l'on dit des sorciers avec de petites baguettes?

« De rien, on n'est là pour s'entre-aider. Haha, oui oui je sais très bien, mais ne t'inquiète pas pour moi héhé. Et puis, ça m'empêche pas d'être efficace ! » Dit-il en adressant un clin d'œil.

Ce qui était vrai, si Logan était là, c'était pour aider Marx et c'était tout à fait normal que celui-ci l'aide. En tout cas le Jaune et Noir ne pouvait se retenir de ricané face à la remarque de Marx, certes déplacer, mais pour le coup, Logan avait vraiment une petite baguette. En attendant le Brun était plutôt efficace avec sa petite baguette et il ne manquait pas d'agilité avec ce qui était plutôt un point positif. Enfin, avant que le Poufsouffle lance son sort, Marx prit la parole.

- Oui mais non attends deux secondes. Il y a un truc qui cloche chez elle. On devrait peut-êtreêtre l'observé pour voir ce qu'elle... Bon sang!!

Trop tard, le sort de Logan était déjà parti, Logan fus surpris de voir la réaction du Gryffondor, qui voulait l'empêcher de lancer son sort qu'avait-il remarqué pour ? En tout cas, son sort rasa la Goule, de très peu Logan manqua sa cible et il la vit commencer à s'énerver, là, ce n'était pas bon. Par réflexe, il fit un pas en arrière histoire de s'en éloigner, car il venait d'énerver la Goule, Logan avait fait une erreur et il allait surement la payé..

T'es vraiment trop c** Logan!! Si elle ne nous avait pas attaqué, c'était bien pour une...

Pour une fois, Marx avait bien parlé, suite à son sortilège raté de peu, la Goule sauta sur Logan et commença à se faire attaquer a coups de morsures et de Griffes. Il essaya tant bien que mal de ce proteger, mais cela n'était pas facile. Il commençait à sentir un peu la douleur au niveau de son torse, ses habits étaient complètement déchirés et la Goule avait atteint la peau de Logan. Il commençait à sentir que sa pique au niveau du torse, puis il sentis la mâchoire de la Goule se refermer au niveau de son épaule. Lewis essaya tant bien que mal de se défendre et la repousser avec ses bras, mais elle lui mordait, ça ne faisait pas du bien. Enfin, après quelques minutes à s'être défoulé sur le Poufsouffle la Goule tomba sur ses fesses et mit... à pleurer ? Logan n'en revenait pas, alors que Marx lui demandait si tout allait bien.

- Eh Logan... Tu vas bien?! Elle ne t'a pas trop amoché? S'cuse moi hein, mais je n'ai même pas eu le temps de dire ouf qu'elle t'est tombée sur le dos. Y a un truc étrange chez cette goule... Je crois qu'elle essaye de communiquer avec nous...

Le Jaune et Noir était encore sous le choque de l'attaque de la Goule et tirait une sale grimace de douleur. Cela ne faisait pas du bien et ça lui piquait d'un peu partout, là où la Goule avait réussi à le griffé et à atteindre la peau, ses habits étaient bons à mettre à la poubelle et Logan serait bon pour un passage à l'infirmerie après, histoire de se faire soigner de toutes ses griffures et morsures mais également pour être sûr de ne rien avoir choppé comme maladie ou infection; fallait mieux être prudent. Il se releva tant bien que mal en s'aidant de la paroi puis il regarda Marx avec un air qui se voulait rassurant, il avait le visage couvert de terre et quelques griffures par-ci, par là. On pouvait voir des griffures sur son visage et son torse et des traces de morsures aux niveaux des épaules, mais les plus grosses blessures se trouvaient au niveau du torse du jeune homme. Ses habits l'avaient pas protégé longtemps et la Goule avec ses coups avait fini par atteindre la peau de Logan et une bonne partie de son torse était griffés, mais le Jaune et Noir allait s'en remettre. Posant donc une main sur son torse, car ça lui piquait un peu, il répondit a Marx.

« Oui t'inquiète pas ça va, sa pique juste un peu, j'irais à l'infirmerie et ça ira mieux ensuite, elle m'a juste fait de petites blessures. J'ai vu, même moi je n'ai pas eu le temps de réagir en tout cas elle est rapide. Tu crois qu'elle essaie de communiquer ? Je ne sais pas toi, mais moi j'aimerais bien en finir avec elle, regarde dans l'état qu'elle m'a mit cette saleté. Bon qu'est-ce que tu veux faire ? »

En attendant une réponse de Marx, Logan s'était remis debout à faire quelques grimaces, les griffures et morsures, ça piquait un peu quand même, mais il y avait eu plus de peur que de mal Bien que les habits du jeune son légèrement en lambeaux et que l'on pouvait voir des traces de sang un peu partout, Logan était juste blesser légèrement il irait voir l'infirmière histoire qu'elle lui file quelques choses pour tout ceci. Enfin, il pointa sa baguette en direction de la Goule histoire de la menacer et que, au moindre mouvement, elle se prendrait un sort pour essayer de la tuer.



Une exploration Nocturne
Pv avec Marx Rosenzwag & Judy la Goule


Dernière édition par Logan Lewis le Jeu 27 Aoû - 12:17, édité 1 fois
Marx Rosenzwag
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Marx Rosenzwag, le  Sam 22 Aoû - 15:04

- Oui t'inquiète pas ça va, ça pique juste un peu, j'irais à l'infirmerie et ça ira mieux ensuite, elle m'a juste fait de petites blessures. J'ai vu, même moi je n'ai pas eu le temps de réagir en tout cas elle est rapide. Tu crois qu'elle essaie de communiquer ? Je ne sais pas toi, mais moi j'aimerais bien en finir avec elle, regarde dans l'état qu'elle m'a mit cette saleté. Bon qu'est-ce que tu veux faire ?

Marx restait dubitatif et silencieux. Les gros sanglots qui secouaient la goule étaient tellement inattendus et inhabituels... Il était possible que le Rouge et Or ait raison et que la créature ne leur veille aucun mal. Après tout, en dehors du premier caillou et des suites de l'attaque de Logan, elle ne s'était pas montrée agressive. La goule leur avait fait quelques signes étranges, et maintenant elle pleurait. Le lion se sentait plus peiné pour cette dernière, affalée dans les ténèbres et la boue du souterrain, plutôt que repoussé par sa laideur. Lorsque le Poufsouffle leva de nouveau sa baguette dans sa direction, le Gryffondor rabaissa son bras d'un mouvement lent. Ce n'était pas une bonne idée. Il lui souffla à l'oreille:

- Arrète-toi bon sang. Tu as vu ce qu'elle t'a fait pour le sortilège que tu lui as lancé? Évite donc de recommençait. Je t'avais dis de rester calme et voilà le résultat de ta bêtise!, son ton se voulait maintenant accusateur et prétentieux. Après tout, Logan lui avait dit qu'il allait bien, Quitte à l'attaquer, tu aurais pu t'y prendre correctement et faire en sorte qu'elle ne s'en relève pas! Tu n'es vraiment pas doué mon vieux!

Le septième année ne cherchait pas à se montrer désagréable, il disait juste ce qui lui venait à l'esprit. Et ce qui lui vint ensuite fut une pensée complètement folle. Obnubilé par l'idée que la goule avait autre chose en tête que les réduire en charpie sanguinolente, bien que se soit un peu surestimer ces bestioles qu'il savait relativement débile, Marx, accroupi, commença à se rapprocher de la créature. Gardant une main sur l'avant-bras de son camarade, le jeune sorcier tendit l'autre en direction de l'habitante des profondeurs. Il lança pour Logan:

- Ne fais pas le moindre geste brusque surtout...

Le garçon s'approcha lentement, pas à pas, toujours le bras tendu vers la goule mais au ras du sol pour ne pas l'impressionner ou l'effrayer. Tout son corps était tendu, de la pointe des orteils au sommet de son crâne, prêt à mettre les voiles à la moindre des menaces.
Maintenant à un moins d'un mètre d'elle, mas ne pouvant la toucher pour le moment, Marx pouvait sentir son odeur au-dessus de celles de terre humide et de moisissure qui régnaient dans le couloir souterrain. Un relent de sueur et une haleine immonde s'échappaient d'elle, ce qui contrastaient avec la situation dans laquelle elle se trouvait. Et toujours ces affreuses lamentations qui cassaient les oreilles du Polonais. Bon sang ce qu'elle était moche! Elle n'avait presque plus aucune dent, et les seules restantes étaient des chicots pourris. Une peau blafarde et salit par une vie sous terre, des yeux vitreux rempli de grosses larmes, et quelques vestiges d'une tignasse brune et grasse.

- Hé... Par ici... Viens voir tonton Marx... Qu'est-ce qui t'arrive ma belle?

Il n'irait pas plus loin, resserrant son emprise sur le bras de son camarade. Le Né-Moldu avait parlé d'une voix calme et rassurante que lui même n'entendait pas souvent. Un petit sourire forcé se dessinait sur ses lèvres pour combattre la grimace de dégout que l'odeur lui inspirait. Un haut le cœur fut réprimé, masqué par un déglutissement bruyant. Mais sa curiosité était plus forte que tout.
Créature Magique
Créature Magique
PNJ
Créature Magique
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Créature Magique, le  Lun 24 Aoû - 14:56

Les humains n'aiment pas les goules, c'est de notoriété commune. Pourtant, Judy est une gentille fifille. Si ce vilain garçon ne l'avait pas attaquée, elle ne l'aurait pas mordu. Et si elle ne l'avait pas mordu, elle ne serait sans doute pas entrain de pleurer, de se morfondre et de gémir, recroquevillée aux pieds des deux adolescents. Elle était désolée de n'être qu'une goule puante et graoutante, mais elle n'y pouvait rien. Si ça ne leur allait pas, les garnements n'avaient qu'à quitter son territoire... Le jeune rouge et or lui semblait pourtant charmant...

D'ailleurs, il s'approchait d'elle. Terrifiée, Judy la Goule cessa aussitôt de pleurer. Elle ouvrit grand ses yeux, renfrogna son petit nez porcin et retint sa respiration. Est-ce-qu'il allait lui faire du mal ? Est-ce qu'il allait la torturer ? Son ton de voix était doux et avenant, et, jetant un regard noir à son compagnon, notre créature souterraine craignit un instant qu'il ne s'agisse que d'une farce, d'une entourloupe pour se jouer d'elle et de son petit cœur. Avant eux, il y avait eut Bob. Bob, c'était une goule aussi, un charmant monsieur-goule. Elle était très amoureuse de Bob, notre petite Judy. Et il lui avait promit une vie de goules heureuse. Puis Vanessa était arrivée. Toutes les Vanessa étaient des nunuches, avait dit Judy. Et Bob était parti avec la nunuche-Vanessa, brisant le coeur de Judy. Triste histoire, vraiment.

Alors elle se méfiait, c'était tout naturel. Mais le regard du rouge, qui grognait étrangement, acheva de la rassurer. Même si elle sentait encore une bribe de dégoût, il était tout près. Elle s'approcha et toucha du bout de ses doigts graciles et sales les joues rondelettes de cet humain bien nourris par les elfes de Poudlard.

-Grou... Graou ?

Si si, dans la tête de Judy, c'était très clair. Il fallait comprendre par là "Tu veux être mon ami ?". La goule feula à l'adresse du Poufsouffle méchant. Méchant et Poufsouffle peuvent être employés dans une même phrase, en voilà la preuve...
Invité
Anonymous
Invité

Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Invité, le  Jeu 27 Aoû - 12:18

Logan observait la Goule, toujours sa baguette pointée dans sa direction, bien que celle-ci s'était calmé et avait arrêté de pleurer, elle n'en restait pas moins une menace, la preuve se trouvait sur le torse du jeune homme, fraîchement blesser par la créature. En plus de cela, Logan était vraiment rancunier, lui qui de base, n'avait voulu que l'immobilisé et non la tué, c'est retrouvé acculé de coups. Maintenant, il était sûr de ses intentions, la prochaine fois, il lancerait directement un Bombarda Maxima, pour être sûr que la Goule ne se relève pas, mais d'abord... D'abord il voulait laisser faire Marx et voir comment celui-ci allait faire, d'ailleurs il lui vient chuchoté à l'oreille, tout en abaissant le bras de Logan, qui ne maintenait plus la Goule en menace.

- Arrète-toi bon sang. Tu as vu ce qu'elle t'a fait pour le sortilège que tu lui as lancé? Évite donc de recommençait. Je t'avais dit de rester calme et voilà le résultat de ta bêtise! Quitte à l'attaquer, tu aurais pu t'y prendre correctement et faire en sorte qu'elle ne s'en relève pas! Tu n'es vraiment pas doué mon vieux!

« Oui bah excuse moi, mais justement, je n'est pas envie qu'elle recommence et ce coup-ci je ne compte pas la raté ne t'en fait. Certes j'aurais pu m'y prendre comme cela effectivement, mais ce n'est pas faute d'avoir voulu essayer de t'aider pour que tu puisse la dessiné tranquillement.. »

Lewis lui avait répondit pareil, en lui chuchotant dans l'oreille, sur un ton assez calme, il avait réussi à se remettre de ses émotions. Et d'un côté il ne pouvait pas trop en vouloir au Gryffondor, qui lui reprochait de s'y être mal pris, si Logan n'avait pas loupé sa cible, rien de tout ceci ne serait arriver. Bah il irait faire un tour à l'infirmerie et il irait mieux, en plus à ce qu'il parait l'infirmière est plutôt belle. Enfin, Marx reprit finalement la parole, alors qu'il s'accroupissait pour être à la hauteur de Goule.

- Ne fais pas le moindre geste brusque surtout...

« Très bien, je te laisse faire, mais à la moindre menace, je n'hésiterais pas.. »

Toujours en chuchotant, Logan avait fait pareil que Marx, il s'était mis au niveau du sol, toujours sa baguette en main, mais ce coup-ci pointé vers le sol, mais il était prêt à réagir au cas ou le comportement de la créature devenait agressif. La curiosité de Logan faisait qu'il voulait vraiment voir ce qu'il allait se passer entre Marx et la Goule. Celle-ci avait des sanglots, même si elle avait arrêté de pleurer, on pouvait encore voir des grosses larmes dans ses yeux, son comportement était vraiment des plus étranges, la suite s'annonçait passionnante pour le coup.

- Hé... Par ici... Viens voir tonton Marx... Qu'est-ce qui t'arrive ma belle?

Logan observait tour a tour des deux êtres, alors que Marx affichait clairement une grimace de dégout et le sixième pus observer également un haut le cœur chez le Gryffondor, certainement provoqué par l'odeur que dégageait la Goule. Lewis avait aussi sentit l'odeur lorsqu'il s'était mis au niveau du sol, ce n'était pas très agréable à respirer et suffit qu'on n'est encore le ventre plein, c'est ce qui pouvait expliquer les réactions de Marx, qui tenait quand même le coup face à la puanteur de la Goule. D'ailleurs celle-ci venait de toucher, avec ses griffes ou le bout de ses doigts les joues de Marx et vient grogner en même temps.

-Grou... Graou ?

Que voulait-elle vraiment ? Bien que les deux jeunes élèves ne comprenait rien à ce que disait la Goule, enfin, il ne comprenait rien à ses grognements plutôt. Lui, Lewis ne bougeait pas, comme l'avait demandé Marx, il observait la scène et attendait de voir comment le Gryffondor allait réagir.



Une exploration Nocturne
Pv avec  Marx Rosenzwag & Judy la Goule
Marx Rosenzwag
Marx Rosenzwag
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Marx Rosenzwag, le  Jeu 27 Aoû - 23:05

Malgré l'odeur écœurante et la mocheté de la goule, cette dernière avait quelque chose d'attendrissant dans son comportement. Marx pouvait clairement sentir une différence de comportement de la créature vis-à-vis de lui-même ou de Logan, qu'elle ne semblait pas vraiment apprécier, et ce qui était compréhensible après ce qu'il avait fait, malgré ses bonnes attentions. Et si le Gryffondor s'était approché d'aussi prêt, c'était aussi parce qu'il se savait accompagné. Le Poufsouffle lui assurait sécurité et confort. Le Rouget Or aurait aimé comprendre quelque chose aux grognements de la goule. Bien que les tons émis soient différents, elle prononçait sensiblement toujours les même choses... Mais cette fois, elle joignit un geste délicat et maladroit à sa "phrase".

Le jeune sorcier resserra son étreinte sur le bras du Jaune et Noir pour réprimer son envi de s'enfuir face à la créature qui levait sa main vers son visage pour... Lui caresser les joues? Les yeux comme des soucoupes, Marx posa sa baguette au sol pour prendre dans sa main les doigts crottés de la bête. Elle lui avait laissé des taches de crasses sur la peau. Ses doigts étaient gonflés et tordus, ses ongles noirs et abimés. Des phalanges épaisses et dures comme du bois, adaptées à cette vie souterraine sombre et froide. D'un geste rapide mais pas brusque, le Polonais attrapa l'un des pins accrochés à son sac, et le tendit à la goule. L'épinglette à l'effigie de la maison Gryffondor arborait un lion doré et entouré de flammes pourpres. Il s'essaya à communiquer avec elle, espérant ne pas dire le contraire de ce qu'il pensait.

- Graou?

Son grognement lui avait raclé le fond de la gorge. Il se demandait comment la créature allait réagir. Bien il espérait. Sinon Logan et lui serait contraints de la repousser et de mettre les voiles. Ce n'était pas l'idée la lus brillante du monde, mais le jeune homme se sentait obligé de prendre ce genre de risques. Même s'il n'était pas seul. Il déposa l'objet par terre, devant la bête, puis commença à reculer doucement, guettant toute réaction. L'odeur était moins forte lorsqu'il fut à la même hauteur que son camarade. Soulagement! Maintenant, le Rouge et Or avait les mains couvertes de terre et d'autres choses dont il ignorait tout et préférait ignorait d'ailleurs. Pour lui, cette goule était extraordinaire. Elle lui avait offert un moment incroyable dont il se rappellerait longtemps. Récupérant sa baguette, qu'il pointait vers le sol, Marx s'adressa à Logan à voix basse de nouveau:

- Je ne pense pas qu'elle soit méchante ou même dangereuse. Tu devrais peut être essayer aussi non? Peut être qu'elle te pardonnerais qui sait? Ce n'est peut être une excellente idée remarque, c'est toi qui vois.

Le garçon avait le regard braqué sur la créature, qui n'avait pas encore bougé.
Contenu sponsorisé

Souterrain du Saule Cogneur - Page 3 Empty
Re: Souterrain du Saule Cogneur
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 5

 Souterrain du Saule Cogneur

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.