AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 1 sur 2
Arrière-boutique
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
Invité

Arrière-boutique

Message par : Invité, Dim 28 Avr 2013 - 17:28


Séparée de la boutique par une porte en bois vernis, l'arrière-boutique sert de réserve ainsi que de lieu de détente pour les employés et la propriétaire. Rangés contre les murs, les cartons de produits s'entassent là bas. Au centre de la pièce, se trouve une table rectangulaire et les quatre chaises qui vont avec. Adossée au mur, près de la porte menant à l'arrière-boutique, se trouve une petite cuisine contenant un évier, un frigo et des plaques de cuisson traditionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Arrière-boutique

Message par : Nathanaël Danham, Dim 28 Avr 2013 - 19:29


Nate poussa un léger soupir discret, il ne s'ennuyait pas, puis ce nouveau "job" en tant que stagiaire n'était vraiment pas désagréable. C'est juste que ces temps-ci, il était toujours frustré, blaser. Il se sentait tendu, mais ne savait pas pourquoi. Depuis son arrivée à Londres son quotidien avait été complètement chambouler. Tout était plus facile lorsque personne ne faisait attention à lui. Des fois il perdait patience pour rien, une simple chose, comme l'autre fois en cours de métamorphose, il n'avait jamais été jaloux, mais là il avait littéralement implosé, un simple coup avait suffi à le calmer. Pour l'instant il avait eu de la chance, à part une heure de colle qu'il avait écoper - et qu'il n'avait toujours pas daigné faire - il n'avait eu rien d'autre. Pourtant, Miss O'Riley qui était sa prof' de métamorphose, était aussi la propriétaire des Halles Magiques. Pour l'instant, il préférait être distant avec elle, ce n'est pas qu'il ne l'aimait pas, mais ce n'est pas non plus qu'il l'aimait bien.

Le blond posa son regard sur l'horloge et remarqua que c'était l'heure de sa pause, tant mieux, il avait besoin de se détendre un peu. Il avait même commencé à fumer. Oh, il n'était pas un gros fumeur, il ne dévorait pas deux paquets par jour, disons qu'un paquet pouvait lui durer une semaine. Là, il en avait plus. C'est donc avec un goût amer qu'il ouvrit la porte en bois verni qui menait à l'arrière boutique. Il pris un livre qu'il avait posé un peu plus tôt dans la journée, s'assit sur une des chaises et se mit à le lire, faut dire que lire un truc sur les comportements humains le détendait vraiment, un livre moldu, ils étaient fous eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Arrière-boutique

Message par : Invité, Mer 1 Mai 2013 - 15:17


Solange avait été toute la journée aux Halles ce samedi-là. November ayant quelque soucis, la professeure s'était arrangée pour la remplacer les week end et durant les vacances scolaires. Elle travaillait donc très souvent avec Nathanaël qui avait les mêmes disponibilités qu'elle. Pourtant, la jeune femme ne l'avait pas vraiment approché durant la journée, elle l'avait laissé tranquille et il s'était chargé des clients avec brio. Elle ne regrettait pas de l'avoir engagé, mais regrettait par contre qu'il n'arrive pas à lui faire confiance. La blonde se doutait bien qu'il lui en voulait encore, parce qu'à chaque fois qu'il faisait une bêtise, c'était elle qui le rappelait à l'ordre. Et ce chérubin ne se rendait même pas compte qu'elle le protégeait énormément, puisqu'elle n'avait pas retiré de points durant le cours et lui avait collé une retenue qu'elle n'avait toujours pas fixée... Bref, il était comme tous les ados en somme : trop sûr de lui, incapable d'accepter l'autorité et incapable de reconnaître ce qu'on faisait pour lui.

La jeune femme était tellement dans ses réflexions qu'elle ne fit pas attention et renversa un vase qu'elle avait posé sur le comptoir pour mettre un peu de vie dans la boutique. Soupirant, la blonde se baissa pour ramasser les morceaux afin de pouvoir réparer le vase par la suite. Seulement, elle ne fit pas attention une nouvelle fois et se coupa assez profondément la main. Solange jura en fourchelang et lança directement un sort afin de réparer sa bêtise. Une fois cela fait, elle se saisit d'un linge propre qu'elle gardait sous la main pour passer un coup de poussière et compressa sa blessure. Puis elle partit dans l'arrière-boutique afin de nettoyer sa plaie.

Elle y retrouva Nathanaël qui était entrain de lire un livre qu'elle ne connaissait pas. Solange prit le parti de le laisser tranquille, après tout, il était en pause. Maugréant en fourchelang elle commença par passer sa main sous l'eau afin de réduire le flux de sang qui s'écoulait doucement de la blessure.

- Et je sais même pas soigner les blessures de ce genre ! Ajouta-t-elle, en colère mais parlant toujours en fourchelang.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Arrière-boutique

Message par : Nathanaël Danham, Sam 4 Mai 2013 - 23:54


Alors que Nate était en train de lire, il entendit un bruit venant de derrière la porte. Quelque chose c'était cassé, il tendit un peu plus l'oreille, hésitant à aller voir ou non ce qui s'était passé, après tout peut-être que c'était quelque chose de banal, tout comme ça pouvait être quelque chose de dangereux. Mais il n'en eut pas besoin puisque juste à ce moment-là Miss O'Riley entra dans l'arrière-boutique. Il jeta un coup d'oeil discret, histoire de voir ce qu'il se passait et à ce moment-là il aurait juré... entendre de petits sifflements... Non son esprit devait lui jouer des tours. Le garçon tenta de se re concentrer et vit que son enseignante et occasionnellement patronne était blessée à la main.

-
Et je sais même pas soigner les blessures de ce genre !

Nate écarquilla les yeux. Il avait très bien compris ce que la jeune femme avait dit, le seul problème c'est qu'il avait reconnus ces sifflements propres à ce qui avait le don de parler aux reptiles, propres aux Fourchelangs. Lui-même en était un. Il n'avait plus envie de faire semblant de lire et posa calmement son bouquin sur la table, toujours aussi surpris, expression qu'il laissa sur son visage. Lui répondre en Fourchelang ? Ou faire comme ci il n'avait pas compris... Oui. Après tout c'était une enseignante et, être Fourchelang était mal vu, bon elle l'était aussi, mais peut-être qu'après elle le surveillerait ou des trucs de ce genre. Il porta la main à sa baguette et prononça d'un ton légèrement sec un "Episkey" sur la blessure qui mit un peu plus de temps à disparaître qu'une simple blessure bénigne. Il était habitué à utiliser ce sort avec son père.. Toujours aussi surpris, Nate transforma volontairement la surprise qui se lisait sur son visage en peur bien qu'en réalité, il n'avait absolument pas peur d'elle.

-
V-Vous êtes... ? Vous venez de... Enfin je viens de vous entendre siffler...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Arrière-boutique

Message par : Invité, Dim 5 Mai 2013 - 20:53


Un sort fut prononcé et Solange vit soudain sa main se guérir. Nathanaël... Il n'y avait que lui dans cette pièce pour oser agir. En attendant, elle l'avait entendu prononcer le sort et se jura de le mémoriser, au cas où elle pourrait se couper de nouveau. En attendant, pourquoi avait-il fait cela ? Il ne l'appréciait pas plus que ça et en plus, elle était prof, elle aurait dû savoir alors pourquoi la soigner ? À moins... À moins qu'il ne l'ait entendu parler. Mais vu la peur qu'il affichait, la jeune femme avait un gros doute. Remarque, il était capable de jouer avec elle, en bon Serpent qu'il était...

- Oui je suis Fourchelang et alors ? Tu es aussi c*n que les autres pour penser que ce don n'est que maléfique ou bien c'est qu'une impression ? Lança-t-elle méchamment.

Elle ne s'était pas attendue à ce qu'un Serpentard puisse trouver ce don maléfique... Salazar avait été un grand sorcier, certes avec des idées très idiotes, mais comment lui reprocher cela alors qu'il avait vécu la chasse aux sorcières et que certains étaient morts, n'ayant pas eu leur baguette pour les défendre ? Bref, tout ça pour dire qu'elle comprenait même si elle ne pouvait pas accepter les idées qu'il avait véhiculé. Mais le personnage n'avait pas été mauvais au fond. Alors associé son don à la magie noire, cela la gonflait énormément.

- Je peux savoir pourquoi tu m'as soigné ?

Elle était certes en colère mais sa curiosité était légendaire et là, il y avait un mystère à résoudre. Comment avait-il pu se douter qu'elle ne connaissait pas le sort pour se soigner ? Parce qu'à moins avoir compris ce qu'elle disait... La Serpentard était têtue et ne lâcherait pas le morceau tant qu'il ne lui aurait pas expliqué la raison de son geste. C'était illogique de l'aider alors qu'il lui en voulait pour l'avoir sanctionné à chaque fois qu'il avait fait une c*nnerie...
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Arrière-boutique

Message par : Nathanaël Danham, Jeu 9 Mai 2013 - 8:52


- Oui je suis Fourchelang et alors ? Tu es aussi c*n que les autres pour penser que ce don n'est que maléfique ou bien c'est qu'une impression ?

Nathanaël ne put retenir un rire et après s'être calmé planta son regard translucide dans celui de sa professeur et occasionnellement patronne. Il mentait donc si bien. Puis, au final, il n'en avait rien à faire qu'elle sache ou non. Il déposa calmement son livre. Toute surprise et toute peur avait disparu de son visage qui n'exprimait désormais qu'insolence et amusement tout comme son sourire.

-
Ce n'est qu'une impression, Madame.

Nate était tout sauf con. Normalement, il ne montrait pas cet aspect insolent de sa personnalité. Il se faisait fayot, rester poli et sage, mais faut dire que son ton non plus ne lui avait pas plût non plus. Que ce soit une supérieure ou pas, qu'elle soit plus âgée ou pas, il ne respectait que les personnes qui le respectaient. De toutes manières, concernant son don il s'était grillé tout seul et regrettait désormais d'avoir soigné la femme. Il n'aurait pas pu savoir qu'elle ne connaissait pas les sortilèges de guérison s'il n'était pas Fourchelang.

-
Je peux savoir pourquoi tu m'as soigné ?

Nate haussa les épaules et opta pour emprunter à son tour le langage commun aux serpents. Il avait hâte de voir la réaction de son professeur. Qu'allait-elle faire ? L'ignorer ? Le garder à l'oeil ? Dans le deuxième cas, ce ne serait pas une bonne idée et il risquerait rapidement de se lasser d'une surveillance non désirée. Il n'était pas blanc comme neige et une prof' sr le dos le dérangerait plus qu'autre chose. Même s'il aurait pu s'amuser avec.

-
Pourquoi je ne l'aurait pas fais ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Arrière-boutique

Message par : Invité, Ven 10 Mai 2013 - 19:41


L'insolent... La jeune femme se demandait si elle devait l'étrangler ou bien admirer son franc-parler. Peut-être les deux. En attendant, le changement d'expression sur le visage du jeune homme lui fit comprendre qu'il avait joué la comédie jusqu'ici, comme elle l'avait pressenti. Il le lui prouva même par la suite en lui répondant en fourchelang. Ce gamin était plein de surprises, dommage qu'il ait pourtant un si mauvais caractère et qu'il ne puisse pas se rendre compte de ce que les gens pouvaient faire pour lui. M'enfin, c'était ce qu'on reprochait à tous les adolescents, celui là n'échappait malheureusement pas à la règle...

Il n'empêche qu'il l'avait soigné et qu'elle ne comprenait toujours pas pourquoi. Et la réponse du gamin ne l'aidait pas vraiment. À sa place, jamais elle n'aurait soigné une personne qu'elle n'appréciait pas. Peut-être même qu'elle aurait aggravé ses blessures... La blonde étant rancunière et très imaginative en ce qui concernait les vengeances et coups dans le dos, nul ne pouvait vraiment prévoir la façon dont elle allait réagir lorsqu'elle se trouvait en compagnie de gens qu'elle n'appréciait pas...

- Je ne sais pas, peut-être que tu aurais pu me laisser saigner par vengeance, vu qu'il semble que tu m'en veuilles encore pour les deux heures de retenue que je t'ai donné durant le cours. Lui répondit-elle en fourchelang.

Au fond et bien qu'elle ne le montrait pas, Solange était bien contente de pouvoir utiliser son don avec une autre personne que son frère. De plus, étant historienne, elle comprenait plus facilement que les gens avaient pu croire que c'était un don de magie noire et pouvait donc aider les plus gens dotés de ce don à s'en sortir. Pas à le cacher, mais à le faire accepter au moins par l'entourage proche... En tous les cas, bien que connaissant mieux que personne la réputation des Fourchelangs, la jeune femme ne songeait pas un seul instant à surveiller son stagiaire. Elle préférait lui accorder sa confiance. Par contre, à la moindre chose bizarre, elle ne le perdrait plus de vue...
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Arrière-boutique

Message par : Nathanaël Danham, Jeu 16 Mai 2013 - 19:03


- - Je ne sais pas, peut-être que tu aurais pu me laisser saigner par vengeance, vu qu'il semble que tu m'en veuilles encore pour les deux heures de retenue que je t'ai donné durant le cours.

Nathanaël haussa les épaules ne sachant vraiment quoi lui répondre. Il avait agi comme ça, sans vraiment trop réfléchir, s'il l'avait fait, il ne l'aurait pas soigné. Elle n'aurait pas su qu'il était Fourchelang et penserait surement qu'il ait le genre de gamin immature, rancunier qui se fout de tous ceux qui sont autour de lui. Bon certes, c'était le cas... Mais tout est relatif. Deux choix s'imposer à lui... rester froid avec son professeur ou tenter d'être un peu plus chaleureux, après tout, peut-être qu'elle n'était pas comme il se l'imaginait, peut-être qu'elle était plus cool.

-
Vous êtes ma patronne et mon professeur de Métamorphose, j'imagine très bien l'image que vous avez de moi et elle ne me gêne pas plus étant donner qu'elle était véridique. Disons que ce statut de stagiaire ici me plait et que je n'aimerais pas avoir quelqu'un d'autre comme professeur de Métamorphose pour l'instant. Puis bon, c'était une simple blessure, ne pensez pas que j'ais fais ça par gentillesse, ce que je pense vous le devinez. Et aussi étrange que cela puisse vous paraître, je ne vous en veux pas. Deux heures de retenues.... c'est rien. Et j'en profite d'ailleurs pour m'excuser, j'ai perdu patience au dernier cours, ça ne se reproduira plus.

Ce qui ne se reproduira pas, ce sont aussi bien sa réaction que ses excuses. Bon, pour l'instant il avait adopté la méthode un peu froide, après tout, ça ne lui sera que bénéfique, il n'avait pas envie de se taper la mauvaise humeur de la femme aussi bien en cours qu'aux Halles Magiques. Nate modela son visage dans un air innocent, après tout, le plus bel ange n'était pas le Diable lui-même dans les croyances Moldus ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Arrière-boutique

Message par : Invité, Dim 19 Mai 2013 - 22:04


Après sa tirade, Solange vit Nate hausser les épaules. Apparemment, il ne comprenait pas plus qu'elle son action. Le gamin l'avait soignée alors qu'il était en colère après elle... En même temps, c'était aussi dans son intérêt, vu qu'il pouvait ainsi éviter d'avoir sa prof et sa patronne sur le dos. Et vu que les deux étaient une seule et même personne... Pourtant, elle ne s'était pas attendue à sa réponse.

Ainsi donc, le fier Serpentard aimait travailler dans la boutique... Et bien, c'était assez surprenant étant donné qu'elle avait vite compris qu'il était originaire d'une famille noble. Solange ne savait pas s'il était de sang pur, mais si oui, cela serait d'autant plus surprenant que l'un d'eux aime se mettre au service des autres... Enfin, elle n'était pas là pour le juger, elle ne le faisait déjà que trop en cours.

Un sourire flotta sur les lèvres de la patronne lorsqu'elle eut le droit aux excuses. Au final, il n'était peut-être pas si ingrat que ça ! En attendant, elle comprit le sous-entendu de sa dernière phrase et ne pouvait que le comprendre. Un Serpentard ne s'excusait pas, ni ne se trompait. Du moins, c'était vrai quand ils étaient adolescents parce que Solange avait vite compris que son attitude dans sa maison ne pourrait que lui être fatale au dehors. Aussi s'était-elle adaptée et elle croyait fortement que Nathanaël pourrait en faire de même.

- Arrêtes avec ton air innocent, je suis tout aussi Serpentard que toi ! Je sais très bien ce que ces excuses t'ont coûté... Saches que j'apprécie le geste, que ce soit de m'avoir soigné ou de t'être excusé. Je me suis demandée si tu étais ingrat, mais peut-être que non au final... Surtout que je n'ai pas enlevé de points à la maison alors que j'aurais dû. Et surtout, je ne me souviens pas que tu aies fait tes retenues... Lâcha-t-elle avec un sourire.

Non elle n'allait pas réclamer qu'il le fasse, il semblait avoir compris où avait été son erreur. Et puis de toute façon, ce que la patronne savait, la professeure ne pouvait le dire... Donc il était tranquille, elle n'irait pas parler de ses heures non faites, ni de son don de fourchelang. Surtout que ce dernier était encore très mal vu et qu'elle n'avait pas envie que le jeune homme ait plus que cela des ennuis au château. Les préjugés étaient si ancrés dans les moeurs qu'elle ne doutait pas qu'il pourrait être mis de côtés voir provoquer à chaque instant ce qui rendrait sa scolarité difficile, même si Nate n'était pas du genre à se laisser faire...
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Arrière-boutique

Message par : Nathanaël Danham, Jeu 23 Mai 2013 - 20:33


- Arrêtes avec ton air innocent, je suis tout aussi Serpentard que toi ! Je sais très bien ce que ces excuses t'ont coûté... Saches que j'apprécie le geste, que ce soit de m'avoir soigné ou de t'être excusé. Je me suis demandée si tu étais ingrat, mais peut-être que non au final... Surtout que je n'ai pas enlevé de points à la maison alors que j'aurais dû. Et surtout, je ne me souviens pas que tu aies fait tes retenues...

Sa dernière phrase réussie à lui faire décrocher un sourire amusé. C'était en effet vrai. Nate n'avait toujours pas fait ses heures de retenues combien déjà...? Ah oui un mois. D'ailleurs il ne comptait pas les faire, à part si elle insistait vraiment, il ne voulait pas faire perdre de point à sa maison, certes il était assez je-m'en-foutiste, mais il était aussi mauvais perdant et si jamais les Serpentards en venaient à perdre la coupe, il le prendrait très mal. Un autre détail venait de l'interpeller. Elle, à Serpentard ? Une ex verte-et-argent ? En plus d'être Fourchelang... Ha, il en apprenait des nouvelles tous les jours, il ne l'avait pas vu à Serpentard, en réalité il n'avait jamais imaginé sa prof dans une maison... peut-être Serdaigle.. De toutes façons, il était vrai que le blond ne la connaissait pas vraiment. Et pour l'instant c'était très bien comme ça, moins il s'intéresserait à elle, moi elle s'intéressera à lui, plus ce sera bien.

-
Je dois avouer que je ne vous imaginez ni à Serpentard, ni en Fourchelang. Comme quoi ce qui possède ce don et qui avait partager les couleurs vertes et grises ne sont pas tous des gens sans expressions se baladant avec un tatouage sur l'avant-bras gauche. Pour ce qui est des retenues, j'ai remarqué que vous n'aviez pas non plus insisté... Mais si c'est nécessaire je les ferais, je n'ai juste aucune envie de traîner avec une quelconque autorité durant un mois entier pour avoir montrer à un Poufsouffle où étaient les limites qu'il ne devait pas dépasser. Remarque ça a bien marcher, il ne me semble pas l'avoir revu.

Les Mangemorts... Ils avaient toujours fasciné Nathanaël. Pourtant, c'était un groupe qui dépendait d'une personne... Mais après tout, c'était le symbole même du mal dans chacun des sorciers, c'était si réaliste, bien plus réaliste que le reste. Puis le fait d'appartenir à un groupe, comme à une famille... Ça l'aiderait à ne plus se laisser porter par cette solitude qu'il s'était lui-même imposer. Ouais, si jamais il avait une occasion, il la saisirait. Reportant son attention sur Miss O'Riley, il finit par lâchait ce petit regard insolent qu'il avait gardé depuis le début, rien ne servait de tenter de l'énerver, ça ne ferait qu'empirer les choses.

-
Si je peux me permettre, n'y voyait pas là une quelconque provocation ou autre, simple curiosité. Mais ça me semble étrange qu'une personne de votre envergure ne connaisse pas les sortilèges de premier soins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Arrière-boutique

Message par : Invité, Ven 24 Mai 2013 - 17:32


Un sourire amusé naquit sur les lèvres de la jeune femme. Ce petit avait de ces préjugés... Comme la plupart des gens, il présumait que Serpentard rimait avec sans coeur ou encore avec masque de froideur. Bah, il comprendrait plus tard qu'il n'en était rien. Mais elle se ferait qu'en même plaisir en le lui expliquant ! Rien que pour le voir sourire comme il venait de le faire.

- C'est avec le temps que ce masque qu'on peut avoir se fissure et qu'on arrive à faire autre chose que d'exprimer de la froideur. Pour le reste... Et bien il faudrait arrêter avec les préjugés. Tu en sortirais plus grand.

Solange ne parla cependant pas de la réflexion sur les Mangemorts étant donné qu'elle avait une fille étudiante à Poufsouffle qui avait fait parti de cet ordre de mages noirs... En attendant, Nathanaël ne semblait pas avoir de grand mouvement de répulsion face à l'évocation des mages maléfiques et la blonde nota cette information, qui sait, cela pourrait servir.

- Pour en revenir à tes heures de colle, je ne vois pas de quel mois tu me parles, parce que je ne t'ai mis que deux heures pour le bordel que tu m'as mis en cours... Le mois, c'était pour autre chose.

Par la suite, il lui demanda comment cela se faisait qu'elle ne connaisse pas les sorts de soin. Au fond, Solange n'avait jamais prêtée attention à ces sorts parce qu'elle n'avait pas cru que cela se pourrait s'avérer utile vu qu'elle avait toujours pensé qu'elle vivrait pour le reste de sa vie parmi les Moldus et sans pratiquer la magie. Comme quoi, elle aurait dû prévoir qu'un jour, elle risquait de revenir dans ce monde...

- Bah... Ca ne m'a jamais plu d'étudier ces sorts là. Du coup je n'y ai pas prêté attention quand on m'en a parlé, à mon grand regret... Et toi, pourquoi tu y as prêté attention ? Lui demanda-t-elle avec un petit sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Arrière-boutique

Message par : Nathanaël Danham, Mer 29 Mai 2013 - 19:27


- C'est avec le temps que ce masque qu'on peut avoir se fissure et qu'on arrive à faire autre chose que d'exprimer de la froideur. Pour le reste... Et bien il faudrait arrêter avec les préjugés. Tu en sortirais plus grand. Pour en revenir à tes heures de colle, je ne vois pas de quel mois tu me parles, parce que je ne t'ai mis que deux heures pour le bordel que tu m'as mis en cours... Le mois, c'était pour autre chose.

- Je trouve le mois un peu abusif tout de même. Je n'ai fais que la défendre, je ne l'ais pas réellement attaquer. Celui-là non plus je ne l'ai pas fais d'ailleurs...

Nate adressa un sourire innocent à sa patronne avant de regarder la main de celle-ci qui ne possédait plus aucun signe d'une quelconque blessure. Faut dire que les sortilèges de guérisons, Nate les réussissait très souvent, il c'était tellement habituer à les faire, que eh bien voilà. Puis c'était vachement utile.

-
Bah... Ça ne m'a jamais plu d'étudier ces sorts là. Du coup je n'y ai pas prêté attention quand on m'en a parlé, à mon grand regret... Et toi, pourquoi tu y as prêté attention ?

- Je prête attention à beaucoup de chose...

A nouveau, il lui adressa un sourire, mais celui-ci n'avait rien d'innocent et avait même des allures mystérieuse, histoire qu'un joli silence plane dans la salle. C'est vrai qu'il était bon observateur et en général, peu de détails lui échappaient. Ce simple fait lui arracha un léger rire et sans rien dire de plus, il se leva. Il avait encore quelques minutes de pauses, mais il n'en avait plus besoin.

-
Sur ce, j'y repart. Vous pouvez rester encore ici il n'y a pas encore beaucoup de clients.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Arrière-boutique

Message par : Invité, Lun 3 Juin 2013 - 12:27


Un rire lui échappa lorsqu'il lui fit remarquer qu'il n'avait pas non plus fait le mois de retenues. Comme si elle ne le savait pas ! Hugh l'avait bien fait ch**r avec ça pour qu'elle s'en souvienne encore ! Seulement, elle n'avait rien dit, étant donné que le Gryffondor que Nate avait frappé n'avait pas fait non plus son mois de retenues... À vrai dire, les seules qui avaient été sérieuses avec ça, c'était Neala et Nikki...

- Ne t'en fais pas, je m'en souviens de ça aussi... Lâcha-t-elle avec un petit sourire.

Puis ils se mirent à parler des sorts de guérison qui n'avaient jamais intéressé Solange jusque là. Pourtant, la blonde s'était fait la réflexion qu'elle ferait mieux de combler cette lacune au plus vite, parce qu'avec quatre enfants plus un futur petit-fils ou petite fille, elle en aurait plus que besoin ! La réponse de son stagiaire ne réussit pourtant pas à satisfaire sa curiosité, mais avant qu'elle n'ait pu tenter d'en savoir plus, il s’éclipsa dans le magasin, lui accordant le privilège de se reposer. Décidément, il ne manquait pas de culot celui-là ! Elle avait aussi très bien choisi son stagiaire...

- Mais va cher Nathanaël, après tout, tu es payé pour bosser à ma place ! Lança-t-elle tout de même assez fort pour qu'il puisse l'entendre dans le magasin.

C'était juste histoire de faire bonne mesure, mais au fond, elle était amusée par son attitude. Il pouvait paraître insolent au premier abord, mais en fait, c'était simplement qu'il n'accordait pas sa confiance facilement. Et pourtant, elle avait l'impression de la gagner au fur et à mesure...

La blonde décida de le laisser bosser un peu et de prendre une pause. Un thé à la menthe s'imposait !

{Fin du rp}
Revenir en haut Aller en bas
Harel Chaitan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Arrière-boutique

Message par : Harel Chaitan, Ven 30 Mai 2014 - 16:38


Rp avec Mortissia et Crystal.


Ce petit boulot qu'elle avait décroché aux Halles Magiques était une véritable aubaine. Cela lui donnait une excellente raison - pour ne pas dire excuse - pour se rendre régulièrement à Londres, et par extension sur le Chemin de Traverse. La première fois que l'étudiante était rentrée dans le Chaudron Baveur, elle y avait rencontré un vieil homme qui lui avait fourni des informations précieuses. En multipliant les jours de présence à la capitale peut-être la chance ou le hasard se présenterait une nouvelle fois. Qui ne tente rien à rien.

C'était aussi l'opportunité de se changer les idées. Sinon tout son temps libre allait dans ses recherches, et l'isolait toujours un peu plus. De plus, sa supérieure n'était autre que Crystal, l'Alchimiste recrutée par la Guilde. Par conséquent, elle ne s'inquiétait pas quant à sa supérieure qu'elle connaissait déjà. Il en serait autrement de ses collègues, néanmoins comme ces camarades son visage froid et son attitude hautaine les tiendraient éloignés sans effort.

Cependant, consciente de sa nouvelle fonction de vendeuse, et de l'état de ses tenues, la plupart trop grandes, voir difformes pour les plus anciennes, Harel avait investi dans un ensemble dédié à son emploi. Celui-ci se constituait d'un pantalon noir saillant ses jambes effilées, d'un débardeur bleu roi, d'un gilet et de ballerines aussi sombre que le bas. Simple, et passe partout. Elle n'était pas particulièrement à son aise dans ce genre de tenue féminine, un peu trop proche de ses courbes inexistantes. D'un clignement de paupière, Chaitan repoussa son désagrément pour se diriger vers l'entrée des Halles. A l'image du Chemin de Traverse, la boutique n'accueillait qu'une poignet de clients.

Un adolescent pré pubert patientait devant le comptoir, impatient. Harel ne se pressa pas de s'enquérir de sa demande, Evenblood, qu'elle reconnu à la couleur particulière de ces cheveux, et au maquillage entourant généreusement ses yeux, remplissait rigoureusement son rôle. Par ailleurs, elle l'a salua d'un signe de tête évasif, par nécessité de politesse, mais se montra plus avenante envers la gérante.

Avisant une porte derrière le comptoir, l'asiatique s'y engouffra pour y déposer son sac en bandoulière élimé, et à la couleur passée, ainsi que sa cape. Comme les clients ne se pressaient pas derrière le comptoir, ni dans les allées de la boutique, la stagiaire assouvie sa curiosité en détaillant le contenu de la réserve. Harel avait peu eût l'occasion de flâner au sein des établissements implanté sur le Chemin, et lorsque cela arrivait, elle ne s'y attardait pas. Dans le détail, elle ne savait donc pas les produits que proposaient les Halles.
Revenir en haut Aller en bas
Nemesis Whisper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Arrière-boutique

Message par : Nemesis Whisper, Dim 1 Juin 2014 - 22:25


Harel venait d’entrer dans la boutique et, après l’avoir vaguement saluer, elle se dirigea vers l’arrière boutique. Mortissia attendit que sa cliente s’en aille pour souffler un petit coup, saisir son sac et rejoindre Harel. Se laissant tomber sur un des sièges du lieu interdit aux clients, elle but une longue gorgée d’eau provenant de la bouteille qu’elle venait de sortir de son sac après quoi elle refit son chignon qui commençait sérieusement à partir en cacahuète. C’est qu’elle était là depuis un moment, la jeune Evenblood.

Détaillant sa collègue, Mortissia se souvint rapidement d’elle en cours. Très isolée, renfermée. Un peu comme elle avant ce fameux incident avec la potion. Passant sa langue sur ses lèvres colorée en prune, elle observa l’asiatique qui manquait cruellement de forme féminine. Mais ça changeait des bimbo qu’on pouvait croiser à Poudlard.

- Dit Harel, tu pourrais t’occuper du Pouffy au comptoir ? J’aimerais prendre une pause 5min.

Observant la Serpentard, elle souhaitait plutôt que celle-ci quitte la pièce pour pouvoir laisser sortir Azur cinq petites minutes. Elle ne pouvait plus le sortir au château suite aux nombreux avertissements du personnel. Cependant, la jeune femme quitterait l’établissement à la fin de l’année, alors ils avaient décidé d’être indulgent et de lui laisser l’animal. Il ne tuerait personne en un mois.


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Arrière-boutique

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2

 Arrière-boutique

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.