AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques
Page 3 sur 3
Arrière-boutique
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Arrière-boutique

Message par : Dragomir Orton, Mer 27 Sep 2017, 18:25


LA de Crystal

18h30, fin de journée. Dragomir était mentalement et physiquement décédé. La douleur de son genou s'était ravivée à cause du vas et viens incessant de ses pas. malgré tout cela il avait le sourire au lèvres. Il venait d'entrer dans un univers où tout lui plaisait. La vente, le contact avec le client, la satisfaction dans les yeux de la grand mère qui cherchait un cognard (allez savoir pourquoi). Il ne manquait à Dragomir que la création.

Le garçon boita jusqu’à l’arrière boutique. Il aimait bien cet endroit. Un petit nid douillet privé mais gratifiant, un peu comme une salle des profs. Dragomir parcourue la pièce vide du regard et s’arrêta net. Il se frotta les yeux stupéfait. Dans un coin, près des stocks et cartons, se tenait une table. Un établi en chêne garnis de tiroirs dans tout les angles et creusé en son centre. Dragomir s'approcha de l'établi de bijoutier des étoiles dans les yeux. Fixée sur une tige rigide, une lampe, une immense loupe et un plaque de protection en métal étaient soigneusement pliées dans un coin. Un étau et une cheville garnissait l'autre coté, sous un panel de pinces, limes, marteaux et d'un creuser en silice. Le garçon n'en revenait pas, c'était le plus beau cadeau du monde! Il commença à manipuler les tiroir et tomba sur un coffret en bois surmonté d'une petite lettre. Le garçon l'ouvrit, fébrile.


Dragomir




Lorsque ton employeuse nous à annoncé qu'elle t'achetait ce magnifique établi pour que tu puisse exercer ta passion ailleurs qu'à la maison nous avons décidé d'apporter nous aussi une contribution à ta réussite. Tu trouvera dans ce coffret le contact d'un marchand de pierres brésilien que ton grand père connait bien (comme la moitié de la planète me dira tu.). Quand à moi j'ai profité de ma réunion à Lausanne pour te ramener quelques babioles d'un marché local. je t'embrasse et te souhaite bonne chance.
Ton père, Harold.

P.S. Ta mère s'opposait formellement à ce que tu ai accès au creuset et que tu puisse toi même fondre le métal mais je lui ai gentiment rappelé que tu était majeur et compétent en métamorphose. Je pense qu’une bague faite par son fils lui fera le plus grand bien.


Dragomir éclata de rire et s'empressa d'ouvrir le coffret. Il hurla de joie. Au dessus d'une enveloppe de parchemin, dans un tissu de soie rouge se bousculait topaze, béryl, aigue-marine et onyx. Le garçon nota un minuscule sachet contenant de petits diamant et même une émeraude dans un coin. Les pierres emplissaient la pièce d'un chatoiement arc-en-ciel. Au fond du coffret, à coté de l'adresse et du nom du négociant en pierre se trouvait un petit mot.

Regarde dans le tiroir de gauche. Amicalement, ta patronne alchimiste.


Jubilant, le garçon s'empressa d’exécuter l'ordre et sortie ébahi du tiroir deux lingot d'or d'une livres chacun et un d'argent. Sa patronne lui fournissait la matière première, il n’avait plus qu'à la transformer. Dragomir fit craquer la jointure des ses doigts.

"Au boulot!"

Trois heures plus tard

La bague prenait forme. Dragomir avait martelé une barre de quelques grammes d'argent avant de la tourner dans l'étau pour lui faire prendre une forme plate. Il avait limé avec précaution les bords du cercle obtenu avec la pince à bec pour lui donner une forme d'anneau. Enfin il fallait souder les extrémités puis limer l’excédent de métal. A force d'entrainement chez lui au coté de sa mère, passionnée également, il avait pris le coup de main. Il n'avait néanmoins jamais travaillé avec un argent de cette qualité et était impressionné par son propre résultat. Il brossa la bague avec une brosse en laiton jusqu'à ce qu'elle soit étincelante et regarda son résultat.
C'était un anneau homogène sans grands défauts, prêt à accueillir un ornement. Cependant Dragomir hésita. Il ne pouvait terminer la bague le lendemain, l'inspiration c'était maintenant. Il ne pouvait pas non plus se permettre de tailler une pierre maintenant. C'était un travail beaucoup trop minutieux qui nécessitait beaucoup plus d’énergie, de temps, de luminosité.... et de talent. Une idée germa dans la tête du garçon, il attira à lui un lingot d'or.

Abstergeo.

Il dut s'y reprend à deux fois mais découpa un languette d'or qu'il fit léviter devant lui et tomber dans le creuset.

Terasectum

L'or fondit rapidement dans le récipient heureusement en silice. Le Dragomir se munit d'un stylet en métal qu'il trempa comme une plume dans de l'encre. Le garçon se mit à peindre par petite touches sur la bague. Les petites larmes d'or formèrent peu à peu un dessin. Dragomir n'était pas non plus un peintre mais on pouvait clairement distinguer un oiseau les ailes écartées... un oiseau dans les flammes. Une fois le dessin terminé, le garçon murmura un Legglutten afin de fixer le tout et admira la bague. Désolé mais celle ci elle ne serait pas pour les Halles, celle ci il savait à qui l'offrir.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Arrière-boutique

Message par : Lorelaï Peony, Ven 12 Jan 2018, 22:21


[PV avec Dragomimir]

Autour d'un café


Les journées aux Halles pouvaient être éprouvantes, Lorelaï pouvait le constater à l'état de ses genoux et de sa nuque. Elle n'était pas assez athlétique pour ce type d'activité. Elle se demandait d'ailleurs comment Dragomir s'en sortait malgré la douleur qui semblait le prendre régulièrement.

Profitant d'un moment de calme avant la fermeture, la jeune femme passa dans l'arrière boutique pour se servir un café et plonger la tête dans ses livres sur la lithothérapie qui ne la quittaient plus depuis son passage à la bibliothèque quelques jours plus tôt.
Elle était arrivée au chapitre abordant les pierres utiles en cas de toxicomanie, dépendances et/ou addiction.
Munie de son petit cahier de couleur bronze, elle prenait des notes, noircissant les pages, relevant de temps en temps la tête pour boire une gorgée du breuvage amer et doux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Arrière-boutique

Message par : Dragomir Orton, Lun 15 Jan 2018, 13:04



Encore une journée de folie, Dragomir boitait bas. C'est avec un soupir de soulagement que le jeune homme alla fermer la grande porte vitrée. Puis il se dirigea vers l'arrière boutique ou son travail du soir l'attendait. La conceptions de bijoux prenait énormément de temps, le garçon était souvent le dernier à quitter la boutique aux alentours de minuit. Dragomir entra dans la petite pièce, Lorelaï se tenait à coté de la machine à café. Le français eu l'image furtive de deux enseignants se croisant dans la salle des professeurs. Hey salut! Tu as les deuxième année Serdaigle tout à l'heure?

Après un sourire à sa collègue, le garçon s'installa confortablement à son établi et sortit la bague sur laquelle il travaillait. C'était une pièce en argent ciselé en vague avec au centre une perle des Maldives. Or depuis quelques jours il était confronté à un problème de taille. La perle ne tenait pas. Un maléfice de glu perpétuelle aurait terni l'objet et une pression sur la perle la déformerait ou la rayerait. Il faudrait un fermoir en palladium souple. Un cercle discret pour soutenir la perle par le dessous.
Dragomir se releva péniblement et partit fouiller dans son stock de l'autre coté de la pièce. Trouvant deux billes de palladium il repartit vers son établi. En passant devant sa collègue il lu la page qu'elle feuilletait.

-La pierre de lune favorise la désintoxication sur tous les plans.
Le quartz fumé apporte stabilité et responsabilité en aidant à focaliser l’énergie, c’est une pierre qui engage à la réflexion, très utile lors de cures de désintoxication tabagique.
Tu t'intéresse au pouvoir des pierres? J'ai moi même une chaine en argent avec une chrysocolle enchâssée à la mansion. Elle fortifie les muscles et atténue les crampes et les spasmes.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Arrière-boutique

Message par : Lorelaï Peony, Lun 15 Jan 2018, 14:34


Lorelaï releva la tête quand son collègue la rejoignit dans l'arrière-boutique, elle lui rendit son sourire. Dragomir était véritablement un jeune homme touchant. Elle décelait dans son regard une certaine sensibilité qu'elle avait rarement vu ailleurs, et une peine aussi. Peut-être plus profonde que celle qu'il traînait à sa jambe. Une peine qui résonnait chez Lorelaï car elle en portait une semblable.
- Tu as fermé la boutique ? Tu aurais dû m'appeler, je t'aurais aidé. Je suis désolée, je suis complètement fascinée par mes lectures en ce moment.

Le jeune homme s'était installé à son établit pour parfaire ses créations, puis il se leva, passant derrière la jeune aiglonne.
- Tu t'intéresse au pouvoir des pierres? J'ai moi même une chaîne en argent avec une chrysocolle enchâssée à la mansion. Elle fortifie les muscles et atténue les crampes et les spasmes.

Lorelaï se retourna, les yeux grands ouverts.
- Tu connais les pierres ?! Evidemment que tu connais les pierres avec tes bijoux... J'aurais dû y penser, lui dit-elle avec un enthousiasme assez peu discret.

Elle posa son marque page entre les feuilles de l'ouvrage et regarda dans l'index la partie consacrée aux douleurs.
- Chrysocolle, ça me dit quelque chose... Ah voilà, rhumatisme, douleurs... mais aussi fertilité, ajouta-t-elle avec un regard malicieux en direction de son collègue. Fais attention !

Elle se leva pour rejoindre Dragomir et ajouta,
- Moi j'ai une pierre de Lune, mais j'aimerais bien m'en procurer d'autres. Celle qui m'intéresse le plus c'est le cristal de roche en ce moment. Elle permet une purification, et aide aux grands changements dans la vie. Tu en as déjà entendu parler ?

Puis, regardant autour d'elle, elle ajouta encore,
- Tu veux du café ? Je viens de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Arrière-boutique

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3

 Arrière-boutique

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Les Halles Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.