AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 1 sur 16
Dans la Pénombre.
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Dans la Pénombre.

Message par : Nathanaël Danham, Dim 5 Mai - 6:39


{Autorisation d'ouverture de sujet par Elenna Benson }

Nathanaël marchait dans les rues de Pré-Au-Lard sans but. Il avait de moins en moins de nouvelles de la part de ses parents et celles qu'ils lui donnaient étaient inquiétantes. C'était les seuls avec qui il pouvait être lui-même. Les seuls qui comptaient vraiment pour lui et voilà qu'eux aussi, le fuyaient. Les samedis soirs... Désormais il les passait toujours à Londres, dans son hôtel, il ne supportait plus Poudlard et ses gamineries. Mais là, il n'avait pas eu envie de se rendre à Londres. Il allait rester dans ce trou paumé, il ne savait même s'il allait rentrer à Poudlard, peut-être qu'une petite chambre à la Tête de Sanglier lui ferait du bien qui sait. Puis, si ses souvenirs étaient bons, il y avait une fête organisée caque samedi, si jamais il trouvait du monde, ce serait parfait, histoire d'oublier ces histoires à grand coup d'alcool. Mais bref, ce n'est pas vers la TS qu'il se dirigeait, il l'avait légèrement dépassé, il reviendrait sans doute plus tard.

Poussant un soupir amer, Nate tira son paquet de cigarettes de sa poche et en tira une qu'il alluma assez rapidement, laissant échapper un nuage de fumée après la première latte. Avant il ne fumait pas, maintenant il avait commencé, c'était surement dû au stress, ou bien à ce besoin de se sentir grand, mature et autonome. Il était majeur désormais. Il avait 17 ans et cette année serait la dernière à Poudlard. L'école lui manquerait peut-être qui sait. Ses salles communes, ses dortoirs, ses cuisines, ses cours... ses rencontres. La vie d'élève semblait excitante que celle d'un adulte. On pouvait braver des interdis, faire ce que l'on voulait sans se soucier des retombées. Toujours aussi pensif, Nate poussa le portail qui menait à un petit parc et s'adossa contre un arbre, réfléchissant aux derniers événements.


Dernière édition par Nathanaël Danham le Dim 5 Mai - 19:13, édité 3 fois (Raison : Intrusion dans un sujet)
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Dans la Pénombre.

Message par : Axelle Higgs, Dim 5 Mai - 6:52


Ce soir-là, la préfète des Serpentards s'était éclipsée dès la fin de sa ronde. Elle avait fuit la plupart de ses collègues, sentant un besoin imminent de prendre l'air. Du haut de ses seize ans, Axelle ressentait parfois ce besoin de liberté qui ne lui était pas total puisqu'elle était toujours sous la tutelle de l'Académie de Sorcellerie. Bien que la ruse lui permettait souvent d'échapper au règlement, il devenait de plus en plus difficile pour la jeune femme de justifier ses faits et gestes. ‹Où étais-tu ?» était sans aucune doute la questions qu'elle détestait le plus entendre.

Bref, elle se rendit au pas de course vers le petite village sorcier. Là-bas, elle avait rendez-vous avec un certain sorcier dont elle tairait le nom, afin de réaliser une transaction pas très légal. Ils s'étaient donnés rendez-vous dans le parc et le tout se passa très rapidement, comme d'habitude. Axelle donna les gallions requis et quitta ensuite lançant un hochement de tête entendu, un air le plus neutre possible peint sur son visage.

Son coeur ne fit qu'un bond lorsqu'elle vit Danham adossé contre un muret. Au départ, elle ne l'avait pas reconnu, puisqu'il avait une cigarette au bec, mais si on observait bien, on reconnaissait sa bouille d'ange cornu. Depuis quand il fumait le bad boy ? Enfin, tant mieux, c'était une mauvaise manie chez Higgs la verte, bien qu'elle tentait de résister et de ne pas en faire une habitude.

Il était trop tard pour fuir, le regard du Serpentard s'étant posé sur elle. Bon. Avec un sourire railleur, les mains dans les poches de son sweet à motif léopard blanc et gris, la sorcière se dirigea vers son condisciple :


- Salut toi, comment tu vas ?

Une conversation des plus banales, ne mentionnant aucune question sur sa présence dans ces lieux. Il valait mieux éviter de mettre un malaise entre les deux car, après tout, Nathanaël n'avait pas l'air très net. Heureusement que le rendez-vous de Higgs la verte avait eu lieu à l'autre bout du parc, dans la pénombre, le sorcier ne pouvait pas les avoir vu. La sorcière passa une main dans ses cheveux, les dégageant de son visage. Elle observa quelques instants Nathanël, lui offrant un sourire difficile à interpréter.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Messages à déplacer

Message par : Nathanaël Danham, Dim 5 Mai - 7:15


Nathanaël plissa les yeux légèrement, suivant du mouvement la silhouette qui s'avançait vers lui. Ah bah nan, il ne rêvait pas, c'était bien sa préfète. Oh Gosh mais qu'est-ce que ce petit brin de femme (me tape pas) pouvait fo*tre ici, à une heure pareille, en plein week-end alors qu'elle devait surement être dans l'école en train de faire ses rondes. Remarque il pourrait s'en servir comme chantage s'il arrivait à avoir une preuve... No, it's joke. Il aspira une dernière bouffée de sa clope, déjà bien consumée et la jeta à terre, l'écrasant au passage. Lâchant un dernier nuage de fumée, Nate reporta entièrement son attention sur la verte-et-argent, un petit sourire taquin en coin.

-
Salut toi, comment tu vas ?

- Hey Higgs ! Ben écoute, j'vais aussi bien qu'un gars en train de fumer sa clope tard la nuit dans un bled paumé. Et toi ? D'ailleurs, tu peux me dire c'que fais une si jolie fille seule, si tard dans la nuit ? Fais gaffe on risquerait de te faire bobo.

Cette simple phrase lui fit remonter des souvenirs, ouais, un vrai flash back jusqu'à cette nuit où elle l'avait surpris dans la Salle sur Demande. Elle avait eu des blessures ce jour-là. Mais il ne pouvait plus se souvenir de lieu... à moins qu'elle ne le lui ait pas dit. Eh ben ma cocotte, quand on se fait tabasser une fois, on évite de traîner seule dans les rues. Qu'est-ce qu'elle ferait si Nate était d'un coup en manque de chair hein ? Ben rien la pauvre. Bon elle pouvait bien riposter avec deux trois coups de pieds bien placer ou alors un sort qui te déchire la face, mais elle ne ferait pas long feux.

Alalalah. C'était un cas la miss. Il ne savait toujours pas s'il devait lui faire confiance ou non. C'est qu'elle était maligne hein, c'était le genre à te faire des chantages tout pas beau celle-là. Et ça c'était pas bien. Alors, autant prendre les devants. Comme ça, si jamais il y a avait le moindre faux pas de sa part, il serait assuré qu'elle payerait autant le prix que lui. Mais le problème, c'est qu'elle n'était novice en la matière, il savait très bien qu'elle n'était pas venue dans le parc histoire de vendre des bonbons aux gosses qui passeraient par là. Malheureusement, il n'avait pas de preuve contre elle. Pas de bras, pas de chocolat.
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Dans la Pénombre.

Message par : Axelle Higgs, Lun 6 Mai - 5:38


Sentant le regard poser sur elle, et tout son attention tourné vers son être, Axelle répondit au sourire taquin de son condisciple. Ce dernier, après avoir craché un dernier nuage de fumée et jeter le filtre fumant par terre, prit la parole et en profite pour questionner la fille, tout en lançant un sous-entendu :

- Hey Higgs ! Ben écoute, j'vais aussi bien qu'un gars en train de fumer sa clope tard la nuit dans un bled paumé. Et toi ? D'ailleurs, tu peux me dire c'que fais une si jolie fille seule, si tard dans la nuit ? Fais gaffe on risquerait de te faire bobo.

Il y avait eu cet espèce de flash, lui rappelant cette froide nuit de janvier où on avait essayer de la violer et peut-être plus, Axelle ne savait pas. Joe était intervenu à temps. C'était y'a longtemps et, maintenant, la préfète croyait que plus rien ne lui arriverait. Cette crainte avait finit par se transformer en une assurance presque arrogante, mais la sorcière était plus prudente, prête à toute éventualité, à retomber sur ses pattes tel un chat le ferait.

De cette aggression, elle avait essayé d'en retenir quelque chose qui lui permis de grandir et changer sa vision à propos de certains sujets. Dorénavant, la Serpentard essayait de récolter les indices qui tombait au compte-goutte, dans l'espoir de retrouver le type et lui faire payer. La vengeance est un plat qui se mange froid, ouais, mais faudrait forcer les choses.

Nathanaël connaissait cette histoire, suite à une rencontre hasardeuse dans la salle sur demande. En fait, Axelle avait légèrement épicé Danham qui, après le couvre-feu, s'était engouffré dans la salle à réaliser les souhaits. Elle avait été surprise de le voir rédiger dans un carnet, mais ça avait été difficile de soutirer des informations. Que des bribes, et encore...


- J'vais faire une surprise à Kyara : elle est de service ce soir et j'en profite pour inviter le gar qui fume sa clope tard dans la nuit dans un bled paumé. lâcha finalement Higgs la Verte, tout en coulant un regard vers le mégot encore rouge sur le sol.

Tel que prévu, elle évita de poser une question à Danham, restant sur un terrain neutre. Et ce, même si celui-ci avait questionné la brune. Le sorcier était plus que secret et Axelle savait à quel point il pouvait se renfermer quand on dépassait sa limite, pas très grande, d'ailleurs. Mais, ça, c'était l'avis de la préfète.

Elle attendit la réponse du Serpentard, passant une main dans ses cheveux afin de les ébouriffer davantage. Sous son sweat-shirt léopard, elle portait un haut à bretelle long plutôt ample qui laissait voir le torse de la demoiselle, sur lequel était brodée une tête de mort mexicaine. Dessous, elle portait un bandeau plutôt long rayé noir et blanc, puisque le débardeur vêtement était ample. Un pantalon skinny noir et des converses rouges venaient compléter l'ensemble. Comme à l'habitude, son regard était charbonneux et ses lèvres pulpeuse. En toute occasion miss Higgs était présentable.

Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Dans la Pénombre.

Message par : Nathanaël Danham, Lun 6 Mai - 22:17


- J'vais faire une surprise à Kyara : elle est de service ce soir et j'en profite pour inviter le gars qui fume sa clope tard dans la nuit dans un bled paumé.

- Hanw, un rencard avec la préfète, j'dis pas non.

Nate lui jeta un regard mi-amusé, mi-sérieux, assez difficile à interpréter. Ouais bon Higgs était carrément canon et il ne dirait pas non pour faire des choses aussi catholiques que lui était moldu, mais voilà. Sa phrase avait été prononcée d'un ton ironique. Puis elle était avec l'autre molosse et il n'avait aucune envie de déclencher une troisième guerre mondiale. Un truc l'intriguait tout de même. Elle ne lui avait pas retourné la question. Remarque, il avait très mal pris lorsqu'elle avait été trop curieuse la dernière fois. Et visiblement elle avait retenu la leçon. Bien. Finalement il commençait bien à l'aimer elle. Du coup, il avait envie de répondre à la question qu'Axelle n'avait même pas posée.

-
J'suis sortis du château parce que je me faisais ch*er là-bas et que j'avais envie de décompresser un peu. Du coup là t'arrive un peu au bon moment en fait.

Le vert-et-argent se redressa et fit signe à la brune de le suivre. Une soirée à la TS ne lui ferait pas de mal, puis il ne disait pas non à un peu d'alcool dans le sang. Et dire qu'il avait déjà chaud alors qu'il n'avait encore rien bu et qu'il était en T-shirt et en jean. Les soirées étaient de plus en plus chaudes, l'été était proche quoi. C'était cool l'hiver pourtant.. Puis il avait un peu peur, ça allait être son premier été en dehors de la Bulgarie depuis... sept ans. Il n'était pas habitué à de grosses chaleurs et allait surement souffrir au moins d'août. Poussant un soupir le garçon senti à nouveau son paquet de clope et en tira une avant de se tourner vers Axelle et de lui tendre le paquet.

-
T'en veux ?


{ Fin du RP ici }
Revenir en haut Aller en bas
Anakin Daedra
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelangue


Re: Dans la Pénombre.

Message par : Anakin Daedra, Mar 7 Mai - 22:38


RP Privé avec Nikki Sullivan et Nathanaël Danham.



Quel drôle de vie il menait ce sacré Anakin. La vie de sorcier n'était finalement pas la vie rêvée. Il pensait plutôt qu'être blindée d'argent et être entourée de gonzesses canon dans le monde des moldus serait au finale plus intéressante, avec moins de risque et plus de fun. Sachant que dans leur monde, quand tu as l'argent, tu as tout, on comprends vite que t'as plutôt intêret à être riche quoi. Ici si t'a pas de nom ou que tu n'es pas un grand sorcier ou encore si tu n'as pas fais de crime, personne ne parlera de toi. Les temps ont changés assez radicalement ici. Le travail se fait rare, l'intêret d'y rester encore moins. Peut-être que la solution serait de buter quelqu'un au finale, ça lui redonnerait du pep's et un peu de palpitant dans sa vie triste et monotone qu'il menait ici.


La promenade commençait très sérieusement à agacer Anakin. Il en avait ras le cul de tourner en rond dans cette rue de Mer** à regarder comme un pigeon le ciel et les quelques passants qui passaient. Une personne en particulier va attirer son attention. C'est une fille qui a l'air jeune, elle a l'air d'avoir dans les 18 balais quelque chose comme ça. Peut-être moins, il n'en savait rien. Elle avait l'air douce et gentille, typiquement ce qu'Anakin recherchait. A ce moment précis, une idée lui traversa l'esprit. Pourquoi ne prendrait-il pas le contrôle de cette personne à l'aide de l'Impérium afin d'assassiner quelqu'un ? Quelle idée de malade mentale. Malheureusement pour elle, elle est passé au moment endroit, au mauvais moment. Il se dirigea de vive allure vers elle.

- Hey toi, bouge pas.
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la Pénombre.

Message par : Nikki Sullivan, Mer 8 Mai - 20:10


Son service à la tête de sanglier venait à peine de se terminer et la verte et argent marchait tranquillement dans les rues de Pré au Lard. La nuit commençait à tomber mais, la brunette voulait profiter un peu de l'air frais avant de retourner au château. Depuis la fameuse soirée au chaudron baveur elle essayait de croiser le moins de personne possible, en particulier Nathanaël ce qui était plutôt compliquée sachant qu'ils appartenaient à la même maison. Elle poussa un soupir de frustration en tournant à l'angle d'une petite rue, elle avait besoin de tranquillité et surtout elle avait bien envie de fumer une cigarette. Il n'y avait rien de mieux pour se détendre. Les rues n'étaient pas vraiment bondés et les gens avaient l'air pressée de rentrer chez eux. Nikki n'était pas vraiment une froussarde pourtant, elle sentait qu'il y avait un truc pas net dans le coin. Sans s'en préoccuper davantage elle continua sa marche avant de se faire interpeller par un inconnu.

    - Hey toi, bouge pas.


Et voilà. Encore un lourd qu'elle allait devoir éconduire gentiment. Non mais vraiment, on ne pouvait pas la lâcher un peu ? Elle n'avait rien demander et il fallait bien sûr qu'on l'accoste à peine sortit du travail. La Serpentard se retourna vivement, regardant l'homme de haut en bas. Qu'est ce qu'il pouvait bien vouloir ? Elle n'avait pas vraiment envie de perdre son temps et si jamais il se faisait trop insistant elle lui lancerait un petit sort pour calmer ses ardeurs. Pourtant, quand elle croisa son regard elle se sentit extrêmement mal à l'aise. Il avait une froideur dans le regard et n'avait certainement pas l'air de vouloir plaisanter. Elle se recula quelques peu hésitant à partir en courant. C'était un peu idiot, il n'aurait eu aucun mal à la rattraper. Après quelques instants d'hésitation elle finit pourtant par prendre la parole.

    Tu veux quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Anakin Daedra
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelangue


Re: Dans la Pénombre.

Message par : Anakin Daedra, Mer 8 Mai - 21:58


On pouvait lire dans les yeux de la jeune fille une peur bleue. Elle n'était pas du tout à l'aise en ma présence et cela l'a dérangeait un peu tout de même. Certes, Anakin n'était pas le plus gentil des garçons, mais il aurait pensé que son élégance aurait pu tout de même provoquer cette peur. C'est comme si elle avait vu un fantôme quoi, comme si je venais de l'interpeller avec un couteau dans la main et la bouche pleine de sang. Mais revenons à nos moutons. Il a trouvé la jeune fille qu'il allait pouvoir enfin manipuler et lui faire faire tout ce qu'il voulait. Cependant, Anakin avait une idée bien précise derrière la tête. Il regardait à gauche, puis à droite afin de repérer sa victime. Un autre jeune fille passait donc par là au même moment et d'ailleurs elle était plutôt moche. Anakin n'était pas là pour draguer ou pour se faire attendrir par quoi que ce soit. Le moment est venu. Sa façon de réagir face à Anakin ne lui a pas plu.



Tu veux quoi ?



C'est que la jeune fille se braque, dis donc. C'est vrai que ma façon de lui parler d'entrer n'était surement pas la plus élégante ou attendrissante mais qu'importe, on était pas sur meetic là. Il n'était pas là pour faire commence. Anakin jeta un regard de haut en bas sur la demoiselle en admirant sa beauté, certes, c'était réellement la fille parfaite pour commetre un larcin. Elle était jeune, jolie, propre sur elle-même, quelqu'un de classe. D'ailleurs Anakin l'avait déja vu à La tête de sanglier, elle doit surement travailler là bas ou squatter ce bar répugnant toute la journée. Qu'importe, maintenant qu'il est face à elle, il fallait passé à l'action. Il espérait juste ne pas s'attirer des ennuis. Les conditions étaient idéales, il n'y avait que cette fille, moi, et la future victime. Anakin saisit sa baguette, puis la pointa en direction de celle qu'il voulait manipulée.


- Impero !



Ce sort était un des trois sorts impardonnables, le lancer était un acte grave. Mais Anakin savait tout à fait ce qu'il faisait. Il ne pouvait en aucun cas désormais faire machine arrière. Il regarda avec force droit dans les yeux sa victime, avec détermination, colère et haine. Il essaye de transmettre toute la force mentale qu'il avait en lui dans sa baguette. L'envie de tuer, c'est une pulsion malsaine et incontrôlable. Et si en plus de ça, on peut ordonner à quelqu'un d'autre de le commettre à sa place, c'est l'idéale. En plus, la deuxième fille qui allait mourir était moche. C'était amplement suffisant pour Anakin. Il pointa du doigt la fille qui devait mourir à celle qu'il controlait, puis lui dit d'un ton relativement calme, droit dans les yeux.



- Tue là.
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la Pénombre.

Message par : Nikki Sullivan, Jeu 9 Mai - 14:45


Elle avait été un peu froide sur le coup et avait parlé d'une manière assez sèche. Faut dire qu'il ne lui inspirait pas vraiment confiance mais, peut-être qu'elle se trompait. Autant, il voulait juste lui demander l'heure rien de plus. Quoi que.. Si c'était seulement pour ça, sa manière d'aborder les gens étaient plutôt bizarre. En y regardant de plus près, il n'était pas si terrifiant que ça. Un peu bizarre mais, rien de bien grave. Un silence plutôt pesant régnait autour d'eux et la verte et argent se demandait ce qu'il lui voulait. Il pouvait pas prendre la parole et s'exprimer un peu ? Elle avait pas toute sa journée non plus et rester planté comme ça en plein milieu d'une rue n'était pas vraiment intéressant. Seulement, sans qu'elle n'eut le temps de réagir, l'homme en face d'elle brandit sa baguette la pointant avec. Ok, il n'avait pas l'air de rigoler celui-là. Qu'est ce qu'il allait faire ? Ce n'était même pas la peine de penser à sortir la sienne à son tour, si elle effectuait le moindre mouvement il aurait largement le temps de lui lancer un maléfice dont elle se rappellerait certainement toute sa vie.

Un courant d'air froid lui traversa le corps et sans trop savoir pourquoi elle ne se sentait plus réellement elle même. Elle était toujours là, dans cette rue mais elle avait l'impression de ne plus rien contrôler. Comme si elle n'était plus maîtresse de ses actes. C'était une sensation plutôt étrange et la brunette se sentait spectatrice en cet instant. Quel sort avait-il bien pu lancer pour qu'elle se sente comme ça ? Ça ne présageait rien de bon mais, son cerveau était tellement embrumé qu'elle avait bien du mal à comprendre ce qui était en train de se passer. Elle avait l'impression d'être un pantin, une poupée avec qui on pouvait jouer sans qu'elle n'est son mot à dire. C'était agaçant mais, elle ne pouvait rien y faire. Elle restait là, immobile attendant de savoir ce qu'elle devait faire. C'était bizarre à dire mais, la verte et argent avait l'impression qu'elle ne pourrait plus jamais rien faire sans qu'on ne lui en donne l'ordre.

    - Tue là.


Ces deux simples mots résonnèrent faiblement dans son esprit comme s'ils n'avaient aucune importance. Son regard se dirigea doucement vers une autre fille présente dans la rue. Une fille qui devait avoir à peu près son âge. Ce qu'elle allait lui faire subir n'était pas bien, c'était même horrible mais ses pas se dirigeaient dans sa direction sans qu'elle ne puisse à aucun moment s'arrêter. La tuer. Il fallait qu'elle la tue. Peu importe comment mais, elle était dans l'obligation de lui ôter la vie. Pourtant, elle ne lui avait rien fait mais, elle en avait reçu l'ordre et elle savait qu'elle ne pouvait pas y désobéir. Plus que quelques centimètres la séparaient de sa victime. Une distance bien facile à combler et la fille ne semblait pas le moins du monde effrayé. Nikki n'était pas effrayante. Seulement, tel une prédatrice, elle l'attrapa violemment par le bras avant de la coller contre le mur. Il fallait qu'elle meurt. Maintenant. Elle plaça ses mains sous la gorge de l'innocente et appuya de toute ses forces pour la priver d'air.

Elle se débattait, hurler, mais rien n'y faisait. Elle commençait déjà à devenir livide et la verte et argent sentait la vie qui s'échapper petit à petit de son corps. C'était bientôt la fin. Elle était passé au mauvais endroit, au mauvais moment. Manque de chance pour elle. Sa victime ne se débattait plus et la Serpentard finit enfin par la lâcher. Son corps sans vie glissa doucement contre le sol. Elle était morte. Elle venait de la tuer. Pourtant, aucune réaction ne venait perturber le calme dans laquelle la rue était plongée. Doucement, Nikki se retourna vers celui qui était encore là, attendant quelque chose mais, elle même ne savait pas quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Dans la Pénombre.

Message par : Nathanaël Danham, Jeu 9 Mai - 17:27


Nathanaël errait au hasard dans les rues de Pré-au-Lard. Complètement blasé. Depuis qu'il était devenu stagiaire aux Halles Magiques. Il avait des autorisations de sorties dès qu'il le voulait ce qui était plutôt pas mal, du coup il choppait la moindre occasion pour se barrer loin de l'enceinte de celui-ci. D'un geste nerveux, le garçon sorti son paquet de cigarette et en sorti une avant de le ranger et d'allumer celle-ci. Il s'adossa contre un muret, lâchant le premier nuage de fumée qui s'estompa rapidement, emporter par le vent. L'ambiance à Poudlard était toujours la même, il n'y avait jamais de changement, jamais de retournement de situation. Tout était trop joyeux, trop calme, tout le monde était trop serein. Si seulement il pouvait les faire bouger un peu, leur faire peur le temps de quelques instants, les agiter, leur faire savoir que le Bien n'était pas partout, que Poudlard n'était pas synonyme de sécurité sans faille. Il avait tellement envie que les rumeurs ne parlent plus de qui a couché avec qui, de qui sort avec qui, mais plutôt de qui est celui qui leur fait ça, quel est son but, où se cache-t-il et bien d'autres questions encore...

Poussant un nouveau soupire, il aspira à nouveau à travers le bâton de tabac, regard d'un air perdus au loin. Si seulement quelqu'un pouvait le faire sortir de son quotidien, le sauver de sa lassitude. Venir comme un héros, tel une fleur et l'amuser l'espace d'un moment. Trop perdu dans ses pensées, il ne remarqua pas tout de suite la silhouette qui se mouvait dans la pénombre. Une fois fait, il plissa les yeux histoire de voir si sa vue ne le trompait pas, non non, c'était bien un homme qui marchait à travers les rues de Pré-Au-Lard. Nate ne parvenait pas à le distinguer à cause de l'obscurité, mais il ne semblait pas très vieux, la vingtaine peut-être. Pris de curiosité, le blond se décida à le suivre, un peu d'espionnage ne lui ferait que du bien, histoire de s'amuser un peu. Il jeta le reste de la cigarette et l'écraser d'un air absent. Marchant d'un pas discret, il se mit à marcher derrière l'inconnu, sans faire de bruit, il n'y avait aucune façon de le repérer.

L'homme s'arrêta un instant et regarda autour de lui. Ils étaient quatre dans cette rue vide. Lui. L'inconnu. Et deux filles. L'homme s'approcha d'une des deux et dit quelque chose que Nate ne pouvait entendre de là où il était. Mais il vit l'adolescente marchait d'un air absent, d'un pas presque mécanique vers l'autre fille. Plus elle s'approchait d'elle, puis Nate avait un mauvais pressentiment et plus il serrait sa main sur sa poche, là où loger sa baguette. Puis, ce qui devait arriver, arriva. La première fille attrapa la gorge de la deuxième et commençait à serrer de toutes ses forces alors que l'autre se débattait, tentait de s'accrocher à quelque chose comme appui, mais c'était peine perdue. Nate regardait la scène étrangement fasciner, il regardait la vie qui quittait cette gamine à peine adulte sans éprouvait aucun remords, tout le monde finissait par mourir un jour. Elle n'aurait tout simplement pas dû venir ici, et à cette heure-ci. Elle était au mauvais endroit, au mauvais moment, et la seule personne à blâmer, c'était bien elle. Des meurtriers il y en avait partout dans le monde, il suffisait juste d'avoir un minimum d'intelligence pour les évitaient, sortir seule dans un monde ou le mal n'a pas disparu et qui plus est sans défense, c'était complètement naïf de sa part.

Le Serpentard se redressa et se dirigea d'un pas calme vers la scène de meurtre. Qu'importe, il n'avait pas peur ni de l'homme, ni de la fille. Lui il savait se défendre, lui il savait réfléchir, il n'était pas naïf, lui. Mais quelque chose, ou plutôt quelqu'un le figea sur place. La fille, qui venait justement de tuer une personne...Il la connaissait bien. Éclairé par les rayons de la lune, la brune regardait de manière docile, elle ne l'avait même pas aperçu. Elle ne savait pas qu'il était là. Elle ne voyait que l'homme qui était à côté de lui. Et c'est alors qu'il comprit en voyant l'inconnu avec sa baguette pointer sur elle. Nikki était sous l'emprise de l'Imperium.

-
Legglutten

Les pieds de son ex se collèrent au sol de manière à ce qu'elle ne puisse plus les bouger. Elle avait fait assez de mal comme ça. Qu'est-ce qu'elle fichait là. Son service devait être terminé depuis longtemps maintenant. Pourtant, lorsqu'ils étaient encore ensemble, il lui disait toujours de rentrer au château à chaque fois qu'elle le finissait, le soir les rues de Pré-Au-Lard n'étaient pas sûr, en voilà la preuve. Il allait se le faire. Il allait buter ce type. Mais juste avant, il se dirigea d'un pas calme vers Nikki. Son calme était presque insolent. De toute façon il n'avait pas peur de ce gars, inutile de faire semblant. Il pris la baguette de celle-ci sans lui accorder un seul regard et se tournant enfin vers l'inconnu... qu'il connaissait aussi. Sa tension et sa rancune retomba directement. Dieu qu'il était c*n celui-là. Malgré un ton de repproche Nate était tout de même assez content de voir que ce n'était personne d'autre que son cousin.

-
Qu'est-ce que tu fou ici ? Pas génial niveau discrétion, les rues grouilles d’aurores parfois, imbécile.


Édit Jessy : Bonjour Nathanaël, votre RP ne respecte pas le Grimoire des Sortilèges qui indique que Legglutten n'est accessible qu'aux membres possédant leurs ASPIC avec au minimum la mention Acceptable. Faîtes plus attention lors de votre prochaine utilisation de sortilèges. Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Anakin Daedra
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelangue


Re: Dans la Pénombre.

Message par : Anakin Daedra, Jeu 9 Mai - 20:11


Anakin était en admiration face à l'obéissance extrême de la fille dont il avait pris le contrôle. En effet, le sort de l'Imperum est un sort indétectable, donc l'idéal pour commettre un larcin sans se faire démasquer ou repérer. Il faut juste faire en sorte qu'il n'y ai personne dans les environs pour pas que quelqu'un finisse par vous balancer au ministère. Sachant qu'on vit dans un monde de putes, ça ne serait pas étonnant. Il faut s'entourer des bonnes personnes. Anakin observait donc au loin la manière dont celle qu'il contrôlait était en train de tuer sa victime. Elle avait choisi de l'étrangler, étonnant pour une sorcière de son âge. Je n'avais pas préciser la manière, mais peu importe, du moment qu'elle est morte, c'est le principal. L'atmosphère pesante commençait beaucoup à se faire sentir, avec personnes à l'horizon et pas mal de brouillard. La jeune demoiselle se retourne en direction d'Anakin avec un regard vide. Elle ne savait pas ce qui l'attendait encore. Enfin, ce qui devait l'attendre plutôt..



Anakin soupire. Il ne savait pas trop ce qu'il allait faire d'elle. Devrais-t-il la tué telle un criminel sans état d'âme et laisser son corp au milieu de cette rue à côté de l'autre cadavre puant ? Ou plutôt devrais-t-il lui ordonner de cacher le corp ? De le faire disparaitre ? Ce genre de problèmes demande pas mal de réflexion. Il se matérialisait plusieurs situations dans la tête afin d'analyser quel solution serait la plus appropriée pour ne pas se faire repérer. Malheureusement, il n'en aura pas le temps. D'un mouvement de tête, Anakin voyait au loin un mec s'approcher de sa victime, plutôt un jeune hômme, certainement un élève de l'école de Magie de Poudlard. Il préfère baisser la baguette, désormais elle n'est plus sous l'effet de l'Impero.



- Legglutten.


Il lança le sort "Legglutten" afin de pouvoir bloquer la jeune demoiselle afin qu'elle ne puisse plus se déplacer. Qui était-il ? Un auror ? Ou tout simplement un ami à elle de l'école de Poudlard ? Anakin pouvait distinguer au loin sur son visage une sorte de colère. Très certainement dût au fait que ce mec là connaissait la jeune demoiselle dont Anakin ne connaissait même pas le prénom. Sauf qu'au fur et à mesure que le jeune homme s'approchait, Anakin pouvait distinguer une sorte de visage familier. Il ne cessait de regarder de haut en bas le jeune homme jusqu'à que certaines images du passé lui ressurgisse en pleine face. C'était tout simplement Nathanaël, son cousin. Il devait venir de loin dis donc cet enfoiré.


- Qu'est-ce que tu fou ici ? Pas génial niveau discrétion, les rues grouilles d’aurores parfois, imbécile.


J'étais content de le revoir mine de rien, ce petit con. Les peu de fois que l'on s'est vu durant nos enfances étant sympathiques. Sauf quand j'ai eu à lui changer les couches quoi, Anakin admettrais que c'était vraiment dégueulasse. Peu importe. Il vient juste de se pointer devant moi au Pré-au-Lard, c'est dans ces moments là qu'on se dit que le monde est petit. Il fallait tout simplement voir la réalité en face: C'était écris, on devait se retrouver tot ou tard. Il n'avait pas réellement changer au niveau du visage. Il a juste très bien grandi mais bon, espèrons pour lui que ça a aussi bien pousser dans son pantalon. En tout cas, Anakin tiens énormément à sa famille. Il espère que ça fairait quand même plaisir à Nath' d'le revoir.


- Rahlala Nath', faut que j'te rappelle les bonnes manières ? (sourire)

Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la Pénombre.

Message par : Nikki Sullivan, Ven 10 Mai - 3:01


Elle était toujours là, les bras ballant attendant de savoir ce qu'elle devait faire. C'était fou de dépendre de quelqu'un comme ça, elle n'arrivait même pas à comprendre. Elle n''était plus capable de comprendre quoi que ce soit et d'agir par elle même. Le regard dans le vide et l'esprit complètement embrumé, elle était complètement incapable de réagir jusqu'à ce qu'une autre personne fasse son apparition et que la baguette qui la maintenait dans cet état soit abaissé. D'ailleurs, elle se prit un nouveau sortilège qui l'empéchait de bouger mais, peu importe. Elle commençait à peine à réaliser l'horreur qui venait de se produire. Son regard partait vers le corps sans vie à terre puis revenait sur cet homme qu'elle ne connaissait pas et finalement se posa sur le nouveau arrivant. Nate. Sur le moment, elle aurait pu être soulagée mais, il avait l'air en bon terme avec celui qui l'avait utilisé comme un pantin. Sérieusement, c'était quoi ça ? C'était un piège ? Les idées avaient du mal à se rassembler dans son esprit mais, quand tout vint à s'enboiter dans son esprit elle n'eut plus qu'une seule envie. S'enfuir en courant.

C'est totalement impuissante qu'elle continuait à fixer ce qui ressemblait à un film d'horreur. Peu importe le fait qu'elle ait été soumise à un sortilège, elle avait tué quelqu'un et elle savait exactement comment. Elle avait pris la vie d'une fille à peine plus âgée qu'elle et malgré tout ce qu'elle pourrait faire celle-ci ne retrouverait jamais la vie. Elle lui avait volé en claquement de doigt sans aucune raison. Simplement pour satisfaire les envies malsaines d'un type un peu perturbée. D'ailleurs, c'était qui lui ? Un mangemort ou un psycopathe arrièré ? Quoi qu'il en soit, la brunette ne savait pas comment y faire à face. Elle repensa à la fameuse soirée de Londres, celle où tout avait dérapé. Elle avait déjà eu tellement de mal à s'en remettre, à oublier, alors que ce n'était que de la légitime défense. Comment allait-elle faire maintenant ? Les larmes commençaient à inonder son visage, complètement perdue et desemparé devant l'ampleur de son geste. Pourquoi elle ? Qu'avait-elle fait pour mériter ça.

Aucun son ne sortait de a bouche mis à part quelques sanglots bruyant. Les deux autres avaient l'air dans une conversation " passionnante " mais à vrai dire elle n'y faisait pas attention. Seul le corps étendu à terre obnubilait son esprit. Il fallait qu'elle parte d'ici, elle avait envie de s'écrouler, de se terrer dans un coin pour ne plus jamais en sortir. Bordel, on ne pouvait pas lui enlever ce fichu sort ? Elle n'était pas un objet qu'on pouvait manipuler n'importe quand. Elle aurait du rentrer au château directement après son service au lieu de se balader tranquillement dans les rues comme ça. C'était de sa faute. Elle n'en faisait qu'à sa tête mais, elle n'aurait jamais cru que quelques choses comme ça pourrait lui arriver. Elle essaya de parler mais, c'est comme si les mots n'arrivaient pas à sortir de sa gorge. Après quelques tentatives soldé par un échec, un mot sortit de sa bouche ressemblant étrangement à une plainte.

    Nate...





Dernière édition par Nikki Sullivan le Dim 12 Mai - 3:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Dans la Pénombre.

Message par : Nathanaël Danham, Ven 10 Mai - 6:00


- Ralala Nath', faut que j'te rappelle les bonnes manières ?

Nathanaël balaya ces paroles d'un geste désinvolte de la main. Les bonnes manières l'avaient quittés depuis quelques temps. Ça lui faisait plaisir de revoir son cousin, mais pas en de telles conditions. Il aurait tant aimé qu'ils se retrouvent par hasard au coin d'une rue en plein jour et qu'ils partagent ensemble une bouteille de bièraubeurre ou autre connerie de ce genre. Non à la place de ça fallait qu'il se serve de Nikki pour tuer quelqu'un. Il aurait pu prendre n'importe qui d'autre, ben nan. Nate avait vraiment la poisse. Le blond poussa un soupir et reporta son attention sur le cadavre et sur Nikki. Cette dernière avait déjà été traumatisée une première fois, elle n'avait pas besoin de l'être une deuxième fois. Il ne ressentait aucune pitié particulière pour la fille qui gisait sur le sol.

-
Tu viens de froisser mon ex, mec. Tu serais quelqu'un d'autre, tu serais dans le même état que la meuf là-bas.

Le garçon secoua la tête, exprimant clairement sa lassitude. Nikki allait être vraiment mal, elle n'allait pouvoir en parler à personne. Du moins il ne la laisserait pas faire. Le seul point positif dans tout ça, c'est qu'il allait être là, bien sage pour la réconforter, et ça pourrait peut-être à nouveau le rapprocher d'elle. Des fois, son égoïsme l'étonnait. Jetant un regard froid vers le cadavre dont la pâleur ne faisait déjà aucun doute, il formula un "Evanesco" qui fit disparaître celui-ci. Il se retourna un instant vers son cousin et parla à voix basse :

-
Il faut que tu te barres toi avant que les aurores rappliquent, ils patrouillent non stop ces temps-ci. Faut aussi qu'on reprenne contact... J'ai besoin de toi pour deux-trois trucs. Postule pour être concierge à Poudlard, et si tu n'es pas pris on trouvera un autre moyen. Tu vois de quoi je parle, on en discutait souvent avant. J'vais m'occuper d'elle...

Il lui montra du coin de l'oeil la silhouette du château qu'on voyait au loin. Et reporta à nouveau son attention sur Nikki. Elle avait l'air vraiment mal au point. Et au fond de lui, il était sincèrement désolé qu'elle ait à subir ça. Nate s'approcha d'elle et lui pris la main avant de l'attirer contre lui. Pour l'instant elle avait besoin de sentir qu'elle n'était pas seule, puis il allait la raccompagner au château et tenterait de lui faire surmonter ce souvenir, mais ne brûlons pas les étapes.

-
Nate...

- J'suis là... T'inquiète pas, je vais arranger ça. Je suis désole que t'ai dû subir ça...

Revenir en haut Aller en bas
Nikki Sullivan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la Pénombre.

Message par : Nikki Sullivan, Ven 10 Mai - 6:18


Elle entendait quelques mots sans vraiment réagir toujours aussi perturbée par ce qu'il venait d'arriver. Non c'était encore pire que d'être perturbée. Elle en était complètement traumatisée là. Comme si elle n'avait pas assez de problème comme ça il fallait que le truc le plus ignoble au monde vienne se rajouter. Sans était trop. Les larmes coulaient de plus belle et elle savait qu'elle n'arriverait pas à les arrêter. C'était encore rien comparé à toute la douleur et l'incompréhension qu'elle ressentait à ce moment-même. Toujours les même questions lui revenait en tête et elle ne pouvait s'empêcher de se demander pourquoi il avait fallut qu'elle vienne là aujourd'hui. Que ce cauchemar s'abatte sur elle. Puis tout d'un coup, un peu de calme revint quand une présence l'attira contre lui. Nate. Elle voulait tout sauf de lui mais, aujourd'hui c'était différent. Elle savait qu'il comprenait et de toute manière c'était le seule à qui elle pouvait en parler. Elle avait besoin de lui plus que jamais. Elle aurait voulu ne jamais se détacher de ses bras. Elle voulait rester la contre lui tout en tentant de se persuader que tout ceci n'était pas réei.

    - J'suis là... T'inquiète pas, je vais arranger ça. Je suis désole que t'ai dû subir ça...


Arranger ça ? Comment pouvait-il arranger ça ? C'était impossible. Il pouvait employer tout les mots qu'il voulait ça ne changerrai rien. Elle avait encore ôté la vie de quelqu'un et c'était encore pire que la première fois. Ce n'était pas de la légitime défense. Elle avait tué une personne qui n'avait absolument rien demandé. Elle ferma les yeux se laissant aller tout contre Nate et le serrant du plus fort qu'elle pouvait. S'il n'avait pas été là à cet instant elle aurait certainement péter les plombs. Elle pensa à cet homme, celui qui lui avait fait subir ça. Elle avait bien envie de lui faire subir le même sort mais, elle n'en avait pas la force. Elle n'était pas comme ça même si c'était tout ce qu'il méritait. Elle aurait voulu l'insulter, lui dire les pires des horreurs mais au lieu de ça elle restait blottit dans les bras de son ex comme si cela allait régler tous ses problèmes.

    Me laisse pas Nate.. J'ai peur..


Il fallait pas qu'il parte. Fallait qu'il reste près d'elle tout le temps comme ça. Il fallait qu'il l'aide à surmonter ça. S'il n'était pas là elle n'aurait plus personne. Elle avait tellement de chance qu'il soit passé par là à cet instant précis. Mais elle ne comprenait toujours pas pourquoi il avait parler calmement avec ce type. C'était pas normal ça. Il aurait du lui faire du mal à lui aussi mais, à la place ils avaient discuté comme s'ils étaient des amies de longues dates. Et si .. Et si c'était vraiment le cas ? Si jamais ils étaient proches en réalité ? Elle ne préférait même pas imaginer. Nate avait peut-être tout les défault du monde mais, ce n'était pas quelqu'un de mauvais contrairement à lui. La verte et argent était prise de tremblement et commençait à avoir quelque difficulté à respirer.

    Tu sais qui c'est ?

Revenir en haut Aller en bas
Anakin Daedra
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelangue


Re: Dans la Pénombre.

Message par : Anakin Daedra, Dim 12 Mai - 19:42


La réaction de son cousin fut pour le moins, surprenante. Il ne s'attendait pas à une réaction si pointu de sa part. Certes, ils ont grandis et pris de la maturité, mais Anakin trouve que Nathanaël ne fut pas très expressif. Du moins, il trouve que sa réaction est disproportionnée par rapport à la situation. En effet il se retrouve dans des circonstances pour le moins troublante et violente, mais cela n'empêchait en rien de se tapper un smile entres cousins puis de s'prendre dans les bras. En règle général ces moments restent malgré tout des moments assez joyeux et intime, et ce quoi qu'il arrive. De l'eau a coulé sous les ponts pendant tout ce temps, et ils ont tout deux changés. Anakin ne comprenait vraiment pas ce revers de la main de la part de son cousin. Il va avoir la réponse à sa question assez rapidement d'ailleurs.



- Tu viens de froisser mon ex, mec. Tu serais quelqu'un d'autre, tu serais dans le même état que la meuf là-bas.



C'est que le petit cousin a des couilles et du répondant dis-donc. Pour être sur le cul, il l'était. Déja, la meuf qu'Anakin venait de manipuler était donc la petite amie de son cousin, mais il arrive quand même à lui reprocher ce qu'il vient de faire alors que c'est son ex. " Ressortir avec son ex, c'est comme ravaler son vomis " Il s'en mordait les doigts de lui sortir cette phrase en pleine poire, sauf qu'à ce moment là un peu de retenu ne ferait surement pas de mal. La jeune demoiselle venait de buter une innocente, sachant que celle-ci est l'ex de son cousin, ça commence à faire beaucoup. Le monde est réellement petit. Il n'arrêtait pas de regarder la fille, puis son cousin, puis la famille. Il devait se dire que c'est limite tant mieux qu'ils ne soient plus ensemble, physiquement ça ne collent peut-être pas. Pour en revenir à la réaction de son cousin, Anakin en avait gros sur la patate, déçu de sa réaction. Son cousin n'avait pas fini de parler. Il s'approche de lui, puis lui chuchotte discrètement.


- Il faut que tu te barres toi avant que les aurores rappliquent, ils patrouillent non stop ces temps-ci. Faut aussi qu'on reprenne contact... J'ai besoin de toi pour deux-trois trucs. Postule pour être concierge à Poudlard, et si tu n'es pas pris on trouvera un autre moyen. Tu vois de quoi je parle, on en discutait souvent avant. J'vais m'occuper d'elle...



Les aurors ? C'est vrai que cette bande d'enfoiré faisait la misère dans le coin. Dès qu'il croise un mec un peu bizarre et qui a l'air malhonnête, ça devient pire qu'une garde à vue du monde des Moldus, la misère. Il fallait se barrer d'ici, et accompagner la jeune fille qu'Anakin venait de traumatisé. C'était la moindre des choses, même s'il n'avait aucun remords. Elle aura fait parti de la famille pendant un petit moments quand même. Mais elle ne l'est plus. Fallait pas plaquer son cousin, ou vice versa, Anakin n'en savait rien de toute manière. Il vienne à peine de se revoir. D'un regard profond, il se tourna vers son cousin.



- Bon, écoute Nath', désolé pour ton ex mais j'pense qu'on va pas polémiquer ici et on a autre chose à faire. Si tu peux m'conduire quelque part où l'on peut être en sécurité pour discuter de tout cela, ça serait génial. J'espère ne pas t'en demander trop.



Il se tourne vers la jeune fille.


- Tu vas t'en remettre roh, ne t'en fais donc pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans la Pénombre.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 16

 Dans la Pénombre.

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.