AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 1 sur 15
Rencontre de nuit
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rencontre de nuit

Message par : Azmaria Slown, Mer 8 Mai 2013 - 14:29


[Ouverture de sujet avec l'accord d'Elenna Benson]

[PV Jean-Baptiste Flitwick]

La nuit était tombée relativement vite, et Azmaria ne dormait toujours pas. Elle jeta un coup d’œil dans le dortoir, avant d’enfiler une robe et un gilet et de sortir du château. La jaune et noir se rendit rapidement jusqu’à la clairière des sombrals. Elle avait pris l’habitude de venir se promenait ici quand le sommeil ne venait pas… La jeune fille était restée une heure en leurs compagnies avant de décider qu’il était temps qu’elle rentre se coucher.

Elle marchait depuis une bonne vingtaine de minutes, et avait la nette impression qu’elle ne faisait que s’éloigner du château… Et l’idée qu’elle ait pu se perdre ne l’enchantait pas plus que ça. De plus, la forêt n’était pas connue pour la bienveillance de ses habitants, et la jeune fille n’avait aucune envie de rencontrer une quelconque créature pour le moment…

Elle avait également l’étrange impression que quelque chose la fixée, mais n’y prêta pas beaucoup d’attention pensant que son imagination lui jouer des tours. La blonde se figea quand elle entendit un martèlement de sabot sur le sol et qui semblait se diriger droit dans sa direction. Le reste, se passa assez rapidement… Elle fut projeter sur le côté assez violemment par quelque chose ce qui lui évita de se faire renverser par la créature. La blonde hésité à se dire que c’était une chance…
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre de nuit

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Mer 8 Mai 2013 - 15:15


La nuit était fraiche, le ciel clair. Parfait pour un petit moment à passer au pied d'un arbre au plus profond de la forêt. Le jeune homme était assis sur le tapis de feuilles au sol. Il était occupé à écrire un poème, étant inspiré par la beauté de son environnement. Les yeux fermés pour essayer de former un nouveau vers, la lumière émanant de sa baguette filtrant à travers ses paupières, appréciant la brise légère sur son visage.

Cette brise lui apporta le son d'un frottement sur le sol de la forêt. On aurait dit des pas. Vu le bruit, ce qui marchait n'était pas massif mais tout n'était pas très lourd dans cette forêt, bien au contraire, les choses les plus dangereuses étaient rarement les plus lourdes. Curieux, il se leva souplement, rangeant son papier et crayon dans sa poche arrière et se dirigea dans le sens d'où les pas semblaient venir, gardant le vent face à lui. Il prit tout de même soin d'éteindre sa baguette tout en la gardant dans la main. On ne savait jamais ce qu'il se passerait ou ce qu'on rencontrerait.

Au bout de quelques minutes, il aperçut une silhouette éthérée au loin. Avec le léger brouillard qui se levait dans le très petit matin, il n'arrivait pas bien à voir. Était-ce un fantôme? Ils pouvaient se déplacer si loin du château? Non, les fantômes ne marchent pas... En s'approchant, il distingua un mouvement un peu plus proche de lui. Une forme grande et longue se tenait presque immobile, ne tournant la tête que de temps en temps comme pour vérifier s'il était seul. C'est d'ailleurs un de ces mouvements qui attira le regard de JB. Quatre pattes, un corps de cheval qui remontait haut au niveau du cou. Un centaure, pas de doutes possible. Heureusement, il n'avait pas vu l'humain derrière lui. Par contre, il semblait fixer la silhouette qui avançait à grands pas devant lui. Le Poufsouffle avança le plus silencieusement possible et d'un coup, tourna la tête en direction de la créature semi-humaine qui venait de se mettre en mouvement.

Tout se passa très vite. Le centaure partit au galop vers la silhouette qui était maintenant assez proche du jaune et noir pour qu'il distingue une jeune fille blonde et menue. Aucune chances qu'elle survive à un choc avec un centaure ni qu'elle connaisse assez de sorts pour s'en sortir. Elle avait tout de même l'air assez jeune. Le seul réflexe de JB fut de courir vers elle et de la projeter au sol au moment où le centaure passait à l'endroit où elle se tenait. De deux chocs, mieux valait choisir le moins violent. Une fois par-terre avec la jeune fille, il se demanda pourquoi il n'avait pas utilisé sa baguette. L'urgence nous poussait parfois à agir bizarrement. Il se releva rapidement, se plaçant devant la fille, la cachant à la vue du centaure qui faisait demi-tour avec l'air de ne pas comprendre ce qui s'était passé. Il aperçut un jeune homme, se tenant fièrement debout, la baguette à la main là où auparavant se tenait une proie facile. Ses yeux restèrent un moment avec haine sur la baguette.

Le duel de regard commença. Le centaure et l'humain se jaugeaient. L'un avait la force physique et la rapidité pour lui, l'autre la magie. Le silence tendu avait assez duré et JB prit la parole, s'adressant à la créature.


-Centaure, nous sommes dans une impasse. Nous avons chacun des avantages différents, des visions de ce qui vient de se passer différentes. Je suppose que nous sommes sur votre territoire aussi, je vous demande de bien vouloir nous excuser. Ma camarade doit s'être perdue et je ne faisais que venir voir ce qu'étaient des bruits que j'ai entendu. Nous vous demandons de nous autoriser à nous retirer sur l'instant pour retourner au château.

Le visage du centaure était maintenant fait d'un mélange d'incompréhension, d'appréhension et d'interrogation. JB profita de ce moment de répit et de réflexion de la créature pour se tourner vers la jeune fille.

-Ca va? Reste calme, on va s'en sortir. Je t'ai déjà vu au château mais je n'ai pas retenu ton nom. Moi c'est JB, je sais que ce n'est pas forcément le moment pour des présentations mais j'aimerais savoir qui était avec moi si nous ne rentrons pas...


Sur ces paroles rassurantes, il tendit sa main à la jeune fille afin de l'aider à se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre de nuit

Message par : Azmaria Slown, Jeu 9 Mai 2013 - 21:46


Ça faisait mal… Mais au moins, elle était entière et elle ne pouvait que remercier le hasard qu’il y ait quelqu’un d’aussi… Imprudent, courageux ? La blonde ne trouvait pas vraiment le mot pour qualifier le jeune homme qui venait de la sauver d’un impact assez violent. Celui-ci se releva en gardant sa baguette a la main et cacha la jaune et noir de la vue du centaure. La jeune fille ne comprenait pas vraiment pourquoi la créature avait réagis ainsi... De toute manière, les seules créatures qu’elle comprenait dans cette forêt étaient les sombrals. Bref !

Tous deux se jaugeaient du regard… Du moins, c’est ce qu’elle supposait de là où elle était. C’est-à-dire par terre derrière un élève de Poudlard. Un silence tendu c’était installer, et la forêt semblait encore plus silencieuse qu’a l’accoutumer. Finalement, Le jeune homme dont la silhouette lui paraissait familière brisa le silence de mort qui régnait…

- Centaure, nous sommes dans une impasse. Nous avons chacun des avantages différents, des visions de ce qui vient de se passer différentes. Je suppose que nous sommes sur votre territoire aussi, je vous demande de bien vouloir nous excuser. Ma camarade doit s'être perdue et je ne faisais que venir voir ce qu'étaient des bruits que j'ai entendu. Nous vous demandons de nous autoriser à nous retirer sur l'instant pour retourner au château.

Une vision différente ? Il voulait sans doute dire que le centaure avait dû se sentir menacer par la présence de la blonde sur son territoire et avait chargé pour protéger celui-ci… Si c’est le cas, ils avaient des visions identique bien qu’elle ne c’était que perdue et qu’elle se serait bien passé de ce faire charger par un centaure en pleine nuit. Le centaure semblait aussi perdue que la jeune fille, et elle fut étonnée de voir le deuxième se tournait vers elle…

- Ça va? Reste calme, on va s'en sortir. Je t'ai déjà vu au château mais je n'ai pas retenu ton nom. Moi c'est JB, je sais que ce n'est pas forcément le moment pour des présentations mais j'aimerais savoir qui était avec moi si nous ne rentrons pas...

Il lui tendit la main pour l’aider à se relever… Elle la saisit et se remit sur ses pieds avant d’étudier le visage du jeune homme… Croisé dans Poudlard ? Possible. Mais elle, elle se souvenait surtout l’avoir croiser au chaudron baveur lors de la soirée super arrosé. Elle décida de remettre le geste qu’il avait eu sur le compte de l’alcool, puisque de toute façon, elle ne c’était pas vraiment comporter mieux… Pour ce qui est du calme, la jeune fille n’avait jamais été aussi détendue, chose étrange quand on la connaissait.

- Ça va… Moi c’est Azmaria ce n’est pas au château que je me rappelle t’avoir croisé moi. Pour ce qui ai de ne pas rentrer, je préféré ne pas y pensez si tu veux bien.

Elle lui avait souri tout le long de sa dernière phrase… Elle n’avait pas l’intention de ne pas rentrer, elle n’avait même pas encore eu le temps de demander des explications à sa mère !
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre de nuit

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Sam 11 Mai 2013 - 1:37


La jeune fille accepta sa main et se releva. Elle sembla le détailler un moment. Son visage s'illumina comme si elle le reconnaissait. Heureusement pour lui, car il ne savait plus du tout où il l'avait vue. Après tout, il y avait tellement de personnes à Poudlard.

- Ça va… Moi c’est Azmaria ce n’est pas au château que je me rappelle t’avoir croisé moi. Pour ce qui ai de ne pas rentrer, je préféré ne pas y pensez si tu veux bien.

La dernière phrase provoqua un sourire au jeune homme. C'est vrai qu'on n'envisageait que rarement cette éventualité mais on s'y fait à la longue. Il s'empressa de la rassurer.

-Ne t'inquiètes pas, les centaures ont une intelligence supérieure à la nôtre même si leur vision des choses nous échappe, je suis sur qu'on trouvera bien un moyen de s'en sortir.

Il se tourna à nouveau vers le centaure, espérant que ce dernier ait fini de réfléchir et qu'ils puissent parler entre personnes raisonnables et trouver une solution qui conviendrait aux deux partis. Il le trouva immobile mais paraissant plus sur de lui et se prit à penser que la scène recelait une certaine beauté et qu'ils avaient eu de la chance quelque part d'avoir rencontré un centaure et d'être toujours en vie. Ils pourraient surement en tirer avantage et en sortir grandis.
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre de nuit

Message par : Azmaria Slown, Mer 15 Mai 2013 - 20:05


Apparemment, la remarque de la jeune fille, bien que sérieuse dans un sens, le fit sourire. Pourtant il n’y avait pas de quoi. La jaune et noir rentrerais en un seul morceau… Ou du moins, elle l’espérait. Elle était calme, peut-être même trop quand on voyait sa situation… Il sembla essayer de la rassurer bien qu’elle ne soit pas vraiment paniquée.

- Ne t'inquiètes pas, les centaures ont une intelligence supérieure à la nôtre même si leur vision des choses nous échappe, je suis sûr qu'on trouvera bien un moyen de s'en sortir.

Il venait de lui apprendre quelque chose… Les centaures étaient plus intelligent qu’eux, après tout, il était vrai que chaque personne réfléchissait de manière différente, et elle n’avait pour ainsi dire, jamais rencontré de centaure avant celui-ci… De ce fait elle ne pouvait pas vraiment se faire un avis.

- Nous n’avons pas tellement le choix.

L’attention du jaune et noir se porta à nouveau sur la créature qui semblait avoir terminé de réfléchir. Le jeune homme semblait fasciné par la scène qui se déroulait devant ses yeux, mais de là où elle était, la jaune et noir ne voyait pas grand-chose. Elle attendait patiemment et avec curiosité, la suite des évènements…
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre de nuit

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Sam 18 Mai 2013 - 9:15


Pris d'une soudaine inspiration, JB s'assit sur le tapis de feuilles de la forêt, déposant sa baguette au sol, du côté gauche, pointée vers l'arrière. Si le Centaure connaissait les bases de l'épée en plus de celles de l'arc, il saurait alors que cette position signifiait que la personne n'avait aucune animosité et ne se posait pas en attaquant mais que la prise de l'arme serait rapide et efficace en cas de besoin.
Il ne savait pas pourquoi il s'était mis dans cette position. Il aurait très bien pu s'incliner comme devant un hippogriffe mais il ne pensait pas que ce serait une bonne idée de considérer un Centaure comme un animal magique. En même temps, sa position faisait qu'il pouvait attraper sa baguette à n'importe quel moment et se relever sans l'aide de ses mains. Il n'était donc pas vraiment en danger mais démontrait une certaine confiance avec son interlocuteur, l'incitant à se montrer lui même pacifique.

De nouveau la perplexité se lut sur le visage anguleux de la créature. Toutefois il n'avait plus l'air indécis. Le temps avait peut être été suffisant pour lui permettre de trouver une réaction appropriée. Il redressa son buste, se faisant encore plus grand et impressionnant qu'il l'était. Quelle créature majestueuse. Qu'ils l'aient en ami ou en ennemi, l'humain en sera tout autant fier. Le Centaure s'approcha lentement jusqu'à n'être qu'à quelques pas des élèves du château et s'arrêta, les dominant de toute sa hauteur. Il était si proche que s'il décidait de charger, une demie seconde d'hésitation avait de réagir pouvait signifier une fin de combat rapide et sanglante. Heureusement, il avait l'air moins remonté que plus tôt.


-Humains, j'admire votre courage et votre calme. Je resterai debout mais vous pouvez rester assis. Qui êtes vous, vous qui osez pénétrer en mon territoire et ne pas sembler me craindre?

JB prit son temps pour répondre, s'assurant que ses paroles ne comprenaient rien d'ambigu ou qui aurait pu être pris mal. Lorsqu'il fut bien sur que ce qu'il voulait dire ne comprenait rien de délicat, il se lança.

-Centaure, je suis Jean-Baptiste Flitwick et voici une de mes camarades du château, Azmaria. Elle s'est égarée sur votre territoire sans en connaître les frontières ni les conséquences et elle le regrette. Quant à moi, je suis venu pour l'aider, l'honneur ne m'aurait pas permis de rester sans rien faire alors qu'une personne sans défense se faisait attaquer alors que j'avais l'occasion de l'empêcher. Nous aimerions, avec le respect qui vous est du, savoir qui vous étiez.

-J'apprécie ta franchise Jean-Baptiste Flitwick, ton respect se sent et c'est agréable. Les gens apportant encore de l'importance à cette vertu deviennent rares. Parlons un moment veux tu?

-Avec plaisir. Vous ne m'avez toujours pas dit qui vous étiez. De quoi voudriez vous parler?

-Je me nomme Dakeyras. Je suis à la tête d'un troupeau de 6 Centaures et notre territoire s'étend sur quelques centaines de mètres dont la frontière s'étend non loin de nous. Parle moi de la vie. Ce qu'elle représente pour toi. Comment entends tu la vivre?

-Enchanté Dakeyras. Ma vie, j'essaye de penser que je peux influer sur son déroulement. Il me semble que votre peuple croit à la destinée, que ce qui doit arriver, vous le percevez dans les étoiles et le laissez se produire. Pour moi, une ligne peut exister mais nous pouvons la dévier ou tenter de choisir les chemins qui se présentent à nous. J'évite tout regret et ces derniers temps, je ne m'arrête pas en route pour examiner chaque croisement, je cours et vois où je finis. Notre vie est plus courte que la vôtre, nous devons donc nous dépêcher si nous voulons connaître tout ce que nous souhaitons.

-Ta vision des choses est étrange petit homme. En effet, nous nous laissons porter par le destin et le laissons agir lorsqu'il doit décider de nos actes ou de notre devenir.

La conversation dura longtemps. L'aube pointait dans le ciel lorsqu'ils finirent à dire ce qu'ils avaient en stock sur le sujet. Les idées et avis fusaient dans un sens comme dans l'autre mais sans rivalité. Aucun ne cherchait à rallier l'autre à son point de vue, seulement à l'exposer et à comprendre l'autre tout en se faisant comprendre. JB fut réellement fasciné par cette conversation et il pensa qu'il reviendrait surement profiter de l'esprit éclairé de sa nouvelle connaissance. Une telle conversation était pratique lorsqu'il s'agissait de peser le pour et le contre d'une décision en toute objectivité. Lorsque les premiers rayons de soleil éclairèrent le ciel, les jeunes gens commençaient à sentir la fatigue les gagner, d'autant qu'autant d'immobilité dans les heures les plus ensommeillées de la nuit n'aidaient pas à leur état. Que Dakeyras le sentit ou sentit tout simplement sa simple fatigue, ils ne le savaient pas mais il décida de prendre congé d'eux et de les laisser partir saufs.

-Jeunes humains, retournez vers les vôtres. Veillez à ne pas traverser d'autres territoires, certains de mes frères sont moins tolérants que moi. J'ai été heureux de cette conversation avec toi.

-Merci du conseil, pourrai-je revenir vous voir afin de converser ou vous demander conseil?

-Bien entendu, je serai heureux de t'accueillir, si tu croises d'autres Centaures en venant me voir, demande leur de te mener à moi, cela devrait suffire à assurer ta sécurité. Au revoir, que les étoiles veillent sur toi.

Il se détourna sans plus de cérémonie et fit quelques pas tandis que le jeune homme se relevait, ramassait sa baguette et la rangeait dans sa poche. Il tendit la main à Azmaria afin de repartir comme des personnes qui se connaissaient depuis des années. À peine avaient ils effectué une poignée de mètres qu'ils entendirent la voix du Centaure derrière eux.

-Jean-Baptiste Flitwick! La prochaine fois que tu me rends visite, tutoie moi. Ce sera plus simple et je te considère à présent comme un ami de mon troupeau.

Le Poufsouffle sut qu'il n'y avait rien à répondre à cette demande et hocha simplement la tête avant de reprendre le chemin vers le château main dans la main avec sa camarade.

-Alors, on ne s'en est pas trop mal tiré. Et on a même un copain Centaure maintenant, tu ne trouves pas ça cool?

Il souriait à pleines dents, tellement heureux de son aventure de cette nuit et de la chance qu'ils avaient eue. Il ne regrettait vraiment pas d'être sorti en cachette du château et d'être allé vérifier les bruits qu'il avait entendu dans la forêt. La curiosité n'était pas toujours un défaut en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre de nuit

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Mar 11 Juin 2013 - 1:03


PV Avalon Bell, Rose Goyle, Lyuna Salander, Nevada Marban, JB Flitwick

Il était surement très tard. Ou bien très tôt selon comment on voyait les choses. La brume habituelle flottait sur les feuilles mortes qui recouvraient le sol terreux de la Forêt Interdite. Le bruissement du vent dans les feuillages ajoutait un fond musical intéressant aux autres bruits de la forêt, presque imperceptibles à cette heure. Une chouette qui crie, une petite créature qui court sur le sol, flottant presque vu sa vitesse, parfois, un cris plus lugubre, comme un loup ou des bruits de chevauchée lointaine témoignant du passage d'un troupeau de centaure, sombrals ou licornes. C'était impressionnant tout ce qui pouvait se trouver dans cette forêt. Il y a peu, JB avait fait la connaissance et s'était lié à un chef de troupeau de centaure après s'être introduit sur son territoire. Il aurait pu lui arriver pire. Les centaures étaient loin d'être les créatures les plus dangereuses et malfaisantes dans les environs. Toutefois, le jeune homme faisait fi du danger et des risques et venait souvent se prélasser en pleine nuit dans les bois. Il aimait l'ambiance tamisée, fraiche, naturelle, sauvage de cet endroit. Elle lui donnait de l'inspiration pour écrire ses poèmes et réfléchir à ses enchantements ou à des farces parfois. Eh oui, c'était ici qu'il trouvait les plus belles idées. Les blagues les plus inattendues et les plus osées.

Toujours assis, le dos collé à un arbre, les yeux fermés, le visage tourné vers le ciel, il écoutait. Simplement les bruits de la nature. Il essayait de la comprendre, d'entendre ce qu'elle avait à lui dire et pourquoi pas le retranscrire à sa façon sur papier ou en musique sur sa basse dans la salle sur demande. Au milieu de tous ces bruissements, brises, animaux, il entendit un autre son, beaucoup moins naturel et assez inadapté à ce lieu. On aurait dit de petits pieds, légers qui frottaient sur le sol et écrasaient brindilles et feuilles mortes. Curieux de nature, il ne fallut pas longtemps au Poufsouffle pour décider de voir qui d'autre pouvait s'aventurer aussi profondément dans la forêt à cette heure. Il rangea son papier et son crayon dans sa poche et sortit sa baguette en même temps. C'était indubitablement un humain qui se baladait non loin mais qui était-ce? On pouvait croiser n'importe qui dans ces kilomètres inexplorés. Et il n'était pas exclu de faire une mauvaise rencontre en chemin, créature hostile, plante malveillante, une autre personne moins bien intentionnée que celle qui semblait arriver d'un pas tranquille.

JB attendait derrière un arbre, le plus silencieusement possible, il entendait les pas se rapprocher et il tenait sa baguette prête à l'emploi. Il risqua un regard de l'autre côté de l'imposant tronc qui pouvait à lui seul cacher trois hommes comme lui et regretta de ne pas avoir encore de cape d'invisibilité. C'est à ce moment qu'il aperçut la personne à qui les petits pas appartenaient.
Revenir en haut Aller en bas
Nevada Marban
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre de nuit

Message par : Nevada Marban, Mar 11 Juin 2013 - 10:15


Nevada avait découvert la Forêt interdite de Poudlard il y a peu. Elle avait été charmée par cet endroit et son ambiance toute particulière. On s'y sentait à l'abri de la réalité et pourtant on savait très bien que ce qui s'y trouvait, était parfois beaucoup plus dangereux. Ces arbres qui semblaient sans fins, cette odeur de mousse et d'humidité qu'elle aimait tant, lui rappelaient certaines excursions avec son père. Là encore elle se surprit à penser que lui aussi aurait adoré cet endroit. Vaste et indomptable, cette forêt les hypnotisait tous. C'était comme si la brise en passant à travers les feuilles appelait quelqu'un.
La verte et argent avait besoin de tranquillité et d'un endroit apaisant pour reposer son esprit. Elle faisait souvent ça: marcher sans but en observant afin de faire le vide et de ne penser à rien. Cela lui permettait de ne pas devenir folle et de soulager un peu ses nerf. La Forêt interdite était un lieu idéale pour cela.

La sorcière c'était donc habillée en conséquence prévoyant un léger froid à cette heure tardive là-bas. Un pull en maille et un fidèle jean feraient amplement l'affaire. Ses cheveux relevait en un chignon lâche et ses éternelles boots aux pieds, elle partit rejoindre le lieu de ses convoitises. L'air frais rencontrait son visage lui provoquant une sensation de bien être dont jamais elle ne pourrait se lasser. Elle avait presque l'impression de se retrouver à la patinoire et de glisser sur la glace comme elle avait pu le faire si souvent. Ce n'est seulement en revenant à la réalité qu'elle se rendit compte qu'elle avait déjà pénétré dans le domaine si dangereux. La brume au sol apportait un côté très mystérieux. Elle n'avait pas du tout l'impression d'être dans le monde réelle ici. Le silence était brisé par quelques bruits de créatures diverses ou par ses simples pas. Ainsi donc la brune commença à avancer toujours plus profondément portée par ses grandes enjambées rapides. Son regard scrutait le plus d'endroit possible voulant s'imprégner de la beauté figée par le temps de ces lieux. Elle marcha donc pendant un petit moment jusqu'à ce qu'une révélation s'impose à elle la faisant s'arrêter. Nevada n'avait aucun sens de l'orientation. Elle mettait déjà du temps à trouver son chemin dans le château, alors dans une forêt aussi grande que celle-ci c'était inimaginable qu'elle y arrive. De plus les repères ici n'étaient pas vraiment utiles.

Ne sachant nullement par où rejoindre le château, la jeune femme décida de continuer à marcher affirmant qu'elle atterrirait bien quelque part un jour ou l'autre. Ses yeux bleus aux aguets du moindre mouvements étrange se fixèrent sur ce qui semblait être au loin un silhouette. Ainsi donc elle n'était pas seule. Le problème restait de savoir si cet individu était malveillante ou non. Dans le pire des cas Nevada avait sa baguette sur elle, de plus elle savait se battre. Elle continua donc d'avancer en direction de cet inconnue. Une fois à l'endroit où elle l'avait vu, elle scruta les alentour quand elle vit une tête sortir de derrière un tronc. Apparemment l'homme en question avait à peu près son âge. La verte et argent se décala afin de le voir entièrement. Il avait sa baguette en main.

- Je pense que tu peux ranger ta baguette, à moins que tu ne veuille m'attaquer, lança-t-elle au jeune homme en le regardant droit dans les yeux.

Au fond d'elle, bien qu'elle n'aimait pas vraiment les gens, Nevada était contente. Elle venait de trouver son moyen de sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Rencontre de nuit

Message par : Invité, Mar 11 Juin 2013 - 13:08


La journée avait était des plus ennuyeuses pour Avalon : Cours d'Histoire de la Magie, Botanique et Divination. Et le mauvais temps s'était ajouté à ça vers la fin de l'après-midi, quand de monstrueux nuages noirs s'étaient amoncelés dans le ciel jusqu'alors d'un bleu limpide. De plus, les elfes de maisons de Poudlard ne s'étaient pas surpassés pour le déjeuner, on n'avait plus vu des choux de Bruxelles avec de la morue depuis bien des années à l'école de magie ! Le soir, cependant, avait battu tous les records lorsqu'un blondinet de première année avait renversé son jus de citrouille sur la jolie blonde. Furieuse, cette dernière était retournée au dortoir des filles et n'y avait plus bougé jusqu'à ce que son réveil indique vingt-trois heures. À ce moment, elle se leva discrètement et enfila un slim, un pullover rouge vif serré et des converses.

Avalon et Rose, une élève de Serpentard, s'étaient donné rendez-vous dans quelques minutes derrière la cabane du Garde-Chasse pour partir à l'exploration de la forêt interdite. La Gryffondor saisit sa baguette magique posé sur sa table de chevet en essayant de faire le moins de bruit possible. La Rouge et Or ne voulait pas réveiller ses camarades de chambre, et surtout Lyuna qui dormait dans le lit tout près du siens. Après avoir poussé la porte dans un grincement qui fit serrer les dents à la sorcière, Avalon sortit du dortoir sur la pointe des pieds.

Elle fila comme une ombre dans les couloirs du château et arriva la première devant la statue du blaireau de Poufousffle. Tapotée avec sa baguette magique, la statue dévoilait un passage secret qui menait au parc du château. Avalon avait découvert ce passage secret dans un vieux livre sur Poudlard que son père lui avait légué intitulé " Les passages secrets des élèves indisciplinés ". En constatant l'état de la couverture, la sang-mêlé avait déduit assez rapidement que le livre était un exemplaire unique et très précieux. Et donc prendre ce passage signifiaient aussi que les deux blondinettes ne se feraient pas prendre par le concierge qui traînait toujours dans le Grand Hall, guettant sans cesse le passage d'un élève désobéissant qui ne viendrait jamais. Dès que Rose l'eût rejoint, les deux sorcières se glissèrent dans le passage et arrivèrent rapidement derrière la cabane, juste à la lisière de la forêt interdite.

La Lionne passa devant et incanta " Lumos " avant de se glisser parmi les ombres lugubres que formaient les arbres de la forêt, talonnée de près par la Serpentard. La brise faisait bruisser les feuilles des arbres, ajoutant quelque chose de sinistre à l'atmosphère déjà peu rassurante des sous-bois. Mais Avalon était déjà venue dans la forêt, et ne prêtait plus attention à ces bruits à présent familiers. En revanche, une brume étrange recouvrait le sol de la forêt, glaçant la jolie blonde aux couleurs de Gryffondor jusqu'aux os. Le bruit des feuilles n'était pas le seul qui résonnait dans la forêt. Sur sa droite, Avalon distinguait un galop lointain, provenant sans doutes d'un troupeau de créatures munis de sabots ; et sur sa gauche, on pouvait facilement entendre le cri perçant d'une chouette.

La sorcière avait pris un peu d'avance sur sa camarade et avança d'un pas léger sur le sol meuble de la forêt, tournant la tête ici et là lorsque quelque chose de mouvait dans l'ombre d'un bosquet. Soudain, une voix féminine lui parvint et elle murmura "Nox" pour que sa baguette s'éteigne. Sous les feuilles d'un grand arbre, on pouvait voir deux silhouette face à face. À en juger par leur taille et leur allure, il n'y avait pas un s'inquiéter : c'étaient des élèves.

- Rose, viens par là ! chuchota-t-elle par dessus son épaule.

Une fois que la Vert et Argent l'eût rejoint, Avalon s'avança vers l'arbre, sa baguette tendue en avant après avoir réactivé le sort " Lumos ".

- Vous n'êtes toujours pas couchés ? demanda-t-elle gentiment en guise de salutation.

Un garçon et une jeune fille de la même promotion qu'Avalon se dressait devant la jolie blonde, visiblement surpris. Sans leurs uniformes, la Rouge et Or avait du mal à se souvenir de leur maison, mais elle se souvenait du nom et de l'apparence du jeune homme pour l'avoir déjà croisé dans le Poudlard Express. C'était un élève de Poufsouffle, Jean-Baptiste, d'après les souvenirs qu'elle avait de lui. Quand à la fille, elle n'avait aucune idée de qui il pouvait s'agir.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre de nuit

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Ven 14 Juin 2013 - 19:21


Une fois caché derrière son arbre, le jeune homme attendit que les pas se rapprochent avant de risquer un nouveau coup d'oeil. Lorsque la personne qui s'approchait lui sembla assez proche, il pencha sa tête derrière le tronc très légèrement mais cela suffit pour qu'il puisse voir l'intruse et qu'elle le voit. En effet, c'était une jeune fille, qui semblait errer dans la forêt comme une âme en peine. Il sortit de son couvert, sa baguette toujours à la main. On ne savais jamais si c'était vraiment une élève ou quelqu'un d'autre sous polynectar. Ou même si cette élève ne l'aimait pas pour quelque chose qu'il avait fait. Il faut dire qu'il en avait fait des c*nneries.

- Je pense que tu peux ranger ta baguette, à moins que tu ne veuille m'attaquer.

Le Poufsouffle sourit. La phrase avait été dite en douceur et sans animosité mais on reconnaissait le tact légendaire de la maison de la jeune fille. On pouvait facilement deviner d'où elle venait en regardant son écusson et le ton qu'elle prenait. Peu importait les maisons à JB, il n'était pas particulièrement rebuté par une d'elles ni attiré par aucune. Ca l'amusait juste d'essayer de deviner au vu du comportement.

-Ne t'inquiètes pas, je ne compte pas faire un petit duel cette nuit. Peut être plus tard. Je voulais juste savoir ce qui trainait dans le coin histoire de ne pas me laisser surprendre par une bestiole ou quelqu'un de mal intentionné.

Avant même que la jeune fille eut pu lui répondre, ils entendirent d'autres bruissements proches. Leur conversation avait du leur cacher l'approche de ce qui venait dans leur direction et vu le bruit des pas, ce n'était pas seul et c'était tout proche. Deux autres demoiselles firent irruption derrière un arbre, la baguette allumée dans la main d'une blondinette, pointée vers leur visages.

- Vous n'êtes toujours pas couchés ?

Hum, aurait il loupé un épisode? Ils engageaient des surveillants très jeunes dans cette école au final. A moins que ce ne soit un style qu'elle se donnait mais si c'était le cas, c'était un peu décevant. Il abaissa sa baguette qui s'était pointée, comme animée par une volonté propre, dans la direction du bruit que son propriétaire avait entendu.

-Ca vous va bien de dire ça, deux filles qui sortent de nulle part en pleine nuit dans la forêt... Bon en tout cas, ça fait plaisir, je vais passer une belle nuit vu comme je suis accompagné.
Revenir en haut Aller en bas
Nevada Marban
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre de nuit

Message par : Nevada Marban, Sam 15 Juin 2013 - 15:57


La brune continuait de fixer le jeune homme devant elle qui avait toujours sa baguette tendue. Elle ne connaissait pas son nom mais elle était sûr de l'avoir déjà vue quelque part. Ce n'était pas dans les couloirs... en cours d'enchantement c'est vrai lors de ce somptueux cours traitant le sortilège de lévitation. Un poufsouffle dans ses souvenirs. Ce dernier se décida finalement à réagir.


Ne t'inquiètes pas, je ne compte pas faire un petit duel cette nuit. Peut être plus tard. Je voulais juste savoir ce qui trainait dans le coin histoire de ne pas me laisser surprendre par une bestiole ou quelqu'un de mal intentionné.

Plus tard un duel ? Pourquoi pas ça pourrait être tentant pensa Nevada en esquissant un petit sourire en coin. Toutefois elle n'eut pas le luxe de répondre car une voix se fit entendre suivit par de la lumière provenant à coup sûr d'une baguette. Celle de l'inconnu se pointa aussitôt dans leur direction. Bon réflexe. Un petit duo féminin apparût ainsi aux yeux de la verte et argent. Il fallait croire que cette forêt était un lieu très tendance ou tous les élèves venaient se réunir. Et dire qu'à la base elle voulait être seule. La jeune sorcière qui tenait sa baguette dans notre direction prit alors la parole.

Vous n'êtes toujours pas couchés ?

Vraiment très drôle. Bon et bien ne restait plus qu'à savoir comment cette petite réunion nocturne allait se terminer. Il était fort probable que chacun se demande pourquoi l'autre était là bien que Nevada elle n'en ait pas grand chose à faire. Malheureusement pour elle, elle ne pouvait pas décider de partir comme ça sans prendre le risque de se perdre encore plus profondément parmi les arbres. Elle haïssait son sens de l'orientation totalement inexistant en réalité. La voix du jeune sorcier mit fin à ses lamentations intérieures.

Ca vous va bien de dire ça, deux filles qui sortent de nulle part en pleine nuit dans la forêt... Bon en tout cas, ça fait plaisir, je vais passer une belle nuit vu comme je suis accompagné.

Evidemment c'était à prévoir, un mec au milieu de trois filles. Il ne fallait pas trop en demander non plus en souhaitant tomber sur un mec avait un minimum de jugeote. Enfin ce n'était pas comme si elle avait le choix non plus. La verte et agent s'attarda donc un peu sur l'observation des trois élèves présents. Les deux filles étaient très jolie et le dernier avait un certain charme il fallait bien l'admettre. Regardant de haut en bas de manière très peu discrète, elle s'adressa à lui d'une voix toujours aussi posée.

- Peut-être que tu es bien entouré, par contre nous c'est pas vraiment ça. Alors calmes tes hormones pour le peu de temps qu'on est tous les quatre ça serait vraiment sympa de ta part. Après un sublime sourire hypocrite, elle reprit. Et sinon c'est bien beau ce petit rassemblement mais vous êtes ? 
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre de nuit

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Sam 6 Juil 2013 - 19:32


Entouré de jeunes filles dans la forêt interdite alors qu'il avait prévu de se retrouver seul un moment... Ce n'était pas pour lui déplaire, elles étaient plutôt mignonnes mais le calme n'était pas mal non plus. La première intruse l'examina en détails, comme il aurait très bien pu le faire lui même. Jb ne trouva pas cette situation gênante. Plutôt amusante en fin de compte. Se faire reluquer des pieds à la tête avait quelque chose de risible, un reversement de situation par rapport à d'habitude auquel il n'était pas habitué. La charmante demoiselle s'adressa ensuite à lui.

- Peut-être que tu es bien entouré, par contre nous c'est pas vraiment ça. Alors calmes tes hormones pour le peu de temps qu'on est tous les quatre ça serait vraiment sympa de ta part. Et sinon c'est bien beau ce petit rassemblement mais vous êtes ?

Quel tact, quelle délicatesse, elle était digne de devenir la compagne d'un scrout à pétard. Remarque, c'était justifié, se retrouver à autant dans la forêt sans se donner de rendez-vous tenait du miracle.

-Ravi de te rencontrer aussi, moi c'est JB, j'étais venu écrire un petit poème tranquillement et vous? Vous êtes venues cueillir des fleurs?

Un sourire narquois se dessina sur son visage en posant sa question. Elle avait été tellement aimable qu'il ne voyait pas l'intérêt de rester poli et courtois, encore moins agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Nevada Marban
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre de nuit

Message par : Nevada Marban, Jeu 25 Juil 2013 - 23:22


La seule préoccupation de la brune était de savoir si elle pourrait rentrer jusqu'à Poudlard. Elle espérait donc qu'aucun de ces élèves ne partent la laissant seule sinon elle continuerait à errer dans cette forêt. Elle lut sur le visage du jeune sorcier qu'il était plutôt amusé par le regard qu'elle lui avait jeté. Elle avait consciente de ne pas forcément avoir été sympathique mais elle n'était pas là pour faire copain copain. Puis elle espérait qu'il comprenne qu'elle n'était pas sérieuse. Elle avait répondu pour la forme.

- Ravi de te rencontrer aussi, moi c'est JB, j'étais venu écrire un petit poème tranquillement et vous? Vous êtes venues cueillir des fleurs?

JB ? Nevada n'avait pas vraiment envie de réfléchir au signification de ces initiales. Ainsi donc il était venue écrire un poème, chose assez inattendue certes. Mais bon pourquoi pas au moins c'était productif et artistique. Cela prouvait que ce JB savait réfléchir et plutôt bien. Elle s'apprêtait à lui répondre quand un bruit étrange lui parvint. Un bruit qu'elle n'avais pas encore entendu de toute la soirée. Son regard glissa partout autour d'elle mais ne trouva rien dans l'obscurité. Restant sur ses gardes elle fixa son regard à celui de jeune homme reprenant son sens de l'humeur.

- Oui cueillir des fleurs et courrir nue dans la forêt, un sourire en coin prit forme. Nevada tout le plaisir est pour moi.

Il n'avait pas besoin de savoir pourquoi Nevada était là. Elle avait simplement voulu changer d'air et profiter d'un moment de calme. Pour ce point on repassera c'est sûr.
Ce n'est pas qu'elle n'aimait pas la compagnie de ces sorciers, mais le bruit qu'elle avait entendu occupait toujours son esprit.  Cela impliquait un animal forcément. Le seul problème c'est que notre verte et argent avait une sainte horreur des animaux. Si elle avait apprit à supporter les chouettes grâce au monde magique, tout le reste et Merlin il en restait beaucoup, provoquait chez elle une paralysie totale. Elle croisait donc les doigts intérieurement pour que l'un d'eux propose de rentrer.

- Bon et bien que faisons nous à présent ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Rencontre de nuit

Message par : Evan, Dim 15 Sep 2013 - 15:45


~ C'était une soirée de fin d'été à l'apparence anodine. La journée s'était écoulée paisiblement, sans aucun incident à relever. La rentrée des classes approchait à grands pas, et, en attendant, Evan jouissait encore de quelques moments de tranquillité. Ainsi, dans son après midi pendant laquelle il s'était évertué à ne rien foutre de concret, il était resté dans sa petite cabane à lire quelques ouvrages de magie noire qu'il dissimulait habilement. Ces ouvrages ne lui apprenaient rien d'intéressant qu'il ne connaissait pas déjà, mais il s'était plu à se balader dans les récits de divers sorciers, certains demeurant sans nom.

~ Ainsi, quand le soir fut venu, apportant un ciel étoilé partiellement couvert de nuages dont aucun affichait une mine menaçante, il avait décidé d'aller se balader dans les profondeurs de la forêt interdite. Déjà parce qu'il en était en partie responsable par sa fonction de Garde-chasse, mais surtout parce qu'il aimait l'obscurité et qu'aucune créature en ce monde ne lui faisait peur. Au contraire, quand bien même se retrouverait-il en face d'une Accromentula qu'il trouverait cela fascinant.

~ Soit, toujours paré à l'éventualité qu'il devrait peut-être se défendre, il était sorti avec ses deux fidèles amies, ses baguettes. Vêtu d'une jean et d'un tee-shirt sombre, il passa sa cape légère par-dessus ses épaules pour s'aventurer dans la forêt. Il jeta un coup d’œil au ciel avant de rentrer à couvert des feuillages, saluant les étoiles qu'il appréciait regarder, même si cette fois il ne s'y attarda pas longtemps. Régulièrement dans ses déplacements dans la forêt, il croisait des serpents avec qui il discutait, parlant avec eux du dernier match de foot de la pluie et du beau temps, un peu de tout et de rien afin d'enrichir ses connaissances personnelles sur les reptiles.

~ Après s'être aventuré une vingtaine de minutes dans la forêt, par un endroit où les arbres étaient moins présents et offraient une vue dégagée sur le ciel, il vit des étincelles rouges qui allèrent vers les nuages avant de retomber et de se dissiper en vol. Était-ce un appel au secours ? Il en était sûr. Peut-être un des élèves qui passait l'été dans le château et qui avait violé le couvre-feu imposé par l'école ? Si c'était le cas il comptait bien le sermonner. En attendant, il se hâta de traverser les arbres en courant en direction de là où semblait être provenues les étincelles.

~ Il comprit rapidement l'incident en arrivant sur les lieux. Il formula un "Lumos Locomotor" faisant ainsi apparaître une sphère lumineuse qui s'éleva trois mètres au-dessus du sol et qui éclaira tous les alentours. Une jeune femme blonde bien charmante était au sol, et visiblement elle n'était pas une élève, bien qu'elle ne semblait pas non plus faire partie du corps professoral. Et, face à elle, un serpent de plus d'un mètre la regardait d'un air menaçant, et ne sembla pas s'inquiéter de la présence de l'homme.

"Je t'ordonne d'arrêter tout de suite de t'en prendre à elle mon ami", ordonna-t-il au serpent en Fourchelang.

~ Le serpent ôta son regard de la blondinette et l'observa, comme intrigué. Le reptile lui répondit en lui demandant de quel droit il lui obéirait.

"J'ai croisé beaucoup de serpent dans cette forêt, je suis le Garde-chasse de cette école. Et si tu veux une bonne raison, je te laisserait la vie sauve si tu l'épargnes, alors que si tu lui sautes dessus, tu ne me laisseras pas le choix que d'intervenir et je n'ai pas envie au fond de te faire de mal."

"Et qu'est-ce qui me dit que tu me laisseras en vie au final ?" rétorqua le serpent.

"Rien. Mais je n'ai qu'une parole dans la vie. Il y a certaines personnes dont je serai heureux que tu abrèges l'existence, mais pas elle. Repars dans les profondeurs de la forêt et je t'apporterai un moldu à tuer demain au même endroit si tu veux..."

"Tient parole humain, ou c'est moi qui te tuerait lors de notre prochaine rencontre..."

~ Quelques secondes plus tard, le reptile disparut dans les profondeurs de la forêt, et Evan, rassuré, se rua auprès de la jeune femme pour l'aider à se relever.

- Vous allez bien ? dit-il tout en regardant la plaie à la main de la demoiselle. Par chance, ce n'était pas un serpent venimeux ! Que faisiez-vous donc là et qui êtes-vous ? Ignorez-vous donc qu'il y a une raison au couvre-feu imposé ? Cette forêt peur être dangereuse pour quiconque ne la connaît pas. Vous pouvez vous estimer heureuse que je sois passé par là sans quoi il vous aurait certainement étouffée !

~ Il plongea son regard émeraude dans les yeux bleutés de la belle. Au fond, il ne lui en voulait pas, car il avait réussi à la sauver, mais il était passablement énervé, car il n'aurait pas supporté d'être arrivé trop tard. Il attendait de savoir qui elle était, en espérant que le fait qu'il ait parlé au reptile pour le faire partir ne l'ait pas intriguée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Rencontre de nuit

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 15

 Rencontre de nuit

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.