AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 8 sur 16
Rencontre de nuit
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 16  Suivant
Kahena Cernunnos
Poufsouffle
Poufsouffle

Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Kahena Cernunnos, le  Mer 17 Juin - 2:35

Apparemment Mathéo n'arrivait pas à dormir, et tout comme elle il souhaitait s'échapper un peu du château un moment. Kahena eut un léger sourire à la pensée qu'ils avaient quelque chose en commun. Mais le sourire s'estompa rapidement quand la boule de chagrin se serra dans sa gorge. Ces temps-ci elle devait redoubler d'efforts et d'énergie pour empêcher la Petite Voix de prendre le contrôle et cela altérait grandement la qualité de ses nuits.

"- Je te sens un peu tendu. Ça va ?"

    À ces mots il commença à lui masser le dos de la façon la plus maladroite et adorable qui soit. S'il cherchait à la détendre physiquement c'était complètement raté, mais au moins il avait réussi à chasser le chagrin de part son attention. Elle s'écarta un peu de lui, séchant ses yeux du revers de la main.

"- Je suis un peu fatiguée et stressée en ce moment. J'ai juste besoin de penser à autre chose un moment."

    Pour la première fois depuis bien longtemps, elle fit un sourire sincère que jeune homme. Après tout il n'était pas vraiment méchant, juste un peu bêta. Et puis il lui semblait qu'il dégageait une confiance nouvelle, ce qui lui ajoutait beaucoup à son charme. Elle se rapprocha un peu, posant sa main droite sur le torse du garçon, là où elle pouvait sentir battre son cœur, et elle glissa ses doigts sur le cou de Poufsouffle, caressant doucement sa peau.

"- Alors, tu as un cadeau d'anniversaire pour moi ?" demanda-t-elle avec un sourire joueur.

    Elle approcha son visage du sien, plongeant ses yeux dans ceux du Jaune et Noir. Elle n'avait pas pris la peine d'emporter ses lunettes de soleil puisque d'après ses prévisions, la nuit il n'y a pas de soleil. Aussi elle avait tout le loisir pour observer le jeune blaireau à la lumière de la Lune. Elle avança ses lèvres près de la bouche du garçon avant de changer soudainement de direction et d'embrasser le cou de son camarade. Avec un petit ricanement enjoué, elle s'éloigna précipitamment de lui et s'empressa d'aller grimper dans les premières branches de l'arbre. La blairelle espérait qu'il comprenne l'invitation au jeu. Sinon tant pis pour lui.
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Mathéo Angur, le  Mer 17 Juin - 3:41

Son massage était un peu maladroit, mais apparemment, à eu l'effet escompté. Elle se détacha enfin de lui, séchant des larmes qu'il n'avait pas vu. Était-elle réellement tendue du coup ? Était-ce pour ça qu'elle était là ? En tout cas, il y avait quelque chose qui la poussait à de la sorte. Mais, ce mystère s'éclairci un peu mieux lorsqu'elle reprit la parole.

- Je suis un peu fatiguée et stressée en ce moment. J'ai juste besoin de penser à autre chose un moment.

Fatiguée et stressée. Voilà pourquoi elle voulait surement prendre l'air. Elle avait bien raison. Cette forêt de donne une liberté incomparable.  Tout le contraire de ce qui se passait au château. Les règles encore plus stricts agaçait Mathéo, ce qui le poussa à enfreindre encore plus les règles. Il n'aime pas ce genre de choses, où chaque chose doit être comme ça et c'est tout. Oh non, il avait l'impression que cette méthode rustre et dur entachait l'école. Poudlard à beau être une magnifique école, mais, si ce n'est que pour s'emmerder, autant ne même pas y aller. Et puis, la forêt quoi. Cette forêt te donnait plus qu'un sentiment de liberté qui te détache complètement de l'école. Et cet air frai et si pur. C'est la plus agréable sensation qu'il puisse connaitre, encore plus qu'en c'est d'enfreindre les règles.

Elle souriait. L'atmosphère était détendu comme Mathéo le voulait. Elle s'approcha. Mathéo commençait à frissonner. Il croyait qu'une nouvelle catastrophe allait se produire, mais finalement rien du tout. Au final, ce n'était pas son corps qui s'affala sur lui, mais cette fois, c'était juste une main, qu'elle posa sur son torse proche de son cœur. Les frissons s'intensifiaient. Les choses s'étaient bien mieux passés qu'il n'aurait cru. Sa main se baladait sur son cou tout en lui caressant sa peau. Ce qui se passait était totalement indescriptible. Et Mathéo se laissait emporté par cette ambiance toute nouvelle.

- Alors, tu as un cadeau d'anniversaire pour moi ?

Mathéo souriait. Il plongea son regard dans celle de la Poufsouffle. Et ensuite, tout alla assez vite. Elle avança et était proche de l'embrasser quand soudain, elle embrassa le cou de Mathéo. Il sentait qu'elle voulait jouer. Et ce jeu qui venait de commencer, était en train de lui plaire. Elle s'éloigna et commença à grimper à l'arbre. Mathéo un peu planté sur place, la regardait avant de la rejoindre en courant. Il monta les premières branches tout en essayant de la suivre. Évidemment, ce qui se produisit était forcer d'arriver. La première branche à laquelle il prend appui cassa. Il se retrouva en l'air les bras accrocher à la branche d'au dessus. Il se rapprocha du centre de l'arbre et prit appui à une autre branche lui permettant de souffler un peu. Il regardait celle-ci qui était monter un peu plus haut et la rattrapa. Il saisissat la demoiselle par la hanche et se mit à sa hauteur.

- Alors comme ça on veut jouer !

Mathéo embrassa à son tour son cou et un craquement se fit entendre. "Oh non" Se dit-il. Mathéo stressait. Mais, le craquement qu'il avait entendu provenait de l'arbre ou plutôt de la branche qu'il tenait. Voilà qu'il se fait peur. Mais, il n'allait quand même pas s'arrêter à jouer juste parce qu'il y a un craquement anodin. Ils étaient dans une forêt... Enfin bref. Mathéo regarda à nouveau le visage de Kahena. Celle-ci avait pour effet de rendre Mathéo complètement différent. Et il était joueur.

- Ton cadeau, m'as tu dit ? Il t'attend un peu plus haut.

Mathéo monta encore un peu plus dans l'arbre. Jusqu'à ce qu'il voit que les branches plus hautes sont trop petites pour y grimper. Il se posa sur une longue et grande branche qui pouvait facilement accueillir deux personnes. Sentant la chaleur monter, Mathéo enleva son haut et la jeta vers le bas. Elle devait surement être en train de monter et elle verrait surement le haut du Poufsouffle tomber devant elle. Ou même sur elle. En attendant, il était sur son arbre et attendait la joueuse.
Kahena Cernunnos
Kahena Cernunnos
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Kahena Cernunnos, le  Mer 17 Juin - 4:15

Le garçon se précipita à la suite de la jeune fille, grimpant dans les branches. Les deux élèves étaient habitués aux jeux qu'offrait la nature et cela se voyait. Mathéo se retrouva pendu par les bras quand la branche sur laquelle il appuyait ses pieds se brisa. Kahena se figea un instant, inquiète à l'idée qu'il tombe, et faillit redescendre pour aller l'aider. Mais il se débrouilla très bien seul et eu tôt fait de la rattraper pour l'embrasser dans le cou à son tour. Elle frissonna, la sensation que lui procurait le blaireaux était des plus alléchante.
    Soudain un craquement suspect se fit entendre. L'albinos retint son souffle avant de voir le garçon la dépasser rapidement en lui disant :

"- Ton cadeau, m'as tu dit ? Il t'attend un peu plus haut."

    Elle se dépêcha de le rattrapant, tout en riant aux éclats. Mathéo pouvait ce montrer étonnement joueur quand il voulait.

*Et carrément sexy.* pensa-t-elle sans hésiter en le trouvant assis torse nu sur une grande branche.

    Elle s'assit à son tour, les deux jambes pendant dans le vide du même côté.

"- Un strip-tease ? C'est ça ma surprise ?"

    Elle retira son haut à son tour, seul un soutien-gorge couvrant le haut de son corps. Elle remarqua soudainement la chaleur qu'il régnait. Ce n'était pas la chaleur connue après un effort physique - quoiqu'ils s'étaient bien dépensé pour monter jusque là-haut - plus une tension qui régnait entre eux. Une tension qu'ils avaient déjà connu dans la salle commune. La blairelle se mis à avancer à quatre pattes sur la branche vers Mathéo, jusqu'à ce que ce dernier est le dos appuyé contre le tronc de l'arbre. Elle le plaqua d'une main contre le tronc, le geste se changea ensuite en caresse le long de la poitrine du garçon tandis qu'elle se rapprochait encore.
    Elle se dressa sur les genoux, dépassant légèrement Mathéo de quelques centimètres, puis elle pris son visage dans ses mains pour l'embrasser.
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Mathéo Angur, le  Mer 17 Juin - 13:56

Il était dans un moment d'extase. Jouer au milieu de la forêt, en pleine nuit, tout en enfreignant le règlement. La lune offrait un spectacle incroyable et les deux joueurs allaient être sur la même branche. La tension montait, le vent ne gênait pas. La fraîcheur de la nuit ne se faisait pas sentir. Il avait chaud et cette tension ne faisait qu'augmenter cette chaleur. Et là, Kahena monta sur cette fameuse branche. Ce n'était pas une branche comme les autres. Elle était bien pour s'y déplacer et bouger sans véritablement tomber. Sauf si on y fait pas attention. Mais, là, ça n'avait rien avoir.

Elle s'assit sur cette branche. Mathéo souriait de plus belle, le torse nu. Il la regardait avec envie et la chaleur de son corps haussait le ton de cette envie. Il balançait ces jambes quand la joueuse répondit.

- Un strip-tease ? C'est ça ma surprise ?

Mathéo rigolait. Il pouvait lui en offrir un, si tel était son envie. Il pouvait faire n'importe quoi pour la satisfaire, pour lui donner plaisir. Et il rougit tout d'un coup quand celle-ci enleva son haut. Il était loin d'être gêné. Si ça lui faisait plaisir, alors pourquoi pas lui. Et puis elle s'approcha rendant le ton encore plus fort qu'il ne l'était avant. Mathéo frétillait et le regardait venir à lui à la façon d'un panthère. Mathéo se cala sur le tronc de cet arbre qui allait être spectateur du jeu des deux blaireaux. Cette chose, Mathéo ne l'avait jamais encore sentit de cette manière. Certes, il y avait une tension entre eux déjà lors de leurs rencontres dans la salle commune. Mais là, c'était incomparable. Elle plaqua Mathéo contre le tronc avec sa main avant que sa ne se transforme en caresse. Il en avait des frissons. Des frissons qu'il lui provoquait un sentiment d'extase, tandis qu'elle se rapprochait encore. Cette nuit, devenait de plus alléchante et ça ce sentait.

Mathéo était caler sur le tronc ses jambes entre les genous de Kahena qui le dépassa. Elle s'était limite assise sur ses jambes son corps presque coller à celle-ci. Et l'instant de magie continua. Elle prit le visage de Mathéo et l'embrassa. Il se laissa emporter par ce baiser tendre et doux. Et la chaleur continuait de monter. Elle avait atteint des sommets et Mathéo laissa se baiser durer. Il ne pensait plus à rien. Il était dans un moment tellement incroyable, tellement indescriptible. Mathéo caressa son visage à son tour. Il ne voulait pas briser cet instant là. C'était un moment tellement agréable.

Puis Mathéo, embrassa son cou tout en lui caressant sa peau douce et soyeuse. Il l'embrassa de nouveau sur la bouche et essaya d'enlever son pantalon. En faite, vu que Kahena était sur lui, il n'avait réussi qu'enlever qu'une partie de on pantalon. Ça lui arrivait jusqu'au genou et le baiser continuait. Ils allaient vite se retrouver à poils assez rapidement. Mais ça, c'est si Kahena en aura l'envie. Parce que lui, il ne voulait que lui donner du plaisir.

- Tu veux continuer le strip ? dit-il avec envie.

Et surtout parce que le pantalon le gênait. Il voulait limite s'en débarasser.
Kahena Cernunnos
Kahena Cernunnos
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Kahena Cernunnos, le  Mer 17 Juin - 19:49

"- Tu veux continuer le strip ?"

    Voilà qui était plutôt tentant. La Cernunnos s'assit à califourchon sur Mathéo, se laissant emporter par les baisers et caresse du jeune homme. Elle sentit qu'il commençait à la déshabiller entièrement. Elle retira tant bien que mal le pantalon qu'elle avait maintenant aux genoux et le laissa tomber dans les branches de l'arbre. Ils allaient bien s'amuser pour retrouver leur vêtements après, mais pour l'instant il n'était pas question de se rhabiller. De plus elle trouvait qu'ils étaient tout deux encore bien trop recouvert de tissus. Elle pris les mains de Mathéo et les guida lentement le long de ses côtes jusqu'au milieu de son dos, l'invitant ouvertement à dégraffer son soutien-gorge. Elle se couvrit ensuite des mains du Poufsouffle, s'amusant de sa réaction. Le garçon habituellement toujours malheureux n'avait plus l'air de se plaindre du tout. À vrai dire elle espérait que la situation actuelle ne soit pas source de malaise pour lui, pour elle tout aller pour le mieux.

    Elle se pencha en arrière pour s'allonger sur la branche, attirant Mathéo à elle. Elle en profitant pour le déshabiller à son tour. Au vue de la position dans laquelle ils se trouvaient, elle considérait qu'ils méritaient amplement une médaille de gymnastique pour leur performance. Sa respiration s'accéléra intensément en sentant le corps du blaireau contre le sien. Cette sensation de ne penser à rien d'autre, juste deux élèves de Poufsouffle, perdu dans les branches d'un arbre. Le sentiment de liberté enivrante qui l'envahi décupla son excitation et elle repris les baisers là où ils s'étaient arrêtés, non sans y mettre plus de sensualité cette fois-ci. Se dressant sur un coude, elle glissa ses doigts dans les cheveux de Mathéo, elle resserra sa prise afin de lui incliner légèrement la tête, dégageant son délicieux cou.

    L'Anglaise caressa des lèvres le cou du jeune homme et commença à le mordiller.

    C'est évidemment ce moment que choisis la branche sur laquelle ils étaient installés pour commencer à plier dans un grincement sinistre...
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Mathéo Angur, le  Jeu 18 Juin - 2:35

Il fourmillait d'impatience. La scène qu'il proposait offrait un spectacle incroyable. Et ils en étaient les seuls spectateurs et les seuls acteurs de cette incroyable séquence. Il n'aurait jamais cru qu'elle serait à nouveau dans ces bras. Encore moins de jouer avec elle en pleine forêt et encore moins de l'embrasser de nouveau. Cette rencontre qui avait tourné au désastre (enfin, surtout le lendemain) était maintenant un lointain souvenir. Et dans ces moments là, il n'allait sûrement pas être empêché de continuer par ces pensées. Son humeur joueur et taquin prenait vraiment le dessus. Et ça devait être le cas de l'autre côté.

Le fameux pantalon qui gênait Mathéo fût enlevé et tomba de la branche où ils étaient. Ils allaient aussi bien à s'amuser à chercher les vêtements. Mais, c'était amusant et la question s'étouffa rapidement. Kahena prit donc les mains de Mathéo. Elle les guidait en longeant son dos jusqu'au milieu de celui-ci. Là où était l'attache du soutien-gorge. Il la détacha et l'enleva tranquillement laissant découvrir peu à peu sa magnifique poitrine. Il la regardait intensément. Elle s'allongea sur le dos le long de la branche, ce qui était une tâche bien difficile vu l'endroit où ils étaient. Et franchement, ils étaient agile pour des être tellement maladroit. Mais, tout allait bien, justement, tout ce passait trop bien.

Le breton rejoignit sa compère allongé sur la branche. Il vient à se coller à elle tout en se déshabillant avec l'aide de celle-ci. Il y avait juste un petit détail qui lui permit de faire ce qu'il va faire. Pendant qu'elle le déshabillait, Mathéo voulait garder sa baguette toujours sur lui. Par tout les moyens. Là, c'était compliqué. Très compliqué. Alors, il réussit à l'accrocher à deux branches qui s'entrecroisait et revint à la partie. Il glissa son corps contre celle de la Poufsouffle et reprit là où ils étaient arrêtés. Ils s'embrassèrent de nouveau. Et Kahena, pour changer un peu le resserra afin que sa tête s'inclina. Puis, elle caressa son coup avec ses lèvres avant de le mordiller. Et ce plaisir intense devint en un frisson de peur. Mathéo se releva d'un coup. La branche commença à plier. Il prit sa baguette juste au dessus de sa tête et lança le premier sort qui venait à l'esprit. "- Duro" Dit-il avant que celle-ci ne se casse et arrêta la fête dans un moment d'ivresse comme celui-ci. Le sort fonctionna. Il avait viser là où sa pliait. La branche était devenu dur comme de la pierre. Et ce n'était pas friable. Donc c'était une réussite.

- Rien ne gâchera cette soirée !

Ils auraient dû sécuriser la branche, mais étant partis dans leurs élans, ils n'avaient pas penser à ce que cet branche allait leurs procurer ce moment de frayeur. Mathéo lança donc un #Amplificatum qui élargit une partie de la branche. Mais l'arbre, cette fois... Allait-il tenir le coup. Il était en train de le martyriser le pauvre. Il s'excusa presque à moitié et revint au bord du tronc, là où il y avait plus d'espace. Il fit un signe en demander à la joueuse de venir la rejoindre. Ils n'allaient tout de même pas en finir là ? Oh non ! C'est pour son anniversaire ! Et le cadeau, il le tiendra jusqu'au bout. C'était pas le moment de lui faire de la peine. Il posa sa baguette dans un coin et revint en position. Une fois qu'elle le rejoignit, il prit ses mains et se retourna la plaquant cette fois-ci contre l'arbre. Il l'embrassa en partant du bas vers le haut. Une fois à genou, il s'allongea cette fois-ci à son tour sur la branche un peu plus grande.

Mais perdant ces repères de cette branche qui avait prit un peu de taille, Mathéo glissa, le dos ripant contre l'arbre et tomba. Enfin presque, il avait eu un réflexe qu'il avait déjà eu avant. Il était pendu, à poil, il seul main qui prenait appui à l'arbre. Autant dire qu'il était dans une mouise pas possible et son dos commençait à le faire vraiment mal...
Kahena Cernunnos
Kahena Cernunnos
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Kahena Cernunnos, le  Jeu 18 Juin - 4:05

Leur deux corps étaient blottis l'un contre l'autre quand Mathéo se dégagea de l'étreinte de l'albinos pour poser sa baguette au-dessus d'eux. Cette précaution se révéla parfaitement nécessaire puisqu'il put ainsi les sauver d'une mort certaine en solidifiant la branche qui commençait à rompre sous leur poids. Comme il lui dit ensuite, rien ne semblait pouvoir gâcher cette soirée. Les deux blaireaux se retrouvèrent de l'autre côté de la branche, Mathéo embrassa de bas en haut le corps de la jeune fille qui fut assaillit d'un délicieux frisson au même moment. Il allait s'allonger comme elle l'avait elle-même fait tout à l'heure, mais les lois de la maladresse excessive reprirent leurs droits. Kahena ne put s'empêcher de pousser un (*ridicule*) cris de peur en voyant son complice glisser de leur plateforme de jeu en s'éraflant sévèrement le dos. Fort heureusement il réussit à se rattraper à un bras, évitant ainsi la chute mortelle qu'ils esquivaient depuis le début.

    Analysant rapidement les risques que courait le garçon en se maintenant au-dessus de sol à l'aide seule de son bras, la jeune fille jugea préférable de redescendre pour l'aider à se stabiliser plutôt que d'essayer de le remonter tant bien que mal. Ils avaient assez joué avec la gravité et ils l'avaient appris à leurs dépends. Aussi agile que lui permettait sa maladresse, l'Anglaise descendit quelques branches sous le garçon, et lui prêtant ses épaules en appuis, réussi à guider ses pieds vers un nœud qu'offrait le tronc. Quelques minutes plus tard, les deux singes se retrouvèrent en bas, sains et saufs.

    Kahena pris Mathéo dans ses bras, plus dans un geste d'affection après toutes ces émotions que dans le but de relancer leur jeu sensuel. Elle alla récupérer sa baguette tombée au sol avec son haut, simple prudence qui aurait pu se révéler bien utile quelques minutes plus tôt. Ayant rassemblé les affaires qu'elle avait réussi à réunir, elle posa le tout au pied de l'arbre contre lequel elle s'appuya ensuite. La fausse rousse passa sa main dans ses cheveux pour les démêler en les passant tous d'un côté de son crâne, tout en regardant fixement Mathéo avec l'air de dire "Prêt à reprendre la partie ?".

*Dis donc, tu perds pas le Nord toi. Sacrée libido.* glissa doucement la Petite Voix.

    Avec les sursauts de peur consécutifs, sa Voix intérieure avait trouvé une ouverture dans sa tête. Pour le coup, Kahena ne comptait pas lui laisser le loisir de gâcher la fête. Se mordant la lèvre inférieure, elle regarda dans une autre direction avec un air faussement dédaigneux, comme si elle comprenait que Mathéo n'avait pas assez de courage pour jouer encore malgré la peur... Mais peur de quoi après tout ? N'avaient-ils pas tout deux les pieds sur terre ?
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Mathéo Angur, le  Ven 19 Juin - 1:36

Jouer au singe a finit par donner de gros risques aux deux joueurs. Que ce soit pour l'un et l'autre. Suspendu toujours en l'air à l'aide de son bras, il ne s'imaginait pas arriver à ce stade là. Il avait pourtant prit toute les précautions pour éviter ce genre d'accident. Et pourtant, il était dans de beau drap et sa baguette était au dessus de lui. Seule Kahena pouvait le sauver de ce calvaire. Son dos commençait à le brûler. Il ne sentit pas de goutte de sang, mais il va quand même essayer de vérifier. Enfin, il à vite renoncer à cette hypothèse. C'était plus brûlant qu'autre chose. Il avait ripé et avec la friction, cela lui a brûler sa peau. Il s'en foutait, c'était pas le gros soucis qu'il avait. Sentant ces forces se diminuer, il remarqua une présence juste en dessous de lui. Elle était là. Elle était prête à l'aider. Et son aide fût très précieux.

Une fois les pieds en contact avec l'arbre, avec l'aide de la Poufsouffle, il souffla les mains sur les hanches. Il monta rapidement chercher sa baguette et suivit sa partenaire jusqu'au seuil de l'arbre. Ils se retrouvèrent donc sur terre loin des problèmes de la pesanteur et des risques qu'ils pouvaient encourir. Il n'était plus question de remonter. A part si ce n'est pour jouer avec la mort volontairement. Non, il n'en était plus question comme il l'était pour arrêter leurs jeu. Ils n'allaient quand même pas s'arrêter là. Ils avaient apprécier avec délices leurs caresses et leurs embrassades. Alors pourquoi s'arrêtait là. La nuit était loin d'être terminé.  

Kahena revint vers Mathéo en le prenant dans ses bras. La peur de le perdre sans doute. Ou alors juste effrayer par ce qu'il venait de ce passer. Peu importait. Enfin, elle lâcha l'emprise et alla chercher les affaires qui traînait ici et là. Et c'était une bonne idée. Les posant près de l'arbre, ils étaient de nouveau face à face. Elle profita de cette occasion pour aller mettre ses mains dans ces cheveux les poussant d'un côté. Son regard était malicieux et il en fit de même. Puis, elle regarda dans une autre direction. Pourquoi ? Avait-elle entendu un bruit quelconque ? Avait-elle peur ? "Il se passe quoi ?" pensa-t-il. Il ne le saura pas. Il prit le visage de Kahena dans sa main, la guidant à le regarder de nouveau vers lui. Il ne voyait rien aux alentours et n'entendait que le souffle de ces deux blaireaux.

Il embrassa son cou pour reprendre les festivités, la mordillant à son tour. Sa main gauche commença à longer le long de son corps jusqu'à son sous-vêtement. Ce jeu continua, pendant des minutes et des minutes. Sans s'arrêter. Rien autour ne les empêcha de continuer. Ni même les animaux de la forêt. Rien ne gâcha le plaisir qu'il y avait entre les deux. Ils continuèrent toujours et encore, la lune commencent à partir tranquillement du ciel sans nuage. La fraîcheur de la nuit faisait du bien, surtout pour la blessure de Mathéo. Et ça ne le dérangeait pas. Aimait-elle ce cadeau ? C'est tous ce qu'il aimerait pour elle. Qu'elle soit heureuse. Tout ce qu'il voulait, c'était de lui faire du bien, de la déstresser, de faire ce qu'on fait les autres. L'aider. Du premier regard porter sur elle jusqu'à aujourd'hui, il y avait quelque chose qui se passait. Ils peuvent très bien s'entendre et se détester l'instant d'après. Ils s'attiraient, sans le chercher. Et cette nuit, ils vont jusqu'au bout. Pour enfreindre le plus de règles qu'ils peuvent. Sont-ils les premiers à faire ça ? Mathéo s'en doutait.
Kahena Cernunnos
Kahena Cernunnos
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Kahena Cernunnos, le  Jeu 2 Juil - 8:36

Son camarade de jeu ne se démonta pas pour si peu et tourna délicatement le visage de la blairelle vers lui. Jamais Kahena ne l'avait vu aussi entreprenant, et ce n'était pas pour déplaire à la fausse rousse qui se laissait le garçon prendre le contrôle et glisser ses doigts partout sur son corps. La Poufsouffle sentait bien qu'il cherchait à lui faire plaisir, le contraire aurait été regrettable, autant pour lui que pour l'agréable moment qu'ils étaient en train de partager. Elle ferma les yeux, les sons relaxant de la forêt envahissant son esprit, elle ressentait encore plus la pression des mains de son ami sur sa peau. Ses pensées divaguèrent un instant sur leur première rencontre, à croire qu'ils étaient destinés à finir dans le même lit. La sang-mêlée n'arrivait pas à déterminer ce qu'elle ressentait pour Mathéo, ce n'était pas réellement dans son habitude de s'attacher trop aux gens, ce qui était sûr c'est qu'elle avait une certaine forme d'affection pour lui. En soit c'était le même genre d'affection qu'elle ressentait avec tout le monde, tout le monde étant résumé à une très petite minorité de personnes.

    Soudain elle eu un soubresaut incontrôlé. À croire que Mathéo se débrouillait plutôt bien ! Elle jugea qu'il était temps de lui rendre la pareille, ce qu'elle lui fit comprendre en glissant doucement sa main jusqu'à l'entrejambe du garçon. La Jaune et Noire pris soin de lui rendre le plaisir qu'il lui avait lui-même donné. Pour une soirée d'anniversaire, on peut dire qu'elle était gâtée. Et elle ne souhaitait pas s'arrêter là. Mathéo non plus d'ailleurs. D'un coup de baguette magique elle fit apparaître dans sa main ce qui les protégeait là où la magie pouvait se montrer inefficace. Elle poussa d'une main le blaireau sur le sol, s'assit à califourchon au-dessus de lui et saisissant son menton, l'embrassa avec toute la sensualité nécessaire pour lui faire comprendre où elle voulait qu'ils en viennent - quoique s'il ne l'avait pas déjà compris cela pouvait être problématique. La Cernunnos mordilla le cou du garçon, faisant encore monter le désir qui était pourtant palpable entre eux.

[Ellipse subtile afin de préserver l'innocence des lecteurs les plus sensibles]


    Allongée sur le dos aux côtés de Mathéo, la jeune fille appréciait les nuances de bleus foncés et clairs dont se teintait le ciel avec le levé du Soleil. Ils avaient passé un petit bout de temps dans cette forêt et il était peu être temps pour eux de songer à rentrer. Mais la blairelle était si bien, là, dans la forêt. Elle se tourna sur le côté et posa sa main sur le torse du jeune homme. Ses doigts commencèrent à se promener sur le corps du garçon, non pas comme une nouvelle invitation. Elle le fixa de ses yeux bleus pâles et jugea bon de - pour une fois - s'exprimer sur son ressenti.

"- J'ai... Passé... En bonne garce, elle aimait faire durer le suspense, Une... Excellente soirée."

    Elle conclus avec un sourire pour prouver sa sincérité. L'albinos se mis soudain sur le ventre, se redressant sur ses coudes. Elle regardait Mathéo, comme si elle attendait une réponse. Dans autre côté elle avait très envie de l'embrasser à nouveau, rien que pour faire durer un peu le plaisir. Après tout, elle était grande maintenant, elle avait seize ans.
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Mathéo Angur, le  Jeu 23 Juil - 14:56

Tout ce qui se passait cette nuit là était unique en son genre. Certes peut-être qu'il sont pas les premiers, mais tout ce qu'il s'est passé ne pouvait jamais arriver à un autre couple. Ou alors, ça serait vraiment plus qu'étrange et bizzare à la fois. La forêt pouvait offrir pas mal de spectacle et de choses complètement inhabituel comme ce fut ce jour-ci. Et ce qu'il se passait là, ce n'était que le début de la fin. Du moins, c'était loin d'être terminé.

Pendant que Mathéo rendait le jeu de plus en plus sensuel, Kahena renversa la vapeur et prit le contrôle de la partie à son tour. En tout cas, elle glissa délicatement sa main vers son entrejambe ce qui éprouva quelque nouveau frissons à Mathéo. Mais ce n'était que des frissons éprouvé par une sensation d'extase. Elle continua, jouant elle-même avec le corps du blaireau. Puis, sentant la nouvelle monté en chaleur entre les deux corps et l'envie d'aller encore plus loin qu'ils ne l'avaient pas encore été, elle poussa d'une seule main Mathéo contre le sol. Celui-ci ce laissant même guider par sa main. Puis, monta à califourchon sur lui, avant de le rembrasser encore sensuellement qu'elle ne l'avait été le faisant comprendre où elle voulait en venir. Bon, même si c'était le but finale avant tout, du moins, c'était le bon moment de passer aux choses sérieuses.

[Ellipse]

Ils étaient enfin côte à côte sur le dos. Ce moment passés ensemble était juste incroyable. Entre les feuilles autour d'eux qui volaient et la lumière du soleil qui arrivait petit à petit. Même s'ils avaient encore pas mal de temps avant que celui ne ce soit vraiment levé, on sentait tout de même celui-ci pointer le bout de son nez. Son réveil était l'alarme qui disait qu'il était temps de rentrer avant de se faire choper. Mais, le désir qu'il éprouvait aux côtés de Kahena le poussait à rester. Ils étaient tellement bien là tout les deux.

Après un petit moment de silence, écoutant les oiseaux et la nature elle-même se réveiller tranquillement, Kahena se tourna posant sa main sur son torse. Tout en continuant de la balader sur son corps, elle le fixa de ses yeux très clair et se mit à parler.

- J'ai... Passé... Une... Excellente soirée.

Ces dires mêlé au sentiments de suspens fit sourire agréablement Mathéo. Qu'elle ai passé une excellente soirée était la meilleure chose qu'il voulait savoir et la rendre heureuse était la seule chose qu'il voulait. Puis, elle se tourna, sur son ventre, les coudes lui permettant de rester la tête un peu plus haute et elle continuait de le regarder. Alors, voyant qu'elle attendait une réponse, il lui donna ces sentiments qu'il avait.

- Je suis heureux que tu es passé une excellente soirée. Faut dire qu'elle était magique cette nuit. Et moi aussi, j'ai plus qu'aimé cette nuit folle avec toi.

Il souriait à son tour lui prouvant sa bonne foi. Et même l'embrassa avant de revenir à sa position d'origine. Seulement, le temps passait, passait, passait. Et d'un coup, Mathéo se releva prenant appui avec ses mains. Il avait entendu un bruit. Mais pas un bruit qu'un animal pourrait faire. Non, il avait l'impression de se faire espionner. Regardant Kahena avec stupeur, il lui dit avec empressement, même si ce moment, Mathéo n'en voulait pas.

- Il serait peut-être temps de rentrer avant de se faire choper non ? À moins que tu ne préfère rester encore un moment agréable ici.

C'est pas qu'il avait peur de se faire prendre, au contraire, mais il préférait assurer le coup. Sachant qu'ils n'étaient toujours pas rhabiller en plus de cela. Mais si ça se trouve ce n'était que son imagination. Et tant qu'à passé cette nuit de folie jusqu'au bout, autant attendre le lever complet du soleil !
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Lizzie Cojocaru, le  Ven 21 Aoû - 13:11

Squat préfectoral



Il n’est jamais trop tard pour accomplir certaines choses. Détruire une statue de serpent géant oubliée dans la Forêt Interdite, compris. Faut dire que si quelqu’un la rencontrait pendant l’un des cours/jeux de Poudlard, remonter jusqu’à la blairelle ne serait pas si difficile, et après, elle était dans la mouise. Profitant d’un couvre-feu généreux et du prétexte préfectoral, la jeune femme parcourut longtemps les couloirs de Poudlard, en quête de quelques minots à renvoyer. Sauf que forcément, elle ne trouva personne. Bon, ne pas rencontrer de membre du personnel de Poudlard n’était pas forcément négatif non plus, vu que trop parmi eux ne pouvaient pas se la voir en peinture, lui trouvant toujours l’air louche alors que par Toutamerlin, elle était innocente !  Bref, quand elle fut sûre que nul autre n’arpentait les couloirs du château dans une aire trop adjacente à la sienne, elle se rapprocha de la sortie la plus proche. Faut dire que sans la cape de Parker, elle était plus exposée et prenait plus de précaution. Quelque saut du haut de la volière plus tard -les bras agrippés à d’antipathiques hiboux qui lui filèrent un tas de plumes dans la face- elle atterrit dans son sort de coussinage, et se redressa mine de rien.

Personne ne pointait à l’horizon. C’était trop beau. Elle allait détruire les preuves. Le pas félin et léger, glissant dans les fourrés, elle s’approcha de la lisière forestière et s’y glissa par branches et par maux. Un petit bleu par ci, un petit bleu par là, et malheureusement, il ne s’agissait d’élèves. Enfin, malheureusement. La septième année était tout de même bien contente d’avoir du temps pour gérer ses petites affaires. S’il y avait une chose que la mort de sa soeur lui avait apprise, c’était peut-être l’importance de ranger ses affaires, en toutes circonstances. Après, même cette leçon, elle ne semblait capable de la mettre en application. En effet, l’objet de sa quête se faisait purement introuvable. Elle arpenta la forêt, égrenant les macronutes, puis les malheures. Un cri retentit soudain, lui offrant la distraction nécessaire. Aigu. Crécelle. Apeuré. Elève. Banco. Ou bacon, comme vous voulez. La Poufsouffle suivit l’origine du bruit et la trouva plus facilement que son but initial. Au sol gisait une autre statue de pierre : celle-ci avait la vulgaire forme d’une branche.

Légèrement plus intéressant, le soutien-gorge accroché. Autrement plus dignes d’attention étaient les deux corps emmêlés dans l’herbe rendue humide par une pluie d’étoiles. 1, 2, 2, 3. Non, elle n’avait aucune difficulté pour compter, elle énumérait simplement les sanctions qui guettaient les amants d’un soir. Non port de l'uniforme, accès à la forêt interdite, non respect du couvre-feu, relation sexuelle. 1, 2, 2, 3. Miam.
- Il serait peut-être temps de rentrer avant de se faire choper non ? À moins que tu ne préfère rester encore un moment agréable ici.

- Je crois que vous allez rester encore un moment, en revanche, je ne garantie pas qu’il soit agréable, susurra-t-elle amusée. D'autant qu'elle connaissait les deux minois. Il s'agissait du bègue-chaussettophile-pyromane et de l'albinos-asociale-nudiste-boueuse.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Lizzie Cojocaru, le  Mar 22 Sep - 13:08

Absence de réponse pendant un mois = sanction.
Accord de Luke Belt.

Sauf que les deux Poufsouffle ne semblaient réagir. Ça n’allait pas du tout, les mois passaient, elle perdait en autorité. Toujours affairée au Chaudron, à ses magouilles expérimentales personnelles, s’était-elle faite trop peu présente à Poudlard ? Ça lui paraissait assez incroyable, elle avait plutôt l’habitude d’être identifiée assez radicalement, assez immédiatement, et c’était frustrant. Ou alors, l’albinos se désapant à la première occasion était un si bon coup que l’autre ne l’entendait pas, vu que lui, il était à minima censé la (re)connaître. M’enfin, ça changeait pas grand chose, elle pouvait plus faire dans les mineur.e.s, c’était d’une épuisante indécision l’adolescence. Elle aimait l’assurance, la confiance en soi, la connaissance du corps, ça c’était excitant. Bon sang pourquoi avait-elle à justifier le manque d’importance d’une baise avec l’élève en présence, elle était pas assez sexy pour justifier ce type de réaction, si ?

Secouant la tête, affligée par ses incohérentes pensées, mais leur donnant sans doute juste l’impression de changer d’avis, ce qui en soit était aussi le cas, m’enfin un jour il faudrait que le monde magique cesse de la juger bipolaire, elle n’était qu’un tantinet lunatique, bref, secouant la tête donc, son habituel sourire carnassier aux lèvres, elle chercha leurs noms dans sa défaillante mémoire. Pis ça venait pas. Rien à faire, ça la rendait dingue, elle était trop mauvaise avec ça. Alors elle se contenta de refiler le duo par baguette. Elle savait juste pas à qui, m’enfin, Wells pouvait pas la saquer et était capable de rejeter la faute sur elle, Dey se laisserait berner, Proulx allait les déguiser en licornes et c’était mauvais pour la réputation de Poufsouffle...

Bon, l’infirmière ferait à peu près l’affaire. Fibula Loquor Filatim Olivia Samuels, « Elizabeth Bennet à la baguette. Elèves en infraction, non port de l'uniforme, accès à la forêt interdite, non respect du couvre-feu, relation sexuelle. Suis les étincelles. » Gosh, trop d'amabilité. Mais c'est elle allait pas s'embêter à être douce, tout de même, c'était pas son job, que l'autre se lève, qu’elle se presse, qu’elle les gère, la préfète avait d’autres chat.te.s à fouetter. Attendant quelques minutes jugées nécessaires au réveil de l'ex-blairelle, elle pointa sa baguette vers le ciel étoilé et lança un #Periculum.
Mathéo Angur
Mathéo Angur
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Mathéo Angur, le  Sam 24 Oct - 21:38

La folle et magnifique soirée pris une tournure à laquelle il pouvait s'y attendre. Évidemment. Si seulement il pouvait le laisser tranquille une minute. Il était bien là et puis il ne voulait pas bouger. Il ne savait pas ce que faisait Kahena à ce moment. Mais son coeur avait accélérer brutalement. Franchement, tout mais pas ça. Pas elle. Pas à ce moment là. Pas à l'anniversaire de Kahena. Pourquoi ? Oui, pourquoi ça devait tomber sur lui ? En ce jour ? Et bien, ça, c'est la malchance qui nous le dira. Ouais, parce qu'il n'y avait qu'elle pour ça. Cette maudite malchance qui continuait à nous tourner autour. Bordel.

- Je crois que vous allez rester encore un moment, en revanche, je ne garantie pas qu’il soit agréable.

C'est pas comme s'il ne le savait pas hein. On s'en doute bien que ce ne soit pas agréable. Surtout venant de la préfète. Ça aurait été très étonnant ! Mathéo ne bougeait pas. Comme figé. Ils étaient dans de sales draps tout les deux. Et ne pas bouger ne pouvait pas leurs permettre de sortir de se pétrin. Vraiment pas. Mais le problème, c'est que sa timidité le rattrapa. Nu devant la préfète. Un sentiment de honte surfait sur tout son corps. Et des sueurs froides se baladant sur son visage.

- Elizabeth Bennet à la baguette. Elèves en infraction, non port de l'uniforme, accès à la forêt interdite, non respect du couvre-feu, relation sexuelle. Suis les étincelles.

Hein ? Quoi ? Lui qui pensait qu'il allait passer un sale quart d'heure avec elle. Voilà qu'elle demande à l'infirmière de venir. Nan mais c'est quoi ce bordel ? Bon là, il était perdu et toujours autant figé. Et puis de toute façon, on avait perdu Mathéo. Il était à fond dans ses pensées. Se remémorant cette folle soirée. Avant que cette foutue préfète ne gâche tout. Ne gâche toute la fête. Rien à faire. Maintenant, il ne pouvait plus l'apprécier. Ne pouvait que la regarder de travers. Alors pourquoi il ne la provoquait pas. Bah juste qu'il est toujours un peu à poil et qu'elle avait tout le loisir de réagir avant qu'il ne fasse un geste suspect. Bah ouais. En plus c'était trop tard. Elle avait déjà signaler la position à l'infirmière. Et là. Il ne la connaissait pas. Alors bon, ça risque d'être compliqué à gérer cette histoire maintenant. Et il se sentait vraiment ridicule.
Kahena Cernunnos
Kahena Cernunnos
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Kahena Cernunnos, le  Ven 30 Oct - 15:32

"- Je suis heureux que tu es passée une excellente soirée. Faut dire qu'elle était magique cette nuit. Et moi aussi, j'ai plus qu'aimé cette nuit folle avec toi."

Le blaireau l'embrassa - à croire qu'il lisait dans ses pensées - avant de se relever soudainement, comme pris par le temps.

"- Il serait peut-être temps de rentrer avant de se faire choper non ? À moins que tu ne préfères rester encore un moment agréable ici."

C'est alors qu'une nouvelle voix féminine sortie de l'obscurité pris la peine de répondre à sa place.

"- Je crois que vous allez rester encore un moment, en revanche, je ne garantie pas qu’il soit agréable."

Kahena se mit rapidement debout attrapant sa baguette au vol, sa nudité n'étant nullement à ses yeux un obstacle vis à vis d'une quelconque confrontation elle ne prit pas la peine de se couvrir. Elle avança d'un pas souple, ses pieds nus flottant dans l'herbe humide, le bois de charme frottant contre sa cuisse tout aussi nue, elle voulait pouvoir discerner le visage de cette perturbatrice avant de s'adresser à elle. C'était sans compter l'apparition sauvage d'un buisson épineux qui n'avait foutrement rien à faire dans une clairière qui par définition est vide. L'albinos se figea en voyant une trace rougeâtre émerger sur son avant-bras, suivie par d'autre traces elles aussi rougeâtres, perpendiculaires à la première. Ce n'était pas par étonnement ni à cause de la douleur parfaitement bénigne de la plaie, c'était plus une fascination malsaine qui l'avait saisie sans prévenir à la vue du sang glissant sur la peau. La jaune et noire releva légèrement son bras, se plongeant dans une observation étrange pour cette couleur rouge qui se faisait beaucoup trop alléchante. Ses yeux sur la coupure furent bientôt rejoins par sa langue qui s'affaira à récolter le liquide vital, un goût de fer emplissant sa bouche. Alors que quelques gouttes d'hémoglobine s'échappaient de ses lèvres, la voix retentit à nouveau, une certaine impatience pointant dangereusement.

"- Elizabeth Bennet à la baguette. Elèves en infraction, non port de l'uniforme, accès à la forêt interdite, non respect du couvre-feu, relation sexuelle. Suis les étincelles."

Kahena releva les yeux et reconnut la préfète sadique de sa maison. Son regard suivit ensuite les étincelles rouges qui filaient vers le ciel, juste au-dessus de leur position.

Ça sentait les problèmes.

La fausse rousse dressa sa baguette et lâcha un #Promptus Nebulae. Certes ce n'était pas un peu de fumée qui brouillerait leurs traces - au contraire, un brouillard soudain en plein milieu d'une clairière, on a rarement vu moins anodin - mais elle sentait qu'ils manquaient de temps pour élaborer une stratégie digne de ce nom. D'un pas rapide et pressé elle s'approcha de la psychopathe jusqu'à se que leur visage se trouvent à quelques centimètres de distance. La blairelle plongea ses yeux bleus translucide dans ceux de la préfète. Le fantasme ravivé par la vue du sang transpirait d'elle et poussait ses instincts primaires à refaire surface. La Cernunnos approcha ses lèvres tâchées de sang de l'oreille de la jeune fille, non sans avoir au préalable écarté délicatement dans un geste désarticulé, une mèche de cheveux inopportune.

"- Eh bien Elizabeth, la soirée ne faisait que commencer, pourquoi ne pas nous rejoindre au lieu de nous interrompre ?"

Il était certain que la Petite Voix était la seule à pouvoir faire une proposition aussi précaire que stupide, mais Kahena laissa faire, dans le doute que cela fonctionne. Et puis ce n'était pas comme si la brunette qu'elle toisait actuellement lui était physiquement désagréable. De plus, la fascination qu'avait éveillée en elle le goût et la vue du sang s'ajoutait à la folie qui l'habitait déjà bien trop.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Invité, le  Lun 7 Déc - 14:49

Pv Azphel.






Je souffrais, j'étais a terre...ma vision était brouillé et mes oreilles sifflaient affreusement. Je sentait mon visage se tortionnaire sous la douleur mais au travers tout tout cela, j'entendant mon nom hurler, je m'efforçai alors de me redresser lentement, au rythme de mon cœur qui semblais si proche de s’éteindre. Je sentais le doux baiser de la mort caresser mes lèvre et se fut...une incroyable sensation. J'étais a nouveau sur pied, mais je tenais a peine debout et mon œil constatait que ma baguette était brisé, sur le sol. Anéantit par cette vision, je décidai alors de regarder autour de moi. Était-ce la Forêt interdite que je voyais ? Je ne le savait pas, tout était si flou...et cette voix d'homme qui Hurlait mon nom...elle me semblait familière. Mes pensée furent brusquement interrompt par le contacte d'une mains qui me glaça le sang sur mon épaule.

Je me réveillai en sursaut, dans mon lit, le visage perlant de sueur...un mauvais rêve, c'était juste un mauvais rêve. Juste ? non..j'avais une drôle d'impression, la sensation que c'était la bas que je devait me rendre, et maintenant. Je ne tenais pas vraiment a me faire surprendre dans les couloir a cette heure là, alors que le couvre feu est toujours de vigueur...mais cette attirance étais bien plus forte que ma volonté, et ainsi, je décidai de m'habiller et de sortir aussi discrètement que possible de la Noble maison dont je faisais partie.

A pas de loup, longeant les murs comme une reprise de justice, je me tira hors des mur protecteur de Poudlard. Ma destination, la forêt interdite...Rien que de penser a la folie de cette expédition, mon cœur en a encore des frisson. Qu'allais-je trouver la bas ? trouverais-je le doux baiser de la mort comme dans mon rêve ? La mort est une journée a ne pas manqué, et si c'était maintenant..? Plus j'approchais de la lisière, plus l’adrénaline grimpait..j'était excité comme jamais je n'aurais pu l'être.


"Ça y est j'y suis enfin.."


M'étais-je dis au moment ou je caressais mon pied sur l'herbe interdite...Tant de légende, tant de danger...j'allais laisser la lune éclairer mon chemin. Je fit une très courte pause pour sortir mon bandeau de satin pour le poser sur mon œil maudit. Si je devais mourir se soir, il était hors de question qu'on le vois...peut-être supplierais-je la créature de me l'arracher avant de mourir..? Ah...bien sure que non. Une fois chose faite, je poursuivais mon chemin un sourire au lèvres devant ses merveilles qui se découvrais a mon innocence.


Journal d'une écorchée par Naoh Whisper -page 24
Devon Starck
Devon Starck
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Devon Starck, le  Lun 7 Déc - 16:20

PV Naoh

Dans les bois, le silence est d'or.
* * *

¤ ¤ V ¤ ¤ Poudlard devenait lui aussi routine, peu à peu qu'Azphel y prenait ses marques, faisait de ses murs son quotidien. Il aimait les élèves, leur contact, ce qu'il pouvait en apprendre, de cette jeunesse insouciante, parfois inconsciente, mais jamais avare en surprises et en connaissances. Ses rondes de Directeur lui apportaient sont lot de rencontres insolites mais toujours enrichissantes et il devait admettre que les soirs où il trouvait des élèves en dehors des dortoirs avaient le mérite d'égayer ses soirées et de le sortir de la monotonie qui peut vite gagner les membres de la direction au château.

¤ ¤ ¤Il les aimait ses élèves, sincèrement. Il enviait leur innocence et leur crédulité, leur(s) folie(s)et leurs différences, leur façon de voir la magie. Poudlard était vraiment une étape exceptionnelle dans la vie de tout sorcier ; l'école les orientait clairement - pour la plupart - vers leur avenir tout au long des sept années d'études. Vers la connerie souvent aussi, et le formatage, mais c'était une question de point de vue et celui d'Azphel sur le sujet était relativement tranché. Si ça ne tenait qu'à lui, il y aurait plus de magie noire enseignée à Poudlard et un peu moins de moldu, d'histoire, de soins inutiles.

¤ ¤ V ¤ ¤ Ce soir-là, Azphel avait délaissé la fraîcheur des couloirs du château pour s'aventurer au dehors, là où il faisait plus froid encore. La forêt interdite était un endroit qui lui avait apporté de fabuleuses rencontres, Valentina en tête, mais également Liv, l'infirmière de l'établissement, et avait curieusement marqué sa vie à des étapes bien précises. Il aimait à y retourner de temps à autre, officiellement ou non. Ce soir, sa longue cape noire sur le dos, avec les contours émeraude clinquant et la blason de Serpentard cousu sur le cœur, son allure ne trompait personne, il était bel et bien le Directeur de Serpentard.

¤ ¤ ¤Il se demandait d'ailleurs pourquoi il ne s'était pas extirpé du château en l'improviste, en parfait moldu, comme il aimait le faire. Au moins il aurait pu faire semblant de ne rien voir s'il découvrait des étudiants partis braver les interdits en s'enfouissant dans la forêt. Il se contraignait à assumer son rôle de Directeur de maison, et en y repensant, il aurait du agir autrement. c'était trop tard. Il s'engouffra donc dans la forêt, avec pour lumières les répercussions que la lune voulait bien accorder et le #lumos de sa baguette qui éclairait au devant.

¤ ¤ V ¤ ¤ Quelques pas plus en avant et les traditionnels bruits de la forêt laissèrent place à des craquement de brindille. Étouffant la lumière de sa baguette, Azphel s'arrêta pour épier ce qui venait dans sa direction. * Et mer*e * pensa-t-il en voyant qu'il s'agissait d'une élève. En effet il aurait mieux fait de ne pas aller dans la forêt ou de faire comme si de rien n'était, mais la sorcière s'approchait de sa position sans le voir, aussi décida-t-il de sortir pour ne pas lui faire peur.

- Bonsoir. Oui, je suppose que c'est un bon soir pour se promener ? dit-il en se mettant sur la chemin de la sorcière.

¤ ¤ ¤La dévisageant, il reconnut la jeune Naoh qui appartenait à sa maison. Le fait que ce soit une Serpent ne l'étonna pas outre mesure, ça devenait une habitude d'en croiser lors de ses rondes. Il regard la jeune asiatique un instant, pensa qu'il devait avoir l'air impressionnant, puisqu'il la surplombait largement, elle qui était plutôt petite. La jeune femme portait un bandeau à l'oeil, accessoire qu'elle traînait avec elle tout le temps. Le sorcier s'en demandait la raison, sans oser brusquer l'étudiante avec. Il leva cependant la main vers le morceau de tissu :

- Ça ne doit pas être évident de voir son chemin, avec ceci, je me trompe ?
Contenu sponsorisé

Rencontre de nuit - Page 8 Empty
Re: Rencontre de nuit
Contenu sponsorisé, le  

Page 8 sur 16

 Rencontre de nuit

Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.