AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -41%
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
16.64 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 9 sur 16
Rencontre de nuit
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 12 ... 16  Suivant
Devon Starck
Poufsouffle
Poufsouffle

Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Devon Starck, le  Lun 7 Déc - 16:20

PV Naoh

Dans les bois, le silence est d'or.
* * *

¤ ¤ V ¤ ¤ Poudlard devenait lui aussi routine, peu à peu qu'Azphel y prenait ses marques, faisait de ses murs son quotidien. Il aimait les élèves, leur contact, ce qu'il pouvait en apprendre, de cette jeunesse insouciante, parfois inconsciente, mais jamais avare en surprises et en connaissances. Ses rondes de Directeur lui apportaient sont lot de rencontres insolites mais toujours enrichissantes et il devait admettre que les soirs où il trouvait des élèves en dehors des dortoirs avaient le mérite d'égayer ses soirées et de le sortir de la monotonie qui peut vite gagner les membres de la direction au château.

¤ ¤ ¤Il les aimait ses élèves, sincèrement. Il enviait leur innocence et leur crédulité, leur(s) folie(s)et leurs différences, leur façon de voir la magie. Poudlard était vraiment une étape exceptionnelle dans la vie de tout sorcier ; l'école les orientait clairement - pour la plupart - vers leur avenir tout au long des sept années d'études. Vers la connerie souvent aussi, et le formatage, mais c'était une question de point de vue et celui d'Azphel sur le sujet était relativement tranché. Si ça ne tenait qu'à lui, il y aurait plus de magie noire enseignée à Poudlard et un peu moins de moldu, d'histoire, de soins inutiles.

¤ ¤ V ¤ ¤ Ce soir-là, Azphel avait délaissé la fraîcheur des couloirs du château pour s'aventurer au dehors, là où il faisait plus froid encore. La forêt interdite était un endroit qui lui avait apporté de fabuleuses rencontres, Valentina en tête, mais également Liv, l'infirmière de l'établissement, et avait curieusement marqué sa vie à des étapes bien précises. Il aimait à y retourner de temps à autre, officiellement ou non. Ce soir, sa longue cape noire sur le dos, avec les contours émeraude clinquant et la blason de Serpentard cousu sur le cœur, son allure ne trompait personne, il était bel et bien le Directeur de Serpentard.

¤ ¤ ¤Il se demandait d'ailleurs pourquoi il ne s'était pas extirpé du château en l'improviste, en parfait moldu, comme il aimait le faire. Au moins il aurait pu faire semblant de ne rien voir s'il découvrait des étudiants partis braver les interdits en s'enfouissant dans la forêt. Il se contraignait à assumer son rôle de Directeur de maison, et en y repensant, il aurait du agir autrement. c'était trop tard. Il s'engouffra donc dans la forêt, avec pour lumières les répercussions que la lune voulait bien accorder et le #lumos de sa baguette qui éclairait au devant.

¤ ¤ V ¤ ¤ Quelques pas plus en avant et les traditionnels bruits de la forêt laissèrent place à des craquement de brindille. Étouffant la lumière de sa baguette, Azphel s'arrêta pour épier ce qui venait dans sa direction. * Et mer*e * pensa-t-il en voyant qu'il s'agissait d'une élève. En effet il aurait mieux fait de ne pas aller dans la forêt ou de faire comme si de rien n'était, mais la sorcière s'approchait de sa position sans le voir, aussi décida-t-il de sortir pour ne pas lui faire peur.

- Bonsoir. Oui, je suppose que c'est un bon soir pour se promener ? dit-il en se mettant sur la chemin de la sorcière.

¤ ¤ ¤La dévisageant, il reconnut la jeune Naoh qui appartenait à sa maison. Le fait que ce soit une Serpent ne l'étonna pas outre mesure, ça devenait une habitude d'en croiser lors de ses rondes. Il regard la jeune asiatique un instant, pensa qu'il devait avoir l'air impressionnant, puisqu'il la surplombait largement, elle qui était plutôt petite. La jeune femme portait un bandeau à l'oeil, accessoire qu'elle traînait avec elle tout le temps. Le sorcier s'en demandait la raison, sans oser brusquer l'étudiante avec. Il leva cependant la main vers le morceau de tissu :

- Ça ne doit pas être évident de voir son chemin, avec ceci, je me trompe ?
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Invité, le  Lun 7 Déc - 17:00

Du bruit?! Il y avait du bruit ! Fantastique ! cette soiré allait s'annoncer plus que chaleureuse ! Malgré la peur qui gonflais comme un ulcère rongeant mon estomac, j'avais le sourire aux lèvre quelle sort-allais-je connaitre..? Étais-je devenue complètement folle a être autant émoustillée par le danger, la souffrance te la mort ? Pourtant, sous les yeux de mon Astre je me savais déjà victorieuse. Peut-être une ou deux jambes en moins, mais j'allais gagner cette fois encore.

Je fis face au danger, aussi droite que les arbres millénaire qui se trouvais a mes côté et prête a détruire la moindre saloperie qui s'approcherais de moi...mais...quelque chose n'allais pas. Je ne ressentait pas le même souffle du vent que celui de mon rêve. Non, ce qui caressais ma joue était tout autre et un mauvais pressentiment commençait a grandir en moi. Et quand bien même...ce qui me fit face dans mon rêve n'était pas une créature, mais un homme...serait-il venue finir ce qu'il avait commencer jusqu'ici ? non, bien sure que non...Les Gaijin sont tous aussi lâche les un que les autres. La seule sorcière ici, c'est moi et moi seul.

Par Prudence, je décida tout de même de sortir ma baguette, lentement et la tendis braqué devant moi, j'étais plus que jamais prête. Ce que je m'attendait a voir a cet instant...? je ne sais pas...mais certainement pas ce qui finis par sortir de sa cachette...

Un homme tout en noir qui me fit faire un pas de recule, méfiante, alerte...mon cœur faillit se sauver de ma maigre poitrine pour allez mourir sous un buisson. Plus j’entendais le craquement des feuilles agonisante sous ses pas, plus mon souffle devenais de plus en plus haletant. Sa voix me porta un ultime coup de grâce...j'en avais le sang...glacé.

- Bonsoir. Oui, je suppose que c'est un bon soir pour se promener ? disait-il en se mettant sur mon chemin.

Le directeur de Serpentard...pour une première infraction, il fallait que je me fasse attraper aussi simplement ?! Non...mon rêve deviens un cauchemar ! Bien qu'il faisait nuit, je sentais son regard infecte se poser sur la perfection, qui même sur son lit de mort ne pourrait obtenir, qui était la mienne.

Je restai d'un silence funeste...Était-ce cela l'avertissement de mon rêve ? cette mais qui m'avais pris la main dans le sac m'offrant un renvois directe de chez moi ? Etais-je devenue ce que je hais le plus au monde..? une oreilles sourde..? Après un long silence de ma part, l'effronté ne se démonta pas pour autant.

- Ça ne doit pas être évident de voir son chemin, avec ceci, je me trompe ?

Quelle arrogance...C'est déplorable...est-ce que je lui parle de son visage ingrat ? Non. La colère grondait malgrès tout en moi...mais je ne devais pas aggraver mon cas...ainsi je m'inclina respectueusement devant lui en baissant ma baguette pour le saluer en ravalant mes mauvais sentiment.

Je n'avais plutôt pas intérêt a faire voir mon voeux de silence comme un désavantage qui pourrait me coûter encore plus cher...je décida de faire une chose que je n'aurais jamais imaginer faire. C'était pour la bonne cause...ma grandeur se jouais maintenant. J'approcha lentement vers lui, dans le noir vers la lumière que dégageais sa baguette et viens - par les sept enfer de Dante- Lui saisir son autre main du bout des doigts sans me risquer trop a être souillé par son contacte. J'étais répugnée, mais je devais terminé, prendre mon courage a deux mais...et dans une grande inspiration contraire...je plaça le dos de sa main au creux de la paume de la mienne.

Seul la voix du vent murmurais a nos oreille et chacun pouvais y entendre ce qu'il souhaitait, bien que pour ma part, il m'encourageait a surmonter cela. Du bout de mon index, je me mis a dessiner lentement, de manière très distincte les lettres des mot suivant.


" Savoir avancer dans la nuit permet de s'avancer a la lumière les yeux fermé."


Gardant sa main dans la mienne, je remontant mon visage sans émotion vers le siens, plongeant mon oeil sombre droit dans les siens, sans aucune peur apparente...je fis face a mon destin.



Journal d'une écorchée par Naoh Whisper -Page 25
Devon Starck
Devon Starck
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Devon Starck, le  Mer 9 Déc - 14:00

PV Naoh
Dans les bois le silence est d'or.
* * *

¤ ¤ V ¤ ¤ Les yeux en amande de l'asiatique trahissaient bien difficilement ce qu'elle ressentait. Ils étaient imperméable à l'analyse, comme beaucoup d'autres asiatique, très compliqués à déchiffrer. Azphel n'arrivait pas vraiment à savoir ce que ressentait l'élève de sa maison, si elle avait peur de s'être fait prendre en dehors du château, si elle reconnaissait être en faute ou si elle n'avait carrément rien à faire de la présence de son Directeur dans la forêt, que cela ne changerait rien à sa soirée.

¤ ¤ ¤Azphel na la connaissait pas vraiment, seulement de réputation. Il savait que la jeune sorcière ne parlait que trop peu, qu'elle avait fait vœu de silence ou quelque chose de la sorte, mais qu'en dépit de cette singularité, ça n'avait pas remis en question son intégration au sein de l'école. Face à une situation si peu courante, il avait tout de même bêtement espéré une réponse de la jeune fille, mais elle  ne vint pas et il se retrouva à égal des Serpentard de l'âge de la sorcière, confronté à un silence abrupt.

¤ ¤ T ¤ ¤ Dur dans ces conditions d'exercer sa fonction, de pleinement orienter la jeune femme. Comme savoir vraiment ce qui l'avait conduit là, si c'était seulement en vue de braver les interdits, ou si quelque chose à Poudlard la tracassait et qu'elle était venue chercher dans l'inquiétante forêt un peu de répit, souffler bien loin des murs oppressant du château. Il se demandait comment il allait pouvoir la convaincre de regagner les dortoirs, comment aborder avec elle des sujets pas spécialement évident à aborder de jour, mais encore plus compliqué, sans réellement distinguer ses émotions dans la pénombre.

¤ ¤ ¤La réponse vint tout naturellement, lorsqu'elle prit (il en fut surpris mais ne le montre pas) la main d'Azphel pour la glisser dans la sienne. Intrigué, le mage noir leva sa baguette entre eux, éclairant leur main, baignant leur visage d'une lueur éblouissante. Alors, lentement, Naoh fit courir son index dans sa paume, dessina une à une les lettres d'une phrase, une phrase philosophique plus précisément:

" Savoir avancer dans la nuit permet de s'avancer a la lumière les yeux fermé."

¤ ¤ ♥ ¤ ¤Azphel lui sourit, il aimait ce genre de pensée, cette façon de voir les choses, de dénouer des problèmes métaphoriquement ou de les illustrer par les mots. Il était soulagé qu'elle puisse déjà le comprendre, et que leur conversation ne se résume pas à l'écrit. Il opta pour l'aborder d'une manière douce, sans opposer un avis froid et autoritaire à sa présence dans la forêt alors que la nuit était tombé depuis plusieurs heures déjà.
- Je peux savoir ce que tu fais ici ? J'ai entendu parler de ton silence, c'est donc vraiment par choix que tu t'exprime ainsi ? Rien à voir avec un trouble de la parole ? Un silence pesa dans l'air, durant lequel il tenta de voir à travers les yeux de la jeune sorcière ce qu'elle pensait, en vain. Sache que tu n'as rien à craindre de moi. Je suis ton Directeur de maison, mais ce que tu me diras restera entre nous.

¤ ¤ ¤Il adressa un sourire compatissant à la jeune femme, non pas qu'il jugeait son silence comme un handicap, mais il commençait à avoir l'habitude de croiser des adolescents qui traînaient leurs problèmes en plein milieu de la nuit, et l'expérience lui avait appris à ne pas trop les brusquer et à ce mettre autant qu'il le pouvait de leur côté.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Invité, le  Mer 9 Déc - 19:13

Je ne me sentais pas vraiment bien a cet instant, je le touchais et la peur au ventre que j'avais parceque j'avais une peur sans nom de me faire renvoyer de l'école, commençais a rendre mes mains moitent, et je pense qu'il l'avais sentie. Cependant, je decidai de rester implacable et neutre...jouer l'ignorance ne passerais certainement pas, l'arrogance non plus je devais la jouer très finement cette fois là.

Ma toute première phrase semblait cependant avoir fait mouche, je ne sentais aucune agressivité aux creux de sa mains, ni dans son regard mais les phrase suivante m'harcelais cela dit...sa voix restais d'un ton doux, un eu lorsque l'ont essai d'apprivoiser un animal sauvage.

- Je peux savoir ce que tu fais ici ? J'ai entendu parler de ton silence, c'est donc vraiment par choix que tu t'exprime ainsi ? Rien à voir avec un trouble de la parole ?

Il plongea un regard que je connaissait bien dans mon oeil marron... ce regard, je le pratiquais moi aussi, il voulais voir a travers moi, lire en moi comme vous le faite aujourd'hui...mais il n'en est aucunement question, même si je n'était pas en position de force. Je décida de laisser, dans un silence pensant nos regard se livrer un duel qu'il ne gagnerais pas cette fois. Malgré tout, j'avais déjà décidée de lui apporter un lot de consolation en lui répondant...de la même manière que précédemment.

- Sache que tu n'as rien à craindre de moi. Je suis ton Directeur de maison, mais ce que tu me diras restera entre nous.


Je savais que ce qu'il disait été faux...a la moindre occasion, il y a surement en parler a ses supérieure. Pour le crédit qu'on apporte a mes parole...Je m'en fichais qu'il aille le crier sur les toit, j'était née seule, je mourais seule et a vrai dire, je n'apportais pas une réel importance a la vie et j'avais même hâte qu'elle s'achève.

" J'ai fais un doux rêve ou je pensais trouver la mort ici même."

Je marquai un pose a ses autres question, premièrement déjà, pour lui laisser assimiler celle-ci, mais aussi parce que j’hésitais...je pense qu'il était en train de se servir de ma position de faiblesse pour obtenir des réponse très personnelle..mais ce n'était pas comme si j'avais vraiment le choix, je décida ainsi de continuer d’écrire dans le creux de sa main et de jouer la carte de malhonnêteté.

" Connaissez vous les Troyennes ? une légende Moldu qui parle d'une certaine Cassandre. Je suis comme elle, je ne peu pas être cru alors que je sais beaucoup de chose. Même maintenant, je suis sur que vous non plus, vous ne croyez pas a mon histoire de rêve. Alors, je me tait. Cependant, il m'arrive des fois de faire semblant de ne pas comprendre lorsque les propos et les question son sans intérêt."

Tout était parfait, j'arrivais a l'amadouer moi aussi..mais c'étais plus fort que moi..mes doigts dessinèrent sur sa main des mot que je ne pouvais pas contrôler

" Et vous ? A part tenter de faire du social auprès de moi ? qu'est ce que vous faites ici ? Vous allez quand même pas vous mettre a hurler a la pleine lune et vous transformer en loup garou ?"

Je regrettais amèrement ses mots...mais c'était fait...



Journal d'une écorchée par Naoh Whisper -Page 26
Devon Starck
Devon Starck
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Devon Starck, le  Jeu 10 Déc - 18:19

PV Naoh
Dans la nuit le silence est d'or.
* * *

¤ ¤ V ¤ ¤ Les réponses que Naoh lui donna ne le satisfaisait pas. Il ressentait une certaine tendresse, à cause du fait qu'elle ne parlait pas, bien que c'était visiblement par choix et parce qu'elle semblait un peu paumée, désorientée, comme beaucoup de jeunes de son âge. Elle repoussa son regard avec un certain culot. En général, les élèves ne se permettaient pas de soutenir le sien, mais Naoh était faite d'une autre trempe, d'émotions plus affirmées, violentées, mais qu'elle souhaitait apparemment garder pour elle.

¤ ¤ ¤Azphel lui accorda un moue réprobatrice, d'ordinaire il ne se le permettait pas et jouait de conciliance, mais si Noah refusait de lui répondre plus clairement que par énigme, il n'allait pas chercher midi à quatorze heures et couper court à son escapade dans la forêt. Elle semblait habituée à tromper son monde et à mener la barque, puisqu'elle continua son jeu d'aveugle au creux de sa main pour le questionner à son tour, comme si c'était à lui de se justifier de sa présence ! Certains élèves manquaient clairement de respect, Naoh marchait en plein sur la limite de l'insolence et il ne faudrait pas longtemps à Azphel pour que sa gentillesse ne se change en froideur implacable.

- Je n'ai pas à justifier ma présence dans la forêt, dit-il d'une voix qui était toujours maîtrisée. Je suis Directeur Maison, je fais ce que je veux au château, je n'ai aucun compte à te rendre. Quant à ton mythe, je ne le connais pas mais il ne répond pas à ma question. Si tu n'as pas de problèmes, rien qui t'a poussé à sortir dehors, alors tu vas rentrer rapidement avec moi et je m'assurerai que tu restes dans ton dortoir jusqu'au lever du soleil.

¤ ¤ V ¤ ¤ Le mage noir était en temps normal amateur d'énigmes, mais lorsqu'elles se permettaient de poser des questions, les énigmes devenaient vite des pièges desquels il fallait sortir rapidement. Naoh était à part, parce qu'elle le voulait, peut-être à cause de son passé, c'était difficile à savoir en l'état. Ça ne lui donnait pas droit pour autant à un traitement de faveur, elle pouvait crayonner avec son index tous les mots qu'elle désirait dans la main du Directeur, il ne lirait pas son histoire si le contenu n'était pas bon.

- Bon, à part le fait qu'on ne te crois jamais, ce qui est mon cas pour le moment. Tu penses pouvoir me parler de la raison de ce bandeau ? Ou de ton silence ?

¤ ¤ ¤Il essayait de tourner la discussion toujours calmement, d'explorer différentes pistes, sinon il se sentait capable de faire preuve de fermeté et de sévérité excessive sur un coup de tête. Jusqu'à ce jour, il avait toujours réussi à discuter calmement avec les élèves de sa maison et il espérait que ça ne changerait pas ce soir. Mais il n'appartenait qu'à Naoh de le vouloir ou non.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Invité, le  Ven 11 Déc - 19:10

Evidemment que la discussion était en train de mal tourner, bien que ma dernière phrase pouvais être déplacer, je ne le voyais maintenant plus sous cet angle, surtout le ton qu'il pris avec moi.


- Je n'ai pas à justifier ma présence dans la forêt, dit-il d'une voix qui était toujours maîtrisée. Je suis Directeur Maison, je fais ce que je veux au château, je n'ai aucun compte à te rendre. Quant à ton mythe, je ne le connais pas mais il ne répond pas à ma question. Si tu n'as pas de problèmes, rien qui t'a poussé à sortir dehors, alors tu vas rentrer rapidement avec moi et je m'assurerai que tu restes dans ton dortoir jusqu'au lever du soleil.

- Bon, à part le fait qu'on ne te crois jamais, ce qui est mon cas pour le moment. Tu penses pouvoir me parler de la raison de ce bandeau ? Ou de ton silence ?



Il n'y avais pas pire, les moment ou je me braquais, et là, c'était le cas. La discussion allait très mal finir. Je ne supportais pas qu'on remette en doute ma parole. Je lui relâchais les mains, puis frottait les miennes délicatement l'une contre l'autre. Cet homme ne méritais en aucun cas que je respecte quoi que se soit. Toujours droite, aucun remord dans les yeux, je poursuivais son regard sans relâche. Adulte ou non, je ne me mettrais pas plus bas que terre pour une place dans une école. Lorsque je parlais, ce n'était jamais pour ne rien dire...et dans se cas présent, il y avait un bon nombre de choses que je voulais dire. J'ouvrit donc la bouche pour m'exprimer d'une voix saccadée par mon accent japonais que je n'avais jamais perdue. Ma voix était cependant douce, bien que très basse...mais aussi froide que la mort.

- Commencez déjà a vous poser les bonnes question, Monsieur. Vous n'avez jamais entendue parler de moi, je n'ai jamais eu de retenue jusqu’à maintenant. Je vous l'ai dis, je suis venue chercher la mort dans ses bois, mais de toute évidence, la main qui m'arrêtait dans mon rêve dans cette quêtes était la votre. Vous ne me croyez pas ? Voila pourquoi je ne décroche plus un mots, ce que je dis n'a aucun poids dans la crédibilité...bien que j'avoue, en tant que Directeur de ma prestigieuse maison, je vous aurez imaginé plus malin que les autres. Me serais-je trompée ?

Je fis une pause en secouant doucement la pointe de mes interminable cheveux ondulé, laissant le vent combler ce vide qui ne dura pas longtemps.

- En ce qui concerne ma question, j'étais simplement curieuse et j'essayais de faire un brun d'humour, mais puisqu'on en ai a jouer sérieusement...Vous n'avez pas plus le droit que moi, directeur ou non a vous balader ici sans aucune raison valable, moi non plus, je vous l'accorde...mais je pourrais porter des soupçons peu recommandable également sur vos agissement en pleine nuit. Mais bon...

Je restait froide, sans agressivité dans mes parole qui avait pourtant une connotation tranchante, je poursuivais sur ma lancé.

- Pour votre simple culture, Cassandre était une Moldu issue de la mythologie grecque. Cette très belle femme attira le regard d'un de leurs dieu, Apollon qui un jour décida de rencontrer Cassandre. Il lui fit une proposition. Il lui offrit le don de divination, mais en échange, elle devrais lui appartenir. Cassandre accepta le don, mais refusa d'appartenir a Apollon. Fou de rage, Apollon cracha dans la bouche de Cassandre pour lui ôté toute persuasion aux yeux des autres. Cette légendes a donné naissance a des pièces de théâtre Moldu et autres support ludique.

Je croisas doucement mes mains devant moi, laissant un nouveau calme s'installer...mais je n'avais pas encore tout a fait terminé.

- Je vous ai parlé de mon silence, et plus qu'il n'en faut, et en ce qui concerne mon bandeau...considéré que je suis comme les lépreux, je cache l'indignation.

L'homme aurais surement été satisfait d'entendre le son de ma bouche, mais il le serais sans doute moins si il savait ce que parler a quelqu'un signifiait a mes yeux. J'avais toujours vu deux cas de figure; quelqu'un qui accepterais de me comprendre...ou ceux indigne de mon respect. Pour le moment il était clairement dans la seconde catégorie.

mon regard était toujours rivée sur lui et je repris mon silence...peut-être d'ailleurs de manière définitif en ce qui le concernait, mais sa réaction qui n'allais sans doute pas être la meilleurs espéré, vu les parole que j'avais lâcher dans les air. Certes, j'étais en tord, mais il ne l'était pas moins que moi...et si je ne supportais pas une chose...c'était qu'on me menaces, les menaces étant faites...il fallait m'en défendre.



Journal d'une écorchée par Naoh Whisper - page 27
Devon Starck
Devon Starck
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Devon Starck, le  Jeu 17 Déc - 9:41

PV Naoh
Dans la nuit le silence est d'or.
* * *

¤ ¤ V ¤ ¤ L'impertinence de la jeune asiatique atteignait des sommets. Azphel n'avait jamais connu pareil élève, qui se permettait de lui parler de la sorte, presque d'égale. Si Naoh avait été sa fille, il aurait remis les choses à leur place et ça ne lui aurait pas plu. Il lui aurait passé l'envie de revenir dans la forêt, ou même de lui adresser la parole sans compléter ses phrases par un "Monsieur", au minimum. Dans un geste qui le surprit, elle lâcha ses mains et ouvrit enfin la bouche, déclenchant en lui une réaction de surprise, rapidement remplacée par de l'agacement.* Elle m'aurait cru plus malin ? Est-ce qu'elle insinue que je suis con ? *
Le regard d'Azphel s'était fait glacial sur l'étudiante et attendait la suite de ses explications avant de riposter. Elle n'allait pas être déçue du voyage celle-là.

- Allez donc manifester vos soupçons si ça vous chante, il y a peu de personnes dans cette école qui ont le pouvoir de juger de ce que je fais, et de vos quinze, seize ans ? Vous n'en faites très certainement pas partie. Allez y, je vous encourage à aller voir le Directeur ou qui vous voulez, dites lui donc que vous m'avez croisé dans la forêt, je vous garantis que la première chose qu'il vous demandera, c'est ce que vous faisiez dans la forêt. Et sachez qu'il n'y a aucune question à laquelle je ne peux répondre, ma présence n'a rien de douteuse, contrairement à ce que votre impertinence insinue.

¤ ¤ V ¤ ¤Il l'avait écouté parler du mythe de Cassandre et s'était retenu de lui montrer son total désintérêt. Les moldus avaient une valeur proche de zéro pour lui alors leurs fantaisies... Il avait toujours envie de baffer les étudiants qui évoquaient les mythes. Connaissaient-ils seulement ce que voulait dire ce mot ? Pure affabulation, histoire créée de toutes pièces, et ils étaient là, avec toutes leur prétention à sortir leur connaissance de ces histoires, qui en plus d'être burlesques, étaient totalement inutiles. Naoh vivait visiblement de chimères.
Chercher la mort ? Elle ferait mieux de commencer par chercher l'infirmerie.

¤ ¤ ¤La sorcière avait terminé ses explications. Elle portait sur lui un regard étrange qu'il n'arrivait pas à déchiffrer. Le sien était froid et réprobateur. S'il était par habitude du genre à écouter les élèves, le fait qu'elle se permette d'insinuer qu'il était là de manière officieuse ou pour quelque chose de douteux avait ôté de lui toute notion de sympathie envers la jeune Serpentard.

- Je suis ravi de savoir que vous n'avez pas totalement perdu la parole, dit-il de manière relativement détachée. Mais je me fous de savoir quel mythe vous condamne à porter ce bandeau. Vous aimez vivre de mystère c'est de votre droit. Votre irrespect m'indigne plus que ce que cache ce morceau de tissu. Vous n'avez pas encore été collée, tant mieux pour vous. Je vous conseille cependant de garder vos insinuation pour vous et de ne pas parlez comme vous le faites avec moi à un autre membre du personnel, je peux vous assurer que ça va très vite changer sinon.

¤ ¤ V ¤ ¤Azphel avait totalement abandonné le tutoiement. Il n'avait plus envie d'être sympa avec elle. Qu'une gamine se permette de lui parler comme son égale, voire presque de manière supérieure, l'irritait au plus au point. Ce qui était sûr c'est qu'il allait la surveiller la sorcière, mais pour le moment, il n'avait plus du tout envie de faire copain-copain avec elle. Elle portait peut-être l'arrogance de la maison, on avait clairement oublié de lui inculquer le respect avant de l'envoyer à Poudlard. Si ce n'était pas un problème pour elle, ça allait très rapidement le devenir pour lui.

- À moins que vous n'ayez une quelconque course à faire dans la forêt, dit-il toujours très distant, je propose de vous raccompagner jusqu'aux dortoirs.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Invité, le  Lun 21 Déc - 15:13

La tension devenais de plus en plus fort entre le directeur de ma maison est moi même. Je n'avais pas vraiment envie de briller par mon insolence, cependant, j'avais été blessé, et je devais le montrer. Ses propos tranchant continuais de fouetter mes oreilles, mes les miens n'allas pas se taire pour autant.

- Allez donc manifester vos soupçons si ça vous chante, il y a peu de personnes dans cette école qui ont le pouvoir de juger de ce que je fais, et de vos quinze, seize ans ? Vous n'en faites très certainement pas partie. Allez y, je vous encourage à aller voir le Directeur ou qui vous voulez, dites lui donc que vous m'avez croisé dans la forêt, je vous garantis que la première chose qu'il vous demandera, c'est ce que vous faisiez dans la forêt. Et sachez qu'il n'y a aucune question à laquelle je ne peux répondre, ma présence n'a rien de douteuse, contrairement à ce que votre impertinence insinue.

- Je pense surtout que vous n'avez pas compris, mes soupçons, ma façon de penser et mes paroles, je les garde pour moi. Vous êtes sur la deffenssive et votre reaction, en effet, me laisse le droit de me faire mes propre jugement que j'ai seize, ou vingt ans. Je vous rappel que les temps sont trouble ici et que la trahison semble être dans l'ambiance de Poudlard. Impertinence ? Je vous trouve bien dur envers une jeune fille que vous avez insultée.

Je le regardais, plongeant quelques instant dans le silence. Il n'avait pas l'air d'avoir compris l'erreur qu'il avait fait, cependant j'aurais espérer sans doute plus de la part d'un homme comme lui. Les Gaijin son décevant.

- Je suis ravi de savoir que vous n'avez pas totalement perdu la parole. Mais je me fous de savoir quel mythe vous condamne à porter ce bandeau. Vous aimez vivre de mystère c'est de votre droit. Votre irrespect m'indigne plus que ce que cache ce morceau de tissu. Vous n'avez pas encore été collée, tant mieux pour vous. Je vous conseille cependant de garder vos insinuation pour vous et de ne pas parlez comme vous le faites avec moi à un autre membre du personnel, je peux vous assurer que ça va très vite changer sinon.

- Je ne m'entour pas de mystère, je me protège et vous êtes cependant indignée par un irrespect ? Mais c'est vous qui l'avez cherché. Je me suis confié a vous en vous disant que je ne parlais pas parce que personne ne croyais ce que j'avais a dire et pour gagner mon respect, la seule chose que vous trouvez d'intelligent a faire c'est de m'insulter de menteuse ? Pardonnez moi dans ce cas, j'ai comis une erreur d'avoir essayer de vous ouvrir mes portes. Je suis venue a Poudlard, c'était aussi pour ne plus subir ce que je subis depuis le meurtre de ma famille. Si vous croyez que ca me fait plaisir de devoir me protéger des paroles de quelqu'un qui devrais me servir de model et en qui je devrais avoir une parfaite confiance... Peut-être que vous avez l'habitude que l'on courbe l'échine devant vous lorsque vous blessez quelqu'un, mais ca ne sera pas le cas avec moi. Que se soit vous ou n'importe qui.

Après une autre pause de ma part dans le silence, je regardais longuement de gauche a droite, je cherchais la mort que j'étais censé retrouvé ici...sans réel succès. Dans un dernier soupir, je finissais par reprendre.

-Puisque vous êtes autant attaché a l'âge...vous devriez savoir l'effet que certaine paroles ont sur nous et je ne suis pas certaine que l'ont forme une relève en l'accusant et en tapant droit dans ses sentiments a quelques minutes a peine d'une rencontre. Alors certes, j'ai fauté, je suis ici , je ne le devrais pas, j'en suis consciente mais je suis là pour les même raison que vous apparement, parce que j'en ai envie. Si mon infraction merite châtiment, je l'aurais accepter sans rien dire...je ne suis pas sur qu'il était necessaire de me souligné que j'avais raison de garder le silence.
Puis la discussion semblait trouver un therme...ou peut-être pas, mais ma decision a son égard était malgrè tout prise sauf retournement de situation, ce qui m'étonnais réellement.

- À moins que vous n'ayez une quelconque course à faire dans la forêt, je propose de vous raccompagner jusqu'aux dortoirs.

- Ai-je le choix...

Je n'avais pas du tout envie de rentrer, cependant, je n'allais pas non plus faire de la resistance..


Journal d'une écorchée par Naoh Whisper- page 28
Devon Starck
Devon Starck
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Devon Starck, le  Dim 3 Jan - 12:11

Excuse mon retard  Heu
PV Noah

¤ ¤ V ¤ ¤ Naoh s'était clairement braquée et avait exprimé tout ce qu'elle avait sur le coeur, ce qui était plutôt inattendu compte tenu du fait qu'elle était réputée pour garder silence en toute circonstance. Malgré cela, elle l'avait fait pour exprimer son mal être et la sensation de malaise dans laquelle il la plaçait à la réprimander. Elle jugeait qu'elle ne faisait rien de mal, si ce n'est être en dehors du dortoir en plein soirée, dans la forêt interdite de surcroît. Il fallait admettre qu'il avait vu pire comme infraction au règlement.

¤ ¤ ¤La froideur qu'il avait exprimé à son égard s'était quelque peu calmée alors qu'elle tentait de réexpliquer les raisons qu'il l'avait amenée là. Et même s'il trouvait toujours son discours alambiqué et quelque peu... hors du commun, il devait reconnaître qu'il s'y était peut-être mal pris pour entamer la discussion avec elle, et au contraire très bien pour y couper court et y tourner le dos.
Ce n'était pourtant pas dans ses habitudes de laisser une élève en proie à ses problèmes, mais il n'avait pas particulièrement apprécié ses énigmes et le ton d'égale qu'elle avait employé. Alors qu'elle semblait résignée à rejoindre le château en sa compagnie, Azphel s'arrêta et changea d'avis :

-  Détrompez vous, dit-il calmement. Ça ne me fait pas plaisir de blesser un élève, jamais. C'était pas tant mon intention, mais plutôt d'essayer de comprendre pourquoi vous étiez ici. Est-ce que vous souhaitez parler de votre famille ? C'est ce qui vous pousse à... (il hésita une seconde) à vous protéger ?

¤ ¤ V ¤ ¤ Elle semblait avoir rapidement pris le parti de la discussion en dépit de ses difficultés dans l'exercice, aussi voudrait-elle peut-être évoquer ce souvenir avec lui ? Il ne faisait pas ça par compassion, mais par l'envie qu'elle ne garde pas une image autoritaire et froide de lui, ce qui n'était pas le cas. Au contraire, de nombreux élèves au château pouvaient témoigner de sa gentillesse, mais le discours de Naoh l'avait rebuté plus que mis en confiance envers elle.

¤ ¤ ¤Peut-être qu'elle avait raison, et qu'il n'avait pas fait tellement d'effort pour gagner sa confiance. C'était réciproque. Un nouveau départ sur une discussion posée ? C'était ce qu'il convenait de faire, selon lui. À voir si la jeune Serpentard accepterait de discuter ou si elle préférerait garder sa part de mystère pour elle, le laissant à sa seule incompréhension. D'ordinaire, les étudiants se confiaient à lui, il était même plutôt doué pour les faire parler sans qu'ils en aient réellement l'envie, et il se montraient généralement très coopératif dès lors qu'il entrait dans sa fonction de Directeur possiblement méchant. La réaction avait été complètement inverse avec Naoh.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Invité, le  Mar 9 Fév - 18:45

PV Sora Okinawa


Merry avait besoin de faire quelques recherches sur les espèces nocturnes qui traînaient dans la forêt interdite durant la nuit. C'est donc pour cela qu'elle était sortie de la tour des Gryffondors, au beau milieu de la nuit, à deux heures quarante six du matin exactement. Elle aurait bien demandé à Nel de l'accompagner. Sauf qu'un léger problème s'était posé lorsqu'elle avait voulu lui parler. En effet, au moment où la rouquine avait voulu lui proposer alors qu'il était à la bibliothèque, Nel s'était endormit d'un seul coup, sa tête tombant lourdement sur l'épaule de la rousse. Son plan étant fichu, elle s'était décidée à y aller seule finalement.

Et c'est exactement ce qu'elle était en train de faire. Baguette en main, sacoche accrochée autour de son cou et son épaule, elle était fin prête à faire sa petite expédition seule. Échappant aux adultes qui restaient dans les couloirs pour surveiller qu'aucun élève ne s'échappe, la rouquine n'eut aucun problème pour s'éclipser hors du château, se rendant bien vite dans la forêt interdite, où son escapade nocturne porterait sans doute ses fruits.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Invité, le  Mar 9 Fév - 21:31

Pv : Merry K. Harper

Aujourd'hui la journée fut chargée. Le stress est monté tout au long de la journée. La nuit était là et je n'arrivais pas a trouvé le sommeil. Pour une fois la couette chaude et le matelas douillet de mon lit n'arrivaient pas à me faire trouver le sommeil. Et en général quand c'est comme ça je médite, mais ce soir je sentais que je ne pourrais pas le faire en restant sur mon lit. Et là une idée folle me vint en tête : et si j'allais le faire dans la forêt interdite ? L'idée me paraissait risquée mais bon, une petite dose d'adrénaline n'a jamais fait de mal à personne ! Sur ce je pris ma baguette, m'habilla et sorti de la salle commune des aigles sans aucun bruit avant de continuer vers la forêt interdite en évitant les gardes, toujours sans aucun bruits.

Arrivant à l'orée de la forêt interdite, je remarquai quelques traces de pas fraîches. Pourquoi ne pas les suivre ? A mon avis il s'agit d'une élève, chose dont je suis quasiment sur vu la forme de ces traces. Je continuai d'avancer avant de tomber sur la personne en question. Je la voyais de dos, mais c'était une belle rousse qui se déplaçait avec une sacoche. Elle devait probablement chercher quelque chose, mais alors quoi ? Je ne saurais le dire, peut-être des échantillons végétaux, qui sait ? Enfin bon, je continuao de la suivre tout en me faisant le plus discret possible.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Invité, le  Mer 10 Fév - 14:48

Merry aimait ressentir le vent s'engouffrer dans ses cheveux et ses vêtements bien que la température ne dépassait sans doute pas les deux degrés. Mais ça lui plaisait. Ce n'était pas comme si elle était habituée aux températures chaudes. Elle n'avait ça que l'été, et encore, ce n'était pas à Londres qui faisait le plus chaud. Les seuls moments où elle avait vraiment chaud étaient lorsqu'elle avait la chance de partir en vacances en famille, avec ses parents. Des fois...

Or, ici ce n'était pas le cas, elle était seule, dans les bois, la nuit et il faisait particulièrement froid. Elle restait couverte, s’emmitouflant bien dans son manteau et son écharpe, attentive à n'importe quel bruit suspect qui pourrait soit attirer son attention, soit l'inquiéter. Pour l'instant tout se passait bien. Baguette en main, la rouquine faisait attention à ce qu'elle faisait, prête à se défendre au moindre problème... Et c'est là que ce dernier arriva. Si elle pouvait appeler ça problème.

Une brindille craqua derrière la rouquine qui se retourna brusquement, baguette pointée devant elle. Là, elle aperçu une silhouette. Un Serdaigle apparemment, comme semblait l'indiquer la couleur de son blason. Sans doute asiatique, il avait l'air de suivre la jeune fille. Sinon il ne serait pas là. Sourcils froncés, la rousse fit un pas vers lui et leva la tête, fixant son regard, baguette toujours pointée vers lui.

- Qu'est ce que tu fiches ici ? Tu me suis ?
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Invité, le  Mer 10 Fév - 17:34

Dans cette forêt seule la nuit était notre alliée. On croisait tellement peu d'élève et ceux-ci étaient souvent trop bruyant pour ne pas être constituer une gène. Mais pour le coup l'élève que je suivait se débrouillait franchement bien. Je ne l'entendait pas avancer et ceci continua pendant un bon bout de temps jusqu'à ce que je me fasse entendre. Par mégarde je fis craquer un bout de bois sous ma chaussure et bien évidemment la paire de chaussure que je portais était bien trop dure pour épargner le pauvre morceaux de bois. La belle rousse se retourna en pointant sa baguette sur moi. Elle fis un pas vers moi, leva la tête en me fixant du regard, me menaçant toujours de sa baguette.

- Qu'est ce que tu fiches ici ? Tu me suis ?

Comment tourner la situation à mon avantage ? Hmm, question difficile, mais j'ai quelque idées en tête. Au final raconter la vérité semble être le meilleur choix.

- A la base j'étais venu méditer, mais quand je t'ai vu te promener seule je me suis dit qu'il faudrait mieux que je te suive un peu, histoire de pouvoir faire quelque chose en cas de pépin. Je m'appel Sora, et toi ?
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Invité, le  Mer 10 Fév - 18:44

S'il y avait bien un truc que Merry n'aimait pas, c'était qu'on la suive. Ca l'insupportait vraiment. Tout autant qu'on l'espionne. Si quelqu'un voulait savoir ce qu'elle faisait, autant lui demander directement plutôt que de se faire surprendre comme un idiot et attendre qu'elle questionne. Généralement, la rouquine gardait son calme, sauf durant de rares fois où la ou les personnes l'énervaient énormément. Ce qui n'était pas si facile à faire que cela. Là encore, elle se trouvait calme. Bien trop calme alors qu'elle n'aimait pas être surprise dans la forêt interdite. Baguette toujours pointée vers son espion, la rouquine attendait sa réponse, tapotant ses longs ongles contre le bois de sa baguette.

- A la base j'étais venu méditer, mais quand je t'ai vu te promener seule je me suis dit qu'il faudrait mieux que je te suive un peu, histoire de pouvoir faire quelque chose en cas de pépin. Je m'appel Sora, et toi ?

En entendant sa réponse, Merry fut surprise un instant. Puis alors qu'elle se retournait, sortant du fond de sa gorge, un rire presque machiavélique retentit dans la zone où les deux élèves se trouvaient, alertant sans doute les créatures alentours de leur présence. De toute manière, rien que leurs paroles trahissaient leur présence. Abaissant sa baguette au moment où son éclat de rire se terminait, la rouquine se replaça face au Serdaigle et soupira un instant, cherchant à se calmer, avant de répondre, un sourire sur les lèvres, mais avec un ton bien plus que froid.

- Est ce que j'ai sérieusement l'air d'avoir besoin d'aide dis moi ? Est ce que je me serai aventurée dans la forêt interdite seule si je ne savais pas ce que je faisais ? J'ai déjà affronté plus de choses ici que tu ne le crois.

Oh décidément, il se payait sa tête. Soufflant une fois encore, la belle plaça sa baguette entre ses dents et fit craquer ses doigts, rattachant ses cheveux en une grande queue de cheval haute, parfaite pour se déplacer dans les bois sans être gênée. Puis reprenant sa baguette de la main droite, elle agrippa la sangle de sa sacoche de la main gauche et fixa à nouveau le jeune Serdaigle.

- Bon, suis moi si tu le veux, j'ai plein de choses à faire et j'aimerai rentrer tôt pour dormir. Et moi c'est Merry.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Invité, le  Mer 10 Fév - 21:11

Lorsque ma réponse sorti, j'étais toujours calme et serein, mais quand ce rire presque sombre sorti de la gorge de la belle rousse je me mis à me méfier un peu, pas beaucoup mais un peu. Cette fille semblait étrange et, en plus de nous avoir complètement révélés dans cette forêt dangereuse, je sentais qu'elle commençait à se foutre de moi et pour quelqu'un qui voulait juste rendre service (COUCOU JAWAD) c'est, comment dire... un peu humiliant ? Enfin bref, après avoir fini de rire aux éclats elle repris la parole :

- Est ce que j'ai sérieusement l'air d'avoir besoin d'aide dis moi ? Est ce que je me serai aventurée dans la forêt interdite seule si je ne savais pas ce que je faisais ? J'ai déjà affronté plus de choses ici que tu ne le crois.

De toute façon ça ne sert à rien de protester, apparemment elle est pas du genre à écouter et saisir mot pour mot ce qu'on lui dit. Est-ce que j'ai dit que j'allais lui apporter mon aide tout de suite, la maintenant ? Chikuso... Je m'en fout de nombre de chose qu'elle ai affronté dans cette forêt ! Bon, calmons nous, ça ne sert à rien de s'énerver. Elle à quelque chose a rajouter ?

- Bon, suis moi si tu le veux, j'ai plein de choses à faire et j'aimerai rentrer tôt pour dormir. Et moi c'est Merry.

Au final autant faire ce pourquoi je suis ici. Ainsi je décidai de la suivre et de voir ce que nous allons faire. Merry ? Joli prénom. Son attitude passée m'avait quelque peu agacée, aussi décidai-je de ne pas répliquer, pour ne pas envenimer la situation. Choto mate : ce prénom me disait quelque chose. Aaaaah je me souviens : j'ai déjà entendu parler d'elle très rapidement, ainsi si je ne me trompe pas elle est de Gryffondor. La maison rouge et or pour une belle rouquine ? Pour une fois je me surpris à penser que l'expression "qui se ressemble s'assemble" était bien vraie. Enfin bon, elle reparti et je me mis à côté d'elle pour la suivre.

- Alors Merry, pourquoi est-tu dans la forêt par cette belle nuit de pleine lune ?

J'espérais juste qu'elle n'allais pas me répondre sur le même ton que ses deux dernières phrases, sinon la balade risquait d'être mouvementée.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Invité, le  Jeu 11 Fév - 11:44

Bon oui d'accord, elle avait peut être été un peu brusque avec ce jeune Serdaigle, mais il fallait bien lever le ton et se moquer un peu pour remettre des personnes à leur place des fois, surtout quand ces dernières pensait bien faire en voulant aider les personnes telle que Merry. Bien sûr, cette dernière n'avait aucunement besoin d'aide et ne s'était pas gênée pour répondre sur un ton froid et moqueur à l'aigle qui se tenait devant elle. Ce n'est qu'après que son ton s'était radouci, et qu'elle l'avait invité à l'accompagner, lui annonçant son prénom dans un même temps. Il lui avait dit le sien, autant lui donner son propre nom aussi. C'était mieux que de crier dans la forêt " Hé la rousse ! ". Ca aurait eut un air pathétique.

Alors, reprenant sa marche là où elle l'avait arrêté, la rouquine reprit son rythme calme et rapide à la fois, restant sur la défensive et tentant de faire le moins de bruits possible. S'il y avait bien une chose sur laquelle elle ne pouvait critiquer le jeune homme derrière elle, c'était sa discrétion. Oui il avait peut être marché sur des branches auparavant, ce qui avait trahi sa présence et son espionnage. Mais à l'heure actuelle il avait l'air de suivre le rythme de la rousse, cherchant sans doute à ne pas s'attirer une nouvelle fois ses foudres. En espérant que ça continuerait ainsi d'ailleurs...

- Alors Merry, pourquoi est-tu dans la forêt par cette belle nuit de pleine lune ?

Le cœur de la rousse sursauta lorsque Sora prononça ces derniers mots. Pleine lune ? Loup-garou et autres créature méchantes se transformant en cette période ? Merry leva les yeux au ciel, cherchant un endroit où le feuillage des arbres était assez dégagé pour apercevoir la lune. C'était bien ce qu'elle pensait, la lune n'était pas totalement pleine. Mais elle le serait sans doute dans les deux prochains jours. Soupirant de soulagement, la jeune Harper reprit sa marche. Elle avait bien fait attention à ne pas se retrouver dans la forêt interdite, ou même dehors alors que la lune était pleine. Trop de risques...

- Je cherche quelque chose. D'important. C'est pour un devoir en Soins aux créatures magiques mais ça peut facilement aider pour les autres cours aussi de connaître certaines propriétés chez les animaux... Par conséquent ici ce sera celles de créatures assez nocturnes je pense. Les Sombrals.

Merry ne savait si le jeune homme pouvait les voir. Elle, elle le savait, elle avait vu son arrière grande tante mourir sous ses yeux, de vieillesse bien sûr, alors que toute sa famille était venue lui rendre visite pour la soutenir en sa fin de vie. Expérience spéciale à l'âge de 7 ans.
Contenu sponsorisé

Rencontre de nuit - Page 9 Empty
Re: Rencontre de nuit
Contenu sponsorisé, le  

Page 9 sur 16

 Rencontre de nuit

Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 12 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.