AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 1 sur 7
Les toilettes des garçons
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons Empty
Les toilettes des garçons
Invité, le  Mer 8 Mai - 20:49

{Autorisation d'Elenna Benson}


RP avec Charli, Jake, Calleb et Solange.

Le temps passait si lentement... Liam fixait l'horloge. Elle indiquait que la fin d'après-midi arrivait. Bientôt... Dans quelques minutes, il pourrait partir pour être enfin libre et débarrassé de ses affreux cours. Oui, affreux, horrible. Jamais il n'aurait cru penser ça de ses heures. Avant, le préfet était un élève qui aimait apprendre. Il n'avait pas changé, c'était son regard sur les cours qui avait changé. Ce n'est pas qu'il les trouvait inutiles... C'était juste qu'il pensait savoir déjà ce qu'il était dit. Et cette sensation apparaissait dans de plus en plus de cours. Le cour d'histoire de la magie était sûrement celui qui représentait le mieux son sentiment. Tout d'abord, parce qu'il était plus qu'ennuyant. Sans pratique, même les meilleurs élèves avaient du mal à suivre. Et ensuite, parce que la plupart des sujets qu'ils y étudiaient, Liam les avait déjà appris par l'intermédiaire de livres historiques.

Enfin, tout ça pour dire qu'il avait une certaine envie de dormir sur sa table. D'ailleurs, il commença à poser sa tête sur son bureau. Juste un petit peu, pour se reposer. Etant plutôt du genre à ne pas se faire remarquer, le prof ne le vit pas. Et le Suédois ne vit pas le sommeil arrivé lentement. Ses yeux se fermèrent peu à peu. Mais pas le temps de s'endormir, l'heure d'histoire de la magie était finie! Juste au bon moment... Se redressant d'un coup, il observa autour de lui. Tout le monde rangeait ses affaires. Il décida de faire de même, et rapidement. Donc, c'est dans les premiers qu'il sortit de la salle.

Enfin de l'air. Et un peu de temps de libre, jusqu'à ce qu'il aille se coucher. Enfin, il devait aussi s'occuper de quelques trucs avec sa collègue préfète et aider certains Pouffys pour leurs devoirs. Il avait totalement oublié cette partie. La journée n'était donc pas encore fini pour lui. C'est pourquoi dans les couloirs, c'est tout doucement qu'il se déplaçait. Certains le bousculaient, il s'en foutait. Il avait le droit d'avoir un peu la flemme! Et en ce moment, c'est constant. D'ailleurs, pour encore perdre un peu de temps, pourquoi pas faire un tour aux toilettes?

Il bifurqua vers la droite en direction des toilettes des mecs. Il poussa la porte et trouva les WC vides. Parfait. Il se dirigea vers le lavabo et ouvrit un robinet. Laissant couler l'eau, il s'en aspergea un peu sur le visage et en profita pour en passer dans ses cheveux et remettre en place sa coupe. Il avait envie de pisser maintenant. Arrivé à un urinoir, il ouvrit sa braguette et se détendit un peu. Cela faisait vraiment du bien! Il laissa s'échapper un petit soupir. Une fois fini, il rentra le tout dans son caleçon et referma son pantalon pour revenir aux lavabos. Quand une porte s'ouvrit.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Mar 14 Mai - 1:46

[Je tente d'écrire à la 1ère personne, je garantie rien du coup]

Enfin. C'était enfin la fin des cours. Qu'est ce que ça avait été long aujourd'hui, finir la journée par histoire de la magie en plus, l'horreur. Il n'y avait rien de mieux pour piquer un bon petit somme en attendant que le temps passe sauf que là, je n'avais pas pu. J'avais eu une envie d'aller pisser assez violente et ça m'empêchait de faire quoique ce soit, j'aurais tout lâché sinon. Mais quelle idée j'avais eu d'aller à ce cours aussi ? J'y foutais jamais les pieds et comme par hasard, il avait fallu que ça tombe à ce moment là pour que j'y assiste. Surtout que le prof' était un gros c*nnard qui ne m'avait même laissé l'autorisation d'aller me vider.

A peine qu'il eut prononcé les mots annonçant la fin, j'étais déjà debout et prêt à me taper la course de ma vie pour arriver jusqu'aux toilettes avant que ce ne soit trop tard. Je poussais les gens sur mon passage sans même l'excuser et j'en avais absolument rien à faire. En fait, j'en jouais presque tellement c'était bon de les voir tous s'exciter derrière. Heureusement qu'il n'y avait pas trop de chemin à faire sinon ça m'aurait été fatal. La porte se dessinait enfin devant moi, j'étais heureux, j'allais enfin pouvoir me vider d'un lourd poids et y'avait pas intérêt à y avoir trop de monde.

C'était cool, y'avait personne. Enfin si, y'avait juste l'autre pouffy, Liam je croyais bien. Je le connaissais pas trop, pas du tout même. Je savais qu'il était préfet et que Kyara l'aimait bien. C'est qu'il devait pas être si débile alors, fallait voir. Mais le truc là, c'est qu'il était pile poil sur mon chemin pour atteindre l'urinoir. Alors ni une, ni deux, je le bousculais un peu sans même un mot et commença à ouvrir ma braguette pour enfin pouvoir me soulager. Je n'en pouvais plus, c'était juste un réel bonheur maintenant. C'était fou ce que ça pouvait faire du bien. Une fois fini, je remis le tout en place et m'en alla aux lavabos me laver les mains.

Liam était là lui aussi et aussitôt, j'eus une idée bien stupide en tête. J'allumais le robinet et comme l'individu normalement constitué que j'étais, je me passais les mains sous l'eau en ajoutant du savon. Je brillais maintenant et je pouvais donc m'amuser un peu. Il était toujours à côté de moi, l'air vraiment tout mou à en faire de la peine alors je plaça mon doigt sur le tuyau et dirigea le petit jet assez puissant qui en sortant vers le petit blaireau. Je ne le regardais pas en face, je me contentait d'observer sa réaction avec un de mes plus beaux sourires aux lèvres.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Mer 15 Mai - 14:35

Calleb déambulait tranquillement dans les couloirs de l'école.L'esprit légé,le gryffondor savourait cette fin de journée synonyme d'un peu de temps libre.Les élèves commençaient à affluer et se déplacer devînt de plus en plus difficile.Le rouge et or se fraya néanmoins un chemin avec aisance.Calleb avait été relativement épargné par les cours barbants ,mais ce fut sans conter sur une intense séance de quiddich qui avait laissé le rouge et or sur les rotules.Il se sentait obligé de se donner à fond.Après tout Cal venait d'être recruté et devait faire ses preuves.


Il bifurqua ensuite et continua son chemin vers les toilettes.C'étais plus par envie de se débarbouiller que pour une envie pressante.Il ne devait pas être très reluisant après deux heures de sport. Calleb accéléra le pas et arriva enfin a destination. Sans plus de cérémonie il ouvrit la porte et vit que le lieu était innocupé.Il alla ensuite inspecter son reflet dans le miroir.Calleb restait séduisant malgré la boue qui recouvrait une partie de son visage. Léssiver , le rouge et or alla ensuite se s'asseoir dans l'une des cabines en refermant la porte derrière lui. Affalé sur le trône,Cal s'étira en grimaçant.Il ne voulait pas qu'on puisse le voir dans cet état...surtout après une seule séance de Quiddich.

C'est alors qu'il entendit une porte s'ouvrir. Calleb resta muet et aux aguets. Il eut un silence que seul le robinet vint rompre. Intrigué le rouge et or se mit sur la cuvette des w.c et vit qu'il s'agissait de Liam, un pouffy que le jeune homme connaissait ,mais sans plus . Calleb le vit remettre en place sa coupe de cheveux et fut tenté de lâcher un " laisse tomber sa sert a rien!" par plaisanterie ,mais se ravisa en voyant rentrer une deuxième personne. Aussitôt le gryffondor sauta de sa cuvette en silence et décida de sortir de la cabine. Calleb poussa la porte comme si de rien était et eut juste le temps de voir un gars mouillé Liam. Calleb arqua un sourcil surpris et fixa plus attentivement le farceur. Le rouge et or ne le connaissait que de vue ,mais savait qu'il était un serpent.


Tu vas le laisser s'en tirer comme ça? demanda-il a Liam en désignant le serpentard d'un signe de tête
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Mer 15 Mai - 19:22

Tout en se lavant les mains, le regard de Liam se tourna vers la porte qui venait de s'ouvrir. Et c'est un certain Charli Proulx qui entra. Le brun était préfet chez les Serpents, et le Suédois avait eu de rares occasions de discuter avec lui, ce qui faisait qu'il ne le connaissait que peu. Le blond se désintéressa de lui, s'observant maintenant dans le miroir. Ah, la fatigue lui avait laissé une sale tête, même s'il l'avait mouillé. Il avait de dormir. Mais l'envie n'y était pas.

Pas le temps de réfléchir plus que ça, que Charli s'installa à côté de lui. Et commença ses conneries. Non, mais quand on voyait sa tête, on pouvait le penser sage. Non, c'était se méprendre. Charli restait un Serpentard! Préfet, mais Serpy. Et en temps que Serpy, il aimait bien s'amuser. Et là, il avait visiblement trouver un jeu: éclabousser Liam. Détournant le jet du lavabo, l'eau vint s'écraser sur la tête du jeune Pouffy qui se contenta de fermer les yeux.

Mais un sourire vint vite se coller à ses lèvres. Ce qui exprimait que ce jeu l'amusait. C'était pas ce qu'il y avait de plus marrant de se faire arroser, mais c'était surtout la vengeance qu'il établissait dans sa tête qui le faisait rire. Et si on utilisait la magie...? C'était très intéressant comme idée... Mais non. C'était trop imprévisible, autant doubler la dose!

Au même moment, une autre porte s'ouvrit. Mais là, c'était pas l'entrée. C'était une porte des toilettes. Et il en sortit un élève de Gryffondor, qui fixa les deux garçons bizarrement. En même temps, Liam comprenait. Il avait sa chemise trempée, ainsi que sa cravate, et ses cheveux s'étaient rabattus sur son front avec l'eau, ce qui lui cachait un peu les yeux. Il passa une main sur son visage pour essuyer le liquide et regarda les deux garçons.

Et alors, en fixant d'un coup Charli, il alluma à fond le robinet. Et d'un coup, il détourna bien le jet pour qu'il vienne mouiller le visage de Charli. Malheureusement, le jet était si fort que l'eau éclaboussa de partout. Et résultat: Liam était trempé de la tête au pied, Charli pareil, et l'eau était même arrivé à atteindre le Gryffondor pourtant en retrait. Il en avait quelques éclaboussures sur le pantalon et les chaussures. Et Liam rigola. Légèrement, mais la situation était vraiment marrante!

- Bien sûr que non, mais désolé que t'en aies bavé toi aussi... Dit-il tout en souriant, satisfait malgré tout de son acte.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Jeu 16 Mai - 23:37

Le serpentard avait mouillé le pouffy qui ne sembla pas néanmoins lui en tenir rigueur comme si ce jeu l'amusait. Plutôt altruiste le Liam alors qu'un autre aurait réagi sûrement autrement.Bah Calleb pouvait aisément comprendre.Ce n'est pas parce qu'il était un vert qu'il fallait s'offusquer pour n'importe quoi!.Et puis ils devaient bien décompresser un peu après une longue journée. Liam se vengea ensuite à son tour en détournant le jet sur Charli.

Quelques gouttelettes arrivèrent néanmoins jusqu'à Calleb qui fixa son pantalon béa.Ouh sa vengeance sera terrible! Même si son sort était plus enviable que celui du serpentard qui n'avait visiblement pas échappé au jet d'eau. Mais peu importait le rouge et or qui était de toute manière bien crade avant son arrivé . C'était plutôt la réaction du serpent que surveillait Calleb. Il ne savait guère si lui et Liam étaient potes ou même si le vert et argent avait le sens de l'humour. Cal hésita environ deux secondes avant de dégainer sa baguette et de la pointer sur l'un des robinets...histoire de briser la glace . D'un clang théâtrale, le robinet se fissura diffusant une averse d'eau qui vînt mouillé généreusement les trois comparses comme une fontaine d'eau.Le gryffondor haussa les épaules en riant lui aussi à son tour.Quitte à déconner autant y aller jusqu'au bout et tampi pour les futures représailles!.Néanmoins, le robinet coulait toujours en déversant de plus en plus son contenu sur le sol comme s'il était inépuisable.Si cela continuait ainsi quelqu'un finirait par découvrir leur petit manège.Essayant de se protéger derrière l'une des portes de la cabine ( ben oui dans ses moments la on ne pense pas à utiliser sa baguette) Calleb les cheveux mouillés et la boue coulant sur son visage bégaya avec un grand sourire


-Non c'est plutôt vous qui êtes à plaindre!! .En effet Calleb un peu en retrait par rapport aux deux autres avait été légèrement plus épargné.
Jacob G. Kenway
Jacob G. Kenway
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Loup-Garou


Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Jacob G. Kenway, le  Ven 17 Mai - 19:56



Un petit vendredi après-midi, Jake, élève de Septième année des Serdaigles, se faisait sérieusement chier pendant la colle que lui avait mis la professeur de Métamorphose à cause d'une remarque qu'elle avait jugée déplacée. Soudain, une grosse envie lui prit... sérieusement cette p*tain d'envie tombais au bon moment en fait, il venait de terminer sa dissertation sur la dimension du « non-être » lié au sortilège de l'Evanesco mais il lui restait tout de même encore une bonne heure en présence de l'ex Serpentarde là. Bref, là ce qu'il voulait, c'était pisser. Alors, bien poliment, il lui avait dit :

    « Madame... je peux aller au petit coin ? »



Et bah elle l'avait pas répondu et avait continuer à bosser cette c*nne. Namého, le fils de diplomate n'était pas du genre à se laisser faire... Et bah à ce moment là, Jake s'est souvenu d'une vieille chanson qu'il avait entendu il y a de ça 10 ans ou presque lorsqu'il était en vacance dans les îles. Une chanson bien débile mais qui exprimait totalement sa situation, un sourire bien spécial aux lèvres, le brun aux yeux d'un gris argenté tapota l'épaule de la blonde là et commença à chanter avec un joli petit déhancher :

    « ♫♪ Madame ! J'ai envie d'aller aux toilettes ! ♫♪Il patienta un moment, observa la réaction de Solange qui avait un sourcil levé... Il continua alors : ♫♪Madame... I want to go to the water closet! ♫♪ Madame... ma vessie est prête♫♪ …. Madame ! Je veux vider ma trom...

    - C'est bon Jake vas-y vas-y.... mais pitié... arrête. Arrête. »



Et bah alors ? Quand le Serdaigle voulait quelque chose, il pouvait toujours l'avoir. Namého, il avait une voix si ensorcelante, un déhanché si excitant... que même la truc muche avait succombé au charme. Qui résiste à ce beau, grand, intelligent Jake ? Pas ses chevilles en tout cas. Genre le mec il a couru bien vite aux chiottes parce que avec son « Casser les reins là » bah on dirait que son envie avait suivit le mouvement... là il voulait un truc c'est se soulager. Lorsque Jake arriva enfin près des toilettes, il entendait pleins de bruits venant de celles-ci... Il crut d'abord que c'était Peeves... qui sait pt'être que les fantômes aussi avaient envie de se soulager de temps à autre. Mais lorsqu'il regarda par la porte il vit Charli et Liam, les préfets de Serpentard et de Poufsouffle qui s'arroser. Jake entra à son tour.


    « Eeeh ! Vous faites des concours de T-Shirt mouillés et vous invitez pas de Serdys ? Moi aussi je veux vous montrer mes formes! »


Allez aussitôt dit, aussitôt fait ! Il ferma la porte des Water Closet, enleva le haut de son uniforme de sorcier, avec tous ses abdos à la Michel-Ange et ses pecs aussi. Et il recommença son déhanché, en fredonnant la petite chanson qu'il avait commencé à chanter devant la prof. Bon bah un coup avant, un coup derrière... m*rde là c'est prêt à partir. C'est pourquoi, il détala jusque l'urinoir, glissa et manqua de se fracasser la tête contre un lavabo. Bref, réflexe, il se leva et se soulagea enfin. Les autres là ont sûrement du se foutre royalement de sa gueule. Mais il s'en foutait... Après avoir ranger son flingue et avoir remonter sa braguette, il usa de la fissure du lavabo pour se nettoyer les mains. Il se tourna vers ses compatriotes de tuyauterie, prêt à faire n'importe quoi.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Lun 27 Mai - 0:45

J'avais pas vraiment compris comment le gryffondor était arrivé là parce qu'il n'avait pas passé la porte. Il devait certainement être déjà caché dans une des toilettes à mon arrivée. Je me foutais totalement de lui jusqu'à ce qu'il prenne en quelque sorte la défense de Liam. Non mais, il ne pouvait pas se mêler de ses affaires celui-là ? Du coup, puisque j'étais tout de même d'assez bonne humeur aujourd'hui, je ne voulais pas faire un scandale de sa réaction et préféra lui affliger le même traitement que j'avais fait subir au petit blaireau qui était maintenant bien trempé. Lui qui avait prit du temps à se faire beau devant le miroir en replaçant notamment ses cheveux les avaient maintenant devant ses yeux. Ahah, bien fait.

Mais, je n'eus pas vraiment le temps de faire ce que je voulais faire puisque Liam actionna le robinet à fond et dévia le jet d'eau qui m'arriva en pleine poire. L'heure de la vengeance avait sonné. Même si je m'y attendais, le geste m'énerva. Je n'aimais pas me faire prendre de la sorte, ça me rendait fou, fou de rage. Mais, c'est moi qui avait cherché des noises et du coup, j'accepta sans trop rechigner de me faire tremper de la tête au pied. Enfin, si, je lâchai tout de même un bon "P'taain, fais ch*er là !".

J'étais sur le point de sortir ma baguette pour faire regretter au préfet des jaunes son geste mais je ne fus pas assez réactif. Sans même trop que je comprenne quelque chose, la tuyauterie explosa, laissant jaillir de l'eau partout. Les toilettes étaient inondées, les trois zigotos étaient plus trempés que si ils sortaient de la douche, c'était pas très jolie à voir. Par contre, je me demandais bien où le rouge avait pu trainer vu qu'il y avait des traces de boues sur son visage. Vraiment étrange. Ce type avait l'air assez étrange. Enfin, personne ne lui avait rien demandé mais pourtant il avait prit un malin plaisir à prendre les deux préfets à leur petit jeu.

Et la, un autre énergumène entra dans la pièce, Jake. Alors lui, il n'était pas tout à fait bien dans sa tête, en fait c'était exactement le gros stéréotype du mec à vouloir exposer ses muscles partout et moi ce genre de personne, j'avais un peu de mal à les voir en peinture.

- Eeeh ! Vous faites des concours de T-Shirt mouillés et vous invitez pas de Serdys ? Moi aussi je veux vous montrer mes formes!

Aussitôt dit, aussitôt fait. Yolé qu'il retira son t-shirt pour nous faire admirer sa musculature. Je pouvais pas dire qu'il était pas mal foutu, contrairement à moi. J'étais un petit gringalet mais je m'en fichais comme de ma première chaussette. Je me considérais comme ce genre de personne qui n'avait pas besoin de ça pour réussir, à tous les niveaux, j'en avais dans la cervelle quoi ce qui ne devait certainement pas être son cas.

Avec le sol glissant et la course qu'il fit après s'être déhanché quelque peu pour attendre un urinoir lui fut critique. Paf. Le chien. Enfin, paf le mec-qui-se-prend-trop-pour-un-beau-gosse. C'était tellement magnifique que je ne pus m'empêcher de rire. Je n'en pouvais plus et heureusement que j'avais pris le temps de vider ma vessie avant sinon elle aurait tout bonnement explosée. Mais quel abruti n'empêche, c'était bien fait pour lui et la prochaine fois que je le verrais je n'hésiterai pas à le lui rappeler.

Je ne sais pas trop ce qu'il se passa dans ma tête mais, j'ai eu une envie de tout dégommer. C'était peut-être pour assouvir mes pulsions que j'avais parfois, pour extérioriser ma haine quasi constante. J'avais maintenant un sourire malsain sur le visage, le genre qui annonçait bien que j'allais faire quelque chose de pas très net et qui nous foutrais très certainement, moi et le petit groupe avec qui j'étais dans un sacré bordel si quelqu'un venait à passer par ici. J'avais plutôt tout intérêt à me barrer d'ici à rapidemment après.

J'attendis que monsieur muscle ait fini de se soulager et qu'il s'écarte un peu des urinoirs histoire qu'il ne soit pas trop touché par ce que j'allais faire. Baguette en main, je lança un bombarda informulé en leurs direction et c'est dans un boucan du diable que tout vola en éclat. J'avais peut-être mal jaugé la puissance de ce sort puisque des bouts de céramiques volaient un peu partout. Heureusement que j'eus la brillante idée de me protégé avec un protecto.

C'était assez terrible, toute la tuyauterie était partie laissant simplement des jets bien puissants qui se déversait sur le sol à une vitesse folle. L'eau montait assez considérablement vite comparé à la vitesse d'évacution des eaux que permettait les petites bouches prévus à cet effet. C'était assez spectaculaire de voir l'endroit comme ça mais maintenant, j'étais à peu près sûr qu'on allait avoir des ennuis vu que l'eau commençait à passer la porte qui menait aux couloirs. Je fus prit d'un élan de sympathie et m'adressa à eux.

- Les gars, je crois qu'va falloir filer avant qu'on nous chope, si on vous cause j'étais pas là et c'est la même pour vous ok ?

C'était tout simplement faux ce que je venais de balancer mais bon, il fallait bien que je puisse espérer sauver mes arrières si je me faisais choper à avoir tout pété. Enfin, je pensais tout de même avoir été assez convaincant, je pourrais sans doute m'en sortir sans trop de dégâts. De toute manière, j'allais bien voir ce qu'ils allaient me répondre.

Si problème, mp.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Dim 2 Juin - 17:32

Solange avait du garder dans son bureau le jeune Kenway. Elle l'avait collé pour manque de respect, mais n'ayant ni garde-chasse ni concierge à disposition, la blonde avait préféré le garder près d'elle pour qu'il fasse son heure de retenue. Lui donnant une dissertation à faire en relation avec le cours qu'il avait perturbé, la professeure l'avait laissé à une table pour s'occuper de corriger les copies qu'elle avait reçu.

Mais s'était sans compter Jake et ses envies irrépressibles. Si au départ la blonde ne répondit pas, jugeant qu'il était capable en dernière année de contrôler sa vessie, lui ne l'entendit pas de cette oreille et lui cassa les siennes par la suite avec une chanson horrible. Pour se débarrasser de lui et retrouver un semblant de calme dans son bureau, la jeune femme lui donna finalement l'autorisation d'aller aux toilettes.

Ravie du silence, Solange se plongea dans ses copies. Sauf qu'au bout d'un certain temps, la jeune femme se rendit compte que Jake n'était toujours pas revenu. Et bien qu'elle l'ait autorisé à aller aux toilettes, elle ne l'avait pas autorisé à traîner entre temps. Aussi décida-t-elle d'aller le chercher et tant pis si elle le surprenait ! De toute façon, elle connaissait le corps des hommes alors celui des plus jeunes ne lui faisaient absolument rien surtout qu'ils n'étaient pas encore totalement fini, que ce soit physiquement ou mentalement...

Alors la blonde se dirigea d'un pas rapide vers les toilettes des garçons les plus proches, ses talons claquant sur le sol. Cela faisait assez de bruit pour avertir de l'arrivée de quelqu'un, aussi Jake avait-il intérêt à faire attention... Dans tous les cas, le plus traumatisé serait lui mais bon...
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Jeu 6 Juin - 10:44

Liam affichait un sourire triomphant. Charli avait cru qu'il pouvait le mouiller sans conséquence? Au moins, la bataille était déclarée. Le seul problème était quand même qu'il avait un peu d'eau par terre. Enfin, il y en avait un peu partout. Des éclaboussures sur les miroirs aux chemises trempées des garçons, on aurait pu croire qu'ils avaient pris leur douche ensemble. Le Gryffondor qui était resté un peu en retrait eut l'air de vouloir se prendre au jeu. Liam prêta un peu plus d'attention à lui. Il était... Sale. Couvert de terre. On aurait dit qu'il était allé enterrer - ou déterrer - un corps. Ou alors il avait quelques problèmes mentaux et il s'était roulé dans la boue avant d'aller pisser.

Le Poufsouffle était maintenant prêt à partir, ses mains étaient largement propres. Et puis s'il restait encore ici, il serait encore plus mouillé et quand il sortirait, il se ferait prendre dans tous les cas à avoir détérioré les toilettes. Les garçons ne semblaient pas aptes à continuer. Enfin, c'est ce qu'il croyait... Car dès qu'il tourna la tête, il aperçut le Gryffon dégainer sa baguette. Et rien que ce geste présageait la connerie qu'il allait faire. Aussitôt pointée vers le robinet, le préfet entendit un crac et d'un coup, il se retrouva asperger d'eau.

Le robinet déversait tout son contenu dans un jet puissant qui touchait les 3 garçons. Vite fait, ils se retrouvèrent trempés de partout. Le Suédois avait l'impression de nager dans ses vêtements et ses chaussures étaient tellement remplies d'eau qu'on aurait pu mettre quelques poissons dedans. Le monstre du Lochness aurait même eu assez de place. En attendant, pendant qu'ils continuèrent à se faire éclabousser vivement par le robinet cassé, l'eau dévalait le carrelage et commençait à monter dangereusement.

Puis, la porte s'ouvrit. Liam tourna la tête un peu affolé vers l'entrée et il remarqua un Serdaigle qu'il avait déjà vu en cours. Jake Kenway il lui semblait. Celui-ci ne fut même pas étonné de voir les toilettes dans cet état et il s'en amusa même. Il sortit une phrase du genre:

- Eeeh ! Vous faites des concours de T-Shirt mouillés et vous invitez pas de Serdys ? Moi aussi je veux vous montrer mes formes!

C'est vrai, manquait plus qu'un Serdy pour finir le quatuor. Mais ils n'avaient pas besoin d'un énergumène pour montrer son torse. Aussitôt dit, aussitôt fait, puisque le grand brun retira rapidement le haut de son uniforme pour étaler sa musculature. Bon, quand on en avait une comme la sienne, c'était compréhensible. Mais il avait qu'à les montrer aux filles s'il en était si fier. Liam ne doutait pas qu'il ne s'en privait pas. De toute façon, maintenant, avec l'eau sur les chemises blanches des garçons, on voyait leur torse à tous.

Se retournant, il eut juste le temps d'observer la belle gamelle du Serdy. Et bam, il tomba sur l'urinoir. Le mieux aurait été qu'il se rétame sur le sol, il aurait glissé jusqu'au mur tellement il y avait d'eau par terre. Il avait par contre une envie pressante, il se soulagea donc sur l'urinoir.

Le blond observa alors la pièce. C'était une vraie catastrophe. Elle était propre au moins. Il y avait beaucoup d'eau sur le carrelage, le niveau était monté de quelques centimètres et elle s'évacuait maintenant derrière la porte. Les miroirs étaient plein de mini gouttes. Et au milieu de tout cela, on avait quatre mecs: Liam, mouillé de la tête au pied en intégralité qui faisait la paire avec Charli qui lui aussi était dans un piteux état. Leurs cheveux leur retombaient sur le front, leurs vêtements gouttaient ou leur collaient à la peau. Les plus mouillés étant les deux préfets qui avaient commencé n'empêche. Ensuite, derrière, on avait un Gryffondor dont le Pouffy ne connaissait pas le nom. Trempé lui aussi, la terre était parti avec le jet. Lui, il avait vraiment pris sa douche. Et de l'autre côté, Jake qui usait de la fissure causé par le rouge et or pour se laver les mains, lui aussi trempé de partout mais sans le haut qui était probablement par terre. Le Blaireaux avait beau pensé que c'était du n'importe quoi, il était content de se trouver là pour observer la scène. Et même de s'y trouver.

On aurait pu croire que ça suffisait. Oui, que les gars en avaient eu assez de l'eau qui avait bien coulé sur eux. Mais non, il y avait quand même Charli avec eux. Et c'est en ce moment que Liam pensait que le préfet des Serpents était vraiment dérangé. La baguette pointée vers les urinoirs, ils ne purent entendre qu'un fracas assourdissant. Lorsque le nordique ouvrit les yeux, il put constater l'exploit du brun. Il avait carrément fait exploser les chiottes. Des bouts de céramique se trouvaient sur le sol. Le blondinet était un peu choqué pour réagir correctement. Mais dès qu'il eut reprit ses esprits, le sinople et argent lâcha:

- Les gars, je crois qu'va falloir filer avant qu'on nous chope, si on vous cause j'étais pas là et c'est la même pour vous ok?

Ce mec, Liam ne savait pas ce qu'il avait dans sa tête mais c'était un vrai malade. Il croyait vraiment s'en sortir comme ça?! Bon d'un côté, ils n'avaient pas trop le choix. Il fallait qu'ils protègent tous leurs arrières. Pas besoin d'aller balancer les autres au risque de tous s'en prendre plein la tronche. Enfin, en attendant, y'avait encore plein de jets qui sortaient des toilettes et Riu en avait un peu marre de l'eau sur le coup. Les toilettes étaient inondés, au sens propre. En observant ses pieds, Liam remarqua que l'eau lui arrivait bientôt aux chevilles et qu'il était entrain de se prendre un jet en pleine gueule.

Pour une fois, il fut d'accord avec Charli. Il fallait qu'ils sortent vite fait. Et direction les dortoirs le plus vite possible pour éviter de se faire cramer dans un état aussi lamentable et avant que quelqu'un ne voit l'eau qui s'échappait sous la porte de sortie. Ils n'avaient pas le temps de réparer leurs conneries, mieux valait filer pendant qu'ils le pouvaient.

- C'était cool mais maintenant, je vous connais plus les gars.

Essorant sa chemise quand même un peu qui était devenue carrément transparente, il sortit. Il n'avait encore pas trop honte d'afficher son torse puisqu'il avait des muscles plutôt bien dessinés. C'était pas les gros muscles à la Jake, mais il en était fier tout de même. Il passa une main dans ses cheveux pour leur donner un semblant de forme, mais bon, au point où il en était, ce n'était pas très important. Et il ouvrit la porte pour sortir.

L'eau partit dans les couloirs. C'était vraiment pas bon tout ça. Il secoua la tête, et vérifia qu'il n'y avait personne. Un coup de tête d'un côté, personne. Un coup de tête de l'autre... Quelqu'un. Une blonde. Une adulte. Leur professeure de Métamorphose. La bouche et les yeux de Liam s'ouvrirent tous seuls. Son coeur rata un battement. Comme par hasard, ils étaient tombés sur elle. Même si le préfet aimait ses cours, il savait qu'elle était plutôt du genre stricte. Et là, ils allaient se prendre une belle sanction.

Il eut un bug. Il ne sut quoi faire sur le moment. Il fallait qu'il se rende, fallait qu'il les dénonce, fallait qu'il se barre en courant? La situation ne lui laissa pas le temps de réfléchir, il opta directement pour la dernière solution. Ouvrant la porte en grand pour que ses camarades puissent l'entendre, il dit à leur attention:

- Les mecs, j'espère que vous êtes prêts à courir. Il lança un regard paniqué à l'intérieur des toilettes et tout d'un coup il cria: Barrez Vous!

Dès qu'il eut lancé sa dernière phrase, Liam se mit à détaler dans la direction opposée à celle de la prof. Il courait le plus vite qu'il pouvait mais l'eau le ralentissait un peu. Heureusement qu'il courait vite. Il glissait même sur le sol. Ses chaussures faisaient des bruits de gloussement quand il les posait à terre. Mais il s'en foutait complètement. Il avait une prof aux trousses, ses chaussures pouvaient glousser autant qu'elles voulaient.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Mar 18 Juin - 17:04

C'était la fin du monde dans les toilettes, vraiment. Il y avait de l'eau qui gisait de tous les tuyaux possibles et inimaginables, c'était presque beau à voir mais peut-être que c'était parce que je n'avais jamais vu les chiottes dans un état pareil et surement aussi parce que c'était à cause de moi que l'endroit était devenu comme ça. C'est dingue comme les choses peuvent dégénérer en trente petites secondes. Il suffit d'arriver, de balancer un peu d'eau sur le voisin pour le faire chier un peu, que lui aussi s'y mette, qu'un autre gus arrive de nul part et s'y mette aussi, qu'un gars qui se prend pas pour de la Mer** arrive pour se soulager un bon coup, que le type m'insupporte pour avoir envie de tout péter et voilà. C'était vraiment tout bête. Mais maintenant, il fallait filer avant de se faire choper. Pour les autres, je m'en foutais comme de ma première chaussette mais moi, je ne pouvais pas me permettre de me faire prendre, il en jouait de ma propre estime.

Liam, le suédois qui passe son temps à se regarder dans la glace pour savoir si il n'a pas une mèche qui part de travers alla ouvrir la porte, prêt à partir. Heureusement, il n'était pas trop débile pour un poufsouffle et pensa à bien regarder des deux côtés afin de savoir si quelqu'un arrivait ou non. Et là, cri d'alerte, panique à Poudlard, panique aux toilettes, panique à n'importe quoi, il y avait quelqu'un qui se ramenait. Le petit blondinet ne précisa pas de qui il s'agissait mais vu le sprint qu'il venait de piquer dans la direction inverse ça devait pas être un élève. Phoque. J'aimais pas courir, je détestais ça et en plus j'étais trempé comme pas possible. Ca allait être magnifique tient.

C'était parti, sans même trop réfléchir, parce que j'aurais pu me planquer quelque part dans les toilettes, je poussai les deux autres zigotos et m'en alla après Liam. Un petit regard derrière moi et je pu voir qu'il s'agissait d'O'Riley. C'était pas vraiment cool, si elle me chopait, j'allais pas vraiment finir dans de beaux draps. Je courrais du mieux que je pouvais malgré que ce n'était pas évident avec mes chaussures trempées et le poids de mes vêtements mouillés. Ca n'allait pas être évident de s'en tirer sans dommage parce qu'avec toute la flotte qui se déversait à chaque pas, il était possible d'être suivi à la trace. Il fallait que je trouve une idée mais tout de suite, je n'en avais pas alors je continuais de courir, espérant que la prof' choppe les deux autres qui étaient encore derrière moi avant.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Mer 24 Juil - 20:30

Solange avait entendu un gros boum en chemin. Elle fronça les sourcils et pressa le pas en direction des toilettes. Alors qu'elle tournait au coin d'un couloir, elle eut la surprise de voir un puis encore un autre sortir en trombe des toilettes. Qu'est-ce qu'ils avaient fait ces idiots ?
La blonde se précipita dans les toilettes... Qui n'en étaient plus !

- VOUS AVEZ INTÉRÊT À COURIR VITE ! Hurla-t-elle en se mettant à la poursuite des fuyards.

Ces idiots avaient détruis les toilettes ! C'était quasiment une piscine maintenant ! Furieuse, elle suivait les traces d'eau qui lui indiquaient le chemin pris par les deux élèves. Mais au bout que quelques minutes, la professeure se dit qu'ils pouvaient parfaitement l'entendre arrivée. Avec ses talons qui claquaient sur le sol, il fallait avouer qu'elle n'était pas discrète.

Aussi choisit-elle de se transformer. La pratique aidant, elle ne prit pas longtemps avant de trouver son havre de paix qui lui permettait de se connecter avec sa part animale. Lorsqu'elle y fut, la transformation s'enclencha automatiquement et bientôt, c'était une jolie chouette tachetée qui volait en direction des deux élèves. En plus d'être plus silencieuse, elle était aussi plus rapide et pourrait donc les rattraper. Ou en rattraper au moins un.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Dim 28 Juil - 22:36

La course était lancée. Sa foulée déciderait pour lui s'il se faisait prendre ou pas. Il ne pouvait pas plus réfléchir que ça. Tout ce qu'il y avait dans sa tête, c'était ce qu'il y avait devant lui. Ses pieds qui enchaînaient les pas le plus vite possible, ses jambes qui s'élançaient droit devant lui. C'était déjà assez difficile de courir, mais rajoutez en plus l'eau que Liam avait accumulé sur ses vêtements, faire un mouvement devenait tout d'un coup plus dur et plus lent. Le seul point qui l'avantageait avec l'eau, c'était les petites glissades qu'il faisait sur le sol. Du moment qu'il ne se ramassait pas.

Un regard derrière lui, et le Poufsouffle put apercevoir Charli qui s'était enfui avec lui. Les deux autres étaient restés là-bas, tant pis pour eux. Il n'y avait donc que le préfet de Serpentard et lui à essayer d'échapper à la furie O'Riley. Oui, la furie, qui venait de s'écrier qu'ils avaient intérêt à courir vite. Et voilà, elle était partie dans la même direction qu'eux. On pouvait entendre l'affreux bruit de ses talons sur le sol. Vous savez, le bruit qui vous rappelle bien que vous êtes suivis et que vous devez courir plus vite. Au moins, les deux garçons pourraient estimer à quelle distance elle se trouvait. Et puis, au cas où, elle rattraperait d'abord le Serpy.

Sa fuite l'avait maintenant emmené aux escaliers. Il tourna et tomba sur les marches qui bougeaient, et s'arrêta un moment. Il avait toujours eu une certaine appréhension de ses objets magiques qui constituaient Poudlard, mais il n'était pas question qu'il hésite ou quoique ce soit. Sa seule direction: sa salle commune. Il descendit les marches le plus vite qu'il put, glissant sur quelques-unes avec des chaussures trempées, sautant les deux dernières. Malheureusement, il se rétama par terre à cause de son pantalon qui, avec l'eau, pendait devant ses pieds. Et un pied sur le pantalon était égal à un tête sur le sol. Il réussit tout de même à se rattraper sur les mains.

Il se releva assez rapidement, et eut juste le temps de jeter un oeil derrière lui. Il vit arriver le brun de Serpentard, courant lui aussi. Il devait maintenant vers face aux escaliers, on verrait bien comment il s'en sortirait. Le Blaireau allait repartir, lorsque d'un coup, une chouette apparut, sortant du même couloir que les deux préfets. Comment?! Une chouette? Mais d'où elle venait? Et où était donc passé la prof de Métamorphose? Et là, une idée vint percuter l'esprit du Suédois, qui ne le rassura pas. Sa prof pouvait donc devenir une chouette. C'était bon à savoir... Quoiqu'il aurait préféré l'apprendre avant.

Prêt à repartir, il avait trois couloirs à sa disponibilité. Il choisit celui à droite, qui menait vers les cuisines de Poudlard. Il n'était pas sûr d'avoir le temps de rejoindre sa salle commune, mais peu importait, il fallait fuir. C'est donc dans cet optique que détala le blond direction les cuisines, se demandant si Charli s'en sortirait.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Mar 3 Sep - 17:40

Soooooooooorry !


Les pas claquaient forts derrière nous. La O'Riley avait vraiment dans l'idée de nous rattraper pour nous faire passer un sale quart d'heure. A croire qu'elle n'avait rien de mieux à faire. Du coup, nous, nous n'avions rien de mieux à faire que de courir et de trouver une planque assez rapidement même si c'était à peu près sûr qu'elle nous avait reconnu. Liam et moi, nous n'avions pas un physique banal dans le sens où nous étions assez facilement reconnaissable, chacun dans un style différent.

Pour le moment, je ne savais pas vraiment où aller, du coup je suivais le pouffy, peut-être qu'il aurait une bonne idée de planque que je pourrais lui piquer pour le foutre un peu dans la Mer**. Le truc aussi, c'est que j'étais trempé et que ça m'enervait et c'était pas bon du tout. J'avais beaucoup de mal à me contrôler quand j'étais comme ça et je pouvais facilement faire quelque chose que je n'aurais pas du. Quelque chose qui pourrait m'enfoncer encore plus.

Mais d'un coup, les bruits de pas s'évaporèrent dans le néant, ce n'était absolument pas normal. Je voulais voir ce qu'il venait de se passer derrière, si elle n'avait pas abandonné l'idée de nous courir après mais je n'en eus pas le temps. Devant moi, Liam venait de se casser la gueule bien comme il faut dans les escaliers sûrement à cause de l'eau mixé à sa maladroittitude. C'était l'occasion de reprendre de l'avance sur lui et de ne plus être le premier à se faire choper si il se faisait rattraper. Alors je l'enjambai, faisant gaffe à ne pas me ramasser moi aussi et déscendit quelques marches.

Une idée merveilleuse germa dans ma tête, j'allais foutre le pouffy dans la mouise, du moins j'allais essayer. Je m'arma de ma baguette et le visa. Glacio. J'eus même pas le temps de voir si ça avait fonctionné ou non puisqu'une chouette arriva dans mon champ de vision et ça, ce n'était absolument pas bon, pas bon du tout. Du coup, je me remis en route, essayant d'aller au plus vite et manquant de tomber en arrivant à la dernière marche. Je vit que Liam avait reprit du service et avait emprunté le couloir de droite, celui qui menait à sa salle commune. Pas très bon plan pour moi ce chemin car je me retrouverai très vite bloqué du coup je pris celui de gauche, partant à la parfaite extrémité du blondinet et passa devant un placard ouvert. Planque. Mais rusé, je parti d'abord vers la salle d'à coté, m'assurant de trempé un peu le chemin et fit demi tour jusqu'au placard ou je m'engouffrai.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Dim 8 Sep - 11:23

La chouette gagnait du terrain, ragaillardit par cette petite chasse improvisée. Au moins, elle ne s'était pas ennuyée durant l'heure de colle qu'elle avait donné à Jake... D'ailleurs, celui-ci ne perdait rien pour attendre, Solange allait le coller durant tout le mois pour s'être fichu de sa tête et en plus avoir fait le bordel dans les toilettes.

Mais pour le moment, le volatile ne songeait qu'à rattraper les deux garçons qui avaient filé devant elle. Heureusement, elle gagnait de plus en plus de terrain et grâce à sa vue perçante, avait pu en reconnaître au moins un, avant qu'il ne disparaisse de son champs de vision. Proulx... Ne s'attardant pas, le rapace continua son chemin dans les airs, apercevant une chevelure dorée. Chevelure qui, si sa partie humaine s'en souvenait bien, appartenait à Riu.

Les deux gamins ayant été identifié, la chouette ne les poursuivit plus. À la place, elle repartit en sens inverse, direction son bureau. Là, juste devant la porte, elle reprit forme humaine, tout en secouant la tête. Solange avait repéré trois des petits idiots qui avaient le ouaille dans les toilettes, mais il lui en manquait un. Tant pis. En attendant, les trois petits allaient souffler un peu, puis la blonde serait là pour leur rentrer dans le lard, quand ils se penseraient en sécurité. Un sourire mauvais naquit sur ses lèvres rien qu'à cette pensée. Maintenant, c'était elle qui allait s'amuser !

{Fin du rp pour moi}
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Kyara Blanchet, le  Jeu 26 Déc - 0:13

Pv : Edward F. Fitzgerald


C'était une fin d'après midi comme les autres, Kyara avait terminé les cours plus tôt. En fait non, elle avait plutôt fuit le dernier cours de la journée parce qu'elle n'avait pas envie et qu'elle préférait de loin traîner dans les couloirs. Surtout ceux qu'on savait désert, eux ils étaient cool. Enfin, quelques fois il arrivait qu'un fantôme passe et se mette à parler dans l'espoir d'avoir un peu de compagnie. Aujourd'hui était un jour sans fantômes, donc c'était cool.

Marchant sans vraiment de but, Kyara était perdue dans ses pensées, quand des bruits de pas provenant de derrière elle, attirèrent son attention. Curieuse, la serpentard se retourna et constata surprise qu'un petit garçon était en train de courir. Ses deux mains étaient posées sur le devant de son pantalon et il avait le visage crispé. En voyant Kyara, il se mit à crier :

- ZE VEUX FAIRE PIPIIIIIIII !

Doublant la Française, il entra alors dans les toilettes des garçons et le calme se fit de nouveau dans le couloir. Clignant des yeux en se demandant si elle n'était pas en train de devenir folle, Kyara décida d'entrer dans les toilettes des garçons pour vérifier si elle devait aller en vitesse à l'infirmerie ou pas. L'avantage des toilettes étant qu'elles étaient quasi désertes, comme le couloir quoi.

En entrant, Kyara pensait devoir faire le tour des cabines de toilettes, mais pas du tout ! Le petit garçon était en train de se soulager dans un des lavabos cassé. Pile à sa taille en somme ! Levant la tête et regardant dans le miroir il se rendit compte de la présence de la brune et dans un sourire prit la parole.

- T'as vu ? Ze fais pipi !

Okay. Ce n'était pas un rêve, il était bien réel, mais qu'est ce qu'un enfant faisait dans poudlard ? Comme si de rien n'était, ce dernier remonta son pantalon et alla se laver les mains avant de se planter devant Kyara. S'agenouillant, elle se mit à sourire avant de prendre la parole.

- Salut qu'est ce que tu fais ici mon bonhomme?
- J'ai fuit papa ! Et j'ai fait pipiiiiiii ! Comme un grand t'as vu ?

Il avait semé son père ?! Donc son père était à Poudlard, mais ce n'était pas jour de visite normalement. Hochant la tête, Kyara se demandait qu'est ce qu'elle pouvait bien faire face à une telle situation ....
Contenu sponsorisé

Les toilettes des garçons Empty
Re: Les toilettes des garçons
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 7

 Les toilettes des garçons

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.