AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 4 sur 7
Les toilettes des garçons
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Invité
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Dim 28 Sep - 20:15

Ebenezer entreprit de répondre à la sorcière et, en bon Serdaige qu'il était, il n'oublia pas de donner suffisamment de détails. Les objets ayant appartenus indirectement à la personne pouvais fonctionner. De même, le sang était beaucoup plus efficace que la craie pour tracer la rune. Heureusement, le sorcier n'avait pas utilisé cette substance pour son petit exercice, sans quoi la Serpentard l'aurait dénoncé illico. Lorsqu'il parla de consanguinité, Axelle tiqua. Voulait-il se moquer de sa famille et ses origines ? Et puis, elle se rappela qu'elle avait devant elle un Lestrange. S'il osait insinuer que les Higgs avaient abusé sur la pureté de leur sang en se mariant entre cousins, cette rumeur était également bien présente au sein de son clan. Les Higgs, pour leur part, avaient sacrifié une partie de leur pureté en laissant entrer quelques sorciers de sang-mêlés dans leurs rangs, mais également en créant des mariages arrangés avec les clans des autres continents : une famille de sang-pur du Canada, notamment.  

- Bref... J'imagine que si tu me laisses partir sans punition, ce ne sera pas gratuit?

C'est qu'il était perspicace, le petit. Axelle hocha la tête, un air mesquin affiché sur son jolie visage. Elle avait déjà une petit idée du marché qu'elle passerait avec le bleu et bronze.  

- T'as tout compris. Demain, à l'heure du petit-déjeuner, je veux que tu donnes une bonne leçon à ta g*rce de soeur, elle se croit un peu trop tout permis, là.

Éleane Lestrange, de Serpentard, était la soeur aînée du jeune fautif. Ces derniers temps, elle adorait se la péter, notamment au cours de botanique avec son amie Sofia -ou Anika ? peu importe-. Ce qu'elle ne savait pas c'est qu'en se prenant à monsieur Smith, elle s'en prenait aussi à monsieur Higgs, l'oncle d'Axelle. En classe, la Higgs n'avait même pas levé le petit doigt, de toute façon ses camarades avaient réagit à sa place. Et puis, ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? Une petite humiliation devant tout Poudlard lui ferait grand bien. Axelle n'avait aucune idée si Ebenezer s'entendait bien avec sa cousine ou non, mais ça la verte et argent s'en souciait. À la limite, s'il ne l'aimait pas, ce serait d'autant plus facile. En y repensant un peu, Axelle se demanda si elle ne confondait pas la soeur du jeune sorcier avec une autre, mais tant pis ! Le défi était lancé !

- S'il ne se passe rien au petit-déjeuner, je peux t'assurer que tu en baveras, fit ensuite la préfète après une brève pause.
Ebenezer Lestrange
Ebenezer Lestrange
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Ebenezer Lestrange, le  Dim 12 Oct - 16:38

Libre arbitre d'Eléane Lestrange

- T'as tout compris. Demain, à l'heure du petit-déjeuner, je veux que tu donnes une bonne leçon à ta g*rce de soeur, elle se croit un peu trop tout permis, là.

Eléane, se croire tout permis? Impossible, ce n'était absolument pas son genre. Au fond, il plaignait un peu les serpentards à devoir se coltiner sa sœur dans leur salle commune. Peut-être qu'elle était à peu près civilisée en public, mais ça Ebenezer en doutait fortement. Pour ce qui était de donner une bonne leçon, il n'était pas contre mais ça se voyait qu'Axelle n'avait pas eu à subir les représailles de l'aînée des Lestrange. Le serdaigle prit son temps pour réfléchir, d'un côté, il y avait points en moins, caftage et certainement retenue et de l'autre, il y avait menaces de mort, torture et bonne tranche de rigolade si son coup réussissait. Le jeu en valait peut-être la chandelle surtout que la dernière fois qu'il avait croisé sa sœur, il était reparti avec un œil au beurre noir tout ça parce qu'il lui avait explosé le nez sans faire exprès...

- S'il ne se passe rien au petit-déjeuner, je peux t'assurer que tu en baveras.

Et il soupçonnait fortement que s'il se passait quelque chose au petit-déjeuner, il en baverait aussi. Pourquoi on pouvait pas le laisser s'endormir dans son jus de citrouille tranquille? D'ailleurs, en parlant de jus de citrouille, il avait peut-être une idée... Il visualisa mentalement le contenu de sa valise, il lui en restait, c'était parfait. Il n'aurait juste qu'à bidouiller le truc et ça conviendrait tout à fait. En plus, il faisait d'une pierre deux coups: aucune punition et vengeance personnelle accomplie. Il hocha donc la tête en guise de réponse, il relèverait le défi. Par contre, pour sa petite expérience de la soirée, c'était râpé. D'un coup de baguette, il effaça les runes du sort et se dirigea vers la sortie.

- Bonne soirée...

Il se dépêcha de rentrer dans sa salle commune, il ne voulait pas avoir plus d'ennuis. Et puis, il avait une potion à préparer, des heures de sommeil à rattraper et tous ses camarades à réveiller quand il viderait méthodiquement sa valise pour trouver entre autre sa pimentine arrangée.


Lendemain matin - Grande salle


Ebenezer s'était levé le plus tôt possible pour arriver dans les premiers au petit-déjeuner. Ne connaissant pas le planning journalier de sa sœur pour cause de mémoire très sélective, il ne voulait pas prendre le risque de la rater. Résultat des courses, Eléane n'était pas le genre à prendre son bol de lait à six heure du matin et la Higgs non plus or il avait besoin de la présence des deux pour pouvoir en finir avec cette histoire. Reprenant un bol de chocolat, le garçon sortit de sa poche un petit flacon remplit d'un liquide rouge. Il le regarda attentivement pour voir s'il n'y avait pas eu de dépôt et fit signe aux rares serdaigles déjà présents de se taire. D'ailleurs, ça ne l'étonna qu'à moitié quand celui qui se trouvait deux places à sa gauche partit s'asseoir à l'autre bout de la table. Comme ça, il avait plus de place.

Petit à petit, la grande salle se remplissait. La tête tournée vers l'entrée, le petit brun observait les élèves arriver d'abord au compte-goutte puis comme un flot ininterrompu. Il repéra bien vite un troupeau de serpentards contenant les deux filles qu'il attendait. Pas trop tôt... Avec le sourire de ceux qui préparaient un mauvais coup, il glissa sa fiole dans sa manche gauche, finit son énième bol de chocolat et attendit cinq minutes, le temps qu'Eléane commence à manger, avant de se lever. Il se dirigea ensuite vers la table des vert et argent et rejoignit sa sœur avec une mine désolée.

- Ely, je tenais à m'excuser pour ce qui s'est passé au lac la dernière fois. dit-il d'une toute petite voix. Ça fait pas longtemps que je suis à Poudlard et t'es une des seules personnes que je connais, je voudrais pas que tu me fasses la tête juste pour ça....

Et poussant son rôle de petit frère désespéré, plus pour finaliser la scène que pour convaincre sa sœur, il lui planta un bisou sur la joue et s'éloigna. Il savait qu'Eléane n'était absolument pas dupe, il sentait même son regard soupçonneux lui traverser le dos. Mais, pendant qu'il débitait son blabla, la brune n'avait pas surveillé son jus de citrouille et ne l'avait donc pas vu y verser tout le contenu du flacon carmin. Pensant certainement à une énième lubie de son frère pour une revanche plus tardive, elle ne s'était pas suffisamment méfiée... Ebenezer remonta donc tranquillement la table des serpents, s'arrêta derrière la préfète et s'éclaircit la gorge pour qu'elle le remarque.

- J'espère que ça te suffira... Bon spectacle. dit-il en inclinant la tête vers la place de sa sœur ou plutôt, le futur véritable reptile.

Le garçon, ayant passé ses premières années d'étude dans un pays nordique et donc très froid, y avait découvert la pimentine, remède miracle contre le rhume, de là-bas. Autant dire que celle de Grande-Bretagne, c'était de la gnognotte à côté. Celle distribuée à Durmstrang, en plus de faire fumer les oreilles comme la basique, faisait littéralement cracher du feu tellement elle était corsée. Ebenezer en avait subtilisé un flacon avant son départ car c'était le genre de trucs dont on pouvait toujours avoir besoin. D'ailleurs, il avait un peu arrangé la recette en mélangeant le breuvage avec un colorant rouge spécial kératine. Il n'avait aucune idée de l’intérêt que sa sœur portait à ses ongles parce qu'ils risquaient de rester sanglants un bon moment... Tout comme ses cheveux d'ailleurs.

Le garçon lança un dernier coup d’œil en direction d'Eléane. Celle-ci, son verre de jus de citrouille au bord des lèvres, le dévisageait, l'air méfiant. De toute façon, c'était trop tard pour elle. Il se dépêcha de rejoindre sa table, un petit sourire en coin aux lèvres. Dans cinq secondes un terrible rugissement retentirait: un "EBEN!!" rageur accompagné d'une gerbe de flammes s'élèverait de la table des serpentards. Yeux rendus rouges à cause des larmes, fumée lui sortant par tous les trous et cheveux écarlates dressés sur la tête, sa sœur serait devenue dragon.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Jeu 16 Oct - 1:30

Ebenezer ne dit rien, mais Higgs comprit rapidement qu'il le ferait. Si ça se trouve, il élaborait son plan à l'instant même. Après avoir effacé les traces de son méfait, et souhaiter une bonne soirée à la préfète, le sorcier quitta la salle de bain. Axelle lui emboîta le pas et s'assura qu'il se dirigea vers sa salle commune, le suivant à une distance raisonnable. Puis, sa ronde étant terminée depuis un bon moment déjà, elle partie en direction de son repaire.

Le lendemain, la sorcière traîna quelque peu dans la salle commune, avant de se rendre en direction de la Grande Salle. De toute façon, Éléane n'était toujours pas levée, elle pouvait donc prendre son temps et ainsi faire languir Lestrange le bleu. D'ailleurs, la préfète se demandait bien ce que le Serdaigle avait préparé comme coup d'éclat.

C'est une dizaine de minutes plus tard que la préfète, accompagnée de plusieurs autres Serpentards, franchit les portes de la Grande Salle. Elle ne s'installa pas aux côtés d'Éléane, mais choisi un siège qui pourrait lui permettre de profiter du spectacle. Son regard croisa celui d'Ebenezer, fin prêt à exécuter son plan. Il attendit un peu et se leva avant de rejoindre sa soeur qui mangeait tranquillement son petit-déjeuner. Les yeux rivés sur son gruau, Axelle tendit l'oreille : de la même petite voix qu'il avait utilisé la veille, Lestrange s'excusa à sa soeur pour la dernière fois. Ah ? Ce n'était donc pas la première fois qu'il lui jouerait un coup pendable, donc !  

Terminant sa petite tirade, il se dirigea ensuite vers la sortie, souhaitant au passage un bon spectacle à la préfète des verts et argent. Cette dernière, dans l'optique de ne pas le griller, ne lui répondit pas, mais son regard se leva en direction de Lestrange fille. Chose certaine, celle-ci n'était plus dans son état normal : ses cheveux et ses ongles étaient devenus carmin, ses oreilles fumaient et, lorsqu'elle toussa, des flammes s'échappèrent de sa bouche. Un dragon ! Un dragon ! C'est ce que criaient les première années, à la fois émerveillés et effrayés, alors que la sorcière mi-reptile, mi -humain cracha un «EBEEEN !» qui voulait tout dire. Méfait accompli, Ebenezer venait d'effacer sa dette envers la préfète.
 

{Fin du RP}
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Dim 16 Nov - 18:10

Souvenir d'une rencontre inoubliable
Pv Jasmine Vagneur~ Libre arbitre autorisé

~Dernière sonnerie annonçant la fin des cours~

La sonnerie s'était enfin déclenchée ! Les élèves à moitié couché sur les tables faisaient le compte à rebours de la dernière minute du cours de Métamorphose en tapant fébrilement du pied ou en formant sur leurs lèvres le nombre de secondes qu'ils leurs restaient. À croire que le concierge l'avait trafiquée pour les rendre fous. Aussi lorsque celle-ci retentit dans la vaste pièce, tous se levèrent brusquement afin de quitter cette maudite salle et surtout cette maudite horloge.

Face bondit littéralement de sa chaise, se dirigea vers la porte de sortie puis se faufila dans les couloirs déserts, comme à son habitude. Escaliers après escaliers, elle arriva devant les cuisines de Poudlard. Elle s'y engouffra discrètement et trouva l'elfe de maison qu'elle cherchait. Le petit être lui tendit alors ses mains pleines de nourritures rares qui risquaient d'en faire jalouser plus d'un. La jaune et noire lui adressa un énorme sourire et fourra toutes les sucreries dans son sac en remerciant l'elfe de sa gentillesse une nouvelle fois.
Jasmine allait certainement lui dire que c'était mal d'échanger des petits mots polis contre des sucreries, surtout qu'elle était préfète maintenant, mais elle finissait toujours par lui en piquer quelques uns. Voire plus mais ça elle ne l'admettrait jamais ! Le sourire aux lèvres, Face quitta l'elfe et ses cuisines.

[...]

Il était vingt-deux heures passé, et le couvre-feu était tombé. Chacun regagnait ses salles communes en évitant le plus possible de traîner car les préfets venaient de débuter leur ronde. Face imita ses camarades jusqu'au premier étage mais au détour d'un couloir s'engouffra dans des toilettes. Jasmine était censée arriver d'une minute à l'autre, en espérant qu'un de ses congénères n'ai pas l'idée de patrouiller avec elle. La Poufsouffle sortit son butin de son sac et l'étala sur le carrelage blanc. Ces toilettes étaient régulièrement nettoyés mais rarement utilisés. Une vraie chance ! Elle contempla quelques secondes la glace dessinant son reflet et songea à la symbolique que ce lieu représentait. Une histoire avait commencé ici, exactement à l'endroit où se tenait Face. C'était pas n'importe laquelle, c'était la leur. Oh oui, elle se souvenait de chaque détails.


[Flashback]

« Rhaa, mais lâche moi Mike ! Tu m'énerves avec tes conneries à répétition, t'as qu'à te trouver quelqu'un de plus... Elle accentua ce dernier mot. Compréhensif ! Et puis t'es qu'un sale ***, t'es bon qu'à pleurnicher quand tu veux te faire pardonner ! Va crever, dégage ta figure de ma vue !
Face bouillait littéralement de rage. Elle venait de signer sa rupture avec ce crétin sur une tirade qu'il n'était pas prêt d'oublier. Elle claqua la porte devant lui, le laissant seul avec ses regrets - si seulement il était capable d'en avoir-. La soirée des préfets venait à peine de débuter et la voilà sans cavalier. La Poufsouffle ne pouvait pas se présenter toute seule devant tous ses amis. Elle parcourut donc les couloirs de plus en plus désert et s'enferma dans une petite pièce dont l'air sentait la lavande. Elle se retrouva devant un petit miroir et observa son visage rouge, déformé par la colère. Les yeux lui piquaient, c'était pas bon signe. Face ne pouvait pas se permettre de pleurer pour un minable comme lui. Elle leva la tête vers le plafond et ravala ses larmes. Un tourbillon de pensées post-rupture s'insinua dans son esprit: je devrais peut être aller m'excuser ? Je l'aime quand même non ? Il a dit qu'il ne recommencerait plus, je devrais le pardonner.
Non ! »lui fit une voix lointaine. Son esprits devait lui jouer des tours; sa voix intérieure ne lui répondait jamais quand il était question de Mike. Face baissa la tête pour faire face au miroir. Une blonde aux yeux bleus se reflétait sur la glace derrière elle. On aurait presque cru un fantôme, mais à ce qu'elle savait il n'y avait que Mimi Geignarde qui rodait dans des toilettes. L'expression de la Poufsouffle changea. Elle était surprise et aussi gênée d'être mise à nue de cette façon. Elle était loin de se douter que la jeune fille qui se tenait devant elle allait être la meilleure personne qu'elle aurait pu croiser.


Oui c'était exactement comme ça qu'elles s'étaient rencontrées pour la première fois. Un souvenir d'une rencontre inoubliable. La porte grinça, laissant apparaître une robe à l'effigie de Serdaigle. Jasmine, sa meilleure amie, se tenait dans l'encadrement.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Dim 16 Nov - 19:06

Souvenir d'une rencontre inoubliable

PV Face Lightwood


Il était plutôt rare que Jasmine ne respecte pas le règlement. Surtout depuis qu'elle avait été nommée préfète. Pourtant, quelques fois, elle le faisait, pour la seule et unique raison qu'il fallait qu'elle voit Face. Étant donné que les deux jeunes femmes n'étaient pas dans la même maison, elles avaient du mal à trouver un moment à passer à deux. Et, aussi souvent qu'elles le pouvaient, elles se rejoignaient dans leur lieu de rencontre, après le couvre-feu. En effet, l'endroit où elles avaient tissé le lien si fort qui les unissait était assez... spécial pour deux jeunes élèves. On ne voyait pas deux filles squatter les toilettes des garçons tous les jours ! Ainsi, s'y voir le soir était beaucoup mieux.

Vingt-deux heures, presque l'heure du couvre-feu. La Bleue et bronze se trouvait dans la salle commune, Arwen -son chaton- sur les genoux. Elle finissait un devoir de Botanique avec quelques-uns de ses camarades. Puis, quand vint l'heure où chacun devait regagner sa salle commune, et ne pas trainer dans les couloirs, elle, elle en sortit. Mais, personne ne se doutait qu'elle allait retrouver quelqu'un à cette heure si tardive. Non, tous pensaient qu'elle allait effectuer sa ronde en tant que préfète, comme chaque soir. Enfin, une fois sur deux. Un peu plus tôt dans la journée, elle avait fait passer un message jusqu'à sa meilleure amie. ~Rejoins-moi tu sais où, à l'heure habituelle~ Ben oui, si ce mot tombait entre de mauvaises mains, mieux valait que la personne en sache le moins possible. De toutes manières, Face n'en avait pas besoin de plus; elles se retrouvaient là depuis longtemps. Resserrant une cape autour d'elle -c'est qu'il ne fait pas chaud dan les couloirs la nuit !- la jeune Serdaigle commença à marcher dans le château, sa baguette produisant une lumière grâce à un #Lumos. Habituellement, elle aimait bien faire sa ronde en compagnie d'un de ses collègues, histoire d'avoir quelqu'un à qui parler. Mais ce soir, tout ce qu'elle souhaitait, c'était ne croiser personne. Comment s'en débarrasser ensuite sinon ? Après quelques minutes de marche silencieuse, la blondinette arriva à destination; les toilettes des garçons. Elle avança lentement vers l'entrée, et, son regard se porta automatiquement vers l'un des miroirs de la pièce. Elle se souviendrait toujours de cette soirée, celle où elle était venue ici, et avait rencontré la personne qui été ensuite devenue sa meilleure amie...


~FLASHBACK~


Elle était furieuse contre elle-même. Mais, aussi étonnant soit-il, elle parvenait à rester calme, neutre. Pourquoi elle ne s'était pas renseignée ? Pourquoi ? A cause de son étourdissement, elle avait raté l'une des plus grandes soirées organisées au château. Elle n'avait été regardé le panneau d'affichage que trop tard. Le jour-même. Plus possible de trouver un cavalier. Et, pas question qu'elle débarque seule à la soirée, complétement paumée. Mieux valait qu'elle continue à se promener dans les couloirs, profitant du fait que le personnel de Poudlard soit trop occupé à surveiller les participants à la fête pour la remarquer.
Elle finit par arriver devant un lieu qu'elle n'avait jamais visité. C'était plutôt normal. Les toilettes des garçons étaient très rarement fréquentés par des filles. Pourtant, c'était bien une voix féminine qui se faisait entendre à l'intérieur. Jasmine s'était donc approchée, écoutant.

"Je devrais peut être aller m'excuser ? Je l'aime quand même non ? Il a dit qu'il ne recommencerait plus, je devrais le pardonner."

Une fille se trouvait là, devant un miroir, le visage rougi par la colère. Sans réfléchir, un mot, juste un, sortit de la bouche de la blonde.

"Non !"

Elle ne savait même pas pourquoi elle avait dit ça. Elle s'était juste sentie obligée de réagir, d'aider cette élève. Pourtant, on ne pouvait pas dire qu'elle l'avait aidée avec son "non". Son interlocutrice avait relevé les yeux vers le miroir, et l'observait. Comment aurait-elle pu deviner que cette rencontre allait changer sa vie ?



~FIN DU FLASHBACK~


Tout sourire, Jasmine entra dans la pièce, venant s'asseoir aux côtés de son amie. Elle vit qu'elle avait étalé un bon nombre de friandises au sol, et ne put s'empêcher de prendre un air réprobateur.

"Ne me dis pas que c'est encore cet elfe qui t'a donné tout ça ? En échange de quoi cette fois-ci ?"

Fronçant les sourcils, elle en profita pour piocher dans le butin de Face, posant sa baguette au sol.

"Bon, quoi de neuf ?"

Son air réprobateur avait déjà disparu, laissant place à un sourire ravi. Elle ne pouvait pas faire la morale à Face, et ensuite piocher dans son pactole. Et puis, elle était trop heureuse de la voir pour ça. Elle déballa l'un des friandises avant de la fourrer dans sa bouche. Ses yeux parcoururent la pièce, cette pièce où elles se retrouvaient à chaque fois. C'était un peu devenu leur coin à elle, même s'il était spécial. Il l'était encore plus sachant que c'était là qu'était née leur amitié.


HRPG : Excuse-moi pour la fin très nulle, je me rattraperai. ^^
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Sam 22 Nov - 17:04

Jasmine passa le pas de la porte, son sourire scotché sur ses lèvres comme d'habitude. Rien n'avait changé. Son gand sourire, ses yeux un peu fatigués par la longue journée qu'elle avait endurée. Et oui, être préfète c'était pas toujours drôle. Entre les devoirs et ses patrouilles nocturnes, le sommeil se faisait rare. Mais la Serdaigle était là, à chaque "rendez-vous". Après avoir lancé un regard furtif sur le sol, la préfète prit un air réprobateur:

- Ne me dis pas que c'est encore cet elfe qui t'as donné tous ça ? En échange de quoi cette fois-ci ?

Elle vint s'asseoir à ses côtés et parut hésiter quelques secondes. Son expression changea alors et un sourire traversa ses lèvres tandis qu'elle plongeait sa main dans les friandises. Plutôt contradictoire comme attitude mais toutes deux savaient qu'il leur était impossible de se mettre en colère sans s'excuser l'instant d'après. C'était sa manière à elle de le faire.

-Quelle bonne préfète tu fais Jas', s'exclama-t-elle sur un ton ironique.

Non, elle était réellement une excellente préfète. Pour être juste et compréhensive, la Bleue et Bronze l'était. Elle avait toujours eu de la répartie, même dans des ciconstances très compliquées. Peut être était-ce pour cela qu'elles s'étaient toujours bien entendues. Elle repoussa une mèche de ses chevaux bruns à la limite du noir qui pendait devant ses yeux et la coinca derrière son oreille avant de fixer Jasmine de ses grands yeux foncés.

- Euhh, rien de spécial. Mes cauchemards se sont calmés depuis que je prend une tisane pour m'aider à dormir. Mais j'crois que mes cheveux deviennent rouges... Fin bref, ça va un peu mieux ! Et toi sinon ? T'as repéré quelqu'un ?

Par quelqu'un elle sous-entendait bien sûr un garçon. D'ailleurs les garçons se faisaient aussi rares du côté de Face. Les études lui prenaient beaucoup de temps et elle ne prenait pas la peine de se rendre aux soirées organisées par sa maison. Peut-être était-ce pareil du côté de Jasmine ?

Désolé c'est très court, mais j'ai de gros exams en ce moment et
j'ai du réviser pas mal cette semaine x) Padonne moi !
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Lun 24 Nov - 21:03

Quand Jasmine se fût installée aux côtés de son amie, une friandise déjà collée à son palais, cette dernière prit la parole.

-Quelle bonne préfète tu fais Jas', s'exclama-t-elle sur un ton ironique.

La blonde haussa les épaules avec un air amusé. Il était vrai que, sur ce coup là, elle n'était pas exemplaire. Pourtant, elle l'était très souvent, c'était surement pour cela qu'elle avait été choisie pour le rôle de préfète. Mais bon, on pouvait bien faire une petite pause de temps en temps, non ?

"Oh, ça va ! On ne se moque pas," répliqua-t-elle ne poussant amicalement Face.

Résistant à l'envie de prendre une deuxième friandise, Jasmine posa son regard sur le visage de la jeune femme. Cela faisait quelques années qu'elles se connaissaient, et elles avaient toutes deux bien changé depuis le temps. Malgré cela, la Bleue et Bronze trouvait toujours sont amie aussi belle, depuis le jour où elles s'étaient rencontrées. Elle trouvait ça dommage que Face ne s'en rende pas réellement compte.

Son interlocutrice reprit alors la parole, répondant à sa question.

- Euhh, rien de spécial. Mes cauchemards se sont calmés depuis que je prend une tisane pour m'aider à dormir. Mais j'crois que mes cheveux deviennent rouges... Fin bref, ça va un peu mieux ! Et toi sinon ? T'as repéré quelqu'un ?

Jasmine, un grand sourire aux lèvres, se cala contre le mur, se préparant à la discussion à venir. Même si leurs rendez-vous étaient bien souvent banals, ils lui plaisaient toujours autant. Ils lui permettaient de discuter avec sa meilleure amie, dans un lieu symbolique pour elles.

"C'est génial si ça va mieux ! Concernant tes cheveux, ils m'ont l'air parfaitement normaux...  Elle marqua une pause, laissant planer le suspense quant à sa réponse. Eh bien... Non ! R.A.S de mon côté. En même temps, j'ai pas énormément de temps pour moi, et pas vraiment de garçons m'intéressant... Et toi, du nouveau côté cœur ?"

Autant dire que pour Jasmine, ses amours étaient en chute libre. Pour ne pas dire inexistants, bien sûr...


HRPG : Tu es toute excusée ! Le mien est court de toute façon... Ne t'en fais pas, j'ai énormément de mal à me mettre à jour dans mes Rps et devoirs... Je sais ce que ça fait ! =) En tout cas, je te le répète encore une fois : Bonne chance pour tes exams !! =p
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Ven 12 Déc - 22:59

Ahhh, les garçons... Vaste débat. Les mots m'étaient venus naturellement et, il est vrai que je n'avais pas envisagé qu'on me retourne la question. Ma curiosité me jouait des tours et je me mordis la lèvre lorsque Jasmine  répondit:

- C'est génial si ça va mieux ! Concernant tes cheveux, ils m'ont l'air parfaitement normaux...  Elle marqua une pause, laissant planer le suspense quant à sa réponse. Eh bien... Non ! R.A.S de mon côté. En même temps, j'ai pas énormément de temps pour moi, et pas vraiment de garçons m'intéressant... Et toi, du nouveau côté cœur ?

Pas de garçons intéressants ?! Je ne pouvais pas la croire, d'autant plus que le château regorgeait de mecs célibataires et plutôt sexy... Je la regardai avec des yeux ronds et réprima un sourire. La Serdaigle avait tout pour elle: une belle chevelure, des yeux profonds, une taille parfaite et une silhouette valorisant ses formes. Il était impossible que personne ne la remarque et ne s'intéresse pas à elle. Quant à moi, j'étais un peu gringalette et mes cheveux donnaient l'allure d'un champ de bataille. Mes épis avaient refait surface et je me bagarrais tous les matins pour les faire disparaître. Je soufflais sur ma mèche et pris la parole:

- Tu rigoles j'espère ? Regardes-toi, t'es magnifique ! Je baissai les yeux vers mes chaussures et poursuivi. Bah de mon côté, c'est pire que le désert... C'est clair que les mecs sympas et canons ne sont pas à chaque coins de rue, mais y'en a quand même ! Bon sang, je suis si inintéressante que ça ? ...Faudrait qu'on se fasse un repérage tiens ! On va devenir des chasseuses d'homme, tu vas voir ! Je terminais cette phrase sur un rire nerveux.

Je pétais carrément les plombs ! Ça me manquait de ne plus sentir ce contact chaud dans le creux de mon dos, les longues balades nocturnes à deux, les baisers échangés entre les interclasses et ces petits moments de réconfort... Ouais... Je délirais complètement et c'était pathétique de ma part. Je n'arrêtais pas de me plaindre et je me demandais encore comment Jasmine pouvait supporter mes petites folies. Il faudrait que je me bouge un peu et que j'arrange tout ça. Mes yeux dérivèrent alors vers elle et je la contemplai avec un petit sourire.


Désolée de t'avoir fait attendre si longtemps et de te répondre brièvement,
Mais en ce moment je sais pas ce qui se passe, je suis en manque d'inspiration x)
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Dim 14 Déc - 17:55

Les pensées de Jasmine dérivèrent un peu. Le château comportait effectivement pas mal de mecs intéressants et célibataires. Néanmoins, aucun en particulier ne retenait son attention. De plus, la fatigue de ces derniers jours l'empêchait d'être aussi aimable qu'elle l'était habituellement... Les paroles de Face la sortirent de sa rêverie.

- Tu rigoles j'espère ? Regardes-toi, t'es magnifique ! Bah de mon côté, c'est pire que le désert... C'est clair que les mecs sympas et canons ne sont pas à chaque coins de rue, mais y'en a quand même ! Bon sang, je suis si inintéressante que ça ? ...Faudrait qu'on se fasse un repérage tiens ! On va devenir des chasseuses d'homme, tu vas voir !

La blonde eut un petit rire nerveux en passant une main dans ses cheveux. Comme souvent, les compliments la faisaient rougir et la mettaient mal à l'aise, même de la part de sa meilleure amie. Néanmoins, elle n'était pas d'accord. Son amie n'était pas inintéressante comme fille. Elle était très belle, et avait un caractère qui se distinguait des autres. Ce qui n'était pas le cas de Jasmine.

"Tu sais, tu es bien plus intéressante que moi. Pour tout le monde, je suis la petite Serdaigle trop studieuse, qui prend très au sérieux son rôle de préfète et n'a pas le temps de s'amuser. Il n'y a qu'un seul garçon qui s'est récemment intéressé à moi. Du moins, c'est ce qu'il laissait sous-entendre. Et il ne m'a pas donnée de nouvelles depuis de longues semaines..."

Il fallait sérieusement qu'elle pense à arrêter de se plaindre. Ça devenait pathétique là ! Pourtant, lorsqu'elle y pensait, elle ne pouvait pas s'empêcher d'envier les filles qui avaient un petit ami qu'elles aimaient, et réciproquement. Elle espérait qu'un jour, elle rencontrerait l'être qui ferait chavirer son cœur. Fichue sensibilité !

"Ouais, reprit-elle, aucun homme ne pourra résister aux Miss Lightwood et Vagneur !"

Elle eut un petit rire en piochant une nouvelle friandise dans l'étalage.

"Bon. Et sinon, au niveau rencontres ?"

Parce que, même si leurs amours en étaient au point mort, elles avaient bien croisé de nouvelles personnes quand-même !


HRPG : Bon, j'espère que tu me pardonneras pour cette réponse médiocre, pour ne pas dire nulle. ^^ Je me rattraperai pour la prochaine, promis !
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Mar 23 Déc - 16:20

Noël approchait à grand pas et je réservais pour Jasmine une petite surprise. Un paquet doré était resté caché dans mon sac, le flot rouge dépassant légèrement de celui-ci, je fis diversion et le poussa bien au fond, là où elle ne le verrait pas. J'adorais cette fête, pas uniquement pour les cadeaux bien sûr, mais aussi à cause de l'ambiance joyeuse et festive qui se glissait dans les couloirs et le parc de Poudlard. La grande salle avait investi dans les faux flocons et des boules de noël surdimensionnées avaient été plaçé un peu partout dans les salles de classe. Je reporta alors mon attention sur ma meilleure amie.

«Tu sais, tu es bien plus intéressante que moi. Pour tout le monde, je suis la petite Serdaigle trop studieuse, qui prend très au sérieux son rôle de préfète et n'a pas le temps de s'amuser. Il n'y a qu'un seul garçon qui s'est récemment intéressé à moi. Du moins, c'est ce qu'il laissait sous-entendre. Et il ne m'a pas donnée de nouvelles depuis de longues semaines...

Je m'étais retenue de l'interrompre au moins trois fois, tellement les bêtises qui sortaient de sa bouche étaient monumentales. Être à Serdaigle ne voulait pas focément dire que tous étaient sérieux et studieux tout comme, être à Poufsouffle ne voulait pas dire que nous étions tous gentils et loyaux. Il y avait heureusement des exceptions, comme Jasmine, et je comptais bien le lui prouver. J'avais prévue un petit plan qui allait je l'espère, la faire sourire et lui faire comprendre qu'elle était tout le contraire de ce qu'elle disait. Je haussais donc la voix et répondit:

- Je ne suis pas d'accord ! Tu en as l'impression mais c'est faux. On a un instinct et on sait quand quelqu'un s'intéresse à nous, où à quelqu'un d'autre d'ailleurs. Et ne me dis pas que je mens, tu sais que j'ai raison ! Je marquai une hésitation et poursuivi. Euhm, viens lèves-toi, j'ai quelque chose de prévu pour nous deux ce soir.

Je me redressai et prit appui sur le mur pour le lever. De quelques coups de main, je rangeai les derniers bonbons abandonnés dans mon sac. J'y sortis enfin mon cadeau et le tendais à Jasmine, un grand sourire fixé sur mes lèvres. « Tiens c'est pour toi. Joyeux Noël !» À l'intérieur du paquet j'avais déposé deux bonbonnes de peinture, une jaune et une bleue, qui allaient bien nous servir ce soir ou plutôt cette nuit. Après le premier choc passé, elle devait normalement découvrir tout au fond, un fin bracelet en argent. J'avais fais très soft pour qu'il lui plaise et j'espérais que Jasmine allait le porter souvent.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Mer 7 Jan - 19:48

Désolée pour le retard !


Après sa petite tirade en mode Calimero, Jasmine avait haussé les épaules en baissant la tête. Mais, son amie haussa la voix, et la blonde plongea immédiatement son regard dans le sien.

- Je ne suis pas d'accord ! Tu en as l'impression mais c'est faux. On a un instinct et on sait quand quelqu'un s'intéresse à nous, où à quelqu'un d'autre d'ailleurs. Et ne me dis pas que je mens, tu sais que j'ai raison !

La préfète resta silencieuse, ne sachant pas réellement ce qu'elle pourrait dire. Évidemment qu'elle en avait l'impression. Pour la grande majorité du château, elle n'était qu'une fille quelconque. Ce qui était certainement le cas d'ailleurs. Après une courte pause, Face reprit :

- Euhm, viens lèves-toi, j'ai quelque chose de prévu pour nous deux ce soir.

Surprise, Jasmine se leva, rangeant dans sa poche sa baguette qu'elle venait de ramasser. La curiosité commençait peu à peu à l'envahir, et elle se retenait de ne pas assommer sa meilleure amie de questions sur leur projet. Elle savait qu'il valait mieux attendre, les explications viendraient. Ce qui ne tarda d'ailleurs pas à se produire. Face rangea les dernières friandises et sortit de son sac un paquet cadeau. Elle le tendit à la Bleue et Bronze, qu souriait comme une gamine qui découvre un tas de cadeau sous le sapin en se levant le jour de noël.

- Tiens c'est pour toi. Joyeux Noël !

Sans attendre, elle commença à défaire l'emballage, prenant soin de ne pas tout arracher comme une sauvage. Ce qu'elle découvrit la laissa perplexe un moment. Deux bonbonnes de peinture, jaune et bleue. Jasmine eut un regard interrogateur, avant de découvrir, tout au fond, un objet brillant. Elle s'en empara et resta ans voix durant quelques secondes, contemplant le fin bracelet en argent qu'elle tenait entre ses doigts. Ses yeux se posèrent sur la montre également en argent qu'elle portait toujours à son poignet gauche, cadeau de son grand-frère.

"Il est magnifique ! s'exclama-t-elle enfin en entourant son amie de ses bras. Merci à toi !"

Après un petit câlin, elle attacha soigneusement le bijou à son poignet, droit cette fois. Elle comptait le porter autant que sa montre, afin d'avoir un cadeau de deux des personnes qui comptaient le plus pour elle à chaque bras. D'un côté la montre offerte par Lucas, et de l'autre le bracelet offert par Face.

"Par contre, ajouta-t-elle. Je ne suis pas sûre de comprendre la présence des bombes de peinture..."

Tout ce qu'elle imaginait faire avec, c'était taguer les murs du château... Mais, ce n'était pas forcément le meilleur truc à faire en tant que préfète. Face allait surement lui éclaircir les idées dans quelques instants...
A son tour, elle sortit un paquet de son sac en bandoulière qu'elle trimbalait partout. C'était une simple boîte de taille moyenne, emballée d'un papier de couleur argentée. A l'intérieur, elle avait mit un cadre que l'on pouvait facilement poser sur tout type de meuble. Les contours étaient noirs, avec quelques motifs blancs en forme d'ondulations. La photo qu'elle avait glissé à l'intérieur datait de l'année précédente. Elles étaient toutes deux côte à côte, un grand sourire aux lèvres, leurs cheveux balayés par le vent. C'était un simple cadeau, mais Jasmine espérait qu'il ferait plaisir à la jeune femme, et qu'il lui rappellerait les bons moments qu'elles passaient ensemble si jamais elle allait mal. Elle lui tendit le paquet en souriant.

"Joyeux noël à toi aussi, Face."
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Sam 24 Jan - 13:22

Excuse-moi aussi pour cet immense retard !x)

J'observais tranquillement les bras croisés Jas' ouvrir mon cadeau avec une certaine hâte. Je lui souris légèrement lorsqu'elle trouva les deux bombes et lui adressa un clin d'œil à son regard interrogateur pour qu'elle continue. La préfète découvrit alors le bracelet et se figea quelques secondes. Je n'eu pas le temps de lui demander s'il lui plaisait car elle s'était jetée sur moi en me serrant tellement fort que je n'arrivais presque plus à parler.

- Il est magnifique ! Merci à toi !

- Tu m'étouffes ! Réussi-je alors enfin à glisser entre les dents.

L'étreinte relâchée je lui adressa un énorme sourire. Elle enfila directement le bracelet et posa un regard perplexe sur les bombes de peinture. Elles n'avaient rien d'extraordinaire mis à part les couleurs de nos deux maisons. La chose que j'allais lui proposer allait sans doute lui déplaire mais j'espérais qu'elle ne tienne pas son rôle de préfète le temps d'une soirée. Après tout,  personne ne viendrait fouiner dans les toilettes des garçons à cette heure-ci. La curiosité lui céda soudain et elle ajouta:


- Par contre je ne suis pas sûre de comprendre la présence des bombes de peinture...

Je ne répondit pas tout de suite car la Serdaigle glissa sa main dans sa sacoche et en sortit un petit paquet qu'elle me tendit. Je la regarda avec curiosité et ouvrit à mon tour le cadeau, déchirant le papier avec délicatesse tout de même pour cacher mon excitation. Lorsque je découvris le petit cadre avec une photo de nous, les larmes me montèrent et je lui rendis son câlin. « Oh, merci Jasmine, elle est parfaite cette photo». Elle représentait notre amitié très fidèlement, le vent dans nos cheveux apportait une touche sauvage que j'adorais. Notre remise de cadeau terminée, je me décidais à lui répondre enfin.

Je leva les yeux vers elle d'un air espiègle avant de rouvrir ma sacoche pour l'Acte II de notre soirée. Je sortis alors alors un rouleau de papier glacé, le déposa à terre et le déroula avec précaution, en signe de réponse à sa précédente question. J'avais mis des heures et des heures à faire le montage de cette affiche et j'en était d'ailleurs très fière car elle était plutôt réussie.


- Jasmine, j'ai l'honneur de te présenter... Je laissa quelques secondes s'écouler, le temps de la faire mijoter. La photo de classe de nos chers professeurs lorsqu'ils étaient en seconde année ! J'ai fait des recherches de malade et je les ai presque tous trouvés. Mais comme tu peux le voir, c'est un peu difficile de les reconnaître... Donc ce que je te propose c'est de marqué au-dessus de chaque tête leurs petits noms et d'aller sagement l'afficher en salle des profs.

J'avais découpé chaque prof de la photo initiale et les avaient ajoutés sur un autre fond. Un travail d'expert mais qui en valait la peine. Il y avait Riu, Smith, Quinn, Blanchet, Boccini et même West. Par contre Mkrovsk était introuvable mais quelque chose me disait qu'il était exactement comme aujourd'hui. Et puis bien sûr je n'avais pas oublié de mettre également le reste du personnel de Poudlard. Et il y avait donc encore Wells, O'Connor, Dey et Proulx.
Je regarda enfin Jasmine de mes grands yeux et attendit sa réaction.


- Alors, pas mal hein ?, dis-je en riant.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Ven 13 Fév - 15:08

En découvrant le cadre et la photo, Face se jeta à son tour dans les bras de son amie, la remerciant par la même occasion. Jasmine lui offrit un grand sourire, ravie que son cadeau plaise autant que le sien lui plaisait.

La Jaune et Noire sembla décider qu'il était temps d'expliquer à la préfète ce que signifiaient les bombes de peinture. Pour toute réponse, elle sortit un rouleau de papier glacé qu'elle déroula au sol. Ce qu'elle vit alors arracha une moue de surprise à la blonde.

- Jasmine, j'ai l'honneur de te présenter... La photo de classe de nos chers professeurs lorsqu'ils étaient en seconde année ! J'ai fait des recherches de malade et je les ai presque tous trouvés. Mais comme tu peux le voir, c'est un peu difficile de les reconnaître... Donc ce que je te propose c'est de marqué au-dessus de chaque tête leurs petits noms et d'aller sagement l'afficher en salle des profs.

Toujours aussi surprise, Jasmine laissa échapper un rire, son regard se promenant sur l'affiche. En effet, le personnel de Poudlard était difficilement reconnaissable, mais quelques traits physiques permettaient de mettre un nom sur chaque visage. Après avoir passé de nombreuses heures de cours dans la salle de ces professeurs, c'était plutôt surprenant de les voir à leurs douze ans. Face avait du passé des heures entières à préparer ce montage. Il était très réussi, et son idée était on ne peut plus original. Et même si elle était préfète, qu'elle se devait de montrer l'exemple, elle ne supportait pas de tenir ce rôle lorsqu'elle était seule avec sa meilleure amie. Elles se retrouvaient pour papoter, mais surtout pour s'amuser. Et pour cela, mieux valait laisser tomber son insigne pour quelques temps. De toutes manières, personne ne saurait jamais qui serait à l'origine de cette affiche. Et on ne penserait certainement pas à elles en premières.

- Alors, pas mal hein ? reprit la brune en la regardant de ses grands yeux.

"Génial ! C'est parfait ! Je te félicite, c'est un super travail. Imagine un peu leurs têtes lorsqu'ils vont découvrir ces photos sur la porte de la salle des profs. Et celles des élèves aussi !"

A vrai dire, ce n'était pas dur à imaginer. Jasmine pensait déjà à tout les professeurs, aux gardiens et au garde-chasse, la mâchoire tombante devant la porte, les yeux écarquillés de surprise. Hilarant !

"Allez, à toi l'honneur," déclara-t-elle en lui tendant la bombe de peinture jaune.

Elle s'accroupit et attrapa l'autre bombe avant de la secouer, un grand sourire accroché aux lèvres.
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Mer 18 Fév - 21:16

Je n'arrivais plus à détacher mes yeux de l'affiche qui recouvrait le sol des toilettes. Elle était tellement hilarante qu'il m'était difficile de penser à autre chose. Les mini-profs étaient les uns contre les autres, arborant des sourires innocents. Aujourd'hui tout ça avait bien changé. Les regards émerveillés avaient laissé place à des regards confiants et fixes tandis que leurs tempéraments d'antan fougueux, s'étaient transformés en caractères autoritaires.
Je levais finalement la tête vers Jasmine qui était, tout comme moi, séduite par la photo de classe trafiquée.

- Génial ! C'est parfait ! Je te félicite, c'est un super travail. Imagine un peu leurs têtes lorsqu'ils vont découvrir ces photos sur la porte de la salle des profs. Et celles des élèves aussi !

Ohhh oui ! Leurs têtes, je les voyais très clairement. Incrédules pour certains et amusées pour d'autres. -* Ou peut être en colère... *- pensai-je. Mais mieux valait ne pas y songer. Cette petite soirée tenait pour l'instant toutes ses promesses, et ce à mon plus grand plaisir. Il ne me restait plus qu'à connaître l'avis, mais surtout la participation ou non, de ma meilleure amie. Bien qu'elle n'aie pas encore désapprouver tout ceci, le doute était encore installé en moi. Néanmoins, mes derniers soupçons s'envolèrent presque aussitôt.

- Allez, à toi l'honneur, lança-t-elle en me tendant la bombe de peinture jaune.

Je la pris, soulagée, et la secouais vigoureusement avant de me pencher sur l'affiche. J'appuyais longuement sur le capuchon et observais, hilare, le fin filet doré qui s'en échappait. Je dessinai ma première flèche fièrement aux côtés d'Heatther Wells et annotai avec une pointe d'humour: « Elle ne savait pas encore qu'elle allait de venir garde-gosse » Nos petites précisions terminées, je me redressais et observais notre sublime travail.

- Moi je crois qu'un tel chef d'œuvre ne devrait pas rester dans un placard. Je lui souris avant de poursuivre. Qu'en dis-tu ?


Désolée de faire si court, mais cela nous permet de
mieux avancer ^^
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Sam 21 Mar - 15:58

HRPG : Oups, pardonne-moi ce retard inacceptable. Je suis désolée, j'étais en semi-absence et ai eu un peu de mal à gérer tous mes RPs... Mais maintenant, c'est réglé ! =)


Après avoir secoué la bombe de peinture bleue, Jasmine enleva le bouchon. Mais elle stoppa son mouvement pour observer avec intérêt les actions de Face. Celle-ci avait tracé une flèche dorée pointant Miss Wells, et elle écrivit « Elle ne savait pas encore qu'elle allait devenir garde-gosse ». La préfète eut un rire en lisant et en voyant l'air de sa meilleure amie. Puis, elle dessina à son tour une flèche, puis une autre, et encore une autre. Toutes les deux traçaient sur l'affiche et annotaient toutes sortes de messages aux côtés des visages souriants de tous ces professeurs. C'était une activité passionnante de se creuser les méninges pour trouver la touche d'humour parfaite pour chacun de ces gamins de douze ans, qui étaient désormais des figures d'autorité -ou pas- dans le château.

Après de longues minutes de concentration extrême, les deux jeunes femmes purent contempler leur chef-d’œuvre. C'était parfait. Tout simplement génial. Jasmine adorerait voir la tête des membres du personnel découvrant cette affiche placardée sur la porte de la salle des professeurs. Mais elle n'aurait certainement pas l'occasion d'admirer les moues dubitatives des adultes si elles ne voulaient pas se faire prendre...

- Moi je crois qu'un tel chef d'œuvre ne devrait pas rester dans un placard, lança Face avec un sourire. Qu'en dis-tu ?

"J'en dis que je suis totalement d'accord. Et puis, reprit la Bleue et Bronze, ce serait bien trop égoïste de notre part de priver tout le château de cette magnifique affiche."

La blondinette adressa un clin d'oeil à sa meilleure amie avant de rouler l'affiche et de la tendre à la Jaune et Noire. Une fois que leur œuvre eut rejointe les mains de Face, la jeune Serdaigle alla ouvrir la porte des toilettes, laissant sa camarade passer devant.

"Allez, c'est parti !"
Invité
Anonymous
Invité

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Invité, le  Lun 13 Avr - 22:59

Jasmine répondit à mon enthousiasme et attrapa également sa bombe de peinture. Tout comme moi, elle affichait un sourire béat et une mine réjouie. C'était tellement agréable de se tenir là, avec cette sublime affiche, mais surtout en sa compagnie. Bientôt nous quitterons le château et toutes les petites illégalités que nous avions éxécutées ne serons qu'un fragment du passé... Mais un fragment inoubliable malgré tout ! Et même si tout cette époque était révolue, je ne doutais pas que Jasmine et moi allions poursuivre nos folies ailleurs, à une autre échelle.

Après avoir poser sa bombe, elle se redressa pour me faire face.

- J'en dis que je suis totalement d'accord. Et puis ce serait bien trop égoïste de notre part de priver tout le château de cette magnifique affiche, déclara-t-elle avec entrain.

Elle m'adressa un clin d'œil complice auquel je répondis par un grand sourire, et me tendit l'affiche qu'elle avait préalablement enroulée. Le moment était venu de rendre tout ça public et de profiter de cette petite victoire contre la politique du château. Nous misions toutes les deux gros, mais que pouvait bien faire ce pauvre Serguei ? Nous punir ? Nous renvoyer ? Non, je n'en croirais rien. Et puis de toute façon, personne ne saura jamais quels étaient les auteurs de cette affiche. C'était donc d'un pas décidé que je franchis la porte des toilettes aux aguets, succédée de ma meilleure amie.

Je l'attrapai par la main et tout en courant à travers les couloirs, nous rigolions comme des gamines. Quelques secondes nous suffirent pour atteindre la salle des professeurs. Regardant Jasmine d'un air espiègle, je sortis l'affiche de mon sac. Y prenant également des punaises, j'en tendis deux à la Bleue et Bronze et déroulai notre méfait sur le panneau d'affichage.

- Nous ferions mieux de nous dépêcher avant que d'autres qui ne conspireraient pas ne nous attrapent ! M'exclamai-je.
Contenu sponsorisé

Les toilettes des garçons - Page 4 Empty
Re: Les toilettes des garçons
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 7

 Les toilettes des garçons

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.