AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 13 sur 25
A la découverte de la forêt
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 19 ... 25  Suivant
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre

A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Maître de jeu, le  Lun 16 Mar - 13:56

Le membre 'Inis Solem' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
A la découverte de la forêt - Page 13 D-4-3-10
Shela Diggle
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Shela Diggle, le  Sam 28 Mar - 18:10

[Vraiment désolée pour le retard, j'étais en voyage scolaire. Je n'utilise pas les dés, histoire de répondre plus vite, mais tu peux le faire, toi !]


Par une chance - vraiment ? - inespérée, de bruyants déblayages de terrain firent bientôt écho à l'arbre creux. Je cessais aussitôt de de le faire sonner, pour sortir ma deuxième baguette. Je me souvenais des dires de Izsa : " C'est un bois de combattant. " Mon cerveau avait changé de mode. Tout était oublié, mis à part les techniques et les sortilèges. Et le stress. Inis cria quelque chose en pointant sa baguette sur le monstre, qui avait franchit une première barrière d'arbres, et un éclair rouge déchira la nuit. Un meuglement, puis à nouveau Inis, qui semblait vouloir contourner la bête. D'accord. Tandis qu'elle s'avançait d'un côté, je me faufilais de l'autre, préférant courir vite plutôt que d'agiter les bras pour l'attirer. Il était trop près pour prendre ce risque. Je vis, du coin de l'œil, un deuxième éclair atteindre notre cible, qui s'énerva franchement, et éleva sa massue bien haut. Et mer**. Je reculais précipitamment, espérant que l'autre Serpente aurait l'intelligence de faire de même et pu admirer le fracas du gourdin explosant... Un arbre. Quel idiot. Autant pour nos vies, parce que je ne tenais pas à devoir être recousue de partout pour mon enterrement.

- Reducto !

L'arme de bois commençait à perdre de la masse, mais pas assez vite. Je pressais mes deux mains sur ma baguette, lui implorant tout bas de se dépêcher. Le troll ne semblait pas s'en rendre compte; aussi il agita ses gros bras en hurlant, ne sachant pas où chercher. Franchement, avec ce boucan, ça serait une chance si on rentrait sans que personne ne soit au courant de notre virée nocturne. J'hésitais à lancer un sortilège douloureux, mais des élancements pourraient le faire gesticuler encore plus, et vu sa taille, mieux valait éviter. J'eu une bien meilleure idée.

- Legglutten, criais-je en visant les pieds du monstre.

Bien entendu, la colle ne serait pas suffisante face à un tel poids. Mais c'eu l'effet escompté. Le troll sembla un instant immobilisé, et, dans sa rage, se décolla avec brusquerie, et il s'aplatit sur le sol. Une onde de choc se propulsa sous terre, si bien que je la sentie de là où j'étais. Je ne pouvais voir Inis, mais je la savais non loin de là. Elle ne pouvait se laisser écraser de la sorte. Le troll, abrutit, ne fit plus un geste, plus un bruit. Il serait sonné quelques minutes, mais pas plus. Et sa massue était toujours plus imposante que moi. Je m'approchais avec précaution, tentant de trouver ma comparse.
Invité
Anonymous
Invité

A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Invité, le  Sam 2 Mai - 19:47

[ RP Malena Kane : LA CLAIRIERE ]


L'endroit préféré de Sélène était le parc du Château de Poudlard c'était le Lac. L'été elle adorait s'y baigner et prendre le soleil, c'est si agréable. Et c'est au lac que Sélène se trouvait aujourd'hui, mais cette envie fut vite remplacée par le besoin de se diriger vers la Forêt Interdite. Avant ses 18 ans Sélène n'y pensait pas à cette Forêt ou sinon pour braver les interdits de l'Ecole comme tout enfant mais jamais elle avait osé même pas avec ses camarades. Néanmoins depuis sa majorité, elle en rêvait de plus en plus comme si elle l'appelait. Peut être que c'est le cas pour chaque sorciers ayant fréquentés ou fréquentant toujours Poudlard. Elle rêvait pouvoir y croiser une quelconque créature magique. Elle les connaissait toutes mais jamais elle en avait croisé. Mais ce n'est pas ce qui intéressait le plus Sélène de cette Forêt Interdite, mais bien toutes ses histoires qu'on racontait, légendes ou faits réels. Sélène fait partie de ses personnes pro magie blanche, mais la magie noire l'a toujours fascinée. Pourquoi était-elle aussi crainte ? Pourquoi tout ce mystère autour des gens qui la pratiquent ? Pouvait-on nous les sorciers de magie blanche la contrôler, la combattre sans pour autant tomber dans sa pratique ? C'était son soucis à Sélène, elle n'arrêtait pas de se poser des questions... Même elle se trouvait lassante par moment.

Sélène quitta alors le parc et se dirigea discrètement vers la Forêt Interdite. Le soleil brillait sur le château, mais plus elle s'approchait des arbres qui longeaient la Forêt, il se faisait de moins en moins présent caché par la masse des branches qui s'élevaient plus hautes les unes que les autres. Allait-elle oser s'y aventurer ? Elle avait déjà repéré une toute petite clairière un peu plus loin dans les fourrés lors de ses dernières visites, sans s'y être engagée juste en marchant aux abords. Oui, cette Forêt l'appelait et l'intriguait. Elle vit alors la fameuse petite clairière et commença son avancée à travers bois. Heureusement que quelques rayons du soleil arrivait à percer parmis les branches.

La clairière était un peu plus loin qu'elle ne le croyait, mais ce n'était pas grave elle voyait encore très bien et enfin arriva à destination. Contente d'elle, Sélène regarda autour d'elle pour mieux cerner les lieux. En effet c'est une toute petite clairière, un cercle. Elle ne voyait pas ce qui pouvait se trouver plus loin et sur le moment elle ne voulait rien savoir. Elle avait l'impression qu'une licorne, un centaure ou une autre créature magique pouvait apparaître des bosqués. Elle se mit à sourire et se sentant un peu plus à l'aise, elle s'assit et sonda tout l'entourage.
Malena Kane
Malena Kane
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Malena Kane, le  Lun 4 Mai - 12:33

Quelque chose de très étrange et troublant se produisait cet après-midi là. Malena vivait des rêves éveillés. C’était la seule façon de décrire ce phénomène, la seule façon de décrire ce qu’il ressentait à cet instant. Cela ressemblait à un de ces moments où, tard le soir, on est train de lire, ou d’écouter de la musique lorsque, terrassé par la fatigue, on s’assoupit un bref instant. On se met alors à rêver mais comme on ne se rend pas compte que l’on s’est endormi, le monde paraît alors, tout à coup, extrêmement bizarre. C’est ce qui arrivait à Malena. Sans même y penser, il avait séché un cours, et, guidé par une envie terrible, s’était allongé sur l’herbe du parc de Poudlard. Pas de livre, mais des pensées éparses et infinies, pas de musique mais le chant des oiseaux. Et, il était parti.  

Ses rêves avaient été étranges. Des rêves d’un calme, d’un calme apaisant, d’un calme incroyable. Il s’était trouvé dans un autre endroit, un autre pays, un autre temps, parfois il entendait même des voix, des chants antiques. Il avait l’impression de connaître ses chants, ses voix qui l’appelaient, et inconsciemment, lorsqu’il essayait de se concentrer dessus, la vision se dissipait et il revenait dans notre monde. Pas le sien, le notre. Aussi, frustré, il se laissait de nouveau aller au grès de cette rivière de rêves et repartait pour son monde. Il y dansait autour d’un feu magique, sa fumée s’élevait au-dessus de hautes plaines. Il tournait autour de ce feu, et rythmé par une énergie inconnue, dansaient autour de ce feu, il communiquait avec lui par la danse.

Il avait été indien le temps d’un rêve. Et ce bref changement d’identité l’avait tant marqué, qu’il ne s’en était pas encore séparé au réveil. Il était en manque de ce rêve. Pourquoi le réveil avait interrompu le sommeil ? Il voulait se rendormir, mais impossible. Les yeux ouverts, il entendait toujours, quelque par dans sa tête, le bruit des tambours, le crépitement du feu, et ces voix antiques, des voix qui transperçait le voile entre la vie et la mort.

Il marchait, marchait d’un pas chancelant, certes, mais d’un pas décidé vers la forêt interdite. Celle-ci l’appelait. Et le soleil. Là-bas, tout en haut dans le ciel, enveloppait le monde sous un rideau de feu. Et le soleil, dans son plasma féerique rendait Malena fiévreux de rêves. Petit à petit, les premiers arbres de la forêt apparurent, et la fraicheur des ombres embrassa la peau du jeune sorcier. Le vent, sensuel, frétillait ici et là, libre. Malena reprenait peu à peu conscience de la réalité, se détachait avec regrets de son double indien.

Après plusieurs minutes de marche, il arriva dans une petite clairière qu’il ne connaissait pas encore. Elle formait un cercle parfait avec autour, les grands arbres qui, majestueux, trônaient tels des gardiens. Malena prit le temps de se décrire les yeux, d’en aspirer le parfum. Il s’imaginait revenir ici une nuit, faire un grand feu et danser autour. Il reviendrait ici, une nuit.

Il remarqua une chose, assise pas très loin de lui, dans un silence de voyage solitaire. Située en diagonale, ses longs cheveux d’ébène cachaient son regard à Malena. Souriant Malena décida de s’approcher doucement de cette étrange créature. Il ne la connaissait pas. Enfin, il le croyait.

Quand il fut à ses côtés, il s’assit également.
« - Toi aussi tu fais des rêves d’indiens ? », il lui demanda, naïf, et de manière incompréhensible. Il s’apprêtait à repartir à la recherche de son rêve récent, content d’avoir quelqu’un avec qui le partager, mais, alors qu’il jetait un ultime regard lucide – ou plus ou moins lucide, vers la jeune fille – ou femme, quelque chose de son visage l’interpella. Comme un déjà vu...« - On s’est déjà rencontré, non ? » Peut-être au détour d’un rêve…à moins que.
Invité
Anonymous
Invité

A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Invité, le  Mar 5 Mai - 15:42

Un bruit sourd venant des buissons attira l'attention de Sélène. Une créature magique allait sans doute faire son apparition... Sélène se tint prête. Et ce n'est ni un centaure ni une licorne qui en sorti mais un garçon mince à l'allure féminine. Aux quelques rayons du soleil qui transperçaient non sans mal les hautes branches des arbres, il arriva comme une apparition, un voile fantomatique qui s'assit immédiatement près d'elle.

Toi aussi tu fais des rêves d’indiens ?

Sa voix était presque lointaine alors qu'il était si proche. Etait-il conscient ? Ou était-ce Sélène qui rêvait ? Un quelconque maléfice de la Forêt Interdite ?

On me prend pour une indienne parfois, mais jamais je n'ai fait de tels rêves. Je suis Australienne.

La situation était étrange. Mais ce qui fût le plus étrange c'est cette sensation d'avoir déjà vu ce garçon et pas qu'une fois. Il allait partir, Sélène voulait le retenir mais sa question régla le problème.

On s’est déjà rencontré, non ?

Sélène fût ravie. Oui ils s'étaient déjà vus, plusieurs fois pendant ses voyages maintenant elle en était sure. Ils se voyaient principalement dans les endroits de transit en voyage. Ils s'étaient échangés des sourires à force de rencontres fortuites, cela en devenait amusant. Mais c'est une surprise de le voir ici et spécialement dans cette Forêt.

Je pense qu'on s'est déjà vus quelque fois. En fait je me souviens de ce sourire d'un garçon en attente entre deux trains, deux avions, dans les cafés de gare...

Sélène fit une pause et fit un petit rire

Je me souviens aussi que je priais à chaque déplacements pour voir ce sourire. Comme un rituel d'apaisement avant de reprendre la route. Mais jamais je n'aurai pensé te revoir ici... En même temps en voyant cet endroit on peut le considérer comme un endroit où pourrait débuter n'importe quel voyage... Tu ne penses pas ?


Sélène repoussa ses boucles en arrière dégageant son visage. Elle s'amusait du fait qu'ils se soient retrouvés ici tous les deux au même moment. Cette Forêt était décidément pleines de surprises
Malena Kane
Malena Kane
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Malena Kane, le  Sam 9 Mai - 23:35

" - On me prend pour une indienne parfois, mais jamais je n'ai fait de tels rêves. Je suis Australienne. "

Je hochais la tête, les yeux dans le vague. Une partie de moi - une grande partie, était encore ailleurs, un peu plus à l'Ouest, tandis que l'autre partie, encore là, semblait réagir aux paroles de la jeune brune sans que je puisse en avoir pleinement conscience. Ses mots planaient à l'intérieur de ma tête. L'envie soudaine de lui répondre me ramena doucement à la réalité. Il me fallut en effet plusieurs secondes pour me souvenir totalement où j'étais et pourquoi j'y étais, et pour retrouver la sensation de déjà-vu que m'inspirait la jolie brune.

" - Pourquoi rêver ce que nous sommes déjà ? Je pense que les rêves sont, je repensais à mon rêve d'indien, des portes qui ouvrent d'autres possibilités. Les rêves sont des souvenirs de ce que nous avons été un jour, dans une autre vie, ou de ce que nous serons dans l'avenir, ou encore une fois, dans une autre vie. Peut-être que, lorsque nous avions un autre visage, nous avons rêvé de ce que nous sommes aujourd'hui, dans cette vie.."

La question était donc de savoir si les images qui nous apparaissent derrière les paupières pendant notre sommeil étaient des échos du passé ou les permises du futur. Aussi, deux sensations m'oppressèrent : La nostalgie d'avoir pu être un indien dans une autre vie, et d'avoir perdu cette identité qui aujourd'hui ne me revenait que par brides de rêves ; l'excitation d'être indien un jour. Un moment qui me tardait d'approcher. Les rêves rendent Schizophrène pensais-je avec amusement, et un brin mélancolique.

" - Je pense qu'on s'est déjà vus quelque fois. En fait je me souviens de ce sourire d'un garçon en attente entre deux trains, deux avions, dans les cafés de gare... Un petit rire charmant, Je me souviens aussi que je priais à chaque déplacements pour voir ce sourire. Comme un rituel d'apaisement avant de reprendre la route. Mais jamais je n'aurai pensé te revoir ici... En même temps en voyant cet endroit on peut le considérer comme un endroit où pourrait débuter n'importe quel voyage... Tu ne penses pas ? "

Plus elle parlait, plus je me souvenais effectivement. Ses mots allaient jusqu'à repêcher en moi des images et faire remonter le goût de rencontres, d'instants fugaces. J'avais eu tant d'aventures brèves lorsque j'accompagnais ma cousine dans ses voyages : des dialogues visuels et silencieux, effleurer la peau d'une inconnue, s'essayer à un sourire... c'était un déchirement que de quitter pour toujours celle ou celui avec qui l'on venait de partager un moment hors du temps, un moment intense. Il était triste de se dire que c'était la première et dernière fois que l'on se voyait même si je repartais, de ces rencontres, avec une nouvelle matière pour mon imaginaire.

Un déchirement que je n'avais eu qu'une seule fois avec elle. Elle, était une petite fille que j'avais croisé, quitté, puis retrouvé à de nombreuses escales. J'avais alors cru que le destin nous avait lié, nous grands voyageurs de jeunesse. Nous étions liés par un fil invisible, et il suffisait que l'un de nous deux tire sur ce fil, pour que l'autre ressente les secousses, même à l'autre bout de la Terre. On finissait toujours par se retrouver. Cela devenait un rituel, oui.


"- Je me souviens de nos rencontres maintenant. J'ai l'impression de te connaître depuis toujours, et pourtant je ne sais rien de toi."

Je me demandais, après chaque rencontre, qui elle était, d'où elle venait. De contrées sauvages pensais-je souvent. Je m'étais trompé.. elle venait d'Australie, l'un des rares pays que je n'avais pas encore visité. Il faudra corriger ce tord, je devais connaître la moindre parcelle de ce monde avant de la brûler...

" - Je pense que chaque instant est propice aux voyages ; il suffit simplement d'écouter, et d'embarquer sur une pensée, une musique, un souvenir. Raconte-moi l'Australie, fais moi voyager encore."
Invité
Anonymous
Invité

A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Invité, le  Dim 10 Mai - 12:46

Le jeune garçon semblait peu à peu revenir à la réalité, chaque fois qu'il prenait la parole.

Je me souviens de nos rencontres maintenant. J'ai l'impression de te connaître depuis toujours, et pourtant je ne sais rien de toi.

Il se souvenait d'elle, c'était fou... Mais pas aussi fou que cela, Sélène elle se souvenait parfaitement de lui et de leurs petits moments, des regards croisés, des sourires échangés. Il avait raison, ils se connaissaient mais hélàs pas vraiment. Qui aurait pu prévoir qu'ils se retrouveraient à Poudlard, que ses deux êtres s'entrecroisant à chaque voyage fussent eux-mêmes des sorciers à part entière. Sélène mettait cela entre les mains de Dame Magie.

Je rêve souvent de mes ancêtres, ces anciens australiens, les aborigènes du Bush. Selon la légende, notre magie familiale viendrait de ses sorciers. Une magie occulte, inconnue... Tout le monde a peur et craint l'inconnu.

A ces mots Sélène fit un sourire amusé.

Combien de fois j'aurai aimé venir te parler... Mais mon père en voyage est très ... prudent.

En effet, sachant les suivances anciennes de la famille Toddler et de leur changement de position actuelle, Sélène et ses parents sont en permanence sur leur garde. Les Mangemorts étant plus présents, il valait mieux se faire très discret et le père de Sélène ne la lâchait jamais des yeux lorsqu'ils étaient en déplacement et ne laissait jamais sa fille s'éloigner d'eux.

J'ai toujours pensé à toi. Je me suis imaginée pleins de choses à ton sujet, ce que pourrait faire ta famille dans la vie pour que tu puisses voyager autant. L'imagination d'une petite fille est sans doute sans limite. En revanche je n'aurai jamais imaginé que tu puisses être un jeune sorcier. Te rencontrer ici, pouvoir te parler ici ! Je dois rêver... A mon tour.

Enfin Sélène rencontrait ce garçon qu'elle ne voyait plus qu'en rêve depuis un moment. Les voyages avec ses parents s'étaient arrêtés dès le moment où elle était entrée à Poudlard, alors ce n'était plus qu'un souvenir. Souvenir qu'elle prenait à force pour un rêve. Elle était arrivé à un point où elle se demandait s'il était réel ou si elle l'avait rêvé.

Je ne sais rien de toi, tu ne sais rien de moi. J'ai toujours affectionné cette intrigue entre nous deux. Laisser libre cour à mon imagination.

A chaque pseudo-rencontre, Sélène imaginait une autre histoire parfois sur le garçon seul parfois une histoire où elle et lui se partageaient la vedette. Il y avait toujours dans son sourire quelque chose de mystérieux, d'incertain. Etait-il pacifiste ou belliqueux ?
Malena Kane
Malena Kane
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage


A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Malena Kane, le  Mer 13 Mai - 15:14

- Je rêve souvent de mes ancêtres, ces anciens australiens, les aborigènes du Bush. Selon la légende, notre magie familiale viendrait de ses sorciers. Une magie occulte, inconnue... Tout le monde a peur et craint l'inconnu. Combien de fois j'aurai aimé venir te parler... Mais mon père en voyage est très ... prudent. J'ai toujours pensé à toi. Je me suis imaginée pleins de choses à ton sujet, ce que pourrait faire ta famille dans la vie pour que tu puisses voyager autant. L'imagination d'une petite fille est sans doute sans limite. En revanche je n'aurai jamais imaginé que tu puisses être un jeune sorcier. Te rencontrer ici, pouvoir te parler ici ! Je dois rêver... A mon tour. Je ne sais rien de toi, tu ne sais rien de moi. J'ai toujours affectionné cette intrigue entre nous deux. Laisser libre cour à mon imagination.

Une rencontre, des souvenirs, et tout ressurgit. Des paroles, beaucoup de paroles, la langue ne tient plus en place, elle danse à l’intérieur de la bouche, déchainée. Mon oreille gauche écoute, attentive, et m’emporte vers le passé. Mon oreille droite, elle, tente, toujours, de capter le flux de rêve qui se raccourcit en chimère. Il s’éloigne comme des nuages dans le ciel, sans se retourner, mélancolique. Je suis sûr qu’il reviendra, mais je ne peux m’empêcher de le chercher encore, de le retenir.

En écoutant la jeune australienne parler, je suis partagé. L’envie d’en savoir plus me démange, l’écouter parler, dénouer des mystères est un plaisir intense, un soulagement. Des questions en moins à retourner dans ma tête. Et en même temps… en même temps, les mystères ont une saveur exquise. De secondes en secondes, c’est une imagination d’enfant qui se détruit, petit à petit, comme un château de carte soufflé par le vent.


- Si tu avais dû choisir entre me rencontrer un jour, ou continuer, éternellement, à me croiser entre deux voyages, qu’aurais-tu choisis ? Moi je ne sais pas. Je suis content, très content d’avoir remonté ce fil qui nous liait, et en même temps, j’ai peur de perdre quelque chose. Pas toi ?

Je n’ai pas pu m’empêcher. Peut-être que ces mots, ces mots qui s’éteignent déjà, vont ricocher dans sa tête, encore, encore, et que je ne serai plus celui que j’étais pour elle. Existe-t-on finalement que dans le regard des autres, que dans le regard d’une petite fille croisée à différents moments de ma vie.

- Ne voudrais-tu pas seulement garder l’image d’un sourire, d’un regard, et décider par toi-même qui je suis ? Où préfères-tu me connaitre encore plus, préfères-tu que je délivre ce qui me tourmente, quels rêves me brûlent à l’intérieur ?
Invité
Anonymous
Invité

A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Invité, le  Dim 17 Mai - 18:35

Si tu avais dû choisir entre me rencontrer un jour, ou continuer, éternellement, à me croiser entre deux voyages, qu’aurais-tu choisis ? Moi je ne sais pas. Je suis content, très content d’avoir remonté ce fil qui nous liait, et en même temps, j’ai peur de perdre quelque chose. Pas toi ?

Sélène quitta des yeux le jeune sorcier. Il est vrai qu'elle avait très envie de connaître qui il était, en revanche il avait mis le doigt sur quelque chose d'important. Avait-elle vraiment envie de le connaître ? Ne serait-elle pas déçue... Son imagination avait tellement vagabondé à partir de regards, de sourires.

Tu as peut-être raison. C'est ce qui me faisait tenir par moment, le fait de peut-être te croiser dans cette gare ou dans l'autre. Laissons un peu de mystères, gardons notre jardin secret. Rien ne nous empêche de laisser libre court à notre imagination, encore... toujours. Mais hélàs, nous ne sommes plus des enfants.

La réaction du jeune garçon était justifiée, le mystère c'est ce qui liait ces deux sorciers étrangers mais pourtant si familiers.

J'ai peur de ce qui pourrait se cacher derrière ce sourire mais j'ai aussi peur de le perdre, de ne plus jamais le revoir. Peut-être devons nous garder sous silence tout ce qui pourrait nuire à ce beau mystère. C'est ce que tu voudrais ?

Le soleil peinait à sortir de par la cime des hauts arbres, mais Sélène pouvait le sentir. Le sorcier était encore plus mystérieux et secret qu'elle ne l'aurait imaginé. En même temps par les temps qui courent, qui s'ouvrirait à n'importe quel sorcier susceptible de le détruire dans l'avenir. Sélène ne pourrait jamais lui faire du mal. Cependant avec son passé et ce besoin d'être dans cette Forêt, même elle ne pouvait prédire quoique ce soit.
Invité
Anonymous
Invité

A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Invité, le  Dim 21 Juin - 16:28

Comme il n'y a pas de réponse depuis un mois, je me permet de poster. Si il y a un problème, prévenez-moi par MP et je supprime tout de suite ce post!!
RP avec Kohane Werner


 Luna regarda par la fenêtre de sa chambre. Le soleil se couchait à l'horizon en faisant apparaître de belles couleurs rouges, orangées et rosées. La Poufsouffle avait toujours adoré les couché de soleil. Depuis son plus jeune âge, elle avait l'habitude de s'asseoir à la fenêtre (avec sa soeur lorsqu'elles habitaient encore ensemble) et regarder attentivement le soleil se coucher. Elle trouvait toujours que cet instant de pur beauté était bien trop court. Mais, c'est ce qui en fait sa beauté. Si c'était un événement qui durait toute la journée, tout le monde s'en lasserait!

 Ce soir-là, Luna avait d'autres choses à faire que d'observer le coucher du soleil. Elle avait rendez-vous avec Kohane, sa grande amie de Gryffondor. La Poufsouffle sourit en se remémorant leur première rencontre : Luna avait aidé la Gryffondor à se débarrasser d'un sortilège qui avait immobiliser Kohane. Ce sort avait été lancé par une stupide Serpentard qui se croyait au-dessus des autres. Mais d'une certaine façon, elle remerciait la Serpentard. Sans elle, jamais les deux filles ne se seraient rencontrées et seraient devenues amie. Depuis, Luna aimai beaucoup passer son temps en sa compagnie. Luna voyait en la brune une grande force et un grand courage, malgré sa petite taille qui est très trompeuse.

 La Poufsouffle enfila donc un tee-shirt plutôt léger, car il faisait chaud dehors, et un short en jean. Luna était heureuse qu'il fasse chaud. En effet, elle avait toujours trouvé dommage qu'il fasse si froid en Angleterre, contrairement à la France. Les souvenirs d'été de Luna en France étaient toujours plutôt chaud (enfin, plus chauds que ceux en Angleterre) et Poufsouffle était déçue de ne pas retrouver cette chaleur ici. C'était la seule chose qui la déranger à Poudlard, sinon, elle était complètement heureuse et bien adaptée. Bien sûr, au début, elle avait eu du mal à se trouver des amis, mais maintenant, elle se sentait très bien. Elle trouvait étrange d'ailleurs que les membres des maisons ne se mélangent pas temps que ça. La blonde avait des amis un peu partout et ne comprenait pas pourquoi tout le monde n'en faisait pas autant. Certes elle n'était pas l'exemple du monde ni rien, mais l'ambiance aurait peut-être été mieux si beaucoup se mélangeaient. Enfin, peut-être pas... Les maisons rassemblaient les gens qui avaient à peu près le même caractère. Beaucoup préfèrent rester avec des gens ayant le même caractère, qui se ressemblent, etc...

 Luna se regarda dans le miroir à côté de son lit. Ses cheveux étaient comme elle les aimait : parfaitement coiffé. A cause de ce côté, beaucoup de gens la prenait pour une fille superficielle, ce qui dérangeait fortement Luna. Elle était tout sauf une fille superficielle. C'était un obligation pour elle d'avoir des cheveux ainsi, sinon ils étaient impossible à supporter. Parfois, lorsque la jeune fille dormait, ses cheveux s'emmêlaient partout dans son lit et le matin, elle passait un temps fou à arranger ses cheveux sans les arracher. De plus, elle craignait énormément des cheveux... Enfin, cette nuit là, elle décida de montrer une nouvelle image d'elle. La Poufsouffle rassembla ses cheveux dans ses mains et les attacha en un chignon pas très propre un peu dans le style "coiffé/décoiffé". Enfin, au moins ils étaient moins encombrant comme ça.

 Luna sortit de la chambre. Elle traversa le parc en marchant tranquillement. Elle savais qu'elle était en avance et qu'elle ne serait pas en retard cette fois-ci, pour une fois. Une légère brise estivale soufflait, faisant voleter les petites mèches en l'air de Luna. Cette brise rendait la chaleur agréable dans un sens. Même si Luna aimait la chaleur, la brise apportait un peu de fraîcheur, ce qui empêchait l'air de devenir trop lourd. La Poufsouffle regarda en l'air et fut heureuse de ne voir aucun nuage dans le ciel. Au moins, il ne pleuvrait pas en cette belle soirée. Rien ne pouvait gâcher ce magnifique début de soirée.

 Lorsque Luna arriva au point de rendez-vous, qui était à la lisière de la forêt, elle ne fut pas étonnée de ne voir personne. Après tout, elle était en avance pour une fois. Comme Kohane connaissait son habitude d'arriver toujours trois plombes en retard, elle avait dû prévoir une petite marge d'avance afin de ne pas poireauter toute seule. La Poufsouffle s'assit donc par terre, à une distance d'une vingtaine de mètres de la forêt afin de ne pas être trop angoissée par ce qu'elles pourraient trouver ici. Elle savait qu'elle pouvait se dégonfler à tout moment si la Gryffondor n'arrivait pas vite... Luna ne se souvenait même plus laquelle des deux avait eu la stupide idée de venir explorer la forêt interdite... Enfin, c'était un peu trop tard pour chercher quelqu'un à blâmer maintenant!

 La jeune et noire sortit sa baguette et commença à jouer machinalement avec, comme elle en avait l'habitude. Tout en pensant à ce que les deux filles pourraient trouver leur de leur périple. Mais une pensée survint dans son esprit. Luna savait que sa soeur allait bientôt arriver à Poudlard. Et si, elle aussi, elle décidait de venir explorer la forêt avec ses amis lorsqu'elle serait élève. Luna le lui interdirait bien sûr. Enfin, Lilly ne l'écouterait certainement pas, comme à son habitude... C'était ce qui faisait qui rendait sa soeur si attachante... Elle devait absolument dire à Kohane que sa soeur arriverait bientôt! Pour que les deux fassent connaissance!

 Perdue dans ses pensées, Luna attendait Kohane.
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Kohane W. Underlinden, le  Dim 21 Juin - 18:16

Le calme régnait dans la bibliothèque. On entendait seulement le bruit de la plume, grattant sur le parchemin ou bien quelques murmures entre des camarades qui s'aidaient pour un devoir.
Penchée au-dessus de ma table, la plume à la main, je rédigeai ce que j'avais à faire en astronomie. Plusieurs livres étaient ouverts devant moins. Prise d'une soudaine inspiration (ce qui ne m'arrive pas souvent), j'avais déjà gratté près de trente centimètres de parchemins. Perdue dans mes pensées et mes idées, je ne fis pas vraiment attention à ce qui se passait autour de moi. Jusqu'à ce qu'une fille de Serdaigle, en voulant quitter la bibliothèque, se cogne le genou dans un coin d'une des nombreuses étagères remplies de livres. Son petit "aïe" me sortit de mon devoir et je relevai la tête. A ce moment-là, je constatai que le soleil déclinait de plus en plus.
"Oh zut, je vais être à la bourre !" pensai-je, en rangeant rapidement mes affaires dans mon sac.
J'avais attendu ce moment toute la sainte journée, trépignant à l'idée que j'allais bientôt retrouver Luna, ma grande amie rencontrée après une mauvaise chute dans les escaliers. A présent que le moment était arrivé, voilà que j'allais le rater ! Pas question.

Sans vraiment me préoccuper de l'état de mon parchemin, je le fourrai dans mon sac, suivit de ma plume. Puis en vitesse je replaçai les livres sur leurs étagères respectives. Il fallait que je me dépêche. Cependant, connaissant Luna, elle allait encore arriver en retard, ce n'était donc pas trop grave.

Je sortis presque en courant de la bibliothèque puis, pour ne pas attirer l'attention sur moi, j'optai pour le vitesse "marche rapide" afin de rejoindre le dortoir. Là, je déposai mon sac sur le lit. Pas le temps de me changer, je resterai en uniforme. Il faisait certes chaud, mais, le soir arrivant, l'air se rafraîchirait sans doute. Avec des gestes fébriles, je cherchai ma baguette, laissée dans mon sac. Je la fis glisser dans ma ceinture et pris tout de même un temps pour me regarder dans le miroir. Satisfaite de mon apparence (après tout, je n'allais tout de même pas à un défilé de mode !), je sortis du dortoir. La salle commune était vide. Je descendis les longs escaliers en colimaçon de la tour des Gryffondors avant de revenir dans les couloirs.

Je ne connaissais parfaitement le chemin le plus court pour rejoindre le parc. Excitée au possible, je pressai le pas. Au fond de moi, je sentais que j'éprouvais également une certaine crainte mais la curiosité était plus forte que tout. Et puis, je n'étais pas seule. Luna serait avec moi. Comme on dit "l'union fait la force". Je n'aurais pas imaginé une telle expédition avec quelqu'un d'autre que Luna. Je savais que si j'avais proposé ça (parce que, si je me souvenais pas bien, l'idée venait quand même de moi) à quelqu'un d'autre, il aurait été capable de se défiler au dernier moment. Mais pas Luna. C'est dingue comme les Poufsouffles peuvent avoir la réputation de flemmards bons à rien ! Je n'étais pas d'accord : mon amie qui arborait fièrement ses couleurs jaune et noir valait sans aucun mieux que la plupart des personnes qui reléguaient les Poufsouffles au rang d'inutiles !
Contente, je courus presque dans le parc afin de rejoindre la lisière de la Forêt Interdite.

A ma grande surprise, je vis que Luna était déjà là.
-Eh bien, lui dis-je en riant, tu as pris de l'avance aujourd'hui ! Trop pressée de découvrir l'inconnu ou quoi ?
Je la rejoignis rapidement. Arrivée à sa hauteur, je détaillai son chignon :
-Dis-donc, repris-je, tu as décidé de faire un effort pour paraître décoiffée ?
Je lui fis un grand sourire amical. Luna était toujours impeccablement coiffée, comme si c'était une question de vie ou de mort. Pas cette fois-ci. Son chignon lui allait bien mais contrastait énormément avec celle que j'avais l'habitude de voir.
-C'est notre expédition, qui te change tellement ? ajoutai-je en lui tapotant l'épaule.

Puis je me tournai vers la Forêt Interdite. On ne distinguait pas grand chose à travers les arbres sinon la pénombres mais les rumeurs qui couraient à son propos n'étaient pas des plus encourageantes. Mais pas question de se défiler ! On voulait pimenter un peu notre quotidien ? C'était le moment !
Je regardai, prudente, derrière nous. Je savais pertinemment que nous nous apprêtions à enfreindre ce stupide règlement à la noix. Ce qui rendait notre expédition encore plus excitante !
Quelques élèves, au loin, rentraient au château. Mais il ne me semblait pas qu'on nous regardait.
-Allez, tu viens ?
Je pris les devants et commençai à pénétrer dans la forêt. Mon coeur battait la chamade. Qu'est-ce qu'on allait bien pouvoir y trouver ? Une fois les premières rangées d'arbres passées, je sortis ma baguette, prête à régir au moindre danger. J'avançais doucement, silencieusement histoire de ne pas réveiller les bêtes qui pourraient dormir dans les parages.
-C'est fou à quel point ça peut-être flippant et excitent en même temps, constatai-je à l'adresse de Luna.
Invité
Anonymous
Invité

A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Invité, le  Dim 21 Juin - 18:59

- Eh bien, tu as pris de l'avance aujourd'hui ! Trop pressée de découvrir l'inconnu ou quoi ?

 Luna se leva sur ses pieds en poussant un petit cri de surprise.

    - Merci de me filer une attaque cardiaque! s'exclama Luna. Je me suis dis que révolutionner mes habitudes ne serait pas trop mal.

 Une fois que Luna fut sûre que son coeur battait à la bonne vitesse, elle sourit à son amie, contente de la voir. A cause des cours et des devoirs, elle n'avait pas pu la voir depuis deux jours, ce qui était bien trop. La Poufsouffle observa Kohane la détailler et Luna ne fut pas surprise de recevoir un commentaire sur sa super coiffure de la magnificence.

    - Je veux que les gens comprennent que ce n'est pas parce que je prend du temps avec mes cheveux que je suis superficielle, expliqua Luna en souriant. Et puis, on ne vas pas au défilé miss Angleterre! On va dans la forêt interdite j'te rappelle! J'aurais peut-être dû me tartiner de maquillage, ça aurait certainement séduit les bêtes qui vont vouloir nous bouffer!

 La Poufsouffle voulait effrayer un peu son amie, mais elle savais que c'était vain. Comme une digne Gryffondor, elle avait un courage sans limite, que Luna admirait beaucoup. Jamais elle n'aurait un pareil courage et elle le savait très bien. Elle se contentait donc d'admirer les gens qui en avaient, et Kohane en faisait partie. Luna ne voulait surtout pas avouer qu'elle était légèrement angoissée d'enfreindre le règlement en allant dans la forêt interdite. Faire perdre des points à sa maison était l'une des pires choses qu'elle pourrait imaginer. Mais en même temps, elle trouvait le règlement très stricte. Trop stricte. Et elle était trop "rebelle" pour se laisser dicter sa conduite ainsi. Faire des farces était sa passion. Et le règlement ne l'avait pas empêché de continuer. Surtout, elle ne s'était jamais faite prendre et ce n'était pas demain la veille. Trop de technique en elle!

 Kohane lui tapota l'épaule en lui demandant si c'était l'expédition qui la changea tellement. La blonde haussa en sourcil en souriant et donna une petite tape sur le dessus de la tête de son amie en murmurant un petit "n'importe quoi". Cette expédition n'allait certainement rien changer à sa vie, à part peut-être avoir la satisfaction personnelle d'être allée dans la forêt interdite. Mais franchement, il n'y avait pas de quoi en faire tout un plat. Ok, elle allait dans la forêt interdite! Qu'est-ce que ça allait changer?

 Son amie se tourna alors vers la forêt. Luna en fit de même. Cette forêt était étrangement sombre. La Poufsouffle s'était toujours demandé pourquoi avoir construit une école à côté de cette forêt si l'une des plus grandes interdictions étaient d'y aller. C'était plutôt bête! Soudain, un coup de vent assez fort souffla, se qui fit frissonner la blonde. Non, elle n'aurait pas peur, et elle allait le faire.

 Kohane s'engagea dans la forêt en lançant à Luna de la suivre. La jaune et noire prit une grande inspiration et suivit son amie.

    - C'est fou à quel point ça peut-être flippant et excitent en même temps, lança Kohane.
    - C'est fou ce que tu as raison, répondit Luna en regardant tout autour d'elle.

 Luna sourit. C'est vrai que la forêt interdite était vraiment flippante. La Poufsouffle avait entendue des légende sur cette forêt comme quoi il y aurait des centaures et tout. Et si c'était vrai? Les deux jeunes filles seraient un peu très mal... Enfin, mieux ne valaient pas y penser...

    - A par la visiter, on va faire quoi? demanda la blonde à son amie. S'entraîner à lancer des sorts?

 Pour imager sa question, Luna sorti sa baguette, ayant une idée derrière la tête. Et si elle effrayait légèrement Kohane? Sans que la Gryffondor s'en rende compte, la Poufsouffle lança un petit sort qui fit voler bruyamment des feuilles.

    - Qu'est-ce que c'est? demanda la blonde faussement effrayée.

 Kohane s'avança vers l'endroit où elle avait entendu le bruit, sur ses gardes. Luna sourit, courut vers elle en hurlant BOUH. Elle explosa ensuite de rire devant sa blague pas drôle. Enfin, si un petit peu quand même.
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Kohane W. Underlinden, le  Lun 22 Juin - 14:59

Je continuai d'avancer à pas prudent, Luna derrière moi. Je trouvais la situation drôlement excitante ! Les arbres étaient trop hauts et trop rapprochés pour qu'on puise savoir si le soleil était désormais bel et bien couché ou pas.
- A par la visiter, on va faire quoi? demanda Luna.
J'eus un petit haussement d'épaules.
-S'entraîner à lancer des sorts? reprit-elle.
Je souris :
-Excellente idée ! Comme ça, on sera directement confrontées au danger ! Vu que, de toutes les façons avec le règlement, on a de moins en moins de choses autorisées, bientôt, lorsqu'on se retrouvera confrontés au réel danger, tout ce qu'on saura faire c'est réciter les pages qu'on aura apprises par coeur de tel ou tel livre ! Quoi de mieux pour progresser que pratiquer ?
Ma voix avait pris un ton totalement enjoué. Je trouvais extra cette expédition !

Soudain, j'entendis un bruissement de feuille. Je m'arrêtai.
- Qu'est-ce que c'est? demanda mon amie, d'un ton qui paraissait inquiet.
Je ne répondis rien et, la baguette prête au combat, je m'avançai, doucement, prudemment. Soudainement, j'entendis Luna, juste derrière moi, crier un "BOUH !" avant d'exploser de rire. J'eus un léger sursaut, provenant plus de la surprise que de la réelle peur. Puis je regardai la blonde qui s'esclaffait face à sa blague... pourrie. En temps normal, j'aurais été tentée d'engueuler sévèrement la personne responsable mais là, c'était Luna. Je savais que sa grande passion était faire des farces et je n'échappais pas à ses victimes. J'eus un sourire un peu crispé en coin avant de rire à mon tour.
-T'es vraiment idiote, lui dis-je en lui assénant une tape sur le crâne. T'imagine si ton "bouh" a alerté d'autres créatures endormies qui n'ont maintenant plus qu'une envie : nous manger ?
Je pris un air ultra sérieux avant de rire de nouveau :
-Je plaisante ! Allez, viens, on continue.

En fait, je ne plaisantais qu'à moitié. A bien y réfléchir, cette théorie était valable. C'est pourquoi je gardai un oeil à droite, à gauche, dans l'espoir de ne pas voir un truc glisser dans la pénombre. Mais je ne vis rien. Pas l'ombre d'une bête ou d'un truc terrifiant. En vérité, je ne savais pas vraiment ce qui habitait cette forêt. Des centaures, d'après les rumeurs. Mais aussi des acromentules, ces araignées géantes qui n'hésitent pas à bouffer quiconque ose mettre un pied sur leur territoire. Ou encore des licorne, mais ça, ça va. Des trolls. J'eus un frisson. C'est jamais très intelligent un drôle, c'est moche et ça pue, mais c'est impressionnant et assez dangereux tout de même. Il devait y avoir certainement plein d'autres trucs dont nous ne soupçonnions même pas l'existence !

-Tu imagines, dis-je à Luna, si jamais on tombe en plein sur une conférence de Mangemorts qui établissent des plans pour savoir comment pénétrer dans Poudlard ?
A nouveau, j'eus un frisson. De tout ce que nous pouvions croiser, les Mangemorts étaient les derniers que je souhaitais voir. Parce que contrairement à la plupart des autres créatures, ces trucs là étaient intelligents (malheureusement...). Alors se retrouver coincées dans la forêt interdite avec ces bestiaux là, je n'en avais pas très envie. Je suis peut-être une Gryffondor, maison réputée pour son courage, mais mon courage et ma témérité ont des limites tout de même !
-En tout cas, repris-je, je n'aimerais pas que ça arrive.

Je continuais d'avancer à pas lent, les sens aux aguets. Soudain, je trébuchai sur une racine et tombai au sol. Rien de cassé, les feuilles avaient amorti ma chute. Cependant, j'avais dû faire un boucan du diable.
-Purée, marmonnai-je en me relevant, on ne voit vraiment rien ici.
Je repris ma baguette, tombée par terre en même temps que moi, et murmurai :
#lumos.
Une petite lumière apparut, permettant d'éclairer un minimum. Je me tournai vers Luna et affichai un sourire flippant, le visage à moitié plongé dans l'ombre.
-Héhé, dis-je d'une voix grinçante. C'est la méchante sorcière des bois, qui ensorcèle tous ceux qui osent s'aventurer sur son territoire !
Invité
Anonymous
Invité

A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Invité, le  Lun 22 Juin - 17:51

Après avoir bien rit toute seule de sa blague pourrie, Luna tentait de me ressaisir. Mais à chaque fois que sa blague lui repassait en tête, elle ne pouvait pas s'empêcher de rire, même si elle était consciente que ce n'était pas amusant du tout. C'était un des côtés étranges de la Poufsouffle : elle riait tout le temps pour un oui ou pour un non et avait beaucoup de mal à se calmer une fois que c'était fini. Même dans les situations les plus embarrassantes, la jeune fille ne pouvait s'empêcher de rire, ce qui était parfois un peu pénible. En effet, elle se prenait parfois de fous rires en pleine milieu de cours et ne pouvait pas s'arrêter, si bien qu'elle se faisait parfois jeter dehors par les professeurs qui pensent qu'elle leur manquait de respect.

 Luna réussit à se calmer, mais gardait un grand sourire, faisant semblant d'avoir très très mal à l'endroit où Kohane l'avait frappée. Heureusement que son amie riait avec elle, elles paraîtraient un peu bizarre à deux. Enfin, bizarre devant qui? Les arbres?!

    - Tu imagines, dit Kohane, si jamais on tombe en plein sur une conférence de Mangemorts qui établissent des plans pour savoir comment pénétrer dans Poudlard ?

 La Poufsouffle haussa les épaules. Elle savait que les Mangemorts existaient vraiment, et qu'ils étaient même très dangereux. Luna savait également qu'ils étaient très intelligents. Trop intelligents pour laisser débarquer deux petite étudiantes au beau milieu d'une conférence hyper secrète, ils se cachaient. La jaune et noire se souvint des histoires que sa mère racontait sur les Mangemorts lorsqu'elle était petite. Il n'y en avait pas beaucoup qui en avaient vus pour de vrai. Beaucoup sont morts trop tôt pour le raconter. Luna, étrangement, n'avait pas peur de la mort. Elle savait que celle-ci frapperait lorsque se sera son heure. Elle aimait se dire qu'elle devait vivre son jour comme si c'était le dernier, comme ça elle serait prête lorsqu'elle mourra.

 Kohane la fit sortir de ses pensées en disant que ça ne lui plairait pas. Luna remarqua même que la Gryffondor tremblait, se qui la fit sourire. Kohane était bien sûr bien plus courageuse que la Poufsouffle, même si celle-ci n'était pas lâche pour autant.

    - Tu veux un manteau, tu trembles! lança Luna en lui faisant un clin d'oeil appuyé. Ne t'inquiète pas, les Mangemorts sont trop intelligents et trop bien cachés pour qu'on ait une chance de tomber sur l'un d'eux. Surtout, ils ne se réuniraient pas dans la forêt interdite pour mettre un plan en place, c'est stupide! Imagine ils se seraient fait prendre!

 Pour Luna, cela allait de soit, mais il fallait avouer qu'elle avait une logique plutôt étrange. C'était d'ailleurs grâce à cette logique qu'elle battait tout le monde aux jeux de cartes! Mais, les autres l'accusent de tricheries à tord et ne veulent plus jouer avec elle à cause de ça. Bon, il faut aussi avouer que c'est parce que Luna est une mauvaise perdante!

 Les deux jeune filles continuaient d'avancer lorsque Kohane alluma une petite lumière à l'extrémité de sa baguette. Luna décida de faire de même. C'est vrai qu'elles y voyaient mieux.

    - Héhé, lança Kohane d'une voix grinçante. C'est la méchante sorcière des bois, qui ensorcèle tous ceux qui osent s'aventurer sur son territoire !

 Luna leva les yeux au ciel en souriant.

     - Et après c'est moi l'idiote? rétorqua-t-elle toute souriante.

 La jeune fille leva la tête. Il faisait presque nuit déjà et les arbres cachaient les quelques derniers rayons du soleil, ce qui rendait une atmosphère inquiétante. La Poufsouffle commençait à se demander si c'était une bonne idée d'être venue ici... Même si elle se fichait du règlement, il n'existait pas pour rien, et il y avait certainement une raison pour laquelle cette forêt était interdite.

 Luna continuait d'avancer tout en restant sur ses gardes. Soudain, elle entendit un bruit sur sa droite venant d'un buisson. Elle sursauta en demandant d'une voix angoissée :

     - Qu'est-ce que c'est?

 Luna se sentit à la suite extrêmement bête lorsqu'un Boursouf sortit des buissons. La jeune glissa un regard à son amie en chuchotant un petit "sans commentaire steuplé".
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Kohane W. Underlinden, le  Lun 22 Juin - 19:05

- Et après c'est moi l'idiote? lança Luna, levant les yeux au ciel avec un grand sourire.
-Héhé, on est idiotes à deux, répliquai-je. C'est bien plus amusant !
Sur ce, je repris mon avancée, m'éclairant à l'aide de ma baguette. Il faisait de plus en plus sombre, j'en déduisis donc que la nuit tombait bel et bien sur Poudlard.

Alors que nous avancions, nous entendîmes un petit bruit, venant d'un buisson. Je m'immobilisai, les sens aux aguets. J'étais prête à réagir rapidement en cas de besoin.
-Qu'est-ce que c'est ? demanda Luna, d'une voix qui me parut angoissée.
Je ne répondis rien, scrutant les alentours. Puis je ne pus m'empêcher de rire en découvrant un adorable Boursouf, sortir du buisson.
-Sans commentaire, s'teuplé, chuchota Luna.
Elle devait certainement se sentir idiote d'avoir eu une telle frayeur pour si peu. Le Boursouf resta planté là, près du buisson. Je m'approchai et l'éclairai de ma baguette :
-Il est adorable ! m'exclamai-je.
Je m'accroupis pour le caresser :
-Tu te rends compte, dis-je à mon amie, tu as failli avoir un arrêt cardiaque à cause d'un simple petit Boursouf adorable et inoffensif !
Je lui fis un large sourire tout en continuant à caresser l'animal. Je me rappelais que la première élève que j'avais rencontrée dans le Poudlard Express avait, elle aussi, un Boursouf. Ou plutôt non, c'était un Boursoufflet, mais c'est presque pareil. Personnellement, je n'avais jamais eu un petit animal pareil. En fait, je n'avais jamais amené d'animaux domestiques à l'école. Ma mère était une grande fan des crapauds, allez savoir pourquoi. Mais mon père, ne supportant pas cet animal, nous n'en avions jamais eu chez nous (encore heureux, serais-je tentée de dire !).
Je n'avais donc jamais eu de petit animal de compagnie. Jusqu'à ce jour, où j'avais trouvé un Moke. D'ailleurs, je me rendis compte que j'avais oublié d'en parler à Luna.

-Au fait, repris-je alors, je t'ai dit que la dernière fois que je suis allée à Pré-au-Lard, j'ai trouvé un Moke ? Je sais pas ce qu'il foutait là, dans les rues mais comme j'adore ces bestioles et qu'il n'était à personne, je l'ai pris. Bon, je dois t'avouer qu'il est bourré de tics et qu'en plus, il a une malformation du cou ce qui lui donne une tête de travers. Mais il est vraiment trop mignon et puis, il se contente de peu. Manger une sauterelle semble être pour lui le truc le plus génial du monde !
Je ris.
-Faudra que je te le montre ! Je ne l'ai pas emmené avec nous, je le voyais mal au beau milieu de notre expédition. Mais quand on rentrera, je te le montrerai ! Je l'ai appelé Klaus.

Alors que je déballais toute mon histoire à propos de mon Moke récemment apprivoisé, mes oreilles captèrent un bruit au loin. Soudainement, je me rappelai que nous nous trouvions dans la Forêt Interdite, en pleine nuit, et que ce lieu grouillait de créatures diverses et variées, pas tout le temps bien intentionnées. J'avais relâché ma vigilance !
Abandonnant le Boursouf, je me redressai et, sans un regard à Luna, fit quelques pas.
-Tu as entendu ? demandai-je, les yeux fixés au loin, dans la pénombre.
Fronçant les sourcils, je tendis le bras en avant, pour tenter d'éclairer un peu plus loin. Mais rien ne bougeait. J'avais juste entendu du bruit. Je ne savais pas quoi, exactement, mais quelque chose.
-Tu as entendu ? répétai-je. C'est quoi ?
Le bruit se fit entendre de nouveau, mais il restait lointain. J'ignorais si Luna était encore là, derrière moi, si elle était près ou loin. Je ne regardais plus derrière, mais devant, au cas où un truc horrible surgisse d'un seul coup face à nous. Je fis de nouveau deux pas en avant, le plus silencieusement possible. C'était vraiment inconscient et dangereux, de continuer alors que nous pouvions encore faire demi-tour. Mais en ce qui me concernait, la curiosité était trop forte. Il fallait que je sache ce qui avait provoqué ce bruit. Quitte à aller me perdre au fin fond de la forêt. J'étais comme ça : généralement, sous le coup de l'impulsion, j'agissais avant et je réfléchissais après. C'était assez dramatique dans certains cas. Et ça pouvait l'être dans ce cas-là, car si je continuais comme ça, je risquais fort de me perdre. Cependant, j'étais bien trop préoccupée par ce que j'avais entendu pour penser à ça.
C'est pourquoi, malgré tout, je continuais d'avancer à petit pas, me demandant si Luna était toujours là ou si elle restait en retrait.
Invité
Anonymous
Invité

A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Invité, le  Mar 23 Juin - 8:59

Kohane caressa le Boursouf, en se moquant légèrement de Luna. Bon ok, elle avait eu peur à cause d'un animal inoffensif, mais quand même, elles étaient dans la forêt interdite! On ne savait pas qu'elle sorte d'animal on pouvait trouver ici... En quelques instant seulement, la Poufsouffle avait réussi à devenir assez effrayée, alors qu'elle était totalement confiante quelques instants plus tôt. Ce brusque changement n'était pas dans les habitudes de la jaune et noire et celle-ci pressentait quelque chose de mauvais. Elle ne savait pas quoi, mais elle avait quand même un très mauvais pressentiment...

 Kohane raconta alors une histoire à Luna, ce qui la détendit légèrement ne prêtant attention qu'à son amie. Elle avait donc adopté un moke. Ce n'était pas l'animal préféré de la Poufsouffle, mais elle les aimait bien quand même.

    - J'aime beaucoup le nom que tu lui as donné! s'exclama Luna. Je n'aime pas trop les moke, mais si tu les aimes bien, je suis contente pour toi! J'aimerais bien le voir histoire de savoir s'il est gentil comme animal. (Petite pause.) Si ça t'intéresse, j'ai adopté un chat il n'y a pas longtemps! Je l'ai appelé Plume!

 Luna avait dit ces dernières phrase avec un enthousiasme non feint. Elle adorait les chats. Depuis son plus jeune âge, la jeune fille rêvait d'en avoir un. En France, elles en avaient un appelé Bisounours (ok le nom est pourri....), qu'elle aimait beaucoup. Sa mère n'a pas voulu l'emmener en Angleterre, et ce chat était donc resté en France avec Lilly, sa petite soeur. Ce que Luna aimait chez les chats, c'était leur côté solitaire et indépendant, mais en même temps leur côté affectueux. Au moins, ils se débrouillaient un peu tous seuls et il ne fallait pas toujours toujours s'en occuper. C'était à cause de ça que la Poufsouffle détestait les chien. Il faut toujours s'en occuper, jouer avec lui et niahniahniah! Luna détestait ça.

 Soudain, Luna entendit un bruit. Kohane sembla affolée. "Encore un Boursouf" se dit Luna. Mais, son amie avait l'air plutôt inquiète, ce qui affola la jeune fille. Kohane s'avança.

    - Ne suis pas le bruit! chuchota Luna. T'es folle?

 Kohane ne sembla pas l'entendre et Luna n'eu pas d'autre choix que de suivre. La Gryffondor était devant. La Poufsouffle, elle, préférait rester un peu plus en retrait car elle savait que ce n'était pas celle qui avait le plus grand courage entre les deux. Luna sentit sa respiration s'accélérer, et elle tenta de la calmer. C'était le premier signe d'une des classiques crises d'angoisses de Luna. Elle sentait son pouls s'accélérer à son tour, et la jeune fille tentait de se résonner en disant que ce n'était que le fruit de leur imagination, ou que Kohane voulait juste lui faire peur pour se venger.

 Une odeur désagréable commença à se faire sentir, tandis que les deux jeune filles s'approchaient du bruit.

     - Kohane, je crois qu'on devrait partir! chuchota Luna, affolée.

 Mais il était visiblement trop tard. Luna aperçu une grande créature. Sa peau était verte et ses cheveux étaient bruns et hirsutes. La Poufsouffle n'eut pas de mal à reconnaître un troll de forêt, dont elle avait vu l'image dans les livres. Elle ne savait d'ailleurs pas qu'il y en avait dans cette forêt là. La jaune et noire avait entendu dire que ces animaux étaient bêtes mais aussi pouvaient être très dangereux, ce qui eu pour effet de l'affoler complètement.

 Tandis que la jeune fille tentait de garder son calme, elle courut vers Kohane pour la rattraper et lui attrapa le bras afin de l'arrêter. Luna lui montrait des yeux le troll qui était assit, dos aux filles.

     - Il faut qu'on s'en aille, fit Luna avec ses lèvres, espérant que la Gryffondor comprenne.

 Si le troll les repérait, s'en était certainement fini des deux filles. Quoi que, à elle deux elles arriveraient peut-être à le battre. Luna s'accrochait à cet infime espoir, priant intérieurement pour que la créature ne les remarque pas.
Contenu sponsorisé

A la découverte de la forêt - Page 13 Empty
Re: A la découverte de la forêt
Contenu sponsorisé, le  

Page 13 sur 25

 A la découverte de la forêt

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 19 ... 25  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.