AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
MisterGoodDeal : jusqu’à -68% sur ...
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 1 sur 9
Duel d'entraînement
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Antoni Londubat
Antoni Londubat
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Duel d'entraînement Empty
Duel d'entraînement
Antoni Londubat, le  Dim 19 Mai - 0:18

Autorisation d'Elenna pour l'ouverture du sujet.

[Pv Avalon Bell.]

La fin de l'année approchait, la fin de la scolarité d'Antoni approchait à grand pas. Il était couché sur son lit à baldaquin, en train de réfléchir à tout ce qu’il avait vécu ici, à Poudlard. Sept ans qu'il ici, c'est comme sa seconde maison. Bientôt, il devrait la quitter, ce qui ne l'enchantait guère. Il y avait passé de trop bons moments pour la quitter ainsi, mais c'était comme ça. Il se leva alors, profitant de la douceur du lit qui avait été le sien pendant sept ans. Il y avait passé quoi ? Plusieurs milliers de nuits ici ? Depuis ses onze ans, ça remontait à pas mal de temps n'empêche. Le petit Londubat timide qui était arrivé ici a bien changé, sur tous les plans, que ce soit émotionnel, physique, ou mental. Sur le plan de l’enseignement, il avait appris énormément de chose ici, qui lui serviront beaucoup lorsqu'il commencera sa carrière d'Auror. C'était ça, son ambition majeure.

Combattre les forces du mal, mettre fin à l'ascension des mages noirs, installer la paix sur ce monde. Depuis tout petit qu'il en rêvait mais là, d'autres métiers l'intéressaient. Il savait que Poudlard allait lui manquer et qu'il aurait envie d'y revenir, ainsi il avait pensé à devenir Professeur, ou Directeur de Maison, voir les deux. Cet endroit était trop génial, il ne voulait pas le quitter. Avec amertume, il se leva de son nid douillet, son lit était franchement trop confortable, il y passait toujours des moments géniaux, et même quand on occupe une fonction importante au sein de cette école, on ne peut passer à côté de ces moments de pur bonheur.

Après s'être étiré, il posa les pieds au sol, qui n'avait, lui non plus, pas changé. Après avoir passé un filet d'eau tiède sur son visage, il revêtit l'uniforme de l'école, aux couleurs de sa maison. Aujourd'hui, il n'allait pas faire le don juan, mais comptait bien s'entraîner. Il allait faire un tour à la Salle sur Demande. Généralement, à sept heures du matin, il n'y avait personne, même que tous les autres dormaient encore. Même la salle commune était déserte, il n'y avait que le petit feu lové dans les profondeurs de la cheminée qui animait la vaste pièce. Le jeune sorcier consulta le tableau d'affichage, espérant y voir une inscription qui disait qu'une place de Poursuiveur au sein de l'équipe de Quidditch de Gryffondor s'était libérée, mais ce ne fut pas le cas. Il occupait ce poste l'an dernier et n'avait pas pu le récupérer cette année-ci, faute d'avoir oublié d'acheter un nouveau balai. A présent, il s'était procuré une flèche de Cristal, et attendait de pouvoir réintégrer l'équipe, une dernière fois. Il voulait que pour sa dernière année, Gryffondor remporte la Coupe des Quatre Maison, et celle de Quidditch, pour ainsi garder un bon souvenir de sa maison.

Bref, il n'y avait rien de nouveau et il quitta la salle commune en passant par le trou qui servait d'entrée, gardé par la Grosse Dame. La Salle sur Demande se trouvait au même étage que la Tour des Lions, elle n'était donc pas très loin. Le hic, c'était qu'il ne se souvenait plus de l'emplacement exact de l'entrée de la Salle, étant donné qu'elle était invisible. Il chercha un élément capable de trahis sa présence, mais il n'y avait rien. C'était vraiment con, il avait fait l'effort de se lever si tôt pour ne pas être dérangé et voilà qu'il ne savait pas où elle se trouvait, c'était désolant. Il cogna faiblement sa tête contre un mur, se sentant nul. Il se résolut alors à regagner la salle commune, il n'allait quand même pas attendre qu'une personne tombe du ciel. Soupirant, il tourna les talons et sursauta, lorsqu'il vit qu'une blondinette, à l'autre bout du couloir, fixait le mur. Etait-ce là l'entrée de la Pièce Va-et-Vient ? Il semblerait bien. De ce fait, il alla à la rencontre de la jeune fille.


« Hey ! Alors c'est là l'entrée de la Salle sur Demande ? Il attendit sa réponse, avant de continuer, un maigre sourire étirant ses lèvres. Je compte m'y entraîner, tu viens ? »

Invité
Anonymous
Invité

Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Invité, le  Dim 19 Mai - 11:32

Avalon était réveillée, mais elle ne voulait pas bouger de son lit. La tête enfoncée dans l'oreiller, elle regardait fixement la fenêtre qui donnait sur le parc. Le soleil de juin se levait paresseusement derrière les arbres de la forêt interdite, déversant sa tiédeur estivale contre les mûrs du château. La Gryffondor cligna des yeux puis bâilla à s'en décrocher la mâchoire. Il faisait trop beau dehors pour rester au lit jusqu'à des heures avancées ; de plus, l'année scolaire touchait à sa fin et la jeune fille voulait profitait des dernières semaines qui lui restaient à Poudlard. Elle savait qu'elle y reviendrait l'année prochaine pour accomplir sa 7ème année d'étude, mais, comme chaque année, elle rechigner à quitter le château. Elle jeta un rapide coup d'oeil à sa montre posée sur le bord de sa table de chevet. Six heures trente. Personne n'est levé à cette heure là, pensa-t-elle en étouffant un nouveau bâillement.

S'appuyant sur un coude, elle bascula ses jambes sur le côté et se leva. On entendait, dans le dortoir des filles, les respirations profondes et régulières de ses occupantes endormies. Avalon enfila ses chaussons, prit une robe de sorcier propre dans sa valise et sortit sur la pointes des pieds. Elle se rendit dans la salle de bain réservée aux filles et s'habilla rapidement. Elle se débarbouilla, se coiffa puis se rendit dans la salle commune des Gryffondor. Il devait être un peu plus de sept heures lorsqu'elle franchit le trou dans le mûr, gardé par la Grosse Dame. Avalon descendit les escaliers d'un pas léger et rapide, ses cheveux blonds se soulevant légèrement au rythme de sa marche. L'estomac de la jeune fille la guida au rez-de-chaussé.

La porte de la Grande Salle était entrouverte. Avalon se risqua à jeter un coup d’œil à l'intérieur. Le petit déjeuner était déjà servit, mais la salle était déserte, mis-à-part un ou deux professeurs qui s'étaient levés tôt. Discrètement, la Gryffondor se glissa dans la salle. Elle ne prit pas la peine de s'asseoir. D'un geste vif, elle attrapa une pomme et ressortit aussitôt du réfectoire en mordant à belles dents dans la chaire du fruit.

Elle remonta à l'étage des Gryffondors et parcourut les couloirs, sans savoir vraiment quoi faire. En passant prêt d'une tapisserie, Avalon se stoppa net. Elle tourna la tête ; il n'y avait rien sur le mûr d'en face. La Salle sur Demande, pensa-t-elle en tournant les talons pour aller se planter en face du mûr.

« Hey ! Alors c'est là l'entrée de la Salle sur Demande ? Je compte m'y entraîner, tu viens ? »

Avalon sursauta et fit volte-face. Son regard croisa celui d'un autre élève de Poudlard. Elle ne l'avait pas vu. Le blason de Gryffondor décorait la robe noire du garçon. Un Gryffondor ? Comment se faisait-il qu'elle ne le connaisse pas ? Elle replaça une mèche blonde derrière son oreille comme pour cacher sa gêne et préféra avant tout répondre à la question du jeune homme.

« Oui, je crois... commença-t-elle. M'entraîner, avec toi ? D'accord. »

La proposition l'avait surprise, mais après tout elle n'avait rien d'autre à faire. Elle reporta alors toute son attention sur le mûr. Si elle se souvenait bien, il fallait passer trois fois devant en pensant très fort à ce qu'on voulait. C'est ce qu'elle fit. Une porte apparut en face de la tapisserie. Avalon coula un regard au Gryffondor avant d'ouvrir la porte. À l'intérieur, quelques poufs étaient posés çà et là, dans les coins de la pièce, mais la majore partie de l'espace était dégagée. Une grande estrade plus longue que large s'étendait d'un bout à l'autre de la pièce.

Avalon se rendit alors compte qu'elle était restée en plein dans l'encadrement de la porte. Elle se décala pour laisser passer le garçon dont elle ignorait encore le nom. Elle l'interpella, adossée contre le mûr.

« Euh... Excuses-moi, mais... je pourrais savoir comment tu t'appelles ? »

Tout en posant sa question, elle avait ramené une mèche derrière son oreille. C'était un tic ; à chaque fois qu'elle se sentait gênée, elle ne pouvait s'empêcher de replacer correctement une mèche.
Antoni Londubat
Antoni Londubat
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Antoni Londubat, le  Dim 19 Mai - 13:16

La jeune fille se retourna, dévoilant ainsi son faciès. Tout comme le britannique, elle appartenait à la maison des Lions, aux vues du blason de sa maison, brodé sur sa robe. Il ne se souvenait pas l'avoir vu, étrange. Lui qui avait connu un nombre gigantesque d'élèves dans cette école, il n'était pas normal qu'il ne se souvienne pas d'elle. Elle semblait plutôt discrète, ce qui expliquait une partie des choses, enfin pas tout à fait. Elle remit une mèche rebelle à sa place avant de répondre :

« Oui, je crois... M'entraîner, avec toi ? D'accord. »

Elle n'avait pas décliné sa proposition, c'était déjà ça. Pis, avoir une partenaire pour s'entraîner n'était pas plus mal, ça pourrait être bénéfique aux deux sorciers, qui sait. Surtout qu'il aimait les duels de sorciers, c'était plus ou moins réaliste. La blondinette se retourna et, comme il se devait, passa trois fois devant le mur pour qu'ainsi, l'entrée fasse son apparition. Elle jeta un regard au Londubat, puis ouvrit la porte. Antoni parcourut les quelques mètres avant de découvrir à quel point la Salle sur Demande était utile. Mis à part les poufs entreposés aux coins de la gigantesque pièce, il y avait quelques marionnettes, utiles pour s'entraîner à lancer un quelconque sort, mais l'élément le plus important était l'estrade, idéale pour un petit duel. La jeune fille le laissa passer et il jeta un autre regard circulaire pour bien voir l'entièreté de la pièce, au cas où quelques détails lui avaient échappé. L'odeur qui régnait dans la Salle était doucereuse, presqu'enivrante. Mais la Lionne l'extirpa de son inspection en lui demandant son nom. Mais bien sûr ! Il en avait presque oublié les bonnes manières, elle ne savait même pas comment il s'appelle, et inversement. Il se retourna et déclina son identité :

« Moi c'est Antoni, Antoni Londubat. Et toi ? Si ce n'est pas indiscret. »

Suite à sa réponse, il dégaina sa baguette au bois de charme et la dirigea en direction d'une marionnette qui se tenait à une dizaine de mètres de lui, seule. Un sortilège de Réduction plus tard, le pantin avait volé en éclat, le bois qui le composait s'étant brisé sous la puissance du sort. Sans se retourner, tout en détruisant quelques marionnettes, il demanda à Avalon :

« Ca fait combien de temps que tu es ici ? Moi ça fait sept ans, c'est ma dernière année ici. »

Il souffla sur le bout de son bâton magique, mettant fin à ce petit échauffement, il n'avait visiblement toujours pas perdu la main. Il se retourna vers son interlocutrice, attendant sa réponse. Elle aussi, semblait pas loin de la fin de sa scolarité, ici, à Poudlard.

Invité
Anonymous
Invité

Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Invité, le  Dim 19 Mai - 15:56

Le Gryffondor semblait absorbé dans la contemplation de la Salle sur Demande. Il se retourna et se présenta :

« Moi c'est Antoni, Antoni Londubat. Et toi ? Si ce n'est pas indiscret. »


Avalon se présenta à son tour, avec un sourire qu'elle voulait amical. Elle suivit du regard le garçon qui avait dégainé sa baguette. Il lança quelques sortilèges de reduction qui détruisirent des marionnettes. Avalon était toujours à côté de la porte et le regardait faire avec admiration. On aurait dit qu'il avait fait ça toute sa vie.


« Ca fait combien de temps que tu es ici ? Moi ça fait sept ans, c'est ma dernière année ici. »


« Ca fait six ans que j'étudie à Poudlard. »

Tout en parlant, elle avait sortit sa baguette en bouleau de sa poche et l'avait pointé sur une des marionnettes. Elle utilisa un sortilège d'expulsion sur le pantin qui alla s'écraser contre une fenêtre. Avalon se tourna vers Antoni et l'examina de la tête aux pieds. Elle l'avait sans doute croisé une ou deux fois dans la salle commune mais n'y avait pas fait attention, vu sa frimousse, il devait toujours être entouré de filles. De plus, la Gryffondor n'était pas souvent dans la salle commune, elle préférait traîner dans les couloirs après le couvre-feu.

Avalon rejeta ses longs cheveux blonds en arrière et grimpa sur l'estrade avec souplesse. Elle fit quelques pas sur le bois et se tourna vers Antoni.


« Tu sais combattre en duel ? » demanda-t-elle doucement en faisant tourner sa baguette entre ses doigts fins.
Antoni Londubat
Antoni Londubat
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Antoni Londubat, le  Dim 19 Mai - 17:12

Antoni, après avoir mis à l'état de cendres les pantins en les réduisant jusqu'à les détruire, vit qu'Avalon elle aussi s'y connaissait en sortilèges de destruction. Si bien qu'elle en avait expulsé un jusqu'à l'une des fenêtres, avant de retomber lourdement sur le sol, quelques membres s'étant détachés du tronc de la marionnette, sous l'impact. Elle répondit alors à la question d'Antoni, en disant qu'elle étudiait à Poudlard depuis six ans. Elle était donc cadette du Londubat d'un an, c'était presque pareil. En six ans, il était anormal qu'il ne l'ait jamais vu, ou alors il ne se souvenait plus d'elle. Sa mémoire lui faisait souvent défaut, ce n'était pas la première qu'une telle situation se produire. Elle monta ensuite sur l'estrade et la teste en faisant quelques pas dessus, après avoir évalué Antoni de ses pupilles bleues, avant de le défier pour un duel, comme il l'aurait espéré. Rares étaient les fois où il en avait perdu un, ses aptitudes magiques étant plutôt élevées pour quelqu'un de son âge. On pouvait dire qu'il avait quelques prédispositions, faisant parti d'une lignée de puissants Aurors. Voilà pourquoi, lors de ses premières années à Poudlard, il avait une telle connaissance en matière de maléfices et de forces du mal.

Bref, il répondit à l'invitation par un hochement de tête, accompagné d'un sourire. Il posa sa main gauche sur l'estrade et sauta dessus pour arriver sur les pieds. Tenant sa baguette de sa main droite, il dit, d'un ton de provocation, sourire en coin :


« Je te laisse commencer, voyons voir ce que tu peux faire ! »

Même s'ils allaient s'affronter, fallait rester galant. Il recula jusqu'au bout du podium, prenant le risque de tourner le dos à son adversaire, ce qui reflétait sa confiance en lui, ainsi que sa naïveté. Il fit volte-face et pointa sa baguette sur la jeune blondinette, près à contrer son prochain sort. Il réfléchit déjà aux sortilèges qu'il allait lancer, il ne fallait pas qu'il utilise des maléfices trop dangereux, il avait une belle créature devant lui, et non une affreuse bête. Son sourire en coin ne s'effaça pas, toujours aussi confiant. Il fallait qu'elle commence avec un puissant sortilège, montrons à quel point chaque Gryffondor est dangereux.
Invité
Anonymous
Invité

Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Invité, le  Dim 19 Mai - 18:20

Avalon regarda le Gryffondor monter sur l'estrade. Il avait fière allure, le Lion. Il en avait presque l'air arrogant. La jeune fille n'était pas du genre à se laisser impressionnée facilement. Elle rejeta ses cheveux en arrière et plissa les yeux en relevant le menton avec dédain. Certes, les parents d'Avalon n'étaient pas de grands combattants, mais elle, en revanche, était vive et intelligente. La Gryffondor n'allait pas se laisser battre sans montrer l'étendu de son talent.

« Je te laisse commencer, voyons voir ce que tu peux faire ! »

Antoni était très confiant, trop confiant. Avalon le considéra avec amertume de ses prunelles bleues. Il ne fallait visiblement pas le sous-estimer, mais elle n'allait pas non plus le sur-estimer. Il voulait qu'elle commence ? Très bien, elle allait commencer. Le tout n'était pas de frapper fort du premier coup, mais de le déstabiliser. Elle leva sa baguette et la pointa sur Antoni. Elle prononça une formule magique et un nuage de fumée sortit de la baguette. Quelques secondes plus tard, la Salle sur Demande était envahit de fumée épaisse. On y voyait pas à trois mètres.

« Aguamenti ! »

Un filet d'eau vint alors déchirer la fumée. Il finit par aller frapper Antoni qui n'avait pas put se douter d'où venait le sort. Il fallait avouer que le pas léger d'Avalon l'avait aider à approcher sans se faire entendre. La jeune fille avait de nouveau pointé sa baguette sur Antoni, et avec une vitesse remarquable, elle prononça d'une voix claire :

« Glacio ! »

Antoni, qui était tout ruisselant d'eau, se mit alors à geler sur place. C'était comme un petrificus totalus, mais avec de l'eau et un peu d'air froid. La Gryffondor recula de plusieurs pas et braqua sa baguette sur le jeune homme prisonnier de la glace. Elle se préparait à riposter. Les traits fins du visage pâle d'Avalon s'étaient étirés pour former un petit sourire amusé. La frimousse attendrissante du Lion reflétait parfaitement son étonnement. La Gryffonne était prête à réagir au moindre mouvement suspect. L'oeil fixait sur la statue de glace que formait maintenant Antoni. Sa mère, lorsqu'elle était petite, l'appelait « Petit faucon » car elle avait d'excellents réflexes et rien ne lui échappait.
Antoni Londubat
Antoni Londubat
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Antoni Londubat, le  Dim 19 Mai - 20:35

La blondinette toisa Antoni, qui lui répondit avec un sourire malin. Elle était déterminée, cela se voyait dans son regard, elle voulait lui retirer son sourire des lèvres. Oui, il était souvent arrogant, lui-même toisait Avalon, la regardant de haut, de très haut. C'était l'un de ses défauts, sa confiance en soi. Il avait tendance à sous-estimer les gens qui paraissaient timides, discrets, comme la Lionne, jusqu'à ce qu'elle lance l'assaut. Ce fut un combo de plusieurs sortilèges, qui parvinrent à neutraliser le Londubat. Elle commença par obstruer sa vue en plongeant la Salle sur Demande dans la pénombre, ainsi Antoni ne voyait plus, et ne put anticiper le Sortilège du Jet d'Eau qu'Avalon lui avait lancé. Mer** ! Le voilà tout trempé, son pull, son pantalon, sa chemise, il était entièrement trompé ! Il s'apprêta à prendre sa revanche mais son opposante lui lança un Sortilège de Glaciation, et voilà qu'il était recouvert d'une couche de glace. Ses mouvements étaient à présent entravés, et il lui faudrait du temps pour annuler les effets de ce sortilège.

Etant donné que son bras droit, qui tenait sa baguette, était collé à ses hanches, il dû, à l'aide de sa force physique, brisé partiellement les effets du maléfice. Au bout d'un effort, il parvint à pointer sa baguette vers lui, et à l'aide de l'Antisort Général, Finite Incantatem, la glace se brisa d'elle-même, permettant à Antoni de bénéficier de toute sa mobilité. Elle l'avait bien eu, ayant profité de sa trop grande confiance pour le surprendre. Il fronça les sourcils, et lui dit :


« Je suis tout trempé maintenant, tu vas le payer ! »

Prenant sa revanche, il pointa sa baguette en direction des pieds d'Avalon et utilisa le Sortilège de Terrassement, provoquant une crevasse, là où elle se trouvait. Elle perdit alors l'équilibre, et se retrouva sur les genoux, la laissant sans défense. Il s'avança vers elle, baissant sa baguette. Ce n'était qu'un simple sort, mais il ne l'avait utilisé que pour la stopper net, elle qui commençait à prendre confiance.

« J'avoue que tu te débrouilles pas mal, mais ce n'est pas suffisant. »

Il prenait un malin plaisir à la provoquer, pour qu'enfin elle hausse le niveau. Le fait qu'il la provoque atténua un peu sa colère, étant donné qu'elle l'avait mouillé, même ses cheveux. Il allait prendre beaucoup de plaisir en la regardant de haut, ayant une confiance totale en ses capacités, même s'il appréhendait la réaction d'Avalon. Même s'il le cachait, il avait un peu peur, mais ne pouvait le montrer. Il continua d'arborer une allure courageuse, confiante, tel un voile qui masquait ce qu'il ressentait au fond de lui, qu'allait-elle faire, maintenant ?
Invité
Anonymous
Invité

Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Invité, le  Lun 20 Mai - 0:12

Sous le regard calme d'Avalon, Antoni réussi à se libérer. Elle ne fut guère étonnée, c'était prévisible. Le Gryffondor semblait presque furieux lorsqu'il vociféra :

« Je suis tout trempé maintenant, tu vas le payer ! »

La Gryffondor ne s'était pas préparait au sort qui suivit. Antoni, qui avait pointé sa baguette sur la jeune fille, utilisa un sortilège de terrassement qui lui fit perdre l'équilibre. Elle s'effondra à terre en lâchant un juron indigne d'une fille de son âge, sans pour autant se départir de son calme.

« J'avoue que tu te débrouilles pas mal, mais ce n'est pas suffisant. »

Avalon savait pertinemment que le Lion cherchait à la provoquer, mais elle ne se laisserait pas manipuler de la sorte. L'énervement n'a jamais engendré de bonne chose. La Gryffonne réfléchit un instant. Elle était à terre, lui debout au-dessus de la jeune fille et sa baguette tendue en avant. Si elle essayait de jeter un sort, il l'en empêcherait avant même qu'elle ait saisit sa baguette. Elle plongea alors son regard dans les prunelles du Lion, en espérant, sans grande conviction, que ses magnifiques yeux bleus allait perturber un temps soit peu l'esprit du garçon. Elle avait trouvé une idée.

Un simple croche-pied fit basculer le garçon en arrière et Avalon eut le temps de se relever. Elle ne s'en sortait pas mal, pour son premier duel. Elle pointa sa baguette sur Antoni, un sourire espiègle éclairait son visage pâle. Il fallait maintenant trouver un moyen de l'empêcher de prononcer une formule ou bien...

« Expelliarmus ! »

Elle aurait dut y penser avant, un simple charme de désarmement. La baguette du Gryffon vola à plusieurs mètres de son possesseur.

« Expulso ! » s'empressa-t-elle d'ajouter en pointant sa baguette sur Antoni.

Le garçon fut projeter un peu plus loin de sa baguette, et Avalon en profita pour s'approcher de lui en quelques bonds. Désarmé et sans défense, Avalon décida de l'emprisonner dans un cercle de flamme avec le sortilège Incendio. Il souriait beaucoup moins maintenant. Elle n'avait utilisé que des enchantements simples et basiques, car son but n'était pas de blesser le garçon mais de lui donner une bonne leçon. Dans un duel, ce n'était pas la puissance des sorts qui comptait, mais comment on les utilisait.



Antoni Londubat
Antoni Londubat
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Antoni Londubat, le  Lun 20 Mai - 20:14

Avalon se trouvait aux pieds du britannique, sans défense, à sa merci. On aurait dit que c'était la fin pour elle mais tant qu'elle avait sa baguette magique avec elle, le combat n'était pas terminé, et ça, Antoni semblait l'oublier. Il la regardait à terre, un malin sourire en coin, mais lorsqu'elle releva la tête, fixant le Londubat de ses pupilles bleues, il fût déconcerté, l'espace d'un instant, et elle profita de son désarroi. Elle avait réussi à son tour de lui faire perdre l'équilibre et en se demande comment, sa baguette avait volé à quelques mètres de lui. Il l'a regarda s'envoler au loin, et lorsqu'il se retourna, un sortilège l'atteignit de point fouet. Il fit un vol plané jusqu'à l'autre bout de l'estrade et retomba lourdement sur son bras. Il poussa un cri dément, sous la douleur. Il était retombé de tout son poids sur son petit bras, ce qui brisa sans doute l'un de ses os. Avalon avait vite enchaînée, en l'emprisonnant dans un cercle de flammes. Il était pris au piège, sans baguette, désarmé, il avait perdu. Il se mordit la lèvre, non pas à cause de sa défaite, mais pour la douleur qu'il éprouvait.

« Mon bras... »

Il tentait de l'amadouer, pour qu'elle perde sa vigilance et à ce moment-là, il pourrait riposter. Faire culpabiliser les gens, leur donner l'impression d'être coupable d'une chose, voilà une chose qu'Antoni savait parfaitement bien faire. Il était ainsi, mais n'allez pas dire que c'est un manipulateur, loin de là. Même si la douleur était présente, elle n'était que mineure. S'il laissait croise qu'il avait le bras croisé, il pourrait la surprendre à son tour, et ainsi faire tourner ce duel à son avantage. Il espérait bien qu'elle tombe dans le panneau, il n'avait vraiment pas envie de perdre.

En plus, ses flammes avaient fait monter la température de la Salle, faisant perler quelques gouttes de transpirations sur son front, pouvant être confondues avec l'eau qui le recouvrait. Au moins, ses vêtements sécheront un peu, il n'avait pas envie de se ramasser un vilain rhume.


Invité
Anonymous
Invité

Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Invité, le  Lun 20 Mai - 21:22


« Mon bras... »

Le Gryffondor, était étalé par terre et couiné comment un cinglé. Avalon n'était pas dupe, elle se doutait bien qu'il voulait qu'elle prenne pitié de lui. Décidément, la jeune fille détestait le comportement du garçon. Avalon était loin d'être stupide ; elle savait ce qu'Antoni essayait de faire et elle allait lui facilitait les choses. Il n'y avait que deux solutions possible, de toute façon : Soit s'approcher bêtement du " blessé " et le secourir alors qu'il l'attaquera pas derrière, soit lui redonner elle-même sa baguette pour voir arriver sa riposte. C'est ce qu'elle fit. Elle alla récupérer la baguette en charme du Lion et lui lança au-dessus du brasier. Elle recula alors, les sourcils légèrement froncés.


« Allez, debout... » souffla-t-elle en tendant sa baguette.

Avalon savait qu'elle avait déjà gagné le duel, mais elle était bonne joueuse et s'amusait de la situation. La Lionne, fixant toujours Antoni comme un faucon qui guette sa proie, essaya de cerner sa personnalité. Il était arrogant... Peut-être mauvais perdant...

Les lèvres d'Avalon était pincées et ses doigts crispés sur le manche de sa baguette, prête à lancer lancer le charme de Protego. Antoni avait deux possibilités, soit lancé un sort depuis sa prison de flamme, mais cela voudrait dire qu'Avalon pourrait riposter sans aucune difficulté car l'angle de tir lui serait favorable, soit éteindre les flammes et s'attaquer ensuite à la jeune fille, mais il perdrait du temps, et Avalon en profiterait pour l'attaquer.

« Toi aussi, tu ne te débrouilles pas mal. » dit-elle en toute sincérité en ramenant une mèche derrière son oreille, le sourire aux lèvres.
Antoni Londubat
Antoni Londubat
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Antoni Londubat, le  Mer 22 Mai - 21:41

Le Loudubat gisait au sol, espérant que sa camarde allait venir lui porter secours. Il espérait qu'elle soit du genre bisounours et qu'elle accourrait à son secours en voyant un Gryffondor mal au point. Une telle chute pouvait quand même susciter son inquiétude, non ? Il attendit sa réaction et fut surpris de voir sa baguette voler au-dessus de lui. Elle avait donc remarquée la supercherie, on ne la dupait pas, elle. Cette allure de princesse câline n'était donc qu'une impression, elle n'avait même pas eu de pitié pour lui. Il pensait qu'elle était facile à amadouer mais non, elle ne s'était pas laissé faire. Fallait donc qu'il la batte loyalement, comme un digne Gryffondor ! Il faut avouer que ce comportement était bien trop lâche pour être la hauteur des Lions, mais plus à celle des Serpent, et l'anglais s'en rendit vite compte.

Il se résolut alors à se battre avec sa baguette et sa tête, et non avec les sentiments d'autrui ! Il fallait qu'il parvienne à l'avoir en la contournant, la faire directement face serait se jeter dans la gueule de la Lionne. Il lui fallait une approche plus délicate, et entamer un duel quasi au corps-à-corps, où il pourrait peut-être faire la différence. Il entendit le compliment qu'elle lui avait lancé et répondit d'un petit merci, et reporta son attention sur le feu qui dansait autour de lui. N'en pouvant plus de la chaleur des flammes, il envoya un Jet d'Eau derrière lui, pouvant alors s'échapper de la prison flamboyante. Il restait donc un mur en demi-cercle qui le séparait d'Avalon, et il allait contre-attaquer. Elle qui pouvait à peine le voir, de par la hauteur des flammes, allait être surprise. Il pointa sa baguette à la droite du mur, et s'écria :


« Everte Statum ! »

Un faible éclair blanc jaillit de sa baguette et contourna le mur pour viser la blondinette. Faible sort, qui ne servait que de diversion pour pouvoir l'aborder avec plus d'aisance. Il avança alors, en passant cette fois-ci à gauche des flammes, ces sens en alerte. Arrivant dans un bon angle de tir, il leva à nouveau sa baguette, prêt à lancer un sort. Il plissa les yeux, et sentant l'impulsion dans son corps qui signifiait que c'était le bon moment, un autre éclair fusa en la direction de la Lionne, alors qu'il venait d'énoncer la formule de son sortilège :

« Expelliarmus ! »

Il venait d'utiliser le même sortilège qu'elle, mais cette fois, le but n'était pas de la désarmer, mais de l'éjecter loin de là. Le sort la toucha en plein torse, l'envoyant valser à quelques mètres de là, sur le rebord du podium. Il regarda si elle bougeait encore, et soupira lorsqu'il vit qu'elle se relevait. Il pensait y être allé un peu trop fort pour un corps si fragile, mais tout allait bien. Il la gardait à l'oeil, prêt à anticiper une quelconque attaque, il ne fallait plus qu'il se laisse avoir.

« Allez viens ! »

Invité
Anonymous
Invité

Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Invité, le  Mer 22 Mai - 22:54

Avalon, la main toujours crispée sur le manche de sa baguette, regardait le Gryffondor éteindre un côté du cercle de flamme. Elle haussa les sourcils, légèrement déconcertée. Lorsqu'il lança un sort, elle tourna la tête pour suivre l'éclair blanc qui avait jaillit de la baguette du sorcier. Ce fut une erreur fatale, car lorsqu'elle fit volte-face, le Gryffon avait eu le temps de contourner les flammes, et se tenait maintenant à une distance raisonnable de la jeune fille, dans un angle de tir parfait. Elle savait qu'elle n'aurait pas le temps de riposter, elle se prépara donc à recevoir l'attaque de plein fouet.

« Expelliarmus ! »

Le sortilège la heurta violemment et elle fut projetée à quelques mètres de sa position initiale, sur le bord de l'estrade. L'enchantement lui avait coupé le souffle, mais elle se releva tout de même avec une rapidité remarquable. Toutefois, on entendait à sa respiration saccadée que le sortilège l'avait amoché. Le Lion l'a mit au défi d'approcher. Elle lui répondit pas un regard bleu d'une intense férocité. Elle était énervée, c'est vrai, mais elle était encore parfaitement lucide et en mesure de réfléchir à sa contre-attaque.

« Tu veux jouer ? Très bien, mais c'est moi qui fixe les règles. »

Son ton était sarcastique et légèrement nerveux. Avalon voulait faire croire au Lion qu'elle perdait le contrôle, espérant ainsi qu'une bouffée de confiance en lui allait l'amener à commettre des erreurs dans l'emploi de ses sortilèges. De plus, ce qu'avançait Avalon n'était pas totalement faux. Ce n'était pas parce qu'elle était une fille qu'elle allait forcément perdre ce duel. Durant les vacances d'été, son frère, sa soeur et elle s'étaient amusés à se provoquer en combat. À la fin du mois d'aout, la jeune fille aux cheveux dorés l'avait largement emporté sur son grand frère.


« Aresto Momentum ! »

Avec une vivacité singulièrement déconcertante, un éclair pourpre fendit les airs pour aller frapper Le Lion avec un petit "plop" sourd. Aussitôt, les mouvements du garçon furent ralentis considérablement, sous le regard noir d'Avalon qui replaça dans un geste typiquement féminin une mèche de cheveux blonde derrière son oreille. La baguette tendue vers Antoni, elle dit d'une voix claire et sonore :

« Commere Deverse ! »

Le sortilège de Babillage qu'Avalon avait lancé avait pour simple but d'empêcher le Gryffondor de prononcer un contre-sort, en émettant l'hypothèse qu'il ait put prononcer une formule magique sous l'effet du maléfice d'Aresto Momentum. Avalon fit tourner sa baguette entre ses doigts - une mauvais manie qu'elle avait prit depuis sa première année mais qu'elle utilisait très peu, - avant de la tenir fermement et de lancer le charme du mur magique Ragnarok, pour que, lorsque le Lion sortira des deux précédents sorts, il ne puisse pas lancer d'enchantement sur la jeune fille ; tous les charmes rebondiraient sur le mûr pendant une durée indeterminée. Enfin, comme ultime précaution, elle tendit sa baguette en avant.
Antoni Londubat
Antoni Londubat
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Antoni Londubat, le  Jeu 23 Mai - 22:51

Avalon venait de se ramasser le Sortilège de Désarmement d'Antoni de plein fouet, et se retrouva donc étalée sur le sol, au grand plaisir du bellâtre. Haha, elle venait de payer le prix de son arrogance en le sous-estimant, il fallait dire qu'il était toujours aussi confiant, quant à sa victoire. Toute cette confiance l'aveuglait, à tel point qu'il n'avait pas vu le sortilège de son opposant le toucher. A peine était-ce s'il avait entendu ses paroles, comme quoi c'était elle qui régissait les règles, quoi qu'il n'y en avaient pas. Il aurait dû se méfier, en percevant cette touche de sarcasme dans le ton de sa voix pour se dire qu'elle préparait un mauvais coup. De ce fait, il fut touché par un autre éclair coloré, et sentit qu'il était prisonnier d'une boule invisible.

Il se demandait qu'elle était ce sortilège et lorsqu'il tenta de reculer, il comprit enfin. Elle venait de ralentir ses mouvements, ses esquives seraient donc deux fois plus lentes, ce qui constituait un véritable avantage pour la blondinette. Mais il ne fallait pas vendre la peau d'Antoni avant de l'avoir tué, ainsi, il tenta de s'extirper de cette boule invisible et lorsqu'il s'apprêta à dire l'incantation d'un Antisort, fut soumis à un autre sortilège, de Babillage cette fois-ci, et au lieu de dire "Finite Incantatem", ses paroles virèrent au n'importe quoi, ne lui permettant pas de se délivrer du sort, pour l'instant. Il poussa, intérieurement, un juron, il s'était une fois de plus fait avoir.

Mais mais mais, c'était un fier Londubat, ne l'oublions pas, il avait acquis beaucoup de capacités non négligeables. Il se calma et se concentra. Finite Incantatem était un sortilège relativement simple, qu'un simple première année pouvait utiliser. Il l'avait utilisé de nombreuses fois, et il était temps d'hausser le niveau. Il exécuta l'Antisort sans formule, et parvint à se libérer de ce maléfice assez vache. Elle dressa un mur magique devant elle, consciente qu'il fallait éviter les sortilèges du britannique. Soupirant, il utilisation un sort d'Attraction pour qu'un pouf atterrisse derrière lui, afin qu'il s'asseye dessus. Prenant ses aises, il dit :


« Viens me faire face, n'aie pas peur. »

Il était fatigué d'aller la chercher ainsi, autant faire un duel direct, sans obstacles. Au-dehors de Poudlard, ce n'était pas si facile et il fallait s'entraîner à ce genre de duel, pas à cache-cache. Il gardait sa baguette en main, sans la lâcher pour autant, même s'il était proche de piquer un somme. Ce serait quand même un manque total de respect, il resta donc éveillé, attendant qu'Avalon vienne. Pour lui, le duel n'avait même pas véritablement commencé. Elle qui semblait si forte, qu'elle vienne l'affronter, pour le réveiller un peu. Elle combattait magnifiquement bien, elle ne devrait pas craindre le mâle.

« Ou une pause au pire... »

Et voilà, la fatigue venait de le submerger. Il se doutait bien qu'avec ces quelques heures de sommeil il allait vite s'endormir. Il espérait qu'elle n'allait pas l'attaquer au moment où il était le plus vulnérable, car il n'avait plus envie de se battre, pas plus que de se lever. Comment pouvait-elle être aussi énergique dès le lever du soleil ? Il avait été un exploit qu'Antoni parvienne à se tenir debout, et d'un coup, toute la fatigue accumulée était redescendue. Il adressa un sourire à sa vis-à-vis, qui traduisait son manque d'envie de combattre. Il se massa le menton, faisant tinter le bout de son ongle au métal de l'un de ses piercings, attendant sa réponse. Il soupira une nouvelle fois, avant de reprendre :

« T'es pas un peu fatiguée ? Je crois que je n'aurai pas dû me lever si tôt.. »

Fallait se détendre un peu, qu'elle se décontracte, car il était presque sûr qu'elle allait se méfier de lui, et qu'elle penserait qu'il veuille l'attaquer à nouveau par derrière, mais non. Il s'affala un peu plus dans le pouf, se reposant un peu sur la douceur du tissu chaud, où il pourrait dormir aisément.

Invité
Anonymous
Invité

Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Invité, le  Dim 26 Mai - 12:45

Avalon écarquilla les yeux. Je rêve, pensa-t-elle en observant le Gryffondor utiliser un sortilège d'attraction sur un pouf pour s'y asseoir. La jeune fille leva sa baguette et d'un geste vive et précis, suivit d'une incantation, elle détruit le mûr qui s'était dressé entre elle et le garçon. Avalon prit particulièrement mal le fait que le Lion s'installe confortablement en face d'elle, insouciant. Une fois de plus, la Gryffondor eut l'impression qu'il se moquait d'elle, qu'il se croyait supérieur. Elle fronça les sourcils et fixa le Lion.

« Viens me faire face, n'aie pas peur. »

Rien n'aurait put énerver davantage la jeune fille. Elle n'avait pas peur, loin de là. Pendant un instant, l'idée de transformer le pouf en animal féroce vient illuminer ses prunelles. Décidément, ce duel ne lui apprenait rien : une véritable perte de temps. Elle fit tournoyer sa baguette entre ses doigts fins pendant quelques secondes avant de reporter son attention sur Antoni, qui s'ennuyait manifestement. Il lui proposa même de faire une pose, ce qui contribua à énerver d'avantage la Lionne.

« T'es pas un peu fatiguée ? Je crois que je n'aurai pas dû me lever si tôt.. »

Pour ponctuer ses paroles, il s'affala dans le pouf avec négligence. S'il insisté, Avalon n'allait pas continuer à lui lancer des sorts bêtement en le regardant exprimer son méprit. La jeune fille s'avança vers le pouf et s'arrêta devant le Gryffondor, un mince sourire étirant ses lèvres, plus amusé qu'autre chose.

« J'ai connu plus redoutable... Avis »


Elle avez redressé sa baguette et de petits oiseaux étaient apparus. Elle maitrisait le sort à la perfection. Avalon rangea sa baguette dans sa poche et sauta avec légèreté de l'estrade pour atterrir sur le sol. Pour un garçon, même s'il est de septième année, il se la pète un peu trop, songea la jeune fille en jetant un coup d'oeil au Gryffondor, toujours avachit dans le pouf.

« Oppugno ! »

Elle avait ressortit sa baguette et l'avait pointée sur le Gryffondor. Aucun garçon, jusqu'à présent, n'avait témoigné un tel méprit pour les sortilèges de la jeune fille. Les petits oiseaux s'étaient jetés sur le Gryffondor et s'attardaient à lui donner de petits coups de bec. Avalon pouffa de rire.
Antoni Londubat
Antoni Londubat
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Antoni Londubat, le  Dim 26 Mai - 20:31

En s'asseyant sur le pouf, il aurait pensé que son opposante l'aurait rejoint, mais ce fut tout différent. Ce n'était en aucun de la prétention ou quoi que ce soit, simplement de la fatigue. En voyant son regard, il regretta son acte. Il était tout à fait normal qu'elle le prenne pour un con, parce que là, il se comportait comme un imbécile. Là n'était pas un manque de respect, il aurait espéré qu'elle réponde sur ce même constat de l'humour, intention première d'Antoni. Encore une fois il avait mal agit, ce n'était pas la première fois qu'il payait les fruits de sa maladresse. A chaque fois, il recommençait. Il se disait à chaque fois qu'il arrêterait de se comportait ainsi mais il recommençait toujours et là, il regrettait amèrement. Il ne pouvait s'en vouloir qu'à lui, lui seul était le responsable de cela.

Il ne savait pas comment interpréter ce geste, qu'était la création de petits oiseaux. Ils étaient inoffensifs pourtant, avait-elle ratée son sortilège ? Elle tourna les talons et sauta de l'estrade, et il pensa qu'elle voulait partir. Fallait qu'il la retienne et qu'il s'excuse, sinon qui sait à quel point ses remords l'auraient consumé. Seulement, elle venait de jeter un autre sort et juste après, les oiseaux se mirent à pincer, par le biais de leur bec, la douce peau du rouge et or, qui sentit le sang coulé, ayant manqué de réactivité. Il n'avait pas réagi plutôt, alors les becs pointu de ces petites bêtes volantes avaient réussi à faire des trous dans sa peau. Il sentit son sang frais sur son visage, ce qui le démangea.

D'un geste violent de la main droite, il repoussa les oiseaux et recula. Ils harcelaient Antoni, il ne voyait plus rien. Il ne savait pas si Avalon était partie ou pas, tellement il ne parvenait pas à ouvrir les paupières. Il fit un bon en arrière, lui permettant, l'espace d'une petite seconde, de viser son objectif avec sa baguette magique et de voir qu'Avalon n'était pas encore partie. Il annula les effets du second sortilège avec, une nouvelle fois, l'aide de l'Antisort Général et une fois libre, fit un bond de niveau olympique pour atterrir non loin de la Lionne. Il fit quelque pas et arriva devant elle, guettant sa réaction. Il devait s'excuser.


« Sorry pour ce comportement tout à fait puéril, j'sais pas ce qui m'arrive... » Commença-t-il en la fixant, droit dans les yeux. « J'voulais pas te manquer de respect, c'était juste pour déconner... »

S'excuser n'était pas dans ses habitudes mais là, il le fallait. Que penserait-elle de lui, maintenant ? Il espérait remonter dans son estime avec ces excuses, et qu'elle ne reparte pas de suite. Son pouls accéléra un peu, et ses mains étaient devenues moites. Il resserra l'étreinte sur son bâton de sorcier, afin de ne pas la laisser glisser, et continua de la fixer dans les yeux. Comment allait-elle réagir, qu'elle le pardonne. Il était en colère contre lui-même, et ne pouvait la laisser filer. Terminer comme cela, en mauvais terme avec des élèves de sa maison n'était pas possible, les Gryffondor se devaient d'être unis. C'était cela qui l'avait poussé à s'excuser, lui qui n'osait, généralement, ne pas le faire. Il ne dit pas un mot, attendant la réponse d'Avalon.
Contenu sponsorisé

Duel d'entraînement Empty
Re: Duel d'entraînement
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 9

 Duel d'entraînement

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.