AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 2 sur 6
Rencontre à Dublin, Irlande.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Clarissa Samson
Serpentard
Serpentard

Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Clarissa Samson, Dim 22 Juin 2014 - 19:32


Clarissa profitait de sa pomme et de l'ambiance très agréable qui se dégageait du parc, il ne faisait pas trop chaud, on pouvait sentir une petite brise très agréable et tant d'autres choses. Bien sûr la Serpentard n'était pas seule dans le parc, il y avait des passants sur le chemin non loin de là mais aussi des jeunes jouant dans l'herbe à quelques sports collectif. La brune admirait toutes ces personnes en imaginant ce qu'elles pouvaient bien faire, certain allaient probablement au travail vu le costume qu'ils portaient, d'autres se baladaient tranquillement... Après quelques minutes un singulier personnage apparut dans le paysage, une jeune femme. Elle était marchait tranquillement sur le chemin, quand celui ci bifurqua elle continua tout droit comme si de rien n'était, elle s'approcha, probablement par hasard, de Clarissa. Ses yeux regardaient le ciel au loin et son corps tout entier dénotait un complet décalage à la réalité. Elle était complètement à l'Ouest voire droguée. Quand elle fut proche de Clarissa son allure ne changea même pas, elle allait presque lui marcher dessus quand cette femme lui prit sa pomme des mains, elle l'examina un peu toujours d'un air ahuri.

L'est pas empoisonnée au moins ?

Bizarre qu'elle se pose cette question elle n'avait pas pu voir le costume que Clarissa venait d'acheter, ce n'était donc pas une référence à Blanche-Neige, ça ne posait pas de problème qu'elle prenne une pomme mais au moins qu'elle adresse un regard à sa grande donatrice ou quoi que ce soit mais pas une question.

Si elle sont empoisonnées mais tu feras un super cobaye ! Vas-y croque !

Un petit foutage de tête ne ferait pas de mal et il réveillerait peut-être cette allumée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Invité, Jeu 3 Juil 2014 - 13:28


- Si elle sont empoisonnées mais tu feras un super cobaye ! Vas-y croque !

J'aimais bien sa voix, elle était jolie. J'aurais bien voulu l'écouter, d'ailleurs je commençais à approcher la pomme de ma bouche. Sauf que si elle était vraiment empoisonnée ? Ben je mourrais et ça j'aimerais pas. Je ne savais même pas avec quoi elle était empoisonnée si ça se trouve c'était le décès assuré, bam comme ça! Fulgurant, en plein coeur de Dublin! Non vraiment ça ne me plaisait pas. Je voulais vivre.

En fait est-ce que je voulais vraiment vivre ? Dans ce monde-là ? Parce que je sentais quelque chose de bizarre au fond de moi, une impression. L'impression que dans ce monde-là, il n'y avait pas de licornes d'habitude. De pommes empoisonnées oui. De morts oui. Des combats et des blessés et des morts. Des fois, souvent, même pas des combats. Juste des attaques qui tombaient partout, d'on ne savait où, du ciel ?

C'était une question sérieuse qui se présentait à moi, ayant surgi de cet ordre tout bête. Vas-y croque ! J'en avais envie, de croquer, de mourir ? Même si ce jour-là tout avait une nouvelle couleur, même si ce jour-là les règles du monde me semblaient bien faibles face à la puissance de mon mental, même si ce jour-là je me sentais libre comme le monde avait l'air libre, avec ses traits qui se déformaient, ses lignes qui devenaient courbes. Je crois que oui. Je crois que mourir sur le coup m'apparaissait une aventure plus plaisante que de voir le monde magique se faire dévaster sans que je puisse m'y opposer. Mourir tout de suite et ne pas voir la guerre où tout le monde allait souffrir longuement avant de partir.

Je baissais les yeux sur la pomme, je la frottais du dos de ma main. Je devais trembler je crois. Je commençais à la manger, mes dents la croquaient, dévoilant une chair blanche sous la peau rouge. Je la mangeais jusqu'au trognon, goulûment. Et puis je m'assis, ça faisait  bizarre de voir tout autour de moi qui reculait qui reculait... jusqu'à ce que mes fesses touchent le sol. Je pris un petit moment avant de me stabiliser, mes mains qui tâtonnaient le sol pour trouver un bon endroit où prendre appui.

Alors je posais mes yeux sur la fille aux pommes. Ses cheveux bruns ondulaient jusqu'aux épaules, encadrant un visage aux traits doux. Elle ressemblait un peu à une statue avec son teint pâle et son corps qui semblait avoir été poli. Bon okay, une statue courte sur pattes quand même, elle n'avait pas l'air très grande.
Enfin, tout cela n'avait plus d'importance, j'allais mourir.

- Tu crois que ça va prendre longtemps ? lui demandais-je. J'espère que c'est un poison rapide et pas trop douloureux, je n'ai pas envie d'avoir peur.

J'avais dit ça d'un ton pensif dont le calme tranchait avec le sujet. On aurait pu croire que cela m'était presque égal, pourtant je craignais vraiment que la peur s'empare de moi. C'était horrible que d'attendre la mort la peur au ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Clarissa Samson, Dim 6 Juil 2014 - 10:19


Vraiment celle la était bien allumée, elle avait l'air encore plus intriguée par Clarissa. Après que cette dernière eut parlé son interlocutrice d'outre monde se figea comme dans une intense réflexion. Cette posture laissa le temps à la brune de l’examiner. C'était une jeune femme avec de magnifiques cheveux châtains, elle avait un très bon visage qui était pimenté d'étranges yeux vairons. Sa silhouette était fine mais ferme ce qui lui donnait une très belle allure. Après quelques secondes voire plusieurs minutes, elle s'assit et commença à dévisager Clarissa de la tête au pied comme si elle était en pleine rencontre du troisième type.

Tu crois que ça va prendre longtemps ? J'espère que c'est un poison rapide et pas trop douloureux, je n'ai pas envie d'avoir peur.

Elle avait l'air totalement détachée de la situation, et étrangement Clarissa avait une envie irrépressible, de la prendre dans ses bras comme si elle allait vraiment mourir. La Serpentard se rapprocha de l'ahurie et colla son épaule à la sienne.

T'inquiète pas le poison marche pas en fonction du temps, il fera effet seulement quand je le déciderai. Mais je te laisserai pas mourir t'en fais pas.


D'un coup sans s'en rendre compte Clarissa tomba dans ces fameux délires et croyait à ce qu'elle racontait. Elle fixa sa comparse et cette léthargie étrange la rendait très belle...
La brune était complètement à l'Ouest et ne pouvait pas revenir. Pourtant elle n'avait rien consommé, son état avait juste changé sans prévenir.

Moi aussi j'en ai mangé, tu penses qu'on va survivre ?

Elle commençait à s’inquiéter pour sa vie et pour tout ce qu'elle laissait derrière elle. Qu'allait-il se passer ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Invité, Dim 13 Juil 2014 - 17:50


La jeune femme s'approcha de moi sans que je ne m'en rende compte tant j'étais absorbée par l'observation de mon existence. C'est tout doucement que son épaule vint s'appuyer contre moi... Étrangement la chaleur qu'elle m'apportait ne m'affectait pas. Je n'avais pas encore tout à fait peur toutefois je ressentais ce froid horrible. Glacial. J'avais conscience, plus ou moins, que ce froid qui était né en moi, qu'il n'était donc pas possible de le réchauffer en réchauffant mon corps.
Face à la mort c'était mon âme qui était gelée.

Je l'entendais toujours la jolie brune, j'avais oublié qu'elle était jolie mais sa voix douce me parvenait. Comme filtrée, comme si elle devait traverser du coton. Elle disait que c'était elle, elle qui détenait ma vie entre ses petites mains blanches. Elle pouvait choisir quand je mourrais. J'aurais cru cela absurde, je me serais méfiée, normalement. En fait j'étais simplement trop... détachée pour croire quoi que ce soit. J'acceptais simplement, sans croire.

J'allais mourir, c'était trop tard pour croire de toute façon.

La peur montait. J'allais mourir. Est-ce que ça allait faire mal ? Je ne voulais pas avoir mal. Et qu'est-ce qui allait se passer ensuite ? Je sentais tous mes muscles se contracter à l'idée qu'ils ne bougeront plus jamais. Mon coeur, il me semblait battre plus vite. Pour profiter de ces derniers moments ? Le néant, j'allais retourner au néant. Cette pensée simple me faisait l'effet d'une puissante toxine, elle aurait suffi à elle seule pour m'annihiler. Je n'avais qu'à la répéter en moi jusqu'à ce que mort s'en suive.

Elle en avait mangé aussi, est-ce que je pensais que nous allions survivre ? L'idée de sa mort. L'idée de notre survie peut-être. Distractions salvatrices. Ma chute libre vers le néant s'arrêtait au son agréable de cette voix féminine, encore attachée au monde réel.

- Je ne sais pas. Je n'avais probablement jamais dit cette phrase en entier auparavant. La situation, la drogue, me rendait étrangement solennelle. Est-ce que tu veux survivre toi ? Je demandais. Je continuais seule, pour moi-même même si elle m'entendait. Pour moi-même mais à elle, en m'adressant à elle. Je chuchotais. Pourquoi tu voudrais survivre ? Pour ce que tu n'as pas fait... ?
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Clarissa Samson, Lun 14 Juil 2014 - 14:56


Les pensées tournaient, viraient s'en allaient et revenaient... Ce ballet rappelait à Clarissa des représentations de troupes de danses et sans savoir pourquoi ni comment sa tête commença à lui montrer des images de la Russie avec ses danseurs. Dans le magnifique théâtre Bolchoï qu'elle n'avait vu qu'en image. Elle vivait un rêve éveillait, en plus de la localité étrange les autres spectateurs portaient des habits digne de la bourgeoisie du milieu du dix-neuvième siècle. Les chapeau haute-forme les longues robes bouffantes. Ce n'était peut-être pas le style de cette époque mais c'est ce à quoi Clarissa la liait. C'était étrange comme vision, il avait l'air de faire froid tout le monde portait une fourrure mais la préfète elle était en habits classiques de ville, ce qui n'avait l'air de choquer personne. Elle était placée dans une des alcôve à droite de la scène, probablement au deuxième niveau. De cette endroit elle ne voyait pas bien la scène alors elle décida de s'approcher, elle sauta alors vers les gradins se trouvant au rez-de-chaussée. Après sa chute de quelques six ou sept mètres elle commença à marcher vers la scène comme si de rien n'était...

Un instant après avoir vu les danseurs commencer à faire d'étranges choses sur la scène, Clarissa se réveilla au milieu du parc en train de gesticuler dans l'herbe à moitié au sol. Elle choisi de retourner à côté de sa compagne ce qui serait peut être plus reposant. Cette dernière commença à lui poser quelques questions.

Est-ce que tu veux survivre toi ? elle chuchota peu après Pourquoi tu voudrais survivre ? Pour ce que tu n'as pas fait... ?

Que de bonnes questions très profondes auxquelles Clarissa devait réfléchir rapidement.
Est-ce que je veux survivre ? Oui, non, peut-être, je sais pas jouons à pile ou face. Pile je veux face je veux pas. Clarissa sortit alors une pièce de sa poche et la lança en l'air... Pile !

Bon ben je veux survivre c'est la pièce qui le dit et il faut l'écouter la pièce !

Maintenant pourquoi, la pièce avait dit qu'elle voulait survivre il fallait trouvé la raison maintenant... Elle avait raison c'était probablement pour ce qu'elle n'avait pas fait... Qu'est-ce qu'elle voulait faire... Elle voulait connaître plus de monde découvrir des choses sur des gens c'était cool ça comme ambition. La personne la plus proche c'était elle.

Je veux faire des trucs genre rencontrer du monde, je peux te rencontrer ?

C'était un super plan il fallait vraiment le faire ! Elle aurait du y penser avant rencontrer des gens c'est génial. En plus quand tu es en face des gens c'est plus facile de les rencontrer et de leur parler. Elle aurait vraiment dû avoir cette idée plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Invité, Dim 20 Juil 2014 - 17:55


L'herbe était verte. Je l'avais toujours su je crois mais là c'était différent. J'avais vraiment l'impression de la redécouvrir. Tout le monde pensait que tout savoir déjà connu était acquis. Pourtant moi en cet instant je me rendais compte à quel point c'était faux. Parce que si je pouvais redécouvrir que l'herbe était verte et le comprendre une nouvelle fois, différemment, alors tout pouvait être redécouvert. Même, tout était à redécouvrir.

- Est-ce que je veux survivre ? Oui, non, peut-être, je sais pas jouons à pile ou face. Pile je veux face je veux pas.

C'était bizarre mais ça me semblait pertinent. Le hasard décidait de nos vies. Alors elle lança la pièce bien haut, ou alors c'était la pièce qui s'élançait. La pièce retombait dans sa main, c'était pile. Le verdict de la jeune fille tombait.

- Bon ben je veux survivre c'est la pièce qui le dit et il faut l'écouter la pièce !

J'acquiesçais, je crois. Plusieurs fois même. Je ne me sentais pas bien. C'était normal puisque j'allais mourir. Je ne savais plus ce que j'en pensais. Je n'aurais pas du, avec ce type, un peu plus tôt. Je savais bien pourtant mais il avait fallu. Dorénavant j'allais mourir ça n'avait plus d'importance. Ou ça en avait, vraiment. C'était lié je le sentais. Je ne savais pas. J'avais peur, la mort.

Est-ce qu'il n'y avait eu que ça ? Non non il devait y avoir eu plus.

- Je veux faire des trucs genre rencontrer du monde, je peux te rencontrer ?

C'était à moi oui à moi qu'elle parlait. Je ne l'avais pas compris tout de suite mais elle s'était approchée elle me regardait. Rencontrer du monde oui c'est bien mais me rencontrer. Me rencontrer j'allais mourir alors ? Cela n'allait pas. Non vraiment je voulais dire ça n'allait pas. Je le sentais que ça n'allait pas, je savais je. Ce n'était pas n'importe quoi ce qu'on m'avait donné ce que j'avais pris. C'était spécial. Là j'étais spéciale.

- Je suis spéciale, je dis et ça ne répondait pas à ses paroles. Je ne comprenais plus et c'était frustrant. Je m'approchais ça s'éloignait. Sans jamais que je puisse saisir. Les larmes coulaient, je ne savais pas d'où elles venaient. Je voulais lui dire quelque chose à la fille, quelque chose avec du sens. Pour qu'elle comprenne que moi ça n'allait pas, pas du tout. Je cherchais mais ça ne sortait pas. Alors Rencontre-moi ? Je voulais qu'on se rencontre. Comment on se rencontre ?
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Clarissa Samson, Lun 4 Aoû 2014 - 23:32


Clarissa avait vu toutes sa perception du monde changer en quelques instants, la vie, la mort, autre chose... Que pouvait-il bien exister d'autre se demanda-t-elle. Tout ce qui paraissait acquis et inébranlable prenait aujourd'hui une place question dans l'esprit de la Serpentard. Mais elle voulait absolument répondre à ces questions, et mourir maintenant ne le lui permettrait pas, il fallait survivre, et il fallait rencontrer la fille qui se trouvait à côté d'elle. Cette dernière ne parut pas affectée à outrance par le souhait de Clarissa de survivre. Mais la brune voulait aussi que sa compagne d'infortune survive ! Elle ne pouvait pas la laisser mourir par sa faute !

Je suis spéciale

Elle avait raison, cette jeune fille était spéciale, depuis qu'elle était arrivée devant l'Irlandaise elle l'avait complètement déboussolée. Elle avait changé toutes ses vues sur le monde, alors oui elle était spéciale mais plus que ça !

Rencontre-moi ? Comment on se rencontre ?

Ah oui là ça posait un problème comment on rencontrait quelqu'un ? Clarissa l'avait déjà fait mais ça se passait tout seul, maintenant qu'elle se posait un nombre énorme de question ce ne serait pas facile. Il fallait essayer peut-être de parler de soi ? Ou peut-être pas, trouver des points communs ? Non ça c'était pour l'amitié... Il fallait trouver un truc qui claque, un truc qui a du sens, un truc qui marque l'esprit. L'idée était là, phénoménale, incroyable, telle un mohicans dans l'esprit de Clarissa. Il fallait qu'elle donne son nom... Qu'elle fabuleuse idée se dit-elle.

Ben on pourrait commencer par ça, moi c'est Clarissa et toi ?

Ouais clairement ça en jetais du pâté ! Comment la préfète pouvait être si intelligente, elle s'impressionnait. D'un point de vue purement objectif on pourrait dire que Clarissa était simplement en trip sous acide c'était l'explication la plus logique à toutes ces divagations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Invité, Sam 9 Aoû 2014 - 11:14


La fille réfléchissait ou en tout cas elle ne disait rien. Pour l'instant, rien. Je pense qu'elle réfléchissait. Ou alors elle n'avait juste pas envie de me rencontrer ? J'étais triste à cette idée, je voulais la rencontrer moi. Vraiment. Elle n'allait pas refuser quand même, si ? Je réfléchissais à quoi j'avais l'air, parce que peut-être que je ne ressemblais pas à une personne que l'on veut rencontrer. Ce qui était dramatique parce que c'était peut-être la dernière rencontre que je pourrais faire de ma vie. Il fallait vraiment que je la rencontre.

Et puis, elle dit ça. Et ça me fit presque sursauter.

- Ben on pourrait commencer par ça, moi c'est Clarissa et toi ?


- Clarissa... c'est joli comme prénom Clarissa ! dis-je en retrouvant un peu de joie. Tes amis, tes amis ils t'appellent Clarissa ? Parce que c'est long, alors les gens généralement ils disent pas en entier... Clacla ? demandais-je et le surnom me fit rire. Parce qu'il y avait deux fois la même syllabe, on aurait dit un mot de bébé. Je riais, un rire un peu malade.

- Moi c'est Abyss, affirmais-je avec un sérieux soudain mais pas mélancolique. Je n'étais pas mélancolique parce que j'avais pensé à quelque chose en regardant ses pommes, ses pommes bien rouges, bien rouges comme pour nous prévenir de leur poison. Elles étaient trop jolies, elles étaient forcément dangereuses. Heureusement que je ne les avais pas prises pour les licornes. Une licorne est un être pur, sa vie a plus de valeur que la mienne ! Alors donc en regardant les pommes, je me suis dit qu'on ne devait pas mourir. Parce que Clacla elle n'avait pas envie. Et peut-être que moi non plus. Je ne savais pas trop mais je savais qu'une fois morte il serait trop tard pour revenir sur mon choix. Dis Clacla, on pourrait se sauver mutuellement si tu as envie ? Tu sais ce qu'il faut faire quand une fille croque une pomme empoisonnée et qu'elle va mourir ?
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Clarissa Samson, Sam 9 Aoû 2014 - 23:22


Libre-arbitre d'Aby

Plus leur discussion avançait plus Clarissa se sentait proche de la jeune fille avec qui elle partageait un moment pour le moins fort en émotion. Peu à peu la Serpentard s'était approchée jusqu'à ce que les jambes des deux demoiselles se touchent. La préfète fit probablement ça en réponse à sa peur. Elle voulut peut-être un peu de contact physique pour se réconforter. Mais leur situation ne s'était pas arrangée pour autant. Clarissa se disait qu'au moins elles avaient commencé à se rencontrer et qu'elles ne perdaient pas trop leur temps. Étrangement la croqueuse de pomme réagit assez vite aux paroles de sa comparse mais toujours de manière assez... détachée.

Clarissa... c'est joli comme prénom Clarissa ! Tes amis, tes amis ils t'appellent Clarissa ? Parce que c'est long, alors les gens généralement ils disent pas en entier... Clacla ?


Avec ces paroles elle parut retrouver un peu de moral. On aurait presque pu lire de la joie dans ses dires. Et en plus elle n'avait pas tord. Clarissa c'était vraiment long en discussion. Peut-être par chance ou par logique elle trouva le diminutif le plus couramment attribué à la bruneClacla.

Merci c'est gentil, ça me fait plaisir, dit la Serpentard en rougissant T'es trop forte, c'est comme ça qu'on m'appelle. Finit-elle d'un ton impressionné.

Elle ajouta ensuite son propre nom ou alors peut-être un diminutif parce que Abyss c'était pas vraiment un nom. Clarissa trouvait en tout cas ça très cool comme nom, ça faisait un peu océan. La Serpentard aimait bien la mer. Mais même sans cette dimension elle trouvait que ça envoyait du pâte (une expression de chez moi elle). Elle n'allait pas manquer de le dire à Abyss, ne serait-ce que penser à ce nom lui donnait du pep's.

C'est trop cool comme nom sérieux ! Déclama-t-elle des étoiles dans les yeux

Clarissa avait toujours l'esprit très embrumé sans raison, peut-être une hallucination collective. Mais Abyss proposa alors de s'échapper de cette situation. Si Clarissa avait envie de s'en sortir ? Oh que oui ! Par contre ce qu'il fallait faire c'était plus compliqué. La Serpentard se creusa donc les méninges. Regardant autour d'elle, le contenu de son sac lui sauta aux yeux. Mais oui Blanche-neige...

* Quand il y a des princesses qui ont un problème comment on fait pour les sauver dans ces trucs là... Normalement il faut un baiser mais oui un baiser !!! *

Sans plus attendre elle expliqua sa réflexion à Abyss, Normalement il faut un baiser pour se sauver. Sachant qu'on est deux peut-être que si ... Euh si... on s'embrassait ça réglerait le problème, si on ne le fait pas on va mourir...

En lui-même le baiser ne dérangeait en rien Clarissa mais dans une situation pareille la solution devait forcément être ardue, alors la Serpentard prenait cela avec un grand sérieux comme si c'était une vraie épreuve à surmonter. Enfin elle ne se forçait pas c'était son hallucination collective qui faisait le travail. Pour initier un petit peu le mouvement Clarissa attrapa la main de sa comparse qui se trouvait déjà assez proche de la sienne. Elle la sera ensuite de la manière la plus réconfortante qu'elle put.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Invité, Lun 11 Aoû 2014 - 16:05


Clacla avait eu l'air assez contente quand nous échangions nos prénoms. Je ne savais pas vraiment pourquoi, peut-être qu'elle était juste contente à la perspective de notre rencontre. Oui cela devait être ça parce que je comprenais qu'elle put être heureuse avec ça. Elle avait dit des choses, dedans il y avait un "merci", un "plaisir", un "trop cool". J'aimais bien. Moi même j'étais déjà plus joyeuse je crois. Parce qu'il fallait être joyeuse pour vouloir vivre un peu ? Oui ? Non ? Je n'en savais rien à la réflexion. Fichtrement rien.

- Normalement il faut un baiser pour se sauver. Sachant qu'on est deux peut-être que si ... Euh si... on s'embrassait ça réglerait le problème, si on ne le fait pas on va mourir...

Alors la fille me prit la main, je sentais sa peau toute douce contre la mienne et je me dis que cela devait être ça. La clef de notre salvation, un bisou.
Alors je lui fis un gros câlin, parce que commencer par un bisou c'était trop fort d'un coup, il fallait une introduction. Je la serrais dans mes bras. Je pleurais un peu, ça mouillait un peu ses cheveux, ses cheveux qui sentaient bon. La tête posée contre son épaule, là où c'était tout doux, je chuchotais tout bas :

- J'espère que ça va marcher. Mon souffle contre son cou.

Et je redressais ma tête et lui fis un bisou tout doux, un baiser sur les lèvres. Les siennes avaient un petit goût sucré, peut-être la pomme. Elles étaient douces comme une caresse et j'oubliais un peu qu'on faisait ça parce que sinon on allait mourir. Je restais là, encore accrochée à ses lèvres, parce que c'était mon petit nuage. Je ne voulais plus trop en descendre, on ne savait pas ce qu'il allait se passer, si j'allais tomber. Non, sur l'instant, j'étais bien là.
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Clarissa Samson, Lun 11 Aoû 2014 - 22:52


La main d'Abyss appliquait une étreinte ferme sur celle de Clarissa. Mais pas une étreinte forte, une fermeté douce. La main de la Serpentard était comme dans une bulle de chaleur très réconfortante. Ensuite les jeunes filles entamèrent un câlin, elles s'enlacèrent chacune la tête sur l'épaule de l'autre. La préfète sentit les larmes de sa comparse dans ses cheveux, elles glissaient dans sa nuque et chatouillaient sa peau. De son côté Clarissa caressa les doux cheveux d'Abyss, elle les trouvait soyeux et très agréables au touché. Ce moment lui parut durer des heures, elle profitait de ce bel instant, les deux filles qui allaient tenter de se sauver la vie. Pour Clarissa la tension serait montée normalement mais la présence de celle qu'elle venait de rencontrer était étrangement apaisante et extrêmement réconfortante. A la fin de leur embrassade, Abyss murmura quelques mots d'une voix étouffée à l'oreille de celle qu'elle allait embrasser. Son souffle chaud passa sur le cou de la Serpentard et descendit sur le haut de son dos, comme une caresse, une douce caresse qui aurait rassuré quiconque dans n'importe quelle situation.

Ensuite les deux jeunes filles échangèrent un regarde avant de lentement s'approcher l'une de l'autre. D'un mouvement calme leur lèvres se touchèrent. Elles s'offrirent un baiser d'une douceur inégalable. Pour se sauver la vie elle n'avaient pas décidé de la jouer à la sauvage, leurs lèvres s'effleuraient à peine. Et pourtant pour Clarissa ce baiser fut très intense. Elle fut emportée par cet instant qui se figea dans sa tête. Ce contact était magique, l'Irlandaise se sentait en harmonie complète avec Abyss alors que se baiser ne devait rien signifier au départ. Mais il prit son importance. Mais après quelques instant l'enchantement s’amenuisa jusqu'à disparaître. Mais Clarissa ne voulait pas laisser tout cela s'en aller. Leurs visages s'éloignèrent peu à peu.

Je pense qu'on est sauvées mais je t'avoue que j'ai beaucoup apprécié... Vraiment c'était magique c'est très bizarre... Pour toi aussi ?


En disant ça Clarissa avait reprit Abyss dans ses bras et maintenant c'était elle qui pleurait à petites larmes. Elle ne voulait pas que tout ça s'arrête comme ça. Et elle espérait de tout cœur qu'Abyss cherchait la même chose. La Serpentard était complètement chamboulée par ce qui venait de se dérouler...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Invité, Mar 26 Aoû 2014 - 0:53


J'étais bien là mais je ne pouvais y rester à tout jamais... Même si en cet instant infini j'avais cette impression d'être sur l'endroit le plus sûr de la planète. Au bord des lèvres d'une inconnue.

Je les quittais à contrecœur, parce qu'il me fallait encore de l'air pour respirer. Nous venions de nous délivrer de l'emprise de cette pomme empoisonnée, nous retombions sous celle de l'oxygène. La mort, la vie, existait-il seulement une forme de liberté accessible à nos âmes décharnées ?

J'étais de nouveau dans un tourbillon, perdue, hagarde. La chute reprenait, une chute folle, virevoltant. On s'imaginait tomber et l'on se voyait tomber dans le calme au ralenti, avec une certaine douceur. Là il n'en était rien de cette sérénité, tout était tempête. Une tempête qui malmenait mon esprit comme le vent se joue d'une feuille. Fragile entre les mains de cet enfant capricieux.

Le réconfort, je voulais du réconfort. Je voulais ce calme olympien, ces nuages, ce paradis blanc.

- Je pense qu'on est sauvées mais je t'avoue que j'ai beaucoup apprécié... Vraiment c'était magique c'est très bizarre... Pour toi aussi ?

Alors quand elle a dit ça je n'ai pas hésité. J'ai souri sûrement, je me sentais souriante. J'aimais bien ce qu'elle avait dit, oui cela me plaisait. Parce que quelque part cela faisait écho à mes propres sentiments. Et puis parce que je l'entendais dans ses paroles, l'invitation. Je me penchais de nouveau, prête à saisir une nouvelle fois les clefs du calme olympien, des nuages, du paradis blanc.

Du bout des lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Clarissa Samson, Mer 27 Aoû 2014 - 13:32


Abyss parut réceptive aux paroles de Clarissa, après un sourire qu'elle offrit à celle qu'elle venait d'embrasser, elle se repencha vers elle. La jeune fille acceptait la proposition de reproduire le geste qui avait donné tant de sensations à la brune. Cela avait été d'une telle intensité. Bien sûr Clarissa avait déjà échangé quelques baisers mais jamais avec tant d'enjeux, tant d'émotion, tant de sincérité. Elle avait senti le contact des lèvres d'Aby contre les siennes. Un léger contact pourtant si fort.

Voyant sa compagne s'approcher d'elle, la plus jeune des deux passa un de ses bras dans le dos de sa rencontre de la journée. Passant sa main sur son dos Ils lui paraissait doux malgré les vêtements. Clarissa avait l'impression de la tenir dans ses mains, juste pour ne pas qu'elle s'en aille. Pour qu'elle reste avec elle. Longtemps. Elle posa lentement son autre main dans ses cheveux châtains, délicatement, sans appuyer sur sa tête. Juste pour sentir leur douceur entre ses doigts.

Ensuite elle descendit lentement son visage vers le sien et lui offrit un calme baiser. De ces lèvres un peu humides elle partagea un nouvel instant de communion parfaite. Cet acte était pour elle comme une ouverture au monde. Comme si tout était clair grâce à cela. Les yeux fermés, les images fuyaient dans tous les sens. Tout son corps ressentait cet instant avec une énorme intensité. Ce baiser n'était pas le même que le précédent, il avait d'autre raisons. Non plus le sauvetage de leur vie. Mais le plaisir, le partage d'un sensations. Un instant pour elles deux. Il n'y avait pas d'amour là derrière seulement une profonde envie de se réunir par ce geste. Autour d'elles le monde s'était arrêté de tourner. Il était possible que des gens les regardent. Qu'il pleuve qu'il vente. Mais la seule chose que Clarissa ressentait était le contact avec Aby. Son bras gauche descendit au niveau de la taille de celle avec qui elle partageait ce baiser. Et son bras droit passait dans son dos pour s'appuyer sur son épaule pouvant toujours toucher ses cheveux mais maintenant encore plus de contact qui était si cher à la jeune Samson.


Le temps figea cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Invité, Sam 18 Oct 2014 - 23:34


La main dans mon dos, sa main, une caresse. Encore un peu de cet océan de douceur dans lequel j'avais envie de me noyer. Sa main dans mes cheveux désormais, si calme, apaisante. J'avais envie de ronronner, de me laisser aller comme un chat bienheureux. Un nouveau bisou, un cadeau pour mon coeur, pour mes lèvres gourmandes. Les yeux fermés, les sens en éveil. Chaque parcelle de peau si prête à recevoir le contact. Dans ma tête comme une explosion. Des signaux divers, émotions, sensations. Une envie goulue.

C'était étrange. Je ressentais tant de choses à la fois, qui occultaient tout le reste. De couleur je ne voyais que du noir, un noir curieusement chaleureux. D'odeur seul le parfum de Clarissa me parvenait. De sons, nos respirations confuses, le battement de mon coeur. De savoirs ou autres informations quelconques rien ne me restait, je n'en avais pas besoin, je ne les aurais pas comprises. Où nous étions, quand, que se passait-il autour de nous, tout s'était effacé.

Je m'abandonnais une fois de plus à elle, à ses lèvres et à ses bras. Et puis le détachement encore, toujours lent, comme à contre-coeur. Je ne savais pas trop ce que je voulais en réalité, pas vraiment ce que je pensais de tout cela. Je ne pensais pas, je ressentais. Tout était fouillis, d'une âme dont l'identité s'était perdue çà ou là, entre liquide et poudre. Je me sentais commune, échelon choisi entre le tout et le rien, particule sans importance. A partir de cela, le calme découlait. Nul besoin de réfléchir, de s'inquiéter, de s'encombrer avec ce qui incombe à l'individu. Je n'étais personne en particulier, j'étais. J'étais tout juste. Des temps je ne connaissais que le présent, des verbes je ne connaissais que vivre.

Aussi cette douceur je ne la goûtais que pour elle en soi, que pour moi.

Ce fut un peu hagarde que je posais mes yeux dans ceux de Clarissa, me sachant perdue, sentant également que cela n'avait pas d'importance. Pourquoi se soucier d'être perdue en si bonne compagnie ? Je voulais me perdre un peu plus, ou plutôt je pouvais me perdre un peu plus que cela ne m'aurait pas affecté. J'étais libre. Libéré du joug de l'existence, du souci de ce qui allait m'arriver, arriver d'une manière générale. Libre d'être avec Clarissa parce que j'en avais envie, même si à la vérité son visage me paraissait de plus en plus flou. Libre de l'embrasser parce que cela me faisait du bien.

- On est sauvées, répétais-je de manière quelque peu saccadée. Je cherchais à recréer les mots que j'avais entendu peu auparavant. Pour peut-être que leur sens se révèlent. Je me sentais sauve. Merci... Clarissa.

Je soufflais ces mots, tout doux, comme du coton, comme notre baiser. Je les voulais d'une sincérité semblable. Merci, je le ressentais vraiment. Et puis après une dernière étreinte, je me levais et partis errer. Sombrer dans un noir profond plus hostile avant d'être retrouvée.

[FIN]

Revenir en haut Aller en bas
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Zoey Higgs, Dim 1 Fév 2015 - 22:00


PV Hugh.

Après avoir chassé la garce d'acromentule qu'on avait mis quinze ans à trouver avec Will, Hughie, c't'abruti, c'tait ramené juste à la fin et avait fait genre il avait fait tout le sale boulot... Mais bon, comme il avait en partie aidé, on l'avait laissé ramené l'araignée au zoo avec nous. P'is comme c'était Hughie et que j'l'aimais bien quand même, j'avais laissé Will repartir chez lui - on aurait bien l'occasion de se revoir - et avait proposé à l'autre sorcier une petite balade pour aller trouver une autre créature. Le connaissant un p'tit peu, il fallait qu'on trouve quelque chose d'original et drôle à attraper...

" Et si on allait en Irlande !? J'suis sûre que y'a plein d'trucs drôle à chopper là-bas... Genre... un farfadet ! Ca s'rait fun un farfadet dans un zoo nah !? "

" Ooooooh ! Faut le trouver au pied des arc-en-ciel c'est ça !? Je veux je veux ! Comme ça j'aurais tout le chaudron d'or à partager avec toi ! "

Ok.. c'tait weird comme réponse mais il était partent, c'tait le principal. Let's go ! Seul souci, j'avais jamais été en Irlande. J'entraînais donc l'abruti dans les rues de Londres à la recherche d'une photo de paysage irlandais.. Voyant une boutique de bouquin, j'entrais et fouilla à la recherche du saint Graal. Yes ! Un livre sur l'Irlande. Espérons que ça fonctionne... Je fis signe au sorcier de me suivre dans les toilettes de la boutique et ouvrit l'ouvrage à une double page représentant une prairie à l'arrière plan montagneux. Me concentrant sur les détails de la photo, j'attrapais le poignet de l'autre et nous transplanions !

A l'arrivée, je regardais Hughie, il avait l'air entier. Me tâtant également, je pus constater que rien ne manquait ! Parfait ! Allez, partons à la chasse aux farfadets !


" Ouvre les yeux, faut qu'on trouve un arc-en-ciel et après y'aura plus qu'à le suivre pour trouver un crétin dansant à ses pieds. "

1 - " Hughie ! J'ai trouvé... Bon allez on file vers la droite, j'le sens bien ! ". Et j'avais raison ! Après seulement quelques minutes de marche, nous voilà tous les deux face à un rouquin maléfique !

2 - Ouais bah hein ! C'tait pas un temps à arc-en-ciel.. Pas d'ma faute... P'tet qu'on d'vait faire la danse de la pluie et du soleil pour invoquer un arc-en-ciel ?

3 - Y'avait bien du rouge, et du vert, et même du violet et du jaune aussi.. Mais pas la moindre trace d'un arc-en-ciel ou d'une chevelure orange... Shit !


4 - " Ouiiii ! Je le vois là ! Mais siiiii ! Y'a un truc chelou qui danse là-bas ! ". P'is me voilà qui courrait comme une gamine vers la créature.


Dernière édition par Zoey Higgs le Dim 1 Fév 2015 - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Maître de jeu, Dim 1 Fév 2015 - 22:00


Le membre 'Zoey Higgs' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 6

 Rencontre à Dublin, Irlande.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.