AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 7 sur 8
Rencontre à Dublin, Irlande.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard

Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Elhiya Ellis, Lun 21 Aoû 2017 - 11:17



Et ils osent appeler ça des vacances ?
Pv Chester Hock• LA Mutuel sur tout le texte

hors jeu:
 

Alors  se retrouver balancée dans une colonie de vacances pendant des vacances scolaires d’une semaine  c’était un comble. Dans quel monde ses parents vivaient pour croire qu’elle n’avait rien de mieux à faire que de trainer avec des gosses complètement vide d’intérêt ? Et en pleine Irlande ? Alors ok Dublin c’était sympa, y’avait des tonnes de bar, de quoi picoler plein de spécialité, sauf que là, affublé d’un moniteur et d’un troupeau de marmots c’était pas au programme du tout. Bordel, elle était majeure dans le monde des sorciers, et vivre encore au crochet de ses parents ne leur donnait pas le droit de l’envoyer « prendre l’air » vers d’autres contrée plus vertes. En plus c’était trop vert l’Irlande ! Ca ressemblait trop à l’Ecosse, y’avait autant de moutons que d’habitant, et les moutons, c’était insupportable !

Bref, voilà qu’on l’avait collée devant un stupide feu de bois et la seule chose qu’elle attendait c’était de voir un serpencendre venir mettre un peu de vie dans cet attroupement de gamin. Mais bien sur, le responsable du groupe n’avait pas fait un feu magique, mais un bien classique, avec des buches qu’il avait allumé d’un simple incendio, s’assurant que rien de préjudiciable ne pouvait arriver à sa précieuse brochette de jeunes sorciers. C’était quoi le but de l’escapade dans la campagne de Dublin en plus ? Leur apprendre à monter une tente façon moldu ? Espérer voir une créature typique de la contrée ? car là, vu qu’il fallait à peine 5minutes a pied pour trouver un pub bondé, c’était un peu loupé. Leur apprendre a apprécier le monde coté non sorcier ? ça va, elle savait faire seule en fait, pas besoin de cours.

En tout ca, aucune idée de ce qu’elle faisait assise sur son rondin de bois à côté d’un garçon qu’elle avait à peine aperçu dans les couloirs. Et encore… Ce n’était même pas sure… trop de monde dans Poudlard pour se rappeler de tous les idiots qui peuplaient les escaliers. Surtout actuellement, la simple présence d’autres personnes à côté d’elle l’agaçait déjà. Elle avait voulu passer cette semaine de vacances, au calme, tranquillement enfermée dans sa chambre ou encore dans le grenier aménager, sans voir personne. Du coup, l’envie de transplanner directement la démangeait en plus haut point. La seule chose qui la refrénait c’était la longueur du trajet pour revenir chez elle. Encore novice sur les trajets internationaux, la blonde avait peur de se louper, du coup, elle restait la plantée devant les flammes dansantes du feu en maugréant silencieusement.

Le moniteur bavassait, elle ne l’écoutait pas, les autres posaient des questions, ca n’effleurait pas son esprit, elle voulait juste sortir d’ici et à la limite entrer en tête à tête avec un herbivore incapable de parler. Du coup, se moquant royalement du reste du groupe, Elhiya se leva, tenta d’enjamber le tronc d’arbre qui leur servait de banc, mais se retrouvait bloquée par le sac de camping de son voisin. D’un regard froid à l’attention du brun inconnu, elle soupira


« Si tu veux pas que ton sac finisse sous un Confringo, je te conseille le de bouger, et toi avec »
Revenir en haut Aller en bas
Chester Hook
Chester Hook
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Chester Hook, Mer 23 Aoû 2017 - 6:03




Mais quelle idée ? Dublin ? Chester soupirait. Il avait beaucoup voyagé dans sa vie, mais le jeune garçon n'avait jamais encore mis les pieds dans la ville aux milles et une portes colorées ; et c'était tant mieux. Tout était si laid : un paysage urbain avoisinant des pubs ou des alcooliques notoires s'enchaînaient les pintes de Guinness tout en suivant un quelconque match de Football moldu et en hurlant un charabia incompréhensible lorsque leur joueurs favoris faisait un mauvais contrôle ou ne savait tout simplement pas viser la cage... Déprimant.

Le père du jeune garçon lui avait imposé un choix cornélien pour son retour à la maison et quant à ses vacances : Aller passer deux semaines ou dans sa famille à Liverpool, impliquant également de subir les discours de sa grand-mère concernant l'ex-femme moldue de son fils en dégustant un poulet rôti aux petits oignons raté chaque jour de la semaine, ce qui, avouons-le, ne vendait pas autant du rêve que de passer deux semaines en colonie de vacances sorcier à Dublin. Le choix était vite choisi, mais très vite regretté. Ses camarades disposaient d'un quotient intellectuel aussi élevé qu'un scrout à pétard en saison des amours. C'est-à-dire (on ne peut pas se mentir) que soit les garçoncs étaient là pour "chopper de la gonze" (vous noterez le langage fleuri de ce texte, cela me titille légèrement l'esprit) où les filles qui étaient là pour traîner avec leurs amis du lycée et ne pas adresser un mot aux garçons à côté.

En bref, autant dire que ce n'était pas les vacances rêvées par le jeune Gryffondor. Lui rêvait de plage de sable fin, ou encore d'un lac où il pourrait tranquillement pêcher du poisson avec ses amis ; à la place, il se retrouvait assis les fesses sur un tabouret en bois dur, sans dossier, quasi-à-même le sol, qui lui défonçaient les genoux et qui lui accélérait son mal de dos à une vitesse phénoménale. Les quelques sorciers majeurs du groupe s'amusaient à lancer des sorts pour faire peur aux plus jeunes, ou encore pour montrer leur égo surdimensionné et prouver soi-disant leur valeur. Ils étaient fiers ces sorciers majeurs, de pouvoir avoir l'usage de leur baguettes pour impressionner la galerie. M'enfin. Chester en avait vu un essayer de faire pousser une queue de cochon à un de ses camarades, et ce crétin zozotait, du coup, l'incantation fût mal prononcée et le pauvre dût rentrer à la maison prématurément car un groin lui avait poussé sur le visage. Encore une preuve pour accentuer la débilité et le manque de sérieux de ses "camarades" de colonie.

Il faisait nuit. Chester crevait de froid, même emmitouflé dans son sweat-shirt rouge et couvert des pieds à la tête par un duvet en coton. Assis sur ce tabouret et essayant de se réchauffer désespérément en plaçant ses mains à 10 centimètres du feu qui éclairait la clairière sur laquelle ils étaient tous installés en rond.

Son sac de camping par terre, pile à côté de son pied gauche, le brun ténébreux fît alors attention à la jeune fille qui avait trébuché sur le sac sans même s'excuser. En effet, si cette fille là (qu'il avait déjà dû croiser dans les couloirs de l’école) ne savait pas marcher ou regarder où elle mets les pieds, ça n'était de loin pas son problème. Elle lui adressa alors la parole d'une voix froide et monocorde, comme si elle lui en voulait de tout les torts du monde.

Chester resta statique pendant bien cinq secondes, le temps de digérer le ton de réponse de son interlocutrice. Il soutenait son regard avec force, imposant alors la confrontation entre les deux protagonistes. Et d'un coup, le nerf liant la réalité à la conscience se brisa, et Chester ne put s’empêcher d'éclater de rire à la vue de cette jeune fille qui, visiblement vivait ces vacances aussi bien que lui. Un fou rire qui ne se stoppa que lorsqu'il sentit que ça commençait à sentir le sapin. Il répondit alors nonchalamment et comme si rien ne s'était passé :


"Je m'appelle Chester, et ce n'est pas un sac comme les autres, tu peux toujours essayer de l'ensorceler, il te renverra le sort, du coup je ne ferais pas ça si j'était toi."


Bien sûr, rien de tout cela n'était vrai, mais ça serait marrant si elle le croyait, et qu'elle lâcherait l'affaire, ca serait la preuve ultime que cette femme n'est qu'une imbécile qui se donne de grands airs, comme touts les autres sorciers qui eux dormaient déjà dans leurs tentes, à l'exception de quelques irréductibles qui s'amusaient à jouer à des jeux de cartes stupides.

*Rends juste ces vacances plus pimentées, où sinon je vais vraiment commencer à croire que ce monde est perdu.*


Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Elhiya Ellis, Mar 29 Aoû 2017 - 9:05


Non mais, elle lui avait pas demandé son nom à ce garçon, elle s'en contrefichait, il pouvait bien s’appeler Martin, comme James que c'était exactement la même chose. Il croyait peut etre qu'en faisant preuve d'un minimum de politesse, elle n'aurait pas envie de se barrer d'ici, ou qu'elle contournerai sagement ses affaires? perte de temps...; ses yeux clairs glissèrent sur le garçon alors qu'elle lui adressait un rictus  non contenu.

"Ok, salut Bidule, tu m'excuses, j'ai autre chose à faire que bavasser avec toi #Bombarda"

raconter n'importe quoi sur un sortilège de protection qui retourner le sort sur l'envoyeur était completement puéril, mais faisait preuve d'un minimum de repartie, ou de stupidité, au choix. Aussi, d'un mouvement rapide, la blonde avait visé le bas du sac, créant l'explosion juste en dessous. au moins, comme ca, pas de vêtement étalé par tout dans tous les sens. Quoi que ca aurait pu etre marrant au final.... mais le résultat était le même, maintenant elle pouvait enjamber ce rondin de bois ridicule pour se barrer dans la foret, ou vers le centre ville et prendre une infusion. Bien qu'une seule ne suffirait pas en fait.

Regard glacial au garçon, sans un sourire, sans rien, alors qu'elle rangeait sa baguette dans sa poche de veste.


"Elhiya si tu veux aller te plaindre au moniteur, mais je pense pas que ce soit utile, il est déjà en train de regarder ce qui se passe. j'te dirai bien de venir avec moi pour pas rester ici avec ce tas de blaireau, mais t'es grand, reste là si tu le sens"

Pas moyen de rester plus longtemps avec le troupeau de moutons qui lambinait devant le feu à raconter on ne savait quelques histoires moldues qui n'avait ni queue ni tête. A peine le temps d'entre son nom prononcé par une exclamation de la part de leur responsable de groupe que la blonde avait enjambé leur assise, shooté dan sle sac qui génait encore un peu et partait vers les bois. Au moins là bas, personne ne l'obligerait à écouter des fadaises d'histoire d'horreur pour mouflets

[Sans nouvelle de Chester, vous pouvez reprendre sans souci l'emplacement]
Revenir en haut Aller en bas
Nel Queen
Nel Queen
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Nel Queen, Mer 1 Nov 2017 - 14:09


Rp Unique - 31 Octobre de l'an XxXx


Je respire la brume matinale de cette Irlande qui fait s'écarquiller mes pupilles, d'une lenteur exquise. Je me suis délivré à coup de larmes, j'ai baissé les armes et vous me voyez à terre, genoux à terre ! De lourdes larmes chaudes, en face de mon corps, une arme. Calibre métaphorique pointé sur ma tempe, j'expire à la peur, m'extirpe à son regard revolver. Elle se tient face à moi, cette femme qui m'a vu naître, celle qui m'a bordé et m'a réconforté dans le froid hivernal par une chanson douce, chocolat chaud et un sourire chaleureux.

- Maman ?

Terne est la couleur de ce mot faiblard qui sort de mes vocalises, chevrotante voix qui s'efforce de questionner celle qui ne me regarde même plus. Le tocsin d'une église fait écho au loin, venant nous accueillir à l'Aurore et quand les rares coqs chantent la venue de l'astre, ses rayons aveuglent ma vue. Cette femme mystérieuse se tient encore devant moi, celle qui m'a tendu un caramel quand je me suis blessé le coude quand j'étais encore à la maternelle.

- Maman ? C'est toi ?

Elle ne répond pas. Silencieuse comme la brume éparse, est-ce une farce de ce jour unique ? Elle s'approche doucement, le visage voilé par un châle et joue d'une symphonie proche du nocturne, sa magie est puissante, bien plus puissante que quiconque ne pourrait le croire. Elle fait danser les ombres autour d'elle et me renvoie la lumière du soleil en pleine face. Sèche tes larmes, Nel. Mais tu devrais les laisser couler, elles purifient ton âme. Cette souillure qui te hante depuis tes onze ans. Pardonne-moi mon enfant, je n'ai pas été là pour toi.

- Maman ? Est-ce bien toi ? J'entends ta voix, mais tu ne parles pas.

Sa magie est puissante et résonne avec les nombreux tatouages symboliques que j'ai fait encrer sur ma peau. Et à l'image de l'ancre jetée d'un navire, je reste au large sans pouvoir bouger. Dans l'immuable de sa magie, je ne retrouve plus cette pensée directrice, ma lueur au loin. Elle s'approche encore un peu plus et vient caresser mon front, d'un délicat baiser. Tendresse infinie... Lèves-toi, ne pleure plus, je suis là...

#Fes Matos Tribum, Nas Ex Veras, Radamis Phasmatos Ex Sonos ! Resustamen Ex Veram Vatas ! Radamis Phasmatos Ex Sonos !

La brume s'intensifie et de son incantation, surgit une lumière bleuâtre de sa baguette... #PATRONUM La sensation de vide s'évapore, ainsi le brouillard. J'aperçois alors pour la première fois le patronus de ma mère, un ours qui me balaye d'une grande griffe, transperce mon esprit et me traverse de part en part pour se canaliser dans mon âme. Le vide s'écarte, les mauvaises émotions se sont effacés. C'était de la magie pure comme jamais je n'aurais cru pouvoir y prétendre, de cette mère dont les sentiments versatiles n'ont jamais été claires. Certes, elle a toujours été là pour ses fils et sa fille, pour son mari, malgré sa réclusion au sein de sa propre famille.


Lysandra Peverell


Le sentiment de culpabilité vous hante pendant des années, depuis la première année où nous avons trouvé refuge en Irlande. Lorsque nous sommes partis un soir d'été en transplanant vers ses côtes, sans permission, sans droit car nous pensions être à cette époque, invincibles. Et les balles pleuvent dans une rafale incontrôlable, par des armes de cœur et au bout d'une baguette de Sureau, des éclats magiques frôlant toutes formes d'inquiétudes, une certitude d'être en haut de l'échelle pour voir tout au loin de ses collines. Jamais, nous tomberons, notre réponse finale en écho. J'ai été cette enfant, je me suis déchargée de toute responsabilité envers ma famille, j'ai été renié, mon frère ne m'a plus parlé, m'a pratiquement oublié de ce que l'histoire en sait, mais j'étais près de lui jusqu'à la fin ! La vive et rebelle ne s'écarte pas de ses liens du sang. O grand jamais, malgré toute la rancoeur ressentie. J'enseignerai ce savoir à mon cadet, un jour. Lors de ses dix-huit ans, je l’élèverai pour qu'il s'éveille. Qu'il comprenne notre réalité, qu'il s'écarte du mal, du bien, qu'il puisse trouver sa voie. Robert, tu te souviens de ta promesse ? Ce paragraphe que t'écris de ta plume s'éparpille et les morceaux recollés se transforment en un texte à peine lisible, compréhensible ? Et à quoi si l'on ne retient pas la leçon. Robert, tu dois protéger Malvina et Oliver, je m'occupe de notre chenapan. Le passé et le futur s'entremêlent dans différentes voies. Les chimères voudront s'emparer de sa bonté naturelle. Il faudra que tu lui enseignes ce qui n'a pas été révélé. Quand mon petit pingouin grandira, il s'en ira vers la banquise, il laissera ce petit être doué d'intelligence pour s'approprier la force polaire et les étoiles le guideront.

N'ai pas peur.




- Nel, tu m'entends ?  
- Maman Ours ?
- Nel, tu m'écoutes ?
- Maman !
- Nel, tu me regardes ?
-Maman, l'Ours, la banquise ?
- Nel, regarde-moi !
- J'ai peur... Je ne comprends pas ce qui se passe, pourquoi je pleure ? Pourquoi je ris ?
- N'ai pas peur... Accepte ma magie, accepte ton héritage.
- Mais Maman... Où sont tous les autres ? Pourquoi je me sens seul ?! Où est-elle ?
- Accepte ta transformation, respire avec moi et n'ai pas peur de me voir disparaître dans le néant.
- Mère !
- Fils...

Je t'aime, ne l'oublie jamais.
Embrase le monde qui appartient à l'univers.
Et lorsque tu rencontreras l'univers, offre lui ton plus beau sourire.


*Te voilà un grand garçon* Je suis fière de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
Luna Black
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Luna Black, Dim 3 Déc 2017 - 14:28


RP avec Artemis Lhow




Il était 23h30 lorsque la jeune irlandaise poussa la porte du Café en Seine. Cela faisait longtemps qu'elle n'était pas revenu sur sa terre natale, de même que cela faisait longtemps qu'elle n'était pas revenu dans ce lieux mythique. Quelques années auparavant, elle avait travaillée comme serveuse et bar maid dans ce pub. Rien ou presque n'avait changé depuis son départ.

Elle se dirigea vers le bar, où elle était restée debout de nombreuses heures par le passé. Les statues de bronze encadraient le comptoir et une multiplicité de tabourets étaient mis à la disposition des clients. Oisin, un vieil ami de la jeune fille vint lui servir un Blue Lagoon, le cocktail préféré de Luna.

Le tabouret sur lequel elle était assise, elle ne l'avait pas choisit au hasard. Trois ans auparavant, un autre client s'était assis à la même place. Il fallait croire que ce client avait marqué l'esprit de la jeune fille car toutes les fois où elle s'était retrouvée de ce côté du bar, c'était toujours cette place qu'elle choisissait. Les souvenir de cette nuit mémorable explosaient dans sa tête comme du popcorn dans une poêle.

Il était 1h30 du matin lorsque le jeune homme était entré. Comme c'était un jeudi, le bar ne fermait qu'à 3h et Luna était de service de nuit. C'était d'ailleurs elle qui avait demandé cette tranche horaire car elle adorait voir Dublin la nuit. Tout se transformait, les lieux, les lumières et même le gens. Les clients nocturnes étaient affectueusement surnommés "les oiseaux de nuit" par le staff du pub. Que ce soit des fêtards occasionnels ou de veux habitués, les dublinois avaient toujours des surprises à proposés. Le fait que ce bar soit un bar moldu facilitait grandement la vie de la jeune fille qui n'avait alors pas besoin de travailler aussi dur que ses collègues et surtout cela lui faisait une pose avec le monde dans lequel elle vivait constamment.

C'était d'ailleurs sans doute pour cela qu'elle avait remarqué ce fameux client cette nuit là. On repère vite les sorciers dans les bar moldus, surtout lorsqu'on est habitué à en voir tout le temps. Le contraste entre ce client et les autres était évident et pas seulement parce qu'il était sorcier mais aussi parce qu'il n'avait pas l'accent irlandais. Lorsqu'il s'assit devant une Luna de quinze ans, celle ci fit alors son travail comme d'habitude, sans même lui précisé qu'elle savait déjà ce qu'il était.

- Bonsoir monsieur, qu'est ce que je vous sers?

Bien évidemment, son accent irlandais pouvait parfois rendre la communication compliquée avec les clients étrangers et elle avait toujours peur de ne pas être comprise.


Image du Café en Seine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
Artemis Lhow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Artemis Lhow, Sam 9 Déc 2017 - 20:42


Autour d'un café...

avec Luna Black

Des têtes qui se tournent, des regard interloqués et quelques rires dans la nuit noir de Dublin. Il n'est sans doute pas habituel de voir déambuler à travers les rues un homme vêtu d'une cape façon Maître Jedi. D'autant plus que le jeune homme en question se comporte un peu comme si c'était le cas. La tête baissé sous sa capuche, il a les mains dans les manche de sa cape qui semble aussi faire office de robe. Sans doute un mec qui a mal compris la coutume locale, ici c'est le kilt, pas la robe. Dommage, il n'était pas loin d'avoir tout compris pourtant...

Où alors c'était autre chose. Il n'avait peut-être tout simplement pas peur de se faire remarquer par les moldus qui l'entouraient. Où alors il souhaitait se faire remarquer par le sorcier qu'il était venu pourchasser, le forcer à réagir. Oui c'était sans doute l'idée qu'il avait en tête, provoquer une réaction qui ne serait pas celle d'un moldu. Mais pour le moment, la stratégie du jeune Auror ne semblait pas si efficace que cela. Au détour d'une ruelle, il porte son attention sur l'enseigne lumineuse d'un petit bar encore ouvert. Une pause s'impose.

Poussant la porte, il releva la tête et scanna rapidement l'endroit du regard en enlevant sa capuche. Quelques client seulement, et une jeune femme qui attends patiemment derrière son comptoir que ces derniers ne viennent lui passer commande. La garçon hausse un sourcil circonspect * Elle n'est pas un peu jeune pour servir seule en pleine nuit ? * mais ne fit aucun commentaire lorsqu'il s'approcha d'elle et qu'elle lui adressa la parole. Il lui adressa un petit sourire et commanda « Un grand café s'il vous plait. »

Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
Luna Black
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Luna Black, Dim 10 Déc 2017 - 13:24


- Bonsoir monsieur, qu'est ce que je vous sers?

Il lui adressa un petit sourire et commanda « Un grand café s'il vous plait. »

- Tout de suite.

Elle chercha sous le bar une grande tasse pour y mettre le café. Elle mis ensuite la machine à expresso en marche. Bien évidemment, comme la plupart des engins moldus, la machine faisait un tohu-bohu du tonnerre. Mais cela ne gênait pas la jeune fille qui y était accoutumée depuis le temps qu'elle l'utilisait.

Le café mis un petit moment avant d'être complétement terminé. Elle sorti également le pot de sucre et une cuillère au cas où cet étonnant client voulait sucré son breuvage. Elle posa le tout sur le comptoir devant le jeune homme avant de lui dire quelque chose comme: - Et voilà, régalez-vous!

A l'époque, elle était encore très jeune et très insouciante, elle n'avait que 15 ans après tout. Les vêtements de jeune homme ne pouvait tromper personne, c'était un sorcier. Et anglais avec ça, vu son accent. La question logique était donc: qu'est ce qu'il pouvait bien faire dans un pub irlandais à 1h30 du matin. Le côté "je-m’en-foutiste" et le faible Surmoi de la jeune sang mêlé ne l'aidèrent pas à être (de nouveau) indiscrète avec un client.

- Je suis désolée si je vous importune, mais je me demandais ce que pouvais bien faire un sorcier anglais dans un pub moldu à Dublin à cette heure de la nuit.

La plupart du temps, quand elle posait ce genre de question elle avait droit à un "Qu'est ce que ça peut t'faire?!". Mais pas cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
Artemis Lhow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Artemis Lhow, Sam 20 Jan 2018 - 20:05


Désolé pour l'attente, je reviens juste d'absence...

Après quelques minutes d'attente dans un capharnaüm des plus complet, la jeune serveuse revint vers Artemis avec le café qu'il lui avait commandé. Elle posa également un petit pot contenant une faribole de morceaux de sucres ainsi qu'une cuillère qu'elle déposa sur la soucoupe de la tasse. D'un simple mouvement de la tête et d'un sourire discret, le jeune homme remercia la demoiselle avant de déposer un sucre et demi dans sa tasse encore fumante. Il ne mettait toujours que cette exacte quantité de sucre dans son café. Un seul sucre n'était pas suffisant et deux étaient de trop. Un et demi était le meilleur compromis qu'il avait trouvé. Tout en mélangeant sa boisson pour que sucre se diffuse dans la tasse, il observa la salle distraitement avant de porter la tasse à ses lèvres.

« Je suis désolée si je vous importune, mais je me demandais ce que pouvais bien faire un sorcier anglais dans un pub moldu à Dublin à cette heure de la nuit. »

Le geste du garçon se figea en plein vol, la tasse à quelques centimètres de ses lèvres. Il tourna doucement le regard vers la jeune fille qui avait posé cette question comme si elle venait de lui demander l'heure : de façon tout à fait naturelle. Alors qu'en réalité, sa question était tout sauf naturelle. Si quiconque dans cette salle l'avait entendu tenir pareils propos, aucun doute qu'elle serait immédiatement considérée comme étant dérangée. Le regard suspicieux, le garçon reposa sa tasse sur sa soucoupe sans avoir touché au breuvage qu'elle contenait. Si elle savait qu'il était un sorcier, que pouvait-elle savoir d'autre ? Les gens après qui l'agent était en poursuite pouvaient avoir des alliés partout alors ... on est jamais trop prudent.

« C'est une question bien indiscrète en vérité... la moindre des choses lorsqu'on pose ce genre de questions à un inconnu, c'est de se présenter vous ne croyez pas ? »

Sans rien montrer du conflit intérieur qui l'habitait, le jeune homme offrit à la serveuse son plus joli sourire et laissa doucement glisser sa baguette le long de sa manche. Peut-être ne s'agissait-il que d'une jeune sorcière trop peu discrète et curieuse au possible, mais tout de même ...

Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
Luna Black
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Luna Black, Dim 21 Jan 2018 - 11:55


Pas de soucis

- Je suis désolée si je vous importune, mais je me demandais ce que pouvais bien faire un sorcier anglais dans un pub moldu à Dublin à cette heure de la nuit.

La plupart du temps, quand elle posait ce genre de question elle avait droit à un "Qu'est ce que ça peut t'faire?!". Mais pas cette fois. Non, ce client semblait plus intrigué qu'agacé par sa question. Il lui répondit amicalement avec un grand sourire.

« C'est une question bien indiscrète en vérité... la moindre des choses lorsqu'on pose ce genre de questions à un inconnu, c'est de se présenter vous ne croyez pas ? »

Ah, oui, effectivement, Luna avait oublié cette partie plutôt primordiale lorsque l'on rencontre quelqu'un. Elle sourit à son tour avant de répondre au jeune homme.

- Je m'appelle Luna. Je suis en cinquième année... Où vous savez, chez les verts. Je bosse ici l'été.

Elle avait fait attention à parler assez bas pour qu'on ne l'entende pas mais assez fort pour ne pas attirer l'attention sur eux. De plus, elle avait sentie la gêne de son client lorsqu'elle avait prononcer le mot "sorcier". Elle n'avait donc pas précisé dans quel établissement elle étudiait, ni dans quelle maison elle était. Les sous entendus étaient bien plus parlants pour quelqu'un qui savait de quoi elle parlait de toute façon.

- Et vous du coup? Vous êtes?
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
Artemis Lhow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Artemis Lhow, Dim 21 Jan 2018 - 15:20


La demoiselle offrit son plus beau sourire au jeune homme et lui offrit une présentation pleine de sous entendus. Quiconque aurait surpris ses propos n'aurait rien compris à ce qu'elle venait de dire à moins d'être lui même sorcier. Voilà qui était déjà plus discret ... ainsi elle étudiait à Poudlard et appartenait à la maison Serpentard ? Soit.


« Je me nome Elphias Whitby, je suis apprenti potionniste pour le compte de l'Hôpital Sainte-Mangouste. Saviez-vous que bon nombre de plantes voient leurs propriétés décuplés lorsqu'elles sont cueillis en pleine nuit ? »


Sans sourciller, le garçon porta à nouveau la tasse à ses lèvres avant de boire une lampée du liquide chaud et fumant. Hors de question pour lui de dévoiler son identité et la véritable raison de sa présence en ces lieux. Il ne manquerait plus que sa cible le sache à ses trousses et ses chances de lui mettre la main dessus seraient immédiatement réduites à néant. La discrétion est un élément clé lors d'une chasse, au même titre que la surprise.


Il était tout de même étrange de rencontrer une jeune sorcière travaillant dans un pub moldu aussi loin de Londres. D'autant plus lorsque celle-ci dit-être étudiante à Poudlard. Enfin quoi, c'est vrai non ? Ce ne sont pas les pubs qui manquent sur le continent alors pourquoi s'exiler aussi loin de la Grande-Bretagne ? Reposant sa tasse avec douceur, le jeune homme sourit à nouveau avant de demander...


« Les pubs Anglais ne sont-ils pas eux aussi en manque de personnel ? »



Dernière édition par Artemis Lhow le Dim 21 Jan 2018 - 19:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
Luna Black
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Luna Black, Dim 21 Jan 2018 - 16:06


- Et vous du coup? Vous êtes?

Le jeune homme sembla apprécier les efforts de discrétions qu'elle faisait. Cependant, il ne lui faisait toujours pas confiance.

« Je me nome Elphias Whitby, je suis apprenti potionniste pour le compte de l'Hôpital Sainte-Mangouste. Saviez-vous que bon nombre de plantes voient leurs propriétés décuplés lorsqu'elles sont cueillis en pleine nuit ? »

*Menteur* pensa Luna. S'il était réellement potioniste pour Ste Mangouste, il n'aurais pas eu besoin de jouer les je-sais-tout avec cette histoire de cueillir les plantes la nuit. De plus, il ne cilla pas. Il regardait fixement la jeune sorcière, autre signe qui démontrait qu'il était en train de mentir. Quand quelqu'un dit la vérité, il n'a pas besoin de regarder fixement la personne en face de lui.

Cependant Luna ne fit aucune remarque à ce sujet. Même si elle n'était pas la personne la plus intelligente du monde, elle savait que lorsqu'on mentait à une serveuse dans un bar, c'était qu'on tramait quelque chose de plus ou moins légal. Et la jeune irlandaise n'avait aucune envie de se retrouver encore plus engluée dans les problèmes. Elle joua donc le jeu.

- Non, je l'ignorais. Il faut dire que je ne suis pas très bonne en... Chimie. Je préfère de loin la... Biologie (Soins aux Créatures Magiques).

Le jeune homme semblait intrigué par la jeune sorcière. Il fini par posé la question qui lui trottait dans la tête.

« Les pubs Anglais ne sont-ils pas eux aussi en manque de personnel ? »

- Je ne sais pas. Je travaille ici parce que je vis ici. Je suis irlandaise. Je vis assez longtemps comme ça loin de ma famille sans en plus passé l'été à Londres.

Mais le jeune homme ne lui avait toujours pas dit pourquoi il était là. Elle lui tendit une perche.

- Et je suppose que vous êtes à la recherche de plantes irlandaises. De nuit qui plus est pour en avoir une meilleure qualité.

Si elle était tombé sur un Mangemort, ça risquait de dégénérer rapidement. Sa baguette à portée de main, elle réfléchissait à des sorts de protections assez puissants qui lui permettrait de protéger le peu de clients qu'il y avait dans le pub. Mais peut être qu'elle se faisait un film et que le jeune homme en face d'elle n'avait juste pas envie de lui dire qui il était. Mais, il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Elle continua à réciter les formules dans sa tête, toujours souriante.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
Artemis Lhow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Artemis Lhow, Dim 21 Jan 2018 - 21:18



Pas besoin d'être Legilimens pour voir immédiatement que la demoiselle ne me croit pas le moins du monde. D'un autre sens, j'ai toujours été un bien piètre menteur il faut bien l'avouer. Mais après tout je peux très bien ne pas vouloir révéler mon identité à une parfaite inconnue, non ? Plongeant d'avantage encore mon regard dans le sien, je tente d'y interpréter les signes et les couleurs. Pour une raison que j'ignore, elle semble avoir peur de moi et son regard oscille entre la porte et les différentes personnes qui se trouvent dans la salle.


Malgré cela, elle parvient à garder le sang froid et tente même de me faire la conversation comme si elle de rien était. Je ne peux m'empêcher de sourire et je porte bien vite mon café à mes lèvres pour lui cacher mon rictus. Grillé par une gamine ... enfin grillé, encore faut-il savoir ce qu'elle a derrière la tête. Il serait prodigieux qu'elle ait compris que je sois au service du bureau des aurors. Non impossible. Reposant ma tasse, je lui offre une réponse digne d'un véritable potionniste. Après tout, les potions sont une passion pour moi alors lui répondre sur le sujet ne posera pas de soucis !


« La flore irlandaise est remarquablement riche et diverse pour une si petite île ! Je ne fais qu'un passage dans le coin, ma destination finale est Burren ! On y trouve toutes sortes de plantes qui ne poussent que là-bas et il est hors de question que je reparte sans en avoir quelques echantillons. »


Ne lui laissant pas vraiment le temps d'assimiler mes propos, j'enchaine sur une nouvelle question afin qu'elle ne puisse pas prendre le temps de planifier ses questions. Pas question de lui laisser la moindre ouverture !


« Ainsi donc vous vivez dans le coin ? Et vos parents vous laissent travailler seule dans un bar commun à cette heure de la nuit ? »

Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
Luna Black
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Luna Black, Sam 27 Jan 2018 - 15:02


« Les pubs Anglais ne sont-ils pas eux aussi en manque de personnel ? »

- Je ne sais pas. Je travaille ici parce que je vis ici. Je suis irlandaise. Je vis assez longtemps comme ça loin de ma famille sans en plus passé l'été à Londres.

Mais le jeune homme ne lui avait toujours pas dit pourquoi il était là. Elle lui tendit une perche.

- Et je suppose que vous êtes à la recherche de plantes irlandaises. De nuit qui plus est pour en avoir une meilleure qualité.

« La flore irlandaise est remarquablement riche et diverse pour une si petite île ! Je ne fais qu'un passage dans le coin, ma destination finale est Burren ! On y trouve toutes sortes de plantes qui ne poussent que là-bas et il est hors de question que je reparte sans en avoir quelques échantillons. »

Le jeune homme enchaina sa question sans laisser réellement le temps de réfléchir à la jeune sang-mêlée. Elle avait cru entendre Burren, elle connaissait cet endroit comme étant un patelin perdu au milieu des champs. Mais rien de bien intéressant. Le jeune homme continuait de lui mentir.

« Ainsi donc vous vivez dans le coin ? Et vos parents vous laissent travailler seule dans un bar commun à cette heure de la nuit ? »

Que répondre à ça? Ben oui, il fallait bien qu'elle bosse pour aider ses parents. Elle travaillait la nuit parce que c'était plus confortable voilà tout.

- Oui, je fais ça pour aider mes parents financièrement. Et pour l'heure tardive, c'est moi qui ai demander les service de nuit. Je préfère, c'est... Différent.

Elle pointa le doigt vers quelques habitués.

- Vous voyez l'homme avec le complet marron là-bas? Il s'appelle Tadhg Adler. C'est le seul homme que je connaisse qui vient dans un bar la nuit pour boire un verre d'eau sucrée. Et ils sont tous comme ça ici. Je les appelle mes « oiseaux de nuit ».

Il était difficile d'analyser le visage du jeune sorcier. Si d'habitude, Luna était parfaitement capable de savoir qu'elle était l'émotion ressentie par la personne en face d'elle, cette fois-ci, elle ne pouvait être sûre d'elle. Au moins pendant qu'il discutait avec elle, il ne ravageait pas le pub. La jeune irlandaise décida de parler avec lui autant qu'elle pourrait.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
Artemis Lhow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Artemis Lhow, Ven 2 Fév 2018 - 12:59



La demoiselle semblait ... méfiante. Mais elle répondit malgré tout en toute franchise et sans fausse modestie elle annonça qu'elle travaillait principalement pour aider financièrement ses parents. C'est une démarche noble, mais je ne peux m'empêcher de penser que travailler si jeune dans un environnement comme celui-ci qui plus est en pleine nuit ... ce n'est pas vraiment raisonnable. Pourtant ...


« Vous voyez l'homme avec le complet marron là-bas? Il s'appelle Tadhg Adler. C'est le seul homme que je connaisse qui vient dans un bar la nuit pour boire un verre d'eau sucrée. Et ils sont tous comme ça ici. Je les appelle mes oiseaux de nuit. »


Mon regard se pose sur l'individu en question, et si elle ne me l'avait pas dit, je n'aurais certainement pas parié sur un verre d'eau sucré. Comme quoi les apparences sont parfois trompeuses. Tous les clients présents ici ce soir auraient donc leurs petits secrets et une relation privilégiée avec la demoiselle ? Ses oiseaux de nuit hein ? Pourquoi pas après tout. Peut-être l'un d'eux interviendrait en cas de soucis ...


Je repose les yeux sur la serveuse qui semble tenter de lire sur mon visage. Je lui adresse un sourire et décide d'aller au bout des choses. Inutile de tourner autour du pot après tout ... si ça peut lui éviter de faire une bêtise autant être cash avec elle. J'ignore quelle idée farfelue est venue germée dans son esprit, mais avant quelle ne décide d'agir en conséquence je vais tirer deux trois choses au clair.


« Je vois ... j'imagine que certains vous voient comme leur petite protégée non ? Ils ne laisseraient sans doute pas un ivrogne s'en prendre vous. Vous êtes peut-être plus en sécurité ici la nuit que le jour en fait. »


Je prend une nouvelle lampée du liquide toujours chaud et lui adresse un petit sourire en coin.


« Vous n'avez pas à me craindre. J'ignore ce qui vous fait peur chez moi, mais je suis du côté des gentils alors faite moi plaisir : détendez-vous. »


Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
Luna Black
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Luna Black, Mer 7 Fév 2018 - 14:28


- Vous voyez l'homme avec le complet marron là-bas? Il s'appelle Tadhg Adler. C'est le seul homme que je connaisse qui vient dans un bar la nuit pour boire un verre d'eau sucrée. Et ils sont tous comme ça ici. Je les appelle mes « oiseaux de nuit ».

Le jeune homme regarda alors Tadgh avec un regard surpris. Effectivement, Luna non plus ne s'y était pas attendu la première fois où il était venu la voir pour lui commander un verre d'eau sucrée. La nuit dublinoise était toujours riche et surprenante. A force de travailler la nuit et de voir toujours les mêmes personnes, les habitués la voyait maintenant comme une petite sœur qu'il fallait à tout prix protéger. D'où les regards insistants sur le jeune sorciers qui discutait depuis un petit moment maintenant avec sa camarade irlandaise. Ce qu'il sembla remarquer.

« Je vois ... j'imagine que certains vous voient comme leur petite protégée non ? Ils ne laisseraient sans doute pas un ivrogne s'en prendre vous. Vous êtes peut-être plus en sécurité ici la nuit que le jour en fait. »

- Ils veulent juste que tout se passe bien pour moi. Ils m'aiment bien, barmaid c'est comme psy parfois. On nous confie des secrets, on écoute, on conseil; et surtout, on apprend à la fermer. Donc effectivement, la nuit est bien plus mon élément.

Si le jeune homme avait de mauvaises intentions, rien ne l'empêchait de balancer un seul sortilèges pour tuer tout le monde. Cependant, il tint à clarifier les choses.

« Vous n'avez pas à me craindre. J'ignore ce qui vous fait peur chez moi, mais je suis du côté des gentils alors faite moi plaisir : détendez-vous. »

Luna pris alors une grande respiration. Le jeune homme s'était voulu rassurant. S'il avait été un sale type, il aurait simplement déglingué tout le monde dans le pub. La jeune irlandaise essaya de faire redescendre sa tension.

- Je me détends. Mais, à ma décharge, lorsqu'on ment sur son propre nom à une simple serveuse c'est qu'on a pas l'esprit tranquille. Vous comprendrez mon inquiétude en voyant débarqué un... homologue anglais, en pleine nuit qui ne me donne même pas son vrai nom. Comment je peux savoir si vous êtes ici juste pour vous promener ou pour faire sauter un bar mo... yen.

La descente d'adrénaline faisait perdre ses moyens à la jeune sang-mêlée qui luttait pour ne pas prononcé de mots incriminants. Elle espérait que le jeune homme ne soit pas trop sévère envers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
Artemis Lhow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Artemis Lhow, Sam 10 Fév 2018 - 20:35



Je continue de sonder son regard tandis qu'elle me parle tentant d'y déceler une once de malice, mais elle est visiblement aussi innocente qu'elle le prétends. Je ne peut m'empêcher de sourire en l'entendant bredouiller et se perdre dans ses propos. Cette petite manque peut-être de souffle, mais pas de courage. Elle travaille de nuit dans un bar moldu pour aider financièrement ses parents ... c'est choux non ? Jetant un coup d’œil aux alentours, je m'assure que personne ne nous surveille et pose doucement sur le comptoir mon badge étincelant.


« A ma décharge, lorsqu'on est en mission on se méfie des rencontres hasardeuses du destin ... »


Lui laissant seulement le temps de l'observer un instant, je glisse à nouveau la plaque d'argent dans la poche de ma robe de sorcier et vide d'un trait le reste de ma tasse. Franchement, si j'avais voulu faire sauter un bar moyen je ne me serais pas attardé pour y boire un café avant, si ? Après il faut avouer que les mages noirs sont aussi imprévisibles que tordus. Je les imagines bien faire péter le comptoir au moment de passer à la caisse, mais quand même ...


« Je ne suis ici ni pour me promener, ni pour faire sauter la boutique. Enfin, sauf si vous vous aventurez à raconter partout que vous avez croisé un Auror bien sûr. »


Avec un clin d’œil et un sourire, j'espère que la plaisanterie sera comprisse comme t'elle. Manquerait plus qu'elle me fasse un malaise et je vais me retrouver avec tous les clients du bar sur le dos. D'un geste de la main je suis demande un nouveau café et perds mon regard sur la salle en attendant qu'elle se remette de ses émotions.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Rencontre à Dublin, Irlande.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 8

 Rencontre à Dublin, Irlande.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.