AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 6 sur 12
Besoin d'aide
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre

Re: Besoin d'aide

Message par : Maître de jeu, Ven 13 Fév 2015, 20:38


Le membre 'Leister McKinley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Besoin d'aide

Message par : Kyara Blanchet, Sam 14 Fév 2015, 00:08


La chance n'était vraiment pas au rendez-vous. Encore une fois, l'araignée décida de partir vers d'autres cieux. Tandis que Kyara poussait un petit soupir de désespoir, Leister lança un magnifique non avant de commencer à taquiner sa professeure. C'était une mauvaise idée. Même s'ils n'étaient pas en cours, il devait quand même être respectueux avec elle. S'il dépassé la limite, il allait s'en mordre les doigts. En tout cas, les piques du serdaigle n'atteignait pas la Française. Elle était au courant de ses capacités, elle avait quand même réussi à capturer trois dragons, ce n'était pas à la portée de tout le monde !

Laissant Leister parler, Kyara leva les yeux au ciel en entendant sa proposition. Elle n'irait jamais boire un verre avec un élève aussi jeune que lui. La Française n'aimait pas vraiment faire du baby-sitting.


4 et 3 : Araignée !
1 et 2 : Nada
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Besoin d'aide

Message par : Maître de jeu, Sam 14 Fév 2015, 00:08


Le membre 'Kyara Blanchet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Besoin d'aide

Message par : Maître de jeu, Sam 14 Fév 2015, 00:19


Le membre 'Leister McKinley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Besoin d'aide

Message par : Kyara Blanchet, Sam 14 Fév 2015, 03:15


- Je propose de revenir en arrière, il me semble qu'on avait un peu plus de chances dans la partie de la caverne. Je ne dis pas qu'on va en retrouver là mais il y avait une plus grosse fournée d'araignée de ce côté.

Kyara n'eut pas le temps de donner son avis que le serdaigle revenait déjà sur ses pas. Apparemment, il n'avait pas envie de découvrir les profondeurs de la forêt. Ce n'était pas très grave. Sans rien dire, la professeure de soins aux créatures magiques marcha dans les traces de son élève tout en surveillant le sol.

Tout était calme lorsqu'ils arrivèrent à la grotte. Kyara ne trouvait pas d’intérêt à refaire une petite visite dedans. Elle n'était pas bien grande, il n'y avait probablement pas une nouvelle araignée dedans. S'étirant, la professeure de soins aux créatures magiques grimaça légèrement quand elle entendit son épaule craquer. Les joies du temps ! Après ce petit moment, la Française retourna à la recherche de l'araignée. Si elle ne se pointait pas bien vite, ils allaient rentrer bredouille.

1 Rien
2 Araignée
3 Araignée

4 Rien
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Besoin d'aide

Message par : Maître de jeu, Sam 14 Fév 2015, 03:15


Le membre 'Kyara Blanchet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Besoin d'aide

Message par : Kyara Blanchet, Dim 15 Fév 2015, 16:43


La chance était ailleurs, mais vraiment. Ils n'y arrivaient plus et Kyara sentait que le courage de son élève était en train de baisser à grande vitesse. Il n'avait pas la même patience et cela faisait quelques heures déjà qu'ils étaient en chasse. Il était peut-être temps de rentrer. Quelques minutes plus tard, Leister avoua qu'il était complètement épuisé et qu'il avait envie de rentrer. Comprenant la demande de son élève, la professeure de soins aux créatures magiques hocha la tête avant de le suivre.

Elle n'en voulait pas au serdaigle, il avait quand même fait preuve d'une bonne dose de courage au vu de son âge. Même si elle rentrait bredouille, Kyara était quand même contente d'ajouter une chasse de plus à son tableau. Tant pis si elle ne réussissait pas, elle n'était pas parfaite, fort heureusement !

[Fin du rp]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Hookney B. Saan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Besoin d'aide

Message par : Hookney B. Saan, Ven 17 Avr 2015, 09:56





Loneliness gives life ; isolation kills.  

feat. Malena Kane




DIX MINUTES AVANT.
La soirée venait de se finir, lorsque je devais retourner avec les autres dans le dortoir. Je continuais de fixer le sol d'un air pensif, indifférente aux murmures qui passaient d'un élève à l'autre.
Une fois dans leur dortoir, j'attendis que tous furent endormis avant de me lever sans bruit. Toujours dans le plus de silence possible, j'entrouvris la porte, en l'ouvrant toujours un peu plus. Je lâcha l'emprise que j'avais sur celle-ci, ayant assez d'espace pour passer.

MAINTENANT.
Mes cheveux ondulaient au rythme du vent, une légère brise un tantinet glacial s'étant élevé.
J'étais là, vêtue d'une robe de nuit sans manches, d'une couleur de jais, assise dans l'herbe en attendant que la lune soit à son apogée.
Pour ne pas faire de bruit dans le risque de réveiller les autres, tout à l'heure, je n'avais point revêtis ma robe de sorcier ni mes chaussures ; c'était donc à pied nu que j'étais à présent assise dans l'herbe, celle-ci perlée par de fine gouttelettes de pluie.
Depuis tout à l'heure, j'avais l'impression d'être suivie, c'est d'ailleurs à ce moment précis que je tourna la tête en scrutant les environs. Ne prenant pas la peine de regarder plus précisément, je retourna à mon occupation ; regarder le ciel bleuté.
Heureusement qu'il n'y avait personne, - à son impression -, sinon nous aurions pu remarquer les quelques larmes ruisselant sur ses joues. Elle lança de nouveau un regard à la lune, voyant qu'elle était enfin à son entière évolution. Je me releva directement, une sensation d'impatiente mélangée à une pointe de bonheur, vis-à-vis du fait de pouvoir enfin y aller.  Pour le moment, je ne voulais pas prendre le risque de marcher, si quelqu'un me voyait entrain d'aller tranquillement vers la forêt interdite, on se demanderait sûrement quoi. C'est donc en courant, - comme une flèche disait son frère -, que j'y alla pour ne pas passer une seconde de plus à découvert. Au moment où je m'arrêtais, je remarquais également que ce n'était plus du tout le même décor qui s'offrait à moi ; non, ce n'était plus aussi verdâtre que les quelques minutes avant. Le paysage était d'une couleur grisâtre, jusqu'à ce que je m'enfonce un peu plus loin dans la forêt. Rectification, il faisait complètement noir. Rien n'était visible dans cette clairière... Comme je connaissais énormément de sortilège pour mon jeune âge, - d'après certains -, je me décida finalement. Je crispa ma main dans poche, resserrant mes doigts autour de ma baguette.
- Lumos !
J'avais pensé au sortilège Lumos maxima, mais cela aurait trop éclairé.
Ma baguette à la main, je m'avança de plus en plus loin dans cette forêt, qui m'intriguait au fur et a mesure que je continuais d'avancer. Un arbre, -dont on pourrait le définir comme étant gigantesque, était présent devant moi. Une envie plutôt démente me brûlait le crâne. Je me demandais si je ne devais pas monter dans cet arbre, pour savoir dans quelle direction j'aimerais aller.
Je marcha posément vers l'arbre pour y être d'encore plus près, accrochant ma main de toute mon emprise à la première branche.
Escalader un arbre à une main, en effet, c'était plutôt une idée folle.





codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Malena Kane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Besoin d'aide

Message par : Malena Kane, Dim 19 Avr 2015, 13:43


En fin de journée, je m’étais assis sur l’un des bancs de la cour, protégé par des buissons, laissant mes pensées divaguer et être emportées par le vent léger. Jonchaient sur le sol, ou flottaient dans l’air, d’innombrables pensées envolées comme des feuilles d’automne. Je respirais lentement, captais une saveur. La saveur d’un parfum. Celui de l’oubli. L’oubli du cours d’Histoire, l’oubli du temps, l’oublie de l’idée même d’existence ; tout une après-midi, j’avais tout oublié, et avais simplement vécu l’instant.

Aussi, ma surprise fut grande quand, des minutes, des heures, des jours plus tard, le soleil avait disparu. Lui qui avait brillé dès les premières lueurs du jour, était maintenant mort à l’horizon, son sang colorant encore le ciel à présent bleu-mauve du printemps. Il ne restait du soleil brûlant qu’un souvenir, qu’une effusion de sang dévorant le ciel et les nuages.

Je regardais ce merveilleux spectacle, exalté par tant de couleurs quand soudain ! Le monde m’apparut de manière différente ; à cet instant précis, éphémère, bref, rapide. Cet instant entre le jour et la nuit, entre le crépuscule et la nuit, entre l’heure lumière et l’heure ténébreuse, entre le royaume des vivants et des morts, cet instant où la lumière quittait le jour pour rejoindre la nuit. Cet instant n’avait duré qu’une seconde à peine. La vraie nature du monde venait d’éclore devant mes yeux, à ma conscience.

L’ambivalence. L’ambivalence du monde. Le jour et la nuit, l’homme et la femme, la lune et le soleil, la douceur et la violence, l’amour et le désir, le sexe et la mort, la sensualité et le drame. Le monde n’était qu’ambivalence, tout comme moi. Un monde à mon image, ou étais-ce moi qui était à son image. Je ne pouvais être femme et homme en même temps, je ne pouvais être joyeux et triste à la fois, je ne pouvais… je ne pouvais être totalement. Je souffrais des propres limites du monde. Et pourtant, durant un instant…

Durant un instant toutes les forces du monde avaient semblé être un tout. Durant un instant la clef de mon existence m’avait été révélée, tout avait semblé si clair. Durant un instant j’avais sentis la magie du monde envahir tous mes sens. Le bruit de son passage était une musique, un écoulement de notes qui obligeait à écouter ; le vent transportait son parfum, fugace et changeant mais harmonieux. Chaque inspiration m’apportait sa fragrance et j’aspirais qu’à m’y engloutir, convaincu que là était la clef pour m’absoudre des appétits et désirs indistincts dont souffrait mon âme.  

Mais l’instant s’arrêta, et je restais immobile, frustré, en manque. Je restais des heures à chercher au fond de mon être, la vérité évidente qui m’avait éclairé et qui a présent m’échappait. Et si, et si… et si. Je relevais la tête attirée par un bruit. Je scrutais les environs, un fantôme passa. Non pas un fantôme comme je l’avais cru, mais une silhouette fine, vague. Une jeune fille. Il était tard, le couvre-feu était strict. Qu’importe, je n’avais que faire de ces stupides règles. Je chassais mes pensées. Je me levais et suivis la jeune fille, curieux.



****


La nuit était reine. Mes pas étaient légers, silencieux ; le murmure des arbres de la forêt interdite s’insinuait sous ma chemise blanche, et ébouriffait mes cheveux. Je m’arrêtais quand la jeune fille tourna la tête. M’avait-elle vu ? Je n’en savais rien mais je continuais à sa poursuite quand elle reprit sa marche. Elle s’était enfoncée dans la forêt. Qu’est-ce qu’une jeune élève allait faire dans la forêt à cette heure ? Je voulais le découvrir.

Il faisait noir, un noir presque absolu. Le noir était étouffant. Soudain, une lumière fugace transperça le voile ténébreux. Je suivais la lumière comme un fil d’Ariane, et les premiers grands arbres m’engloutirent. Je jetais des regards aux alentours, à droite à gauche, l’atmosphère étant terrifiante. Malgré moi, mon corps tremblait d'une peur ancestrale ; l’homme face à la grandeur de la nature. J’aimais sentir mes entrailles vibrer à cette peur. C’était une sensation agréable.


***


L’arbre était remarquable. Grand et droit, sa cime défiait le ciel. Et, poussée par je sais quelle témérité, la jeune fille défiait l’apesanteur. Elle montait, ses doigts accrochant l’écorce, ses mains agrippants les branches. Elle montait, encore et encore. Que faisait-elle ? J’avançais, et admirais son ascension. Quelque chose de sauvage et de sensuelle se dégageait de ce petit corps. Je souriais, et ne put m’empêcher :
« Je ne savais pas que la forêt interdite abritait des petits singes blancs ! » criais-je à l’intention de la jeune fille avant d'entamer, moi aussi, l'ascension du grand arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Hookney B. Saan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Besoin d'aide

Message par : Hookney B. Saan, Dim 19 Avr 2015, 15:17





Loneliness gives life ; isolation kills.  

feat. Malena Kane




J'escaladais l'arbre en ayant toujours plus envie à chaque montée se réalisant. Mais j'ai toujours la nette impression d'être épiée, fixée pendant que j'ai le dos tourné.

« Je ne savais pas que la forêt interdite abritait des petits singes blancs ! »
D'un mouvement pouvant être décrit comme mécanique, je pencha légèrement la tête vers le bas. Une silhouette s'était dessinée trait par trait sous elle ; à première vue lui aussi grimpait.
J'attendis d'être en haut, m'asseyant sur une branche plutôt épaisse. Il y avait assez d'espace pour plusieurs personnes sur cette branche. Je me décala aussitôt d'une place pour laisser un espace de libre ; Je n'allais pas laisser quelqu'un s'assoir sur une branche fine comme un cure-dent non plus.. Entre deux reniflements sourds, j'essuya les quelques larmes dévalant sur mes joues. Ma réaction était typique de quelqu'un qui fait quelque chose d'interdit ; pour moi, pleurer devant les autres ne leur apporterait que du bonheur.
Puis, hésitant j'esquissa un sourire.
« Bonsoir. Bravo, tu es la première personne qui me fait sourire depuis quatre ans. Cela est un acte digne de remporter un trophée.
Tu m'as suivie depuis tantôt, me tromperais-je ? »

Je contemplais de nouveau le ciel noirâtre du haut de l'arbre, une envie folle de m'envoler. De m'envoler loin de la méprise des autres. Le sourire étant toujours imprégné de ce sourire, des larmes se remirent à ruisseler sur mes joues. D'une voix un peu cassée à quelques endroits, je repris la parole, mais cette fois chuchotant.

« Tu es la première personne à bien vouloir m'adresser la parole depuis mon arrivée..
Puis, changeant de sujet, je lui demanda ;
Tu n'as jamais eu envie, toi, de t'envoler loin de la méprise des autres ? »
L'idée de lui demander qui il était ne m'avait pas encore traversé l'esprit. Mon regard sembla s'arracher du ciel que je contemplais pour aller se poser dans celui qui m'avait suivit.
Est-ce que lui aussi allait décrocher son regard du mien ? Allait-il faire comme tous les autres, c'est-à-dire m'éviter comme si j'étais un monstre ? Une envie me brûlait les entrailles. Aller encore plus loin dans la forêt, peu m'importe si il y a des monstres comme ceux-ci sont appeler. Le danger me procurait une sensation agréable, dû au fait de faire mes preuves. Je voulais devenir plus forte, et je n'abandonnerai jamais.

HRP:
 




codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Malena Kane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Besoin d'aide

Message par : Malena Kane, Mar 21 Avr 2015, 00:14


Malena avait cru surprendre la jeune fille, il avait eu tord. Bien au contraire, elle le toisa du haut de sa branche, et sans plus attendre continua son ascension qui la menait toujours plus haut, toujours plus proche du ciel. Rapidement les feuilles du grand arbre, peintes en noir par la nuit, l’empêchèrent de voir ce petit singe blanc qui s’essayait à l'escalade. En quelques secondes, le petit singe blanc avait disparu, comme s’il venait de quitter notre monde pour un monde ailleurs, soit deux mondes séparés par les feuilles et ramure de cet étrange arbre.

Que cherchait-elle à vouloir monter si haut ? La réponse à cette question échappait au Serdaigle, et elle continuerait de lui échapper. A moins que. A moins qu’il ne suive la jeune fille jusqu’en haut de l’arbre. Aussi, Malena planta ses doigts crochus dans l’écorce de l’arbre remarquable, empoigna avec adresse ses branchages, et tout en sentant la caresse humide des feuilles sur son visage, se hissait avec volonté afin d’embarquer pour le monde ailleurs. Enfin, après quelques efforts, la cime de l’arbre se présentait à lui, tel un trésor sacré longtemps dissimulé à la face du monde.

La jeune fille était assise sur une grosse branche ; elle pleurait et souriait. Malena ne s’en aperçut pas tout de suite car à cet instant, son regard se perdait vers l’horizon obscure. La branche à laquelle il était agrippé chantait au son du vent, un vent qui baisait son visage avec grâce. La hauteur de l’arbre exagérait les mouvements de son corps sur les branches. Malena attendait chaque expiration du Dieu du vent qui se transformait en un souffle léger faisant tressaillir un à un les hêtres, les chênes, les pins et les sycomores. On aurait dit une vague qui se préparait du fin fond de l’horizon, pour remonter, impétueuse, toute la forêt interdite jusqu’à l’arbre remarquable sur lequel les deux compères étaient perchés. Alors, la vague frappait Malena de plein fouet, et celui-ci ne pouvait nier ressentir une totale exaltation. Il plissa les yeux face au vent qui murmurait à ses oreilles, et l’espace d’un instant joua avec l’idée que peut-être sa place était là, au-dessus du monde.

Un petit bruit inattendu attira son attention : une vibration mélodique. Une voix. Une voix frêle et fragile. La voix de la jeune fille. Malena prit enfin la peine de la regarder et d’apercevoir le sourire qui étirait ses joues sur lesquelles glissaient des larmes de cristal. Malena eu beaucoup peine à se décrire parfaitement les traits de la jeune fille, sauf son teint pâle qui transperçait l’obscurité de la nuit. Le silence s’installa, Malena se rendit compte qu’il n’avait pas entendu les paroles de la jeune fille. Aussi, cette dernière continua :
“Tu es la première personne à bien vouloir m’adresser la parole depuis mon arrivée… ”, et sans lui laisser le temps de répondre, elle chanta de nouveau :Tu n’as jamais eu envie, toi, de t’envoler loin de la méprise des autres ?

La jeune fille planta aussitôt son regard dans celui de Malena. Un regard intense, mélange du noir et d’une couleur… du bleu peut-être, le Serdaigle n’en était pas certains. Il était évident que la hauteur à laquelle il se trouvait balayait les souffrances de la jeune fille et les intensifiait par la même occasion. Curieuse harmonie d’émotions et de sentiments qui se dégageait aussi bien de ses mots que de son âme. Malena goûta cet équilibre avec un plaisir intérieur non feint. Sa curiosité n’en était que plus accrue.

“Et toi tu es le premier petit singe blanc qui me réponde, dit-il amusé avant de se hisser sur la même branche que sa complice de nuit. Hum, les autres me rendent service avec leur mépris. Que je leur sois indifférent ! Je suis mieux seul pour rêver.

Il y avait du vrai dans les paroles de Malena. Toutefois, qu’il s’en fichait du mépris que les autres avaient pour lui. Et pourtant, c’était bien une chose qu’il ne pouvait comprendre, le mépris. Chaque être lui paraissait si…

...si intéressant, dit-il en reprenant ses pensées à haute voix sans s’en rendre compte, complexe et détenteur d’une grandeur insoupçonnée. Comme pourrait-on mépriser cette boite de chair que nous sommes, nous êtres humains, et dans laquelle, je ne sais quelle puissance, aurait enfermé la beauté même de notre monde. Toi, par exemple petit singe blanc, quelle grandeur insoupçonnée caches-tu au fond de toi ? Son regard s'ancra dans celui de la jeune fille. Dans les yeux Malena, une lueur brillait. L'une des faiblesses de Malena ? Son obsession des humains.
Revenir en haut Aller en bas
Hookney B. Saan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Besoin d'aide

Message par : Hookney B. Saan, Ven 01 Mai 2015, 20:54





Loneliness gives life ; isolation kills.  

feat. Malena Kane



-Et toi tu es le premier petit singe blanc qui me réponde.
Un sourire s'afficha sur mon visage rien qu'à l'instant où je me demandais pourquoi il continuait de m'appeler " petit singe blanc ".
- Hum, les autres me rendent service avec leur mépris. Que je leur sois indifférent ! Je suis mieux seul pour rêver.
Sans doute en évoquant ses pensées à voix haute, il reprit la parole.
...si intéressant, complexe et détenteur d’une grandeur insoupçonnée. Comme pourrait-on mépriser cette boite de chair que nous sommes, nous êtres humains, et dans laquelle, je ne sais quelle puissance, aurait enfermé la beauté même de notre monde. Toi, par exemple petit singe blanc, quelle grandeur insoupçonnée caches-tu au fond de toi ?

Après avoir évoqué cela, son regard vira dans le mien, mais j'étais de plus en plus anxieuse. J'étais callée sur la fin de la première phrase qu'il avait prononcé ; pour rêver.. Ce mot ne m'évoque plus qu'un simple malheur. Des rêves, c'était autre que ce dont je recevais chaque nuits ; juste des cauchemars sur cauchemars. Le seul passe-temps que j'ai, moi, c'est de penser.  Mais, ses pensées évoquées à voix haute avait déclenché une sorte d'élément qui me paralysais littéralement sur place. D'un ton pressé, j'essaya de changer de conversation. Je n'avais guerre envie d'embêter quelqu'un de plus avec mon passé ;

..De rêver..?..
Je me rendis compte que le changement de conversation était sonore, chacune de mes paroles résonnait dans une sorte de sensation nerveuse et palpable. Je repris donc ;

A-ah pardon..
Une envie me triturait les entrailles. C'était de descendre de cet arbre et de continuer mon chemin avec lui. Mais accepterait-il ? Je ne savais pas. D'un air envieux, mon regard sembla se retirer de lui et s'accrocher aux autres arbres. Comme si le moindre refus déchirerai ce lien si étroit entre celui avec qui je parlais pour la première fois. J'ai toujours été si bête.. De ne pas savoir poser la moindre question sur un lieu où j'aurai aimer aller ou des choses dans ce rayon là. Je joignais mes mains, les resserrant toujours un peu plus fort sous le coup de la tentation de poser cette question. La dernière fois où j'avais demandé à quelqu'un si il voulait venir avec moi, c'était le jour de mon anniversaire. Le jour où mon frère est mort.

HRP:
 




codage de whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Malena Kane
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Besoin d'aide

Message par : Malena Kane, Dim 03 Mai 2015, 15:00


Une flamme douloureuse vacilla brièvement dans le regard de Malena, et il comprit alors qu’il touchait, à cet instant, du haut de cet arbre, à quelque chose d’important pur lui. Oui, quelque chose d’essentiel. Il ne savait pas vraiment de quoi il s’agissait. Mais c’était important, il l’effleurait du bout des doigts, ça le prenait tout là, à gauche de la poitrine. Près du cœur. L’immensité de la forêt interdite, sa prestance, sa poésie, son pouvoir. Le pouvoir. La liberté du vent dans les feuillages. La mélancolie prit le jeune sorcier jusque dans ses entrailles. Et il appréciait cette sensation, cette sensation de grandeur, de sentir plus haut, plus loin que sa propre existence.


-Pourquoi demandes-tu pardon ?

Il avait regardé la jeune fille avec douceur, ses yeux comme animés de braises crépitant. Au bout d’un moment, sa tête était retombée sur sa poitrine, et il n’avait plus rien, non plus rien vu d’autre que des mains jointes qui pendaient entre ses genoux, et ses jambes qui pendaient entre quelques branches, soit dans le vide. Malena, Malena ne craignait pas le vertige, bien au contraire. Le vide l’attirait, le vide était un espace dans lequel on pouvait voler. Le vide était un espace où tout était possible, dans lequel on pouvait tout mettre, ses rêves, ses désirs, ses envies, ses joies, des images interdites, on pouvait tout y trouver, dans le vide.

- Et si on descendait ? Non pas qu’être sur le toit du monde en ta compagnie me dérange, toutefois, même les Dieux sont curieux de savoir ce qui passe en bas. Je suis moi-même curieux de découvrir les tréfonds de la forêt interdite. Pas toi ? Tu viens avec moi ?

Sans attendre sa réponse, il quitta son trône de bois, et se dissimula au regard du ciel pou rejoindre vers la Terre. Il quittait le monde céleste pour le monde des Enfers. Lors de sa descente, Malena ne regardait pas ses pieds, ne cherchant pas de points d’appuis. Il avait plongé ses yeux, son âme dans le vide ténébreux, et descendait vers lui, comme happé par un chant antique. Une certitude étrange, mais absolue s’était emparée de lui – depuis longtemps maintenant : celle que l’amas de bois fragile ne pourrait pas lui faire du mal sans son consentement. C’était monstrueusement bête, bien sûr, mais ça marchait. Aucune branche ne céda sous lui avec un claquement sec, il ne dégringola pas, et évita les caresses mordantes des quelques branches aux pointes coupantes. Il était en équilibre dans le vide, il dansait dans la main de la nature. Celle-ci pouvait faire ce qu’elle voulait de lui, elle pouvait le tuer. Malena savait, que ce soir, elle le ferait danser en elle.

Lorsqu’il arriva au sol, le silence était plus qu’absolu. Ce que l’on percevait le plus, était ce silence. Ce silence qui portait son voile de brume entre les arbres, ce silence qui portait les sons, et les quelques bruits ici et là, ces bruits d’animaux, de monstres, ce murmure glacial des légendes et des histoires que l’on se raconte avant de dormir.


-Joue silence, joue ta musique.

Car bientôt, oui, tu seras mort silence.
Revenir en haut Aller en bas
Gohan Fox
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Besoin d'aide

Message par : Gohan Fox, Jeu 18 Juin 2015, 00:30


RP avec Jade Wilder

Gohan étouffait à Poudlard. Bien sûr il y avait beaucoup plus de choses intéressantes à faire que dans une école moldue...mais là c'était trop !!

Il passait tout son temps dans l'école et ne rentrait chez ses parents que pour les vacances. Les longues balades en forêt lui manquait, il adorait ces moments où il pouvait être seul, perdu dans ses pensées, à penser à tout et à rien en même temps !!!

Il y avait bien la Forêt Interdite, qui se trouvait après la maison du garde chasse mais comme son nom l'indiquait elle était interdite...
Pourtant Gohan savait bien que beaucoup d'élèves, et ce peu importe la maison de laquelle ils dépendent, y pénétraientt quand même...

Le jeune garçon pensa qu'après tout, s'il se baladait à la lisière de la Forêt ou bien même en restant proche de l'école, il ne risquait rien...

Malheureusement pour lui, le jeune rouge et or se trouvait dans la salle commune de Gryffondor, soit à l'exacte opposé de l'entrée de la Forêt mais cela ne le découragera pas bien au contraire !!!

Après avoir passé 20 minutes à déambuler dans les couloirs pour trouver son chemin et arriver à l'entrée de l'école, il se dirigea vers la maison du garde chasse.
Il s'était bien sur renseigné et savait que le garde chasse serait absent durant quelques heures dans l'après-midi, ce qui enchanta Gohan qui justement n'avait pas cours.

Il s'avança jusqu'à la lisière de la Forêt tout en faisant attention à n'être remarqué par personne. Prenant une profonde inspiration et pensant à la bonne promenade qui l'attendait, il s'engouffra dans la Forêt...

Perdu dans ses pensées et par la beauté du décor qui s'offrait à lui, Gohan ne fit pas attention à l'entrée de la petite caverne qui se situé sur sa droite...
Il s'amusait avec un baton se prenant pour un jedi à frapper contre un arbre quand il entendit soudain un bruissement derrière lui. Le jeune Gryffon se retourna et vit un couple d'acromentules sortir d'une petite caverne. Ces araignées, il en avait entendu parlé et pas en bien. Il recula doucement tout en sortant sa baguette discrètement, espérant que ces bêtes ne l'avaient pas vu.

C'était peine perdu, puisqu'un autre couple d'acromentules se fit entendre de nouveau derrière lui, tout proche.
Il se retourna de nouveau et eu juste le temps de lancer un Stupéfix sur l'araignée la plus proche et qui fonçait droit sur lui. Une chance qu'il ait suivi le cours de Défense contre les forces du mal cette année...

Il se mit à courir pendant plusieurs minutes en direction de la maison du garde chasse, en zigzaguant entre les arbres et en évitant les branches qui sortaient du sol pour ne pas trébucher. Il était presque arrivé, il distinguait même la maison derrière les arbres quand il entendit un bruit se rapporchait à toute allure...

Il se retourna et :

Malheureusement, la course ayant affaibli Gohan, il n'eut pas la rapidité nécessaire pour empécher l'acromentule de lui bondir dessus et lui mordre l'épaule... La douleur fut si fulgurante qu'il renvoya l'acromentule contre un arbre avec une telle force qu'elle ne bougeait plus après... Il sentait son bras se paralysait et le lançait si fort qu'il en hurla de douleur alors que les deux autres acromentules pointèrent leur nez...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Besoin d'aide

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 12

 Besoin d'aide

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.