AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 2 sur 16
Sur le banc perdu
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Olivia Scott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Olivia Scott, Sam 24 Aoû 2013, 14:57


- Je suis sortis pour décompresser un peu e-et..Pourquoi pas, dis-elle en souriant, c’est quoi déjà?

Bien. A la voir elle avait de plus en plus confiance en elle et commençait enfin à me parler en faisant des phrases de plus de trois mots. Mais si elle continuait à me parler comme ça cela allait finir par m’exaspérer.

-On a Métamorphose.

Rien que de penser à cette matière cela me réjouissait car c’est une de mes matières préférées. Mais bien que j’adorais cette matière je n’était pas pressée pour autant, je préférais de loin rester rêvasser sur mon banc fétiche en dessous d’un grand arbre dont les feuilles était traversées par de lumineux rayons de soleils. Mais il fallait bien que je travaille si je voulais devenir Auror.
Je regardais donc ma montre, encore une fois. Si on partait maintenant, on aurait le temps de trainer un peu sur la route pour pouvoir se parler. Je me levais alors en faisant signe à Alice pour qu’elle se lève à son tour.

-Viens, on y va, on va pouvoir discuter un peu sur le chemin comme ça.

Je me mis alors en route Alice à mes côtés en essayant de retenir ma cape qui, à cause du vent qui avait redoublé d’intensité entre temps, commençait sérieusement à voltiger dans tout les sens.
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Satine E. Loyer, Ven 13 Sep 2013, 13:24


{RP avec Lionnel Johnson}

Un mardi du mois de septembre, l’air était doux et humide, le soleil se couchait doucement. Le neuvième mois de l’année était déjà bien entamé, et le cœur de la jeune femme toujours aussi meurtri malgré les années qui passe. Une de plus avec cette plaie qui ne se refermera sans doute jamais.

Sat’ enfila une veste et une écharpe et décida d’aller se balader, de ce temps là elle ne croiserait pas grand monde. Et encore moins des couples heureux et amoureux comme jamais, et des familles heureuses. Il est vrai qu’elle n’avait pas été servie de ce côté-là, avec une mère qui l’avait laissé grandir sans se préoccuper d’elle, un père qui l’aimait plus que tout mais qui n’était pas très démonstratif à cause des remontrances que sa chère et tendre femme pourrait lui faire.

En y repensant, elle haussa les épaule et sortie. Il y avait pire, elle avait quand même un toit, elle s’en sortait comme elle le pouvait, heureusement que Papa lui donnait de l’argent tout les mois malgré tout, et même si ce n’était pas la famille parfaite, elle en avait une. Satine c’était souvent prise d’affection pour les personnes n’ayant pas la chance d’avoir connu les membres de leur famille. Mais elle n’avait jamais compris ses actes à ce sujet, peut-être son côté très généreux qui la pousse à prendre ces personnes là sous son ail…

Elle dévala la une petite pente, et traversa la quasi-totalité du parc pour se poser sur un banc. Alors qu’elle était en train de s’assoir et de souffler sur ses mains, la jeune gryffondor se mit à repenser à l’ instant où elle avait acheté sa première vrai baguette ! Elle la sortie de sa poche et l’admira, son cœur bondit une nouvelle fois dans sa poitrine. Elle se sentait tellement… fusionnelle avec elle, c’était vraiment inexplicable comme sensation.

Puis son esprit s’envola vers le jeune inconnu, Lionnel, qu’elle avait rencontré là bas. Elle s’était surprise à repenser à lui. La jeune fille avait déjà fait de nouvelle rencontre mais aucune aussi agréable que celle là. Surtout depuis le décès de son cher et tendre Luke. Un frisson la parcouru de nouveau. En faisant le rapprochement, elle pensait à un autre jeune homme qu’elle ne connaissait pas, et son amour perdu. Son cœur se déchira, elle avait l’impression de le trahir, de le tromper et la culpabilité l’envahit.

Pourtant, l’image du blondinet refaisait surface, il avait l’air gentil, et puis son air abasourdi lorsqu’elle avait posé son regard sur lui et l’avait salué droit dans les yeux, l’avait tellement attendrie. Elle se demandait si un jour elle le reverrait, ne serais-ce que pour le connaître et pouvoir découvrir une nouvelle personne. Peut-être que lui comprendrait sa douleur…
Satine avait tout de même déjà essayé de se mettre en couple avec d’autres garçons, après tout et malgré tout l’amour qu’elle porte pour Luke, elle ne peut pas finir sa vie seule. Elle n’a que 19 ans, et au fond d’elle, la jeune Loyer savait que c’est ce que son aimé aurait voulu. Luke devait désirer, de là ou il était, de la voir heureuse, de voir que quelqu’un d’autre s’occupe d’elle et la traite comme une princesse.

Mais Satine n’était jamais restée avec aucun d’eux.
Aucun ne lui avait laissé le temps d’apprendre à aimer de nouveau, de se livrer de nouveau et de faire le deuil de son amour perdu. La rouge et or ne parlait pas de la perte de cet être systématiquement, c’est même rare. Ils ont tous su qu’elle avait un passé amoureux très douloureux.

Et puis, ils n’avaient pas cherché à savoir non plus.

L’air se faisait plus frais à l’usure que le ciel s’assombrissait, Satine eut un nouveau frisson. Pourtant elle ne voulait pas rentrer. Elle appréciait cette solitude parfois, dans ces instants la jolie brunette pouvait baisser la garde et laisser son cœur parlait. Elle pouvait laisser ses expressions et ses émotions s’animaient sans être vu. Sans que personne ne la regarde avec compassion voir même avec pitié pour ceux qui connaissent son histoire.

Malgré un sourire affichait sur son doux visage, les larmes coulaient lentement comme ci elle savourait cet instant ou elles pouvaient enfin s’échappaient des yeux bleu de leur propriétaire. Un soupire, un chagrin, des envies, de la culpabilité, de la joie, de la tristesse, une rencontre, une plaie qui ne se refermera jamais… voici les émotions de la plus jeune Loyer…
Revenir en haut Aller en bas
Lionnel Jhonson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Lionnel Jhonson, Ven 13 Sep 2013, 20:20


Après avoir acheté sa première baguette, Lionnel se rendit dans le parc de Poudlard pour y faire une promenade. Il ne savait pas très bien pourquoi en vérité. Il avait beaucoup de problème en cette période et le château avait toujours été pour lui comme sa maison. Il connaissait chaque recoins du parc ce qui, pour ceux qui peuvent s'en imaginer l'étendu, n'était pas peu dire.
Il descendit la pente qui menait à une petite clairière. En cette fin d'été, de nombreux champignons poussaient dans l'herbe, recouverts par les feuilles mortes qui se faisaient de plus en plus nombreuses jours après jours. Lionnel se dirigea vers son banc. C'était un banc de pierre grise tout ce qu'il y a de plus banal à ceci près peut être, qu'il était le seul à l'avoir remarqué.

Lorsqu'il n'avait encore que onze ans et qu'il avait fait son entrée à l'école, les jeunes griffondors (Y comprit une jeune fille du nom d'Eugènie si sa mémoire était bonne) avec lesquels il avait parlé dans le train s'étaient moqué de lui après la répartition. Eux étaient à Griffondor et lui se retrouvait chez les Serpentard. Il n'avait jamais trouvé la logique. Il était issue d'une famille de moldus. Mais finalement, il s'était juré de faire allégeance à sa maison qu'il considérait comme sa seconde famille. Il en était même arrivé à prendre en considération les personnes de "sang pur" et n'avait jamais dénoncé ses origines aux personnes de l'école.
Il avait donc trouvé ce banc le soir qui suivait la rentrée et y avait pleuré toute la nuit.

Il se dirigeait donc vers ce banc, lequel avait fini par tisser des liens d'amitié avec Lionnel.
Mais lorsqu'il arriva dans la clairière, quelle ne fut pas sa surprise de voir assise, là, seule, comme il l'avait été autrefois, une jeune fille. Cette fille s'appelait Satine Loyer. Il la reconnu immédiatement. Il l'avait rencontrée brièvement en achetant une baguette magique chez Olivander's. Satine dégageait une aura de bienfaisance. Et elle était d'une beauté...
Lorsqu'elle le remarqua, elle afficha un sourire qui lui dit remarquer que avant, elle semblait étonnamment triste. Il s'assit.

_ Salut. Je suis Lionnel, on s'est rencontré chez heu... (Il chercha un instant) Chez Olivander's. Dit il avec un sourire idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Satine E. Loyer, Lun 16 Sep 2013, 21:51


La jolie brune, pensant être seule au monde laissait sa rage, sa tristesse prendre le dessus. Se soir elle brisait sa carapace, un surplus... surplus d"'émotion. Elle en avait assez de se cacher et de passer pour une personne forte. Enfin de compte, elle était faible.


Sat' n'aimait pas laisser parler ses émotions, elle baissait la garde et c'est une chose qu'elle n'appréciait guère. Elle soupira et se calma doucement, l'idée que quelqu'un puisse arriver et la voir dans un moment de faiblesse la calma de suite.


Elle s'allongea sur le banc, et regarda le ciel, elle restait pensive mais ses larmes avaient enfin disparu. Parfois, Satine se demandait si elle pourrait tourner la page sur cet événement. Elle se posait la question de savoir si un jour elle tomberait amoureuse sans culpabiliser vis à vis de Luke. Sans avoir l'impression de le tromper.


Dans le calme de la nuit, la jolie brune entendit des bruits de pas. Quelqu'un s'approchait, elle se redressa alors et chercha du regard un silhouette. Qui pouvait bien venir à cette heure.


Soudain qui elle vit, le charmant jeune homme qu'elle avait brièvement rencontré chez Ollivander's. Elle lui lâcha un très joli sourire. Il vint s'assoir auprès d'elle. Satine croisa ses jambes en indien et le regarda.


Il était assez maladroit dans ces paroles, ce qui attendrissait la jeune femme. Et encore une fois elle sentit son coeur se pincer à l'idée de se rendre compte qu'un autre que Luke pouvait l'attendrir.


- Salut Lionnel...


Satine souriait toujours, elle passa doucement l'une des ces mèches derrières son oreille droite, comme elle avait l'habitude de faire et dit :


- Oui je me souviens de toi, je ne pensais pas te revoir ... surtout en pleine nuit prés de ce banc... perdu.


C'est vrai que la situation était étrange. Le coup du destin... Faire une rencontre dans un magasin de baguette magique et retrouver cette personne au fin fond du parc de Pouldard en pleine nuit...


- Que fais-tu ici si tard ?
Revenir en haut Aller en bas
Lionnel Jhonson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Lionnel Jhonson, Lun 16 Sep 2013, 22:09


- Oui je me souviens de toi, je ne pensais pas te revoir ... surtout en pleine nuit prés de ce banc... perdu.

Il fallait avouer que la situation était plutôt étrange. A tel point que Lionnel chassa de son idée tout détail qui lui posait des questions. Il en aurait eu pour des heures.
Il posa une nouvel fois qu'on regard sur la jeune Satine qui arborait une position détendu.
Cela crevait les yeux, la jeune fille cachait un certain sentiment de malaise.
Le jeune Serpentard se senti rougir en regardant sa jambe nu posé sur son genou. Il en retira aussitôt les yeux.

Il lui rendit son sourire. Décidément cette fille le perturbait. Étais ce une velane ? Possible.

_ Je peux m'asseoir ? Demanda Lionnel en s'asseillant tout près de la fille. Il sentait d'ailleurs un parfum envoûtant qui emmenait d'elle.

_ Alors dit il ? Comment tu va ? Puis comme si il savait qu'il n'était pas crédible, il ajouta : tu as l'air perturbé.
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Satine E. Loyer, Mar 17 Sep 2013, 13:41


Satine l'observa, ce qui était attendrissant avec cette maladresse à s'adresser à elle. Son coeur se pinca de nouveau, même si cela faisait déjà un an et demi qu'il s'en était allé... Son cher et tendre Luke...

Lorsqu'il lui demanda s'il pouvait prendre place auprès d'elle, la jolie brune se décala pour lui laisser assez d'espace. Et après tout, ils se connaissaient à peine, Sat' gardait toujours pas mal de méfiance vis à vis des hommes. Elle avait appris à les connaître après le décès de Luke.

La fraîcheur de la nuit commençait à se faire ressentir, Satine déplia ses jambes pour remettre son pantalon de sur vêtement correctement. Par la même occasion, dans sa maladresse, la jeune femme perdu l'équilibre et frôla le genou de son partenaire de soirée. Sat' ne fût pas gêné contrairement à Lionnel qui semblait assez perturbé.

Bien évidemment, la jeune femme n'avait pas compris que c'était sa présence qui perturbée le jeune homme. Après tout, elle était assez aveugle et naïve de ce côté là. C'était peut-être un peu la faute de Luke. Il l'avait toujours protégé, aucun jeune homme n'avait pu l'approché durant leur deux années ensemble. Il avait été un petit ami très attentionné et très soucieux du bonheur de sa petite princesse. Il connaissait son passé et la connaissait comme personne... alors il avait tout fait pour combler les manques qu'elle avait pu ressentir, et l'aimait à juste valeur.

Lionnel demanda si elle allait bien, et il lui fit même part de sa sensation que la jolie Gryffy semblait très perturbé. Comme à son habitude Sat' se camucha derrière un joli sourire mais elle ne put s'empêcher de dégageait son regard du sien.

- Bien sur que tout va bien... en plus c'est la pleine lune donc je ne peux que me sentir bien. Et toi alors, tu semble tellement perturbé que tu n'as même pas répondu à ma question de tout à l'heure.

Un petit rire gentil et taquin s'échappa de la bouche de la jeune femme, elle observa la lune, et les bienfaits qu'elle pouvait avoir sur elle. Les souvenirs qu'elle pouvait lui remonter.

Satine était une grande femme de la nuit, de la lune. Lorsque la nuit était montante jusqu'à la pleine lui, elle se sentait bien, elle se sentait libre, elle se sentait forte. Par contre, en lune descendante et lune noir, elle avait peur, ne dormait quasiment pas ces nuits là. Et ce depuis son plus jeune âge. Il n'y a que Luke qui avait su l'apaiser ces nuits là. Il était prés d'elle, sa peau contre la sienne. Dans ces rêves, la jolie brune pouvait ressentir ces caresses, la douceur de ses baisers, l'amour qu'il avait pour elle. Elle avait pu sentir ces caresses et les frissons qu'il lui donnait. Encore maintenant, elle pouvait ressentir la tendresse de ces baisers légers dans son cou, sur ces épaules... elle pouvait encore sentir son parfum et sa présence... mais elle pouvait uniquement.

Sa gorge se serra et elle retira brusquement son regard de la mère du ciel pour se râcler doucement la gorge et posé son regard bleu électrique sur Lionnel.

Étrangement, avec lui et malgré tout, Satine se sentait à l'aise, il n'avait pas l'air d'être comme tout ces hommes qui venait la voir en espérant plus qu'un instant de convivialité ou de discussion comme celui ci. Parfois, elle était victime de sa beauté.

Satine avait déjà essayé de se mettre en couple mais rien n'y avait jamais fait, soit il n'attendait qu'une chose d'elle ou alors elle ne s'attachait pas, ou encore il ne lui laissait pas le temps et lui faisait sans cesses des reproches sur son attitudes. Satine a toujours finit par quitter les garçons avec qui elle avait tenté quelque chose mais sans grand succés. D'autant plus, qu'elle avait tendance à se ne pas se livrer dans les premiers jours ou les premiers mois.

Elle n'était pas une grande romantique, mais pour elle l'acte d'amour était une chose importante. C'est avec Luke qu'elle l'avait appris... c'est l'amour, la passion, la fusion, la complicité... sans ces éléments la jeune femme de pouvait se livrer que pour le plaisir de la chaire. Peut-être la mort de son doux amour était encore trop récent...
Revenir en haut Aller en bas
Lionnel Jhonson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Lionnel Jhonson, Mar 17 Sep 2013, 19:33


Lionnel se sentait de plus en plus gêné. Pourtant, la présence de Satine était apaisante.

_ Je voulais voir la lune. Dit il en constatant qu'elle était effectivement pleine. On vois bien le ciel d'ici. Et on voit bien mars ce soir.

C'était vrai, seul la Toure d'Astronomie offrait une meilleur vu de la voûte céleste.
Il demeura un instant pensif en regardant les étoiles. Il aimait assez les étoiles pour en connaître une ou deux. Mais il n'avait jamais suivi de cours de divination et il ne connaissait pas la signification de la position des astres.

_ Et toi , qu'est ce que tu fais là ?

La jeune fille était encore plus souriante qu'auparavant et cette fois ci, Lionnel avait l'impression qu'il était bien plus franc. L'impression seulement ? Il n'aurait su le dire. Mais il se sentait plus à l'aise.
Soudain, une pensée le traversa. Il songeait à la fille qu'il avait aimé auparavant. Johanna comme elle s'appelait. Il ne voulais pas trop penser à elle. Ce qui lui était arrivé était vraiment horrible. Enfermée à la place de son père à azkaban, la jeune fille s'était laissé mourir de faim pour ne pas subir la baiser du detraqueur. Mais Lionnel, bien qu'il ne puisse se l'avouer à lui même continuait encore d'en vouloir à Johanna.

Mais l'histoire n'en était plus là et Lionnel avait tourné la page...
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Satine E. Loyer, Mar 17 Sep 2013, 21:17


Satine vit que son compagnon du soir tourna à son tour son regard vers le ciel. Elle le regarda quelque instant, elle l'observa. Elle observa son profil avec beaucoup d'attention. Ainsi, elle pu remarquer la pureté de sa peau ainsi que sa blancheur. La jeune femme descendit son regard sur le menton viril du jeune homme pour faire monter doucement vers ces lèvres rouge et plus volumineuse que celles des autres hommes. Puis elle releva encore un peu plus son regard pour observer ces yeux. Leur couleur verte était comme celle d'une émeraude. Il avait réellement du charme.


- Tu aimes les astres ?


Sat' le regarda dans les yeux. Pour une fois elle n'avait pas mis ces lentilles marrons, puis elle ne pensait pas croiser quelqu'un aussi tard le soir. C'était quelque chose de secondaire, rien de bien dramatique. Etrangement, Satine se sentit coupable de passer autant de temps avec lui, et de se sentir à l'aise avec lui. Elle avait l'impression d'être infidèle à son Luke. Et pourtant c'est ce qu'il aurait aimé. Au fond d'elle, elle savait très bien que de là ou il est, Luke aurait souhaité de la voir s'épanouir de nouveau. Mais ce n'était pas si facile pour elle, bien au contraire.


Puis Lionnel lui demanda ce qu'elle faisait là, à vrai dire elle ne savait pas réellement. Elle ne se souvenait même plus la raison qui l'avait poussé à venir se reposer ici. La pleine lune c'est une chose mais la seconde... peut-être qu'elle cherché un repos psychologique... puis après tout, autant être franche, elle souriat une nouvelle fois.


- J'avais envie de m'évader un peu, lorsque c'est la pleine lune, je me pose à l'extérieur. Et j'avais besoin de me changer les idées aussi, j'aime cette endroit, il me réconforte et je rappels des souvenirs. Je me sens en sécurité.


Satine avait passé de bons moments ici avec ces amis et avec son Luke, c'était une jeune fille fort nostalgique.
Revenir en haut Aller en bas
Lionnel Jhonson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Lionnel Jhonson, Jeu 19 Sep 2013, 21:12


Les deux jeunes adultes demeurèrent un instant dans le silence. Un silence qui en disait long. Un silence qui n'avait pas besoin d'être brisé. Satine était belle, à demi éclairée par un rayon de l'une. Ses yeux luisaient comme des flammes d'où émanait une chaleur réconfortante.
Était ce du miel ? Était ce le début de quelque chose de fort ?
A n'en pas douter, aucun des deux sorciers ne connaissaient de réponse à ces questions.
Lionnel sorti sa baguette pour répondre à la question de Satine. Un bref mouvement dans les airs et un "oui" qui signifiait "j'aime les astres" sorti de l'extrémité du morceau de bois.
Les mots se détachèrent, puis les lettres. Et les lettres s'en allèrent dans le ciel, loin, si loin qu'elles n'était devenu qu'un point et qu'aucun oeil, aussi avertit fut il, n'aurait su les différencier aux étoiles.
Yalec regarda Satine. Son sourire s'était effacée. Laissant place à d'autres expressions. Ses cheveux étaient agité d'une légère brise et ses joues, balayées par le vent froid, rosissaient quelque peu.
Un instant, Lionnel eu une vague idée de la suite des événements. Mais il la chassa sitôt de son esprit. Il ne voulait pas briser l'instant. Il ne le pouvait pas. Quelque chose l'en empêchait
Bientôt, la nuit allait prendre fin, le jour allait se lever. Mais il ne voulait pas quitter Satine. Et d'ailleurs, à moins qu'elle n'eut refusé sa compagnie, rien ne les empêchait de rester ensemble.
Mais le matin était encore loin dans le coeur du jeune homme et il ne voulait pas encore y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Satine E. Loyer, Ven 20 Sep 2013, 13:16


Les yeux fixaient vers le ciel, Satine profitait de cette nuit. Pour une fois, elle pouvait être pensive sans qu'on ne lui pose des questions. Et pour fois elle se sentait elle même. Elle beau sourire se dessina sur son visage de poupée lorsque Lionnel, conscient que se silence voulait dire beaucoup de choses, répondit à sa question grâce à sa baguette. Un petit jeu s'installa entre eux. Et De la même manière, Satine lui demanda pourquoi il aimait tant les astres. C'était bien la première fois qu'elle ne voyait pas le temps passer en compagnie d'un homme.

A un moment, alors qu'il avait les yeux rivaient vers l'horizon, Satine se surprit à l'observer de nouveau. D'autant qu'elle se rendit compte, qu'elle ne connaissait rien de lui si ce n'est son nom et son prénom mais elle ne savait rien de lui. Malgré les heures qui défilent, Sat' en est toujours au même point que lorsqu'elle l'avait vu chez Ollivander's.

- Parle moi un peu de toi... sa doit déjà fait une ou deux heures que nous sommes ici, et je ne sais rien de toi. Tu reste encore l'inconnu de chez Ollivander's...

Elle lui fit un doux sourire et le regarda. Satine sentit ses joues se refroidirent et un frisson vint la parcourir. Elle ne se souvenait plus à quelle point les nuits de septembre pouvaient être fraîches. Elle n'avait plus rien à voir avec les les douces nuits de juillet ou Août. Elle attendit kla réponse de Lionel tout en se demandant quel genre d'homme il était réellement et ce qu'il avait pu vivre, si lui aussi avait des sequelles d'un passé pas toujours évident. Elle voulait connaître ses rêves, ses peurs, ce qui pouvait le rendre triste, ce qui pouvait le rendre joyeux. Enfin de compte, elle voulait le connaître tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Lionnel Jhonson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Lionnel Jhonson, Ven 20 Sep 2013, 22:25


Lionnel lisait dans les yeux de cette fille son avidité pour le savoir. Elle désirait savoir qui il était.

"Je m'appelle Lionnel Antoine Jhonson. J'ai vingt cinq ans et je suis un sorcier issu d'une famille de moldus. Je suis entré dans cette école à mes onze ans, et je fête mon anniversaire à cette date depuis que j'en ai seize. Je suis entré chez Serpentard en visant griffondor mais je fais honneur et allégeance à la maison dans laquelle j'ai été envoyé.
Mon objectif pour l'avenir est de rentrer dans l'ordre du Phoenix. Après cela j'espère me marier et ouvrir un magasin avec la personne que j'aimerai qui sait ?"

Il lui jeta un regard interrogateur mais la jeune fille ne cessait de lui sourire ce qui le dit rougir. Il baissa les yeux.
Il se demanda ce qu'il ce passerait ensuite. Allait il vraiment trouver l'amour ? Se marier ? Ouvrir un magasin ? Arriverait il au moins à rentrer dans l'ordre ? Lionnel avait un rêve inacomplie. Il aurait aimé s'essayer au duel. Jamais encore il n'en avait eu l'occasion.

De plus, Lionnel avait toujours voulu s'identifier à un groupe sans jamais pouvoir y parvenir. Il est de ces gens qui ne sont ni des uns ni des autres et qui flottent parfois détestés parfois admirés. Lui en faisait parti. Cela ne le dérangeait plus, il s'était habitué à l'ignorance et au moqueries des autres. Des faibles, des lâches qui s'attaquaient à ce qu'il ne pouvaient pas comprendre. Le plus souvent, il s'agissait de moldus mais parfois, et ça affectait davantage le jeune Jhonson, ils étaient des sorciers et il ne pouvait pas s'empêcher de ressentir un pincement au coeur.
À l'école poudlard, les élèves ne lui parlaient pas mais il avait gagné l'estime de la minorité de ses professeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Satine E. Loyer, Dim 22 Sep 2013, 18:38


Satine l'écouta, elle absorda chacun de ses mots, chacune de ses paroles. A cet instant, elle apprit qu'il venait d'une famille de moldu et qu'il avait des rêves et des ambitions. Lorsqu'elle su son âge, la jolie brune souriat, c'était peut-être pour ça qu'elle était aussi apaisée avec lui. Il était beaucoup plus vieux qu'elle, et beaucoup plus âgés que la plus part des garçons qui accostés la brunette.


Elle avait déjà entendu ses camarades expliquaient que les hommes plus âgés étaient beaucoup plus matures plus posés. Bien évidemment, plusieurs d'entre eux essaient de se rapprocher des petites jeunes dans l'espoir de les rendre accros et de les faire succomber pour assouvir leur désirs de séductions. Avec le temps, Sat' avait compris que les hommes avaient sans cesses besoin de plaire et parfois même quand ils étaient en couples. Ce qui ne rassurer aucunement la gryffondor.


Pourtant, Lionnel semblait différent, malgré les regards qu'ils pouvaient s'échanger, il ne réagissait pas comme la plupart des autres hommes. Il n'avait pas eu de gestes déplacés envers elle, et il ne lui avait même pas demander si son coeur était prit. Et Satine fut soulagée, il lui prouvait que tout les hommes n'attendaient pas la même chose et que certains d'entre eux étaient des hommes bien.


- Hooo un serpentard, sa ne te dérange pas de passer du temps en compagnie d'une gryffondor ?


Un léger rire s'échappa de sa bouche. Les gens avaient toujours eu des préjugés lorsque qu'ils appartenaient à serpentard ou gryffondor. Sat n'en avait jamais réellement tenu rigueur. Il est vrai qu'elle n'avait jamais été spontanément vers une personne qui appartenait à la maison Serpentard mais elle ne les avait jamais méprisé non plus.


- Tu est très ambitieux, c'est une bonne chose, peu d'homme enfin c'est la première fois que je rencontre un homme de vingt cinq ans, mais en général ceux que j'ai pu rencontré ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. C'est mignon que tu te ais déjà un plan de ta vie en tête.


Titine souriat une nouvelle fois. Fût une époque ou elle avait aussi son plan de vie mais ce temps était bien loin derriière elle. Pour l'instant, elle devait se reconstruire pour aller de l'avant. C'était beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Mais c'était la première étape pour s'en sortir. Si elle n'apprenait pas à se reconstruire elle ne sortirait jamais la tête de l'eau, jamais.


- Et euh... tu as déjà été amoureux ?


Satine fit la curieuse ! Après tout, ils étaient la pour faire connaissance. Elle se doutait qu'il lui renverrait la demande, et qu'une fois de plus son esprit resserait le drame, elle vivra de nouveau cette nuit. Rien que d'y penser, elle sentit sa gorge se nouer mais elle n'était pas obligée d'en parler loin de là même.
Revenir en haut Aller en bas
Lionnel Jhonson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Lionnel Jhonson, Dim 22 Sep 2013, 21:36


A cette question plutôt investigatrice, le jeune Serpentard ne répondit rien pendant un temps. Mais ses idées se bousculaient dans sa tête. Allait il lui parler de la fille qu'il avait perdu à azkaban ? Rien n'était moins sûr. Hormis cela, le jeune garçon avait toujours été très timide.

_ Je.. J'ai des vus sur quelqu'un dit il.

C'était vrai. Il croyait aimer une de ses amies. Une fille un peu plus jeune que lui qu'il avait rencontré en faisant du quidditch. C'était une très belle fille espagnole et extrêmement intelligente. Sans parler du fait qu'elle avait un don inné pour le sport qu'elle pratiquait et une grâce légendaire. Hélas, cette fille était à moitié éprise d'un autre garçon et il ne pourrait sûrement jamais aller bien loin avec elle. Qu'importe ? L'âme lui suffisait. Mais il était ruiné de désespoir à l'idée que peut être, elle n'eut jamais vraiment songé à ces sentiments.
C'était la une des grandes par sombre dans le coeur du jeune homme. Une honte qui comme il le savait, ne pourrait lui apporter que le malheur et le désespoir.
Hormis cela, où qu'il aille, de nombreuses filles étaient très attirées par lui et il les refusait gentiment en craignant toujours de les froisser. Avec Satine, il y avait quelque chose de différent. Il se sentait bien. Elle lui donnait l'impression qu'il n'avait pas besoin de réfléchir, que la meilleure manière de se tenir était d'adopter une attitude naturel. Finalement, il était tout à fait ouvert à elle. Il s'en remettait à elle et il lui faisait, à son grand étonnement, une confiance aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Satine E. Loyer, Dim 22 Sep 2013, 21:57


Satine l'écouta, elle voyait qu'il était assez gêné une nouvelle fois. Peut-être avait-elle était indiscréte, elle se sentie gêné du coup. Elle se passa la main dans les cheveux et le regarda toujours fixement. Elle se râcla doucement la gorge et observa un peu les alentours, sérieusement gênée par sa question. Elle avait sans doute été trop loin, mais elle était tellement spontanée.


- Euh... je suis... je crois que j'ai été trop loin, je suis désolée !


Satine se pinca la lèvre, et elle chercha une excuse pour vite partir. La jolie brune avait vraiment l'impression d'être une bourde. Pour une fois qu'elle se sentait à l'aise avec un homme, elle agissait de façon très maladroite. La gryffy se donnait vraiment l'impression d'être une vrai bêbete de service. 


Hativement, elle se leva et le regarda souriant d'une façon très gênée. La jolie brune ferma sa veste et attrapa un élastique qui se trouvait autour de son poignet droit. Brusquement, elle s'attacha les cheveux, et regarda Lionnel.


- Bon ... euh... je... je vais y aller, il se fait tard, et je ne voudrais pas que tu sois fatigué pour ta journée de demain. En tout cas, très contente de... de t'avoir revu, et d'avoir fait plus ample connaissance avec toi.


Satine lui serra la main en guise d'au revoir, et s'enfuit dans la nuit, dans la pénombre de manière assez rapide. Son coeur battant, elle ne savait plus si elle agissait de la bonne façon ou pas. Si sa réaction était normal ou pas, à vrai dire son esprit était un peu embué. Elle regarda le ciel, et pensa à Luke 


" Luke, aide moi, je ne me souviens pas avoir été aussi maladroite avec toi..."


Elle se détestait à l'instant présent, mais quelle débile, pire qu'elle sa n'existait pas. Elle était en train de se changer les idées, et pouf, elle gâche tout avec une toute petite phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Lionnel Jhonson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur le banc perdu

Message par : Lionnel Jhonson, Dim 22 Sep 2013, 22:32


La réaction de la jeune fille ne fut pas celle qu'il attendait.
Comment en aurait il pu être autrement ? Il avait été stupide de répondre qu'il avait des vu sur une personne qui ne lui portait pas la moindre attention.
Tandis qu'il la voyait s'enfuir, il se demanda ce qu'il devrait faire.
Il décida de la suivre. Peut être lui avait il fait peur. Peut être avait il tout gâché et cela, il ne se le permettrait pas.
Comment pouvait il être aussi stupide ?
Lorsqu'elle eu disparue en direction du château et qu'il fut certain qu'elle ne pourrait pas le voir, il se leva pour se mettre en marche. Il fallait à tout prix qu'il la trouve "par hasard", ne serais ce que pour s'excuser ou relancer la conversation. Mais où pouvait elle bIen être ? Sa première idée fut de se rendre à l'infirmerie. C'était la pleine lune et elle avait été si pressée de s'enfuir. Peut être n'était il pas la cause de son malheur finalement. Mais ses doutes furent très vite écartés lorsque en arrivant dans la froide et lugubre pièce que représentait l'infirmerie, il ne l'a trouva pas.
Il se mordait les doigts jusqu'au sang. Pourquoi avait elle fuit si brusquement ? Il se sentait si bien en sa compagnie. Un profond malaise le laissa sur place et il préfèra finir la nuit sur un banc de l'infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Sur le banc perdu

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 16

 Sur le banc perdu

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.