AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 6 sur 17
Sur le banc perdu
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard

Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Megan K. Hayajân, le  Dim 6 Avr 2014 - 15:52


" Si tu savais comme ça m'exaspère d'être ici. C'est surtout les gens en réalité qui me déplaisent. Je ne supporte pas tous ces ados stupides qui ne pense qu'à leurs amourettes où à leurs amitiés. Ils ne connaissent pas l'ambition. On dirait qu'ils n'en ont rien à faire des Mangemorts et de tous les dangers du monde magique. Quels abrutis !"

Les Mangemorts? Dangereux? Mais à quoi elle pensait? Ils ne sont pas dangereux. Ils ont la bonne vision du monde. Celle qui vous permet de dominer, d'être à votre juste place. Les moldus, les Sang de bourbes et autres traîtres à leur sang dominer par ceux qui sont encore purs. La grande famille des Boccini prendrait alors sa place au pouvoir et ferait s'incliner devant elle les moldus. Et ceux qui les défendent. Un râle acèbre m'échappa.

-Poudlard. J'ai hâte, maintenant. J'ai eu mes ASPIC. A la fin de l'année je serais enfin moi même. Je pourrais travailler. Et reprendre les... Affaires familiales.

Je la regardais. Était-elle de ceux qui haïssent les Mangemorts? Qui haïssent la justesse et la pureté du sang? Où était elle fière, digne élève de la maison de Salazar Serpentard? J'étais ainsi. Élevée par des mages noires, éduquée comme une princesse. Le mensonge et la manipulation. Voilà ce qu'à été mon éducation. Manger pour ne pas être mangée. Dominer pour ne pas être dominée. Tuer pour ne pas être tuée. C'est la dure loi de la vie.

-Foutre ce maudit ordre du Phénix à Azkaban. Pire, l'exécuter pour montrer à tous ses traîtres ce que l'on fait nous, les vrais sorciers de leu foutu paix. De leur foutue égalité et de leur liberté de pacotille.


Ma colère de déversait dans mes paroles. Elle suintait comme le sang d'une plaie infectée. J'écumais de rage. Mon corps était tendu. Je souffle lentement, passe une mains dans mes cheveux platine. Je secoue la tête un mince sourire amer aux lèvres. Les gens ne comprennent pas ce besoin d'ambition. Ce besoin d'Être la meilleure. De diriger.
Ivy Stormer
Ivy Stormer
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Ivy Stormer, le  Dim 6 Avr 2014 - 16:04

"Poudlard. J'ai hâte, maintenant. J'ai eu mes ASPIC. A la fin de l'année je serais enfin moi même. Je pourrais travailler. Et reprendre les... Affaires familiales."

Ivy fut estomaquée. Elle essaya de cacher sa surprise tant bien que mal. Elle espérait que Valentina disait ça uniquement pour l'impressionner. Mais Ivy était solide et réussit à reprendre un visage impassible, pour faire comme si elle n'avait rien entendu. Elle venait d'avoir une idée qu'elle n'hésiterait pas à développer. En attendant, elle savait que parler de ses parents étaient une bonne idée.

" Nous sommes dans le même cas alors. Mes parents comptent sur moi pour devenir quelqu'un de puissant. Je compte même essayer de les surpasser. Enfin, je sais que j'y arriverai."

La jeune fille afficha le sourire le plus hautain et le plus cruel qu'elle puisse faire. Elle n'hésiterait pas à montrer un visage différent. Un visage plus sombre. Si ses parents la voyait, ils seraient fière. Ils tomberaient dans le panneau, et alors elle serait couverte d'argent et de biens. Mais cela ne l’intéressait pas. Ses ambitions étaient bien à l'opposé, mais elle comptait les cacher.

"Foutre ce maudit ordre du Phénix à Azkaban. Pire, l'exécuter pour montrer à tous ses traîtres ce que l'on fait nous, les vrais sorciers de leu foutu paix. De leur foutue égalité et de leur liberté de pacotille. "

Ivy se demandait si Valentina n'était pas une Mangemort, ou du moins si elle comptait le devenir. Maintenant, elle allait devoir réfléchir à ce qu'elle allait dire. Elle ne savait pas si Valentina était dans ce camp où si elle faisait semblant pour piéger Ivy. La jeune fille devait rester sur ses gardes et faire attention à ses paroles. Elle était faite pour être Auror, elle en était sûre.

" L'Ordre du Phenix ? Il n'existe plus ? Et puis même si il revenait, seuls les membres le saurait. Tu es plutôt supportrice des Mangemorts ?"

Personne ne connaissait la réalité à propos de l'Ordre du Phénix. Peut être s'était-il reformé ? Peut être pas ? Si Ivy voulait savoir la vérité, il fallait qu'elle mène son enquête. Elle rajout a ça sur sa liste mentale des choses à faire durant l'été. Elle continua à réfléchir sur la stratégie qu'elle pouvait adapter. En tout cas, elle devait contacter Skandar.
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Megan K. Hayajân, le  Dim 6 Avr 2014 - 16:28

-L’ordre du Phénix ? Il n’existe plus ? Et puis même si il revenait, seuls les membres le saurait. Tu es plutôt supportrice des Mangemorts ?

Ivy se moquait de moi, là, non ? Plutôt ? J’étais fille de mage noire. J’étais foncièrement mauvaise. J’étais de celle qui ne se souciait pas du malheur des autres. De celle qui contemplait la misère, la pollution, la faim, la soif et la mort de son fauteuil d’argent. Vert et argent, bien sûr. J’esquissait un petit sourire neutre, à la limite de l’innocence.

-Tu crois que mon père est un Moldu peut-être ?

Je secouais la tête. J’affichais mes convictions, c’est ainsi. Mais peut-être valait-il mieux ne pas trop en dire. Cette fille-là n’était pas comme moi, c’est certain. Sinon, elle aurait aussitôt renchéri sur une critique malsaine. Elle m’aurait montrée qui elle était. J’haussais un sourcil et répondit :

-Tu ne m’as pas trompée, Stormer. Tu ne les soutiens pas. Chacun son futur. Chacun ses convictions.

J’hausse les épaules et triture une mèche de mes cheveux. Je l’enroule autour de mon doigt manucuré et la repose sur mon épaule. Je ne comprends pas cette fille. Non. Je ne comprends pas le Choixpeau. Pourquoi aurait-il envoyé une personne qui défends des Sang-de-Bourbes chez les Serpents ? Chez les Sang Pur ? Chez les héritiers de Salazar Serpentard ? La maison des sinople et argent nous menait sur le chemin de la grandeur. Est-ce notre point commun ? Le désir d’ambition ?

Est-ce pour cela que nos destins se sont entrecroisés, ici, dans ce parc ? Mais après tout, tous les élèves de Poudlard crèvent d’ambition. Ils veulent devenir Auror, Magicomage, professeur, chercheur, ministre ou encore Mangemort. Ils veulent tenir des boutiques, mener des vies parfaites. Mais ils oublient que tout a un prix. Qu’il faut trimer dur pour parvenir à ses fins. Ou être né dans des draps de soie. Mais même dans ses cas-là, votre famille se charge de vous mettre à bosser. Dans ses cas là, vous avez un honneur à défendre. Parfois, vous avez même les deux. La richesse à obtenir et l’honneur à préserver.

-C’est puéril ; je veux dire, il y a deux camps. Mais ses deux camps n’ont au final un seul et même objectif : un monde meilleur. Ils ont simplement une façon différente de voir les choses.

Je regarde la jeune Stormer dans les yeux. Il est dommage que l’on soit dans les camps opposés. Nos idéaux et notre ambition est en tout point similaire. Et pourtant, nous allons évoluer dans des mondes aux antipodes l’un de l’autre…[/color]
Ivy Stormer
Ivy Stormer
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Ivy Stormer, le  Dim 6 Avr 2014 - 17:15

"Tu crois que mon père est un Moldu peut-être ?"

Ivy commençait à sentir de la haine monter en elle. Ce n'est pas parce qu'elle était une Serpentard, qu'elle devait détester les Moldus, et devenir Mangemort. Cette Valentina était le cliché de la Serpentard hautaine, haïssant les "Sang-de-Bourbe" et acclamant la magie noire.
"Tu ne m’as pas trompée, Stormer. Tu ne les soutiens pas. Chacun son futur. Chacun ses convictions."

La jeune fille serrait les poings à présent. Il était hors de question pour elle de trahir son identité et ses convictions dans la seule optique d'en savoir plus sur Valentina. Elle avait une envie subite de crier qu'elle soutenait les Moldus et qu'elle aimerait devenir Auror pour punir ces Mangemorts, qui ne sont rien de plus que des sorciers ratés. Elle les détestait du plus profond de son âme, et ferait tout pour devenir quelqu'un de bien. En attendant, elle allait devoir jouer ses dernières cartes.

" Tu ne sais rien de mes convictions, ni même de mon camp. Tu ne sais pas ce que je deviendrai plus tard, moi même je n'en sais rien. La seule et unique chose que je sais, c'est que j'ai des chances de finir Mangemort. Maintenant, c'est à moi de décider de ma voie. Je n'ai rien contre les Moldus, je les ignore, mais je ne les protège pas, c'est pas mon problème. "

Ivy espérait qu'elle s'en était bien tirée avec ce mélange de mensonge et de vérité. Finalement, elle était confuse. Elle ne savait pas ce qui était vrai et ce qui ne l'était pas. Sauf peut-être le fait qu'elle risquait de finir Mangemort. Si elle écoutait ses parents, c'est ce qui l'attendrait. Mais la jeune fille ne voulait pas finir comme ça. Plus tard, si elle se retrouve Auror et face à un Mangemort, elle n'hésitera pas à le tuer, si il le faut...

"C’est puéril ; je veux dire, il y a deux camps. Mais ses deux camps n’ont au final un seul et même objectif : un monde meilleur. Ils ont simplement une façon différente de voir les choses. "

La brune était d'accord avec Valentina sur ce point là. Les deux camps voulaient la même chose, c'était juste le point de vue qui différait. Alors rejoindre le camp des gentils ou celui des méchants revenait à la même chose. Il y aurait toujours une question de bataille, de convictions et de justice.

" Tout ce que je veux, c'est qu'on en finisse avec toutes ces stupides guerre. Je voudrais juste qu'on fiche la paix aux sorciers, et que chacun pratique sa magie dans son coin, comme il l'entend. "

Là encore, Ivy s'était décidée à mentir, pour protéger son opinion. Mais à un moment ou à un autre elle finirait par exploser et cracher la vérité. Elle refusait de se laisser corrompre ou de cacher qui elle était. Elle avait l'impression que la vraie Stormer, c'était Valentina. Ses parents auraient adoré avoir une fille comme elle. Ivy était la petite rebelle qui voulait vivre sa vie comme elle l'entendais et qui était "du côté des gentils", comme disait son père.
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Megan K. Hayajân, le  Dim 6 Avr 2014 - 17:32

" Tu ne sais rien de mes convictions, ni même de mon camp. Tu ne sais pas ce que je deviendrai plus tard, moi même je n'en sais rien. La seule et unique chose que je sais, c'est que j'ai des chances de finir Mangemort. Maintenant, c'est à moi de décider de ma voie. Je n'ai rien contre les Moldus, je les ignore, mais je ne les protège pas, c'est pas mon problème. "

Je retiens un ricanement. Elle ne sait pas ce qu'elle veut et elle ose me parler d'ambition? Rien que cela, rien que ce maigre détail me démontre qu'elle ne finira pas Mangemort. Si tu es née pour le mal, tu le sens, tu le sais. Ce sentiment de révolution. Que ce qui c'est passer il y a deux siècles n'est pas suffisant. Qu'il faut recommencer. Si Stormer ignorait ce qu'elle voulait, et bien ainsi soit il. Même si je n'étais pas sûre de la véracité de ses propos.

" Tout ce que je veux, c'est qu'on en finisse avec toutes ces stupides guerre. Je voudrais juste qu'on fiche la paix aux sorciers, et que chacun pratique sa magie dans son coin, comme il l'entend. "

Là, je hausse un sourcil et réplique aussitôt.

La guerre est peut être la seule solution qu'ont trouvé les hommes pour exprimer leurs opinions. Ils ne savent pas comment dire les choses alors ils les montrent. Ceux qui pratique la magie blanche croient que le simple fait d'être gentil leur suffira à se débrouiller dans ce monde de requins. Et ceux qui sont adeptes de la Magie noire l'utilise pour parvenir à leurs fins. Ça a toujours été ainsi. Mais il fait que ça change. Crois tu vraiment que les gentils, de fixant eux mêmes des limite pour ne pas se sentir "impurs" arriveront à battre des "méchants" prêts a tout pour enfin exposer au monde entier leurs idéaux? Personnellement j'en doute fort.

Après ce long monologue, j'aspirais pour rester calme. Je ne sais pas à quoi pèse cette fille. Peut être veut elle jouer les rebelles sages et qu'elle ne veut que le bien. Le meilleur dans le meilleur des mondes... Mais elle sera vite désillusionner. Je l'ai été quand ses Auror de m*rde ont tué mon père.
Ils verront se que ça fait, de voir mourir ses proches. Je me le promets. Je les tuerais tous jusqu'au dernier. Et dans d'atroces souffrances.
Ivy Stormer
Ivy Stormer
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Ivy Stormer, le  Dim 6 Avr 2014 - 17:52

"La guerre est peut être la seule solution qu'ont trouvé les hommes pour exprimer leurs opinions. Ils ne savent pas comment dire les choses alors ils les montrent. Ceux qui pratique la magie blanche croient que le simple fait d'être gentil leur suffira à se débrouiller dans ce monde de requins. Et ceux qui sont adeptes de la Magie noire l'utilise pour parvenir à leurs fins. Ça a toujours été ainsi. Mais il fait que ça change. Crois tu vraiment que les gentils, de fixant eux mêmes des limite pour ne pas se sentir "impurs" arriveront à battre des "méchants" prêts a tout pour enfin exposer au monde entier leurs idéaux? Personnellement j'en doute fort. "

Ivy ne savait pas quoi dire. Valentina n'avait vraiment pas tort. De toute façon dans le monde dans lequel ils vivaient, on ne pouvait ignorer la magie noire. C'en était devenu presque banal  . N'importe qui se proclamait partisan de tel ou tel mage noire, dans le seul but de se sentir puissant et respecté. Ivy n'ignorait pas que le monde magique partait dans tous les sens, et que n'importe qui essayait de faire justice soi-même.

La jeune fille essaya de se calmer et ne répondit pas tout de suite à Valentina. Elle ne savait pas comment interpréter tout ce qu'elle disait. Elle ne savait pas non plus quoi penser d'elle. Ivy exprimait des contradictions à son égard. A côté de tel personne, elle avait toujours l'impression qu'elle n'était pas une vraie Serpentard.

" La dualité de la magie blanche contre la magie noire n'en finira jamais. Il y aura toujours des mages noirs en quête de pouvoir, et on ne peut pas leur en vouloir. L'homme a toujours voulu s'imposer, et garder le pouvoir pour lui seul."

La Serpentard s'étonnait de dire ce genre de chose. En fait, c'était surtout qu'elle n'en avait pas l'habitude. Si il y avait bien quelque chose qu'elle "appréciait" chez Valentina, c'est le fait qu'elle ne soit pas superficielle. Il y avait tellement de filles à Serpentard ou ailleurs, qui n'évoquaient jamais ce genre de trucs, préférant se concentrer sur leurs stupides petits monde, tout ça par peur. Quelle lâcheté. Ivy détestait les trouillards. Elle n'avait peur de rien, puisque depuis son enfance on lui avait appris à ne pas craindre la moindre chose.
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Megan K. Hayajân, le  Dim 6 Avr 2014 - 22:28

" La dualité de la magie blanche contre la magie noire n'en finira jamais. Il y aura toujours des mages noirs en quête de pouvoir, et on ne peut pas leur en vouloir. L'homme a toujours voulu s'imposer, et garder le pouvoir pour lui seul."

J'eut un rictus mauvais. Stormer n'a pas tord. Je ne sais pas quoi penser de cette fille. Elle résonne comme moi et nous partageons les mêmes idées, mais elle semble persuadée que le Bien est le seul vrai bon chemin. C'est une erreur bien grossière de la part d'une Serpentard. Mais qui sait? Peut être le  Choixpeau c'est-il trompé? Peut être était-il malade, le jour ou il a envoyé Ivy chez les Sinople et Argent.

Une chose est sûre: pour Lorenzo comme pour moi, il ne c'est pas trompé. Lorenzo... Je caresse du bout du doigt le "L" gravé finement dans la peau blanche de mon poignet. La zone est encore rouge, mais je n'ai plus mal. Je n'aurais pas du me scarifier ainsi. J'aurais du allée chez un tatoueur professionnel. Et pourtant, je suis fière d'avoir moi-même tracé cette lettre. La pierre que j'ai utilisé est sans doute encore parterre, ensanglantée, quelque par dans la Forêt Interdite. Je me demande si quelqu'un la trouvera un jour. Je me demande si Lorenzo tiendra sa promesse. Si il la tiens, je ne serais plus Miss Boccini mais Mrs Denaethor avant l'hiver prochain...

Ce n'est pas le moment de penser a cela maintenant. Nous sommes dans une situation bien inconfortable.

-Tu oublies de dire que les sorciers pratiquant la magie blanche sont d'une naïveté irritante: il fait savoir soigner le mal par le mal. Crois-tu vraiment que l'amour puisse sauver notre monde des milliers de morts? Du colérat? Des guerres? Des injustices? Non. La réponse est non. Pour cela, il faut employer la force. Il faut montrer aux Sang de bourbes et aux traîtres à leur sang que seul la pureté, la puissance et une hiérarchie bien établie nous permettrons de dominer des moldus et de pacifier notre monde.

Je haussais les épaules. C'était là la pure vérité. Bientôt, je quitterais Poudlard et je mènerais les vrais sorciers au pouvoir. C'est mon destin. Ce pour quoi je suis née. Ce pour quoi j'ai été élevée.
Ivy Stormer
Ivy Stormer
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Ivy Stormer, le  Lun 7 Avr 2014 - 8:28

"Tu oublies de dire que les sorciers pratiquant la magie blanche sont d'une naïveté irritante: il fait savoir soigner le mal par le mal. Crois-tu vraiment que l'amour puisse sauver notre monde des milliers de morts? Du colérat? Des guerres? Des injustices? Non. La réponse est non. Pour cela, il faut employer la force. Il faut montrer aux Sang de bourbes et aux traîtres à leur sang que seul la pureté, la puissance et une hiérarchie bien établie nous permettrons de dominer des moldus et de pacifier notre monde. "

Finalement, la colère sourde continuait à remuer dans tous le corps d'Ivy. Elle n'était pas de nature violente, mais l'italienne la poussait à bout. Bien sur que l'amour ne pouvait pas sauver le monde des sorciers, elle n'était pas si naïve. Mais elle était sûre que la diplomatie était une solution, et non pas la force. Combattre le feu par le feu n'avait jamais été une bonne idée. Le monde des sorciers n'avait plus rien à voir avec ce qu'il était il y à des siècles. Enfin, la jeune fille ne le savait pas vraiment, mais d'après ce qu'elle avait lu, il était bien plus tranquille il y longtemps. " Pacifier notre monde". Ce n'était pas les Moldus les responsables, mais bel et bien les sorciers. Certains sorciers comme son père par exemple. A l'heure qu'il est Rodolphus Stormer devait être en train de martyriser un moldu innocent.

" L'amour ? Bien sur qu'il ne résout rien. La violence non plus. J'en ai marre de voir le monde des sorciers se déchirer. Bien sur, si il n'y avait pas de Moldus, on aurait pas de problèmes de secret magique, mais on doit vivre avec eux, que ça plaise ou non. Je trouve ce comportement de haine envers les Moldus révoltant. J'imagine que tu aurait adorée connaitre Voldemort, il doit être ton héro."

Cette fois-ci, Ivy ne cachait plus la haine qu'elle commençait à éprouver envers Valentina. Elle devait penser qu'elle n'était pas une vraie Serpentard, mais Ivy s'en fichait. Ces histoires de maisons, comme quoi tous les Serpentard était des fils et filles de Mangemort l'ennuyait et la mettait en colère. Elle ne doutait plus à présent de la maison à laquelle elle appartenait, puisqu'elle n'en avait rien à faire. Il y avait beaucoup plus important. Éliminer le mal par exemple.
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Megan K. Hayajân, le  Lun 7 Avr 2014 - 19:37


" L'amour ? Bien sur qu'il ne résout rien. La violence non plus. J'en ai marre de voir le monde des sorciers se déchirer. Bien sur, si il n'y avait pas de Moldus, on aurait pas de problèmes de secret magique, mais on doit vivre avec eux, que ça plaise ou non. Je trouve ce comportement de haine envers les Moldus révoltant. J'imagine que tu aurait adorée connaitre Voldemort, il doit être ton héro."

Là s'en était trop. Je me levais et balançais une tirade particulièrement longue:

-Tu crois que j'ai un héro? Tu crois que ses incapables qui ont laissé notre monde dans cet état médiocre m'inspire? Tu te trompe. Si je voyais Voldemort je l'exterminerais. Ainsi que ce Saint Potter, Ronald Weasley et Albus Dumbledore. Tous ses sorciers de pacotilles ne méritaient pas d'entrer dans l'histoire. Je n'ai qu'une envie: débarquer au ministère, prendre le pouvoir et enfin mener les choses comme il le faut. En détruisant les rebelles, en révélant aux moldus qui nous sommes. Là, ils ne pourront qu'obéir. Ils ne voudront qu'obéir. Les enfants de ses gens-là nous adulent. Les parents suivent le mouvement dans leurs films grotesque. Ce peuple là ne peut pas rester plus longtemps au pouvoir. Il faut que les choses changent. Pour cela, il faut une révolution. Qu'enfin les sorciers se mettent dans la tête que ce n'est pas avec des rapports écrits que l'on va changer le monde. Ceux qui croient encore que la paix viendra d'elle-même se font des illusions. Il va y avoir une guerre, Stormer, et pas des moindres. Nous nous battrons sans doute l'une contre l'autre. Stupide, hein. Quand on sait que nos idéaux sont les mêmes. Et pourtant c'est ainsi. Aucune de nous deux ne peut vivre tant que l'autre survit. C'est comme cela.

Je regarde la lune. Elle n'est encore qu'un quartier. Je ne peux comprendre la vision du monde de cette Ivy Stormer. N'a t-elle pas été élevée comme il se doit? Si sans doute. Et bien, qu'elle trace sa destinée comme elle l'entend. Le jour où nos chemins se croiseront à nouveau, les dégâts seront irréversibles... L'une de nous deux y passera. Le bien contre le mal. Le blanc contre le noir. Le ying contre le yang. L'amour contre la haine. La faiblesse contre la puissance. Le soleil contre la lune. La lumière contre les ténèbres. La paix contre la guerre. La terre contre le feu. Dumbledort contre Grindelwald. Harry Potter contre Lord Voldemort. La vie contre la mort.

C'était ainsi hier. C'est ainsi aujourd'hui. Et se sera ainsi demain. La vie est un perpetuel combat entre les éléments qui s'affrontent. Mais maintenant, on peut en rajouter un. Ivy Stormer contre Valentina Boccini.
Ivy Stormer
Ivy Stormer
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Ivy Stormer, le  Lun 7 Avr 2014 - 20:34

Ivy afficha un air profondément arrogant en voyant Valentina se lever pour prendre la parole. Son arrogance, la jeune fille l'entretenait et l'utilisait pour montrer qu'elle n'était nullement impressionnée. Elle éprouvait presque de la pitié pour Valentina, qui était à l'évidence une mauvaise personne.

"Tu crois que j'ai un héro? Tu crois que ses incapables qui ont laissé notre monde dans cet état médiocre m'inspire? Tu te trompe. Si je voyais Voldemort je l'exterminerais. Ainsi que ce Saint Potter, Ronald Weasley et Albus Dumbledore. Tous ses sorciers de pacotilles ne méritaient pas d'entrer dans l'histoire. Je n'ai qu'une envie: débarquer au ministère, prendre le pouvoir et enfin mener les choses comme il le faut. En détruisant les rebelles, en révélant aux moldus qui nous sommes. Là, ils ne pourront qu'obéir. Ils ne voudront qu'obéir. Les enfants de ses gens-là nous adulent. Les parents suivent le mouvement dans leurs films grotesque. Ce peuple là ne peut pas rester plus longtemps au pouvoir. Il faut que les choses changent. Pour cela, il faut une révolution. Qu'enfin les sorciers se mettent dans la tête que ce n'est pas avec des rapports écrits que l'on va changer le monde. Ceux qui croient encore que la paix viendra d'elle-même se font des illusions. Il va y avoir une guerre, Stormer, et pas des moindres. Nous nous battrons sans doute l'une contre l'autre. Stupide, hein. Quand on sait que nos idéaux sont les mêmes. Et pourtant c'est ainsi. Aucune de nous deux ne peut vivre tant que l'autre survit. C'est comme cela. "

Ivy était tentée de faire semblant de bailler d'ennui, mais ce n'était pas le cas. Et elle avait un peu de respect pour les personnes qui savaient argumenter et discourir, comme cette Valentina. Il y avait toujours de la haine en Ivy mais maintenant, elle n'hésitait plus à la faire sortir. Une espèce de mini conflit se déroulait entre les deux serpents. Elle n'était pas stupide, elle savait très bien qu'il y allait avoir une guerre et elle y participerait. Elle était même sure que Valentina aussi, mais pas dans le même camp. Pas de soucis, la brune savait très bien que si un jour elle devait se battre contre des connaissances de Poudlard, elle n'hésiterait pas à un instant à les attaquer, amis ou pas.

" Si il y a une guerre, ce qui bien sur arrivera tôt ou tard, je ne suis pas dupe, sache que j'y participerai volontiers. J'ai bien conscience que si toi ou un autre Serpentard se trouvait dans mon camp adverse, je n'hésiterais nullement à l'attaquer ou à le tuer. J'ai bien l'impression que tu es une fille qui n'a pas besoin d'alliés et que tu pense que tu pourras un jour accéder au pouvoir. Pourquoi pas mais il y aura toujours quelqu'un pour essayer de t'écraser, peu importe ton rang. J'aimerais bien voir comment tu t'en sortirais. Bien, j'imagine."

Bien sur que la jeune fille pourrait un jour tuer sa camarade Serpentard. Elle aimerait bien éviter, mais en cas d'êtreme urgence, elle en serait capable. Elle était prête à tout pour faire le bien, et elle savait qu'il fallait aussi faire un peu de mal pour y arriver. Ou du moins, il fallait connaitre le mal. Ivy avait envie d'un bon petit Whisky Pur-Feu pour faire passer tout ça. Elle soupira, elle avait oubliée qu'elle se trouvait dans un coin paumé de Poudlard.
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Megan K. Hayajân, le  Lun 7 Avr 2014 - 21:22

" Si il y a une guerre, ce qui bien sur arrivera tôt ou tard, je ne suis pas dupe, sache que j'y participerai volontiers. J'ai bien conscience que si toi ou un autre Serpentard se trouvait dans mon camp adverse, je n'hésiterais nullement à l'attaquer ou à le tuer. J'ai bien l'impression que tu es une fille qui n'a pas besoin d'alliés et que tu pense que tu pourras un jour accéder au pouvoir. Pourquoi pas mais il y aura toujours quelqu'un pour essayer de t'écraser, peu importe ton rang. J'aimerais bien voir comment tu t'en sortirais. Bien, j'imagine."

J'hausse un sourcil. Mais qu'elle caractère épouvantable... C'en est navrant. Et pourtant, je la respecte. Elle a ses arguments, j'ai les miens. C'est ainsi. Tout le monde ne peut avoir un esprit aussi brillant que le mien. Je dois reconnaître que c'est même presque impossible. Ceux qui n'ont pas été élevé par un Boccini, qu'il s'agisse de Paolo ou de Daniel, ne peuvent pas comprendre. Sous les coups de fouets, de Doloris, de réceptions onéreuses et de bonnes à punir. Oui. Une éducation que la plupart des gens jugerais malsaine mais qui est au final la seule bonne méthode pour former des jeunes biens, prêts à se battre pour la vraie bonne cause.

Je n'ai pas envie de parler plus longtemps. Il est donc temps pour moi de s'éclipser. Cette soirée fût très interessante, mais j'étais las de débattre sur un sujet clos depuis des siècles. Le mal dominait, c'est ainsi. Stormer est bien naïve de croire encore au règne du bien. Baaarf. Elle se désillusioneras bien toute seule; et plus vite qu'elle ne le pense. Ou alors elle deviendra membre de l'Ordre et se fera tuer. Elle comprendra, là aussi. Mais ce sera trop tard pour elle.

-Tu verras bien lorsque nous serons face à face sur le champs de bataille. répondis-je simplement.

Je replace mes cheveux sur le côté gauche, repasse ma capuche tombée quelques minutes plus tôt, récupère ma baguette et m'éloigne peu à peu sur le chemin qui mène au Château de Poudlard. Château que nous allons quitter, nous, les septièmes années, dans moins de quelques mois. J'ai vu aujourd'hui que je n'étais pas la seule à avoir hâte. Mes tennis à la semelle si place s'éloigne sans le moindre bruit des sentiers pour venir marcher dans l'herbe.

-#Serpentsortia

Ce n'est pas grand chose. Rien de bien dangereux en tout cas. Le seprent qui jaillis de ma baguette, bien que venimeux, ne fait qu'un mètre vingt. Il se glisse jusqu'à l'autre verte et argent. Un simple moyen de rappeler à Stormer que nous sommes des serpents. Et que les Serpents ne sont pas amis avec les Phénix. Les oiseaux s'en nourissent. A moins que le reptile ne les ais empoisonné avant...

Le couvre-feu est sonné. Je suis rentrée en retard. Qu'importe. Ce soir, j'ai défendu l'honneur de ma famille. De mon sang. De mon rang. Ce soir, je suis définitivement passée du côté que l'on appelle: "Le Mal".


[Fin du RP pour Valentina]

HRPG:
 
Ivy Stormer
Ivy Stormer
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Ivy Stormer, le  Mar 8 Avr 2014 - 18:42

"Tu verras bien lorsque nous serons face à face sur le champs de bataille"

Ivy haussa les épaules. Peu importe la personne qu'elle pourrait affronter dans un futur proche, elle sera sans pitié, même envers ses amis, si ça devait arriver. Mais la Serpentard était plus ou moins loyale. La jeune fille aurait bien aimé affronter Valentina en duel, peut être que ça se produira plus tôt qu'elle ne le pense.

Valentina était sur le point de partir. Ivy elle avait l'intention de rentrer aussi, mais elle ne voulait pas partir en même temps que sa camarade. D'ailleurs, elle se demandait ce que ça ferait maintenant, quand elle croiserait l'italienne dans les couloirs ou dans la Salle Commune. Elle repenserait à cette étrange discussion et ferait semblant de l'ignorer.

"#Serpentsortia"


Ivy sourit, amusée par le serpent qui se promenait lentement sur le sol devant ses pieds. Elle n'en avait pas peur, c'était même son animal fétiche et elle aimait le fait que l’emblème de Serpentard était un magnifique serpent. La jeune fille se pencha pour l'observer attentivement. Dans un geste symbolique, elle lança un sort sur l'animal.

" Incendio"

L'animal prit feu, et la jeune fille le regarda brûler. Pour ne pas alerter les rares élèves qui se dirigeaient vers le chateau, elle éteignit le feu avec sa baguette. Il ne restait plus que le corps carbonisé du serpent, qui avait perdu toute sa splendeur. Ce geste de torture avait sa symbolique : Ivy voulait se débarrasser de l'horrible étiquette qu'on lui collait, celle de la Serpentard hautaine et fille de bonne famille, future Mangemort. Tout cela n'était pas l'identité de la jeune fille. Elle se leva du banc et se dirigea lentement vers le château, sans même regarder le cadavre carbonisé du serpent.

                  [ Fin du RP ]
Ellie Sneckles
Ellie Sneckles
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Ellie Sneckles, le  Ven 25 Avr 2014 - 18:18


Sur le banc perdu - Page 6 Tumblr_n4a2m5ViSe1qbvwm8o5_250

Where's my quest ?
PV Heather Wells    

     Après avoir été à la bibliothèque pour la millième fois cette semaine, guetté des créatures étranges au fond du lac, cherché un coin tranquille pour s'y allonger, s'être planté devant les sabliers un carnet et un crayon à la main et les avoir fixé un peu trop longtemps sous l'oeil approbateur de plusieurs élèves, cela faisait déjà une dizaine de minutes qu'Ellie tournait dans le parc. Légèrement fatiguée après avoir tenté d'occuper sa journée du mieux qu'elle pouvait, elle s'affala sur un banc perdu dans un coin désert du parc puis lâcha un des plus longs soupirs connu à l'homme. Elle avait sorti livre de Défense Contre les Forces du Mal dont elle devait étudier un chapitre, mais ne travailla pas beaucoup en réalité. Elle changeait de position à chaque minute, allongée, en tailleur, assise, recroquevillée sur elle même, sur le ventre en battant des pieds, de nouveau assise, cette fois sur le bord du banc à fixer le sol, puis à moitié assise et allongée, adossée sur le dossier, puis assise de nouveau. Elle jouait avec ses cheveux, regardait ses mains, tapotait le banc, ses cuisses ou son visage, elle se mit même à parler toute seule pendant un court instant, puis elle fredonnait, chantait, ouvrait son livre pour le refermer aussitot, se remettait à fredonner, parlait à un oiseau, fredonnait de nouveau. Enfin, après avoir poussé un énième soupir, elle s'allongea, et ne bougea plus pendant un moment.
     Elle se mit à regarder les nuages pour en deviner quelque chose dans leurs formes, il y avait un chat, un éléphant et un pot de confiture, ce qui mena à la création mentale d'une histoire farfelue impliquant ses trois découvertes, certainement pas digne d'un livre, aussi enfantin qu'il soit, mais ça la fit tout de même sourire. Ce qui semblait être des centaines de pensées futiles défilaient dans sa tête, du simple fait qu'elle ait renversé son encrier il y a quelques jours à une lettre qu'elle devait envoyer à ses parents, en passant par la mauvaise appréciation qu'elle avait eu en Métamorphose. Et petit à petit, ses yeux se mirent à se fermer, et elle partit dans les bras de Morphée pour rêver d'un chat, d'un éléphant et d'un pot de confiture.
     C'est seulement après un temps considérable qu'elle se leva en sursaut, manqua de tomber du banc et fit valser son livre alors qu'elle avait entendu un gros bruit, le genre de bruit que ferait la chute d'un objet aussi gros qu'un grimoire. Ou est-ce que ça aussi ça faisait juste partie de son rêve ?


Dernière édition par Ellie Sneckles le Jeu 10 Juil 2014 - 14:59, édité 1 fois
Heather Wells
Heather Wells
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Heather Wells, le  Lun 28 Avr 2014 - 20:04

La brune marchait depuis quelques minutes déjà dans le parc. Les cours s'étaient finis plus tôt ce jour-là puisque le remplaçant de Maldor n'était toujours pas arrivé. Alors Heather avait décidé de profiter du beau temps et du Soleil qui régnait à l'extérieur, puis elle rejoindrait sans doute Damien une fois qu'il aura fini ses cours. La rayons du Soleil réchauffaient le corps de la Serpentard qui se dirigeait vers le lac. La température augmentait de jours en jours et l'été arrivait à grand pas, au grand dam de l'Irlandaise qui n'aimait pas vraiment la chaleur.

Cherchant un endroit où se caler pour faire passer le temps, Heather remarqua un banc, pas très loin. Il était occupé mais pas par n'importe qui, par Ellie. La verte et argent la reconnu aisément puisqu'à une époque, elles avaient été de grandes amies. La Sixième année ne saurait dire ce qui les a séparé mais peu à peu, les deux élèves se sont éloignées. Elles se sont beaucoup moins parlé jusqu'à plus du tout. La Préfète hésitait à aller voir la Gryffondor car celle-ci semblait dormir profondément. Mais cela la peinait un peu qu'elles ne se parlent plus du tout, elle avait l'impression que ce qu'elles avaient vécu ensemble n'avait plus d'importance.

Mais lorsque la rouge et or se réveilla brusquement, Heather ne pouvait faire comme si elle ne l'avait pas vu. Poussée par l'envie de parler à une amie de longue date, elle s'approcha d'Ellie. Elle lui sourit, ne sachant trop que dire. Le temps ayant passé, la brune ne savait pas si la fille qui se tenait devant elle en ce moment était la même que celle qu'elle connaissait il y a quelques années. Certainement que non puisque les gens changeaient, mais elle espérait tout de même que leur complicité n'ait pas disparu.

- Salut Ellie, ça va ? Ça fait longtemps qu'on s'est pas parlé.  

L'Irlandaise était restée debout, attendant un quelconque signal d'accord pour s'asseoir. Elle avait peur que la Gryffondor refuse sa présence et cela serait bien moins humiliant de partir si elle ne se serait pas assise.
Ellie Sneckles
Ellie Sneckles
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Ellie Sneckles, le  Ven 9 Mai 2014 - 9:43


Sur le banc perdu - Page 6 Tumblr_n4a2m5ViSe1qbvwm8o5_250

Where's my quest ?
PV Heather Wells    

   
Il s'avérait que le réveil en sursaut d'Ellie n'était du à aucune chute de grimoire, car le seul objet qui tomba fut son livre de cours qui avait valsé alors que la gryffone fut à deux doigts de l'accompagner. Lâchant un léger « Aïe » car elle s'était cogné sur le banc dans son agitation, elle se redressa et se mit à se frotter la tête. Maudit rêve. Et maudit banc. Elle avait gardé les yeux fermés alors qu'elle tentait de masser son crâne, et ne remarqua donc pas la présence d'une autre élève.

Quand elle se décida enfin à ouvrir les yeux, elle se trouva face à face avec une jeune fille qui lui adressait un magnifique sourire. La première chose qui lui vint à l'esprit fut une multitudes de questionnement à propos du possible témoignage de sa presque-chute par cette même fille, mais ceci fut vite oublié quand elle s'attarda sur son visage. Heather. Heather Wells. Ellie connaissait bien son visage, l'ayant fréquentée il y a quelques années, elle avait été une de ses amies les plus proches.  « Avait été » car durant leur sixième année à Pourdlard, les deux jeunes filles s'était éloignés. Heather était préfète maintenant, ce qui l'a rendait populaire, et elle était aussi très jolie, ce qui ne faisait qu'aider dans ce sens. Ellie elle était la petite Gryffondor que pas trop de gens ne connaissait, celle qui restait dans son coin sans trop parler. Ce serait mentir de dire que ce changement de situation pour la Serpentarde n'avait pas perturbé Ellie. Elles avaient déjà commencé à moins parler avant la « promotion » d'Heather, mais cette dernière ne fit qu'accroître le sentiment d'éloignement d'Ellie. Elle n'osait plus aller lui parler, bien qu'elle avait déjà eu plusieurs occasions. Et pourtant voilà que son « amie de longue date » se tenait juste devant elle, un sourire au lèvres. Le visage de la gryffonne s'illumina, et elle répondit au sourire lui étant adressé de manière presque exagérée.


- Salut Ellie, ça va ? Ça fait longtemps qu'on s'est pas parlé.

- Heather ! Longtemps ? Ça paraît faire une éternité pour moi ! Je vais très bien et toi ?

L'enthousiasme de la rouquine la fit parler un peu trop fort, et bien qu'elle prit un moment, elle le remarqua. Elle mit alors directement sa main devant sa bouche. Regardant la vert et argent avec de grands yeux.

- Désolée, chuchota-t-elle alors comme si elle ne pouvait que rester dans les deux extrêmes, tu ne veux pas t'asseoir ?

Elle accompagna ses derniers mots en se décalant sur un coté du banc pour laisser le reste de la place à la brunette et en tapotant la place libre avec sa main. Elle était tellement heureuse de lui reparler qu'elle ne réfléchit pas plus que ça à la situation. Elle ne pensa pas au fait que la serpentarde avait pu changer depuis la dernière fois qu'elles s'étaient adressé la parole. Elle ne pensa pas au fait que leurs mentalités étaient devenues trop différentes pour laisser place à leur relation de jadis. Elle voulait juste pouvoir lui parler, parler avec une amie. Car c'était toujours ce qu'elle était aux yeux d'Ellie.


Dernière édition par Ellie Sneckles le Dim 18 Mai 2014 - 14:16, édité 1 fois
Heather Wells
Heather Wells
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Heather Wells, le  Sam 17 Mai 2014 - 12:35

Du soulagement. Voilà ce que ressentait Heather actuellement. Au moment où Ellie avait posé les yeux sur elle, il y eu quelques secondes de blanc, le temps que la Gryffondor comprenne qui elle se tenait en face d'elle. Pendant ces quelques secondes, la brune s'était inventée tout un tas de scénario possible. Elle pouvait la tenir en grippe pour Merlin sait quelles raison, elle pouvait l'avoir oublié... Non impossible, elle ne pouvait pas l'avoir déjà chassé de sa mémoire, pas après tout le temps qu'elles avaient passé ensemble les années précédentes. Heureusement, un magnifique sourire envahit le visage de son amie et celui de la verte et argent s’agrandit alors en réponse. La rouge et or semblait tout aussi heureuse de la situation que l'Irlandaise et cela se traduisit par le ton particulièrement fort sur lequel elle lui avait répondu. Lorsque qu'elle s'en rendit compte, Ellie ouvrit grand ses yeux et posa sa main sur sa bouche avant de s'excuser en chuchotant ce qui déclencha le rire de la brune. Se décalant ensuite sur le banc, la Gryffondor proposa à Heather de s’asseoir.

- Merci. C'est vrai que ça fait longtemps. Moi aussi ça va.

C'était étrange de lui reparler à nouveau, mais très jouissif. La Sixième année comprit alors à quel point cela lui avait manqué. Toutes les deux avaient du temps à rattraper, alors autant commencer dès maintenant !

- Alors, quoi de neuf ?

Quelques années auparavant, les deux jeunes filles avaient eu la même envie d'action, c'était d'ailleurs en partie ce qui les avait rapproché. La Serpentard voulait savoir si elle avait trouvé la dose d'action qu'elles avaient voulut. Ou peut-être s'était-elle assagit depuis tout ce temps et que cela ne lui faisait plus envie.
Contenu sponsorisé

Sur le banc perdu - Page 6 Empty
Re: Sur le banc perdu
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 17

 Sur le banc perdu

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.