AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 11 sur 16
Rencontre près de l'eau
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 16  Suivant
Elyas Findlay
Serdaigle
Serdaigle

Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Elyas Findlay, Mer 23 Sep - 17:32


Quoi de mieux pour décompresser des cours de la semaine que passer un moment près de l'eau ? et bien pas grand chose pensait Elyas, lui qui à toujours été proche de la nature et de la solitude. Alors en se levant ce matin il décida au lieu de travailler comme ses compère il profita de cette journée libre pour aller faire le tour des jardins qui entourer le domaine de poudlard. Il traversa le parc en passant par le sud jusqu'à se retrouver près de l'eau pour observer la faune marine ainsi que la flore l'entourant ..

Les heures passèrent, perdu dans ses pensées il retourna vers le château tout en étant dans un état second ..

Mais tout son monde se brisa lorsqu'il entendit une personne l’apostropher:

« Tu ne te rends pas compte que tu gènes le passage ? »

Il vit alors une jeune femme allongée qui regardait Elyas de manière très prétentieuse ,il détester ça plus que tout alors d'un ton énervé il lui lâcha un regard sombre et inquiétant avant de lui rétorquer

Arrête de me soulé retourne voir papa maman avant de te prendre un stupeflix dans le coin de la figure ! Ok ? donc maintenant si t'es pas contente, tu peux toujours bouger !  

Il n'avait pas su se contrôler et en avais trop dit, mais c'était plus fort que lui ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Invité, Mer 23 Sep - 21:10


Elle n’avait pas attendu la réponse du jeune homme, s’était rallongée dans l’herbe et avait remis ses lunettes de soleil. Mais malheureusement, le jeune lui répondit avec un certain énervement, ne l’écoutant qu’à moitié, elle soupira, se releva et s’adressa à lui avec un ton froid, c’était plus fort qu’elle.

« Ok, excuse-moi, je pense qu’on est parti du mauvais pied tous les deux, c’est juste que je viens ici pour être tranquille et peu de gens viennent me déranger lorsque je me pose pour réfléchir. Alors quand quelqu’un m’interrompt dans mes réfléxions, ça me met plutôt de mauvaise humeur. »

Elle lui esquissa un sourire, en espérant que ses excuses soient acceptées, ce n’était pas souvent que la Serpentard prenait la peine de s’excuser, surtout à un élève qui semblait plus jeune qu’elle. Elle se rallongea dans l’herbe, espérant pouvoir se reposer encore une heure. Elle s’adressa au jeune à côté d’elle d’un ton qui se voulait doux et aimable.

« Si tu veux, tu peux t’assoir à côté, et tu peux ranger ta baguette, je pense pas qu’on va se battre en duel »

Elle sortit la dernière phrase, avec un léger rire, la dernière fois qu’elle s’était battue en duel, c’était avec son oncle, et ils avaient finis tous les deux dans un sale état, c’était un souvenir plutôt agréable malgré les blessures qu’elle avait eu. Elle continua à regarder avec un sourire le jeune homme, en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Elyas Findlay
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Elyas Findlay, Mer 23 Sep - 21:45


"Désolé, je me suis un peu emporter je crois" dit-il en remettant sa baguette à sa place et en se grattant les cheveux."

Il reprit le contrôle de ses actes et paroles et accepta l'invitation de cette étrange jeune femme sans pour autant lui dévoiler un sourire. Il savait que se faire des ennemis à poudlard n’était pas la meilleur des idées. Alors il prit la peine de la regarder et là, se fut un choque car, son regard enfin lucide vit une femme magnifique avec des yeux pétillants et de longs cheveux brun semblable au crépuscule le plus obscure que la nature pouvais concevoir; il resta les yeux fixés sur son visage durant quelque secondes avant de reprendre ses esprits pour tenter de lancer une discutions avec elle. Il commença alors à lui parler avec un ton complétement différent de tout à l'heure :

"On est vraiment partie du mauvais pied tout à l'heure.. je me présente, je m'appelle Elyas et j'ai 16 ans"

"Heu.. bon.. humm. "Dit-il en cherchant ses mots  

".. et toi, parle moi un petit peu de toi ! " rétorqu'à-t-il avec un sourire à peine apparent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Invité, Mer 23 Sep - 22:59


Un petit peu ? Elle esquissa un sourire et se mordit la lèvre pour s’empêcher de rire, il avait le sang chaud, c’était vraiment drôle à voir. Elle ne le lâcha pas du regard, jusqu’à qu’il s’assoit près d’elle. Au moins, il avait accepté ses excuses, c’était déjà ça de fait.

Elle était déjà retournée à sa contemplation du lac, quand elle sentit un regard insistant sur elle, la Serpentard tourna la tête vers lui, elle avait l’impression qu’il faisait un blocage sur son visage, ce qui la rendait particulièrement mal à l’aise.
Il reprit la parole en répétant ce qu’elle avait dit plus haut, elle haussa un sourcil avec un léger sourire moqueur, le jeune homme se présenta comme un certain Elyas, âgé de 16 ans. Bizarre, elle ne l’avait jamais vu..

« Moi c’est Marie » elle ne pensait pas que l’âge était vraiment important mais elle prit quand même la peine de lui dire qu’elle était âgée de 17 ans.
Le jeune homme se mit à bégayer légèrement en cherchant ses mots, ce qui l’a fit rire, elle reprit contenance et le regarda droit dans les yeux. Parler de soi ? La Serpentard n’était pas fan de s’étaler devant des personnes qu’elle ne connaissait pas, elle s’éclaircit la voix, afin de ne pas paraître froide et gênée.

« Hmm..bah je ne sais pas quoi dire, parler de moi ce n’est pas vraiment mon fort, désolée..mais toi parles moi de toi, je suis toute ouïe. »

Elle lui adressa un sourire sincère, Elyas lui rappelait une personne qu’elle fréquentait, enfin avec qui elle était amie, lorsqu’elle était plus jeune, et ça l’a rendait nostalgique.
Revenir en haut Aller en bas
Elyas Findlay
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Elyas Findlay, Jeu 24 Sep - 21:07


Elyas s’attendait à ce genre de réponse mais il était comme même déçu qu'elle réponde çà. Il observa alors le vent d'est qui parcourait le parc puis il regarda ses mains de manière énigmatique et enfin il posa son regard sur Marie

"Hmm que dire.. en général je n'aime pas la compagnie je trouve les personnes fades et vide et superficiel aussi; toujours à suivre des principes de morales parce qu'on leurs à dit de le croire sans même le comprendre. Cependant je ne te trouve pas comme ça et je dois avouer que je trouve ça bizarre.."

Elyas se leva avec un air perplexe mais heureux et détourna difficilement son regard de du visage de Marie..  Il leva les yeux au ciel avec ses cheveux suivant stupidement le vent rebelle et s'exclama:

" Je préfère m'en aller maintenant, je suis certain qu'on se reverra bientôt."

Elyas préféra partir plutôt que de prendre le risque de passer pour un imbécile, car il avait décidé de ne plus s'attacher et là; avec cette fille, ça pouvait arriver ..

Il s'en alla, espérant au fin fond de lui qu'elle vienne le stopper..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Invité, Ven 25 Sep - 19:08


La jeune femme commençait à apprécier le semblant de conversation qu’elle avait avec Elyas, et ce qu’il avait pu dire pour parler de lui, l’avait interpellée. Il semblait vraiment mal dans sa peau, la Serpentard laissa son regard s’attarder sur l’homme près d’elle. Alors comme ça, il était tout aussi solitaire qu’elle, elle esquissa un sourire quand elle comprit qu’il lui ressemblait plus qu’elle ne l’aurait pensé. Il trouvait la jeune femme différente des autres personnes, elle rigolait à gorge déployée, la situation était particulièrement drôle à ces yeux ; bien qu’elle ne savait pas pourquoi.

« Non, ça c’est sûr, je suis loin d’être superficielle, et je ne suis pas du genre à suivre les règles non plus »

La Serpentard n’adressait même pas un regard à la personne qui était à côté d’elle, ce n’est que lorsqu’il se releva qu’elle daigna tourner la tête vers lui.

« Je préfère m’en aller maintenant, je suis certain qu’on se reverra bientôt. »

Partir ? Pourquoi ? Il semblait effrayé de devoir se sociabiliser, bien qu’en soit, la socialisation ne sois pas obligatoire, elle était bénéfique lorsqu’on est scolarisé. La Serpentard tarda à répondre, elle ne voulait pas qu’il parte, sa présence lui rappelant quelqu'un qu'elle avait perdu, elle avait l'impression d'être de nouveau avec cette personne. C'était probablement égoïste de sa part, de vouloir rester avec Elyas, non pas pour lui, mais pour le souvenir qu'il provoquait.

« C’est comme tu veux, si tu préfères partir, tu peux y aller, mais si tu veux rester c’est avec plaisir ! »

La jeune femme n’était pas du genre à courir après les gens, elle n’en voyait pas l’intérêt … enfin elle ne le voyait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Elyas Findlay
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Elyas Findlay, Sam 26 Sep - 13:19


Il songeait déjà à ce qu'il allait faire pour finir sa journée, il hésitait entre finir son livre commencé la veille ou bien retourner en cours de divination. Mais il se senti soudain interrompue dans ses pensées lorsque la jeune femme lui répondit ce qu'il espéré entendre. Il était heureux, il ressentie quelque chose qu'il n'avait pas sentie depuis longtemps, tellement longtemps qu'il ne pouvait donner de nom à ce sentiment.. Il se retourna avec un grand sourire et lui répondit tout en recoiffant ses cheveux

Après tout pourquoi pas, j'ai encore un peu de temps devant moi !

Il rétorqua cependant en la regardant droit dans les yeux avec un air bien plus sérieux

Par contre, il y a une condition : Parle moi de toi ! Ne serais-se que ta maison ou tes loisirs ou alors ce que tu contes faire après Poudlard ! J'ai envie de mieux te connaitre .. finit-il avec un air perplexe et avec un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Invité, Sam 26 Sep - 21:53


La jeune femme était déjà retourné dans ses pensées, sans prêter la moindre attention au jeune homme à côté de lui. Le semblant de discussion qu'elle avait avec lui, la troublait ; des tonnes de souvenirs plus ou moins agréable la submergeait. Un sourire fendait maintenant son visage. Quand Elyas reprit sa place dans l'herbe près de la Serpentard, elle tourna la tête vers lui, et tenta de faire disparaître son sourire ; elle ne voulait pas qu'il prenne ça pour un signe d'encouragement.

"...... J'ai envie de mieux te connaître .."

Le jeune homme souriait, il attendait sûrement la réponse de la Serpentard. Mince ! Qu'est-ce qu'il avait pu dire avant? Voilà ce que ça donnait de ne pas écouter les gens et de se réfugier dans ses pensées.  La jeune femme avait été prise de court, elle n'aimait pas raconter sa vie, ou même ses ambitions.. enfin, elle n'aimait pas parler d'elle. Bon après tout, elle n'était pas obligé de dire la vérité, elle pouvait tout aussi bien mentir, surtout qu'elle excellait dans ce domaine. Marie prit alors une expression qui se voulait gentille et franche.

"Hmm..beh tu sais, il n'y a pas grand chose à savoir, je suis quelqu'un d'assez solitaire, j'ai énormément de mal à faire confiance depuis quelques temps.. Je me réfugie souvent dans ce coin là ou.. dans la forêt interdite, pour réfléchir, me poser, m'éloigner de la cohue de l'école. Comme tu as pu peut-être le remarquer, je fais partie des Serpentards. D'ailleurs toi, tu es dans quelle maison, toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Elyas Findlay
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Elyas Findlay, Dim 27 Sep - 15:54


Il venait de tilter, la magnifique brune était une serpentard, et ça l'étonnait, ils n'agissaient pas comme ça d'habitude, il avait sans doute toucher un point sensible de la jeune adolescente.. Elle lui confia ensuite qu'elle était très solitaire et qu'elle aimé rester seul avec pour seul compagnon la nature.. Elle est comme lui, et sa lui faisait du bien de savoir qu'il n'était pas seul dans cette grande école de poudlard comme çà. Il lui répondit qu'il était semblable à elle en de nombreux points avec satisfaction, puis il lui raconta brièvement son aventure solitaire plus que banal dans ce château. Et conclu sa longue histoire par cette tirade :

Ça fait maintenant 4 ans que je suis ici, et je me sens lasser de ce monde, j'envie avec nostalgie mes premières années ici où tout semblait magique, mais dorénavant après 4ans tout parait plus banal, normal. Toute ma scolarité je l'ai faite seul, je n'ai jamais eu envie de me faire des relations. Pour moi les sentiments sont une erreur humaine, il se pourrait que se soit agréable un temps; mais on finit toujours blesser; j'en ai l’expérience. Mais je me dit qu'il faut que j’arrête de penser au futur et au passé, que je me contente de l'instant présent. Et au final, de faire ce que j'ai la possibilité de faire tant que je le peux encore..

Puis tout en balayant le paysage de ses yeux il rétorqua:

" Voilà tu sais qui je suis maintenant ! "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Invité, Lun 28 Sep - 21:19


Le jeune homme près de la Serpentard s'était lancé dans une longue tirade, et cela ne l'emballait pas particulièrement. Lorsque des personnes se mettaient à parler pendant de longues minutes, elle repartait facilement dans ses songes, et n'entendait plus rien. Alors que Elyas continuait son monologue sur sa vie et sur son ressentis à Poudlard, la jeune recommençait à l'écouter, pour éviter de paraître trop froide à son égard. D'après ses paroles, il était quelqu'un de très solitaire, il se refusait à toute relation. Il donnait l'impression de quelqu'un d'antipathique, il avait sûrement trop souffert à cause de sentiments qu'il n'avait pu contrôler et il s'en était mordu les doigts, comme la plupart des êtres humains d'ailleurs. Dans un certain sens, ils se ressemblaient et cela faisait du bien à la jeune Serpentard, elle qui ne se sentait pas vraiment à sa place dans le château.

Marie regardait maintenant le jeune Serdaigle, il semblait vraiment mal dans sa peau, c'était sûrement douloureux pour lui de se confier.

"Voilà tu sais qui je suis maintenant !"

Savoir qui il est? Ca c'était vite dit, puis il n'avait dit que ce qu'il avait bien voulu dire de lui. Alors que Marie essayait de capter le regard du jeune homme pour essayer de sonder ses émotions, mais il avait tourné la tête vers le lac.

"Tu sais, je pense que non, je ne peux vraiment savoir qui tu es, tant que je ne me suis pas fait une idée moi même." La jeune femme était maintenant debout et regardait Elyas dans les yeux. "Bon, je suis désolée, il faut que j'y aille ; si tu as un problème n'hésites pas à venir me voir"

Marie s'était avancée vers le château, elle lança un dernier regard vers le jeune Serdaigle. Elle le reverrai très vite, elle s'en doutait.

Fin du RP pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Elyas Findlay
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Elyas Findlay, Mar 29 Sep - 19:07


Lorsque Elyas entendit sa réponse:

"Tu sais, je pense que non, je ne peux vraiment savoir qui tu es, tant que je ne me suis pas fait une idée moi même."


Il comprit une fois de plus qu'il n'était pas tombé sur n'importe qui, elle était.. il ne trouva pas les mots la décrire. Sans doute ne les connaissaient-t-ils pas ou plus.. Ça ne changeait rien il le pensait; et lorsqu'il la vint se lever et partir il la contempla une dernière fois avec un regard rempli d'admiration tel une ancienne relique disparue. Il repensa à la façon dont la rencontrer c'était amorcer et rigola seul pendant un court instant avant de se tourner face au lac, pour reprendre ses pensées là où il c'était arrêté.. cependant il n'y arrivait plus, il les avaient oubliées.. Décidément la jeune serpentard l'avait vraiment chamboulé..




                                                                                                                                                                              Fin du Rp également
Revenir en haut Aller en bas
Kohane Werner
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Kohane Werner, Jeu 8 Oct - 20:08


RP avec Léonard MacGregor

Le lac. Calme. Mélancolique. Lieu chargé de souvenirs, bons et moins bons. Le lac, endroit si plaisant lors des beaux jours, pour s'y reposer, se prélasser au soleil.
Dans un soupir, je me détournai de cette tranquille étendue d'eau. Elle avait dû en voir, des évènements. Des élèves se promenant en amoureux au clair de lune, bravant ainsi le couvre-feu. D'autres, faisant leurs devoirs en groupe tout en se divertissant de temps à autres. Et puis une troisième catégorie de gens, qui se rencontraient de façon fortuite en ce même endroit, pris la main dans le sac en train de faire la même bêtise : se balader le soir, contre l'avis du règlement.
J'appartenais à cette catégorie-là. Rebelle depuis que j'étais entrée à Poudlard, je m'étais toujours enthousiasmée de tout en particulier lorsqu'il s'agissait d'aller contre la loi de Kholov. Cependant, j'en avais payé le prix fort en me faisant attraper un soir, par une préfète. Mais cela n'était encore rien, comparé à ce qui s'était passé ensuite. Perdre un ami pour trouver un ennemi potentiel... le prix à payer était beaucoup trop fort pour moi. C'était pire qu'une stupide retenue.

Malgré le soleil qui imposait sa présence pour cette belle journée, mon éternelle envie de rire et sourire semblait s'être évanouie. Au contraire, je me sentais maussade. Ca ne m'était encore jamais arrivé à Poudlard ! Pas à ce point-là.
Dos au lac, je regardais mes pieds, pensive. Je portais l'habituel uniforme et avait passé, autour de mon épaule, mon sac de cours. J'avais prévu, à la base, de travailler un peu dehors. Cependant, je ne pouvais pas travailler ici. Pas près du lac. Pas après ce qui s'était passé cette nuit-là. Je ne m'en sentais que plus triste. Déjà que je n'avais pas beaucoup le moral.
J'avais l'impression d'être seule. Au fond du gouffre. Pourtant, j'avais des amis. Ce n'était pas ça qui manquait. Des gens que j'aimais et qui me le rendaient bien. Néanmoins, comme le dit un célèbre poète Moldu "une seule personne vous manque et tout est dépeuplé. J'avais l'impression d'en être arrivée à cette extrémité-là. Mes amis avaient beau être des gens adorables, ce n'était pas eux que je voulais en ce moment même. En vérité, la seule chose que je souhaitais était un retourneur de temps. Pour changer mon passé et ce qui s'était passé cette nuit-là.

Une agitation dans mon sac me sortit de mes pensées. Soudainement, je me rappelai la présence de Klaus, mon Moke adoré. Avec un sourire toujours empreint de mélancolie, je le sortis de sa prison de tissu. Klaus était bourré de tics et sa tête était un peu de travers mais je le trouvais tellement adorable ! Il n'était pas dérangeant, me tenait compagnie et se contentait de peu. Je l'avais trouvé abandonné à Pré-au-Lard. Pour une raison inconnue, je l'avais pris en affection et l'avait ramené avec moi.
Sitôt sorti du sac, il grippa sur mon épaule, en attente d'un truc à manger c'est-à-dire d'une mouche à gober.

Je l'observai quelques instants avant de me décider à rentrer. Le soleil m'insupportait presque. Comment la nature pouvait-elle être joyeuse alors que j'étais mélancolique et déprimée comme tout ?!
D'un pas rapide, je repris le chemin vers le château. Je regardais toujours mes pieds, ne voulant pas croiser les visages rayonnants des autres élèves.

Soudain, je me pris quelqu'un de plein fouet. Eh oui, à force de ne pas regarder où je vais ! In extremis, je rattrapai Klaus lequel, sous le choc, n'avait pas pu se tenir à ma chemise. Quelque peu sonné, il ne bougea pas mais je restais convaincue qu'il était encore vivant. Après tout, il avait dû en voir d'autres, au vu de son état physique !
-Excuse-moi, grommelai-je sans vraiment regarder la personne que j'avais bousculée.
En tant normal, j'aurais affiché un large sourire et me serais excusée en long, en large et en travers. Pas cette fois. En fait, je regardai à peine à qui j'avais à faire. Je ne remarquai que les couleurs de sa maison. Un Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Léonard MacGregor
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Léonard MacGregor, Dim 11 Oct - 10:02


C'est vraiment incroyable tout ce qu'on peut trouver dans la nature ! Sautillant sur un rocher, Léonard aperçu une feuille très étrange, toute recroquevillée sur elle même. Très délicatement ses geste emprunts d'un respect indéniable, les longs doigts pales du jeune homme soulevèrent le cadavre naturel et le portèrent juste devant ses yeux. Les couleurs chatoyantes de la feuille morte éclatèrent sous le regard émerveillé du petit aigle. Son nez se plissa, laissant pénétrer dans ses narines l'odeur fade de l'automne. Fébrile, il jeta un sortilège de stase et fourra sa précieuse trouvaille dans son sac.

Il gambada jusqu'à un endroit où les arbres se recourbaient sur eux même et offraient à celui qui s'y cachait un abri loin des regards. Là, le petit artiste se laissa tomber sous le sol légèrement humide et vida son sac. Nonchalamment, il porta une cigarette à sa bouche qu'il alluma d'un habile coup de baguette. Rapidement, la fumée nocive s'envola vers la cime de l'arbre, dessinant des arabesques fascinantes que Léonard s'amusa à personnifier.  

C'était comme cela qu'il était heureux. A l'abri de tout jugement, replié dans sa solitude au sein des merveilles de la Nature. Son esprit se remplissait d'une légèreté insouciante qu'il ne pouvait avoir avec ses camarades et il se sentait enfin lui même.

Son attention se porta sur les trésors qu'il avait amassé, désormais étalés sur le sol près de lui. C'était réellement un rassemblement hétéroclite de choses en apparences inutiles et moches mais qui lui paraissait être des œuvres d'arts incomprises. S'imaginer que chacune de ces choses, en apparence insignifiante avait eu une vie, des sentiments et tout un tas d'autre chose, était fabuleux.   Léonard s'interroge brièvement sur ce qu'il allait en faire. La réponse lui semblait évidente. Il allait créer une peinture dans laquelle il incorporerait toutes ces trouvailles. Ca allait être génial !

Son ventre gargouilla, amusant par le même effet le jeune homme. Il allait devoir faire un détour par les cuisines en rentrant ! Encore fallait il qu'il se souvienne comment y entrer, ce qui n'allait pas être une mince affaire !
Il fit disparaître son mégot d'un evanesco et ramassa tout le désordre qu'il avait mit avant de partir.

Ses pas le guidèrent vers le lac. Ce n'était certes pas le plus court chemin pour rentrer au château mais ce lieu exerçait une fascination irrésistible sur Léonard. D'autant plus qu'à cette heure la, nul élève n'était supposé traîner dans le coin, ainsi il pouvait profiter du silence solitaire pour s'assoir et méditer tranquillement.  

A sa grande stupeur, une ombre se dressait devant le lac. A ce qu'il pouvait en juger, le petit aiglon en déduit qu'il s'agissait d'une fille dont la silhouette ne lui semblait pas familière. Il faut dire que Leo n'a pas une super mémoire des gens. Elle semblait perdue dans ses contemplations et il fallait peut être ne pas la déranger. Ce n'est jamais très agréable d'être bousculé pendant qu'on s'absorbe dans ses pensées. Le jeune homme continua alors silencieusement son chemin, fermant les yeux en s'imaginant ainsi passer inaperçu. Ses pieds se faufilaient entre les brindilles qui jonchaient le sol, attentif qu'il était a ne pas en faire craquer une. Il n'avançait pas très vite mais il n'était pas pressé. Jusque là il ne devait pas avoir dérangé la fille. Le tout était de ne pas se prendre un arbre, parce que niveau discrétion c'était pas top.

Se réjouir aussi vite c'était oublier la maladresse légendaire dont il pouvait faire preuve. Son corps se heurta violemment à une surface dure et peu accueillante qui le projeta au sol. Aouch. Un peu sonné, il ne rouvrit pas ses yeux de suite.

« Excuse moi »


Des mots étrangers, à peine marmonnés effleurèrent ses oreilles. Humm il avait donc non seulement réussi à perturber la fille dans sa méditation mais en plus a la heurter.
Plein de terre et des bouts d'herbes collés à son uniforme, Léonard se releva d'un bond et adressa un grand sourire à la jeune fille qui lui faisait place.


« Tu veux des bonbons de Berty Crochue ? »

Revenir en haut Aller en bas
Kohane Werner
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Kohane Werner, Mer 11 Nov - 12:39


HRPG:
 

Ce que je pouvais être empotée parfois ! Pourtant regarder où je vais n'est pas si difficile, bon sang ! Eh bien non, j'avais tout de même réussi à percuter quelqu'un et ce pas doucement car, bien que n'ayant pas beaucoup prêté attention à la personne que j'avais bousculée, je perçus quand même qu'elle avait été projetée au sol. J'ignorais avoir une telle force en moi.

Après m'être excusée d'une manière peut-être un peu froide, je m'apprêtai à reprendre ma route sans rien ajouter quand la voix de l'élève bousculé m'interrompit :
-Tu veux des bonbons de Berty Crochue ?
Cette réponse plus qu'inattendue à mon pardon brusque me fit ouvrir de grands yeux. Je me retournai alors vers le jeune Serdaigle lequel était tout sourire. Avoir été bousculé ne semblait pas l'avoir affecté. Il devait être dans un bon jour. Un jour heureux où tout méritait rire et sourire. Bref un jour où il avait décidé, pour une raison ou pour une autre, d'être de bonne humeur.
Cette attitude aurait pu être la mienne, si je n'étais pas aussi tourmentée. J'en avais marre de tout : des cours, de l'école, du directeur et même des rencontres. Je n'avais qu'une envie : aller me terrer au fin fond d'une grotte en attendant... eh bien attendant que le monde tourne et que je ressorte l'esprit libre et le sourire aux lèvres.

Néanmoins, l'air joyeux du Serdy m'interdit de lui mettre un vent et de courir de cacher quelque part dans la tour des Gryffondors. Ca aurait été impoli de ma part et extrêmement blessant. Or je ne voulais pas être blessante surtout envers ce garçon qui venait tout de même de me proposer des bonbons de Berty Crochue !

Je fis alors un petit pas pour me rapprocher de lui, histoire de lui signifier que finalement, je n'allais pas partir. Je pris un petit temps pour le regarder de haut en bas. Il n'avait pas un corps d'athlète et n'était pas particulièrement beau. Pas laid non plus. Normal, je dirais. Mais son sourire le rendait... lumineux, attractif. Il y avait quelque chose en lui qui donnait envie de lui parler, de rester avec lui. Peut-être dans l'espoir d'être contaminé par sa bonne humeur.

Face à ce visage joyeux et cet enthousiasme, il était difficile de rester aussi terne. Aussi, j'esquissai un minuscule sourire. Bien sûr, ce dernier n'était pas aussi franc, aussi rayonnant qu'il l'aurait été d'habitude, mais c'était une grande avancée pour moi, qui était de si mauvaise humeur !
-Euhm... oui, je veux bien, répondis-je assez maladroitement d'un ton hésitant.
Je me mordis la lèvre comme si j'avais dit une bêtise. Pourtant je n'avais rien dit de mal. Je n'avais pas dit un mot de travers ou un terme de trop. J'avais juste répondu à sa question. C'était tout.

D'un geste distrait, je caressais le crâne de Klaus, mon cher Moke, lequel avait reprit sa place sur mon épaule pour guetter les éventuelles mouches à gober.
Puis, reprenant mon esprit, je me concentrai à nouveau sur le Serdy.
-Encore désolée de t'avoir bousculé, repris-je d'une voix plus douce que la première fois. Vraiment, je suis empotée quand je le veux et je ne regarde pas forcément devant moi. J'espère que je ne t'ai pas fait mal.
Une lueur d'inquiétude passa dans mon regard. J'espérais sincèrement qu'il ne s'était pas blessé en tombant. Même si ça n'aurait pas été très grave, je me serais tout de même sentie assez mal.
-Au fait, je m'appelle Kohane Werner, continuai-je après une courte pause. Et lui, ajoutai-je en désignant mon Moke, c'est Klaus.
Je passai une main dans mes cheveux pour les ramener en arrière. Une manie quand je sens une situation tendue ou gênante. Quand je ne sais pas trop comment agir, réagir ou parler.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Lancas
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Elena Lancas, Ven 25 Déc - 3:56


HRPG:
 

Pv Heinrich Brainford

Il faisait beau, c'était tout ce qu'Elena avait en tête; il faisait beau.

Et comme à chaque fois que le soleil brillait au dessus de Poudlard elle n'attendait que la fin de ses cours pour pouvoir sortir dans le parc du château pour flâner. De fait la journée lui paru horriblement longue, chaque cours lui semblait prendre des journées entières et le seul plaisir de la jeune Serpentard était de fixer sans cesse les vitres des salles, se régalant des simples éclats de lumière à travers l'épais verre des fenêtres.

Et ainsi continua une interminable journée de cours, et pourtant Elena arborait constamment un sourire jovial qui ne lui ressemblait guère. Ses camarades de maison n'y prêtèrent pas plus d'attention que d'habitude, ses camarades de cours non plus et pourtant c'était une expression plus que rarissime sur le visage pâle de la Serpentard.

La journée de cours enfin terminée Elena sortis du château avec une fougue inhabituelle, bousculant à son passage un cadet de chez Serpentard qui eut le malheur de se relever pour tenter d'attraper la manche de son ainée et il y parvint de justesse coupant net Elena dans sa lancée. Le regard de mort qu'il reçu en retour hantera probablement ses nuits pendants quelques temps, Elena pouvait se montrer viscéralement effrayante lorsqu'elle se trouvait trop soudainement contrariée. Elle se retourna vers le jeune Serpentard et lui attrapa le menton pour relever sa figure à sa hauteur avant de lui glisser, avec un sourire maintenant aussi mauvais qu'il paraissait bienveillant:

-Plus jamais ça compris ?

Elle repoussa alors son cadet, encore choqué de ce qui venait de se passer, avant de reprendre son chemin. Toute trace de sourire ayant cette fois disparu du visage de la jeune Serpentard qui était à présent redevenu aussi fermé et froid que d'habitude. Elena continua sa marche la tête baissée et les yeux rivés sur ses pieds, espérant pour autant qu'elle ne rentrerait pas à nouveau dans un autre élève de Poudlard. Mais Elena ne pouvait relever la tête, elle croulait sous la honte.

Quand elle eu enfin quitter l'enceinte du château elle accéléra petit à petit son pas pour atteindre au plus vite le lac et enfin quitter toute cette agitation, tout ces gens... Elena n'arrivait pas à se détacher de ce sentiment de honte, elle avait probablement effrayé son cadet qu'elle avait qui plus est bousculé quelques instants auparavant, comment pouvait-elle être aussi infecte ? Pourquoi devait-elle être aussi infecte ? C'était un cercle vicieux dont-elle n'avait même plus la volonté de sortir, se contentant de correspondre à ce que tous pensaient qu'elle était: une garce paranoïaque.

C'est donc en retenant des larmes de honte et de rage qu'Elena atteignit enfin le lac, cette étendue d'eau jaunie par un soleil commençant doucement sa descente eu au moins le don d'apaiser l’esprit embrumé de la jeune fille. Elle resta ainsi là inerte pendant de longues minutes, droite comme un"I" les deux mains plongées dans les poches de sa robe sans un mot ni un geste. C'était bien le minimum pour qu'Elena arrive enfin à extirper cette affreuse expérience de sa tête, elle devait apprendre à cesser de se morfondre à chacune de ses erreurs mais la jeune Serpentard n'en avait plus même le courage; elle préférait encore tout oublier face à ce magnifique soleil.

Après une nouvelle poignée de minutes Elena se rendit à un petit arbre surplombant le lac, adosser à son tronc elle pouvait enfin y profiter paisiblement de ce soleil qu'elle poursuivait depuis son réveil. Enfin un léger sourire naquit à nouveau sur son visage auparavant blême et les pensée d'Elena se calmait enfin pour laisser place au repos tant attendu. Ses yeux, maintenant vides de toute émotion négative, parcouraient le lac avec délectation: cette lumière était si douce, ces couleurs si apaisantes qu'elle ne pouvait ne pas admirer redonnaient enfin un sens à la journée de la Serpentard.

Ainsi reposée elle ne se rendit pas tout de suite compte que les abords du lac commençaient déjà à voir arriver d'autres élèves de Poudlard, c'était déjà la fin de ce court instant de solitude euphorique et le sourire naissant sur le visage de la Serpentard disparu aussitôt. Elle préférait largement l'endroit quand elle y était seule.

Encore une poignée de minutes plus tard Elena sentit que quelqu'un s'approchait d'elle, elle était absolument impossible à surprendre tant elle haïssait l'être et rares étaient ceux qui pouvaient l'approcher sans éveiller sa méfiance. pourtant elle ne se retourna pas pour voir l'individu en question arriver, ne voulant perdre un instant du spectacle qui s'offrait encore à elle. Elle laissa donc l'inconnu s'approcher et quand Elena fut sure de pouvoir être entendu elle lâcha, sans pour autant arrêter de fixer le lac, un méprisant:

-Quoi ?

Elle ne savait pas de qui il pouvait s'agir et déjà la pensée quelle venait de se montrer aussi cinglante qu'infecte avec un professeur lui parcouru l'esprit. Déjà terrifiée, Elena pris le partis de continuer à fixer sans relâche ce si beau lac, qu'elle n'allait peut-être pas revoir avant longtemps, tout en se mordant avec anxiété la lèvre inférieure sentant une quelconque remontrance arriver droit sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Brainford
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Heinrich Brainford, Sam 26 Déc - 0:48


Heinrich n'avait pas attendu très longtemps pour rigoler avec ses copains de maison. Plus que des camarades mais moins que des amis, ses copains de maison commençaient doucement à glisser du côté ami pour certains et connaissance pour d'autres.

C'est avec un de ses copains qu'il chahutait gentiment ce jour-là ! A deux ils faisaient un peu les fous dans les couloirs du château. Ils se lançaient des défis, plus ou moins gentils, aller embrasser une statue, faire peur à quelqu'un, ou toute autre futilité qui les faisaient bien rire. Et c'est donc tout naturellement que ces gamins passaient de long en large les couloirs, la salle commune de Poufsouffle, la bibliothèque (de laquelle ils furent évacués pour la journée pour chamaillerie), etc...
Bien évidemment les deux jeunes feux follets allaient en cours pour ne pas faire perdre des points à leur maison. Mais ils s'amusaient dans les inter-cours et dès qu'ils le pouvaient.

Ils sortirent de cours quand ils aperçurent une scène peu commune. Une Serpentard bouscula un confrère qui se rattrapa à elle. Elle se retourna vers lui avec un regard plutôt méchant, et lui dit quelque chose que les deux blaireaux ne comprirent pas. Elle repoussa le Serpentard et s'en alla. Les deux compères rigolèrent en voyant un Serpentard se faire malmener mais le copain d'Heinrich décida de suivre de loin la jeune personne. Heinrich suivit bien évidemment ! Et si l'autre faisait une blague sans Heinrich ! Ce ne serait pas sympa !

La jeune Serpentard s'était arrêtée au bord du lac et les deux blaireaux regardaient ce qu'elle faisait. Ils voyaient de dos cette jeune élève et donc ne voyaient pas la jeune pleurer. Ils contemplaient pendant quelques minutes puis le blaireau se tourna vers Heinrich et lui dit :


- Eyh, on continue de jouer n'est-ce pas ?

- Bien sûr ! Pourquoi ? T'as une idée ?

- Tu vois la Serpentard là ? Elle est seule, donc lui parler sera facile ! Parle lui et ramène le plus d'informations que tu peux sur elle, même comment elle brosse ses cheveux ! Il faut que tu en apprennes le plus possible sur elle !

- Euh... Dans quel Intérêt ?

- Tu joues ou tu t'es une poule mouillée ?


Heinrich fit un bon rictus voulant montrer qu'il marchait, qu'il n'était sûrement pas une poule mouillée ! Et puis bon, toute la journée n'a été que gages en tout genre ! Ce n'est juste qu'un défi de plus à relever ! Bon, donc il faut ramasser le plus d'informations possible sur la jeune Serpentard ! Pas de limite de temps, ça c'est sympa, mais évidemment c'est assez limité dans le temps quand même !
Il s'en alla donc en direction de la jeune fille esseulée. Il s'approchait doucement d'elle ne voulant pas se prendre le regard du Serpentard de tout à l'heure, au pas de loup, mais il se rendit compte qu'elle ne faisait pas beaucoup de bruit... et donc qu'il était facile à entendre pour une personne qui écoute.


-Quoi ?

Okay c'est bien ce qu'il pensait, elle avait écoutée et il était entendu ! Et elle n'avait pas l'air de très bonne humeur... Pour ramasser des informations sur elle ça va être coton ! Il continua de s'approcher d'elle mais cette fois-ci d'un pas décidé, et il se mit pas loin d'elle à sa gauche.

- Bonjour ! Est-ce que tout va bien ? Parce que ça n'a pas tellement l'air.

Okay, entrée ratée, mais faite, il attendait la réponse de la jeune fille en la regardant avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 11 sur 16

 Rencontre près de l'eau

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.