AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 16 sur 16
Rencontre près de l'eau
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16
Artemis O'Toole
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle

Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Artemis O'Toole, Jeu 5 Oct 2017 - 21:36


Avec Harmo, Kalén, Galway & Asteria


Le truc c’était de bien accrocher son tuba, sinon, l’eau s’infiltre partout et ce n’est vraiment pas pratique. Dans le sens où forcément, on finit par se noyer. Parce qu’on a beau dire, la noyade, c’est pas le truc le plus épique qui soit, on se sent partir, l’eau pénètre dans les poumons, et après, quand c’est déjà fini depuis un moment, on gonfle pas mal et on devient tout bleu. Y’a plus charmant comme cadavre. Et Arty était plutôt du genre à se dire, chaque jour de sa vie, quand il se faisait beau devant son miroir avec son look d’adolescent rebelle, gamin capricieux absolument adorable : « Au moins j’aurais laissé un beau cadavre », donc ce n’était pas du tout dans ses plans de se noyer aujourd’hui.
Mais cette histoire de tuba quand même, c’était loin d’être pratique. Tout simplement parce que les accessoires de plongée, ça ne courait pas les couloirs de Poudlard, malheureusement. Et alors que le soleil, la chaleur et l’eau pailletée du lac appelaient Arty, il ne pouvait explorer les profondeurs, manque de tuba.

Heureusement pour lui, et peut-être pour nous aussi, le jeune Poufsouffle était plein de ressources, et c’était un excellent petit sorcier en herbe. Surtout lorsqu’il s’agissait de sortilèges, la plupart du temps, il excellait.
Aujourd’hui serait donc un merveilleux moment pour tenter quelque chose de jamais vu, quand bien même il ne savait pas vraiment s’il pouvait le faire ou non. Alors il s’était posté sur un des rives du lac, une où il n’y avait pas grand monde, parce que tout de même, il essaie de maîtriser sa réputation, et s’était exercé. Plusieurs #Apneocapit étaient sortis de sa baguette pour tenter de lancer le sortilège de Têtenbulle, les premiers furent sans succès, mais petit à petit, la bulle fit son nid autour du petit nez et des lèvres d’Arty.

Par conséquent, il plongea. Tête la première, pour tester son tuba transparent et magique. Il aurait dû faire quelque chose pour les yeux, parce qu’après tout, ce n’était pas si pratique que ça. Mais tout de même, il pouvait respirer sous l’eau ! Si ce n’était de l’ordre du miracle ça ! Certes son tee-shirt était totalement mouillé, trempé, ça lui collait les côtes mais il s’en fichait. C’était frais, puis il s’amusait à faire le sous-marin, et pour Arty, il n’y avait rien de mieux. Oui, il avait pris son maillot de bains, et l’avait même enfilé, mais il avait gardé le tee-shirt, allez savoir pourquoi. Sûrement parce qu’il avait tout simplement omis de le retirer.
Tête sous l’eau, il nageait, il ignorait combien de temps exactement pouvait durer ce sortilège. Effectivement, on pourrait penser qu’il se serait renseigné un peu avant, mais pas du tout. Il attendrait de manquer d’air, tout simplement, la facilité.

C’est alors qu’il vit quelqu’un debout, dans l’eau. C’était trop tentant.
Toujours en mode sous-marin il amorça un mouvement vers cette personne, lui attraper les pieds et l’emmener dans les fonds marins, comme ça, juste pour rire un peu. Mais pas le temps, il grogne dans son tuba magique, c’est regrettable. La fine silhouette quittait l’eau du lac pour rejoindre la terre ferme. Pourtant il ne reprend pas son périple aquatique, préférant rejoindre lui aussi la rive, juste pour voir, attiré par quelque chose qu’il ne sait pas déterminer. Il sort de l’eau, tel un dauphin, et secoue ses mèches brunes qui lui collent désormais au visage. Il entraperçoit des gens, des visages qu’il connaît et d’autres pas du tout. Avec une grande vivacité d’esprit, il remarque que la petite qui était dans l’eau quelques instants auparavant n’était autre que sa camarade jaune, Kalén. Elle était sympa, toute mignonne, toute gentille. Il lui balance alors le plus fort possible, parce qu’elle n’était pas toute proche :

- Bah alors ? L’eau n’était pas assez bonne pour toi ?

Même pas de bonjour, décidément, ces temps-ci Arty lésinait sur les bonnes manières. Puis il se prend à son jeu, essayer d’inviter la Blairelle à revenir dans l’eau, parce que l’eau c’était agréable et épanouissant, attirer donc la jeune camarade, pour rire. Et pour cela, il fit un geste avec Odette qui glissa sur l’eau. Enfin glisser, c’était un bien trop joli mot. Toujours est-il que la magie émanant de la baguette, l’eau alla gicler plus loin, bien plus loin qu’il ne l’aurait pensé ni voulu. Des jets d’eau s’étaient éjectés du lac pour se répandre sur la rive. Comme quoi, il deviendrait peut-être un grand sorcier un jour.  Après lui avoir fait échapper un « Oups » de surprise lorsqu’il s’aperçut qu’il venait aussi d’éclabousser une Serdaigle qu’il connaissait bien, il se mit à rire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Galway Lynch
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Galway Lynch, Ven 13 Oct 2017 - 14:03


LA d'Asteria

-Non

Galway et Asteria se dirigeaient vers la cabane du garde-chasse. Ils n’étaient pas d’accord sur un sujet et avaient besoin de l’expertise de celui qui connaissait la forêt interdite et ses habitants mieux que personne au château, en dehors peut-être de Mme Blanchet.

-Je veux dire, oui je sais que certains animaux, même non-magique, ont des langages qui leur sont propres. Mais c’est surtout le cas des insectes pour moi, comme les abeilles, et surtout les fourmis. En ce qui concerne les mammifères je suis beaucoup moins sûr, même en ce qui concerne les singes qui sont les animaux les plus proches de l’homme.

Galway essaya de se remémorer ce qu’il avait appris en biologie sur le comportement des animaux. Certains étaient beaucoup plus sociaux que d’autres, comme les canidés. Les loups par exemple se déplaçaient en meute. A l’inverse, les félins étaient des solitaires.

-Et puis je ne suis même pas sûr que les chevaux fassent partie des animaux sociaux, on les voit pas très souvent se déplacer en troupeau quand ils sont à l’état sauvage, si ? Et certes ils émettent des hérissements, mais je pense pas qu’on peut appeler ça un langage, si c’est juste pour dire « Je ne veux pas de toi sur mon territoire » ou bien « Je veux copuler avec toi », ce n’est pas bien compliqué. Moi aussi je sais parler le langage des chevaux dans ce cas, pas besoin d’être un centaure.

Ils se rapprochaient du lac qu’ils devaient contourner pour se rendre à la cabane. Une silhouette qu’il ne put identifier sortit précipitamment de l’eau alors qu’une autre silhouette émergeait des profondeurs.

-Du coup voilà, pour que les centaures puissent parler la langue des chevaux il faudrait déjà que cette langue existe.

HRPG: Hello tout le monde, comme je l'ai dit à Harmo Galway et Asteria vont se mêler à la bataille d'eau lorsqu'ils prendront une "balle perdue" de l'un des participants, bon RP à tous Razz
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Harmony Lin, Sam 14 Oct 2017 - 16:42


Alors que je profite tranquillement du calme et de l'eau si paisible, j'entends des cris s'élever un peu plus loin. Des cris plus fort que le bruit de fond qui règne ici depuis que je suis arrivée - parce que forcément, je ne suis pas la seule à avoir eu cette idée de venir me rafraîchir ici -. Des élèves semblent vouloir brûler leurs cours. Je lève les yeux au ciel. Ils n'ont décidément rien compris. Je suis sûre que ce sont aussi ce genre de personnes qui, derrière, perturbent le cours. Et après, ils se plaindront sans doute de ne pas réussir leurs examens. Je soupire.

Mais tout bascule quand le feu que l'un d'eux à allumé avec sa baguette vient toucher une autre élève. Elle a l'air de chercher sa baguette mais ne semble pas la trouver alors elle se dépêche d'entrer dans le Lac jusqu'à la taille. Tout vient de se passer en un instant, si bien que je n'ai même pas eu le temps de réagir. Mais je ne peux qu'acquiescer quand je l'entends les traiter de crétins. Elle ne semble me remarquer qu'à ce moment-là puisque son visage prend soudain une teinte très rouge. Je lui souris doucement mais je ne suis pas sûre qu'elle m'ait vu faire. Finalement, elle s'assit non loin de moi.

Puis, mon attention se retourne vers les perturbateurs, bien qu'ils se soient désintéressés de ma camarade. J'ai bien envie d'aller leur dire ce que je pense et de leur faire comprendre que les cours, ça se travaille, ça ne se brûle pas. Et qu'au lieu de brûler ses cours, il ferait mieux de les lire pour éviter que la situation dans laquelle il vient de se retrouver ne se reproduise. Mais je n'ai pas le temps de me lever que j'entends une voix familière un peu plus loin devant moi.

- Bah alors ? L’eau n’était pas assez bonne pour toi ?


Il s'adresse à ma voisine, dont je regarde alors la réaction. Mais j'ai à peine le temps de voir quoi que ce soit que de l'eau m'atterri dessus. Je me retourne brusquement vers l'auteur de cette action et voit plus loin le propriétaire de la voix reconnue : Artemis. Il rigole en voyant ce qu'il a fait d'ailleurs. Je souris d'un air espiègle puis, en me relevant, enlève rapidement mon tee-shirt et mon pantalon, laissant apparaître un maillot de bain dont la couleur rappelle celle de mes yeux.

Je saute alors dans le Lac et rejoins rapidement Artemis, nageant sous la surface. Je réapparaît juste à côté de lui et lui envoi soudain une gerbe d'eau dans la figure, un sourire innocent plaqué sur les lèvres.

- Oups...

Je regarde alors la fille qui vient de faire un plongeon forcé à cause des imbéciles un peu plus loin et lui fais un sourire discret, comme pour l'inviter à nous rejoindre. A m'aider à couler Artemis qui s'est légèrement moqué d'elle. Même si connaissant le personnage, il n'y avait aucune méchanceté dans ce qu'il a dit. Puis, je reporte mon attention sur le Poufsouffle à qui, j'en ai bien conscience, je viens de déclarer la guerre.

Que la bataille commence !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kalén Bloom
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Kalén Bloom, Lun 16 Oct 2017 - 22:07


Kalén venait de rejoindre la rive. La jeune fille près d'elle lui adressa un petit sourire auquel elle répondit, soulagée qu'elle ne se moque pas de son plongeon forcé dans le lac.
L'air était doux en cet après-midi, et la jeune blairelle en profita pour prendre un peu le soleil, souvent timide dans cette partie du Royaume-Unis. Elle songea même un instant à aller chercher son livre, histoire de reprendre sa lecture là où elle l'avait laissé.
Mais un cri qui venait du Lac la tira de sa rêverie. Quelqu'un semblait la alpaguer. Une voix familière...


"Bah alors ? L’eau n’était pas assez bonne pour toi ?"


Arty ! Bien évidemment. Son camarade Poufsouffle brassait négligemment à quelques pieds de là, un gros sourire aux lèvres, ses yeux brillant d'un éclat de malice. Kalén voulut répondre à sa taquinerie par une réplique du même ton léger, mais elle n'eut même pas le temps de réfléchir à son éventuelle réponse. En effet, son préfet, armé de sa baguette, venait d'envoyer dans sa direction un multitude de jets d'eau, qui finirent de la tremper intégralement.
Ses boucles brunes tombées à présent devant ses yeux l’empêchèrent de voir le visage du blaireau, mais elle entendit distinctement son rire résonner sur la surface de l'eau. Écartant ses cheveux de son visage, la blairelle comprit que la jeune fille à ses côtés avait également reçu sa ration d'éclaboussures. Elle ne semblait pas offusquée, au contraire, cette-dernière retira ses vêtements pour exhiber un joli maillot bleu, et plongea dans le lac pour rejoindre le jaune et noir.

Sa vengeance ne prit d'ailleurs pas longtemps. A peine arrivée, la demoiselle envoyait déjà à Arty une gerbe d'eau qui atterrit droit sur le jeune homme. Se retournant, elle adressa un sourire engageant à Kalén. Ah, elle semblait l'inviter !
Répondant à l'invitation par un sourire du même ordre, Kalén retira sa robe de sorcier, se retrouva en débardeur noir léger et plongea dans le Lac, aussi silencieusement qu'une grenouille.

La surface argenté resta lisse un moment, sans que la jeune blairelle ne reparaisse, laissant planer le doute sur son emplacement exact.


"YATAAAAAÏ !!"


Soudain, Kalén reparut, bondissant en hurlant entre ses deux camarades, leur projetant au passage une cascade d'eau froide qui leur arriva dessus, comme une pluie diluvienne en plein cyclone tropical.
Le jet semblait tellement puissant à la jeune fille, qu'elle aurait juré que des éclaboussures avaient atteint la rive du Lac, là où deux Serpentards à l'air sérieux, passaient en discutant.
Revenir en haut Aller en bas
Asteria Rosier
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Asteria Rosier, Mer 25 Oct 2017 - 18:01


Il faisait plutôt chaud aujourd’hui et la plupart des élèves lézardaient dans le parc. La plupart, sauf Galway et Asteria.
La rouquine ne se souvenait pas comment ils en étaient arrivés là, mais les deux serpentards s’étaient lancés dans un grand débat au sujet de la langue des centaures. Et ils n’étaient pas d’accord.

_ Je ne vois pas ce que viennent faire là les animaux solitaires ou sociaux ! Toute espèce vivante possède un langage, même les arbres et les fleurs, tous communiquent d’une façon ou d’une autre. Après de là à dire que tous ont une langue…  

Le duo était arrivé près du lac où certains faisaient trempette. Asteria aurait bien aimé faire de même, mais jamais elle n’aurait osé s’aventurer parmi ces inconnus.

_ Je ne pense pas que les chevaux aient une langue, ils ont un langage, donc un système de communication. Et ce langage, nous pauvres humains que nous sommes, nous ne le connaissons pas, alors que les centaures si. C’est évident voyons ! Il n’y a pas que les hennissements, mais le mouvement des oreilles, de la tête, de la queue, que sais-je encore ! qui leur permettent de communiquer ensemble.

Asteria était tellement absorbée par leur conversation qu’elle ne vit pas ce qui se passait autour du lac. Elle ne regardait que devant elle, ainsi que son camarade.

_ Les centaures sont des créatures mi-hommes, mi-chevaux. Ca veut tout dire ça non ? Si ils ont du cheval en eux, ils peuvent communiquer avec eux aussi, et donc comprendre leur langage. Sinon, pourquoi pourraient-ils le faire avec nous ? Leur capacité à parler notre langue est innée, ils ne l’ont pas ap- AAAH !

Elle venait de se faire asperger d’eau, ou plutôt éclabousser, asperger étant un peu exagéré. La surprise, plus que l’acte en lui-même, la fit crier. Elle était là, tranquillement en train de débattre avec son ami, et marchait vers la réponse, d’où pouvait bien provenir l’eau ? Asteria leva la tête vers le ciel. Il était bleu, sans aucun nuage. La piste de la pluie était à écarter. Galway n’avait aucun contenant d’eau avec lui, ça ne pouvait pas provenir de son ami. Alors où ? Puis elle souvint qu’elle était sur un chemin, dans le parc, au bord du lac. Un lac est une grande étendue d’eau et quand des gens jouent dedans, l’eau peut en sortir, et toucher les promeneurs.

La rouquine se tourna vers le lac. Il y avait en effet un petit groupe d’élèves, trois pour être précis, qui se battaient à coup d’éclaboussures. Asteria sourit. Ils ne faisaient vraiment attention à eux et ne s’étaient peut-être même pas rendu compte qu’ils avaient touché la verte.

Au fond d’elle, elle n’avait qu’une envie, les attaquer par surprise. Une petite vengeance qui nécessitait d’oser se faire remarquer. Et cela, quand on a aucune confiance en soi et qu’on est timide comme je ne sais quoi, est quasi impossible. Mais verbaliser cette envie n’impliquait à rien.

_ Ça donne envie d’aller les rejoindre discrètement et de les éclabousser en retour, tu ne trouves pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Artemis O'Toole
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Artemis O'Toole, Mer 25 Oct 2017 - 18:45


C’était drôle la manière dont les feux de l’enfance décidaient de refaire surface, brutalement. Il est vrai qu’Arty se faisait régulièrement, quotidiennement consommer par ces mêmes feux, il était un grand enfant, disait-on, mais il était plutôt rare que d’autres cèdent aussi. C’est peut-être pour cette raison qu’il ne put détacher son sourire de sa bouille angélique malgré le fait qu’il venait de se prendre des éclaboussures. Mais c’est drôle de voir la Serdaigle se mettre à l’eau ainsi, elle qui semblait si calme et si maîtresse d’elle-même constamment. De plus, le Poufsouffle entrevoit un regard qu’Harmony lance à Kalén, éclaboussée elle aussi non loin d’eux. C’est qu’elle était invitée ! Il tape dans ses mains, absolument ravi, et se dépêche de ranger Odette quelque part, derrière l’oreille, entre ses mèches folles on ne sait pas trop, mais la baguette était effectivement bien en sécurité et attachée, on va dire. Parce qu’on n’a pas envie de passer son temps à la recherche de la baguette magique d’Artemis perdue dans le lac, une autre fois, peut-être.

Arty observe donc la jeune Blairelle se mêler à eux, participer à leur jeu attendrissant. Mais c’est qu’elle est particulièrement maligne, elle parvient à eux en mode furtif. Le gamin hésite, figé, il entrouvre la bouche. Ces moments de doutes où vous savez pertinemment que quelque chose se prépare, que ça va vous sauter à la gueule mais la question principale est surtout quand. Puis cette pensée tout de même. J’espère qu’elle sait nager.
Kalén surgit, puissante, fameux cri de guerre, elle arrache au Blaireautin un cri de surprise et d’effroi, parce qu’il ne fait jamais rien à moitié, grand jeu de comédien. Sa main vient chercher son cœur et il se jette en arrière, comme pétrifié la peur que vient de lui procurer la camarade. « Aaaaah je meurs ! »

Pas de matelas pour arrêter sa soi-disant chute mais de l’eau. Mais il ne pouvait pas rester faible, il fallait qu’il se relève, montrer aux jeunes filles qu’il pouvait être un adversaire redoutable. Ainsi c’est ce qu’il fait, gigantesque sourire sur les lèvres, il place ses mains pratiquement perpendiculaires à ses mains, mais toujours à la surface de l’eau. « Attaque tourbillon ! » Alors il fait aller ses bras et ses mains de partout, claquant de l’eau à droite à gauche, éclaboussures virevoltantes. Il ne faisait pas vraiment attention à ce qui pourrait être là, non loin d’eux, il s’en fichait totalement. Ainsi il continua son numéro, il se mit à sauter en l’air pour mieux éclabousser les deux jeunes filles, il tournoie tellement qu’il manque de tomber, totalement saoul de la liesse de la bataille d’eau qui se déroulait, le plus innocemment possible.

Mais il fallait déjà qu’il prépare dans sa tête sa prochaine attaque, qui se devait d’être fatale. Parce faire le tourbillon c’était bien joli mais ça n’allait pas mettre K.O ses adversaires féminines, qui pour le coup, était deux et pourraient très bien se décider à se liguer contre lui. Anticiper donc.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Harmony Lin, Dim 5 Nov 2017 - 16:14


Pardon pour mon retard...
L.A de Artemis

Quand je vois l'autre fille me rendre mon sourire, je comprends rapidement qu'elle va nous rejoindre. Chouette ! Et elle ne fait que confirmer cela en enlevant sa robe de sorcier et en plongeant dans le Lac. Elle ne réapparaît pas tout de suite, ce qui me laisse un peu confuse. Que nous prépare-t-elle ? Je n'ai pas à me poser la question bien longtemps puisque qu'une énorme gerbe d'eau vient me donner ma réponse.

- YATAAAAAÏ !!

Artemis cri de surprise et d'effroi quand elle surgit hors de l'eau. Puis il met sa main sur son cœur et se propulse en arrière dans l'eau. Toute cette mise en scène me fait rire et j'en oublie que l'autre fille m'a aussi arrosée. Cette scène est juste trop drôle. Quel acteur !

- Aaaaah je meurs !


Sa phrase fait redoubler mon rire. Je ne pense même plus à me battre. Et Artemis en profite bien puisqu'il enchaîne aussitôt par plusieurs attaques qui me font me réfugier sous la surface de l'eau. L'attaque tourbillon qu'il l'appelle. Alors, toujours sous l'eau, j'essaye de faire perdre l'équilibre à mon ami Poufsouffle. Celui qui nous éclabousse depuis tout à l'heure. J'espère que Kalén va m'aider en voyant peut être Artemis vaciller. Je ne suis même pas sûre de réussir à le faire bouger mais je compte sur la fatigue liée à son attaque.

Et finalement, je réussi à le faire tomber et boire la tasse. Alors quand je remonte, je rigole, avale de l'eau, tousse puis rigole encore. Et quand quelques secondes après j'arrive à me calmer, je me tourne cette fois-ci vers Kalén, la regarde innocemment puis tape dans l'eau devant elle afin de l'arroser. Je lui rend la monnaie de sa pièce. Et je m'amuse comme une folle. C'est beau l'innocence.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Galway Lynch
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Galway Lynch, Sam 18 Nov 2017 - 10:57


Son amie rétorqua point par point à ses arguments, lui parlant notamment du langage corporel que pouvaient avoir certains animaux, et dont les humains ne comprenaient pas la subtilité alors que les centaures si. Elle allait embrayer sur l'inné et l'acquis mais n'en eut pas le temps, Galway et elle venaient de recevoir des éclaboussures en provenance du lac. Les silhouettes qu'il avait aperçu tout à l'heure semblaient engagées dans une bataille d'eau. Maintenant qu'il s'était rapproché, Galway pouvait les identifier, l'une d'entre elles en particulier.

Il était plutôt rare de voir Artemis sans Azaël, que ce soit dans une salle de cours ou en dehors. Mais il n'avait apparemment pas besoin de son acolyte pour faire des c*nneries, même si cela restait bon enfant. Les batailles d'eau servaient généralement pour se défouler, décompresser un peu en cette période de révision, et Galway ne comprenait que trop bien ce sentiment. Il en avait sans doute besoin lui aussi. Seulement, ce qui pouvait passer pour une action "bon enfant" au départ pouvait rapidement dégénérer quand Artemis était impliqué, il en avait eu la preuve à plusieurs reprises. Il devrait peut-être rester là à les observer pour s'assurer qu'il n'y ait pas de blessés, ou alors...

_ Ça donne envie d’aller les rejoindre discrètement et de les éclabousser en retour, tu ne trouves pas ?

Asteria semblait d'humeur joueuse aussi. Bon. Après tout, qu'est-ce que cela pouvait faire que les centaures puissent parler la langue des chevaux ? Tant qu'ils ne comptaient pas se servir de leurs amis équidés pour échafauder un plan destiné à dominer les humains, cela ne les concernaient en rien. Avec un petit sourire en coin, il se tourna vers son amie et lui dit tout bas.

-Viens, suis-moi.

Il avait bien l'intention de faire une entrée percutante dans la bataille. L'une des activités préférée des moldus lorsqu'ils étaient près d'un plan d'eau était de faire une "bombe", entrer dans l'eau roulé en boule pour provoquer un maximum d'éclaboussure. Il pouvait les surprendre en faisant une bombe tout habillée, l'avantage d'être un sorcier c'est qu'on avait pas à se soucier bien longtemps des vêtements mouillés ou sales. Il pouvait aussi les surprendre grâce à l'image qu'il renvoyait, celle d'un préfet qui ne savait pas s'amuser. Pas d'un préfet strict non-plus. Plutôt effacé. Mais plus strict que joueur, à choisir.

-S'il vous plaît? Les bagarres sont interdites dans le domaine de Poudlard, que ce soit dans le château, dans le parc ou dans le lac. Veuillez sortir s'il vous plaît. Et toi Artemis, tu devrai avoir honte de te compo...

Que faisait cette racine ici? Il n'y avait aucun arbre à moins de cinq mètres ! Galway trébucha et essaya de se rattraper mais il ne put éviter la chute. Il se retrouva sur la rive en pente et glissa lentement dans l'eau. Une entrée percutante, certes, mais plus pour lui que pour les autres. Pour la surprise c'était raté. Le temps de reprendre ses esprits il se mit à nager vers ses trois camarades à toute vitesse, jusqu'à ce qu'il soit suffisamment près pour que ses mouvements de nage se transforment en attaque dévastatrice de molécules d'hydrogène et d'oxygène.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 16 sur 16

 Rencontre près de l'eau

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.