AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 4 sur 15
Rencontre près de l'eau
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
Damien J. Eales
Gryffondor
Gryffondor

Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Damien J. Eales, Dim 26 Jan - 18:09


Une révélation qui risque de tout changer - [PV avec Kimberly Lightstorm.]



Au moins, j'avais réussi à apaiser ma sœur avec mes dires. Cette dernière eu même un léger rire suite à ma dernière phrase, cela devait sans doute lui paraitre plaisant et à la fois étrange pour elle qui, d'après cette lettre que j'avais lu et les bribes d'informations qu'elle m'avait donnée, ne semblait avoir jamais eu le soutien du moindre membre de sa famille. C'était assez étrange pour moi aussi d'ailleurs, c'est la première fois que j'avais pu prononcer cette phrase à une personne avec qui j'étais lié par le sang puisque je ne pouvais plus veiller sur les autres depuis des années déjà... Toujours assis sur le sol, je levait la tête afin d'observer le ciel qui était tout simplement sublime aujourd'hui. Cette nouvelle que je venais d'apprendre il y encore quelques minutes de cela me rendait particulièrement heureux, moi, le garçon qui avait remuer ciel et terre pour chercher le moindre membre de sa famille vivant, je venais de me découvrir une sœur qui était si prêt de moi durant toutes ces années où je ne m'était rendu compte de rien. Mais cela ne faisait rien, j'allais faire tout mon possible pour rattraper ce temps perdu et me comporter comme un grand frère digne de ce nom avec Kimberly. Néanmoins... la lettre que j'avais lue m'avait permis de comprendre rapidement que la grande sœur de Kim risquait de poser problème et que les choses serraient assez compliquer pour ma sœur si jamais sa mère venait à apprendre que nous avons découvert la vérité... C'est donc pourquoi, je comptais rester discret et faire en sorte que personne ne sache à propos de ma sœur, néanmoins... je n'allais pas rester là sans rien faire... je comptais bien libérer Kim de tout ceci et ce peut importe la façon utilisée... Sortis de mes pensées par ma petite sœur, je pivota donc légèrement la tête vers elle tout en l'écoutant attentivement. Cette dernière souhaitait faire d'avantage connaissance avec moi en ajoutant que j'étais assez mystérieux et que même mes...


« DAMIEN EALES »  
... En t'incrustant parmi mes quoi ? ...


J'avais des "fans" moi ? Haussant un sourcil et affichant une mine des plus surprise, j'observais ma sœur dans les yeux en attendant le moindre geste qui trahirais le fait qu'elle se moquait juste gentiment de moi, mais ce ne fut pas le cas... des filles étaient assez folles pour se rassembler en "meute" afin de me traquer comme du gibier ? ... Légèrement, je tournais la tête vers la gauche, lançant un rapide regard derrière mon épaule afin de voir ce qui se passait au loin, mais personne ne se trouvait là-bas... et d'ailleurs, ce que je venais de faire était parfaitement ridicule... me retournant donc vers ma sœur comme si de rien n'était, je prononça sur un ton des plus naturel...


« DAMIEN EALES »  
Pas de problèmes, je te dirais tout ce que tu veux savoir.


Néanmoins, je n'allait pas prendre la parole directement, la moindre des choses étant de la laisser parler en premier lieu et d'ensuite faire de même. C'est donc ainsi qu'elle se lança dans une brève présentation dans laquelle elle se perdit totalement ce qui m'arracha un large sourire. Ainsi donc, nous partagions tout les deux de nombreux point communs, dont le plus important étaient sans doute ce qu'on souhaitait faire une fois sortis de Poudlard. En effet, cette ambition de devenir Auror me suivait depuis très longtemps et je m'étais jurer de m'appliquer pour réaliser ce rêve pour que d'autres personnes n'aient pas à vivre ce que j'avais vécu, pour qu'ils puissent vivre auprès de leurs proches sans craindre le meurtre de l'un d'entre eux. Elle reprit ensuite son discours pour me passer le relais tout en me posant quelques questions auquel je comptais répondre après m'être présenté. Réfléchissant à ce que je pourrais dire, je me leva en observant le lac quelques instants pour finalement tourner la tête vers ma petite sœur.


« DAMIEN EALES »  
Voyons voir... j'ai dix-sept ans, j'aime particulièrement l'aventure et me trouver dans des lieux où je ne suis pas censé être... je vis dans un orphelinat depuis mes neufs ans et tout comme toi, je désire être Auror une fois mes études terminée dans le but de protéger tout ceux que je pourrais protéger.


C'est tout ce que j'avais trouvé à dire à ma sœur, jamais je n'avais été doué pour parler de moi étant plutôt du genre à écouter les autres et à me préoccuper d'eux. C'était donc la raison pour laquelle j'avais dévoiler avant tout ce qui me semblait être essentiel en essayant de faire le plus bref possible pour l'instant. Me souvenant ensuite qu'elle m'avait poser d'autres questions également, je m’empressai donc d'y répondre.


« DAMIEN EALES »  
Concernant tes autres questions, non, je n'ai pas de petite amie et je n'étais absolument pas au courant que certaines filles craquaient sur mes yeux. Voilà donc une raison supplémentaire pour qu'ils restent aussi long, afin de cacher mes yeux !


Cette dernière phrase avait été prononcé sur un ton assez amusé tandis que je m’essaya une fois de plus aux côté de ma sœur, prêt à l'écouter parler d'elle ou à répondre aux questions qu'elle pouvait potentiellement me poser vu que je ne savais pas vraiment ce que je pouvais dire à mon sujet.


DAMIEN J. EALES.--------

Revenir en haut Aller en bas
Kimberly Lightstorm
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Kimberly Lightstorm, Lun 27 Jan - 22:21


Une révélation qui risque de tout changer - [PV avec Damien J . Eales.]


La conversation enjouée et amicale se déroulait au mieux, rien ne pouvait venir troublé les deux gryffondors en cette douce matinée, Kimberly écoutait attentivement son frère qui s'était levé pour se décrire en quelques mots, lui aussi voulait devenir Auror, et elle en était très contente.
Il avait déjà 17 ans, c'était donc sa dernière année à Poudlard, elle venait de rencontrer son grand frère et voilà qu'il allait bientôt partir pour la vie active ! Kim se sentit un peu triste d'apprendre ça, mais, en y réfléchissant bien, il pourraient peut-être penser à cohabiter ensemble?
Lui aussi aimait l'aventure et les endroits propice à cela. Il habitait dans un orphelinat depuis ses 9 ans, cette information lui donna mal au cœur, penser ainsi que son grand frère n'avait aucune famille et qu'il vivait là - bas, non, cela ne lui plaisait pas du tout.

Bien qu'ils ne se connaissent que depuis une heure déjà, elle aimait son grand frère et se promit à elle même qu'elle ne le laissera plus partir et qu'elle le protégerait coûte que coûte ! Il n'avait pas de petite amie et ne savait pas qu'il avait un petit groupe de fans qui craquaient pour ses beaux yeux bleus. La petite sœur sourit en entendant son frère dire que c'était pour cela qu'il laisserait donc ses mèches lui cacher les yeux, de toute façon, il pouvait bien les cacher, cela n'empêcherait pas ses groupies de s'intéresser à lui !

Après qu'il se soit rassis auprès de sa sœur, celle-ci se redressa pour faire de même, d'un air ravi elle lui parla en ces mots :
-" C'est donc ta dernière année à Poudlard ? Tu vas bientôt pouvoir postuler pour être Auror ! Tu pourras alors te prendre une maison ! Et tu n'auras plus à vivre dans cet orphelinat ! Et, et...
Kimberly baissa la tête en regardant ses doigts se tortiller...
Et peut-être qu'on pourrait vivre ensemble?....Je n'en peux plus de ma vie avec ma mère tyrannique et ma sœur qui me prend comme cobaye pour ses sortilèges impardonnables, le doloris est son préféré, et puis mon père est surchargé de travail depuis l'attaque de Gringott's, et je ne l'ennui jamais avec mes soucis... Moi aussi, quand je pourrais enfin terminer mes études, j'irai travailler et je ferais tout mon possible pour arrêter les méchants ! ".

Les minutes passaient à une vitesse hallucinante, il restait seulement une petite demi-heure à Kim avant que son cours d'astronomie ne commence. Il fallait qu'elle remonte dans leur salle commune pour récupérer ses affaires et ensuite prendre le long chemin qui menait à la tour d'astronomie. La rouge et or soupira, elle n'était pas las de rester près de son frère à bavarder, mais, les études à Poudlard, c'est du sérieux! Et elle ne pouvait se permettre de rater un cours.

-"Je vais bientôt devoir te quitter pour mon prochain cours d'astronomie" Dit-elle.

Lightstorm passa ses bras autour du cou de son frère pour l'étreindre et se rendre compte qu'il était bien là et qu'il ne s'envolerait pas dans un nuage de fumée :
-" Je suis tellement heureuse de te connaître, je ne rêve pas! J'ai un frère !" .

Elle le relâcha ensuite pour qu'il puisse respirer et dit en riant :
-"Promets moi que tu ne me quittera pas...Je ne voudrais pas me réveiller et voir que tout ça n'était que le fruit de mon imagination débordante...Dommage que j'ai cours dans une demi-heure, on aura qu'à aller ensemble lors de la sortie pour Près au Lard ?".

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Damien J. Eales, Mar 28 Jan - 2:09


HRPG:
 


Une révélation qui risque de tout changer - [PV avec Kimberly Lightstorm.]



Finalement, je pensais avoir fait le tour concernant ma personne en ce moment. De toutes façon, étant donné que je comptais bien rattraper tout le temps perdu - et qu'elle était sans doute du même avis que moi - elle apprendrais bien assez tôt ce qu'elle ne savait pas encore me concernant. En tout cas, j'étais plus qu'heureux d'avoir découvert cette sœur dont je ne me doutait même pas de l’existence, pensant que mon père avait toujours été un homme exemplaire durant sa vie ce qui n'avait pas été le cas à l’évidence. Mais... bien que je n'approuvais pas ce genre de chose et que je lui en voulais au fond de moi... cela avait tout de même apporté quelque chose à ma vie, cette erreur avait su entre contre balancée par une joie que je n'aurais jamais imaginer connaitre. Ma sœur se leva à son tour pour prendre la parole en m'observant, en effet, cette année allait être cruciale pour moi puisqu'il s'agissait de ma dernière à Poudlard et que je n'avais pas intérêt de me rater si je souhaitais poursuivre mon ambition de devenir Auror... ce serais tout de même dommage d'échoué si prêt du but, pas après m'être donné à fond chaque année pour me surpasser encore et encore ! Ne plus vivre à l'orphelinat allait être assez étrange pour moi, après avoir vécu toutes ces années en ce lieu, retrouver une certaine liberté risquait d'être déroutant et pourtant, j'en avais envie... et ce qu'elle proposa ensuite ne fit que renforcer mon envie... bien sûr ! C'était pourtant si simple... il me suffisait de prendre une maison dès que j'en avais l'occasion en sortant de Poudlard et que ma sœur vienne vivre avec moi, ainsi, elle n'aurait plus à supporter sa mère et sa stupide sœur - d'ailleurs, je ne pu m'empêcher de froncer les sourcils lorsque j'appris ce que lui faisait subir sa sœur pour s'amuser, si j'avais le malheur de croiser cette garce, elle allait payer très cher pour son comportement envers Kimberly ! - et se retrouverait donc sous ma protection. C'était sans doute le meilleur des choix, même si cela signifiait de tout dévoiler à la mère de Kim'.  


« DAMIEN EALES »  
C'est une excellente idée ! Dès que j'ai un logement à moi, tu viendrais me rejoindre comme ça, tu n'auras plus à supporter tout cela. Et à ce moment-là, autant tout dévoiler à ta mère. De toutes façon, je ne la laisserais pas te faire quoi que ce soit, à présent, je veille sur toi.


Bien que je ne la connaissait véritablement que depuis quelques instants seulement, un véritable lien s'était tisser entre nous, prouvant que les liens du sang étaient plus fort que tout et que cela pouvait rassembler à une vitesse hallucinante deux personnes qui ne s'étaient jamais adresser la parole avant tout ceci. J'avais l'impression d'avoir toujours connu ma sœur, d'avoir grandis à ses côtés, partager mes joies et mes peines avec elle depuis l'enfance et... ce n'était pourtant pas le cas. Décidément, les liens qui unissait un frère et une sœur étaient un véritable mystère pour moi qui me trouvait encore dans la découverte de tout ceci. Malheureusement, ce bon moment allait certainement toucher à sa fin, après tout, cela faisait déjà un long moment que l'on se trouvait ici, installer confortablement face à ce majestueux lac. Et je semblait avoir raison puisqu'elle ne tarda pas à m'apprendre qu'elle devait se rendre à son cours d'astronomie. Comme quoi, toute bonne chose avait une fin. Ma petite sœur passa ensuite ses bras autour de mon cou afin de m'étreindre tandis que mes bras enroulèrent ses épaules, je n'avais pas vraiment envie de la quitter, si je m'écoutais, je resterais ici des heures durant pour parler avec celle qui partageait le sang qui coulait dans mes veines, mais les études étaient importantes et je ne pouvais pas laisser ma sœur les négliger. Après tout, j'étais son grand frère, je devais lui montrer l'exemple, non ? Kimberly me confia alors qu'elle était heureuse de me connaitre ce à quoi je répondis sans tarder.


« DAMIEN EALES »  
Moi aussi je suis heureux, si quelqu'un m'avait dit que j'allais faire une découverte aussi importante et réjouissante aujourd'hui, à coup sûr, je ne l'aurais pas cru !


D'autant plus que la journée avait assez mal démarrer de mon côté, mais finalement, tout ces problèmes futiles s'étaient volatiliser avec l'arrivée de Kim' qui avait réussi à changer mon petit monde en l'espace d'une journée. Relâchant mon étreinte, tout comme elle, la Gryffondor me demanda de promettre que je ne la quitterais pas et me proposa aussi que l'on se retrouve lors de la prochaine sortie à Pré-au-Lard.


« DAMIEN EALES »  
Je te le promets, ne t'en fait pas. Pour ce qui est de Pré-au-Lard, ce serais avec plaisir !


Après cette annonce, nous restions ensemble durant quelques instants avant que nous ne soyons obliger de nous séparer. Prenant le soin de lui dire au revoir, nos routes se séparèrent ensuite. Tandis qu'elle prenait le chemin du château, je ramassait mon sac que j'avais laisser auprès du lac, l'observant ensuite s'en aller en affichant un sourire. A présent, j'allais trouver quelque chose pour m'occuper puisque je n'avais pas cours. En tout cas, ce qui était certain, c'est que cette journée était sans doute la plus belle journée que j'avais vécu depuis très longtemps et absolument rien ne pouvait gâcher cette impression !


FIN DU RP.--------

Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : William West, Lun 3 Fév - 15:04


Une séance de ricochets ?

RP ~ Lizzie Bennet

William grelottait. C'était probablement sa punition pour venir s'asseoir au bord du lac, en plein hiver, plutôt que d'être en cours de divination. Le Serpentard avait amassé sur le chemin un petit paquet de cailloux qu'il s'amusait à lancer sur le lac, tentant de les faire rebondirent le plus loin possible. Le jeune homme remarqua bien vite que cet exercice était bien plus difficile à réaliser assis que lorsqu'il le faisait debout. Il se leva donc, épousseta la neige qui maculait le bas de son manteau et saisit un autre caillou dans sa poche... Parfaitement rond, il était plus qu'improbable qu'il rebondisse celui-là... Et en effet, le caillou s'enfonça dans les profondeurs du lac dès lors qu'il toucha l'eau, ne rebondissant pas même une seule fois. Faisant légèrement grise mine, le serpent en attrapa un autre, bien plus plat cette fois, l'observa l'air satisfait et le lança dans un geste presque mécanique. A sa grande surprise le caillou partit bien moins loin que prévu, le lancer manquait de puissance. Logique, le manteau était épais et chaud, mais il l'empêchait de faire des mouvements de bras suffisamment rapide pour donner de la puissance à ses jets. Après un instant d'hésitation, Will retira le manteau et le suspendit à la branche d'un arbre proche.

Le Serpentard regretta aussitôt sa décision. Sa chemise blanche s'accordait peut-être parfaitement à la neige alentours, mais il était maintenant frigorifié. Hors de question toutefois d'admettre sa défaite maintenant en remettant le manteau si vite. Il saisit un nouveau caillou dans sa poche et le lança à son tour, observant d'un air satisfait celui-ci rebondirent jusqu'à une bonne dizaine de mètres au moins.


"Ah voilà, ça c'est mieux !"

Il faudrait aussi qu'il perde cette habitude de commenter à voix hautes certaines de ses actions lorsqu'il était seul. Plongeant une nouvelle fois sa main dans sa poche, le serpent fouilla quelques instant puis la ressortit bredouille. Plus de cailloux. Le serpent grimaça puis regarda autours de lui ; pas un seul caillou à l'horizon, il devrait trouver autre chose. La neige était abondante toutefois, il trouverait bien le moyen d'en faire quelque chose. Après un instant de réflexion il saisit un peu de neige et en fit une boule qu'il laissa retomber aussitôt. Aucun intérêt sans personne sur qui la lancer.

Il allait se rasseoir lorsque son regard tomba sur la boule au sol, le côté qui avait atterrit était parfaitement aplatit, un idée lui vint alors. Il se pencha vers la semi-boule de neige et enleva une partie de la neige jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un simple disque, parfaitement plat des deux côtés. Le serpent l'observa, s'il essayait de l'attraper le disque serait aussitôt détruit. Will saisit sa baguette et la pointa vers l'objet :


"Glacio !"

Le disque se gela automatiquement et Will s'en saisit aussitôt le faisant tourner entre ses doigts. Il était plus fin que le Serpentard ne l'aurait cru et lui glissa entre les doigts, lui entaillant l'index au passage. Il retint un léger cri de douleur et porta son doigt à sa bouche pour en enlever le sang. Il pointa de nouveau sa baguette vers le disque :

"Gemino !"

Le morceau de glace se dédoubla aussitôt, Will répéta l'opération plusieurs fois jusqu'à avoir un petit tas de disques. Un moulinet de la baguette et l'un des disques se mit à léviter à hauteur de ses épaules, prenant le temps de le stabiliser afin qu'il soit parfaitement plat. S'en suivit un rapide geste du bras et le morceau de glace s'envola vers le lac, rebondissant de nombreuses fois avant de couler. Le serpent eut un sourire satisfait puis recommença l'opération, on faisait passer le temps comme l'on pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Lizzie Bennet, Mar 4 Fév - 21:55


Perchée au sommet d'un saule, adossée contre son tronc, les yeux fermés et l'air rêveur, Elizabeth, une fois de plus, faisait l'école buissonnière. Ses cheveux virevoltaient au gré de la brise, dansant au rythme des branches dénudées par l'hiver. Elle goûtait les douceurs de l'oubli, du vacuum, de l'absence d'elle-même, du spleen. Sans Jane, elle était perdue. Une âme solitaire. Son corps n'était qu'une carapace épousant les courbes grisonnantes de la nature tandis que son esprit, fragile papillon échappé du cocon, vagabondait.

Aux yeux de certains, l'hiver était synonyme de désespoir, de mort de la faune. Eliza perçait les apparences. Les sens en alerte, elle reconnaissait les clapotis du lac dus aux remous effectués par les Sirènes, le cri du Sombral nouveau-né appelant, affamé, ses géniteurs à la rescousse, et mille autres fourmillements de vie tapie dans la froideur de la saison.

On reprochait souvent aux moldus leur aveuglement, mais sans doute une telle critique manquait-elle d'objectivité et de pertinence. Les sorciers refusaient en effet de voir en l'hiver les prémices du renouveau, la lutte acharnée pour la vie. Quels étaient les aveugles de ce monde ? Sans doute n'y avait-il pas, tout simplement, d'humains clairvoyants sur cette planète.

Beth, dans sa solitude, prenait conscience de son propre manque de lucidité et se ressourçait à la vue du combat tacite mené par des centaines d'espèces pour assurer leur survie. Elle réalisait son impuissance mais aussi l'absurde et véridique nécessité de tâcher de garder les yeux ouverts pour ne jamais oublier que l'on est l'unique responsable de notre isolement. Si l'on s'ouvrait, on percevait en un instant la présence d'autrui - un autrui tantôt aimant, tantôt haineux. Rien n'était tracé, tout restait à écrire, à construire et pouvait l'être tant que l'on acceptait de se défaire d'une parcelle de notre carapace, de notre masque, de nos tissus de mensonges. Une lueur de vérité pouvait tout changer - à nos risques et périls.

Un bruit sourd l'interrompit dans ses réflexions. Le son d'un galet percutant les eaux sombres du lac avant d'y sombrer. La jaune et noire leva ses paupières et se redressa. Un élève, plutôt grand et doté d'une tignasse brune, pestait, ce qui fit naître un sourire sur les lèvres de la Poufsouffle. Frustré par son échec, il retira son manteau et, grelottant, réitéra (en vain) l'expérience avant d'exprimer sa rage par un galant grognement. Le voyant sortir sa baguette, la jeune femme, intriguée, l'observa attentivement. Il modela une boule de neige avant de la geler d'un sortilège. Ingénieux. Son lancer fut plus récompensé que les précédents, puisque six ricochets s'en suivirent.

-Joli ! fit Lizzie de sa voix douce et suave. Son commentaire surprit le jeune homme qui pivota sur ses talons, tâchant de localiser l'intruse. Un galet brandi, prêt à viser sa pseudo-commentatrice sportive, le Serpentard tourna à plusieurs reprises sur lui-même. La Poufsouffle, considérant qu'il avait suffisamment flippé, se laissa tomber en arrière en cochon pendu. Sa chevelure dégringolait en une cascade se mêlant aux branches asséchées. Le mouvement des branches au contact de son corps alerta immédiatement le vert et argent.

Edit Merit : Bonsoir Lizzie. Je te rappelle qu'il est interdit d'utiliser le libre arbitre d'un autre joueur sans son autorisation. Merci de modifier ton RP et de faire plus attention la prochaine fois. Cordialement.


Dernière édition par Lizzie Bennet le Mer 14 Oct - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : William West, Dim 9 Fév - 18:25


-Joli !

William venait de faire s'envoler un second disque de glace lorsque la voix retentit dans son dos, saluant visiblement la performance pourtant relativement modeste. Le serpent se retourna mais ne trouva, à sa grande surprise, personne. Il tourna la tête pour observer les alentours sans trouver la moindre trace. Puis leva les yeux vers le sommet de l'arbre, apercevant une silhouette. Sans répondre il se retourna vers le lac, se concentrant sur un troisième disque qu'il souleva d'un geste de la baguette. La jeune fille à qui appartenait la voix finirait bien par descendre d'elle-même, sinon elle ne l'aurait pas interpeller une première fois.

Un bruit dans les branches dans son dos tandis qu'il envoyait son projectile lui indiqua qu'il avait eut raison. Le Serpentard se tourna une fois de plus et fut surpris de découvrir une Poufsouffle qui l'observait la tête en bas, se tenant à un branche à l'aide de ses jambes. Il l'observa un moment sans rien dire, intrigué par son comportement. Elle était plus jeune que lui mais surement pas de beaucoup, ses cheveux châtain se mêlaient aux branches et elle avait l'air étonnamment sûre d'elle. Une chute serait pourtant des plus douloureuse. Heureusement que le jeune homme n'était pas du genre à attaquer les gens sans raison.


"Original. Tu te suspend souvent à la manière d'une chauve-souris pour dire bonjour aux gens ?"

Sans attendre de réponse de sa part, il reprit ce qu'il était en train de faire, pointant sa baguette vers l'un des disque pour le soulever dans les airs avant de le projeter vers le lac, le faisant rebondir à de nombreuses reprises. Il s'améliorait.

"Bon, tu viens essayer ou tu reste sur ton arbre à me regarder ?"

Il avait dit cela à l'adresse de la jeune fille sans se tourner vers elle, sa voix portant bien assez pour qu'elle l'entende, surtout qu'elle n'était pas si loin que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Lizzie Bennet, Lun 10 Fév - 23:05


-Original. Tu te suspend souvent à la manière d'une chauve-souris pour dire bonjour aux gens ?

-Mais non voyons, c'est un traitement de faveur que je te fais... Roh la la, qui a dit que c'était pour les autres que je le faisais ? répliqua-t-elle, moqueuse.

Sans attendre de réponse de la part de la Poufsouffle, il reprit ce qu'il était en train de faire, pointant sa baguette vers l'un des disque pour le soulever dans les airs avant de le projeter vers le lac, le faisant rebondir à de nombreuses reprises. A vrai dire, il s'améliorait. Elizabeth le regardait faire, amusée.

-Bon, tu viens essayer ou tu reste sur ton arbre à me regarder ? lança le vert et argent sans même prendre la peine de lever la voix.

Eliza répondit, l'air enjouée :
-J'arrive !

Posant ses mains sur le tronc, elle balança ses longues jambes derrière sa tête. Par l'inertie de son mouvement, elle virevolta. Lâchant la branche au dernier instant, elle fit un bond et atterrit sur ses deux pieds. Féline. Les jeux sur le trapèze partagés avec ses soeurs lorsqu'elle était plus jeune lui étaient bien utiles.

Elizabeth s'approcha du Serpentard et, pointant de sa baguette l'un des disques, lança un Accio boule de neige ! Le premier essai fut peu fructueux. Quatre ricochets. Un sourire s'étira sur ses lèvres, et la Poufsouffle, méprisant le froid, retroussa ses manches pour être moins gênée dans ses mouvements. Le second essai se solda par neuf ricochets. *Je peux mieux faire.* S'avisant qu'à deux, ils auraient bientôt épuisés le stock du jeune homme, elle jeta le sort Gemino et remultiplia les disques - avant d'en lancer un nouveau. Douze ricochets. Le sorcier qui s'exerçait à côté d'elle en faisait une vingtaine. Il n'y avait pas de raison qu'elle n'y parvienne pas. Se concentrant, elle parvint à en faire quatorze.

-Okay, faut que tu m'expliques, je suis ridicule là ! rit-elle en se retournant vers le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : William West, Mer 12 Fév - 16:04


William entendit la Poufsouffle descendre de son arbre et se placer à ses côtés. Il l'observa un instant et ne put retenir un sourire narquois face à son premier lancé. Le sortilège d'attraction était original mais pas vraiment approprié, et le résultat s'en ressentait. Le jeune homme repris ses propres ricochet tout en continuant d'observer la jeune femme du coin de l'oeil sans rien dire. Il l'entendit rapidement envoyé un autre sortilège et vit la pile de disque amplifier aussitôt, bonne idée cela lui éviterait d'avoir à la faire lui même ou pire, à en refaire en cas de rupture de stock.

Le serpent avait beau avoir l'impression de prendre son temps entre chaque lancé, il se rendait compte qu'il allait de plus en plus vite, maîtrisant de mieux en mieux le geste au point de ne plus avoir besoin d'y réfléchir, les morceaux de glaces s'envolant presque naturellement vers la surface de l'eau, y rebondissant de plus en plus loin et de plus en plus longtemps. Will sourit en se disant que le prochain défi serait de parvenir à faire entièrement traverser le lac à l'un des disque, chose probablement impossible.


-Okay, faut que tu m'expliques, je suis ridicule là !

La Poufsouffle avait donc finit par craquer. Will se demandait depuis quelques instant déjà si l'un deux finirait par parler ou s'ils allaient se contenter de rester debout côte à côte sans rien dire. Le Serpentard stoppa donc ses lancés et la regarda en souriant avant de s'approcher. Se rendant compte qu'il ignorait toujours son nom, il décida d'improviser un peu.

"OK Batgirl, je vais te montrer. Déjà le sortilège d'attraction est inutile, le disque fonce vers toi et tu n'a pas le temps d'en faire ce que tu veux. Pour commencer, essaie de te placer comme ça."

Le jeune homme se plaça dans son dos, et la fit se tourner très légèrement sur le côté.

"Hmm... Légèrement trop droite, pour le haut du corps c'est bien mais les jambes..."

Le serpent plaça son pied entre ceux de la jeune femme et en déplaça un sur le côté, les écartant ainsi un peu plus.

"Voilà, c'est mieux comme ça. La position n'est pas très importante pour le sort mais c'est plus confortable et donc le lancé est plus facile. Maintenant la pratique. D'abord tu dois soulever le disque dans les airs sans chercher à le lancer, juste le mettre à la même hauteur que ta main et le stabiliser, il doit être parfaitement plat."

Joignant le geste à la parole il attrapa avec douceur le poignet de la jeune femme et la fit pointer sa baguette vers la pile de disque, avant de sortir sa propre baguette de son autre main et réciter la formule :

"Wingardium Leviosa !"

"Tu vois, rien de plus simple pour commencer, ça deviendra tellement naturelle ensuite que tu n'aura même plus besoin de te concentrer. Essaie de prendre le contrôle du disque que j'ai soulevé."

Will dirigea son bras vers le disque puis baissa sa propre baguette lorsqu'il jugea qu'elle serait à même d'empêcher le disque de tomber. Le Serpentard décida alors de la laisser faire toute la magie à présent et rangea sa baguette, le jeune homme plaça donc sa main libre au niveau de la hanche de la jeune femme et se contenterait de la diriger et conseiller. Il continua à pointer le bras de la Poufsouffle vers le disque, la faisant le soulever un peu, jusqu'à hauteur d'épaule environ.

"Maintenant, tu dois le stabiliser, t'assurer qu'il soit parfaitement plat. Imagine que le sort que tu utilise est le prolongement de ton bras. Imagine que le disque est au creux de ta main, c'est toi qui le contrôle, qui le dirige selon le moindre de tes désirs. Une fois que tu pense qu'il est parfaitement stable, qu'il ne bougera plus d'un pouce, il ne te reste plus qu'à l'envoyer. Pour ça tu tend ton bras en arrière, le plus loin possible sans que ça ne commence à faire mal ; pas besoin de faire des étirements simplement pour des ricochets ; puis tu l'envoie de l'autre côté aussi rapidement et fort que possible. Ça par contre je te laisse le faire seul parce que si je tiens ton bras pour te le faire faire je risque de te faire mal et c'est pas le but."

William lâcha alors son poignet et laissa sa main glisser jusque la hanche de la jeune femme, il se rendit compte qu'il était maintenant si près que son torse effleurait le dos de la Poufsouffle. Étonnant qu'il ne se soit pas encore pris de baffe.

"Allez, tu vas parfaitement y arriver."
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Lizzie Bennet, Sam 15 Fév - 15:26


Le fait que ce soit elle et non lui qui brisa la glace suffit à arracher un sourire au Serpentard. Il s'approcha de la jaune et noire et, se glissant derrière elle, lui donna quelques conseils quant à la position à conserver. Il la fit pivoter légèrement et écarta les pieds de la jeune femme de manière à ce qu'ils soient dans le prolongement de ses hanches. Immédiatement, celle-ci sentit la différence. Elle était plus stable, mieux plantée dans le sol, plus à l'aise.

Ensuite, il lui expliqua que rien ne servait d'attirer la boule de glace : il suffisait de la soulever d'un simple Wingardium Leviosa, qu'effectua le vert et argent. Il attendit que l'objet se stabilise puis, rangeant sa propre baguette, laissa la Poufsouffle prendre le relais. Cette dernière maintint la boule de glace à la hauteur de son épaule ainsi que le lui avait enjoignit de le faire l'inconnu.

Il tenait toujours son poignet et la conseillait quant à la manière de s'approprier la sphère neigeuse, en imaginant qu'elle la tenait entre ses doigts et non par la magie. Pour maîtriser la trajectoire du projectile, il fallait y croire.

-Allez, tu vas parfaitement y arriver, l'encouragea-t-il avant de lâcher son poignet pour ne pas la gêner voire lui faire mal dans son mouvement. Il se montrait plutôt doux et attentionné avec elle, bien que nul ne connaisse seulement le prénom de l'autre.
-Merci, souffla-t-elle avec douceur.
L'objet lui paraissant suffisamment stable, elle tendit sa baguette derrière elle et envoya le missile de l'autre côté. Son tir manqua pourtant de puissance, et bien que ce lancer soit celui qu'elle avait le mieux réussi sur le plan de la technique, seuls treize ricochets s'en suivirent.

-Pas très convainquant, comme performance..., regretta-t-elle sans se départir de son sourire.
Pensant soudain à autre chose que la boule de glace devant être envoyée sur le lac, elle perçut les mains du Serpentard posées sur ses deux hanches, son torse frôlant son dos. Comment ne l'avait-elle pas remarqué avant ? Plutôt tactile celui-ci, mmm. Elle pesta intérieurement à l'idée que cela ne la dérangeait pas tout à fait... D'autres l'auraient sans doute giflé au nom de la pudeur & cie. Ce ne fut pas son cas. Elle tourna son visage vers lui et lança, un rien moqueuse :
-Dis, tu voudrais bien me remontrer comment tu fais, ou tes mains sont prises ?
Elle n'avait pas calculé qu'en se positionnant de la sorte, leurs visages seraient plutôt... proches, pour ne pas dire que leurs nez s'effleuraient. Elle tacha pourtant de masquer sa gêne par un sourire joueur.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : William West, Dim 16 Fév - 21:31


William souriait, tout cela ressemblait à un jeu et il adorait ça. Après tout ce n'était pas faux, faire des ricochets n'était rien de plus qu'un jeu mais la situation totale l'amusait, lui plaisait. La Poufsouffle la remercia puis tenta sa chance immédiatement après, lançant le disque plus loin qu'elle ne l'avait encore jamais fait. Le Serpentard allait la féliciter mais elle parla avant qu'il n'en ait eut le temps.

-Pas très convainquant, comme performance...

Plutôt exigeante envers elle-même dis donc, elle faisait son meilleur lancé et cela ne lui convenait tout de même pas. Will souriait toujours lorsque la jeune femme se retourna pour lui faire face, se retrouvant visiblement plus proche de lui qu'elle ne l'aurait crut étant donné sa réaction. Toutefois ce qu'elle venait de dire en se retournant l'amusait encore un peu plus.

-Dis, tu voudrais bien me remontrer comment tu fais, ou tes mains sont prises ?

Leurs nez s'effleuraient presque et la Poufsouffle eut un sourire gêné, sans pour autant s'éloigner de lui. Étonnant, ne serait-elle donc pas totalement insensible à son charme ? Le sourire du vert et argent s'élargit très légèrement et il dut faire un sacré effort de concentration pour ne pas se mettre à divaguer, cela n'était absolument pas le moment de se lancer des fleurs, même simplement en pensées. Le serpent devait choisir son chemin, choisir comment réagir à la question de la jeune femme, la suite de cette discutions reposerait totalement sur la manière dont il agirait à ce moment précis.

Retirer ses mains et s'écartant en bredouillant maladroitement des excuses comme un l'ado empoté et peu sûr de lui qu'il n'était pas ? Ce genre d'idée ne vint pas même une seconde lui effleurer l'esprit.
Profiter de la confusion de la jeune femme pour l'embrasser ? Bien que cela pouvait sembler approprié, ça ne l'était pas. Et ce n'était pas la manière d'agir du Serpentard.
La réponse était pourtant évidente, il n'avait qu'à rester lui-même, pourquoi se torturer l'esprit à chercher le meilleur moyen d'agir alors que ce moyen était d'être lui-même ? C'était bien évidemment la meilleure chose à faire et personne ne le ferait mieux que lui, tout du moins c'était ainsi que William voyait les choses.

Sans donc retirer ses mains un seul instant, Will répondit à la jaune et noir.


"C'est difficile comme choix tu sais ? Mais je pense que je peux réussir un beau lancé avec une seule de mes mains, même si c'est presque dommage."

Joignant le geste à la parole, la main droite du vert et argent quitta la hanche de la jeune femme, glissant le long de son bras pour remonter jusque son visage, caressant sa joue avec douceur. Will eut un sourire en coin tandis qu'il ajoutait :

"Si tu y tiens, je vais te montrer une fois de plus."

De cette même main, Will saisit sa baguette une nouvelle fois et la pointa vers les disques de glace, derrière la jeune femme. Celui-ci se souleva aussitôt et se mit à flotter dans les airs, le serpent s'amusa un peu avec durant un instant, le faisant tanguer de gauche à droite sans toutefois lâcher la Poufsouffle des yeux, plongeant son regard dans le sien.

Il tendit alors le bras sur le côté puis, sans prévenir, le rabattit d'un coup, envoyant de disque valser vers le lac sans s'inquiéter plus que ça de sa trajectoire. Son mouvement avait amené son bras dans le dos de la jeune femme, la faisant désormais se coller plus encore à lui. Leurs visage étaient plus proche encore, leurs lèvres s'effleuraient presque.


"Oups... Pas sûr que tu ais profité de la démonstration."

Son sourire ne l'avait pas lâché un seul instant et les deux jeunes gens ne pouvaient guère être plus proche qu'ils ne l'étaient actuellement, restaient maintenant à voir comme réagirait la Poufsouffle.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Lizzie Bennet, Lun 17 Fév - 22:25


Le jeune homme hésita un instant quant à ce qu'il pourrait répondre, probablement surpris par la répartie de la Poufsouffle, puis finit par lâcher, de toute évidence amusé par le jeu auquel ils donnaient naissance :
-C'est difficile comme choix tu sais ? Mais je pense que je peux réussir un beau lancer avec une seule de mes mains, même si c'est presque dommage.
"Presque dommage" ? Son comportement semblait prouver qu'il s'agissait d'un euphémisme.

Un sourire au coin des lèvres, le Serpentard dont Lizzie ignorait toujours le nom laissa sa main quitter la hanche de la jeune femme. Avec douceur, il caressa son bras et sa joue avant de se résoudre, non sans une visible difficulté, à saisir sa baguette.
-Si tu y tiens, je vais te montrer une fois de plus.
Il exécuta le mouvement machinalement, sans même prêter la moindre attention au projectile : son regard restait rivé sur celui de la Poufsouffle. Quand il rabattit brutalement son bras pour conclure son lancer, Beth se trouva entraînée par son geste : son corps se cambra, ses pieds pivotèrent et elle fut propulsée dans ses bras. Pour ne pas tomber, elle fut "contrainte" de s'agripper au vert et argent.
-Oups... Pas sûr que tu ais profité de la démonstration.

Instinctivement, ses mains se crispèrent sur la chemise lui ayant tenu lieu de prise, et elle se coula (plus que nécessaire) contre le torse du jeune homme. La tentation d'aller à la rencontre des lèvres du Serpentard était plus forte encore à présent - elle ne put s'empêcher de le soupçonner de glisser de l'amorthensia dans son parfum. Troublée mais avec néanmoins un naturel déroutant, l'une de ses mains se posa avec délicatesse sur la nuque de l'élève qu'elle attira doucement pour que leurs lèvres soient à la même hauteur, tandis que l'autre courrait sur son dos musclé, jouant des plis du fin tissu sous lesquels se devinaient de saillants dorsaux.

-Es-tu sûr que j'ai loupé quoique ce soit ? C'est drôle, je l'ai trouvé pour le moins... plaisante
, susurra-t-elle avec un sourire malicieux.
La "démonstration" de son (si peu professionnel) enseignant de ricochets se résumait à trois étapes : la caresse du vert et argent qui l'avait faite frissonner, la vue imprenable sur son regard profond et le fait qu'il l'attirait à présent contre lui. Le reste n'avait pas la moindre importance, tous deux s'en moquaient. Les deux adolescents étaient si proches que la vapeur s'échappant des lèvres de l'un du fait du froid pénétrait irrémédiablement la gorge de l'autre. Par Salazar, Elizabeth mourrait d'envie d'emprisonner les quelques molécules d'azote et d'oxygène les séparant en scellant leurs lèvres d'un baiser fougueux. Elle se mordit la lèvre. *Tout vient à point à qui sait attendre. Voyons comment il réagira.* Après tout, l'actuelle immobilité du Serpentard, alors même qu'une de ses mains était libre, était... étonnante.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : William West, Mer 19 Fév - 16:57


William et la Poufsouffle dans ses bras étaient plus proche que jamais, quelques millimètres seulement séparant leurs lèvres, cet infime espace les empêchant d'être scellé par un baiser. Le serpent avait voulut attendre que se soit elle qui l'embrasse mais la jeune femme s'était contenté de réduire encore l'espace entre eux, se collant contre son torse, l'agrippant presque comme si elle avait eut peur de tomber. Il n'y avait toutefois aucun risque que cela arrive alors que le bras du Serpentard était dans son dos, la plaquant contre lui. Visiblement elle mourrait d'envie de l'embrasser alors pourquoi avoir attendu ?

-Es-tu sûr que j'ai loupé quoique ce soit ? C'est drôle, je l'ai trouvé pour le moins... plaisante.

Le vert et argent réprima un rire, la partie de ricochet semblait sans grande importance à présent. Sa main gauche, jusqu'à présent toujours sur la hanche de la Poufsouffle, glissa dans son dos, caressante, jusqu'à se placer au creux de ses reins, resserrant l'étreinte du serpent autours de la jeune femme. Sa baguette commençait à le gêner. Will retira son autre bras du dos de la jaune et noir, rangeant sa baguette dans la poche arrière de son jean avant de ramener son bras dans le dos de cette jeune femme dont il ignorait toujours le nom, sa main glissant entre les cheveux de celle-ci, caressant sa nuque.

"Je suis sûr que je peux faire bien plus... plaisant."

William rompit finalement l'écart qui séparait encore leurs lèvres. Le baiser débuta avec douceur et même presque tendresse, puis se poursuivit avec bien plus de fougue, la langue du serpent jouant avec celle de sa partenaire. L'une de ses mains se resserra légèrement sur la nuque de la jeune femme, approfondissant le baiser, tandis que l'autre descendait lentement, quittant le dos de la Poufsouffle. Lui qui était frigorifié quelques minutes plus tôt ne ressentait absolument plus le froid qui les entourait.

Ce fut également lui qui rompit ce premier baiser, sans savoir combien de temps s'était écoulé, probablement pas plus de quelques minutes bien entendu mais ses moments semblait toujours à la fois interminable et bien trop court. Le regard d'émeraude croisa celui de la jeune femme sans que le Serpentard décroche un seul mot, se contentant d'attendre la réaction de la Poufsouffle en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Lizzie Bennet, Sam 22 Fév - 3:10


-Je suis sûr que je peux faire bien plus... plaisant.
Comme pour le prouver, le  Serpentard resserra tel un cobra son étreinte sur sa proie. Le ‘venin’ qu’il lui injecta fut des plus doux. Au départ, tout au moins. Car peu après, le désir aidant, leurs lèvres s’entrouvrirent, leurs langues se recherchèrent, se rencontrèrent, tournoyèrent ensemble. La jeune femme frémissait aux caresses du vert et argent. Impossible, pourtant, d’en retrouver le nom. Plus difficile encore de réfléchir à quoique ce soit.

Quand il rompit le baiser, la laissant insatisfaite car elle ne pensait pas qu’il prendrait fin si tôt, elle tacha de trouver son identité. Son visage… Ça y est. Elle voyait pourquoi il ne lui était pas si étranger. Elle l’avait déjà croisé dans un couloir en compagnie de… de… de… son cousin. C’est ça ! Parfait. Tant qu’à jouer…
-Il est vrai que c’était plus plaisant, mais… ton cousin est quand même plus expérimenté.


Non, elle n’avait jamais embrassé le rouge et or. Mais ça, il n’était pas nécessaire de le mentionner. Jouer de l’esprit de compétition du Serpentard était autrement plus intéressant. Elle éloigna son visage du sien un instant, le regardant de la tête au pied comme pour le juger, puis elle se rapprocha et glissa -en prenant soin de frôler les lèvres du jeune homme des siennes- :
-Enfin, je suppose qu’avec un peu d’entraînement… Tu dois pouvoir faire mieux, non ?


Il lui semblait que la température ambiante avait augmenté de plusieurs degrés, et Elizabeth savait, au toucher de la peau du Serpentard, que celui-ci partageait son ressenti. Elle prit son visage entre ses doigts longs et fins. Sa cape glissa légèrement du côté droit, dévoilant son épaule, et elle sourit en l’embrassant à nouveau. Point de délicatesse dans les prémices de ce second baiser, plutôt une poursuite du précédent, avec la même ardeur.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : William West, Dim 23 Fév - 18:08


William observa la Poufsouffle avec un sourire en coin, il semblait que le fait qu'il ait rompu le baiser si tôt ne lui convenait pas ce qui était exactement l'effet espéré. Quelle meilleur preuve de son talent que de voir la jeune femme en redemander ? Elle l'observait également, comme si elle cherchait quelque chose lorsque son visage sembla s'éclairer, aurait-elle trouvé ? Probablement. Mais à quoi réfléchissait-elle donc ? Il semblerait qu'il aurait bientôt sa réponse puisque la jaune et noire s'apprêtait visiblement à prendre la parole.

-Il est vrai que c’était plus plaisant, mais… ton cousin est quand même plus expérimenté.

Will fut légèrement surpris, ne comprenant pas immédiatement où elle voulait en venir. La seule chose dont il fut instantanément sûr était qu'elle connaissait donc son identité, ce qui lui faisait une longueur d'avance, le serpent n'ayant toujours pas la moindre idée du nom de sa proie. Cependant le Serpentard finit rapidement par comprendre ce que voulait dire la jeune femme et il eut du mal à ne pas rire, son sourire s'élargissant légèrement. Malheureusement pour la Poufsouffle, elle avait choisit la mauvaise cible pour tenter d'attiser la jalousie du vert et argent. William connaissait son cousin mieux que quiconque et si jamais il avait embrassé cette jeune femme, il le saurait.
Pendant ce très court temps de réflexion, la jaune et noire s'était de nouveau rapproché de ses lèvre, continuant sa phrase.


-Enfin, je suppose qu’avec un peu d’entraînement… Tu dois pouvoir faire mieux, non ?

L'instant d'après, elle l'embrassait de nouveau. C'était donc bien ça, elle souhaitait qu'il donne le meilleur de lui-même. Si ce n'était que ça, la jeune femme ne serait pas déçue. Tout en répondant avec fougue et sans la moindre hésitation à son baiser, William glissa l'une de ses mains sous le haut de la jeune femme, caressant son dos avec douceur en se calant au creux de ses reins une fois de plus. A vrais dire il mourrait d'envie de laisser cette main s'égarer bien plus encore mais le lieux ne s'y prêtait absolument pas. Toutefois il pouvait encore faire ceci.

William resserra légèrement son étreinte et se laissa tomber dans la neige, emportant la Poufsouffle dans sa chute tout en s'arrangeant pour que ce soit lui qui reçoive tout le choc en se disant que la neige amortirait un maximum. Ce fut effectivement le cas puisqu'il n'eut pas mal du tout. La chute l'avait forcé à rompre une nouvelle fois le baiser et heureusement car l'instant d'après, le corps entier de Will se contracta. Le serpent avait oublié qu'il avait retiré son manteau un peu plus tôt et le froid le paralysa durant une seconde. Il lui fallut un peu plus d'une seconde pour s'en remettre et heureusement pour lui, le contact avec le corps de la jaune et noire le réchauffait un peu. Au moins il pourrait en profiter pour répondre.


"Dommage pour ton bluff. Tu aurais choisit n'importe qui d'autre dans cette école et ça aurait put fonctionné mais Gabriel... Je le connais mieux que n'importe qui d'autre. On se dit pratiquement tous lui et moi et je connais donc chacune des filles qu'il a embrassé, et tu n'en fait pas partie ma belle."

Will souriait, l'une de ses mains caressant de nouveau la joue de le jaune et noire.

"Enfin... Je ne dis jamais non à un peu... d'entrainement."

Bien que tous deux était désormais allongés dans la neige, William attira à lui le visage de la Poufsouffle et l'embrassa de nouveau avec passion.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Lizzie Bennet, Lun 24 Fév - 23:54


Le Serpentard ne répondit pas (sur le plan verbal tout au moins) immédiatement. Sur le plan physique, c'est une autre histoire. Il n'hésita pas un instant avant de l'embrasser, puis glissa l'une de ses mains sous le haut de la jeune femme, caressant son dos avec douceur en se calant au creux de ses reins. Il resserra sa prise, et sans prévenir se laissa tomber sur le dos. Lizzie émit un hoquet de stupeur mais n'éprouva pas la moindre douleur : le vert et argent avait amorti leur choc. Ce dernier lança d'ailleurs :
"Dommage pour ton bluff. Tu aurais choisit n'importe qui d'autre dans cette école et ça aurait put fonctionné mais Gabriel... Je le connais mieux que n'importe qui d'autre. On se dit pratiquement tous lui et moi et je connais donc chacune des filles qu'il a embrassé, et tu n'en fait pas partie ma belle."

La jeune femme sourit, peu surprise. C'était une tentative comme une autre, dommage qu'elle ait échoué.

"Enfin... Je ne dis jamais non à un peu... d'entrainement," ajouta-t-il en l'attirant vers lui et l'embrassant à nouveau. Il n'avait pourtant plus la même ardeur. Son corps s'était, au contact de la neige, contracté. Comprenant l'inconfort de sa situation, Beth interrompit leur baiser :
-Attends une seconde, chou.


Elle se redressa, se plaçant à califourchon sur lui, et sortit de sa poche sa baguette qu'elle employa pour faire apparaître une douzaine de bocaux animés de Flammes bleues. Autour d'eux, un cercle chaleureux prit forme. Ilot de sensualité en plein coeur de Poudlard. La neige fondit et quelques brindilles parurent. Quelques instants plus tard, la poudreuse dans laquelle le vert et argent s'était affalé n'était plus, son dos reposant sur la pelouse que masquait le manteau hivernal. Il sembla d'ailleurs se détendre. Elle songea aussi qu'un peu d'intimité ne serait pas de refus et lança un Protego Totalum afin de les dissimuler à la vue des autres élèves. Avec un sourire satisfait, elle rangea sa baguette, puis porta son regard malicieux sur le jeune homme.
-Où en étions-nous, déjà ? murmura-t-elle en passant sa main sous la chemise du Serpentard pour en caresser le torse musclé tandis que l'autre en effleurait la bouche. Son dos se courba et épousa les formes de West. Ses lèvres rejoignirent les siennes de manière bien plus passionnée qu'auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Rencontre près de l'eau

Message par : William West, Mer 26 Fév - 14:27


William fut légèrement surpris que la jeune femme interrompe leur baiser si vite et la regarda sortir sa baguette. Sa surprise se transforma en une certaine joie lorsqu'il fit apparaître les bocaux contenant les flammes tout autours d'eux. C'était une solution bien moins radicale et dangereuse que celle envisagé par le serpent, à savoir mettre le feu à l'arbre à côté d'eux. La Poufsouffle glissa l'une de ses mains sous sa chemise tandis que l'atmosphère se réchauffait autours d'eux, Will pouvait sentir la neige fondre sous son dos. La jeune femme se colla de nouveau contre son torse, retrouvant ses lèvres pour continuer là où ils s'étaient arrêtés quelques instants plus tôt.

Le Serpentard ne resta pas inactif, loin de là, l'une de ses mains se trouvait toujours sous le haut de la jeune femme, caressant la peau nue sous ses doigts pendant que son autre main remontait le long de sa cuisse, glissant sous sa jupe. L'uniforme de l'école avait du bon finalement. Will rompit le baiser mais ne s'arrêta pas pour autant, ses lèvres trouvant rapidement le cou de la jeune femme, remontant lentement jusque son oreille dont il mordilla le lobe, une zone qui avait bien souvent fait ses preuves. Lui même commençait à avoir de plus en plus chaud, sa chemise le gênant de plus en plus. William s'arrangea ensuite pour inverser les positions, se retrouvant cette fois au dessus de la jeune femme qu'il embrassa de nouveau, sa main qui se trouvait auparavant dans son dos se trouvant de nouveau une niveau du visage de la jeune femme, caressant sa joue et ses cheveux avec une certaine douceur qui rompait totalement avec la fougue des baisers qu'ils échangeaient.

Malgré tout une idée s'installait de plus en plus dans son esprit, une idée qui le dérangeait plus qu'autre chose et qu'il tenta vaguement de chasser sans y parvenir. Après plusieurs minutes, le Serpentard rompit le baiser et regarda la Poufsouffle droit dans les yeux.


"Je vais regretter ça pendant un long moment mais... Je crois qu'on devrait arrêter là. C'est... Le lieu n'est pas vraiment approprié... Si un préfet ou un prof nous surprend ici, on est bon pour être en retenu jusque là fin de l'année."

Will se mordit la lèvre, regrettant déjà ses paroles qu'il savait pourtant parfaitement vrais. Il aurait préféré continuer se baiser et retirer un à un les vêtements de la jeune femme pour profiter d'elle et de son corps autant qu'il le voudrait mais il ne pouvait pas. Pas tout de suite.

"En fait, tu t'appelles... ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Rencontre près de l'eau

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 15

 Rencontre près de l'eau

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.