AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-37%
Le deal à ne pas rater :
Nike – Débardeur de running pour Femme à 25€
25 € 40 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 7 sur 18
Rencontre près de l'eau
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 12 ... 18  Suivant
Phoebe Valmer
Serdaigle
Serdaigle

Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Phoebe Valmer, le  Ven 15 Aoû - 18:30

Il n'était ni sous le lit, ni entre les piles de vêtements, ni dans le panier de Clio, son jeune furet. Cela faisait maintenant une bonne demi-heure que la bleue et bronze arpentait le dortoir et la salle commune à la recherche de son rappelle-tout, perdu plus tôt dans la matinée. Perdu, d'accord, mais où ? Elle n'en avait pas la moindre idée. Voyons, qu'avait-elle fait, où était-elle allée ce matin ?
Elle se rappela soudain glisser son précieux objet dans la poche de sa cape à la sortie du cours de métamorphose... Il ne pouvait donc ni être dans la salle commune ni dans le dortoir, où elle ne s'était trouvée que plus tôt dans la matinée.
*Quelle perte de temps ! Toutes ces recherches ici pour rien ! J'aurais dû y réfléchir avant...* pesta la brune.
Que s'était-il passé à la sortie de ce fameux cours de métamorphose ? Elle s'était dirigée avec les autres élèves vers la serre, à l'extérieur du château, pour un cours de botanique. Son rappelle-tout avait pu tomber sur le chemin ! D'ailleurs il ne pouvait qu'être là, puisqu'elle avait cherché absolument partout ailleurs, en passant de la salle commune aux couloirs et escaliers empruntés. Encouragée par son raisonnement, Phoebe descendit les escaliers deux à deux et quitta la salle commune.

Une fois sortie de l'immense château, la brune ralentit le pas pour s'émerveiller de la beauté de ce début d'après-midi. Le paysage était comme caricaturé ; un ciel bleu sans fin vêtu de quelques oreillers de nuages et d'un soleil d'une chaleur exquise régnait sur le parc, dont les couleurs exagérées lui donnaient un air presque paradisiaque. Il en fallait peu à Phoebe pour s'extasier de la nature, mais elle était sûre que ce qu'elle percevait là, chacun pouvait le ressentir: la magnificence d'un paysage ensoleillé...
Quelques pas plus tard, la serdaigle se retrouvait sur le chemin qui menait au lac, si séduisant en cette journée, et aux quelques arbres dont le vent discret faisait danser les feuilles verdoyantes. De l'air pur dans les narines, la jeune fille porta une main à l'élastique de ses cheveux et entreprit de les lâcher, les multiples boucles brunes dévalant son dos. Mais pourquoi les avait-elle attachés ? Pour mieux chercher son rappelle-tout, mais ça, elle l'avait complètement oublié. On comprend alors toute l'utilité de l'objet.

 Elle atteint bientôt le lac, où un fléreur dormait sur des jambes, dont le propriétaire était caché par un arbre. En se penchant, la rêveuse cueillit une fleur au pied d'un chêne qu'elle déposa à la surface de l'eau. Les vaguelettes qui la troublèrent alors ne purent en rien être comparé aux grosses bouffées d'eau qui éclaboussèrent les alentours lorsque Phoebe se releva, se prit les pieds dans une racine de l'arbre et fut propulsée dans l'eau, gelée malgré la température.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Invité, le  Ven 15 Aoû - 20:56

Splaaaaaaaaaaaaaaaashhhhhh


Tomoko sauta instinctivement des genoux de sa maîtresse, à présent trempé, en grognant et se secouant pour se sécher. Clems, elle, ne bougeait pas. Elle affichait un faux sourire qui refusait de s'en aller, pendant qu'elle enregistrait ce qui venait de se passer..."Non... Non... quand même pas..." pensa-t-elle avec un calme qui semblait annoncer le pire pour la personne responsable.
 Elle resta comme ça pendant une dizaine de secondes, avant de commencer à ressentir le froid de l'eau. La jeune fille fit un rapide inventaire des dégâts. 
Elle était trempé, son livre était fichu et son Ipod... Elle tourna la tête vers son sac, qui par miracle n'avait pas été touché par la déferlante. Heureusement, parce que qui que ce soit, Clems le lui aurait fait rembourser. 


Elle se levait, à présent pour chercher des yeux le ou la coupable. Elle la trouva finalement, les fesses dans l'eau, ayant l'air de se maudire au moins autant que Clems le faisait. Et pourtant c'était dur. 
La jeune fille ne semblait pas l'avoir remarqué.


Elle était plutôt jolie, avec de beaux yeux marrons et de longs cheveux bruns. Avec l'eau, il était impossible de déterminer si ils étaient plutôt lisse ou ondulé. Elle était également très bien maquillé, et portait des chaussures à talons. 
Tout ce que Clems ne ferait jamais. Elle avait d'autre choses à faire le matin, beaucoup plus importante que de se maquiller. Comme... Dormir, par exemple. ça, c'était utile au moins! Et puis, les chaussures à talons, comment les gens arrivaient à marcher avec? C'était tellement... pas confortable! Elle eu l'impression d'entendre son meilleur ami se moquer d'elle "C'est une fille, elle, tu peux pas comprendre" Elle tourna la tête et tira la langue dans le vide, par principe.


 Elle retourna la tête vers la jeune fille avant de lui lacher un froid:"Tu pourrais peut-être t'excuser non?"
Phoebe Valmer
Phoebe Valmer
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Phoebe Valmer, le  Dim 17 Aoû - 19:39

Phoebe eut à peine le temps de se rendre compte de sa chute qu'elle était déjà accueillie par des dizaines de gouttes froides qui lui mordillèrent la peau. Projetée avec force au fond du lac, elle s'y cogna de tout son long, son épaule gauche heurtant violemment un des rochers qui y sommeillaient. Elle y resta quelques secondes, complètement abasourdie, avant de pousser sur ses jambes pour aller chercher de l'air à la surface. Elle avait pied, grelottait sur place et marcha tant bien que mal vers la berge pour s'y asseoir. Son épaule la lançait, elle l'agrippa de sa main droite en se balançant sur elle-même, autant pour se réchauffer que pour faire passer la douleur. Au bout d'une dizaine de secondes, la douleur fut moins brutale, et l'accidentée retroussa sa manche pour inspecter sa blessure.
Aucune égratignure, juste la marque rouge-violacée due au choc. Elle se malaxa la zone endolorie, et visionna sa chute. Un sourire moqueur s'afficha sur son visage. Elle ne put s'empêcher de rire d'elle-même, le ridicule de la situation dans laquelle elle se trouvait lui faisant oublier, pour quelques instants, sa douleur.
Ses vêtements trempés lui collaient à la peau, et ses chaussures humides avaient l'air de souffrir de leur douche.
*Pourvu qu'un sortilège puisse me les remettre à neuf !*, se dit-elle, un regard désespéré vers les intéressées. De toute façon, ce qui était fait était fait.
Phoebe rassembla ses cheveux d'un côté, et décida de rester là, à fixer l’horizon, le temps de sécher un peu sous le doux et chaud soleil.  
Un craquement se fit entendre à sa droite. La bleue et bronze se remémora alors la présence du fléreur et de son propriétaire, qui avait du être spectateur de sa baignade. Elle tourna la tête pour se trouver face à l'animal, qui avait dû se réveiller à la suite de sa chute. L'amusante bête s'agitait dans tous les sens, et reparti finalement en sens inverse. Phoebe remarqua alors une élève de son âge, portant les couleurs de serpentard, qui se dirigeait vers elle. Elle avait l'air assez simple, avec des cheveux bruns attachés en un chignon négligé, et tenait un épais livre à la main. Elle lui disait quelque chose... Si elles avaient vraiment le même âge, les deux jeunes femmes s'étaient sûrement croisées lors de quelques cours. Alors c'était devant cette fille qu'elle s'était ridiculisée... Se taper l'affiche devant les autres ne dérangeait absolument pas la jolie brune, qui au contraire, faisait de son décalage sa plus grande qualité.
La serpy s'arrêta devant Phoebe, toujours assise, qui lui décocha un sourire. Elle la vit ouvrir la bouche, sûrement pour lui proposer son aide.

"Tu pourrais peut-être t'excuser non ?", cracha la serpentard, glaciale.

Phoebe ouvrit la bouche sous l'effet de la surprise. Au début, elle ne comprit pas. Puis, en remarquant les tâches foncées sur la cape de cette peste, elle comprit qu'elle l'avait sûrement éclaboussée. Mais quelle réaction ! Phoebe du appeler au secours tout son calme et sa maturité pour ne pas lui répondre en hurlant. Elle avait toujours eu des préjugés sur les verts et argents, qu'elle refoulait rapidement, en se disant qu'elle n'en connaissait pas assez pour se faire une idée. En vérité, parmi les nombreuses connaissances de Phoebe, elle n'avait jamais rencontré quelqu'un de sympathique à serpentard.
La fille se trouvait toujours plantée devant elle, attendant une réponse. Mais la serdaigle ne savait absolument pas quoi dire. S'excuser était peut-être le plus sage à faire, mais se plier à cette adolescente désagréable... Non, elle n'en avait pas la moindre envie. Alors elle essaya de se mettre à sa place. Peut-être cette fille était dans une mauvaise journée, ou bien elle lui en voulait pour quelque chose... Mais pour quoi ? Après réflexion, Phoebe leva la tête pour regarder son interlocutrice dans les yeux, et lui répondit le plus calmement possible:

"Tout d'abord, bonjour... Je ne sais pas si tu as remarqué, mais ce qui t'a éclaboussé était le résultat de ma propre chute. Je ne veux pas te donner de leçon, mais la réaction normale serait de venir me proposer ton aide, au lieu de me reprocher de ne pas m'excuser. D'ailleurs je ne le ferais pas, après ça. Enfin, tu es peut-être de mauvaise humeur..."

Une chose positive à cette intervention était que cette fille lui avait fait oublier son épaule blessée.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Invité, le  Lun 18 Aoû - 18:46

"Tout d'abord, bonjour... Je ne sais pas si tu as remarqué, mais ce qui t'a éclaboussé était le résultat de ma propre chute. Je ne veux pas te donner de leçon, mais la réaction normale serait de venir me proposer ton aide, au lieu de me reprocher de ne pas m'excuser. D'ailleurs je ne le ferais pas, après ça. Enfin, tu es peut-être de mauvaise humeur..."




Clems arqua un sourcil. Non mais pour qui elle se prenait cette fille? D'accord, elle n'avait peut être pas été des plus agréables mais quand même, cette fille venait de bousiller son livre et de la tremper! Pour les vêtement, c'était pas un problème, mais le livre si! Clems y tenait et vu son état actuel, rien ne garantissait qu'elle puisse le rendre à nouveau lisible. Pas en état, mais juste lisible. Et puis, un simple pardon aurait suffit, Clems n'était pas du genre rancunière, et n'aimait pas se fâcher pour des broutilles. Tout aurait put très bien se finir mais l’impertinence de la réponse de la serdy l'énerva au plus haut point. 


"C'est sur que j'ai déjà été de meilleure humeur" répondit-elle ironiquement en tendant son livre encore dégoulinant "C'est marrant parce que à la façon dont tu prononce le mot "éclaboussé" on pourrait croire que c'est juste un tout petit truc." Son ton n'était pas froid, ni méchant. Juste en colère. Elle tentait à présent de feuilleter son livre, sans arracher les pages. "Visiblement ce n'est pas le cas"  La serpy avait relevé la tête et fixait à maintenant la serdaigle, avec un air faussement déçu. "Ensuite, j'ai du mal à croire qu'on puisse associer une norme à l'espèce humaine... "Une réaction normale"... Clems fit mine de réfléchir... "Non, décidément, nos réactions nous sont propre, c'est ce qui fait notre identité. Je ne crois pas qu'on puisse qualifier la réaction dont tu me parle de "normale". De gentille, peut-être, de posé... Pour être franche, j'aurais put l'avoir si mon livre n'avait pas été trempé et ta réponse si tranché. D’ailleur, souvent, les gens s’excusent aussi, après avoir bousillé les affaires des autres.  "
Son ton était à présent plus calme mais la jeune fille restait toujours énervé
"Et puis, tu es entière, assise sur la berge, même ton maquillage est indemne, alors je me trompe peut-être mais je ne vois pas en quoi tu pourrais avoir besoin d'aide."   




Clems regardait toujours la serdaigle, attendant cette fois une réponse.
Phoebe Valmer
Phoebe Valmer
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Phoebe Valmer, le  Mer 20 Aoû - 14:39

Un léger coup de vent s'exprima dans les branches des arbres, faisant s'envoler quelques feuilles mortes joliment orangées par la vieillesse. L'une d'entre elles vint s'accrocher à la manche de Phoebe, qui la reposa au sol. La température plus qu'estivale lui avait fait oublier l'arrivée imminente de la saison des pluies. Cette journée était peut-être la dernière aussi agréable avant l'année prochaine, et au lieu d'en profiter pleinement, la bleue et bronze était là, en train de parler à cette fille désagréable qui  lui cachait le soleil. Celle-ci semblait d'ailleurs outrée par ses dernières paroles, qui pourtant avaient été dîtes le plus calmement possible. Elle lui répondit sur un ton méprisant:

"C'est sur que j'ai déjà été de meilleure humeur... C'est marrant parce que à la façon dont tu prononce le mot "éclaboussé" on pourrait croire que c'est juste un tout petit truc. Visiblement ce n'est pas le cas. Ensuite, j'ai du mal à croire qu'on puisse associer une norme à l'espèce humaine... "Une réaction normale"... la serpentard mima la réflexion. Non, décidément, nos réactions nous sont propre, c'est ce qui fait notre identité. Je ne crois pas qu'on puisse qualifier la réaction dont tu me parle de "normale". De gentille, peut-être, de posé... Pour être franche, j'aurais put l'avoir si mon livre n'avait pas été trempé et ta réponse si tranché. D’ailleur, souvent, les gens s’excusent aussi, après avoir bousillé les affaires des autres".

La jeune fille semblait essayer de chercher toutes les choses imaginables à dire pour prouver à Phoebe qu'elle avait tort, ce qui commençait à sérieusement l'énerver. Elle reprit plus calmement:

"Et puis, tu es entière, assise sur la berge, même ton maquillage est indemne, alors je me trompe peut-être mais je ne vois pas en quoi tu pourrais avoir besoin d'aide".  

Pourquoi lui parlait-elle de son maquillage ? L'adolescente avait rarement été spectatrice d'une réaction aussi impolie. Perdue dans ces longues phrases dîtes sous le coup de l'énervement, Phoebe se demandait vraiment ce qu'elle allait bien pouvoir répondre. Il y avait pourtant pleins de choses qu'elle aurait pu éclaircir avec cette fille, mais ne voulant pas continuer sur le chemin de la dispute, la jolie brune lui rétorqua simplement:

"Écoute, je pense que tu t'énerves pour rien. Si tu tiens vraiment à ce que je m'excuse, eh bien je suis désolée pour ton livre. Elle fit une courte pause, cherchant ses mots. Nous sommes toutes les deux trempées, sans avoir cherché à l'être, tu es d'accord ? Aucune de nous deux n'est coupable. Alors pourquoi s'engueuler ? Ça ne nous mènera à rien..."

Fière de sa réaction intelligente, la serdaigle espérait avoir calmé son interlocutrice. Se disputer n'était pas dans ses habitudes, et elle n'allait pas tarder à se sentir mal si cette discussion continuait. Elle essaya de se changer les idées, en cherchant du regard le fléreur apperçu plus tôt. Cette créature intriguait la brune, qui n'en avait pas croisé beaucoup jusque-là, leur prix étant trop élevé pour la plupart des élèves aux faibles moyens de Poudlard. Ne trouvant pas l'animal, elle songea à son furet qui devait toujours dormir dans le dortoir. Quand Clio dormait, c'était à poing fermé, et pour plusieurs heures. Mais son réveil était toujours brutal et la petite bête bondissait joyeusement autour des affaires de Phoebe, qui était en général obligée de le séquestrer dans son panier pour le calmer. Son nouveau jeu était de faire rouler son précieux rappelle-tout sur le sol...
La brune bondit, et les yeux écarquillés, se tourna vers la serpentard:

"Désolé, je dois y aller... J'ai complètement oublié, mais à la base, j'étais sortie chercher mon rappelle-tout !"

La tête en l'air s'éloignait déjà, sa cape et ses cheveux à moitié séchés par le soleil. Décidément, elle était irrécupérable.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Invité, le  Ven 22 Aoû - 17:43


"Écoute, je pense que tu t'énerves pour rien." Certe, Clems en était consciente, mais l'impolitesse et l'insouciance de son interlocutrice ne faisait qu'empirer cette état. "Si tu tiens vraiment à ce que je m'excuse, eh bien je suis désolée pour ton livre." Enfin, c'était déjà ça! C'était tout ce qu'elle attendait, mais ça avait mis du temps! Nous sommes toutes les deux trempées, sans avoir cherché à l'être, tu es d'accord? Aucune de nous deux n'est coupable. Clems arqua un sourcil. Quand, même... si. Même si c'était pas grave, il y en avait une un peu plus "coupable" que l'autre, il ne fallait pas se le cacher.  Alors pourquoi s'engueuler ? Ça ne nous mènera à rien..." ça, c'était vrai.  

Le regard de la serdaigle vagabonda derrière Clems, qui, surprise tourna la tête mais ne vit pas se qui pouvait intéresser la brune. Elle haussa les épaules. ça ne devait pas être très important puisque la jeune fille avait reposé son attention sur la serpentard. 


"Désolé, je dois y aller... J'ai complètement oublié, mais à la base, j'étais sortie chercher mon rappelle-tout !"


Bon, elle allait enfin partir, toute cette histoire allait enfin s'arreter. Clems n'aimait pas particulièrement rester en de mauvais termes avec des gens, mais ça ne lui faisait pas peur pour autant, elle n'aimait pas se laisser faire et lorsque que le filling ne passait pas, elle laissait tomber. Et avec cette fille, le filling ne passait pas du tout. 
Elle ajouta quand même un "merci bien" pour la remercier de son excuse, avec un sourire.



Clems fit alors demi-tours, s'appretant à retourner vers le chateau pour voir ce qu'elle pouvait faire pour son livre lorsqu'elle tiqua sur le mot "rappelle tout". Elle réfléchit un instant, elle était sur d'en avoir vu un il n'y avait pas longtemps. Rappelle tout, rappelle tout, rappelle tout... ça y est! Une image s'était formé dans son esprit. Elle vit le fameux rappelle tout par terre, dans l'herbe, près d'un petit escalier en pierre. La jeune serpentard avait hésiter à le prendre pour le mettre aux objets trouvés mais s'était dit que le propriétaire de l'objets ferait surement son chemin à l'envers pour le retrouver et que de toutes façon, elle savait que certain de ses "camarades" de maison avaient la fâcheuse tendance d'attendre les objets trouvés pour les piquer.


Elle se retourna vers la fille qui était déjà en train de partir:

-J'en ai vu un dans les parages tout à l'heure, si ça t’intéresse. 
Elle attendait maintenant sa réaction.
 
Phoebe Valmer
Phoebe Valmer
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Phoebe Valmer, le  Dim 24 Aoû - 13:52

Quelques pas en direction de la serre plus tard, les battements du coeur de Phoebe s'accélérèrent brutalement quand elle porta une main inquiète à sa montre à gousset, réfugiée en dessous de sa cape. Par chance, elle n'avait pas pris l'eau, et ses aiguilles avançant avec précision la révélèrent en bonne santé. Le coeur de la serdaigle ralenti aussi vite qu'il avait bondi, et ses récents changements de rythmes cardiaux la troublèrent encore quelques secondes.
*Elle n'est pas cassée, elle n'est pas cassée...* se répéta-t-elle pour se calmer.
C'était un des seuls objets, avec sa baguette magique, que Phoebe n'avait jamais égaré. D'ailleurs, si cela arrivait, elle ne se le pardonnerait sans doute jamais: perdre la précieuse montre léguée sa tante n'était même pas concevable.
Dans l'obsession de savoir si elle fonctionnait toujours, la jeune fille n'avait même pas fait attention à l'heure indiquée. La petite aiguille pointait le chiffre quatre du doigt, et sa grande soeur formait une fière droite verticale en indiquant le douze, roi du cadran. Son furet dormait depuis trois heures déjà, et s'était peut-être réveillé... Sa crise d'hyperactivité, d'habitude contrôlée par sa maîtresse, n'aurait pas de limites si la bleue et bronze ne l'arrêtait pas au plus vite. Elle devait se dépêcher de retrouver son rappelle-tout si elle ne voulait pas que Clio casse quelque chose ! L'adolescente accéléra le pas, allant retrouver le chemin du cours de botanique quand la voix de la serpentard, qu'elle croyait avoir fini d'entendre, la stoppa.
*Oh non, je n'ai vraiment pas le temps de discuter, là !*
Son manque de temps, elle ne pouvait pourtant se le reprocher qu'à elle-même.

"J'en ai vu un dans les parages tout à l'heure, si ça t’intéresse"

Surprise, la jolie brune fit volte-face et découvrit la jeune fille, quelques mètres derrière elle, attendant une réponse. Une aide de la part de cette fille, avec qui elle s'était maladroitement prit la tête quelques minutes plus tôt ? Elle ne s'y attendait absolument pas. Comme quoi, les serpentards n'étaient pas aussi désagréables qu'elle l'avait présumé, du moins, pas celle-ci. Phoebe lui adressa un sourire reconnaissant, et fit quelques pas jusqu'à son interlocutrice.

"Oui, c'est sûrement le mien ! Où est-ce que tu l'as vu ?!"

Elle rajouta, quelque peu maladroitement mais sincère:

"Merci de me le dire, en tout cas !""

RP terminé
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Invité, le  Jeu 23 Oct - 17:15

(Libre arbitre de Malwini Calista)


Myosotis sortie du château, ses mains enfuis sous sa robe de sorcier.
Il faisait froid ce matin là. Une légère brise lui caressa le visage, un air doux. Le vent fut à deux doigts d'envoler l'écharpe jaune et or de la jeune Poufsouffle. Mais encore c'était sans compter de la vivacité de Myosotis, qui réussi à la rattraper avant que celle-ci ne disparaisse.
Elle éternua une fois, deux fois puis trois. Trois fois d'affilé.

*Ggg.. Rume...*

Des centaines de feuilles rouges, jaunes, oranges, brunes... jonchaient le sol. On se serait cru dans un tableau fantastique de l'antiquité.

Myosotis marcha en direction du lac. Elle le trouvait si mystérieux, personne n'avait vu le fond de ce lac, sauf une ou deux fois, lors des occasions exceptionnels.
L'eau n'avait pas encore gelé, malgré la température fraîche de l'automne.
L'été était parti et avait laissé place à la saison des couleurs orangés. Myosotis adorait cette saison, c'était une sorte de porte parallèle entre l'été et l'hivers, deux mondes complètements différents.
Myosotis passait des heures le soir, étant petite lorsqu'elle n'arrivait pas à dormir, à contempler les étoiles et compter le nombre de feuilles tombant du grand arbre qui se trouvait en face de sa fenêtre.

La jeune fille arriva à hauteur de cette immense flaque d'eau, et s'assis en respirant l'air matinal de cette belle journée. Une bouffée d'air pur entra dans ses poumons.

*Bonheur...*


Dernière édition par Myosotis Aavery le Ven 24 Oct - 16:09, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Invité, le  Jeu 23 Oct - 21:37

(Libre arbitre de Myosotis)

Depuis sa dispute avec Autumn, Calista passait le plus clair de son temps à réviser, lire et engranger tout ce qui lui passait sous la main. Et quand elle n'apprenait pas ses cours ou ses bouquins par cœur, elle se baladait dans le parc, autour du lac (mais jamais trop près quand même) et avait même pensé aller dans la forêt interdite, mais elle avait trop la trouille d'y aller seule pour vraiment le tenter.
Et donc, en ce froid matin d'automne, la jeune fille descendit du dortoir, sans prendre ne serait-ce que le temps de petit-déjeuner, un sac sur l'épaule et les mains dans les poches de son jean. Elle avait choisi des habits moldus qui, pensait-elle, la protègeraient le mieux du froid pendant qu'elle lirait à sa place habituelle, un arbre du parc qui lui donnait une vue magnifique sur le lac. Elle s'assit en tailleur et, confortablement installée, sortit un exemplaire d'un livre moldu écrit en français. Mais malheureusement, le vent était contre elle ce matin-là et pendant qu'elle sortait ledit livre, un parchemin égaré dans son sac s'envola. À deux doigts de la crise de nerfs, elle se leva le plus vite qu'elle put. Le parchemin vola jusqu'au bord du lac et avisant une fille assise juste au bord de l'eau elle lui lança :
-Hep ! Excuse-moi ! Mon papier vole jusqu'à toi !
La jeune fille se retourna et le papier se cala contre son dos. Elle n’eut plus qu'à le récupérer et à lui rendre.
-Merci, lança Calista en reprenant sa respiration, sa course l'ayant quelque peu essoufflée. Je suis désolée de t'avoir dérangé.
Elle aurait surement rougie en d'autres circonstances, sa timidité naturelle oblige, mais le froid avait déjà rendu ses joues rouges. Elle pensa bon de se présenter à la jeune fille qu'elle avait déjà croisé quelques fois, lui semblait-il, dans la salle commune des Poufsouffle, sans jamais oser lui parler cependant.
-Je m'appelle Calista. Mon nom de famille est Malwini. Et toi ?

Edit Spencer : Bonsoir Malwini. Je vous rappelle que, conformément au Règlement RPG, il est strictement interdit d’utiliser le libre-arbitre des autres membres sans leur autorisation. Merci de modifier votre post et de faire plus attention à l’avenir. Cordialement.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Invité, le  Ven 24 Oct - 16:28

Alors que la jeune fille était complètement absorber par ses pensées, une voix la fit revenir sur terre:

-Hep ! Excuse-moi ! Mon papier vole jusqu'à toi !

La jeune fille tournit la tête, en effet un papier était coincé derrière son dos à deux doigts de s'envoler. Myo eu le réflexe de le prendre et fit bien attention de ne pas lire ce qu'il y avait écris dessus.
Ses parents lui avaient bien appris à ne pas lire les lettres ou parchemins personnels "ça ne se fait pas !" ne cessaient de répéter les deux parents Aavery.
Myosotis se retourna alors pour voire à qui appartenait ce fameux parchemin. Une jeune fille, habillée en vêtements moldus, s'avançait vers la Poufsouffle. La brune reconnaissait vaguement la jeune fille. Elle la croisait de temps en temps dans les couloirs ou dans la salle commune.

*Oui! Je m'en rappelle, elle est dans la même maison que moi*

-Merci. Je suis désolée de t'avoir dérangé.
Dit la jeune fille en arrivant devant Myosotis. Elle avait les joues rouges.

*Le froid je présume... En même temps je comprend, moi aussi on dirait que je suis une tomate à cause du froid*

-Je m'appelle Calista. Mon nom de famille est Malwini. Et toi ?

Myosotis fut surprise de la question de Calista. Peux de personnes lui avaient demandé son prénom depuis son arrivée à Poudlard. En faite elle n'avait pas beaucoup d'amis dans l'école. Elle fut ravie, cependant:

-Moi c'est Myosotis ! Bizarre comme nom? Oui je sais ! Tu ne serais pas dans la même maison que moi? Je t'ai croisé plusieurs fois dans ma salle commune, il me semble.

La jeune brune souria.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Invité, le  Ven 24 Oct - 17:13

-Moi c'est Myosotis ! Bizarre comme nom? Oui je sais ! Tu ne serais pas dans la même maison que moi? Je t'ai croisé plusieurs fois dans ma salle commune, il me semble.

Elle semblait ravie et Calista se demanda la raison de cette joie. Elle s'assit alors en tailleur, c'était bien plus pratique pour parler.

-C'est peut-être bizarre, mais je trouve ça super joli, avoua-t-elle en souriant. Si je suis à Poufsouffle. Il me semblait bien t'avoir vu quelques fois aussi. Je ne t'ai jamais parlé parce que je ne suis pas très... douée, pour tout ce qui est relationnelle. Je n'ai pas beaucoup d'amis ici, déclara-t-elle avec un sourire gêné. En fait... Je n'ai qu'une amie. Peut-être que tu nous as vu ensemble. Elle s'appelle Autumn. Mais bon, peu importe.

Se remémorer Autumn lui faisait mal. Elles partageaient le même dortoir mais ne se parlaient plus. Elle ne voulait pas en parler. Pas avec cette quasi-inconnue. Pas avec quiconque d'ailleurs.

-Tes parents étaient à Poudlard avant ? Les miens oui. Ma mère était à Serdaigle et mon père à Gryffondor.

Elle fit l'impasse sur le fait que son père n'était pas son père biologique. Ce dernier était un moldu que Calista n'avait jamais connu. À quoi bon ?

-Oh c'était juste un parchemin sur mon cours de potion. Je suis nulle de toute manière alors... C'est quoi ta matière préférée ?

Elle jeta le papier en boule au fond de son sac et reporta son attention sur Myosotis. La jeune fille avait l'air sympathique et Calista ne savait pourquoi, sa timidité s'envolait au fur et à mesure qu'elle lui parlait. On ne rechigne jamais à avoir une amie en plus. Surtout quand on n'en a pas beaucoup.
Shela Diggle
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Shela Diggle, le  Lun 24 Nov - 18:01

Ashton & Levine

Rencontre près de  l'eau - Page 7 Tumblr_n98t0725A41ttx0y9o1_500
Kiwicot's Deal


Il faisait nuit déjà, et je commençais à me demander ce que je faisais là. Non mais franchement, comment pouvait-on tant se moquer du monde ?  Je haussais les épaules. Après tout, c'était son problème, c'était son fric qui était en jeu. Je grommelais quelque chose sur la ponctualité masculine tout en réfléchissant à l'heure qu'il devait être. Certainement neuf heures passées, j'avais vérifié l'horloge du couloir en partant. Pour une fin de novembre, la météo n'avait pas rechigné à sa tâche : il faisait nuit, froid, et c'était bien assez pour correspondre à cette période. Des petits points de lumière semblaient flotter dans les airs quand je dirigeais mon regard vers le château, ce qui rendait la nuit bien plus sombre encore. Je sortais souvent tard; là n'était pas le problème. Seule la frustration de devoir attendre m'occupait l'esprit, et je ne tardais pas à marcher de long en large comme un fauve en cage. Mon pied buta contre quelque chose et l'envoya valser dans le lac, ridant ses eaux noires. Puis je croisais mes bras sur ma poitrine et les serrais contre moi, dans l'espoir de ne pas attraper un rhum. A ce moment précis, je ne su ce que je haïssais le plus : le fait de ne rien pouvoir faire pour accélérer le temps ou d'être ainsi laissée en plan. J'allais botter les fesses de ce monsieur, soyez-en sûrs. J'allais rester pour avoir la satisfaction de m'énerver contre quelqu'un, ce qui n'avait pas du arriver depuis... Ce matin, au moins. Et puis je tenais tout de même à cette denrée rare pour laquelle je m'étais bougé le cul jusqu'ici, quelques Gallions en poche et la ferme intention de goûter à ce plaisir que s'octroie les plus braves - ou les plus stupides. C'était peut être la seule chose capable de m'assurer une trêve, une chute libre dans un monde parallèle. Bon, je radote, mais je n'y connais rien. Autant essayer alors, qui ne tentant rien ne gagnant pas grand chose. L'alcool suffirait bien, si les barmans et les copains ne m'empêchaient pas à chaque fois de boire les verres de trop. J'avais envie de tenter autre chose, un bien que les vendeurs se refuseraient certainement de vendre à un mineur. Et même si ce n'est pas le cas, je n'allais pas risquer de me faire chopper par un prof. Mauvaise idée. Je méditais donc sur ces pensées, dans un froid qui l'était moins, attendant ce jeune homme qui ne venait pas.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Invité, le  Lun 24 Nov - 21:31

Levine commençait doucement à, vraiment, en avoir marre. Alors qu'il quittait la salle commune quelques minutes plus tôt, il avait directement était suivi par deux molosses. Encore et toujours les esclaves de son père qui devait le surveiller, à n'en pas douter. Manque de bol pour eux, Levine commençait à bien se familiariser avec Poudlard. Enfin, pas vraiment avec le château à proprement parlé, mais plutôt avec tous les passages secrets qu'il contenait. Il était donc arrivé à les semer assez rapidement, sauf que voilà : il était en retard pour son rendez-vous spécial. Et il n'aimait pas être en retard.

Habillé de noire, une longue cape sur les épaules et la capuche rabattu sur sa tête, le jeune homme marchait a vive allure dans les couloirs désert du château. La plupart des élèves et du personnels devaient se trouver dans la grande salle à prendre un délicieux repas. Repas que Levine ne partagerait pas. Etant prévoyant, il avait rapidement fait un tour dans les cuisines, découvert plus tôt dans l'année, et avait demandé aux Elfes de Maison de préparer trois repas, à emporter. Après tout, il allait être trois, s'il ne disait pas de bêtise et, si toutefois ce n'était pas le cas, il y aurait du surplus pour le plus gourmand des deux.

Les repas en mains, le Serpentard sortit dans le parc. Bien qu'il ne fasse pas chaud, le russe n'en fut nullement gêné. Les températures extrêmes, il en avait l'habitude, ce n'était pas ici qu'il allait prendre froid, bien au contraire : il avait parfois envie de se déshabiller pour faire bronzette... Façon de parler, bien sûr. Il arriva enfin vers le point de rendez-vous, où une silhouette avait l'air de faire les cent pas... Était-il si en retard que ça ? Non, surement pas. Il stoppa sa marche, se rendant presque invisible de par ses vêtements sombres dans cette nuit noire. Il sortit ensuite sa montre à gousset en argent et regarda l'heure. Retard d'une quinzaine de minutes. A sa place, je te ferai bouffer le plat pour le retard ! N'écoutant pas la petite voix, il s'approcha donc de la silhouette, qui s'avérait être une femme. Il n'aurait peut-être pas du apporter le dîner, finalement, mais comme c'était fait, autant en profiter.

- Bonsoir Miss Diggle.

Sa voix n'était ni amicale, ni froide. Simplement monotone, comme à son habitude quand il ne connaissait pas vraiment la personne. Il posa alors les repas qu'il avait menés, sortant de l'un d'eux une pomme qu'il croqua. Il ne manquait plus qu'une seule personne : la plus importante, celle qui allait, en échange de quelques pièces, lui permettre de découvrir un tout autre monde que celui auquel il appartenait.
Ashton Parker
Ashton Parker
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Ashton Parker, le  Mar 25 Nov - 22:00

PV Shela Diggle & Levine Koenig

Décidément Ashton aurait absolument tout fait lors de sa scolarité à Poudlard. Après les excursions de nuit dans la forêt interdite ou encore des préparations de potions dans les cachots il allait vendre du kiwicot aux élèves. Ca faisait quelques mois qu'il entendait parler de ce fruit un peu spécial qui donnait des hallucinations. Et il y a maintenant une semaine, Charli le Gardien de l'école et accessoirement l'un des créateurs de cette drogue lui avait proposé d'étendre un peu son marché en dealant au château. Sur le coup le Gryffondor avait été un peu surpris, non pas qu'un membre du personnel de Poudlard ait des rapports avec des drogues car il savait depuis un moment que le gardien était un peu sur une autre planète des fois. C'était plutôt, pourquoi lui ? Il préférait ne pas imaginer l'image qu'il renvoyait aux professeurs et autres pour qu'on lui propose ce genre de chose. Enfin bon, tout ce qu'avait vu le sang-mêlé sur le moment était de l'argent facile. Il était allé acheter tout un tas de fruits hallucinogènes à la Boutique d’Accessoires de Magie Noire (l'occasion de revoir son ancien ennemi Luke) et les stockaient pour le moment dans sa chambre chez les Gryffondors.

Trouver des élèves intéressés n'avait pas été trop difficile. Ashton avait donc ce soir donné un rendez-vous d'abord à Shela Diggle, ensuite à Levine Koenig, deux Serpentards. Ayant d'abord proposé à la jeune fille celle-ci n'était pas au courant qu'ils seraient deux acheteurs, mais elle le découvrirait assez rapidement. Le point de rencontre avait été fixé dans le parc près du lac vers neuf heures du soir. Vu le temps de novembre qu'il faisait actuellement il y avait assez peu de chance de croiser d'autres élèves dans ce coin-là. Le Gryffondor avait embarqué avec lui un ou deux fruit et descendait les escaliers pour aller trouver ses acheteurs. Vingt minutes de retard, c'était pas trop grave, non ? Lorsqu'il arriva sur les lieux, les deux élèves l'attendaient déjà. Levine avait visiblement tout prévu en amenant un repas pour chaque personne présente. D'un air décontracté, Ashton les salua puis se servit un peu dedans. C'est pas tout ça mais il n'allait pas juste la regarder cette nourriture. Shela et Levine n'avaient pas l'air très détendu, mais ça se comprenait.

- Bon, commença-t-il en entrant directement dans le vif du sujet. Je pense que vous savez pourquoi on est là tout les trois. J'ai deux propositions, soit vous prenez un fruit et c'est 4 gallions, soit c'est un demi pour 2 gallions. Quoiqu'il arrive je peux vous assurer que vous sentirez les effets.

De l'avis d'Ashton, une demi dose de kiwicot était largement suffisante pour se mettre bien tout en évitant de sauter de la tour d'astronomie en voyant des sombrals verts. Il attendit la réponse de ses acheteurs.
Shela Diggle
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Shela Diggle, le  Ven 28 Nov - 21:40

J'en étais à mon trente-troisième demi-tour quand je vis une silhouette s'approcher. Je me frottais les mains. Ce n'était pas trop tôt. Mais au fur et à mesure que le jeune homme s'approchait - car c'en était un -, se lut sur mon visage la surprise, puis la bouderie. L'individu observé n'était pas mon fournisseur. Celui-ci avait, de ce que je pouvais voir dans l'ombre, les cheveux presque trop longs pour un garçon, foncé, et sa peau contrastait avec la couleur de cette chevelure. C'était à peu près tout ce que je voyais. Il tenait un sachet à la main; lui avait-on refilé la besogne de me vendre ces cachets ? Avant que je puisse esquisser un geste, le polis monsieur me salua en employant mon nom. Pas de doute, il s'agissait bien d'un échange de personne. Je ne pu dire que cela me plaisait; je tenais au secret professionnel, pour ce genre de commerce. Mais, contre toute attente, il se servit dans le sac et s'assit sur l'herbe mouillée - brrr - pour avaler... Un morceau de pomme. C'est alors que je le reconnu.

- Levine.

Cela pouvait passer pour un salut. Je n'ouvris plus la bouche. Drôle de façon d'apprendre à connaître quelqu'un, lors de ce genre de rendez-vous. Nous n'eûmes pas à attendre beaucoup plus, car une seconde ombre se détachait à présent de la nuit. Ashton débarqua devant nous d'un air cool, comme s'il faisait ça tout les jours. Peut être était-ce le cas, en fin de compte. J'avais rencontré le Gryffon dans un couloir, et certes, il se faisait tard, certes, il n'y avait pas grand monde dehors et oui, j'étais un brin éméchée, n'empêche qu'il m'avait proposé ses services tout naturellement. J'avais accepté avec la même promptitude. Il nous offrit un chaleureux bonsoir, auquel je marmonnais une réponse, prête à lui passer un savon pour son retard. Mais il coupa court à toute intervention, se sauvant la peau.

- Bon, je pense que vous savez pourquoi on est là tout les trois, déclara-t-il. J'ai deux propositions, soit vous prenez un fruit et c'est 4 gallions, soit c'est un demi pour 2 gallions. Quoiqu'il arrive je peux vous assurer que vous sentirez les effets.

J'échangeais un regard avec Levine. Cette merveille coutait la peau des fesses. Je ne savais pas si le Serpent croulait sous l'or, mais pour ma part, j'étais bien plus enclin à déverser la moitié du prix pour les mêmes effets, d'après le jeune homme. Peut être moins fort, mais ce serait plus raisonnable. Je me déteste à penser cela, car être raisonnable est très loin du fait d'être Shela Diggle. Passons. L'argent avant tout. Je me postais entre les deux messieurs pour éviter d'être coupée par Levine :

- Je prend pour un demi, fis-je. Je te dirais déjà si ça me plaît, souris-je à l'intention du Gryffon. Puis je me tournais vers mon camarade : ça te va ? On pourra toujours en prendre plus après...

J'étais très sincère sur ce point. S'il s'avérait qu'un de ces fruits me donne ce que je veux, j'en reprendrais avec plaisir. Et marchanderais le prix en tant que fidèle cliente. J'espérais que le Serpent ai été convaincu par mes dires, et qu'il accepterais de partager. Je lui fis une moue enjôleuse, attendant sa réponse.
Invité
Anonymous
Invité

Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Invité, le  Sam 29 Nov - 14:31

Suite à son arrivée et à son salut, Miss Diggle répondit à son salut en le nommant avec son prénom. Bon, il devait être connu maintenant, surtout qu'être transféré d'une autre école de Magie pour des raisons inconnues ne passait pas inaperçu, mais le Serpent n'aimait pas vraiment qu'on lui parle en utilisant son prénom sans son consentement. Ce n'était pas une histoire de fierté, comme certain pourrait le penser, mais s'il ne gardait pas sa réputation de Sang-Pur exécrable, son père lui tomberait dessus et il n'y tenait pas. Les Doloris, on ne s'y faisait jamais.

Il ne répondit toutefois pas, continuant à manger sa pomme, debout, en regardant l'eau du lac. Il attendait patiemment que Parker arrive. Le russe n'eut d'ailleurs pas longtemps à attendre, l'étudient de dernière année arrivant cinq minutes après lui. Ce dernier se servi, prenant de quoi grignoter dans l'un des repas préparés par les elfes. Après tout, il les avait menés pour quelque chose, donc le vendeur faisait bien. Après avoir salué chaleureusement les deux Serpentards, salut que Levine lui rendit sans pour autant être vraiment amical ni froid, le Gryffondor prit la parole. Il n'avait pas l'air de vouloir passer par quatre chemins et ce n'était que mieux ainsi.

- Bon, je pense que vous savez pourquoi on est là tout les trois. J'ai deux propositions, soit vous prenez un fruit et c'est 4 galions, soit c'est un demi pour 2 galions. Quoiqu'il arrive je peux vous assurer que vous sentirez les effets.

Malgré que Levine soit l'héritier de la famille de Sang-Pur la plus riche et influente de Russie, si ce n'était pas d'Europe, il ne croulait pas sous l'or comme certain pouvait le penser. Non, son père ne lui donnait pas une mornille, tout simplement parce que, selon lui, tout salaire devait être mérité. Il voulait que son fils trouve un travail, puis monte les échelons pour arriver, comme lui, à être l'un des piliers du monde de la finance. Bon, en même temps, le Vert et Argent n'en voyait pas l'intérêt dans le sens où, s'il ne se faisait pas déshérité, il deviendrait riche à la mort de ses parents, mais dans le cas présent, la proposition du Rouge et Or était donc très intéressante. Alors qu'il allait prendre la parole, la jeune femme qui s'était placé entre lui et l'autre homme, lui coupa le Filer du Diable sous le pied.

- Je prends pour un demi. Je te dirais déjà si ça me plaît. Ça te va ? On pourra toujours en prendre plus après...

En quoi ça le concernait qu'elle prenne un demi-fruit ? Le Lion pouvait très bien lui vendre un entier et un demi à elle, il en était persuadé. Mais, comme il l'avait déjà décidé bien avant qu'elle ne prenne la parole, il allait faire de même. Reportant son attention sur les personnes présentes, le noble héritier leva les yeux au ciel en voyant la tête que faisait sa camarade de maison. Ce n'était pas comme ça qu'on pouvait l'avoir. Ce n'était pas au vieux basilic qu'on apprenait à tuer, après tout.

- Je vais faire la même chose. Autant voir si c'est plaisant avant.

Ce n'était pas qu'il voulait être raisonnable, loin de là. Le jour où tu es raisonnable, les Sombrals seront visibles pour tout le monde. Mais il n'avait pas envie de se ruiner en achetant un fruit directement. Ce qui était certain, c'est que si les effets lui plaisaient, il en reprendrait dès que son compte en banque le lui permettrait.
Contenu sponsorisé

Rencontre près de  l'eau - Page 7 Empty
Re: Rencontre près de l'eau
Contenu sponsorisé, le  

Page 7 sur 18

 Rencontre près de l'eau

Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 12 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.