AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite
Page 1 sur 9
Pris la main dans le sac...
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Pris la main dans le sac...

Message par : Axelle Higgs, Lun 27 Mai 2013 - 23:55


{Autorisation d'E. Benson pour l'ouverture de sujet}


Définitivement cela avait été une très mauvaise soirée. D'abord d'humeur maussade Axelle était rapidement devenue d'humeur massacrante. Les différents interventions, et piques, de ses comparses verts et argent n'avaient rien fait pour égayer la soirée et, contre toute attente, la préfète quitta la salle commune sensiblement vexée. Valait mieux ne pas rester là sans quoi elle péterait certainement un plomb et ce ne serais pas joli à voir. Déambulant des les corridors, la sorcière savait pertinemment qu'elle ne pourrait errer aisément, le corps professoral ayant dernièrement resserrer la vis sur les sorties nocturnes, et ce, même pour les préfets. Bien qu'elle possédait une cape d'invisibilité, Axelle la gardait bien cachée dans le fond de sa malle car, si elle se faisait prendre avec ce fabuleux tissus, elle était grillée et sans doute qu'on lui confisquerait sa cape, et là, cela serait le drame.

La Serpentard décida alors de se diriger vers l'extérieur du château, ne serait-ce que pour fumer tranquillement une cigarette, histoire de se détendre. Pourtant, elle savait bien que même une fois la nicotine ingérée, elle ne voudrais pas retourner à la salle commune où, assurément, génocide. Le souvenir de Théo et Jordan, avec leur sourire moqueur, suffisait à ce que la jeune sorcière serre les poings de rage.

C'est avec discrétion qu'elle se faufila à l'extérieur, se servant d'un passage secret que Kimberley et elle avait découvert lorsque Higgs était en troisième année. Dehors, le vent frais fouette son visage et cela suffit à calmer quelque peu la sorcière. Appuyée contre le mur, elle dut se prendre à plusieurs reprises avant d'allumer sa cigarette. Lorsque cela fut chose faite, elle entreprit de se diriger mécaniquement vers la forêt interdite. Enfin, c'est là que ses pas la menèrent après une quinzaine de minutes.

Devant elle se dressait la forêt avec ses grands arbres, plus ou moins feuillus selon le type, et un corbeau sorti de la forêt échappant un long croassement au passage. C'était plutôt lugubre comme paysage mais, attirée par une quelconque force -ou alors ce n'était que la curiosité ?- Axelle s'y engouffra. Pendant toute sa scolarité elle avait plutôt évité le lieu, laissant les autres faire des bêtises. Elle savait par contre que si on ne s'enfonçait pas trop dans le coeur de la forêt, rien de très grave n'arriverait. Les rares fois où elle y allait, s'était en compagnie de ses frères, mais voilà que ce soir, elle était seule.

Ou pas. Car après que quelques minutes de marche quelque chose attira son attention. Un léger sifflement qui aurait pu s'apparenter au son du vent, mais ce n'était pas ça. L'oreille tendue, Axelle s'approcha et, après quelques pas aperçu une silhouette. C'était trop sombre pour reconnaître quelqu'un, mais la sorcière se cacha derrière un tronc et tenta de scruter l'obscurité. C'est de la que provenait les sifflements et, si elle se concentrait bien, elle pouvait entendre une discussion. Pourtant, elle ne voyait pas qui pourrait être l'interlocuteur de la silhouette qui semblait être seule. De plus, les mots étaient difficile à saisir et, une fois sur deux, un sifflement aiguë venait interférer la conversation.

Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Nathanaël Danham, Mar 28 Mai 2013 - 0:57


La Grande Salle se vida petit à petit, mais lorsque Nathanaël sorti de celle-ci, il n'avait pas envie de rejoindre les autres élèves qui se dirigeaient surement vers la Salle Commune. Il n'avait ni envie de dormir, ni envie de suivre leurs conversations niaises. Faut dire que depuis la.. mort de son père, il s'était éloigner de tout le monde. Lorsqu'il était obligé, il faisait semblant de s'entendre avec les personnes autour de lui, comme par exemple lorsque Miss O'Riley passait près de lui, le blond avait d'ailleurs cette désagréable impression qu'elle l'avait à l'oeil depuis quelques temps, mais il ne savait pas vraiment pourquoi. A Poudlard, seul Nikki savait pour la mort de son père Celle-ci... avait été un élément déclencheur. Nate ne supportait plus toutes ces niaiseries, ces vies d'ados qui ne pensaient qu'à leur prochain grand amour ou à leur futur ASPIC. Non, lui il était plus ambitieux, il voyait plus grand. Nate n'avait pas besoin de quitter Poudlard pour faire ce dont il avait envie et c'est donc sur un espèce de coup de tête qu'il s'était acheté un serpent, un Mamba Noir plus précisément. Il ne savait toujours pas quoi en faire pour l'instant, mais le temps viendra, et puis l'animal n'était encore qu'un bébé, il n'avait éclos que depuis deux semaines. C'est d'ailleurs vers l'endroit où il l'avait placé que le vert-et-argent se dirigeait.

Tâtant nerveusement ses poches, Nate poussa un juron lorsqu'il remarqua qu'il avait oublié son tabac dans le dortoir. Génial, à quoi bon avoir un briquet dans les poches alors ? Ne voulant tout de même pas perdre de temps, il usa de quelques stratagèmes pour sortir sain et sauf du château et se diriger d'un pas discret vers la Forêt Interdite. Le temps n'était pas si mal que ça, un peu de vent mais rien de méchant, il pourrait surement rester plus longtemps que l'autre fois où il avait dû rentrer tôt à cause de la pluie. Poussant un soupir qui montrait clairement son impatience il passa enfin la lisière de la forêt. Allez encore quelques pas et il rejoindrait Îahn. Il ne savait pas pourquoi, mais ce nom lui avait parlé et il l'avait appelé ainsi, sans trop se poser de questions. Un beau serpent venimeux... C'était si... D'ailleurs, celui-ci venait surement de sentir la présence de Nate, puisqu'il sortit de sa cachette. De belles écailles grises métalliques, comme les yeux de son maître, encore petit, 1 mètre 60 à peu près... Nate était en extase devant ce petit bout qui rampait vers lui, puis qui s'enroulait de manière si affectueuse que l'on aurait cru qu'il cherchait la chaleur maternelle ce qui était sans doute le cas. Il resta un moment comme ça à le regarder droit dans les yeux, puis il s'assit et laissa le serpent glisser sur le sol. Empruntant les sifflements propres aux serpents, Nate s'adressa son serpent en Fourchelang :

« 
Ça va toi ? Tu te débrouille ? »

L'adolescent pris son sac, l'ouvrit et en sorti une boîte qui contenait une dizaine de rats miniatures. Il en pris un, lui rendit sa taille normal et après l'avoir balancé quelques secondes du bout de sa queue, il la jeta vers son serpent qui n'en fit qu'une bouchée, puis il réitéra l'action plusieurs fois de suite, tout en parlant de tout et de rien sachant que son serpent lui répondait. La seule chose qui venait briser le silence pesant de la nuit qui était désormais entièrement tombée, c'était les sifflements qu'ils se renvoyaient, pourtant, quelque chose attira non seulement l'attention de Nate, mais aussi de son serpent. Un craquement sonore puis un espèce de bruit... dans le genre de quelqu'un qui marche sur des feuilles. Le garçon stoppa net toute activité et tendit l'oreille alors que le serpent levait la tête en direction du bruit. Mais plus rien ne se faisait entendre...Puis au loin, des bruits de sabots s'éloignèrent et Nate compris que ça ne devait qu'être des centaures, eux n'étaient pas gênants. Tant que personne de Poudlard ne le voyait lui, les centaures se fichaient de ce genre de choses tant que l'on ne venait pas les gêner, ce qu'il faisait le moins possible.

«
 Ça devait être des centaures ne t'inquiète pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Axelle Higgs, Mer 29 Mai 2013 - 0:57


Ainsi dissimulée, la sorcière scruta la scène, les yeux mi-clos, dans l'espoir de mieux comprendre, même si cela ne changeait strictement rien à ses capacités auditives. C'ét

- Ça va ... ? Tu ..

Le reste de la phrase fut insaisissable aux oreilles d'Axelle et les mots s'envolèrent dans de courts ou longs -c'est selon- sifflements. Il était difficile de voir ce que faisait l'étranger, mais la sorcière avait crû reconnaître une voix masculine. Derrière elle, des bruits de sabots se firent entendre et la sorcière pensa instantanément aux centaures, mêmes si elle en avait croisé très peu lors de ses rares escapades dans la forêt. Il était pourtant bien connu que les hommes chevaux avaient établis leur territoire ici, comme bien d'autre créatures.

- ...des centaures ne t'inquiète...

Encore une fois seules des bribes étaient parvenues et cela titilla la jeune sorcière. Eux aussi avait entendu le troupeau, mais avait-il entendu Axelle s'approcher ? Les mains plaqué contre le tron de l'arbre, elle y colla la joue et se concentra sur la silhouette devant elle. Cependant une nouvelle voix s'éleva et, cette fois-ci, la Serpentard comprit plutôt bien :

- Non, il y a un autre humain

Oh, super ! Un autre humain, ça ne pouvait qu'être elle. Cela l'étonnait que le deuxième individu utilise un mot de la sorte et, d'autre part, la sorcière n'avait aperçu qu'une silhouette : celle-ci devait être humaine puisque la voix avait utilisé le mot autre. Se mordillant la lèvre, Axelle resta tout de même stoïque. La curiosité l'emportait sur l'idée de fuir. Cependant c'était risqué de tenter de s'approcher davantage, car elle se ferait vite griller. D'autant plus que maintenant la graine du doute était semée, les deux étrangers voudraient sans doute découvrir "l'autre humain".
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Nathanaël Danham, Jeu 30 Mai 2013 - 23:52


    « Non, il y a un autre humain »


Nathanaël senti sa mâchoire se crisper et regarda dans la même direction que son serpent. Un autre humain ? Le blond fronça les sourcils et tendit son bras au serpent pour que celui-ci puisse s'enrouler autour. Sans un bruit, il marcha avec lenteur vers l'endroit que lui avait désigné Îahn avec une certaine appréhension, ne sachant pas réellement sur quoi ou sur qui tombait. Plus il se rapprochait, plus il sentait la peur montait en lui. Se pourrait-il qu'un membre du personnel de Poudlard l'ait-surpris ? Non... Sinon il ou elle serait déjà intervenue. Une créature ? Peureuse alors. Ou bien... Un élève trop curieux ? Le Serpentard contourna un arbre assez imposant et... Oh. Miracle. Une personne bien humaine devant lui. Pas un adulte. Un élève oui. Mais pas n'importe lequel. Un Serpentard. Une fille. Une préfète. Axelle Higgs. Le stress retomba immédiatement bien qu'il était encore sous ses gardes. Il ne lui faisait toujours pas confiance. Et la fille était en position de faiblesse. D'une parce qu'il avait la main sur sa baguette et qu'il serait donc plus rapide. De deux parce qu'une seule morsure de son Mamba Noir et cela bien qu'il soit encore bébé, pourrait être fatale à la jolie brunette. Alors, mieux valait qu'elle se tienne tranquille et qu'elle ne tente pas de jouer à la carte du chantage ou autre. Nate laissa apparaître un sourire moqueur et s'adressa à elle d'une voix provocatrice, bien différente de celle qu'aurait pu avoir quelqu'un qui venait de se faire prendre la main dans le sac.

«
Tiens, tiens, tiens. Higgs. Il faut dire que j'ai la poisse. J'tombe toujours sur toi en plein méfait. Quoique... Je n'sais pas si j'dois accuser la malchance, ou bien le fait que tu m'espionnerai ? D'abord la Salle sur Demande, ensuite ici. T'as un véritable don pour dénicher les gens dans le faux, toi. »

Îahn était toujours enroulé autour de son bras, sous sa main, invisible à l'oeil de la préfète. De toute façon. Elle n'avait rien dû entendre. Ou bien quelques bribes de sifflements et elle s'imaginerait sans doute que c'était un fou, ce qui l'arrangerait plutôt bien, au moins elle lui lâcherait la grappe. Nate la détailla sans gêne de son regard métallique, passant la préfète sous scanner, rien n'échappant à ses iris grises. Que pouvait bien foutre la jolie brune ici ? Ne devait-elle pas faire de ronde ou autre truc de m*rde dédié aux préfets et aux professeurs ? Peut-être qu'elle l'avait vu et qu'elle l'avait suivi, faut dire qu'il ne faisait pas réellement attention bien qu'il était d'une nature assez discrète. Que pourrait-il dire pour justifier sa présence ici...? Non en fait, il n'avait pas besoin de le faire. Alors qu'il allait lui dire gentiment qu'il s'apprêtait à partir, il senti la masse du serpent bouger, priant pour qu'il ne se fasse pas découvrir, Nate ferma les yeux, mais il était trop tard. Le serpent longea le torse de Nate et sorti du col de celui-ci avant de venir s'enrouler gracieusement autour du cou de Nate et leva la tête de manière hautaine vers Axelle.

«
Qui cccc'est ? »

«
Iiimokissho sssoheear immeigisshisso...*»

Bon maintenant. Nate était saoulé. Pas besoin d'être c*nne pour voir qu'il comprenait le serpent - qui au passage trônait fièrement autour de son cou d'une manière affective et protectrice - et qu'il savait même leur répondre. Nate venait de lui offrir sur un plateau d'argent un excellent moyen de chantage : Il était Fourchelang. Bouh. Les Fourchelang c'est pas bien, c'est le mal. Les réputations se développeront assez rapidement dans tout Poudlard, était autant on le soupçonnait d'être un "fan de la magie noire" autant là, ces imbéciles en seront certains. Haha, un tic qu'il avait perdu depuis quelques temps revint à la vitesse grand V et il se mit à mordiller nerveusement sa lèvre inférieure ne sachant comment combler le blanc qui s'était désormais installé entre les deux adolescents. Bon, ben maintenant qu'il était trop tard, autant garder le minimum de fierté et rester impassible.

«
Ben ouais je cause à mon serpent. Et j'te conseille pas de le dire à qui que ce soit, en général j'aime pas menacer les gens que j'commence à bien aimer mais là ça va me faire profondément ch*er une rumeur en plus. Et toi tu foutais quoi à cette heure là ? »



    * Iiimokissso sssoheear immeigisshisso... = "C'est sans aucune importance." J'ai fais exprès de mettre comme ça histoire qu'Axelle ne comprend pas Nate ou alors très peu alors que le serpent si. :D [ICI]
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Axelle Higgs, Jeu 6 Juin 2013 - 1:38


Les secondes s'écoulèrent lentement et la nervosité grimpait en flèche chez Axelle : sur qui allait-elle tomber ? Ou, plutôt, qui allait tomber sur elle ? La réponse à sa question se fit attendre et la Serpentard languissait presque derrière son arbre. Le mieux était de resté ici, elle serait immédiatement repérée si elle tentait de fuir, ne serait-ce que par le bruit de ses pas dans les feuilles. D'autant plus que l'énigmatique duo était déjà à la recherche de "l'autre humain".

Quelques instants plus tard, c'est un visage bien connu qui scruta d'un air moqueur la fine silhouette de la sorcière. Il s'agissait de Nathanaël Danham, ce sorcier issus de la célèbres École de Durmstrang que la préfète avait accueilli. Habituellement, ils s'entendaient plutôt bien, mais il avait l'habitude de se faire prendre dans de drôles de situations, comme cella-là. Néanmoins, un sourire moqueur s'étira tout de même sur ses lèvres, alors qu'il prit la parole :


- Tiens, tiens, tiens. Higgs. Il faut dire que j'ai la poisse. J'tombe toujours sur toi en plein méfait. Quoique... Je n'sais pas si j'dois accuser la malchance, ou bien le fait que tu m'espionnerai ? D'abord la Salle sur Demande, ensuite ici. T'as un véritable don pour dénicher les gens dans le faux, toi.

Ou alors un sens de l'intuition hos du commun, mais c'est autre chose. Le regard du Serpentards se faisait persistant sur la sorcière et cette dernière se rappela cette drôle de soirée à la Tête de Sanglier. Non, définitivement, Danham ne lui ferait aucun mal, malgré le fait que sa baguette soit pointée sur la préfète et que le ton du sorcier était dur. Il allait à nouveau ouvrir la bouche, mais son regard se ferma. Que se passait-il ? La sinople et argent ne resta pas longtemps dans l'ignorance.


- Qui cccc'est ?

Elle n'était pas folle. Axelle avait bien entendu le serpent parler. Depuis le début, c'était donc lui. Sur le coup, elle avait été trop surprise par la présence de son condisciple qu'elle en avait oublié la deuxième présence. C'était un reptile noir, aux yeux perçant dont le regard hautain été posé sur la jeune fille. Le Serpentard se tourna vers le mamba noir et seuls des sifflements furent entendus. Puis, les iris métallique de Nathanaël se posèrent à nouveau sur sa préfète.

- Ben ouais je cause à mon serpent. Et j'te conseille pas de le dire à qui que ce soit, en général j'aime pas menacer les gens que j'commence à bien aimer mais là ça va me faire profondément ch*er une rumeur en plus. Et toi tu foutais quoi à cette heure là ?

Il avait été menaçant et même brusque. Axelle aurait sans doute répliquer que ce n'était pas des rumeurs, puisque c'était vrai, mais quelque chose l'avait frappé. Un étrange sourire se dessina sur les lèvres de la sorcière. Elle en apprenait de plus en plus sur Danham, et ce, même s'il tentait de rester le plus secret possible. Cependant ce n'était pas ça qui la faisait sourire. Ne répondant pas à la question de son condisciple concernant la présence de la préfète ici, sa réponse allait sûrement surprendre le blond :

- Le plus drôle, Nath' commença-t-elle retenant un ricanement. C'est que je le comprend ton serpent...

Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Nathanaël Danham, Jeu 13 Juin 2013 - 18:50


    « Le plus drôle, Nath'... C'est que je le comprend ton serpent... »


Nate ne tenta même pas de cacher sa surprise. Qui dit Fourchelang, dit descendant de Salazar Serpentard. Alors comme ça il avait de très lointain liens de parentés avec la Higgs hein. Étrange. Elle comprenait son serpent... Mais si elle n'avait indiquer que l'animal, ça voulait dire qu'elle ne le comprenait pas lui... C'était d'autant plus étrange puisque lui, avait très bien compris son professeur de Métamorphose pester en Fourchelang l'autre jour dans l'Arrière Boutique. Îahn avait dû, probablement, sentir l'assurance de Nate baisser de manière non négligente vu qu'il commença à regarder Axelle de ses yeux amendés d'un air menaçant. Une simple morsure du Mamba Noir, et Axelle était bonne pour St Mangouste, voir le croque-mort si elle n'était pas soignée à temps. Cependant, Nate abaissa sa baguette et calma d'un geste vif son serpent qui commencer à bien s'agiter autour de son cou et reporta son attention sur sa préfète, la dévisageant à nouveau de ses yeux gris. Certes, elle n'était pas sa meilleure amie, d'ailleurs il ne savait même pas s'il la considérer comme une amie, mais il ne lui ferais ps de mal, du moins pas pour ça. Il commençait tout de même à l’apprécier la miss Higgs, puis ça ne le mènerait à rien de s'en prendre à elle.

    « T'es Fourchelang..? Mais... Enfin, comment ça se fait que tu ne me comprenne pas ? Parce que tu ne me comprends pas n'est-ce pas ? »

    «
    Je n'ais pas confiance en elle. »

    «
    Çarah sshé ! Ssara sseinaine Îahn. * »


* Ça suffit. Laisse moi gérer ça Îahn.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Luia Luminos, Jeu 18 Juil 2013 - 21:10


[Pas de nouvelles depuis un moi. Si problème, MP moi ou un autre participant]

RP avec Stéphanie Weasley, JB Flitwick, Marcy Vadjano, Ailyne Lawson,Briséis Lyrnessos,Yuze Perceval Jedusor, Quentin Mortier et April Warren

Ce soir-là, Luia était très joyeuse. C'était le fameux soir de sa fête, celle qu'elle avait organisé en secret et dont les professeurs n'étaient pas au courant. Elle se souvenait très bien de l'invitation qu'elle avait envoyé à quelques élèves, en espérant qu'ils en invitent eux-même d'autre par le bouche-à-oreille:

Citation :
Cher ami fêtard,

je t'invite à une petite fête privée et clandestine au fond de la Forêt Interdite samedi soir à 22 h.Inutile de venir en habits de fête, venez tel que vous êtes. N'hésitez pas à inviter vos amis car plus on est de fous, plus on rit. On mangera et on boira (alcool Moldu et sorcier autorisé).

A samedi.

Désormais, c'était le jour-ci. Elle se préparait devant son miroir magique. Au bout de cinq minutes, elle se trouva parfaite et passa à la préparation des sacs contenant les fournitures pour la soirée: assiettes, fourchettes et couteaux, cuillères, gâteaux apéritifs, alcool (Biauraubièrres et Whisky pur Feu et quelques alcools forts Moldus). Lorsque chaque sac fut prêt, elle vérifia les noms des invités sûrs (ceux qui avaient réponds à sla lettre que son hibou avait envoyé): Stéphanie Weasley qui viendrait avec une amie, son petit ami Jean-Baptiste Flitwick, Briséis Lyrnessos, Marcy Vadjano, Yuze Perceval Jedusor et Quentin Mortier. Elle sourit mais pas longtemps: elle espérait que d'autres personnes viennent via le bouche-à-oreille.

Après cette courte réflexion, elle se décida à prendre ses sacs et à prendre aussi son sac de cours dans lequel elle avait mis son baladeur MP3 qui contenait de nombreuses chansons Moldues et sorcières. Elle sortit enfin de la salle commune des Serdaigle et se remit à sourire. Mais oui, il y aurait du monde, il y en avait des fêtards à Poudlard et dans chaque maison. Elle se dirigea donc d'un pas décidé vers la Forêt Interdite, dans le fond, là où les professeurs ne le trouveraient pas de suite. Elle se trouva enfin dans une jolie clairière, là où elle comptait faire sa fête, et y posa ses affaires. Elle se sourit à elle-même et posa tous les éléments indispensables par terre puis sortit son MP3. A l'aide d'un sort d'amplification peu élevé, elle réussit à faire sortir la musique de la façon qu'elle voulait puis s'assit par terre, attendant les invités.
Revenir en haut Aller en bas
Yuze Perceval Jedusor
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Pris la main dans le sac...

Message par : Yuze Perceval Jedusor, Jeu 18 Juil 2013 - 23:11


[On fait comme-ci nos personnages se connaissent un petit peu Luia, sinon c'est pas très logique vu que je ne suis plus à Poudlard]

J'avais reçu un hibou de la part de Luïa, une petite serdaigle brune que j'avais rencontré avant de quitter Poudlard et qui m'avait invité à une fête qu'elle organisait dans la forêt interdite. Bon, ce n'était pas le meilleur endroit pour, mais bon, pourquoi pas ? Cela faisait bien longtemps que je n'étais pas sorti et j'avais besoin de me détendre, et c'est pourquoi j'avais accepté sa proposition en lui renvoyant son animal volant. Je ne sais pas d'où l'idée d'organiser une telle chose dans un endroit si dangereux lui était venu, mais bon, j'avais trouvé cette idée palpitante et danser avec une araignée géante, pourquoi pas ? Je relisais une nouvelle fois l'invitation pour être sûr d'être à l'heure et non en avance et pour voir si c'était bien aujourd'hui aussi.
Spoiler:
 

Donc, après l'avoir relu, c'était bien aujourd'hui et j'allais être un petit peu en avance, mais bon, pas grave. J'avais acheté quelques boissons alcoolisés pour ne pas venir les mains vides. Il y aura surement que des élèves et aucun adulte, mais bon, cela ne me dérangeait pas. J'avais quitté Poudlard, il n'y a pas longtemps et peut-être connaîtrais-je certaines personnes, ce qui m'étonnerait fortement vu que je ne fréquentais pas les mêmes personnes que Luia, mais bon, sait-on jamais, je verrais bien de toute manière. Je m'étais vêtu d'une chemise blanche moulante pour laisser paraître mon corps sculpté avec un jean et des chaussures de sports noir. Je portais toujours la même couleur sur mes habits, car je trouvais que cela m'allait plutôt bien. Et comme il faisait chaud en été, autant porter une chemise à manches courtes plutôt qu'un gros polo. J'avais aussi choisi d'emporté Ikiria, pour ne pas laisser seul, de toute façon, je ne la laisserais pas seul. J'avais trop peur pour elle qu'elle se fasse bouffer.

Arrivée à l'orée de la forêt, j'entendis la musique qu'avait sûrement apporté Luïa. Je pris donc la direction, en compagnie de ma panthère noire dans mes bras et un sac dans l'autre main contenant les boissons. Au bout de quelques minutes de marche, j'arrivais à l'endroit prévu, c'était une petite clairière à l'abri de tous les regards. Sûrement pour éviter qu'un personnel de Poudlard où autre ne vient nous déranger. Elle avait sûrement préparé tout cela et c'était bien fait de sa part. Elle était déjà arrivée, assisse par terre. Il n'y avait personne d'autres à part elle. Bon, au moins, j'étais le premier. Déposant mon sac à côté de toutes les autres boissons, je partis m'asseoir à côté d'elle. Ikiria s'agita dans mes bras, mais je ne la lâchais pas pour le moment, j'attendais un peu pour voir s'il n'y avait pas trop de danger et après je la laisserais gambader, mais pas trop loin non plus.

- Bonsoir Luia, comment vas-tu ? J'ai emmené Ikiria, j'espère que cela ne dérange pas, je en voulais pas laisser toute seule ... Et j'ai aussi emmené quelques boissons alcoolisées, dis-je en lui souriant.

Puis, j'attendais à ses côtés, que les autres personnes arrivent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Invité, Sam 20 Juil 2013 - 16:10


 Au milieu de la semaine, Briséis avait reçu une invitation assez singulière. Une jeune sorcière ayant appartenu à la maison Serdaigle lui avait envoyé une carte d'invitation officielle pour une soirée plutôt officieuse. Sa petite fête se déroulerait ce soir-même dans les pénombres de la Forêt Interdite, aux alentours de 22h. La grecque décida pour une fois de se laisser les cheveux lâches de sorte que ceux-ci pouvaient bouger et respirer amplement. Un léger vent semblait souffler sur la forêt alors la jeune blonde décida d'emporter avec elle une veste kaki, dans un style miliaire mais non camouflage.  Elle portait un short assez ample et épais, d'un blanc nacre rayé de grosses bandes bleus ciel délavées, un short de marin quoi. Sur ses épaules, elle avait enfilé une chemise débardeur violette pastel, parsemé de petits points roses pales.  L'ensemble pouvait jurer, associant ainsi rayures et pois, mais Briséis trouvait cela tout à fait à son goût, et décida donc de ne rien changer à la dernière minute. Elle sorti la carte de son sac et la relu pour être sûre d'avoir assimilé toutes les informations :

Cher ami fêtard,
je t'invite à une petite fête privée et clandestine au fond de la Forêt Interdite samedi soir à 22 h.Inutile de venir en habits de fête, venez tel que vous êtes. N'hésitez pas à inviter vos amis car plus on est de fous, plus on rit. On mangera et on boira (alcool Moldu et sorcier autorisé).
A samedi.


Briséis n'avait invité personne, n'étant pas sûr que cette fête privé soit du goût de ses amis, mais elle comptait bien se faire de nouvelles connaissances. Il était déjà 22h quand elle sorti à pas de loups de son dortoir. Pas toutes les Serdaigles ne s'y trouvaient déjà endormies mais Briséis préférait faire le moins de bruit possible. Elle dévala les grands escaliers à toute vitesse et passa discrètement à travers la grande porte du château. Elle s'enfuie vers la forêt d'un pas rapide et incertain. Elle ne savait pas réellement où aller et se sentait déjà perdue quand elle perçue le bruit sourd d'une musique. Suivant le son, elle déboucha sur une petite clairière éclairée de la seul lumière lunaire. Au milieu se trouvaient son hôte Luia ainsi qu'un garçon. En s'approchant, elle remarqua qu'il appartenait à Serpentard. Mais Briséis voulait éviter les conflits le temps d'une soirée, elle décida donc de ne pas porter intérêt à la couleur de son emblème mais uniquement à la personnalité du jeune homme. Les deux sorciers étaient en train de parler quand Briséis s'approcha. Le voyant avec quelques bouteilles, elle dit :
"Bonsoir! Vous allez bien ? Luia, merci de m'avoir invité, ça me fait très plaisir! Mais je n'ai rien pu amener désolée, ni boissons ni amis fêtards." Se tournant vers le Serpentard elle ajouta avec un sourire chaleureux :  "Moi c'est Briséis!" Un instant passa quand la Serdaigle ajouta : "Vous ne trouvez pas qu'il fait sombre ici ? Je crois que ceci ferait bien l'affaire ..." A ces mots, elle fit apparaître une dizaine de chandelles flottant autour de la clairière, l'illuminant de mille feux.




Revenir en haut Aller en bas
Stéphanie Weasley
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Stéphanie Weasley, Sam 20 Juil 2013 - 18:48





    Ca y est, le grand jour était arrivé. Quoi le grand jour me diriez vous ? Bah la fête que Luia avait préparée ! Mais oui, Luia, la Serdaigle qui avait un an de moins que moi. La petite brune m'avait envoyé l'invitation par hibou. Je vérifiais une dernière fois l'heure. 22h. Parfait, il fallait y aller. De plus, ce n'était pas une soirée où il fallait être en smoking ou en robe, heureusement car sinon, la robe se déchirerait dans les branches de la forêt interdite. Oui, oui, la forêt interdite ! C'était un rendez vous là bas. C'est vrai que faire une soirée là-bas n'était pas très intelligent vu les bêtes qui se baladaient permis les arbres. Centaures, Loups-Garous, et de centaines d'autres espèces de créatures n'attendaient que nous.


    J'avais prévenu Ailyne qui avait accepté de faire la fête avec nous. On avait tous à peu près le même âge. Je savais Marcy, ma camarade de Quidditch, était là ainsi que JB, des Serpentards, et Briséis, la Serdaigle que j'avais rencontré  à Honeydukes. Il fallait que je me change les idées, que je m'amuse. J'avais enfilé des habits décontractés, tranquille pour une petite soirée. J'avais aussi prit une bouteille de Whisky-Pur-Feu ainsi que Trois Bouteilles de Bierraubeurre. J'avais aussi piqué une assiette du repas que l'on avait mangé ce soir. Puis, j'avais tout mis dans mon sac.


    Je descendit les escaliers à toute vitesse et me rendit au Hall d'Entrée du château. Personne en vue ? Pas de professeurs ? C'est bon, okay. J'attendais quelques minutes Ailyne car nous nous étions données rendez-vous là. Après un instant, je vis la belle jaune et noir arriver.

    - Coucou Lyne ! Ça va ?

    Nous discutions puis nous nous rendirent dans la Forêt. Nous marchions quelques minutes et j'entendis de la musique. Ah, c'était sûrement là que la fête allait se passer. Nous arrivions  à l'endroit. Je vis Luia assise à côté de son MP3 (voilà pourquoi j'entendais de la musique) ainsi qu'un ancien élève et Briséis. Briséis venait de faire apparaître des chandelles qui illuminaient la clairière d'une douce lumière.

    - Salut Luia ! Merci pour l'invitation ! J'ai amené des boissons et Ailyne, ma meilleure amie.

    Je posais des boissons à côté des autres apportées. Je saluais Briséis et le Serpentard et je m'assit dans l'herbe en chantonnant la chanson qui passait.



Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Luia Luminos, Sam 20 Juil 2013 - 19:11


Luia attendait donc assise par terre, au milieu des boissons, des aliments et des couverts...Elle espérait qu'aucun professeur (ou bien même la concierge) ne vienne déranger leur fête.

Après quelques minutes, elle aperçut le premier invité arriver. C'était Yuze Perceval Jedusor, un jeune Serpentard qu'elle avait parfois croisé dans les couloir du temps où il était encore à Poudlard. Il semblait avoir quelque chose dans les bras, un animal. Il déposa un sac à côté des autres avant de s'asseoir à ses côtés. L'animal s'agita dans ses bras avant qu'il ne la lâche.


- Bonsoir Luia, comment vas-tu ? J'ai emmené Ikiria, j'espère que cela ne dérange pas, je en voulais pas laisser toute seule ... Et j'ai aussi emmené quelques boissons alcoolisées.

Luia lui sourit. C'était donc elle sa fameuse panthère. Elle observa les boissons qu'il avait emmené puis répondit à ses questions:

-Ça va et toi? Non, ça ne me dérange pas et merci pour les boissons.

Juste pendant qu'ils discutaient, une autre invitée arriva, Briséis, une élève de sa maison.Luia ne la connaissait pas beaucoup, ce serait l'occasion de mieux la connaître justement. Elle la salua elle aussi:

"Bonsoir! Vous allez bien ? Luia, merci de m'avoir invité, ça me fait très plaisir! Mais je n'ai rien pu amener désolée, ni boissons ni amis fêtards."

-Comme je disais à Yuze, ça va et c'est pas grave, ne t'inquiète pas.

Elle se présenta à Yuze puis un petit moment passa avant que sa camarade ne dises:

"Vous ne trouvez pas qu'il fait sombre ici ? Je crois que ceci ferait bien l'affaire ..."

En disant cela, elle avait fait apparaître des dizaines de chandelles flottant au dessus de la clairière. Bien, ça attirerait encore plus les autres invités... Ils allaient entendre un peu de musique et voir de la lumière:parfait.

Quelques instants après, une nouvelle invitée arriva... Ah bah non, elles étaient deux. Luia reconnut Stéphanie, une autre élève de sa maison, qui était accompagnée d'une autre élève. Elle s'approchèrent et Stéphanie dit:

- Salut Luia ! Merci pour l'invitation ! J'ai amené des boissons et Ailyne, ma meilleure amie.

Elle posa elle aussi ses boissons parmi les autres qui trônaient par terre puis elle salua les autres élèves présents en s'asseyant et en chantonnant. Luia en profita pour se présenter à Ailyne:

-Salut. Moi, c'est Luia, seize ans, élève de Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Ailyne Lawson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Ailyne Lawson, Sam 20 Juil 2013 - 21:56


[J'ai l'accord de Stéphanie pour utiliser son libre-arbitre dans mes RPs, elle a mon accord pour jouer mon personnage si besoin]

Dans le miroir, le reflet d'Ailyne semblait luire. La jeune fille pencha la tête sur le côté et se regarda. Auparavant, elle fuyait son reflet, ça lui faisait peur de se voir, de voir la personne qu'elle était devenue, de voir ces cernes et ses yeux ternes, son regard malheureux. Elle avait toujours apprécié bien s'habiller, bien être coiffé, mais se regarder la terrorisait. Dans le miroir, elle voyait tout ce qu'elle ne pourrait jamais être. Elle comparait les deux personnes, celle qu'elle aurait pu devenir et celle qu'elle était. Mais surtout, dans son miroir, elle voyait son frère. Elle avait tellement de traits similaires au petit garçon de son souvenir que ça faisait mal. Débarrassée de sa culpabilité et de sa tristesse, la Poufsouffle se sentait simplement libre. Et aujourd'hui, comme elle ne l'avait jamais fait, elle s'observa. Elle traça du bout de ses doigts la courbe de ses yeux, puis celle de ses lèvres.

La préfète des Jaunes et Noirs étaient habillés d'un haut sans manches assez simple, d'une couleur passe partout, avec des motifs imprimés noir et d'un mini-short. Bah oui, il allait faire chaud, et la soirée promettait d'être arrosée. Elle s'était lavés les cheveux et ses cheveux s'étaient dessinés en de belles boucles. Elle s'était maquillée, plus que d'habitude, ce qui lui donnait un regard charbonneux. Une fois encore, elle s'observa. Le résultat lui convenait et conviendrait à la soirée. Elle mit de grosses boucles d'oreille, comme elle l'avait l'habitude de mettre, rangea son collier dans son haut pour ne pas le perdre, ni l'arracher avec les branches, mit des ballerines pour être plus à l'aise pour marcher. Ses cheveux, ce soir-là, semblait être de la couleur du feu. Ailyne sourit. C'était peut-être un signe, la soirée serait enflammée...

Elle prit sous son matelas les bouteilles d'alcool moldu qu'elle avait pris spécialement pour l'occasion. Ce n'était pas sorcier, mais de l'alcool restait de l'alcool. Sans faire de bruit, elle descendit les escaliers et passa la salle commune sans encombres. Lyne avait une démarche si légère, si aérienne qu'elle ne faisait jamais aucun bruit, et il faut dire que ce soir, ça lui était utile !

La Française se demanda un instant si c'était une bonne idée. Elle en avait envie, vraiment envie. Et depuis peu, dépasser les interdits la grisait. Mais était-ce un bon exemple pour les pouffys ? Non évidemment. Mais ensuite, elle pensa à toutes ces années où elle riait sans réellement rire, où sa tristesse la suivait partout. Elle se rappela que tout ça c'était fini. C'était un bon moyen de le prouver. Aux autres, et à elle-même.

Elle rejoignit Fany, sa meilleure amie dans le hall d'entrée, comme convenu. Elle était magnifique, comme toujours. C'était elle, qui lui avait proposé de venir, elle n'avait pas cherché à comprendre, elle avait accepté ! Elle la prit par le bras, en gloussant comme une gamine piquant un bout de gâteau. Toutes deux se dirigèrent vers le lieu de la fête, sans traîner, histoire de ne pas se faire remarquer. Ça ne les empêcha pas pour autant de discuter ! Elles parlèrent de tout et de rien. A vrai dire, elles plaisantèrent surtout sur les garçons. Comme ça pouvait paraître frivole par rapport à tout ce qu'elles avaient vécu...

Là-bas, quelques personnes étaient déjà arrivés. Elle n'en reconnut aucune, mais devina que l'organisatrice était la jeune fille assise par terre. Elle pressa le pas pour arriver le plus vite possible auprès de tout le monde. Après que Stéphanie ait fait les présentations, la jeune Lawson lança légèrement :

- Salut ! C'est super cool ici ! Moi c'est Ailyne, je suis la préfète des Pouffys !

Elle posa les boissons qu'elle avait apporté. Luia avait l'air super sympa, malgré sa présentation très... Solennel ? Briséis, du moins, c'est ce que qu'elle avait cru entendre, avait l'air adorable. Quant au garçon, il semblait... Être... Ailyne n'avait pas encore d'avis dessus, mais il devait sûrement être cool !

La musique changea, et le regard d'Ailyne croisa celui de Stéphanie...C'était leur chanson ! Elle avait eu tellement de délires dessus ! La Poufsouffle lui adressa un sourire. Et elle et Fany se mirent à danser comme des timbrés. Leurs voix couvraient celle de la musique tant elle s'égosillait. Elles la connaissaient par cœur. Elles avaient des jolis voix, pas comme celles des chanteurs, mais elles se débrouillaient. Mais c'était hilarant de les voir aussi à fond ! Une fois la chanson terminée, Lyne tomba par terre et rejeta la tête en arrière avant d'exploser de rire.

Quand elle se releva, elle regarda Briséis avant de lui dire :

- Wahouuu ! Tes cheveux sont magnifiques, sincèrement.

De toute façon, avec elle, tout était toujours sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Sam 20 Juil 2013 - 23:08


Devant son miroir, il se coiffait. Jb n'avait pas l'air pressé de se préparer pour aller à la fête préparée par sa copine. Pourtant l'idée était géniale et tout à fait son style: une soirée alcoolisée dans la Forêt en pleine nuit. Ils étaient vraiment faits pour s'entendre. Mais bon, il avait une réputation à soutenir: pas question d'arriver en avance ni à l'heure d'ailleurs.

Au moment où, habillé, coiffé, chargé des trois bouteilles d'alcool moldu portant son nom que son Elfe lui avait apporté, il se décida à bouger tranquillement vers le parc, il aperçut juste à temps une masse de boucles blondes sortir de la salle commune. Apparemment, il n'était pas le seul de sa maison à s'éclipser à cette heure. Restait à savoir s'ils allaient au même endroit.

Le temps d'arriver dans le parc, de sa démarche nonchalante, les mains dans les poches et les bouteilles le suivant en lévitant, il aperçut de nouveau deux silhouettes qui s'engouffraient sous le couvert des arbres. Vu la démarche, c'étaient deux filles mais il ne pouvait savoir qui avec précision dans cette obscurité. Il continua donc à marcher jusqu'à arriver sous les arbres aussi.

À partir de ce moment, la piste ne fut pas difficile à trouver. Musique et chandelles guidaient qui entrait dans la Forêt directement à la fête. Arrivé dans la clairière, il resta en bordure le temps d'observer qui était présent et ce qu'il se passait. Sa chérie était assise par terre et avait mis son MP3 plus fort que la normale pour avoir de la musique pour la soirée et deux demoiselles dansaient comme des folles, rappelant les légendes des nymphes des bois qui se déhanchaient la nuit tombée et inspiraient les poètes. Une fois leur danse terminée, il se mit à applaudir et se montra enfin.


-Très jolie interprétation, et la chorégraphie, géniale. Je pense que le prof De Maldor aurait fait un arrêt cardiaque en voyant ça.

Le Poufsouffle s'arrêta près de Luia, l'embrassa rapidement et se posa à son côté pour attendre les potentiels autres invités. Il avisa une petite boule de poils noire qui sommeillait dans les bras d'un jeune homme qu'il avait déjà vu il y a quelques années à Poudlard. Il sentait déjà la bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Invité, Dim 21 Juil 2013 - 0:34


 Au soulagement de Briséis, Luia la rassura en affirmant qu'il n'y avait aucun problème si elle n'avait aucune boisson. A ce même moment, deux jeunes filles firent leur apparition dans le cercle des lumières. Alors qu'elles se rapprochaient, Briséis reconnu Stéphanie, une nouvelle connaissance. Elles s'étaient rencontrées  chez Honeydukes et la grecques espérait que cette soirée les rapprocherait. En sa compagnie se trouvait une jolie  jeune fille de Poufsouffle, qui se présenta sous le nom d'Ailyne. Tout à coup, la musique changea et les deux invitées se mirent à danser ensemble, comme enfermées dans une bulle. Elles semblaient sincèrement s'amuser.  Plus loin, en replis, venait d'arriver  un autre Poufsouffle que Briséis reconnu : JB Flitwick. Ce dernier regardait les deux danseuses avec amusement et les complimenta quand la chanson vint à son terme : 
"Très jolie interprétation! Et la chorégraphie ... géniale!  Je pense que le prof De Maldor aurait fat un arrêt cradiaque en voyant cela." 
Briséis fut amusée de la référence et se dit intérieurement qu'il avait surement raison. C'est alors que Ailyne vint auprès d'elle comme pour engager la conversation en souriant : "Wahouuu, tes cheveux sont magnifiques! Sincèrement!" Ceci toucha énormément Briséis qui sentait d'autant plus que Ailyne était très sincère. Elle lui tendit son plus beau sourire et répondit un peu gênée mais le plus naturellement possible 
"Oh merci beaucoup! Les tiens sont très jolies aussi! Ailyne donc ? on s'est déjà croisée quelques fois dans les couloirs, ça me fait plaisir de faire enfin ta connaissance! Alors comme ça, tu es préfète à Poufsouffle! Ca ne fait pas trop de ... pression ?" demanda-t-elle en rigolant franchement.
Revenir en haut Aller en bas
Yuze Perceval Jedusor
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Yuze Perceval Jedusor, Lun 22 Juil 2013 - 20:08


J’étais arrivé le premier, mais d’autres personnes arrivèrent quelques minutes plus tard. La première qui arriva était une jeune blonde qui se prénommait Briséis. Elle m’adressa un sourire chaleureux, bon à la première vue elle devait être sympa non ? Ouais, sûrement, mais en tout cas, elle était plus jeune que moi comme tous les autres sûrement. Je verrais bien quand toute la cavalerie arrivera de toute manière. Je lui rendis donc son sourire en me présentant à mon tour en espérant qu’elle ne fuit pas sous l’annonce de mon nom. Bon, cela m’étonnerait fortement vu que la lignée Jedusor était devenue inconnu de la nouvelle génération. Bon, peut-être que cela était mieux pour moi non ? Au moins, on ne me faisait pas le reproche de ce qu’avaient fait mes ancêtres.

- Enchantée Briséis, moi c’est Yuze Perceval Jedusor.

Elle n’avait rien amené, bon ça, ce n’était pas trop grave, il y avait sûrement assez de boissons pour tout le monde ici. Il n’en fallait pas trop non plus, après c’était plus trop marrant, même si j’appréciais plus ou moins les soirées alcoolisés. Cela dépendait avec qui je me trouvais. Ah !!! Au moins, elle n’avait pas apporté à boire, mais elle avait emmené la lumière avec elle et c’était mieux comme ça. Au moins, je pourrais laisser Ikiria vagabonder tranquillement toute seule sans avoir peur qu’elle ne disparaisse dans le noir à cause de la couleur de sa fourrure. Bon, je préférais attendre qu’il y ait d’autres personnes qui arrivent pour la lâcher, même si elle commençait à s’exciter dans mes bras.

Quelques minutes plus tard, deux nouvelles arrivantes firent leur présentation. Allais-je être le seul mec de la soirée ? Bon, pas que cela ne me dérange, mais je me ferais un peu chier, vu que danser, n’est pas la meilleur chose que j’aime faire. Fin bref, je verrais bien de toute manière. Cela m’étonnerait fortement, mais si c’était le cas, je resterais assis à jouer avec ma panthère pendant que toutes les miss seront en train de danser. Les deux se présentèrent chacune leur tour et je dus faire de même pour ne pas paraître malpoli. Rhoo … J’allais citer mon nom combien de fois aujourd’hui ? Je ne le savais, combien de personnes étaient invitées ? Je verrais bien …

- Enchanté, Yuze Perceval Jedusor pour ma part, dis-je en souriant.

Hum … Une préfète, qui enfreint les lois du château ? Un petit rire m’échappa, mais bon, c’était tellement grotesque. De plus, de poufsouffle. Moi qui croyais qu’il respectait tous les règles de Poudlard, je m’étais trompé sur leurs comptes. C’était pourquoi j’avais ris, mais je reportais mon attention sur la soit disant Ailyne et Stéphanie se mirent à danser devant tout le monde comme des cinglés en chantant. En les regardant, on voyait qu’elle se connaissait depuis belle lurette et cela me fit sourire. Je ne connaissais pas plus de monde que ça ici, mais bon, peut-être pourrais-je faire connaissance. J’attendis la fin de leur
chanson avant de les féliciter, tandis qu’un garçon fasse son apparition. A ce n’est pas trop tôt. Une personne du même sexe que moi. Puis, les deux amies continuèrent de danser sur la piste. Moi je décidais de m’allonger sur le sol avec ma petite boule de poil sur mon ventre en regardant les lumières flottaient dans le vide. Que faire d’autres ? Attendre qu’une autre personne arrive ? Bon et puis Mer** ! J’avais soif moi !

Je me levais donc, Ikiria dans les bras en direction des boissons que j’avais apportées. Bon, fallait pas que je paraisse malpoli en me servant dans les bouteilles des autres. Je me retournais donc pour faire face à tous ceux qui étaient déjà présent en leur demandant :

- Qui à soif, c’est ma tournée !
dis-je en souriant.

Bah quoi ? On pouvait dire ça comme ça vu que c'était la boisson que j'avais apporté que j'allais servir, même si tout le monde pouvait se servir à volonté, cela ne me dérangeait pas. J'avais apporté toutes sortes de boissons, mais ils étaient toutes alcoolisés ! Désolé, pour ceux qui ne boivent pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 9

 Pris la main dans le sac...

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.