AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 3 sur 8
Pris la main dans le sac...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Personnage
PNJ
Personnage

Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Personnage, Dim 5 Jan 2014 - 14:23


Nathanaël se préparait avec soin. Il avait rendez-vous ce soir, et il allait devoir être tout aussi beau que persuasif. Ce soir, il reverrait Satine. Cela faisait longtemps qu’il ne lui avait pas parlé. Oh bien sûr, il avait toujours gardé un œil sur elle, mais cela faisait longtemps qu’ils n’avaient pas eu de véritable contact, sans qu’il ne soit planqué derrière un mur, ou au niveau du rebord d’une fenêtre.

Des vêtements sombres et moulants, une chemise noire par-dessus le sous-pull, et une cape pour se protéger de la fraîcheur du soir, et il était prêt à sortir. Il avait envoyé une lettre à Satine pour lui parler, estimant que c’était le meilleur moment. Il n’avait pas précisé la raison du rendez-vous qu’il avait fixé, mais avait-il besoin de le faire ? Il avait envie de la voir. Il avait besoin de la convaincre. Il avait surtout estimé que c’était maintenant qu’elle pouvait lui tomber dans les bras. Il avait calculé, prévu son coup. C’était maintenant qu’il fallait attaquer.

Arrivé près du point de rendez-vous, la silhouette de Satine se dessinait. Elle était là, à l’heure. Et elle était superbe, comme d’habitude. Mais peut-être plus encore. A la vue de sa robe, Nathanaël ne put s’empêcher de se mordre la lèvre. Quelle cruauté que de mettre un bustier ! Elle lui semblait irrésistible ainsi. Une robe qui moulait ses hanches, et le voilà qui s’imaginait déjà une main sur ses courbes si attrayantes. Mais il se ressaisit, et se dirigea vers elle afin de la prendre dans ses bras, comme l’ami qu’il avait toujours été pour elle, comme il se devait de faire pour ces retrouvailles qui s’annonçaient.

« Satine ! Comme je suis heureux de te voir ! j’ai appris pour la mort de Luke… Comment vas-tu ? »

Il jouait à merveille le ton compatissant, celui qui prenait des nouvelles… Ce qu’elle ne savait pas, et qu’elle ne saurait jamais, c’était que celui qui se tenait devant lui était l’auteur même de la mort de ce « pauvre » Luke. Par jalousie il avait tué, et il serait bien capable de recommencer.
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Satine E. Loyer, Dim 5 Jan 2014 - 18:28


Le coeur palpitant Satine s'approchait encore. Un signe, un geste, une présence, voilà ce qu'elle recherchait. Des tonnes de questions fusèrent dans l'esprit de la petite louve. Comment allait se passer cette rencontre ? Comment était Nathanaël ? Comment allait-il l'aborder ? Elle n'en savait rien. Par précaution, elle avait sa baguette à la main, au cas ou il aurait décidé d'utiliser une supercherie.


Et finalement, une voix masculine retentit. Une voix masculine sensuel, séduisante et envoutante. Un frisson parcourut le corps de la jeune Loyer.

Quelqu'un la saisit par la taille et la prit dans ces bras. Bien entendu c'était lui, sans même qu'elle n'eut le temps de voir son visage, elle avait reconnu sa voix mais aussi son odeur, son parfum.


« Satine ! Comme je suis heureux de te voir ! j’ai appris pour la mort de Luke… Comment vas-tu ? »

Bien entendu, elle ne releva pas. Elle savait que c'était lui, mais elle voulait l'entendre de sa bouche et surtout connaître les raisons qui avaient animé le jeune homme à agir aussi radicalement. Elle se retira de son étreinte tout doucement, et se décala. Elle voulait le voir, voir ce visage, voir à quoi il ressemblait. S'il était aussi troublant que dans ces rêves.


Satine releva la tête et elle l'observa un long moment, son coeur flancha mais elle ne fit rien apparaître de cette faiblesse. Elle s'était forgée depuis la dernière fois qu'elle l'avait vu. Malgré tout, elle restait une jeune femme, un être humain pourvu de sentiments et d'émotion.


- Bonsoir Nate, je vais bien merci, et toi ?


Elle avait gardé sa baguette fermement dans sa main, quelque fois qu'il y aurait eu d'autre personne qu'eux se soir. Et qu'il ne veuille utiliser la force pour... pourquoi d'ailleurs ? Elle ne savait pas, pourquoi l'avait-il amené ici.


- Pourquoi m'as-tu donné rendez-vous ici après presque trois années de silence ?


Satine n'avait pas prit la peine de prévenir Alan, elle ne voulait pas le mettre en danger. Et le reste de la meute n'était pas présent non plus. Par contre, elle sentait sa propre meute arrivait doucement. Certains semblaient déjà être à Londres, mais il n'avait pas encore réellement donné signe de vie à la jeune femme, pourquoi ? Sans doute que parmi eux, il y avait des traites. Elle garda à l'esprit ces meutes, mais surtout l'image d'Ivan pour ne pas flancher face à la beauté ténébreuse de Nate...
Revenir en haut Aller en bas
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Personnage, Lun 6 Jan 2014 - 21:15


- Bonsoir Nate, je vais bien merci, et toi ?

La réponse que Satine lui offrit lui parut bien trop légère. C’était presque si elle n’avait pas d’allure forcée. Que se passait-il ? Trois ans qu’ils ne s’étaient pas adressés la parole, et elle ne lui offrait qu’un simple « je vais bien et toi ? » ! Pas de cri de joie, pas de larmes d’émotion, pas de retrouvailles passionnées. Nathanaël se crispa un peu. Quelque chose n’allait pas, elle devait être méfiante pour réagir de manière aussi froide. Et la réponse à ses interrogations lui vint bien rapidement.

- Pourquoi m'as-tu donné rendez-vous ici après presque trois années de silence ?

Oh si ce n’était que ça… Il y avait comme un ton de reproche dans sa voix… Ou peut-être était-ce lui qui se faisait des idées ? Il desserra son étreinte pour planter son regard dans le sien et essayer d’y déceler la moindre émotion. Mais il faisait décidément trop sombre aux abords de cette forêt inquiétante, et il ne parvenait pas à voir grand-chose. Il se contenta donc de passer une main douce sur sa joue, comme pour l’amadouer, tandis qu’il réfléchissait à une réponse.

Il ne pouvait pas tout lui révéler. Il ne pouvais pas lui avouer qu’il l’avait contactée à ce moment précis car il espérait qu’il lui manquait enfin. Il avait espoir qu’après la perte de Luke, elle tombe dans ses bras puisqu’il revenait au moment opportun. Mais évidemment, ce n’était pas ainsi qu’il fallait procéder. Il fallait la convaincre, lui faire voir l’évidence même qu’il devait être pour elle, et que pourtant elle reléguait au second plan.

« Je commençais à m’inquiéter… Avant, je m’assurais que tu allais bien par l’intermédiaire d’Alan, mais depuis quelques temps, il est devenu secret, distant. J’ai l’impression qu’il veut t’éloigner de moi et je n’aime pas beaucoup ça. Alors je voulais m’assurer que tu étais en parfaite santé… »

Un mince sourire fendit le visage de Nathanaël tandis qu’il se félicitait pour son premier mensonge de la soirée. Etape numéro une : lancer quelques soupçons sur ceux qui risquaient de lui bloquer la route. Il avait déjà tué Luke, il ne restait plus qu’à lancer quelques doutes sur Alan, et en plus, cela lui permettait d’évincer une question. Alors, puisqu’il était bien parti, il continua :

« Je commence à me méfier de lui. Je sais à quel point il aime jouer avec les femmes et j’ai bien peur qu’il ne te fasses souffrir... »

Laisser la phrase en suspens, voilà qui lui convenait bien. Ne pas trop en dire d’un seul coup, laisser le doute s’installer et surtout, changer de sujet pour voir si elle commençait à mordre à l’hameçon ou non. C’est ainsi que Nathanaël sortit de sa manche une magnifique rose rouge dont les épines avaient été taillées pour ne pas qu’il s’égratigne, ceci afin de la tendre à sa bien aimée. Il jouait le romantique, alors même que ce n’était pas du tout son genre, mais il pensait bien faire pour obtenir le cœur de Satine.

« Elle est pour toi… Parce que durant tout le temps de notre éloignement, je n’ai cessé d’en sentir le parfum pour me rappeler ton parfum. »
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Satine E. Loyer, Lun 6 Jan 2014 - 22:36


« Je commençais à m’inquiéter… Avant, je m’assurais que tu allais bien par l’intermédiaire d’Alan, mais depuis quelques temps, il est devenu secret, distant. J’ai l’impression qu’il veut t’éloigner de moi et je n’aime pas beaucoup ça. Alors je voulais m’assurer que tu étais en parfaite santé… »

Alan, mais... Satine le regarda avec beaucoup de surprise et ne cacha pas son étonnement. Ivan lui avait dit qu'il n'avait plus de contact avec Nate, il lui avait fait croire qu'il était mort. Le doute flâna dans l'esprit de la petite brune. Le coeur de la jeune lionne se souleva lorsqu'il lui caressa la joue. Et si c'était de la manipulation ? Serait-il capable de lui faire du mal ? Satine savait comment faire...


- Pourtant, il m'avait dit que tu étais mort... mais je n'ai pas voulu y croire. Je sentais que tu n'étais pas mort, je n'en avais pas la certitude. Mais pourquoi m'avoir dit que tu n'étais plus des nôtres ? Je ne comprends plus rien ...


Elle le regarda dans les yeux, et ajouta :


- Pourquoi passer par Ivan, plutôt que de me retrouver directement comme se soir ?


Elle le regarda avec une grande innocence et une grande naïveté. Satine voulait en savoir un maximum. Bien entendu, elle ne se forca pas tellement à boire les douces paroles de Nate. Sa voix était si douce et envoutante. A chaque mot, le coeur de la brunette se pinca, est-ce qu'il lui plaisait ? Mais, pourquoi maintenant et pas avant. Bien rapidement, le ( faux ) baiser qu'Ivan lui avait donné réveilla la jeune femme et la fit revenir à la réalité. Lequel était le plus sincère des deux ? C'était une immense question.


« Je commence à me méfier de lui. Je sais à quel point il aime jouer avec les femmes et j’ai bien peur qu’il ne te fasses souffrir... »


Satine tomba de haut une nouvelle fois, elle savait qu'Olga était l'amante du jeune homme, mais elle n'avait jamais vu qu'il était un homme à femme. Nate avait l'air tellement sincère dans son regard, dans ces paroles, qu'elle laissa la méfiance s'installer dans son coeur. 


Elle baissa le regard, déçue par ce qu'il venait de lui dire. Elle qui avait des sentiments pour le loup, elle qui avait donné une partie d'elle même à ce traite. Elle s'en voulu d'avoir était si naïve. Mais il était trop tard.


Comme s'il avait détecté la souffrance de la jeune femme, le mage noire sortie de sa manche une superbe rose rouge. Elle rougit presque de ce geste, la lionne n'avait tellement pas l'habitude de telles attentions qu'elle fondit presque sur place. Quelqu'un se préoccupait enfin d'elle. Pas d'histoire de meute, de  chef, de mission rien... juste elle et sa souffrance. Nate avait touché le point faible de la jeune femme.


« Elle est pour toi… Parce que durant tout le temps de notre éloignement, je n’ai cessé d’en sentir le parfum pour me rappeler ton parfum. »

Et ces mots doux, ces paroles, quelles filles y résisteraient. Elle prit la rose et la sentit, elle ferma les yeux. Malgré sa colère, le visage d'Alan fit surface. Elle ouvrit les yeux, et caressa doucement les lèvres de son Nate :


- Nate, ton amour est-il sincère ?


Elle le regarda droit dans les yeux, et ajouta :


- Es-tu prêt à m'aimer, et à ne jamais me faire de mal ? Ton amour est-il aussi fort que tu l'as toujours prétendu ? Si c'est le cas, fais le serment inviolable...


S'il acceptait, ça voudrait dire qu'il aimait réellement la jeune femme. De ce point de vu, il ne pourrait jamais la faire souffrir et donc ne jamais s'en prendre aux personnes à qui elle tient. Le coeur de la brunette bâtit la chamade. Elle ne le lâcha pas des yeux, caressant doucement son visage, puis sa nuque. Doucement, elle ressera son étreinte, et posa sa tête sur le torse du jeune homme.


- Pourquoi n'as-tu pas confiance en Alan ? C'est quelqu'un de bien non ? Il a tout fais pour me protéger, pour ne pas que je souffre. Il ... C'est une homme meurtri par les événements et complétement perdu... nous pouvons peut-être l'aider... en parlant d'aide... ou étais-tu lorsque Luke a été tué ?


Doucement elle releva la tête, cette question lui avait brûlé les lèvres. Il fallait qu'elle sache si c'était lui qui l'avait tué ou si elle s'était faite des illusions, voir même si Ivan avait tenté de lui faire croire le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Personnage, Dim 12 Jan 2014 - 23:24


- Nate, ton amour est-il sincère ?

Comment osait-elle encore douter de son amour ? Ne pouvait-elle simplement pas lui tomber dans les bras ? Alors que la colère montait en lui, il se força à ne laisser apparaître qu’une mine déçue. Leur relation complète n’était-elle basée que sur le doute ?

- Es-tu prêt à m'aimer, et à ne jamais me faire de mal ? Ton amour est-il aussi fort que tu l'as toujours prétendu ? Si c'est le cas, fais le serment inviolable...

Le visage de Nathanaël se durcit. Faire un serment inviolable ? La vie se résumait-elle à cela ? Comment pouvait-il refuser sans la perdre ? Il ne pouvait pas l’aimer sans jamais lui faire de mal… Il lui en avait déjà fait, et cela ne réduisait en rien l’amour qu’il lui portait. C’était simplement pour qu’elle se rende compte qu’il existait. Il réfléchit un instant à la manière d’amener la chose. Comment lui dire qu’il ne souhaitait pas faire de serment inviolable ? Qu’il ne pourrait de toute manière pas le tenir ? Car pour sûr, il l’aimait… Mais peut-être pas de la manière qu’elle pensait.

« Quel intérêt y a-t-il à l’amour si nous sommes tenus par serment ? Je ne prendrai pas cet engagement, car je ne souhaite pas que nous soyons réduits à une promesse. Si tu veux t’assurer de mon amour, marions nous ! »

Lorsqu’elle posa sa tête sur son épaule, Nathanaël soupira de bien être et l’entoura de ses bras.

- Pourquoi n'as-tu pas confiance en Alan ? C'est quelqu'un de bien non ? Il a tout fais pour me protéger, pour ne pas que je souffre. Il ... C'est une homme meurtri par les événements et complètement perdu... nous pouvons peut-être l'aider... en parlant d'aide... ou étais-tu lorsque Luke a été tué ?

« Il est trop… Il cache beaucoup trop de choses et je le trouve bien trop protecteur. Enfin regarde c’est évident ! Il se sert de toi ! Il ne s’intéresse à toi que pour servir ses propres intérêts. Puis cette histoire de carapace, d’homme meurtri, c’est uniquement pour te toucher, mais je ne crois pas un traître mot de ce qu’il dit. »

Quant à la dernière question, Nathanaël cherchait à être crédible pour ne pas qu’elle doute trop de lui. Il plongea son regard dans le sien comme pour essayer de la noyer dans ses yeux et de la persuader de la véracité de ses dires. Il avait entendu que le regard caméra dans la télévision moldue permettait de convaincre le spectateur de ce que la personne disait. Ainsi, peut-être serait-elle plus facile à convaincre.

« Je… J’essayais de trouver des informations sur Alan justement. J’ai découvert l’importance qu’avait Olga pour lui. »

Un nouveau soupir, des lèvres qui s’approchent de celle de sa belle et qui les effleurent, en espérant la faire plonger une nouvelle fois.

« Et toi… Que faisais-tu ? Veux-tu en discuter ? »
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Satine E. Loyer, Lun 13 Jan 2014 - 13:57


« Quel intérêt y a-t-il à l’amour si nous sommes tenus par serment ? Je ne prendrai pas cet engagement, car je ne souhaite pas que nous soyons réduits à une promesse. Si tu veux t’assurer de mon amour, marions nous ! »

Oula, tout ceci aller un peu trop vite pour la jeune femme. Nathanaël précipitait trop les choses. Le mariage, c'était plutôt elle qui lui prouverait son amour, et non le contraire. La brunette avait la nette impression qu'il y avait un malentendu entre eux. Puis le beau ténébreux était contradictoire dans ces paroles. Il ne voulait pas de promesse, mais le mariage est une promesse malgré tout. Etait-il en train de se mêler les pinceaux ?


- Nate... pour un mariage, encore faudrait-il que j'ai confiance en toi... tu me dis que tu ne veux pas que l'amour soit réduit à une simple promesse, mais le mariage n'est-il pas une simple promesse lui aussi ? Je te rappels que tu m'as abandonné dans un moment ou j'avais besoin de soutien. Je sais que la mort de Luke a dû te faire jubiler... mais quand même... lors de notre première rencontre à Poudlard, ce jour ou tu m'as fais la promesse d'être toujours à mes côtés, est ce que tu l'as oublié ? Tu connaissais déjà le serment inviolable, tu as voulu le faire et justement pour me prouver que je pouvais compter sur toi ! Je n'en avais jamais douté jusqu'au décés de Luke... tu n'as plus donné signe de vie. Et du jour au lendemain tu débarques en même temps qu'Ivan... qu'est ce que je dois comprendre à travers tes actes ? 


Elle savait bien le faire la satine, bien entendu elle pensait tout ce qu'elle disait, mais elle en rajouta une couche pour connaître la vérité. Les larmes ruisselaient doucement sur son visage de poupée. Elle se nicha contre lui, le coeur battant.  A cet instant précis, et malgré ces propos, le beau Nate avait réussi à semer le doute dans le coeur de la jeune femme. Et si Nate disait la vérité et qu'en faite c'était Alan qui avait tué Luke...


« Il est trop… Il cache beaucoup trop de choses et je le trouve bien trop protecteur. Enfin regarde c’est évident ! Il se sert de toi ! Il ne s’intéresse à toi que pour servir ses propres intérêts. Puis cette histoire de carapace, d’homme meurtri, c’est uniquement pour te toucher, mais je ne crois pas un traître mot de ce qu’il dit. »


- Alors pourquoi toutes ces paroles, tous ces mots et ces geste... 


Une pensée traversa la jeune femme...


- Est-ce que tu sais qui a tué Luke ? 


Elle le regarda dans les yeux, son coeur vascilla... la façon dont il la regardait la faisait fondre comme le chocolat pouvait fondre au soleil. Plus aucune arme, c'était trop dure, cette sensation au ventre et dans tout son être quand quelqu'un vous plaît. Allait-elle devoir se rendre ? Se rendre à l'évidence, que Nate était beaucoup plus fort qu'elle, et qu'il faisait battre son coeur, comme Ivan avait pu le faire dans ses heures de comédiens.


« Je… J’essayais de trouver des informations sur Alan justement. J’ai découvert l’importance qu’avait Olga pour lui. »


Coup de massue une fois encore. Comment savait-il tout ça ? Comment pouvait-il connaître son faible pour le jeune homme ? Et pourtant, Nathanaël avait réussi à persuader la jeune femme de sa sincérité enfin presque, le coup du refus du sement inviolable la laisser perplexe.


La jeune femme qui pensait avoir prit le dessus sur Olga devait se rendre à l'évidence. Olga n'était peut-être pas que la maîtresse du loup. A l'expression du visage de Nate, Ivan devait mener le grand amour avec elle, il s'était bien joué d'elle. Elle murmura :


- Il l'aime... c'est elle qu'il aime n'est-ce pas...


Le maléfique sorcier approcha ses lèvres de celles de la jeune femme. Il jouait avec ces émotions. Leur souffle se mêlait, s'entrelaçait. Une larme coula doucement sur le visage de la jeune femme. C'était si dur de résister.


- Moi ? Je tentais de m'en sortir seule dans mon chagrin, de m'en sortir, de trouver un sens à ma vie... de me reconstruire. Je cherchais à aimer et à être aimer... si tu savais comme je t'en veux tu m'as abandonné.


Les larmes de la jeune femme laissèrent place au chagrin total, elle se livrait à Nate, lui laissant part de sa tristesse, de son désarroi. Elle avait perdu tout centre de gravité depuis le jour de la mort de Luke. Si ce n'était pas lui le meurtrier de Luke, qui était-ce ?


- Tu sais Nate, j'ai beaucoup aimé Luke, mais je me suis rendue compte que cet amour aurait été temporaire... un amour de jeunesse.


Mais pourquoi disait-elle ça ? Il était censé être l'ennemie et pourtant, elle se laissait aller. Elle ouvrait son coeur.


- De quelle manière m'aimes-tu ? Prouves moi que tu m'aimes, et que je ne me trompe pas en te faisant confiance... jusqu'où pourrais-tu aller pour moi ?


Elle n'avait pas décollé ces lèvres de celles de Nate, elle ferma les yeux et déposa ces lèvres sur les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Personnage, Sam 18 Jan 2014 - 17:40


- Nate... pour un mariage, encore faudrait-il que j'ai confiance en toi... tu me dis que tu ne veux pas que l'amour soit réduit à une simple promesse, mais le mariage n'est-il pas une simple promesse lui aussi ? Je te rappels que tu m'as abandonné dans un moment ou j'avais besoin de soutien. Je sais que la mort de Luke a dû te faire jubiler... mais quand même... lors de notre première rencontre à Poudlard, ce jour ou tu m'as fais la promesse d'être toujours à mes côtés, est ce que tu l'as oublié ? Tu connaissais déjà le serment inviolable, tu as voulu le faire et justement pour me prouver que je pouvais compter sur toi ! Je n'en avais jamais douté jusqu'au décés de Luke... tu n'as plus donné signe de vie. Et du jour au lendemain tu débarques en même temps qu'Ivan... qu'est ce que je dois comprendre à travers tes actes ?

« Mais tu ne comprends pas Satine ! Je t’aime à en mourir oui, mais pas d’une manière aussi bête que le Serment Inviolable le prétend ! Je veux te prouver mon amour en ayant à cœur de faire des actes de bravoure pour toi, pas en me ridiculisant par une promesse telle que le propose ce Serment. Le mariage nous unit, mais d’une toute autre manière ! Il s’agit d’un engagement mutuel bien plus officiel ! Au nom de la loi, devant tout le pays, nous serons unis ! Dans le Serment Inviolable, seule une personne promet… »

Elle ne comprenait pas… Elle ne voyait pas là où il voulait en venir et surtout, elle continuait à douter de lui. Bien sûr, il aurait pu le faire ce Serment. Mais à quoi cela aurait-il servi ? Il ne serait pas plus avancée dans sa quête de l’avoir rien que pour lui. Car s’il l’aimait depuis le premier jour, ce qui comptait le plus à ses yeux n’était pas de lui montrer, mais d’enfin réussir à la convaincre, à lui montrer qu’il était là, et à la faire tomber dans ses bras. Mais Nathanaël n’eut pas le temps d’y réfléchir plus car une autre question sortit de la bouche de Satine, une question à laquelle il n’était pas préparé à répondre.

- Est-ce que tu sais qui a tué Luke ?

Elle le fixait droit dans les yeux. Elle allait être capable de savoir s’il mentait. Il devait donc faire le choix de lui dire la vérité. Mais pour lui dire cette vérité, il fallait aussi qu’il la protège. Il ne pouvait pas dire qu’il ne savait rien, il ne pouvait que la faire douter, non pas de lui, mais de l’autre, de son ennemi, de celui qui la séduit de jour en jour et qui l’a forcé à revenir. Aussi, le plus sincèrement du monde, répondit-il la vérité. Seulement, c’était à elle de savoir l’interpréter.

« Oui… Je sais… Mais je ne peux pas te dire de qui il s’agit, ça te ferait beaucoup trop de peine. Tu as l’air de tellement tenir à lui… »

Il baissait les yeux et regardait les larmes rouler sur ses joues. Délicatement, il allait poser ses lèvres dessus pour les effacer, les faire devenir sienne et lui indiquer qu’il comprenait la douleur qu’elle ressentait. Il ne voulait pas qu’elle pleure. Il ne voulait pas qu’elle pleure par sa faute. Cela montrait toute la rage qu’elle avait en elle et qu’il ne pouvais endiguer. Lui, il voulait simplement la faire sienne.

- Il l'aime... c'est elle qu'il aime n'est-ce pas...

Il hochait la tête en la fixant dans les yeux, pour lui faire comprendre le message. Il ne pouvait qu’être sincère, étant intimement persuadé que personne ne pourrait l’aimer autant qu’il le ressentait actuellement.

- Moi ? Je tentais de m'en sortir seule dans mon chagrin, de m'en sortir, de trouver un sens à ma vie... de me reconstruire. Je cherchais à aimer et à être aimer... si tu savais comme je t'en veux tu m'as abandonné.

Pour toute réponse, il la prit dans ses bras. Oui, il l’avait abandonné et elle ne pourrait sans doute pas lui pardonner tout de suite. Il fallait qu’il parvienne à lui dire ce pourquoi il avait pris de la distance. Oui… Il ne fallait pas qu’elle pense qu’il s’agissait de son initiative personnelle. Tandis qu’elle ne pouvait pas voir, un léger sourire naquit sur ses lèvres car il avait encore quelque chose à faire porter sur le dos d’Alan. Aussi lui murmura-t-il le plus sensuellement du monde :

« Chaque heure, chaque minute, chaque seconde de ma vie je n’ai cessé de penser à toi et d’essayer d’entrer en contact. On m’en empêchait… Ma promesse n’a pas été rompue de mon propre gré, est-ce que cela compte comme une promesse rompue ? »

Leurs lèvres se touchaient, ils n’avaient jamais été aussi proches que maintenant. Il sentait qu’il faisait vaciller son cœur, que sa mission arrivait à son terme, que bientôt, elle lui serait entièrement promise, conquise même. Que son cœur ne balancerait plus, qu’il lui serait complètement offert. Mais il devait encore affronter une question, à laquelle la réponse lui vint naturellement.

- Tu sais Nate, j'ai beaucoup aimé Luke, mais je me suis rendue compte que cet amour aurait été temporaire... un amour de jeunesse. De quelle manière m'aimes-tu ? Prouves moi que tu m'aimes, et que je ne me trompe pas en te faisant confiance... jusqu'où pourrais-tu aller pour moi ?

« Pour toi, j’affronterai la Mort, ses désirs et des caprices. Pour toi j’irais au bout du monde s’il le fallait. Je te protégerai au risque d’y laisser ma vie. Je t’aime Satine, tout simplement. »

Et leurs lèvres, se retrouvant délicatement, entamèrent un baiser langoureux. Les mains de Nathanaël parcoururent le corps de sa belle, découvrant à merveille ses courbes et ses rondeurs, ayant envie de devenir plus indiscrète sans oser aller plus loin, de peur de rompre la fragile confiance qu’elle commençait à avoir en lui. C’était désormais à elle de décider, de voir s’il avait été convainquant ou non. Ce baiser en tout cas, était la plus belle preuve de l’amour et du désir qu’il lui portait.
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Satine E. Loyer, Dim 19 Jan 2014 - 19:48


« Mais tu ne comprends pas Satine ! Je t’aime à en mourir oui, mais pas d’une manière aussi bête que le Serment Inviolable le prétend ! Je veux te prouver mon amour en ayant à cœur de faire des actes de bravoure pour toi, pas en me ridiculisant par une promesse telle que le propose ce Serment. Le mariage nous unit, mais d’une toute autre manière ! Il s’agit d’un engagement mutuel bien plus officiel ! Au nom de la loi, devant tout le pays, nous serons unis ! Dans le Serment Inviolable, seule une personne promet… »

La jeune femme ne répondit pas, ces mots la laissèrent sans voix. Il n'avait pas tort, elle devrait protéger les siens d'une tout autre façon. Elle ne pouvait pas l'obliger à faire le serment inviolable. Malgré tout, le mariage restait encore une chose un peu précipité pour la jeune femme. C'était un acte bien trop important pour qu'elle le fasse sans réflexion. Son coeur était bien trop parsemé de doutes et de trahison encore une fois.


« Oui… Je sais… Mais je ne peux pas te dire de qui il s’agit, ça te ferait beaucoup trop de peine. Tu as l’air de tellement tenir à lui… »


L'air lui manqua, était-il en train de lui annoncer que c'était Alan qui avait tué Luke ? Elle avait épuisé toute l'énergie qu'elle avait lors de leur dernière rencontre pour le sauver. Elle s'en souvenait. Et c'était l'une des seules choses qui avait marqué sa mémoire se soir là. Mentir à ce point ! C'était impressionnant ! Jamais elle n'aurait pensée à une telle trahison. Le regard de Nathanaël était tellement sincère, elle ne pouvait douter de lui. En faite, c'était peut-être plus logique dans se soir. C'est lorsqu'elle rencontre Mike qu'Ivan débarque ! Lorsque Satine décide d'apprendre la magie noire. Peut-être qu'il avait peur que la situation lui soit défavorable.  Elle ne savait pas pourquoi, mais ce qu'elle venait de comprendre c'était qu'Ivan était entré dans sa vie dans un moment ou elle reprenait confiance en elle, et en la vie.


- Tu veux dire que ... enfin, c'est Ivan qui aurait tué Luke, mais pourquoi ?


Pourquoi ? Satine était telle une enfant qui découvrait le monde. Sauf que dans son cas, elle voulait connaître la vérité. Des perles salées coulaient le long de son visage. Trop de vérité qui la faisaient revenir à la réalité. Mais il fallait qu'elle se reprenne, puis Luke voulait son bien être. Il voulait son bonheur, il la désirait tout simplement. Et elle le ressentait. La louve voyait à quel point il l'aimait, sa se lisait sur le visage du ténébreux Nate.


« Chaque heure, chaque minute, chaque seconde de ma vie je n’ai cessé de penser à toi et d’essayer d’entrer en contact. On m’en empêchait… Ma promesse n’a pas été rompue de mon propre gré, est-ce que cela compte comme une promesse rompue ? »


Elle était dans ces bras, et à cet instant même Satine se sentait bien, apaisée, et en sécurité. Oui, avec Nate, elle se sentait en sécurité, et un avenir simple et normal semblait beaucoup plus envisageable avec lui. Puis la sincérité du jeune homme jouait beaucoup sur les émotions de la jeune femme. Il prenait les choses en mains, et sa lui plaisait beaucoup. Elle ne savait même plus ce pourquoi elle lui en voulait vraiment. Nate était en train de réussir. Il avait joué sur la fragilité de la brunette. Bien entendu, elle n'en resterait pas là avec Ivan, la jeune femme aurait une franche discussion avec lui au plus tôt. Une fois qu'elle sera calmée, elle risquerait de lui dire des choses qui n'étaient qu'éphémères.


- Oui et non, tu aurais pu donné signe de vie tout simplement...


Ses lèvres étaient si proches de celles de Nate, son coeur battait la chamade. Cette sensation qu'elle avait perdu, qu'elle croyait perdu. Ce sentiment qu'elle avait connu avec Luke, ce jour là, à la plage lorsqu'il l'avait prit tout contre lui. Son coeur avait tamboriné contre s poitrine comme jamais, une vague de chaleur avait envahit son corps, et une sensation étrange lui avait chatouillé le ventre. C'était tellement agréable. Et tout ça, elle le retrouvait à cet instant même avec Nate. Pourtant, une ombre vint au tableau, l'image d'Ivan ne cessait de lui revenir à l'esprit...


« Pour toi, j’affronterai la Mort, ses désirs et des caprices. Pour toi j’irais au bout du monde s’il le fallait. Je te protégerai au risque d’y laisser ma vie. Je t’aime Satine, tout simplement. »


"Je t'aime Satine" ces mots raisonnèrent dans son esprit, s'en était presque un rêve. Quelqu'un l'aimait, d'un amour sincère. Tout ce qu'elle souhaitait rien de plus, rien de moins. Elle posa une main sur le visage de son interlocuteur et lui murmura :


- Et si je pars avec toi, notre vie sera t-elle calme ? Est ce que nous pourrons oublier toute ces histoires ? Loin de tout, dans un autre pays...


Ils échangèrent un long baiser, à travers celui ci, Satine sentait à quel point il l'aimait et il la voulait. Ces mains passèrent sur ces courbes agréables, tandis que la louve fit glisser l'une de ces mains vers la nuque de Nate. Plus rien n'existait, juste eux... et Alan, l'image du jeune homme lui demandait d'être prudente. Il lui rappelait, que Nate était un fin manipulateur. Mais qu'importe, elle voulait profiter de l'instant ou elle était aimé. Doucement, le baiser devint plus fougueux, les hormones de la jeune femme s'emballaient, et pourtant, elle ne voulait pas céder. Pas se soir, du moins, elle ferait son possible pour lui résister. Et lui, lui résisterait ?  C'est ce qu'elle voulait savoir. Elle continua à intensifier leur baiser, et balada ces mains sur le torse du sorcier. Elle serra toujours plus son corps contre le sien, se cambra sensuellement.


- Est ce que tu vas me résister se soir ?


Elle le regarda, l'air joueur. Peut-être qu'avec une nuit torride, le jeune homme en dirait beaucoup plus. Elle voulait qu'il entre dans le détails sans lui poser mille et une questions. Il ne se justifiait que comme ça. Elle voulait sa version totale des faits pour la comparer avec celle d'Ivan.
Revenir en haut Aller en bas
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Personnage, Sam 25 Jan 2014 - 15:03


- Tu veux dire que ... enfin, c'est Ivan qui aurait tué Luke, mais pourquoi ?

« Je ne sais pas… Pour avoir plus d’emprise sur toi ? Je n’ai pas toutes les réponses Satine… »

Nathanaël avait pris soin de ne pas confirmer qu’Ivan aurait tué Luke. Il ne devait pas le faire de toute manière car il risquerait de se trahir. Quant aux raisons pour lesquelles Luke serait mort, bien entendu il les connaissait puisque c’était lui qui l’avait fait, mais il avait peur qu’en lui en disant trop, elle ne découvre la vérité. Il préférait dire qu’il ne savait pas. Après tout c’est vrai, pour quelle raison Ivan aurait tué Luke ? Sachant que ce n’était pas lui qui l’avait fait, il ne pouvait tout inventer.

- Oui et non, tu aurais pu donné signe de vie tout simplement...

Nate soupira et préféra ne pas répondre. Elle ne comprenait pas ce qu’il essayait de lui dire. Elle ne comprenait pas qu’il lui disait qu’il ne pouvait pas la joindre, qu’on l’en empêchait, pas quelques moyens que ce soit. Elle ne comprenait pas cela… Evidemment ce n’était pas tout à fait vrai, mais en partie au moins. Ca ne lui avait pas fait plaisir de la laisser seule pendant si longtemps. Il n’avait pas cessé de penser à elle et c’est d’ailleurs ce qu’il lui fit savoir par la suite.

Satine était une fille compliquée. Que disait-il… Une fille tout simplement. Leur histoire était compliquée, mais elle restait une fille et se posait donc beaucoup de questions. Beaucoup de questions auxquelles il voulait éviter de répondre, et Nathanaël trouvait qu’il se débrouillait plutôt bien pour le moment. Il avait envie que tout soit terminé très vite, qu’elle s’abandonne enfin à lui pour qu’il puisse retomber sur quelque chose de vrai : les sentiments qu’il avait pour elle.

- Et si je pars avec toi, notre vie sera t-elle calme ? Est ce que nous pourrons oublier toute ces histoires ? Loin de tout, dans un autre pays...

« Je ne peux rien te promettre à ce sujet, mon avenir est aussi flou que le tien, mais je partirai avec toi et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que nous soyons ensemble, à ne penser à rien d’autre qu’à nous… »

Le baiser qui s’ensuivit devint plus fougueux. Nate la désirait, il n’y avait aucun doute là-dessus. Il supprimait l’espace qui les séparait, sentait les mains de sa belle – car désormais c’était sa belle – glisser sur sa nuque puis son torse. Il avait besoin de contact. Elle se cambra contre lui et il s’enflamma de plus belle… Jusqu’à ce qu’elle stoppe quasiment tout pour lui poser la question la plus étrange du monde.

- Est ce que tu vas me résister se soir ?

Son regard en disait long sur ses intentions et Nate sentit le feu le consumer de l’intérieur. Un sourire naquit sur ses lèvres tandis qu’il s’approchait pour jouer avec les siennes, faire comme s’il allait l’embrasser pour se reculer à la dernière seconde.

« Ni ce soir, ni jamais… »

Il la repoussa légèrement, de manière à la bloquer contre un arbre et alla embrasser son cou, ou plutôt le dévorer totalement, tout en ne cessant de passer ses mains sur son corps.

« Et toi… comptes-tu me résister ? »
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Satine E. Loyer, Lun 27 Jan 2014 - 20:54


« Je ne sais pas… Pour avoir plus d’emprise sur toi ? Je n’ai pas toutes les réponses Satine… »

La jeune femme baissa la tête, tout était clair maintenant. Le comportement ambigü d'Alan, mais la meute était-elle au courant ? Elle n'en savait rien, et en y réfléchissant, elle s'en fichait royalement. Se soir plus rien ne comptait, juste elle, ses retrouvailles avec Nate, et l'amour qu'il lui portait.


« Je ne peux rien te promettre à ce sujet, mon avenir est aussi flou que le tien, mais je partirai avec toi et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que nous soyons ensemble, à ne penser à rien d’autre qu’à nous… »


Elle se mordit la lèvre inférieur, Satine savait très bien qu'elle était agacante avec toutes ces questions, mais elle voulait savoir. Pourtant, c'était peut-être mieux ainsi, l'ignorance était plus confortante que le savoir. Elle ne serait plus déçue de ce qu'elle pouvait découvrir. Elle posa ses doigts sur les lèvres de Nate, elle ne voulait plus parler de rien. Peut-être même plus parler du tout.


S'en suivit un long baiser fougeux et torride. Satine sentit des émotions perdues resurgirent.  Devait-elle le faire ? Pourquoi pas, de toute façon, Ivan n'en avait que faire d'elle. Elle lui avait offert son pendentif en gage d'amour, il lui avait refusé ! Puis quitte à mourrir dans quelques mois pour sauver les siens, elle veux mourir en ayant céder aux pêchés.


« Ni ce soir, ni jamais… »

Il la repoussa légèrement, de manière à la bloquer contre un arbre et alla embrasser son cou, ou plutôt le dévorer totalement, tout en ne cessant de passer ses mains sur son corps.

« Et toi… comptes-tu me résister ? »


- Hum, je ne sais pas encore... tu penses que je devrais me laisser tenter ?


Oublier les craintes, Satine s'était vidée l'esprit. Elle afficha un magnifique sourire, son coeur battait la chamade. Un " Je t'aime" raisonnait dans son esprit. Elle se retrouva bloquer contre une arbre, avec un Nathanaël plus entreprenant que jamais. Les lèvres du sorcier parcourait le cou de la jeune femme. Elle sentit son corps s'emballer. Satine releva le visage de Nate, et l'embrassa langoureusement, attrapant sa cape pour l'attirer un peu plus contre elle. Dépasser les limites ou pas... mais si elle le repoussait, peut-être qu'il se douterait que la louve essayait de lui extirper des informations.


- Montres moi de quoi tu es capables...


Ce sont les mots que la jolie brune venait de murmurer à l'oreille de son prince... son amant était le mot le plus juste. Elle avait décidé que la soirée devait prendre une tout autre tournure, plus de jeu. Savoir jusqu'où le jeune homme pouvait aller. Elle se degagea de l'étreinte de Nate et le regarda, peut-être enfantin, mais le désire rendait euphorique et l'euphorie rendait parfois bête très bête...


- Attrape moi, et je suis à toi


Elle lui fit un clin d'oeil, et s'en alla dans une direction en ne manquant pas de dévier. La brunette le posa derrière un arbre en attendant qu'il la retrouve. En patientant, la jeune femme ferma les yeux, une boule se forma dans sa gorge, et elle pensa tellement fort, que Kor, Jonathan mais surtout Ivan puisse entendre sa pensée


" Pardonne moi mon prince... mon amour "
Revenir en haut Aller en bas
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Personnage, Dim 9 Fév 2014 - 0:12


- Hum, je ne sais pas encore... tu penses que je devrais me laisser tenter ?

Elle était à lui, rien qu’à lui. Elle ne devrait pas pouvoir lui échapper. Un sourire carnassier fendit son visage tandis qu’il faisait oui de la tête. Oui. Oui, laissez-vous tenter ! Et elle affichait un sourire absolument irrésistible. Nathanaël fondait littéralement sur place.

- Montres moi de quoi tu es capables...

Hein ? Mais de quoi parlait-elle ? Nathanaël se sentait complètement perdu. De quoi il était capable ? Est-ce qu’elle le mettait au défi ? Et de quoi je vous prie ? Car il pouvait bien se montrer capable d’énormément de choses, encore fallait-il qu’elle s’abandonne totalement à lui. Et il sentait bien quelques réticences encore. Mais celles-ci allaient disparaître n’est-ce pas ? Il n’y en avait plus pour longtemps…

- Attrape moi, et je suis à toi

Et sur ces mots, elle se dégagea de son étreinte. La seule chose qu’il vit est le derrière d’une robe incroyablement sexy partir en trombe vers des arbres trop sombres et trop rapprochés. Sans réfléchir, il se jeta à corps perdu dans la bataille, tentant de la rattraper mais ne distinguant pas très bien là où il se rendait.

« Satine !? »

Il n’était pas très rassuré, c’était la moindre des choses que l’on pouvait dire. La forêt n’était pas un endroit très sécurisé. Oh certes, il n’avait pas besoin de sécurité, il vivait dangereusement, mais s’il pouvait s’éviter quelques ennuis, cela lui irait très bien. Un craquement, des feuilles qui bougeaient, il se retournait sans cesse et sortait sa baguette pour projeter un peu de lumière. La robe noire se Satine la camouflait parfaitement, mais cela brillait un peu trop. Il y avait de la réverbération de lumière à sa droite. Un sourire fendit le visage de Nathanaël qui se précipita vers son amour retrouvé. Il l’enlaça aussitôt et lui glissa à l’oreille :

« Trouvée… »
Revenir en haut Aller en bas
Satine E. Loyer
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Satine E. Loyer, Dim 9 Fév 2014 - 20:24


Le coeur battant, la jeune femme attendait l'arrivée de Nate. Elle garda les yeux fermés un très long moment. Et repensa aux derniers événements qu'elle avait vécu. Tellement de changement en si peu de temps.


Les pas de Nathanael se faisait plus proches, un sourire s'afficha sur le visage de la jeune femme. Elle chercha ou il pouvait être, mais pas le temps de s'attarder qu'elle se trouva de nouveau dans son étreinte. Il avait été rapide pour la trouver.


« Trouvée… »


Sa voix était tellement sensuelle, et il était tellement... aucun mot ne vint à l'esprit de la jeune femme, elle craquait littéralement. Tout ce dont elle rêvait chez un homme. Elle frissonna sous ces mots, son coeur battait la chamade. Satine passa ses bras autours de Nathanael, elle le regarda un long moment dans les yeux, en lui caressant la nuque.


- Dans une semaine, sa sera toi et moi... rien que ça !


Puis elle l'embrassa tendrement d'abord, puis elle laissa ce baiser s'embraser. Elle laissa ses émotions et ces désirs faire ce qu'elle voulaient d'elle. Elle l'attira un peu plus contre elle. Elle s'adonnerait aux plaisirs de la chair avec lui, s'il le souhaitait. La jolie brune lui mordillat doucement la lèvre puis elle balada ces mains sur le torse de Nate.


Elle ne voulait plus vivre dans le passé, elle vivait l'instant présent. Puis de toute façon, dés la semaine prochaine, la sorcière sera loin, loin de cette vie et de ces ennuis. Satine était prête à tout reconstruire. Et tout ça avec Nate, il était quasiment pardonné, elle avait mit aux oubliettes les raisons de leur rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Personnage, Mar 25 Fév 2014 - 17:33


Nathanaël était tendre. Il avait entre les mains son bijou le plus précieux, le joyau de toute sa couronne, sa pierre chérie. Elle passa ses bras autour de son cou, ils se regardèrent tendrement. Le courant passait et c’était tout ce qui important. Nathanaël se sentait pousser des ailes. Enfin, il avait réussi. Il le voyait dans ses yeux. En plus elle lui caressait la nuque. Il prenait cela comme un signe et un frisson lui parcourut l’échine, mais il se retint d’aller plus loin trop vite. Il ne voulait pas passer pour un charognard.

- Dans une semaine, sa sera toi et moi... rien que ça !

Puis il se laissa embrasser et déborder par les émotions de sa belle. L’issue de cette rencontre ne faisait plus aucun doute. Il ne pouvait pourtant empêcher une petite voix qui lui disait qu’en une semaine, tout pouvait se passer. Rien qu’en une soirée, tout avait changé comme il le souhaitait, alors il n’imaginait pas le résultat au bout d’une semaine.

Néanmoins ses pensées s’embrouillaient de plus en plus, au point qu’il n’en vint même plus à penser. Il laissait ses gestes parler et penser à sa place. La fougue était bien trop présente, l’excitation montait, et les gestes de Satine ne trompaient pas. Il sentait ses mains sur son torse, elle jouait avec sa lèvre. Un léger sourire fendit son visage tandis qu’il répondait à ses invitations.

Le temps fila à une vitesse folle, les heures s’égrainaient comme des secondes et Nathanaël redoutait le moment où il devrait la quitter. Pourtant ils n’avaient pas le choix. Il n’avait plus aucune notion ni de lieu ni de temps, et ne se référait qu’au doux parfum de sa belle contre lui. Une main dans ses cheveux, le nez fourré quelque part contre sa peau, il profitait, avant de lui susurrer délicatement :

« Je te retrouve dans une semaine et nous partirons… enfin. »

[Je ne sais pas pour toi, mais je pense que le RP peut s’arrêter là, non ?]
Revenir en haut Aller en bas
Circé Selwyn
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Circé Selwyn, Ven 16 Mai 2014 - 0:14


Rencontre assassine - RP de Circé Selwyn avec Eiyline Drow

L'après midi tirait à sa fin lorsque la Serpentard de 7ème année traversa le parc d'un pas décidé en direction de la lisière de la forêt interdite. Les replis de sa cape de velours noir voletaient derrière  la jeune femme au gré du vent.  Sous le bras, Circé trimballait un un épais volume ancien à la reliure de cuir qu'elle avait mprunté à la réserve de la bibliothèque. Elle avait découvert cet ouvrage par un plus grand des hasards, l'un des livres en libre accès à la bibliothèque en faisait mention. Il s'agissait d'un ouvrage assez complexe traitant de certains aspects de magie noire. Oh son emprunt était tout ce qu'il y a de plus légal, la ténébreuse avait prétexté vouloir faire des recherche approfondie sur un sujet bien précis dans le cadre d'un devoir de DCFM pour préparer ses ASPICs et avait obtenu l'autorisation. En réalité, la sorcière de dernière année souhaitait s'exercer à certaines partiques de magie noire  plus ou moins illégales qui y étaient détaillés. Dans le fond, qui pourrait lui reprocher de vouloir perfectionner sa magie et apprendre de nouveaux maléfices ? N'était ce pas parfaitement naturel de s'intéresser à toutes les facettes de la magie ?

Arrivée à  la lisière du bois, la brune tourna raidement la tête en direction du château mais aucun des élèves présents dans le parc ne semblait faire attention à elle, ce qui était parfait. D'un pas vif, elle s'élança sur le petit sentier qui s'avançait dans la forêt interdite. Il restait encore une à deux heures avant la tombée de la nuit, ce serait largement suffit s'entrainer un peu en toute discrétion. Circé avait depuis longtemps compris, qu'au château, elle n'arrivait jamais à être parfaitement tranquille, peu importe l'endroit, il y avait toujours du passage et des gens suspectibles de se pointer  à l'improviste. Le seul endroit qui lui offrait cette tranquilité parfaite dont elle avait besoin d'était bien la forêt interdite. Elle suivit le même chemin que les fois précédente et déboucha sans surprise sur son coin de prédilection. Au pied d'un grand arbre, se tenait un gros rocher entouré par la végétation ce qui le cachait à la vue de quiconque se contenterait de suivre le sentier. Circé s'y installa comme à son habitude, sa mettant à l'aise. Sa baguette magique en main, elle ouvrit « Les sombres secrets de la Nécromancie » au chapitre qu'elle avait d'ores et déjà repéré.

La seule chose qui manquait désormais à la sorcière était un cobaye. Celui ci ne tarda pas à se présenter sous la forme d'un petit merle qui venait de se poser dans les branches. Cela ferait parfaitement l'affaire. Circé leva sa baguette magique pour le pétrifier quand un craquement sonore se fit entendre à quelques pas. Il y avait autre chose derrière les buissons et à l'évidence c'était beaucoup plus gros qu'une souris ou un merle.. un loup peut être ? En supposant évidement qu'il y ait des loups dans cette foutue forêt.. Quoi qu'il en soit, créature ou être humain, la Serpentard n'avait pas l'intention d'attendre que la chose ne montre pour déterminer ce qu'elle devait faire, sa réaction fut immédiate. D'un vif moulinet du bras en direction du buisson, elle lanca un « Impedimenta » informulé et, tout en restant sur ses garde et prête à réagir, s'avança pour voir de quoi il s'agissait...


[HRPG: Je te laisse libre de décider si ton personnage se prend le sort ou si ça touche à côté :)De toute façon impedimenta ça ralentit juste la cible quelques instants, j'ai volontairement choisi un truc pas trop contraignant si tu décides d'être touché x) ]


Dernière édition par Circé Selwyn le Lun 2 Juin 2014 - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nagaï Arasi Vikal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Nagaï Arasi Vikal, Sam 17 Mai 2014 - 12:16


Après avoir troqué son uniforme scolaire contre un simple jean noir, un débardeur et une veste en cuir, Eiyline se décida à sortir discrètement de l'école de sorcellerie. La jeune femme avait l'impression d'étouffer en ce début de soirée, elle avait toujours était solitaire, Poudlard ne permettait  malheureusement pas un isolement satisfaisant.

La brune se glissa dans l'air frais du dehors, sentant un vent léger lui fouetter le visage. Eiyline sourit. Elle ne se lasserait jamais de cette sensation. Son regard scruta attentivement les alentours, ne voyant personne, la lionne se glissa furtivement en direction de la forêt interdite.

Eiyline trouvait cet endroit fascinant; le danger qui pouvait y régner lui conférait ce côté envoûtant et brut. Sans bruit, les sens en alerte, la jeune sorcière pénétra dans la sombre forêt. Il lui semblait presque que les arbres formaient une voûte comme pour l'attirer dans la toile du danger.

La jeune femme se glissa agilement entre les branchages, laissant ses pas la mener au grès de leurs envies. Elle arriva près d'un buisson et entendit une branche craquer sous ses pieds. La rouge et or se maudit de sa maladresse, elle entendit du mouvement de l'autre côté, à peine eut elle le temps de s'écarter qu'un rayon vint frapper l'endroit où elle se trouvait la seconde précédente. Elle fronça les sourcils attentive retirant sa baguette de ses cheveux. Elle entendit la personne s'approcher de l'endroit où elle se trouvait.

La lionne fit quelques pas silencieux vers l'inconnu qui l'avait attaquée. Elle vit enfin son attaquant qui se révélait être une femme. Celle-ci, se dressait devant elle,  brune et pale,  grande et maigre, elle pointait sa baguette sur elle menaçante.

Eiyline prit un air volontairement désinvolte:

Un impedimenta vraiment?

La rouge et or ne baissa pas pour autant sa garde attendant patiemment les réactions de son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Circé Selwyn
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Circé Selwyn, Sam 17 Mai 2014 - 19:42


A l'affut d'une créature potentiellement dangereuse, Circé contourna d'un pas fluide et alerte la barrière de végétation qui séparait sa cachette du sentier principal, baguette brandie. Là, derrière le buisson, la ténébreuse tomba nez à nez avec une élève de Gryffondor que son sortilège avait du frôler. Son visage lui était familier, c'était une fille de son année.. Quel était son prénom déjà ? Un truc comme Adeline Drow.. Ah non, ça lui revenait Eiyline. Eiyline Drow. Tout risque de danger écarté, la sorcière abaissa sa baguette. On ne tient pas quelqu'un en joue à moins de vouloir l'attaquer et, en tout cas pour le moment, ce n'était nullement dans ses intentions. La rouge et or affichait un air résolument désinvolte et fit face à la Serpentard en commentant:

« Un impedimenta vraiment? »

La disciple de Serpentard dévisagea la nouvelle venue d'un air dubitatif et pas affecté le moins du monde par la situation. Une autre personne que Circé se serait sans doute excusée de l'avoir attaqué en expliquant qu'elle l'avait prise pour un animal sauvage, mais pas elle. En vérité, elle n'éprouvait pas une once de culpabilité et ne voyait pas la moindre raison de se justifier ou s'excuser.

« Tu aurais préféré un stupéfix ? » Répliqua simplement la Vipère avec une pointe d'ironie. Sa voix comme toujours contenait cette intonation piquante et provocatrice qui lui était si naturelle.

Ayant admis que son interlocutrice n'était pas une potentielle menace, Circé se détourna de sa camarade pour aller refermer et récupérer le précieux ouvrage qu'elle avait laissé sur le rocher. Elle n'avait aucune envie que l'intruse vienne mettre son nez dans ses affaires et ne commence à se poser plus de questions que nécessaire sur les activités secrètes qu'elle avait l'habitude de mener. Le problème avec les secrets c'est qu'ils avaient la fâcheuse tendance à attiser la curiosité des gens, qui se mettaient alors à fouiller et son petit coin de tranquillité pourrait bien en être compromis. Tenant son livre bien en sécurité sous son bras, sans pour autant chercher à le dissimuler, la vipère reprit d'une voix enjôleuse:


« Tu sais, si j'étais du genre soupçonneux, je pourrais penser que tu m'espionnais. »

La pique était subtile; Circé ne pensait pas réellement que la Gryffondor ait pu la suivre ou n'ait eu un quelconque intérêt pour ce qu'elle faisait avant leur rencontre accidentelle, toutefois, l'accusation implicite exigeait que la rouge et or explique sa propre présence dans la forêt interdite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 8

 Pris la main dans le sac...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.