AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 5 sur 8
Pris la main dans le sac...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Heather Wells
Serpentard
Serpentard

Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Heather Wells, Lun 09 Fév 2015, 12:50


Heather venait de rentrer chez elle après une longue journée de travail. Elle n'avait même pas eut le temps de fermer sa porte qu'un élève se pointa devant chez elle. Il n'avait pas l'air très bien et la garde chasse comprit rapidement ce qui le mettait dans cet état : il était venu pour balancer un de ses camarades de première année qui s'était introduit dans la forêt. L'amitié se perdait de nos jours. La jeune femme était donc forcée de retourner dans la Forêt pour trouver cet imbécile et lui faire passer un très très mauvais moment afin qu'il ne recommence plus. Dans l'espoir de ne pas perdre de temps, elle questionna le petit pour savoir où son pote était mais celui-ci s'avéra inutile, à part qu'un élève était entré dans la forêt sans en être ressortit, il ne savait rien.

Soupirant, la jeune femme entra dans la Forêt Interdite, pensant qu'elle allait y passer la nuit avant de retrouver le gamin. Mais en réalité, celui-ci ne devait pas être très intelligent, ni discret. Pour elle, c'était comme s'il avait marqué son chemin avec des gros cailloux rouge tant il y avait de branches cassées et de traces sur le sol. L'Irlandaise n'eut donc qu'à suivre la piste qu'il avait laissé derrière lui et elle serait tombée dessus. Au bout de longues minutes de marche, elle aperçut une forme au loin, adossée sur un arbre. Une forme trop grande pour être celle d'un première année.

En s'approchant, elle eut l'immense joie de découvrir que Damien, son ex, l'attendait, elle qui avait espéré ne plus jamais le revoir... Et il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre qu'il l'avait piégé, qu'il n'y avait jamais eu de première année perdu dans la forêt, tout ça n'avait été qu'un vulgaire plan orchestré par lui. Il l'avait piégé. Une bassesse qui, provenant de lui, ne l'étonnait pas plus que cela.

- Qu'est ce que tu me veux, demanda-t-elle sans la moindre once de gentillesse dans la voix.
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Damien J. Eales, Mer 25 Fév 2015, 16:58


--------Recoller les morceaux. - [PV avec Heather Wells.]



Le temps passait et je lâchais un soupir... allait-elle réellement venir ? C'est vrai, j'avais tout manigancé de sorte à ce qu'elle tombe dans le panneau, venant à moi sans même le savoir, mais la vérité était que je n'étais pas aussi sûr que je ne l'aurais pensé. Je connaissait très bien Heather, oui... mais je connaissait la fille qu'elle avait pu être lors de sa scolarité à Poudlard, pas la femme qu'elle était devenue. Tant d'années s'étaient écoulés depuis ce triste jours aux barrières de Poudlard où j'avais signer l'arrêt de mort d'une relation qui aurait pu durer bien plus longtemps, qui aurait dû durer bien plus longtemps. Mais je ne pouvais rien y changer, il était trop tard à présent et ce n'était même pas mon but. Alors que je commençais réellement à me dire qu'elle ne viendrait pas, une silhouette féminine commença à se dessiner... pas de doute, il s'agissait d'elle.


En la voyant, un tas de souvenirs remonta à la surface et je ne pu empêcher un léger sourire de se dessiner sur mes lèvres. L'adolescente que je connaissais avait laissé place à une femme qui, à première vue, n'était pas si différente que dans mes souvenirs ou du moins, sa métamorphose était bien moins impressionnante que la mienne qui m'avait fait devenir une toute autre personne aussi bien physiquement que mentalement. Cependant, je devais être le seul à me réjouir de ces retrouvailles puisqu'au moment où l'ancienne Serpentard posa son regard sur moi, elle m'adressa la parole sur un ton que je n'avais encore jamais entendu auparavant. Jamais elle ne m'avait parlée de façon aussi sèche auparavant tout simplement parce que je ne lui avait jamais données de raison pour. Les choses allaient être compliquées, très compliquées... mais je ne comptais pas laisser tomber aussi facilement, j'avais besoin d'elle, j'avais toujours eu besoin d'elle après tout.


D A M I E N ---E A L E S
Je veux juste que tu m'écoutes, c'est tout ce que j'attends de toi. Après ça, libre à toi de partir sans même m'adresser un regard.


Même si au fond de moi, j'espérais sincèrement qu'elle n'agisse pas de la sorte... et pourtant, je savais Heather rancunière, une partie de moi me répétait sans arrêt que tout ceci était vain, que je ferait mieux de partir avant de dire quoi que ce soit pour ne pas subir un rejet de la part d'une personne qui était importante pour moi, bien plus que je ne l'aurais voulu et bien plus que je ne l'avais pensé. Pendant un instant, je cherchais les mots que je devais choisir avec attention pour ne pas prendre le moindre risque, mais finalement, j'abandonnais l'idée. J'allais faire comme je l'avais toujours fait avec elle, j'allais sortir tout ce que j'avais sur le cœur peut-importe ce qui se passerait par la suite. Au moins, je me sentirais plus léger après ça.


D A M I E N ---E A L E S
J'ai été le pire petit ami possible durant toute notre relation. Pendant tout ce temps, je n'ai pensé qu'à ma propre personne et nous en avons eu la preuve lorsque je m'en suis honteusement pris à toi la dernière fois pour... trois fois rien en y repensant. C'était débile de ma part et le fait de disparaitre sans donner de nouvelles par la suite était encore plus stupide. Je t'ai fait du mal mentalement et... physiquement aussi... ce que je ne pourrais jamais me pardonner.


Porter la main sur une femme était contre les principes que ma mère m'avait inculqué et pourtant, ce jour-là, ma colère m'avait poussé à faire ce genre de chose, à agir de façon disproportionner à un acte qui ne méritait pas que je m'embrouille avec elle de la sorte. Avec le recul, j'aurais même dû être heureux de la retrouver de la sorte puisque cela signifiait qu'elle n'était pas présente lors de l'attaque, qu'elle n'avait pas vécue ces choses horribles que j'avais vu de mes propres yeux. Mais j'étais bien trop stupide à l'époque...


D A M I E N ---E A L E S
Ce n'est pas grand chose et ça ne pourra certainement pas réparer les tords que j'ai causé, mais je tiens à m'excuser sincèrement pour tout ce que j'ai fais. J'aurais dû faire bien plus attention à toi, j'aurais dû me montrer bien plus compréhensif, j'aurais dû te soutenir dans les épreuves difficiles et surtout... jamais je n'aurais dû t'abandonner lâchement. Cependant, tout cela ne reste que des mots... c'est pourquoi je te demandes de me laisser une seconde chance pour réparer toutes les erreurs que j'ai pu causé. Je ne te demandes pas une autre chance en tant que couple, non, là-dessus, je pense que c'est définitivement mort et enterrer, je te demandes ça en tant qu'ami.  




DAMIEN J. EALES.--------

Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Heather Wells, Dim 01 Mar 2015, 18:19


Il l'attendait, tout souriant, comme s'ils étaient toujours les meilleurs amis du monde. Il avait l'air fier de lui et ça avait le don de l'agacer au plus haut point. Il avait changé, physiquement, mais il donnait également l'impression d'être différent mentalement et cela aurait pu être un bon signe, celui qu'il ait grandit. Cependant, ce stratagème montrait bien que ce n'était pas le cas, alors cela ne devait être qu'une simple impression. Et se trouver face à lui, c'était vraiment étrange, gênant. Elle ne l'avait pas vu depuis si longtemps et la fin de leur relation s'était faite par hibou, et cela avait créé une distance assez importante qui mettait la jeune femme mal à l'aise. Alors forcément, elle n'avait qu'une seule envie : tourner les talons et rentrer chez elle.

Heather était consciente que l'avoir trompé avait donné le coup de grâce à leur relation, mais elle pensait sincèrement que seule Damien était responsable, car elle pensait que s'il ne l'avait pas abandonné, elle ne l'aurait pas fait. Et elle avait beau chercher dans ses souvenirs, elle ne parvenait pas à trouver un moment où le problème aurait pu venir d'elle. Dans sa tête, son comportement avait toujours été irréprochable, elle avait toujours été la plus mature des deux dans ses décisions. Alors quand il lui demanda de rester, rien que pour l'écouter, sa fierté de femme irréprochable la poussa à faire ce qu'il demandait. Elle l'écouterait, et dès il aura fermé la bouche, elle partirait. C'était le plan qu'elle s'était dit.

L'Irlandaise croisa ses bras sur sa poitrine, ses doigts pianotant sur son biceps trahissant volontairement son impatience. Des mots, des mots et encore des mots. Il se blâma longuement sur sa conduite, sur à quel point il avait été un mauvais et égoïste petit-ami. Mais tout ça, elle le savait déjà, il ne lui apprenait rien du tout. Puis ce qui devait arriver arriva, après s'être platement excusé, il lui demanda de redevenir les amis qu'ils avaient été.

- Tu vois, le truc c'est que depuis que tu ne fais plus parti de ma vie, je suis quand même vachement plus heureuse, lâcha-t-elle très naturellement.

Alors qu'il lui avait fait un long discours, Heather avait préféré répondre en une courte et brutale phrase. Elle espérait avoir été suffisamment claire et qu'il n'essayerait pas de la faire changer d'avis, car cela ne serait pas possible. Ils avaient été amis, il y a un long moment auparavant, certes. Mais elle savait qu'ils ne pouvaient plus s'entendre comme auparavant. La jeune femme avait beaucoup changé depuis ces quelques dernières années, et rien que la petite étoilé d'auror que Damien portait sur son torse pouvait montrer à quel point ils étaient différents. Cette étoile représentait tout ce qu'elle détestait, tout ce contre quoi elle voulait se battre. Son regard dédaigneux quitta le badge pour se poser sur l'ancien Gryffondor, cette plaisanterie avait suffisamment duré et désormais elle allait rentrer chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Damien J. Eales, Ven 13 Mar 2015, 03:09


--------Recoller les morceaux. - [PV avec Heather Wells.]



Une fois mon discours terminé, j'étais dans un état de stress que je masquais à la perfection. Je ne savais pas du tout comment elle allait réagir, mais une chose était presque sûre et certaine, c'était qu'elle n'allait certainement pas abandonner directement, non... pour qu'elle daigne me pardonner, je savais que j'allais devoir faire bien plus que cela, que des mots ne suffiraient pas, qu'ils ne suffiraient plus. Tout le long de notre relation, je n'avais eu de cesse de la bercer avec de belles paroles, mais cette époque était désormais révolue et il allait falloir prouver par des actes que j'avais changé, qu'elle pouvait maintenant me faire confiance comme elle l'avait fait avant que notre relation ne débute. Malgré tout, je ne m'attendait certainement pas à recevoir de mots aussi durs de sa part. Quitte à choisir, j'aurais préférer me prendre une bonne gifle ou encore me fait piétiner par un troupeau de centaures, cela aurait été bien moins douloureux.


Cependant, une fois de plus, je ne laissait rien paraitre, me réfugiant derrière ce masque d'indifférence que j'avais fini par me créer pour me protéger de toutes ses choses qui me rendaient vulnérables, ce que je ne pouvais définitivement plus montrer maintenant que j'étais quelqu'un "d'important" pour la communauté magique. Contrairement à ce que j'avais dit tout à l'heure, je ne comptait absolument pas la laisser partir ainsi, pas aussi facilement, pas m'être battu jusqu'au bout pour faire renaitre quelque chose qui avait autant d'importance à mes yeux. Soudainement, je perçu son regard se poser avec dégout sur le badge que j'abordais fièrement à ma poitrine. C'était ça le problème ? Le fait d'avoir rejoint les Auror ? Hum... j'aurais du m'en douter étant donné qu'elle ne les avait jamais porter dans son cœur même si, paradoxalement, elle avait toujours su que je comptais intégrer ces derniers. Mais après tout, peut-être que l'amour était à l'époque plus fort que cela, du moins, c'était ce que nous avions cru.


D A M I E N ---E A L E S
Moi aussi j'ai cru pendant un moment être bien plus heureux sans toi, je pensais même te haïr du plus profond de mon être et pourtant, je me réfugiait simplement derrière ça pour ne pas admettre la vérité qui est que tu resteras importante pour moi quoi qu'il arrive, quoi que tu puisses faire à présent.


En cet instant, j'aurais tout donné pour pouvoir retourner dans le passé, pour avertir le jeune moi sur l'erreur qu'il allait commettre lors de son départ de Poudlard, pour lui dire de prendre bien plus soin d'Heather pour ne pas prendre le risque de la perdre... mais c'était tout bonnement impossible et ce n'était pas en vivant dans le passé que j'allais réussir à faire quoi que ce soit. Si les mots ne pouvaient pas la faire changée d'avis me concernant, s'ils n'étaient pas assez charger en puissance pour lui faire prendre conscience que j'étais vraiment prêt à faire des efforts titanesque pour tisser à nouveau une amitié entre nous, j'allais passer aux actes et certainement pas n'importe lesquels...


D A M I E N ---E A L E S
Mais si tu crois que je vais me contenter de belles paroles comme autrefois, c'est mal me connaitre. Je ne suis plus du tout le même homme qu'autrefois même si mon petit stratagème monté pour te faire venir jusqu'ici pourrait te laisser penser le contraire, cependant, c'était le seul et unique moyen de te voir étant donné que je ne pense pas que tu m'aurais ouvert la porte si je m'étais présenté chez toi. Et cet homme nouveau est prêt à tout pour t'apporter la preuve ultime que je suis prêt à faire des efforts titanesque pour recréer une nouvelle amitiés... le serment inviolable... je suis prêt à le faire avec toutes les clauses que tu veux, quand tu veux et avec le témoin de ton choix. Si c'est le seul moyen pouvant te convaincre de me laisser une seconde chance, alors qu'il en soit ainsi.


Cette décision n'avait pas été prise à la légère et cela se voyait à mon regard empli d'une détermination hors du commun. Je savais parfaitement que je prenais des risques énormes si jamais nous en arrivons là, mais je m'en fichait éperdument puisque j'étais sûr et certain de tout respecter. Néanmoins, il n'était pas impossible qu'Heather me prenne pour un fou suite à cela, en tout cas, tout ce dont je peux être sûr pour le moment, c'est qu'elle s'attendait peut-être à ce que je tente tout et n'importe quoi, mais certainement pas si, certainement pas aller aussi loin...



DAMIEN J. EALES.--------

Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Heather Wells, Dim 29 Mar 2015, 16:14


Comme il l'énervait, lui et sa tête indifférente, sa tête de mec si sûr de lui. Était-ce le fait d'être devenu un chien du Ministère qui lui avait soudain donné confiance en lui au point de penser que tout était acquis ? Qu'il n'aurait qu'à claquer des doigts pour qu'ils redeviennent amis ? Heather n'avait qu'une envie : lui foutre son poing dans la figure jusqu'à ce que la dernière de ses dents soit tombée et qu'il comprenne enfin la définition du mot non.

Elle pensait avoir été suffisamment explicite, qu'en faisant preuve de méchanceté gratuite, il abandonnerait l'affaire. Mais non, il était toujours là, continuant les pourparlers. Peut-être qu'un Avada kedavra serait suffisant pour faire taire son insupportable voix ? Et pendant qu'elle fantasmait sur ses désirs de meurtre, Damien lui racontait sa petite vie absolument pas passionnante. Lui aussi l'avait haït comme elle était en train de le faire avant qu'il ne comprenne qu'elle était en réalité trop importante à ses yeux. Mais pour la Garde Chasse aussi il était important, il représentait une beaucoup trop grosse tâche d'encre sur son passé. Elle avait perdu trop de temps avec lui, son amitié, son amour, sa peine et sa haine durait depuis trop longtemps. Et là encore, il ravivait de vieilles rancœurs qu'elle avait oublié depuis et qu'elle allait désormais nourrir de nouveau pendant de nombreux mois.

Encore une fois, le jeune homme insista sur le fait qu'il avait beaucoup changé, qu'il n'était plus le stupide gamin d'autrefois. Et il prenait pour preuve de son envie de renouer les liens son guet-apens. L'Irlandaise leva les yeux au ciel, pour elle ce n'était qu'une énième perte de temps. S'il avait simplement toqué à la porte, elle la lui aurait claqué au nez et cette discussion sans fin n'aurait même pas eu lieu. Au lieu de quoi, elle se tenait au beau milieu de la Forêt Interdite tandis que la nuit commençait à tomber sur Poudlard. Bientôt, le froid, l'obscurité apparaîtraient, et avec eux, les prédateurs nocturnes. Déjà que le coin n'était pas sûr de jour, alors de nuit...

Elle allait le planter sur place, sans un mot, un simple majeur levé pour toute réponse quand une phrase, un mot attira son attention. Pour prouver sa sincérité, il voulait faire le serment inviolable. Savait-il réellement ce que ce sortilège était, ou était-il seulement complètement stupide pour vouloir l'utiliser ? Mais une lueur intéressée naquit dans le regard de la jeune femme, car il y avait quelque chose qui l'intéressait beaucoup... Redevenir ami avec Damien ? Même pas en rêve, ce mec l'intéressait autant que de la crème solaire les jours d'orages. En réalité, c'était la suite de sa proposition qui prenait de la valeur à ses yeux. Il lui laissait la liberté de choisir les clauses qu'elle voulait, lui, le représentant du pouvoir en place. En choisissant les bonnes clauses lors du serment, elle pouvait donc obtenir le contrôle de l'auror et de son pouvoir, et cela pourrait beaucoup servir une femme comme elle... Si seulement il savait dans quoi il voulait s'engager. Et en prenant le contrôle sur lui, elle pourrait retrouver l'intégrité qu'elle avait perdu auprès des autres après sa dernière bavure.

- Toi, l'auror, faire de la Magie Noire ? J'te crois pas, t'en es pas capable.

L'ancienne Serpentard voulait tester sa volonté. Était-ce juste des paroles en l'air ou voulait-il réellement le faire ? Dans l'espoir du second cas, elle se disait qu'en le mettant au défi de le faire, il serait plus facile pour elle de lui faire accepter les clauses qu'elle voudrait.
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Damien J. Eales, Ven 03 Avr 2015, 05:18


--------Recoller les morceaux. - [PV avec Heather Wells.]



Avais-je vraiment pris la bonne décision en faisant venir Heather dans l'espoir de réanimer notre amitié ? Plus le temps passais, plus je doutais même si je ne souhaitais pas abandonner aussi facilement. Et pourtant... contrairement à ce que j'avais pu penser au premier abord, elle n'était plus du tout celle qu'elle était autrefois. Dans son regard, je pouvais percevoir un changement sans que je ne puisse mettre le doigt dessus... j'avais cette désagréable impression de ne plus vraiment la connaitre, d'avoir une toute autre personne face à moi, comme si l'ancienne Serpentard que je connaissais n'était plus. Mais même si mon cerveau me dictait d'abandonner, je décidais de lui désobéir, m'entêter en imaginant que ce n'est que passager, que c'est sa haine envers moi qui la fait agir de cette façon, haine totalement rationnelle.


Alors que je pensais que tout était terminé malgré ma proposition finale, c'est alors qu'elle montra enfin de l’intérêt envers ma personne, comme si le fait de lui avoir proposé un serment inviolable me faisait soudainement exister à nouveau à ses yeux. Quelque chose me disait que ce n'était pas normale, que ce soudain changement d'avis n'était pas naturel et que cela cachait de mauvaises intentions... elle voulait sans aucuns doutes utilisée ceci comme moyen de vengeance, faire en sorte d'utiliser ça à son avantage pour me faire souffrir comme je l'ai faites souffrir en l'abandonnant lâchement lors de notre dernière année à Poudlard. A ce moment-là, mon ex tenta de jouer avec moi, m'avouant qu'elle ne me croyait pas capable d'aller jusque là, qu'elle ne voyait pas l'homme de loi que j'étais utiliser la magie noire. 


D A M I E N ---E A L E S
Tu sais très bien ce que je penses de la magie noire, mon avis n'a pas soudainement changé parce que je suis devenu Auror. La pratiquer ne m'effraie pas le moins du monde et tu devrais le savoir.


Si seulement elle savait... durant mes longues années d’apprentissage auprès de ma famille maternelle, j'ai utilisé plus d'une fois la magie noirs pour des causes qui étaient loin d'être noble. J'ai même franchis le point de non retour en vengeant mon frère, ma mère et mon père... alors, faire un serment inviolable, ce n'était rien pour moi. Cependant... étant donné que ce n'était pas une décision à prendre à la légère et que j'avais des doutes sur les intentions d'Heather à ce sujet, je ne pu m'empêcher de lui lancer un regard suspicieux.


D A M I E N ---E A L E S
Par contre... ce changement d'avis est bien trop rapide... je te connais, tu n'es pas du genre à céder aussi facilement sans avoir quelques choses en tête... si tu veux vraiment que je fasse ce serment avec toi, convainc moi. Prouves-moi que j'ai tord et que tu ne fais pas ça par pure vengeance ou que sais-je encore.


Lorsqu'il s'agissait d'Heather, je n'avais jamais véritablement réussi à rester objectif et c'était encore le cas maintenant, néanmoins, je devais faire un effort pour éprouver un peu de méfiance envers elle afin de ne pas faire quelque chose que je pourrais regretter par la suite, surtout lorsque cela concernait le serment inviolable, quelque chose qui pouvait facilement me piéger si je ne faisait pas attention. Et si jamais je venais à rompre l'un de mes engagements... je perdrais la vie tout simplement. Je n'avais donc pas de marges d'erreur et je devais donc m'assurer qu'elle était véritablement honnête, qu'elle n'essayait pas de me faire tomber dans l'un de ses pièges dont elle avait le secret.



DAMIEN J. EALES.--------

Revenir en haut Aller en bas
Heather Wells
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Heather Wells, Mar 14 Avr 2015, 13:20


Damien lui assura que, même s'il était devenu auror, pratiquer la Magie Noire ne le refrénait pas. Mais elle le savait beau parleur et ne le croirait que quand elle le verrait. C'était tellement facile de dire vouloir faire quelque chose, mais c'était différent de le faire réellement. Il fut soudainement suspicieux, comme s'il doutait de la jeune femme et de ses intentions, et ce à juste titre. Le changement d'opinion lui avait semblé trop rapide pour être sincère. L'irlandaise jeta un regard dégoûté aux environs, arquant également ses sourcils. Son visage affichait dès lors une mine blessée, mais ce n'était pas qu'un air, la jeune femme avait réellement mal prit l'accusation.

- Tu veux me faire croire que t'as changé, et quand j'accepte une proposition qui peut enfin me permettre de te faire entièrement confiance, tu fais marche arrière ? Tu dis y avoir beaucoup réfléchit mais tu ne me fais pas confiance. C'était donc que des paroles en l'air, tu me baratinais juste sans penser que j'accepterais. Sauf que voilà, j'ai appris à ne pas faire confiance à tes belles paroles. T'sais quoi, je vais te laisser une semaine pour bien réfléchir de si je suis une c*nasse qui veut se venger alors que j'ai largement autre chose à f*utre ou si je suis sincère. Je t'enverrais un hibou avec le lieu du rendez-vous, même si je suis sûre que tu ne viendras pas. Sache simplement que je ne te ferais jamais confiance autrement qu'avec ce serment, et que ce ne sera même pas la peine de chercher à reprendre contact avec moi sinon. Au revoir, lâcha-t-elle brutalement.

Là elle en avait réellement eut ras-le-bol, elle fit demi-tour et reprit le chemin du château avec de grandes enjambées. A vrai dire, le revoir ne l'avait pas laissé aussi stoïque qu'elle n'aurait put le penser. Il y avait toujours une infime part d'elle-même, cachée et niée, qui se rappelait des bons souvenirs qu'elle avait eu avec lui et qui espérait le retrouver. Mais la Heather opportuniste et haineuse avait largement le dessus. Une fois chez elle, elle se coula sous des couvertures, vaguement secouée mais surtout pensive. Elle cherchait qui pourrait être son témoin dans le cas où le serment inviolable se ferait, même si elle n'avait pas à réfléchir longtemps puisqu'elle l'avait déjà trouvé.

RP terminé
Revenir en haut Aller en bas
Horatio MacQuarrie
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Horatio MacQuarrie, Ven 10 Juil 2015, 00:12


Rp avec Justin Davis


Cela faisait plusieurs nuit qu'Horatio ne pouvait trouver le sommeil. Surement stressé à cause de la rébellion qui se préparait et ces cours qui semblait n'en plus finir pour lui. Son père lui mettait sans cesse la pression à cause de ses notes mais aussi de sa magie qu'il disait ne pas assez maîtriser. Installé au fond de son lit, le jeune homme soupira, ses yeux restait définitivement grands ouverts. Heureusement pour lui que le lendemain était un week-end et qu'il n'aurait pas à aller en cours. Il s'étira un instant avant de se redresser bien décider à trouver une solution à ses troubles. Il y aurait bien une potion, ou même un enchantement qui lui permettrait de se reposer un peu... Non ?
Son lit grinça légèrement alors qu'il se levait de celui-ci. Il tenta d'être le plus discret possible, ayant un minimum de respect pour ses compagnons de chambre. Tatonnant dans le noir, il finit par poser la main sur ses bouquins de sorcellerie, débutant d'abords ses recherches avec celui de potion. Il se saisit de sa baguette, et dit d'une voix faible :

« Lumos »

Le bout de celle-ci s'éclaira juste assez pour qu'il puisse fouiller dans le sommaire et trouver la recette de la potion pour un sommeil sans rêve. Malheureusement pour lui, l'un des ingrédient ne semblait être trouvable que dans les profondeur de la forêt interdite et tout juste conservable une heure. Il fallait que ça lui arrive dans ces moments là. La préparation en soit était simple en plus, le seul problème restait cet ingrédient semblait irremplaçable. Horatio pesa le pour et le contre, dans un sens, s'il ne retrouvait pas vite le sommeil, il allait finir par s'écrouler en plein cours et ce serait surement réprimander par la suite, mais de l'autre,s'il se faisait chopper en train de vagabonder dans la forêt interdite, sa sanction serait encore plus sévère. Pinçant ses lèvres, il lança un regard vers la fenêtre d'où il pouvait voir l'orée de la dites forêt.

« Nox »

Le serpent soupira, bien déterminer à se rendre dans l'endroit prohibé. Autant tenté le tout pour le tout, et si ça continuait, il allait mourir d'épuisement. Que l'homme est faible.

Une fois la baguette éteinte, le jeune homme se mit enquête de se vêtir, un marcel noir et un jean slim faisant rapidement l'affaire. Gardant ses chaussures à la main, il quitta lentement le dortoir pour éviter de se faire repérer. Il avait longuement étudier le plan du château déjà, et ce, juste pour la culture générale et avait réussit à trouver un passage secret le menant plus ou moins vers la forêt interdites. Il quitta donc le château pour se rendre à la hâte vers les arbres. La nuit sombre donnait à ceux ci un éclat verdâtre, accentué par la lueur de la lune à peine perceptible entre les feuillage. Une légère brise vint caresser les bras du brun le faisant frémir. Un léger nuage de bué s'extirpa de ses lèvre alors qu'il empruntait les routes sinueuse. Le visage baisser sur le sol il tentait comme il pouvait de trouver ce qu'il cherchait.
Revenir en haut Aller en bas
Justin Davis
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Justin Davis, Ven 10 Juil 2015, 16:27



Pv Horatio MacQuarrie
Au clair de la lune ?


Justin était en train de faire sa ronde du soir. Ou plutôt il essayait, son esprit était trop pris par les événements, les examens, la rébellion, et puis être préfet pouvait parfois être fatiguant. Heureusement qu'il était quelqu'un qui supportait le stress. Marcher dans le château la nuit était plutôt intéressant, les murs illuminés par sa baguette laissaient entrevoir des détails qu'il n'aurait pas remarqué autrement. Ce château c'était sa maison, il y connaissait chaque recoin, chaque passage secret, il les avait tous utilisés. Il connaissait les raccourcis, les cachots et plein d'autres trucs. Le serpent commençait à fatiguer, et valait mieux qu'il retourne vite dans son lit avant qu'il s'endorme sur place. C'serait pas cool que des deuxième année le trouvent au sol en position fœtale en train de faire de beaux rêves. Ouais les rêves c'est cool. Fin bref, il prit donc la direction des cachots.

Des minutes de marche, ouais il s'était vachement éloigné de son habitat naturel le Serpentard. Maintenant il peinait presque à marcher et ses paupières étaient aussi lourdes que ses jambes. Le truc c'est qu'il était pas seul. Face à lui, un élève, habillé comme un moldu, ouais parce que ouais, fallait le dire : les robes de sorcier c'pas trop confortable hein. Il recula pour se cacher derrière un mur, éteignit son Lumos et se vêtît de sa cape d'invisibilité, y va voir celui là, on sort pas comme ça la nuit !

Puta** mais il compte aller a Godric's Hollow ou quoi ? Le type marchait depuis des minutes, peut être des dizaines de minute ! Ils étaient passés par le parc pour se rendre dans la forêt interdite. Elle est interdite on a dit ! Même Potter avait peur de s'balader là-bas, le monde magique c'est plus ce que c'était.

Les deux Serpentard arrivèrent finalement dans un endroit plutôt vaste de la forêt. Horatio s'inclina en avant, la tête limite sur le sol. Il avait tellement envie de lui mettre un gros coup de pied au cul rien que pour l'avoir fait marcher jusqu'ici mais il se retint. Y'avais plus drôle a faire... Il fit légèrement sortir sa baguette de sa cape et informula un #Terra soluenta.
Revenir en haut Aller en bas
Horatio MacQuarrie
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Horatio MacQuarrie, Dim 12 Juil 2015, 04:07


Lançant par moment des regards à son bouquin qu'il tenait entre les mains, il tentait de reconnaître la plante qui y était décrite. Il n'avait pas vraiment remarqué l'homme qui se tenait derrière lui, bien trop épuisé pour vraiment se concentrer sur son entourage. Il se redressa légèrement avant de finalement fermer dans un claquement le livre, l'air agacé. Finalement, son regard se posa sur la fleur qui se camouflait derrière des trèfles à quatre feuilles. Il eut un petit sourire satisfait et alors qu'il se penchait pour cueillir son précieux ingrédient, il sentit doucement ses pieds s'envelopper d'une chose qui semblait, au premier contact, être du sable. Il se gratta l'arrière de la tête, avant de poser à ses orteils qui disparaissait au file des secondes. Clignant des yeux il tenta de forcer sur la terre qui se faisant de plus en plus souple par ses mouvements et ne comprit qu'arrivé à la taille qu'il s'agissait de sable mouvant. Son cerveau, bien trop ralentit par la fatigue finit par comprendre que cet événement ne pouvait être naturel dans une forêt et qu'il s'agissait sûrement d'un sort lancer par un individu doué de magie. Il tourna le visage, l'air sombre cherchant à trouver le coupable. Mais le temps devenait un peu court pour lui qui s'enfonçait à vu d’œil dans le sol meuble. Il réussit à prendre appuie sur la terre ferme de ses deux mains, poussant au mieux sur celle-ci pour se tirer de là. Une fois sortis d'affaire, il essuya au mieux son bas, pour finalement se lever.

Il se saisit de sa baguette et entama la formule Lumos pour enfin y voir plus clair. Alors qu'il jonglait dans son esprit avec la myriade d'insultes sensée être déversé pour son perturbateur, il se  ravala bien vite ses mots en découvrant le visage de Justin.
Un lourd silence s'installa, Horatio déglutissant en constatant que le préfet était en face de lui.

Il s'était fait chopper. Le constat était simple : lui d'ordinairement si calme allait pour la première fois de toute sa douce scolarité se prendre un avertissement. Même pire vu le programme du nouveau directeur. Si il se souvenait bien : un non respect du couvre-feu, plus un accès à la forêt interdite, donc deux fautes de catégories deux, résulterait soit d'un retrait de 20 points, soit d'une détention dans les cachots – ce qui ne lui plaisait guère –,  soit de corvées.
Enfin, quoi qu'il arrive il était dans la Mer**, alors autant adoucir la situation et tenter de se faire petit. Pinçant ses lèvres, il arqua un léger sourire vers le jeune homme face à lui.

« … Jolie soirée n'est-c'pas... ? »

Il s'accouda assez maladroitement à un arbre à ses côtés, agitant nerveusement sa baguette entre ses doigts. Il se rendait bien compte de son aspect pathétique, mais s'il fallait s'amuser à lécher des culs pour s'en sortir sans remarques il n'allait pas se priver.
Revenir en haut Aller en bas
Justin Davis
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Justin Davis, Dim 12 Juil 2015, 05:13


La scène était plutôt drôle à voir. Horatio était complètement pris au piège, il ne se rendait pas compte qu'au fil des secondes ses jambes s'engouffrèrent dans un sable-mouvant créé par Justin lui même. Justin se retint d'éclater de rire lorsque celui-ci finit par se rendre compte qu'il avait particulièrement rétréci et qu'il était plus proche du sol. Bon évidement c'était facile de se débarrasser d'un petit sable mouvant donc quelques dizaines de secondes plus tard le Serpentard était de retour sur la terre ferme. À ce moment la le préfet décida de se dévêtir de sa cape pour être discernable par le fugueur.

Une fois de nouveau debout, MacQuarrie chercha autour de lui une quelconque présence humaine, sans doute qu'il préférait se dire que c'était un sorcier qui avait fait ça plutôt que s'imaginer la forêt contre lui, et dans le deuxième cas, il ne serait sûrement pas sorti d'ici, et on raconterai son histoire aux petits première année pour les dissuader de faire les rebelles. Finalement l'autre gars lança un Lumos pour tomber sur le visage fatigué de Davis. À ce moment là, il a du se rendre compte qu'il était foutu. Cette position de force que Justin avait à chaque fois qu'il tombait sur un élève qui venait d'enfreindre le règlement lui avait appris à en tirer profit soit pour des services soit pour se marrer un bon coup. Dans quelle catégorie allait se placer le petit délinquant. Il savait qu'il était fini alors il s'adossa à un arbre et s'amusa avec sa baguette.

« … Jolie soirée n'est-c'pas... ? »

Justin ne laissa rien paraître. Son visage était neutre à en faire flipper plus d'un. Quel con. Il avait de la chance d'être tombé sur lui et pas sur quelqu'un d'autre. Enfin, de la chance... C'est un bien grand mot.

« MacQuarrie, tu viens de commettre deux infractions de niveau deux. A cause de toi on va perdre 20 points et tu vas passer une nuit aux cachots, t'es content. Là, je peux t'envoyer dans le bureau de Kholov, il va pas apprécier que tu le réveille tard dans la nuit, tu risque de prendre cher et de mouiller ton slip mon gars »
Revenir en haut Aller en bas
Horatio MacQuarrie
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Horatio MacQuarrie, Dim 12 Juil 2015, 05:40


Horatio avait eut l'espoir ne serais-ce qu'un instant d'un éventuelle oublie de la part de Justin, laissant passé pour cette fois sa mauvaise conduite, mais il fallait croire que le préfet n'était pas enclin à le laisser en paix.

Plusieurs solution s'offrait à lui, la première : La fuite. En soit il n'était pas si mauvais que ça en course, de plus le jeune préfet semblait fatigué et rien ne l'empêchait d'appeler son balais. Malheureusement, après quelques minutes de réflexion , le jeune élève se rendit bien compte que la situation n'était pas vraiment à son avantage. Il avait vu son visage,savait qu'il était de serpentard, de plus rien ne l'empêchait d'arrêter sa course avec de la magie – en sachant que lui même ne maîtrisait pas encore totalement ses pouvoirs – et ce sans compter que lui même était épuisé. La fuite était donc exclu.

Deuxième solution : le charme. Un point qu'il aurait adoré mettre en pratique surtout que la personne en face de lui n'était pas non plus des plus vilaine et qu'il n'y avait rien de mieux pour s'endormir qu'une parti de jambe en l'air. Mais la vie ne se fait pas de sexe et d'amour, et nous ne vivons pas dans un film porno. Surtout que s'il s'agit d'un homophobe, ou pire – quoi que cela lui semble impossible – s'il n'apprécie pas, il se prendra sûrement une autre sanction, surtout que les relations sexuelle était, étrangement, ranger dans la catégorie trois. Et il n'avait pas vraiment envie de se faire retirer 50 points, ou même de se faire scarifier ses jolies mimines à coup de plume sanglante. Le sexe : Exclu.

La dernière étant la plus sûr, quoi qu'étant celle risquant de moins était simplement l'argumentaire qui lui permettrait d'avoir la vie sauve.

Alors qu'il effectuait son monologue intérieur, son œil aiguisé fini enfin par reconnaître le visage qu'il semblait avoir déjà vu. Il cligna des yeux, avant de pointé un peu plus la baguette en direction de Justin.

« Nan... Mais attends ! Tu fais partis de la rébellion non ? »

Enfin la chance lui souriait, peut être que le jeune homme allait le laissé tranquille s'il savait que lui aussi en faisait parti.

« Je.. j'étais à la réunion ! Je fais partis de ton « clan » ! Tu ne vas tout de même pas appliqué les sanctions du directeur alors que tu comptes effectué une rébellion contre elles. En plus, en y réfléchissant bien, tu y perds aussi. Si je fais perdre 20 points à serpentard, tu les perds aussi... 'Fin... J'veux dire... »

Lui qui d'habitude était très calme et réfléchis, semblait soudainement plus paniqué et moins intelligible, ses arguments devenant de moins en moins cohérent.

« En étant dans l'hypothèse qu'on fasse comme si on n'avait rien vu tout les deux. Moi je rentre vite fait bien à Poudlard dans le dortoir et toi tu iras rapidement dormir. T'as l'air fatigué, rien ne sers de t'épuiser encore plus non ? »

Horatio pinça ses lèvres, espérant que sa « tactique » fonctionnerais.
Revenir en haut Aller en bas
Justin Davis
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Justin Davis, Dim 12 Juil 2015, 06:50


Cela faisait maintenant des minutes que les deux Serpentard se fixaient droit dans les yeux, chacun cherchant la faille de l'autre, tentant de le déstabiliser ou pire. Dans ce duel Justin avait un avantage plus que certain, c'en était déloyal. Il aurait suffit qu'il claque des doigts pour pouvoir retourner dormir mais bizarrement la fatigue venait de s'évaporer, il se sentait en pleine forme et il pourrait continuer à chercher des autres fugueurs toute la soirée. Bon après il savait très bien qu'il le ferait pas, faut pas rêver non plus, pis c'était pas l'esclave de Kholov.

« Nan... Mais attends ! Tu fais partis de la rébellion non ? »

Alors celle-là, il l'attendait depuis le début de leur conversation. Oui, la seule raison pour laquelle il avait accepté de discuter avec lui et lui laisser une chance c'était qu'ils s'étaient déjà rencontrés et qu'ils avaient des intérêts communs, mais ça ne voulait absolument pas dire qu'il allait s'empêcher de passer du bon temps. Le serpent eut un sourire malicieux, il fixait très intensément son interlocuteur comme si il cherchait à le faire abandonner. Celui-ci enchaîna ensuite avec un petit argument

« Je ne vois pas de quoi tu parle. Ce que tu oublie c'est que moi et le directeur, même si je l'apprécie pas, c'est qu'on à un point commun : on aime pas les petits merdeux. Oublie pas que y a seulement moi qui ait le droit de me faire la belle le soir. Toi t'es censé être au dodo »

Ouais, être préfet ça apportait des avantages, enfin techniquement c'était pas non plus autorisé mais Justin était pas un débutant, toutes les règles du château ou presque il les avait déjà violées, et à maintes reprises, récidiver quelques fois ne le rendra pas transférable à Azkaban. Il attrapa sa baguette magique et la fixa un instant.

« Je peux envoyer un Patronus à Kholov maintenant. Mais je suis gentil, je vais te laisser retourner au dortoir, mais t'as intérêt à plus jamais te faire remarquer. »

Justin lui adressa un sourire. Sûrement qu'il le trouvait plus humain maintenant. Mais le truc c'est que Davis était un Serpentard. Ouais c'est pas cool de juger quelqu'un sur sa maison mais fallait dire que Justin était une figure très représentative des verts et argent. Une fois qu'Horatio y croyait bien, une fois qu'il était soulagé et avait pu souffler un coup Justin le poignarda violemment dans le dos. Qu'il était vicieux le Justin

« T'y a cru hein ? T'as une minute pour me convaincre, si je le suis pas soit on va voir Kholov soit j'te lance un sortilège qui va te faire passer la nuit ici. Et un conseil tente ni de m'attaquer ni de t'échapper, conseil d'ami »
Revenir en haut Aller en bas
Horatio MacQuarrie
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Horatio MacQuarrie, Dim 12 Juil 2015, 07:55


« Je ne vois pas de quoi tu parle. Ce que tu oublie c'est que moi et le directeur, même si je l'apprécie pas, c'est qu'on à un point commun : on aime pas les petits merdeux. Oublie pas que y a seulement moi qui ait le droit de me faire la belle le soir. Toi t'es censé être au dodo »

Une très légère grimace vint s'afficher sur le faciès d'Horatio, avant que doucement il ne vienne croiser ses bras contre son torse, en position de défense. Étrangement, l’agression du jeune homme était loin de l'avoir intimidé, au contraire, ça lui avait redonné du poil de la bête. Un légère veine sembla pulser sur sa tempe alors que son pied commençait à taper frénétiquement au sol. Il n'appréciait pas vraiment le terme de « petit merdeux », surtout que celui-ci semblait avoir le même âge que lui. Son visage semblait être redevenu neutre, alors qu'il fixait des ses yeux froids l'élève face à lui.

« Je peux envoyer un Patronus à Kholov maintenant. Mais je suis gentil, je vais te laisser retourner au dortoir, mais t'as intérêt à plus jamais te faire remarquer. »

Horatio ne répondit rien, pas même un merci, ni un au revoir, commençant simplement à prendre la route pour retourner à Poudlard. Malheureusement, il fut coupé par le préfet qui relançait alors :

« T'y a cru hein ? T'as une minute pour me convaincre, si je le suis pas soit on va voir Kholov soit j'te lance un sortilège qui va te faire passer la nuit ici. Et un conseil tente ni de m'attaquer ni de t'échapper, conseil d'ami »

Un lourd soupire s'échappa des lèvres du bouclé alors qu'il lâchait un sifflement hautain et froid. Il voulait la guerre, pas de soucis, il était très fort pour rabaisser son prochain lui aussi.

« Qu'est-c'qu'il t'arrive mon grand ? T'es frustré. T'as mal baisé du coup tu te sens obligé de me casser les couilles. Tu me prends pour quoi ? Un premier année ? Tu penses vraiment que tu peux me martyriser comme ça. »

Il prit une grande inspiration, passant sa main dans ses cheveux en fixant l'autre dans un rictus supérieur.

« Eh bien, soit. Vas y. Envoie-moi chez le Dirlo. Mise à part te mettre tout les gars de la rébellion à dos et satisfaire ton petit ego personnel je ne vois pas en quoi ça va t'apporter grand chose. J'assume totalement ce que je viens de faire. Ça ne fera que rajouter une pierre à l'édifice. Je passerais pour un martyre et toi pour un connard. Quoi que le costume te va bien. Punis moi, je t'en pris, puisque ça à l'air de t'exciter. »

Il finit par s'appuyer à nouveau sur l'arbre, continuant son monologue en jaugeant son interlocuteur.

« Quoi qu'en même temps je suis sûr que je ne serais pas le seul punis dans l'histoire. Tu aurais pu m'arrêter bien plus tôt avoue, ou alors c'est que tu traînais aussi dans la forêt interdites... Et à ce moment là tu es tout autant fautif que moi. »

Il vint pincer ses lèvres en s'approchant de lui, l'air carnassier. A quelques centimètre de lui, il finit par poser le bout de son index contre son torse.

« En revanche, je te conseille de ne jamais être en position de faiblesse devant moi au risque de te faire écraser. »

Il le contourna finalement, marchant fièrement pour commencer à prendre le chemin de la sortie.

« Allez. Allons voir ton proviseur. »
Revenir en haut Aller en bas
Justin Davis
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Justin Davis, Lun 13 Juil 2015, 00:53


Justin fixait de nouveau Horatio, encore et toujours son petit sourire malicieux en coin, l'air provocateur. Horatio venait de mordre a l'hameçon. Celui-ci perdit carrément ses moyens et se mit à bouillir de l'intérieur. Il comprenait pas pourquoi le préfet s'acharnait sur lui, et il le faisait savoir. Apparemment il avait mal baisé ? Apparemment il le prenait pour un première année ? Peut-être, Horatio s'énervait plutôt facilement en fait, mais ça paraissait pas vraiment comme de l'énervement, il avait un air à la fois contrarié mais aussi à la fois calme, il exprimait sa colère plutôt calmement, ouais c'est ça. Mais il en avait marre. Et ça se voyait. Il était prêt à assumer sa fugue.

« Eh bien, soit. Vas y. Envoie-moi chez le Dirlo. Mise à part te mettre tout les gars de la rébellion à dos et satisfaire ton petit ego personnel je ne vois pas en quoi ça va t'apporter grand chose. J'assume totalement ce que je viens de faire. Ça ne fera que rajouter une pierre à l'édifice. Je passerais pour un martyre et toi pour un connard. Quoi que le costume te va bien. Punis moi, je t'en pris, puisque ça à l'air de t'exciter. »

Aha, on y était. Il avait craqué. Il abandonna le "duel". Il enchaîna immédiatement avec une remarque plutôt étrange, genre les gens de la rébellion allaient lui en vouloir ? Mouais il avait pas vu sa sous cet angle, mais à vrai dire il pensait surtout qu'ils s'en foutraient, mais la était pas la question, Justin ne le donnerais jamais au directeur, cette pourriture risquerait de l'enfermer dans un cachot comme indiqué dans son règlement de merd**.

Le Serpentard s'approcha de lui, lui posa son index sur le torse et lui suggéra de ne jamais être en position de faiblesse devant lui a risque de se faire éclater. Pas mal, il avait un sacré culot. Il avait une forte personnalité et son courage et son innocence étaient presque mignons. Bref, celui-ci reprit sa marche et il dit vouloir aller voir le directeur. Ouais il s'était pas mal amusé, et il avait vu ce qu'il voulait voir. Il n'avait pas utilisé de sorts contre lui et n'avait rien tenté d'idiot. Il était plus réfléchi qu'il ne le pensait.

« C'est bon, j'suis de ton côté oublie pas, je plaisantais avec tout, je voulais voir ce que tu valais. Tu peux rester ici si tu veux ou tu peux retourner dans les dortoirs, vaut mieux que tu rentre à mes côtés si tu veux mon avis. »

Justin marcha jusqu'à lui et lui tendit sa cape d'invisibilité. Il n'en avait pas besoin pour rentrer mais lui si, et c'était facile à deviner, si il tombait sur un adulte il s'en sortirais pas indemne, oh que non.

« Jte la laisse, si tu compte rester tu la mets sous mon lit dès que tu rentre. Et t'as intérêt à pas te faire gauler. »

Sur ce Justin lui adressa pour la première fois de leur rencontre au clair de la lune un sourire plutôt amical, en ce moment mieux valait avoir des alliés que des ennemis, les ennemis ça sert à rien t'façon. Le préfet des Serpentard commença sa marche, longue marche vers les cachots de Serpentard, avec ou sans MacQuarrie
Revenir en haut Aller en bas
Horatio MacQuarrie
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Horatio MacQuarrie, Sam 18 Juil 2015, 03:48


Alors qu'Horatio se dirigeait en dehors de la forêt, il fut soudainement couper par les propos du préfet. Arquant un sourcil, il finit par lentement se retourner, le jaugeant longuement du regard. Mais c'était quoi son but dans la vie ? Faire chier son peuple pour tester sa supposé supériorité hiérarchique, ou juste être un profond connard avec les gens qui l'entour ? -Quoi qu'il n'était lui -même pas loin de ce constat non plus -. Il se sentait soudainement pris de remord ? Impuissant face à sa répartie claquante ?

Il fit donc volt face, posant ses poings contre ses hanches pour l'observer d'un air hautain et dédaigneux.

« Tu te fous de ma gueule ? C'est un peu comme ça t'arrange au final. Tu voulais me tester ? Attends, mais de quoi tu parles là ? Qui teste qui là ? T'as juste la trouille de ce que les autres vont penser de toi. Tu t'arranges un peu à ta sauce, mais bon, je ne vais pas t'en vouloir. Au final, c'est allé dans mon sens. »

Il persifla, tournant le dos à Justin en prenant une route différente de la sienne. Horatio était très fière et acceptait rarement de se laisser manipuler, et pour montrer sa soi-disant supériorité, il emprunta un chemin certes presque opposé à celui du préfet, lui permettant cependant d'aller à Poudlard, mais qui était semer de branches et de ronces. Pas vraiment agréable. En profitant pour arracher la fleur à sa terre pour se diriger au mieux qu'il pouvait vers son dortoir. Il enjamba, poussa et ne put s'empêcher de s'égratigner au épines aiguisé de plantes alentours. Il lança alors, dans un dernier propos, et ce malgré sa situation ridicule.

« Tu peux garder ton poncho magique ! »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Pris la main dans le sac...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 8

 Pris la main dans le sac...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.